Vous êtes sur la page 1sur 16

Génie des syst.

de télécom

Chapitre 4 : Les Systèmes Numériques

Master Systèmes de Télécommunications et Réseaux Informatique


(STRI)

Pr Said SAFI
Université Sultan Moulay Slimane
Faculé Polydisciplinaire
Département de Maths&info
Béni Mellal

7 mars 2017

Pr Said SAFI USMSFPBM Génie des syst. de télécom Chapitre 4 : Les Systèmes Numériques
7 mars 2017 1 / 16
Contenu

Contenu

1 Introduction générale
L'intérêt des systèmes numérique

2 Structure d'un système numérique

3 Structure du multiplex temporel numérique


Organisation de la trame
Verrouillage de trame

4 Les équipements de transmission


Les milieux utilisés

Pr Said SAFI USMSFPBM Génie des syst. de télécom Chapitre 4 : Les Systèmes Numériques
7 mars 2017 2 / 16
Introduction générale

Introduction générale

 Un système de numérique c'est l'ensemble des moyens permettant la


transmission d'information sous forme numérique d'un point (Émetteur)
vers un autre (Récepteur).
 Ces informations peuvent être de nature numérique dès la source (data :
données), ou provenir d'une source analogique (parole, musique, images,
etc) subi une conversion analogique-numérique.
 Le système numérique fait donc usage des principes de la transmission
numérique.
 Généralement, il s'agit des systèmes permettant la transmission
simultanée de plusieurs informations (chacune sur une voie), groupées sur
un multiplex.
 Comme la transmission numérique se fait par séquence de moments, le
multiplexage est tempore

Pr Said SAFI USMSFPBM Génie des syst. de télécom Chapitre 4 : Les Systèmes Numériques
7 mars 2017 3 / 16
Introduction générale

• Les principales caractéristiques d'un tel système numérique sont :


Le débit total de décision Ḋ
Le nbre de voies z (hypothèse : voie identique de même Ḋi
L'organisation séquentielle des moments pour les diérents voies :
structure de la trame
Les paramètres de modulation numérique utilisée (fréquence
d'échantillonnage, loi de quantication, code) : particulièrement le
nbre q de niveaux de quantication et le nbre de bits b qui les
représentent
Les paramètres de la transmission numérique utilisée : milieu de
transmission, mode de transmission, débit de moments, probabilité
d'erreur, ...

Pr Said SAFI USMSFPBM Génie des syst. de télécom Chapitre 4 : Les Systèmes Numériques
7 mars 2017 4 / 16
Introduction générale L'intérêt des systèmes numérique

Parmi les intérêts les plus importants ds les systèmes numériques sont :
1 La possibilité de régénération des informations qu'ils transmettent.
Même en présence de perturbations importantes, la qualité de
transmission peut rester bonne.
2 Économiquement parlant, les systèmes numériques présentent aussi un
intérêt par la meilleur utilisation des milieux de transmission que le
multiplexage permet.
3 Un autre intérêt très important à savoir l'évolution technologique de la
microélectronique vers des circuits intégrés plus complexes et moins
chers.
4 La forme numérique se prête bien à l'coexistence de services de
diérents type comme la téléphonie et la transmission de données dans
le même système : réseau numérique avec intégration des services
(RNIS).

Pr Said SAFI USMSFPBM Génie des syst. de télécom Chapitre 4 : Les Systèmes Numériques
7 mars 2017 5 / 16
Introduction générale L'intérêt des systèmes numérique

Rque
A noter que les avantages précités précédemment nécessitent plus de bande
passante secondaire. Par exemple : une voie téléphonique analogique
occupe par convention une largeur de bande de 3.1KHz , la même voie
sous forme numérique nécessite un débit de 64kbitS , c'est à dire une
largeur de bande d'environ 51kHz (selon le critère de Nyquist élargi
I On peut conclure que les systèmes numériques se contentent d'un canal
de transmission de qualité médiocre (aaiblissement élevé, diaphonie,
bruit), à condition qu'il ore la largeur de bande nécessaire.
I A cité que les systèmes numériques conviennent très bien pour des
communications optiques ou radioélectriques, par le biais de modulations
discrètes (OOK, PSK, QAM)

Pr Said SAFI USMSFPBM Génie des syst. de télécom Chapitre 4 : Les Systèmes Numériques
7 mars 2017 6 / 16
Structure d'un système numérique

Un système numérique implémenté sur une ligne se compose des éléments


principaux suivants :
Équipements terminaux aux deux extrémités de la liaison, leur fonction
est de constituer le multiplex temporel des z voies et de convertir les
informations analogiques en messages numériques (codage) et
inversement (décodage).
toutes les fonctions d'interface (signalisation, adaptation de niveau et
d'impédance, surveillance, synchronisation,...) sont aussi prises en
charge par les équipements terminaux ;
Équipement de ligne (régénération), répartis le long de la ligne à
intervalles réguliers, ils opèrent une régénération des signaux porteurs
d'information numérique.
Dans le cas de systèmes numériques par ondes, la structure est
semblable, sauf qu'il n'y a qu'un seul régénérateur par liaison et que
les équipements de transmission comprennent en outre les
modulateurs et démodulateurs nécessaires à adapter les signaux aux
domaine fréquentiel disponible.
Pr Said SAFI USMSFPBM Génie des syst. de télécom Chapitre 4 : Les Systèmes Numériques
7 mars 2017 7 / 16
Structure d'un système numérique

N.B
Les systèmes numériques sont toujours, par nature, des systèmes à 4 − f ils
(full duplex).

Pr Said SAFI USMSFPBM Génie des syst. de télécom Chapitre 4 : Les Systèmes Numériques
7 mars 2017 8 / 16
Structure d'un système numérique

Figure  Structure d'un système numérique

Pr Said SAFI USMSFPBM Génie des syst. de télécom Chapitre 4 : Les Systèmes Numériques
7 mars 2017 9 / 16
Structure du multiplex temporel numérique Organisation de la trame

 A chaque voie numérique est attribué un groupe de b bits, appelé mot et


correspondant à la valeur quantiée et codée d'un échantillon, ou à un
élément de message numérique (données).
 Les groupes appartenant à une même voie se succèdent à une fréquence
fe , égale à la fréquence d'échantillonnage. le débit binaire de chaque voie i
est donc :
Ḋi = fe b (1)
 Dans le cas de la téléphonie numérique en PCM, ces mots sont
constitués de 8bits (1 octet). Le débit binaire de chaque voie est alors égal
à 64kbit/s.
Lorsque z voies numériques sont rassemblées en un multiplex temporel,
l'ensemble des z mots de b bits (et des bits auxiliaires qui leur sont ajoutés),
à l'intérieur d'une période Te = 1/fe constitue une trame (frame).
 La structure de la trame est strictement répétitive (mais pas son contenu
détaillé, puisque les voies contiennent des informations numériques
variables, à caractère aléatoire).

Pr Said SAFI USMSFPBM Génie des syst. de télécom Chapitre 4 : Les Systèmes Numériques
7 mars 2017 10 / 16
Structure du multiplex temporel numérique Organisation de la trame

Figure  Structure de trame

Pr Said SAFI USMSFPBM Génie des syst. de télécom Chapitre 4 : Les Systèmes Numériques
7 mars 2017 11 / 16
Structure du multiplex temporel numérique Organisation de la trame

Deux types d'organisation de trame peuvent être envisagés :


1 A mots entrelacés (word interleaved) : la trame est subdivisée en y ≥ z
intervalles de temps (time slot) contenant chacun les b bits groupés
correspondant à la même voie numérique ou des bits auxiliaires.
2 A bits entrelacés (bit interleaved) : la trame est subdivisée en b
groupes contenant chacun les z bits de même rang appartenant à
toutes les voies.
H La structure à mots entrelacés correspond bien au mode de
fonctionnement d'un modulateur P CM commun aux z voies, alors que
celle à bits entrelacés présente des avantages pour la commutation
numérique temporelle.

Pr Said SAFI USMSFPBM Génie des syst. de télécom Chapitre 4 : Les Systèmes Numériques
7 mars 2017 12 / 16
Structure du multiplex temporel numérique Verrouillage de trame

I L'opération de verrouillage (framing) typique du multiplexage temporel,


consiste à synchroniser l'équipement terminal récepteur, en fréquence et en
phase, sur le cycle des moments qu'il reçoit.
I Cette opération est nécessaire à chaque mise en service du récepteur.
I Une fois verrouillé, le récepteur a besoin d'un repère temporel périodique,
an de contrôler son isochronisme et de détecter d'éventuels décalages.
I Le repère nécessaire au verrouillage est constitué en un motif de
plusieurs bits, porté périodiquement par la trame selon l'une des
organisations suivantes :
• motif de verrouillage groupé, constitué de ν bits consécutifs au début de
la trame,
• motif de verrouillage réparti, bit par bit, à intervalles réguliers à l'intérieur
de la trame, ou sur plusieurs trames à raison d'un bit par trame.
• lorsque le récepteur a perdu le verrouillage, il cherche ce motif de façon à
se reverrouiller dans un délai aussi court que possible (quelques trames).

Pr Said SAFI USMSFPBM Génie des syst. de télécom Chapitre 4 : Les Systèmes Numériques
7 mars 2017 13 / 16
Structure du multiplex temporel numérique Verrouillage de trame

I Il existe alors un problème de simulation du motif de verrouillage par la


combinaison fortuite d'autres bits porteurs d'information. Pour enlever ce
problème on procède comme suit :
 le choix d'un motif de verrouillage à faible autocorrélation, impossible à
imiter par décalage et empiètement sur des bits aléatoires voisins, par
exemple :
ν = 3 110
ν = 7 1110010
 le blocage de toutes les voies de la trame (remplacées par l'émission d'un
signal déterministe), lorsque le verrouillage est perdu à la reception, ce qui
nécessite une annonce dans le sens opposé, supposé correctement verrouillé,
 la conrmation du verrouillage correct par un critère diérent du motif de
verrouillage (p.ex. : absence du motif une trame sur deux),
 En situation verrouillée (surveillance), la réaction à une réception non
correcte du motif de verrouillage doit être retardée (hystérèse), de façon à
éviter de réagir à chaque erreur de transmission. Un exemple de solution au
problème du verrouillage est donnée au sujet du système P CM primaire.
Pr Said SAFI USMSFPBM Génie des syst. de télécom Chapitre 4 : Les Systèmes Numériques
7 mars 2017 14 / 16
Structure du multiplex temporel numérique Verrouillage de trame

Pr Said SAFI USMSFPBM Génie des syst. de télécom Chapitre 4 : Les Systèmes Numériques
7 mars 2017 15 / 16
Les équipements de transmission Les milieux utilisés

Pour les systèmes numériques, tous les milieu de transmission sont


convenable mais avec des caractéristiques diérents :
Paires symétriques
A cause la dégradation et de la diaphonie lorsque la fréquence augmente ⇒
dicile à utilisé par les systèmes analogiques au delà de la bande de base.
Malgré ces inconvénient elles conviennent bien pour des systèmes
numériques primaires (2M bit/s)

Pr Said SAFI USMSFPBM Génie des syst. de télécom Chapitre 4 : Les Systèmes Numériques
7 mars 2017 16 / 16