Vous êtes sur la page 1sur 4
: Al Bayaan al Bayan 5 aS Foundation EnColabraion see ‘ADR MAHL PUBLICATIONS En Mémoire ge : Hazrat Maulana Shah Muhammed Abdul Aleem Siddiqui Madani (R.A) Quatd Ehfe Sunnah Hazrat Maulana Shah Ahmad Nooran Siddiqui Qadri (R.A) Hazrat Maulana Al-Had] Hakeem Mohammad Ahmad Akram (R.A) ‘AL BAYAAN NO. 21 ZIL HAJJ 1441 HIURI VENDREDI - 31 JUILLET 2020 Les responsabilités parentales pour l’éducation des adolescents Dans un précédent numéro (Al Bayaan no. 10), nous, avons eu loccasion d’élaborer sur les responsabilités des parents pour bien élever leurs enfants et les faire devenir des bons citoyens musulmans. Pour rappel, nous avions mis 'emphase sur les aspects suivants: (1) Du’a et Kalimah (2) Wuzu (3) Namaz (4) Tilawat, Quraan Shareef (5) Encourager a pratique du Sunnat (6) Story time (raconter des histoires (des Prophates et des Awllya pour solidifier la fol) (7) Réunions en famille (8) Cleaning day (3) Kid's Ramadan (10) Valeurs et idéaux (11) Halal et Haraam (12) Respect et bonnes maniéres (13) La bonne fréquentation. Si.un enfant a pu avoir la chance d'avoir des parents attentionés qui lui ont consacré de leur temps pour son éducation et son épanouissement selon les régles de Tlslam, alors la période de l'adolescence aussi ne sera pas aussi difficile a gérer pour les parents car ils ont pu donner a leur enfant une base solide. Cela dit, il faut quand méme rester vigilant parce que la période de adolescence est réputée difficile Pour tout parent. C'est une période qui est capitale pour un enfant. C’est la oi tout peut basculer. C'est Tage de lévell des sens et la période trés sensible de la puberté, Quill soit fille ou gargon, un enfant ne peut rester insensible aux changements qu’ voit s‘opérer dans son propre corps. C'est I'age ot irrémédiablementil se sentira altiré vers le sexe opposé. Quoique c'est un sentiment naturel, les parents ont le devoir de protéger leur enfant en lui enseignant le comportement quill faut adopter pour faire plaisir a Allah, Sachez qu'un adolescent n'est plus le petit enfant que vous avez fait grandir. Crest un étre différent, parfois difficile a gérer parce quill se rebelle plus facilement; et il se pose mille questions. Voila pourquoi c'est un vrai défi pour un parent de bien élever son enfant pendant la période de son adolescence. Voici quelques pistes travailler pour avoir de bons résultats. 4. Maintenir le dialogue Parler a votre enfant adolescent, garder la communication ouverte. Ne le laisser pas s’enfermer dans son silence, Devenez son ami, son confident et faites lui confiance. Soyez a I’écoute. II faut garder le contact sinon. Crest son cercle d'amis qui prendra le dessus sur lui. Si par malheur, ses amis sont proches de Shaytaan, bonjour les dégats. Pourra s'ensuivre, les petits délits, la drogue, une vie sexuelle précoce, la pornographie et en passe. 2, Intéresser le au sport Le jeune a beaucoup d'énergie et le sport aide a canaliser son énergie dans des activités saines. Le sport aide encadrer un jeune et lui donne des valeurs comme le travail d'équipe, les récompenses aprés V'effort, la santé et le respect des autres. 3. Ne lui mettez pas la pression Ine faut non plus qu'il doive étudier nuit et jour pour devenir lauréat. Dans la vie, il faut une balance. Quiil apprenne a cuisiner, a bricoler, jardiner, a laver la voiture, bref quill soit occupé dans une multitude activités qui le protégera de loisiveté, mére de tous les vices. 4, Trouver lui un coach Le jeune cherche un ‘role-model’, quelqu'un avec qui il se sent bien et quill veut imiter. Cela peut étre son entraineur de foot, son coach de gym. Trouvez quelqu'un qui saura le guider pour quill puisse ne jamais toucher @ la drogue, lalcool et la cigarette. Faites des sorties ensemble, que ce soit un sport ou une activité de loisir. 5, Garder le contact avec le Deen Trouvez le temps pour aller au Masjid ensemble ou priez tout simplement en Jama’at a la maison quand vous en avez l'occasion. Participez 4 des évenements religieux pour qu'il sache quiil doit apprendre le Deen toute sa vie. Ayez des discussions saines. Ne fuyez pas ses questions embarrassantes. 6, Cultivez le Taqwa Apprenez a votre enfant, non seulement le besoin daccomplir ses devoirs envers Allah mais aussi ce que c'est vraiment d'avoir Taqwa dans son coeur. Doucement, laissez le apprendre a connaitre la vie des Prophates et des Awliya Allah. 7. Temoigner de votre amour Siila fait une bétise, ne soyez pas trop sévére avec lui, C'est votre enfant, quill apprenne de ses erreurs et faites ui confiance pour quill ne fasse pas la méme chose plus tard. 8, Ayez de la patience Ne baissez jamais les bras méme si cest difficile parfos. HAZRAT ABUL HOSSAIN NURI (R.A) Hazrat Abul Hossain Ahmad ibn Mohammad al-Nuri, a native of Baghdad of a family from Khorasan, was a pupil of Hazrat Sari al-Saqati (R.A) anda faithful companion of Junayd Baghdadi (RA). A leading figure of the Baghdad circle, he composed some fine mystical poetry. He died in 295 Hijri (908 CE). Abul Hossain (R.A), who followed the same rules of conduct as Junayd, was called Nuri (the Man of Light) because whenever he spoke and the night was dark, a light would issue from his mouth so that the whole house became bright Another explanation of his nickname is that he declared inmost secrets by the light of intuition When he first embarked on his mystical career, every morning early he would set out from his house for the shop, and pick up a few loaves. These he would distribute as alms, afterwards, proceeding to mosque where he worshipped till the noon prayers, only then going on to his shop. His household imagined that he had eaten something in the shop, whilst the people in the shop supposed that he had eaten at home. He continued this practice for twenty years without anyone being aware of the true facts of his case. Nuri gave the following account of himself. For years | struggled, restraining myself in prison and turning my back on other men. Despite all my austerities, the way did not become open to me. | must do something to mend my affairs, | said to myself. Otherwise let me die and escape from this carnal soul, Body, | then said, for many years you have followed your own lust and desire, eating and seeing and hearing, going and taking, sleeping and enjoying yourself and gratifying your passion, All this has been most harmful to you. Now enter the chamber, that | may fetter you and put as a collar round your neck all your dues to God. If you remain steadfast so, you will attain felicity; if not, at least you will die on the path of God! One day a man named Gholam Khalil declared hostilities against the Sufis, and had the caliph put, them on trial for heresy. The caliph immediately ordered that they, that is, Abu Hamza, Raqqam, Shibli, Nuri, and Junayd should be brought before him. This done, he commanded them to be slain The executioner first made to slay Raqgam; Nuri sprang up and thrust himself forward fearlessly and took Raqqam's place. First kill me, laughing with joy, he cried. Sir, this is not your time yet, the executioner said to him. The sword is not a thing wielded in haste. My way is based upon preference, Nuri explained. | prefer my comrades above myself. The most precious, thing in this world is life. | wish to devote these few remaining moments to serving my brethren, that | may have sacrificed life itself. They reported, these words of Nuri’s to the caliph, who marveled, at his sincerity and equitableness. He ordered the execution to be stayed and referred their case to the cadi to examine. Eventually, they were all released ‘One day, Nuri recalled, | was washing myself in a pool when a thief came and stole my clothes. | had not yet emerged from the water when he brought them back, and his hand had become. withered. I cried, © God, since he has brought back my clothes, give him back his hand! At once. his hand was healed. Fire broke out in the Bazaar of Slavers in Baghdad, and many people were burnt to death. In one shop were two young Greek slaves, very handsome youths; the flames were lapping round them Anyone who will fetch them out, cried their owner, | will give a thousand gold dinars. No one dared to attempt the rescue. All at once Nuri arrived on the scene. He saw the two young slaves, shouting for help. In the Name of God, the Merciful, the Compassionate. So saying, he plunged in and brought them both to safety. The ‘owner of the slaves offered Nuri the thousand gold dinars, Keep your gold, Nuri told him. And, give thanks to God. For this dignity that has been, conferred on me has been conferred because of not accepting gold. ‘One day a blind man was crying, Allah ! Allah ! Nuri went up to him and said, What do you know, of Him? And if you know, yet you still live? So saying, he lost his senses, and was so filled with mystic yearning that he went out into the desert, to, freshly-harvested reedbeds. The reeds pierced his feet and sides, and the blood gushed forth. Every drop that fell, the words Allah, Allah appeared. Abu Nasr-e Sarraj states that when they brought him from that place to his home, they said to him, Say, There is no god but Allah. Why, | am on my way There, he replied. And thereupon he died. Source: Tazkiratul Awliya, Fariduddin Attar LES CONSEQUENCES POUR CELUI QUI RATE SES PRIERES (NAMAZ) Celui qui a dégodt pour le Namaz recevra 15 punitions de la part d’Allah. Six dans cette vie, trois au moment de mourir, trois dans la tombe et trois le Jour du Jugement. Les 6 punitions de cette vie 1. Allah enléve les bénédictions de son age. 2. Allah n’accepte pas ses Du'as. 3. Allah efface les qualités de gens bienheureux de son visage. 4. Il sera détesté par toutes les créatures sur terre. 5. Allah ne lui donne pas de Sawaab pour ses bonnes actions. 6. Il n’est pas inclut dans le Du'aa des gens de bien. Les 3 punitions au moment de sa mort 41. I meurt humilié. 2. Il meurt affamé. 3. Il meurt assoiffé. Méme s'il boit l'eau de tous les océans, il sera toujours assoiffé. Les 3 punitions de la tombe 1. Allah serre sa tombe jusqu’a ce que ses cétes s'écrasent l'un sur l'autre. 2. Allah verse sur lui le feu avec des braises. 3. Allah jette sur lui un serpent appelé “le brave”, “le courageux", qui le frappe du matin jusqu'a l'aprés-midi pour manquer le Namaz Fajr, de l'aprés-midi jusqu’a Asr pour abandoner le Zuhr, et ainsi de suite. Avec chaque frappe il s'enfonce 70 yards sous terre. Les 3 punitions du jour du Jugement 1. Allah envoie celui qui I'accompagnera en enfer en le tirant sur le visage. 2. Allah le regarde avec courroux, ce qui fait tomber la chair de son visage. 3. Allah le juge sévérement et ordonne quill soit jeté en enfer. Ceux qui ne font pas le Namaz : Fajr : La lumiére de leur visage est enlevée. Zohar : Le barkat de leurs revenus, est enlevé. Assar : La force de leurs corps est enlevé. Maghrib : Ils n'ont aucun bénéfice de la part de leurs enfants. Isha : La tranquilité de leur sommeil est enlevée. Say Your Prayers Before Prayers For You Are Said V’ASSIDUITE DU SAINT PROPHETE (:) A FAIRE IBADAT Le Saint Prophéte (3) craignait Allah d’autant plus qu'il le connaissait plus que tout autre. Il disait: “Si vous saviez ce que je sais, vous ririez peu et pleureriez beaucoup. Je vois partout des anges se prosternant devant Allah; le ciel craque et a juste titre, il n’'y a pas un espace de quatre doigts ow il n’yapas un ange posant son front en prosternation; si vous saviez ce que je sais, vous n’oseriez pas jouir des femme: vous iriez sur les sommets implorer le pardon d’Allah. J’aurais souhaité n’étre qu'un arbre abattu, pour n’avoir rien 4 me reprocher”. II priait jusqu’a I'épuisement. Ses Compagnons lui demandaient “Pourquoi pries-tu sans arrét vu qu’Allah t’ Pardonné tes fautes passées et 4 venir? Il leur répondait “Ne devrais-je pas étre un serviteur reconnaissant?” [Extrait de Mafaheem, Vol 6, No.3] Fev 2020] PUBLICATION DE ROOHE IMAAN (ABREGE) Qadri Mahfil et White Rose Publications ont travaillé ensemble pour publier un abrégé de Roohé Imaan, écrit par Fakhré Millat Islamiya Maulana Nazeerul Akram Na'eemi (R.A). Cette initiative revient a D.O.R Foundation (Westprint Co. Ltd). Le livret sera publié ‘Insha Allah’ le 18 Muharram prochain en hommage a ce grand érudit, ami de Ile Maurice mais aussi pour saluer la mémoire de son fils Maulana Hakeem Mohammad Ahmad Akrami (R.A) qui nous a quitté le 16 juin demier. Le livret contient 20 Naat Shareef, Mangabat et Salaat -o-Salaam, en Ourdou, avec transiitération et aussi une traduction, en francais par Abdus Saboor Mohamed Saleh. Toute personne voulant participer & ce travail noble peut nous envoyer leur contribution généreuse a: WESTPRINT CO. LTD. + State Bank Mauritius Ltd. (S.B.M) No. de Compte : 503000000263760 + Mauritius Commercial Bank Ltd. (M.C.B) No, de Compte : 000447847953 Trés certainement, ce sera un Sadga Jaariya pour vous carc’est un moyen de répandrela connaissance. Allah Ta’ala récompensera de multiples fagons ceux gui soutiennent Sa Cause, Aameen. LES VERTUS DES 10 PREMIERS JOURS DE ZUL HIJJA Lannée islamique tire @ sa fin avec le mois sacré de Zul Hijah. Les vertus des 10 premiers jours de ce mois sont bien connus. N‘oubliez pas que cette premiére dizaine inclut le Yaumé Tarwiyya (8 Zil Hadj), le Yaumé Arafa (9 Z.Hadj) et le Yaumun Nahr (10 Zil Hadj), ce dernier étant aussi le plus grand jour du Hadj. Hazrat Abu Sa’eed al Khudri () rapporte que le Saint Prophéte (#) a dit que Ramadan est le chef detous les mois and parmi les mois le plus respecté en terme de sainteté c'est Zul Hijjah. Hazrat Jaabir (4) rapporte que Huzoor (28) a dit que parmi les jours de ce monde, les plus grands sont les 10 jours de Zil Hadj. II lui fut demandé: “N’y at-il pas plus grand que cela, méme les jours dédiés pour le combat dans le chemin d’Allah?” I répondit : “n'y a rien qui puisse les égaler, méme pas les jours de combat dans le chemin d’Allah, a moins qu'il s‘agit d'un homme qui se fait frotter le visage dans la poussiére.” [c'est-a-dire, qu’l devienne un martyr). Hazrat Hafsa (#) rapporte que Quatre actions que le Saint Prophate (2) avait 'habitude de faire tout le temps 4, Jediner le jour d’Ashoura. 2. JeGner pendant les 10 jours de Zil Hajj. 3. Trois jours de jedine chaque mois. 4. Faire 2 rakaates avant Fajr (Sunnat de Fajr) Hazrat Abu Hurayra () rapporte que le Saint Prophéte (%) a dit une fois: ‘De tous les jours, it ny a pas plus cher auprés d‘Allah pour la priére dévotionelle que les 10 jours de Zul Hiljah. Si quelqu’un ne jeGnait qu'un seul jour pendant ces jours, son jeGne serait ’équivalent au jetine d'une année entiére et prier toute la nuit pendant une de ces nuits est équivalent a prier toute la nuit pendant tout le long de l'année. lla été rapporté que Sa’eed bin Jubair (#) avait Vhabitude de dire aux gens: “N'éteignez pas vos lampes pendant les 10 jours!” En outre, il donnait des instructions aux serviteurs de rester vigilants, Crest a dire de passer la nuit en priére et il prenait grand plaisir a faire Ibadat pendant cette période la. Hazrat Aisha () rapporte que le Saint Prophete (se) a dit: “Si quelqu’un rend vivant 'une des 10 nuits de Zul Hijjah (en faisant Ibadat), ce serait comme siil avait fait lbadat pour Allah de la méme maniére que celui qui aura accompli non seulement le Hadj mais aussi 'Umra pendant toute l'année. Et si quelqu’un observe un jour de jedne pendant cette période, ce serait comme si il avait consacré cette année entiére au service d’Allah. Hazrat Ali () rapporte que le Saint Prophéte (8) a dit: “Quand arrive les 10 jours de Zul Hijjah, vous devez faire un effort spécial pour obéir Allah car ces jours ont obtenu préférence sur les, autres jours auprés d’Allah. Etil a décrété ces nuits comme ayant autant de sainteté que ces jours. Donec si quelqu’un prie dans le dernier tiers de la nuit 4 rakaates de sorte que dans chaque rakaate il récite aprés le Surah Fateha, 3 fois Ayatal Kursi, 3 fois Surah Ikhlaas, Falaq et Naas et aussitét qu'il compléte ce Namaz, il récite le du’a suivant, il pourra alors demander ce qu'il voudra et il aura autant de récompense que celui qui aura accompli le Hadj, visité le Rowza du Saint Prophete (2s) et combattu dans le chemin d’Allah, Sill fait cette prigre dans chacune des 10 nuits, il lui sera octroyé l'acces aux plus hautes sphéres de Jannatul Firdaus et il effacera ses péchés et il lui sera dit de recommencer avec un nouveau départ. Et si pendant le jour d’Arafa il jedine et passe la nuit en priéres et il récite ce du’a et s'exprime devant Allah avec humilité, Allah dira a ses anges, ‘soyez témoins que Je lui ai pardonné et que je 'ai assimilé avec le pélerin, de la Maison. Les anges donnerontalors la bonne nouvelle & cette personne pour la récompense obtenue en accomplissant ce Namaz et ce du’a. [AI Ghunyatut Talibin Tariq al Hag par : Sayyidouna Sheikh Abdul Qadir Jilani (#)] Bi 5 ee S¥dly Fel ey Oa Wa SKY ob hi Sat o5klelly idly oth 25 a Oe dads gk oh SBI Je YF de Gelb sar & Ads ook WSs J& "Sis “Me te oy per Soubhaana zil ‘izzati wal jabaroot, Soubhaana Zil_qudrati_malakoot, Soubhaanal hayyil lazhi laa yamoot laa ilaaha illaa houwa youhyi wa youmeet; Soubhaanallaahi rabbil ‘ibaadi wal bilaadi wal hamdou lilaahi katheerann twayyibam moubaarakann ‘alaa koulli haalinn Allaahou akbar katheeraa rabbounaa koulli_makaan. jalla jalaalouhoo wa qudratouhoo