Vous êtes sur la page 1sur 11

Études techniques (APS/APD/DCE) et Études d’Impact Environnemental et Social (ÉIES) de la voie de contournement

de Yaoundé (1ère Phase), Lot 1 et Lot 2


Lot 1 : Études techniques / Programme géotechnique complémentaire Page 1

TABLE DES MATIÈRES

I. PROGRAMME GÉOTECHNIQUE COMPLÉMENTAIRE...........................................................2


1.1. PROGRAMME DES INVESTIGATIONS COMPLÉMENTAIRES.................................2
1.1.1. Mode de carottage...........................................................................................2
1.1.2. Profondeurs des sondages...............................................................................2
1.1.3. Mode de prélèvement et cadence des échantillons intacts...............................2
1.1.4. Essais au laboratoire........................................................................................2
1.2. IMPLANTATION DES SONDAGES.............................................................................3
1.2.1. Sondages spécifiques aux sections de grands remblais..................................4
1.2.2. Sondages spécifiques aux rétablissements......................................................8
1.3. DÉTAIL ESTIMATIF.....................................................................................................9
1.4. RÉFÉRENCES NORMATIVES DES ESSAIS ET SONDAGES.................................11

CIRA SAS
Réf. 18/034/DO – Juillet 2020

/conversion/tmp/scratch/485315100.docx
Études techniques (APS/APD/DCE) et Études d’Impact Environnemental et Social (ÉIES) de la voie de contournement
de Yaoundé (1ère Phase), Lot 1 et Lot 2
Lot 1 : Études techniques / Programme géotechnique complémentaire

I. PROGRAMME GÉOTECHNIQUE COMPLÉMENTAIRE

I.1. PROGRAMME DES INVESTIGATIONS COMPLÉMENTAIRES


Les investigations complémentaires à réaliser consisteront en des sondages carottés avec
prélèvement d’échantillons intacts pour identification, essais de compressibilité à l’œdomètre et
essais de cisaillement au laboratoire. Ces essais seront réalisés conformément aux normes
françaises AFNOR et européennes EN.

I.1.1. Mode de carottage

Les sondages carottés doivent être réalisés en continu en utilisant les outils de forage
conventionnels appropriés devant assurer le taux de récupération maximal. Les outils à utiliser
doivent permettre de prélever des échantillons de diamètre minimal de 76 mm.
L’Entreprise de sondages doit s’approprier du matériel et accessoires de forage nécessaires pour
la réussite de l’opération de carottage (carottiers, tubage, train de tiges, bentonite, etc.).
Les carottes extraites seront à conserver soigneusement dans des caisses à carottes bien
étiquetées. Ces caisses doivent être suffisamment rigides et résistantes pour supporter sans
dommages les manutentions. Un album photos des caisses à carottes serait à présenter pour
chaque sondage.

I.1.2. Profondeurs des sondages

Les profondeurs des investigations seront à arrêter en fonction du type d’ouvrage et des conditions
locales du site.
Pour les rétablissements, les sondages doivent descendre d’au moins 10 m sous le niveau
d’assise prévisionnel des fondations sans toutefois descendre en dessous de 20 m de profondeur.
Préciser svp le niveau d’assise actuel au droit de ces rétablissements pour permettre de bien
estimer la tâche.

I.1.3. Mode de prélèvement et cadence des échantillons intacts

Pour garantir la fiabilité des résultats, le programme de la campagne complémentaire se basera


sur des sondages carottés à réaliser au droit des sections critiques du projet. Des prélèvements
intacts seront effectués au niveau des couches cohérentes de l’assise selon une technique
conforme aux prescriptions de la norme NF P94-202. L’objectif étant d’avoir des échantillons
intacts de classe 1.
Au point de vue cadence, les prélèvements d’échantillons intacts seront à effectuer selon une
cadence moyenne d’un échantillon intact par horizon homogène. Pour les faciès de grande
épaisseur, les prélèvements seront à effectuer tous les cinq mètres. Pour les terrains hétérogènes
présentant une grande variabilité lithologique, les prélèvements seront à effectuer en respectant un
intervalle minimal de 3 m sur les 9 m supérieurs. Au-delà, la cadence d’un échantillon tous les 5 m
serait à respecter.

I.1.4. Essais au laboratoire

/conversion/tmp/scratch/485315100.docx
Études techniques (APS/APD/DCE) et Études d’Impact Environnemental et Social (ÉIES) de la voie de contournement
de Yaoundé (1ère Phase), Lot 1 et Lot 2
Lot 1 : Études techniques / Programme géotechnique complémentaire

Ce complément d’investigation doit permettre d’avoir des données fiables qui serviront pour l’étude
de la stabilité des sections de grands remblais et pour l’estimation de l’amplitude des tassements
correspondants.
Ainsi, les essais au laboratoire à entreprendre consisteront respectivement en :
 des essais d’identification complète intégrant respectivement l’analyse granulométrique par
tamisage et par sédimentométrie, les limites d’Atterberg, la teneur en eau naturelle ;
 des essais de cisaillement direct (type CD avec une vitesse de cisaillement de 20 microns/mn
et CU avec une vitesse de cisaillement de 200 microns/mn). La consolidation des échantillons
à soumettre aux essais de cisaillement sera assurée moyennant l’application de la contrainte
normale correspondant au palier de cisaillement correspondant. Ceci éviterait le remaniement
pouvant avoir lieu par gonflement de l’échantillon sous l’effet de l’imbibition.
 des essais de compressibilité à l’œdomètre à réaliser conformément à la norme XP P94 090-
1.
Pour ce qui concerne l’appareil à utiliser pour la réalisation des essais œdométriques, en fonction
du volume des essais, on pourra faire recours soit à la méthode traditionnelle ou soit à l’œdomètre
automatique.
L’appareil OEDOMÈTRE PNEUMATIQUE « EDOTRONIC » est un appareil distribué par Sols
Mesures. Cet œdomètre a pour mission d’automatiser la procédure de l’essai œdométrique.
L'originalité de l’appareil est le mode d'application du chargement : il est pneumatique et utilise un
vérin pouvant développer une force de 15 kN sous l’application, à l’entrée, d’une pression d’air
filtré de 8 001 000 kPa.
Un capteur de force type S de 15 kN permet la mesure et le contrôle de l’appareil. La précision
obtenue est respectivement de :
 0,1% E.M. pour la gamme 1500 – 15000 N ;
 < 1% E.M. pour la gamme d’effort 0 – 1500 N ;
 résolution de la régulation en force : 1 N.
Le système utilisé est un système triaxial totalement automatisé utilisant des contrôleurs
hydrauliques de pression et de volume. L’appareil est doté d’un logiciel permettant d’enchainer,
sans intervention humaine, la saturation avec mesure de la valeur de B, passage à la consolidation
avec mesures de variations de volume, calcul automatique du t100 et la vitesse de cisaillement
pour lancer la presse et l’arrêter à la fin de l’essai. Ce qui permet de gagner un temps important
dans la réalisation de l’essai et par ricochet, un gain de productivité. Il est également possible de
configurer en avance les paliers de chargement et laisser se dérouler la totalité de l’essai en
choisissant les paramètres selon un critère de temps ou de tassement en fonction du temps. Alors
les étapes s’enchainent automatiquement sans attendre le retour de l’opérateur. La productivité est
facilement multipliée par trois.
I.2. IMPLANTATION DES SONDAGES
Dans un objectif d’efficacité et afin d’optimiser la consistance de ces investigations
complémentaires, nous recommandons à ce que les investigations complémentaires soient
focalisées sur les sections les plus critiques de remblais de grandes hauteurs et de
rétablissements.
Ainsi, après examen de l’évolution de la ligne rouge et de l’entrée en terre du projet, nous
proposons la réalisation des sondages au niveau des sections présentées ci-après.

/conversion/tmp/scratch/485315100.docx
Études techniques (APS/APD/DCE) et Études d’Impact Environnemental et Social (ÉIES) de la voie de contournement
de Yaoundé (1ère Phase), Lot 1 et Lot 2
Lot 1 : Études techniques / Programme géotechnique complémentaire

I.2.1. Sondages spécifiques aux sections de grands remblais

La plateforme des sections de remblais de grandes hauteurs est caractérisée moyennant des
sondages carottés ainsi que les résultats des essais de laboratoire réalisés sur les échantillons
intacts prélevés.
À noter que les zones de remblais les plus critiques de grandes hauteurs retenues pour la
réalisation des sondages carottés complémentaires ne correspondent pas toutes à celles pour
lesquelles les investigations initiales ont été réalisées. En effet, après l’optimisation de la ligne
rouge sur la base des levés topographiques LIDAR, certaines zones initialement considérées
comme remblais de grande hauteur ont diminué considérablement de hauteur. C’est la raison pour
laquelle, il a été jugé utile de focaliser la campagne complémentaire de réalisation de sondages
carottés avec prélèvement d’échantillons intacts au niveau de nouvelles zones de remblais les plus
critiques où il n’y avait eu d’investigations géotechniques initialement.

/conversion/tmp/scratch/485315100.docx
Études techniques (APS/APD/DCE) et Études d’Impact Environnemental et Social (ÉIES) de la voie de contournement de Yaoundé (1ère Phase), Lot 1 et Lot 2
Lot 1 : Études techniques / Programme géotechnique complémentaire

La conception du profil en long génère environ 10 buttes de grands remblais et 12 Buttes de grands déblais récapitulés dans les tableaux suivants.
Tableau 1 : Récapitulatif des buttes importantes de remblais
Points
Caractéristiques des remblais Sondages Sondages Campagne préconisée
Lots kilométriques
concernés Demandés
PK Longueu
PK fin Hmax Hmin par CIRA Par LABOGEXP
début r Déjà réalisés
1 carottage 1 sond carotté +1 pénétro
14+650 15+100 450 18,93 1,16 RSP5-RSF5
LOT 2 15 m
1 carottage 1 sond carotté
18+100 18+300 200 12,13 0,37 RSP7-RSF7
15 m
De part et d’autre de l’axe
1 carottage
LOT 3 28+000 28+200 200 15,31 1,07 réalisation de 1 sond carotté à
30 m
15 m + 1 pénétro
De part et d’autre de l’axe
1 carottage
32+550 32+800 250 16,13 2,46 réalisation de 1 sond carotté à
30 m
15 m + 1 pénétro
LOT 4
De part et d’autre de l’axe
1 carottage
34+600 34+750 150 24,07 9,31 réalisation de 1 sond carotté à
30 m
15 m + 1 pénétro
De part et d’autre de l’axe
1 carottage
44+750 45+000 250 12.15 0,9 réalisation de 1 sond carotté à
30 m
15 m +1 sondage pénétro
De part et d’autre de l’axe
1 carottage
LOT 5 38+200 38+350 150 16,29 2,47 réalisation de 1 sond carotté à
30 m
15 m +1 sondage pénétro
De part et d’autre de l’axe
RSP13- 1 carottage
45+350 45+650 300 14,66 0,49 réalisation de 1 sond carotté à
RSF13 30 m
15 m +1 sondage pénétro

/conversion/tmp/scratch/485315100.docx
Études techniques (APS/APD/DCE) et Études d’Impact Environnemental et Social (ÉIES) de la voie de contournement de Yaoundé (1ère Phase), Lot 1 et Lot 2
Lot 1 : Études techniques / Programme géotechnique complémentaire

La réalisation d’un sondage carotté permet certes une meilleure description litho stratigraphique des formations en place, des
prélèvements d’échantillons intacts nécessaires aux essais mécaniques. A partir de ces essais on obtient des paramètres de calcul
des tassements de consolidation et le temps (durée) de consolidation.

Toutefois, la réalisation d’un seul sondage carotté aussi profond soit-il, ne permet pas de définir un profil géotechnique pertinent
ou représentatif d’une zone à traiter compte tenu des linéaires importants (variant entre 150 à 450 m, les hauteurs de 12 à 24
m).
Nous préconisons la réalisation d’au moins un autre sondage afin d’obtenir une base de comparaison des paramètres ainsi
recueillis et de dresser un profil en travers géotechnique. La profondeur des sondages peut être d’un minimum de 15 m pour toutes
les hauteurs de remblais inférieures ou égales à cette valeur. Pour ceux des remblais dépassant 15 m, on s’arrêtera à 20 m
maximum. On réalisera 2 prélèvements d’échantillons intacts avant 5 m de profondeur et après ils seront espacés 3 m. soient 5EI/
sondage.

De plus, un sondage carotté ne permet pas d’obtenir les nécessaires au calcul de capacités portantes ni d’étudier le poinçonnement.
Il y aurait lieu de réaliser en complément au moins 1 sondage au pénétromètre dynamique lourd, sinon 2 au droit de ces zones
jugées critiques pour les mêmes raisons.
La pertinence d’une étude géotechnique, est soutenue tant par la méthodologie de travail mais également et surtout par la
représentativité des informations collecté es. A notre sens et compte tenu de notre expérience, il serait judicieux pour cette étude
des zones dites critiques, de réduire la profondeur du sondage pour en faire au moins 2 ou 3 sondages de part et d’autre de l’axe
plutô t que d’en faire 1 seul et l’extrapoler à toute la zone ce qui ne traduirait pas la réalité.
Notre analyse nous laisse penser que la profondeur de 30 m correspond à la profondeur de 1.5 B. Sauf que cet argumentaire est
tout à fait pertinent et justifiable en phase d’exécution (mission G3) tandis qu’en études, on cherche à identifier les alé as pour faire
les calculs et préconisations en vue de les lever.
Nous avons effectué plusieurs analyses avant de définir cette campagne géotechnique complémentaire. En fait, selon les recommandations de
l’Expert Géotechnicien, il vaut mieux réaliser un seul sondage carotté et le pousser en profondeur avec réalisation d’un grand nombre d’essais
assortis de résultats fiables et exploitables que d’en réaliser plusieurs sondages sans disposer d’un maximum de résultats. À noter que la
méthodologie retenue pour les calculs des stabilités des sols est basée principalement sur des résultats issus des sondages carottés. Ainsi, les
essais au pénétromètre dynamique ne se seront pas de grande utilité.

/conversion/tmp/scratch/485315100.docx
Études techniques (APS/APD/DCE) et Études d’Impact Environnemental et Social (ÉIES) de la voie de contournement de Yaoundé (1ère Phase), Lot 1 et Lot 2
Lot 1 : Études techniques / Programme géotechnique complémentaire

Pour les prélèvements d’échantillons intacts le nombre par sondage n’est pas fixé d’avance mais dépendra de la nature des sols traversés. Ces
prélèvements seront à effectués selon une cadence moyenne d’un échantillon intact par horizon homogène. Le mode de prélèvement des
échantillons intacts est présenté au niveau du paragraphe « 1.2.3. Mode de prélèvement et cadence des échantillons intacts ».
En attendant de partager vos observations avec l’Expert Géotechnicien pour qu’il les analyse et voir s’il va modifier le programme géotechnique
complémentaire en conséquence (en tenant compte de vos propositions ou non), nous vous prions de bien vouloir nous envoyer votre devis estimatif
des travaux sur la base du programme géotechnique tel que nous l’avons prévu.

/conversion/tmp/scratch/485315100.docx
Études techniques (APS/APD/DCE) et Études d’Impact Environnemental et Social (ÉIES) de la voie de contournement
de Yaoundé (1ère Phase), Lot 1 et Lot 2
Lot 1 : Études techniques / Programme géotechnique complémentaire

I.2.2. Sondages spécifiques aux rétablissements

Pour ce qui concerne les rétablissements, l’objectif recherché est de réaliser les essais de
cisaillement et œdométriques sur des échantillons intacts à prélever à travers la réalisation de
sondages carottés en vue de la vérification du comportement mécanique des sols en place
principalement au niveau des remblais d’accès aux ouvrages.
Certains rétablissements sont projetés au niveau des pistes ou routes de communication où la
ligne rouge du profil en long se trouve parfois en déblais au niveau de l’accès au rétablissement.
Les rétablissements pour lesquels les remblais d’accès sont faibles ou nulles ne sont pas
concernés par la campagne géotechnique complémentaire.
Ainsi, trois (03) ouvrages de rétablissements de communication (RC1, RC2 et RC11) sur un total
de quatorze (14) projetés sont concernés pour cette campagne complémentaire. Il est prévu de
réaliser :
 Phase de terrain 
o un (01) sondage carotté descendu à 20 m de profondeur avec prélèvement d’échantillons
intacts par horizons homogènes et à tous les 5 mètres pour des faciès de grandes
épaisseurs dans les formations argileuses ou un SPT à tous les mètres dans les sables.
 Essais de laboratoire 
o identification simple sur les échantillons intacts (teneur en eau, granulométrie, limites
d'Atterberg ou ES, valeur de bleu de Méthylène, Poids volumiques) ;
o cisaillement direct type CD avec une vitesse de cisaillement de 20 microns/mn et CU avec
une vitesse de cisaillement de 200 microns/mn sur les échantillons intacts prélevés;
o essais de compressibilité à l’œdomètre sur les échantillons intacts de sols issus des
sondages en vue de la vérification de la stabilité vis-à-vis des tassements.
Tableau 2 : Liste des rétablissements
Hauteur
Rétablisse Profondeur Position
PK remblai Sondage Remarque
ment déblai sondage
contigu
RC1 Carotté de Campagne
2+479 12 m - PT52
(Portique) 20 m complémentaire à réaliser
35 m à
Carotté de Campagne
RC2 (PS) 9+948 7m - gauche du
20 m complémentaire à réaliser
PT199+32m
RC3
12+541 - 5à7m - -
(Portique)
RC4 (PS) 14+154 - 6m - -

RC5 (PS) 17+958 - 6m - -


RC6
18+656 - 6m - -
(Portique)
RC7 (PS) 19+106 2à3m 3à5m - -
RC8 (PS) 20+103 3à4m 2à3m - -

RC9 (PS) 24+803 1à3m 5à6m - -


DSC13 et DSC14
RC10 (PS) 27+768 - 16 m - -
disponibles
RC11 (PS) 33+015 4à5m 2à9m Carotté de 40 m à Campagne
20 m gauche du complémentaire à réaliser

/conversion/tmp/scratch/485315100.docx
Études techniques (APS/APD/DCE) et Études d’Impact Environnemental et Social (ÉIES) de la voie de contournement
de Yaoundé (1ère Phase), Lot 1 et Lot 2
Lot 1 : Études techniques / Programme géotechnique complémentaire

PT661+15m
RC12 (PS) 34+946 - 6à9m

Sondages EC6 à 430 m et


RC13 (PS) 37+299 2à4m 4à7m - - sondages DSC21, DSC22
à 390 m

RC14 (PS) 40+301 2à3m 2à5m - -

I.3. DÉTAIL ESTIMATIF


Le tableau suivant récapitule la consistance des investigations géotechniques complémentaires à
réaliser dans le cadre de l’étude.


Désignation du prix Unité Quantité P.U Montant Observations
Prix

1 Plateforme des sections de grands remblais


7 points de sondages carottés de 30
ml de profondeur par sondage + 2
points de sondages carottés de 15 ml
de profondeur par sondage.
Prélèvements d'échantillons intacts à
effectuer selon une cadence moyenne
Sondages carottés d’un échantillon intact par horizon
(profondeur 30 ml) avec homogène. Pour les faciès de grande
1.1 prélèvement d'échantillons ml 240 épaisseur, un prélèvement à faire tous
intacts pour essais au les cinq mètres. Pour les terrains
laboratoire hétérogènes présentant une grande
variabilité lithologique, les
prélèvements seront effectués en
respectant un intervalle minimal de 3
m sur les 9 m supérieurs. Au-delà, la
cadence d’un échantillon tous les 5 m
serait à respecter.

Déterminations de la
1.2 composition chimique des u 9 1 essai par sondage
sols rencontrés

1.3 Cisaillement rectiligne CD


Ft ensemble
et CU

1.4 Essais de compressibilité


Ft ensemble
à l'œdomètre

1.5 Teneur en eau Ft ensemble

1.6 Teneurs en matières


Ft ensemble
organiques 1 essai complet par échantillon intact
prélevé à chaque horizon homogène
1.7 Granulométrie et
Ft ensemble
sédimentométrie

1.8 Bleu de méthylène Ft ensemble

Limites d’Atterberg ou
1.9 Ft ensemble
équivalent de sable

1.10 Poids spécifique Ft ensemble

TOTAL PLATEFORME REMBLAIS

/conversion/tmp/scratch/485315100.docx
Études techniques (APS/APD/DCE) et Études d’Impact Environnemental et Social (ÉIES) de la voie de contournement
de Yaoundé (1ère Phase), Lot 1 et Lot 2
Lot 1 : Études techniques / Programme géotechnique complémentaire


Désignation du prix Unité Quantité P.U Montant Observations
Prix

2 Sol supports des rétablissements


3 rétablissements concernés
1 sondage carotté de 20 ml de
profondeur par rétablissement avec
prélèvements d'échantillons intacts
Sondages carottés selon une cadence moyenne d’un
(profondeur 20 ml) avec échantillon intact par horizon
homogène. Pour les faciès de grande
2.1 prélèvement d'échantillons ml 60 épaisseur, un prélèvement à faire tous
intacts pour essais au les cinq mètres. Pour les terrains
laboratoire hétérogènes présentant une grande
variabilité lithologique, les
prélèvements seront effectués en
respectant un intervalle minimal de 3
m sur les 9 m supérieurs
Analyse chimique de la
2.2 u 3 1 essai par sondage
nappe
Déterminations de la
2.3 composition chimique des u 3 1 essai par sondage
sols rencontrés
Cisaillement rectiligne CD
2.4 Ft ensemble
et CU
Essais de compressibilité
2.5 Ft ensemble
à l'œdomètre

2.6 Teneur en eau Ft ensemble

Teneurs en matières
2.7 Ft ensemble
organiques 1 essai complet par échantillon intact
prélevé à chaque horizon homogène
Granulométrie et
2.8 Ft ensemble
sédimentométrie

2.9 Bleu de méthylène Ft ensemble

Limites d’Atterberg ou
2.10 Ft ensemble
équivalent de sable

2.11 Poids spécifique Ft ensemble

TOTAL RÉTABLISSEMENT

TOTAL GÉNÉRAL DE LA CAMPAGNE GÉOTECHNIQUE


COMPLÉMENTAIRE DE L'APD DU CONTRAT DE BASE

I.4. RÉFÉRENCES NORMATIVES DES ESSAIS ET SONDAGES


L’ensemble des références normatives des essais et sondages à utiliser pour l’exécution de cette
mission de travaux géotechniques sont présentés au tableau suivant :
Tableau 3 : Références normatives des essais et sondages

Lieu
Désignation Référence
d’exécution
Plateforme
Puits manuel y compris relevé coupe de terrain et Fond 72 fascicule 2 et DTU P
Site
prélèvement d’échantillons 201 et 11.1
Fond 72 fascicule 2 et DTU P
Sondage à la tarière mécanique Site
201 et 11.1 ou ASTM D420

/conversion/tmp/scratch/485315100.docx
Études techniques (APS/APD/DCE) et Études d’Impact Environnemental et Social (ÉIES) de la voie de contournement
de Yaoundé (1ère Phase), Lot 1 et Lot 2
Lot 1 : Études techniques / Programme géotechnique complémentaire

Lieu
Désignation Référence
d’exécution
Identification simple des sols prélevés (Teneur en eau,
Analyse granulométrique, limites d’Atterberg, ES, Poids NF P 94-050 ; 94-056 ; 94-
Laboratoire
spécifique, essai au bleu de méthylène sedimentométrie, 051 ; 18-597 ; 94-054 ; 94-068
détermination de la composition chimique…)
Essai CBR Laboratoire NF P 94-078
Essai Proctor Modifié Laboratoire NF P 94-093

Sondages au pénétromètre dynamique lourd Site NF P 94-114

Essais de cisaillement Laboratoire NF P 94-071

Essais œdométriques Laboratoire XP P 94-090-1

Carottage roche Site XP P 94-202

Matériaux
Recherche, localisation et évaluation de la puissance des Fond 72 fascicule 2 et DTU P
Site
emprunts (remblai, latérite, sable etc.) 201 et 11.1
Puits manuel y compris relevé coupe de terrain et Fond 72 fascicule 2 et DTU P
Site
prélèvement d’échantillon 201 et 11.1
NF P 94-050 ; 94-056 ; 94-
Essais d'identification complète sur le sol prélevé : Teneur
051 ;
en eau, Analyse granulométrique, limites d'Atterberg ou ES,
Laboratoire 18-597 ; 94-054 ; 94-068 ;
Poids spécifique, valeur au bleu de Méthylène,
NF P 94-093 ;
Proctor, CBR (immédiat et après saturation)
 NF P 94-078 ;
Recherche, localisation et évaluation de la puissance du Fond 72 fascicule 2 et DTU P
Site
gisement de roches 201 et 11.1
Prélèvement des échantillons par carottage dans la roche Site XP P 94-202

Los Angeles (LA) sur roche Laboratoire NF EN 1097-2

Micro Deval Humide (MDE) sur roche Laboratoire NF EN 1097-1


Poids spécifique Laboratoire NF P 94-054
Rapport géotechnique complémentaire APD et annexes
(coupes lithologiques des sols, courbe des essais avec Bureau NF P 94-500
interprétations)

/conversion/tmp/scratch/485315100.docx

Vous aimerez peut-être aussi