Vous êtes sur la page 1sur 15

MATIERE : SDP

RAPPORT DU MINI PROJET

Réalisé par :
- ZBAIR Walid - AL KHARASSANI Abdelghani

- EL MOURABIT Mohamed - HABOUL Youssef

- BENMKADEM ANAS

Casablanca, 13 Mars 2020


Encadré par :
Dr. Ing. M. A.SALMI
Mini - Projet SDP

Année Académique : 2019 /2020

1-Sommaire………………………………………………………………………………………...3

2-Introduction……………………………………………………………………………………..4

3-L’étude de stabilité d’un talus par le logiciel « Slide »……………………………….5

A - L ’évolution du coefficient de sécurité en fonction de l’inclinaison beta….5

B - L’inclinaison qui permet d’avoir un coefficient de sécurité 1.5……………..9

C - Les caractéristiques du cercle critique…………………………………………...10

4- le calcul manuel du coefficient de sécurité par la méthode de BISHOP……….11

5-Comparaison entre les deux méthodes…………………………………………………13

6-Le volume déblayé……………………………………………………………………………14

7-Conclusion………………………………………………………………………………………15

2|Page
Mini - Projet SDP

Année Académique : 2019 /2020

1-Sommaire :

Nous tiendrons à remercier vivement notre Maître le Professeur A.SALMI pour


l’encadrement et les conseils qu’elle nous a prodigués.
Nous avons également été touchés par le dévouement et l’esprit d’équipe ainsi
que l’implication scientifique dont faisait preuve notre Maître. Il nous a tous été
d’un grand apport scientifique et d’un soutien permanent durant notre formation.

On remercie chaleureusement toutes les étudiantes et tous les étudiants de la


filière hydraulique pour leur esprit d’entraide et du partage scientifique.

Nous sommes conscients que le chemin qui nous reste à parcourir est long. Nous
nous efforcerons de mettre à profit, tous nos acquis pratiques et théoriques et
nous espérons être à la hauteur de notre profession.

3|Page
Mini - Projet SDP

Année Académique : 2019 /2020

2-Introduction :

La "stabilité des pentes" étudie l'équilibre mécanique des masses de sol ou de


roches (talus ou pentes naturelles) pouvant être mises en mouvement par des
phénomènes naturels (érosion des versants montagneux, tremblement de terre)
ou anthropiques (terrassements de déblais, mise en œuvre de remblais,
constructions). D'un point de vue matériel, les glissements de terrains affectant
des zones urbaines, des ouvrages routiers ou des voies ferrées nécessitent des
réparations très coûteuses.

Le domaine de la stabilité des pentes est vaste et difficile à traiter.

Dans ce sens, la plupart des outils de la modélisation de la stabilité des pentes ,


et particulièrement à approche spatialisée, sont soit intégrés dans les applications
de la géotechnique , soit ils sont connectés à ces derniers à travers des
extensions.

Dans notre projet on va s’occuper du volet « Etude de stabilité d’un talus


routier en zone de déblais , En Utilisant toutes les données possibles.

Afin de bien réaliser les taches demandées on va utiliser le logiciel Rocscience


Slide .

Ce programme est utilisé pour la vérification de stabilité (des remblais de terre,


des fouilles, des structures de soutènement ancrées, des murs en massif renforcé
etc.). La surface de glissement est considérée comme circulaire (méthode de
Bishop, Fellenius / Petterson, Janbu, Morgenstern-Price ou Spencer) ou
polygonale (méthode de Sarma, Janbu, Morgenstern-Price ou Spencer) .

4|Page
Mini - Projet SDP

Année Académique : 2019 /2020

3-L’étude de stabilité d’un talus par le logiciel « Slide »


A-L ’évolution du coefficient de sécurité en fonction de l’inclinaison beta :

• Après avoir lancer le logiciel Slide, un dessin avec les dimensions réelles
du talus a été réalisé, puis les caractéristiques des matériaux ont été
affecté.

5|Page
Mini - Projet SDP

Année Académique : 2019 /2020

• On passe après à varier l’inclinaison beta et à refaire la simulation afin


d’obtenir le coefficient de sécurité.

6|Page
Mini - Projet SDP

Année Académique : 2019 /2020

• Les valeurs sont insérées dans un tableau Excel.

beta coefficient de sécurité

90 0.64

80 0.796

70 0.921

60 1.096

50 1.27

40 1.487

30 1.815

20 2.91

10 6.304

7|Page
Mini - Projet SDP

Année Académique : 2019 /2020

Courbe F en fonction de beta


7

4
Fs

0
0 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100
Axis Title

8|Page
Mini - Projet SDP

Année Académique : 2019 /2020

B – L’inclinaison qui permet d’avoir un coefficient de sécurité 1.5 :

• Afin d’avoir un coefficient de sécurité égale à 1.5 il faut avoir une


inclinaison d’un angle de 39 degrés.

9|Page
Mini - Projet SDP

Année Académique : 2019 /2020

C – Les caractéristiques du cercle critique:

• Les caractéristiques du cercle critique sont :

• Rayon = 10.978 m
• Centre du cercle : x=11.21 m et y=15.9 m

10 | P a g e
Mini - Projet SDP

Année Académique : 2019 /2020

4 - le calcul manuel du coefficient de sécurité par la méthode de


BISHOP :

• On a refait le dessin sur autocad et on a calculé les distances,


les angles et les surfaces exigés dans la formule de bishop par
la fonction ‘mesure’ d’autocad.

10.978 1
2
3
4
5 7m
6
7
8
9
10
12 11

• on a considéré 12 tranches pour faire le calcule

11 | P a g e
A Angle ° Wi Angle Rad Wi*sin(ang) ci bi bici+wi tan(phi) m alpha B F
1 0.8749 64 16.6231 1.11644444 14.93661441 15 2 30.36389566 0.705992 43.0088384 1.69238613
2 2.3776 55 45.1744 0.95944444 36.99208831 15 1.64 24.96389566 0.71986834 34.6784186
3 3.2227 47 61.2313 0.81988889 44.76436789 15 1.32 20.16389566 0.6884759 29.287729
Année Académique : 2019 /2020

4 4.0134 40 76.2546 0.69777778 48.99483479 15 1.22 18.66389566 0.631224 29.5677852


5 3.8326 34 72.8194 0.59311111 40.70192848 15 1.11 17.01389566 0.56319404 30.2096515
Mini - Projet SDP

6 3.6226 28 68.8294 0.48844444 32.29838878 15 1.03 15.81389566 0.48068049 32.8989753


7 3.3144 23 62.9736 0.40122222 24.59394856 15 0.97 14.91389566 0.40309888 36.998107
8 3.098 18 58.862 0.314 18.18044224 15 1 15.36389566 0.31953002 48.0827924
9 2.4449 13 46.4531 0.22677778 10.44446743 15 0.91 14.01389566 0.23195033 60.4176574
10 2.0405 8 38.7695 0.13955556 5.392953948 15 0.92 14.16389566 0.14237876 99.4803968
11 1.4553 3 27.6507 0.05233333 1.446392864 15 0.94 14.46389566 0.05285114 273.672363
12 0.849 -3 16.131 -0.05233333 -0.843803712 15 0.83 12.81389566 -0.05167223 -247.984169
20 0.34888889 277.902624 470.318546
F 1.69

12 | P a g e
Mini - Projet SDP

Année Académique : 2019 /2020

• Donc par la méthode de Bishop on a trouvé le coefficient de


sécurité F :

F=1.69

5 - Comparaison entre les deux méthodes :

• On remarque que le logiciel donne une valeur de F=1.5 pour le


coefficient de sécurité ainsi que la méthode manuelle donne un
coefficient de sécurité F=1.69

• Ces deux valeurs sont différentes car dans la méthode manuelle


il y’a des erreurs de calcul des surfaces et des distances et un
petit nombre de tranches, mais le logiciel est plus précis dans le
calcul et considère un grand nombre de tranches.

13 | P a g e
Mini - Projet SDP

Année Académique : 2019 /2020

6 - Le volume déblayé :

51° 51°
7m

20m

• On
a l’angle d’inclinaison B=39° donc :
o alpha= 90°-39°=51°
o Tan(alpha)= 1.234
o L = 7 x tan(alpha) = 8.64 m
o S = 20² + (L x 7) = 460,48 m²
o V = S * /g = 460.48 x 1.9 = 874 912 t/km

14 | P a g e
Mini - Projet SDP

Année Académique : 2019 /2020

7-Conclusion

Ce projet a été très enrichissant pour nous , car il nous a permis d’enrichir notre
acquis de cours .

Dans les éléments positifs de notre projet, je voudrais tout d’abord mentionner la
cohésion du groupe. Personne n’est resté en retrait, les tâches ont été
équitablement réparties (non seulement au niveau de la quantité de travail qu’au
niveau des compétences de chacun). Les grandes lignes ont été approuvées par
tous les membres du groupe et aucune altercation n’est survenue tout au long de
la réalisation . Le travail en équipe a donc été très fructueux. Bien sûr, nos avis
n’ont pas toujours été communs mais des compromis ont été trouvés pour
contenter tout le monde.

Nous pouvons donc affirmer que ce projet nous a beaucoup apporté dans le
domaine des relations avec le monde extérieur et a été en fin de compte un travail
agréable car le résultat est concret et très satisfaisant.

15 | P a g e

Vous aimerez peut-être aussi