Vous êtes sur la page 1sur 7

‫الجمهورية الجزائرية الديمقراطية الشعبية‬

République Algérienne Démocratique et Populaire

‫وزارة التعليم العالي والبحث العلمي‬

Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique

Faculté de Médecine
Département de Pharmacie
Chimie Minérale Pharmaceutique

LES ELEMENTS DU
2019/2020 GROUPE VI

PLAN :

I. INTRODUCTION
II. ETAT NATUREL :
III. PREPARATION
IV. PROPRIETES PHYSIQUE ET
CHIMIQUE
V. LES COMPOSES DU CHROME
VI. USAGE :

Dr A. BELHACHEM
CHIMIE MINERALE PHARMACEUTIQUE
Chimie Minérale Pharmaceutique Groupe VI

I. INTRODUCTION

Les éléments de ce groupe se caractérisent par des corps simples métalliques qui ont
des points de fusion élevés, des pressions de vapeur parmi les plus basses, Sur la surface de
ces trois métaux, il se forme à température ambiante une couche d'oxyde entravant souvent les
réactions chimiques destructrices.
La dénomination du nom chrome s'explique par le mot latin chroma signifiant
"couleur, couleurs à teintes vives"
L'existence du tungstène est soupçonnée pour la première fois par Woulfe en 1778 par
l'examen du wolframite.
Tableau 01 : les éléments de la colonne VI
Elément Symbole N° Atomique T° F (°C) T° Eb (°C)
Chrome Cr 24 1890 2400
Molybdène Mo 42 2500 4800
Tungstène W 74 3600 6000

Fig 01 : les éléments du groupe VI

Fig 02 : La position des éléments du colonne VI dans le tableau periodique

II. ETAT NATUREL :

Le chrome est assez abondant, le molybdène et tungstène sont plus rares.


Chrome : principal minerai : chromite FeCr2O4
Molybdène : sous forme de sulfures : molybdénite MoS2

1
Chimie Minérale Pharmaceutique Groupe VI

Tungstène : wolfram FeWO4

Fig 03 : chromite Fig 04 : molybdénite Fig 05 : wolfram

III. PREPARATION

Chrome : réduction de la chromite par le carbone à haute température :


Molybdène : calcination du sulfure puis réduction de l’oxyde par l’hydrogène :
Tungstène : le wolfram est fondu avec du carbonate de sodium, le tungstène obtenu
Na2WO4 est traité par l’acide chlorhydrique, il se forme de l’acide tungstique H2WO4 que
l’on transforme en tungstate d’ammonium. On calcine le tungstate, il se forme l’oxyde WO3
qui est réduit par l’hydrogène

IV. PROPRIETES PHYSIQUES :

La configuration électronique est ns1(n-1)d5, les 6 e- périphériques peuvent participer


aux liaisons, les états d’oxydation rencontrés :
A l’état solide on connait des dérivés de tous les états d’oxydation de +2 à +6.
En solution, les espèces observées sont les suivantes :
Tableau II : les états d’oxydations des éléments du groupe VI
Elément +2 +3 +6
Chrome Cr2+ Cr3+ / (CrO2)- CrO42-
Molybdène / Mo3+ MoO42-
Tungstène / / WO42-

Le chrome se présente sous la forme d'un métal gris acier et dur. Sa principale
particularité est de résister à la corrosion. Les états d'oxydation de +2 à +6 sont rencontrés. Le
chrome hexavalent est particulièrement oxydant tandis que le chrome (II) est un réducteur.
Le tungstène pur se présente sous la forme d'un métal gris acier à blanc étain, très dur.
C'est l'élément avec :
✓ Le plus haut point de fusion ;

2
Chimie Minérale Pharmaceutique Groupe VI

✓ La pression de vapeur la plus faible ;


✓ La résistance à la traction la plus élevée.
Très dur, le molybdène apparaît blanc métallique et peut être confondu avec des
minerais de graphite et de galène.
▪ Les oxydes : Sur le plan oxydo-réduction :
✓ L’oxyde chromeux CrO est très réducteur
✓ L’oxyde de chrome (III) n’est n’oxydant ni réducteur.
✓ CrO2 est très oxydant et les 2 autres sont très réducteurs : puisqu’en chauffage
à l’air le premier libère de l’oxygène en formant Cr2O3, les autres en fixent en
formant MoO3 et WO3
✓ CrO3 est très fortement oxydant, MoO3 et WO3 ne sont pas oxydant
Tableau III : les oxydes du groupe VI
+2 +3 +4 +6
CrO Cr2O3 CrO2 CrO3
/ / MoO2 MoO3
/ / WO2 WO3

Sur le plan acido-basique :


✓ CrO est basique
✓ Cr2O3 est un amphotère
✓ Les dioxydes sont amphotères
✓ Les trioxydes sont des anhydrides acides
V. COMPOSES DU CHROME :

Etat d’oxydation +2 :
Sels chromeux : bleu en solution, extrêmement réducteurs, ioniques caractérisés par la
présence d’ion Cr2+.
Hydroxyde : Cr(OH)2 préparé par l’action d’une base sur les sels du Cr (II) , est
basique
Oxyde : CrO préparé par chauffage à haute T° d’un mélange de chrome et de Cr2O3,
est basique.

3
Chimie Minérale Pharmaceutique Groupe VI

Etat d’oxydation +3 :
C’est l’état normal des sels des chromes. Les liaisons sont
ionocovalentes. De façon très approchée le chrome y représenté
par l’ion Cr3+. Mais en réalité en solution il n’existe pas d’ions
Cr3+ libres, mais des ions complexes hexacoordinés :
[Cr(H2O)6]3+
En solution les sels ont une forte tendance à la
complexation (coordinance 6).
Oxyde : Cr2O3 est une poudre verte, préparé au laboratoire par calcination de
l’hydroxyde. C’est un oxyde amphotère.
L’hydroxyde : les solutions de sels de chrome (III) donne par alcalinisation par
l’ammoniaque un hydroxyde bleu verdâtre gélatineux de formule Cr2O3.nH2O. il renferme
des quantités variables d’eau. C’est un hydroxyde amphotère
Chlorure du chrome : CrCl3 préparé par action du chlore sur l’oxyde Cr2O3 en
présence du carbone :
Complexes : les chrome (III) est hexacoordiné
[Cr(NH3)6]3+ [Cr(NH3)3(H2O)3]3+ [Cr(H2O)6]3+
Etat d’oxydation +4 : On connait peu de composés correspondant à cet état
Oxyde : CrO2
Etat d’oxydation +5 : un état exceptionnel pour le chrome, le seul composé binaire est
CrF5.
Etat d’oxydation +6 : correspond à l’anhydride chromique CrO3 et à ses sels appelés
chromates [CrO4]2- et dichromates [Cr2O7]2-
Oxyde : CrO3 c’est un anhydride acide, préparé par déshydratation de l’acide
chromique en milieux sulfurique concentré
Chromates et dichromates :
L’Oxyde est transformé en chromate de sodium par fusion alcaline oxydante
Acidification on obtient le dichromate de sodium :
Quand on acidifie une solution de chromate elle vire du jaune à la couleur orangé du
dichromates :
Les composés perchromiques : lorsqu’on verse de l’eau oxygénée dans une solution
très acide de dichromate il apparait une coloration bleue très intense, il s’est formé un
peroxyde bleu foncé CrO5

4
Chimie Minérale Pharmaceutique Groupe VI

VI. USAGE ET ROLE BIOLOGIQUE :

Le chrome et molybdène : cours les oligoéléments


NB : le tungstène n’a pas d’usage médicale connu, utilisé dans l’industrie chimique
(Fabrication de produits inorganiques, colorant.). Une exposition chronique peut causer du
dommage pulmonaire. Ainsi, un contact prolongé ou répété avec la peau peut causer la
dermatite.

5
Chimie Minérale Pharmaceutique Groupe VI

REFERENCE BIBLIOGRAPHIQUES
▪ STROHFELDT Katja A. Essentials of Inorganic Chemistry For Students of Pharmacy,
Pharmaceutical Sciences and Medicinal Chemistry. 1e édition. John Wiley & Sons, 2015
▪ DOMANGE L. Précis de chimie générale et de chimie minérale - Tome I, 2008
▪ www.futura-sciences.com
▪ www.periodictable.com

Vous aimerez peut-être aussi