Vous êtes sur la page 1sur 1

Elle est d'ailleurs

q = 70
Pierre Bachelet
Am
4
&4 œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ
œ œ œ œ œ œ
œ œ
œ œ œ œ œ œ

j
&œ œ œ œ œ œ .. ‰ . œ œ ≈ œ œ ≈ œ œ ‰
3

R œ œ œ
1. Elle a de ces lu - mières au fond des
Elle a de ces ma - nières de ne rien
G

œ ‰
3 3

&œ œ œ œ œ œ œ œ œ.
3

œ œ œ œ J œ œ œ
yeux Qui rendent a - veugles ou a - mou - reux Elle a des ges - tes de par -
dire Qui parlent au bout des sou - ve - nirs Cet - te ma - nière de tra - ver -
F Dm

œ ≈ œ œ œ œ œ œ Œ Ó
3

&œ œ œ œ
3

œ œ œ œ œ œ
fum Qui ren - dent bête ou ren - dent chien Et si loin - tai - ne dans son cœur
ser Quand elle s'en va chez le bou - cher Quand elle ar - rive à ma hau - teur

œ
D m7 G7 C

&Œ Œ Œ .. ‰ .
3

œ œ
3

œ œ œ œ œ œ R
Pour moi c'est sûr, elle est d'ail - leurs Et
Pour moi c'est sûr, elle est d'ail - leurs

œ œ œ œ œ œ œ œ œ
C G Am
œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ
3

&
3 3
moi je suis tom - bé en es - cla - vage De ce sou - rire, de ce vi - sage Et je lui dis em - mè - ne - moi

j œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ
G C G

& œ œ œ œ ‰ Œ ‰. R œ œ œ œ œ œ œ œ
3 3
Et moi je suis prêt à tous les sil - lages Vers d'au - tres lieux, d'au - tres ri -

r
œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œj ‰ Ó
Am G F

&œ ‰. œ œ
3

œ œ œ œ œ
vages Mais elle passe et ne ré - pond pas Les mots pour elle sont sans va -

Dm D m7 G7 C

Œ Ó Œ Œ Œ ..
3

&œ œ œ
3

œ œ œ œ œ œ
leur Pour moi c'est sûr, elle est d'ail - leurs.

2. Elle a de ces longues mains de dentellière


A damner l'âme d'un Werner
Cette silhouette vénitienne
Quand elle se penche à ses persiennes
Ce geste je le sais par cœur
Pour moi c'est sûr, elle est d'ailleurs