Vous êtes sur la page 1sur 6

Comment trouver la tonalité d'un morceau ?

Apprenez des techniques pour vous permere d'idener à coup sûr la tonalité d'un morceau. Que
ce soit grâce au solfège ou grâce à l'analyse du morceau, retrouvez au sein de cet arcle toutes les
façons de retrouver une tonalité.

Deux raisons m’ont poussé à répondre à cee queson au travers un arcle :

 La première, c’est parce que vous avez été très nombreux à m’adresser cee demande par
message. Cet arcle sera donc pour moi une bonne occasion de vous proposer des éléments
de réponse à cee problémaque.

 Et la deuxième, c’est parce qu’une nouvelle rubrique va très bientôt voir le jour sur
Composer sa musique ! Chaque mois, je vous proposerai en e/et d’analyser une chanson
célèbre an d’en comprendre les rouages et la mécanique dans le but d’en dégager les
techniques de composion. Dans ce cadre, je serai donc constamment amené à vous parler
de tonalité, alors autant que cee noon soit claire dès maintenant. ;)

Qu’est-ce que la tonalité d’un morceau ?

Comme je vous l’avais déjà expliqué au sein de mon guide « L'Essenel du Solfège pour Composer »
(à télécharger gratuitement sur le site), la musique est composée de gammes. Les gammes, ce sont
les armes du musicien. Elles correspondent à des phrases toutes faites qui vous permeront de vous
exprimer. Et si les gammes correspondent aux phrases, alors la tonalité quant à elle correspond au
ton de ces phrases.

Ulisons un parallèle pour expliquer ce principe : lorsque vous parlez, vous véhiculez des émoons. Et
selon le message que vous voulez véhiculer, vous ne vous exprimerez pas de la même façon.
Autrement dit, le ton de votre voix ne sera pas le même. Par exemple si vous êtes en colère, on
entendra clairement de l’agressivité dans votre voix. Et bien dans la musique c’est exactement la
même chose : c’est la tonalité qui va dénir « l’humeur » de la phrase. La tonalité correspond en e/et
à la « couleur » de la gamme, c’est à dire la façon dont elle va sonner. Selon la tonalité que vous
choisirez, la consonance du morceau et ce que vous voudrez en exprimer par son intermédiaire
seront donc di/érents.

Copyright © 2012- 2016 - Alexandre Koutso – SASU Edions Koutso pour le site composer-sa-musique.fr. Tous Droits
Réservés. Reproducon et di/usion strictement interdite sous peine de poursuites judiciaires.
Pourquoi est-ce important de connaître la tonalité d’un morceau ?

Puisque la tonalité correspond à la « couleur » de la gamme - et donc à ce qu’elle va vous permere


de véhiculer comme message, connaître la tonalité d’un morceau, c’est repérer le mode
d’expression employé par l’auteur de ce morceau. Ainsi, si ce mode d’expression vous plaît, libre à
vous de le réuliser dans vos propres composions !

Si par exemple vous avez aimé un morceau en Sol Majeur, et bien reprenez-vous aussi cee tonalité
et composez en Sol Majeur !

Connaître la tonalité d’un morceau c’est également connaître les accords et les notes qui ont été
ulisées à la construcon de ce morceau. La connaissance de la tonalité se révèle donc très ule dans
le cas de l’harmonisa#on (j’ai la mélodie, je peux donc en déduire les accords qui feront mouche) et
de l’improvisa#on (je sais quoi jouer pour sonner juste).

Trouver la tonalité du morceau grâce au solfège

Pour vous aider à comprendre comment trouver la tonalité d'un morceau grâce au solfège, je vous
invite à regarder mon tutoriel vidéo sur le sujet : (l'explicaon technique commence à parr de 6'23")

hps://youtu.be/c4hFSNFgcn4

Résumé de la vidéo :

- Il existe trois types d'armures:

- L’ordre des dièses et des bémols:

Copyright © 2012- 2016 - Alexandre Koutso – SASU Edions Koutso pour le site composer-sa-musique.fr. Tous Droits
Réservés. Reproducon et di/usion strictement interdite sous peine de poursuites judiciaires.
- Règles:

 Dièses: Prendre le dernier dièse et ajouter 1/2 ton

 Bémols: Prendre l'avant dernier bémol

 Vierge: Do Majeur ou La mineur

- Relaon entre deux gammes relaves:

 Majeur – (erce mineure) = Mineur


 Mineur + (erce mineure) = Majeur

- Trancher entre tonalité majeure et mineure:

Analyser le premier et surtout le dernier accord du morceau.

Copyright © 2012- 2016 - Alexandre Koutso – SASU Edions Koutso pour le site composer-sa-musique.fr. Tous Droits
Réservés. Reproducon et di/usion strictement interdite sous peine de poursuites judiciaires.
Tableau récapitula#f des tonalités

Trouver la tonalité d’un morceau par analyse

Cependant, cee technique n’est pas infaillible, et il vaut parfois mieux se référer à l’analyse des
accords pour trouver la tonalité du morceau.

1) Chercher l’accord diminué

Si on prend une gamme pour l’harmoniser (c’est à dire construire des accords à parr de cee
gamme), puis que par la suite on analyse la nature des accords obtenus, on se rend compte que
quelle que soit la gamme choisie, la nature des accords ne changera pas.

Exemple :

On prend la gamme de Do Majeur et on construit des accords à parr de cee gamme.

Copyright © 2012- 2016 - Alexandre Koutso – SASU Edions Koutso pour le site composer-sa-musique.fr. Tous Droits
Réservés. Reproducon et di/usion strictement interdite sous peine de poursuites judiciaires.
On analyse ensuite la nature des accords obtenus : le premier accord se trouve être un accord majeur,
le deuxième accord, un accord mineur…

Et bien gurez-vous que cee structure ne changera jamais et ce, quel que soit la gamme choisie.
C’est-à-dire que même si vous prenez une gamme de Fa# Majeur, le 6 ème degré de cee gamme sera
un accord mineur.

Maintenant que vous savez que cee structure est xe, vous vous rendez compte qu’ il n’y a qu’un
seul accord diminué par gamme. Retrouver l’accord diminué d’un morceau, c’est donc retrouver à
coup sur la gamme dont il provient et donc par déducon sa tonalité.

Schéma bilan :

Nature des accords d’une gamme majeure :

Nature des accords d’une gamme mineure :

Si vous avez bien suivi ce que j’ai dit, vous savez donc que si vous repérez un accord diminué dans un
morceau, cet accord sera soit l’accord du deuxième degré d’une gamme mineure, soit l’accord du
sepème degré d’une gamme majeure. Pour pouvoir trancher entre les deux tonalités, il vous suQt
tout comme je vous l’ai expliqué dans mon point précédent, d’analyser le premier et le dernier accord
du morceau.

2) Relever et analyser les accords

Maintenant, si aucune de mes techniques précédentes ne vous a permis de déterminer la tonalité du


morceau, il ne vous reste plus qu’à analyser les accords de ce morceau. Pour ce faire, relevez chaque
accord que vous trouverez puis demandez-vous simplement de quelle gamme ces derniers peuvent

Copyright © 2012- 2016 - Alexandre Koutso – SASU Edions Koutso pour le site composer-sa-musique.fr. Tous Droits
Réservés. Reproducon et di/usion strictement interdite sous peine de poursuites judiciaires.
provenir. C’est en fait le strict inverse de ce qu’on a fait précédemment : au lieu de construire les
accords à parr de la gamme et de la tonalité, on va dé0nir la tonalité à par#r des accords.

Il ne vous reste donc plus qu'à relever tous les accords du morceau, de les classer à la suite, puis de
retrouver leur gamme d'origine (et donc leur tonalité) grâce à l'aide du tableau récapitulaf ci-dessus.
En e/et, si vous remarquez par exemple des accords avec uniquement les Fa et les Do qui sont dièses,
alors cela signie que l'on a 2# à la clé et que l'on est soit en Ré Majeur, soit en Si Mineur. Un coup
d’œil aux accords et à la paron vous permera ainsi de trancher dénivement pour la bonne
tonalité.

Voilà je pense, avoir fait le tour de toutes les techniques permeant de retrouver la tonalité d'un
morceau. Il ne vous reste plus qu'à choisir celle qui vous conviendra le mieux, puis de praquer (Hé
oui va falloir bosser ;)).

Si vous avez d'autres astuces pour retrouver la tonalité d'un morceau, n'hésitez pas à les partager
dans les commentaires !

Copyright © 2012- 2016 - Alexandre Koutso – SASU Edions Koutso pour le site composer-sa-musique.fr. Tous Droits
Réservés. Reproducon et di/usion strictement interdite sous peine de poursuites judiciaires.