Vous êtes sur la page 1sur 6

Youssouf

Je viens de remplacer puella par puer car certains disent que Dianfa (la fille) se
nomme puer et non puella, donc en prendre en compte. Merci.
Signification de PUER (DIANFA) dans les différentes maisons :
Nous allons dans ce thème dresser les différentes figures quand elles se positionnent
dans les seize différentes maisons. Nous allons commencer par la première figure qui
est PUER ou Dianfa (Youssouf chez les arabes).

➢ Figure Puer ( Dianfa ou youssouf) dans la maison 1 :


Affirmation de soi, l’âme est dans sa demeure donc plénitude et résonance.
Elle dénote exagérations dans les idées, les faits et les comportements à la
limite tromperie et déception. Recherche de plaisir, sens des amours et des
fêtes, gaieté de cœur. Idées de fête, de distraction, idée de rencontre joyeuse,
amoureuse à la limite. Idée de trahison sur n’importe quelle affaire, promesse
non tenue. Idée de tromperie, de jalousie ou de séduction. Parle d’une
personne tenace, combative et qui ne lâche pas prise mais gagnante dans tous
les combats. Caractère impulsif, résistif, nerveux et très réactif. Cette figure a
un caractère qui s’approche un peu de la figure Rouge (Rubeus, Lomara ou
Oumar) à la différence que le rouge est révoltant, réactionnaire et sanguinaire
d’où son appellation le Rouge.

➢ Figure de puer dans la maison 2 :


L’âme est à la recherche de ses biens, de sa chance, de ce qui fait son plaisir ou
de e qui augmente son plaisir. Cette figure placée dans cette maison peut
parler d’une personne gaie, plaisante, séduisante, qui aime s’adonner à des
parties de plaisir. Cette chance peut être acquise ou perdue par trahison
comme disent les maîtres bambaras. Cette figure placée dans cette maison a
un sens de réalisation rapide et brusque, chose imprévue et gaie. Une personne
qui vient vous remettre quelque chose qui accroit les biens et services ou qui
vous rend heureux, est considérée comme une chance, en fait elle est
confondue avec le bien ou le service apporté. Une chance peut être un objet,
une personne ou une chose quelconque. Parlant d’une personne elle indique
une personne imprévisible, impulsive mais courageuse et dynamique. C’est
une figure qui peut symboliser de nos jours tout ce qui est matériel électrique.
Les figures n’ont pas un sens fermé, elles sont ouvertes à tout symbolisme et
s’adaptent à tous les temps. Les figures épousent l’environnement dans lequel
nous vivons. N’oublions pas que cet élément symbolise l’âme, le feu,
l’insaisissable sur le plan physique donc parlé de matière électrique est tout à
fait convenable car l’électricité est quelque chose de fluctuante, de changeante,
d’impalpable, un phénomène vibratoire insaisissable au plan physique. Tout
est question de symbole dans la science occulte. Au cours de nos prochains
exemples de thème géomantique, nous allons montrer ce caractère subtil dans
les interprétations.

➢ Figure de puer dans la maison 3 :


L’âme est à la recherche de son entourage, de sa famille, de ses parents et de
ses amis proches pour une partie de plaisir, de bavardage, de causerie mais
risque de séparation brusque et trahison. Fête dans la famille, mais parle de
fête imprévue ou à la hâte. Rencontre avec des gens familiers. Parle d’un
entourage de femmes (plus de femmes que d’hommes). La maison 3 parle de
voyage (courte distance et petits déplacements), donc avec Puella dans cette
maison, nous disions que voyage brusque, rapide et risque de trahison sur ce
voyage car Puella a un comportement de trahison, de tromperie mais aussi de
dispute et de divergence dans les idées. Tout ceci dépend du contexte dans
lequel on se trouve. La maison 3 parle d’un entourage proche donc elle peut
parler sur les collègues du bureau.

➢ Figure de Puer dans la maison 4 :


L’âme est à la recherche du foyer, du père, du pays, du patrimoine, des biens
communs. Elle montre dans cette maison une rencontre amusante dans le
foyer ou pays, fête joyeuse dans la cour du père, dans le foyer. Ambiance
joyeuse avec risque de séparation brusque, soudaine due à des querelles ou
discordes, mésentente. Patrimoine (n’importe quel bien du foyer : chaise, télé,
marmite, décodeur, champ, ciment, ventilo….) acquis anormalement ou avec
trahison, biens du foyer ou du pays acquis injustement. Si on s’en prend au
bien d’autrui, y’a risque de procès et de prison. Parlant d’une personne dans le
foyer, elle fait référence à une personne impulsive, résistante, courageuse,
dynamique mais imprévisible. Parle aussi d’un bien du patrimoine qui fait
plaisir ou qui donne satisfaction.

➢ Figure de Puer dans la maison 5 :


La maison 5 est par excellence la maison des amours, des copinages, des
enfants et des nouvelles. L’âme cherche l’âme sœur, cherche à se faire plaisir
avec l’amant (e). L’âme cherche aussi ses enfants, sa progéniture avec plaisir
ou pour les rendre heureux. Débats, discussions autour des enfants, des amis,
des collègues, des invités avec une connotation amoureuse ou autour des
plaisirs de la vie avec risque de trahison et séparation brusque. Indique parole
gaie, amusante, flatterie, conversation amusante et excessive qui peut se
terminer avec des querelles et des trahisons. Elle montre aussi des nouvelles,
des lettres d’amours avec au finish une touche de trahison. Les amours
peuvent se terminer avec la violence comme les amours de jeunesse
(séparation brusque, chagrin d’amour, tromperie). Cette figure indique
souvent le fait de courtiser une fille en cachette, c’est une forme de trahison. La
maison 5 parlant de route, de voyage, cette figure montre une trahison en
route s’il y’aura voyage ou déplacement. Elle indique aussi plaisir ou gaieté en
route.

➢ Figure de Puer dans la maison 6 :


L’âme cherche la maison du mal, des maladies par son comportement trop
plaisant, maladie du cœur, chagrin d’amour. L’âme est dans le mal par
trahison. Maladie causée par des sentiments ou des pensées. S’il s’agit des
choses, on parle de la détérioration de la chose (machine, carte électrique, en
somme tout appareil électrique). Par rapport à la maladie, indique souvent des
maladies que l’on ne peut pas localiser à un endroit fixe dans le corps humain
(la figure symbolise l’âme dont personne ne peut localiser dans le corps
humain). Positionné dans cette maison, elle indique perte d’idée ou l’abandon
des idées, idées confuses. Indique aussi la rechute en cas de maladie
(fluctuation de la maladie)
➢ Figure de Puer dans la maison 7 :
L’âme cherche son adversaire, son conjoint pour la recherche de plaisir, gaieté
; mariage. Joie féminine, personne plaisante. Conjoint (e) aimant la belle vie.
Parle d’une personne qui aime faire plaisir à autrui, rendre service. Tromperie,
trahison et désistement peuvent être au rendez vous à tout moment. Parlant
d’une femme, elle indique une femme qui trompe son mari ou qui est
susceptible de le faire un jour si l’occasion se présente, idem pour l’homme
adultère et trompeur. Parle d’une personne impulsive, très réactive mais
dynamique, et forte. Esprit malicieux. Par rapport à la première figure se
trouvant dans la première maison, cette maison abrite les conjoints (es),
adversaires ou ennemis. Donc Puella dans cette maison montre que
l’adversaire, l’ennemi ou le conjoint est fort, puissant et combatif. Cette figure
n’est pas bonne en amitié car risque de trahison à tout moment.

➢ Figure de Puer dans la maison 8 :


L’âme cherche l’extérieur, changement de dimension, de cadre. L’âme cherche
à s’échapper. Parle d’une personne qui aime les plaisirs mondains, les fêtes,
recherche de plaisirs à l’extérieur. Ce qui est à l’extérieur à trait aux plaisirs,
aux rencontres joyeuses. Nouvelles inattendues, brusques. Trahison dans les
héritages et les richesses attendues. Risque de trahison ou désistement depuis
l’extérieur, promesse non tenue à l’extérieur. L’extérieur peut symboliser le
néant, le vide, l’inconnu, donc l’âme dans la maison 8, peut symboliser la perte
de l’âme dans le néant (mort) mais cela ne suffit pas pour dire qu’il y’a
effectivement la mort, cela dépend des autres figures. N’oublions pas que cette
figure peut parler des choses, il faut toujours regarder les autres figures et les
répétitions de cette même figure dans les autres maisons. Cette figure peut
indiquer une personne, dynamique, impulsive et imprévisible qui est à
l’extérieur ou dans un autre pays.

➢ Figure de Puer dans la maison 9 :


L’âme cherche la route, le voyage pour des festivités, plaisanterie en route, joie
et profit en route. Rencontre plaisante en route ou cours du voyage ou lié au
voyage. Voyage imprévu et rapide à cause du caractère de la figure. Trahison
en route car cette figure dénote toujours la trahison. Fête ou ambiance festive
dans les lieux de culte car la maison 9 symbolise les mosquées, les églises, les
processions, tout ce qui est attrait au lieu de culte. Puella dans la maison 9
indique une personne qui a une préférence pour les plaisirs mondains (fêtes,
goût de l’amusement) que pour la religion. Pour cette personne, la religion est
au second plan dans son existence. Joie et fête au cours du voyage, plaisir
féminin en route.
Juste un exemple, si le thème était fait pour un pêcheur qui part à la pêche,
cette figure dans la maison 9 indique que le pêcheur sera gai (heureux) en
cours de route, cela veut dire que sa pêche serait bonne. Il va attraper quelque
chose qui va lui rendre heureux, joyeux (il va jubiler en cours de route).
Maintenant, s’il s’agissait d’un commerçant qui part vendre des marchandises,
nous allons lui dire que sa « route » sera gaie (la route est assimilée ou
confondue à la personne) et qu’il aura satisfaction dans sa vente…Etc. Dans les
deux cas il y’a un risque de trahison, car quelqu’un peut les tromper et amener
les biens acquis sans leur consentement (le vol ou l’arnaque est une trahison).
Le commerçant peut tromper un client en vendant plus cher que le prix
normal (trahison).
La notion de trahison est un peu complexe chez les bambaras car le poisson
pêché est pris comme une forme de trahison (on prend le poisson sans son
consentement). C’est un peu compliqué comme interprétation, mais à force de
faire les thèmes, on comprend mieux ces nuances.

➢ Figure de Puer dans la maison 10 :


Joie dans le service, fête dans le service. Rencontre joyeuse à la limite houleuse
avec risque de dispute et de séparation. Rencontre imprévue dans le service.
Trahison dans le service (lieu de travail) surtout quand cette figure est seule
dans tout le thème, faux serment, faux rapport, beaucoup de discussion et
débat dans le service mais à caractère de trahison. Parle de refus, de
désistement. Mensonge dans le lieu de travail. Service fait allusion à un lieu de
travail, pour un médecin son service c’est l’hôpital, pour un enseignant c’est
l’école, pour un pêcheur c’est la mer, pour un avocat c’est le tribunal….Etc.

➢ Figure de Puer dans la maison 11 :


Les espoirs et les aides ont un pensant pour les plaisirs sensuels. Les aides sont
prêtes à faire des plaisirs et des faveurs. Rencontre joyeuse avec des aides mais
risque de séparation, de dispute. Espoir à des plaisirs, à des femmes ou à des
choses appartements aux femmes. Rencontre imprévue, aide imprévue.
Confiance sur une personne plaisante, sensuelle. Trahison dans les promesses.
Promesses non tenues. La personne à qui on a confiance pour quelque chose
peut désister à tout moment, peut trahir. Espoir d’acquérir un appareil
électrique (n’importe le quel), confiance porté sur un appareil électrique.
Espoir sur quelque chose comme des biens et services.

➢ Figure de Puer dans la maison 12 :


Renoncement à une partie de plaisir, blocage à faire la fête, difficulté et
problème dans les fêtes. Blocage dans la tête (les pensées), stress. On dit que
l’âme (esprit comme vous le voulez) est dans la maison des blocages ou maison
des difficultés, des épreuves. Renoncement à un rendez-vous ou à une
invitation pour une fête ou pour une rencontre joyeuse. Ceci est vu comme une
trahison. Déception, courroux, indignation et révolte contre quelqu’un (en
Afrique on parle de faire méchanceté contre quelqu’un). Indique souvent des
accessoires de mécanique, électronique (carte électronique, carte de tension,
ordinateur…Etc.) qui sont en panne ou qui sont dans des blocages (matériels
en douane ou autre). Il faudra bien faire la différence lorsque cette figure est
dans la maison 6, on parle de perte, de détérioration, quelque chose qui n’est
pas facilement récupérable. Dans la maison 12 qui est la maison des obstacles,
on parle de blocage, de panne, difficulté de se remettre, épreuve subie. Il y’a
une forte nuance sur les interprétations entre la maison 6 et la maison 12.

➢ Figure de Puer dans la maison 13 :


L’âme cherche à se faire plaisir dans la demeure, joie et fête dans la demeure,
dans la chambre mais risque de dispute et de trahison. Rencontre sensuelle et
amoureuse dans la maison. Causerie plaisante et amusante. Parle de personne
gaie, heureuse dans la demeure (ou chambre). Une chose au sens général (bien
ou service) retrouvée (une chose perdue et retrouvée, fait toujours plaisir).
Chance ou quelque chose (personne, objet, élément…Etc.) acquise dans la
demeure.

➢ Figure de Puer dans la maison 14


Cette maison indique des choses qui ne sont pas encore été accomplies comme
disent les arabes, ce qui va se réaliser ultérieurement. Donc l’âme cherche une
réalisation ultérieure dans la gaité. Satisfaction à venir, rencontre joyeuse à
venir. En milieu bambara, on parle d’acquisition de moyens financiers mais le
plus souvent par une voie anormale (vu comme trahison). Chose espérée est à
venir. Donner et recevoir à un caractère de trahison. Quelque chose
d’imprévue à venir avec risque de trahison quelque soit l’affaire.
En parlant de chose, il ne faut perdre de vu que cela dépend du contexte. Si le
géomancien fait le thème pour un informaticien qui attend des ordinateurs,
dans ce cas, la figure indique du matériel informatique qui viendra dans un
futur proche, si c’est pour un banquier ou un commerçant qui attendait de
l’argent, cela va indiquer certainement de l’argent ou des moyens financiers en
cours de réalisation future.
Donc il faut toujours être dans le contexte, c’est pourquoi il est important de
poser une et une seule question en faisant le thème car dans celui-ci, une
figure ne peut pas symboliser deux choses à la fois sur un même sujet.

➢ Figure de Puer dans la maison 15 : Imposibilité de cette figure de se retrouver


dans la maison 15 .
Il n’y a que les figures paires qui se retrouvent dans la maison 15.

➢ Figure de Puer dans la maison 16 :


En milieu bambara et peulh, on parle que c’est la parole de Dieu mais c’est trop
vague comme explication. Cette figure est obtenue en composant la figure
contenue dans les maisons 15 et 1. Donc il s’agit de la part du résumé dans la
conscience de l’individu (comme un pourcentage d’une figure parmi les seize).
Autrement dit comment l’esprit se voit, se comporte ou s’insère dans cette
conclusion du thème. En fait c’est le non dit de la conscience ou de l’esprit de
la personne par rapport à la conclusion. La figure 16 montre comment le sujet
se présente par rapport au résumé du thème. De la même manière, nous
pouvons composer la maison 15 avec celle de la chance pour voir comment les
biens se présentent par rapport à la conclusion du thème. Nous pouvons le
faire sur toutes les maisons. C’est une astuce très instructive comme élément
d’appréciation. Cette figure placée dans cette maison indique la recherche du
plaisir, quête de sensualité, quête d’amours, quête de rencontre sensuelle
plaisante avec une touche de tromperie, de traitrise mais on en est inconscient,
c’est pourquoi les anciens disent que c’est la parole divine. Cette figure peut
parler sur les choses, les objets de la nature dans ce cas on dit qu’il y’a une
quête de la chose, de l’objet en question, recherche mais aussi trouvaille de la
chose. Cette maison indique en général la chose véridique qui est en nous mais
dont on ignore l’existence. On dirait chez l’être humain, y’a des choses qui
vivent en nous, qui vont se révéler ou se réaliser sans que nous soyons
conscient de son existence. Nous comprenons par là pourquoi les anciens
(africains et arabes) parlent de parole de Dieu (l’ultime juge chez les
Européens).
Remarque : Les maisons ont comme les figures, des aspects (sombres, clairs),
des éléments (Feu, Air, Eau, Terre) et des natures (mobiles, fixes ou
communes) donc influencent les figures qui viennent prendre position. Les
comportements des figures doivent être pris en compte.