Vous êtes sur la page 1sur 2

Auteur : ABOMO Thérèse

Tel : 650244800 / 696357362


Email : abomotherese@yahoo.fr

TITRE : Influence des bris de verre dans les propriétés des argiles latéritiques de
(localité) : application dans ledans le bâtiment
RESUME
Afin de valoriser les matériaux locaux et de contribuer à la réduction des coûts de
construction, de l’énergie consommée pour le chauffage ou la climatisation et d’assainir
l’environnement, des bris de verre ont été utilisés pour stabiliser les blocs de terre
comprimés (BTC). L'objectif principal de ce travail est d’améliorer les propriétés
mécaniques et hydriques des BTC stabilisés, armés de bris de verre. L'étude s’est
focalisée sur les plans physique, mécanique et hydrique. Les bris de verre recyclés ont
été tamisés au tamis de 200 µm. Une substitution du ciment par ces bris de verre s’est
effectuée suivant les différentes teneurs : 0 % ; 2 % ; 4 % ; 5 % ; 6 % ; 8 % et 10 % (du
poids du matériau sec) pour chacun des deux matériaux (ciment et bris de verre). Les
résultats montrent que l’échantillon est constitué de 3,47 % de graviers, 54,81 % de
sable, 13,01 % de limons et 28,7 % d’argile avec un indice de plasticité 25,42 %. La
teneur en eau optimale est obtenue à 27,40 %. La résistance maximale 10,68 MPa
s’obtient à 10 % de ciment. La résistance en flexion augmente plutôt avec l’ajout des
bris de verre mais atteint une résistance optimale à 2,91 MPa avec une teneur de 6% de
verre et 4 % de ciment. Au-delà de ce seuil, celle-ci diminue. La résistance à l’abrasion
se révèle à 14,33 % avec une teneur de 4 % de ciment et 6 % de verre. Pour les essais
hydriques, l’Le taux d’absorption d’eau ,obtenu dans les BTC à base d’argile latéritique
de … (la localité où elles ont été prélevées) est bien qu’elle soit élevé. e dans cette étude,
l’augmentation L’augmentation de la teneur des bris de verre conduit à une baisse
générale de ce tauxu taux d’absorption d’eau. Les autres composites (0 % ; 8 % et 10 %
de verre) n’ont pas été évalués pour n’avoir pas résisté à l’immersion dans l’eau pendant
24h. La remontée d’eau par capillarité est négligeable dans les blocs stabilisés avec des
teneurs élevées en ciment (10 % ; 8 % et 6 %), mais tous les blocs non détruits peuvent
être utilisés pour toute la construction. Tous les blocs ont subi une cure de 28 jours,
seuls ceux non stabilisés sont attaqués. Dans cette étude, le composite 6% de bris de
verre et 4% de ciment (M90-4-6) est le mélange idéal pour les briques de terre comprimées.
Mots clés : ciment, bris de verre, propriétés physiques, mécaniques et hydriques

La localité doit être ajoutée au titre et dans le résumé à l’endroit spécifié. Le


résumé est très long. Les graphes présentés dans la suite peuvent juste figurer dans la
présentation et le document pas nécessairement dans le résumé. Il manque l’affiliation et
la mise en forme du résumé conformément aux instructions.

Résultat des analyses mécaniques et hydriques des blocs de terre comprimée

Figure SEQ Figure \* ARABIC 1: Figure 2 : Courbe de variation des


Courbe de variation de résistance à résistances en flexion sèche des blocs de
la compression sèche des blocs de terre comprimée

Figure 3 : Courbe de variation du Figure 4 : Résultats de variation de la


coefficient d’abrasion remontée capillaire dans les blocs de terre
comprimée