Vous êtes sur la page 1sur 184

1

LA CONSTRUCTION DE LA PANIQUE
pour la Gouvernance Mondiale1

par Germán SARLANGUE2

La PANIQUE du monde contemporain face à sa propre mort, justifie


l’acceptation d'un système totalitaire jamais vu auparavant.

1
Date du document V1 06/05/2020. Révision V4 14/05/2020.
Version originale en langue espagnole.
2
BAC+5 en Sciences Politiques de la Pontificia Universidad Católica Argentina.
3
Photo couverture : https://rpp.pe/mundo/actualidad/coronavirus-covid-19-francia-registra-mas-de-13-000-
mil-muertos-entre-ellos-un-nino-de-10-anos-noticia-1257726
2

Aux centaines de millions d'innocents,


tués sans voir la lumière,
par la pire des PANDÉMIES
dans l'histoire de l'humanité.
3

INDEX

PROLOGUE de Ricardo Daniel Pato ; page 6

1. QUELQUES MOTS ; page 8

2. NOUS SOMMES EN GUERRE ; page 11

3. LE MESSAGE ; page 23

4. LES AGENTS D’INFLUENCE OU FORMATEURS D’OPINION ; page 28

5. LA CASUISTIQUE DANS LA CONSTRUCTION DE L’AMI-ENEMMI ; page 35

6. LES PROPHETIES DU KIOSKE – MARS 2018 ; page 42

7. DEMOGRAPHIES ET VIRUS ; page 49

8. VIRUS INFLUENZA : LES CAS FRANÇAIS ET AMERICAIN ; page 53

9. L’EFFONDREMENT DU SYSTÈME ; page 59

10. EN COMPARANT DES CHIFFRES ; page 65

11. ILS ONT BRISÉ L’ENCERCLEMENT DU MESSAGE ; page 69

12. BANQUIERS, TOUJOURS PRÊTS ! ; page 99

13. VERS OÙ VEULENT-ILS NOUS CONDUIRE ? ; page 103

14. LE CÉLÈBRE ENNEMI … QUELQUE CHOSE DE PLUS QU’UN VIRUS ; page 124

15. MISSILES À LA LIGNE DE FLOTTAISON ; page 130

16. LA SEDATION SOCIALE ; page 138

17. LA CONCLUSION DE LEONARDO ; page 172

18. ACRONYMES, INSTITUTIONS ET PERSONNES ; page 174

19. BIBLIOGRAPHIE ET VIDEOS ; page 177


4

ANNEXES

- ANNEXE I : Jacques Attali : « Changer par précaution » ; 03/05/2009.


- ANNEXE II : – FMI : « Riposter à la crise du Coronavirus ».
- ANNEXE III : Centers for Disease Control and Prevention (CDC) : « Estimated Influenza Disease Burden, by
Season, United States, 2010-11 through 2017-18 Influenza Seasons »
- ANNEXE IV : Santé Publique France : « Grippe. Bulletin hebdomadaire. Semaine 15 » ; 17/04/2019.
- ANNEXE V : The Lancet, Public Health : « Influenza-associated excess respiratory mortality in China, 2010–
15 : a population-based study » ; 04/09/2019.
- ANNEXE VI : Pan American Journal of Health Public : « Mortalidad atribuible a gripe en los períodos
prevacunación y posvacunación en Argentina: estudio ecológico (2002-2016) » ; 2019.
- ANNEXE VII : Centro Nacional de Epidemiología Instituto de Salud Carlos III : « Informe de Vigilancia de la
Gripe en España Temporada 2018-2019 (Desde la semana 40/2018 hasta la semana 20/2019) »
- ANNEXE VIII : Direction de la Recherche, des Etudes, de l’Evaluation et des Statistiques (DRESS) : « L’Ehpad,
dernier lieu de vie pour un quart des personnes décédées en France en 2015 »
- ANNEXE IX : Didier Raoult : « SARS-CoV-2 : « fear versus data « » ; International Journal of Antimicrobial
Agents, 05/04/2020.
- ANNEXE X : Organización Mundial de la Salud : « Declaración pública en apoyo de la colaboración para el
desarrollo de una vacuna contra la COVID-19 » ; 13/04/2020.
- ANNEXE XI : Gouvernement français : « FAQ – Prêt Garanti par l'État » ; 31 mars 2020.
- ANNEXE XII : Ministère de l’Economie et des Finances : « CORONAVIRUS COVID-19. Prêt garanti par l’État.
Quelles démarches pour en bénéficier ? » Dossier de presse, 24/03/2020.
- ANNEXE XIII : Edmond de Rothschild : « FLASH MARCHÉS : DONALD TRUMP RAVIVE LES CRAINTES » ;
22/06/2018
- ANNEXE XIV : Edmond de Rothschild : « FLASH MARCHÉS : LES YEUX RIVÉS VERS LES ETATS-UNIS » ;
27/03/2020
- ANNEXE XV : Henry Kissinger : « La pandemia del coronavirus modificará para siempre el orden mundial » ;
04/04/2020.
- ANNEXE XVI : Christopher Ferrara : « Numbers don’t line up: case for panicking over coronavirus is falling
apart » ; 08/04/2020.
- ANNEXE XVII : Daniel Estulin : « La agenda de ‘dictadura sin lágrimas’ post-coronavirus » ; 16/04/2020.
- ANNEXE XVIII : Germán Sarlangue : « Pandemia Totalitaria » et « Pandémie Totalitaire » ; 24/03/2020.
- ANNEXE XIX : Germán Sarlangue : « El corona troyano » et « Le corona troyen » ; 28/03/2020.
- ANNEXE XX : CFR : « Continuing the inquiry. The Council on Foreign Relation from 1921-1996 » ; 1996.
- ANNEXE XXI : Jeffrey Sachs : « Apr. 16th Trump’s disastrous response to COVID-19 demands investigacion » ;
17/04/2020.
- ANNEXE XXII : National Institut of Health : » NIH to launch public-private partnership to speed COVID-19
vaccine and treatment options » ; 17/04/2020.
- ANNEXE XXIII : Knut M. Wittkowski : » The first three months of the COVID-19 epidemic: Epidemiological
evidence for two separate strains of SARSCoV-2 viruses spreading and implications for prevention strategies.
Two epidemics of COVID-19 » ; 31/03/2020.
- ANNEXE XXIV : Sophie Lewis : » The coronavirus crisis show it’s time to abolish the family. What does the
pandemic tell us about the nuclear family and private household ? » ; Open Democracy (Open Society of
Georges Soros), 24/03/2020.
5
6

PROLOGUE

Un matin, nous nous sommes réveillés avec la nouvelle qu’Il y avait un lien entre une chauve-
souris et la naissance d’un virus dans la lointaine Chine. « Les coutumes de la famine de Mao »,
s'aventura quelqu'un. « Anciennes coutumes », a déclaré un autre.
Par la suite, les médias n'ont plus parlé d'autre chose.
Des suppositions ont surgi : « Les États-Unis l'ont lancé pour tuer des Chinois. » « Ce sont les
laboratoires. » « Ces Chinois veulent dominer le monde. » Et pendant que nous devinions « d'étranges
complots », les médias ont continué à parler.
D'abord la Chine, puis l'Italie, immédiatement l'Espagne, la France, l'Angleterre, les États-Unis,
l'Amérique latine...
Des mesures de prévention sont apparues : plus de voyages, tous à la maison, le gel
hydroalcoolique, le masque. Si c'est un virus, achetons du papier toilette. Allons faire du shopping pour
la nourriture ! Regardez « telle ou telle personne » comme elle sort, « dénonçons-là ! » CHAOS. LA
TERREUR. PANIQUE.
Certains ont commencé à remarquer d'étranges mouvements : le numéro de téléphone pour
les plaintes est fourni par le même organisme gouvernemental. Les plus chauds ont dit : « ils élargissent
la fissure. »
Les gifs ont commencé à apparaître, ce qui a détendu et distrait. Tout est une « blague. »
Certains, seulement certains, se sont demandé d'où venaient ces gifs ?
La « quarantaine » est prolongée ... Ce n'est plus une blague. L'économie entre dans un chaos
imprévisible. Pendant ce temps, les médias, toujours la même chose : ils comptent combien il y a
d'infectés, où ? qui ? s'il y a des « personnes célèbres » ? Ils y ont trouvé le « beau-frère du mari de
Pampita » (sic). Qui est-il ?
Aucun journaliste responsable ne s'est posé une question sur ce qui se passait.
Dans l'informalité des réseaux, d'autres informations commencent à apparaître : « La Chine a
caché et exporté le Coronavirus » ; « Bill Gates a à voir avec le Coronavirus » ; « Soros s'inquiete » (sic)
; « Chinda Brandolino nous avertit qu'ils nous taquinent » ; « Qu'Obama l'a dit il y a longtemps » ; en
Italie, quelqu'un parle « d'abus de pouvoir » ; « Ce que l'on savait depuis décembre. «
Tout cela, éparpillé, sans liens, sans coordination, comme des informations que chacun
apporte, mais sans connexion.
Aujourd'hui est venu entre nos mains, ce travail que Germán Sarlangue - un Argentin ancré à
Paris - a réalisé, qui non seulement s'est inquiété, mais a utilisé le temps de la quarantaine pour
« prendre soin « de lier ces bouts déconnectés que nous voyions arriver.
7

Qu'est-ce que Sarlangue a fait ? Ce que ceux qui « commandent » NE veulent PAS que nous
fassions : utiliser la rationalité, la spécificité des humains.
Assez de « gifs » qui divertissent ou qui comptent le nombre de morts aujourd'hui. Assez de
PANIQUE. Ne nous paralysons pas. Voilà ce qu'ils veulent ! Qui ? Comme toujours, ceux qui détiennent
le vrai pouvoir. Nous ne tomberons pas dans l'autre panique : le désespoir ; ne sachant pas quoi
faire ; avec cela on ne peut pas ... NON, car nous avons « l'Espérance avant tout » « Pour Celui qui a
vaincu la mort. » « Le mot d'ordre n'est pas de gagner, mais de n'être pas vaincu4 », nous a appris
Castellani5.
Voici la contribution de l'ami qui a fait usage de la spécificité de l’homme : la raison.
Est-ce le rôle des auteurs comme Mr. Sarlangue ? Oui ! Le problème est la répercussion que
peut avoir le cri d'un citoyen à pied ... ou à cheval. Dans tous les domaines de la vie socio-politique,
c'est le devoir "de ceux qui commandent." Mais, ceux-ci brillent par leur absence ...
Les autorités politiques ne veulent pas être dérangées ni être exclues du monde à venir. Pour
ce faire, elles traitent avec n'importe qui, même avec l'ennemi qu'elles disent combattre.
Les organisations sociales ... il y en a de plusieurs secteurs -dans cette habitude de nous
différencier-. De là, ils ne veulent pas s'embêter, rester à l'écart du « politiquement correct », alors ils
se précipitent pour « rendre à César ce qui appartient à César ». Ils leur manque de donner « à Dieu ce
qui est de Dieu ». Bien sûr, pour cela, ils doivent utiliser la « raison » ... et le cœur ...
Je vous remercie.

Ricardo Daniel Pato


BAC+5 en Sciences Politiques de la Pontificia Universidad Católica Argentina
Professeur de la Pontificia Universidad Católica Argentina

4
CASTELLANI, Leonardo : « Dinámica social, n° 13/14 (septiembre/octubre de 1951) » ; reproduit dans « Cristo
¿vuelve o no vuelve? » ; Segunda edición; cité dans CASTELLANI, Leonardo: « Pluma de ristre »; Libros Libres,
Madrid, 2010, page 207; cité dans CASTELLANI, Leonardo : « Pluma de ristre » ; Libros Libres, Madrid, 2010, page
207.
5
https://fr.wikipedia.org/wiki/Leonardo_Castellani
https://www.lefigaro.fr/livres/2017/11/15/03005-20171115ARTFIG00296--le-verbe-dans-le-sang-de-leonardo-
castellani-unmystique-inclassable.php
http://www.vorticelibros.com.ar/autor.php?id=3
8

1- QUELQUES MOTS

“Ce qui fait que l’homme est l’homme ce n’est pas la liberté, la moralité, la religion, la
sociabilité ou la parole, c’est la raison ; car de la raison toutes le notes se déduisent”
Réginald GARRIGOU-LAGRANGE : « Sens Commun6 »

Dans son livre « Homo Videns. La Sociedad teledirigida7 », Giovanni Sartori développe, comme
l'indique le titre de son œuvre, la question de la manipulation de l'homme moderne. Dans la première
partie de son livre, l'auteur traite de la primauté de l'image et de l'appauvrissement de la capacité à
comprendre. Sartori affirme (le livre a été écrit il y a environ 22 ans) que « la soi-disant réalité virtuelle
est une irréalité qui a été créée avec l'image et qu'elle n'est réalité qu'à l'écran. Le virtuel, les
simulations élargissent considérablement les possibilités du réel ; mais ce ne sont pas des réalités8. »
Dans l'homo videns, « le langage conceptuel (abstrait) est remplacé par un langage perceptuel
(concret) infiniment plus pauvre : plus pauvre non seulement en termes de mots (nombre de mots),
mais surtout en termes de richesse de sens, c'est-à-dire de capacité cognitive9. » L'auteur utilise un
exemple clair et toujours d'actualité, l'image d'un homme sans emploi. Aussi clair soit-il, aussi
douloureux soit-il, il ne nous permettra jamais de comprendre les causes du chômage et comment le
résoudre10.

Dans la deuxième partie de son livre, Sartori déclare avec insistance « que le peuple souverain
« (les guillemets doubles sont les nôtres) « pense11 » surtout en fonction de la façon dont la télévision
l'incite à penser. Et pour motiver l'opinion, le pouvoir de l'image est placé au centre de tous les
processus de la politique contemporaine ». Il s'agit alors de « l'autorité de l'image. [...] L'essentiel est
que l'œil croit en ce qu'il voit ; et, par conséquent, l'autorité cognitive à laquelle il croit le plus est ce
qui est vu. Ce que vous voyez semble « réel », ce qui implique qu'il semble vrai, « notamment en
fonction de la façon dont la télévision vous conduit à exprimer votre opinion. Et pour motiver l'opinion,
le pouvoir de l'image est placé au centre de tous les processus de la politique contemporaine ». Il s'agit
alors de « l'autorité de l'image. [...] L'essentiel est que l'œil croit en ce qu'il voit ; et, par conséquent,
l'autorité cognitive à laquelle il croit le plus est ce qui est vu. Ce qui est vu semble « réel », ce qui
implique qu'il semble vrai. «

L'information n'est pas la connaissance, on doit affirmer avec Sartori. « En soi, l'information
ne conduit pas à comprendre les choses. » « La télévision donne moins d'informations que tout autre
instrument d'information. De plus, avec la télévision, les critères de sélection des informations ou
parmi les informations changent radicalement. L'information qui compte est celle qui peut être mieux
filmée ; et s'il n'y a pas de tournage, il n'y a même pas d'actualités et, par conséquent, les actualités ne

6
GARRIGOU-LAGRANGE, Reginald : « Le sens commun » ; Éditions Nuntiavit, 2016, page 28.
7
Société télé dirigée.
8
SARTORI, Giovanni : « Homo videns. La sociedad teledirigida » ; Taurus, Madrid, 1998, page 33.
9
SARTORI, Giovanni : « Homo videns. La sociedad teledirigida » ; Taurus, Madrid, 1998, page 48.
10
SARTORI, Giovanni : « Homo videns. La sociedad teledirigida » ; Taurus, Madrid, 1998, page 47.
11
L'opinion est la doxa, ce n'est pas l'épistémè, ce n'est pas la connaissance et la science ; c'est simplement une
opinion, une opinion subjective pour laquelle aucune preuve n'est requise.
9

sont pas proposées, car elles ne sont pas « vidéo dignes » » ; elles ne comptent pas pour le marketing
des médias12.

Les temps présents nous permettent de voir comment la distorsion, le manque de bon sens et
la mauvaise intention, continuent de générer d'innombrables débats sans solutions, et l'effondrement
total de la société, de l'économie réelle, c'est-à-dire la destruction du travail de l'homme ordinaire.
Soyons plus clairs, c’est la destruction même de l'homme.

Alexis de Tocqueville enseigne : « tant que la majorité est douteuse, on parle ; mais dès qu'elle
s'est irrévocablement prononcée, chacun se tait, et amis comme ennemis semblent alors s'attacher de
concert à son char. La raison en est simple : il n'y a pas de monarque si absolu qui puisse réunir dans
sa main toutes les forces de la société, et vaincre les résistances, comme peut le faire une majorité
revêtue du droit de faire les lois et de les exécuter [...] La majorité trace un cercle formidable cercle
autour de la pensée. Au-dedans de ces limites l'écrivain est libre ; mais malheur à lui s'il ose en sortir.
[…] Avant de publier ses opinions, il croyait avoir des partisans ; il lui semble qu'il n'en a plus,
maintenant qu'il s'est découvert à tous ; car ceux qui le blâment s'exprime hautement, et ceux qui
pensent comme lui, sans avoir son courage, se taisent et s'éloignent13. »

« Le despotisme, pour arriver à l'âme, frappait grossièrement le corps ; et l'âme, échappant à


ces coups, s'élevait glorieuse au-dessus de lui ; mais dans les républiques démocratiques, ce n'est point
ainsi que procède la tyrannie ; elle laisse le corps et va droit à l'âme. Le maître n'y dit plus : Vous
penserez comme moi, ou vous mourrez ; il dit : [...] Vous resterez parmi les hommes, mais vous perdrez
vos droits à l'humanité. Quand vous vous approcherez de vos semblables, ils vous fuiront comme un
être impur ; et ceux qui croient à votre innocence, ceux-là mêmes vous abandonneront, car on les
fuirait à leur tour. Allez en paix, je vous laisse la vie, mais je vous la laisse pire que la mort14»15

Aujourd'hui, beaucoup prétendent sortir du cercle, s'affronter à la parole totalitaire qui


emprisonne et détruit. Aujourd'hui, la vérité est réduite au silence dans la jungle amazonienne par les
mêmes qui devraient l'annoncer depuis les clochers, dressant leurs armes contre ceux qui s'attaquent
aux brebis. Mais non, ils préfèrent tisser des ACCORDS ÉDUCATIFS MONDIAUX financés et parrainés
par ceux qui travaillent pour l'abomination16.

Le risque est élevé, mais celui qui veut sauver sa vie le perdra ; et celui qui perd sa vie pour Lui
la sauvera17.

12
SARTORI, Giovanni : « Homo videns. La sociedad teledirigida » ; Taurus, Madrid, 1998, page 79-81.
13
De TOCQUEVILLE, Alexis : « De la démocratie en Amérique » ; https://www.institutcoppet.org/wp-
content/uploads/2012/01/De-la-démocratie-en-Amérique.pdf , page 257-258.
14
De TOCQUEVILLE, Alexis : « De la démocratie en Amérique » ; https://www.institutcoppet.org/wp-
content/uploads/2012/01/De-la-démocratie-en-Amérique.pdf , page 258.
15
TOCQUEVILLE, Alexis : « La democracia en América » ; Fondo de Cultura Económica, México, 1992, page 261.
16
https://www.scholasoccurrentes.org/como-nos-financiamos/
17
Mc. 8, 35.
10

Heureusement, l'opinion publique n'a pas encore réalisé


qu'elle pense ce que pense l'opinion privée.

NOTE : Auteur, Quino.


11

2- NOUS SOMMES EN GUERRE

« D'autre part, nous devons prendre en compte cet énorme progrès de la psychologie, effectué
radicalement contre nous depuis au moins un siècle. Tout d'abord, sachez que c'était un matérialisme
pur et simple, qui a échoué à un degré plus ou moins élevé, car trop grossier, jusqu'à ce que la
psychologie vienne à son aide. Maintenant, la psychologie affirme son droit au reste du champ. Le
sens du surnaturel semble effacé. Telle est l'exigence. Non, père : les chances sont contre nous, et
nous continuerons à être les grands perdants. Je pense que nous devons être prêts à affronter une
catastrophe à tout moment18. »

Robert Hugh Benson: « Le maître de la terre »

Quelqu'un en France a sextuplé l'expression magique « NOUS SOMMES EN GUERRE » et


d'autres ont agi de la même manière dans d'autres pays. Synchronisés, de nombreux pays du monde,
se sont constitués en un système POLICIER sans précédent. La société s'est réveillée emprisonnée.

Cependant, Catherine Hass a bien affirmé, « Si toute crise devient guerre, nous sommes
condamnés à une guerre à perpétuité19. »

Dans une interview au magazine Marianne, publiée le 30 mars 2020, Catherine Hass déclare :
« Ce qui doit préoccuper les esprits c’est la facilité avec laquelle les politiques glissent vers le lexique
martial pour traiter et décider de la politique intérieure : ça c’est nouveau. [...] En effet, dire la guerre,
c’est toujours dire l’antagonisme soit discriminer les amis et les ennemis. Ainsi, quiconque s’oppose à
la guerre peut être (...) qualifiés de "défaitistes", d’ennemis, de traîtres, la guerre ayant ses héros, sa
chair à canon mais aussi ses déserteurs, ses sacrifiés, etc. Et à celui qui objectera, on répondra : « Mais
c’est la guerre20. « »

Hass continue à commenter : « Réaffirmer que nous sommes en paix, quand bien même la
situation est à la crise et à l’exception, c’est refuser que le champ de la guerre ne totalise tout, qu’il
rétrécisse la pensée de ce qui a lieu, notamment en termes de santé publique. Si on reste dans le
champ de la guerre, ça disqualifie toute autre forme de pensée, d’approche, de termes, de politiques,

18
BENSON, Robert Hugh : « Señor del mundo » ; San Román, Larraya, 2011, page 20-21.
19
https://www.marianne.net/politique/coronavirus-si-toute-crise-devient-guerre-nous-sommes-condamnes-
une-guerre-perpetuite
20
https://www.marianne.net/politique/coronavirus-si-toute-crise-devient-guerre-nous-sommes-condamnes-
une-guerre-perpetuite
12

de possibles (...) Et là, l’ennemi ce n’est plus le virus "invisible" mais celui ou celle qui objectera ; et les
ennemis, à la guerre, on les tue21. »

Cependant, au-delà des commentaires précédents, le plan avait déjà été élaboré, et la
machinerie de propagande était déjà prête à dessiner la scène de la guerre et à cantonner la population
civile, véritable otage psycho-modelé sur une scène digne de Georges Orwell et de son œuvre « 1984. »

Dans le titre qui suit, GLOBAL GOVERNANCE (Gouvernance Mondiale), le Conseil de Relations
Internationales (CFR), présente le système multilatéral mis en action pour agir dans la nouvelle GUERRE
qui vient d'être confirmée. Le théâtre d'opérations serait un SCÉNARIO PANDÉMIQUE22.

Gouvernance Mondiale

Un système multilatéral absent

Quarantaine : Le fédéralisme en action au pays


et à l’étranger

S’attaquer au COVID-19 : un problème si grand


que vous pouvez le voir depuis l’espace.

Le 26 mars 2020, The Guardian23, reprend les déclarations suivantes de Gordon Brown, ancien
Premier ministre du travailliste du Royaume-Uni, envoyé spécial de l'Organisation des Nations Unies
pour l'Education Mondiale :

- Rien ne sera plus jamais pareil.


- Nous nous dirigeons vers un nouveau paradigme.
- Ce n'est pas quelque chose qui peut être géré par un seul pays.
- Il doit y avoir une réponse coordonnée au niveau mondial.

21
https://www.marianne.net/politique/coronavirus-si-toute-crise-devient-guerre-nous-sommes-condamnes-
une-guerre-perpetuite
22
https://www.cfr.org/diplomacy-and-international-institutions/global-governance
23
https://www.theguardian.com/politics/2020/mar/26/gordon-brown-calls-for-global-government-to-tackle-
coronavirus
13

- Il faudrait un effort coordonné pour trouver un vaccin, organiser la production et éviter la


spéculation.
- Un exécutif provisoire est nécessaire dans le monde pour répondre aux besoins créés par la
crise.
- Un groupe de travail de dirigeants mondiaux, d'experts de la santé et de chefs d’organisations
internationales, dotés de pouvoirs exécutifs, est nécessaire pour coordonner la réponse à la
crise.
- La Banque mondiale et le Fonds monétaire international (FMI) devraient obtenir une plus
grande puissance de feu financière.

« La vie ne sera plus jamais la même » et « il faut un effort coordonné pour trouver un
nouveau vaccin », a déclaré Brown. Analyse propre ou préfabriquée ? Tout semble être une analyse
coordonnée. Bill Gates dit essentiellement la même chose, à savoir : « La vie ne peut pas être à
nouveau normale jusqu'à avoir un vaccin efficace pour une large utilisation24. »

D'autre part, d'après le peu que l'on sait des coulisses, on sait, par les propres déclarations
d'un des acteurs supranationaux, que la COMMUNICATION ENNEMIE avait déjà été neutralisée.

24

https://www.realclearpolitics.com/video/2020/04/05/bill_gates_things_wont_get_back_to_normal_until_we_
have_got_a_vaccine.html
https://www.youtube.com/watch?v=umfxaCjYS5E
14

Véritable stratégie de guerre, pour détruire rapidement, ou du moins limiter, les oppositions de tout
éventuel adversaire au projet « politico-militaire » lui-même. Le nouveau conflit ne tolère pas les
divergences ou les observateurs extérieurs.

Ainsi, par exemple, les algorithmes de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS)25 nécessaire
pour rendre la recherche de la pensée dissidente, plus difficile ou quasi impossible, ont été conçus
avec les grandes plateformes de la Silicon Valley.

On trouvera ci-dessous les propres déclarations de l'actuel Directeur général de l'OMS, Tedros
Adhanom Ghebreyesus26 et ancien cadre supérieur du Comité Central du Parti communiste éthiopien :

« Nous devons combattre la propagation des rumeurs et des informations erronées. À cette
fin, nous avons collaboré avec Google pour garantir que les personnes qui recherchent des
informations sur les coronavirus accèdent - en priorité - aux informations de l'OMS. Des plateformes
et des réseaux sociaux comme Twitter, Facebook, Tencent et Tik-Tok ont également pris des mesures
pour limiter la propagation de la désinformation. Nous appelons tous les pays à mettre en œuvre des
décisions éclairées sur des preuves cohérentes et solides. L'OMS est prête à offrir des conseils à tous
les pays qui s'interrogent sur les mesures à prendre. »

Les Nations Unies27, la Banque Mondiale28, le Fond Monétaire International (FMI)29, et d'autres
organisations onusiennes, telles que l'OMS, avec ses partenaires (The Rockefeller Foundation30, Bank

25
https://www.who.int/fr
26
https://www.who.int/dg/tedros/biography/fr/
Ancien cadre supérieur du Comité central du Parti communiste éthiopien, connu sous l'acronyme TPLF (Tigray
People Liberation Front. Pour plus d’information :
https://www.nazret.com/2017/05/05/ethiopia-tedros-adhanom-played-a-key-role-in-kidnapping-of-
prominent-dissident/
https://rairfoundation.com/blinded-by-beijing-world-health-organization-chief-is-a-china-funded-marxist-
revolutionary/
27
https://www.un.org/es/
28
https://www.bancomundial.org/
29
https://www.imf.org/external/spanish/index.htm
30
https://www.rockefellerfoundation.org/
15

of America31, Barclays32, Chevron33, Citibank 34, Ford Foundation35, Goldman Sachs36, Mastercard37,
Morgan Stanley Impact Found38, Coca-Cola Company39, Google40, Bloomberg Philanthropie41, etc.)42,
appartenant tous à la GRANDE OLIGARCHIE MONDIALE, et sans oublier les autres organisations
internationales, n'épargnent aucun effort pour imposer leur volonté au concert des nations
désarticulées. Et cela non seulement pour lutter contre le COVID-19, mais aussi pour mettre en place
tous les processus mondiaux de destruction des « vieux paradigmes » devenus des mythes.

À titre d'exemple, on peut observer ci-dessous certaines des nombreuses perversions promues
par un organisme onusien comme l'OMS. Ses partenaires et le reste des organisations internationales
sont dans le même ton : il suffit d'être curieux et de consulter les informations institutionnelles qu’ils
publient. L'EPOQUE DE LA HONTE est terminée. Ce qui suit n'est rien d'autre que l'agenda historique
du communisme culturel (Gramscianisme, Nouvelle Gauche ou comme on voudrait le baptiser),
ouvertement soutenu par la HAUTE FINANCE INTERNATIONALE, par le libéralisme sans frontières et
sans scrupules. Au nom de l'exaltation de l'homme ils démoralisent l'homme, ils le dénaturent, et
engendrent un être artificiel, qu’ils enferment dans la misère morale et l'ignorance existentielle, avec
la volonté perverse de transformer ses caprices viciés en une valeur universelle.

31
https://www.bankofamerica.com/
32
https://www.barclays.co.uk/
33
https://www.chevron.com/
34
https://www.city.bank/
35
https://www.fordfoundation.org/
36
https://www.goldmansachs.com/
37
https://www.mastercard.fr/fr-fr.html
38
https://www.morganstanley.com/ideas/sustainable-investing-growing-interest-and-adoption
39
https://www.coca-colacompany.com/
40
https://www.google.org/
41
https://www.bloomberg.org/
42
https://unfoundation.org/who-we-are/our-partners/more-of-our-partners/
16

La « ruse du prédateur contemporain est de dissimuler sa cupidité derrière une grande


ouverture « morale. » [...] Trois cent soixante-dix-neuf firmes, mondiales ont signé une proclamation
soutenant le mariage homosexuel : « Autoriser le mariage entre personnes de même sexe améliore le
moral des employés, leur productivité, et permet de supprimer les inutiles fardeaux administratifs
imposés par la différence de lois entre les Etats. « Le « sociétalisme » au service du productivisme, la
boucle libérale-libertaire est ainsi bouclée.

Lors de la Gay Pride annuelle de San Francisco, la capitale du « No limit », les grands noms de
la Silicon Valley défilent au milieu du cortège : Google, Facebook, Amazon, Microsoft, Goldman Sachs,
Walt Disney, Apple soutiennent toutes les campagnes « progressistes ». Tous ces patrons rêvent d’une
nouvelle gouvernance au service de leurs profits43. »

43
DE VILLIERS, Philippe : « Le moment est venu de dire ce que j’ai vu » ; Éditions Albin Michel, Paris, 2015, page
327.
17

Pour sa part, le Council of Foreign Relations (CFR)44, fait la promotion depuis son site web,
entre autres, du livre de Thomas J. Bollyky, « Fléaux et Paradoxe du Progrès » Dans ce livre, l'auteur
soutient, comme s'il le regrettait, que « le récent déclin spectaculaire des fléaux et des parasites
« nécessite l'élaboration d'une stratégie à travers la mise en œuvre de plus de « planification familiale
et de santé reproductive 45 . » Exprimé sans euphémismes, moins de famille, plus de stérilisation,
d'avortements et d'euthanasie. Il ne s'agit même plus d'éliminer la pauvreté, mais d'éliminer les
pauvres.

44
https://www.cfr.org
45
https://www.cfr.org/plagues
18

Il suffit de regarder qui sont les membres de ce Conseil (CFR)46, pour réaliser que, en fin de
compte, ils sont, dans un grand nombre de cas, également partenaires de l’Organisation mondiale de
la santé (OMS) et de bien d’autres organisations qui orientent les politiques internationales et les États
vers une GOUVERNANCE MONDIALE, libérale économiquement47, mais pas aussi libérale qu'il y paraît,
et communiste dans le domaine culturel48.

46
Membres Corporatifs : https://www.cfr.org/membership/corporate-members
47
« Le libéralisme est mauvais. Puis-je choisir le libéralisme pour aliéner le communisme ? Non, je dois les rejeter
tous les deux. » CASTELLANI, Leonardo : « Pluma en ristre » ; Libros Libres, Madrid, 2010, page. 21.
48
https://cdn.cfr.org/sites/default/files/book_pdf/Continuing_The_Inquiry.pdf
19

Fondateurs :
20

Présidents du Circle :

American Express, BlackRock, Blackstone, Bloomberg Philanthropies, Bridgewater Associates, LP, Dell

Technologies, Deutsche Bank AG, DXC Technology, Eni, General Atlantic, GoldenTree Asset Management,

Lazard, Luksic Group., Mastercard, McKinsey & Company, PayPal, Reliance Industries Limited, S&P Global,

Shell, Snap Inc., Standard Chartered Bank, Terna, Thomson Reuters, Värde Partners, Veritas Capital Fund

Management LLC, Warburg Pincus

Affiliés :

Acacia Partners, Allen & Overy LLP, American International Group, Amgen, Inc.

Apollo Management, LP, Applied Materials, Inc., Baker, Nye Advisors, Inc., BASF Corporation, Beaumont

Health, BNY Mellon, The Boeing Company, Booz Allen Hamilton Inc., BP p.l.c., Centerview Partners,

Chesapeake Energy, Chiomenti, Chubb Limited, Cigna, Clayton, Dubilier & Rice, LLC, CNA, ConocoPhillips

Company, Corsair Capital, Covington & Burling, Craig Drill Capital Corporation, Crédit Agricole Corporate and

Investment Bank, Deere & Company, Deloitte., The D. E. Shaw Group, Energy Intelligence Group, Inc., The

Estée Lauder Companies Inc., EY Geostrategic Business Group, FedEx Corporation, Fidia Holding SpA, Fitch

Ratings, Freeport-McMoRan Inc., GardaWorld Federal Services, Guidehouse, Harman International Industries,

Inc., Hellman & Friedman, Hitachi, Ltd., Houlihan Lokey, IBM Corporation, Indus Capital Partners, LLC, Invus

Group, LLC, ITOCHU International Inc., Jacobs Asset Management, LLC, Johnson & Johnson, JunHe LLP,

Kohlberg Kravis Roberts & Co., LionTree LLC, Lockheed Martin Corporation, MacAndrews & Forbes

Incorporated, Mannheim LLC,

Merck & o., Inc., MetLife, Microsoft Corporation, Mitsubishi Corporation (Americas), Mitsui & Co. (U.S.A.), Inc.,

Moore Capital Management, LP, Navab Capital Partners, Northrop Grumman, Oak Hill Capital Partners, The

Olayan Group, Palantir Technologies, Pfizer Inc., Rassini, Raytheon Company, salesforce.com, inc., Siguler Guff

& Company L.P., Silver Lake Partners, Simpson Thacher & Bartlett LLP, SK hynix America Inc., Standard
21

Industries, Stone Canyon Industries, Sullivan & Cromwell LLP, Suntory Holdings Limited, Tata Sons Private

Limited, Tishman Speyer Properties, Inc., Total Washington DC Representative Office, LLC, Toyota Motor

Corporation, Unipol Gruppo S.p.A., United Airlines, U.S. Chamber of Commerce, Walmart, Wells Fargo,

Western Union, White & Case LLP

Terminons ce chapitre avec ces quelques mots pleins de sagesse de Jean Madiran : « La
démocratie a pris la place de la loi naturelle en colonisant le sentiment qui en survivait aveuglément
dans les âmes dévastées. Les peuples élevés dans la suicidaire religion de soi-même attendent d’un
surplus de démocratie, fondement et source de l’arbitraire moderne, la seule protection qu’ils
imaginent contre l’arbitraire49. »

La destruction de la famille, première cellule naturelle de la société, repère et soutien de ses


membres, implique nécessairement la soumission des individus sans racines, à un État qui revendique
déjà le droit de vie et de mort sur ses sujets, un État, qui progressivement mais inéluctablement, ne
fera plus référence aux identités nationales mais deviendra un monstrueux avatar de la
GOUVERNANCE MONDIALE IMPERSONNELLE, analogue au système maoïste, premier laboratoire
d'essais créé par les mêmes qui entendent aujourd'hui exporter le modèle. Le Léviathan anonyme de
la République Universelle, totalitaire par essence, est l’aboutissement logique d'une vision du monde
qui supprime toutes les barrières dressées contre le dogme révolutionnaire de la Volonté Populaire.

49
MADIRAN, Jean : « Les deux démocraties « ; Nouvelles Éditions Latines, Rennes, 1977, page 190.
22

Je n'ai à obéir à personne, maman ; Et moi, je suis la Banque Mondiale,


je suis président le Club de Paris et
le Fond Monétaire international

NOTE : Auteur, Quino.


23

3- LE MESSAGE

« L’homme séparé de la Vérité, parce qu’il a peur d’elle, compose une parodie satanique de l’unité -
n’ayant pas voulu unir ce qui est uni, concilier ce qui est conciliable, il tâche d’unir ce qui est
nécessairement et éternellement contradictoire […], il tombe insensiblement dans cette indifférence
glacée, placide et tolérante, qui ne s’indigne de rien, parce qu’elle n’aime rien, et qui se croit douce
parce qu’elle est morte. Devenu neutre entre la vérité et l’erreur, il croit qu’il les domine toutes les
deux50. »

Ernest HELLO : « L’Homme »

Voyons maintenant, avec quelques exemples, comment la situation de GUERRE dans laquelle
nous avons été précipités sans alternative a été présentée dès le départ. Le front avait déjà été défini,
et toute la puissance de l’appareil guerrier était en marche. Si nous faisons en retour en arrière, et
passons en revue les partenaires de l'OMS et les membres du CFR, nous réaliserons la composition et
la capacité de tir de « nos troupes. »

OCDE – Organisation de Coopération et de Développement Économique51.

50
HELLO, Ernest : « L’Homme, chapitre sur “l’Unité » ; Paris, Perrin, 1894 ; cité par GARRIGOU-LAGRANGE,
Reginald : « Le sens commun » ; Éditions Nuntiavit, 2016, page 185.
51
https://www.oecd.org/fr/
24

ONU – Organisation des Nations Unies52.

FMI – Fond Monétaire International53.

52
« L’ONU lance un plan qui peut vaincre le CORONAVIRUS et bâtir un monde meilleur ».
53
https://blogs.imf.org/2020/04/01/economic-policies-for-the-covid-19-war/
25

Une brève recherche sur Internet en espagnol54

54
GUERRA = GUERRE
26

L'appel à la GUERRE était multilingue et sur tous les continents. Voici quelques exemples en
langue française :

En effet, le MESSAGE était global et synchronisé. Cela ne donne pas l'espace pour analyser
ce qui s'est passé dans d'autres langues, mais sans aucun doute, c'était et c'est exactement la même
chose. Pour éviter tout doute, quelques exemples sont enfin présentés en anglais55:

55
WAR = GUERRA
27

NOTE : Auteur, Quino


28

4- LES AGENTS D’INFLUENCE OU FORMATEURS D’OPINION

« La diminution de la vérité ne servira jamais les âmes ; elle ne peut que les affadir…56. »

Reginald GARRIGOU-LAGRANGE : « Sens Commun »

Quelqu'un a donné l'ordre de transmettre le MESSAGE et a désigné l'ENEMMI. La propagande


doit être totale et continue. Tous les « influenceurs » (chanteurs, blogueurs, chaînes YouTube à succès,
monde du divertissement et du sport, entreprises de renom) ont dû envoyer le message à leurs
suiveurs en boucle. Tous les moyens de communication sont utilisés. Des ressources importantes sont
mises à disposition pour atteindre les objectifs. Les ressources utilisées sont colossales. Nous devons
nous demander maintenant, sans naïveté, qui paiera la facture ?

Les idoles dirigent les masses. Par exemple, l'OMS a conclu, entre autres, un accord avec la
Fédération internationale de Football (FIFA)57, pour transmettre aux fans du ballon les informations
nécessaires à la lutte contre le COVID-19. De cette façon, les gladiateurs du ballon sont utilisés pour
faire passer le MESSAGE. Ensuite, nous assistons au lancement de cette campagne58 et découvrons les
joueurs impliqués dans l'initiative 59.

56
GARRIGOU-LAGRANGE, Reginald : « Le sens commun « ; Éditions Nuntiavit, 2016, page 245.
57
https://es.fifa.com/
58
https://fr.fifa.com/who-we-are/videos/fifa-and-who-awareness-campaign
59
https://www.who.int/es/news-room/detail/23-03-2020-pass-the-message-five-steps-to-kicking-out-
coronavirus
29

Dans ce bref chapitre, il n'y a pas de temps pour analyser les actions multiples et concertées
de tous les acteurs « INFLUENCEURS » impliqués dans la communication du scénario
GUERRE/PANDEMIE. Cependant, l'impact est multiplicateur. La propagande de guerre génère un effet
de chaîne, transformant ceux qui sont CONQUIS PAR LE MESSAGE en de nouveaux propagateurs du
discours unique.

Voyons un exemple concret de ce que nous venons de dire. Pour cela, nous présentons un
email, daté du 15 avril 2020, d'une PME d'Argentine qui, ayant été convaincue par le message officiel,
se constitue volontairement comme propagatrice du discours politiquement correct. Elle devient un
« INFLUENCEUR » bénévole dans son réseau de clients et de fournisseurs. L'effet domino est activé.

« #quedateencasa60. »

60
#restalamaison
30

« UN MOMENT HISTORIQUE. Le monde entier est en proie à une pandémie qui a modifié les
niveaux de la vie et du travail. Depuis mars, notre équipe de travail a mis en place une réglementation
sanitaire préventive depuis que COVID-19 a commencé à circuler dans le pays. Cependant, cette
situation s'est aggravée à la suite de l'isolement social préventif et obligatoire que la présidence de la
Nation a décrété le 20 mars 2020. L'ensemble du pays connaît un fait sans précédent. Une grande
pause dans les activités afin de lutter contre ce qui a été bien défini comme « la guerre contre l'ennemi
invisible. » Anticipant cette éventualité, du 20 mars au 6 avril, XXXXXXX a organisé le fonctionnement
des bureaux à distance pour servir le public pendant les heures normales. De même, nous avons
répondu aux urgences pour les activités définies comme essentielles. Avec la célèbre devise
#restalamaison nous approfondissons notre activité dans les réseaux, créant des promotions et des
jeux instantanés avec nos suiveurs. Aujourd'hui, nous continuons à travailler pour garantir la
performance normale des activités après cette pause inattendue mais nécessaire. »
31

« Le grand point d'interrogation que nous posons tous est de savoir ce qui se passera à l'avenir.
Nous nous soucions tous de notre santé et de celle de notre environnement, c'est pour ça qu'avec une
équipe de collaborateurs, nous avons initié un projet de solidarité, en apportant notre contribution
aux forces de sécurité et aux agents de santé, qui chaque jour mettent leurs efforts pour prendre soin
de nous. Nous sommes dès le premier jour du mois d'avril en train d’imprimer des masques de
protection du visage qui seront entièrement reversés à XXXXXXXXX pour distribution aux différentes
institutions. PENSER LE MONDE. Nous sommes tous responsables de la construction de l'avenir et de
la prévention de la propagation de ce virus contagieux, en restant à la maison et en respectant
l'isolement social, isolement aussi paradoxal que cela puisse paraître, qui nous aide à être plus unis
chaque jour. Lorsque la pandémie prendra fin, sûrement pendant des générations, cette expérience
unique sera racontée comme nos grands-parents nous ont raconté leurs expériences des guerres et
de migrations. Aujourd'hui, nous construisons cette histoire. Depuis XXXXXXXX, nous voulons aider à
cette construction et savoir quels sont vos besoins. Nous sommes virtuellement proches de chaque
histoire, car il est temps de penser au lendemain. #restalamaison »
32

Qu'ont fait les partenaires de l'OMS et du CFR ? La même chose que la PME d'Argentine, mais
en tant que membres du groupe de réflexion, avec des accords de haut niveau et un impact de
propagande mondiale. Voyons quelques exemples simplement en parcourant leurs pages
institutionnelles sur Internet. Montrons simplement quatre exemples pour ne pas rendre la preuve
éternelle.

The Rockefeller Foundation61 / https://www.rockefellerfoundation.org/

Ford Foundation62 / https://www.fordfoundation.org/

61
Capture d’écran. 17/04/2020.
62
Capture d’écran. 17/04/2020.
33

Coca-Cola Company63 / https://www.coca-colacompany.com/

Goldman Sachs / https://www.goldmansachs.com/

Après ce que nous venons d'analyser, nous pouvons maintenant fermer les yeux et réfléchir à
la capacité qu’ont « nos soldats » pour affronter le COVID-19 et pour nous protéger. Des sirènes
d'urgence retentissent partout, des avions amis ont largué des millions, des milliards, des trillions de
bits dans l'espace publicitaire afin que nous puissions tous aller rapidement à nos forteresses
existentielles sécurisées. La mort circule dans la rue. Celui qui n'a pas entendu le MESSAGE est sourd,
celui qui ne l'a pas lu est aveugle, celui qui ne l'accepte pas, est une personne déséquilibrée qui mérite
toute la censure sociale, et pourquoi pas, une véritable et exemplaire poursuite pénale. Alors, restons
calmes sur nos îles.

63
Capture d’écran. 17/04/2020.
34

NOTE : Auteur, Quino.


35

5- LA CASUISTIQUE DANS LA CONSTRUCTION DE L'AMI-ENNEMI

« Le télécran se tu un moment. Winston releva encore la tête. Le communiqué ! Mais non, c’était
simplement la musique qui changeait. Winston avait sous les paupières la carte de l’Afrique. Le
mouvement des armées formait un diagramme : une flèche noire verticale lancée à toute vitesse en
direction de l’est, à travers la queue de la première. Comme pour se rassurer, Winston leva les yeux
vers l’impossible visage de l’affiche. Était-il concevable que la seconde flèche n’existait même
pas ?64 »

George ORWELL : « 1984 »

Nous présentons dans ce court chapitre, quelques exemples tirés de différents médias de la
« bonne presse », quelle que soit la catégorie révolutionnaire qui l'identifie, de GAUCHE ou de DROITE
(peu importe qu'elle s'appelle Libération ou Página 12 ; Le Monde65, Clarín ou El País ; Le Figaro, La
Nación ou l'ABC, que ce soit à la radio ou à la télévision). C’est la presse du discours politiquement
correct qui interdit la pensée « hétérodoxe ». Dès le début, Mr. Tout-le-Monde, contrôlé à distance
par des écrans et des images, reçoit quotidiennement, dès les premiers épisodes du COVID-19, un
bombardement d'articles et d'actualités66.

Ainsi, « le citoyen, assailli à tous moments, gavé d’infos sur tous sujets, jusqu’aux plus
extravagantes et aux plus futiles […]. Peut-il s’y soustraire ? […] où qu’il aille, les voix le poursuivent »67.
La propagande envahit toute sa vie sans laisser de repos, ni le silence nécessaire à la réflexion. La
propagande vise à lever le camp entre porteurs d'espoir et citoyens exemplaires, contre un autre camp,
bien réduit dans l'échelle des valeurs sociales construites pour l'occasion, le camp des personnes
irresponsables antisociales et anticiviques qui assument la responsabilité de leurs fautes, déloyauté
envers la cause et le sacrifice exigé par le leader.

« Interroger la rue, faire parler les passants, les manifestants porteurs de pancartes et les
jeunes des banlieues relève d’un art que le journaliste et le responsable d’émission apprennent à
maîtriser68. »

64
ORWELL, George : « 1984 » ; Folio, Barcelone, 2007, page 387.
65
https://drive.google.com/open?id=1-mdExoaDnUbZLP7pHcNKsUOCZLps19KN
66
Signalons que c'est la même méthode qui est utilisée pour introduire des changements sociaux, des avancées
juridiques. Avortement, euthanasie, divorce, « mariage » gay, tout est vendu et commercialisé de la même
manière.
67
HEERS, Jacques : « Un Homme, un vote ? » ; Éditions Rocher, Monaco, 2007, page 155.
68
HEERS, Jacques : « Un Homme, un vote ? » ; Éditions Rocher, Monaco, 2007, page 169.
36
37
38
39

Sans sous-estimer le drame personnel et / ou familial que peuvent déclencher une maladie, et
plus encore la mort d'un être cher, il faut souligner que le traitement informatif confirme le traitement
paradoxalement obsessionnel de tous les médias nationaux et internationaux « bienpensants. »
Tellement obsessionnel, qu'au lieu de contribuer à générer le calme dans la population, il finit par
l’emprisonner dans la peur, dans la PANIQUE, dans une acceptation de l'emprisonnement imposé,
signalant simplement la mort de personnes qui théoriquement n'auraient pas dû mourir.

Les annonces mènent, à la même conclusion. Le prochain, c’est peut-être vous, ou votre fils ...
et votre non-acceptation de l'emprisonnement obligatoire, de votre auto-confinement peut entraîner
la mort d'autrui. Tous deviennent des victimes potentielles, tous deviennent des porteurs potentiels
du virus meurtrier contre lequel l'Etat et le « monde civilisé » sont en guerre. Qui osera collaborer avec
l'ennemi et être considéré comme un traître ? L'oppression psychologique devient inévitable. Chaque
personne devient un INTOUCHABLE, un INDÉSIRABLE, un risque potentiel. La dénonciation
40

commence69. Le médecin est le héros, mais il vaut mieux qu'il ne retourne pas dans le bâtiment où il
habite, c'est un guerrier mais il sent mauvais ... l'ennemi le suit peut-être, et s'il découvre où il habite,
il viendra aussi pour nous.

Mais ce ne sont plus seulement les médias, mais même GOOGLE (membre du CFR), et en
accord avec l'OMS (comme indiqué précédemment), qui participe au bombardement informatif à
travers ses différentes applications. Cartes statistiques PANDÉMIQUES, liens directs pour connaître la
situation des blessés pendant la « GUERRE », la situation sur les différents fronts, l'avancée de l'ennemi
et les zones de conflit les plus chaudes. Tout est lié, la réalité physique est virtualisée, décontextualisée,
puis communiquée comme un problème global, avec une analyse appauvrie pour des esprits formatés
pendant des décennies, qui, en raison de différentes circonstances de leurs vies, se sont déconnectés
du monde de la réflexion et ont opté ou ont été poussés dans le monde de la sensation, « le monde
perçu par nos sens ». « Et la question est la suivante : la télévision (l'image) inverse-t-elle l'évolution
du sensible vers l’intelligible et la réduit-elle au seul acte de voir ? La télévision produit des images et
annule les concepts, elle atrophie ainsi notre capacité d'abstraction et avec elle toute notre capacité
de compréhension70. »

69
https://www.lesalonbeige.fr/des-policiers-tentent-dinterrompre-une-messe-reaction-de-mgr-aupetit/
https://www.ouest-france.fr/sante/virus/coronavirus/confinement/avec-le-confinement-la-delation-s-etend-
6812315
https://www.hispanidad.com/confidencial/espana-miedo-represion-delacion-1000-detenciones-100000-
denuncias-10_12017237_102.html
http://www.rfi.fr/es/asia-pacifico/20200330-en-nueva-zelanda-el-coronavirus-dispara-las-delaciones-en-
l%C3%ADnea
70
SARTORI, Giovanni : « Homo videns. La sociedad teledirigida » ; Taurus, Madrid, 1998, page 47.
41

NOTE : Auteur, Quino.


42

6- LES PROPHÉTIES DU KIOSQUE - MARS 201871

Titre du magazine, paru en mars 2018 : « Science contre le virus INFLUENZA. Nous sommes
confrontés à un virus en évolution ... sommes-nous prêts pour la prochaine pandémie ? »

71
https://issuu.com/vanchuz/docs/9716445817
43
44

« Investir dans la préparation à une pandémie, c'est essentiellement investir dans une police
d'assurance. Margaret Chan. Ancienne directrice de l'Organisation mondiale de la santé. »
45
46
47

« A la recherche du vaccin universel. »


48

Un jour, la culture aura plus de Tes idées ne sont-elles Naïves non, elles sont dangereuses
valeur que l'argent pas un peu naïves,
Felipe ?

NOTE : Auteur, Quino.


49

7- DÉMOGRAPHIE ET VIRUS

Avant de procéder à l'analyse de la PANIQUE, et de la GUERRE MONDIALE contre le COVID-19,


en tant qu'outil politique pour produire une profonde révolution sociale internationale, nous
présenterons quelques statistiques démographiques qui nous aideront à contextualiser le message
PANDÉMIQUE. Six pays ont été sélectionnés, parmi lesquels la population et la mortalité annuelle sont
rapportées. Ces valeurs directrices nous permettront de cadrer d'autres valeurs et de leur donner un
contexte, un « environnement d'existence », un sens de la relation avec d'autres statistiques que nous
examinerons plus loin et que les MESSAGERS transmettent, dès le début, de manière désincarnée.

TABLEAU N°1 : Population et mortalité en Argentine, en Chine, en Espagne, aux États-Unis, en


France et en Italie

PAYS POPULATION ANNÉE MORTALITÉ ANNUELLE ANNÉE


toute cause confondue72

ARGENTINE 45.376.76373 2020 341.68874 2017


0,75%

CHINE 1.393.000.00075 2018 10.015.67076 2018


0,72%

ESPAGNE 46.559.30077 2018 427.72178 2018


0,92%

ÉTATS-UNIS 329.064.91779 2020 2.381.11480 2018


0,72%

FRANCE 67.063.70381 2019 612.00082 2019


0,91%

ITALIE 60.317.11683 2019 647.00084 2019


1,07%

72
Les enfants avortés ne sont pas inclus, massacrés par ceux qui cherchent aujourd'hui à devenir des
messies de l'humanité. Selon d’autres sources, que nous analyserons plus tard, 56.000.000 des êtres
humains sont tués chaque année avant la naissance. https://www.guttmacher.org/es/fact-sheet/aborto-
inducido-nivel-mundial
73
https://www.indec.gob.ar/
74
https://www.argentina.gob.ar/salud/instituto-nacional-del-cancer/estadisticas/mortalidad
75
https://data.worldbank.org/indicator/SP.POP.TOTL?locations=CN
76
https://knoema.com/UNWPP2019/world-population-prospects-2019
77
https://www.ine.es/prodyser/espa_cifras/2019/4/index.html
78

https://www.ine.es/dyngs/INEbase/es/operacion.htm?c=Estadistica_C&cid=1254736176780&menu=ultiDatos
&idp=1254735573175
79
https://www.census.gov/popclock/
80
https://www.cdc.gov/nchs/products/databriefs/db355.htm
81
https://www.insee.fr/fr/statistiques/1892086?sommaire=1912926
82
https://www.insee.fr/fr/statistiques/2383440#T-figure1
83
https://www.istat.it/it/archivio/238447
84
https://www.istat.it/it/archivio/238447
50

L’élevation du taux de mortalité de la France (0,91%), de l’Espagne (0,91%) et de l’Italie (1,07%)


par rapport aux trois autres pays s'explique par le vieillissement bien connu de la population de la
« vieille Europe », c'est-à-dire en raison de l'inversion des pyramides démographiques… peu de jeunes
et beaucoup de « vieux ».

INFLUENZA

En un mot, et sans entrer dans une analyse scientifique, l'INFLUENZA est un virus qui cause la
grippe.

À son tour, « la grippe est une maladie respiratoire aiguë, auto-limitée, causée par le virus
INFLUENZA qui a une distribution mondiale. La manifestation clinique varie d'un rhume dans les voies
respiratoires supérieures à une pneumonie pouvant entraîner la mort ; elle survient lors d'épidémies
annuelles d'ampleur et de gravité variables. Une étude récente a estimé qu'entre 260.000 et 650.000
décès dus à des causes respiratoires se produisent dans le monde ; ceci est calculé sans tenir compte
des décès causés par la décompensation de maladies préexistantes, telles que les maladies
cardiovasculaires. Les taux les plus élevés se trouvent dans la population de plus de 64 ans, les enfants
de moins de deux ans, les femmes enceintes et les personnes présentant des facteurs de risque8586. »

TABLEAU N°2 : Mortalité mondiale annuelle due à des causes respiratoires et liée au virus INFLUENZA

MORTALITÉ ANNUELLE Entre 260.000 et 650.000

85
Influenza virus infections lead to substantial morbidity and mortality each year globally,1,2 causing
an estimated 290.000–650.000 respiratory deaths annually.
https://www.thelancet.com/action/showPdf?pii=S2468-2667%2819%2930163-X
86
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6398302/
51

TABLEAU N°3 : Mortalité ANNUELLE avec le virus INFLUENZA comme cause d'origine

PAYS POPULATION ANNÉE MORTALITÉ ANNÉE MORTALITÉ PERIODE


(*) (*) Toutes causes (*) ANNUELLE par EPIDÉMIQUE
confondues INFLUENZA
(*)

ARGENTINE 45.376.763 2020 341.688 2017 24.97187 2016


0,75% 0,06%

CHINE 1.393.000.000 2018 10.015.670 2018 88.10088 2014-2015


0,72% 0,006%

ESPAGNE 46.559.300 2018 427.721 2018 6.30089 Semaine


0,92% 0,01% 40/2018 a
semaine
20/2019

ÉTATS-UNIS 329.064.917 2020 2.381.114 2018 61.00090 2017-2018


0,72% 0,02%

FRANCE 67.063.703 2019 612.000 2019 10.00091 Moyenne


0,91% 0,01% annuelle
estimée de la
dernière
décennie

ITALIE 60.317.116 2019 647.000 2019 24.98192 2016-2017


1,07% 0,04%

Total 1.941.381.799 - 14.425.193 - 215.352 -

% - 0,74% - 0,011% -
100% de la population de la
population
NOTE : bien que toutes les données ne correspondent pas à la même année, elles nous permettent d'esquisser la réalité démographique,
et dans cette réalité, de cadrer la mortalité grippale. Pour plus de détails sur les périodes épidémiques, voir les documents joints et les
sources indiquées dans les notes au pied de page.

(*) Voir TABLEAU N°1.

87
Selon l'étude utilisée, la période 2010-2016 totalise 174 285 décès dus à la grippe.
https://scielosp.org/pdf/rpsp/2019.v43/e15/es
88
https://www.thelancet.com/action/showPdf?pii=S2468-2667%2819%2930163-X
89
http://vgripe.isciii.es/inicio.do Valeur estimé. « Vigilancia GRIPE 2018-2019 »
http://vgripe.isciii.es/documentos/20182019/InformesAnuales/Informe_Vigilancia_GRIPE_2018-
2019_22julio2019.pdf La période de surveillance a commencé au cours de la semaine 40 de 2018 et s'est
terminée au cours de la semaine 20 de 2019.
90
https://www.cdc.gov/flu/about/burden/index.html
91
Une moyenne de 10.000 décès par an imputables à la grippe est estimée en France, avec 13.000 cas en 2017-
2018 et 14.000 cas en 2016-2017. « Grippe. Bulletin hebdomadaire » ; Santé Publique France, 17/04/2019, page
6.
https://www.santepubliquefrance.fr/content/download/128121/1952067
92
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/31401203
52

La vérité fait mal.


Le mensonge tue.
mais le doute ...
la doute
TORTURE

NOTE : Auteur, Quino.


53

8- VIRUS INFLUENZA : LES CAS FRANÇAIS ET AMERICAIN

Nous allons maintenant présenter un peu plus en détail deux cas, le français et l'américain.

LE CAS FRANÇAIS : Entre les semaines S40-2018 et S13-2019, 9.900 personnes sont décédées de causes
attribuées à la grippe. Au cours de la période considérée comme une épidémie, de S02-2019 à S09-
2019, 7.700 personnes sont décédées, 1.800.000 consultations ont été enregistrées pour des cas de
grippe, 65.600 passages aux urgences et 11.000 hospitalisations93.

Rappelons également qu'en France, on estime en moyenne 10.000 décès par an imputables à
la grippe, avec 13.000 cas en 2017-2018 et 14.000 cas en 2016-201794.

Et que s'est-il passé dans la vie ordinaire des gens, de la société française entre 2016 et 2019
? Rien. Rien ne s'est passé. La panique n'était pas établie et le pays « n'était en guerre qu'avec le
terrorisme islamique. » La population a continué à travailler, à voyager, à étudier, à marcher ... à vivre
normalement.

En effet, ni les médias, ni les gouvernements, ni les organisations internationales, n'ont inondé
les réseaux d'alerte VIRUS, ni cherché à créer la PANIQUE, ni demandé à la population de s'isoler de la
vie sociale au premier symptôme pseudo-grippal, et à la première décompensation, ni d’appeler au
numéro d'urgence 15. Nous avons pu nous serrer la main et pour les plus affectueux, nous faire la bise.

93
https://www.santepubliquefrance.fr/content/download/128121/1952067
94
« Grippe. Bulletin hebdomadaire » ; Santé Publique France, 17/04/2019, page 6.
https://www.santepubliquefrance.fr/content/download/128121/1952067
54

QUESTION : Que serait-il arrivé si au lieu de 11.000 hospitalisations, 65.600 passages aux urgences, ces
1.800.000 personnes qui avaient assisté à une consultation ordinaire avaient été encouragées à s'isoler
chez elles et, dans les cas de décompensation, encouragées à appeler directement le numéro
d'urgences ? Combien de passages d'urgence, combien d'hospitalisations préventives y aurait-il eu ?
Combien de lits auraient été manquants ? Que ce serait-il passé si les médias avaient rapporté, en
boucle, les décès quotidiens, victimes du virus INFLUENZA ?

RÉPONSE : Le résultat aurait été le même que celui observé avec le COVID-19, saturation du système,
dans certains cas virtuels95, la PANIQUE, et le chaos.

95
https://www.youtube.com/watch?v=0aSc4cqU2v4&feature=youtu.be
55

LE CAS AMERICAIN : Aux États-Unis, il y a eu, au cours de la période 2017-2018, environ 45.000.000
de personnes infectées par le virus INFLUENZA. Oui, vous avez bien lu, quarante-cinq millions de
personnes ont été infectées, contaminées, sur une population d'environ 329.000.000 d'habitants. En
d'autres termes, plus de 10% des habitants étaient théoriquement contaminés. Au total, 810.000
personnes ont été internées, et 62.000 sont décédées, 80.000 selon l'Associated Press. Voir
« APNewsBreak : 80 000 personnes sont mortes de la grippe l'hiver dernier aux États-Unis96. « Voir
aussi Figure 1 (fourchette estimée de la charge annuelle d'INFLUENZA aux États-Unis depuis 2010) et
Figure 2 (estimation de la charge INFLUENZA aux États-Unis, par saison)97.

Encore une fois, ni les médias ni les gouvernements n'ont inondé les réseaux d'alerte VIRUS,
ni cherché à créer la PANIQUE. Les mêmes questions que dans le cas français se sont posées. Les
réponses sont les mêmes.

96
https://apnews.com/818b5360eb7d472480ebde13da5c72b5/APNewsBreak:-80,000-people-died-of-flu-last-
winter-in-US
97
https://espanol.cdc.gov/enes/flu/about/burden/index.html
56

Ci-dessous, nous avons collé un extrait de la note publiée par ASSOCIATED PRESS le 27
septembre 2018 98 . L'article annonce 80.000 décès au cours de l'hiver 2017-2018 dus au virus
INFLUENZA. Cependant, l'économie n'a pas été paralysée, les familles n'ont pas été confinées, elles
n'ont pas dû, non plus, garder une distance sociale, et les médias n'ont pas publié et n'ont pas diffusé
en permanence et de manière obsessionnelle le nombre de personnes infectées, décédées et rétablies.

Deux ans plus tard, avec le COVID-19, le traitement journalistique change complètement de
perspective99. La charge et la densité des notes liées au thème ne sont plus les mêmes. Il suffit de
regarder le nombre d'articles sur le même sujet qui tournent autour de la note centrale ci-dessous100.
Pourquoi cela ? Il est très étrange qu'avec 65.000 morts par INFLUENZA, « les bataillons ne se soient
pas mobilisés, les réservistes convoqués et l'armée mise immédiatement à la disposition du
président ».

98
https://apnews.com/818b5360eb7d472480ebde13da5c72b5/APNewsBreak:-80,000-people-died-of-flu-last-
winter-in-US

100
https://apnews.com/6f918ac77eefa34beaa381003a7663f9
57

Quittons la France et les États-Unis, et ouvrons une petite parenthèse, nous allons maintenant
vers l'Amérique du Sud et nous atterrissons à « Ezeiza », c'est-à-dire en Argentine. La dernière fois que
les forces armées ont été mobilisées101, c'était pour la guerre des Malouines, pour les enterrer plus
tard dans l'ignominie. Depuis des années, le virus INFLUENZA enterre environ 25.000 personnes par
an dans le pays102. Ne parlons pas de la dengue103 ou de la maladie de chagas104, ne parlons pas de la
faim. Cependant, le COVID-19, a généré la mobilisation de conteneurs maritimes peints en blanc et le
tournage en boucle des importantes réserves de flacons en plastique pour l'approvisionnement de gel
désinfectant. Quelles sont les proportions ? Et le bon sens comment nous interpelle-t-il ?

101
https://www.argentina.gob.ar/ejercito/covid-19
102
Voir TABLEAU N°3. Rappelons-nous que le 15/04/2020, le ministre de la Santé d’Argentine a signalé qu'il y
avait beaucoup de lits d'urgence vides dans les hôpitaux. https://www.lanacion.com.ar/salud/coronavirus-
argentina-gines-gonzalez-garcia-tenemos-mitad-nid2354560
103
https://www.pasteur.fr/fr/centre-medical/fiches-maladies/dengue
104
https://fr.wikipedia.org/wiki/Vinchuca
58

NOTE : Auteur, Quino.


59

9- L’EFFONDREMENT DU SYSTÈME

Ils diront, mais maintenant LES HÔPITAUX SONT SATURÉS ... bien que certains disent, dans le
Cône Sud, qu'il y a beaucoup de lits vides, naturellement, grâce à l'isolement.

Et oui, si vous communiquez la PANIQUE en boucle, et si vous dites que, en cas de symptôme
pseudo-grippal, ce pourrait être le COVID-19, qui a été installé dans l'imaginaire collectif comme
synonyme de mort certaine, et que vous demandez à votre population d'appeler immédiatement le
numéro de téléphone d'urgence lors du premier symptôme, ce que vous obtiendrez, c'est la surcharge
inéluctable du système de santé.

Plus ce système sera appauvri et précaire, plus il sera saturé rapidement et plus la rupture de
débordement deviendra visible, plus les images journalistiques et domestiques seront choquantes. Les
images n'expliquent pas le contexte ; elles parlent directement à l'œil, mais la Raison n’est pas là pour
le contextualiser, les analyser et les expliquer.

Observons ci-dessous, trois vidéos et une photo, qui ont circulé sur les réseaux sociaux à
propos de l'Équateur.
60

En ce qui concerne le cas équatorien susmentionné, nous transcrivons ci-dessous la lecture du


message d'un médecin de Guayaquil, lu par le Dr. Chinda Brandolino, dans une interview réalisée par
un journaliste de GQ Radio, entre la minute 42'01” et la minute 43'52”105 :

« Je suis Diego Valdivieso (médecin de Guayaquil). Les décès sont réels, non dus au virus
COVID, mais à la dengue et à la pneumonie bactérienne, d'autres sont principalement de personnes
atteintes de diverses maladies sans traitement, car les hôpitaux sont saturés de patients probables de
COVID-19 (c'est-à-dire de jeunes qui sont hospitalisés dans le cas où ils seraient de potentiels porteurs,
et rien ne leur arrive) alors les diabétiques ne reçoivent pas d'insuline, les patients cancéreux ne
reçoivent pas de chimiothérapie, les patients rénaux ne subissent pas de dialyse, les patients
hypertenseurs sont sans médicaments et les victimes d'accidents sans chirurgie ou antibiotiques. Le
résultat est qu’il y eu des centaines de décès à Guayaquil, dus à d’autres maladies, qui n'ont pas été
assistés. Pour aggraver les choses, le gouvernement ne prévoit pas le retrait des corps des maisons et
des rues, ils empêchent intentionnellement les ambulances et les médecins-légaux d'utiliser plus de
ressources ou d'avoir davantage de véhicules, créant ainsi une maladie infectieuse sans précédent,
principalement dans les quartiers pauvres et marginaux, où ils doivent attendre jusqu'à une semaine
pour que les corps soient enlevés. »

105
https://www.youtube.com/embed/L4jcGoUGTME?feature=oembed
61

Voici un résumé des propos d'un professionnel français de la santé (Éric Tricot, infirmier
anesthésiste à l'hôpital Henry Mondor de Créteil), qui a enregistré une vidéo106 adressée aux dirigeants
politiques de son pays, leur demandant de se taire et leur disant qu'il y a du sang sur leurs mains pour
avoir paupérisé le système hospitalier gaulois, pour avoir réduit le nombre de lits de réanimation, et
en donnant comme exemple un système de santé qui marche bien, le système allemand.

Sartori affirme : « La télévision arrive toujours rapidement à l'endroit où il y a de l'agitation,


quelqu'un proteste, manifeste, occupe des bâtiments, bloque les rues et les voies ferrées et, en bref,
attaque quelque chose ou quelqu'un. Vous pourriez penser que cela se produit car une attaque peut
devenir un spectacle, et la télévision est spectacle. Cela doit être en partie le cas. Mais le monde réel
n'est pas un spectacle et celui qui le transforme en cela déforme les problèmes et nous désinforme sur
la réalité. [...] La vision à l'écran est toujours un peu fausse, en ce sens qu'elle décontextualise, car elle
est basée sur des premiers plans hors contexte107. »

Alors, la population s'est de plus en plus transformée en « homo videns », phénomène


renforcé par les nouvelles technologies ; les gens communiquent entre eux avec des images, avec, en
conséquence, de sens critique due à la non-utilisation de symboles abstraits. En perdant la capacité
d'abstraction, la capacité de distinguer le vrai du faux est également perdue. Tout se réduit, sans autre
questionnement, et en pleine soumission mentale, au fameux « ÇA ÉTÉ DIT À LA TÉLÉ » ou « C'EST
DANS LA PHOTO OU LA VIDÉO QU'ILS M'ONT ENVOYÉE. »

Dans le même sens, si vous le dites à la population, ou si vous permettez simplement que soit
créé l'idée que les sources d'approvisionnement alimentaire cesseront de fonctionner pendant un
certain temps, ou pire, indéfiniment, ce que vous obtiendrez, c'est que les supermarchés ne fourniront
pas assez pour nourrir toute la population, car si elle se précipite à l'unisson sur les gondoles, elles se

106
https://www.facebook.com/cerveauxnondisponibles/videos/507885923239339/?vh=e&d=n
107
SARTORI, Giovanni : « Homo videns. La sociedad teledirigida » ; Taurus, Madrid, 1998, pages 94 et 100. « La
télévision peut mentir, falsifier la vérité, comme tout autre instrument de communication. La différence est que
la" force de vérité "inhérente à l'image rend le mensonge plus efficace et donc plus dangereux. » SARTORI,
Giovanni : « Homo videns. La sociedad teledirigida » ; Taurus, Madrid, 1998, page 99.
62

videront en quelques minutes, à commencer inexplicablement par le papier toilette. En fait, quelque
chose de similaire s'est produit avant les premières annonces de l'enfermement, et les gouvernements
ont dû préciser, rapidement, que la logistique des supermarchés ne serait pas interrompue. Mais
entre-temps, les caméras filmaient les files d'attente dans les supermarchés et diffusaient des images
décontextualisées qui parlaient à nouveau d'une situation apocalyptique108.

108
https://www.youtube.com/watch?v=zYlwCxYkU_M
https://www.lavanguardia.com/vida/20200314/474125871741/colas-supermercados-coronavirus-covid-
19.html
https://www.bbc.com/mundo/noticias-51893598
63

« Que se passe-t-il ? »
64

Chewing-gum Il faut le mâcher, mais il ne Le discours de qui ?


faut pas l'avaler

NOTE : Auteur, Quino.


65

10- EN COMPARANT DES CHIFFRES109

LE CAS FRANÇAIS

GRAPHIQUE N°1 : 4 premières semaines. Période 03/03/2020 au 07/04/2020110

GRAPHIQUE N°2 : 8 premières semaines. Période 03/03/2020 au 05/05/2020111

109
Pour une meilleure compréhension des données, nous vous invitons à lire le chapitre 11.
110
https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees
111
https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees
66

TABLEAU N°4 : Mortalité comparative entre le COVID-19 et l’INFLUENZA au cours des 8 premières
semaines de l'épidémie. Semaines 1 à 4 et 5 à 8.

Semaines COVID-19112 INFLUENZA113


S02/2019 -
S09/2019

1à4 10.328
Du 03/03/20 au 07/04/2020 7.700 (*)

5à8 15.203
Du 08/04/2020 au 05/05/2020
NOTE : Ne connaissant que la mortalité totale, observée pendant 8 semaines, causée par le virus INFLUENZA, et n'ayant pas les valeurs
journalières enregistrées, comme dans le cas de COVID-19, il n'est pas possible de réaliser une étude segmentée en deux périodes de 4
semaines. Pour une meilleure compréhension des donnés nous vous invitons à lire le chapitre 11.

En prenant les valeur en termes macro, c'est-à-dire contextualisant les valeurs indiquées dans
la population nationale et dans mortalité nationale, les chiffres sont les suivants :

TABLEAU N°5 : Variation en pourcentage de la mortalité annuelle française au cours des huit
premières semaines de l'épidémie. INFLUENZA et COVID-19

Population Mortalité Mortalité % Décès de personnes % Décès de personnes


nationale annuelle mensuelle par COVID-19 par INFLUENZA
2019 2019 (moyenne) / % 03-03-2020 à 05-05-2020 S02-2019 à S09-2019 /
de la / % de la population population national et
population mortalité annuelle

67.063.707 612.000 51.000 25.531 cas 7.700 cas (*)


0,91% 0,076% % en Pob. nationale % en Pob. nationale
0,038% 0,011%
% en Mortalité annuelle % en Mortalité annuelle
4,17% 1,26%

NOTE : Pour une meilleure compréhension des donnés nous vous invitons à lire le chapitre 11.

(*) En ce qui concerne les 7.700 cas indiqués dans les TABLEAUX N° 4 et 5, il convient
d'apporter une précision. Au niveau national, un excès de mortalité toutes causes confondues et tous
les âges confondus a été observé entre les semaines 01 et 09 de 2019. Cet excès de mortalité est estimé
à 11,8%, soit environ 13.100 décès dont 12.300 se sont produits pendant la période de l'épidémie de
grippe. Les excès de mortalité observés lors de l'épidémie 2018-2019 sont inférieurs à ceux de la saison
2014-2015 (18.300 décès), 2016-2017 (21.200 décès) et 2017-2018 (17.900 décès). En France, on

112
https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees
Voir les commentaires du Dr. Didier Raoult et du Dr. Knut Wittkowski. Voir aussi ANNEXE N° XXIII.
Le 04/04, la France a ajouté des donnés supplémentaires des maisons de retraite :
https://www.reuters.com/article/us-health-coronavirus-france-toll/french-coronavirus-cases-jump-above-
chinas-after-including-nursing-home-tally-idUSKBN21L3BG
https://drive.google.com/open?id=1iW5cYY2iONhLhbnyTQx2T9TLH6x4tLRF
https://www.globalresearch.ca/swiss-doctor-covid-19/5707642
https://evidencenotfear.com/evidence/
113
https://www.santepubliquefrance.fr/content/download/128121/1952067
67

estime en moyenne 10.000 décès par an imputables à la grippe, dont 13.000 cas au cours de l'épidémie
2017-2018 et 14.400 cas au cours de l'épidémie 2016-2017114.

Concernant la mortalité dans l'EHPAD 115 (« Établissement d'hébergements pour personnes


âgées dépendantes116 ») et sur la base des dernières données disponibles dans le cadre de cette étude,
en 2015, 150.000 personnes sont décédées sur un total de 585.000 personnes résidant à la fin de la
même année. Cela implique une moyenne quotidienne de 411 décès et une moyenne mensuelle de
12.500 décès.

Pour sa part, et en ce qui concerne les décès survenus en raison du COVID-19, entre-le 03/03
et le 07/05 (8 semaines) de 2020, le gouvernement français rapporte les mêmes que ceux indiqués
dans le TABLEAU suivant, c'est-à-dire qu'entre le 03/03 et le 04/07, 3.237 cas ont été enregistrés entre
le 04/08 et le 05/05, il y a eu 6.234 cas. Malheureusement, au moment de cette brève étude, les
statistiques de mortalité causées par le virus INFLUENZA n'étaient pas disponibles, dans ce réseau
d'établissements, pendant l'épidémie de 8 semaines en 2019.

TABLEAU N°6 : Décès EHPAD 2015117 y décès EHPAD+EMS 2020 par COVID-19118

Année Population Cas annuels Cas mensuels Cas quotidiens Cas COVID-19
en fin (moyenne) (moyenne)
d’année

2015 585.000 150.000 12.500 411 -


25,64% de la 2,14% de la 0,07% de la
population population fin population fin
fin d’année d’année d’année

2020 590.000119 - - - -

Semaines 1 à 4 3.237
03/03 a 07/04 0,55% de la population
en fin d’année

Semaines 5 à 8 6.234
08/04 a 05/05 1,06% de la population
en fin d’année
NOTE : Pour une meilleure compréhension des donnés nous vous invitons à lire le chapitre 11.

114
« Grippe, Bulletin hebdomadaire. » Santé Publique France, 17/04/2019, page 6
https://www.santepubliquefrance.fr/content/download/128121/1952067
115
https://drees.solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/er1094_toile.pdf
https://www.ehpad.fr/
116
Création de logements pour personnes âgées dépendantes. Les établissements publics de retraite
représentent 600.000 lits, tandis que les 30 principaux groupes privés représentent un peu plus de 85.000 places.
https://www.ehpad.fr/levolution-du-secteur-ehpad-dans-les-prochaines-annees/
117
https://drees.solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/er1094_toile.pdf
118
https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees
119
590.000 est une valeur estimée de la population résidant dans le réseau EHPAD en 2020 lors de l'épidémie de
COVID-19 dans le seul objectif est de contextualiser, approximativement, les valeurs annoncées par le
gouvernement français et répétées quotidiennement par la presse. Le rapport publié par la DREES en janvier
2020 utilise les valeurs de 2015 : https://drees.solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/er1141.pdf
68

Multipliant 2x3 nous Parce-que l'ordre des Bravo, viens Manolito, Non, non … je sais ça
obtenons le même facteurs ne modifie pas le sais-tu cela parce-que tu parce-que c’est vox
résultat que produit. l'as étudié ? populi.
multipliant 3x2. Pour
quoi ?
69

11- ILS ONT BRISÉ L’ENCERCLEMENT DU "MESSAGE"

« Nox praecéssit, dies autem appropinquávit. Abjiciámus ergo ópera tenebrarum, et


Induámur arma lucis. Sicut in die honéste ambulémus120. »

Rom. 13, 12

Pour analyser les données statistiques fournies ci-dessus, nous avons décidé de laisser la
parole à deux personnes qui ont pu briser le CERCLE imposé par le MESSAGE officiel, le MESSAGE des
vaccins et du désespoir, le MESSAGE de guerre et d'enlèvements sociaux, le MESSAGE imposé par les
navigateurs de la Silicon Valley et le circuit commercial des « MASS MEDIA INTERNATIONALES. » Il est
important de se rappeler maintenant, avant d'écouter et de lire les commentaires des protagonistes,
toute l'analyse exposée jusqu’ici tout au long de ce travail.

La réalité qui nous concerne est extrêmement complexe et, comme une toile d'araignée,
chaque élément est hyperconnecté, parfois imperceptible pour le profane, mais pas inexistant. Cette
interconnexion génère des mouvements qui se reflètent dans les décisions, dans les actes. Ensuite,
nous verrons, dans les prochaines pages, un peu plus en détail ce monde d'influences, et
progressivement nous comprendrons que certaines décisions politiques ou sanitaires ne peuvent pas
nécessairement être classées comme des « erreurs », de « l'incompétence », ou des « improvisations »
mais qu’elles doivent être comprises dans le sens d’adhésion à un projet culturel, économique,
politique et, en fin de comptes, religieux, qui façonne les schémas internationaux du POUVOIR depuis
des siècles.

En effet, une COSMOGONIE imprègne toute la réalité politique, toutes les relations sociales,
tous les comportements, et la place qu'ont les individus et les familles dans la société ou dans le projet
de société que l'on souhaite mécaniquement créer ; et ne pas comprendre, ladite COSMOGONIE,
implique de ne pas pouvoir expliquer les fameux « pourquoi ? » Pourquoi les gouvernements décident-
ils ce qu’ils décident et agissent-ils comme ils agissent ? Pourquoi endettent-ils leurs pays ? Pourquoi
démantèlent-ils un système de santé ? Pourquoi affaiblissent-ils et détruisent-ils le tissu industriel
d'une nation ? Pourquoi favorisent-ils la spéculation ? Pourquoi dénaturent-ils l'Histoire ? Pourquoi
s'en prennent-ils au passé qui a cimenté le présent ? Pourquoi font-ils taire, à travers les médias,
certains mouvements qui représentent une grande partie du tissu social, et pourquoi multiplient-ils la
parole de petits groupes, bien financés, créant l'idée qu'il s'agit d'une marée humaine innombrable et
massive, incontestable ?

Compte tenu des brèves précisions précédentes, tournons-nous maintenant vers les
professionnels qui n'ont pas eu peur de libérer la parole, de briser la clôture, le cercle des
INTERDITS/AUTORISÉS établi par le MESSAGE.

120
« La nuit est avancée, le jour approche. Rejetons donc les œuvres de ténèbres et revêtons-nous des armes
des lumière. Comme en plein jour, marchons avec honnêtetés. »
70

DR. DIDIER RAOULT121

ARS-CoV-2 : CRAINTE VS DONNÉES Au moment de terminer cette brève étude quantitative,


voici le résumé d'un ouvrage publié le 5 avril 2020 et transcrit ci-dessous dans l’International Journal
of Antimicrobial Agents122 et transcrit ci-dessous. Les professionnels signataires de l'article, ainsi que
les institutions auxquelles ils appartiennent, sont indiqués sous le titre en anglais.

RÉSUMÉ : « Le SRAS-CoV-2, le nouveau coronavirus chinois, se propage dans le monde entier,


provoquant une immense réaction, malgré sa faible incidence actuelle en dehors de la Chine et de
l'Extrême-Orient. Quatre coronavirus courants sont actuellement en circulation et causent des millions
de cas dans le monde. Cet article compare les taux d'incidence et de mortalité de ces quatre
coronavirus communs avec ceux du SRAS-CoV-2 dans les pays de l'Organisation de coopération et de
développement économiques. Il est conclu que le problème du SRAS-CoV-2 est susceptible d'être
surestimé, car 2,6 millions de personnes meurent d'infections respiratoires chaque année, contre
moins de 4000 décès par le SRAS-CoV-2 au moment de la rédaction de ce document123. »

À ce stade, nous vous suggérons d'écouter attentivement une leçon sur les épidémies
courtes.124, du 21/04/2020, donnée par le Dr. Didier Raoult depuis le canal YouTube officiel du “IHU
Méditerranée-Infection”125. Nous avons, ci-dessous, transcrit les principales idées de cette vidéo.

121
https://didierraoult.com/
122

https://reader.elsevier.com/reader/sd/pii/S0924857920300972?token=24D174F10555BC1FCCCF005EA344F8C
766A5A5226DDC2EFCDC307BCBA41D6219172DA6F767373E4CBBB55E846EACDD53
123
Voir ABSTRACT:
https://reader.elsevier.com/reader/sd/pii/S0924857920300972?token=24D174F10555BC1FCCCF005EA344F8C
766A5A5226DDC2EFCDC307BCBA41D6219172DA6F767373E4CBBB55E846EACDD53
124
https://www.youtube.com/watch?v=HrJBppuSEmk&feature=youtu.be
125
https://www.youtube.com/user/ifr48
71

Idées fondamentales de la vidéo du Dr Didier Raoult :

- Baisse constante des cas à Marseille, en région PACA, en France, en Europe, en Amérique du
Nord.
- Impression d'être une maladie saisonnière. De nombreuses maladies infectieuses et non
infectieuses sont saisonnières.
- Il est possible que dans un mois il n'y ait plus de cas.
- Intensité des débats inattendus. Réactions très violentes.
- Une maladie comme le COVID-19 a besoin d'une courte durée de traitement, et si des études
sont lancées et sont finies finalement quand il n'y a plus de maladie, cela signifie que vous ne
pouvez pas lutter contre la maladie.
- La question est : faut-il traiter la maladie ou faire des tests ? Le choix du centre hospitalier
IHU a été de traiter la maladie, puis les professionnels ont reçu des réactions très violentes.
Pour traiter la maladie, il suffisait d'utiliser le matériel disponible : des médicaments qui
agissent contre le virus, qui sont parmi les médicaments les plus utilisés au monde. Ils sont
également les moins dangereux du monde.
- Les RÉFRACTAIRES du traitement ont commencé à dire que l'IHU était fou, que c'était
dangereux. IL N'Y A PAS DE COHÉRENCE CHEZ LES RÉFRACTAIRES, soutient Raoult, sauf s'ils
veulent ne pas traiter, et attendre le développement d'une molécule. Mais cela n'a pas de
sens, car la solution viendrait tard. À leur tour, des solutions recherchées, certaines ne
fonctionnent pas, d'autres sont très toxiques. Dans tous les cas, cette solution n'a pas lieu dans
une maladie comme celle-ci, du fait qu'elle est saisonnière.
72

On finit par se demander s'il ne s'agit pas d'une médecine virtuelle, créée
artificiellement. Des milliers sont en jeu et c'est une solution post-bataille aux
maladies saisonnières.

- Il existe un décalage entre la richesse et la capacité de répondre à une situation comme celle
de COVID-19, car le traitement d'une maladie infectieuse n'est pas recherché.
- Le droit de parole est attaqué et est très contrôlé. Les MÉDIAS OFFICIELS traitent de FAKE-
NEWS l'information gratuite qui parvient à circuler par des moyens alternatifs, ceci parce
que la parole libre entre en conflit avec les intérêts financiers et politiques des médias
officiels. Il en va de même pour l'information scientifique. Chaînes officielles et contrôlées,
chaînes gratuites qui diffusent des connaissances et génèrent de l'irritation dans les chaînes
officielles. Exemple, études menées sur la chloroquine. Combat considérable. Plusieurs fois
dans les blogs, vous trouverez des informations beaucoup plus sérieuses et scientifiques que
dans les canaux officiels, et pas seulement en médecine.
- Critique de l'ignorance et du simple raisonnement qu'elle entraîne en conséquence.

Par rapport aux EHPAD (« Établissement d'hébergements pour personnes âgées


dépendantes126 »), voir TABLEAU N°6, le Dr. Raoult a enregistré une vidéo riche en réflexions, datée du
8 avril 2020, une fois terminée nos 4 premières semaines d'enquête statistique (03/03/2020 -
07/04/2020). Nous pouvons l'écouter ci-dessous.

126
Établissement de logement pour personnes âgées dépendantes. Les établissements publics de retraite
représentent 600 000 lits, tandis que les 30 principaux groupes privés complètent un peu plus de 85 000 lits.
https://www.ehpad.fr/levolution-du-secteur-ehpad-dans-les-prochaines-annees/
73

Transcription de la vidéo:

Comment voyez-vous (08/04/2020) les derniers développements de l'épidémie de


CORONAVIRUS en France ?

D'une manière générale, il me manque quelques données, mais dans l'IHU Méditerranée-Infection
nous sommes à des niveaux décroissants, il y a 10 jours nous avons détecté 350 personnes par jour et
maintenant la moyenne est tombée à une centaine.

GRAPHIQUE N°3 : Nombre de nouvelles personnes positives127

Tous les lits ne sont plus occupés. Il y avait le « NOSTRADAMUS » qui avaient prédit que nous
allions dépasser la capacité des lits de réanimation, cela ne s'est pas produit, et comme d'habitude «
NOSTRADAMUS » avait tort.

La situation s'améliore, il y a des gens qui attendent la publication des cas que nous traitons ;
nous terminons une étude sur 1000 cas, les faits nous donnent confiance dans le traitement que nous
mettons en place, avec lequel nous n'avons eu aucun problème. Nous avons des résultats qui montrent
une efficacité encore plus grande que sur les autres séries précédentes que nous avons étudiées. Tout
va bien. Il faut avoir de la patience. Il faut attendre les travaux en cours sur les données, qui sont
nombreuses128.

127
https://www.mediterranee-infection.com/covid-19/
128
https://www.mediterranee-infection.com/wp-content/uploads/2020/04/MS.pdf
74

Que pensez-vous de la situation dans les EHPADs, on avait dit que beaucoup d'EHPAD ont
été touchés par l'épidémie ?

Je suis mal à l'aise car je ne suis pas très convaincu par la stratégie du
confinement aveugle, c'est-à-dire de mettre ensemble des gens, « sur le même
bateau », qui sont négatifs et positifs… cela finira avec des résultats positifs pour
tous.

Nous nous demandons si la même chose ne se produit pas dans les EHPAD. Là, nous avons la
population la plus sensible. Dans les études que nous avons, nous voyons que les personnes qui
meurent sont des personnes qui ont en moyenne 85 ans. Donc, ce n'est pas vrai que c'est une maladie
qui tue plus de jeunes que la grippe, en tout cas on ne le voit pas du tout. La véritable cible, si vous
voulez, la mortalité causée par cette maladie, est précisément les personnes de l'EHPAD, et si au sein
de l'EHPAD, nous laissons circuler les personnes infectées, bien sûr, nous allons avoir un grand nombre
de décès.

La stratégie de confinement, sans retirer les porteurs, peut avoir une conséquence
extrêmement importante en termes de décès. Donc, moi je reste, je pense la même chose, je ne
change pas, je suis médecin infectiologue, et je pense qu'en face d'une maladie infectieuse ... J'exerce
ce métier depuis 42 ans, je vois des patients une fois par semaine, aujourd'hui c'est mon tour, pour
rester en contact avec la réalité et ne pas me transformer dans en médecin de bureau. Il faut
diagnostiquer, il faut donner les moyens de faire des diagnostics, il faut isoler les personnes
contagieuses et il faut les traiter. Je pense que c'est ça ce qu'il faut faire, c'est ce que je fais, c'est la
base de notre métier.

Les choses évoluent petit à petit. Nous avons vu ce qui se passe maintenant en Italie et en
Espagne. Ils ont commencé à tester massivement et à essayer, et nous voyons donc que la courbe
descend très rapidement. Je pense que c'est la bonne chose à faire.

Que pensez-vous de la polémique actuelle sur le traitement, sur quels aspects se cristallise-
t-elle ?

J'avoue qu'il m'a fallu beaucoup de temps pour comprendre ce qui se passait, car pour moi
c'est très simple: il y a une maladie qui apparaît, on ne le sait pas, seuls les chinois le savent, on connaît
la sensibilité du virus à un certain nombre de produits quand on le teste , il y a de nouvelles molécules
que nous ne connaissons pas, dont nous ne connaissons pas la toxicité, et il y a d'anciennes molécules
que nous connaissons très bien, qui ont été prescrites des milliards de fois.

Donc si vous voulez, les gens qui sont les « SAGES », qui critiquent les chinois, et les coréens,
qui ont connu la première vague de l'épidémie, qui ont essayé d'utiliser des produits que tout le monde
connaît très bien, et qui disent que ça marche ; comme preuve, ils contrôlent totalement la maladie.
Ils ont stoppé la maladie avec des mesures de :

- détection,
- un peu de confinement dans les zones à risques, pas dans toute la Chine,
- puis traitement.
75

Je ne pouvais pas imaginer que cela générerait des passions de cette nature, je ne
sais même pas d'où viennent ces passions. Mais en tout cas, ce qui me rassure
maintenant, et qui me fait beaucoup de bien, c'est que je me rends compte qu'il
n'y a qu'une opposition entre « médecins » et « personnes qui ont cessé d'être
médecins ou qui ne le sont pas. »

Un Conseil scientifique est composé de personnes parmi lesquelles je ne sais pas s'il y a de
grands scientifiques, ou des gens qui pratiquent la médecine au quotidien. Pour ma part, je suis
scientifique et je suis docteur.

Je suis frappé de voir qu'il existe une enquête, qui demande aux médecins du monde entier,
et le résultat est que 37% des médecins du monde entier prescrivent l'hydroxychloroquine. En France,
le nombre de personnes qui le prescrivent, sans le dire, est considérable.

Je été frappé de voir, que dans mon propre CHU, les gens à côté de nous qui reçoivent des
patients pour CORONAVIRUS ils les traitent aussi avec de l'hydroxychloroquine et de l'azithromycine.

Il y a donc une sorte de fossé entre la « pratique médicale » et « les gens qui
confondent la pratique médicale et la recherche. »

Chaque fois que vous voyez un malade, c'est un malade que vous voyez, ce n'est pas un objet
de recherche. Vous ne pouvez pas transformer les malades en objets de recherche. Et cela a commencé
très tôt ... nous avons reçu des patients venus de Chine, et j'ai proposé rapidement, je pense toujours
de la même manière, il faut toujours détecter rapidement, s'il y a un cas positif (je voulais le faire moi-
même dans l'avion, faites un écouvillon et 3 heures plus tard il pourrait dire, c'est positif ou pas positif)
ça le sépare des négatifs, ça ne les laisse pas tous ensemble. Eh bien, ils m'ont dit non, pas du tout, que
faire un prélèvement pour savoir si quelqu'un est contagieux est une recherche, que vous devez
demander à un Comité pour la Protection des Personnes ... enfin, ils ont réussi à faire très vite, mais
nous avons perdu 24 heures, parce que, et de manière bizarre, on a dit aux gens qui étaient dans l'avion
« il faut que vous signez un papier, parce que pour savoir si vous êtes contagieux, c'est de la recherche
», ils ne comprenaient pas du tout ce qu'on leur disait.

Il y a des gens qui sont devenus fous avec la méthode, avec le fait que tout est de la recherche,
qui est déconnecté du fait qu’on doit savoir si les gens sont porteurs ou non, ce n'est pas de la
recherche, c'est la pratique des épidémies, et quand les gens sont malades, ils doivent être traités avec
les médicaments qui existent, que on sait qui ne sont pas sont toxiques. Enfin l'hydroxychloroquine est
quelque chose qui a été distribué sans ordonnance il y a deux mois, et maintenant nous ne savons pas
comment nous allons faire pour traiter dans la ville, les personnes atteintes de lupus, de polyarthrite
rhumatoïde, qui prennent ce médicament depuis 20 ans. Si on leurs marque du Plaquenil129 on ne va
pas pouvoir leur donner parce que on ne peut pas marquer le diagnostic dessus, se serait quelque
chose qui serai complétement impossible dans le cas du secret médical, vous ne pouvez pas expliquer
pourquoi vous donnez un médicament sur ordonnance, c'est interdit par la loi.

129
https://www.doctissimo.fr/medicament-PLAQUENIL.htm
76

Nous sommes donc dans un véritable conflit de pratique médicale. Que faisons-
nous, pratique médicale ou recherche ? La première chose que nous faisons n'est
pas la recherche, mais la pratique médicale. Tant mieux si nous arrivons à
approfondir nos connaissances de cette pratique, de cette nouvelle épidémie, mais
l'objectif que nous, les médecins, n'est pas de faire de la recherche, mais de
soigner les gens, et je suis bien placé pour le dire, puisque j'ai fait beaucoup de
recherches dans ma vie. Notre première préoccupation est de guérir.

Je le souhaite, je regrette qu'il n'y ait pas d'intervention très solennelle, comme il y a de plus
un plus de mes collègue anciens, respectables, le professeur Marinaki, qui a dirigé la NSM, l'ancien
président de la Haute Autorité de Santé.

Je voudrais que le Conseil de l'Ordre, dont nous connaissons sa responsabilité, se prononce sur
la limitation actuelle de la capacité des médecins à juger, par eux-mêmes, de la thérapie qu'ils peuvent
prescrire, avec des molécules si anciennes, si bien connues et si facile à utiliser. Aujourd'hui, il leur est
interdit de les prescrire. Il s'agit d'une attaque très profonde sur la base de notre profession, qui est
de prescrire, en fonction de notre niveau de connaissance, le meilleur traitement possible pour le
patient devant nous, c'est la base même de la pratique médicale.

Les gens sont devenus fous, comme si, on été en face du médicament le plus dangereux du
monde, et il peut y avoir deux milliards de gens qu'on fait ça. N'imaginez pas que tous les gens qui
partaient en Afrique à qui on donnait de la chloroquine, on leur faisait un électrocardiogramme, on les
prévenait qu'ils allaient avoir une torsade de pointes, enfin, c'est complètement fou. On est devenu
fous parce que ces gens qui ne font pas de médicine, parlaient de médecine.

La médecine c'est de pratiquer au quotidiennement le soin des personnes qui sont


malades, on leurs donne un traitement, on ne leur dit pas rentrez chez vous, et si
vous n'arrivez plus à respirer, retournez à l'hôpital. Ce n'est pas ça la médicine.

Je suis content parce que j'avais le sentiment d'étrangeté, parce que tout le monde disait que
c'est moi qui fais ça, mais ce n'est pas moi, ce sont les médecins qui font ça ; je suis content de voir
que les autres médecins font comme moi, car ils sont raisonnables.

Etude : « Les pays qui ont utilisé la chloroquine ou


l’hydroxychloroquine comme traitement ont eu une évolution de
la dynamique des morts plus lent que les pays qui n’ont pas voulu
l’utiliser. »
Leçons sur la mortalité : « très basse si traité par
hydroxychloroquine et azithromycine, de l’ordre de 0,5%. »
Mortalité de la maladie : « délire déraisonnable. »
Contagiosité : « pas si extraordinaire. »
NOTA : voir au pie de page130

130
https://www.medrxiv.org/content/10.11...
https://www.thelancet.com/journals/la...
https://www.medrxiv.org/content/10.11...
https://papers.ssrn.com/sol3/papers.c...
77

DR. KNUT WITTKOWSKI131

Ensuite, nous laissons la parole au Dr. Knut Wittkowski, qui était membre de la Rockefeller
University132. Il va sans dire que l'Université Rockefeller est liée à la Fondation Rockefeller et, par
extension, au CFR, c'est-à-dire au Council of Foreign Relations. Plus tard, nous approfondirons le sujet
Rockefeller et ses partenaires.

En raison des déclarations que nous allons entendre et aussi lire, puisque nous avons transcrit
l'intégralité de la vidéo, le 13 avril 2020 l'Université Rockefeller a pris ses distances 133 par rapport au
Dr. Wittkowski, car cela contredit la ligne institutionnelle du monde Rockefeller et ses alliances avec
les organisations internationales et d'autres fondations renommées, déjà décrites et / ou à décrire tout
au long de ce travail.

https://ddi.sutd.edu.sg/
131
Le Dr. Wittkowski a obtenu son PhD (doctorat) en informatique à l'Université de Stuttgart et son ScD
(habilitation) en biométrie médicale à l'Université Eberhard-Karls de Tuüingen, deux universités allemandes. Il a
travaillé pendant 15 ans avec Klaus Dietz, un épidémiologiste de premier plan, qui a inventé le terme "numéro
de reproduction", dans l'épidémiologie IVH (VIH) avant de diriger le département de biostatistique,
d'épidémiologie et de conception de la recherche à l'Université Rockefeller pendant 20 ans, à New York. Le Dr.
Wittkowski est actuellement le PDG d'ASDERA LLC, une entreprise qui travaille à la découverte de nouveaux
traitements pour des maladies complexes à partir des données d'études d'associations de génomes entier.
https://ratical.org/PandemicParallaxView/PerspectivesOnPandemic-II.html
132
https://www.rockefeller.edu/
133
https://www.rockefeller.edu/news/27872-rockefeller-university-releases-statement-concerning-dr-knut-
wittkowski/
78

Certains articles publiés par le Dr Wittkowski peuvent être consultés dans PUBFACTS
Scientific Publication Data134.

Et maintenant, on passe directement à la vidéo en anglais, mais avec sous-titrage


multilingue135.

NOTE : voir aussi ANNEXE N° XXIII

Cité dé Nuéva York


1 ét 2 abril 2020

1- Pourriez-vous nous dire votre nom et quelques informations sur votre parcours ?

Je m'appelle Knut Wittkowski. J'ai été à l'Université Rockefeller pendant 20 ans, j'étais chef du
département de biostatistique, d'épidémiologie et de conception de la recherche et avant cela, j'ai
travaillé pendant 15 ans avec Klaus Dietz136, l'un des plus grands épidémiologistes au monde, dans la

134
https://www.pubfacts.com/author/Knut+M+Wittkowski
135
https://drive.google.com/open?id=1V6mp2j0MajIoNwk_H2l3ihF-1FSSg4rZ
https://remnantnewspaper.com/web/index.php/fetzen-fliegen/item/4841-coronagate-the-truth-emerges
https://www.aier.org/article/stand-up-for-your-rights-says-bio-statistican-knut-m-wittkowski/
https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2020.03.28.20036715v4
https://pvewood.blogspot.com/2020/04/professor-knut-wittkowski-social.html
136

https://www.linkedin.com/authwall?trk=gf&trkInfo=AQFhSa0kikyBTwAAAXHGteZwmg1j9BPwwyvDROZp8Jb7C
f_dwcGvD9CL2FL3HT53YE4p42zQvcJteSHnwGDtms_DQ1mnMaD6KrG9hVSGdFZOETzEWDznQ6c-SqFnmjWiK-
bqmsw=&originalReferer=https://www.bing.com/search?q=%22klaus+dietz%22+%2Bepidemiologist&qs=n&for
m=QBRE&sp=-1&pq=%22klaus+dietz%22+%2Bepidemiologist&sc=0-
79

ville allemande de Tubingen, à l'Université Eberhard Karls. Je suis épidémiologiste et je modélise les
épidémies depuis 35 ans137.

2- Vous avez fait des recommandations sur la meilleure façon de traiter COVID-19. Pourriez-
vous décrire ce que vous avez écrit

Comme pour toute maladie respiratoire, nous devons protéger les personnes
âgées et les personnes fragiles, car lorsqu'elles contractent une pneumonie, elles
ont un risque élevé de mourir. C'est donc l'une des questions clés que nous devons
considérer. En revanche, les enfants se débrouillent très bien avec ces maladies ;
Ils sont évolutifs, conçus pour être très bien exposés à toutes sortes de virus au
cours de leur vie. Ils devraient donc continuer à aller à l'école et s'infecter
mutuellement, ce qui contribue à l'immunité collective, ce qui signifie qu'après
environ quatre semaines Tout au plus, les personnes âgées pourraient commencer
à rejoindre leur famille car le virus serait alors éteint.

3- Vous avez mentionné dans le rapport que vous pensez que le confinement prolongerait
la vie du virus. Pouvez-vous en dire quelque chose ?

Oui, dans toutes les maladies respiratoires, la seule chose qui arrête la maladie est l'immunité
collective. Environ 80% des personnes doivent avoir été en contact avec le virus, et la plupart d'entre
elles n'ont même pas reconnu avoir été infectées ou présenter des symptômes très légers, surtout si
elles sont des enfants. Par conséquent, il est très important de garder les écoles ouvertes et d'y amener
les enfants afin qu'ils puissent transmettre le virus et d'obtenir l'immunité collective le plus tôt possible ;
puis les personnes âgées qui ont été isolées et dont les maisons de repos devraient être fermées
pendant cette période, peuvent retourner chez leurs enfants et petits-enfants après environ quatre
semaines, lorsque le virus est éradiqué.

4- Que pensez-vous des politiques qui ont été menées aux États-Unis, en Angleterre et dans
la plupart des régions du monde ? Cette politique de confinement, le « nous restons à la
maison », etc. Quelle est votre opinion à ce sujet ?

Ce qu'ils essaient de faire, c'est d'aplatir la courbe. Je ne sais vraiment pas pourquoi, mais ce
qui se passe quand ils aplatissent la courbe ils l'allongent également ; ils la développent, et cela prend
plus de temps. Je ne vois pas quelle est la bonne raison pour qu'une maladie respiratoire reste dans la
population plus longtemps que nécessaire.

5- Que dites-vous aux gens qui disent que nous ne savions pas à quel point le virus était
mortel, alors la chose la plus intelligente a était de faire ce que nous avons fait, enfermer
tout le monde ? N'avaient-ils pas de données ?

Nous avons déjà eu deux autres virus du SARS. Autrement dit, un coronavirus. Ce n'est pas le

29&sk=&cvid=70333E392E2B4D3ABAE803D4666A3E98&sessionRedirect=https%3A%2F%2Fde.linkedin.com%2
Fin%2Fklaus-dietz-3874ab80
137
La última frase la dice al final de la entrevista.
80

premier coronavirus à apparaître, et ce ne sera pas le dernier, et pour toutes les maladies respiratoires,
nous avons le même type d'épidémie. S'il la laisse seule, elle vient pour deux semaines, atteint des
sommets, reste pendant deux semaines, puis s'en va.

6- Vous avez appelé mon producteur l'autre jour pour me dire que la pandémie était
terminée. Que voulez-vous dire ?

Il n'y a plus de nouveaux cas en Chine ou en Corée du Sud. Le nombre de nouveaux cas en
Europe commence déjà à diminuer. Le virus est ensuite venu aux États-Unis. Par conséquent, nous
pouvons voir une légère baisse et un aplatissement ici dans les jours suivants, et lorsque nous
découvrons que les cas n'augmentent pas de manière spectaculaire, cela signifie que le nombre de
nouvelles infections a déjà considérablement diminué et atteint un sommet il y a environ une semaine.

GRAPHIQUE N°4 : Chemin de transmission hypothétique du COVID-19138

7- Croyez-vous aux statistiques chinoises ? Pensez-vous que vous nous qu'ils nous ont
menti ? Pensez-vous que les statistiques proviennent de Chine ?

L'épidémie s'est terminée là. Oui, car sinon nous verrions plus de gens, et même en Chine
aujourd'hui, il est très difficile de garder les informations cachées. S'il y avait de nombreux cas dans les
hôpitaux, si les hôpitaux temporaires qu'ils construisaient étaient encore pleins, il est entendu que cela
ne pourrait pas être éliminé.

138
https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2020.03.28.20036715v4.full.pdf+html
81

8- Lors d'une conférence de presse hier, Mr. Fauci139 (Directeur du “National Institute of
Allergy and Infectious Diseases”140), le président et le reste de l'assemblée ont déclaré
que s'ils n'avaient pas mis en œuvre la stratégie de confinement, plus de 2 millions de
personnes seraient mortes aux États-Unis. Que pensez-vous de ce nombre ?

À gauche : Fauci
Au centre : Bill Gates

Eh bien, le gouvernement ne me paie pas. J'ai donc le droit de faire de la science. Si le


gouvernement n'avait pas ... s'il n'y avait pas eu d'intervention, l'épidémie aurait pris fin, comme toute
autre épidémie de maladie respiratoire.

9- Et combien de morts il y aurait eu selon vous ? Est-ce que tant de gens seraient morts ?

Ok, nous avons pour le moment ... prenons des chiffres réalistes. Aux États-Unis, nous avons
environ 25.000 cas par jour. Notre système hospitalier devrait pouvoir accueillir 2.500 patients par jour.
Pendant un certain temps, cela pourrait prendre environ trois ou quatre semaines, puis les chiffres
chuteront de nouveau de façon spectaculaire et l'épidémie entière sera terminée.

10- Et des cas d'hospitalisation, combien de morts calculez-vous ?

Deux pour cent d'entre eux mourront.

11- Des cas d'hospitalisation ?

De tous les cas.

139
https://www.niaid.nih.gov/about/director
https://www.niaid.nih.gov/sites/default/files/NIAID-COVID-19-Strategic-Plan-2020.pdf
Sur Fauci et ses relations avec Bill Gates, nous vous recommandons de lire :
https://remnantnewspaper.com/web/index.php/fetzen-fliegen/item/4851-betrayed-the-rise-and-fall-of-dr-
fauci
https://www.lifesitenews.com/opinion/numbers-dont-line-up-case-for-panicking-over-coronavirus-is-falling-
apart
140
Rappelons les engagements de cet Institut avec l'industrie pharmaceutique pour le développement d'un
vaccin contre le COVID-19 https://www.nih.gov/news-events/news-releases/nih-launch-public-private-
partnership-speed-covid-19-vaccine-treatment-options
82

12- De tous les cas symptomatiques ?

De tous les cas symptomatiques. 2% de tous les cas symptomatiques mourront. Cela
représente 2% des 25.000 par jour. Ainsi, 500 personnes par jour mourront, et cela se produira pendant
4 semaines, ce qui pourrait aller jusqu'à 10.000 personnes. En comparaison, avec le nombre normal de
cas pendant la saison de la grippe, où nous avons, aux États-Unis, environ 35 000 décès dus à la
grippe141, l'épidémie actuelle sera donc comme une situation d'épidémie de grippe normale.

13- Seule la grippe a-t-elle causé la mort cette année ? Ou est-ce tout simplement COVID-19 ?
Existe-t-il des statistiques sur les décès dus à l'INFLUENZA ?

Oui, il y a une épidémie de grippe. À cause de la grippe, le pays en compte environ 10.000,
12.000. Avec les décès dus à COVID-19, il s'agit donc d'une saison régulière de la grippe.

14- Basez-vous votre estimation sur les derniers chiffres disponibles ?

Oui.

15- Qu'est-ce qui explique alors le fait que les hôpitaux soient plus débordés que lors de la
dernière saison grippale et que, vous savez déjà, les leaders mondiaux et les médias
deviennent fous ?

Les fonds du financement des hôpitaux, comme chacun le sait, n'a pas augmenté récemment.
Par conséquent, les hôpitaux ont dû réduire leur taille, alors maintenant ils doivent mettre en œuvre
leurs plans d'urgence, ce qui n'est pas mal. C'est ce qu'ils planifient depuis des décennies. Donc, si vous
devez installer des tentes à Central Park, ce n'est pas la fin du monde. Les tentes sont là ; elles sont très
bien entretenues et seront là pendant quelques semaines ; trois, peut-être quatre, puis la crise sera
finie. Ce n'est pas une situation à laquelle personne n'a jamais pensé auparavant.

16- Croyez-vous vraiment qu'il y a une grande pénurie de masques et autres ?

De quoi ?

17- Des masques, du TPE ... de tout ça. Qu'en pensez-vous ? Pourquoi ces choses devraient-
elles manquer ?

Vous savez, maintenant tout devient fou. Je sais. Presque comme l'histoire du papier toilette.

18- Ensuite, j'ai rencontré quelqu'un à l'USIN, qui a dit il y a deux semaines à l'Université de
New York, que tout à coup tous les masques et tous les désinfectants pour les mains
avaient disparu. Alors, que croyez-vous qu'il s'est passé là-bas ?

Comme avec le papier toilette. Des étranglements d'approvisionnement se produisent de


temps en temps.

Bien sûr, bien sûr ... si vous avez quelqu'un qui parle de ce qui se passe dans cet hôpital ...

19- Oui.

C’est possible.

141
https://espanol.cdc.gov/enes/flu/about/burden/index.html
83

20- Oui, c’est clair.

Cela reflète-t-il l'état de l'ensemble du système hospitalier de New York ? Pas nécessairement.

21- Que pensez-vous de vos derniers graphiques ? car maintenant ils affirment que, grâce à
la distance sociale, nous nous sommes trop éloignés des 2 millions de morts, mais qu'il
y aura probablement 150 à 200.000 morts. Ensuite, ils ont dit que cela pourrait être
moins si nous nous occupons vraiment de la distance sociale, etc. Que pensez-vous de la
nouvelle estimation ?

Oh oui, la distance sociale est définitivement bonne. Cela a empêché le ciel de tomber.

22- Êtes-vous ironique ?

Bien sûr. Je ne sais pas d'où viennent ces chiffres. Ils sont complètement
irréalistes. Rien ne prouve que cette grippe soit fondamentalement différente de
toute autre grippe. Nous savons ce qui s'est passé en Chine. Nous savons ce qui
s'est passé en Corée du Sud. Nous savons ce qui s'est passé ou se passe en Europe.
Rien n'indique que quelque chose soit différent d'une grippe normale. Peut-être
que c'est peut-être un peu plus grave qu'une autre grippe, c'est possible ... Pour les
maladies respiratoires ... la fin de la grippe est au printemps, quand les gens
passent plus de temps dehors, car dehors Les virus ne se propagent pas
facilement. C'est une forme de confinement. Donc, vous devez passer plus de
temps à l'extérieur.

23- Mais maintenant nous passons plus de temps à l'intérieur. Ils nous ont dit de rester à
l'intérieur. N'est-ce pas bon ? Cela n'aidera-t-il pas à contenir le virus ?

Il aide le virus à rester en bonne santé. Il garde le virus à l'extérieur, oui.

24- Alors ils devraient nous dire de sortir ?

Oui, aller à l'extérieur est ce qui arrête toutes les maladies respiratoires.

25- Mais les gens diront que la raison pour laquelle la Chine ... a eu de bons résultats à la fin,
était due à un fort confinement. Que dites-vous ?

Ils avaient un avantage, au début, ils ne savaient pas à quoi ils étaient confrontés. Par
conséquent, il a fallu beaucoup de temps pour commencer l'isolement ou la distanciation sociale, ce
qui, pendant la période de l'épidémie, était bon parce que le virus avait eu le temps d'atteindre une
immunité de masse avant le début de la distanciation sociale.
84

26- Maintenant, c'est intéressant, car dans le Imperial College142, vous savez, Neil Ferguson143,
Il a changé son estimation du nombre de décès en Angleterre de 500 000 à 20 000 ou
moins, et dit que ce nombre est réduit grâce à la distanciation sociale. Maintenant, nous
savons également que la manière dont la distanciation sociale a été mise en œuvre en
Angleterre n'était ni très stricte, ni extrême, ni efficace. Ainsi, après une journée de
confinement, il a annoncé qu'il gagnait au moins 20 000. Est-il possible que ce chiffre ait
changé de cette manière en raison de la distance sociale ?

Non.

En fait, nous avons des données pour cela. Ils ont enquêté sur une affirmation selon laquelle
des gens font cela en Chine et en Corée du Sud ; le succès de la distanciation sociale a contribué à
contenir l'épidémie. J'ai regardé les dates, du 1er au 5 février, lorsque les gens ont commencé à se
distancier socialement, l'épidémie avait déjà culminé en Chine. Pendant cette période, les écoles n'ont
pas fermé. Les écoles n'ont fermé que le 20 février, c'est-à-dire deux semaines après le pic.

GRAPHIQUE N°5 : L’épidémie COVID-19 en China144

142
https://www.imperial.ac.uk/
Señalemos los socios estratégicos y colaboradores https://imperialcollegehealthpartners.com/who-we-
are/collaborations/
143
https://www.imperial.ac.uk/people/neil.ferguson
144
https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2020.03.28.20036715v4.full.pdf+html
85

Nous avons un programme similaire en Corée du Sud. À Daegu, ou comme cette ville se
prononce, où se trouve l'église Chin Chen Joy (?), l'épidémie était là, l'auto-quarantaine a commencé
le 23 février, lorsque le pic s'est produit dans cette ville. La distanciation nationale n'a été
recommandée que le 29 février, mais c'est une semaine plus tard que le pic national est atteint.

GRAPHIQUE N°6 : L’épidémie COVID-19 en Corée du Sud145

Ainsi, tant en Chine qu'en Corée du Sud, il n'y a eu de distanciation sociale que longtemps après
que le nombre d'infections ai commencé à diminuer et n'a donc eu que peu d'impact sur l'épidémie.
Cela signifie qu'ils avaient déjà obtenu l'immunité collective, ou qu'ils étaient là pour obtenir l'immunité
collective.

Dans le processus d'installation de la distanciation sociale, ils ont empêché l'épidémie


d'atteindre le dernier point, et c'est pourquoi nous voyons encore de nouveaux cas en Corée du Sud
plusieurs semaines après le pic.

27- Ils ont dit que c'était le type de contagion car elle se transmet par voie aérienne, qu'elle
ne peut être gérée par leur traçage ou par la distanciation sociale. Veuillez expliquer cela.

Une chose est sûre, la traçabilité des maladies transmises par voie aérienne est beaucoup plus
difficile que la traçabilité d'une maladie sexuellement transmissible qui, comme nous le savons pour le
SIDA, est déjà assez difficile. La plupart des gens savent avec qui ils ont eu des contacts sexuels ou des
contacts au cours des deux dernières semaines. En tant que personne, nous prenons le métro à New
York et faisons d'autres choses à New York, ce que nous avons juste à faire à New York. Je ne peux pas
vous dire qui sont les deux, quatre, cent ou mille personnes avec qui j'ai été en contact au cours des
deux dernières semaines. La surveillance de la propagation des maladies respiratoires est impossible.

145
https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2020.03.28.20036715v4.full.pdf+html
86

28- Pourquoi le confinement ne fonctionne-t-il pas pour une maladie transmise par voie
aérienne ?

Nous ne pouvons pas éviter la propagation des maladies respiratoires au sein de la famille,
nous ne pouvons pas l'empêcher de se propager aux voisins, aux personnes qui font de livraisons à
domiciles, aux médecins, à tout le monde. Les gens sont sociables, et même en période de distanciation
sociale, ils ont des contacts, et n'importe lequel de ces contacts pourrait propager la maladie. Cela ira
lentement, cela ne renforcera pas l'immunité collective, mais cela se produira et continuera pour
toujours, à moins que nous ne la laissions partir.

29- Permettez-moi de vous demander : ne pensez-vous pas qu'un vaccin est nécessaire ?

Nous n'avons pas de vaccin contre le rhume. Nous avons quelques vaccins contre la grippe,
mais ils ne sont pas aussi efficaces. Serait-ce bien d'avoir un vaccin contre le SARS ? Oui, ce serait bien.
Cela aiderait à renforcer l'immunité un peu plus rapidement ; parce que ceux qui ont le vaccin sont déjà
immunisés et ceux qui n'en ont pas ont juste besoin de s'exposer pour se faire immuniser.

30- Cette immunité peut-elle être obtenue naturellement ?

Pour une raison que nous n'avons pas encore pleinement comprise, l'humanité a survécu à
toutes sortes de maladies respiratoires. La nature a un moyen d'assurer notre survie.

31- Ce matin, tous les médecins à la télévision ont dit que ... parce qu'ils commencent
évidemment à lire certains de ces rapports que les statistiques sont fausses, etc., ainsi
que nous avons donc le Dr Jennifer Ashton sur ABC, j'ai déjà oublié les autres, qu'il est
beaucoup plus contagieux que n'importe quelle grippe saisonnière ou H1N1, nous
devons donc le prendre au sérieux, car il est beaucoup plus contagieux. Est-ce juste
ridicule ?

Je ne sais pas d'où vient cette opinion. Nous savons ... les données dont nous disposons sont
contre cela.

32- Et quelles données avons-nous ? Comment êtes-vous arrivé jusqu'à là ?

Nous avons vu, et oui, vous pouvez télécharger des données du CDC européen tous les jours,
et de partout dans le monde. Et ils peuvent être analysés, et c'est ce que j'ai fait ; et probablement
d'autres personnes aussi.

33- Alors qu'est-ce ? que vous dit ce graphique en général ?

Cela nous dit qu'ils ne sont plus ... le nombre de cas en Europe n'augmente plus. Les décès
surviennent environ une semaine plus tard et c'est normal, car les gens meurent après avoir développé
la maladie, mais l'important est que le nombre d'infections a culminé il y a environ une semaine, et il
est maintenant en déclin.
87

Les données européennes incluent les données de la France, où le nombre de cas


a doublé du jour au lendemain, c'est-à-dire que quelqu'un a trouvé une boîte de
rapports dans un bureau et l'a envoyée en disant : "Oups, nous avons oublié de
le signaler le mois dernier ! " Alors ... l'épidémie en France n'augmente plus,
même si quelqu'un a trouvé une boîte à chaussures avec quelques disques
(rapports)146.

GRAPHIQUE N°7 : L’épidémie COVID-19 en France147

148

146
https://www.reuters.com/article/us-health-coronavirus-france-toll/french-coronavirus-cases-jump-above-
chinas-after-including-nursing-home-tally-idUSKBN21L3BG
147
https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2020.03.28.20036715v4.full.pdf+html
148
Pour comptabiliser le pic temporaire en Allemagne, le 03-20/21, lorsque le système de notification a été
modifié, les 03-14 .. 03-21, ont été moyennés. 6082 cas ont été ajoutés pour l’Allemagne sur la base :
https://www.rki.de/DE/Content/InfAZ/N/Neuartiges_Coronavirus/Situationsberichte/2020-04-04-
de.pdf?__blob=publicationFile
https://drive.google.com/open?id=1d4kFg_R7FBRHvdSoheKLuqOypmdexHFa
Le 04/04, la France a ajouté des donnés supplémentaires des maisons de retraite :
https://www.reuters.com/article/us-health-coronavirus-france-toll/french-coronavirus-cases-jump-above-
chinas-after-including-nursing-home-tally-idUSKBN21L3BG
https://drive.google.com/open?id=1iW5cYY2iONhLhbnyTQx2T9TLH6x4tLRF
88

34- Et pourquoi le gouvernement ne va-t-il pas dire que c'est parce que nous avons pratiqué
la distanciation sociale ?

Je ne suis pas psychiatre. Je ne sais pas ce que les autres pensent. Je suis scientifique. On le
voit en Chine, en Corée, l'épidémie a diminué. Et l'épidémie a fait exactement ce que n'importe quelle
autre épidémie a fait, et ce n'est pas que 400% des gens meurent. Peut-être que c'est 3 au lieu de 1%,
peut-être, mais ce ne l'est pas ... rien n'est fondamentalement différent de la grippe que nous avons
connue auparavant. Tous les deux ans, la grippe commence, un peu plus grave que les autres cas de
grippe, et elle disparaîtra comme les autres grippes. Et celui-ci (le COVID-19) se comporte exactement
de la même manière. L'épidémie a pris fin en Chine, ou du moins dans les provinces où la situation
était la plus grave. En Corée du Sud, c'est fini. En Europe, il est en déclin et prendra fin à tout moment.

Cela pourrait prendre un peu plus de temps que la normale à cause du


confinement, qui a aplati et prolongé l'épidémie, et donc si vraiment ... cela est
vraiment bon si nous voulons que cela nous affecte le plus longtemps possible.

Nous faisons de même aux États-Unis. Nous élargissons l'épidémie pour aplatir la courbe, mais
elle prendra finalement fin.

35- Mais en parlant de chiffres. J'ai noté dans vos rapports qu'un changement avait été
apporté au système de notification à la mi-mars. Qu'est-ce que cela signifie ?

Ce n'est pas la première fois que cela se produit. Le 20 mars, l'Allemagne a modifié son système
de notification et soudainement, de nombreux cas qui n'avaient pas été signalés avant le changement,
ont été signalés. Mais ce n'est pas un pic soudain dans les cas. Dans l'ensemble, cela n'a eu aucun effet
sur la dynamique de l'épidémie allemande, qui a augmenté jusqu'au 27 mars au moins et est restée
stable ou en baisse.

GRAPHIQUE N°8 : L’épidémie COVID-19 en Allemagne149

149
https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2020.03.28.20036715v4.full.pdf+html
89

Le problème de cette maladie est la notification et le diagnostic qui n'ont pas été séparés ou
enregistrés différemment. Dans l'épidémie de SIDA, chaque cas a été signalé avec un jour de diagnostic
et un jour de notification. Pour une raison quelconque, cette norme qui a été développée pendant
l'épidémie de SIDA n'a pas été utilisée ici. Par conséquent, nous ne pouvons pas utiliser ces données.
En Italie, il y a eu un pic en une journée, en Norvège, nous avons eu un pic en une journée. Nous avons
vu que bon nombre de ces pointes durent une journée, puis le nombre d'épidémies revient à ce qu'il
était auparavant. Par conséquent, nous n'avons plus vraiment peur quand nous voyons quelque chose
qui change très rapidement.

La nature ne saute pas d'un coup comme les gens le pensent depuis longtemps. Le
cours d'une épidémie est toujours harmonieux. Le nombre de cas n'est jamais
multiplié par dix d'un jour à l'autre. Il n'y a rien à craindre. Il s'agit d'une épidémie
de grippe comme toute autre grippe, peut-être un peu plus forte, mais rien de
fondamentalement différent de la grippe que nous avons connue au cours des
autres années.

36- Selon vous, qu'est-ce qui explique la différence de réaction, par rapport par exemple à la
grippe porcine en 2009 ? Pourquoi sommes-nous soudainement tellement plus effrayés
et plus enfermés ? Que pensez-vous qu'il se passe ?

Je pense qu'au moins un facteur est Internet. Les gens utilisent maintenant Internet beaucoup
plus souvent et, par conséquent, les nouvelles, erronées ou fausses, se propagent à travers le monde
non pas en quelques heures mais en quelques minutes. Supposons donc qu'il y a 50 ans, nous aurions
entendu, lu dans le journal, qu'il y a une semaine, il y a eu une épidémie de grippe aux États-Unis, en
Chine ou ailleurs, et à ce moment-là, c'était fini. Les gens auraient dit, d'accord, cela arrive tout le temps.

Aujourd'hui, nous lisons : Oh, 785 cas au Vatican en deux jours ! Peut-être pas, et même si
c'était le cas, c'était une erreur d'information. Ces histoires circulent à travers le monde et contribuent
au chaos, et les gens qui ont peur de choses qui ne doivent pas être à craindre.

37- Quels sont selon vous les risques potentiels pour la santé dus à la politique que nous
suivons actuellement ? Se réfugier sur place (sheltering in place).

Eh bien, nous verrons. Peut-être un total de moins de cas dans son ensemble. C'est possible.
Cependant, nous verrons davantage de cas parmi les personnes âgées, car nous avons empêché les
enfants de créer une immunité collective dans les écoles. Ensuite, nous finirons par voir plus de morts,
car les écoliers ne meurent pas. Ce sont les personnes âgées qui meurent. On verra plus de morts, à
cause de cette distanciation sociale.

38- Maintenant, ils nous parlent sans cesse de la deuxième vague qui viendra à l'automne.
Dites-nous ce que vous pensez de la deuxième vague ? Il semble que tout ce que vous
dites-nous fera avoir une deuxième vague à cause de la distanciation social ?

Oui.
90

39- Pouvez-vous me dire cela en une phrase ?

Eh bien, si nous avions maintenant l'immunité collective, il ne pourrait pas y avoir de deuxième
vague cet automne. L'immunité collective dure généralement quelques années ; et c'est pourquoi
l'immunité provoquée par la dernière épidémie de SRAS que nous avons eue en 2003, au cours des 15
dernières années, était suffisante pour que de nombreuses personnes deviennent à nouveau sensibles,
et donc qu'une nouvelle épidémie puisse propager un virus apparenté.

Parce qu'il y a généralement quelque chose qui nécessite une immunité croisée, donc si vous
avez été exposé à l'un des virus du SRAS, vous êtes moins susceptible de tomber malade d'un autre
virus du SRAS. Donc, si nous avions l'immunité collective, nous n'aurions pas une deuxième vague.

Cependant, puisque nous évitons de développer l'immunité collective, il est garanti que nous
aurons une deuxième vague, dès que la distanciation sociale cessera, ou que le climat change avec
l'arrivée de l'hiver, ou quelque chose de similaire.

40- Mais puisqu'il s'agit d'une maladie par voie aérienne, l'éloignement social n'aurait même
pas empêché plus de gens de l'attraper, non ? Je le dis sérieusement. Il s'est propagé
parce qu'il est dans l'air, parce qu'il vit sur des surfaces et lorsque l'Angleterre ou les
États-Unis se sont fermés, il était probablement déjà arrivé partout, non ?

Malheureusement, il semble que dans les pays occidentaux, où l'histoire de la Chine était déjà
connue, les gens ont commencé par une distanciation sociale, aussi imparfaite soit-elle, avant que
l'épidémie n'atteigne le niveau nécessaire pour développer l'immunité collective.

41- Je vois, et donc ... Pour résumer, vous disiez que cela va aplatir et propager l'épidémie et
créer la deuxième vague que l'on nous dit de craindre.

Oui. La deuxième vague est une conséquence directe de la distanciation sociale.

42- C'est merveilleux d'entendre ça (sarcasme).

Nous savons déjà que la distanciation sociale a coûté 2 trillons de dollars au contribuable
américain, en plus de tout le reste, mais elle a également de graves conséquences pour notre vie sociale,
la dépression est certainement quelque chose qui va survenir.

Je peux dire, moi-même, que se promener à New York en ce moment est déprimant.

43- Alors, pensez-vous que nous devrions tolérer cela ? Devrions-nous tolérer de rester à
l'intérieur, réfugiés et en résidence surveillée ... jusqu'au ... quoi ... le 30 avril ? Est-ce ce
que nous devrions le faire ? Ou peut-être devrions-nous résister ?

Nous devons résister et nous devons au moins demander des comptes à nos politiciens. Nous
devrions avoir une discussion avec nos politiciens. Une chose que nous devons absolument faire, et qui
serait sûre et efficace, est d'ouvrir les écoles. Laissez les enfants se transmettre le virus, ce qui est
indispensable pour obtenir l'immunité collective. C'était probablement l'une des mesures les plus
destructrices que le gouvernement n’ait jamais prises. Nous devons nous concentrer sur les personnes
âgées et les séparer de la population dans laquelle le virus circule. Nous ne devons pas empêcher le
virus de circuler parmi les écoliers, car c'est le moyen le plus rapide de créer une immunité collective.

44- Pouvez-vous expliquer encore une fois, aussi clairement que possible, quel est le concept
91

d'immunité naturelle collective ? Qu'arrive-t-il au virus lorsqu'il a traversé la population


de la façon dont vous le décrivez ?

Si 80% des personnes ont été en contact avec le virus, elles sont immunisées, le contact est la
forme typique d'immunisation. Il n'y a donc pas de maladie. Rien ne se passe et pourtant il y a une
immunité.

Si 80% des personnes sont immunisées et qu'une personne est infectée par un virus, il sera très
difficile pour cette personne infectée de trouver une personne encore sensible et non immunisée. Cette
personne n'infectera aucune autre, puis la maladie ne se propagera pas. Telle est l'immunité collective.

45- Et qu'en est-il du virus ? Que devient-il à ce moment-là ?

Eh bien, les virus ne vivent pas, techniquement, mais le virus finira par être détruit. À moins
que, en ce moment, soit ce pressing ... mon pressing est fermé, en raison du COVID-19, donc je ne peux
pas nettoyer mes vêtements. Donc s'il y aurait des virus sur mes vêtements, ce qui est possible, je ne
peux pas les faire nettoyer au pressing car le pressing est fermé comme service non essentiel.

Nous connaissons toutes sortes de contre-indications, conséquence d'un manque de bonne


réflexion politique.

46- Devrait-il y avoir un régime de test important, dans lequel toute la population est testée ?
Cela devrait-il être une condition préalable à notre sortie ?

Une réponse de trois lettres suffira. Non.

47- Alors, pouvez-vous expliquer pourquoi les tests ne sont pas productifs ?

Les tests n'arrêtent rien par eux-mêmes. Les tests pourraient nous donner ... si nous faisons
des tests d'anticorps, pas des tests pour le virus réel. Si nous effectuons des tests d'anticorps, nous
obtiendrions une estimation de notre proximité avec l'immunité collective. Cela pourrait être utile.
Mais les tests pour les personnes infectées signifient qu'elles ont probablement été infectées pendant
deux ou trois jours, c'est-à-dire la moitié de leur période infectieuse. Maintenant, ils seront positifs.
Que sont-ils censés faire ? Nous avons déjà une distance sociale… Ils ne peuvent pas faire beaucoup
plus qu'eux. Le dépistage des maladies respiratoires n'est ni nécessaire ni efficace.

48- Vous venez de me dire que vous êtes asthmatique, je suppose que vous avez plus de 40
ans.

Oui (rires).

49- Êtes-vous au moins nerveux ?

Non.

50- Pourquoi ?

Nous ne mourrons pas du virus. Nous mourons de pneumonie. Donc, si nous avons une
maladie respiratoire virale, car elle est dans le corps, elle crée des anticorps. Les anticorps, ou le
système immunitaire, tuent toutes les cellules infectées qui détruisent une grande partie de la
muqueuse, et les bactéries peuvent facilement se déposer sur cette muqueuse détruite et provoquer
une pneumonie. Et c'est la pneumonie qui tue les gens si elle n'est pas traitée.
92

J'avais un virus, quoi qu'il en soit, peut-être que c'était ... qui sait ? Il y a environ trois semaines,
mon médecin m'a donné les antibiotiques à prendre ; si la maladie s'améliore puis s'aggrave, c'est un
signe de pneumonie. Nous devons donc traiter la pneumonie.

51- La pneumonie est-elle traitée avec des antibiotiques ?

La pneumonie est ce qui est traité avec des antibiotiques, pas le virus.

52- Alors, pensez-vous que vous avez contracté COVID-19 ?

Eh bien, à la fin de cette expérience, cela me rappelle Camus « La Peste. »

Si vous l'avez déjà lu, vous verrez malheureusement de nombreux parallèles. Alors non, je n'ai
pas peur.

Vous l'avez peut-être eu (COVID-19) comme beaucoup d'autres personnes qui ont eu une
grippe légère comme moi, ou sans aucun symptôme. C'est l'état normal, dont il se produit, chez 70%
des personnes, voire 75%. C'est le reste qui tombe malade et a besoin d'un traitement. Ils doivent être
traités dès que possible. Ils ne devraient pas attendre et c'est certainement utile si vous avez une
assurance maladie. Le problème, à New York, c'est que trop de gens n'ont pas d'assurance maladie, et
si vous n'avez pas d'assurance maladie, vous hésitez à consulter votre médecin. Et si vous êtes indécis.
Si vous voyez le médecin trop tard, si la pneumonie est avancée, il est trop tard pour que les
antibiotiques soient efficaces, alors vous pouvez mourir.

La meilleure façon est de vous isoler si vous êtes âgé et fragile, et si vous contractez la maladie,
consultez votre médecin le plus tôt possible.

53- Vous dites que 75% n'auront aucun symptôme, peut-être 80%, vraiment ? Serait-ce
possible ou est-ce plus ? Savons-nous quel est ce taux actuellement ?

Nous ne savons pas ce qu'il en est en ce moment. Pour cela, nous aurions besoin de faire des
tests d'anticorps et des tests d'anticorps très étendus. Cependant, nous constatons déjà que l'épidémie
diminue, et c'est le signe que nous avons une proportion substantielle de personnes immunisées. Ce
n'est peut-être pas suffisant pour l'immunité collective. Nous n'avons peut-être pas atteint les 80%
dont nous avons besoin, mais nous pouvons en avoir 50%.

54- Alors, que pensez-vous que nous devrions faire maintenant ? Devrions-nous nous
tourner vers ce que vous avez suggéré plus tôt, ou quoi ? Que faisons-nous ... ou est-il
trop tard pour ce que vous avez suggéré ?

C'est difficile à dire. Il est peut-être trop tard. Il n'est peut-être pas trop tard. Le problème est
le suivant : si nous maintenons artificiellement le nombre d'infections à un niveau bas, parmi les
personnes à faible risque comme la population scolaire et leurs parents, nous ne serons peut-être pas
encore en mesure de réaliser l'immunité collective. Donc, si nous arrêtons, il pourrait y avoir une
augmentation du nombre de nouvelles infections. C'est l'inverse du début de l'enfermement.

Nous ne devons pas croire que nous sommes plus intelligents que Mère Nature ne l'était
lorsque nous évoluions. Mère Nature était très douée pour s'assurer que nous nous adaptions bien aux
maladies que nous voyons presque chaque année.
93

55- Est-ce une pandémie ? Voilà la question.

C'est une pandémie comme toute les grippes qui se déclarent tous les ans.

56- Une pandémie ?

Oui.

57- Alors, auriez-vous autre chose à dire à ce sujet ? Qu'est-ce qui vous dérange le plus ? Que
voudriez-vous dire aux gens ?

Je pense que les gens aux États-Unis, et peut-être dans d'autres pays aussi, sont
plus dociles qu'ils ne devraient l'être. Les gens devraient parler à leurs politiciens.
Les interroger. Leur demander des explications. Parce que si les gens ne défendent
pas leurs droits, leurs droits seront oubliés.

C'est un plaisir d'avoir la capacité d'aider les gens à comprendre, mais c'est
difficile de se faire entendre.

58- Génial ! Merveilleux ! Je vous remercie ! Je peux vous serrer la main ?


94

DR. SHIVA AYYADURAII (MIT PhD)150

1. Nous entendons des rapports de médecins qui disent qu'ils sont chargés de compter les
décès comme des décès par coronavirus, même si la personne est décédée d'une
maladie différente, si elle a été en contact avec une personne atteinte de coronavirus.
Le Dr Burks vient de sortir et a déclaré que toute personne infectée par le virus est
classée comme un décès COVID, plutôt que de ne compter que ceux qui meurent du
virus.

Pourquoi pensez-vous qu'ils classent de cette façon ? Pourquoi pensez-vous qu'il y a une
exagération dans les chiffres ici ? Si vous même pensez qu'il y a une exagération dans le
nombre de décès.

Regardez ce que je sais, c'est que l'OMS, avec les Centers of Disease Control and Prevention
151
(CDC) , ce sont eux qui décident de ce que nous appelons les codes de diagnostic. La plupart des gens
ne savent pas cela, quand vous allez dans un cabinet de médecin et que le médecin vous évalue, il
regarde dans le système informatique et doit dire : "OK, Christina a ceci ou cela", c'est ce qui est appelé
le code de diagnostic. Ce code Christina vient de l'OMS.

150
Scientifique et Ingénierie Biologique.
https://www.linkedin.com/in/vashiva
https://en.wikipedia.org/wiki/Shiva_Ayyadurai
https://vashiva.com/
https://systemshealth.com/
https://cytosolve.com/
151
https://www.cdc.gov/
95

Donc, pour le coronavirus, je comprends qu'ils ont créé deux codes :

- Le premier code est lorsque vous avez un test explicite et que vous avez COVID-19.
- L'autre est complètement flou : « eh bien, ça sent quelque chose ; peut-être qu'il a des
douleurs à la poitrine. « Quelque chose de très vague, mais qui compte pour le COVID.

Les médecins aux États-Unis, comme je l'ai découvert, ont reçu une lettre du
CDC, remise aux administrateurs des hôpitaux, les encourageant à brouiller les
deux codes. Donc, si quelqu'un arrive avec une condition préexistante, quelqu'un
avec une douleur thoracique, COVID-19 directement. Et en fait, quand quelqu'un
décède, ils font les tests et parfois le test ne revient pas pendant 14 jours, ils le
classent toujours comme COVID-19. Ils augmentent donc le numérateur. Et puis,
en ce qui concerne le dénominateur, nous ne savons même pas combien de
personnes ont été effectivement infectées car il s'agit, encore une fois, d'un virus
pseudo-grippal, de sorte que le dénominateur pourrait être massif.

Par conséquent, vous avez la manipulation des livres pour deux raisons :

- les administrateurs d'hôpitaux reçoivent de l'argent pour chaque diagnostic de COVID-19,


- en plus de recevoir également des pots-de-vin de ceux que l'on appelle GPO et PBM, pour
les respirateurs.

Il y a donc une collusion totale et cela ne concerne absolument pas la vie des gens. Donc, ces
patients gravement malades, ils les ont immédiatement mis sous ventilateur. Et comme je l'ai partagé
dans une de mes vidéos : les ventilateurs peuvent en fait éclater et endommager davantage les
poumons, car le vrai problème ici est que les poumons se remplissent de liquide et que le liquide se
produit en raison du système immunitaire excessif, qui peut vraiment se stabiliser avec la vitamine C,
à forte dose. Et ce n'est pas dans le discours. En fait, 80% à 90% des personnes qui portent des
respirateurs meurent. Il s'agit donc essentiellement d'une condamnation à mort dans laquelle les gens
sont placés.

2. Wow, c'est très intéressant. Le président Donald Trump a déclaré que le remède ne
pouvait pas être pire que le problème, et pourtant nous y sommes, nous sommes
toujours dans un état de blocus. Pensez-vous que l'économie aurait dû fermer en
premier lieu ? Et est-ce le nouveau statu quo chaque fois que nous voyons un nouveau
virus ?

C'est une très bonne question. Dans ma lettre au Président152, que j'ai envoyée le 23 mars, je
lui ai dit : Regardez, nous vivons à l'ère de la médecine personnalisée et de précision, qui est une de
mes spécialisations pour laquelle je suis invité à parler partout dans le monde. Cela signifie qu'un
modèle unique ne fonctionne pas pour tout le monde. Tous ne sont pas mis en quarantaine. C'est le
modèle de Fauci153 et c'est un modèle médiéval de médecine. Donc, fondamentalement, l'approche

152
https://shiva4senate.com/immune-and-economic-health-for-america-coronavirus/
153
https://www.niaid.nih.gov/about/director
https://www.niaid.nih.gov/sites/default/files/NIAID-COVID-19-Strategic-Plan-2020.pdf
Concernant Fauci et ses relations avec Bill Gates, nous vous recommandons de lire :
https://www.lifesitenews.com/opinion/numbers-dont-line-up-case-for-panicking-over-coronavirus-is-falling-
apart
96

que nous devons adopter est de prendre des personnes qui sont vraiment immunodéprimées,
vraiment avec COVID-19, eh bien, elles doivent être isolées et stimulées avec des éléments qui
renforcent le système immunitaire, comme les vitamines A, D et C. Au lieu de cela, ceux d'entre nous
qui vont bien devraient retourner au travail, nous devrions diriger cette économie. Eh bien, si vous
voulez prendre quelque chose pour soutenir votre système immunitaire, faites-le avec les vitamines
A, D, etc.

Les deux choses les plus désastreuses ici sont de distancer socialement et de
confiner les gens.

Regardez la recherche, une étude historique, lorsque vous isolez des gens, c'est l'une des pires
choses, aussi dommageable que l'obésité, le tabagisme et les maladies cardiaques. L'isolement social
conduit en fait à une régulation positive des composés inflammatoires dans le corps et à une régulation
négative des composés antiviraux. Donc, fondamentalement, vous rendez la personne plus sujette aux
infections virales par la quantité de stress que l'isolement social lui cause. Et à part cela, nous disons
aux gens de ne pas sortir au soleil, alors que c'est nécessaire pour la vitamine D, la vitamine D est un
antimicrobien. C'est donc essentiellement la recette pour blesser les gens, pas vraiment les protéger.

Mais tout est présenté sous la rubrique, et vous savez, les médias le répètent sans
cesse, « distanciation sociale », « distanciation sociale », "aplatissement de la
courbe". Et c'est le genre de pseudoscience que Fauci expose, et c'est ce qui doit
être exposé.

Ce dont nous devons vraiment parler, si nous nous soucions vraiment de la santé publique,
c'est de renforcer le système immunitaire des gens. Mais ce n'est pas ce qui inquiète Fauci et
compagnie. Son modèle est le GRAND GOUVERNEMENT, qui est de l'air sale, de l'eau sale, de la
nourriture sale. Ils ne veulent pas que les gens mangent des aliments sains, alors la solution se trouve
dans des mandats de vaccination.

Pensez à ce qui se passera dans un an, quand vous irez chercher votre permis de
conduire, « Christina, où est votre dossier de vaccination ? » Et Fauci en parle déjà.

https://remnantnewspaper.com/web/index.php/fetzen-fliegen/item/4851-betrayed-the-rise-and-fall-of-dr-
fauci
97

3. Il est certainement en train de le faire.

Il s'agit de développer un ETAT DE POLICE. Je déteste utiliser ces termes très durs,
mais c'est de cela dont nous parlons : le contrôle de l'individu.

C'est une période très, très dangereuse. Mais c'est aussi l'occasion pour nous,
Américains, de retourner à nos racines, qui sont la liberté. C'est essentiellement
écouter la vérité et commencer à retrouver ce qui est vraiment nôtre, c'est à dire
notre vérité, notre liberté et notre santé.

Et Fauci n'est pas pour ça, il sert les maîtres Bill Gates, les Zuckerbergs, les
Clinton, le CDC, l'OMS et, en fait, les chinois. C'est ce que nous voyons sous nos
yeux, l'exportation du modèle chinois de gouvernement, de haut en bas,
contrôlant la dernière oasis de liberté, qui est notre corps humain.
98

Alors, ce qu'ils m'ont appris à l'école …

NOTE : Auteur, Quino.


99

12- BANQUIERS, TOUJOURS PRÊTS !

« M. don Juan de Robres,


avec une charité inégalée,
a fait ce saint hôpital ...
et a également fait les pauvres154 »

Don Juan de Iriarte « Obras sueltas de Don Juan de Iriarte »

Les jeux sont faits grâce au MESSAGE et à la PROPAGANDE pour ancrer l'idée que la GUERRE
PANDÉMIQUE est finalement une réalité qui nécessite une solution particulière et justifie la
neutralisation de la population et la suppression de ses libertés les plus fondamentales, qui justifie la
destruction de l'économie réelle et la création d'une crise mondiale du chômage sans précédent. Les
banques, pour leur part, avec des deniers publics, commencent déjà - fin mars, début avril 2020 - à
proposer un financement rapide aux entreprises victimes d'une telle catastrophe 155 : entreprises
fermées, affaiblies, endettées, entreprises asservies.

A titre d'exemple, nous transcrivons un email reçu par une entreprise française dans les
premiers jours d'avril :

« Vous en avez certainement entendu parler ces derniers jours, les entreprises qui subissent
une perte d'exploitation liée à la crise sanitaire du COVID-19 peuvent bénéficier du Prêt Garanti par
l'état. Vous trouverez ainsi en pièce jointe un descriptif du prêt garanti par l'état (PGE). Dans son
fonctionnement c'est un emprunt qui peut être souscrit par société (un prêt par SIREN) dans la limite
de 25% du CA HT. La première année, c'est sous forme d'un court terme de 12 mois avec un taux de
0,25% (taux accordé par les banques à 0% et le spread pris par l'état de 0,25 % qui sera prélevé à la fin
des 12 mois). Le prêt est garanti à 90% par l'état. Au bout des 12 mois, vous aurez la possibilité
d'amortir le prêt sur 5 ans maximum avec un taux de la banque qui sera aux conditions du marché du
moment + le spread pris par l'État qui passera à 0,50% la première et seconde année de
l'amortissement et qui montera à 1% en année 3, 4 et 5. Pour en bénéficier, il est important et impératif
de nous chiffrer votre perte d'exploitation et impact sur votre trésorerie lié au Covid-19. Une fois les
montants validés ensemble, il faudra saisir votre PGE sur la plateforme créée à cet effet et la répartition
entre vos partenaires bancaires. A votre disposition pour échanger de vive voix à ce sujet. Très bon
week-end. »

154
DE IRIARTE, Juan : « Obras sueltas de Don Juan de Iriarte » ; Madrid; cité par
https://es.wikiquote.org/wiki/Juan_de_Iriarte
155
https://www.economie.gouv.fr/files/files/PDF/2020/dp-covid-pret-garanti.pdf
https://www.economie.gouv.fr/files/files/PDF/2020/faq-pret-garanti.pdf
https://www.credit-agricole.fr/ca-briepicardie/professionnel/financement/tresorerie.html
100

Mais ce ne sont pas seulement les entreprises qui devront s'endetter, compromettant l'avenir
de leur activité et les emplois qu'elles génèrent. Les Etats, poussés par le « Système » ouvrent
également les portes à l’endettement rapide et généreux.

Par exemple, en Europe, la Banque Centrale Européenne (BCE)156 a démarré la mise en service
du Pandemic Emergency Purchase Program (PEPP) annoncé le 18 mars 2020157. « Le PEPP est un
programme temporaire d'achat d'actifs en titres des secteurs public et privé, doté d'une dotation
globale de 750 milliards d'euros. Toutes les catégories d'actifs éligibles dans le cadre du programme
d'achat d'actifs (APP) sont également éligibles dans le cadre du nouveau programme. Dans le cadre du
PEPP, une exemption des conditions d’éligibilité sera accordée pour les titres émis par le
gouvernement grec. En outre, le papier commercial non financier est désormais éligible aux achats
dans le cadre du PEPP et du Corporate Purchase Group Program (CSPP). L'échéance résiduelle des
titres du secteur public éligibles à l'achat dans le cadre du PEPP varie de 70 jours à 30 ans et 364 jours
158

UN CAS EUROPÉEN : « En Allemagne, le Bundestag a approuvé un plan de soutien massif et les députés
allemands se sont prononcés en faveur d'une suspension des dispositifs constitutionnels qui limitent
l'endettement du pays159. »

UN CAS D’AMÉRIQUE DU SUD : Alors que le ministre de la Santé de l’Argentine, le 15 avril 2020, a
affirmé que grâce aux tâches de lutte contre la propagation du coronavirus « la moitié des lits de soins
intensifs sont vides160 », le ministre de l'Économie a présenté, le 14 avril 2020 au soir, une demande

156
https://www.ecb.europa.eu/ecb/html/index.es.html
157
https://www.ecb.europa.eu/press/pr/date/2020/html/ecb.pr200318_1~3949d6f266.en.html
158
https://www.ecb.europa.eu/mopo/implement/pepp/html/index.en.html
159
https://www.edmond-de-rothschild.com/SiteCollectionDocuments/asset-
management/market%20flash/edram-flash-marches-27-03-2020.pdf
160
https://www.lanacion.com.ar/salud/coronavirus-argentina-gines-gonzalez-garcia-tenemos-mitad-
nid2354560
101

d'autorisation faite à la Security Exchange Commission des États-Unis161, « pour l'émission d'une dette
d'une valeur de 51.652 millions de dollars US en obligations162. »

161
https://www.sec.gov/
162
https://www.clarin.com/economia/economia/gobierno-presenta-ee-uu-permiso-emision-deuda-us-51-652-
millones_0_vufvRfK3q.html?utm_medium=Social&utm_source=Twitter#Echobox=1586957297
102

Comment ne ramez-vous pas plus ? ça m’étonne, Fernández !!!!!

Sommes-nous où ne sommes-nous pas tous dans la même barque ?


NOTE : Auteur, Quino.
103

13- VERS OÙ VEULENT-ILS NOUS CONDUIRE

« Propagande insidieuse et étendue.


17. De plus, la diffusion si rapide des idées communistes, qui s'infiltrent dans tous les pays grands et
petits, civilisés ou moins développés, au point qu'aucune partie du monde n'y échappe, cette diffusion
s'explique par une propagande vraiment diabolique, telle que le monde n'en a peut-être jamais vue:
propagande dirigée par un centre unique et qui s'adapte très habilement aux conditions des différents
peuples; propagande qui dispose de grands moyens financiers, d'organisations gigantesques, de
Congrès internationaux, de forces nombreuses et bien disciplinées; propagande qui se fait par des
tracts et des revues, par le cinéma, le théâtre et la radio, dans les écoles et même dans les
Universités, qui envahit peu à peu tous les milieux même les meilleurs, si bien que le poison pénètre
presque insensiblement et toujours davantage les esprits et les cœurs163. »

Pie XI : « Divinis Redemptoris »

Comme le soutient Pierre Hillard, « d’un point de vue général, le philosophisme, incarné par
des Voltaire, d’Alambert, Rousseau, Diderot et tant d’autres esprits révoltés rappelant le souffle de
l’antique serpent dans l’Eden, a promu l’idée d’une société nouvelle, régénérée, universelle, tolérante
à toute forme de religion, respectueuse de la diversité, mais aussi, indirectement, ouverte à tous les
courants migratoires accueillant l’homme vu de manière indifférenciée dans un cadre mondial
politiquement organisé164. »

Le magazine The Economist, le 9 janvier 1988, a publié un article avec le titre « Get ready for
the Phoenix165 », dans lequel il a projeté les objectifs définis par les ÉLITES MONDIALES. Il y affirmait
que « les gouvernements sont loin d’être prêts à subordonner leurs objectifs nationaux à des fins de
stabilité financière internationale. Plusieurs autres retournements des taux de change, quelques
krachs boursiers supplémentaires et probablement une ou deux récessions seront nécessaires avant
que les hommes politiques acceptent d’affronter cette problématique sans tergiverser. Tout cela
annonce une série confuse de situations d’urgence, suivies de mesures de court terme, suivies d’autres
urgences, et cela durera jusqu’à bien après 2018 ». La nouvelle économie mondiale devra compter
avec « une union monétaire regroupant au moins les principales économies industrielles. » La nouvelle
monnaie, auquel l'article en question donne le nom de Phoenix, sera dirigée par « une nouvelle banque
centrale, qui sera peut-être la descendante du FMI. Le taux d’inflation mondial, et par conséquent,
avec des marges réduites, chaque taux d’inflation national, sera de sa responsabilité. Chaque pays
pourra recourir aux taxes et aux dépenses publiques pour contrebalancer les baisses temporaires de
la demande, mais il devra emprunter plutôt qu’imprimer de la monnaie pour financer ses déficits
budgétaires. Faute de pouvoir recourir à la taxe par l’inflation, les gouvernements et leurs créditeurs
seront contraints de mieux pondérer leurs programmes d’emprunts et de prêts. Cela implique une
importante réduction de leur souveraineté économique166. »

163
http://www.vatican.va/content/pius-xi/fr/encyclicals/documents/hf_p-xi_enc_19370319_divini-
redemptoris.html
164
HILLARD, Pierre : « Archives du Mondialisme « ; Éditions Nouvelle Terre, Lopérec, 2019, page. 138.
165
Préparez-vous pour le Phoenix.
166
The Economist, 9 janvier 1988, cité par HILLARD, Pierre : « Archives du Mondialisme » ; Éditions Nouvelle
Terre, Lopérec, 2019, page 406 y 407.
104

Outil déterminant dans la stratégie d'imposition d'un gouvernement mondial, communiste


maoïste dans l'organisation politique, libérale dans son unité de production et d'exportation, la Chine
est une création promue depuis de nombreuses années par un petit groupe d'acteurs. La consécration
dudit projet a pris forme en 1981. « En effet, à cette date, le secrétaire d’Etat Alexander Haig (CFR)167
déclarait : « La poursuite du processus de normalisation des relations sino-américaines est dans
l’intérêt des Etats-Unis ». La consécration arrivera du 20 au 23 mai 1981, avec la réunion de la
Trilatérale à Pékin168. «

Différentes organisations étaient représentées 169 durant ces jours du mois de mai :
Communauté Européen, Bilderberg170, IISS, IRRI, Labour Party britannique171, Fabian Society172, Chase
Manhattan Bank 173 , CFR, Trilateral Commission 174 , Pilgrims Society 175 , Bundestag, DGAP, CEOE,
Confédération Espagnole des Organisations Syndicales, Confédération de l’Industrie Espagnole,
Trident International Finance Ltd., Banque du Développement Asiatique, Banque Centrale de Bade-
Wurtemberg, Deutsche Bundesbank, Banque de Tokyo, JIIA, Université de Chicago, Conseil des

167
Council of Foreign Relations. https://www.cfr.org/
168
MONCOMBLE, Yann : « Le plan mondialiste et la Chine » ; cité par HILLARD, Pierre : « Archives du
Mondialisme » ; Éditions Nouvelle Terre, Lopérec, 2019, pages 769 et 770. Lors de la réunion étaient présents :
Henri François Simonet (ancien vice-président de la Communauté européenne, membre des Affaires étrangères,
du Bilderberg, de l’I.I.S.S. et président d’honneur de l’I.R.R.I.) ; Peter Shore (député travailliste britannique,
membre de la Fabian Society) ; David Rockefeller (ancien président de la Chase Manhattan Bank, chef du C.F.R.
et de la Trilatéral, membre du Bilderberg et de la Piligrims Society) ; Gerhard Schroeder (ancien ministre des
Affaires étrangères, membre du Bundestag, du Bilderberg et de la G.D.A.P.) ; José Antonio Segurado (trésorier
de la C.E.O.E., président de la Commission de relations internationales à la Confédération espagnole des
organisations syndicales. Président de la Confédération de l’industrie espagnole) ; Tadaschi Yamamoto
(secrétaire japonais de la Trilatérale) ; Takeshi Watanabe (président de la Trident International Finance Ltd.,
Hong Kong ; ancien président de la Banque du développement asiatique. Membre du Comité exécutif de la
Trilatérale et président japonais de cette dernière) ; Norbert Kloten (président de la Banque centrale du Bade
Wurtemberg. Membre du Conseil central de la Deutsche Bundesbank et du conseil d’administration de la
D.G.A.P.) ; Yusuko Kashiwagi (président de la Banque de Tokyo. Membre du comité exécutif de la Trilatérale et
membre du J.I.I.A.) ; Robert S. Ingersoll (président du conseil d’administration de l’Université de Chicago,
membre de la C.F.R. et du comité exécutif de la Trilatéral) ; Winston Lord (président del C.F.R., membre du conseil
des Gouverneurs de l’Institut Atlantique et du Bilderberg) ; Bruce MacLaury (président de la Federal Reserve
Bank de Minneapolis, de la Brooking Institution, membre de la C.F.R., du Bilderberg et du comité exécutif de la
Trilatéral) ; Michel Oksenberg (ancien membre du Conseil National de Sécurité. Membre du C.F.R.) ; Glenn E.
Watts (président du Syndicat des Communications) ; T.A. Wilson (président de la Compagnie Boeing).

169
MONCOMBLE, Yann : « Le plan mondialiste et la Chine » ; cité par HILLARD, Pierre : « Archives du
Mondialisme » ; Éditions Nouvelle Terre, Lopérec, 2019, pages 769 et 770.
170
https://bilderbergmeetings.org/
171
https://labour.org.uk/
172
Fabian Society : Créé en 1884 sous l'égide de Sydney et Beatrice Webb, dont l'objectif est de synthétiser
progressivement le socialisme et le capitalisme. Cette société joue un certain rôle dans la création, en 1895, de
la London School of Economics (LSE) et, en 1900, du Parti socialiste anglais (Labour). Le but de cette société est
de promouvoir un mouvement de l'esprit favorisant la parole mondialiste, les droits de l'Homme, dans un
contexte de syncrétisme religieux reposant sur l'ésotérisme et la théosophie (un principe qui considère que les
religions sont des variantes d'une sagesse universelle), le tout repose sur l'idée d'une fraternité complète de
l'humanité. Il est vrai que parmi les principaux membres de la Fabian Society depuis sa création, on peut citer
Annie Bessant, membre de haut rang de la franc-maçonnerie (1847-1933, la franc-maçonnerie reposant sur les
trois piliers : nominalisme, naturalisme, primauté de l'homme), adepte des concepts propagés par Helena
Blavatsky (1831-1891) imprégnés du spiritisme oriental. Pour plus d’information : https://fabians.org.uk/
173
https://www.chase.com/
174
http://trilateral.org/
175
https://www.pilgrimsociety.org/
105

Gouverneurs de l’Institut Atlantique, Federal Reserve Bank de Minneapolis, Brooking Institution,


Conseil National de Sécurité, Syndicat des Communications et la Boeing Company.

Il faut rappeler que, « si la Chine a pu économiquement se développer, ne l’oublions pas, c’est


grâce aux capitaux anglo-saxons bénéficiant de relais internes dans ce pays176. »

Henry A. Kissinger, dans une lettre datée du 2 mai 2017 et intitulée « Memorial Remarks for
David Rockefeller », affirma177: « David et moi nous sommes rencontrés pour la première fois il y a
soixante ans au sein du groupe d'étude du Council on Foreign Relations (CFR) qui cherchait à discipliner
les armes nucléaires à des fins morales et politiques. Peu de temps après, lui et ses frères ont lancé un
Projet des Etudes Spéciales, qui, pendant plus d'une décennie, a engagé des penseurs de premier plan
regroupés dans des domaines allant de la politique à la religion, pour explorer des objectifs américains
à long terme. Dans le même esprit, il a développé le Groupe Bilderberg, un rassemblement annuel de
dirigeants américains et européens, pour favoriser une communauté atlantique vitale. »

En 2009, M. Jacques Attali, l'éminence grise des 30 dernières années de la politique française
anti-française et de l'armée mondialiste, a dit, comme s'il racontait une histoire de science-fiction :
« L’histoire nous apprend que l’humanité n’évolue significativement que quand elle a vraiment
peur : elle met alors d’abord en place des mécanismes de défense ; parfois intolérables (des boucs
émissaires et des totalitarismes) ; parfois futiles (de la distraction) ; parfois efficaces (des
thérapeutiques, écartant si nécessaires tous les principes moraux antérieurs). Puis, une fois la crise
passée, elle transforme ces mécanismes pour les rendre compatibles avec la liberté individuelle, et les
inscrire dans une politique de santé démocratique.

La pandémie qui commence pourrait déclencher une de ces peurs structurantes. […] On en
viendra alors, beaucoup plus vite que ne l’aurait permis la seule raison économique, à mettre en place
les bases d’un véritable gouvernement mondial178. »

Dans le livre intitulé « Le nouveau pouvoir américain », et principalement dans le chapitre VI,
Kissinger soutient que « pour la première fois dans l'histoire, un système économique intégré a été
créé à l'échelle mondiale. Les marchés des continents sont en constante interaction. Les
communications permettent au capital de réagir en une seconde aux possibilités inattendues ou aux

176
HILARD, Pierre : « Archives du Mondialisme » ; Éditions Nouvelle Terre, Lopérec, 2019, page 232.
177
http://trilateral.org/download/files/membership/HK%20-%20DR%20Memorial%20remarks-5-2-17-
AS%20DELIV.pdf
178
http://www.attali.com/societe/changer-par-precaution/
106

révisions à la baisse. Les instruments de crédit complexes offrent une disponibilité de trésorerie sans
précédent. La mondialisation a favorisé une explosion de prospérité à un rythme de progrès
technologique qu'aucune époque antérieure n'aurait pu imaginer. Joignant la croissance à
l'interdépendance, la mondialisation nous a permis de rompre le rôle de l'État-nation, jusque-là
considéré comme seul responsable du bien-être d'une société [...]. Ce sont les États-Unis qui ont initié
la dynamique de la mondialisation ; et ils sont les principaux bénéficiaires des forces qu'elle a
engendrées. [...] On ne peut nier que, même aux États-Unis, la mondialisation a laissé certains individus
et groupes sur le bord de la route. Des emplois ont été supprimés dans certains secteurs, tandis qu'ils
se multiplient dans d'autres. [...] Et tout comme l'économie américaine a été le moteur de la croissance
mondiale, un retour vers l'arrière aurait de graves conséquences, qui iraient bien au-delà de la sphère
économique. Selon son ampleur, cette crise pourrait même menacer la stabilité politique de nombreux
pays et compromettre le prestige international de l'Amérique179. « En arrivant à la fin du chapitre,
Kissinger soutient, en conclusion, que « les grands changements historiques ont presque toujours été
inspirés par une certaine conception de la politique et par la recherche d'un modèle de justice. Si la
fausse vertu, le nihilisme et la violence qui accompagnent les manifestations antimondialisation qui
frappent aujourd'hui le monde entier sont évidemment odieux, ces explosions devraient nous mettre
en alerte : le système économique international risque certainement de traverser une crise de
légitimité. Les démocraties industrielles ont le devoir de préserver et d'élargir les réalisations
extraordinaires qui ont alimenté la mondialisation. Mais ils ne pourront le faire à long terme que s'ils
associent les aspects économiques de la mondialisation à une construction politique d'inspiration large
et comparable180. »

Dans le cadre d'un travail réalisé par la Trilateral Commission, une fois encore Henry Kissinger
revendiquait, dans le « Tokyo Plenary Meeting 2009 », « qu'une crise financière internationale peut
aider à créer un ordre international pour une raison négative. Chaque pays est tellement soucieux de
ses propres affaires intérieures ; aucun pays n'a un excédent de ressources à consacrer aux aventures
internationales. Donc, si un leadership politique peut se développer, c'est une bonne circonstance
objective. [...] Tous les défis du système international proviennent de pays qui, par rapport à l'ordre
général, sont des pays relativement marginaux ou des acteurs non gouvernementaux. Ainsi, les
opportunités que nous pouvons voir dans le développement de schémas mondiaux inhérents à cette
situation sont très grandes, auxquels s’oppose une connaissance superficielle181. »

179
KISSINGER, Henry : « La Nouvelle puissance américaine » ; Éditions Fayard, France, 2003, page 235-237. Titre
original en anglais : « Does America Need a Foreign Policy? : Toward a Diplomacy for the 21st century.»
180
KISSINGER, Henry : « La Nouvelle puissance américaine » ; Éditions Fayard, France, 2003, page 260. Titre
original en anglais : « Does America Need a Foreign Policy? : Toward a Diplomacy for the 21st century.»
181
TRILATERAL COMMISSION: « Seeking opportunities in Crisis. Trilateral Cooperation in Meeting Global
Challenges » ; Tokyo Plenary Meeting 2009. http://trilateral.org//download/doc/Seeking.pdf
107
108

Un article sur YouTube du Remnant Newspaper182, dévoile les problèmes politiques des États-
Unis, et la présence d'opérateurs onusiens dans les mêmes conférences organisées par le Vatican. Celui
qui expose dans la vidéo, s'appelle Jeffrey Sachs183. Malheureusement, l'enregistrement audio184 n'est
qu'en anglais, cependant, les principales expressions de cette personne sont traduites ci-dessous. La
présentation a eu lieu en janvier 2020, au Vatican, et sous la complaisance et les sourires de
Monseigneur Marcelo Sánchez Sorondo185.

Jeffrey Sachs affirmait ceci :

« L'Amérique est le problème. C'est un problème plus important avec Donald Trump, qui peut
ou non être réélu président après novembre, mais les États-Unis deviennent, pour la plupart, plus
compliqués pour le monde depuis 2017. Les États-Unis ont bloqué les Nations Unies ces dernières

182
https://remnantnewspaper.com/web/index.php
183
https://www.jeffsachs.org/
184
https://youtu.be/YkFixmtGg6I

185

http://www.vatican.va/roman_curia/pontifical_academies/acdlife/documents/rc_pa_acdlife_pro_20051996_e
n.html
« Donc ce pauvre évêque, qui était tout à fait un politicien, ne voyait pas spécifiquement son obligation d'évêque,
parce qu'il n'a jamais été évêque, sauf dans l'appareil extérieur. Mais qu'en est-il de la consécration épiscopale
? La consécration épiscopale consiste précisément en l'imposition d'un certain nombre de nouvelles « obligations
» sacerdotales, que n'ont pas ceux qui ne sont pas évêques ; il ne s'agit pas d'un don copieux de « droits » achetés
à Gath et Chávez. Si l'évêque n'a pas effectivement reçu la conscience de ses obligations, il n'a pas été fait évêque
; s'il la recevait et l'ignorait, il valait mieux ne pas avoir été ordonné ; et même de ne pas être née « et « La
dernière corruption de l'Église (c'est-à-dire le pharisien répandu et intronisé) amènera avec elle ce que Saint Paul
appelle la Grande Apostasie et la Grande Tribulation. » ; CASTELLANI, Leonardo : « Plumas de ristre » ; Libros
Libres, Madrid, 2010, pages 147 y 156.
109

années. C'est le seul pays qui se retire de l'accord sur le climat, c'est le seul pays qui bloque l'accord
JCPOA186 avec l’Iran. C'est vraiment ce à quoi nous sommes confrontés (LES MONDIALISTES187) et je
suis désolé de le dire, c'est mon pays, et je ne suis pas très heureux de le dire, mais c'est le déclin du
pouvoir impérial ; et c'est un pays dangereux en ce moment, et ce sera absolument dangereux si Trump
doit être réélu. Ce n'est pas une crise mondiale du multilatéralisme. Les États-Unis font
quotidiennement pression sur le multilatéralisme. Il n'y a pas d'attaque contre le multilatéralisme, je
ne peux pas dire un mot. Il y a la peur des États-Unis. Ces questions sont trop importantes pour qu'elles
soient déterminées par M. Trump. »

Celui qui prend la parole lors de cette conférence organisée par le Vatican n'est qu'un lobbyiste
de renom des Nations Unies, un allié du magnat Georges Soros188 et de Bernie Sanders189, tous les deux
fervents propagateurs des anti-valeurs projetées par les Nations Unies et ses partenaires mondiaux,
comme la Rockefeller Foundation. Dans son site officiel, Jeffrey Sachs, s’annonce comme190:

- Ancien directeur du Columbia University Earth Institute, de 2002 à 2016.


- Professeur d'université et directeur du Center for Sustainable Development de Columbia
University.
- Directeur du Réseau de solutions pour le développement durable des Nations Unies.
- Commissaire de la Commission de développement des Nations Unies.
- Il a été consultant auprès de trois directeurs généraux des Nations Unies.
- Défenseur des Objectifs de Développement Durable sous l'actuel Secrétaire Général des
Nations Unies, Antonio Guterres.

186
https://en.wikipedia.org/wiki/Joint_Comprehensive_Plan_of_Action
187
Le commentaire entre parenthèse est à nous.
188
https://www.georgesoros.com/
189
https://berniesanders.com/
190
https://www.jeffsachs.org/
110

Maintenant, nous devons commenter certaines expressions de l'actuel Secrétaire général des
Nations Unies, Antonio Guterres191, qui était un membre actif de l'Internationale Socialiste 192, et avec
qui Jeffrey Sachs a des objectifs communs. António Guterres avait participé en 2019 au Forum de Paris
sur la paix 193 . L'exposé de Guterres était intitulé « Le monde se fissure. Le statu quo n'est pas
soutenable. « Son développement a été concentré sur cinq risques globaux, tout à fait en ligne avec
les objectifs de l'ONG Open Society du précité Georges Soros, partenaire stratégique de
l'événement194:

- Fracture économique, technologique et géostratégique.


- Fissure du contrat social.
- Fissure de la solidarité.
- Fissure entre la planète et ses habitants.
- Fracture technologique.

La conclusion de l'exposant : « Le monde a besoin d'un système universel, respectueux du droit


international et organisé autour de solides institutions multilatérales. » On pourrait ajouter, pour
compléter sa phrase, et des gouvernements nationaux faibles ou inexistants, c'est-à-dire paraphrasant
à Henry Kissinger, que la construction politique de la mondialisation doit être « d'inspiration large et
comparable195 » a la construction économique.

191
https://www.un.org/sg/en/content/sg/biography
192
https://www.internacionalsocialista.org/
193
https://parispeaceforum.org/fr Le terme “Paix” doit être comprit dans un sens Maçonnique et non pas
Chrétien.
194
Socios estratégicos y principales: https://parispeaceforum.org/fr/partenaires-bienfaiteurs/
195
KISSINGER, Henry : « La Nouvelle puissance américaine » ; Éditions Fayard, France, 2003, page 260. Titre
original en anglais : « Does America Need a Foreign Policy? : Toward a Diplomacy for the 21st century. »
111

L'objectif est clair, et n'est plus caché, GOUVERNANCE MONDIALE. Lisez et explorez les
informations ci-dessous.
112

La Rockefeller Foundation https://www.rockefellerfoundation.org/ partenaire privilégiée,


entre autres, de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), et cofondatrices de la Trilateral
Commission196, du Bilderberg Group197, du Council on Foreign Relations (CFR), dirige également la
plateforme www.data.org, en collaboration avec Mastercard (Center for Inclusive Growth)198.

Pour le projet Data.org, le scénario actuel semble être l'évaluation des développements
réalisés. Voici les objectifs de la plateforme : « Villes et villages : une récession économique frappera
certains endroits plus durement que d'autres. En tant que flux d'investissements des secteurs public
et privé dans les villes et villages pour stimuler l'économie, comment les dirigeants peuvent-ils utiliser
les connaissances basées sur les données pour prendre de bonnes décisions et assurer la sécurité
économique dans les communautés mal desservies ? Comment les données et l'analyse peuvent-elles
aider les voisins à se rattacher aux ressources et aux réseaux dont ils ont besoin, en donnant de
possibilités d’accès, y compris à une éducation de qualité, à des logements et des gardes d’enfants
abordables, des emplois décents et des transports ? Nous recherchons des applications de science des
données qui peuvent stimuler la croissance économique et permettre aux communautés de prospérer
sans exacerber davantage les inégalités199. »

196
http://trilateral.org/
197
https://bilderbergmeetings.org/
198
https://www.mastercardcenter.org
199
https://data.org/
113

La Rockefeller Foundation finance également un certain nombre de projets et d'entités qui


partagent ou sont intéressés à ses intérêts mondialistes. Une liste publique des bénéficiaires peut être
consultée sur son site Internet200.

Grâce à l'octroi de subventions, la Fondation Rockefeller s'efforce de diffuser les avantages de


la mondialisation à davantage de personnes et de lieux à travers le monde. L'un de ses collaborateurs
est l'Université John Hopkins201, qui, dans la « crise COVID-19 » objet de ce présent travail, a pour
mission d'être la source statistique des personnes infectées et mortes qu’utilise la BBC202 et sûrement
d'autres moyens d'information du Système.

200
https://www.rockefellerfoundation.org/our-work/grants/
201
https://www.jhu.edu/
202
https://coronavirus.jhu.edu/map.html
https://www.bbc.com/mundo/amp/noticias-internacional-52208037
114

L’ÉLITE GLOBALE est intimement, profondément liée et coordonnée. Ainsi, par exemple,
Mastercard, qui travaille conjointement avec la Rockefeller Foundation sur le programme Data.org,
participe également avec la Bill & Melinda Gates Foundation et Wellcome au financement du vaccin
contre le COVID-19203,. Des multinationales comme Johnson & Johnson204 et Sanofi sont également
impliquées205206.

NOTE : voir ANNEXE XXII

203
https://www.mastercardcenter.org/press-releases/accelerating-development-and-access-to-therapies-for-
covid-19
204
https://www.jnj.com/johnson-johnson-to-expand-partnership-with-u-s-department-of-health-human-
services-to-accelerate-the-discovery-of-potential-covid-19-treatments
https://www.youtube.com/watch?v=edtT8yBSnKA&feature=youtu.be
205
https://www.nih.gov/news-events/news-releases/nih-launch-public-private-partnership-speed-covid-19-
vaccine-treatment-options
206
https://youtu.be/tfpXFtYh7jY
115
116

Il est également important de souligner que la Bill & Melinda Gates Foundation, en tant que
partenaire de l'OMS, n'est pas un partenaire anecdotique, car en 2017, elle était, après les États-Unis
d'Amérique, le deuxième et la plus importante donatrice d'argent à cette Organisation207.

207
https://remnantnewspaper.com/web/index.php/articles/item/4849-covid19-globalism-s-perfect-storm
117

Mais il faut aussi se rappeler que la même Bill & Melinda Gates Foundation, avec le Johns
Hopkins Center for Health Security208, donc Bloomberg Philanthropie, et le World Economic Forum,
ont financé un exercice ludique en 2019, basé sur une crise pandémique due au coronavirus. Le projet
a été nommé EVENT 201 :

http://www.centerforhealthsecurity.org/event201/ Naturellement, toute coïncidence avec la réalité


en sera déconnectée, et c'est le même EVENT 201 qui se charge de le rappeler209.

Les participants210, du dit événement, étaient :

- Latoya Abbott, Risk Management & Global Senior Director, Occupational Health Services,
Marriott International.
- Sofia Borges, Senior Vice President, UN Foundation.
- Brad Connett, President, U.S. Medical Group, Henry Schein, Inc.
- Chris Elias, President, Global Development division, Bill & Melinda Gates Foundation.
- Tim Evans, Former Senior Director of Health, World Bank Group.
- George Gao, Director-General, Chinese Center for Disease Control and Prevention.
- Avril Haines, Former Deputy Director, Central Intelligence Agency ; Former Deputy National
Security Advisor.
- Jane Halton, Board member, ANZ Bank ; Former Secretary of Finance & Former Secretary of
Health, Australia.
- Matthew Harrington, Global Chief Operations Officer, Edelman.
- Martin Knuchel, Head of Crisis, Emergency and Business Continuity Management, Lufthansa
Group Airlines.
- Eduardo Martinez, President, The UPS Foundation.
- Stephen Redd, Deputy Director, Public Health Service and Implementation Science, US CDC.
- Hasti Taghi, Vice President & Executive Advisor, NBCUniversal Media.
- Adrian Thomas, Vice President, Global Public Health, Johnson & Johnson.
- Lavan Thiru, Chief Representative, Monetary Authority of Singapore.

208
Voir les informations présentes dans cet ouvrage, sur les relations de cet institut avec la Rockefeller
Foundation.
209
http://www.centerforhealthsecurity.org/newsroom/center-news/2020-01-24-Statement-of-Clarification-
Event201.html
210
http://www.centerforhealthsecurity.org/event201/media-advisory.html
118

Cinq ans avant cet événement, le 2 décembre 2014, l'ancien président des États-Unis et grand
promoteur du contrôle démographique, Barack Obama, a déclaré ce qui suit dans un discours au
National Institute for Health (NIH)211: « Il peut arriver et arrivera probablement un moment où nous
aurons une maladie mortelle dans l'air. Et pour que nous puissions y faire face efficacement, nous
devons établir une infrastructure, non seulement ici chez nous, mais à l'échelle mondiale, qui nous
permet de la voir rapidement, de l'isoler rapidement et d'y répondre rapidement. Et cela nous oblige
également à poursuivre le même chemin de recherche fondamentale effectué ici au NIH, dont Nancy
est un excellent exemple. Donc, si une nouvelle souche de grippe, comme la grippe espagnole, survient
dans cinq ans ou une décennie, nous avons fait l'investissement et sommes plus avancés pour la
contenir. C'est une recherche intelligente pour nous. Ce n'est pas seulement une assurance ; c’est de
savoir qu'à l'avenir, nous continuerons d'avoir des problèmes comme celui-ci, en particulier dans un
monde globalisé où vous vous déplacez d'un côté à l'autre du monde dans une journée212. »

Après les informations brèves mais riches, fournies dans les pages précédentes, sur les
interactions entre la Bill & Melinda Gates Foundation (entre autres), les Nations Unies et l'Organisation
Mondiale de la Santé, il n'est pas du tout suspect de penser à une collusion d'intérêts entre ces
organisations et leurs principaux partenaires. Aujourd'hui, le vaccin COVID-19 est l'arme de guerre de
la Fondation Gates et de ses partenaires, et l'OMS ne peut se permettre de laisser libre cours à des
solutions alternatives 213 . Le 13 avril, l'OMS a publié une déclaration publique de soutien à la
collaboration pour le développement d'un vaccin contre le COVID-19, signée par des représentants de
différentes universités, laboratoires et centres de recherche de différents pays.214.

211
https://www.nih.gov/
212
https://drive.google.com/file/d/1XbxD_9eUhCR5QsyrfC8XfGucfYpfWpnO/view?usp=drivesdk
https://obamawhitehouse.archives.gov/photos-and-video/video/2014/12/02/president-obama-speaks-fight-
against-ebola
213
https://www.youtube.com/user/ifr48
214
https://www.who.int/es/news-room/detail/13-04-2020-public-statement-for-collaboration-on-covid-19-
vaccine-development
119

Le 10 avril 2020, « Conclusión », un journal argentin a publié un article intitulé « Raoult et la


chloroquine : le médicament bon marché qui combat le COVID-19 est rejeté par l'OMS ». Dans le
premier paragraphe, il maintient ce qui suit : « Le Dr. Raoult est l'un des principaux spécialistes
mondiaux des maladies infectieuses transmissibles, directeur de l'Institut méditerranéen des
infections à Marseille, il étudie les différents coronavirus depuis plus de 13 ans. Sa figure a suscité la
controverse pour avoir développé un traitement à très faible coût avec des résultats positifs contre
le COVID-19. Sa prescription est basée sur l'association de deux anciens médicaments
économiquement accessibles : l'hydroxychloroquine antipaludique avec l'antibiotique azithromycine.

L'hydroxychloroquine est un dérivé de la chloroquine et est utilisée depuis 1944 contre le


paludisme. C'est un générique connu sous différents noms commerciaux selon les pays et les
fabricants, tels que Nivaquine, Resochin, Plaquenil, etc. Les 30 comprimés ne coûtent que 5 euros
(environ 350 pesos argentins, comme un paracétamol). S'il devait prouver son efficacité et s'appliquer
massivement, cela ruinerait probablement les intérêts des laboratoires mondiaux qui développent
des traitements beaucoup plus chers, ainsi que des plans mondiaux de vaccination de masse, tels
que ceux proposés par la Fondation Gates215. »

215
https://www.conclusion.com.ar/noticias-destacadas/principal5/raoult-y-la-cloroquina-el-medicamento-
barato-que-combate-el-covid19-y-es-desestimado-por-la-oms/04/2020/
https://www.gatesfoundation.org/Media-Center/Press-Releases/2020/03/COVID-19-Therapeutics-Accelerator
120

- Melinda Gates : nous sommes à 18 mois du vaccin216.


- Bill Gates et Mark Zuckerberg (Facebook) unissent leurs forces pour la recherche sur le
traitement de Covid-19217.

216
https://www.businessinsider.fr/us/melinda-gates-coronavirus-interview-vaccine-timeline-2020-4
217
https://www.businessinsider.fr/bill-gates-et-mark-zuckerberg-unissent-leurs-efforts-dans-la-recherche-dun-
traitement-contre-le-covid-19-184188
121

L'article de « Conclusión » se termine par le paragraphe suivant : « Raoult s'oppose également


à la paranoïa collective générée par les médias mondiaux par le biais de l'OMS (Organisation Mondiale
de la Santé). Il a publié les travaux scientifiques intitulés : « SARS-CoV-2 : Peur contre Données », qui
se trouvent à l'adresse : https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0924857920300972

Dans ce travail, Raoult remet en question le scénario de catastrophe promu par l'OMS et
conclut : « Dans les pays de l'OCDE, le taux de mortalité par SRAS-CoV-2 (1,3%) n'est pas
significativement différent de celui des coronavirus communs identifiés dans les hôpitaux publics à
Marseille, France (0,8% ; P = 0,11). Quatre coronavirus courants sont en circulation aujourd'hui et
causent des millions de cas dans le monde. Le problème du SRAS-CoV-2 est probablement surestimé,
car 2,6 millions de personnes meurent chaque année d'infections respiratoires218. »

Nous avons déjà cité le Bilderberg Group. À ce stade, nous aimerions partager quelques
souvenirs de Philippe de Villiers219, racontés dans son livre « Le moment est venu de dire ce que j’ai
vu. » Cela nous aidera à comprendre le « réseaux d'influences » qui se trouve derrière, et permettra
au lecteur de se rendre compte qu'on ne s’informe pas et on ne se forme pas à travers les médias.

« Je réalise que, ce soir, à Bruxelles, le Parlement a le grand honneur d’abriter la réunion


annuelle de cette assemblée discrète. On retrouve presque les mêmes membres qu’au groupe
Bilderberg ou au forum de Davos. L’engagement de confidentialité signé par les membres et l’absence
de la presse assurent à tout ce petit monde la liberté de parler sans précaution, de tisser des liens tous
azimuts, d’échanger sur tous les sujets stratégiques. Le but est évidemment d’harmoniser les positions
entre Européens et Américains, de concocter les règles de la « bonne gouvernance », de distiller la
parole libérale-mondialiste.

Un peu plus tard, lorsque j’interrogerai François Fillon220 sur le dîner qu’il a donné en 2011
pour les membres du Bilderberg à Matignon, il aura cette réponse candide : - Ce sont eux qui nous
gouvernent !

Il se souvenait de cette analyse prophétique de son ancien mentor, Philippe Séguin, qui, dès
2003, avait écrit : « Là où la démocratie existe, on décide de moins en moins, et, à l’inverse, là où on
décide de plus en plus, il n’y a pas de démocratie. ».

[...] Toutes ces arènes confidentielles sont puissantes. Leurs membres appliquent la même
feuille de route. Peu visibles mais pas vraiment secrètes. On ne peut pas dire qu’elles complotent, ou
alors il conviendrait de parler d’un complot à ciel ouvert. Certes, tous ces cénacles toisent les peuples.
Mais ils ne cherchent pas à dissimuler ; leurs identités, leurs agendas : leurs objectifs sont publics, en
ligne, revendiqués et assumés. Et s’ils ne se cachent pas, c’est parce qu’ils ont déjà le pouvoir. Le
pouvoir d’influence. [...] Là, “la main invisible”, ce sont en fait des milliers de petites mains qui ont le
même tour de main, le même mental, les mêmes réflexes. Et qui composent les super lobbies du grand
capitalisme. En toute quiétude, ils se retrouvent pour ce genre de dîner entre soi au Parlement
européen. Cette année à Bruxelles, l’an prochain… à Washington.

[...] Ce petit monde qui aspire à gouverner le grand monde, tout se compte et rien ne compte.
Ces homme-là pilotent, cigare en bouche, calculette en main, un post-Léviathan globalitaire qui, depuis

218
https://www.conclusion.com.ar/noticias-destacadas/principal5/raoult-y-la-cloroquina-el-medicamento-
barato-que-combate-el-covid19-y-es-desestimado-por-la-oms/04/2020/
219
https://fr.wikipedia.org/wiki/Philippe_de_Villiers
220
https://fr.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7ois_Fillon
122

plus de trente ans, écrit les étapes de la déconstruction, cherchant à abattre toutes les frontières -
géographiques, écologiques, politiques, morales, culturelles- et à tribaliser les sociétés. « 221

222

221
DE VILLIERS, Philippe : « Le moment est venu de dire ce que j’ai vu » ; Éditions Albin Michel, Paris, 2015, pages
322-323 y 326.
222
https://milkeninstitute.org/sites/default/files/2020-04/Covid19%20Tracker%20NEW4-3-20-2.pdf
https://milkeninstitute.org/
https://www.sanofi.fr/Actualites/nos-actualites/notre-reponse-au-covid-19
https://www.msn.com/en-us/money/companies/goldman-names-health-stocks-with-promising-covid-19-
efforts/ar-BB12e5Yf
https://drive.google.com/open?id=1R0LOP7vRsRbQ6GdzpMZt5lFsBdU_cjkO
https://www.gatesfoundation.org/Media-Center/Press-Releases/2020/03/COVID-19-Therapeutics-Accelerator
123

NOTE : Auteur, Quino.


124

14- LE CÉLÈBRE ENNEMI ... QUELQUE CHOSE DE PLUS QU'UN VIRUS

« Depuis trop longtemps, les méchants triomphent, grâce aux ignorances de la masse. La Révolution
se cachait dans les ténèbres des loges. Aujourd’hui elle en est arrachée, elle est amenée au grand
jour, chacun peut voir ce qu’elle est, et demain, lorsqu’elle voudra ramener la Terreur pour maintenir
son règne, chacun verra ce qu’il a à en craindre. On comprendra que la Révolution ne peut s’arrêter
qu’au néant. C’est le chancre223 qui ne périt qu’avec la chair qu’il dévore. Les hommes n’auront alors
le choix qu’entre la vie et la mort ; ils devront se prononcer pour les catholiques complets ou les
révolutionnaires complets ; il n’y aura plus moyen de se réfugier dans le juste milieu, dans un moyen
terme entre la vérité universelle et le mensonge universel224. »

H. DELASSUS : « La Conjuration Antichrétienne »

Après avoir entendu et lu les expressions de Jeffrey Sachs et d'Antonio Guterres, et vu


l'implication et les positions de leurs partenaires stratégiques, il est plus que clair que la pierre
d'achoppement actuelle de cette ÉLITE n'est pas une petite république marginale, ce n'est pas
l'Amérique du Sud, plongée dans la dette extérieure, ni la vieille Europe, ni l'Afrique déchirée, et encore
moins la Chine, mais le pays qui a été pendant de nombreuses années le principal promoteur de ses
idées, de ses victoires , qui a ouvert le chemin du « gendre » et du « féminisme » lors des célèbres
conférences du Caire (1994)225 et de Pékin (1995)226. L'ENNEMI principal et le plus déstabilisateur des
plans mondialistes est aujourd'hui paradoxalement le gouvernement américain lui-même 227 , qui,
comme l'avait prédit Kissinger lui-même, « tout comme l'économie américaine a été le moteur de la
croissance mondiale, un retour vers l'arrière aurait de graves conséquences qui dépasseraient de loin
la sphère économique. Selon son ampleur, cette crise pourrait même menacer la stabilité politique de
nombreux pays et compromettre le prestige international de l'Amérique228. »

Afin de parvenir à une plus grande compréhension de tout ce qui a été exprimé jusqu'à
présent, il est intéressant et important de revenir en octobre 2016, à « South Florida Fair Expo Center,
Campaign Rally in West Palm Beach, Florida 229 ». À cette occasion, le candidat Donald Trump a
prononcé un discours profondément analytique et prémonitoire, sur le comportement qu’a et
qu’aurait la HAUTE FINANCE INTERNATIONALE et l'ensemble du réseau international qui rend à celle-
ci hommage et qui mange les miettes de son pouvoir.

223
https://www.lalanguefrancaise.com/dictionnaire/definition-chancre/
224
DELASSUS, H. : « La Conjuration Antichrétienne » ; Kontre Kulture, La Plaine Saint-Denis, 2015, page 609.
225
https://www.unfpa.org/sites/default/files/pub-pdf/icpd_spa.pdf
226
https://www.un.org/womenwatch/daw/beijing/pdf/Beijing%20full%20report%20S.pdf
227
https://www.usa.gov/espanol/
228
KISSINGER, Henry : « La Nouvelle puissance américaine » ; Éditions Fayard,Francia, 2003, page 235-237. Titre
original : « Does America Need a Foreign Policy? : Toward a Diplomacy for the 21st century »
229
https://www.youtube.com/watch?v=nZmT6tz9cpY&list=PLZiNsDzTYK8F7TWEkJZ2V0DiOnzSxMczA&index=2
https://www.youtube.com/watch?v=Wuy1M05DM38
125

When they hear this they are not happy. But we Quand ils entendent cela, ils ne sont pas
will take our nation back. Remember it. It´s contents. Mais nous reprendrons notre nation.
enough. Rappelez-vous, cela suffit.

75% of the american people think our country is 75% des Américains pensent que notre pays est
heading on the wrong track. We are going to fix induit en erreur. Nous allons résoudre cela.
it. Our country is going to put back on the right Notre pays va se remettre sur la bonne voie, très
track very very quickly. très vite.

Ones again put America first. Encore une fois l'Amérique d'abord.

Change has to come from the outside. Or will Le changement doit venir de l'extérieur. Oh nous
never really going to understand it. I will tell. ne comprendrons jamais cela. Je vais te le dire.
I´ve been on the inside and the day I announce J'ai été à l'intérieur et le jour où j'ai annoncé, le
June 16th of last year I became a personne on 16 juin de l'année dernière, je suis devenu un
the outside. outsider.

The fact the Washington establishment has try so Le fait que « l'establishment » de Washington a
hard to support campaign, is only more prove fait de son mieux pour soutenir la campagne
that our campaign represent a kind of change (d’opposition230) n'est que la preuve que notre
that only arrives ones in a lifetime and it is true. campagne représente une sorte de changement
qui n'arrive qu'une fois dans sa vie et c'est vrai.

There never has been a mouvement like this in Il n'y a jamais eu de mouvement comme celui-ci
the history of our country, and even those dans l'histoire de notre pays, et même ces
bandits that dislike me, and dislike you, they bandits qui ne m'aiment pas, et qui ne vous
dislike everybody, they will admit, and they do aiment pas, et qui n'aiment personne,

230
Clarification.
126

admit, that we never have seen something like l'admettront, et l’admettent, il n'y a jamais rien
this before. eu de tel auparavant.

When you see the results start to come in, the Quand vous voyez que les résultats commencent
results are already starting [...] is because the à émerger, les résultats ont déjà commencé […]
fed-up to losing their jobs with other countries all en raison de la fatigue de perdre leur emploi,
the time. tout le temps, vers d'autres pays.

The system is corrupt, the system is broken. The Le système est corrompu, le système est cassé.
medias, as New York Times, they polling Les médias, comme le New York Time, votent
Democrats. [...] we are going to change it. démocrates [...]. Nous allons changer cela.

This thieves and crooks the medias; not all of Ces voleurs, les médias ; pas tous, mais la plupart
them but much of them, they even more d'entre eux, sont encore plus malhonnêtes
crooked then with Hillary because without the qu'Hillary, car sans les médias, elle ne serait rien.
media she will be nothing. Without the media Sans les médias, Hillary Clinton ne serait rien.
Hillary Clinton would be nothing.

When the people who control the political Quand les gens qui contrôlent le pouvoir
power in our society, can reeg investigations [...] politique dans notre société peuvent tromper les
can reeg polls, and reeg the media, they can enquêtes […], ils peuvent tromper les sondages
build absolute power over your life, your et ils peuvent tromper les médias, ils
economy and your country and benefit big time construisent un pouvoir absolu sur vos vies, vos
by it. They can show what you hear and what économies, et ils bénéficient grandement de ça.
you don’t hear. What is cover how is cover, Ils peuvent montrer ce que vous entendez et ce
even if it is over or not. que vous n'entendez pas, ce qui est couvert et
comment cela est couvert, même si c'est fini ou
non.

The media isn’t just only against me, they are Les médias ne sont pas seulement contre moi, ils
against you. [...] This is for money and power. sont contre vous […]. C'est pour l'argent et le
pouvoir.

I will never let you be the forgotten people Je ne vous laisserai plus jamais être les gens
again. [...] This is bigger than BREXIT what’s oubliés […] Ce qui se passe est quelque chose de
going on. plus grand que le BREXIT.

She wants (Hillary) to destroy american family, Elle veut (Hillary) détruire la famille américaine,
she wants to destroy american business, elle veut détruire l'entreprise américaine, en
especially small business. particulier la petite entreprise.

Renegotiate NAFTA, the worst economic trade Renégocier l'ALENA (NAFTA), le pire traité
deal ever sign. économique jamais signé.

Denounce currency manipulation of China. They Dénoncer la manipulation du taux de change par
know, they told me. I am not angry with China; I la Chine. Ils le savent, m'ont-ils dit. Je ne suis pas
am angry with my country to allow them what fâché contre la Chine, je suis fâché contre mon
they do it. pays pour leur avoir permis de le faire.

Cancel billions of payments to US climate Annuler des milliards de paiements aux Nations
change, and use the money to America. Unies sur les changements climatiques et utiliser
cet argent pour l'Amérique.
127

End offshoring act. To stop companies to Mettre fin à la délocalisation. Arrêter la


relocate in other countries and reselling their délocalisation d'entreprises dans d'autres pays
product in our country without tax. They will et la vente de leurs produits dans notre pays sans
stop. taxes. Ils vont s'arrêter.

Give parents right to send the kids to the school Donner aux parents le droit d'envoyer leurs
of their choice. enfants à l'école de leur choix.

I will promote life, defend religious liberty. Je vais promouvoir la vie. Défendre la liberté
religieuse.

En 2018, un important Twitter du président Trump à propos de la Réserve fédérale a provoqué la colère
de l'un des plus importants patrons de la Réserve231.

Trump : le seul problème de notre À plus de billions de dollars, la A l'origine de notre vision
économie est la Réserve fédérale richesse déclarée de la famille est 5 internationale. Au début du
[...] fois supérieure à la richesse XIXe siècle, les cinq fils de
Rothschild : ferme ta bouche. combinée des 8 premiers Mayer Amschel s'installent au
Sérieusement : chaque fois que le milliardaires du monde, ce qui
cœur des principales places
président Trump parle de la signifie que la famille Rothschild
Réserve Fédérale, les marchés contrôle plus de richesse que ¾ ou
financières européennes de
chutent [..]. plus de la population totale du l'époque [...] pour créer des
monde. institutions financières [...]

231
https://cloverchronicle.com/2018/12/25/david-rothschild-rants-after-trump-posts-critical-tweet-about-
federal-reserve/
128

À son tour, le 22 juin 2018, le groupe Edmond de Rothschild a publié une analyse de marché
intitulée « Donald Trump ravive les craintes 232» Le groupe affirme : « Une nouvelle fois, la politique
de l’administration Trump à l’égard de la Chine ravive les craintes des investisseurs. Même les
principaux banquiers centraux récemment réunis au Portugal ont clairement expliqué en quoi la guerre
commerciale pourrait peser sur la confiance et impacter l’économie mondiale. »

232
https://www.edmond-de-rothschild.com/site/france/fr/actualites/asset-management/12737-donald-
trump-ravive-les-craintes
129

NOTE : Auteur, Quino.


130

15- MISSILES À LA LIGNE DE FLOTAISON

Aujourd'hui, la Maison Blanche, par un de ces tours incroyables de l'histoire, bombarde


systématiquement la ligne de flottaison du programme de GOUVERNANCE MONDIALE, le
gouvernement Onusien et la cohorte opaque et tortueuse qui gravite autour et derrière lui, en prenant
les mesures suivantes :

- Régulation migratoire233.
234
- Réforme fiscale et tarifs douaniers pour la protection et la promotion de l'industrie
nationale 235.

- Redéfinition des relations commerciales avec la Chine 236,

- Rupture de collaboration avec l’International Planned Parenthood Federation (IPPF) 237 ,


principale réseau d’avortement mondial.

- Alliance et participation 238 avec le mouvement américain pro-vie239,

- Réduction des taux de chômage aux niveaux les plus bas des 60 dernières années240,

- Reconstruction de son propre système de défense et renforcement de ses frontières241.

233
https://www.whitehouse.gov/issues/immigration/
234
https://www.whitehouse.gov/issues/economy-jobs/
235
https://www.whitehouse.gov/briefings-statements/historic-results-president-donald-j-trumps-economic-
agenda/
236
https://www.edmond-de-rothschild.com/site/france/fr/actualites/asset-management/12737-donald-
trump-ravive-les-craintes
Voir aussi https://www.youtube.com/watch?v=wkaFNNeC32w
237
https://www.ippf.org/
https://www.youtube.com/watch?v=eiPM7O8jkJI
238
https://www.youtube.com/watch?v=3RjuADPBo-Q
239
https://www.lifesitenews.com/resources/abortion
240
https://www.lainformacion.com/economia-negocios-y-finanzas/trump-el-lider-estrafalario-que-calla-a-sus-
enemigos-con-sus-logros-economicos/6501653/
241
https://www.whitehouse.gov/issues/budget-spending/
131

En Europe, des voix naissantes de souveraineté nationale opposées à l'agenda mondialiste ont
commencé à monter et à se structurer. Ces éléments, bien que fragiles, et continuellement attaqués
par la presse officielle et « l'establishment » (qu’il soit de droite ou de gauche) pourraient croître et se
renforcer grâce aux politiques établies par la Maison Blanche, mettant l'architecture de l'Union
européenne dans un état extrêmement fragile et déstabilisé242.

De leur côté, les ÉLITES devaient agir. Une simple crise économique, comme cela avait été
annoncé avec l'effondrement du pétrole, aurait renforcé la politique de relance de la souveraineté,
comme l'indiquait la crise de 2008. Comme Attali l'a souligné, ce ne serait pas la bonne crise pour briser
l'opposition et pousser la ligne vers la gouvernance mondiale. La clé herméneutique se trouve dans le
COVID-19, non pas tant pour sa létalité, que pour ses effets psychologiques, qui, comme l'écrivait
Attali, pourraient réaliser une réalité PANDÉMIQUE, une crise sanitaire, avec pour conséquence le
sacrifice de l'économie réelle, la désactivation des éléments hostiles aux gouvernement nationaux en
place et l'approfondissement du paradigme politique, économique et culturel.

Pour sa part, l'administration Trump a accusé le coup. Sans se prononcer sur qui ou comment
le virus a été produit - un sujet d'enquête - Elle l'a simplement qualifié de virus chinois, en fonction de
son origine initiale. Lors d'une conférence publique le 30 mars 2020, Donald Trump répond à un
journaliste, et par ricochet à la CNN et à d'autres groupes de médias, que ce n'est pas son objectif de
créer la panique, que s'il voulait provoquer la panique, il pourrait faire mieux que la CNN, mais ce n'est
pas son objectif, il veut que son pays retrouve une vie normale243.

242
Voir par exemple le cas de Matteo Salvini https://fr.wikipedia.org/wiki/Matteo_Salvini
243
Voir 48´37” à 50´20” https://youtu.be/wcarh2BPsFM
132

Puis, dans les premiers jours d'avril 2020, Donald Trump a rompu les lances avec l’Organisation
Mondiale de la Santé244 en se prononçant ainsi :

President Trump: "We're gonna put a hold on Le président Trump : « Nous allons conserver
money spent to the WHO. We're gonna put a l'argent dépensé pour l'OMS. Nous allons le
very powerful hold on it." conserver très puissamment. »

President Trump is shutting down U.S. funding of Le président Trump ferme les fonds américains
the pro-communist World Health Organization, de l'Organisation mondiale de la santé
also known as WHO, that has a whopping $2 procommuniste, également connue sous le nom
billion annual budget. de l'OMS, qui dispose d'un budget annuel de 2
milliards de dollars.

"We pay for a majority, the biggest portion of « Nous payons la plus grosse partie de leur
their money," Trump noted. argent », a déclaré Trump.

His reason: WHO resisted Trump's early call to Sa raison : l'OMS a résisté à l'appel initial de
restrict travel with virus-plagued China. Trump de restreindre les voyages avec la Chine
infestée de virus.

"They actually criticized and disagreed with my « Ils ont en fait critiqué et étaient en désaccord
travel ban at the time I did it," said the president. avec mon interdiction de voyager au moment où
"And they were wrong." je l'ai fait", a déclaré le président. "Et ils avaient
tort. »

A recent resolution by the U.S. House of Une récente résolution de la Chambre des
Representatives blames China for the global représentants des États-Unis blâme la Chine
pandemic, saying "China made multiple, serious pour la pandémie mondiale et déclare que « la
mistakes in the early stages of the COVID-19 Chine a commis plusieurs erreurs graves au
outbreak.” début de l'épidémie de COVID-19. «

These so-called mistakes include intentional Ces soi-disant erreurs comprennent la diffusion
spread of misinformation, refusal to cooperate intentionnelle d'informations erronées, le refus
with international health authorities and internal de coopérer avec les autorités sanitaires
censorship of doctors and journalists. internationales et la censure interne des
médecins et des journalistes.

Trump suspects WHO of helping China deceive Trump soupçonne que l'OMS aide la Chine à
the world. tromper le monde.

"They had a lot of information early, and they ... « Ils ont eu tôt beaucoup d'informations, et ... ils
seem to be very China-centric." semblent être très centrés sur la Chine. »

Additionally, Florida's Sen. Rick Scott is calling for De plus, le sénateur de la Floride, Rick Scott,
a congressional investigation of WHO for willfully appelle à une enquête du Congrès sur l'OMS
pour avoir délibérément répandu des

244
https://www.churchmilitant.com/news/article/pro-communist-who-defunded
133

spreading misinformation about the pandemic. informations erronées sur la pandémie.

And Arizona's Sen. Martha McSally last week Et la sénatrice de l'Arizona, Martha McSally, a
called for Tedros Adhanom to step down as demandé la semaine dernière à Tedros
director-general of WHO. Adhanom de quitter ses fonctions de directeur
général de l'OMS.

Adhanom is in the spotlight for his ties to a Adhanom est sous les projecteurs pour ses liens
violent communist group in Ethiopia. avec un groupe communiste violent en Éthiopie.

"I've never trusted a communist," admitted « Je n'ai jamais fait confiance à un


McSally. "And their cover-up of this virus that communiste", a admis McSally. "Et leur
originated with them has caused unnecessary dissimulation de ce virus qui a été provoqué
deaths around America and the world." avec eux, a causé des morts inutiles aux États-
Unis et dans le monde. »

Trump says WHO probably did know the facts Trump dit que l'OMS connaissait probablement
but chose not to act. les faits, mais a décidé de ne pas agir.

President Trump: "They could have called it Le président Trump : « Ils auraient pu l'appeler
months earlier. They would have known. And des mois plus tôt. Ils l'auraient su. Et ils auraient
they should have known. And they probably did dû le savoir. Et ils le savaient probablement. »
know."

China's Wuhan virus, that some say is a Le virus chinois de Wuhan, que certains disent
biological weapon, has already attacked nearly être une arme biologique, a déjà attaqué près
one and a half million victims worldwide, killing de 1,5 million de victimes dans le monde, tuant
more than 85 thousand more with no end in plus de 85 000 autres sans fin en vue.
sight.

Et naturellement, le 16 avril, Jeffrey Sachs, l'invité de l'évêque Sorondo, pour ne nommer qu'un
seul hôte du Vatican, le promoteur de l'événement « Economy of Francesco245 » (l’Economie du Pape
François) et de merveilleux développement durable, écrivait et exigeait une enquête contre le
« président incompétent246. »

245
https://francescoeconomy.org/who-we-are/
246
https://www.jeffsachs.org/blog/w73hxw6ztxwwcjeth6drly3zxefy3e
134

Comme Pierre Hillard l'a déjà déclaré, en 2019, l'analyse de différents événements, tels que le
BREXIT ou le Pacte de Marrakech, la création d'une monnaie unique et la destruction éventuelle du
dollar qui en résulte, provoque une confrontation « entre patriotes américains, soucieux de maintenir
leurs pays au sommet, et supranationalistes de la City s’appuyant sur une faction de l’élite américaine
ralliée à la cause dont le but est de ramener Washington au rang d’une simple composante de cette
gouvernance mondiale ou directoire mondial247. »

En 1988, The Economist 248 , Le prestigieux magazine contrôlé, entre autres par la famille
Rothschild, prédit l'émergence d'une monnaie unique d'ici 2018, nommée « fictivement » dans l'article
« le Phoenix ». L'article soutenait que la région de Phoenix imposerait des restrictions strictes aux
gouvernements nationaux. Il n'y aura plus, par exemple, de monnaies nationales. L'alternative,
préserver l'autonomie dans l'élaboration des politiques, c'est-à-dire préserver la souveraineté
nationale, impliquerait une nouvelle prolifération de contrôles draconiens sur le commerce et les flux
de capitaux249.

247
HILLARD, Pierre : « Archives du Mondialisme » ; Éditions Nouvelle Terre, Lopérec, 2019, page 236.
248
« L’actionnariat du journal consolide son caractère institutionnel. Une moitié de ses parts est détenue par The
Financial Times Limited (la société éditrice du quotidien britannique Financial Times, filiale du groupe Pearson).
Le reste appartient à des actionnaires indépendants : les familles Cadbury, Rothschild et Schröder ainsi que des
membres, ou anciens membres, de la rédaction. En cent soixante-neuf ans, seize hommes seulement se sont
succédé à la tête du magazine. Depuis les années 1900, presque tous sont issus d’Oxford ou de Cambridge ».
https://www.monde-diplomatique.fr/2012/08/ZEVIN/48061
Voir aussi https://www.courrierinternational.com/notule-source/the-economist

249
https://or.fr/actualites/the-economist-preparez-vous-monnaie-mondiale-2018-1179
135
136

En ce sens, et uniquement d'un point de vue monétaire, l'Union européenne, ainsi que
l'Amérique latine et le reste de la planète, y compris les États-Unis, constituent le champ de bataille,
« entre partisans d’un continent soumis à la loi américaine avec la prééminence du dollar et de l’autre,
celle de la City de Londres, véritable État dans l’État, cherchant à dissoudre cette monnaie et, de facto,
la puissance de Washington, au profit d’une unité monétaire supranationale 250 » et d'une
GOUVERNANCE MONDIALE, comme l'indiquent les thèmes abordés au Forum de Paris sur la paix 2019,
organisé par les Nations Unies.

Le 20 juillet 2018, Henry Kissinger, à plus de 90 ans, a tenu tête à Trump et a proclamé l'horreur
de son environnement, ainsi que son propre mécontentement et son malaise devant l’hôte de la
Maison Blanche :

« Je prends cela au sérieux et beaucoup de gens,


“I take that seriously and a lot of people, good mes amis, m'ont exhorté à ce sujet », a-t-il
friends of mine, have been urging this on me,” he finalement déclaré. « Cela pourrait arriver un
says eventually. “It could happen at some point jour. « Il n'y a pas de temps comme le présent,
in time.” There is no time like the present, I say dis-je avec un rire nerveux. « Il est clair dans
quelle direction je vais «, répond-il. « Est-ce clair
with a nervous laugh. “It is clear the direction I
pour toi ? « Plus ou moins, je réponds. Vous êtes
am going in,” he replies. “Is it clear to you?” Sort
inquiet pour l'avenir. Cependant, il pense qu'il y
of, I reply. You are worried about the future. a peu de chance que, par hasard, Trump puisse
However, you believe there is a non-trivial nous faire peur en réinventant les règles fondées
chance that Trump could accidentally scare us sur un ordre que nous tenions pour acquis. Est-
into reinventing the rules-based order that we ce un bon résumé ? « Je pense que nous
used to take for granted. Is that a fair summary? traversons une période très, très sérieuse pour le
“I think we are in a very, very grave period for the monde «, répond Kissinger.
world,” Kissinger replies251.

Terminons ce chapitre, avec David Rockefeller, co-fondateur du Bilderberg avec Joseph


Retinger252, et de la Trilatéral, ancien patron de la Chase Manhattan Bank, qui n’a pas hésité dans ses
Mémoires, avec beaucoup de franchise, à dire que « certains croient même que nous faisons partie
d’une cabale secrète agissant contre les grands intérêts des États-Unis et ils représentent ma famille
et moi comme des internationalistes ; ils vont jusqu’à prétendre que nous conspirons avec d’autres
capitalistes dans le monde pour construire une structure politique et économique mondiale plus
intégrées – un seul monde, si vous voulez. Si c’est ce dont on m’accuse, je plaide coupable et j’en suis
fier253. »

250
HILLARD, Pierre : « Archives du Mondialisme » ; Éditions Nouvelle Terre, Lopérec, 2019, page 236.
251
https://www.henryakissinger.com/interviews/lunch-ft-henry-kissinger/
252
https://fr.wikipedia.org/wiki/Joseph_Retinger
253
ROCKEFELLER, David : « Mémoires » ; Paris, Éditions de Fallois, 2006, pages 475-476, cité par HILLARD, Pierre
: « Archives du Mondialisme » ; Éditions Nouvelle Terre, Lopérec, 2019, page 236-237.
137

NOTE : Auteur, Quino.


138

16- LA SEDATION SOCIAL

Nous accompagnant autant que possible, sur les couvertures substantielles de The Economist,
le magazine de l’ÉLITE MONDIALISTE, qui a, entre autres, les Rothschild comme propriétaires, nous
allons essayer d'examiner les sentiers qui ont été construits par l'Ingénierie Sociale; des chemins vers
ceux qui souhaitent nous conduire comme des chiens et sans visage, séduits par le « SAINT SYSTÈME
SANITAIRE », une arme paralysante pour une société sans repères existentiels, seulement capable de
projeter son existence dans l'immanence matérielle la plus grossière. Reproduisons les mots qui se
dégagent de la couverture précédente, comme jalons d'un chemin possible déjà existant que le monde
devra parcourir et sur lequel chacun doit réfléchir.

The world in 2020 : le monde en 2020.

- Trump : 3 novembre 2020, élections présidentielles.


- Brexit : préparation au départ de l'UE, date limite 31/01/2020254.
- AI : Artificial intelligence, intelligence artificiel 255.
- Tokyo : Tokio, Jeux olympiques 2020 ?256
- Mars : Marte. Mission de la Nasa257.
- Climate : COP26. Conférence des Nations Unies sur le climat258.

254
https://www.economie.gouv.fr/brexit
255
https://es.wikipedia.org/wiki/Inteligencia_artificial
256
https://tokyo2020.org/fr/
257
https://mars.nasa.gov/mars2020/
258
https://unclimatesummit.org/?gclid=Cj0KCQjwyur0BRDcARIsAEt86IB5a8bVEg2hLIsu8m80hfPXP-
nMNMUMcTSUp--rp78oVbVYDGm_BaMaAvaqEALw_wcB
139

- Xi : Xi Jiping ?259
- Recesssion : récession.
- Modi : Narendra Modi260
- Expo : Dubaï 2020… thème « Connecter les esprits, créer l'avenir ?261 «
- SDGS : United Nations Sustainable Developments Goals262
- Bond : liens, ligature, bons
- Beethoven : 250 anniversaire de sa naissance263.
- Vision (s) : vision… visions, confrontation ?
- Biodiversity : biodiversité
- Rat : allusion au zodiaque chinois, année du rat ?264.
- NPT : Traité de non-prolifération des armes nucléaires265. Conférence d'examen 2020
des parties au traité266.
- Warren : Elizabeth Warren, ancienne candidate démocrate à la Maison Blanche267.
- Raphael : Célébration européenne du 500e anniversaire de la mort de Rafael Sanzio
?268
- Nightingale : Florence Nightingale269.
- Russia : Rusia270.

Alors que le conflit se poursuit, entre l’ÉLITE FINANCIERE ET MONDIALISTE et le


GOUVERNEMENT DES ÉTATS-UNIS, qui cherche à retrouver son indépendance politique, économique
et financière confisquée par cette ÉLITE, les personnes, les familles et les sociétés sont prises en otage,
attentives derrière les écrans des médias -qui transmettent ce qui les intéresse, de la manière qui les
intéresse et lorsque ça leur convient - en attendant le jour où le COVID-19 sera vaincu, et où les
gouvernements organiseront les célébrations méritées et rendrons hommage à tous ceux qui ont laissé
leur vie dans le conflit sanglant contre la « bestiole invisible. »

259
https://www.liberation.fr/planete/2020/03/10/xi-jinping-deja-proclame-en-chine-vainqueur-de-la-guerre-
du-peuple-contre-le-virus_1781219
260
https://www.courrierinternational.com/article/verbatim-pour-defier-le-nouveau-coronavirus-narendra-
modi-en-appelle-au-pouvoir-des-bougies
261
https://www.expo2020dubai.com/en/discover/themes/
262
https://onetreeplanted.org/pages/un-sustainable-development-
goals?ads_cmpid=1738761287&ads_adid=91314660459&ads_matchtype=p&ads_network=g&ads_creative=41
3158095962&utm_term=sustainable%20development%20goals&ads_targetid=kwd-
295944314586&utm_campaign=&utm_source=adwords&utm_medium=ppc&ttv=2&gclid=Cj0KCQjwyur0BRDc
ARIsAEt86IBP3TaUAPBqxE1_2-iUZRuicTorfTpG_F0jDedmZ-7y2wijxE4yeYcaAg3uEALw_wcB
263
https://www.francetvinfo.fr/culture/musique/classique/musique-2020-l-annee-du-250e-anniversaire-de-
beethoven_3761767.html
264
« Le Rat est associé à l'intelligence, la ruse, l'agression, la richesse, le charisme et l'ordre, mais aussi à la mort,
la guerre, l'occulte, la peste et les atrocités. »
https://es.wikipedia.org/wiki/Signo_de_la_rata
265
https://www.un.org/disarmament/wmd/nuclear/npt/
266
https://www.un.org/en/conferences/npt2020
267
https://www.lopinion.fr/edition/international/usa-2020-elizabeth-warren-se-retire-a-tour-course-a-l-
investiture-213624
268
http://www.italia.it/fr/idees-de-voyage/2020-lannee-de-raphael.html
269
Décédée le 12 mai 1820, à Londres. Pionnière de l’infirmerie moderne et de l’utilisation des statistiques dans
le domaine de la santé. https://fr.wikipedia.org/wiki/Florence_Nightingale
270
https://mundo.sputniknews.com/rusia/
140

En même temps, un méga projet est lancé, avec un script déjà pensé et rédigé depuis de
nombreuses années, avec un casting bien défini. Les moyens utilisés sont énormes et n'évitent aucun
dommage collatéral. Plus de chaos, plus de crédit, plus de dette, plus de dépendance, moins de
concurrence, plus de contrôle, plus de pression sanitaire, moins de riposte. L'ÉTAT « TOTALITAIRE »
MODERNE utilise la « presse bienpensante » pour sa propagande nécessaire, qu’il décore même du
titre de quatrième pouvoir d'État ; alors qu'en réalité, ce n'est qu'un véritable pouvoir loué pour la pire
des prostitutions, celle d'une véritable seringue de sédation sociale.

Ils ont tenté de renverser Trump avant les élections présidentielles du 8 novembre 2016, avec
une campagne médiatique acharnée contre lui - dans le monde entier - et en manipulant les sondages.
Ils n'ont pas réussi271.

Ils ont tenté de renverser Trump avec le « Russiagate272. » L'accusation a sombrée corps et
biens et tandis que le président s'entretenait avec le Congrès de son pays, le 6 février 2020 273, se
positionnant ouvertement pour la vie, pour la famille, pour le développement économique national et
contre le socialisme, Nancy Pelosi274 déchirait le discours derrière son dos275.

Le 3 novembre aura lieu l'élection présidentielle, et avec un pays en plein essor économique
et avec le plein emploi, il fallait agir pour empêcher la réélection. L'avenir nous dira la fin de l'histoire

271

https://www.google.com/search?q=amrican+elections+2016&rlz=1C1CHBF_frFR728FR728&oq=amrican+electi
ons+2016&aqs=chrome..69i57j0l7.6438j0j4&sourceid=chrome&ie=UTF-8
272
https://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_du_Russiagate
273
https://en.wikipedia.org/wiki/2020_State_of_the_Union_Address
274
https://fr.wikipedia.org/wiki/Nancy_Pelosi
275
https://www.theguardian.com/us-news/live/2020/feb/05/us-politics-iowa-caucuses-senate-trump-
impeachment-trial-buttigieg-pelosi-live-latest
141

et si Trump a l'armure nécessaire pour résister à l'assaut sans tomber ou mourir dans la tentative. Pour
le moment, nous pouvons commenter ce qui suit.

Dans le faux CONFLIT PANDÉMIQUE décrit, et face à face avec la VRAIE GUERRE, nous pensons
que les objectifs actuels de l’ÉLITE MONDIALISTE peuvent être segmentés en huit points.
Naturellement, cela sans compter le premier et le principal déjà indiqué, la DÉFAITE DE TRUMP ET DU
SYSTÈME POLITIQUE qui le soutient.
142

1. TOURNER LA PREMIÈRE EXPÉRIENCE DE CONTRÔLE DE MASSE MONDIALE

RÉALISÉ : effectuer la première expérimentation mondiale du contrôle des foules, des pays et
régions, des continents 276, à travers un exercice, soigneusement planifié et dirigé, qui a pour
scène une «crise sanitaire», une gigantesque récession économique provoquée par la paralysie
totale des systèmes productifs de vastes régions de la planète, et une crise sociale qui va
émerger lorsque les sociétés se réveilleront économiquement et psychologiquement
affaiblies, après la déclaration du « cessez-le-feu ». La planète a été FERMÉE, ironise The
Economist. Les rideaux sont baissés, la lumière est éteinte et nous verrons ce que nous
trouverons quand le soleil se lèvera. Pour l'instant, un chômage massif. Incapacité de payer les
factures, renégociation des prêts bancaires, augmentation des taux d'intérêt, prêts non
remboursables. Entreprises qui ne pourront pas rouvrir. Des familles entières plongées dans
la faim277.

276
https://www.youtube.com/watch?v=1qY9Wgz8I54&feature=youtu.be
277
Je pense en particulier à la conformation de la vie économique de l'Amérique latine. En dehors des classes
supérieures et moyennes, un grand pourcentage de la population vit de ce qu'elle peut gagner avec l'effort de la
journée. Elle vie au jour le jour. Le célèbre UBER du Chili et du Pérou, où les habitants et les Vénézuéliens, les
exilés d'un pays détruit se remplissent le ventre avec l'argent qu'ils parviennent à obtenir (dans un emploi noir
autorisé par les gouvernements) avec leurs voyages. Enfermés dans leurs maisons, comment se soutiennent-ils
?
143

2. CRÉER UN CLIMAT PANDÉMIQUE DE GUERRE

RÉALISÉ : créer un climat guerrier, installant dans l'inconscient collectif, l'idée que « eux, ceux
qui nous gouvernent » et les organisations et fondations qui se soucient tant de nous,
travaillent pour « notre bien et seulement pour notre bien. » Il y a un ennemi à vaincre, « nous
sommes en guerre et la population civile doit être impérativement protégée », et pour cela,
cette population doit collaborer. Soyez discipliné. Souci de l'autre en pratiquant les gestes
nécessaires. Tout est sous contrôle, nous pouvons promener nos chiens, une heure par jour,
et le Grand Gouvernement nous permet, mais bien contrôlé, de faire quelques étirements sans
avoir le droit d'oublier le sauf-conduit. Et s'il vous plaît, utilisons un masque, de peur que le
COVID-19 ne nous donne la mort ... pour cela, c'est BIG-BROTHER qui construit ses droits.
144

3. NEUTRALISER TOUS LES TYPES DE RIPOSTES

RÉALISÉ ou en COURS : neutraliser tous les mouvements religieux, sociaux et politiques, les
manifestants et les opposants au Nouvel Ordre Mondial (NOM). Qui sera l'audacieux, qui osera
planter un drapeau au milieu de la guerre et quitter le cercle tracé par la dialectique AMI-
ENNEMI ? Qui hurlera depuis les clochers ? La politique des PANDÉMIES est le rêve de tout
totalitarisme, et le rêve se réalise. Les informations reçues par le grand public sont transmises
par les sociétés de désinformation et à un rythme contrôlé par l'État et par les représentants
de l'OMS. Comment pourriez-vous imaginer le contraire ? Comment imaginer un
gouvernement naïf dépourvu de sens politique, pour ne pas assurer sa continuité ?278.

Jacques Heers, dans son livre « Un homme, un vote ? », raconte une expérience qu'il a eue,
lors d'un passage dans l'un des satellites de l'Union des Républiques socialistes soviétiques, il
y a plus de 40 ans. « J’ai connu une cité aux beaux jardins plantés d’arbres vigoureux. Hommes,
femmes, enfants et vieillards y parlaient. Non sans mal pourtant car de nombreux haut-
parleurs lâchaient à plein régime des torrents de discours, d’un ton ferme, agressif à faire
frémir. C’étaient, m’a-t-on dit, des informations, ou des émissions culturelles ou des séances
d’éducation279. »

Et en URSS, la technologie était différente. Il n'y avait ni Internet, ni Twitter, ni Facebook, ni


smartphones, ni télévision de masse. On ne trouvait que des haut-parleurs sur une place.
Aujourd'hui, les haut-parleurs sont plus discrets, plus ludiques, plus sympathiques, mais
omniprésents, et soit dit en passant, dans le même esprit de domination spirituelle.

Qui n'est pas avec moi est contre moi, contre vous et il faut « dans cette logique, combattre,
excommunier même, ceux qui risqueraient de porter ombre280 » au MESSAGE.

278
HEERS, Jacques : « Un homme, un vote ? » ; Éditions du Rocher, Monaco, 2007, page 150.
279
HEERS, Jacques : « Un homme, un vote ? » ; Éditions du Rocher, Monaco, 2007, page 150.
280
HEERS, Jacques : « Un homme, un vote ? » ; Éditions du Rocher, Monaco, 2007, page 248.
145

4. AUGMENTER LA DETTE MONDIALE ET LES CONTRÔL SUR LES ÉCONOMIES

RÉALISÉ : accroître la fragilité financière des nations, les rendant encore plus dépendantes des
prêts internationaux, avec l'emprunt facile qui en résulte, encouragé par la Banque mondiale
et le FMI 281 . Comme une simple preuve, et à titre d'exemple, nous copions ci-dessous le
Communiqué de la Quarante et Unième Réunion du CFMI, daté du 16 avril 2020.

« Nous présentons nos sincères condoléances aux familles des victimes de la pandémie de
COVID-19. Notre devoir collectif le plus urgent est d’atténuer les répercussions sanitaires et
économiques que la pandémie fait peser sur les peuples du monde entier. Nous demeurons
convaincus qu’en travaillant ensemble, nous surmonterons les difficultés actuelles afin de
préserver l’économie mondiale au bénéfice de tous.

Nous vivons une crise mondiale sans précédent. L’économie mondiale va se contracter
brutalement cette année en raison des mesures sanitaires indispensables pour contenir le virus,
des perturbations de l’offre et de la demande, ainsi que du durcissement des conditions
financières. De nombreux pays font face à de graves problèmes, dont l’insuffisance des
fournitures et capacités médicales. Plus particulièrement, de nombreux pays émergents et pays
en développement assistent à une brusque baisse de la demande d’exportations et des prix des
produits de base, à d’importantes sorties de capitaux, à des pénuries de devises et à
l’alourdissement de leur dette.

Bien qu’une incertitude exceptionnellement élevée entoure les perspectives mondiales, nous
prévoyons une reprise l’an prochain, car nous continuerons à déployer tous les instruments à
notre disposition pour vaincre la pandémie, protéger les emplois et rétablir la croissance. Nous
avons pris des mesures macroéconomiques extraordinaires et, en coopérant, nous renforcerons

281
Voir ANNEXE XIX ; SARLANGUE, Germán : « Le corona troyen » article indiquant la politique synchronisée du
FMI pour faciliter l'endettement des États.
146

encore les mesures budgétaires, monétaires et de stabilité financière qui s’imposent afin de
favoriser le retour rapide à une croissance forte, durable, équilibrée et inclusive. Il est essentiel
d’assurer une aide ciblée et conséquente pour offrir un filet de sécurité aux ménages et
entreprises les plus touchés, et créer ainsi les conditions d’un prompt redressement. Nous nous
félicitons des mesures prises par les banques centrales et les autorités financières pour alléger
les tensions sur les conditions financières mondiales et maintenir la stabilité financière.

Nous souscrivons aux efforts déployés par le FMI pour aider les pays membres par l’appui
financier, le conseil et le développement des capacités, en étroite collaboration avec d’autres
organisations internationales et partenaires. Nous saluons les mesures prises par le FMI face à
la crise, dont la rationalisation de ses procédures, l’accélération et l'élargissement de l’accès
aux financements d’urgence, notamment le doublement temporaire des limites annuelles
d’accès aux ressources au titre de la facilité de crédit rapide et de l’instrument de financement
rapide, l'apport de liquidités au moyen d’une nouvelle facilité de décaissement à court terme
pour les pays membres présentant des fondamentaux et des politiques très sains, et
l’allégement du service de la dette accordé aux pays les plus pauvres et les plus vulnérables
dans le cadre du fonds fiduciaire réaménagé d’assistance et de riposte aux catastrophes (fonds
fiduciaire ARC). Nous appelons également le FMI à envisager d’autres outils qui pourraient
répondre aux besoins de ses membres en fonction de l’évolution de la crise, en s’appuyant sur
les enseignements pertinents tirés de précédentes crises.

Nous notons avec satisfaction les contributions promises jusqu’ici au fonds fiduciaire ARC et au
fonds fiduciaire pour la réduction de la pauvreté et pour la croissance (fonds fiduciaire RPC), et
nous appelons de nos vœux des contributions supplémentaires en vue de garantir que le FMI
puisse apporter son concours à ses membres les plus pauvres et les plus vulnérables. Nous
saluons l’approche coordonnée adoptée par le G-20 et le Club de Paris, et soutenue par le FMI
et la Banque mondiale, visant à ce que les créanciers officiels bilatéraux accordent
temporairement aux pays qui demandent un délai de grâce une suspension des paiements au
titre du service de la dette. Nous appelons les créanciers privés à participer à cette initiative à
des conditions comparables. Nous apprécions le fait que le FMI donne la priorité aux travaux
liés à la crise, y compris en matière de dette et de risques pour la stabilité financière, en
cherchant à favoriser une reprise viable et en cohérence avec des questions qui nous tiennent
à cœur depuis longtemps.

Nous réaffirmons notre attachement à un FMI solide, reposant sur un système de quotes-parts
et disposant de ressources adéquates, au centre du dispositif mondial de sécurité financière.
Nous continuerons d’examiner de près les demandes de ressources du FMI. La capacité de prêt
du FMI, de 1 000 milliards de dollars, est essentielle pour maintenir la confiance dans le fait
que l’institution est à même de remplir sa mission en aidant ses pays membres à surmonter la
crise. Les récentes décisions du conseil d’administration sur le doublement des nouveaux
accords d’emprunt et l’ouverture d’un nouveau cycle d’accords d’emprunt bilatéraux
constituent des éléments importants à cet égard. Nous espérons que les pays membres
mettront rapidement en œuvre ces décisions. Nous restons déterminés à réexaminer
l’adéquation des quotes-parts et à poursuivre le processus de réforme de la gouvernance du
FMI dans le cadre de la 16e révision générale des quotes-parts, sur la base d’une nouvelle
formule de calcul, d’ici au 15 décembre 2023 au plus tard282. »

282
https://www.imf.org/es/News/Articles/2020/04/16/communique-of-the-forty-first-meeting-of-the-imfc
147

283

España, bonos perpetuos Spain, perpetual bonds Espagne, obligations perpétuelles

UE, bonos perpetuos EU, perpetual bonds UE, obligations perpétuelles

283
https://www.project-syndicate.org/commentary/spain-leading-europe-on-covid19-response-with-
perpetual-bonds-by-george-soros-2020-04
https://www.project-syndicate.org/commentary/spain-leading-europe-on-covid19-response-with-perpetual-
bonds-by-george-soros-2020-04/french
https://www.project-syndicate.org/commentary/spain-leading-europe-on-covid19-response-with-perpetual-
bonds-by-george-soros-2020-04/spanish
https://www.project-syndicate.org/commentary/finance-european-union-recovery-with-perpetual-bonds-by-
george-soros-2020-04
https://www.project-syndicate.org/commentary/finance-european-union-recovery-with-perpetual-bonds-by-
george-soros-2020-04/french
https://www.project-syndicate.org/commentary/finance-european-union-recovery-with-perpetual-bonds-by-
george-soros-2020-04/spanish
148

5. AFFEBLIR LES RELATIONS INTERPERSONNELLES

RÉALISÉ ou en COURS : affaiblir les relations interpersonnelles des sociétés. Installer la peur
de l'autre comme un potentiel porteur de la mort. La méfiance du semblable, l'éloignement
forcé et l'élimination du visage sous prétexte de prophylaxie.
149

Bloomberg Philanthropies284, partenaire de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), avec


un post du 7 avril 2020 sur son blog Medium.com/@BloombergCities, promeut l'utilisation des
masques dans les interactions sociales, en utilisant la méthodologie basée sur la présentation
de témoignages285.

284
https://www.bloomberg.org/
285
https://medium.com/@BloombergCities/in-push-to-normalize-mask-wearing-mayors-lead-by-example-
efd750f3adbf
150

6. LES SMARTPHONES EN TANT QUE GARDIENS DE LA RÉVOLUTION

RÉALISÉ : soutenu par la panique introduite dans la société par la pression et la santé excessive,
et grâce au bombardement médiatique et aux campagnes systématiques de désinformation
en boucle, lancer un processus politique de privation de la liberté de mouvement, confinement
au domicile, réduction des interactions sociales. La médecine comme facteur de
commandement et de justification.

Dans le cas français, par exemple, en application de l'article 3 du décret du 23 mars 2020, qui
prévoit les mesures nécessaires pour faire face à l'épidémie de coronavirus, chaque habitant
du territoire, afin de quitter son domicile, doit être porteur du formulaire suivant correctement
rempli et signé.

FORMULAIRE : https://drive.google.com/open?id=1B57y16TnP_xH2lFmkBfpIxyEF9OeJrQN
Les travailleurs, qui doivent continuer à se rendre sur leur lieu de travail en raison de
l'impossibilité du télétravail, doivent avoir le formulaire suivant dûment rempli par
l'employeur.

FORMULAIRE : https://drive.google.com/open?id=1vAuKcx3XRJg3_78pgrJ3Wc2XiEK4hLss

Par la suite, et avec quelques jours restants pour l'achèvement de la période prévue pour
l'emprisonnement 286 , le gouvernement français a lancé le même contrôle, mais avec un
support numérique, avec un système qui génère un code générique, qui peut être décrypté
par un lecteur QR.

286
Le 13 avril, le président de la République française a reporté au 11 mai 2020.
151

Cette première expérience française n'est pas loin du système de contrôle mis en place en
Chine, mais elle la prépare. Des cas analogues se produisent dans d'autres pays, suivant
pratiquement la lettre d'un plan directeur déjà rédigé et indiqué287.

287
https://www.who.int/emergencies/diseases/novel-coronavirus-2019/technical-guidance/critical-
preparedness-readiness-and-response-actions-for-covid-19
152

Différents médias ont fait connaître, comme s'il s'agissait d'une magnifique réalisation et
comme anticipant ce qui s'en vient, le système chinois de contrôle des mouvements installé
sur les smartphones288.

288
https://elpais.com/sociedad/2020-03-31/la-ue-rastrea-los-moviles-para-combatir-la-epidemia.html
https://www.heraldo.es/noticias/internacional/2020/03/18/lombardia-controllos-movimientos-traves-
moviles-coronavirus-1364529.html
https://www.diariofarma.com/2020/03/28/el-gobierno-inicia-la-lucha-tecnologica-y-de-informacion-contra-el-
covid-19
153

Le président français a annoncé, dans son discours télévisé du 13 avril 2020 289 , que son
gouvernement est en train d'évaluer les systèmes de géolocalisation pour aller vers le non-
confinement. Le lendemain, les premiers titres apparaissent, dans lesquels il est indiqué que
ledit gouvernement se penche (14/04/2020) sur une application appelée StopCovid, qui
permettra de retracer toutes les relations sociales de ses citoyens290. Cela soulève trop de
questions morales et conduit à penser à une vie humaine de plus en plus soumise à un contrôle
permanent. La vie privée vole dans les airs et la PANDÉMIE devient le cheval de Troie pour
introduire de nouvelles technologies dans la vie des gens.

Les grandes multinationales technologiques étaient déjà sur la même voie, peut-être encore
plus envahissantes pour le moment ; Google (Assistant), Amazon (Alexa), Apple (Siri)291, mais
avec des problèmes juridiques pour les perfectionner. Par exemple, dans le cas espagnol, le
CNI (Centre National d'Intelligence) a publié un "Guide pratique de la sécurité des services
Apple"292. Combien de temps faudra-t-il pour que la technologie disponible soit utilisée par les
gouvernements pour le contrôle social de leurs citoyens, sous des prétextes comme éviter une
menace pandémique ? LA GUERRE est la GUERRE et l'ennemi doit être vaincu. Les bons
citoyens suivront-ils le leader dans la lutte contre l'ennemi implacable ?

289
https://www.youtube.com/watch?v=qUukI5zjTNE
290
http://www.leparisien.fr/societe/coronavirus-tout-comprendre-a-l-application-de-tracage-stopcovid-en-
une-infographie-11-04-2020-8298066.php
291
https://www.abc.es/tecnologia/informatica/software/abci-recomienda-deshabilitar-siri-asistente-apple-
202004141136_noticia.html
292
https://www.ccn-cert.cni.es/comunicacion-eventos/comunicados-ccn-cert/9904-publicada-la-guia-practica-
de-seguridad-de-servicios-de-apple.html
154

EN COURS : Le COVID-19 est le cheval de Troie d'une révolution sociétale qui se préparait dans
les « think tanks », dans les usines du pouvoir. Désormais, le PANDÉMIE stérilise la pensée
critique et, transférant à la société la « responsabilité civique » de la victoire, parcourt sans
scrupule la vie privée des sujets. Ceux-ci devront accepter les nouvelles applications sur leurs
smartphones, applications qui deviendront éventuellement compulsives sur tous les appareils,
et l'ÉTAT pourra contrôler tous les mouvements publics et privés. Les smartphones déjà
omniprésents deviendront obligatoires, faisant valoir, comme nouveau cheval de Troie, qu'à
partir de cette date, les documents sensibles, nécessaires à la vie sociale, seront dans une
application cryptée et devront être utilisés à partir de là293.

293
https://us1.campaign-archive.com/?u=3b519162c561a81f1ee4736a3&id=c0c551f328&e=b411f7d27b
155

7. SOUMETTRE LES POLITIQUES NATIONALES AUX OBJECTIFS MONDIAUX

RÉALISÉ ou en COURS : Accélérer le processus d'ingénierie sociale, grâce à l'endettement


général des États, à la complicité des « dirigeants » et à la pression financière, médiatique et
politique dirigée par les organisations et institutions internationales.

Le magazine Bloomberg Businessweek du 10 février 2020, propriété de Michael Bloomberg, a


intitulé sa couverture « Man versus Microbe. Le coronavirus a seulement commencé ; Nous ne
sommes pas tout à fait prêts pour cela. » Il est important de bien comprendre que Michael
Bloomberg294 est également un adversaire acharné de Donald Trump, selon FORBES 2018, sa
fortune est classée 11 au classement mondial, et il est également le fondateur de la Fondation
Bloomberg déjà présentée, et est à son tour, un allié de Bill Gates 295 , d’Obama 296 , de Bill
Clinton297 et de l’OMS298.

294
https://fr.wikipedia.org/wiki/Michael_Bloomberg
295
https://www.bloomberg.org/press/releases/bill-gates-joins-mike-bloomberg-to-address-more-than-400-
city-leaders-at-fifth-virtual-convening-to-support-local-coronavirus-response/
296
https://www.bloomberg.org/press/releases/president-barack-obama-joins-mike-bloomberg-to-address-
more-than-300-cities-at-fourth-virtual-convening-to-support-local-coronavirus-response/
297
https://www.bloomberg.org/press/releases/president-bill-clinton-joins-mike-bloomberg-to-address-more-
than-140-mayors-at-second-virtual-convening-to-support-local-coronavirus-response/
Clinton était boursier des Bourses Rhodes, un fonds créé par la volonté de Cecile Rhodes et cofinancé par les
Rothschild. Tout se connecte. Nous ne devons pas perdre la trace.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Bourse_Rhodes
https://fr.wikipedia.org/wiki/Round_table_(think_tank)
https://www.rothschildarchive.org/business/rothschild_clients/

298
https://www.bloomberg.org/program/public-health/who-global-ambassador/
156

Celui qui finance impose le NORD. Ce NORD est l’expression d’une même famille, dont le père
est le libéralisme, dont le fils est le socialisme et dont le petit-fils est le marxisme. « « le
socialisme » naît du « libéralisme » ; et le communisme est le système social qui pousse
monstrueusement à la limite les tares et les vices du capitalisme. C’est pourquoi le capitalisme
(libéral) est dit gravement pervers (par accident), tandis que le communisme est pervers
intrinsèquement, et en tant même que régime social. [...] Le communisme est l’effort
permanente pour incarner dans des institutions sociales le contraire même du Décalogue299. »

S'il vous plaît, quand nous disons communisme, que les visages de Fidel, Che, Maduro, Evo ou
Lula ne vous viennent pas à l’esprit ... ils ont été ou sont de simples outils jetables et visibles
du vrai pouvoir. Pour les plus curieux, dans le pied de page vous trouverez d'autres visages
sans visages300, et derrière ces visages sans visage, des familles, des organisations et des

299
MADIRAN, Jean : « L'Hérésie du XXe siècle » ; Via Romana, Versailles, page 145-146.
300
“Les grandes entreprises se sont prononcées en faveur du mariage homosexuel. Exactement 379 sociétés et
organisations d'employeurs ont exhorté la Cour suprême à annuler les interdictions de l'État sur le mariage gay,
selon un mémoire d'un ami de la Cour obtenu par le Huffington Post. Le document devait être déposé tard jeudi
matin. "Les employeurs sont mieux servis par une règle de mariage uniforme qui donne une dignité égale aux
relations avec les employés", dit le mémoire, déposé par le cabinet d'avocats mondial Morgan Lewis. « Permettre
aux couples de même sexe de se marier améliore le moral et la productivité des employés, réduit l'incertitude
et supprime les charges administratives inutiles imposées par la disparité actuelle du traitement juridique de
l'État. » La liste, fournie en détail ci-dessous, comprend des mastodontes d'entreprise tels que : Coca-Cola
Company, Goldman Sachs, Google and Morgan Stanley. It also includes brands like Ben & Jerry’s, a division of
Unilever, and sports teams such as the New England Patriots, the San Francisco Giants and the Tampa Bay Rays.
Here is the full list of companies that have signed the amicus brief”: A.L. Nella & Company, LLP; CPAs; A.T.
Kearney; Aardema Whitelaw, PLLC; Acacia Home LLC*; Accenture; Aetna Inc.; Air Products and Chemicals, Inc.;
AJ Leo Electric and Solar; Akamai Technologies, Inc.; Alaska Airlines; Alcoa Inc.; Amazon Services Inc. *;
Amazon.com, Inc.; American Airlines Group Inc.; American Apparel*; American Express Company; American
International Group, Inc.*; Aparicio-Mercado Law, L.C.*; Apple Inc.; AppNexus Inc.*; Aramark; Arbor Brewing
Company, LLC; Arnold & Porter LLP; Aspen Skiing Company; Assemble Sound LLC; AT&T Inc.; Atlas Cut Stone;
Atticus Circle; The Austin Gay and Lesbian Chamber of Commerce; Avanade Inc.; Bain & Company, Inc.*;
Bakehouse Art Complex*; Baker & McKenzie LLP; Bank of America; The Bank of New York Mellon Corporation;
Barclays; Barnes & Noble, Inc.; bebe stores, inc.; Becton, Dickinson and Company; Belcampo Inc.; Ben & Jerry’s;
Big Duck Studio, Inc.; Bigelow Villa LLC; Billy’s Farm*; BlackRock, Inc.; Bloomberg L.P.; Blue Apron, Inc.; Blue Heron
Ventures; Blue Moon Hotel / Winter Haven Hotel*; Blume, Faulkner & Skeen, PLLC*; Boehringer Ingelheim
Pharmaceuticals, Inc.*; Boston Community Capital, Inc.; Boston Consulting Group; The Boston Foundation*;
Boston Medical Center Corporation*; Boston Scientific Corporation; Brady Mills LLC; BrandQuery LLC; Bristol-
Myers Squibb Company; Broadcom Corporation; Brocade; Cablevision Systems Corporation; Capital One
Financial Corporation; Captain Wendell’s Marine Services LLC; Cardinal Health, Inc.*; Care Resource; CBS
Corporation; CEB; Central Physical Therapy and Fitness, PSC; CGI; Charlotte Business Guild; The Chubb
Corporation; CIGNA Corporation; Cisco Systems, Inc.; Citigroup Inc.; City Catering Company; City Lites Neon, Inc.;
The City of Ann Arbor, Michigan; Civitas Public Affairs Group; Clean Yield Asset Management; CloudFlare, Inc.;
CMIT Solutions of Seattle Downtown; The Coca-Cola Company; Cohen & Associates; Colgate-Palmolive Company;
Columbia FunMap, Inc. *; Comcast Corporation; The Computer Butler; ConAgra Foods, Inc.*; The Corcoran
Group; Corner Brewery, LLC*; Corning Incorporated*; Cox Enterprises, Inc.; Crazy Misfits Pet Services; Credit
Suisse Securities (USA) LLC; Cummins Inc.; Cupcake Royale*; CVS Health Corporation; Dallas Voice; Dana-Farber
Cancer Institute, Inc.*; Danaher Corporation; David J. Jarrett, P.C.; David Kosar Insurance Agency; David Mack
Henderson Income Tax Preparation; DCI Group AZ, L.L.C.*; Deloitte LLP; Delta Air Lines, Inc.; Depository Trust &
Clearing Corporation*; The Desert Business Association*; Deutsche Bank AG; Diageo North America, Inc.;
DIRECTV; DocuSign; Domini Social Investments LLC; The Dow Chemical Company; Dreamcatcher Arts and
Publishing Ltd. *; Dropbox, Inc.; DuPont; eBay Inc.; Edelman; Eldercare Consulting; Electronic Arts Inc.;
EnduringHydro, LLC; Ernst & Young LLP; The Estée Lauder Companies Inc.; Event Rents*; Everything Real Estate
LLC; Express Movers Inc.; Facebook, Inc.; Farella Braun + Martel, LLP; Fastsigns*; Fenwick & West LLP; First Data
157

Corporation*; 1st Security Bank; 1stdibs.Com, Inc.; FIT Technologies; Flanery CPA; Full Court Press
Communications; G.A.W., Inc. *; The Gay and Lesbian Chamber of Commerce Nevada*; General Electric
Company; General Mills, Inc.; Gensler; Gilt Groupe Holdings, Inc.; GlaxoSmithKline LLC; Gleason & Associates
Claims Services; Go Factory, Inc.; Goethel Engelhardt, PLLC; The Goldman Sachs Group, Inc.; Google Inc.; Goulston
& Storrs, P.C.*; Great Officiants LLC; The Greater Connecticut Gay and Lesbian Chamber of Commerce; Greater
San Diego Business Association*; Greater Seattle Business Association; Greensulate; Grossman Marketing Group;
Group Health Cooperative*; Groupon*; Growing Hope; Harrell Remodeling; The Hartford Financial Services
Group, Inc.*; Healthline; Hewlett-Packard Company; Hilton Worldwide Holdings Inc.*; Holdredge Wines;
Homeward Pet Adoption Center; Horizon Air Industries, Inc.; House Packard LLC; HSBC; Ikard Wynne LLP; The
Independence Business Alliance; The Inland Northwest Business Alliance; Insala, Ltd; Inspirato, LLC; Integrated
Archive Systems, Inc.; Integrity Law Group*; Intel Corporation; Intuit Inc.; INUS Group, LLC; Jackson Hole Group
LLC; Jagod Designs; Jazz Pharmaceuticals, Inc.; Jenn T. Grace International LLC; Jennifer Brown Consulting; JetBlue
Airways Corporation; The Jim Henson Company; Johnson & Johnson; Johnston, Kinney and Zulaica LLP; Jonathan
L. Bowman, Attorney at Law, PS; JPMorgan Chase & Co.; Julian Chang Consulting, Inc.; kapchur.us photography;
The Kathy A. Janssen Foundation; Kazan, McClain, Satterley, & Greenwood, PLC; Keir Jones Agency – State Farm;
Keker & Van Nest LLP*; KEO Marketing Inc.; Kimberly-Clark Corp.; Kimpton Hotel & Restaurant Group, LLC;
Kollmar Sheet Metal Works, Inc.; Kotzan Chiropractic*; KPMG LLP; Lambda Business Association; Laparoscopic
Institute for Gynecologic Oncology; Larson Marketing & Communications LLC; Laughton Properties*; Law Offices
of Joel L. Sogol; Law Office of Lisa E. Schuchman; Law Office of Lorie L. Burch, PC; Law Offices of Robin L. Bodiford,
P.A.*; The Law Office of Susan K. Fuller, PLLC; Levi Strauss & Co.; Liberty Burger*; Lieff Cabraser Heimann &
Bernstein, LLP; Life & Love Celebrations*; Link in the Chain Foundation, Inc.; Littler Mendelson, P.C.; LNT, Inc.;
The Long Beach Gay & Lesbian Chamber of Commerce; Lori Karbal et al*; Loring, Wolcott & Coolidge Trust, LLC;
The Los Angeles Gay & Lesbian Chamber of Commerce*; Main Street Hair Shoppe Ltd.; Marriott International,
Inc.; Marsh & McLennan Companies, Inc.; Massachusetts Mutual Life Insurance Company; McGraw Hill Financial,
Inc.*; McKesson Corporation*; McKinsey & Company, Inc.*; Merca Property Management; The Miami-Dade Gay
& Lesbian Chamber of Commerce; Microsoft Corporation*; The Mid-America Gay & Lesbian Chamber of
Commerce; Miller & Olson, LLP; Miller Shelton Group, LLC*; MillerCoors LLC; Mintz, Levin, Cohn, Ferris, Glovsky
and Popeo, P.C.; Mona Smith PLLC; Moody’s Corporation; Morgan Miller Plumbing; Morgan Stanley; MWW
Public Relations; NAMI Dallas, Inc. *; The Nashville LGBT Chamber of Commerce; The National Gay & Lesbian
Chamber of Commerce; Nationwide Mutual Insurance Company; Neumann Capital Management, LLC; The New
England Patriots; New Leaf Columbus; New York Life Insurance Company; Nifty Hoops, LLC; NIKE, Inc.*; Nixon
Peabody LLP*; North Texas GLBT Chamber of Commerce*; Northrop Grumman Corporation; OBOX Solutions;
Office Depot, Inc.; The Ogilvy Group, Inc.; Ogletree, Deakins, Nash, Smoak & Stewart, P.C.; ONE Community
Media, LLC; 1 Source Consulting Solutions*; Oracle America, Inc.; Orbitz Worldwide, Inc.*; Out & Equal Workplace
Advocates; Outerwall Inc.; Pakmode Publications, LLC; d/b/a Pakmode Media + Marketing; Pandora Media, Inc.;
PATH; Peabody & Arnold LLP*; Pepper Hamilton LLP; PepsiCo; Pfizer Inc.; Pixelligent Technologies LLC; Plexus
Education Foundation; Plexus LGBT and Allied Chamber of Commerce; Portland Area Business Association*;
PricewaterhouseCoopers LLP; PrideFest; The PrintingWorks; Pro-Tec Data, Inc.; Procter & Gamble; ProTrials
Research, Inc. *; Prudential Financial, Inc.; Puma Spring Vineyards; Qualcomm Incorporated; Quorum; RAFI
Architecture and Design*; Rainbow Chamber of Commerce Silicon Valley; Ralph’s Regal Weddings; Ray Holley
Communications*; RBC Capital Markets, LLC; Replacements, Ltd. *; Restaurant Management Concepts;
Reverberate! Marketing Communications, Inc.; Rising Tide Brewing Company*; RJR Photography; Robert H Stutz
Jr CPA*; Rockwell Automation, Inc.; Rotella & Hernandez, LLC; The Sacramento Rainbow Chamber of
Commerce*; Sadek Bonahoom PLC; The San Francisco Chamber of Commerce; The San Francisco Giants; The
Seattle Lesbian, LLC; Seattle Metropolitan Chamber of Commerce*; Sempra Energy*; Seyfarth Shaw LLP; Shingles
Roofing LLC*; Sidetrack, Inc. *; Simon, Schindler & Sandberg LLP; Skellenger Bender, P.S.; Skyworks Solutions,
Inc.*; Sleeves Up Productions, LLC*; Sōw; Spectra Law PS; Spry Vision, Inc.; St. Jude Medical, Inc.; Staples, Inc.*;
Starbucks Corporation; Starrtek LLC*; State Street Corporation; Steven Graves Insurance Agency*; Stonewall
Behavioral Health; Stonewall Columbus; Stuffed Cakes, LLC*; Sun Life Financial (U.S.) Services Company, Inc.;
SunDaily; Support.com, Inc.; Sweet Dixie Kitchen*; Symantec Corporation; Taber Food Services, Inc.; dba Hobee’s
California Restaurants; The Tampa Bay Rays; Target Corporation; TD Bank, N.A.; TD Securities (USA) LLC; Tech
Data Corporation*; TestTracks; Thinking Cap Communications & Design; Third Point LLC; Thomson Reuters*;
Tiwary Entertainment Group LLC; TNT Promotions, LLC*; TOCA Events, LLC*; TravelOut, Inc.; Tutta Bella
Neapolitan Pizzeria; Twitter, Inc.; 206 Inc. *; UBS AG; The Ultimate Software Group, Inc.; United Airlines, Inc.;
United Therapeutics Corporation; Uptown Physicians Group*; VCB Consulting & Accounting Services*; Verizon
Communications Inc.; Viacom Inc.; Visa Inc.; VitaPerk*; VMware, Inc. *; W. M. Martin Advertising; W.W. Grainger,
158

organismes comme ceux que nous avons déjà mentionnés tout au long de ce travail.
N'oublions pas, et pour bien l'enregistrer, répétons une fois de plus ce qui a déjà été dit, mais
illustrons-le avec un autre exemple, celui de Lawrence McDonald301, membre du Congrès
américain, assassiné par une attaque soviétique sur le vol KAL 007, le 1er septembre 1983 :

« L'objectif des Rockefeller et de leurs alliés est de créer un seul GOUVERNEMENT MONDIAL
alliant super capitalisme et communisme sous la même bannière, et sous leur contrôle... Est-
ce que j'attends une conspiration pour ça ? Oui en effet. Je suis convaincu qu'il existe un tel
complot de portée internationale, prévu pour de nombreuses générations, et d'une nature
incroyablement perverse302. »

Maintenant oui, le NORD de cette famille de REVOLUTIONNAIRES, « libéro-social-


communiste », on pourrait le segmenter de la manière suivante :

a. Révolution contre nature 303 : le mariage gay, bisexuel, transsexuel et tous les
stéréotypes inimaginables que la culture peut générer selon la théorie du « genre ».
Castration sociale, fracture démographique, élimination de l'abri naturel d'une
personne, à savoir, la famille naturelle304.

Inc.*; W/S Development Associates LLC*; Walsh Wellness Center*; The Walt Disney Company*; Wasserman
Media Group; Wells Fargo & Company; Whey Natural! USA LLC; Wisconsin LGBT Chamber of Commerce; Witeck
Communications, Inc.; The Workplace Equality Index; Wyndham Worldwide Corporation; Xerox Corporation;
Xfund; YES DESIGN GROUP; Ypsilanti Downtown Development Authority; Zausmer, Kaufman, August & Caldwell,
P.C.; Zingerman’s Community of Businesses; ZoomSystems; Zynga Inc.

Companies with an asterisk listed after the name are represented by WG+R Law Group, a California-based law
firm, rather than the Washington, D.C.-based Morgan Lewis.

https://www.huffpost.com/entry/marriage-equality-
amicus_n_6808260?guccounter=1&guce_referrer=aHR0cHM6Ly93d3cuZ29vZ2xlLmNvbS8&guce_referrer_sig=
AQAAAMJVOWY7tqWphK3ATYfj3Yo5PF7X8yJEkctEfjzoV5GcGPH3mlPlplNVBN5vo68mUcrGFGHZq0EnSGsaxyZK
8_MHFbxa1e3PgzhtQtRieWAvgVYJpLV9HA-XpEc2r4gGkYRFqJ79oA5VFtD6FErho6MZWakNkJK7s8YadCXu3d-q
301
https://history.house.gov/Historical-Highlights/1951-2000/The-Soviet-shoot-down-of-flight-KAL007-
%C2%A0resulting-in-the-death-of-Representative-Larry-McDonald-of-Georgia/
https://fr.wikipedia.org/wiki/Larry_McDonald
302
“Dix jours Avant son assassinat, le président John Fitzgerald Kennedy déclarait à l’Université de Columbia :
« La direction du Bureau du président a été utilisée pour fomenter un complot pour anéantir les libertés des
Américains et avant que je quitte le Bureau, je dois informer les Américains de ces conditions », 12, novembre
1963. BOBOC, Jean : « Le Transhumanisme décrypté » ; Éditions Apopsix, France, 2017, pages 305-306.
https://youtu.be/xdjDvXVFcn8

303
« Aucune négation, dans l’ordre moral et religieux, n’est plus universelle que la négation de la loi naturelle.
Sans loi naturelle, pas de loi du Christ. Sans nature, pas de surnaturelle. Sans le Décalogue et sa religion naturelle,
plus de religion révélée. C’est une négation qui emporte tout le temporel et tout le spirituel. » MADIRAN, Jean :
« L'Hérésie du XXe siècle » ; Via Romana, Versailles, page 199.
304
https://www.opendemocracy.net/en/oureconomy/coronavirus-crisis-shows-its-time-abolish-family/
159

b. Révolution linguistique : modification du langage, création de nouvelles expressions,


qui véhiculent les concepts mentaux nécessaires à la normalisation de la contre nature
et d'une éthique matérialiste. Un monde nominaliste sans ontologies, tout se passe
comme on souhaite l'interpréter. Quand l'homme est capable de nommer bien le mal,
c'est un signe que tout totalitarisme est possible, qu'il n'y a aucune limite aux instincts
les plus bas.
c. Révolution eugénique : contraception, stérilisation, avortements massifs 305 ,
avortements sélectifs 306 , avortements prédictif 307 , stérilisation compulsive,
euthanasie, expérimentation embryonnaire. Vente d'organes d'enfants avortés308 et
de personnes euthanasiées309.

305
UN - Policy Brief - the impact of COVID-19 on Women
306
« Le diagnostic prénatal étant déjà passé dans les protocoles médicaux et dans les mœurs, l’eugénisme est
bien présent dans nos sociétés. [...] En France, 96% des couples auxquels on annonce que leur enfant est atteint
de mongolisme, choisissent de ne pas le faire naître. La pression sociale et médicale est telle que seulement très
peu insistent pour garder l’enfant et la grande majorité n’accepte pas d’accueillir un handicapé ». BOBOC, Jean :
« Le transhumanisme décrypté » ; Éditions Apopsix, France, 2017, page 277. « Selon l’INED (Institut National
d’Etudes Démographiques), il y aurait eu en Chine avec le programme One Child, 330 millions d’avortements de
ce type entre 1970 et 2011 ». BOBOC, Jean : « Le transhumanisme décrypté » ; Éditions Apopsix, France, 2017,
page 296.
307
« En Angleterre, au nom du principe de précaution, on supprime des embryons porteurs du gène BRCAI, qui
n’implique cependant qu’une présomption de probabilité de développer un cancer du sein à l’âge adulte. »
BOBOC, Jean : « Le transhumanisme décrypté » ; Éditions Apopsix, France, 2017, page 277.
308
https://www.foxnews.com/opinion/shock-video-planned-parenthood-sells-dead-baby-body-parts
https://www.lifesitenews.com/news/planned-parenthood-selling-aborted-babies-organs-and-tissue-was-a-
humanitar
https://www.youtube.com/watch?v=MjCs_gvImyw
309
https://www.theguardian.com/world/2019/jun/17/china-is-harvesting-organs-from-detainees-uk-tribunal-
concludes
160

310

310
Guttmacher Institut et ses partenaires dans la promotion du développement de l'avortement au niveau
international.
https://www.guttmacher.org/international/abortion
161

Comme déjà l'a souligné Jean Boboc311, « de sa procréation médicalement assistée, à


sa naissance et à son euthanasie ou à son suicide lui-aussi médicalement assisté, la vie
de l’homme dans sa totalité est de plus en plus marquée du sceau du totalitarisme,
tout comme l’eugénisme qui l’accompagne formant ensemble avec les procédés de
PMA312 un inséparable binôme.

[…] L’enfant fabriqué selon les normes d’un contrat qui inclut le service de « contrôle
de qualité » et de l’éventuelle IVG313 subséquente, simple moyen au service du dit-
contrat, [...] est le modèle paradigmatique de la toute-puissance médicale qui ne
souffre aucune critique. Le droit régalien « faire mourir ou laisser vivre » s’inverse
progressivement en « droit de pouvoir « faire » vivre et de « laisser » mourir [...]314. »

Pour un bon observateur, on n’a pas besoin de beaucoup de mots, l'entreprise qui se
cache derrière le cri libertaire, « c'est mon corps, je décide », est pharaonique
(laboratoires, recherche, vente de l'enfant à la demande, élimination des frais sociaux
et de la santé, etc., etc., etc.). Il cache également le contrôle démographique, la
réduction des « estomacs inutiles315 », et la conservation des ressources naturelles
dans le coffre-fort des ÉLITES.

311
https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Boboc
312
PMA : Procréation Médicalement Assistée.
313
IVG : Interruption Volontaire de la Grossesse.
314
BOBOC, Jean : « Le transhumanisme décrypté » ; Éditions Apopsix, France, 2017, pages 262-264.
315
https://www.cronicadelquindio.com/noticia-noticia_opinion-op-13527
162

d. Révolution économique : libéralisme radical télécommandé… quelqu'un peut aussi


dire socialisme. Continents, Régions, Nations condamnés à cesser de produire certains
produits, ou à en produire d'autres. Une économie contrôlée par l'ELITE FINANCIÈRE
INTERNATIONALE, à leur profit, sous la mascarade, si nécessaire, d'un marché libre.
e. Révolution politique : Une plus grande centralisation du pouvoir dans les organisations
internationales existantes ou à créer. Les gouvernements nationaux en tant que
simples administrateurs. N'oublions pas que la RÉVOLUTION est centralisatrice,
unitaire. La République Universelle. Constitution d'une GOUVERNANCE MONDIALE.

Pour les trois points précédents (a, b et c) les vidéos suivantes sont pédagogiques.

VIDÉO : Argentine, effondrement économique, lobbying et corruption316.

VIDÉO : Explications d'un éleveur de moutons

https://www.amazon.com/Exterminio-%C3%89tnico-Mundial-Spanish-Sagastume-ebook/dp/B006ZAH2MI
316
https://www.youtube.com/watch?v=BZZ0zjwYEJI&feature=youtu.be
163

8. PRENDRE LES RICHESSES, REFORMER L'ÉCONOMIE DE FORME DARWINIENNE

RÉALISÉ : Transfert d'actifs à des prix dérisoires après l'implosion des actions 317. Dans le cas
américain, il y a eu de lourdes pertes au cours du mois de mars 2020, cependant, le même
mois s'est terminé avec des gains sidéraux en bourse 318 , après l'annonce, le 23 mars, du
programme d'achat illimité, par la Réserve fédérale, d'obligations d'entreprises bien notées,
tant sur les marchés primaires que secondaires319. Toutes les annonces faites par la Réserve
fédérale, ainsi que l'engagement du Congrès américain de parvenir à un compromis sur le plan
de soutien à l'économie de 2.200 milliards de dollars ; c'est-à-dire près de 9% du PIB, ont
permis aux actifs risqués de rebondir dans des proportions historiques. À titre d'exemple ; En
trois jours, les actions américaines ont progressé de 17,6% et les actions européennes de près
de 15%. […] Dans le même temps, cependant, les statistiques économiques étaient

317
https://tradingeconomics.com/united-states/stock-market
318
Les yeux rivés vers les Etats-Unis ANALYSE DE MARCHÉ-27/03/2020 « Les Etats-Unis clôturent les 5 derniers
jours par une 3ème journée de rebond, soit la meilleure performance sur 3 jours depuis 1933. Les indices
enregistrent une performance de 9.16% pour le S&P500 et 12.27% pour le Dow Jones sur les 5 derniers jours.
Grâce à cette progression, la troisième d'affilée, le DJ a quitté le « bear market » où il s'était installé il y a deux
semaines. Ce sont les secteurs ayant accusé les plus fortes baisses récemment qui ont performé cette semaine :
sociétés pétrolières (+48%), de loisirs (+44%), compagnies aériennes (+44%). Au contraire, les secteurs résilients
ont rendu une partie de leurs gains, comme l’alimentation de détail (-15%). »

https://www.edmond-de-rothschild.com/site/France/fr/actualites/analyse-de-marche/v2/7828-les-yeux-rives-
vers-les-etats-unis

319
https://elpais.com/economia/2020-03-23/la-reserva-federal-anuncia-compras-ilimitadas-de-activos-hasta-
que-se-estabilicen-los-mercados-financieros.html
164

extrêmement mauvaises : les PMI ont atteint des niveaux bas record dans le monde et les
inscriptions au chômage aux États-Unis dépassaient les 3 millions en une semaine320.

Sur la destruction de l'économie réelle, l’European Automobile Manufactures Association


321
(ACEA) , représentant les 16 plus grands producteurs de véhicules en Europe (voitures, vans et
fourgonnettes, camions et autobus) 322 a informé, le 27 avril 2020, que les immatriculations
européennes de voitures avaient baissé de -55,1% au cours du mois de mars323.

320
https://www.edmond-de-rothschild.com/SiteCollectionDocuments/asset-
management/market%20flash/edram-flash-marches-27-03-2020.pdf
321
https://www.acea.be/
322
1. Daimler, 2. Ford, 3. CNH Industrial, 4. PSA Groupe, 5. BMW Group, 6. Honda, 7. FCA (Fiat Chrysler
Automobiles), 8. Jaguar & Land Rover, 9. Volvo cars, 10. Hyundai, 11. DAF, 12. Groupe Renault, 13. Ferrari, 14.
Toyota, 15. Volvo Trucks, 16. Volkswagen.
323
Voir aussi : https://drive.google.com/open?id=1Z-1uRlSGqfscu9ow2Zp_nVI3ReBTEud0
165
166

ET APRÈS…

A propos des différents objectifs que nous venons de développer, Daniel Estulin324, ajoute un
autre qui nous semble technologiquement possible, à savoir :

« Contrôle sur le comportement d'une personne : [...] nous avons le contrôle sur le
comportement d'une personne au travail et aussi pendant leur temps libre, y compris en
obtenant des informations sur ce qu'ils mangent, ce qu'ils aiment et les objets qu’ils touchent.
Des caméras de surveillance vidéo et des microphones seront installés pour aider à contrôler
les gens. En plus des attributs techniques traditionnels, divers appareils ou gadgets «
intelligents » seront utilisés dans les automobiles, les défibrillateurs et autres appareils
électroménagers, les caméras démographiques, les drones et même les micro-puces
implantées dans le corps humain. Avec le coronavirus, la mise en œuvre obligatoire des micro-
puces pourrait être justifiée. Les autorités s'efforcerons de couvrir à 100% la population avec
ces moyens techniques de contrôle. Comment vont-ils justifier la mise en place de la puce dans
le corps des gens ? Facile La puce intelligente servira de système d'alerte précoce pour les
maladies »325.

Un article publié le 18 avril par « Ser Humano IO326», rend compte que les puces sont déjà une
réalité en Suède et analyse l'implantation de puces dans la population327.

324
https://english.danielestulin.com/
325
https://www.mentealternativa.com/la-agenda-de-dictadura-sin-lagrimas-post-coronavirus-por-daniel-
estulin/
326
https://serhumano.io/transhumanismo/implantes-chips-seres-humanos-suecia/
Ver también https://www.bbc.com/mundo/noticias-46372725
327
https://www.youtube.com/watch?v=Jk6NOSFgYqE&feature=youtu.be
https://www.youtube.com/watch?v=QXslR-HkCVA
167

« Comme le note Jacques Testart328, l'un des parents du premier bébé éprouvette français, on
ne peut plus se vanter de sagesse en matière de transhumanisme, où «étape par étape, année
après année, d'une petite transgression indolore à une autre petite transgression indolore,
notre humanité trans humanité toujours plus technophile pourrait s'habituer à l'idée de la post
humanité », comme le souligne le chirurgien urologue Laurent Alexandre329, transhumaniste
qui s'interdit les extravagances post-humanistes. Bien que « régulièrement, les lignes morales
admises à un moment donné subiront des transgressions toujours plus grandes et toujours
plus rapides. La définition de ce qui est admissible est en constante évolution, suscitant à
chaque fois un scandale rapidement absorbé par un nouveau changement de ligne ». C'est ce
à quoi nous assistons et qui implique tant de problèmes bioéthiques. D'un autre côté, Laurent
Alexander écrit : « En nous rendant flous, les frontières entre ce qui est admissible et ce qui
est interdit disparaîtront. [...] On peut penser que la notion de ligne rouge disparaîtra
aussi330. » »

328
https://fr.wikipedia.org/wiki/Jacques_Testart
329
https://fr.wikipedia.org/wiki/Laurent_Alexandre
330
ALEXANDER, Laurent : « Le transhumanisme oui, la posthumanité non » ; en BOBOC, Jean : « Le
Transhumanisme décrypté » ; Éditions Apopsix, Francia, 2017, page 260-261.
168

Comprenons-le bien, dans une société dont le droit positif a détrôné le droit naturel et, par
conséquent le Décalogue331, qui a embrassé l'éternelle dialectique hégélienne, où les lois se succèdent
une après l'autre par une nouvelle volonté kantienne transformée en impératif catégorique, dans en
jeu dialectique « ad-infinitum », la révolution se fait continuelle et la ligne rouge, qu'Alexandre
mentionne, dure de façon décorative le temps nécessaire aux groupes de pression pour se préparer à
une nouvelle attaque médiatique et à la mise en place d'une nouvelle morale. La casuistique ne
manquera pas et la pseudo compassion non plus.

Toute relation PERMIS-INTERDIT répond de manière transitoire à un moment et à un lieu


circonstanciel. La morale n'est rien de plus qu'une valeur imposée, sans logique ni cohérence,
contradictoire et oppressive, car faite loi, elle ne peut être abolie et enfreinte que par une autre loi,
qui ne la limite pas, mais la fait plutôt avancer vers le précipice existentiel de la société.

Le développement incontrôlé de l'idéologie transhumaniste, le matérialisme en acte, conduit


nécessairement à une société écrasée par le totalitarisme. « Certes, un totalitarisme d’un nouveau
genre mais un totalitarisme tout de même susceptible d’anéantir nos libertés, dès lors que la pression
sociale et médicale conjuguée imposera par une nouvelle morale, de se conformer au cadre
anthropologique choisi par l’État ou par le Nouvel Ordre332. »

331
« La racine profonde et dernière des maux que nous déplorons dans la société moderne est la négation et le
rejet d’une règle de moralité universelle, soit dans la vie individuelle, soit dans la vie sociale et les relations
internationales : c’est-à-dire la méconnaissance et l’oubli de la loi naturelle elle-même. » ; PIE XII : « Encyclique
Summi Pontificatus » ; cité par MADIRAN, Jean : « L'Hérésie du XXe siècle » ; Via Romana, Versailles, 2018, page
205-206.
332
BOBOC, Jean : « Le transhumanisme décrypté » ; Éditions Apopsix, France, 2017, page 261.
169

L’ÉLITE GLOBALISTE qui veut façonner le NOUVEL ORDRE MONDIAL est capricieuse et têtue ;
elle est acharnée dans son NORD, peu importe qu'il y ait de la casse chez les ennemis et les alliés.
N'oublions pas la vieille leçon, la « Révolution dévore ses enfants. » En essayant de clore ce chapitre,
regardons à nouveau le grand architecte, le grand stratège de ce monde de petits intérêts et de vanités
apocalyptiques. Le 3 avril 2020, encore une fois Henry Kissinger fait son apparition à travers le Wall
Street Journal333. Très calmement, sous la rubrique « opinion », il encadre les troupes. Quoi qu'il en
soit, trois lignes directrices doivent être respectées :

- Premièrement : Préparez-vous systématiquement à protéger vos populations contre les


pandémies en vous ouvrant, en coopérant à la planification et à l'exploration aux confins de
la science.

- Deuxièmement : Concevoir des programmes qui atténuent les effets du chaos imminent sur
les populations les plus vulnérables du monde.

- Troisièmement : sauvegarder les principes de l'État libéral mondial (gouvernance mondiale)


contre le mythe fondateur du gouvernement moderne (État-nation).

333
https://www.wsj.com/articles/the-coronavirus-pandemic-will-forever-alter-the-world-order-11585953005
https://www.voltairenet.org/article209699.html
170
171

Nous venons pour le vaccin contre le despotisme, s'il vous plaît

NOTE : Auteur, Quino.


172

17- LA CONCLUTION DE LEONARDO

« Il ne faut pas se tromper : dans le monde d'aujourd'hui, il n'y a que deux partis. Celui, que
l'on peut appeler la Révolution, tend avec une force gigantesque à la destruction de tout l'ordre ancien
et hérité, pour élever au-dessus de ses ruines un nouveau monde paradisiaque et une tour qui atteint
le ciel ; et certainement il ne manque pas pour cette future construction, de formules, de schémas
arbitraires et magiques ; Il a tous les plans, qui sont les plus délicieux du monde. L'autre, que l'on peut
appeler la Tradition, enclin à suivre les conseils de l'Apocalypse : « Gardez toutes les choses que vous
avez reçues, même si ce sont des choses humaines et périssables334. »

« L'union des nations en grands groupes, d'abord ; puis dans un seul Empire Mondial, est un
rêve puissant et un grand mouvement du monde d'aujourd'hui, cela ne peut [...] être fait que par le
Christ ou contre le Christ. Ce que seul Dieu peut faire (et finira par le faire, comme nous le croyons,
comme promis), le monde moderne essaie fiévreusement de le construire sans Dieu, reniant le Christ,
abhorrant l'esquisse ancienne de l'unité qui s'appelait la Chrétienté, et opprimant même fermement
la nature humaine, avec la suppression prétendue des familles et des patries.

Mais nous défendrons jusqu'au bout ces espaces naturels de l'humanité, ces noyaux primitifs,
avec la consigne non pas de gagner mais de n'être pas vaincus.

Autrement dit, sachons que si nous sommes vaincus dans ce combat, c'est le plus grand
triomphe ; parce que si le monde se termine, alors le Christ a dit la vérité, et alors la fin est un gage de
résurrection.

Il faut être naïf

pour courir ce lièvre

Si vous regardez de près, le lévrier court moins vite que le lièvre, et si les lévriers actuels
rattrapent les lièvres, cela est dû à un lévrier naïf, qui, à l'époque préhistorique, continuait à courir
malgré le fait qu'il perdait du terrain. Les autres lévriers voyant cela, ont abandonné et ont dit : « Belle
illusion ! » et ils ont eu la surprise de leur vie en voyant l'autre revenir avec la grande oreille dans la
bouche, car il avait découvert, pour sa race, que le lièvre est plus rapide, mais moins résistant335. »

Je vous laisse réfléchir.

334
CASTELLANI, Leonardo : « Dinámica social, n° 85/86 (noviembre/diciembre de 1957) » ; reproduit en « Cristo
¿vuelve o no vuelve? » ; Segunda edición; cité en CASTELLANI, Leonardo : « Pluma de ristre » ; Libros Libres,
Madrid, 2010, page 27.
335
CASTELLANI, Leonardo : « Dinámica social, n° 13/14 (septiembre/octubre de 1951) » ; reproduit en « Cristo
¿vuelve o no vuelve? » ; Segunda edición; cité en CASTELLANI, Leonardo: « Pluma de ristre »; Libros Libres,
Madrid, 2010, pág. 207; cité en CASTELLANI, Leonardo : « Pluma de ristre » ; Libros Libres, Madrid, 2010, page
207.
173

Frátres : Sóbri estóte, et vigiláte :

qui adversárius véster diábolus,

tamquam léo rúgiens, círcuit,

quaérens quem dévoret :

cúi resístite fórtes in fide.

I Petrus 5336

336
« Frères, Soyez sobres et veillez car votre ennemi, le Diable, comme un lion rugissant, rôde, cherchant qui
dévorer : résistez-lui, fermes dans la foi » (1ère épitre de saint Pierre, chapitre 5).
174

18- ACRONYMES, INSTITUTIONS ET PERSONNES

APHRC / African Population and Health Research Center / https://aphrc.org/

Becarios famosos de la Bourse Cecile Rhodes / https://fr.wikipedia.org/wiki/Bourse_Rhodes

Bernies Sanders / https://berniesanders.com/

Bilderberg Group / https://bilderbergmeetings.org/

Bill & Melinda Gates Foundation / https://www.gatesfoundation.org/

Bloomberg Philanthropies / https://www.bloomberg.org/

CDC / Centers for Disease Control and Prevention / https://www.cdc.gov/

Center Health Security – Johns Hopkins Bloomberg of Public Health /


https://www.centerforhealthsecurity.org/

CN-CERT / Centro Criptológico Nacional / https://www.ccn-cert.cni.es/

CFR / Council Foreign Relations / https://www.cfr.org/

Chase Manhattan Bank / https://www.chase.com/

Columbia University in the City of New York / https://www.columbia.edu/

Data.org / https://www.data.org/

Didier Raoult / https://didierraoult.com/

DREES / Ministère des Solidarités et de la Santé – Etude et Statistiques / https://drees.solidarites-


sante.gouv.fr/etudes-et-statistiques/

ECB / European Central Bank / https://www.ecb.europa.eu/home/html/index.en.html

Edmond de Rothschild / https://www.edmond-de-rothschild.com/site/Suisse/fr

EHPAD / Établissement d’Hébergement pour Personnes Agés Dépendantes / https://www.ehpad.fr/

ACEA / European Automobile Manufactures Association / https://www.acea.be/

Fabian Society / https://fabians.org.uk/

FMI / Fondo Monetario Internacional / https://www.imf.org/external/french/index.htm

Forum de Paris sur la Paix / https://parispeaceforum.org/fr

Georges Soros / https://www.georgesoros.com/

Google Foundation / https://www.google.org/

Gouvernement / https://www.gouvernement.fr/

Guttmacher Institute / https://www.youtube.com/watch?v=MjCs_gvImyw

Henry Kissinger / https://www.henryakissinger.com/

INE / Instituo Nacional de Estadísticas / https://ine.es/


175

INDEC / Instituto Nacional de Estadísticas y Censos / https://www.indec.gob.ar/

INSEE / Institute National de la Statistique et des Etudes Economiques / https://insee.fr/fr/accueil

Internacional Socialista / https://www.internacionalsocialista.org/

Ipas Health, Access, Rights / https://www.ipas.org/

IPPF / International Planned Parenthood Federation / https://www.ippf.org/

ISTAT / Istituto Nazional di Statistica / https://www.istat.it/it/

Jacques Attali / http://www.attali.com/

Jeffrey D. Sachs / https://www.jeffsachs.org/

JHP / John Hopkins University / https://www.jhu.edu/

JHSPH / John Hopking Bloomberg School of Public Health / https://www.jhsph.edu/

Knut Wittkowski / https://www.linkedin.com/in/knutmwittkowski

La Santa Sede / http://www.vatican.va

Le portail de l'Économie, des Finances, de l’Action et des Comptes publics /


https://www.economie.gouv.fr/

London School of Hygiene & Tropical Medicine / https://www.lshtm.ac.uk/

Master Card Center / https://www.mastercardcenter.org/

Milken Institute / https://milkeninstitute.org/


National Institut of Health / https://www.nih.gov/
NOM / Nuevo Orden Mundial

OCDE / L’Organisation de Coopération et Développement Economique / https://www.oecd.org/

OMS / Organización Mundial de la Salud / https://www.who.int/

ONU / Organización de las Naciones Unidas / https://www.un.org/

Open Society Foundation / https://www.opensocietyfoundations.org/

Project Syndicate / https://www.project-syndicate.org

Rhodes Trust / https://www.rhodeshouse.ox.ac.uk/

Santé Publique France / https://www.santepubliquefrance.fr/

SCIELO / Scientific Electronic Library Online / https://scielosp.org/

SEC / U.S. Securities and Exchange Commission / https://www.sec.gov/

Shiva Ayyaduraii / https://vashiva.com/

The Lancet / https://www.thelancet.com/

The Office of Gordon Brown and Sarah Brown / https://gordonandsarahbrown.com/gordon-brown/


176

The Piligrims Society / https://www.pilgrimsociety.org/

The Rhodes Trust / https://www.rhodeshouse.ox.ac.uk/

The Rhodes Trust - Office of the American Secretary / http://www.rhodesscholar.org/

The Rockeffeler Foundation / https://www.rockefellerfoundation.org/

The Rothschild Archives / https://www.rothschildarchive.org/

The Trilateral Commission / http://trilateral.org/

The White House / https://www.whitehouse.gov/

Trading Economics / https://tradingeconomics.com/

UNFE / Unidad Nations Human Rights / https://www.unfe.org/

UNFoundation / United Nations Foundation / https://unfoundation.org/

UNFPA / United Nations Population Fund / https://www.unfpa.org/

USAGov / USA Goverment / https://www.usa.gov/espanol/


177

19- BIBLIOGRAPHIE ET VIDÉOS

ARTICLES
Coronavirus : "Si toute crise devient guerre, nous sommes condamnés à une guerre à perpétuité !"

Gordon Brown calls for global government to tackle coronavirus

Bill Gates: "Things Won't Get Back To Normal Until We Have Gotten A Vaccine Out To The Entire World"

La OMS entra en guerra contra la 'infodemia'

Ethiopia: Tedros Adhanom played a key role in kidnapping of prominent dissident

Blinded by Beijing: The World Health Organization Director is a China-Funded Marxist Revolutionary – RAIR
Growth of Impact Investing

Economic Policies for the COVID-19 War

Transmite el mensaje: cinco pasos para eliminar el coronavirus

Muy interesante México Marzo 2018 by Vanchuz

APNewsBreak: 80,000 people died of flu last winter in US

González García: "Tenemos la mitad de las camas de cuidado intensivo vacías "

La alerta por coronavirus no evita las largas y descontroladas colas en los supermercados

Por qué tanta gente compra desesperadamente papel de baño ante la pandemia del coronavirus

González García: "Tenemos la mitad de las camas de cuidado intensivo vacías "

https://www.clarin.com/economia/economia/gobierno-presenta-ee-uu-permiso-emision-deuda-us-51-652-
millones_0_vufvRfK3q.html?utm_medium=Social&utm_source=Twitter#Echobox=1586957297

Changer, par précaution

Por qué Japón no puede imponer el confinamiento obligatorio por el coronavirus (y por qué no es necesario)
COVID19: Globalism's Perfect Storm

Declaración pública en apoyo de la colaboración para el desarrollo de una vacuna contra la COVID-19

Raoult y la cloroquina: el medicamento barato que combate el Covid19 y es desestimado por la OMS

https://www.businessinsider.fr/us/melinda-gates-coronavirus-interview-vaccine-timeline-2020-4

Bill Gates et Mark Zuckerberg unissent leurs efforts dans la recherche d'un traitement contre le Covid-19

David Rothschild Rants After Trump Posts Critical Tweet About The Federal Reserve

Trump, el líder estrafalario que calla a sus enemigos con sus logros económicos

Pro-Communist WHO Defunded


178

The Economist - Londres

« The Economist », le journal le plus influent du monde

The Economist: "Préparez-vous à une monnaie mondiale d'ici 2018"

Xi Jinping, déjà proclamé en Chine vainqueur de la «guerre du peuple contre le virus»

Pour défier le nouveau coronavirus, Narendra Modi en appelle au pouvoir des bougies

2020 sera l'année Beethoven : on célèbre le 250e anniversaire de sa naissance

USA 2020: Elizabeth Warren se retire à son tour de la course à l’investiture démocrate pour la Maison Blanche

Noticias de Rusia: todo sobre el país euroasiático en español

Comunicado de la Cuadragésima Primera Reunión del CMFI

In push to normalize mask wearing, mayors lead by example

La UE rastrea los móviles para combatir la epidemia

Lombardía controla los movimientos a través de los móviles por el coronavirus

El Gobierno inicia la lucha tecnológica y de información contra el Covid-19

Coronavirus : tout comprendre à l’application de traçage StopCovid en une infographie

El CNI recomienda deshabilitar Siri, el asistente de voz de Apple

Publicada la Guía práctica de seguridad de servicios de Apple

Bill Gates Joins Mike Bloomberg to Address More Than 400 City Leaders at Fifth Virtual Convening to Support
Local Coronavirus Response

han-300-cities-at-fourth-virtual-convening-to-support-local-coronavirus-response/

President Bill Clinton Joins Mike Bloomberg to Address More than 140 Mayors at Second Virtual Convening to
Support Local Coronavirus Response

The Destruction of Flight KAL007 and the Death of Representative Larry McDonald of Georgia | US House of
Representatives: History, Art & Archives

https://www.huffpost.com/entry/marriage-equality-
amicus_n_6808260?guccounter=1&guce_referrer=aHR0cHM6Ly93d3cuZ29vZ2xlLmNvbS8&guce_referrer_sig=
AQAAAMJVOWY7tqWphK3ATYfj3Yo5PF7X8yJEkctEfjzoV5GcGPH3mlPlplNVBN5vo68mUcrGFGHZq0EnSGsaxyZK
8_MHFbxa1e3PgzhtQtRieWAvgVYJpLV9HA-XpEc2r4gGkYRFqJ79oA5VFtD6FErho6MZWakNkJK7s8YadCXu3d-q

La Reserva Federal de EE UU anuncia compras ilimitadas de activos hasta que se estabilicen los mercados

La agenda de 'dictadura sin lágrimas' post-coronavirus (por Daniel Estulin)

▶ El transhumanismo en Suecia y el implante de chips en el cuerpo

“La pandemia de coronavirus modificará para siempre el orden mundial”, por Henry Kissinger
Opinion | The Coronavirus Pandemic Will Forever Alter the World Order
179

Planned Parenthood: Selling aborted babies’ organs was a ‘humanitarian undertaking’

SHOCK VIDEO: Planned Parenthood sells dead baby body parts

China is harvesting organs from detainees, tribunal concludes

Noticias Quindío, Colombia y el mundo

Exterminio Étnico Mundial (Spanish Edition) eBook: Adolfo Sagastume: Kindle Store

https://www.bbc.com/mundo/noticias-46372725

Lunch with the FT: Henry Kissinger 'We are in a very, very grave period'

Apr 16 Trump's disastrous response to Covid-19 demands investigation

https://www.google.com/search?q=amrican+elections+2016&rlz=1C1CHBF_frFR728FR728&oq=amrican+electi
ons+2016&aqs=chrome..69i57j0l7.6438j0j4&sourceid=chrome&ie=UTF-8

Trump claims 'full exoneration' after acquittal but Pelosi insists he remains impeached 'forever' – as it
happened

2020 State of the Union Address

Lunch with the FT: Henry Kissinger 'We are in a very, very grave period'

Des policiers tentent d'interrompre une messe : réaction de Mgr Aupetit

Avec le confinement, la délation s'étend

Allô la police, mon voisin ne respecte pas le confinement: les appels de dénonciation explosent

En Nueva Zelanda, el coronavirus dispara las delaciones en línea

https://www.lefigaro.fr/livres/2017/11/15/03005-20171115ARTFIG00296--le-verbe-dans-le-sang-de-leonardo-
castellani-unmystique-inclassable.php

http://www.vorticelibros.com.ar/autor.php?id=3

https://rpp.pe/mundo/actualidad/coronavirus-covid-19-francia-registra-mas-de-13-000-mil-muertos-entre-
ellos-un-nino-de-10-anos-noticia-1257726

https://apnews.com/6f918ac77eefa34beaa381003a7663f9

https://remnantnewspaper.com/web/index.php/fetzen-fliegen/item/4841-coronagate-the-truth-emerges

https://www.aier.org/article/stand-up-for-your-rights-says-bio-statistican-knut-m-wittkowski/

https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2020.03.28.20036715v4

https://pvewood.blogspot.com/2020/04/professor-knut-wittkowski-social.html

https://ratical.org/PandemicParallaxView/PerspectivesOnPandemic-II.html

https://www.opendemocracy.net/en/oureconomy/coronavirus-crisis-shows-its-time-abolish-family/
180

https://www.jnj.com/johnson-johnson-to-expand-partnership-with-u-s-department-of-health-human-services-
to-accelerate-the-discovery-of-potential-covid-19-treatments

https://www.msn.com/en-us/money/companies/goldman-names-health-stocks-with-promising-covid-19-
efforts/ar-BB12e5Yf

https://www.gatesfoundation.org/Media-Center/Press-Releases/2020/03/COVID-19-Therapeutics-Accelerator

Le Monde, autres et Bill & Mellina Gates Foundation

UN - Policy Brief - the impact of COVID-19 on Women

https://us1.campaign-archive.com/?u=3b519162c561a81f1ee4736a3&id=c0c551f328&e=b411f7d27b

https://www.project-syndicate.org/commentary/spain-leading-europe-on-covid19-response-with-perpetual-
bonds-by-george-soros-2020-04

https://www.project-syndicate.org/commentary/spain-leading-europe-on-covid19-response-with-perpetual-
bonds-by-george-soros-2020-04/french

https://www.project-syndicate.org/commentary/spain-leading-europe-on-covid19-response-with-perpetual-
bonds-by-george-soros-2020-04/spanish

https://www.project-syndicate.org/commentary/finance-european-union-recovery-with-perpetual-bonds-by-
george-soros-2020-04

https://www.project-syndicate.org/commentary/finance-european-union-recovery-with-perpetual-bonds-by-
george-soros-2020-04/french

https://www.project-syndicate.org/commentary/finance-european-union-recovery-with-perpetual-bonds-by-
george-soros-2020-04/spanish

https://www.lifesitenews.com/news/renowned-political-philosopher-corona-lockdown-measures-are-
enormousinadmissible-abuse-of-power

https://www.lefigaro.fr/vox/societe/pierre-manent-il-y-a-longtemps-que-nous-sommes-sortis-a-bas-bruit-du-
regime-democratique-et-liberal-20200423

https://www.medrxiv.org/content/10.11...

https://www.thelancet.com/journals/la...

https://www.medrxiv.org/content/10.11...

https://papers.ssrn.com/sol3/papers.c...

https://ddi.sutd.edu.sg/

https://www.globalresearch.ca/swiss-doctor-covid-19/5707642

https://evidencenotfear.com/evidence/

ARTICLES SAUVEGARDES EN PDF


181

LIVRES

BENSON, Robert Hugh : « Señor del mundo » ; San Román, Larraya, 2011

BOBOC, Jean : « Le transhumanisme décrypté » ; Editions Apopsix, France, 2017.

CASTELLANI, Leonardo : « Pluma en ristre » ; Libros Libres, Madrid, 2010

CARROLL, Quigley : « Histoire Secrète de l’Oligarchie Anglo-Américaine » ; Le Retour aux Sources,


Aube, 2015.

DE VILLIERS, Philippe : « Le moment est venu de dire ce que j’ai vu » ; Editions Albin Michel, Paris,
2015

GARRIGOU-LAGRANGE, Reginald : « Le sens commun » ; Editions Nuntiavit, 2016

HEERS, Jacques : « Un Homme, un vote ? » ; Editions Rocher, Mónaco, 2007

HILLARD, Pierre : « Archives du Mondialisme » ; Editions Nouvelle Terre, Lopérec, 2019

KISSINGER, Henry : « La Nouvelle puissance américain » ; Editions Fayard, Francia, 2003

MADIRAN, Jean : « Les deux démocraties » ; Nouvelles Editions Latines, Rennes, 1977

ORWELL, George : « 1984 » ; Folio, Barcelone, 2007.

PIUS XI : « Divini Redemptoris » ; 19 mars de 1937.

SARTORI, Giovanni : « Homo videns. La sociedad teledirigida » ; Taurus, Madrid, 1998

TOCQUEVILLE, Alexis : « La democracia en América » ; Fondo de Cultura Económica, México, 1992


182

VIDÉOS

¿Es realmente una pandemia? - Dra. Chinda Brandolino en GQ Radio


https://www.youtube.com/watch?v=L4jcGoUGTME&feature=youtu.be

El pánico por COVID-19 llena los supermercados de Europa


https://www.youtube.com/watch?v=zYlwCxYkU_M

Bill Gates Says Word Won’t Go Back To Normal Until Vaccine 18 MONTHS
https://www.youtube.com/watch?v=umfxaCjYS5E

IHE-Méditerranée-Infection
https://www.youtube.com/user/ifr48

Must see Donald Trumps ! « The Clintons are criminals! Remember that! They are criminals.
https://www.youtube.com/watch?v=nZmT6tz9cpY&list=PLZiNsDzTYK8F7TWEkJZ2V0DiOnzSxMczA&index=2

Donald Trump full speech at Florida Rally.


https://www.youtube.com/watch?v=Wuy1M05DM38

Donald Trump en guerra con los Rothschild y la Reserva Federal.


https://www.youtube.com/watch?v=wkaFNNeC32w

Trumps defunds Planned Parenthood


https://www.youtube.com/watch?v=eiPM7O8jkJI

President Trump's march for life 2020 full speech.


https://www.youtube.com/watch?v=3RjuADPBo-Q

Trumps holds coronavirus press briefing – 03/30/20.


https://youtu.be/wcarh2BPsFM

Coronavirus. Allocution du président Emmanuel Macron. 13/04/20.


https://www.youtube.com/watch?v=qUukI5zjTNE

Equateur.
https://drive.google.com/file/d/1X0aIjPc5w74TbS3_Szkyj4rXSpzDqhge/view?usp=drivesdk
183

Equateur.
https://drive.google.com/file/d/1X5ttbmcgzKJNkPPGCfMrp0PYDYtayKG9/view?usp=drivesdk

Equateur.
https://drive.google.com/file/d/1X0aIjPc5w74TbS3_Szkyj4rXSpzDqhge/view?usp=drivesdk

Propaganda para la utilización de máscaras.


https://drive.google.com/open?id=1kvEXZYywFDx77gHmjJ-81_0nlnPUf_71

Discurso del presidente John Fitzgerald Kennedy, 12/11/1963.

https://youtu.be/xdjDvXVFcn8

Argentina, colapso económico, lobby y corrupción.


https://www.youtube.com/watch?v=BZZ0zjwYEJI&feature=youtu.be

Explicaciones de un pastor de ovejas.


https://drive.google.com/file/d/1XXcdYskI0Hqv-eE1qqY5UcSph6QJ0g99/view?usp=drivesdk

Los chips y el transhumanismo en Suecia.


https://www.youtube.com/watch?v=Jk6NOSFgYqE&feature=youtu.be

Second Planned Parenthood Senior Executive Haggles over baby parts price. Change abortion
methods.
https://www.youtube.com/watch?v=MjCs_gvImyw

Impulsan en Suecia la implantación de microchips en personas.


https://www.youtube.com/watch?v=QXslR-HkCVA

Entrevista a la Dra. China Brandolino


https://youtu.be/tfpXFtYh7jY

Presidente Barack Obama, 02/12/2014


https://drive.google.com/file/d/1XbxD_9eUhCR5QsyrfC8XfGucfYpfWpnO/view?usp=drivesdk
https://obamawhitehouse.archives.gov/photos-and-video/video/2014/12/02/president-obama-speaks-fight-
against-ebola

La leçon des épidémies courtes, Dr. Didier Raoult IHU.


https://www.youtube.com/watch?v=HrJBppuSEmk&feature=youtu.be
184

Las razones porque hay tantos enfermos durante la pandemia. Dra. Chinda Brandolino en CQ Radio
https://www.youtube.com/watch?v=0aSc4cqU2v4&feature=youtu.be

Etude COCONEL : le confinement vu par les sciences sociales


https://www.youtube.com/watch?v=1qY9Wgz8I54&feature=youtu.be

Perspectives on the Pandemic | Professor Knut Wittkowski

https://drive.google.com/open?id=1V6mp2j0MajIoNwk_H2l3ihF-1FSSg4rZ

Trump 2020 & the Catholic Vote


https://www.youtube.com/embed/9uf9M18K7Sw?feature=oembed

Lockdown protests – Michigan


https://www.youtube.com/embed/x6C1cK5B1j4?feature=oembed

Lockdown protests – Michigan


https://www.youtube.com/embed/YkTfzduySTQ?feature=oembed

Perspectives on the Pandemic / Professor Knut Wittkowski / Episode 2.

https://www.youtube.com/embed/lGC5sGdz4kg?feature=oembed

Coronavirus : données, EHPAD, polémique

https://www.youtube.com/watch?v=a2HgVJpVWIc

COVIGATE : will Trump lose in November

https://www.youtube.com/watch?v=WeAmQgzbJ7E&feature=youtu.be

The Vortex : Capitalizing on Corona

https://www.youtube.com/watch?v=tcgL96FFbV4&feature=youtu.be

Johnson & Johnson: the road to a vaccine

https://www.youtube.com/watch?v=edtT8yBSnKA&feature=youtu.be

Où on est le débat sur l’Hydroxichloroquine ?

https://youtu.be/eqb1VXHKAAs

VIDEOS SAUVEGARDES

Vous aimerez peut-être aussi