Vous êtes sur la page 1sur 2

1

TP : analyse de courbes de titrages pH-métriques.

Objectifs
On verse un volume V de solution d'hydroxyde de sodium (soude) de concentration molaire
connue : 1,00.10-1 mol.L-1 dans un volume donné de solution d’acide éthanoïque (acide acétique) de
concentration molaire également connue : 8,50.10-2 mol.L-1
Pour chaque ajout d'un volume V d'hydroxyde de sodium, on mesure le pH de la solution et on
trace alors la courbe pH = f(V)

Préparation

1) Écrire l’équation chimique associée à la transformation du système étudié.

2) Exprimer le quotient de réaction à l’équilibre et calculer la constante d’équilibre de cette


réaction.
Données à 25 °C : CH3CO2H/CH3CO2- pKA = 4,8 pKe = 14

3) Utiliser un tableau d'avancement pour déterminer le volume d'une solution d'hydroxyde de


sodium de concentration molaire 1,00.10-1 mol.L-1 qu'il est nécessaire de verser dans 20,0 mL de
solution d’acide acétique de concentration molaire 8,50.10-2 mol.L-1 pour se trouver à l'équivalence.

Manipulation
- Régler le pH-mètre (voir fiche technique)
- Appeler le professeur pour prélever 20,0 mL de solution d’acide acétique de concentration
molaire 8,50.10-2 mol.L-1 et les verser dans un becher.
- Rincer la burette avec la solution de soude et préparer la burette. Appeler le professeur
- Etablir le tableau de résultats pH et V (mL) en resserrant les points avant et après la valeur
du volume équivalent trouvé en préparation. Appeler le professeur au voisinage du point
d'équivalence.
- Tracer la courbe pH = f (V) au cours de la réaction entre la solution d’acide acétique et la
solution d’hydroxyde de sodium.

Questions

1) Placer sur la courbe le point équivalent, point d’abscisse V = VE, trouvé lors de la préparation.
Observer et commenter l’évolution du pH autour de ce point.

dpH
2) A l'aide, soit du tableur Excel, soit d'une calculatrice électronique, tracer la fonction =
dV
g(V). Pour cela, entrer les données dans le tableur, de manière à obtenir sur le même graphique :
dpH
pH = f(V) et = g(V).
dV
Vérifier que le point équivalent est également repérable au maximum de la courbe dérivée.
2
3) Vérifier que le point équivalent est accessible par une méthode géométrique appelée méthode
des tangentes.

4) On considère qu'un indicateur coloré convient pour un dosage si la zone de virage contient le
pHE du point équivalent.
A l’aide de la courbe et des zones de virage des indicateurs colorés ci-dessous, choisir
l’indicateur coloré approprié pour déterminer le volume équivalent. Justifier.

Rouge de méthyle (pKA = 5,0) :

rouge orangé jaune


4,2 6,3

Bleu de bromothymol (pKA = 7,1) :

jaune vert bleu


6,0 7,6 pH

Phénolphtaléine (pKA = 9,6) :

incolore rosé rouge


8,3 10,0
pH

5) Réaliser la détermination du volume équivalent avec l'indicateur choisi et appeler le


professeur un peu avant l'équivalence pour qu'il vérifie le virage de l'indicateur.

6) Utiliser la courbe pH = f(V). Se placer au point V = 10 mL. Montrer que l'hypothèse d'une
réaction totale est bien vérifiée.