Vous êtes sur la page 1sur 45

FRACTURE DE LA CLAVICULE

ET DU BRAS
DES I CHIR PED YOPOUGON

Dr OYEWOLA
Dr TEKO
Dr THOMAS
Dr TUMAMEU
Plan:
I- Introduction
II- Rappel anatomique
III- Anatomo-pathologie
IV- Diagnostic positif
V- Diagnostic différentiel
VI- Traitement
VII- Evolution
FRACTURE DE LA CLAVICULE
I- Introduction:

• Fréquence:
– 5% de l’ensemble des fractures
– 30% membre supérieur ,
• Période:
– Néonatal (traumatisme obstétrical +++)
– Nourrisson et grand enfant ( choc direct ,
chute)
II- Rappel anatomique
ostéologie
II- Rappel anatomique
Vascularisation de l’épaule
Rappel anatomique
Innervation
III- Anatomo-pathologie
• Noyau d’ossification: 2 (sternale + acromiale)

• Mécanisme:
- Choc direct ou indirect
- Manœuvres obstétricales

• Classification:
- Fonction du Siège : 1/3 latéral- 1/3moyen - 1/3médial
- Fonction du type de fracture :
bois vert,
totale bi-corticale
complexe, multi-fragmentaire
Anatomo-pathologie
Classification de NEER (1/3 latéral) //
ligament coracoclaviculaire
IV-Diagnostic positif
Clinique :
• Déformation visible.
• Comblement creux sus-claviculaire.
• Limitation de l’abduction.
• Douleur à la palpation (signe du piano).

Radiologique :
• Rx standard de la clavicule (Face)
IV-Diagnostic positif

• Fracture du 1/3 moyen de la clavicule


• Risque: lésion pleurale , lésion de l’ artère subclavière
V-Diagnostic différentiel
Pseudarthrose congénitale de la clavicule:
Défaut de fusion des noyaux d’ossification ( théorie
embryologique)
VI-TRAITEMENT
Buts :
• Stabiliser la fracture.
• Restaurer la fonctionnalité de la ceinture
scapulaire.

Moyens:
• Abstention thérapeutique
• Orthopédiques : Écharpe, immobilisation
coude au corps, Anneau en 8
• Chirurgicaux: plaques vissées, ECMES,
fixateur externe
VI-TRAITEMENT

Anneau claviculaire en 8
TRAITEMENT
Indication:
• <7ans :
Immobilisation coude au corps si déplacé
Abstention ou écharpe si non déplacé
• >7ans :
Anneau en 8 ou Immobilisation coude au corps
• Chirurgie :
Si perforation plèvre ou peau
Fracture très déplacé de la clavicule
VII- Evolution
• Durée d’immobilisation: 15 jours – 3 semaines
• Suivi clinique , pas de radio de contrôle
systématique
• Pas de reprise de sports à risque avant 6-8
semaines

Complications:
• Immédiates: perforation (cutanées, pleurales)
• Secondaires: pseudarthrose

Séquelles:
• cal osseux proéminent
• Raccourcissement du moignon de l’épaule
• Clavicule en Y
FRACTURE ET DÉCOLLEMENT
ÉPIPHYSAIRE DE L’EXTRÉMITÉ
SUPÉRIEURE DE L’HUMÉRUS
I-EPIDEMIOLOGIE
• Fréquence: 10-20%
• Age préférentiel: grand enfant -
adolescence
• Mécanisme:
– Choc direct sur le moignon
– Indirect : Chute avec réception sur la main
II- Rappel anatomique
Ostéologie + myologie
Rappel anatomique
Vascularisation + innervation

Idem que l’épaule


II- Anatomie-pathologie
Anatomie-pathologie
Classification:
-épiphysaire
-Métaphysaire
-Métaphyso-diaphysaire
-Complexe
-Pathologique

Potentiel de croissance de 80% à


l’extrémité supérieure de
l’humérus
Anatomie-pathologie
Classification de Salter et Harris

II II III IV

Type I et II fréquent +++


Anatomie-pathologie
Classification de NEER (métaphyse)
IV-Diagnostic
Clinique:
• Impotence fonctionnelle ou absolue du
MS
• Déformation du moignon de l’ épaule
• Douleur à la mobilisation
• Œdème
• Examen neuro-vasculaire

Radiologique:
• Rx de l’épaule
Diagnostic

Fracture métaphyso-diaphysaire fracture ouverte complexe de l’extrémité


supérieur de l’humérus
V- Diagnostic différentiel
• Ostéo-arthrite

• Ostéomyélite de l’extrémité sup de


l’humérus
VI- Traitement
Buts :
• Stabiliser la fracture.
• Assurer la contention rapide.
Moyens:
• Orthopédique : (avec ou sans réduction)
Coude au corps (Mayoclinic) , Dujarrier
• Chirurgicaux :
ECMES ( foyer fermé ou ouvert), embrochage
percutané
Voie d’abord:
• Abord delto-pectoral
• Abord trans-deltoïdien antérolatérale
Traitement
Indication:
Orthopédique dans la majorité des cas (potentiel de remodelage présent)

Dujarrier chez une fille de 8 ans chez qui le diagnostic de Fracture fermée
de l’extrémité sup de l’humérus a été posé
Traitement
Indication:
Chirurgicale: fracture très déplacé , fracture ouverte
ECMES: indication

Critère de Beaty (1992)


- <5ans: 100% translation, >70% varus
- 5 à 12 ans: si 40 à 70° de varus
- > 12ans: 50% translation, > 40° varus

Traumatisme multiples
polytraumatisme
Traitement
Indication:
Chirurgicale: fracture très déplacé , fracture ouverte

Fracture ouverte complexe de l’ Extrémité supérieur de l’humérus chez


un enfant de 3 ans traité par ECMES
Contention post-opératoire par un mayo-clinic
VII- Evolution
Durée d’immobilisation: 3-4 semaines
Pas de rééducation
Rx de contrôle / mois(si fracture très déplacée)
Confirmation du remodelage: Rx à 1 an
Dispense sportif de 2 mois

Complication:
- ouverture cutanée
- Embrochage du deltoïde par le fragment distal

Séquelle:
- cal vicieux
- Troubles de croissance (rares) essentiellement dans les
décollements épiphysaires
FRACTURE DE LA DIAPHYSE
HUMÉRALE
I-EPIDEMIOLOGIE
• Peu fréquente

• Obstétricale +++

• Adolescence: traumatisme à haute


énergie
II- Rappel anatomique
• Ostéologie + myologie
Rappel anatomique
Vascularisation+ innervation
III- Anatomo-pathologie
Mécanisme: Choc direct ou torsion

Trait de fracture: vertical , spiroïde ,


complexe , bifocal
IV- Diagnostic
Clinique:
• Impotence fonctionnelle totale du MS
• Déformation du bras avec impression de
raccourcissement
• NB: s’assurer de l’absence de déficit
vasculo-nerveux en particulier du N.radial
Diagnostic
Radiologique:
Rx de l’humérus (F/P)

Fracture spiroïde de la diaphyse humérale suite à un AVP


V-TRAITEMENT
• But
-Stabiliser la fracture.
-Assurer la contention rapide.

• Moyens:
- Orthopédique: Dujarrier , traction trans-
olécranienne
- Chirurgicaux: ECMES , vis , plaque
Traitement
• Indication:
Fonction de l’âge et du type de fracture.

-Orthopédique++:Nouveau-né, fracture stables, âge <10 ans

-Chirurgie: adolescent, instabilité, polytraumatisme(ECMES),si


insuffisance de l’ECMES autres techniques.

- Traction trans-olécranienne: solution transitoire d’attente


(fracture communitive)

NB: Pas de chirurgie d’emblée si atteinte du nerf radial,


stabilisation du foyer et surveillance
Traitement
ECMES:
Nombre de broche: 2 taille: 20/10 – 30/10ème

Installation: patient en décubitus dorsal, fixation sur support à


bras

Point d’entrée des broches: latéral au dessus de l’ épicondyle

Incision verticale entre le triceps et le brachio-radial

NB: les broches doivent être divergentes


Une fixé dans le grand trochanter
La deuxième dans le cartilage de croissance
Traitement

Enfant de 12 ans admis pour polytraumatisme ( TC +


fracture de la diaphyse humérale) traité par ECMES
VI- Evolution
Durée de consolidation: 6 semaines
Contrôle clinique et radiologique à 3 mois
Dispense de sport: 2mois minimum

Complications:
- Déficit radial
- Perforation cutanée
- Déplacement secondaire avec cal vicieux

Séquelles:
- Déformation
- Déficit radial (transitoire récupération en plusieurs
semaines)
Fractures les plus fréquentes
Traitement conservateur
MERCI
Sauf POUR
fracture coudeVOTRE
Surveillance post-réduction
ATTENTION
Bon potentiel de remodelage («membre tracté »)

merci !