Vous êtes sur la page 1sur 17

CCNA DISCOVERY 1

ESSENTIEL DU CHAPITRE 4
ESSENTIEL DU CHAPITRE 4 Mohamed DYABI

SOMMAIRE :

1. Internet et les différents modes de connexion..…2


1.1. Fournisseur de services Internet
1.2. Fournisseur de services Internet
1.3. Lien entre FAI et internet
1.4. Option de connexion au modem
1.5. Niveau de service d’un FAI

2. Importance du protocole Internet (IP)…………….4


2.1. Importance du protocole IP
2.2. Gestion des paquets par le FAI
2.3. Transfert d’information sur internet
2.4. Nuage internet
2.5. Périphériques du Nuage internet
2.6. Conditions physiques et ambiantes

3. Câbles et connecteurs………………………………..7
3.1. Câblage réseaux courant
3.2. Câble à Paire torsadée
3.3. Câbles coaxiaux
3.4. Câbles à fibres optiques
3.5. Les normes de câblage
3.6. Le câble à paires torsadées
3.7. Terminaison d’un câble UTP
3.8. Test du câblage
3.9. Méthodes de câblage recommandées

4. Examen du chapitre...……………………………….14

1
ESSENTIEL DU CHAPITRE 4 Mohamed DYABI

1. Internet et les différents modes de connexion :


1.1. Qu’est-ce que Internet
Internet est un « réseau de réseaux » qui connecte les utilisateurs dans tous les
pays du monde. Actuellement, il y a un milliard d'utilisateurs Internet dans le
monde.

Internet est un ensemble de réseaux dont personne n'est propriétaire. Cela


étant, plusieurs grandes sociétés internationales participent à la gestion
d'Internet pour que tous les utilisateurs appliquent les mêmes règles.
Exemple : ietf , iana …

1.2. Fournisseur de services Internet


Un FAI est une société qui fournit les connexions et la prise en charge d'un
accès Internet. Il peut également proposer des services complémentaires tels
que messagerie électronique et hébergement Web.

1.3. Lien entre FAI et internet


Les ordinateurs et les réseaux locaux se connectent au FAI par le biais d'un
point de présence (POP). Un POP est un point de connexion entre le réseau
du FAI et la zone géographique que les services du POP couvrent.

2
ESSENTIEL DU CHAPITRE 4 Mohamed DYABI

Les FAI se connectent à d'autres FAI pour envoyer les informations au-delà
des frontières de leur propre réseau.

Internet est composé de liaisons de données haut débit qui interconnectent


les POP des FAI et les FAI. Ces interconnexions font partie d'un immense
réseau haute capacité, appelé le « Réseau fédérateur Internet ».

1.4. Option de connexion au modem :


Pour se connecter au FAI, chaque technologie d'accès Internet fait appel à
un périphérique d'accès réseau, tel qu'un modem.

Le dispositif le plus simple est un modem, qui fournit une connexion directe
entre un ordinateur et le FAI.

Toutefois, si plusieurs ordinateurs se connectent via une seule connexion à un


FAI, il est nécessaire d'ajouter des périphériques réseau. Ces derniers
comprennent un commutateur pour connecter plusieurs hôtes sur un réseau
local, et un routeur, pour déplacer les paquets entre le réseau local et le
réseau du FAI.

3
ESSENTIEL DU CHAPITRE 4 Mohamed DYABI

1.5. Niveau de service d’un FAI


En fonction du FAI et de la technologie de connexion utilisée, différents
services sont proposés, tels que la détection de virus, la vidéo à la demande
et le stockage de fichiers. Le contrat passé avec le FAI détermine le type et le
niveau de services offerts. La plupart des FAI offrent deux niveaux de contrat :
services destinés aux particuliers ou aux professionnels

Lorsque des données sont transférées, elles sont soit chargées soit
téléchargées. Lorsque la vitesse de transfert du téléchargement est différente
de celle du chargement, elle est dite asymétrique.

Lorsque la vitesse de transfert est la même dans les deux sens, elle est dite
symétrique. Les FAI offrent des services de connexion symétrique et
asymétrique.

2. Importance du protocole Internet (IP) :


2.1. Importance du protocole IP
Pour que les hôtes communiquent sur Internet, ils doivent exécuter des
logiciels IP (Internet Protocol).

Lorsque vous envoyez un message électronique ou effectuez une recherche


sur le Web, les informations que vous envoyez ou recevez sont acheminées
sous forme de paquets IP.

Chaque paquet IP doit contenir une adresse IP source et de destination


valides. Sans information d'adresse valide, les paquets envoyés ne pourront
atteindre l'hôte de destination.

Les adresses IP doivent être uniques sur Internet. Certains organismes sont
chargés de contrôler la distribution des adresses IP, afin d'éviter les doublons.

4
ESSENTIEL DU CHAPITRE 4 Mohamed DYABI

2.2. Gestion des paquets par le FAI

Lorsqu'un paquet est envoyé à Internet, le FAI détermine si le paquet est


destiné à un service local, situé sur le réseau du FAI ou à un service distant,
situé sur un autre réseau.
Chaque paquet IP doit contenir une adresse IP source et de destination.
Les routeurs de chacun des POP du FAI utilisent l'adresse de destination des
paquets IP pour déterminer le meilleur itinéraire sur Internet

2.3. Transfert d’information sur internet


Il existe des utilitaires de réseau qui testent la connectivité au périphérique de
destination :
ping teste la connectivité de bout en bout entre la source et la destination
traceroute permet de retracer le suivi de l'itinéraire, de la source à la
destination

2.4. Nuage internet :

Lorsque les paquets sont transmis sur Internet, ils traversent de nombreux
périphériques réseau
un nuage est souvent utilisé pour représenter lnternet ou tout autre réseau
complexe, sans présenter le détail des connexions.

5
ESSENTIEL DU CHAPITRE 4 Mohamed DYABI

2.5. Périphérique du nuage internet :


Les périphériques qui fournissent une connectivité aux utilisateurs doivent
reposer sur la même technologie que celle utilisée par les utilisateurs pour se
connecter au FAI.
Si l'utilisateur fait appel à une technologie DSL pour se connecter, le FAI doit
disposer d'un multiplexeur d'accès DSL (DSLAM, DSL Access Multiplexer) pour
accepter ces connexions
La connexion des modems câble nécessite que le FAI dispose d'un système
de terminaison de modem câble (CMTS, Cable Modem Termination System).
Les FAI qui fournissent un accès sans fil ont un équipement de routage sans fil.

2.6. Conditions physiques et ambiantes


Les réseaux nécessitent un environnement où le matériel peut fonctionner de
manière fiable et sans interruption. La configuration requise est la même, mais
l'échelle d'exploitation est différente : pour le particulier, une seule prise de
courant suffit alors que pour le FAI, l'installation électrique doit être préparée
longtemps à l'avance.

6
ESSENTIEL DU CHAPITRE 4 Mohamed DYABI

La principale différence entre le réseau d'un FAI et celui d'un particulier ou


d'une petite entreprise est l'ajout de serveurs.
Un FAI doit pouvoir mettre en œuvre certaines conditions physiques pour le
matériel de réseau, mais aussi pour les serveurs qu'il héberge.
Il faut, entre autres, s'assurer que l'équipement électronique reçoit une
alimentation fiable et stable.
Les FAI installent un équipement de conditionnement de l'alimentation avec
une batterie de secours pour maintenir la continuité de l'alimentation, dans le
cas où le réseau électrique subirait une panne , il installe aussi des unités de
climatisation haut de gamme pour maintenir des températures adéquates.

La gestion du câblage est un autre facteur dont le particulier, la petite


entreprise ou le FAI doit tenir compte. Les câbles doivent être protégés et
disposés de manière à faciliter les activités de dépannage.

3. Câbles et connecteurs :
3.1. Câblage réseaux courant
Dans le monde des réseaux, le support est habituellement un type de câble
physique. Il peut également s'agir d'une radiation électromagnétique, dans le
cas de réseaux sans fil. La connexion entre la source et la destination peut
être directe ou indirecte et peut passer par plusieurs types de support.

7
ESSENTIEL DU CHAPITRE 4 Mohamed DYABI

Paire torsadée
Technologie Ethernet moderne consistant généralement en un type de câble
en cuivre dit « à paires torsadées », qui interconnecte les périphériques.
Ethernet étant la base de la majorité des réseaux locaux, la paire torsadée
est le type de câblage réseau le plus répandu.

Câble coaxial
Généralement fait de métal ou d'aluminium, ce câble est utilisé par les
compagnies de télévision par câble pour fournir leurs services. Il permet aussi
de connecter les différents composants des systèmes de communication par
satellite.

Fibre optique
Les câbles à fibres optiques sont faits de verre ou de plastique. Ils ont une
bande passante très large, ce qui permet de transporter de grandes
quantités de données. Les fibres sont utilisées dans les réseaux fédérateurs, les
environnements de grandes entreprises et les principaux centres de données.
Elles sont aussi très largement utilisées par les compagnies de téléphone.

3.2. Câble à Paire torsadée :


Le câble non blindé (UTP) est le type de câble réseau le plus répandu en
Amérique du Nord et dans diverses parties du monde.
Un grand nombre de catégories différentes de câbles UTP ont été
développées. Chaque catégorie de câble permet de prendre en charge
une technologie particulière, Les types de câble encore largement usités sont
les câbles de catégorie 3, 5, 5e et 6.

8
ESSENTIEL DU CHAPITRE 4 Mohamed DYABI

3.3. Câbles coaxiaux :

Le câble coaxial transporte également des données sous forme de signaux


électriques.
Il offre un blindage plus résistant que le câble UTP et, par conséquent, un plus
petit rapport signal/bruit, ce qui lui permet de transporter davantage de
données.
Il est souvent utilisé pour connecter un téléviseur à la source des signaux, qu'il
s'agisse d'une prise TV par câble, de la télévision par satellite ou d'une
antenne classique.
Comparé au câble UTP, le câble coaxial est plus difficile à installer et à
réparer et est moins économique.

3.4. Câbles à fibres optiques


Les câbles à fibres optiques transmettent les données à l'aide d'impulsions de
lumière, il est largement utilisé dans les grandes entreprises et les principaux
centres de données.
Le câble à fibres optiques est fait de verre ou de plastique. Ni l'un ni l'autre ne
sont des conducteurs électriques. Cela signifie qu'ils résistent aux
perturbations électromagnétiques.
Outre sa résistance aux perturbations électromagnétiques, les câbles à fibres
optiques prennent en charge une très large bande.
Il existe deux formes de câbles à fibres optiques :

9
ESSENTIEL DU CHAPITRE 4 Mohamed DYABI

Multimode

Les fibres optiques multimodes sont plus économiques et plus largement


utilisées.
Elles sont dites « multimodes », car elles contiennent plusieurs rayons de
lumière, chacun transportant des données transmises simultanément par le
câble.
Les câbles à fibres optiques multimodes conviennent généralement à des
liaisons sur des distances de 2000 mètres au maximum. Toutefois, les progrès
technologiques permettent d'augmenter constamment cette distance.

Monomode

Les câbles à fibres optiques monomodes sont élaborés de telle sorte que la
lumière peut suivre un seul trajet à l'intérieur des fibres.
La source lumineuse des câbles à fibres optiques monomodes est
habituellement une diode laser, laquelle est bien plus chère et plus puissante
que les diodes ordinaires. Grâce à l'intensité des diodes laser, le débit de
données et la portée sont beaucoup plus élevés. Les fibres monomodes
peuvent transmettre des données sur environ 3000 mètres et sont utilisées
dans le câblage de réseau d'interconnexions.
3.5. Les normes de câblage :
Les normes de câblage constituent un ensemble de règles applicables lors de
l'installation et de la phase de test des câbles. Les normes définissent les types
de câble à utiliser dans des environnements donnés, les matériaux
conducteurs, les brochages, les dimensions des fils, la longueur des câbles, les
types de connecteurs et les limites de performance.

10
ESSENTIEL DU CHAPITRE 4 Mohamed DYABI

3.6. Le câble à paires torsadées :


Le câble à paires torsadées est plus couramment utilisé dans les installations
réseau. L'organisme TIA/EIA a établi deux schémas de câblage, appelés
T568A et T568B.

Les deux schémas sont identiques, à la seule différence que les quatre paires
sont inversées dans l'ordre de terminaison.
Dans une installation de réseau, l'un des deux schémas de câblage (T568A ou
T568B) doit être retenu et suivi.

Câble droit
Il fait correspondre un fil aux mêmes broches sur les deux extrémités du câble.
Autrement dit, si T568A se situe à l'une des extrémités du câble, T568A se situe
forcément à l'autre extrémité.

Deux périphériques directement connectés et utilisant des broches


différentes pour l'émission et la réception sont dit « dissimilaires ». Ils nécessitent
un câble droit pour échanger des données.

Voici d'autres exemples de périphériques dissimilaires qui nécessitent un câble


droit :
− Port de commutateur à port de routeur
− Port de concentrateur à PC

11
ESSENTIEL DU CHAPITRE 4 Mohamed DYABI

Câble croisé
Un câble croisé utilise les deux schémas de câblage. T568A à l'une des
extrémités du câble et T568B à l'autre.

Voici d'autres exemples de périphériques similaires qui nécessitent un câble


croisé :
− Port de commutateur à port de commutateur
− Port de commutateur à port de concentrateur
− Port de concentrateur à port de concentrateur
− Port de routeur à port de routeur
− PC à port de routeur
− PC à PC

3.7. Terminaison d’un câble UTP :


Le câble UTP ou STP se termine habituellement par un connecteur RJ-45.
La prise RJ-45 est un composant femelle que l'on trouve sur les périphériques
réseau, les prises murales ou les panneaux de brassage. Le connecteur RJ-45
entre dans une prise RJ-45

12
ESSENTIEL DU CHAPITRE 4 Mohamed DYABI

3.8. Test du câblage :


a. Atténuation :
C’est un terme général qui désigne l'affaiblissement
d'un signal. L’atténuation limite la longueur du
câblage réseau sur lequel un message peut être
envoyé. Un testeur de câble mesure l'atténuation en
injectant un signal dans l'une de ses extrémités, puis
en mesurant sa force à l'autre extrémité

b. Les Interférences

Les interférences sont des fuites de signaux entre des paires. Si des valeurs
d'interférences élevées sont détectées, le plus judicieux est de vérifier les
terminaisons des câbles et de réassembler ces derniers, si nécessaire.

3.9. Méthodes de câblage recommandées

1. Il est important que les câbles et composants utilisés dans le réseau soient
conformes aux normes requises pour ce réseau.
2. Appliquez toujours les restrictions de longueur correspondant au type de
câble que vous installez.
3. Les câbles UTP, comme les câbles en cuivre, sont sensibles aux
perturbations électromagnétiques. Il est important d'installer les câbles à
l'écart des sources d'interférences, telles que des câbles hauts tension, les
téléviseurs, écrans d'ordinateur et micro-ondes
4. Des raccordements mal effectués, ou l'utilisation de câbles et/ou
connecteurs bas de gamme risquent de détériorer la capacité de
transmission des signaux du câble.
5. Testez toutes les installations de câbles pour vous assurer de leur bonne
connectivité et de leur bon fonctionnement.
6. Étiquetez les câbles au fur et à mesure de leur installation, puis indiquez
l'emplacement des câbles dans les documents de configuration du
réseau

13
ESSENTIEL DU CHAPITRE 4 Mohamed DYABI

4. EXAMEN DU CHAPITRE :

1. Quelle définition décrit le terme Internet ?


a. un groupe d'ordinateurs reliés entre eux sur un réseau local
b. un groupe d'ordinateurs reliés entre eux par un FAI
c. un réseau de réseaux qui relie les pays du monde
d. une collection des réseaux dans le monde contrôlés par une seule
organisation

2. Quel type de point de connexion représente le point de présence (POP)?


a. entre un client et un hôte
b. entre deux réseaux locaux
c. entre un ordinateur et un commutateur
d. entre un fournisseur de services Internet et un réseau local à
domicile

3. comment appelle-t-on le groupe de liaisons de données à haute vitesse


qu’interconnecte les différents FAI ?
a. Internet sans fil
b. Squelette FAI
c. passerelles Internet
d. fournisseurs de services Internet
e. dorsale Internet

4. Quel équipement peut agir comme un routeur, un commutateur, et un


point d'accès sans fil dans un seul package ?
a. Commutateur
b. Concentrateur
c. Modem
d. Répéteur
e. Routeur multifonctions

5. Quelle est la caractéristique majeure du service Internet asymétrique ?


a. Les vitesses de téléchargement et celles d’hébergement sont
égaux.
b. Les vitesses de téléchargement sont plus lentes que celles
d’hébergement.
c. les vitesses de téléchargement et les vitesses d’hébergement sont
différentes.

14
ESSENTIEL DU CHAPITRE 4 Mohamed DYABI

6. Quels sont les trois éléments nécessaires pour se connecter à Internet ?


(Choisissez trois réponses.)
a. une adresse IP
b. le partage de fichiers activé
c. une connexion réseau
d. Les services de serveur activés
e. l'accès à un fournisseur de services Internet
f. une adresse obtenue directement à partir du RIR

7. Quel terme décrit chaque routeur par lequel un paquet se déplace lors du
déplacement entre les réseaux source et de destination ?
a. NOC
b. FAI
c. saut
d. Segment

8. Qu'est-ce qu’il teste la commande tracert ?


a. fonctionnalité NIC
b. la bande passante du FAI
c. le chemin de réseau vers une destination
d. la fonctionnalité de l'application de destination

9. Pourquoi un FAI, faudrait-il avoir un dispositif CMTS sur son réseau ?


a. pour connecter les utilisateurs finaux utilisant la technologie de
câble
b. pour connecter les utilisateurs finaux utilisant la technologie
analogique
c. pour connecter les utilisateurs finaux utilisant la technologie sans fil
d. pour connecter les utilisateurs finaux utilisant la technologie de ligne
d'abonné numérique

10. Reportez-vous au graphique. Quel est le type de câble ?


a. STP
b. UTP
c. Coaxial
d. fibre

15
ESSENTIEL DU CHAPITRE 4 Mohamed DYABI

11. Reportez-vous au graphique. Quel est le type de câble ?


a. STP
b. UTP
c. Coaxial
d. fibre

12. Reportez-vous au graphique. Quel est le type de câble ?

a. croisé
b. fibre multimode
c. fibre monomode
d. droit

13. Qu’il est le connecteur utilisé avec un câble UTP ?


a. ST
b. BNC
c. RJ-11
d. RJ-45

16

Vous aimerez peut-être aussi