Vous êtes sur la page 1sur 7

Mode Opératoire de Soudage API 5L Gr B / API 5L GrB 8’’& 12,7 mm

DESCRIPTIF D’UN MODE OPERATOIRE DE SOUDAGE

N° HP SZG 02/20

D’UNE CONDUITE EN ACIER API 5L GrB / API 5L GrB


DE DIAMETRE 8" (219,1 mm) ET D’EPAISSEUR 12,7 mm

ORGANISME DE CONTROLE STEG


1

Rev. Date : Date :

STEG 7
Mode Opératoire de Soudage API 5L Gr B / API 5L GrB 8’’& 12,7 mm

1- Objet:

Soudage en raccordement d’une conduite gaz en acier API 5L Gr B de diamètre


8" et d’épaisseur 12,7 mm.
Le soudage sera exécuté à l’arc électrique manuel avec électrode enrobé
(SMAW).

2- Spécification et Normes :

Les spécifications et les normes utilisées et applicables pour ce Mode Opératoire


de Soudage (M.O.S) sont :
 Le Cahier des charges techniques (CCT) de la STEG, relatif aux réseaux
de transport et de répartition de gaz naturel.
 l’API STANDARD 1104 (dernière édition), pour l’interprétation des
films radiographiques et la qualification des soudeurs.

En cas de contradiction, de non-conformité ou de divergence entre l’API 1104 et le


CCT, le CCT l’emporte.

3- Position et sens de soudage :

 Direction de soudage :

 Pointage :
- Pointage en 4 points minimum par fer rond de diamètre 6 mm, à positionner
au milieu des chanfreins (fig.1).
- Soudage du point A au point B et du point C au point D et du point A’ au
point B’ et du point C’ au point D’.
- Les pointages et les fers ronds seront enlevés lors de l’exécution de la 1 ère
passe.

 Exécution :
- Soudage du point A au point D, sens contre les aiguilles d’une montre.
- Soudage du point A au point D, sens des aiguilles d’une montre.

 Préparation du joint à souder :

0,8 à 1,6 mm
30° ± 5° 1,6mm
7 6
5 4
12,7m
3
m
2
1

1,6 mm ± 0,8 2,4 ±0,8

STEG 7
Mode Opératoire de Soudage API 5L Gr B / API 5L GrB 8’’& 12,7 mm

D
C
S1
Fer rond : Ø 6 mm
B’
D’
A’
C’

S1
B
A

Toutes les passes


D 10o à 15o
D’

A’ A
Toutes les passes
o o
10 à 15

 Position et direction de soudage :

- Les soudures seront exécutées en position 6G, verticale montante pour toutes
les passes (Fig.2).
- Le joint sera exécuté par un seul soudeur.
- Le décalage entre les différentes passes sera de 10° à 15°.
- L’éprouvette sera constituée par deux manchettes de longueur minimale 150
mm (chacune).

4- Conditions d’exécution de la soudure:

- Les soudures seront exécutées dans les mêmes conditions des travaux à
réaliser sur sites.
-
4.1 . Métal de base :

- Normes: API 5L Gr B et ASTM A 105

STEG 7
Mode Opératoire de Soudage API 5L Gr B / API 5L GrB 8’’& 12,7 mm

4.2 . Métal d’apport :

- Pour la première passe les électrodes à utiliser seront le E6010 (EN 10204
3.1) à enrobage cellulosique Groupe 1 (API 1104) AWS 5.1
Diamètre : 2,5 mm
Polarité : Négative
Courant continue : 62 - 80 A
- Pour la deuxième passe les électrodes à utiliser seront le E7018 (EN 10204
3.1) à enrobage basique Groupe 3 (API 1104) AWS A5.5
Diamètre : 2,5 mm
Polarité : Positive
Courant continue : 90 - 102 A
- Pour les autres passes les électrodes à utiliser seront le E7018 (EN 10204 3.1)
à enrobage basique Groupe 3 (API 1104) AWS A5.5
Diamètre : 3,2 mm
Polarité : Positive
Courant continue : 132 – 142 A

4.3 . Matériels de soudage :

- Chauffe baguettes de forte capacité pour les électrodes basiques.


- Etuves portatives sur chantier.
- Pinces ampérométriques
- Caractéristiques des postes de soudage:

Intensité de courant : entre 50 et 300 A


Tension : de 0 à 40 V
Courant : continu
Tension à vide : 63V
Polarité : -/+

5 Mode d’exécution :

5.1 . Conditions d’exécution :

- Nombre de passe : 7 passes au minimum.


- Le préchauffage sera effectué à 100°C au GPL avec brûleur à flamme large,
sur toute la périphérie du joint à souder.
- Pour la première passe, le nettoyage du cordon soudé doit être effectué par un
léger meulage et brossage mécanique à condition que l’épaisseur du cordon
reste suffisante.
- Après avoir terminé une passe, le laitier devra être entièrement enlevé.
- Température entre passe : 150°C minimum.
- Intervalle du temps entre passe : après avoir terminé une passe, la passe
suivante doit être effectuée le plus rapidement possible de façon que la
température entre passes ne descende pas sous 150°C.
- Toute soudure commencée devra être déterminée en continu dans la même
journée.

STEG 7
Mode Opératoire de Soudage API 5L Gr B / API 5L GrB 8’’& 12,7 mm

- Durant le soudage, les tubes doivent être maintenus par des tréteaux
avec des cales en bois, par des sacs de sable ou par un cric ou engin
mécanique.
- Au moment des intempéries, les soudures doivent être protégées par des
abris appropriés et bien étanches.

Métal d’apport Courant & tension


N° Passe Position & Sens
Spécification Ø (mm) Polarité Ampérage (A) Tension (V)
1 E6010 2,5 DCEN (-) 62 - 80 24 -34 6G
2 E7018 2,5 DCEP (+) 90 - 102 20 -26 6G
3 E7018 3,2 DCEP (+) 132 - 142 22 -28 6G
4 E7018 3,2 DCEP (+) 132 - 142 22 -28 6G
5 E7018 3,2 DCEP (+) 132 - 142 22 -28 6G
6 E7018 3,2 DCEP (+) 132 - 142 22 -28 6G
7 E7018 3,2 DCEP (+) 132 - 142 22 -28 6G
NB : Pour la vitesse et les paramètres de soudage, la puissance linéaire E = (U.I) / V doit être maintenue constante.

5.2 . Domaine de validité :

Ce procédé est valable pour :


 Epaisseurs : 12,7 mm + 25% inclus
 6" ≤ Diamètres  ≤ 10 "

6 Contrôles et essais :
6.1 Contrôles visuel, non descriptif et descriptif des soudures :

- Nombre de soudure exécutée (suivant CCT de la STEG) : une soudure


- Examen visuel 100% (critère d’acceptabilité selon CCT)
- Examen radiographie 100% (défaut tolérable selon API 1104 dernière
édition).
- Eprouvettes :
1- Numérotation suivant CCT
2- Nombre d’éprouvette suivant CCT
3- Dimensions des éprouvettes selon l’API 1104 (dernière éditions).
- Essai de traction selon CCT : 2 éprouvettes
- Essai de pliage selon CCT : 4 éprouvettes (2 endroits & 2 envers)
- Essai de résilience selon CCT : 6 éprouvettes (3 entaillées dans la soudure et
3 entaillées dans la ligne de fusion).
- Essai de dureté et macrographie selon CCT : 1 éprouvette
- Le prélèvement des éprouvettes se fera par un procédé mécanique à froid.
- Les tolérances d’acceptation : selon CCT (Tb 11/15 de l’annexe 1).

6.2 Variables essentielles:

Ce procédé de soudage doit être qualifié chaque fois que l’une des variables citées
ci-dessous sera changée :
- Changement du procédé de soudage ou la méthode d’application.

STEG 7
Mode Opératoire de Soudage API 5L Gr B / API 5L GrB 8’’& 12,7 mm

- Changement du groupe du métal de base.


- Changement de la conception du joint.
- Changement de la position et du sens du soudage.
- Changement du groupe d’épaisseur (Selon CCT).
- Changement du diamètre du métal de base (Selon CCT).
- Changement du groupe du métal d’apport selon les articles 2.4 et 2.6 de l’API
1104
- Changement du diamètre des électrodes (selon CCT).
- Changement de la durée entre la les différentes passes.
- Changement des polarités et régimes thermiques (Selon CCT).
- Changement du groupe de diamètre du métal de base (Selon CCT).
- Changement du procédé d’accostage.

6.3 Repérage des éprouvettes :


- H.P SZg : Homologation d’un procédé de soudage.
- 02 : Procédé de soudage 8"
- T : Traction
- P : Pliage
- R : Résilience
- Mac + dur : Macrographie + Dureté.

7 Instructions de stockage, étuvage et conservation du métal d’apport :

7.1 Objet:

Garantir aux produits de soudage les caractéristiques mécaniques et chimiques


données par les fabricants et éviter la formation d’hydrogène dans les soudures
tout en définissant les responsabilités.

7.2 Domaine d’application:

Tout type de métal d’apport à enrobage basique utilisé par les soudeurs.

7.3 Référence:

Les fiches techniques du fournisseur de produit de soudage et les spécifications


techniques de la STEG.

7.4 Description :

7.4.1 Stockage au magasin :

Les produits de consommables constituant le stock du magasin, sont conservés


dans leur emballage d’origine. Ils sont rangés par type, par diamètre et par numéro
de lot.

STEG 7
Mode Opératoire de Soudage API 5L Gr B / API 5L GrB 8’’& 12,7 mm

Les produits en transit pour un chantier sont stockés sur palette dans leur
emballage d’origine jusqu’à leur expédition.
Les produits en retour de chantier sont vérifiés par le responsable contrôle qualité
et le magasinier, ne sont conservés que les étuis non entamés et dont l’emballage
est en parfait état, tous les autres sont rebutés.

7.4.2 Stockage Sur Chantier :

Dés leur arrivée, les produits de soudage seront triés par type, diamètre, numéro
de lot. Puis, ils seront stockés dans leur emballage d’origine dans des conteneurs
de chantier.

7.5 Etuvage ou « Grillage » :

Les produits nécessitant un étuvage avant utilisation (principalement les électrodes à


enrobage basique) sont dés la sortie de l’emballage étanche mis dans une étuve
affectée au « grillage ».

Cette opération est contrôlée par le responsable contrôle qualité.


Le thermostat est réglé à la température conseillée par le fabricant (entre 250°C et
350°C) et défini dans la spécification de soudage.
Pendant toute la durée de l’opération une affichette est opposée sur la poste « étuvage
jusqu’à X heures » interdisant l’utilisateur avant la fin de l’opération d’étuvage. C’est
le contrôleur qualité qui assure le contrôle de cette opération.

7.6 Conservation :

Après étuvage, les produits sont stockés dans une étuve de conservation dont la
température est réglée entre 120°C et 150°C.
Au début de poste de travail, les soudeurs prennent la quantité nécessaire pour la durée
du poste, et conservent sur le lieu d’utilisation ces produits dans une étuve portative.

STEG 7