Vous êtes sur la page 1sur 35

Je REMERCIEMENTS

Je tiens à remercier toutes les personnes qui ont contribué au succès de mon stage et qui
m'ont aidé lors de la rédaction de ce rapport.

Tout d'abord, j'adresse mes remerciements à mon encadreur,

Mr mazlout Karim, responsable maintenance, pour son accueil, le temps passé


ensemble et le partage de son expertise au quotidien. Grâce aussi à sa confiance j'ai pu
m'accomplir totalement dans mes missions. Il fut d'une aide précieuse dans les moments les
plus délicats.

Je remercie également toute l'équipe de Valeo transmission pour leur accueil, leur esprit
d'équipe et en particulier Mr Mansour MAY, responsable méthodes qui m’a assisté avec ses
conseils, directives et motivation.

Enfin, je tiens à remercier toutes les personnes qui m'ont conseillé et relu lors de la rédaction de
ce rapport de stage
INTRODUCTION GÉNÉRALE.........................................................................................................1
CHAPITRE 1: PRÉSENTATION DE L'ENTREPRISE............................................................................2
1/ INTRODUCTION :.........................................................................................................................3

2/ LE GROUPE VALEO :....................................................................................................................3

3/ VALEO TRANSMISSION JEDAIDA :....................................................................................................5

4/ L’ORGANIGRAMME :.....................................................................................................................6

5/ LES DIFFÉRENTS SERVICES :.............................................................................................................8

6/ PRODUITS ET CLIENTS :................................................................................................................9

7/ CONCLUSION :..........................................................................................................................10

CHAPITRE 2 : PROCESSUE DE FABRICATION ET TACHE EFFECTUÉE.............................................11


1/ INTRODUCTION :........................................................................................................................12

2/ LA STRUCTURE DE L’ATELIER :.......................................................................................................12

3/les diferentes taches:…………………………………………………………………………………………………………13

4/ ETUDE DE L’ILOT 2 ET DU VOLANT MOTEUR CONCERNÉ :....................................................................16

5/ CONCLUSION :...........................................................................................................................19

CHAPITRE 3: ETUDE DE CAS.......................................................................................................20


1/INTRODUCTION :.........................................................................................................................21

2/ ETUDE DE L’EXISTANT :...............................................................................................................21

3/PROBLÉMATIQUE :.......................................................................................................................21

4/SOLUTION:.................................................................................................................................22

5/CHOIX DU MATÉRIAU :..................................................................................................................22

6/PROTOTYPE PROPOSÉ SUR SOLIDE WORKS :......................................................................................24

7/ PRÉPARATION À LA FABRICATION :.................................................................................................25

a/ fonctionnement de la machine:………………………………………………………………………………………..25

8/CONCLUSION:.............................................................................................................................31

CONCLUSION GÉNÉRALE...........................................................................................................32
Figure 1: Groupe Valeo......................................................................................................................3

Figure 2 : Les grands constructeurs d’automobile..............................................................................4

Figure 3 : Valeo dans le monde..........................................................................................................4

Figure 4: Situation géographique de Valeo.........................................................................................5

Figure 5 : Valeo transmission.............................................................................................................6

Figure 6: Volant moteur fini...............................................................................................................9

Figure7: L’emplacement du volant moteur.......................................................................................10

Figure 8: La structure de l’atelier.....................................................................................................12

Figure 9: Matière brute.....................................................................................................................13

Figure 10 : Ilot 2...............................................................................................................................16

Figure 11: Machine de marquage+ imprimante image.....................................................................21

Figure 12: figure de la solution sur solideworks...............................................................................24

Figure 13 : Dessin de définition de la table supérieur.......................................................................26

Figure14 : dessin de définition de l’adaptation.................................................................................27

Figure 15: dimension rail ................................................................................................................28

Figure 16: dimension chariot............................................................................................................28

Figure 17: Dessin d’ensemble de la solution....................................................................................30

Tableau 1: Tableau des dimensions du chariot et rail.......................................................................26

Tableau 2: Caractéristiques du vérin.................................................................................................27


Introduction Générale

À notre domaine d’étude toute connaissance théorique n’est plus valable que sur le plan
pratique ou professionnelle pour cette raison le moins de stage est très importants c’est une
occasion pour exprimer ce qu’on a pris durant notre études sur le plan pratique et théorique
et aussi pour mieux confronter au monde de travail et enrichir notre culture et découvrir le
coté professionnel (Structure de l’entreprise) ainsi cette expérience permet de pratiquer et
exploiter nos connaissances théorique et de les intégrer sous forme des participation pour
découvrir soi même ainsi ce stage permet d’obtenir la responsabilité

Ceci est le rapport de mon stage de perfectionnement au tant qu’une


technicienne au sien de Valeo transmissions qui a pour rôle de fabriquer et vendre des
pièces de rechange des véhicules et Valeo transmissions spécialement pour la fabrication
des volants moteurs.

En effet j’insiste dans ce rapport d’étudier 3 parties qui sont comme se suit :

 Présentation générale de l’entreprise.


 Etude bibliographique.
 Etude de cas.

Page 1
Chapitre 1: Présentation de l'entreprise

1/ Introduction :
Au cours de ce chapitre, je vais tous d’abord présenter le groupe Valeo en
générale puis l’entreprise d’accueil Valeo- Transmission tout en mentionnant sa stratégie,
l’organisation de sa direction et l’activité principale du site.

2/ Le groupe Valeo :
Valeo est un groupe indépendant entièrement focalisé sur la conception, la
fabrication et la vante de composants, de systèmes intégrés et de modules pour l’industrie
automobile.

Figure 1: Groupe Valeo

Il occupe les premières classes mondiales dans son domaine. Les origines du groupe
remontent à la création en 1923 sous une société Anonyme Française. En 1987 cette société
a une stratégie forte d’expansion internationale, elle continue d’anticiper les demandes du
marché en devenant un véritable équipement mondial.

Actuellement le groupe fournit tous les grands constructeurs automobiles mondiaux.


Figure 2 : Les grands constructeurs d’automobile

Le groupe emploie 70000 personnes représentant 70 nationalités répartir sur 129


sites de production, 65 centres de recherche et 9 centres de distribution, implantés dans 26
pays dans le monde.

Figure 3 : Valeo dans le monde

3/ Valeo transmission Jedaida :


Valeo embrayage et transmission est une société situé à la zone industrielle de
Jadaida, une ville à 24 Km du centre de Tunis. Elle a été crée en 1984, c’est une société
totalement exportatrice dont les principaux clients sont France-auto, Renault et Peugeot-
Citroën PSA.

Figure 4: Situation géographique de Valeo

Cette société se compose des cadres ingénieurs, techniciens, administrateurs et des


ouvriers.

La surface de l’atelier de production de l’usine est de 2000 m 2 et de surface totale


4900m2. La capacité de production est de 2500 volants/ jours. L’usine travaille en 3 équipes
sur 5 jours de la semaine. C’est le seule site de la branche de transmission du groupe Valeo,
situé sur le continent africain, spécialisé dans l’usinage des volants moteurs pour l’industrie
automobile.
Figure 5 : Valeo transmission

4/ L’organigramme :
Comme toutes les sociétés étrangères, Valeo est organisé suivant une hiérarchie
bien déterminé.

L’organisation du site est parfaitement centralisée, elle est basée sur des unités
interconnectées soit par le flux physique soit par le flux d’information. L’organigramme de
cette société est le suivant :
.DGRqbrA
tesécponualidm
Pv
5/ Les différents services :
A/ La direction :
- Coordonner l’ensemble des activités de l’établissement.
B/ La qualité :
- Garantir la qualité des produits fabriqués.
- L’objectif du site est de faire fonctionner les ateliers de production conformément
aux objectifs fixés.

C/ SPV (Système de Production Valeo) :


- Maintenir et améliorer le système qualité conformément aux normes qualité du
groupe Valeo.
D/ La production :
- Assurer la production dans les meilleures conditions de qualité, de cout et de délai.
- Garantir la mise en place et le respect des standards de production et d’organisation
préconisés par le groupe Valeo

E/ La logistique :
- Garantir la qualité les livraisons et approvisionnement en termes de délais, quantités
et couts.
- Assurer la fiabilité de l’ensemble des stocks du site.
- Assurer l’interface logistique avec les clients et les fournisseurs.

F/ Méthode et industrialisation :
- Assurer la maintenance, la mise à niveau et l’amélioration permanente du site et de
son infrastructure.
- Dynamiser la mise en œuvre des principes du système de production Valeo

H/ Les ressources humaines :


- Assurer la gestion et l’administration du personnel (effectifs, absentéisme, paie,
contrats)
- Mettre en place les actions de recrutement, de formation, de communication et de
sécurité.
7/ Produits et clients :
Valeo transmission fabrique “ les volants moteurs“, le volant est un élément de
l’embrayage qui assure la liaison entre le moteur et les organes de transmission.
Lors du lancement du moteur, il emmagasine l’énergie cinétique qui permet de maintenir le
moteur en rotation. Il transmet la puissance motrice aux roues à travers l’embrayage.

Figure 6: Volant moteur fini

Le volant moteur permet :

 La transmission du couple moteur.


 La fixation de l’embrayage qui assure le filtrage des vibrations du moteur.

Figure 7: L’emplacement du volant moteur


Valeo jedaida fabrique des volants moteurs de plusieurs références essentiellement
pour deux importants constructeurs automobiles : PEUGEOT et RENAULT.

 Pour PEUGEOT on trouve les références (DV6D, DW10….)


 Pour RENAULT on trouve les références K9KTPF, S500, STEP3…)

9/ conclusion :
D’après ce chapitre on constate que la société Valeo transmission occupe une place
très importante dans le domaine de fabrication et vente des volants moteurs dans le
monde et chez les grands constructeurs d’automobiles.

Chapitre 2 : processus de fabrication et


tache effectuée
1/ Introduction :
Dans ce chapitre je vais présenter les différents ilots de l’atelier selon le produit
fabriqué et les différentes étapes à suivre pour la fabrication d’un volant moteur et les
différents pannes.

2/ La structure de l’atelier :
Figure 8: La structure de l’atelier

L’usine est composée comme le montre la figure de 7 ilots qui assure la production
continue ainsi d’une zone de stockage permanente.

Les îlots1, 2 et 3 sont très similaires de point de vue structure, nombre et type
d’opérations : Ces ilots sont en forme de U et contiennent des machines en série,
essentiellement des machines d’usinage à commandes numériques. Ces ilots produisent des
volants moteurs essentiellement pour les clients Peugeot et Citroën.

L’ilot 4 est un peu plus sophistiqué, il est en forme de double U et les machines sont à
commande numérique. L’intervention des opérateurs dans cet ilot est limitée car la plupart
des machines sont automatisées. Cet ilot produit des volants moteurs destinés pour le
constructeur Renault.
Figure 9: Matière brute

3) les déférentes taches :


*Formation de sécurité : nous sommes allés visiter l’usine, il nous a expliqué on détails les
fonctionnements des différentes machines de l’entreprise et les étapes de fabrication d’un
volant moteur. Ilot 2 :

Cet ilot fabrique un volant moteur de type rigide et des différentes références « EW7, DV6-FD,
DV6-D, DW10 CD »

Les opérations de l’ilot 2 :

Op1 : Ebauche face avant.


Op2 : Finition face arrière.
Op3 : Taillage.
Op4 : Fraisage.
Op5 : Montage couronne + Finition face avant.
Op6 : Perçage.
Op7 : Chanfrein.
Op8 : Perçage + Equilibrage.
Op9 : Taraudage + alésage.
Op10 : Equilibrage.
Op11 : Marquage.
Op12 : Contrôle finale.

Ilot 3 :

Cet ilot fabrique le même type que le volant moteur d’ilot 2, et de cette référence :

« DV6-FD, DV6-D »
Les opérations d’ilot 3 :
Même opération que l’ilot 2.

Ilot 4 :
Cet ilot fabrique un volant moteur de type rigide et flexible et des différents références
« STEP3, F4R H79, K4M, K9PF »

Les opérations de l’ilot 4 :


Op1 : Ebauche face avant.
Op2 : Finition face arrière.
Op3 : Taillage de 58 dents.
Op4 : Fraisage une dent.
Op5 : Montage couronne.
Op6 : Finition face avant.
Op7 : Perçage + Taraudage.
Op8 : Equilibrage.
Op9 : Presse goupille + Marquage.
Op10 : Contrôle finale.

Ilot 5 :
Cet ilot fabrique les manchons.

Les opérations de l’ilot 5 :


Op1 : Finition face avant.
Op2 : Finition face arrière + alésage.
Op3 : Finition patte.

Ilot 6 :
Cet ilot fabrique le même type que le volant moteur d’ilot 2 et 3,et de
référence « secondaire ».

Les opérations de l’ilot 6 :


Op1 : Finition face arrière.
Op2 : Finition face avant.
Op3 : Perçage + Taraudage.
Op4 : Nettoyage par centrifugation.
Op5 : Equilibrage.
Op6 : Marquage.
Op7 : Contrôle finale.

Au cours de ce stage on a rencontre quelque difficultés surtouts les pannes au niveau de :

*fuite depuis le cartière de centre de perçage : on élimine le fuite de l’ebrifiant par le


moyenne d’élimination d’étanchéité (ilot 2).

* assister à l’activité des bureaux de méthode : réglage de dimension du manchon (ilot 5).

* changement de pignons : frottement des dents.

* changement de vérins de machine de marquage : course de vérins insuffisant.

* réglage de capteur avant la presse car le tiroir cesse d’entrer : la permutation des deux
capteurs haut et bas.

* blocage de porte, la défectuosité des patins : changement des patins

*changement d’outil de centre de perçage :

- Changement de plaquettes de l’outil.

- Nettoyage de porte outil (porte forêt).

- Vérification langueur de l’outil avec pied a coulisse numérique.

- Vérification de l’hauteur de l’outil avec colonne de mesure.

* Changement de repère (ilot 5) : réf (CO318275E à CO318270E).

* changement de verins dans (ilot 3) : panne de vérin de la machine de marquage.

* réglage de camera de la machine de marquage (ilot 7).

4/ Etude de l’ilot 2 et du volant moteur concerné :


Figure 10: Ilot 2

Le volant moteur étudié se compose essentiellement d’un disque constituant le corps principale
du volant et sur lequel s’effectue les différentes opérations de la gamme d’usinage, avec une
couronne y accrochée, tels qu’il est indiqué dans cette figure, et ayant pour but de faciliter le
montage coté vilebrequin.

Composition d'un volant DV6-FD

L’ilot 2 est l’une des unités de production les plus anciennes sur le site Valeo transmissions. Il
est dédié à la production du volant DV6-FD pour le client PSA. C’est un ilot contenant 10
machines disposées sous forme de U, une forme recommandé pour les ateliers de production en
série. En Effet, la production de cette référence nécessite 10 opérations indépendantes, chacune
est effectuée sur une machine spécifique à cette opération.
Etant que le fournisseur réalise les opérations d’ébauches des faces avant et arrière du brut, les
opérations réalisées sur le volant DV6-FD sont chronologiquement comme suit :
Matière premiére 1er Perçage des trous

Usinage face avant Le mouchage

Usinage face arrière 2ème perçage et taraudage

Montage du couronne Equilibrage

La finition Alésage Marquage

Produit fini
5/ Conclusion :
La groupe Valeo utilise plusieurs techniques et méthodes pour garantir une bonne
qualité de produit aussi pour satisfait leurs clients ainsi pour avoir la sécurité complète à
ces employeurs.
Chapitre 3: Etude de cas
1/Introduction :

Ce chapitre permet d’appliqué et pratiqué les connaissances que j’ai acquis dans notre
établissement universitaire sous forme d’un cas pratique en utilisant les concepts théorique
étudier.

2/ Etude de l’existant :
L’étude de l’existant est une phase importante pour bien comprendre le système actuel et
définir ses objectifs
A/ description général de la machine :

Figure 11: Machine de marquage+ imprimante image

Cette machine est équipée d’un système poka-yoké (anti-erreur) :

Le poka-yoké terme japonaise que l’on peut traduire en français par prévention d’erreur ou plus
simplement détrompeur, correspond a une méthode de conception des produits intégrant dés
l’origine la prévention des erreurs potentielles, nous sommes la dans un véritable esprit qualité.
Le fonctionnement de la machine de marquage s’effectue par des étapes en fait le chargement
de volant manuellement sur l’adaptation de marquage puis le contrôle de taraudage et alésage
par le bague moletée en suite on fait le marquage de la date de fabrication, heure, le sigle client
le code fournisseur la référence valeo et la référence client par la tète de marquage et
finalement déchargement de volant manuellement donc le résultat pièce marqué.

WE WP ordre de commande

Charger le volant Contrôler le volant Marqué le volant Décharger le

volant

Adaptation Bague moletée Tète

de marquage d’impression

Pièce marqué

-Détaillée l’étape 3 (marquage) :

WP WP

Déplacé la tète Marquer le Retour de la tète

demarquage volant

Vérin pneumatique Tète d’impression Vérin pneumatique

ddddddmarquage

3/Problématique :
- Qualité de marquage (non lisible).
- Risque de dommage de la tête d`impression (Pendant le chargement et déchargement de
la pièce).
- Arrêt de production.
- Incident qualité (marquage omis).

4/solution:
- Modifier le processus d’impression.
- Eviter le déplacement de la tête d’impression et mettre en place une table coulissante
qui mène le volant sous la tête d’impression.
- But : Eviter toute perturbation de marquage et dommage de la tête.

5/Choix du matériau :
Pour la réalisation de ce changement on a besoin de:

- Table
- 2 rails
- 4 chariots
- Un vérin pneumatique

Pour la fixation de la tête on utilise un support en acier. Et pour la mise en place de volant
sur la table coulissante on a fait garder la même adaptation de la machine.

6/Prototype proposé sur Solide Works :

Figure 12: figure de la solution sur solideworks

L’ensemble se compose de :


1-table fixe

2-rail

3-chariot

4-table coulissante

5-adaptation

6-vérin

7-support

-le déplacement de la table coulissante est assuré par le vérin pneumatique,

-téte d’impression sera fixée sur le support en acier 

7/ Préparation à la fabrication :
Pour la table coulissante je fais le calcule de la masse avec le solide selon la matière et les
dimensions qui je choisie et je trouve la masse égale au 7.775kg et je fais les mesure qui trouve
dans le document de la figure 15.

Pour l’adaptation je garde la même adaptation de la machine et je fais sa conception selon


le dessin technique de l’entreprise et je trouve sa masse égale à 1.530kg (voir figure 16).

Et on a la masse maximum du volant est égale à 10.5 kg (DV6_FD)

Pour mène le mécanisme on a choisie un vérin pneumatique qui sa course égale à 400 mm
puisque on a choisie la longueur de la table coulissante (4) égale 340mm. (Voir tableau 3) et la
course demandée egale 200 mm (mini).

a)Fonctionnement de la machine :

1_ Chargement de volant manuellement.

2_deplacement de table coulissante par le vérin pneumatique.


3_marquage de volant.

4_retoure de la table coulissent par le vérin pneumatique.

5_dechargement de volant manuellement.


Figure 13 : Dessin de définition de la table supérieur
Figure 14 : dessin de définition de l’adaptation
La charge supporte par le mécanisme est ne dépasse le 25 kg, alors selon cette charge
nous avons faites notre choix des matériaux :

Donc on a choisie les chariots et les rails LWL25C-C1H :

Ces caractéristiques :

- Glissière pour charges moyennes

- Glissière linéaire à recirculation de billes

- Matière similaire à Inox 440C

- Précision standard

- Vitesse maxi : 3m/s

- Température maxi : +100°C (permanent) +120°C (intermittent)

Figure 15: dimension rail

Figure 16: dimension chariot

Les dimensions de rails et chariot ce trouve dans le tableau 2.


Tableau 1: Tableau des dimensions du chariot et rail

Tableau2: Caractéristiques du vérin


Fi
gure 17: Dessin d’ensemble de la solution

8/Conclusion:
Ce chapitre était le résultat du diagnostic réalisé sur la machine de marquage et qui a aboutit

à une amélioration pour éviter toute perturbation de marquage et dommage de la tête et pour

avoir une bonne qualité de marquage.


Conclusion générale
Le groupe Valeo étant un équipementier automobile d’excellence domine le marché
internationale par la variété des produits qu’il fournit en première monte qu’on deuxième
monte aussi, en garantissant une meilleure qualité sur le marché grâce à une culture de
production et une démarche qualité visant à fournir un produit avec zéro de défauts. Pour
réaliser cet objectif, Valeo doit veiller à l’efficacité de ses processus et ses équipements en
éliminant toute cause de défaillance ou de non-conformité détecté sur ses produits.

Ce stage au sein de Valeo transmissions nous a demandé une grande autonomie et une
adaptation à une méthode de travail et une culture propre à l’industrie automobile. Aussi la
découverte de la démarche de diagnostic et la confrontation des employées de différents
services et de différents niveaux était une expérience enrichissante pour un technicien en génie
mécanique.