Vous êtes sur la page 1sur 7

ECOLE NATIONALE POLYTECHNIQUE D’ALGER

DEPARTEMENT DE GENIE CHIMIQUE


Première année

DEVOIR MAISON
N°2
Thermodynamique 2
‘‘L’EQUATION DE REDLICH-KISTER’’

Réalisé par :
BOUHOUS Anis
DERRADJI Seifdine

Mr. Bouarab

Année universitaire : 2018/2019


Sommaire :

I. Introduction.

II. Les paramètres d’excès.

III. L’équation de Redlich kister.

IV. Exemple et application.

V. Démonstration de l’équation de Redlich-Kister.

VI. Conclusion.

VII. Références.
I. Introduction

Les propriétés physiques et chimiques des mélanges de fluides sont


importantes pour comprendre leur comportement thermodynamique.
L'une des considérations les plus importantes est que ces propriétés
peuvent fournir des informations sur les interactions moléculaires. Et les
paramètres d'excès jouent un rôle majeur dans la compréhension de la
nature de ces interactions moléculaires.

II. Les paramètres d’excès :

Les propriétés d’excès sont des propriétés de mélanges qui quantifient le


comportement non idéal de mélanges réels. Ils sont définis comme la
différence entre la valeur de la propriété dans un mélange réel et la valeur
qui existerait dans une solution idéale dans les mêmes conditions. Il
donne une mesure de la non-idéalité du système résultant d'interactions
associatives ou autres. Les valeurs des variables d’excès comme excess
molar volumes (𝑉𝑚𝐸 ), excess intermolecular free length (𝐿𝐸𝑓 ), excess
acoustic impendence (𝑍 𝐸 ), excess free gibbs energy (𝐺 𝐸 ) and excess
adiabatic compressibility (𝛽 𝐸 ) ont été calculés à l'aide des relations
standard suivantes:

𝑌 𝐸 = 𝑌𝑒𝑥𝑝 − (𝑋1 𝑌1 + 𝑋2 𝑌2 )
Où,

𝑌𝑒𝑥𝑝 = valeurs expérimentales de mélanges

𝑌1 & 𝑌2 = valeurs des paramètres pour les liquides 1 et 2 respectivement.

𝑋1 & 𝑋2 = fractions molaires des liquides.

III. L’équation de Redlich kister :

L’équation de Redlich Kister c’est une corrélation empirique qui a été


écrite par les deux chercheurs O. Redlich et A.T. Kister en 1948.
L’équation à une forme polynômiale, permet de calculer les paramètres
d’excès des mélanges binaires.
𝑝=𝑛

𝑌 𝐸 = 𝑋1 (1 − 𝑋1 ) ∑ 𝐴𝑝 (1 − 2𝑋1 )𝑝
𝑝=0
Où, Le coefficient 𝐴𝑝 est le coefficient polynomial calculé par le MAPLE
software.

IV. Exemple :

Cet exemple donne des mesures expérimentales des mélanges binaires


(DOX-TOL) et (DOX-ANS), présentées ci-dessous.

- Les fractions molaires dans les premier et second fils composants (X1 et
X2) varient de 0 à 1.

- La longueur libre, l'impédance acoustique, les volumes molaires et la


compressibilité adiabatique ont été mesurés en fonction d'une formation
binaire. Mélange liquide à différentes températures 293-313 K.
Valeurs des paramètres 𝐴𝑝 pour les mélanges liquides binaires à 293 et 303 k
Les valeurs de l'écart type 𝜎(𝑌 𝐸 ) ont été obtenues à partir de l'expression:

Où, N et m sont les nombres de points de données et de paramètres


ajustables, respectivement.

V. Démonstration de l’équation de Redlich-Kister :

Pendant notre recherche sur les sites scientifiques, on a trouvés que


Les droits d'auteur de l’article contenant la démonstration et le
développement mathématique de cette équation appartient à American
Chemical Society in Industiral and Engineering Chemistry, Cela
nécessite un abonnement électronique non gratuit pour obtenir l'article,
ainsi que l’équation c'est une corrélation empirique.

VI. Conclusion :

Mr. Redlish et Mr. Kister trouvent que la relation empirique même


c'est elle donne des résultats mais elle a des écarts, et cela due à la
variation de la viscosité, température de milieu, les interactions
intermoléculaire (qui est relatif à la fraction de binaire). Mais enfin on
peut dire qui est la corrélation la plus précise.

VII. Référence :

- Wikipedia.org.

- International Letters of Chemistry, Physics and Astronomy Vol. 42.