Vous êtes sur la page 1sur 464

saison 2020 - 2021

CITÉ DE LA MUSIQUE – PHILHARMONIE DE PARIS


+33 (0)1 44 84 44 84
221, AVENUE JEAN-JAURÈS - 75019 PARIS

PHILHARMONIEDEPARIS.FR

2020
PHILHARMONIE DE PARIS 2021
La
musique
sans
limites
SOMMAIRE
AVA N T- P R O P O S P. 7
TRAJECTOIRES MUSICALES

T E M P S F O RTS P. 12
LA SAISON EN UN CLIN D’ŒIL

C O N C E RTS P. 33
CONCERTS TOUS PUBLICS • CONCERTS EN FAMILLE • WEEK-ENDS THÉMATIQUES

INDEX P. 290
COMPOSITEURS • INTERPRÈTES

MUSÉE ET EXPOSITIONS P. 302


RENAUD • SALGADO AMAZÔNIA • COLLECTION PERMANENTE

A C T I V I T É S E N FA N T S E T FA M I L L E S P. 322
CONCERTS ET SPECTACLES • PRATIQUE MUSICALE • ACTIVITÉS AU MUSÉE
PHILHARMONIE DES ENFANTS

A C T I V I T É S A D U LT E S P. 358
PRATIQUE MUSICALE • CULTURE MUSICALE • DOCUMENTATION • ÉDITIONS

C I T É D E L A M U S I Q U E – P H I L H A R M O N I E D E PA R I S P. 396
UN MIROIR DE LA DIVERSITÉ • LES ÉQUIPES • TOUS MÉCÈNES
LES ORCHESTRES RÉSIDENTS

B I L L E T T E R I E / I N F O R M AT I O N P. 428
COMMENT RÉSERVER • COMMENT VOUS ABONNER • COMMENT VENIR
CONSEIL D’ADMINISTRATION
PRÉSIDENTE
Patricia Barbizet

REPRÉSENTANTS DE L’ÉTAT
Sylviane Tarsot-Gillery, directrice générale de la création
artistique, ministère de la Culture

Marie Villette, secrétaire générale, ministère de la Culture

Franck Isaia, adjoint à la sous-direction de la politique


des musées, ministère de la Culture

Amélie Verdier, directrice du Budget, ministère de l’Action


et des Comptes publics

Didier Fusillier, président de l’Établissement public


du Parc et de la Grande Halle de la Villette

REPRÉSENTANTS DE LA MAIRE DE PARIS


Christophe Girard, adjoint à la Maire de Paris
pour la culture

François Dagnaud, maire du 19e arrondissement de Paris

REPRÉSENTANTE DE LA PRÉSIDENTE
DE LA RÉGION ÎLE-DE-FRANCE
Florence Berthout, conseillère régionale d’Île-de-France

REPRÉSENTANT DU CONSERVATOIRE
NATIONAL SUPÉRIEUR DE MUSIQUE
ET DE DANSE DE PARIS
Émilie Delorme, directrice

PERSONNALITÉS QUALIFIÉES
Laurence Herszberg, Sylvie Vassallo

REPRÉSENTANTS DES SALARIÉS


Jean-Philippe Échard, Valérie Giffon, Mathias Odetto,
Gérard Police, Christophe Rosenberg, Hamid Si Amer

CONTRÔLE ÉCONOMIQUE ET FINANCIER


Lucien Scotti, contrôleur budgétaire

DIRECTION
Laurent Bayle, directeur général
Thibaud de Camas, directeur général adjoint
Le programme d’une saison, ce sont des trajectoires,
donc, mais également des constellations de noms
qui annoncent autant de mondes de musique.
Des noms dont les lettres ont souvent été traduites en
notes par les musiciens eux-mêmes, dans une sorte de
jeu avec les signes qui stimule l’imagination créatrice.

Parmi tous les noms qui ont pu servir de prétexte à

TRAJECTOIRES inventer des motifs musicaux, Bach est sans doute


celui qui s’y prête le mieux, avec ses lettres qui se
traduisent en quatre notes (B pour si bémol, A pour
MUSICALES la, C pour do et H pour si bécarre). Mais l’hommage
à Bach que nous proposons fin avril suit d’autres
pistes que celles de l’alphabet : il accueille d’une part
la version très attendue du second livre du Clavier
bien tempéré par Pierre-Laurent Aimard ; il permet
de découvrir d’autre part comment des danseurs et
chorégraphes japonais s’approprient l’univers des
Variations Goldberg ou des Partitas pour violon seul.
Le programme d’une saison, c’est un peu comme
une carte : en le prenant en main, ce sont des B comme Boulez et comme Bach, donc, mais aussi
trajectoires variées, des lignes droites ou des zigzags comme Beatles (avec un week-end marathon en
qui s’offrent au public ; ce sont des pointillés, des septembre pour traverser leur œuvre) ou comme
bifurcations et des carrefours qui se présentent. Beethoven. 2020 marque le deux cent cinquantième
Chacun y inventera ses parcours. anniversaire de sa naissance : l’occasion de revisiter
ses Variations Diabelli (et son art de la variation en
Choisir sa voie parmi des routes et des allées général), mais aussi de proposer à des compositeurs
possibles, c’était aussi ce que Pierre Boulez proposait d’aujourd’hui de réinventer des pages aussi connues
à l’interprète de sa Troisième Sonate pour piano, créée que la Lettre à Élise.
en 1958. Dans un article publié deux ans plus tard
(« Sonate, que me veux-tu ? »), il comparait la B, enfin, comme Barenboim qui, de saison en
forme de sa pièce au « plan d’une ville inconnue ». saison, revient pour faire vivre et résonner l’espace
Et cette image d’un labyrinthe ou d’un dédale de la Philharmonie : il présente l’intégrale des
urbain à explorer, il la reprendra encore pour parler neuf symphonies de Beethoven en novembre ; il se
de Répons, son œuvre majeure des années 1980. Du produit en mai, avec Martha Argerich, à la tête de
solo à l’orchestre, notre deuxième Biennale Pierre l’Orchestre de l’Opéra de Paris ; il retrouve son fils
Boulez en janvier, conçue en lien avec Daniel violoniste Michael pour des trios beethovéniens en
Barenboim, traverse l’œuvre du musicien disparu janvier ; il dirige également Dérive et les Notations de
en 2016. L’accent est mis, toutefois, sur le piano, Boulez, qu’il avait lui-même commandées, lorsqu’il
avec l’intégrale de sa production. était à la tête de l’Orchestre de Paris.

AVAN T- P R OP OS 7
L’Orchestre de Paris justement. Intégré à la musique qui enregistre, reflète et parfois même
Philharmonie depuis janvier 2019, il est désormais configure ou anticipe les soubresauts du temps
au cœur de notre projet. Des chefs d’orchestre de dans lequel nous vivons.
haut vol, toutes générations confondues, viennent
du monde entier pour se relayer au pupitre : C’est pourquoi, d’abord, la Philharmonie se veut un
Herbert Blomstedt, Christoph von Dohnányi, lieu d’accueil de la création sous toutes ses formes. Au
Esa-Pekka Salonen, Paavo Järvi, Klaus Mäkelä, cours du week-end de septembre qui lui est consacré,
pour n’en citer que quelques-uns, mais aussi, Joe Hisaishi, l’auteur des bandes originales d’Hayao
de plus en plus, des cheffes femmes qui, comme Miyazaki ou de Takeshi Kitano, offre au public
Marin Alsop ou Anna Rakitina, accèdent à une des pages inédites pour piano et pour orchestre.
position auparavant occupée exclusivement par Régulièrement, l’Ensemble intercontemporain
passe commande à des compositeurs et présente
des hommes. En mai, il sera d’ailleurs dirigé par
ces œuvres nouvelles au cours de « Grands soirs »
la lauréate du Concours de cheffes d’orchestre
articulés autour de thèmes qui vont de l’érotisme
La Maestra, organisé par la Philharmonie et le
(dans le cadre du week-end « Éros » en novembre)
Paris Mozart Orchestra fondé par Claire Gibault.
au mythe de Prométhée. Des figures majeures de
Avec ce concours conçu en réponse à un constat la musique contemporaine comme Pascal Dusapin
alarmant (à savoir que 4 % seulement des chefs (avec son opéra Penthesilea donné par l’Orchestre
d’orchestre programmés dans les institutions de Paris), Olga Neuwirth, Lucia Ronchetti, Nico
musicales en France sont des femmes, et guère plus Muhly (auquel un week-end est consacré en
en Europe), la Philharmonie s’engage à inciter au novembre) ou Karlheinz Stockhausen ponctuent la
changement, comme elle le fait aussi avec les week- saison aux côtés de créateurs venus du jazz comme
ends « Au féminin » en mars et « Jazz.e » en janvier. Chucho Valdés ou de l’électronique comme Jean-
Michel Jarre. Ce dernier dialogue en octobre,
L’Orchestre de Paris partage donc pleinement nos pendant trois soirs de suite, avec l’algorithme de son
engagements dans les questions sociétales, de même application de musique infinie, EōN.
qu’il s’associe volontiers à notre approche thématique,
par exemple en prenant part en mars, avec l’Orchestre Mais la cartographie du contemporain vers laquelle
du Mariinsky, à un festival de cinq jours consacré, nous voudrions tendre, c’est aussi celle de l’actualité
sous la direction de Valery Gergiev, à Stravinski. Il qui prend son sens de s’inscrire dans une histoire.
contribue également à la dimension intermédiale de Les enjeux planétaires les plus urgents, les questions
notre saison, lorsque la musique se mêle au cinéma les plus brûlantes trouvent bien entendu leur place
(pour Metropolis dans le week-end « Futurismes », dans notre saison. En même temps que l’exposition
début mai) ou au dessin animé (pour Fantasia lors du consacrée par le Musée de la musique au grand
week-end « Enfantillages », fin février). photographe brésilien Sebastião Salgado et à ses
images militantes de la forêt amazonienne en danger,
Si le programme de notre saison ressemble à une deux week-ends permettent d’inscrire ces documents
carte, c’est aussi parce que notre ambition, tout en d’un avenir écologique menacé dans le contexte
laissant à chacun le choix des trajectoires, vise à des traditions musicales locales, tout en les faisant
offrir d’année en année un état des lieux du monde dialoguer avec des idiomes modernistes (Heitor Villa-
d’aujourd’hui, ausculté à travers le médium de la Lobos) ou contemporains (Philip Glass).

8 AVAN T-P RO P O S
Les itinéraires sonores nous conduisent aussi en est plus que jamais au rendez-vous : vous êtes cinq
octobre sur les voies métissées de la lusophonie fois plus nombreux qu’aux débuts de la Cité de la
musicale, de Lisbonne au Cap-Vert en passant par musique et deux fois plus nombreux qu’en 2014.
le Brésil. Ils permettent de découvrir la diversité Notre offre, elle aussi, ne cesse de s’enrichir et se
culturelle et ethnique de l’Iran d’aujourd’hui diversifier, tant dans ses contenus que dans ses
(en mars), depuis la transe et les rituels magiques formats : telle une constellation autour d’un vécu
du Baloutchistan jusqu’aux bardes turkmènes central – celui du concert –, elle articule toute
qui imitent les cris animaux. Après un week-end une gamme d’expériences qui vont de la visite
dédié à des orchestres symphoniques africains des expositions du Musée (il accueille notamment
(en octobre) et un autre rendant hommage aux le chanteur Renaud) jusqu’à ces prolongements
milongas de Buenos Aires ou d’ailleurs (en janvier), virtuels de la Philharmonie que constituent les
c’est la Chine passée et présente que l’on sillonne captations vidéo et les didacticiels.
en février puis en avril : son héritage millénaire,
ses rites ou coutumes d’aujourd’hui (le Nouvel Avec ces cartes en main, nous espérons que vos
An chinois) et ses figures mondialisées (de Lang trajectoires seront aussi inattendues que forma-
Lang à Yuja Wang), voire ses richesses oubliées trices, aussi surprenantes que porteuses de souvenirs
(le compositeur Tan Dun reconstruit l’écriture durables.
secrète des femmes de la province du Hunan).
Laurent Bayle, directeur général
Au bout du compte, ce n’est sans doute pas une carte Cité de la musique – Philharmonie de Paris
que notre saison propose. Ce sont plusieurs cartes
que vous tenez en main. Elles se superposent, à
la manière d’un palimpseste ou d’une série de
calques, pour donner à entendre les univers de la
musique selon des points de vue mobiles : celui
des enfants (un week-end leur est dédié en février,
mais c’est toutes les semaines que la Philharmonie
décline pour eux les grands thèmes qui structurent
la programmation) ; celui des instrumentistes
et chanteurs amateurs de tout âge (les concerts
participatifs et les ateliers ponctuent l’ensemble
de la saison, qui culmine avec le projet Démos) ;
ou encore, bien sûr, celui des simples auditeurs
curieux de naviguer entre des genres, des époques,
des contextes et des idiomes différents.

Grâce au soutien sans faille des pouvoirs publics


(l’État, la Ville de Paris et la Région-Île-de-France),
grâce aux mécènes, grâce à l’engagement de
toutes les équipes qui travaillent à rendre possible
notre saison musicale, le public de la Philharmonie

AVAN T- P R OP OS 9
Saison 2020-21

TEMPS FORTS
Découvrez en un coup d’œil les temps forts de la saison :
concerts, expositions, activités éducatives…

DAYS OFF
Festival du 26 juin au 7 juillet

AGNES OBEL
ALVA NOTO & RYUICHI SAKAMOTO
ORCHESTRE DE PARIS / STEVE REICH / PHILIP GLASS
EINSTEIN ON THE BEACH / PHILIP GLASS / SUZANNE VEGA
ANNA CALVI
THE RAPTURE
ANDREW BIRD SYMPHONIQUE
EMILIANA TORRINI & THE COLORIST ORCHESTRA
NICOLAS GODIN
Anna Calvi

Les week-ends en famille JOE HISAISHI


Week-end
DE LA MUSIQUE POUR PETITS ET GRANDS du 11 au 13 septembre
Vous souhaitez découvrir la musique en famille ? La Philharmonie Mondialement connu des fans du
est le lieu idéal pour passer une journée ensemble le week-end. studio Ghibli ou de Takeshi Kitano, Joe
Concerts adaptés aux plus jeunes, visites-ateliers ou contes au Hisaishi revient à la Philharmonie de
Musée de la musique, expositions, ateliers de pratique musicale Paris pour y présenter un autre aspect
où vous pourrez découvrir les instruments, et même récréations de son travail : ce qu’il ne compose pas
musicales pour les enfants dont les parents assistent au concert pour le cinéma, mais pour les salles de
sont autant d’occasions de vous initier aux joies de la musique. concert. Au cours du week-end qui lui
est consacré, il interprètera lui-même sa
musique.

12 TE MP S F O RTS
Marin Alsop
9 et 10 septembre • 15 mars
À nouveau, c’est à une femme que revient l’hon-
neur d’ouvrir la saison de la Philharmonie de
Paris et de l’Orchestre de Paris. Et pas n’importe
laquelle  : la charismatique cheffe américaine
Marin Alsop, qui dirigera pour l’occasion Beetho-
ven, Bernstein et Chostakovitch. Elle reviendra
en mars à la tête de son orchestre  : l’Orchestre
symphonique de la radio de Vienne.

INTÉGRALE BEATLES Maxime


Pascal
BRAD MEHLDAU • YAEL NAIM • KEREN ANN • COCOON
ROVER • QUATUOR DEBUSSY • MANU DELAGO
Week-end du 18 au 20 septembre
DIENSTAG AUS LICHT
L’intégrale des Beatles, mais sans John, Paul, George ou KARLHEINZ STOCKHAUSEN
Ringo. Car les Beatles appartiennent à présent à l’histoire, 24 octobre
leurs chansons font partie du répertoire et tout le monde 10 0 % CONCERTOS
peut les réinterpréter à sa façon : Brad Mehldau les tire vers ALEXANDRE THARAUD
le jazz, Keren Ann, Yael Naim et Cocoon y posent leurs voix 5 novembre
singulières, Rover s’empare de l’album Revolver, tandis que le PASSION SELON MARC
Quatuor Debussy et leurs compagnons en font des concertos MICHAËL LEVINAS
grossos à la manière de Haendel, Vivaldi ou Corelli ! 1er mars

Brad Mehldau

TE MP S F ORTS 13
ORCHESTRE DE PARIS
Partie intégrante de la Philharmonie de Paris, l’Orchestre de Paris met son talent
au service du répertoire comme de la création et des spectacles dédiés aux plus jeunes.

Glass, Reich, Muhly


FIGURES NEW-YORKAISES
La musique américaine se renouvelle ESA-PEKKA
inlassablement, au sein de chaque pièce, SALONEN
d’une pièce à l’autre et d’un compositeur
à l’autre. Cette saison, l’Orchestre de Paris ELEKTRA
interprète à la fois les pionniers Philip 12 et 14 février
Glass et Steve Reich (à l’honneur du
Festival Days Off) et ceux qui, reprenant
le flambeau, ont transformé cette musique
de l’intérieur, à l’instar de Nico Muhly. Au
cours du week-end que la Philharmonie
consacre à ce dernier, les musiciens de
l’Orchestre de Paris créeront avec Katia
et Marielle Labèque son Concerto pour deux
pianos, puis se produiront à ses côtés en
musique de chambre. CINÉ-CONCERTS LE CHŒUR
DE L’ORCHESTRE
L’Orchestre de Paris fête la science-fiction ! DE PARIS
EN FAMILLE Il est certaines bandes originales qui sont si puissantes Le Chœur de
et évocatrices qu’elles en deviennent presque la vedette l’Orchestre de Paris est
L’OISEAU DE FEU du film. Les partitions de John Williams pour la saga
5 décembre présent dès le concert
Star Wars sont de celles-là. En ciné-concert, c’est une
Le célèbre conte russe mis en musique expérience sensorielle inoubliable.
d’ouverture sous la
par Stravinski, illustré en direct par la Dans le cas d’un film muet, la musique peut prendre direction de Marin
dessinatrice Catherine Meurisse. plus de libertés, en contrepoint des images : c’est le cas Alsop avec les
FANTASIA de celle de Martin Matalon pour Metropolis de Fritz Chichester Psalms de
Du 19 au 21 février Lang, œuvre fondatrice de la science-fiction moderne. Leonard Bernstein.
C’est sans doute l’un des films qui a le Parmi les grands
mieux popularisé la musique classique : le moments de cette
chef-d’œuvre de Walt Disney est accom- saison, la Symphonie
pagné en direct par l’Orchestre de Paris. « des Mille » de Mahler
UN LIVRE DE LA JUNGLE avec Daniel Harding
22 mai ou encore un concert
Le Livre de la jungle revisité par le comédien réunissant le Gloria de
Elliot Jenicot et porté par des musiques de Poulenc et Daphnis et
Nikolaï Rimski-Korsakov, Miklós Rózsa, STAR WARS Chloé de Ravel avec
Camille Saint-Saëns et Éric Tanguy. 3 et 4 mars Lorenzo Viotti.

14 TE MP S F O RTS
Une saison de chefs
Les qualités et la réputation de l’Orchestre de Paris attirent les chefs les plus prestigieux, 
de tous horizons et à toutes les étapes de leurs carrières.

Anciens directeurs musicaux de l’Orchestre


(Christoph Eschenbach, Daniel Harding, Paavo
Järvi), grandes figures (Herbert Blomstedt,
Christoph von Dohnányi, Valery Gergiev,
Esa-Pekka Salonen…), femmes cheffes (Marin
Alsop, Karina Canellakis, Carolyn Kuan,
Ariane Matiakh) et nouvelle génération
(Maxim Emelyanychev, Thomas Guggeis,
Gábor Káli, Stanislav Kochanovsky, Klaus
Mäkelä, Anna Rakitina ou Lorenzo Viotti),
la liste des chefs invités par l’Orchestre de
Paris témoigne de toute la richesse de la
direction d’orchestre d’aujourd’hui.

Herbert Blomstedt Karina Canellakis

•Marin Alsop •Thomas Guggeis •Stanislav Kochanovsky •François-Xavier Roth


•Herbert Blomstedt •Daniel Harding •Carolyn Kuan •Esa-Pekka Salonen
•Karina Canellakis •Pablo Heras-Casado •Klaus Mäkelä •Tugan Sokhiev
•Christoph von Dohnányi •Manfred Honeck •Ariane Matiakh •Michael Tilson Thomas
•Maxim Emelyanychev •Jakub Hrůša •Ludovic Morlot •Lorenzo Viotti
•Christoph Eschenbach •Paavo Järvi •Kazushi Ōno •Franz Welser-Möst
•Valery Gergiev •Gábor Káli •Anna Rakitina •Jaap van Zweden

MAHLER DUSAPIN
PENTHESILEA
Quatre symphonies : c’est presque une
26 et 27 novembre
demie-intégrale Mahler que donne l’Orchestre
Passionné de mythologie et fasciné par les
de Paris cette saison !
figures de femmes puissantes, Pascal Dusapin
SYMPHONIE N O 2 « RÉSURRECTION » ne pouvait qu’être inspiré par la Penthesilea
18 et 19 novembre telle que l’imagine Heinrich von Kleist dans
SYMPHONIE N O 8 « DES MILLE » son drame de 1808. La reine des Amazones y
22 et 23 décembre tombe follement amoureuse du héros Achille,
une passion bestiale et interdite qui se termi-
SYMPHONIE N O 1 « TITAN »
3 et 4 février nera en tragédie. L’opéra qu’en tire Pascal
Dusapin est tout à la fois expressionniste et
SYMPHONIE N O 5 sensuel, tragique et sauvage…
16 et 17 juin
Ariane Matiakh

TE MP S F ORTS 15
Sir Simon Rattle
LONDON SYMPHONY ORCHESTRA
WOZZECK
21 septembre
THE DIVINE COMEDY
BEETHOVEN/HINDEMITH
RÉTROSPECTIVE 11, 12 et 13 décembre
Du 25 au 29 septembre

CULTURE
MUSICALE
De la découverte à l’appro-
fondissement, la Philharmonie
TUGAN de Paris propose de multiples
activités aux mélomanes dési-
SOKHIEV reux d’enrichir leur culture
musicale.
Rencontres, débats, confé-
rences ou colloques sont
l’occasion de partager avec
les artistes ou des spécialistes
ORCHESTRE DE PARIS des moments conviviaux et
23, 24 et 30 septembre • 1er et 3 octobre enrichissants, sur tous les
ORCHESTRE ET CHŒUR DU THÉÂTRE BOLCHOÏ DE RUSSIE genres musicaux.
13 et 14 mars
ORCHESTRE NATIONAL DU CAPITOLE DE TOULOUSE
6 mai et 8 juin

16 TE MP S F O RTS
THE OUTCAST
ENSEMBLE INTERCONTEMPORAIN
MATTHIAS PINTSCHER
16 octobre
Moby Dick comme métaphore de la crise globale et multiforme
actuelle : voilà ce que nous propose Olga Neuwirth dans
The Outcast. Compositrice engagée, la figure de proue de
la création autrichienne en fait un manifeste féministe et
écologique, en même temps qu’un message d’espoir.

Olga Neuwirth

KHATIA
BUNIATISHVILI
ARTISTE EN RÉSIDENCE
Marraine des orchestres de jeunes Démos

ORCHESTRE DE PARIS
9 et 10 septembre
3 et 4 février

RÉCITALS PIANO
9 avril et 23 juin

ANNÉE RUSSE
Les festivités des « Saisons russes » en France se
referment sur deux concerts de Valery Gergiev,
dont un pour lequel il s’entoure des jeunes
talents de son pays et des lauréats du dernier
Concours Tchaïkovski.

VALERY GERGIEV
ORCHESTRE, CHŒUR ET SOLISTES DU MARIINSKY
4 octobre
ORCHESTRE NATIONAL DES JEUNES DE RUSSIE
LAURÉATS DU CONCOURS
INTERNATIONAL TCHAÏKOVSKI  JEAN-MICHEL JARRE
30 novembre Week-end du 16 au 20 octobre

TE MP S F ORTS 17
Les Arts Florissants
MADRIGAUX DE GESUALDO
14 octobre et 17 février
Cette saison verra le point d’orgue d’une intégrale rare et fantas-
tique : celle, initiée en 2018, des madrigaux de Gesualdo par Les
Arts Florissants. Des concerts filmés et diffusés sur Philharmonie
Live, pour (re)découvrir une œuvre étonnamment moderne !

Quatuor Ébène
CONCERTS EN VIDÉO
PHILHARMONIE LIVE ET PHILHARMONIE À LA DEMANDE
La Philharmonie de Paris a depuis longtemps mis en place
une politique de captation vidéo de ses concerts qui rend
accessible gratuitement une partie de sa programmation aux
internautes du monde entier sur Philharmonie Live.
Plus spécifiquement destiné aux médiathèques et aux conser-
vatoires, Philharmonie à la demande propose une application
Andris Nelsons permettant d’organiser des projections publiques en haute
qualité (plus de 800 concerts disponibles).

BEETHOVEN
VARIATIONS LUSITANIA
Week-end du 9 au 11 octobre
Suite et fin du 250e anniversaire de
ANGOLA, BRÉSIL, CAP-VERT, GUINÉE-BISSAU, PORTUGAL
Beethoven, avec l’intégrale des symphonies
par Daniel Barenboim, celle des quatuors « Les voyages, ce sont les voyageurs eux-mêmes », écrivait Fernando
par les Ébène, une anthologie de concertos Pessoa. Cette pensée nous accompagnera tout au long de ce tour du
par le Gewandhausorchester et la fin d’une monde musical lusophone, à la (re)découverte de l’extrême variété des
intégrale des symphonies sur instruments genres musicaux qui l’animent : de la saudade du fado lisboète à celle
d’époque par Jordi Savall. de la morna capverdienne, de l’Angola à la Guinée-Bissau, les accents
si particuliers du portugais ont donné naissance à des musiques qui
INTÉGRALE DES QUATUORS plongent jusqu’aux tréfonds de l’âme. Ce week-end se refermera avec le
QUATUOR ÉBÈNE grand Gilberto Gil qui ne cesse de réinventer les musiques brésiliennes…
12 et 13 octobre • 23 et 24 novembre
16 et 17 décembre
SYMPHONIES / LE CONCERT DES NATIONS
SAVALL
14 octobre

INTÉGRALE DES SYMPHONIES


STAATSKAPELLE BERLIN / BARENBOIM
6, 7, 8 et 10 novembre

CONCERTOS / GEWANDHAUSORCHESTER
LEIPZIG / NELSONS
20, 21 et 22 novembre

18 TE MP S F O RTS
FRANÇOIS-XAVIER
ROTH
TANGO
Week-end
ARTISTE ASSOCIÉ du 8 au 10 janvier
La figure tutélaire d’Astor Piazzolla
LES SIÈCLES
domine ce week-end autour
ORCHESTRE DE PARIS
PLAYING FOR PHILHARMONIE du tango.
À lui seul, François-Xavier Roth incarne le Piazzolla a révolutionné le genre
projet de la Philharmonie : chef d’envergure du tango, le nourrissant de ses
internationale, engagé sur le front de la passions pour le répertoire clas-
création comme sur celui de l’interprétation sique et le jazz. À l’instar de Bach,
sur instruments d’époque (avec son orchestre qui fait de ses suites de danses des
Les Siècles), c’est également un pédagogue monuments de la musique, l’inven-
hors pair. L’artiste associé par excellence ! tivité musicale de Piazzolla ferait
presque oublier les tangueros…

Lars Vogt
NOUVEAU DIRECTEUR MUSICAL
DE L’ORCHESTRE DE CHAMBRE DE PARIS
5 octobre • 26 janvier • 1er février

Depuis sa création, l’Orchestre de chambre de Paris


a presque toujours eu pour directeur musical un chef
également soliste. Nouvellement nommé, Lars Vogt
ne déroge pas à la règle : c’est du piano qu’il dirigera le
Concerto de Schumann le 1er février. À ne pas manquer
non plus, son Requiem de Mozart le 5 octobre.

JAZZ À LA
VILLETTE
Festival du 2 au 13 septembre
JAMIE CULLUM
FATOUMATA DIAWARA
ROBERTO FONSECA
MICHEL PORTAL...

Fatoumata Diawara

TE MP S F ORTS 19
ÉROS MARIA JOÃO
PIRES
Week-end du 26 au 29 novembre
24 novembre et 12 mars
Un week-end pour célébrer l’amour. Maria João Pires est une pianiste à
Entre la vie de Hedy Lamarr, sou- nulle autre pareille. Depuis quelques
vent nommée première actrice «  X  » années, les rares concerts qu’elle donne
de l’histoire du cinéma (racontée par s’inscrivent dans une démarche réfléchie
Anna Mouglalis) et la sensualité de la et souvent militante.
musique contemporaine (incarnée par Le 24 novembre, c’est dans un esprit de
l’Ensemble intercontemporain, Frauke transmission qu’avec le violoniste Fumiaki
Aulbert et Małgorzata Walentynowicz), Miura elle rend hommage à Ginette
Neveu, qui fut l’un de ses premiers
Rodolphe Burger invite Jeanne Balibar
souvenirs de concert.
et Sarah Murcia pour célébrer les plus
Le 12 mars, elle met son talent au ser-
grands chants d’amour de l’histoire. vice des cheffes lauréates du Concours
La Maestra 2020.

ORCHESTRE NATIONAL D’ÎLE-DE-FRANCE


CASE SCAGLIONE
13 octobre • 26 janvier • 26 mars • 21 mai
En résidence à la Philharmonie depuis son ouverture, l’Orchestre
National d’Île-de-France se consacre aussi bien au répertoire qu’à la
musique de notre temps. Pour preuve, la création cette saison, sous
la baguette de son directeur musical Case Scaglione, d’une pièce
de Guillaume Connesson, compositeur en résidence à l’orchestre
jusqu’en 2021.

ORCHESTRES NICO MUHLY


D’AFRIQUE Week-end
du 12 au 15 novembre
Week-end des 24 et 25 octobre Navigant entre musique contemporaine
Fondé à Kinshasa en 1994, l’Orchestre sym- et collaborations avec la pop ou le
cinéma, Nico Muhly contribue depuis
phonique kimbanguiste a acquis en 25 ans une
près de vingt ans au renouvellement
renommée internationale !
de la scène musicale américaine. Avec
Il partage l’affiche de ce week-end avec l’Orchestre un nouveau concerto pour Katia et
MIAGI (pour « Music is a great investment »), Marielle Labèque, un récital d’orgue
issu d’un programme de formation musicale qui et un concert collaboratif avec alto
agit depuis 2001 en faveur des jeunes de Soweto solo, chanteur folk et musiciens de
et d’autres townships sud-africains. l’Orchestre de Paris, il décline plusieurs
facettes de sa personnalité.

20 TE MP S F O RTS
Biennale Pierre Boulez Du 15 au 21 janvier

DANIEL BARENBOIM • INTÉGRALE DE L’ŒUVRE POUR PIANO • DEBUSSY • CRÉATIONS

Pour sa deuxième édition, la Biennale Pierre Boulez offre


un panorama d’une richesse incomparable, faisant dia-
loguer l’héritage du musicien avec l’histoire et la création.
À nouveau invité d’honneur,  Daniel Barenboim, accompa-
gné de son Ensemble Boulez et de la Staatskapelle Berlin, met
en perspective l’œuvre de son ami avec celle de Beethoven,
Wagner ou Debussy, quand l’Orchestre de Paris illustre les
relations intimes entre Boulez et l’impressionnisme français.
L’Ensemble intercontemporain est bien sûr présent avec
Répons et Cummings ist der Dichter, ainsi qu’un aperçu des espaces
prospectifs ouverts aux générations suivantes.
Enfin, première exceptionnelle, six pianistes qui le côtoyèrent
nous livrent une intégrale de son œuvre pour piano, tout à la
fois journal intime, cahier d’esquisse et laboratoire.

DANIEL BARENBOIM
BEETHOVEN SYMPHONIES
6, 7, 8 et 10 novembre
BEETHOVEN TRIOS
4 et 5 janvier
BIENNALE PIERRE BOULEZ
15 et 19 janvier
TCHAÏKOVSKI
3 mai

TE MP S F ORTS 21
Piano à la
Joyce DiDonato Christoph Prégardien

LIEDER ET MÉLODIES
Philharmonie Week-end du 23 au 29 janvier
Lied, mélodie, song… autant de dénominations, variant selon les lieux
et les époques, qui désignent un même genre : la mise en musique de
Hélène Grimaud textes poétiques. Un répertoire intimiste que la Philharmonie met en
lumière dans toute sa diversité. Schubert occupe naturellement une
Pierre-Laurent Aimard place centrale, avec notamment Le Voyage d’hiver et Le Chant du cygne, ain-
Nicholas Angelich si qu’un spectacle chorégraphique original avec orchestre imaginé par
Martha Argerich
Thierry Thieû Niang. Mais ses déclinaisons contemporaines et jazz sont
Daniel Barenboim
Elena Bashkirova
également à l’honneur (avec entre autres un récital de Joyce DiDonato).
Rudolf Buchbinder
Khatia Buniatishvili
Bertrand Chamayou
Lucas Debargue
Nelson Freire
Hélène Grimaud
Alexandre Kantorow
Katia et Marielle Labèque
Nikolaï Lugansky
Denis Matsuev
Maria João Pires
Maurizio Pollini
Beatrice Rana HOMMAGE À
András Schiff SHELLER EN SOLITAIRE
Alexandre Tharaud Du 2 au 4 février
Daniil Trifonov AVEC ALBIN DE LA SIMONE, ALAIN SOUCHON
Arcadi Volodos EMILY LOIZEAU,
25 et 26 avril
Yuja Wang L (RAPHAËLE LANNADÈRE)...
Krystian Zimerman
Emily Loizeau

22 TE MP S F O RTS
Les Éditions
POUR TOUT SAVOIR

Jazz.e SUR LA MUSIQUE

La Philharmonie de Paris publie des


Week-end des 30 et 31 janvier ouvrages de référence sur la musique
Focus sur les compositrices qui écrivent l’histoire du jazz, faisant écho à sa programmation : écrits
de Carla Bley à Mary Lou Williams en passant de compositeurs (de Frank Zappa et
par Rhoda Scott ou Eve Risser. David Byrne à Philip Glass et Karlheinz
Stockhausen), essais de musicologie,
livres autour des instruments du Musée
de la musique, catalogues d’exposition…

Carla Bley

CHINE
Week-ends du 10 au 16 février et du 15 au 18 avril
NOUVEL AN • SPECTACLES TRADITIONNELS • TAN DUN • LANG LANG
YUJA WANG • JORDI SAVALL

Le temps de deux week-ends d’une richesse


exceptionnelle, voilà une plongée vertigineuse
au cœur de la musique chinoise.
Opéra kunqu, musique traditionnelle du
Yunnan et du Fujian, musique pingtan, mais
aussi ciné-concerts et récitals d’orgue à
bouche : des chefs-d’œuvre de ces traditions
millénaires sont défendus par des interprètes Tan Dun
chinois invités spécialement pour l’occasion,
le Hong Kong Chinese Orchestra donnant
quant à lui la version chinoise du « Concert
du nouvel an ».
Les stars sont également de la fête, à l’instar
des pianistes Yuja Wang et Lang Lang, ou
du compositeur Tan Dun, qui dirige lui-
même ses œuvres.
En guise de contrepoint, Jordi Savall présente
l’opéra Teuzzone de Vivaldi, qui témoigne de
la fascination baroque pour l’Extrême-Orient. Jhang Jun Yuja Wang

TE MP S F ORTS 23
MUSIQUE FRANÇAISE
Week-end du 19 au 21 mars
Ce week-end éclaire un pan parfois négligé, voire oublié de la musique française : aux côtés des incontournables
Ravel et Debussy, on trouve ainsi la compositrice Augusta Holmès, figure discrète au cœur du romantisme français,
ou Martial Caillebotte, mais aussi un gala Bizet, un salon Poulenc, une monographie chambriste Saint-Saëns, la
Symphonie pour un homme seul de Pierre Henry, un programme de concert imaginé par Marcel Proust pour quelques amis,
sans oublier des créations de Kaija Saariaho et Yan Maresz, deux compositeurs français de cœur, sinon de naissance.

Laurence Equilbey Augusta Holmès

Yulduz Turdiyeva
LES TOUT-PETITS
L’accès à un monde senso-
Iran
riel riche participe au déve- Week-end du
26 au 28 mars
loppement des tout-petits.
La Philharmonie propose, La Philharmonie consacre un
dès l’âge de trois mois, des week-end à l’Iran, dont la culture
traditionnelle millénaire d’une
ateliers d’éveil pour accom-
fabuleuse richesse reflète le
pagner les premiers pas de passé de l’Empire perse. Venant
l’enfant dans la musique et de Chirāz ou de Samarcande,
des ateliers-concerts certains mais aussi du Baloutchistan,
dimanches, pour un moment du Khorassan et du Kurdistan,
au plus près des artistes. Le les plus éminents artistes
Musée de la musique dédie de culture iranienne seront
également aux tout-petits présents pour servir cette
un parcours ludique avec musique à la fois patrimoniale
une mallette de jeux prêtée et irrépressiblement vivante.
pour la visite.

24 TE MP S F O RTS
Orgues
DE BACH À DUSAPIN EN PASSANT
PAR WAYNE MARSHALL
Week-end du 5 au 7 février
Orgues baroques et contemporains, avec
orchestre ou avec chœur, c’est avec amours et
délices que la Philharmonie célèbre ses orgues.
Outre les musiques de Bach et la Symphonie
« Avec orgue » de Saint-Saëns, ce week-end est Claire Gibault
l’occasion de créer une œuvre pour orgue
et orchestre de Pascal Dusapin, d’entendre
Wayne Marshall improviser sur des grands
thèmes d’opéra, de se plonger dans les musiques
contemporaines baltes (Ēriks Ešenvalds, Arvo
Pärt), et même d’écouter un « chœur d’orgue »
de plusieurs centaines de chanteurs.

Lea Desandre

AU FÉMININ
Week-end du 12 au 14 mars
Les femmes sont de plus en plus présentes dans le monde musical.
À commencer par les cheffes, qui dirigent aujourd’hui les plus
prestigieuses phalanges, à la suite de pionnières comme Claire
Gibault, qui partage la direction d’un concert avec les lauréates du
Concours La Maestra 2020.
Au féminin, ce week-end l’est aussi s’agissant des solistes (Maria João
Pires…), des compositrices (Alexandra Grimal) et surtout des œuvres.
Honneur aux figures de femmes de l’histoire de la musique : tandis que
le Théâtre Bolchoï interprète La Fiancée du tsar de Rimski-Korsakov
et Katerina Ismaïlova de Chostakovitch, Johanne Cassard chante des
CHUCHO VALDÉS histoires de femmes, Lea Desandre convoque les Amazones et le
Week-end du 5 au 7 mars quartet de jazz oriental Shezar s’empare des vers de la Syrienne
Maram al-Masri…

TE MP S F ORTS 25
LES ORCHESTRES
DE JEUNES DÉMOS

Le projet Démos (Dispo-


sitif d’éducation musicale
et orchestrale à vocation STRAVINSKI
sociale) s’adresse à des jeunes
de 7 à 12 ans n’ayant jamais
VALERY GERGIEV
eu l’occasion d’apprendre
la musique. Pendant trois CHŒUR ET ORCHESTRE
DU MARIINSKY
ans, les apprentis musiciens
disposent d’instruments et 29, 30 et 31 mars
travaillent en orchestre. Le
ORCHESTRE DE PARIS
projet se déploie sur l’en- 1er et 2 avril
semble du territoire natio-
nal et implique aujourd’hui
plus de 4 500 enfants. Les
orchestres Démos donnent
cette saison sept concerts à
la Philharmonie de Paris.

FUTURISMES ESPACES
Week-end du 7 au 9 mai Week-end des 29 et 30 mai
Poétique ou inquiétant, le futurisme est autant Alors que l’homme se prépare à aller sur Mars, voilà longtemps que
une esthétique qu’une vision prospective. En trois la musique nous emmène dans l’espace. Les images du télescope
ciné-concerts, de Metropolis (avec une musique spatial Hubble accompagnent Deep Field d’Eric Whitacre, tandis
de Martin Matalon) au dessinateur Philippe que Terry Riley et le Kronos Quartet proposent une pièce à partir
Druillet, tour d’horizon de ce que le futurisme d’enregistrements sonores réalisés par la NASA.
a produit et produit encore…

Metropolis de Fritz Lang Deep Field d’Eric Whitacre

26 TE MP S F O RTS
ORCHESTRES
AMATEURS
Week-end des 5 et 6 juin
INTERNATIONAUX
London Symphony Orchestra / Rattle / Tilson Thomas
Münchner Philharmoniker / Gergiev
La pratique amateur constitue le socle de la vie Orchestre symphonique de Shanghai / Long Yu
Orchestre et Chœur du Mariinsky / Gergiev
musicale. La Philharmonie de Paris l’a toujours
Russian National Orchestra / Pletnev
encouragée, et l’accueille tout au long de la saison.
Tonhalle-Orchester Zürich / Järvi
Le temps d’un week-end, elle en devient Staatskapelle Berlin / Barenboim
la capitale mondiale : bal participatif avec Gewandhausorchester Leipzig / Nelsons
l’Ensemble intercontemporain, concert Europa ! Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks / Mehta 
chanté par un chœur composé notamment de Orchestre national symphonique de Lettonie / Poga
réfugiés et accompagné par l’Orchestre national Czech Philharmonic / Bychkov
d’Île-de-France… Concertgebouworkest - Amsterdam / Jordan / Järvi
Les ensembles de musiques traditionnelles et Chamber Orchestra of Europe / Jurowski
l’orchestre symphonique amateur de la Philharmonie Orchestre symphonique de la radio de Vienne / Alsop
Orchestre et Chœur du Théâtre Bolchoï de Russie / Sokhiev
de Paris se joignent également à la fête.
Orchestra dell’Accademia Nazionale di Santa Cecilia – Roma / Pappano
Budapest Festival Orchestra / Fischer
Orchestre du Metropolitan Opera de New York / Nézet-Séguin

TE MP S F ORTS 27
La
Maestra
ACADÉMIE DE
CHEFFES D’ORCHESTRE
Concerts les 12 mars et 22 mai
Organisée au mois de mars 2020
par la Philharmonie de Paris et
le Paris Mozart Orchestra, la
première édition du Concours
La Maestra, dont l’objectif est
Musicien danseur wayãpi Caetano Veloso
de révéler les talents féminins

Amazônia de la direction d’orchestre, se


prolonge pour les lauréates
Week-ends du 9 au 11 avril et des 22 et 23 mai par une Académie qui leur
On dit qu’une toute petite partie des espèces animales et végétales d’Amazonie nous propose un accompagnement
est connue – de même, on ne connaît généralement qu’une part infime de la diversité
professionnel de deux ans.
de ses traditions musicales. Découvrez donc les musiques rituelles et récits légendaires
wayãpi ou kali’na… Dans ce cadre, elles se pro-
Le Brésil est aussi la patrie de Villa-Lobos, qui a dédié plusieurs œuvres au plus grand duisent en concert, à la tête du
fleuve du monde. On entendra ces œuvres accompagnées d’images de Sebastião Paris Mozart Orchestra ou de
Salgado, de même qu’un cycle de Philip Glass, en création française. Et pour refermer l’Orchestre de Paris.
ces deux week-ends hauts en couleur, qui d’autre que le grand Caetano Veloso ?

YANNICK NÉZET-SÉGUIN
ORCHESTRE DU METROPOLITAN
OPERA DE NEW YORK
30 juin et 1er juillet

28 TE MP S F O RTS
MUSÉE DE LA MUSIQUE
UNE CRÉATION SONORE
DE JEAN-MICHEL JARRE
POUR AMAZÔNIA
2 expositions
Pour accompagner l’exposition des
photographies de Sebastião Salgado RENAUD,
sur l’Amazonie, Jean-Michel Jarre crée « PUTAIN
une œuvre sonore conçue à partir de D’EXPO ! »
sons concrets de la forêt. Le bruisse- Du 16 octobre
ment des arbres, le cri des animaux au 2 mai
ou encore le fracas des eaux com-
posent un paysage sonore saisissant.

RENAUD EN BD AU MUSÉE
À l’occasion de l’année « BD 2020 »,
l’exposition Renaud déborde dans la
collection permanente du Musée sous
la forme d’un accrochage de planches
dessinées inédites de Laureline PRISE DE VUE POUR LA POCHETTE À LA BELLE DE MAI, 1994

Mattiussi, conçues en hommage


à cet artiste visionnaire.
SALGADO, AMAZÔNIA
NUIT DU ROSSIGNOL Du 7 avril au 22 août

Le 25 mars, le Musée de la musique


invite les noctambules à célébrer
l’arrivée du printemps. Performances
insolites, concerts et chorégraphies
inspirés par l’imaginaire des oiseaux
promettent une expérience inouïe !

INDIENS YAWANAWA, ÉTAT D’ACRE, BRÉSIL, 2016

TE MP S F ORTS 29
DANSE
HOMMAGE À NIJINSKA
26 et 27 septembre
Après Nijinski en 2016, Les Siècles, François-Xavier Roth et Dominique
Brun rendent hommage à sa petite sœur, Bronislava Nijinska, chorégraphe
de génie comme lui. Ils recréent ses chefs-d’œuvre imaginés pour les
Ballets russes et Ida Rubinstein : Les Noces de Stravinski et le Boléro de Ravel.
Anna Netrebko
WIM VANDEKEYBUS

VOIX ET
Du 9 au 12 décembre
Le grand chorégraphe présente Traces, une pièce qui interroge ce qui reste

OPÉRAS
à l’homme de sa part animale, jusque dans notre monde dominé par la
technologie et menacé de désastre écologique…

SABURO TESHIGAWARA / RIHOKO SATO Instrument premier, la voix occupe


Du 26 au 28 avril une place d’honneur : opéras, orato-
Saburo Teshigawara revient à la Philharmonie avec une création autour rios, récitals, jeunes talents et stars
se succèdent tout au long de la saison.
de la Partita pour violon no 2 de Bach. Évoluant autour de la violoniste Sayaka
Shoji, Rihoko Sato et lui-même retournent aux sources de l’œuvre : une CECILIA BARTOLI
suite de danses ! DIANA DAMRAU
STÉPHANE DEGOUT
PIERRE RIGAL LEA DESANDRE
Du 27 au 29 avril SABINE DEVIELHE
JOYCE DIDONATO
« Une divine machine à coudre », aurait dit Colette à propos de Bach. PLÁCIDO DOMINGO
Le chorégraphe Pierre Rigal la prend au mot, en tenant le rôle d’un RENÉE FLEMING
pianiste dont l’instrument joue Bach… tout seul ! Entre inquiétante étran- MARIE-NICOLE LEMIEUX
geté et burlesque, un solo jubilatoire pour danseur et piano automatique ! ANNA NETREBKO
CHRISTOPH ET JULIAN PRÉGARDIEN
NICOLAS TESTÉ

Opéra
BERG / WOZZECK
MOUSSORGSKI / LA KHOVANCHTCHINA
NEUWIRTH / THE OUTCAST
STOCKHAUSEN / DIENSTAG AUS LICHT
TRACES DUSAPIN / PENTHESILEA
MOZART / MITRIDATE, RE DI PONTO
DE WIM VANDEKEYBUS
VERDI / I DUE FOSCARI
SALIERI / ARMIDA
R. STRAUSS / ELEKTRA
VIVALDI / TEUZZONE
BRITTEN / LE TOUR D’ÉCROU
RIMSKI-KORSAKOV / LA FIANCÉE DU TSAR
CHOSTAKOVITCH / KATERINA ISMAÏLOVA
BERLIOZ / ROMÉO ET JULIETTE
WEBER / DER FREISCHÜTZ

30 TE MP S F O RTS
Les concerts
participatifs
LA SCÈNE N’ATTEND PLUS
QUE VOUS !
Vivez le concert autrement ! Les
concerts participatifs invitent les spec-
tateurs à prendre part au spectacle
en chantant ou en dansant, après
avoir suivi une ou plusieurs séances
de préparation, et ce dans tous les
répertoires. Une expérience musicale
irremplaçable, autant de moments
inoubliables aux côtés des artistes.

LA PHILHARMONIE
DES ENFANTS
Ouverture en février 2021
Dès février 2021, la Philharmonie proposera aux enfants de 4 à 10 ans un nouvel
espace de découvertes. Les jeunes visiteurs y déambuleront librement au long
d’un parcours jalonné d’installations ludiques les invitant à faire l’expérience de
la musique. À travers une approche fondée sur le jeu et la poésie, ils pourront
manipuler, expérimenter, s’immerger dans le son, seuls ou à plusieurs, et ainsi
développer leur sensibilité musicale. Une offre digitale spécifique permettra de
préparer la visite, de l’accompagner et de la prolonger.

WEEK-END Fantasia
ENFANTILLAGES
Du 19 au 21 février
D’un concert dessiné autour
de L’Oiseau de feu de Stravinski
MICHAEL TILSON à Fantasia, des fables de La
THOMAS Fontaine revisitées à un dia-
LONDON SYMPHONY ORCHESTRA logue entre la musique de
4 juin Stockhausen et des marion-
ORCHESTRE DE PARIS nettes, un week-end entier
16 et 17 juin pour les enfants !

TE MP S F ORTS 31
VOUS AIMEZ
LA MUSIQUE
NOUS SOUTENONS
CEUX QUI LA FONT
Depuis plus de 30 ans,
Mécénat Musical Société Générale
est partenaire de la musique classique.

Société Générale, S.A. au capital de 1 066 714 367,50 € – 552 120 222 RCS PARIS – Siège social : 29, bd Haussmann, 75009 PARIS. Janvier 2020
32 TE MP S F O RTS
CONCERTS
JUILLET

OCTOBRE
SEPTEMBRE

S E P T E M B R E – O C TO B R E
ANNA CALVI – 3 JUILLET

SUZANNE VEGA – 5 & 6 JUILLET

ANDREW BIRD – 4 JUILLET

FESTIVAL
DAYS OFF
DU 26 JUIN AU 7 JUILLET
Days Off, qui fête sa 11e édition, est l’événement estival dédié aux musiques actuelles à la Philharmonie.
Le festival présente des projets spéciaux, des têtes d’affiche rares sur la scène hexagonale, comme les
dernières émergences. De la pop au rock, en passant par l’électro et des rencontres avec la musique
contemporaine, il affiche une diversité de styles et de formes qui reflète la richesse des musiques
d’aujourd’hui.
Pour sa première participation au festival Days Off, l’Orchestre de Paris entre en résonance avec
David Bowie et Radiohead, à travers le minimalisme de Philip Glass et Steve Reich.

34 F E STIVAL DAYS O F F
AGNES OBEL – 30 JUIN

RYUICHI SAKAMOTO & ALVA NOTO – 29 JUIN

NICOLAS GODIN – 27 JUIN

THE RAPTURE – 7 JUILLET

 AVEC NOTAMMENT
 AGNES OBEL
 A LVA NOTO & RYUICHI SAKAMOTO
 O RCHESTRE DE PARIS STEVE REICH / PHILIP GLASS
 EINSTEIN ON THE BEACH PHILIP GLASS / SUZANNE VEGA
 ANNA CALVI
 THE RAPTURE
 ANDREW BIRD SYMPHONIQUE
 EMILÍANA TORRINI & THE COLORIST ORCHESTRA
 NICOLAS GODIN
PROGRAMMATION COMPLÈTE SUR
 KEVIN MORBY DAYSOFF.FR
 BRIAN ENO / MUSIC FOR AIRPORTS

 ECHO COLLECTIVE / JÓHANN JÓHANNSSON…
BILLETTERIE OUVERTE DÈS MAINTENANT

F E STIVAL DAYS OF F 35
JAMIE CULLUM

ROBERTO FONSECA

FESTIVAL
JAZZ À LA VILLETTE
DU 2 AU 13 SEPTEMBRE
Jazz à la Villette, coproduit avec la Grande Halle, est le rendez-vous de la rentrée pour tous les amoureux
de la note bleue et au-delà.
Si le jazz s’y taille bien sûr la part du lion, le festival défend une vision kaléidoscopique de cette musique
toujours en mouvement et de son histoire, du free au hip-hop, du blues à la soul en passant par les métis-
sages de la world music. Ces douze jours de fête invitent plus de 250 artistes pour plus d’une quarantaine
de concerts investissant tout le site de la Villette et plusieurs lieux partenaires de l’Est parisien.
Jazz à la Villette, c’est aussi Under The Radar, festival dans le festival, dédié aux artistes explorateurs et
novateurs de la scène française. C’est enfin une programmation de concerts et de spectacles pour les
plus jeunes, Jazz à la Villette for Kids, pour découvrir le jazz en famille.
COPRODUCTION PHILHARMONIE DE PARIS, PARC ET GRANDE HALLE DE LA VILLETTE

36 F E STIVAL J AZZ À LA V I LLE T T E


MICHEL PORTAL

FATOUMATA DIAWARA

 AVEC NOTAMMENT
 JAMIE CULLUM
 FATOUMATA DIAWARA
 ROBERTO FONSECA
 MICHEL PORTAL…

PROGRAMMATION COMPLÈTE SUR


JAZZALAVILLETTE.COM
CITÉ DE LA MUSIQUE – PHILHARMONIE DE PARIS

GRANDE HALLE DE LA VILLETTE • ATELIER DU PLATEAU BILLETTERIE À PARTIR DU 23 AVRIL
STUDIO DE L’ERMITAGE • DYNAMO DE BANLIEUES BLEUES

F E STIVAL J AZZ À L A V I LLE T T E 37


CONCERT
D’OUVERTURE

KHATIA BUNIATISHVILI

MERCREDI 9 SEPTEMBRE  20H30


JEUDI 10 SEPTEMBRE  20H30
Concert symphonique

ORCHESTRE DE PARIS / ALSOP
Trois compositeurs, trois espaces culturels, trois formes musicales, trois chefs-d’œuvre. Un superbe
éventail stylistique où la sérénité liturgique de la partition de Bernstein prélude à l’équilibre encore tout
classique du Concerto no 1 de Beethoven. Le triptyque se clôt avec la Cinquième de Chostakovitch,
tendue à se rompre, tour à tour épique, ironique, déchirante.

38 E N S E MAINE
MARIN ALSOP

 O RCHESTRE DE PARIS  Leonard Bernstein


 C HŒUR DE L’ORCHESTRE DE PARIS  Chichester Psalms
 M ARIN ALSOP DIRECTION  Ludwig van Beethoven
 K HATIA BUNIATISHVILI  PIANO  Concerto pour piano no 1
 L IONEL SOW  CHEF DE CHŒUR
 Dmitri Chostakovitch
 Symphonie no 5
AVEC LE SOUTIEN DU CHANEL FUND

GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE


TARIFS : 62€ / 52€ / 42€ / 32€ / 20€ / 10€

EN SEMAINE 39
WEEK-END

JOE HISAISHI
L’œuvre de l’auteur des bandes originales de Miyazaki
ou de Kitano vit bien au-delà des limites de l’écran.
« À partir de 4 ans, je voyais
200 films par an »,
confie Joe Hisaishi.
Toutefois, sa boulimie
de cinéma ne l’empêche pas
de développer un style
minimaliste imprégné
de classicisme.

QUATUOR ARDEO

VENDREDI 11 SEPTEMBRE  20H30 SAMEDI 12 SEPTEMBRE  15H00


Récital piano Musique de chambre

MAKI NAMEKAWA QUATUOR ARDEO


 M I-SA YANG VIOLON
 Keith Jarrett  C AROLE PETITDEMANGE VIOLON
 Ritual for piano solo (création française)  Y UKO HARA ALTO
 J OËLLE MARTINEZ VIOLONCELLE
 Philip Glass
 Sonate pour piano (commande du Klavier-Festival Ruhr, du Festival  Joe Hisaishi
Ars Electronica et de la Philharmonie de Paris, création française)  Quatuor à cordes no 1
Maki Namekawa, brillante interprète de Philip Glass, dont  John Adams
elle a enregistré la première intégrale des Études, a choisi  John’s Book of Alleged Dances (extraits)
pour son premier récital parisien des œuvres inédites. Chez  Arvo Pärt
Keith Jarrett comme chez Glass, qui à 82  ans lui a dédié  Fratres
sa première Sonate pour piano, on retrouve la dextérité,  Summa
le lyrisme et la malice caractéristiques de la pianiste,
également familière de la musique de Joe Hisaishi. Les quatre musiciennes d’Ardeo ont l’habitude de quitter
SALLE DES CONCERTS – CITÉ DE LA MUSIQUE les sentiers battus du répertoire (Mozart et Schubert) dans
TARIFS : 31€ / 25€ lequel elles excellent. En  2014, elles jouaient des arrange-
ments de Jimi Hendrix. Pour ce concert, elles font dialoguer
Joe Hisaishi – auteur de plusieurs quatuors et du film Quartet
(2001) – avec l’éclectisme de John Adams et le minimalisme
éthéré d’Arvo Pärt.
AMPHITHÉÂTRE – CITÉ DE LA MUSIQUE
TARIF : 22€

WE E K-E N D J O E H I S A I S H I 41
SAMEDI 12 SEPTEMBRE  20H30
DIMANCHE 13 SEPTEMBRE  15H00
Concert symphonique

HISAISHI SYMPHONIQUE
Sa nouvelle œuvre symphonique était attendue depuis très longtemps, surtout après le triomphe de
The East Land Symphony l’an passé à la Philharmonie de Paris. Kiki’s Delivery Service Suite reprend les
mélodies célèbres de Kiki la petite sorcière, avec une nouvelle orchestration réalisée en 2019. Woman
consiste en une petite trilogie, alors que Les Aventuriers rendent hommage au cinéma français.

 O RCHESTRE PHILHARMONIQUE DE STRASBOURG


 J OE HISAISHI  PIANO, DIRECTION

 Joe Hisaishi
 Woman, pour piano, percussion et cordes
 (Woman, Ponyo on the Cliff by the Sea, Les Aventuriers)
 Kiki’s Delivery Service Suite
 Œuvre nouvelle (création)
COPRODUCTION ORCHESTRE PHILHARMONIQUE DE STRASBOURG,
PHILHARMONIE DE PARIS

GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE


TARIFS : 82€ / 72€ / 57€ / 37€ / 20€ / 10€

JOE HISAISHI

ET AUSSI CE WEEK-END
Enfants et familles (voir p. 322-357)
Concerts, ateliers, activités au Musée…
Adultes (voir p. 302-321 et 358-395)
Ateliers, culture musicale, visites guidées du Musée…

42 WE E K-E N D J O E H I S A I S H I
LUNDI 14 SEPTEMBRE  20H30
Récital violoncelle

YO-YO MA / THE BACH PROJECT


SIX SUITES POUR VIOLONCELLE SEUL
En 2018, Yo-Yo Ma a gravé les Six Suites de
Bach sur un album intitulé Six Evolutions, point
de départ d’une tournée mondiale de deux ans,
The Bach Project, dans des villes et des lieux
emblématiques. À chaque étape de cette tour-
née, le violoncelliste associe son concert sans
entracte à une journée d’action – un moment de
débat avec différentes personnalités autour d’un
sujet de société lui tenant à cœur. « Les Suites de
Bach ont été mes compagnons de route durant
toute ma vie, confie-t-il. Pendant presque six
décennies, elles m’ont nourri, réconforté et
apporté de la joie durant les jours d’angoisse, de
fête ou de deuil. […] Cette musique nous aide à
dépasser les épreuves que notre monde connaît
aujourd’hui. »

 Johann Sebastian Bach


 Suites pour violoncelle seul nos 1 à 6
COPRODUCTION PRODUCTIONS INTERNATIONALES ALBERT SARFATI,
PHILHARMONIE DE PARIS

GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE


TARIFS : 115€ / 95€ / 80€ / 55€ / 25€ / 10€
YO-YO MA

Conférences, débats et tables rondes


DIMANCHE 13 SEPTEMBRE À 10H
Changer l’orchestre, changer le monde
Les initiatives à caractère social prises dans de nombreux
pays et visant à créer des orchestres de jeunes montrent
comment l’art et la culture servent à construire un monde
plus juste.
SALLE DE CONFÉRENCE – PHILHARMONIE • ENTRÉE LIBRE

EN SEMAINE 43
MERCREDI 16 SEPTEMBRE  20H30
Spectacle

IN BETWEEN
 E NSEMBLE INTERCONTEMPORAIN
 M ATTHIAS PINTSCHER DIRECTION
 S OPHIA BURGOS  SOPRANO
 N OA FRENKEL CONTRALTO
 A LEXANDER FAHIMA  DRAMATURGIE, MISE EN ESPACE,
LUMIÈRES
 B JÖRN WELTBRANDT WALLBAUM INSTALLATION
 M ATHIEU MATACHAGA COSTUMES
 Charles Ives
 From the Steeples and the Mountains, pour quatre musiciens
 T hree Places in New England, pour ensemble (extrait)
 George Crumb
 An Idyll for the Misbegotten, pour cor et trois percussions
 Bastien David
 Pièce pour piano et 60 doigts
 Zeynep Gedizlioğlu
 In Schritten, pour clarinette, alto et piano (création française)
 Mikel Urquiza
 Oiseaux gazouillants et hibou qui se retourne, pour en-
semble (commande de l’Ensemble intercontemporain, création)
 Andrew Haig
 Œuvre nouvelle, pour soprano et ensemble
MATTHIAS PINTSCHER (commande de l’Ensemble intercontemporain, création)
 Gustav Mahler / Glenn Cortese
 Das Lied von der Erde: der Abschied, pour alto et orchestre
de chambre
 Joan Magrané Figuera
 An Experiment on a Bird in the Air Pump, pour alto
et percussion
 Maja Solveig Kjelstrup Ratkje
 Music for Ibsen’s « Ghosts », pour soprano et flûte
(création française)
COPRODUCTION ENSEMBLE INTERCONTEMPORAIN, PHILHARMONIE DE PARIS

En avril 2019, avec l’Ensemble intercontemporain, le met-


AVANT LE CONCERT  19H00 teur en scène d’opéra Alexander Fahima avait conçu à la
Débat Philharmonie ce qu’il appelait « un conte audiovisuel  »
En deçà et au-delà du son : un siècle d’écoute musicale reliant des œuvres de musique contemporaine. Il présente
Avec Nicolas Donin, Martin Kaltenecker et Jean-Luc Nancy ce second volet d’In Between comme un « poème de concert »
Modéré par Laurent Feneyrou ou un « jardin sonore » qui aurait Mahler pour terreau sur
Autour de la parution de l’ouvrage Phénoménologie de l’écoute lequel croîtrait une forêt de pièces récentes.
de Günther Anders (2020)
SALLE DES CONCERTS – CITÉ DE LA MUSIQUE
SALLE DE CONFÉRENCE – PHILHARMONIE • ENTRÉE LIBRE TARIF : 20€

44 E N S E MAINE
CHRISTOPH VON DOHNÁNYI

MERCREDI 16 SEPTEMBRE  20H30


JEUDI 17 SEPTEMBRE  20H30
Concert symphonique

ORCHESTRE DE PARIS / DOHNÁNYI
Après la Musique funèbre de Lutosławski, c’est la radieuse et profonde Symphonie concertante de
Mozart qui révèle les timbres conjugués du violon et de l’alto (instrument dont jouait Mozart), dont
le dialogue atteint dans l’Andante un sommet de densité émotionnelle. Apollinienne, mozartienne
d’esprit, la Symphonie no 2 de Brahms achève de magnifier les instruments du « quatuor ».

 O RCHESTRE DE PARIS
 C HRISTOPH VON DOHNÁNYI DIRECTION
 P HILIPPE AÏCHE VIOLON
 DAVID GAILLARD ALTO

 Witold Lutosławski
 Musique funèbre
 Wolfgang Amadeus Mozart
 Symphonie concertante
 Johannes Brahms
 Symphonie no 2
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 52€ / 42€ / 37€ / 27€ / 20€ / 10€

EN SEMAINE 45
WEEK-END

INTEGRALE
BEATLES
Jouer toutes les chansons écrites par les Beatles,
entre pop, jazz et classique, c’est le pari fou de ce week-end.
Cinquante ans après leur séparation officielle,
l’influence des Beatles ne se dément pas. Leurs chansons
sont autant de standards intemporels ouverts aux
reprises et aux réinventions.

VENDREDI 18 SEPTEMBRE  20H30


Concert

MARATHON BEATLES
 YAEL NAIM & DAVID DONATIEN
 C OCOON
 M ANU DELAGO
ET INVITÉS

Concert fleuve aux invités multiples, ce Marathon Beatles ver-


ra se succéder notamment deux grands noms de la pop-folk
made in France – Yael Naim et Cocoon – dont les styles mélo-
diques ne sont pas sans évoquer de fortes influences venues
de Liverpool. Le percussionniste Manu Delago, virtuose des
handpans, notamment collaborateur de Björk et d’Anoushka
Shankar, et d’autres invités sont également de la fête pour
des reprises aussi jubilatoires qu’inattendues.
SALLE DES CONCERTS – CITÉ DE LA MUSIQUE
TARIFS : 35€ / 28€

AVANT LE CONCERT  18H00


Collège Les Beatles
De la Beatlemania à l’invasion du marché du disque américain
Par Olivier Julien
SALLE DE CONFÉRENCE – PHILHARMONIE
POUR TOUS DÈS 15 ANS • TARIF : 14€

COCOON

WE E K-E N D INTÉ GRAL E B E AT LE S 47


SAMEDI 19 SEPTEMBRE  DE 10H00 À 18H00
DIMANCHE 20 SEPTEMBRE  DE 10H00 À 18H00
Concert-promenade au Musée
BEATLEMANIA
 L ES VOIX ANIMÉES
 S GT. PEPPER
 M ANU DOMERGUE  VOIX, MELLOPHONE
 M ATTHIEU NAULLEAU CLAVIERS
 G IANI CASEROTTO  GUITARES 
DANS LE CADRE DES JOURNÉES EUROPÉENNES DU PATRIMOINE

La musique du groupe de Liverpool décoiffe le Musée de la


musique. Trio pop-électro ou quatuor vocal offrent un tour
de chant grâce aux Beatles et invitent le public à chanter.
MUSÉE DE LA MUSIQUE – CITÉ DE LA MUSIQUE
EN FAMILLE (ENFANTS À PARTIR DE 6 ANS)
ENTRÉE LIBRE

BRAD MEHLDAU

ROVER

SAMEDI 19 SEPTEMBRE  16H30


Concert

ROVER
REVOLVER
Rover, colosse à la voix d’ange, a signé deux magnifiques
albums où plane l’influence des sixties anglaises et amé-
ricaines. Après avoir revisité l’intégralité de Sgt. Pepper’s
en  2017, il a choisi de s’approprier l’album Revolver, pierre
angulaire de la discographie des Beatles.
LE STUDIO – PHILHARMONIE
TARIF : 28€

48 WE E K-E N D INTÉ G R A LE B E AT LE S
DIMANCHE 20 SEPTEMBRE  16H30
Concert
SAMEDI 19 SEPTEMBRE  20H30
Concert KEREN ANN
BRAD MEHLDAU TAKE A SAD SONG

JOUE THE BEATLES Keren Ann invite le public à un concert intime en forme
de conversation autour d’une sélection de chansons des
Beatles. Auteure, compositrice et interprète, elle déconstruit,
Le pianiste Brad Mehldau trouve depuis toujours commente et chante quelques pages favorites choisies dans
dans le répertoire de la pop, de Radiohead à le répertoire du groupe pour mieux en révéler des secrets.
Nick Drake, un terrain de jeu pour ses improvi- LE STUDIO – PHILHARMONIE
sations. Mais c’est peut-être dans le songbook TARIF : 28€

des Beatles qu’il a le plus pioché avec des


relectures inspirées de Blackbird, She’s Leaving
Home, Martha, My Dear, And I Love Her…
C’est donc comme une évidence qu’il propose
aujourd’hui ce programme spécial autour de
l’œuvre des Fab Four.
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 62€ / 52€ / 42€ / 32€ / 20€ / 10€

AVANT LE CONCERT  18H30


Débat
Les Beatles : Graal de la pop ?
Avec Michka Assayas, Agnès Gayraud
et Olivier Julien
Modéré par Vincent Théval
SALLE DE CONFÉRENCE – PHILHARMONIE • ENTRÉE LIBRE

KEREN ANN

Collège
LES BEATLES
Cycles de 3 séances
DU 18 AU 23 SEPTEMBRE
Voir p. 381

WE E K-E N D INTÉ GRAL E B E AT LE S 49


DIMANCHE 20 SEPTEMBRE  19H00
Concert avec bis participatif

BEATLES
GO BAROQUE
 Q UATUOR DEBUSSY
 O RCHESTRE DE CHAMBRE
DU FESTIVAL CORDES EN BALLADE

 Peter Breiner
 Beatles Concertos grossos nos 1, 2 et 4
 The Beatles
 Sélection de chansons adaptées pour quatuor à cordes
Peter Breiner a remporté un succès mondial avec le
disque  Beatles Go Baroque, qui présente des concertos
grossos –  à la manière de Haendel, Vivaldi et Corelli  –
composés à partir de chansons des Beatles. Le Quatuor
Debussy interprète trois de ces concertos –  entouré d’un
orchestre de chambre – et des transcriptions originales pour
quatuor à cordes seul.
SALLE DES CONCERTS – CITÉ DE LA MUSIQUE
TARIFS : 33€ / 26€

RÉPÉTITION 
QUATUOR DEBUSSY Le dimanche 20 septembre de 17h à 18h30
Sous la direction de la cheffe de chœur Sophie Boucheron,
les participants célèbrent les Beatles en chantant l’un de
leurs plus grands tubes, Yellow Submarine.
TARIF INCLUANT LE CONCERT : 40€
ACTIVITÉS CE WEEK-END
EN LIEN AVEC INTÉGRALE BEATLES

SAMEDI ET DIMANCHE
Studio Pierre Henry
REVOLUTION 9 EN ÉCOUTE
MUSÉE DE LA MUSIQUE – CITÉ DE LA MUSIQUE
EN FAMILLE (ENFANTS À PARTIR DE 6 ANS) • ENTRÉE LIBRE

Concert de restitution à 15h


SCÈNE BEATLES
 A MATEURS D’ÎLE-DE-FRANCE
 É RIC TANDY  PRÉSENTATION
Cette Scène Beatles est dédiée à des musiciens ama-
teurs qui reprennent les titres du groupe légendaire. ACTIVITÉS CE DIMANCHE
Présentée par le journaliste Éric Tandy, elle leur offre
l’occasion de se produire à la Cité de la musique après EN LIEN AVEC INTÉGRALE BEATLES
avoir bénéficié de séances de préparation avec des
artistes professionnels. De la pop au rock en passant Café musique de 11h à 12h30
par l’électro, venez redécouvrir les titres des quatre LES BEATLES
garçons dans le vent ! Par Éric Tandy
AMPHITHÉÂTRE – CITÉ DE LA MUSIQUE • ENTRÉE LIBRE TOUT PUBLIC • ENTRÉE LIBRE

50 WE E K-E N D INTÉ G R A LE B E AT LE S
ANJA KAMPE CHRISTIAN GERHAHER

LUNDI 21 SEPTEMBRE  20H30  LONDON SYMPHONY ORCHESTRA


 M AÎTRISE DE RADIO FRANCE*
Opéra en concert
 G UILDHALL SINGERS

WOZZECK  S IR SIMON RATTLE DIRECTION


 A NJA KAMPE MARIE
« L’homme est un abîme », ces mots de Wozzeck  C HRISTIAN GERHAHER  WOZZECK
donnent le ton de l’opéra de Berg, créé en 1925.  T HOMAS BLONDELLE  LE TAMBOUR-MAJOR
 J OHN TOMLINSON  LE MÉDECIN
Le compositeur a retravaillé une pièce de Georg  P ETER HOARE  LE CAPITAINE
Büchner inspirée d’un fait divers (un soldat assas-  E VAN LEROY JOHNSON ANDRES
sine sa maîtresse). La musique, d’un lyrisme atonal,  A LEXANDER KIECHLE  UN OUVRIER
 TOMASZ KUMIĘGA  UN OUVRIER
réinvente les formes traditionnelles (marche,  A NNA LAPKOVSKAJA  MARGRET
berceuse, fugue, invention sur une note…) pour  G RAHAM CLARK  LE FOU
accompagner le protagoniste vers la folie.  S OFI JEANNIN  CHEFFE DE CHŒUR*
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 97€ / 87€ / 72€ / 47€ / 20€ / 10€
Musique d’Alban Berg
Livret d’Alban Berg d’après Georg Büchner

EN SEMAINE 51
MARDI 22 SEPTEMBRE  20H30
Musique de chambre

TRIO
CAPUÇON / BRALEY
 R ENAUD CAPUÇON VIOLON
 G AUTIER CAPUÇON VIOLONCELLE
 F RANK BRALEY  PIANO

 Ludwig van Beethoven


 Trio no 7 « À l’Archiduc »
 Franz Schubert
 Trio no 2
En 2010, Renaud Capuçon et Frank Braley ont gravé
l’intégrale des sonates pour violon et piano de Beethoven.
En 2016, Gautier Capuçon et Frank Braley ont fait de même
avec ses sonates pour violoncelle et piano. En trio, ils ont cet
art de la « conversation intime » que le critique du Guardian
saluait en 2011 dans leur interprétation de l’Opus 97, dédié
à l’archiduc Rodolphe.
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 62€ / 52€ / 42€ / 32€ / 20€ / 10€


TUGAN SOKHIEV

MERCREDI 23 SEPTEMBRE  20H30


JEUDI 24 SEPTEMBRE  20H30
Concert symphonique

ORCHESTRE DE
PARIS / SOKHIEV
Pour ce grisant programme russe Tugan Sokhiev
a puisé dans les trois suites constituées par Prokofiev
à partir de son ballet Roméo et Juliette. Grandes
pages épiques, mélodies cristallines et danses endia-
blées se bousculent sur cette partition. En regard,
l’ample Concerto n° 3 de Rachmaninoff, même
s’il fut créé à New York, démontre l’attachement
du compositeur au folklore russe et à la liturgie
orthodoxe.
LA BOURSE AUX BILLETS
PHILHARMONIEDEPARIS.FR

52 E N S E MAINE
LUKAS GENIUŠAS

 O RCHESTRE DE PARIS AVANT LE CONCERT DU MERCREDI  19H30


 T UGAN SOKHIEV DIRECTION Clé d’écoute
 L UKAS GENIUŠAS  PIANO Concerto pour piano no 3 de Rachmaninoff par Stéphane Friederich
SALLE DE CONFÉRENCE – PHILHARMONIE • ENTRÉE LIBRE
 Serge Rachmaninoff
 Concerto pour piano no 3
 Sergueï Prokofiev
 Roméo et Juliette (extraits des Suites no 1, 2 et 3)
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 62€ / 52€ / 42€ / 32€ / 20€ / 10€

EN SEMAINE 53
Concerts

THE DIVINE
COMEDY
RÉTROSPECTIVE
Trente ans déjà depuis Fanfare for the Comic
EINSTÜRZENDE NEUBAUTEN
Muse, le premier LP de The Divine Comedy…
L’occasion de revenir sur l’histoire du groupe
MERCREDI 23 SEPTEMBRE  20H30 irlandais et de son leader Neil Hannon, brillant
Concert songwriter et architecte d’une pop orches-
trale intemporelle. Aux côtés de dix musiciens,
EINSTÜRZENDE Hannon interprétera deux albums chaque soir,
NEUBAUTEN 40 passant en revue sa fascinante discographie du
(presque) début à la (pas encore tout à fait) fin.
 B LIXA BARGELD  CHANT, GUITARE, CLAVIERS
 J OCHEN ARBEIT  GUITARE
 A LEXANDER HACKE  BASSE
 N.U. UNRUH  PERCUSSIONS
 R UDOLF MOSER  PERCUSSIONS

Ils ont fêté leurs 30 ans à la Cité de la musique. Ils reviennent


aujourd’hui y fêter leurs 40 ans ! L’impressionnante disco-
SAMEDI 26 SEPTEMBRE
graphie du groupe culte berlinois Einstürzende Neubauten
Music Session à 16h
témoigne de son constant renouveau, depuis ses débuts
AUTOUR DE THE DIVINE COMEDY
aux sonorités industrielles jusqu’à ses derniers albums, plus POUR TOUS DÈS 15 ANS • TARIF : 14€
mélodiques et produits en étroite collaboration avec ses fans.
SALLE DES CONCERTS – CITÉ DE LA MUSIQUE
TARIFS : 50€ / 38€

54 E N S E MAINE
NEIL HANNON

VENDREDI 25 SEPTEMBRE  20H30 LUNDI 28 SEPTEMBRE  20H30


 Liberation (1993), Promenade (1994) Absent Friends (2004), Victory for the Comic Muse (2006)

SAMEDI 26 SEPTEMBRE  20H30 MARDI 29 SEPTEMBRE  20H30
 Casanova (1996), A Short Album About Love (1997) Bang Goes the Knighthood (2010), Foreverland (2016)

DIMANCHE 27 SEPTEMBRE  20H30


SALLE DES CONCERTS – CITÉ DE LA MUSIQUE
 Fin de siècle (1998), Regeneration (2001) TARIFS PAR CONCERT : 50€ / 42€ / 35€

EN SEMAINE 55
SAMEDI 26 SEPTEMBRE  20H30
DIMANCHE 27 SEPTEMBRE  16H30
Spectacle

HOMMAGE
À LA NIJINSKA
 L ES SIÈCLES
 E NSEMBLE AEDES
 F RANÇOIS-XAVIER ROTH DIRECTION
 A MÉLIE RAISON  SOPRANO
 PAULINE LEROY ALTO
 M ARTIAL PAULIAT TÉNOR
 R ENAUD DELAIGUE  BASSE
 C OMPAGNIE LES PORTEURS D’OMBRE
 F RANÇOIS CHAIGNAUD DANSE
 M ATHIEU ROMANO  CHEF DE CHŒUR
 D OMINIQUE BRUN  RECONSTITUTION, RECRÉATION
CHORÉGRAPHIQUE*

 Maurice Ravel
 Boléro*
 La Valse
 Rapsodie espagnole
 Igor Stravinski
 Les Noces* (version de 1917, pour quatre solistes, chœur et
grand orchestre)
COPRODUCTION FESTIVAL D’AUTOMNE À PARIS, PHILHARMONIE DE PARIS

FRANÇOIS-XAVIER ROTH
Bronislava Nijinska a fait partie, comme son frère
Vaslav Nijinski, de la troupe des Ballets russes de Serge
de  Diaghilev, pour laquelle elle chorégraphia Les Noces de
AVANT LE CONCERT DU DIMANCHE  15H00
Stravinski en  1923. Plus tard, pour la première du Boléro
Rencontre
de Ravel en 1928, c’est encore elle qui, invitée des ballets Avec Dominique Brun
d’Ida Rubinstein, «  orchestra  » ce qu’André Levinson, Entretien mené par David Christoffel
pour le journal Comœdia, décrivit comme une « incantation
SALLE DE CONFÉRENCE – PHILHARMONIE • ENTRÉE LIBRE
charnelle ».
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 62€ / 52€ / 42€ / 32€ / 20€ / 10€ PENDANT LE CONCERT DU DIMANCHE  16H00
Récréation musicale
Activité pour les enfants dont les parents sont au concert
ENFANTS (DE 3 À 10 ANS)
TARIF INCLUANT LE GOÛTER : 12€ PAR ENFANT

56 WE E K-E N D
LUNDI 28 SEPTEMBRE  20H30
Concert symphonique

MUNICH / GERGIEV
Entre la première et la dernière symphonie de
Chostakovitch, créées respectivement en  1926
et en  1971, il y a près d’un demi-siècle. Écrite
pour l’obtention du diplôme du Conservatoire de
Leningrad, la première fit bientôt le tour du
monde. La quinzième est pleine de citations et de
réminiscences de la musique du passé, de Rossini
à Mahler en passant par Wagner.

 M ÜNCHNER PHILHARMONIKER
 VALERY GERGIEV DIRECTION
 S OL GABETTA VIOLONCELLE

 Dmitri Chostakovitch
 Symphonie no 1
 Concerto pour violoncelle no 2
 Symphonie no 15
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 92€ / 82€ / 72€ / 42€ / 20€ / 10€ SOL GABETTA

MARDI 29 SEPTEMBRE  20H30


Concert sur instrument du Musée
SALON QUEEN MARY
 A NN HALLENBERG  MEZZO-SOPRANO
 C HRISTOPHE ROUSSET  CLAVECIN COUCHET 1652
 ATSUSHI SAKAI  VIOLE DE GAMBE 
 K ARL NYHLIN  THÉORBE

 Henry Purcell
 Orpheus Britannicus (extraits)
 Suites pour clavecin nos 2 et 7
Après sa mort (1695), Henry Purcell se retrouva couronné
du titre d’Orphée britannique : une anthologie intitulée
Orpheus britannicus, imprimée en  1698, rassemblait ses plus
beaux songs, airs, duos et trios, avec ou sans symphonie (avec
ou sans flûtes et violons). Dans ce répertoire auquel il a
ABONNEZ-VOUS ET BÉNÉFICIEZ consacré un disque en 1993, Christophe Rousset retrouve sa
DE 15 À 25 % DE RÉDUCTION complice de longue date, la mezzo-soprano Ann Hallenberg.
PHILHARMONIEDEPARIS.FR AMPHITHÉÂTRE – CITÉ DE LA MUSIQUE
TARIF : 36€

EN SEMAINE 57
ORCHESTRE DE PARIS / SOKHIEV
Trois visages contrastés de la vie musicale parisienne « à la bascule » entre deux siècles se répondent
dans ce programme : l’apogée du raffinement romantique avec le Concerto pour violon no 3 de Saint-
Saëns, confié au partenaire privilégié de l’Orchestre de Paris qu’est Gil Shaham ; le sensualisme formel-
lement novateur du Prélude à l’après-midi d’un faune de Debussy ; la radicalité et la « barbarie » païenne
de cette œuvre « totémique » de la modernité qu’est Le Sacre du printemps de Stravinski.

MERCREDI 30 SEPTEMBRE  20H30 SAMEDI 3 OCTOBRE  11H00


JEUDI 1ER OCTOBRE  20H30
Concert en famille
Concert symphonique HISTOIRES ET DIEUX DE LA MER
 O RCHESTRE DE PARIS  O RCHESTRE DE PARIS
 T UGAN SOKHIEV DIRECTION  T UGAN SOKHIEV DIRECTION
 G IL SHAHAM VIOLON  L AYLA DARWICHE  CONTEUSE
 Claude Debussy  Maurice Ravel
 Prélude à l’après-midi d’un faune  Daphnis et Chloé (Suite no 2)
 Camille Saint-Saëns  Claude Debussy
 Concerto pour violon no 3  La Mer
 Igor Stravinski
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
 Le Sacre du printemps EN FAMILLE (ENFANTS À PARTIR DE 8 ANS)
TARIFS : 10€ (ENFANT) / 14€ (ADULTE)
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 62€ / 52€ / 42€ / 32€ / 20€ / 10€

ATELIERS DE PRÉPARATION
Ateliers cordes
Le samedi 3 octobre de 9h30 à 10h30
TUGAN SOKHIEV ENFANTS À PARTIR DE 8 ANS • ATELIER RÉSERVÉ AUX ENFANTS
MUNIS D'UN BILLET POUR LE CONCERT
TARIF : 6€
Atelier de préparation au concert en famille
Le samedi 3 octobre de 9h30 à 10h30
EN FAMILLE (ENFANTS À PARTIR DE 8 ANS)
ENTRÉE LIBRE SUR RÉSERVATION À PARTIR DU 1ER SEPTEMBRE

CHEZ VOUS COMME AU CONCERT


LIVE .PHILHARMONIEDEPARIS.FR

58 E N S E MAINE
Concerts symphoniques

CENTENAIRE
ISAAC STERN
Isaac Stern aurait eu 100  ans. Né en Ukraine
en  1920, il a grandi à San  Francisco. Son im-
mense renommée l’a porté sur toutes les scènes
du monde, y compris en Chine où, lors d’une
tournée inouïe dans le contexte géo­politique
de l’époque, il accompagna le président amé-
ricain Richard Nixon en  1979. David Stern, son
fils, dirige le premier concert de cet hommage en
forme de diptyque. ISAAC STERN

JEUDI 1ER OCTOBRE  20H30 VENDREDI 2 OCTOBRE  20H30

STERN FILIATIONS SHANGHAI / LONG YU


 O PERA FUOCO  O RCHESTRE SYMPHONIQUE DE SHANGHAI
 DAVID STERN DIRECTION  LONG YU DIRECTION
 JONATHAN GANDELSMAN, KATHARINA WOLFF VIOLONS  D IANA TISHCHENKO VIOLON
 YAJIE ZHANG  MEZZO-SOPRANO
 Carl Philipp Emanuel Bach  Y VES SAELENS TÉNOR
 Symphonie H 661  J IANG KEMEI  JING HU
 Johann Sebastian Bach 
 Concerto pour deux violons BWV 1043  La Nuit profonde
(mélodie traditionnelle arrangée pour jing hu et orchestre par Wu Hua)
 Joseph Haydn
 Concerto pour violon Hob. VIIa:1  Ernest Chausson
 Poème
 Felix Mendelssohn
 Symphonie pour cordes no 7  Pablo de Sarasate
 Fantaisie sur Carmen
SALLE DES CONCERTS – CITÉ DE LA MUSIQUE
TARIFS : 26€ / 20€  Gustav Mahler
 Le Chant de la Terre
AVANT LE CONCERT  19H00 (version pour orchestre de chambre d’Arnold Schönberg)
Rencontre GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
Avec David Stern TARIFS : 42€ / 37€ / 30€ / 22€ / 15€ / 10€
Entretien mené par Marina Chiche
AMPHITHÉÂTRE – CITÉ DE LA MUSIQUE • ENTRÉE LIBRE

EN SEMAINE 59
3WO
E ECKTO
- EBNRDE

NUIT XXX
BLANCHE
Ad qui
Cinq
confaçons
niUci ut
deet
passer
iur? Totaeca
la nuit en
ecabo.
musique,
Vid et do-
luptatiis
des sirènes
re alibus
futuristes
apit aut
aureperspero
temps étirémagnimus
de l’ambient.
maio
La Nuit Blanche a plusieurs teintes : couleur chair
quand elle joue avec l’érotisme et déployant sa
vaste palette lorsque Fabienne Verdier peint
au rythme de quatre quatuors à cordes.

NUIT DES PETITS, 2019


SAMEDI 3 OCTOBRE  DE 18H00 À 22H00
Spectacle en famille
NUIT DES PETITS
Pour la deuxième année, la Philharmonie accueille les
enfants et leurs familles pour une « petite » Nuit Blanche.
La Salle de conférence et le hall leur seront ouverts pour
une expérience particulière, à la tombée de la nuit. Des
performances de musiciens, chanteurs et artistes en tout
genre rythmeront cette soirée unique pour les petites oreilles.
SALLE DE CONFÉRENCE – PHILHARMONIE
EN FAMILLE (ENFANTS À PARTIR DE 6 ANS)
ENTRÉE LIBRE

PROGRAMMATION DÉTAILLÉE SUR


PHILHARMONIEDEPARIS.FR

NU IT B LA N C H E 61
SAMEDI 3 OCTOBRE  DE 20H00 À 1H00
Concert performance

NUIT NUE
Le Musée se dévoile et explore la poétique
de la nudité à travers un parcours de concerts
et de performances au cœur de sa collection.
Chaque programme est joué plusieurs fois au
cours de la soirée.
 E SPACE 19 E SIÈCLE
SCREENLOVE
 R ODOLPHE BURGER  GUITARE, ÉLECTRONIQUE
 J ULIEN MIGNOT  VIDÉO, PHOTOGRAPHIES
Création sonore et vidéo, ScreenLove interroge notre rapport
au voyeurisme. Julien Mignot photographie des corps nus
sur un ordinateur connecté à des webcams sexy. Volontai-
rement floue, cette intimité offre le matériau de puissantes
improvisations par Rodolphe Burger.

 E SPACE 18 E SIÈCLE NUIT BLANCHE AU MUSÉE, 2017

 DONATIENNE MICHEL-DANSAC VOIX
 V INCENT LETERME  PIANO
SAMEDI 3 OCTOBRE  DE 20H00 À 2H00
Œuvres de Friedrich Hollaender, Arnold Schönberg
et Erwin Schulhoff Concert
Donatienne Michel-Dansac et Vincent Leterme mettent
le silence à nu. Des chansons de cabaret aux lieder expres-
NUIT AMBIENT
sionnistes allemands, le nu s’évoque, se dit, sans avoir l’air  C HRISTINA VANTZOU
d’y toucher.  S UZANNE CIANI
 A WINGED VICTORY FOR THE SULLEN

 E SPACE 17 E SIÈCLE L’ambient, à la définition aussi évanescente et atmosphé-
UNE MONTÉE EN CHAIR rique que l’expérience d’écoute qu’il sous-tend, est un genre
 L ES SOUFFLEURS COMMANDOS POÉTIQUES  POÉSIES, musical, généralement électronique, qui s’affranchit des
CHUCHOTEMENTS carcans rythmiques pour étirer le temps. Assis, debout ou
couché, venez traverser cette nuit en apesanteur.
Les Souffleurs commandos poétiques proposent une
montée en chair et explorent les nudités sous le manteau. Usant SALLE DES CONCERTS – CITÉ DE LA MUSIQUE
ENTRÉE LIBRE
de petits cabinets de curiosités clandestines et vagabondes,
ils bouleversent les intimités.
MUSÉE DE LA MUSIQUE – CITÉ DE LA MUSIQUE
ENTRÉE LIBRE

AU CONSERVATOIRE DE PARIS
L'IMPROVISATION  SAMEDI 3 OCTOBRE
Élèves des départements jazz, musique ancienne, danse
et disciplines instrumentales du Conservatoire de Paris.
ENTRÉE LIBRE

62 N U IT BL ANC HE
SAMEDI 3 OCTOBRE  DE 20H00 À 2H00 SAMEDI 3 OCTOBRE  DE 20H00 À 2H00
Spectacle Concert
NUIT DU QUATUOR
SOUND TRACES
NUIT DE LA
Peintures et installation de Fabienne Verdier PERCUSSION
 Q UATUORS ELMIRE, HANSON, TCHALIK, YAKO Percussions contemporaines, percussions improvi-
COPRODUCTION PROQUARTET, PHILHARMONIE DE PARIS
AVEC LE SOUTIEN DE LA GALERIE LELONG & CO.
sées, percussions du monde : toutes sont réunies
sur un même plateau durant cette nuit marathon.
Dans le sillage de l’installation présentée en  2019 à Aix- Chaque programme est joué plusieurs fois au cours
en-Provence, Fabienne Verdier amplifie son dispositif à
de la soirée.
la Philharmonie pour faire dialoguer la musique jouée en
direct et quatre grands écrans qui mettent en scène sa pein-
ture. Alternent ainsi tout au long de la nuit des moments  J OEY BARON  BATTERIE, PERCUSSION
de concert pur et les films réalisés durant le travail d’atelier.  R OBYN SCHULKOWSKY  BATTERIE, PERCUSSION
Ces deux monstres sacrés américains forment désormais
LE STUDIO – PHILHARMONIE
ENTRÉE LIBRE un duo constitué, recherchant des sons toujours plus
expérimentaux.

 G AMELAN (BALI)
Le gamelan est formé d’un ensemble de gongs, cymbales
et métallophones en bronze qui, une fois joués ensemble,
produisent des sonorités profondes et éclatantes.

NUIT BLANCHE AU STUDIO  TAIKO (JAPON)
Ces tambours japonais associent l’esthétique du mouvement
du corps à la précision technique du geste.

 T XALAPARTA (PAYS BASQUE)
Les joueurs de txalaparta frappent les planches en bois avec
des bâtons et créent une polyrythmie intense et complexe.

 É LÈVES DU CONSERVATOIRE DE PARIS (CLASSE DE
PERCUSSION)
Œuvres de Gérard Grisey, Steve Reich, Iannis Xenakis
La percussion contemporaine déploie des rythmes, des
timbres et des geste nouveaux qui jouent avec l’espace.
COPRODUCTION CONSERVATOIRE NATIONAL DE MUSIQUE ET DE DANSE DE
PARIS, PHILHARMONIE DE PARIS

GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE


ENTRÉE LIBRE

NU IT B LA N C H E 63
VALERY GERGIEV YULIYA MATOCHKINA

DIMANCHE 4 OCTOBRE  17H30


Opéra en concert

LA KHOVANCHTCHINA
La partition de La Khovanchtchina (littérale- Musique et livret de Modest Moussorgski
ment, «  l’affaire Khovansky  ») fut complétée par  O RCHESTRE ET CHŒUR DU MARIINSKY
Rimski-Korsakov, par Stravinski et Ravel, puis par  VALERY GERGIEV DIRECTION
Chostakovitch, dont la version réalisée en  1960  Y ULIA MATOCHKINA MARFA
est celle qui prévaut. Le livret de ce « drame musi-  Y EVGENY AKIMOV  PRINCE ANDREÏ KHOVANSKY
 M IKHAÏL PETRENKO  PRINCE IVAN KHOVANSKY
cal national  » raconte les intrigues autour de la  V LADISLAV SULIMSKY  SHAKLOVITY
rébellion des milices dirigées par Ivan Khovansky  O LEG VIDEMAN  PRINCE VASSILY GOLITZIN
dans la Russie de Pierre le Grand.  V LADIMIR VANEEV  DOSSIFEÏ
 L ARISA GOGOLEVSKAYA  SUSANNA
 V IOLETTA LUKYANENKO EMMA
 YAROSLAV PETRYANIK  LE CLERC
 A NDREÏ POPOV  LE SCRIBE
 O LEG BALASHOV  KUZKA
 M ARINA MISHUK  CHEFFE DE CHANT
 A NDREI PETRENKO  CHEF DE CHŒUR
DANS LE CADRE DES SAISONS RUSSES 2020 EN FRANCE

GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE


TARIFS : 115€ / 95€ / 80€ / 55€ / 25€ / 10€

64 WE E K-E N D
LUNDI 5 OCTOBRE  20H30
Concert vocal

MOZART | REQUIEM
Une création de la compositrice franco-espagnole
Clara Olivares – auteure notamment d’un opéra
sur la vie de Mary Shelley – prélude au Requiem de
Mozart, commande du comte Walsegg-Stuppach
destinée à son épouse décédée. Restée inachevée
à la mort de Mozart, en 1791, la partition, complétée
par ses élèves, a vite été perçue comme un
requiem qu’il aurait écrit pour lui-même.

 O RCHESTRE DE CHAMBRE DE PARIS


 C HŒUR DE LA RADIO LETTONE
 L ARS VOGT DIRECTION
 M ARI ERIKSMOEN  SOPRANO
 A UDE EXTREMO  MEZZO-SOPRANO
 J ULIEN BEHR TÉNOR
 YANNIS FRANÇOIS  BASSE
 S IGVARDS KĻAVA  CHEF DE CHŒUR

 Clara Olivares
 Œuvre nouvelle (commande de la Philharmonie de Paris et de
l’Orchestre de chambre de Paris, création)
 Wolfgang Amadeus Mozart
 Requiem
COPRODUCTION ORCHESTRE DE CHAMBRE DE PARIS, PHILHARMONIE DE PARIS

GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE


TARIFS : 52€ / 42€ / 37€ / 27€ / 20€ / 10€

AVANT LE CONCERT  19H00 LARS VOGT


Rencontre
Avec Lars Vogt
Entretien mené par Rémy Louis
SALLE DE CONFÉRENCE – PHILHARMONIE • ENTRÉE LIBRE

PLACES DE DERNIÈRE MINUTE


LES MARDIS DE LA PHILHARMONIE
PHILHARMONIEDEPARIS.FR

EN SEMAINE 65
MARDI 6 OCTOBRE  20H30
Concert symphonique

PETROUCHKA
 L ES DISSONANCES
 DAVID GRIMAL  VIOLON, DIRECTION ARTISTIQUE

 Sergueï Prokofiev
 Concerto pour violon no 1
 Roméo et Juliette (extraits des Suites nos 1 et 2)
 Igor Stravinski
 Petrouchka
Après le Premier Concerto pour violon et des extraits des suites
tirées de Roméo et Juliette de Prokofiev, David Grimal et
Les Dissonances interprètent Petrouchka (1911). Dans cette
page flamboyante, Stravinski imagina les aventures d’une
marionnette  : «  J’avais nettement la vision d’un pantin
subitement déchaîné qui, par ses cascades d’arpèges diabo-
liques, exaspère la patience de l’orchestre. » ELENA BASHKIROVA

GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE


TARIFS : 32€ / 28€ / 24€ / 19€ / 13€ / 10€
Musique de chambre

FESTIVAL DE
JÉRUSALEM
DAVID GRIMAL

Tous les deux ans, la Philharmonie accueille le


Festival de musique de chambre de Jérusalem,
fondé en  1998 par la pianiste Elena Bashkirova,
qui réunit de grands artistes venus du monde
entier et de jeunes talents. Dans ces deux pro-
grammes, la musique de chambre de Schubert
(dont l’esprit souffle sur bien des passages
des valses à quatre mains de Wolfgang Rihm)
dialogue avec les œuvres du compositeur
allemand Jörg Widmann, qui dans son trio de 1993
s’interroge : « Les Muses ont-elles le droit de se
taire quand les armes parlent ? »

66 E N S E MAINE
MICHAEL BARENBOIM

MARDI 6 OCTOBRE  20H30 MERCREDI 7 OCTOBRE  20H30

FANTAISIES SCHUBERT / WIDMANN
 E LENA BASHKIROVA  PIANO  E LENA BASHKIROVA  PIANO 
 S UNWOOK KIM  PIANO  M ICHAEL BARENBOIM VIOLON
 M ICHAEL BARENBOIM VIOLON  G ÉRARD CAUSSÉ ALTO
 Z HAO JING VIOLONCELLE  J ING ZHAO VIOLONCELLE
 PASCAL MORAGUÈS CLARINETTE  N ABIL SHEBATA  CONTREBASSE
 PASCAL MORAGUÈS CLARINETTE
 Franz Schubert
 Fantasie pour piano à quatre mains D 940   Franz Schubert
 Fantasie pour violon et piano D 934  Trio à cordes D 471
Adagio e Rondo concertante D 487
 Alexander von Zemlinsky
 Quintette D 667 « La Truite »
 Trio pour clarinette, violoncelle et piano op. 3
 Jörg Widmann
 Wolfgang Rihm
 Larmes des Muses, pour violon, clarinette et piano
 Mehrere kurze Walzer, pour piano à quatre mains (extraits)
SALLE DES CONCERTS – CITÉ DE LA MUSIQUE
AMPHITHÉÂTRE – CITÉ DE LA MUSIQUE TARIF : 20€
TARIF : 25€

EN SEMAINE 67
JAKUB HRŮŠA

MERCREDI 7 OCTOBRE  20H30 VENDREDI 9 OCTOBRE  20H30


JEUDI 8 OCTOBRE  20H30
Concert symphonique

ZARATHOUSTRA
Concert symphonique

ORCHESTRE DE PARIS  O RCHESTRE NATIONAL DE LILLE


JAKUB HRŮŠA  A LEXANDRE BLOCH DIRECTION
 M ISCHA MAISKY VIOLONCELLE
 O RCHESTRE DE PARIS
 J AKUB HRŮŠA DIRECTION  Richard Strauss
 G AUTIER CAPUÇON VIOLONCELLE  Ainsi parlait Zarathoustra
 Don Quichotte
 Vítězslava
Vítězslava Kaprálová COPRODUCTION ORCHESTRE NATIONAL DE LILLE, PHILHARMONIE DE PARIS
Sinfonietta
Sinfonietta militaire
 Edward
Edward Elgar Une grandiose évocation de l’aurore ouvre le poème
Concerto
Concerto pour violoncelle symphonique que Richard Strauss composa en 1896 sur un
argument emprunté à Nietzsche. En prélude à ce véritable
 Antonín
Antonín Dvořák salut au Soleil (« Ô grand astre ! » s’exclamait le Zarathoustra
Symphonie
Symphonie no 9 « Du Nouveau Monde » nietzschéen), Mischa Maisky incarne au violoncelle
l’« ingénieux hidalgo » du roman de Cervantes, dont Strauss
Dominé par la musique tchèque, ce programme confronte s’est inspiré en 1898.
la Symphonie « Du Nouveau Monde »,», légendaire par son carac-
tère héroïque et sa « recréation » de mélodies américaines, GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 52€ / 42€ / 37€ / 27€ / 20€ / 10€
à une partition brillante et méconnue du « météore »
Vítězslava Kaprálová, qui serait certainement devenue, sans
son décès précoce, l’une des figures de la musique du xxe siècle.
L’ultime œuvre d’Elgar, sous l’archet de Gautier Capuçon,
fait souffler sur la Bohême un vent d’Angleterre confidentiel
et quintessencié.
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 52€ / 42€ / 37€ / 27€ / 20€ / 10€

68 E N S E MAINE
WEEK-END

LUSITANIA
Une traversée de la lusophonie musicale,
de Lisbonne au Cap-Vert en passant par le Brésil.

WEEK-END

XXX
Ad qui con niUci ut et iur? Totaeca ecabo. Vid et do-
luptatiis re alibus apit aut reperspero magnimus maio
Les termes lusophonie et francophonie ont pu
être critiqués pour leurs connotations coloniales.
Ces quatre concerts donnent au contraire
à entendre une musicalité métissée et engagée.

VENDREDI 9 OCTOBRE  20H30


Concert
LISBONNE COSMOPOLITE
 P REMIÈRE PARTIE
 DJUMBAI DJAZZ (GUINÉE-BISSAU)

 D EUXIÈME PARTIE
 P ONGO (ANGOLA)

 T ROISIÈME PARTIE
 C ELESTE MARIPOSA  DJ (PORTUGAL)

Parce que depuis plus de cinquante ans, la capitale portu-


gaise est aussi le creuset de musiques noires métissées, en
évolution permanente, et indissociables de l’histoire d’une
ville à la croisée des continents, Lisbonne a les oreilles
toutes tendues vers l’Afrique, le Brésil et les Caraïbes.
Djumbai Djazz a été fondé par Maio Coopé pour allier
les sons traditionnels de Guinée-Bissau au jazz. La chan-
teuse Pongo s’érige en reine du kuduro, entre breakdance,
semba angolaise et électronique. Celeste Mariposa fait
fureur depuis 2010 en remixant des vinyles de funana du
Cap-Vert, mérengué brut d’Angola, semba et gumbé de
Guinée-Bissau, marrabenta de Mozambique et rythmes de
São Tomé e Príncipe.
PONGO
SALLE DES CONCERTS – CITÉ DE LA MUSIQUE
TARIF : 26€

70 WE E K-E N D L U S ITA N I A
SAMEDI 10 OCTOBRE  20H30
Concert

ANGOLA / CAP-VERT
 P REMIÈRE PARTIE
 L UCIBELA (CAP-VERT)

 S ECONDE PARTIE
 PAULO FLORES (ANGOLA)
Véritable révélation, Lucibela est parfois comparée à Cesária
Évora, même si personne ne songe à remplacer la célèbre
diva de la morna. Mais Lucibela veut elle aussi «  chanter
la morna et la coladeira un peu partout dans le monde ». Né
à Luanda, Paulo Flores lance des cris d’alerte et de révolte
contre l’injustice et la brutalité de la nouvelle Angola, riche et
inégalitaire. Sa musique sonne comme un manifeste.
SALLE DES CONCERTS – CITÉ DE LA MUSIQUE
TARIFS : 26€ / 20€

DIMANCHE 11 OCTOBRE  14H30 OU 15H30


Concert-promenade au Musée
SAUDADE
PAULO FLORES
 L IZZIE CHANT
 F RÉDÉRIC DENÉPOUX  GUITARE
 M ARCELLO MILCHBERG FLÛTES
 C HRISTIAN PAOLI  PERCUSSIONS
 T EOFILO CHANTRE  GUITARE, CHANT
 FABRICE THOMPSON  PERCUSSIONS

Nés à la fin du xixe  siècle, le fado et le choro puisent leur


inspiration dans les mouvements de l’âme portés par la
littérature, où s’entremêlent mélancolie, espoir et frénésie.
Les artistes vous emmènent des tavernes de Lisbonne aux
ruelles de Rio en passant par le Cap-Vert.
MUSÉE DE LA MUSIQUE – CITÉ DE LA MUSIQUE ACTIVITÉS CE DIMANCHE
EN FAMILLE (À PARTIR DE 8 ANS)
TARIF (ENTRÉE DU MUSÉE INCLUSE) : 9€
EN LIEN AVEC LUSITANIA
GRATUIT POUR LES MOINS DE 26 ANS
Un dimanche en chanson de 14h à 17h
CHANTONS GILBERTO GIL
POUR TOUS DÈS 8 ANS • TARIFS : 10€ (ENFANT) / 16€ (ADULTE)

ET AUSSI
Enfants et familles (voir p. 322-357)
Concerts, ateliers, activités au Musée…
Adultes (voir p. 302-321 et 358-395)
Ateliers, culture musicale, visites guidées du Musée…

WE E K-E N D L U S I TA N I A 71
GILBERTO GIL

DIMANCHE 11 OCTOBRE  20H30


Concert

GILBERTO GIL
Figure emblématique de la musique brésilienne, Gilberto Gil a débuté comme chanteur de bossa-nova,
mais il s’est surtout fait connaître en composant et en interprétant, avec son ami Caetano Veloso, des
chansons engagées. Entouré de ses fils Bem et José, il continue de revisiter cette musique populaire
brésilienne dont il est l’un des grands architectes.

 G ILBERTO GIL  GUITARE, VOIX


 B EM GIL  GUITARE, BASSE
 J OSÉ GIL  GUITARE, BATTERIE, PERCUSSIONS
 AVEC EN PREMIÈRE PARTIE ADRIANA CALCANHOTTO

GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE


TARIFS : 80€ / 60€ / 45€ / 30€

72 WE E K-E N D L U S ITA N I A
LUNDI 12 OCTOBRE  20H30
Concert symphonique

HÉLÈNE GRIMAUD
 C AMERATA SALZBURG
 H ÉLÈNE GRIMAUD  PIANO

 Ludwig van Beethoven


 Quatuor op. 95
(arrangement pour orchestre à cordes de Gustav Mahler)
 Wolfgang Amadeus Mozart
 Concertos pour piano nos 19 et 20
Chaque fois qu’Hélène Grimaud et la Camerata Salzburg
se retrouvent, c’est un grand moment de musique. En 2016,
à Aix-en-Provence, ils ont donné un mémorable Concerto en
sol de Ravel. Cette fois, ils offrent deux concertos de Mozart,
dont le dix-neuvième, parfois surnommé Premier Concerto du
Couronnement, que la pianiste a gravé en 2011.
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 82€ / 72€ / 57€ / 37€ / 20€ / 10€

HÉLÈNE GRIMAUD

EN SEMAINE 73
QUATUOR ÉBÈNE

Musique de chambre

BEETHOVEN / QUATUOR ÉBÈNE
INTÉGRALE DES QUATUORS À CORDES
À l’occasion du 250e anniversaire de la naissance de Beethoven, le Quatuor Ébène s’est lancé dans
un projet baptisé Beethoven Around the World : l’enregistrement en live des quatuors du compositeur,
réalisé en sept étapes sur six continents, « autour du monde et pour, comme le dit l’Ode à la joie, toute
l’humanité ». Les musiciens poursuivent leur hommage avec une intégrale à la Philharmonie de Paris.

LUNDI 12 OCTOBRE  20H30 MARDI 13 OCTOBRE  20H30


 Q UATUOR ÉBÈNE  Q UATUOR ÉBÈNE
 P IERRE COLOMBET VIOLON  Ludwig van Beethoven
 G ABRIEL LE MAGADURE VIOLON
 Quatuors à cordes nos 1, 10 et 9 « Razoumovski »
 M ARIE CHILEMME ALTO
 R APHAËL MERLIN VIOLONCELLE SALLE DES CONCERTS – CITÉ DE LA MUSIQUE
TARIFS : 33€ / 26€
 Ludwig van Beethoven
 Quatuors à cordes no 7 « Razoumovski » et no 13
 Grande Fugue op. 133
SALLE DES CONCERTS – CITÉ DE LA MUSIQUE
TARIFS : 33€ / 26€

74 E N S E MAINE
MARDI 13 OCTOBRE  20H30 MERCREDI 14 OCTOBRE  20H30
Concert symphonique Concert vocal
VOYAGE D’AUTOMNE
 O RCHESTRE NATIONAL D’ÎLE-DE-FRANCE
GESUALDO
MADRIGAUX LIVRE V
 C ASE SCAGLIONE DIRECTION
 STEFAN DOHR COR  L ES ARTS FLORISSANTS
 PAUL AGNEW  DIRECTION MUSICALE, TÉNOR
 György Ligeti  M IRIAM ALLAN  SOPRANO
 Hamburgisches Konzert  H ANNAH MORRISON  SOPRANO
 Wolfgang Amadeus Mozart  M ÉLODIE RUVIO CONTRALTO
 Concerto pour cor no 3  S EAN CLAYTON TÉNOR
 E DWARD GRINT  BASSE
 Johannes Brahms
 Symphonie no 2 Les Arts Florissants poursuivent leur traversée des six livres
PRODUCTION ORCHESTRE NATIONAL D’ÎLE-DE-FRANCE
de madrigaux de Gesualdo, entreprise à l’automne 2018. Plus
sombre, jouant volontiers sur des sentiments contradictoires
Mozart est l’un des premiers à avoir donné au cor ses lettres (« douloureuse joie », « suave douleur »), le livre V continue
de noblesse comme instrument concertant. Plus de deux de fasciner par la hardiesse de ses dissonances.
siècles plus tard, Ligeti invente pour lui une nouvelle virtuo- SALLE DES CONCERTS – CITÉ DE LA MUSIQUE
sité. Dans la Deuxième Symphonie de Brahms, c’est au cœur de TARIFS : 47€ / 32€
l’orchestre que le cor brille de mille feux, avec des thèmes
lyriques et généreux.
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 35€ / 30€ / 26€ / 20€ / 15€ / 10€ MERCREDI 14 OCTOBRE  20H30
Concert symphonique
AVANT LE CONCERT  19H00
Rencontre
Avec Case Scaglione et Stefan Dohr
BEETHOVEN / SAVALL
Entretien mené par Camille Villanove  L E CONCERT DES NATIONS
 C HŒUR DU FORUM NATIONAL DE MUSIQUE
SALLE DE CONFÉRENCE – PHILHARMONIE • ENTRÉE LIBRE
 J ORDI SAVALL DIRECTION
 S ARA GOUZY  SOPRANO
 L AILA SALOME FISCHER  MEZZO-SOPRANO
 M INGJIE LEI TÉNOR
 M ANUEL WALSER  BARYTON-BASSE

 Ludwig van Beethoven


 Symphonie no 8
Symphonie no 9 « Hymne à la joie »
La Neuvième vient couronner une intégrale des symphonies
de Beethoven qui a débuté à la Philharmonie au prin-
temps  2019. Jordi Savall nous présente le sommet d’un
travail de retour aux sources inspiratrices, avec le grand
chef-d’œuvre qui a marqué toute la vie créatrice du
compositeur de Bonn. La Neuvième est la meilleure synthèse
de la révolution beethovénienne et témoigne pour le com-
Série Grands témoins positeur d’un art qu’il pense « comme le plus beau lien entre
les peuples les plus éloignés ».
MERCREDI 14 OCTOBRE À 19H
En quoi l’art est-il utile à la société ? par Jordi Savall, musicien GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 72€ / 62€ / 47€ / 32€ / 20€ / 10€
SALLE DE CONFÉRENCE – PHILHARMONIE
ENTRÉE LIBRE SUR RÉSERVATION

EN SEMAINE 75
VENDREDI 16 OCTOBRE  20H30
Opéra

NEUWIRTH
THE OUTCAST
HOMMAGE
À HERMAN MELVILLE
Lorsque Olga Neuwirth rend hommage à Melville,
cela donne The Outcast (Le Paria), une œuvre
de  2011 –  à la fois théâtre, musique et vidéo  –
qui abolit les frontières entre les genres.
L’inclassable compositrice autrichienne transforme
Ishmael (le narrateur de Moby Dick) en femme,
Ishmaela, et confie à un chœur d’enfants le rôle
de témoins porteurs d’avenir.

Musique d’Olga Neuwirth


Livret de Barry Gifford et Olga Neuwirth
Monologues pour Old Melville d’Anna Mitgutsch
 E NSEMBLE INTERCONTEMPORAIN
 O RCHESTRE DU CONSERVATOIRE DE PARIS
 C OMPANY OF MUSIC
 M ÜNCHNER KNABENCHOR
 M ATTHIAS PINTSCHER DIRECTION OLGA NEUWIRTH
 S USANNE ELMARK ISHMAELA
 OTTO KATZAMEIER  AHAB
 A NDREW WATTS  QUEEQUEG
 G EORGETTE DEE  BARTLEBY
 J OHAN LEYSEN  OLD MELVILLE
 S TEVE KARIER  LE PÈRE MAPPLE
 J OHANNES BAMBERGER  STARBUCK
 M ATTHIAS HELM  STUBB
 S OLISTE DU MÜNCHNER KNABENCHOR  PIP
 N ETIA JONES  DESIGN, VIDÉO
 G ILBERT NOUNO  PROJECTION SONORE
COPRODUCTION FESTIVAL D’AUTOMNE À PARIS, ENSEMBLE INTERCONTEMPORAIN,
CONSERVATOIRE NATIONAL SUPÉRIEUR DE MUSIQUE ET DE DANSE DE PARIS,
PHILHARMONIE DE PARIS
AVEC LE SOUTIEN DE LA FONDATION ERNST VON SIEMENS

GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE


TARIFS : 42€ / 37€ / 30€ / 22€ / 15€ / 10€ ACTIVITÉS EN SEMAINE
AVANT LE CONCERT  19H00 Enfants et familles (voir p. 322-357)
Rencontre Concerts, ateliers, activités au Musée…
Avec Olga Neuwirth Adultes (voir p. 302-321 et 358-395)
Entretien mené par Arnaud Merlin Ateliers, culture musicale, visites guidées du Musée…
SALLE DE CONFÉRENCE – PHILHARMONIE • ENTRÉE LIBRE

76 E N S E MAINE
WEEK-END

JEAN-MICHEL
JARRE
Le pionnier de la musique électronique dévoile ici une facette
plus intime de son œuvre à travers une nouvelle création.

WEEK-END

XXX
Ad qui con niUci ut et iur? Totaeca ecabo. Vid et do-
luptatiis re alibus apit aut reperspero magnimus maio
Artiste au parcours hors norme, Jean-Michel Jarre
a créé des ponts entre la musique et la technologie.
Adepte de l’expérimental et du populaire, il est à la croisée
des chemins, entre futurisme et pop culture.

VENDREDI 16 OCTOBRE  20H30 SAMEDI 17 OCTOBRE  20H30


Concert Concert

INFLUENCES & NOUVELLE VAGUE


CONNIVENCES Programmation annoncée ultérieurement

Programmation annoncée ultérieurement  E N PRÉSENCE DE JEAN-MICHEL JARRE

 E N PRÉSENCE DE JEAN-MICHEL JARRE Précurseur de la scène électro made in France au succès


international, Jean-Michel Jarre a ouvert la voie à
De Pierre Schaeffer à Jeff Mills en passant par Pierre Henry plusieurs générations de créateurs. Ces nouvelles vagues de
ou Max Cooper, le cheminement artistique de Jean-Michel la musique électro continuent a être inspirées par son œuvre.
Jarre s’est construit entre influences et connivences. Il les met à l’honneur pour sa deuxième soirée «  carte
Pour cette première soirée « carte blanche », il propose blanche ».
une programmation qui revient sur son histoire avec
SALLE DES CONCERTS – CITÉ DE LA MUSIQUE
une diversité de propositions qui reflète l’éclectisme et les TARIFS : 40€ / 30€
multiples facettes de ce pionnier de la musique électronique.
SALLE DES CONCERTS – PHILHARMONIE
TARIFS : 40€ / 30€

AVANT LE CONCERT  19H00


Rencontre
Avec Jean-Michel Jarre
AMPHITHÉÂTRE – CITÉ DE LA MUSIQUE • ENTRÉE LIBRE
ACTIVITÉS CE SAMEDI
EN LIEN AVEC JEAN-MICHEL JARRE

Music Session de 16h à 19h


AUTOUR DE JEAN-MICHEL JARRE
POUR TOUS DÈS 15 ANS • TARIF : 14€

ET AUSSI
Enfants et familles (voir p. 322-357)
Concerts, ateliers, activités au Musée…
Adultes (voir p. 302-321 et 358-395)
Ateliers, culture musicale, visites guidées du Musée…

78 WE E K-E N D J E AN - M I C H E L J A R R E
JEAN-MICHEL JARRE

DIMANCHE 18 OCTOBRE  20H30


LUNDI 19 OCTOBRE  20H30
MARDI 20 OCTOBRE  20H30
Concert

JEAN-MICHEL JARRE
EōN
Figure majeure de la musique électronique, Jean-Michel Jarre propose pour cette création un
dialogue musical avec l’algorithme de son application de musique infinie, EōN. Préalablement nourrie
de ses compositions originales, cette application réarrange sans cesse les éléments qui les constituent,
générant chaque fois une musique singulière à laquelle le musicien répond chaque soir par un concert
différent.
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 85€ / 70€ / 38€ / 30€

Série Grands témoins


MARDI 20 OCTOBRE À 19H
La musique électro : entre divertissement populaire et recherches
d’avant-garde par Yves Michaud, philosophe
SALLE DE CONFÉRENCE – PHILHARMONIE
ENTRÉE LIBRE SUR RÉSERVATION

WE E K-E N D J E AN -MIC H E L J A R R E 79
MERCREDI 21 OCTOBRE  11H00 ET 16H00
JEUDI 22 OCTOBRE  11H00 ET 16H00
Spectacle en famille

LE VILAIN PETIT CANARD


À peine est-il sorti de sa coquille que ses frères
se moquent de lui  ! Mais le vilain petit canard
n’a pas dit son dernier mot… Le célèbre conte
d’Andersen se joue sur scène, revisité avec
humour par Héloïse Chouraki et Arnaud Valois,
illustré par Olivier Tallec et mis en musique
avec sensibilité par Étienne Daho. Ce spectacle
musical inédit, plein de malice et de tendresse,
ravira petits et grands.

 Musique d’Étienne Daho


 Texte de Hans Christian Andersen
adapté par Héloïse Chouraki et Arnaud Valois
 Dessins d’Olivier Tallec
 A RNAUD VALOIS RÉCITANT
ET SES MUSICIENS
SALLE DES CONCERTS – CITÉ DE LA MUSIQUE
EN FAMILLE (ENFANTS À PARTIR DE 6 ANS)
TARIFS : 12€ (ENFANT) / 20€ (ADULTE)

ARNAUD VALOIS, ÉTIENNE DAHO, OLIVIER TALLEC

LA BOURSE AUX BILLETS


PHILHARMONIEDEPARIS.FR

80 E N S E MAINE
SAMEDI 24 OCTOBRE  19H30
Opéra

STOCKHAUSEN | D IENSTAG AUS LICHT


Dienstag aus Licht (Mardi de Lumière, 1991) est la quatrième partie de l’immense cycle Licht dans
lequel Stockhausen a tenté une recréation du monde en sept «  journées  ». On y voit et entend
la confrontation de deux des trois personnages principaux du cycle, Lucifer et Michael, qui s’affrontent
sous le regard désespéré d’Eva. Dienstag est l’opéra des utopies sonores, où Stockhausen a voulu
placer le public au centre d’un cube de son, théâtre imaginaire d’une invasion guerrière et musicale.

Musique, livret, action scénique et gestes


de Karlheinz Stockhausen
 C OMPAGNIE LE BALCON
 L E JEUNE CHŒUR DE PARIS
 É LÈVES DU CONSERVATOIRE DE PARIS
 M AXIME PASCAL DIRECTION
 É LISE CHAUVIN, LÉA TROMMENSCHLAGER EVA
 DAMIEN PASS  LUCIFER
 H ENRI DELÉGER  GÉNÉRAL DES TROUPES DE MICHAEL
 M ATHIEU ADAM  GÉNÉRAL DES TROUPES DE LUCIFER
 S ARAH KIM  SYNTHI-FOU
 M AXIME PASCAL, NIETO, DAMIEN BIGOURDAN 
CONCEPTION DU SPECTACLE
 DAMIEN BIGOURDAN  DIRECTION SCÉNIQUE
 M YRTILLE DEBIÈVRE  SCÉNOGRAPHIE
 N IETO  CRÉATION VISUELLE
 F LORENT DEREX  PROJECTION SONORE
 A UGUSTIN MULLER  RÉALISATION INFORMATIQUE
MUSICALE
 PASCALE LAVANDIER  COSTUMES
 C ATHERINE VERHEYDE  LUMIÈRES
COPRODUCTION LE BALCON, FESTIVAL D’AUTOMNE À PARIS, CONSERVATOIRE
NATIONAL SUPÉRIEUR DE MUSIQUE ET DE DANSE DE PARIS, PHILHARMONIE DE
PARIS

AVEC LE SOUTIEN DE LA FONDATION ERNST VON SIEMENS

GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE MAXIME PASCAL


TARIFS : 42€ / 37€ / 30€ / 22€ / 15€ / 10€

AVANT LE CONCERT  18H30


Clé d’écoute
Dienstag aus Licht de Stockhausen par Laurent Feneyrou
SALLE DE CONFÉRENCE – PHILHARMONIE • ENTRÉE LIBRE

ACTIVITÉS EN SEMAINE
Enfants et familles (voir p. 322-357)
Concerts, ateliers, activités au Musée…
Adultes (voir p. 302-321 et 358-395)
Ateliers, culture musicale, visites guidées du Musée…

W E E K- E N D 81
WEEK-END

ORCHESTRES
D’AFRIQUE
De Kinshasa aux townships sud-africains,
le modèle de l’orchestre symphonique se réinvente.

WEEK-END

XXX
Ad qui con niUci ut et iur? Totaeca ecabo. Vid et do-
luptatiis re alibus apit aut reperspero magnimus maio

DANS LE CADRE DE LA SAISON AFRICA2020 , AVEC LE SOUTIEN DE SON COMITÉ DE MÉCÈNES


Une quinzaine d’orchestres symphoniques existent
désormais sur le continent africain, avec comme
point commun un lien fort et nouveau avec la société
qui les entoure.

SAMEDI 24 OCTOBRE  20H30


Concert symphonique

ORCHESTRE KIMBANGUISTE
DE KINSHASA
LOrchestre symphonique kimbanguiste fut fondé à Kinshasa en 1994 par le violoncelliste, com-
positeur et chef d’orchestre Armand Diangienda. Également ancien pilote de ligne, ce dernier est
le petit-fils de Simon Kimbangu, prédicateur à lorigine du mouvement religieux chrétien connu
aujourd’hui sous l’appellation de kimbanguisme. Le nom de l’orchestre évoque ce prestigieux aïeul.
Les amateurs formant cet ensemble s’associent au Chœur de l’Orchestre de Paris, qui réunit lui aussi
des amateurs passionnés de musique.

ARMAND DIANGIENDA W.
 O RCHESTRE SYMPHONIQUE KIMBANGUISTE
DE KINSHASA
 C HŒUR DE L’ORCHESTRE DE PARIS
 A RMAND DIANGIENDA W. DIRECTION
 L IONEL SOW  CHEF DE CHŒUR

 Armand Diangienda W.
 Symphonie « Mon identité »
 Héritier Mayimbi Mbuangi
 Luba
 Ludwig van Beethoven
 Messe en ut majeur
SALLE DES CONCERTS – CITÉ DE LA MUSIQUE
TARIFS : 31€ / 25€

Série Grands témoins


SAMEDI 24 OCTOBRE À 19H
L’Imaginaire musical africain par Kofi Agawu, musicologue
AMPHITHÉÂTRE – CITÉ DE LA MUSIQUE
ENTRÉE LIBRE SUR RÉSERVATION

WE E K-E N D O RC HE STRE S D ’A F R I QU E 83
DIMANCHE 25 OCTOBRE  16H30
Concert symphonique

MIAGI ORCHESTRA
 O RCHESTRE DES JEUNES MIAGI
 B RANDON PHILLIPS DIRECTION
 Q DEN BLAAUW  PIANO
 N INA DEL SER  PIANO

 Johann Sebastian Bach


 Concertos pour deux claviers BWV 1060 et 1061
 Tshepo Tsotetsi
 Flowers and Rainbows
 Soup in the Garden
 Mbira
 Yakalinkomo
 Boroto
 A Bubble Is a Good Friend to Have
EN PARTENARIAT AVEC L’ASSOCIATION LES AMATEURS VIRTUOSES

L’orchestre MIAGI (Music is a great investment) est issu


d’une association à but non lucratif fondée en 2001 qui QDEN BLAAUW

œuvre pour la diffusion de la musique classique en Afrique


du Sud. Depuis, à la faveur de collaborations marquantes
(Miriam Makeba en 2005, Gilberto Gil en 2011), MIAGI
œuvre dans les townships pour la cohésion sociale et le déve-
loppement de la petite enfance. Pour ce concert, MIAGI
s’associe à léquipe des Amateurs Virtuoses, qui elle aussi
milite avec passion pour le dialogue musical et social à tra-
vers le monde.
SALLE DES CONCERTS – CITÉ DE LA MUSIQUE
TARIF : 20€
ACTIVITÉS DU WEEK-END
PENDANT LE CONCERT  16H00 EN LIEN AVEC ORCHESTRES D’AFRIQUE
Récréation musicale
Activité pour les enfants dont les parents sont au concert SAMEDI
ENFANTS (DE 3 À 10 ANS) Visite-atelier du Musée de 14h30 à 16h30
TARIF INCLUANT LE GOÛTER : 12€ PAR ENFANT L'ORCHESTRE SYMPHONIQUE
ENFANTS DE 7 À 12 ANS • TARIFS : 10€ (ENFANT) / 14€ (ACCOMPAGNANT)

DIMANCHE
Contes au Musée de 15h à 16h
CONTES AUTOUR DU MONDE
EN FAMILLE (ENFANTS DE 4 À 12 ANS) · TARIFS : 10€ (ENFANT) / 14€ (ADULTE)

ET AUSSI
Enfants et familles (voir p. 322-357)
Concerts, ateliers, activités au Musée…
Adultes (voir p. 302-321 et 358-395)
Ateliers, culture musicale, visites guidées du Musée…

84 WE E K-E N D O RC H E ST R E S D ’ A F R I QU E
LUNDI 26 OCTOBRE  20H30
Concert symphonique

SYMPHONIES
PARISIENNES
 L ES ARTS FLORISSANTS
 W ILLIAM CHRISTIE DIRECTION
 K RISTIAN BEZUIDENHOUT  PIANO

 Joseph Haydn
 Symphonies nos 84 et 87
 Wolfgang Amadeus Mozart
 Concerto pour piano no 18
Au printemps 2019, Les Arts Florissants ont commencé un
cycle dédié aux six symphonies de Haydn dites « parisiennes »
(composées en 1785-1786 en réponse à une commande
du Concert de la Loge olympique). Ils le poursuivent
avec ces Symphonies nos 84 et 87, et le Concerto pour piano no 18
de Mozart, quasi contemporain, que le compositeur avait
lui-même joué devant l’empereur.
SALLE DES CONCERTS – CITÉ DE LA MUSIQUE
TARIFS : 47€ / 32€

WILLIAM CHRISTIE

ABONNEZ-VOUS ET BÉNÉFICIEZ
DE 15 À 25 % DE RÉDUCTION
PHILHARMONIEDEPARIS.FR

EN SEMAINE 85
LUNDI 26 OCTOBRE  20H30
Concert

LA BANDE
À RENAUD
À l’occasion de la première exposition consacrée
à Renaud qui se tient à la Cité de la musique,
plusieurs générations de chanteurs et chanteuses
reprennent quelques-unes de ses plus belles
chansons. La Bande à Renaud prend aujourd’hui
vie sur scène pour ce concert exceptionnel sous
la direction musicale d’Édith Fambuena. Un salut
à l’artiste et à sa poésie, un hommage à Renaud
dont les chansons ont toujours su saisir l’air
du temps et sont plus que jamais d’actualité,
à l'image de Laisse béton, Mistral gagnant,
Hexagone, Manu, Dès que le vent soufflera,
En cloque…

 É DITH FAMBUENA  DIRECTION MUSICALE

RENAUD GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE


TARIFS : 50€ / 40€ / 30€

AVANT LE CONCERT  19H00


Rencontre
Avec Didier Varrod
Autour de films documentaires sur Renaud
SALLE DE CONFÉRENCE – PHILHARMONIE – ENTRÉE LIBRE

ACTIVITÉS
EN LIEN AVEC RENAUD

SAMEDI 24 OCTOBRE
Visite guidée de 11h à 12h30
RENAUD
ADULTES • TARIF : 14€

DIMANCHE 25 OCTOBRE
Visite guidée de 11h à 12h30
RENAUD
ADULTES • TARIF : 14€

Un dimanche en chanson de 14h à 17h


CHANTONS RENAUD
POUR TOUS DÈS 8 ANS • TARIFS : 10€ (ENFANT) / 16€ (ADULTE)

Atelier-exposition de 14h30 à 16h EXPOSITION


RENAUD EN FAMILLE Renaud, « Putain d’expo ! »
EN FAMILLE (ENFANTS DÈS 8 ANS) • TARIFS : 10€ (ENFANT) / 14€ (ADULTE)
DU 16 O C TO B R E AU 2 M A I (voir p. 304)

86 E N S E MAINE
NOVEMBRE – DÉCEMBRE
CONCERTS
NOVEMBRE
DÉCEMBRE
NIKOLAÏ LUGANSKY

Concerts symphoniques

CHOPIN / TCHAÏKOVSKI
Dans les discographies de ces deux grands interprètes russes, Chopin et Tchaïkovski ne cessent de
se croiser. Mikhaïl Pletnev a gravé l’intégrale des symphonies de Tchaïkovski en 1996. Nikolaï Lugansky
a enregistré en 2014 les deux concertos de Chopin que Pletnev dirigeait quant à lui sur l’album Chopin
Evocations en 2017.

 R USSIAN NATIONAL ORCHESTRA


 M IKHAÏL PLETNEV  DIRECTION
 N IKOLAÏ LUGANSKY  PIANO

LUNDI 2 NOVEMBRE  20H30 MARDI 3 NOVEMBRE  20H30

 Frédéric Chopin  Frédéric Chopin


 Concerto pour piano no 1 (arrangement de Mikhaïl Pletnev)  Concerto pour piano no 2 (arrangement de Mikhaïl Pletnev)
 Piotr Ilitch Tchaïkovski  Piotr Ilitch Tchaïkovski
 Symphonie no 2  Symphonie no 1
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 72€ / 62€ / 47€ / 32€ / 20€ / 10€ TARIFS : 72€ / 62€ / 47€ / 32€ / 20€ / 10€

88 E N S E MAINE
MARDI 3 NOVEMBRE  20H30
Concert sur instruments du Musée

SALON STRADIVARIUS
 S AYAKA SHOJI  VIOLON STRADIVARI « DAVIDOFF » 1708
 I LYA RASHKOVSKY  PIANO ÉRARD 1891

Les instruments d’Antonio Stradivari bénéficient encore


aujourd’hui d’une réputation légendaire. Depuis trois
siècles, leur destinée a accompagné le formidable essor du
répertoire pour violon, dont témoigne le programme de ce
soir de Bach à Prokofiev, interprété sur l’un des joyaux du
Musée de la musique.

 Johann Sebastian Bach


 Sonate pour violon et piano BWV 1018
 Leoš Janáček
 Sonate pour violon et piano
 Sergueï Prokofiev
 Cinq Mélodies pour violon et piano
 Johannes Brahms
 Sonate pour violon et piano no 2
AMPHITHÉÂTRE – CITÉ DE LA MUSIQUE
TARIF : 33€

AVANT LE CONCERT  19H00 SAYAKA SHOJI


Rencontre
Avec Jean-Philippe Échard et Sayaka Shoji
Entretien mené par David Christoffel
Autour de la parution de l’ouvrage Stradivarius et la lutherie
de Crémone de Jean-Philippe Échard (2020)
AMPHITHÉÂTRE – CITÉ DE LA MUSIQUE • ENTRÉE LIBRE

CHEZ VOUS COMME AU CONCERT


LIVE .PHILHARMONIEDEPARIS.FR

EN SEMAINE 89
MERCREDI 4 NOVEMBRE  20H30
Concert symphonique
AVANT-SCÈNES
 O RCHESTRE DES LAURÉATS
DU CONSERVATOIRE DE PARIS
 P HILIPPE AÏCHE  DIRECTION
 M AGDALENA GEKA  VIOLON
 S TÉPHANIE HUANG  VIOLONCELLE
 W EI-TING HSIEH  PIANO

 Robert Schumann
 Concerto pour violon
 Béla Bartók
 Concerto pour piano no 3
 Edward Elgar
 Concerto pour violoncelle
COPRODUCTION CONSERVATOIRE NATIONAL SUPÉRIEUR DE MUSIQUE
ET DE DANSE DE PARIS, PHILHARMONIE DE PARIS

Avec le soutien de la Fondation Meyer, les Avant-Scènes


distinguent de jeunes solistes qui effectuent leurs débuts
parisiens avec orchestre.
SALLE DES CONCERTS – CITÉ DE LA MUSIQUE
ENTRÉE LIBRE

ALEXANDRE THARAUD

ALEXANDRE
THARAUD
Deux facettes de l’art d’Alexandre Tharaud  : le
récital, avec ceux qu’il considère comme ses
«  compositeurs fétiches  », Ravel et Scarlatti  ;
le concerto, avec ce défi consistant à en enchaî-
ner trois de suite, de Bach au compositeur franco-
argentin Oscar Strasnoy. Mais ces deux facettes sont
moins séparées qu’il n’y semble : lorsque le pianiste
transcrit Mahler, l’orchestre habite le piano.

90 E N S E MAINE
LUNDI 9 NOVEMBRE  20H30
Concert symphonique

MERCREDI 4 NOVEMBRE  20H30


TONHALLE ZÜRICH
Récital piano PAAVO JÄRVI
ALEXANDRE THARAUD  TONHALLE-ORCHESTER ZÜRICH
 PAAVO JÄRVI  DIRECTION
 Domenico Scarlatti
 Sonates  Gustav Mahler
 Serge Rachmaninoff  Symphonie no 9
 Morceaux de fantaisie Selon Alban Berg, l’Adagio qui ouvre la Neuvième Symphonie est
 Gustav Mahler « la chose la plus magnifique de tout ce que Mahler a écrit ».
 Adagietto de la Cinquième Symphonie Il y entendait «  l’expression d’un amour inouï pour cette
(transcription d’Alexandre Tharaud) Terre  » et «  le désir d’y vivre en paix  » en même temps
qu’un « pressentiment de la mort ». De fait, la partition ne
 Maurice Ravel
fut jouée qu’en  1912, un an après la disparition du com-
 Miroirs
positeur.
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 62€ / 52€ / 42€ / 32€ / 20€ / 10€ TARIFS : 62€ / 52€ / 42€ / 32€ / 20€ / 10€

JEUDI 5 NOVEMBRE  20H30


Concert symphonique
100 % CONCERTOS
 E NSEMBLE LE BALCON
 M AXIME PASCAL  DIRECTION
 A LEXANDRE THARAUD  PIANO

 Johann Sebastian Bach


 Concertos pour piano nos 1 et 5
 Wolfgang Amadeus Mozart
 Concerto pour piano no 9 « Jeunehomme »
 Oscar Strasnoy
 Concerto (création française)
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 62€ / 52€ / 42€ / 32€ / 20€ / 10€

PLACES DE DERNIÈRE MINUTE


LES MARDIS DE LA PHILHARMONIE
PHILHARMONIEDEPARIS.FR

EN SEMAINE 91
Concerts symphoniques

BEETHOVEN / BARENBOIM
INTÉGRALE DES SYMPHONIES
STAATSKAPELLE BERLIN
Entre janvier  2019 et janvier  2020, Daniel Barenboim a offert au public de la
Philharmonie une intégrale des sonates de Beethoven. Alors que se poursuit la
célébration du 250e anniversaire de la naissance du compositeur (né en 1770),
le pianiste chef d’orchestre propose, en quatre concerts, ses neuf symphonies.

 S TAATSKAPELLE BERLIN
DANIEL BARENBOIM
 DANIEL BARENBOIM  DIRECTION

VENDREDI 6 NOVEMBRE  20H30 SAMEDI 7 NOVEMBRE  20H30

 Ludwig van Beethoven  Ludwig van Beethoven


 Symphonie no 1  Symphonie no 4
 Symphonie no 8  Symphonie no 3 « Eroica »
 Symphonie no 5 COPRODUCTION PIANO****, PHILHARMONIE DE PARIS

COPRODUCTION PIANO****, PHILHARMONIE DE PARIS


GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE TARIFS : 125€ / 10 0€ / 85€ / 60€ / 30€ / 10€
TARIFS : 125€ / 100€ / 85€ / 60€ / 30€ / 10€€

92 WE E K-E N D
DIMANCHE 8 NOVEMBRE  18H00 MARDI 10 NOVEMBRE  20H30

 Ludwig van Beethoven  C HŒUR DE L’ORCHESTRE DE PARIS


 Symphonie no 6 « Pastorale »  S IMONE SCHNEIDER  SOPRANO
 Symphonie no 7  M ARINA PRUDENSKAYA  MEZZO-SOPRANO
COPRODUCTION PIANO****, PHILHARMONIE DE PARIS
 K LAUS FLORIAN VOGT  TÉNOR
 R ENÉ PAPE  BASSE
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE  L IONEL SOW  CHEF DE CHŒUR
TARIFS : 125€ / 100€ / 85€ / 60€ / 30€ / 10€
 Ludwig van Beethoven
 Symphonie no 2
 Symphonie no 9 « Hymne à la joie »
COPRODUCTION PIANO****, PHILHARMONIE DE PARIS

GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE


TARIFS : 125€ / 10 0€ / 85€ / 60€ / 30€ / 10€

W E E K- E N D 93
MERCREDI 11 NOVEMBRE  20H30
Récital vocal

ANNA NETREBKO
DAY AND NIGHT
Elle est réclamée sur les scènes d’opéra du monde entier, où elle brille dans les rôles les plus exigeants
du répertoire. Mais la soprano russe, adulée du public parisien, n’a pas donné de récital dans la capitale
depuis 2017. « Tout feu tout flamme » titrait la critique pour faire écho à cet événement que le public
de la Philharmonie avait ponctué d’une « ovation sans fin ».

 A NNA NETREBKO  SOPRANO


 E LENA MAXIMOVA  MEZZO-SOPRANO
 G IOVANNI ANDREA ZANON  VIOLON
 M ALCOLM MARTINEAU  PIANO
 Romances de Serge Rachmaninoff, Nikolaï
Rimski-Korsakov, Piotr Ilitch Tchaïkovski
 Lieder, mélodies et songs de Frank Bridge,
Claude Debussy, Antonín Dvořák, Gabriel Fauré,
Ruggero Leoncavallo, Richard Strauss
 Airs d’opéras de Gustave Charpentier, Douglas Moore,
Jacques Offenbach, Piotr Ilitch Tchaïkovski
PRODUCTION LES GRANDES VOIX

GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE


TARIFS : 135€ / 105€ / 85€ / 60€ / 30€ / 10€

ANNA NETREBKO

PLACES DE DERNIÈRE MINUTE


LES MARDIS DE LA PHILHARMONIE
PHILHARMONIEDEPARIS.FR

94 E N S E MAINE
VENDREDI 13 NOVEMBRE  20H30 SAMEDI 14 NOVEMBRE  15H00
Concert symphonique Concert symphonique

EXTASES MAHLER 5
 O RCHESTRE PASDELOUP
 E NSEMBLE INTERCONTEMPORAIN
ORCHESTRE DU CONSERVATOIRE DE PARIS  W OLFGANG DOERNER  DIRECTION
 M ATTHIAS PINTSCHER  DIRECTION  Richard Wagner
 S ÉBASTIEN VICHARD  PIANO  Prélude de Lohengrin
 U RS SCHÖNEBAUM  LUMIÈRES
 Gustav Mahler
 Alexandre Scriabine  Symphonie no 5
 Prométhée, le Poème du feu PRODUCTION CONCERTS PASDELOUP

 Poème de l’extase
Avec l’Orchestre Pasdeloup, le chef autrichien arpente
 Bernd Alois Zimmermann l’œuvre mahlérienne depuis plusieurs saisons – à la
 Photoptosis Philharmonie, ils ont donné la Troisième Symphonie en 2017
 Béla Bartók et la Première en 2020. Créée en 1904 sous la direction du
 Le Mandarin merveilleux compositeur, la Cinquième Symphonie est l’une des pages
COPRODUCTION ENSEMBLE INTERCONTEMPORAIN, CONSERVATOIRE NATIONAL
orchestrales les plus connues de Mahler depuis que Visconti
SUPÉRIEUR DE MUSIQUE ET DE DANSE DE PARIS, PHILHARMONIE DE PARIS en a utilisé l’Adagietto pour son film Mort à Venise.
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
Dans Prométhée (1910), Scriabine s’est essayé à une synthèse TARIFS : 42€ / 37€ / 30€ / 22€ / 15€ / 10€
des arts : un « clavier de lumières » y allume des couleurs
répondant aux harmonies. Son Poème de l’extase (1907),
proche de la théosophie, clame un élan vers une dimen-
sion spirituelle : « L’esprit, porté par les ailes de la soif de
vie, s’élance en un vol audacieux dans les hauteurs de la
négation. »
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 27€ / 22€ / 17€ /14€ / 10€ / 5€

AVANT LE CONCERT  19H30


Clé d’écoute
Des sons et des couleurs par Clément Lebrun
SALLE DE CONFÉRENCE – PHILHARMONIE • ENTRÉE LIBRE

ACTIVITÉ EN SEMAINE
Spectacle de restitution le jeudi 19 novembre à 19h
STUDIO 19 – CRÉATION MUSICALE COLLECTIVE
 JEUNES HABITANTS DU 19E ARRONDISSEMENT
DE PARIS
 THIERRY BALASSE  DIRECTION ARTISTIQUE
Studio 19 rassemble de jeunes habitants du 19e arron-
dissement et des artistes professionnels. Musique,
texte, mouvement et autres arts se mêlent dans un
finale singulier, fruit de la création collective des
jeunes participants.
AVEC LE SOUTIEN FINANCIER DE LA PRÉFECTURE DE LA RÉGION ÎLE-
DE-FRANCE ET DU CGET
LE STUDIO – PHILHARMONIE • ENTRÉE LIBRE

W E E K- E N D 95
WEEK-END

NICO MUHLY
Du Metropolitan Opera à Björk, des salles de concert
aux studios rock, le monde s’arrache le prodige américain.
Influencé par les minimalistes
comme par la musique chorale
de la Renaissance, Nico Muhly,
pas encore âgé de 40 ans, s’est
imposé comme un compositeur JEUDI 12 NOVEMBRE 
SAMEDI 14 NOVEMBRE 
20H30
20H30
essentiel de notre temps. Concert symphonique

ORCHESTRE
DE PARIS
EMELYANYCHEV
 O RCHESTRE DE PARIS
 M AXIM EMELYANYCHEV  DIRECTION
KATIA ET MARIELLE LABÈQUE
 K ATIA LABÈQUE  PIANO
 M ARIELLE LABÈQUE  PIANO

 Sergueï Prokofiev
 Symphonie no 1 « Classique »
 Nico Muhly
 Concerto pour deux pianos
(commande du New  York Philharmonic Orchestra et de son
directeur musical Jaap van Zweden, de la Tonhalle de Düsseldorf,
des Düsseldorfer Symphoniker et de l’Orchestre de Paris,
création française)
 Wolfgang Amadeus Mozart
 Symphonie no 41 « Jupiter »
Adossé au chef-d’œuvre qu’est l’ultime symphonie de
Mozart, dont la perfection jette un regard vers Bach et
un autre vers l’avenir, ce programme est un voyage dans
le temps révélant l’art des filiations secrètes. Hommage au
xviiie siècle avec la symphonie dite « classique » de l’enfant
terrible du modernisme russe, Prokofiev, quand aujourd’hui
le prodige américain Nico Muhly offre à Katia et Marielle
Labèque un double concerto renouant, par-delà les siècles,
avec la transparence de celui de Mozart.
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 52€ / 42€ / 37€ / 27€ / 20€ / 10€

AVANT LE CONCERT DU JEUDI  19H00


Rencontre
Avec Nico Muhly
Entretien mené par Vincent Théval
SALLE DE CONFÉRENCE – PHILHARMONIE • ENTRÉE LIBRE

WE E K-E N D NIC O M U H LY 97
VENDREDI 13 NOVEMBRE  20H30
Concert

NICO MUHLY & INVITÉS


Parce qu’il n’aime rien autant que pratiquer la musique avec ses plus proches partenaires et
collaborateurs, Nico Muhly invite pour ce concert l’altiste Nadia Sirota, personnalité incontournable de
la scène contemporaine new-yorkaise, et le chanteur Sam Amidon, avec lequel il se plaît à subvertir des
mélodies traditionnelles du folklore américain.

 N ICO MUHLY  PIANO, CÉLESTA


 S AM AMIDON  CHANT, BANJO
 N ADIA SIROTA  ALTO
 M USICIENS DE L’ORCHESTRE DE PARIS

 Nico Muhly
 Keep in Touch
 T he Only Tune
 Drones & Viola
 No Uncertain Terms
 Sam Amidon
 Songs (arrangements de Nico Muhly)
SALLE DES CONCERTS – CITÉ DE LA MUSIQUE
TARIFS : 31€ / 25€

NICO MUHLY

98 WE E K-E N D NIC O M U H LY
DIMANCHE 15 NOVEMBRE  16H30
Récital orgue

JAMES M c VINNIE
 Œuvres de Philip Glass et Nico Muhly
Avant de se consacrer à la création contemporaine, James
McVinnie a été organiste assistant à l’abbaye de Westmins-
ter et à la cathédrale Saint-Paul. Connu pour ses collabo-
rations avec Philip Glass, Tom Jenkinson/Squarepusher ou
Bryce Dessner, il a créé un grand nombre d’œuvres de Nico
Muhly pour l’orgue, dont le concerto Register.
AMPHITHÉÂTRE – CITÉ DE LA MUSIQUE
TARIF : 25€

GENIA KÜHMEIER

MARDI 17 NOVEMBRE  20H30


Concert symphonique

RÉVÉRENCE
 O RCHESTRE NATIONAL D’ÎLE-DE-FRANCE
 R OBERT TUOHY  DIRECTION
 G ENIA KÜHMEIER  SOPRANO

 Gustav Mahler
 Totenfeier
 Richard Strauss
 Quatre Derniers Lieder
 Serge Rachmaninoff
 Danses symphoniques
PRODUCTION ORCHESTRE NATIONAL D’ÎLE-DE-FRANCE

Totenfeier de Gustav Mahler, qui deviendra le premier mou-


vement de sa Deuxième Symphonie, et les Quatre Derniers Lieder,
ET AUSSI CE WEEK-END chef-d’œuvre de la musique romantique tardive de Richard
Enfants et familles (voir p. 322-357)
Strauss, interrogent la mort en musique. Quant aux Danses
Concerts, ateliers, activités au Musée… symphoniques de Serge Rachmaninoff, elles évoquent trois
étapes de la vie, dans Jour, Crépuscule et Minuit.
Adultes (voir p. 302-321 et 358-395)
Ateliers, culture musicale, visites guidées du Musée… SALLE DES CONCERTS – CITÉ DE LA MUSIQUE
TARIFS : 31€ / 25€

EN SEMAINE 99
MERCREDI 18 NOVEMBRE  20H30
JEUDI 19 NOVEMBRE  20H30
Concert symphonique

MAHLER | R ÉSURRECTION
ORCHESTRE DE PARIS / MÄKELÄ
Immense poème pour orchestre, aventure existentielle et métaphysique, la Deuxième Symphonie de
Mahler, sous-titrée Résurrection, a recours à la voix pour dérouler sa méditation sur la finitude et sur
l’espoir d’une seconde vie. Alternativement funèbre, révoltée, épique, ironique, infernale, mystique,
elle puise dans les infinies ressources orchestrales et dans la culture mélodique du lied pour déployer
ses cinq mouvements, dont le sommet émotif est la mélodie Urlicht (Lumière originelle).

 O RCHESTRE DE PARIS
CHŒUR DE L’ORCHESTRE DE PARIS
 K LAUS MÄKELÄ  DIRECTION
 M ARI ERIKSMOEN  SOPRANO
 E LISABETH KULMAN  MEZZO-SOPRANO
 L IONEL SOW  CHEF DE CHŒUR

 Gustav Mahler
 Symphonie no 2 « Résurrection »
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 62€ / 52€ / 42€ / 32€ / 20€ / 10€

KLAUS MÄKELÄ MARI ERIKSMOEN

10 0 E N S E MAINE
WEEK-END

BEETHOVEN
VARIATIONS
Pour le 250e anniversaire de sa naissance,
gros plan sur l’art beethovénien de la variation.
Il y a bien sûr ses propres
Variations Diabelli ou ses
variations sur des thèmes
d’opéra. Mais c’est aussi
Beethoven lui-même qui
Concerts symphoniques
se prête à être revisité,
que ce soit en jazz ou dans LEIPZIG / NELSONS
la musique contemporaine. MUTTER / TRIFONOV
MÜLLER-SCHOTT
« C’est de la musique pour notre temps et pour
tous les temps », déclarait Andris Nelsons lors de
la parution de son intégrale des symphonies de
Beethoven, en octobre  2019. Rejoint par
trois grands solistes, il propose un triptyque
où dialoguent partitions symphoniques et
œuvres concertantes.

JEUDI 19 NOVEMBRE  20H30  G EWANDHAUSORCHESTER LEIPZIG


 A NDRIS NELSONS  DIRECTION
Concert sur instruments du Musée
SALON BEETHOVEN
 R APHAËL PIDOUX  VIOLONCELLE GUARNERI 1734 VENDREDI 20 NOVEMBRE  20H30
 TANGUY DE WILLIENCOURT  PIANO GEBAUHR
VERS 1855  A NNE-SOPHIE MUTTER  VIOLON

 Ludwig van Beethoven  Ludwig van Beethoven


 Sonates pour violoncelle et piano nos 1 et 2  Romance no 1 pour violon
 Sept Variations sur « Bei Männern, welche Liebe fühlen »  Concerto pour violon
 Symphonie no 7
 Ignaz Pleyel / Charles Nicolas Baudiot
 Souvenirs de la Flûte enchantée GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 115€ / 95€ / 80€ / 55€ / 25€ / 10€
En 1801, Beethoven compose sept variations sur le duo de
Pamina et Papageno de l’acte I de La Flûte enchantée, créée
à Vienne dix ans auparavant. Contemporain et admira-
teur de Beethoven, Ignaz Pleyel, lui-même compositeur,
éditeur et facteur de pianos, se souvient également de l’opéra
de Mozart dans un duo cosigné avec le violoncelliste Charles
Nicolas Baudiot.
AMPHITHÉÂTRE – CITÉ DE LA MUSIQUE
TARIF : 33€

10 2 WE E K-E N D BE E T H OV E N VA R I AT I ON S
ANDRIS NELSONS

SAMEDI 21 NOVEMBRE  20H30 DIMANCHE 22 NOVEMBRE  16H30


 DANIIL TRIFONOV  PIANO  A NNE-SOPHIE MUTTER  VIOLON
 DANIEL MÜLLER-SCHOTT  VIOLONCELLE
 Ludwig van Beethoven  DANIIL TRIFONOV  PIANO
 Concerto pour piano no 5
 Symphonie no 6 « Pastorale »  Ludwig van Beethoven
 Romance no 2 pour violon
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE  Triple Concerto
TARIFS : 115€ / 95€ / 80€ / 55€ / 25€ / 10€
 Symphonie no 3 « Eroica »
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 125€ / 10 0€ / 85€ / 60€ / 30€ / 10€

PENDANT LE CONCERT  16H00


Récréation musicale
Activité pour les enfants dont les parents sont au concert
ENFANTS (DE 3 À 10 ANS)
TARIF INCLUANT LE GOÛTER : 12€ PAR ENFANT

WE E K-E N D BE E THOV E N VAR I AT I ON S 10 3


VENDREDI 20 NOVEMBRE  19H00 SAMEDI 21 NOVEMBRE  14H30
Récital piano Concert vocal
BAGATELLES ENTRELACÉES DOUZE LETTRES À ÉLISE
 H UGUES LECLÈRE  PIANO  E NSEMBLE MUSICATREIZE

 Ludwig van Beethoven  R OLAND HAYRABEDIAN  DIRECTION


 E LENA ROZANOVA  PIANO
 Bagatelles op. 119, 126 et WoO 59 « Für Elise »
 J EAN-ÉTIENNE SOTTY  ACCORDÉON
Œuvres nouvelles de Birke Bertelsmeier*, Œuvres nouvelles de Benjamin Attahir*, 
Hugues Dufourt, Laurent Durupt, Farzia Fallah*, Birke Bertelsmeier,  Violeta Cruz*,  Sivan Eldar**, 
Misael Gauchat*, Daphné Hejebri*, Matthias Krüger, Ivan Fedele,  Joan Magrané Figuera, 
Philippe Leroux, Claire-Mélanie Sinnhuber*, Stanislav Makovsky, Alexandros Markeas, 
Lisa Streich* et Deqing Wen* Annette Mengel**,  Iris ter Schiphorst**,
(*commandes de la Philharmonie de Paris et d’Alain Collas) Philippe Schoeller,  Oscar Strasnoy
AVEC LE SOUTIEN DE LA SACEM, DE LA FONDATION FRANCIS ET MICA SALABERT, (*commandes de la Philharmonie de Paris et de MC2 Grenoble,
DE CLASSICAL FUTURES EUROPE ET DU PROGRAMME EUROPE CRÉATIVE DE
L’UNION EUROPÉENNE **commandes de la Philharmonie de Paris et de Musicatreize)

Venu d’Italie, le mot bagatelle est entré dans le lexique des On ne sait pas qui était l’Élise de la célèbre page de
formes musicales avec Marin Marais, puis François Couperin. Beethoven retrouvée et publiée en 1867, quarante ans après
Beethoven, qui parlait de ses Bagatelles op.  119 comme de sa mort. Mais le motif initial de la bagatelle Für Elise a fait
« petites choses » (Kleinigkeiten), donne à ce genre réputé sans le tour du monde. Musicatreize a proposé à douze composi-
prétention ses lettres de noblesse. À sa suite, Liszt, Bartók, teurs d’aujourd’hui de la réinventer.
Webern ou Ligeti s’emparent de cette forme minimaliste, LE STUDIO – PHILHARMONIE
qui séduit encore au xxie siècle… TARIF : 20€

AMPHITHÉÂTRE – CITÉ DE LA MUSIQUE


TARIF : 26€

SAMEDI 21 NOVEMBRE  15H00


Concert symphonique
ROMANTISMES
 O RCHESTRE PASDELOUP
 C ORINNA NIEMEYER  DIRECTION
 S UZANA BARTAL  PIANO

 Éric Tanguy
 Matka
 Ludwig van Beethoven
 Concerto pour piano no 4
Symphonie no 5
PRODUCTION CONCERTS PASDELOUP
ACTIVITÉS CE SAMEDI
EN LIEN AVEC BEETHOVEN VARIATIONS « La musique instrumentale de Beethoven nous ouvre l’em-
pire du colossal et de l’immense », écrivait E. T. A. Hoffman
Le Lab de 11h à 12h30 en  1810, à propos de la Cinquième Symphonie. Créé lors du
VARIATIONS SUR BEETHOVEN même concert en 1808, le Quatrième Concerto pour piano est le
POUR TOUS DÈS 8 ANS • TARIFS : 10€ (ENFANT) / 14€ (ADULTE) plus inventif et singulier du compositeur. En guise de pré-
Visite-atelier du Musée de 14h30 à 16h30
lude, Éric Tanguy propose avec Malka (2015) un « hommage
L’ORCHESTRE SYMPHONIQUE spirituel » à Sibelius.
ENFANTS DE 7 À 12 ANS • TARIFS : 10€ (ENFANT) / 14€ (ACCOMPAGNANT) GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 42€ / 37€ / 30€ / 22€ / 15€ / 10€

10 4 WE E K-E N D BE E T H OV E N VA R I AT I ON S
SAMEDI 21 NOVEMBRE  15H00 SAMEDI 21 NOVEMBRE  17H00
Récital piano Récital piano
ANDREAS STAIER RUDOLF BUCHBINDER
 Carl Czerny, Johann Nepomuk Hummel,  Anton Diabelli
Friedrich Kalkbrenner, Joseph Kerzkowsky,
 Valse
Conradin Kreutzer, Franz Liszt, Ignaz Moscheles,
Franz Xaver Wolfgang Mozart, Johann Peter Pixis, Œuvres nouvelles de Lera Auerbach*,
Franz Schubert Rodion Chtchedrine, Brett Dean, Toshio Hosokawa,
 Variations sur un thème de Diabelli Christian Jost, Brad Lubman, Philippe Manoury*,
Max Richter, Johannes Maria Staud*, Tan Dun*
 Ludwig van Beethoven et Jörg Widmann
 Bagatelles op. 126 (*commandes de la Philharmonie de Paris)
 Variations Diabelli
 Ludwig van Beethoven
Lorsque Andreas Staier a gravé en  2012 sa version des  Variations Diabelli
Variations Diabelli, la partition beethovénienne révolution-
naire, achevée en 1823 et devenue un pilier du répertoire, Rudolf Buchinder a enregistré en  1973 une mémorable
a revêtu un éclat inédit. Le pianiste a choisi de fonder son intégrale des variations composées sur le thème proposé
interprétation sur l’étude du manuscrit original et de jouer par l’éditeur Diabelli, dont celles de Beethoven. Le pianiste
sur une copie d’un instrument d’époque, doté de pédales qui autrichien a passé commande à onze compositeurs d’au-
permettent de créer des timbres aujourd’hui oubliés. jourd’hui pour renouveler l’expérience.
AMPHITHÉÂTRE – CITÉ DE LA MUSIQUE SALLE DES CONCERTS – CITÉ DE LA MUSIQUE
TARIF : 33€ TARIFS : 35€ / 25€

AVANT LE CONCERT  14H00


Clé d’écoute
Variations Diabelli de Beethoven et des autres
par David Christoffel
SALLE DE CONFÉRENCE – PHILHARMONIE • ENTRÉE LIBRE

ANDREAS STAIER

WE E K-E N D BE E THOV E N VAR I AT I ON S 10 5


DIMANCHE 22 NOVEMBRE  14H30 OU 15H30
Concert-promenade au Musée
BEETHOVEN PASTORAL
 AVEC LES MUSICIENS DE L’ORCHESTRE DE PARIS

«  Personne ne saurait aimer la campagne comme moi,


écrit Beethoven à son amie Theresa Malfatti. Les forêts,
les arbres, les rochers nous rendent en effet l’écho désiré. »
Les musiciens de l’Orchestre de Paris vous plongent au
cœur de cette nature pour faire entendre ses tourments,
ses délices et ses moindres recoins habités d’oiseaux et de
bruits évocateurs.
MUSÉE DE LA MUSIQUE – CITÉ DE LA MUSIQUE
EN FAMILLE (À PARTIR DE 6 ANS)
TARIF (ENTRÉE DU MUSÉE INCLUSE) : 9€
GRATUIT POUR LES MOINS DE 26 ANS

DIMANCHE 22 NOVEMBRE  15H00


Concert en famille
CÉDRIC TIBERGHIEN

BEETHOVEN JAZZ
 PAUL LAY  PIANO, ARRANGEMENTS, COMPOSITIONS
 O LIVIER GAROUSTE  VIDÉO, MANIPULATEUR D’IMAGES

Accompagné des images du vidéaste Olivier Garouste, le


pianiste de jazz Paul Lay transporte le public dans un long
voyage improvisé entre jazz, blues et musique de Beethoven.
La vie tumultueuse et les nombreux visages du compositeur
germanique – musicien, créateur, improvisateur, icône... –
se dévoilent ainsi.
ACTIVITÉS CE DIMANCHE
SALLE DES CONCERTS – CITÉ DE LA MUSIQUE
EN FAMILLE (ENFANTS À PARTIR DE 8 ANS) EN LIEN AVEC BEETHOVEN VARIATIONS
TARIFS : 10€ (ENFANT) / 14€ (ADULTE)

Café musique de 11h à 12h30


ATELIER DE PRÉPARATION BEETHOVEN ET LE CONCERTO
Le dimanche 22 novembre de 11h à 12h Par David Christoffel
Jeux d’écoute, chant et pratique instrumentale introduisent TOUT PUBLIC • ENTRÉE LIBRE
les participants au concert faisant dialoguer Beethoven et Un dimanche en orchestre de 14h à 18h
le jazz. SYMPHONIES DE BEETHOVEN
EN FAMILLE (ENFANTS À PARTIR DE 8 ANS) • ATELIER RÉSERVÉ POUR TOUS DÈS 8 ANS • TARIFS : 10€ (ENFANT) / 18€ (ADULTE)
AUX PERSONNES MUNIES D’UN BILLET POUR LE CONCERT
TARIFS : 6€ (ENFANT) / 8€ (ADULTE)
ET AUSSI
Enfants et familles (voir p. 322-357)
Concerts, ateliers, activités au Musée…
Adultes (voir p. 302-321 et 358-395)
Ateliers, culture musicale, visites guidées du Musée…

10 6 WE E K-E N D BE E T H OV E N VA R I AT I ON S
DIMANCHE 22 NOVEMBRE  15H00
Récital piano Musique de chambre

CÉDRIC TIBERGHIEN BEETHOVEN


 Jan Peter Sweelinck
 Variations sur « Mein junges Leben hat ein End »
QUATUOR ÉBÈNE
INTÉGRALE DES QUATUORS
 Johannes Brahms
 Chaconne de J. S. Bach pour la main gauche À CORDES
 George Benjamin Deuxième volet de l’intégrale des quatuors de Beethoven
 Shadowlines que le Quatuor Ébène donne à la Philharmonie de Paris,
 Ludwig van Beethoven dans le prolongement de la parution de son intégrale enre-
 Trente-Deux Variations gistrée en live à travers le monde. Sorti en 2019, le premier
 Vingt-Quatre Variations sur « Venni Amore » disque de la série a été gravé à Vienne et comprend deux
 Six Variations sur Les Ruines d’Athènes des quatuors « Razoumovski », du nom du commanditaire
auquel ils sont dédiés.
 Wolfgang Amadeus Mozart
 Sonate « Alla Turca » LUNDI 23 NOVEMBRE  20H30
 Q UATUOR ÉBÈNE
En 2003, Cédric Tiberghien avait dédié un album à
 P IERRE COLOMBET  VIOLON
quelques-unes des variations qui ponctuent l’ensemble de  G ABRIEL LE MAGADURE  VIOLON
l’œuvre pour piano de Beethoven. Le genre apparaît très  M ARIE CHILEMME  ALTO
tôt dans la production du compositeur – il n’a que 20 ans  R APHAËL MERLIN  VIOLONCELLE
lorsqu’il écrit ses variations sur l’air Venni Amore du chanteur
italien Vincenzo Righini – et il y reviendra jusqu’à la fin.  Ludwig van Beethoven
AMPHITHÉÂTRE – CITÉ DE LA MUSIQUE
 Quatuors à cordes nos 3, 11 « Quartetto serioso »
TARIF : 33€ et 8 « Razoumovski »
SALLE DES CONCERTS – CITÉ DE LA MUSIQUE
TARIFS : 33€ / 26€

MARDI 24 NOVEMBRE  20H30


 Q UATUOR ÉBÈNE

 Ludwig van Beethoven


 Quatuors à cordes nos 6 et 15
SALLE DES CONCERTS – CITÉ DE LA MUSIQUE
TARIFS : 33€ / 26€

LA BOURSE AUX BILLETS


PHILHARMONIEDEPARIS.FR

WE E K-E N D BE E THOV E N VAR I AT I ON S 10 7


MARIA JOÃO PIRES

LUNDI 23 NOVEMBRE  20H30 MARDI 24 NOVEMBRE  20H30


Concert symphonique Musique de chambre

ANDRÁS SCHIFF PIRES / MIURA


BACH CONCERTOS C’est sous le signe d’un émouvant souvenir que
 C APPELLA ANDREA BARCA
la pianiste portugaise a placé sa première tournée
 S IR ANDRÁS SCHIFF  PIANO
avec le jeune virtuose japonais, né en 1993. Avec
 Johann Sebastian Bach ce programme, tous deux rendent hommage à
 Concertos pour clavier BWV 1052 à 1058 la violoniste Ginette Neveu  : Maria João Pires,
PRODUCTION PIANO****
alors âgée de 5 ans, l’avait entendue la veille de
« Tout ce que j’aime en musique provient de Bach », décla- sa mort tragique dans un accident d’avion, le
rait en 2001 le pianiste hongrois, dans un entretien pour 28 octobre 1949, à 30 ans.
le magazine Fidelio. Il a fait paraître en 2010 une intégrale
des concertos pour clavier du Cantor, parmi lesquels les  M ARIA JOÃO PIRES  PIANO
concertos BWV  1052 à 1058 occupent une place à part  :  F UMIAKI MIURA  VIOLON
pensés comme un ensemble cohérent et réunis dans un
même manuscrit, ils ont marqué les débuts du genre.  Johannes Brahms
 Sonate pour violon et piano no 1
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 90€ / 80€ / 70€ / 40€ / 20€ / 10€  Claude Debussy
 Sonate pour violon et piano
 Ludwig van Beethoven
 Sonate pour violon et piano no 10
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 62€ / 52€ / 42€ / 32€ / 20€ / 10€

10 8 E N S E MAINE
MERCREDI 25 NOVEMBRE  20H30
Concert symphonique

JUROWSKI
ARGERICH
Dans l’un des très rares entretiens qu’elle ait
accordés, Martha Argerich confiait en  2008, au
magazine britannique Gramophone, qu’enfant
elle inscrivait dans ses partitions : « Le dieu de la
musique – Beethoven.  » Le Deuxième Concerto
pour piano prélude à la Neuvième de Schubert,
dont Schumann, dans un célèbre compte rendu,
admirait la « céleste longueur ».

 C HAMBER ORCHESTRA OF EUROPE


 V LADIMIR JUROWSKI  DIRECTION
 M ARTHA ARGERICH  PIANO

 Claude Vivier
 Zipangu, pour orchestre à cordes
 Ludwig van Beethoven MARTHA ARGERICH
 Concerto pour piano no 2
 Franz Schubert
 Symphonie no 9 « La Grande » MERCREDI 25 NOVEMBRE  20H30
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE Concert vocal
TARIFS : 72€ / 62€ / 47€ / 32€ / 20€ / 10€

HEAR MY PRAYER
 L ES ARTS FLORISSANTS
 PAUL AGNEW  DIRECTION

 Henry Purcell
 Rejoice in the Lord alway
Miserere mei
Hear my prayer, o Lord
O sing unto the Lord a new song
Thou knowest, Lord the secrets of our hearts
My heart is inditing of a good matter
Les Arts Florissants avaient donné ce programme consacré
à la musique religieuse de Purcell en 2014, notamment dans
le cadre du festival Dans les Jardins de William Christie.
Série Grands témoins Le concert s’ouvre avec le célèbre Rejoice in the Lord alway,
MERCREDI 25 NOVEMBRE À 19H surnommé The Bell Anthem (Le Motet des cloches) pour le
Ce que la musique doit au temps ; ce qu’elle lui rend motif du carillon qui revient sans cesse, des basses aux par-
par Christiane Taubira, femme politique, écrivaine ties supérieures.
SALLE DE CONFÉRENCE – PHILHARMONIE SALLE DES CONCERTS – CITÉ DE LA MUSIQUE
ENTRÉE LIBRE SUR RÉSERVATION TARIFS : 43€ / 32€

EN SEMAINE 10 9
JEUDI 26 NOVEMBRE  20H30
VENDREDI 27 NOVEMBRE  20H30
Opéra en concert

DUSAPIN | P ENTHESILEA
Avec cette variation sur Penthesilea (1808) de Kleist, Pascal Dusapin poursuit son exploration
des mythes grecs et livre un fascinant drame lyrique. La passion sensuelle et bestiale de la reine des
Amazones pour le héros Achille, menant au meurtre et à la dévoration, s’exprime par la plasticité
des techniques vocales et par une texture orchestrale sombre et obsessionnelle  : nappes
sonores progressives et timbres orchestraux célèbrent le rituel de la sauvagerie et de l’amour.

Musique de Pascal Dusapin


Livret de Pascal Dusapin
en collaboration avec Beate Haeckl
d’après Heinrich von Kleist
 O RCHESTRE DE PARIS
CHŒUR DE CHAMBRE ACCENTUS
 A RIANE MATIAKH  DIRECTION
 G EORG NIGL  ACHILLEUS
 C HRISTEL LOETZSCH  PENTHESILEA
 M ARISOL MONTALVO  PROTHOE
 DAVÓNE TINES  ODYSSEUS
 N OA FRENKEL  OBERPRIESTERIN
 R ICHARD WILBERFORCE  CHEF DE CHŒUR
 T HIERRY CODUYS  DISPOSITIF ÉLECTROACOUSTIQUE
COPRODUCTION FESTIVAL D’AUTOMNE À PARIS, PHILHARMONIE DE PARIS

AVEC LE SOUTIEN DE LA FONDATION ERNST VON SIEMENS ET DU CHANEL FUND

GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE


TARIFS : 42€ / 37€ / 30€ / 22€ / 15€ / 10€

AVANT LE CONCERT DU VENDREDI  19H00


Rencontre
Avec Pascal Dusapin
Entretien mené par Arnaud Merlin
SALLE DE CONFÉRENCE – PHILHARMONIE • ENTRÉE LIBRE

ARIANE MATIAKH

110 E N S E MAINE
SAMEDI 28 NOVEMBRE  11H00
Concert en famille

HANSEL ET GRETEL
Musique de Damien Lehman
Livret d’Emmanuelle Cordoliani
 O RCHESTRE NATIONAL D’ÎLE-DE-FRANCE
 R OMAIN DUMAS  DIRECTION
 A NAÏS BERTRAND  HANSEL
 M ARIANNE CROUX  GRETEL
 E DWIN FARDINI  LA MARÂTRE, LA BABAYAGA
 E MMANUELLE CORDOLIANI  MISE EN SCÈNE
PRODUCTION ORCHESTRE NATIONAL D’ÎLE-DE-FRANCE

Perdus dans la forêt, Hansel et Gretel découvrent une


maison dont les murs sont en pain d’épice et les fenêtres,
en sucre… Le célèbre conte des frères Grimm a été mis
en musique par Damien Lehman, qui décrit sa partition
comme «  une inquiétante féerie sonore, faite d’étranges
transformations, de modulations errantes, de divagations
rythmiques ».
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
EN FAMILLE (ENFANTS À PARTIR DE 6 ANS)
TARIFS : 10€ (ENFANT) / 14€ (ADULTE)

PASCAL DUSAPIN
ACTIVITÉS EN SEMAINE
Enfants et familles (voir p. 322-357)
Concerts, ateliers, activités au Musée…
Adultes (voir p. 302-321 et 358-395)
Ateliers, culture musicale, visites guidées du Musée…

W E E K- E N D 111
DIMANCHE 29 NOVEMBRE  16H30
Récital vocal

CECILIA BARTOLI
La grande mezzo-soprano a honoré la Philharmonie de sa présence en décembre 2018, avec un
récital Vivaldi, et, en décembre 2019, avec des airs d’opéras du xviiie siècle, alors que paraissait le disque
Farinelli enregistré avec Il Giardino Armonico. Ce programme offre une nouvelle facette de son talent,
toujours renouvelé et porté sur scène avec la jubilation qu’on lui connaît.

 C ECILIA BARTOLI  MEZZO-SOPRANO


 L ES MUSICIENS DU PRINCE - MONACO
 G IANLUCA CAPUANO DIRECTION

Airs d’opéras baroques et bel canto


GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 165€ / 125€ / 95€ / 70€ / 40€ / 10€

PENDANT LE CONCERT  16H00


Récréation musicale
Activité pour les enfants dont les parents sont au concert
ENFANTS (DE 3 À 10 ANS)
TARIF INCLUANT LE GOÛTER : 12€ PAR ENFANT

CECILIA BARTOLI

Collège
DIVAS ET HÉROÏNES
Cecilia Bartoli par Raphaëlle Legrand
MERCREDI 2 DÉCEMBRE À 15H0 0
SALLE DE CONFÉRENCE – PHILHARMONIE
POUR TOUS DÈS 15 ANS • TARIF : 14€

112 WE E K-E N D
WEEK-END

EROS
À l’écoute des résonances musicales du désir,
entre érotisme et amour.
Longtemps confinée dans l’implicite,
la dimension érotique de la musique devient
explicite au xxe siècle : des soupirs dadaïstes
au rock en passant par le théâtre musical,
elle n’est plus taboue.

JEUDI 26 NOVEMBRE  20H00 VENDREDI 27 NOVEMBRE  20H30


Concert Spectacle
ECSTASY & ME SÉRIE ROSE
LA FOLLE AUTOBIOGRAPHIE  F RAUKE AULBERT  VOIX, PERFORMANCE
DE HEDY LAMARR  M AŁGORZATA WALENTYNOWICZ  PIANO, SAMPLER,
PERFORMANCE
 A NNA MOUGLALIS  LECTURE
 N ICOLAS REPAC  MUSIQUE  Georges Aperghis
Autriche, 1933. La jeune Hedy Lamarr se met à nu dans  Récitation 9 « Désir », pour voix de femme
le film Extase et, simulant un orgasme, devient la première  Brigitta Muntendorf
actrice X de l’histoire. Quelques années plus tard, elle est  Public Privacy #ARIA, pour sampler et vidéo
sacrée « [la] plus belle femme du monde » et tourne pour
 Erwin Schulhoff
les plus grands. Beauté vénéneuse, filmographie fournie
 Sonata Erotica, pour voix de femme
et amants célèbres : son autobiographie est un portrait au
vitriol du Hollywood décadent des années 1940.  François Sarhan
LE STUDIO – PHILHARMONIE
 Finger and Mouth, pour clavier et vidéo
TARIF : 25€
 Laurie Anderson
 Langue d’amour, pour voix et piano électrique
 Pierre Jodlowski
 Série rose, pour piano et électronique
 Juliana Hodkinson & Niels Rønsholdt
 x&x, pour voix et piano
AVEC LE SOUTIEN DE L’INSTITUT POLONAIS DE PARIS

Lorsque Hegel parlait de la musique comme exprimant


« les oh ! et les ah ! de l’âme », il ne songeait certainement
pas que le dadaïste Erwin Schulhoff le prendrait à la lettre,
en construisant en  1919 toute une sonate sur l’érotisme
explicite de ces interjections. D’autres lui emboîtent le pas
aujourd’hui, explorant les liens intimes entre musique et
sonorités du désir.
AMPHITHÉÂTRE – CITÉ DE LA MUSIQUE
TARIF : 18€

114 WE E K-E N D É RO S
RODOLPHE BURGER JEANNE BALIBAR

SAMEDI 28 NOVEMBRE  20H30


Concert

LOVE SONGS
Du Cantique des cantiques au poète Mahmoud Darwich, de la copla espagnole, expression majeure du
cante flamenco, aux propres compositions de Rodolphe Burger, ce programme, entre chants d’amour
et lecture musicale, célèbre un érotisme indissociable de la vraie liberté d’être et d’aimer.

 R ODOLPHE BURGER  CHANT, GUITARE


 J EANNE BALIBAR  CHANT
 S ARAH MURCIA  CHANT, CONTREBASSE
 J ULIEN PERRAUDEAU  CLAVIERS
 C HRISTOPHE CALPINI BATTERIE
SALLE DES CONCERTS – CITÉ DE LA MUSIQUE
TARIFS : 26€ / 20€

WE E K-EN D É R OS 115
DIMANCHE 29 NOVEMBRE  16H30
Musique de chambre
ET D’ABORD LE REGARD…
 S OLISTES DE L’ENSEMBLE INTERCONTEMPORAIN

 Vinko Globokar
 ?Corporel, pour un percussionniste et son corps
 Georges Aperghis
 Fidélité, pour harpiste seule regardée par un homme
 Colin Roche
 Érotique de l’allumette, pour contrebasse
 Jacob Druckman
 Valentine, pour contrebasse
 Kaija Saariaho
 Je sens un deuxième cœur, pour piano, alto, violoncelle
et piano
 György Kurtág
 Signes, jeux et messages : Gemiti i Sospiri, pour alto et
violoncelle (extrait)
 György Ligeti
 Musica ricercata, pour piano (extrait)
 Claire-Mélanie Sinnhuber
 Œuvre nouvelle, pour harpe et alto
(commande de l’Ensemble intercontemporain, création)
COPRODUCTION ENSEMBLE INTERCONTEMPORAIN, PHILHARMONIE DE PARIS

Dans Fidélité de Georges Aperghis (1982), un « homme âgé »


accompagne la harpiste en la «  tenant par le poignet  ».
Dans ?Corporel de Vinko Globokar (1985), le percussionniste,
« torse nu », joue des parties « molles » ou « osseuses » de
son corps. Dans Valentine de Jacob Druckman (1969), la
contrebasse devient le théâtre de l’érotisme inhérent à la
production d’un son.
AMPHITHÉÂTRE – CITÉ DE LA MUSIQUE
TARIF : 33€

ET AUSSI CE WEEK-END
Enfants et familles (voir p. 322-357)
Concerts, ateliers, activités au Musée…
Adultes (voir p. 302-321 et 358-395)
Ateliers, culture musicale, visites guidées du Musée…

116 WE E K-E N D É RO S
LUNDI 30 NOVEMBRE  20H30
Concert symphonique

ORCHESTRE NATIONAL DES JEUNES


DE RUSSIE / GERGIEV
LAURÉATS DU CONCOURS INTERNATIONAL TCHAÏKOVSKI 
Créé en 1958, initialement dédié au piano et au violon, le Concours Tchaïkovski s’est élargi au
violoncelle en 1962, à la voix en 1966 et, en 2019, aux bois et aux cuivres. Ce sont les lauréats de cette
dernière édition que dirige Valery Gergiev. Le nouvel Orchestre national des jeunes de Russie fait
à cette occasion sa première apparition devant le public français, dans le cadre des Saisons russes
en France.
ALEXANDRE KANTOROW
 O RCHESTRE NATIONAL DES JEUNES DE RUSSIE
 VALERY GERGIEV  DIRECTION
 A LEXANDRE KANTOROW  PIANO
 S ERGEI DOGADIN  VIOLON
 Y UN ZENG COR
 S OFIA VILAND  FLÛTE

 Reinhold Glière
 Concerto pour cor (extraits)
 Piotr Ilitch Tchaïkovski
 Concerto pour piano no 2 (extraits)
Mélodie, pour violon et orchestre (extrait de Souvenir d’un lieu cher)
 Valse-Scherzo, pour violon et orchestre
 François Borne / Georges Bizet
 Fantaisie sur Carmen, pour flûte et orchestre
 Sergueï Prokofiev
 Symphonie no 4 SOFIA VILAND

CONCERT DE CLÔTURE DES SAISONS RUSSES 2020 EN FRANCE

GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE


TARIFS : 52€ / 42€ / 37€ / 27€ / 20€ / 10€

AVANT LE CONCERT  19H30


Clé d’écoute
Le Concours international Tchaïkovski par Charlotte Ginot-Slacik
SALLE DE CONFÉRENCE – PHILHARMONIE • ENTRÉE LIBRE

EN SEMAINE 117
MARC MINKOWSKI DMITRY MASLEEV

MERCREDI 2 DÉCEMBRE  20H30 MERCREDI 2 DÉCEMBRE  20H30


Opéra en concert Récital piano

MITRIDATE, DMITRY MASLEEV


RE DI PONTO  Serge Rachmaninoff
 Variations sur un thème de Corelli
Musique de Wolfgang Amadeus Mozart  Études-Tableaux
Livret de Vittorio Amedeo Cigna-Santi
 Alessandro Marcello / Johann Sebastian Bach
d’après Jean Racine
 Concerto BWV 974
 L ES MUSICIENS DU LOUVRE
 Camille Saint-Saëns / Franz Liszt /
 M ARC MINKOWSKI  DIRECTION Vladimir Horowitz
 P ENE PATI MITRIDATE  Danse macabre
 J ULIE FUCHS  ASPASIA
 S ARAH ARISTIDOU  ISMENE  Aram Khatchatourian
 E LSA DREISIG  SIFARE  Adagio (extrait de Spartacus)
 J AKUB ORLINSKI  FARNACE
 A DRIANA BIGNAGNI LESCA ARBATE Dans un entretien de septembre 2018, le pianiste russe
 J ONATHAN WINELL MARZIO confiait à propos de Rachmaninoff : « La structure compo-
sitionnelle de sa musique est très complexe, avec une palette
«  Je trouve qu’il a bien composé l’opéra, avec beaucoup infinie d’harmonies et de textures sonores, si bien qu’elle
d’esprit », écrivait Leopold Mozart à sa femme le 8 décembre n’est […] jamais prévisible. Et pourtant, elle reste complè-
1770. Wolfgang Amadeus avait 14 ans. Sachant se plier aux tement accessible grâce à ses mélodies simples et belles qui
conventions formelles de l’opera seria avec aisance, il trouva la peuvent toucher l’âme de n’importe qui… »
manière d’y introduire d’authentiques moments d’émotion, SALLE DES CONCERTS – CITÉ DE LA MUSIQUE
comme dans Nel grave tormento, aria d’Aspasia, déchirée entre TARIFS : 26€ / 20€
l’amour et le devoir.
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 52€ / 42€ / 37€ / 27€ / 20€ / 10€

118 E N S E MAINE
JEUDI 3 DÉCEMBRE  19H00 JEUDI 3 DÉCEMBRE  20H30
Musique de chambre Concert symphonique
LETTRES INTIMES DESTINS DE FEMMES
 M USICIENS DE L’ORCHESTRE DE PARIS  O RCHESTRE FRANÇAIS DES JEUNES
SOLISTES DE L’ENSEMBLE INTERCONTEMPORAIN  FABIEN GABEL  DIRECTION
 Péter Eőtvős  K RISTINE OPOLAIS  SOPRANO
 Korrespondenz, scènes pour quatuor à cordes  Giuseppe Verdi
 Kaija Saariaho  La Force du destin (extraits)
 Sept Papillons, pour violoncelle  Macbeth (extraits)
 Leoš Janáček  Diana Soh
 Quatuor à cordes no 2 « Lettres intimes »  Salomé (création)
 Florent Schmitt
Intitulé Lettres intimes, le deuxième quatuor de Janáček, com-
 La Tragédie de Salomé op. 50
posé en 1928, fut conçu comme un journal de son amour
pour Kamila Stösslová. En 1992, Péter Eőtvős imagine  Richard Strauss
quant à lui que les instruments du quatuor donnent corps et  Danse des sept voiles (extrait de Salomé)
voix à la correspondance entre Mozart et son père : « L’alto COPRODUCTION ORCHESTRE FRANÇAIS DES JEUNES, PHILHARMONIE DE PARIS
incarne Wolfgang, le violoncelle Leopold et les deux violons
jouent ce qui est écrit entre les lignes. » La soprano lettone Kristine Opolais incarne, le temps
d’un air, ces héroïnes qui jalonnent l’histoire de l’opéra  :
LE STUDIO – PHILHARMONIE
TARIF : 33€ Donna Leonora assassinée par son frère dans La Force du
destin de Verdi ; la Salomé biblique qui demanda la tête de
Jean le Baptiste, telle que la voient Richard Strauss (d’après
une pièce d’Oscar Wilde) et une jeune compositrice singa-
pourienne, Diana Soh, née en 1984.
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 27€ / 22€ / 17€ /14€ / 10€ / 5€

KRISTINE OPOLAIS

EN SEMAINE 119
VENDREDI 4 DÉCEMBRE  20H30
Concert symphonique

CHUNG / ARGERICH
 O RCHESTRE PHILHARMONIQUE DE RADIO FRANCE
 M YUNG-WHUN CHUNG  DIRECTION
 M ARTHA ARGERICH  PIANO

 Sergueï Prokofiev
 Concerto pour piano no 3
 Dmitri Chostakovitch
 Symphonie no 5
PRODUCTION RADIO FRANCE

Martha Argerich joue le Troisième Concerto de Prokofiev, qu’elle


a gravé en 1967 avec Claudio Abbado sur un disque mythique.
Myung-Whun Chung choisit quant à lui de diriger la
Cinquième Symphonie de Chostakovitch, écrite en  1937, alors
que les purges staliniennes avaient contraint le compositeur à
« un effort en direction de l’intelligibilité et de la simplicité ».
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 92€ / 82€ / 72€ / 42€ / 20€ / 10€

AVANT LE CONCERT  19H30


Clé d’écoute
MYUNG-WHUN CHUNG Concerto pour piano no 3 de Prokofiev par Claire Paolacci
SALLE DE CONFÉRENCE – PHILHARMONIE • ENTRÉE LIBRE

ACTIVITÉS EN SEMAINE
Enfants et familles (voir p. 322-357)
Concerts, ateliers, activités au Musée…
Adultes (voir p. 302-321 et 358-395)
Ateliers, culture musicale, visites guidées du Musée…

12 0 E N S E MAINE
GÁBOR KÁLI CATHERINE MEURISSE

SAMEDI 5 DÉCEMBRE  11H00


Concert en famille

L’OISEAU DE FEU
ORCHESTRE DE PARIS
Très populaire en Russie, le conte de L’Oiseau de feu narre l’histoire d’Ivan Tsarévitch qui, fasciné par
un merveilleux oiseau au plumage d’or et de flammes, le poursuit jusque dans le domaine du demi-
dieu Kastcheï. Variation sur le mythe du phénix et sur les pouvoirs de la beauté, cette fable a inspiré à
Stravinski l’une de ses partitions les plus riches et contrastées, à laquelle répond en direct l’imaginaire
visuel de Catherine Meurisse, célébrant ainsi les noces de la musique et du dessin.

 O RCHESTRE DE PARIS
 G ÁBOR KÁLI  DIRECTION
ATELIERS DE PRÉPARATION
 C ATHERINE MEURISSE  DESSIN EN DIRECT
Atelier cordes
 Igor Stravinski Le samedi 5 décembre de 9h30 à 10h30
ENFANTS À PARTIR DE 8 ANS • ATELIER RÉSERVÉ AUX ENFANTS
 L’Oiseau de feu MUNIS D’UN BILLET POUR LE CONCERT
EN PARTENARIAT AVEC LE CENTRE NATIONAL DU LIVRE, LE FESTIVAL D’ANGOULÊME, TARIF : 6€
L’ANNÉE DE LA BD ET LA CITÉ INTERNATIONALE DE LA BANDE DESSINÉE ET DE L’IMAGE
Atelier de préparation au concert en famille
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE Le samedi 5 décembre de 9h30 à 10h30
EN FAMILLE (ENFANTS À PARTIR DE 8 ANS) EN FAMILLE (ENFANTS À PARTIR DE 8 ANS)
TARIFS : 10€ (ENFANT) / 14€ (ADULTE) ENTRÉE LIBRE SUR RÉSERVATION À PARTIR DU 1ER SEPTEMBRE

W E E K- E N D 121
ANNE-SOPHIE MUTTER

SAMEDI 5 DÉCEMBRE  20H30


Musique de chambre

ANNE-SOPHIE MUTTER
Anne-Sophie Mutter et Lambert Orkis ont gravé en 1998 l’intégrale des dix sonates pour violon et
piano de Beethoven. Surnommée Le Printemps, la cinquième a des parfums mozartiens – son finale est
bâti sur un thème de La Clémence de Titus. Quant à la neuvième, elle est connue sous le nom de son
dédicataire, le violoniste français Rodolphe Kreutzer, qui la déclara « inintelligible » – alors que nous la
considérons aujourd’hui comme visionnaire.

 A NNE-SOPHIE MUTTER  VIOLON


 L AMBERT ORKIS  PIANO

 Ludwig van Beethoven


 Sonates nos 4, 5 « Le Printemps » et 9 « À Kreutzer »
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 77€ / 67€ / 52€ / 32€ / 20€ / 10€
Collège le mercredi 9 décembre à 15h
MUSICIENNES DE LÉGENDE
Le violon : à la conquête de la scène internationale,
d’Anne-Sophie Mutter à Janine Jansen par Marina Chiche
SALLE DE CONFÉRENCE – PHILHARMONIE
POUR TOUS DÈS 15 ANS • TARIF : 14€

12 2 WE E K-E N D
DIMANCHE 6 DÉCEMBRE  20H00
Concert symphonique

PLAYING FOR
PHILHARMONIE
Avec l’orchestre Les Siècles et l’ensemble vocal
Les Métaboles, 380  instrumentistes et choristes
amateurs – tous collaborateurs du Groupe Société
Générale en France, en Russie et en Côte d’Ivoire –
se réunissent sous la direction de François-Xavier
Roth, l’un des chefs les plus talentueux de sa
génération.

 L ES SIÈCLES
 L ES MÉTABOLES*
 C HŒUR** ET ORCHESTRE SOCIÉTÉ GÉNÉRALE
 F RANÇOIS-XAVIER ROTH  DIRECTION
FRANÇOIS-XAVIER ROTH
 L ÉO WARYNSKI*,
RÉMI AGUIRRE-ZUBIRI**  CHEFS DE CHŒUR

 Œuvres de Ludwig van Beethoven, Hector Berlioz,


Alexandre Borodine, Johannes Brahms, MARDI 8 DÉCEMBRE  20H30
Wolfgang Amadeus Mozart, Serge Rachmaninoff,
Camille Saint-Saëns, Giuseppe Verdi Opéra en concert

 Chant traditionnel ivoirien I DUE FOSCARI


PLAYING FOR PHILHARMONIE DE PARIS EST UNE IDÉE ORIGINALE DE SOCIÉTÉ
GÉNÉRALE.
PLÁCIDO DOMINGO
Musique de Giuseppe Verdi
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 27€ / 22€ / 17€ /14€ / 10€ / 5€ Livret de Francesco Maria Piave
POUR CHAQUE PLACE ACHETÉE, SOCIÉTÉ GÉNÉRALE, MÉCÈNE FONDATEUR DU PRO-
GRAMME DÉMOS, FERA UN DON D’UN MONTANT ÉQUIVALENT. À L’OCCASION DU
 O RCHESTRE PHILHARMONIQUE DE MONTE-CARLO
10 E ANNIVERSAIRE DE DÉMOS, L’INTÉGRALITÉ DE LA RECETTE SERA UTILISÉE POUR  C HŒUR DE L’OPÉRA DE MONTE-CARLO
AIDER LES JEUNES MUSICIENS DES ORCHESTRES DÉMOS ENGAGÉS DANS LA MUSIQUE
DEPUIS LES DÉBUTS DU PROGRAMME QUI POURSUIVENT LEUR FORMATION MUSICALE.  M ASSIMO ZANETTI  DIRECTION
 P LÁCIDO DOMINGO  FRANCESCO FOSCARI
 A RTURO CHACÓN-CRUZ  JACOPO FOSCARI
 A NNA PIROZZI  LUCREZIA CONTARINI
 A LEXANDER VINOGRADOV  JACOPO LOREDANO
 E RIKA BERETTI  PISANA
PRODUCTION LES GRANDES VOIX

Injustement négligé de nos jours, cet opéra met en valeur


le rôle admirablement puissant de Francesco Foscari, incar-
né dans cette version par le légendaire Plácido Domingo,
plus spectaculaire que jamais en baryton. Il partagera la
scène avec Arturo Chacón-Cruz, vainqueur triomphal du
Concours Operalia 2005.
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 145€ / 115€ / 90€ / 65€ / 35€ / 10€

EN SEMAINE 12 3
MERCREDI 9 DÉCEMBRE  20H30
JEUDI 10 DÉCEMBRE  20H30
Concert symphonique

ORCHESTRE DE PARIS / WELSER-MÖST
Ce programme tout en contrastes oppose la grandeur épique de l’Ouverture d’Egmont, dans laquelle
Beethoven exalte la liberté politique, au cantabile homogène, tout en nuances poétiques, du Concerto
pour violoncelle de Schumann qui n’en reste pas moins une œuvre virtuose. Avec sa Sinfonia
domestica, dans laquelle il met en scène sa vie quotidienne dans l’esprit d’une pièce à programme,
Strauss invente, avec sa formidable science de l’orchestre, l’autofiction musicale.

 O RCHESTRE DE PARIS
 F RANZ WELSER-MÖST  DIRECTION
 T RULS MØRK  VIOLONCELLE

 Ludwig van Beethoven


 Ouverture d’Egmont
 Robert Schumann
 Concerto pour violoncelle
 Richard Strauss
 Sinfonia domestica
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 52€ / 42€ / 37€ / 27€ / 20€ / 10€

FRANZ WELSER-MÖST

ABONNEZ-VOUS ET BÉNÉFICIEZ
DE 15 À 25 % DE RÉDUCTION
PHILHARMONIEDEPARIS.FR

12 4 E N S E MAINE
TRACES

MERCREDI 9 DÉCEMBRE  20H30


JEUDI 10 DÉCEMBRE  20H30
VENDREDI 11 DÉCEMBRE  20H30
SAMEDI 12 DÉCEMBRE  20H30
Spectacle

WIM VANDEKEYBUS
TRACES
Que reste-t-il de la part animale de l’homme ? Dans ce spectacle à la fois violent et poétique, le choré-
graphe Wim Vandekeybus revient à la réaction instinctive, à l’instant présent, à l’énergie immédiate.
Redécouverte d’une vitalité vulnérable dans un monde dominé par la menace technologique et éco-
logique, portée par la musique live de Marc Ribot et Trixie Whitley.

 W IM VANDEKEYBUS  MISE EN SCÈNE,  CHORÉGRAPHIE


 Créé et interprété par ALEXANDROS ANASTASIADIS,
BORNA BABIĆ, MAUREEN BATOR, DAVIDE BELOTTI,
PIETER DESMET, KIT KING, MARIA KOLEGOVA,
ANNA KARENINA LAMBRECHTS, MAGDALENA OETTL
ET MUFUTAU YUSUF
Musique live de Shahzad Ismaily, Daniel Mintseris,
Ben Perowsky, Marc Ribot et Trixie Whitley
SAMEDI 12 DÉCEMBRE
SALLE DES CONCERTS – CITÉ DE LA MUSIQUE
TARIFS : 35€ / 25€
Music Session de 16h à 19h
AUTOUR DE MARC RIBOT
POUR TOUS DÈS 15 ANS • TARIF : 14€

EN SEMAINE 12 5
Concerts symphoniques

BEETHOVEN / HINDEMITH
LSO / RATTLE / ZIMERMAN
Violoniste, Hindemith a joué en 1915 le Concerto pour violon de Beethoven. Plus tard, proche du
mouvement de la « nouvelle objectivité », c’est vers le baroque qu’il se tournera volontiers. Dans
A Composer’s World, ouvrage de 1952, il se demande même comment sonnerait Beethoven sur des
instruments d’époque. Le dialogue musical orchestré par Simon Rattle et Krystian Zimerman promet
d’être vif et contrasté.

 LONDON SYMPHONY ORCHESTRA


 S IR SIMON RATTLE  DIRECTION
 K RYSTIAN ZIMERMAN  PIANO

VENDREDI 11 DÉCEMBRE  20H30 SAMEDI 12 DÉCEMBRE  20H30

 Ludwig van Beethoven  Ludwig van Beethoven


 Concerto pour piano no 2  Concerto pour piano no 3
 Paul Hindemith  Paul Hindemith
 Danses symphoniques  Kammermusik op. 24 no 1
 Ludwig van Beethoven
 Symphonie « Mathis le peintre »
 Concerto pour piano no 1 GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 87€ / 77€ / 62€ / 42€ / 20€ / 10€
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 87€ / 77€ / 62€ / 42€ / 20€ / 10€

12 6 WE E K-E N D
KRYSTIAN ZIMERMAN SIR SIMON RATTLE

DIMANCHE 13 DÉCEMBRE  16H30 SAMEDI 12 DÉCEMBRE  17H00

 Paul Hindemith Musique de chambre


 M USICIENS DE L’ORCHESTRE DE PARIS
 Métamorphoses symphoniques sur des thèmes
de Carl Maria von Weber  Paul Hindemith
 Ludwig van Beethoven  Ouverture du Vaisseau fantôme, jouée à vue par un orchestre
 Concerto pour piano no 4 thermal de deuxième ordre à 7 heures du matin
Concerto pour piano no 5 « Empereur »  Minimax – Répertoire pour orchestre militaire
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE  Ludwig van Beethoven
TARIFS : 87€ / 77€ / 62€ / 42€ / 20€ / 10€  Quatuor à cordes no 10
AMPHITHÉÂTRE – CITÉ DE LA MUSIQUE
PENDANT LE CONCERT  16H00 TARIF : 26€
Récréation musicale
Activité pour les enfants dont les parents sont au concert
ENFANTS (DE 3 À 10 ANS)
TARIF INCLUANT LE GOÛTER : 12€ PAR ENFANT

W E E K- E N D 12 7
MARDI 15 DÉCEMBRE  20H30
Récital vocal

DIANA DAMRAU
& NICOLAS TESTÉ
ROIS ET REINES
Diana Damrau et Nicolas Testé incarnent des
reines et des rois dans ce récital mêlant airs et
duos extraits d’opéras français et italiens du
xixe siècle. De Marie Stuart à Philippe II, de Norma
au roi Claudius, la soprano allemande et la basse
française chantent la grandeur, les doutes et la
solitude des souverains chers au répertoire
lyrique.

 O RCHESTRE NATIONAL D’ÎLE-DE-FRANCE


 I VAN REPUŠIĆ  DIRECTION
 D IANA DAMRAU  SOPRANO
 N ICOLAS TESTÉ  BASSE
NICOLAS TESTÉ ET DIANA DAMRAU Airs et duos d’opéras de
Vincenzo Bellini, Gaetano Donizetti,
Jules Massenet, Ambroise Thomas
et Giuseppe Verdi
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 62€ / 52€ / 42€ / 32€ / 20€ / 10€
LUNDI 14 DÉCEMBRE  20H30
Concert vocal

LA VOIX INTÉRIEURE
 P YGMALION
 R APHAËL PICHON  DIRECTION
 S TÉPHANE DEGOUT  BARYTON
 Airs et lieder de Franz Schubert, Robert Schumann,
Carl Maria von Weber
 Franz Schubert
 Symphonie no 8 « Inachevée »
En 2018, pour l’album Enfers, Stéphane Degout était accom-
pagné par Raphaël Pichon et son ensemble dans un choix
de scènes infernales chez Rameau et Gluck. Leur collabora-
tion continue, cette fois dans le domaine du lied et de l’opéra
romantiques allemands, pour un récital. Ce concert se clôt
avec la symphonie laissée inachevée par Schubert à sa mort,
en 1828, œuvre dont l’existence ne fut révélée qu’en 1865. CHEZ VOUS COMME AU CONCERT
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE LIVE .PHILHARMONIEDEPARIS.FR
TARIFS : 52€ / 42€ / 37€ / 27€ / 20€ / 10€

12 8 E N S E MAINE
MARDI 15 DÉCEMBRE  20H30
Concert Musique de chambre

INCANDESCENCES BEETHOVEN
 E NSEMBLE INTERCONTEMPORAIN
 M ATTHIAS PINTSCHER  DIRECTION
QUATUOR ÉBÈNE
 J ÉRÔME COMTE  CLARINETTE INTÉGRALE DES QUATUORS
 Miroslav Srnka
À CORDES
 Overheating (création française) Le 250e anniversaire de la naissance de Beethoven est aussi
 Jaehyuck Choi le 20e anniversaire du Quatuor Ébène, qui fête une disco-
 Concerto pour clarinette – Nocturne III graphie allant de Mozart (2011) au jazz et à la musique de
 (création de la version pour ensemble) film (Fictions, en 2010) en passant par Schubert (2016). Leur
 Unsuk Chin tour du monde beethovénien s’est achevé au début de 2020.
 Graffiti Ils reviennent à la Philharmonie pour en partager le souffle.

 Enno Poppe MERCREDI 16 DÉCEMBRE  20H30


 Œuvre nouvelle (création française)  Q UATUOR ÉBÈNE
COPRODUCTION FESTIVAL D’AUTOMNE À PARIS, ENSEMBLE INTERCONTEMPORAIN,  P IERRE COLOMBET  VIOLON
PHILHARMONIE DE PARIS  G ABRIEL LE MAGADURE  VIOLON
 M ARIE CHILEMME  ALTO
Dans Overheating (Surchauffe), le compositeur tchèque Miros-  R APHAËL MERLIN  VIOLONCELLE
lav Srnka (né en 1975) s’interroge sur ce qui arrive à des
objets ou à des symboles (un drapeau, par exemple) lors-  Ludwig van Beethoven
qu’ils sont saisis par une chaleur incandescente. Cette médi-  Quatuors à cordes nos 2, 16 et 14
tation musicale aux accents écologiques prélude à d’autres
SALLE DES CONCERTS – CITÉ DE LA MUSIQUE
œuvres récentes des Coréens Jaehyuck Choi et Unsuk Chin TARIFS : 33€ / 26€
ainsi qu’à une création de l’Allemand Enno Poppe.
SALLE DES CONCERTS – CITÉ DE LA MUSIQUE JEUDI 17 DÉCEMBRE  20H30
TARIF : 20€
 Q UATUOR ÉBÈNE
AVANT LE CONCERT  19H00
 Ludwig van Beethoven
Rencontre
Avec Miroslav Srnka  Quatuors à cordes nos 5, 4 et 12
Entretien mené par Arnaud Merlin SALLE DES CONCERTS – CITÉ DE LA MUSIQUE
AMPHITHÉÂTRE – CITÉ DE LA MUSIQUE • ENTRÉE LIBRE TARIFS : 33€ / 26€

EN SEMAINE 12 9
MERCREDI 16 DÉCEMBRE  20H30
JEUDI 17 DÉCEMBRE  20H30
Concert symphonique

ORCHESTRE DE PARIS / HONECK
Le poème symphonique de la compositrice Lera Auerbach, donné pour la première fois en France,
brille par sa prodigieuse inventivité sonore évoquant le destin tragique du fils de Dédale. Brillante,
s’étoilant en vingt-quatre variations à partir d’un Caprice de Paganini, la Rhapsodie de Rachmaninoff
est digne d’un grand concerto pour piano tandis que la Cinquième de Tchaïkovski s’assimile à un grand
poème orchestral du destin.

 O RCHESTRE DE PARIS
 M ANFRED HONECK  DIRECTION
 I GOR LEVIT  PIANO

 Lera Auerbach
 Icarus (création française)
 Serge Rachmaninoff
 Rhapsodie sur un thème de Paganini
 Piotr Ilitch Tchaïkovski
 Symphonie no 5
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 52€ / 42€ / 37€ / 27€ / 20€ / 10€

AVANT LE CONCERT DU MERCREDI  19H30


Clé d’écoute
Rhapsodie sur un thème de Paganini de Rachmaninoff
par Anastasiia Syreishchikova-Horn
SALLE DE CONFÉRENCE – PHILHARMONIE • ENTRÉE LIBRE

MANFRED HONECK

13 0 E N S E MAINE
VENDREDI 18 DÉCEMBRE  20H30 SAMEDI 19 DÉCEMBRE  20H30
Concert symphonique Concert participatif
UN NOËL À NEW YORK
 O RCHESTRE NATIONAL D’ÎLE-DE-FRANCE
GLORIA
 L ES SIÈCLES
 K ARIN HENDRICKSON  DIRECTION  C HŒURS ET ORCHESTRES DES GRANDES ÉCOLES
CHŒUR SORBONNE UNIVERSITÉ
 Leroy Anderson  C HŒUR STELLA MARIS
 Sleigh Ride  C HŒUR DE LA CITÉ INTERNATIONALE UNIVERSITAIRE
The Waltzing Cat DE PARIS
The Typewriter
 F RANÇOIS-XAVIER ROTH  DIRECTION
Fiddle Faddle
 DANIEL ROTH  ORGUE
PRODUCTION ORCHESTRE NATIONAL D’ÎLE-DE-FRANCE
 F RÉDÉRIC PINEAU  CHEF DE CHŒUR
Compositeur de The Typewriter (La Machine à écrire), célèbre  Gabriel Fauré
pièce de 1950 immortalisée par Jerry Lewis dans le film  Cantique de Jean Racine
Who’s Minding the Store (1963), Leroy Anderson a écrit pour
les fêtes de Noël des musiques légères et swinguantes, qui  Francis Poulenc
sont elles aussi devenues un must de la culture américaine  Gloria
des années  1950. Leur charme rétro exhale le parfum de  Camille Saint-Saëns
l’American Way of Life.  Symphonie no 3 « Avec orgue »
SALLE DES CONCERTS – CITÉ DE LA MUSIQUE
TARIFS : 31€ / 25€ Ce concert faisant participer des chœurs d’étudiants
s’ouvre par le Cantique de Jean Racine (1865), avec lequel
Fauré obtint le premier prix de composition à l’École
Niedermeyer. Il se poursuit avec le Gloria de Poulenc (1961)
et se conclut par la Troisième Symphonie, dite « avec orgue »,
de Saint-Saëns (1886), dont un extrait de l’Oratorio de Noël
sera également interprété avec l’aide du public.
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 42€ / 37€ / 30€ / 22€ / 15€ / 10€

RÉPÉTITIONS
Le samedi 12 décembre de 14h à 16h
Le samedi 19 décembre de 17h à 19h
Sous la direction du chef de chœur Frédéric Pineau, les
participants chantent des extraits du Cantique de Jean Racine
et la pièce Tollite hostias de Saint-Saëns qu’ils interpréteront
aux côtés de 400 artistes.
TARIF INCLUANT LE CONCERT : 42€

ACTIVITÉS EN SEMAINE
Enfants et familles (voir p. 322-357)
Concerts, ateliers, activités au Musée…
Adultes (voir p. 302-321 et 358-395)
Ateliers, culture musicale, visites guidées du Musée…

W E E K- E N D 131
DANIEL HARDING

MARDI 22 DÉCEMBRE  20H30


MERCREDI 23 DÉCEMBRE  20H30
Concert symphonique

MAHLER | S YMPHONIE DES MILLE


ORCHESTRE DE PARIS / HARDING
Mahler conçut cette œuvre monumentale pour orchestre, chœurs et solistes comme un message
spirituel universel, résolument optimiste. Cet immense poème qui lui offrit le plus grand succès de sa
carrière se compose de deux parties. La première, fondée sur l’hymne Veni Creator Spiritus, s’entend
comme un hommage à l’esprit créateur. La seconde déploie le récit du Second Faust de Goethe à la
faveur d’une succession d’épisodes orchestraux, solistes et choraux, jusqu’à l’apothéose.

 O RCHESTRE DE PARIS  DANIEL HARDING  DIRECTION


CHŒUR DE L’ORCHESTRE DE PARIS*  E RIN WALL  SOPRANO
 J EUNE CHŒUR DE PARIS**  J OHANNI VAN OOSTRUM  SOPRANO
 C HŒUR D’ENFANTS DE L’ORCHESTRE DE PARIS  S IOBHÁN STAGG  SOPRANO
 F ILIÈRES VOIX DES CONSERVATOIRES DE LA VILLE  J AMIE BARTON  ALTO
DE PARIS  M ARINA PRUDENSKAYA  ALTO
 A NDREW STAPLES  TÉNOR
 C HRISTOPHER MALTMAN  BARYTON
 S HENYANG  BASSE
 L IONEL SOW  CHEF DE CHŒUR*
 M ARC KOROVITCH  CHEF DE CHŒUR**

 Gustav Mahler
 Symphonie no 8 « des Mille »
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 62€ / 52€ / 42€ / 32€ / 20€ / 10€

13 2 E N S E MAINE
CONCERTS
JANVIER
FÉVRIER
Musique de chambre

BEETHOVEN TRIOS / BARENBOIM
Les Barenboim père et fils sont rejoints par Kian Soltani, violoncelliste d’origine iranienne, pour un
choix de trios beethovéniens, depuis les trois premiers (de 1795, alors que le compositeur avait 25 ans)
jusqu’au trio dédié à l’archiduc Rodolphe, achevé en 1814. Les trois musiciens ont présenté l’intégrale
des trios de Beethoven à Berlin en 2017-2018.

 DANIEL BARENBOIM PIANO
 M ICHAEL BARENBOIM VIOLON
 K IAN SOLTANI VIOLONCELLE

LUNDI 4 JANVIER  20H30 MARDI 5 JANVIER  20H30

 Ludwig van Beethoven  Ludwig van Beethoven


 Trios nos 1 à 3  Variations Kakadu
Trio no 5 « Les Esprits » Trio no 7 « À l’Archiduc »
COPRODUCTION PIANO****, PHILHARMONIE DE PARIS Trio no 6
COPRODUCTION PIANO****, PHILHARMONIE DE PARIS
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 72€ / 62€ / 47€ / 32€ / 20€ / 10€ GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS :72€ / 62€ / 47€ / 32€ / 20€ / 10€

MICHAEL BARENBOIM, DANIEL BARENBOIM ET KIAN SOLTANI

13 4 E N S E MAINE
MERCREDI 6 JANVIER  20H30
Musique de chambre

L’OFFRANDE
MUSICALE
 L E CONCERT DES NATIONS
 P IERRE HANTAÏ CLAVECIN
 M ARC HANTAÏ  FLÛTE TRAVERSIÈRE
 M ANFREDO KRAEMER, DAVID PLANTIER VIOLONS
 B ALÁZS MÁTÉ VIOLONCELLE
 X AVIER PUERTAS VIOLONE
 J ORDI SAVALL  ALTO, BASSE DE VIOLE, DIRECTION

 Johann Sebastian Bach


 L’Offrande musicale (Contrepoints et Sonate)
Le Concert des Nations et les frères Hantaï ont participé
à l’enregistrement de L’Offrande musicale que dirigeait Jordi
Savall en 2000. L’œuvre garde la mémoire des improvisations
auxquelles Bach se livra en mai 1747 sur un thème proposé
par Frédéric II. De retour à Leipzig, il les développa en une
série de variations – une sonate en trio, des canons et deux
ricercare – qu’il fit parvenir au monarque.
SALLE DES CONCERTS – CITÉ DE LA MUSIQUE
TARIFS : 43€ / 32€
MARC ET PIERRE HANTAÏ

ACTIVITÉS EN SEMAINE
Enfants et familles (voir p. 322-357)
Concerts, ateliers, activités au Musée…
Adultes (voir p. 302-321 et 358-395)
Ateliers, culture musicale, visites guidées du Musée…

EN SEMAINE 13 5
HERBERT BLOMSTEDT

MERCREDI 6 JANVIER  20H30


JEUDI 7 JANVIER  20H30
Concert symphonique

ORCHESTRE DE PARIS / BLOMSTEDT
Deux artistes au sommet de leur art, Herbert Blomstedt et Sir András Schiff, partagent cette affiche où
le Premier Concerto pour piano de Brahms voisine avec la plus profonde des symphonies de Nielsen,
vaste méditation sur les horreurs de la Première Guerre mondiale. À la grandeur épique mais aussi
liturgique de Brahms, tout imprégnée de légendes nordiques, répond la complexité secrète de Nielsen,
dont l’écriture traduit la rédemption d’une humanité passant de l’instinct de mort à la régénération vitale.

 O RCHESTRE DE PARIS
 H ERBERT BLOMSTEDT DIRECTION
 S IR ANDRÁS SCHIFF PIANO

 Johannes Brahms
 Concerto pour piano no 1
 Carl Nielsen
 Symphonie no 5
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 52€ / 42€ / 37€ / 27€ / 20€ / 10€

13 6 E N S E MAINE
WEEK-END

TANGO
Autour de la figure d’Astor Piazzolla dont on fête le centenaire
de la naissance, un état des lieux du tango aujourd’hui.
« Ma musique contient tout le tango primitif,
depuis les bordels jusqu’à aujourd’hui », déclarait
Astor Piazzolla peu avant sa mort, en 1992.
En six concerts (dont un bal), radiographie d’un genre.

VENDREDI 8 JANVIER  20H30 SAMEDI 9 JANVIER  16H30


Concert Bal

HOMMAGE À ASTOR LA GRANDE MILONGA


PIAZZOLLA
 O SVALDO PEREDO CHANT
ORQUESTA LOS MILONGUITAS
 L A COMPAGNIE CONTRADANZA
PREMIÈRE PARTIE
 G ERARDO JEREZ LE CAM QUARTET Outre une danse syncopée à deux temps, la milonga désigne
l’espace ritualisé où l’on danse le tango ainsi que la soirée
SECONDE PARTIE
tango elle-même alternant orchestres in vivo et « musicalisa-
 A LMA DE TANGO  teur » (DJ). Los Milonguitas, ensemble inspiré de l’univers des
 J UAN JOSÉ MOSALINI BANDONÉON milongas porteñas actuelles allant des plus classiques aux plus
 S ANDRA RUMOLINO CHANT
transgressives, invitent la figure mythique de l’underground
 J ORGE RODRIGUEZ DANSE
tanguero de Buenos Aires : le chanteur Osvlado Peredo, avec à
 J UANJO MOSALINI BANDONÉON
son actif plus de huit décennies de tango, est un personnage
Mort à Buenos Aires en 1992, Astor Piazzolla, un prodige directement issu de l’âge d’or des années 1940-1950.
du bandonéon, aura été l’artisan du renouveau du tango LE STUDIO – PHILHARMONIE
après 1945. Son tango nuevo, avec ses chromatismes, ses TARIF : 17€
dissonances, ses passages fugués ou jazzistiques, est entré
dans l’histoire. Le bandonéoniste Juan José Mosalini
(en compagnie de son fils Juanjo) et le pianiste Gerardo
Jerez Le Cam lui rendent hommage avec leurs formations
respectives.
SALLE DES CONCERTS – CITÉ DE LA MUSIQUE
TARIFS : 36€ / 25€

13 8 WE E K-E N D TAN G O
SAMEDI 9 JANVIER  20H30
Concert

LA TÍPICA MELINGO
 M ELINGO CHANT
 J UAN PABLO GALLARDO  PIANO, DIRECTION MUSICALE
 O RQUESTA TÍPICA

Dans le format historique de l’orquesta típica, celui des


orchestres qui faisaient danser le tout Buenos Aires des
années 1940 (piano, contrebasse, quatre bandonéons et
quatre violons), le grand maestro Juan Pablo Gallardo mêle
ses compositions personnelles aux chansons de Melingo.
« Mon rôle, en tant qu’artiste, c’est de mettre en poésie et
en musique les oubliés de la société  », rappelle Melingo.
Cet ancien chanteur de rock passé au tango a trouvé dans
l’ironie des poètes des bas-fonds de Buenos Aires, tel Luis
Alposta, le parfait ingrédient pour nourrir des chansons
jubilatoires avec des tranches de vie empoisonnées.
SALLE DES CONCERTS – CITÉ DE LA MUSIQUE
TARIF : 22€

MELINGO

DIMANCHE 10 JANVIER  16H30


Concert
LOUISE JALLU
PIAZZOLLA 2021
 LOUISE JALLU BANDONÉON
 M ATHIAS LÉVY VIOLON, GUITARE ÉLECTRIQUE
 G RÉGOIRE LETOUVET PIANO, SYNTHÉTISEUR
 A LEXANDRE PERROT CONTREBASSE
 M ÉDÉRIC COLLIGNON BUGLE
ACTIVITÉS CE DIMANCHE  G USTAVO BEYTELMANN PIANO
EN LIEN AVEC TANGO La bandonéoniste Louise Jallu et le trio de Mathias Lévy se
Concert de restitution à 11h30 sont rencontrés au croisement du tango et du jazz, notam-
ORCHESTRE À PLECTRE / TANGOS ment pour l’album Francesita (2018), hommage aux femmes
Restitution du stage d’orchestre à plectre organisé sous des bordels porteños, avec des arrangements signés Bernard
la direction de Florentino Calvo par la Philharmonie Cavanna. À leur quartet se joignent Médéric Collignon au
de Paris (voir p. 374). Les musiciens amateurs jouent bugle et le pianiste Gustavo Beytelmann, qui accompagna
des arrangements de quelques tangos et de pièces Astor Piazzolla pour sa tournée européenne de 1977.
d’Astor Piazzolla avec les musiciens professionnels qui AMPHITHÉÂTRE – CITÉ DE LA MUSIQUE
les ont encadrés. TARIF : 20€
LE STUDIO – PHILHARMONIE • ENTRÉE LIBRE

WE E K-E N D TA N G O 13 9
QUINTETO ASTOR PIAZZOLLA

DIMANCHE 10 JANVIER  19H00


Concert

QUINTETO
ASTOR PIAZZOLLA
Le Quinteto Astor Piazzolla, sous l’égide de ACTIVITÉS DU WEEK-END
la Fondation Astor Piazzolla depuis la disparition EN LIEN AVEC TANGO

du compositeur, est l’ensemble de référence qui SAMEDI


préserve l’excellence et l’intégrité du répertoire Le Lab de 11h à 12h30
du père du tango nuevo. Depuis plus de vingt LE TANGO FAÇON PIAZZOLLA
POUR TOUS DÈS 8 ANS • TARIFS : 10€ (ENFANT) / 14€ (ADULTE)
ans, ses cinq membres virtuoses défendent le
style de l’ensemble fondé par Piazzolla lui-même, DIMANCHE
non sans lui apporter une respectueuse fraîcheur. Café musique de 11h à 12h30
PIAZZOLLA ET LE TANGO NUEVO
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE Par Arnaud Merlin
TARIFS : 40€ / 32€ / 22€ TOUT PUBLIC • ENTRÉE LIBRE

ET AUSSI
Enfants et familles (voir p. 322-357)
Concerts, ateliers, activités au Musée…
Adultes (voir p. 302-321 et 358-395)
Ateliers, culture musicale, visites guidées du Musée…

14 0 WE E K-E N D TAN G O
LUNDI 11 JANVIER  20H30 MERCREDI 13 JANVIER  20H30
Concert symphonique Concert symphonique

MOZART TRILOGIE MITTELEUROPA


 P YGMALION  L ES DISSONANCES
 R APHAËL PICHON DIRECTION  DAVID GRIMAL  VIOLON, DIRECTION ARTISTIQUE
 X AVIER PHILLIPS VIOLONCELLE
 Wolfgang Amadeus Mozart
 Symphonies nos 39, 40 et 41 « Jupiter »  György Ligeti
 Concert Românesc
Composées durant l’été 1788, les trois dernières sym-
phonies de Mozart constituent un triptyque remar-  Antonín Dvořák
quable par ses élans annonciateurs du romantisme.  Concerto pour violoncelle
Pygmalion leur consacre un concert marathon, soulignant  Witold Lutosławski
les liens qui les unissent.  Concerto pour orchestre
SALLE DES CONCERTS – CITÉ DE LA MUSIQUE
TARIFS : 43€ / 32€ Composé en 1951, le Concert Românesc (Concerto roumain) de
Ligeti est tout imprégné de folklore, comme l’est aussi le
Concerto pour orchestre de Lutosławski, achevé en 1954. Plus tard,
les deux compositeurs se tourneront vers l’écriture atonale et
MARDI 12 JANVIER  20H30 les procédés aléatoires ou micropolyphoniques. Quant au
Concerto pour violoncelle de Dvořák, écrit à New York en 1895, il
Concert vocal
ne porte guère les traces de son origine « mitteleuropéenne ».
BALLET ROYAL SALLE DES CONCERTS – CITÉ DE LA MUSIQUE
TARIFS : 26€ / 20€
 L ES TALENS LYRIQUES
CHŒUR DE CHAMBRE DE NAMUR
 C HRISTOPHE ROUSSET DIRECTION
 D ÉBORAH CACHET DESSUS
 B ÉNÉDICTE TAURAN DESSUS
 A MBROISINE BRÉ BAS-DESSUS
 G UY CUTTING HAUTE-CONTRE
 P HILIPPE ESTÈPHE BASSE
 G UILLAUME ANDRIEUX BASSE

 Jean-Baptiste Lully
 Ballet royal de la naissance de Vénus
 Pascal Collasse
 La Naissance de Vénus
Le ballet de Lully fut dansé par la Cour en 1665. Parmi ses
joyaux se trouve la plainte d’Ariane, Rochers, vous êtes sourds.
Les Talens Lyriques le font dialoguer avec une autre
Naissance de Vénus, celle que Pascal Collasse, un élève de Lully,
composa trente ans plus tard.
SALLE DES CONCERTS – CITÉ DE LA MUSIQUE
TARIFS : 43€ / 32€ ACTIVITÉS EN SEMAINE
AVANT LE CONCERT  19H30 Enfants et familles (voir p. 322-357)
Clé d’écoute Concerts, ateliers, activités au Musée…
Ballet royal de la naissance de Vénus de Lully Adultes (voir p. 302-321 et 358-395)
par Raphaëlle Legrand Ateliers, culture musicale, visites guidées du Musée…
AMPHITHÉÂTRE – CITÉ DE LA MUSIQUE • ENTRÉE LIBRE

EN SEMAINE 141
MERCREDI 13 JANVIER  20H30
JEUDI 14 JANVIER  20H30
Concert symphonique

ORCHESTRE DE PARIS / CANELLAKIS
Trois visages de la spiritualité musicale se contemplent et se répondent  : l’expression déchirante du
deuil avec la miniature digne du Requiem qu’est la Musique funèbre maçonnique de Mozart ; l’appré-
hension émotionnelle de la douleur de la Vierge avec le poétique et immatériel Stabat Mater d’Arvo
Pärt  ; l’affirmation vigoureuse et presque païenne de la foi avec la Messe glagolitique de Janáček,
hommage à la vieille langue slave, mais aussi, en 1926, à l’énergie vitale de la jeune nation tchèque.

 O RCHESTRE DE PARIS
CHŒUR DE L’ORCHESTRE DE PARIS
 K ARINA CANELLAKIS DIRECTION
 A UŠRINĖ STUNDYTĖ  SOPRANO
 J ENNIFER JOHNSTON MEZZO-SOPRANO
 S TEFAN VINKE TÉNOR
 M IKHAÏL PETRENKO BASSE
 L IONEL SOW  CHEF DE CHŒUR

 Wolfgang Amadeus Mozart


 Musique funèbre maçonnique
 Arvo Pärt
 Stabat Mater
 Leoš Janáček
 Messe glagolitique
AVEC LE SOUTIEN DU CHANEL FUND

GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE


TARIFS : 52€ / 42€ / 37€ / 27€ / 20€ / 10€

AVANT LE CONCERT DU MERCREDI  19H30


Clé d’écoute
Messe glagolitique de Janáček par Marianne Frippiat
SALLE DE CONFÉRENCE – PHILHARMONIE • ENTRÉE LIBRE

KARINA CANELLAKIS

Série Grands témoins


JEUDI 14 JANVIER À 19H
Musiquer la langue par Lydie Salvayre, écrivaine
SALLE DE CONFÉRENCE – PHILHARMONIE
ENTRÉE LIBRE SUR RÉSERVATION

14 2 E N S E MAINE
SAMEDI 16 JANVIER  15H00 LUNDI 18 JANVIER  20H30
Concert symphonique Concert symphonique
GRAND EST
 O RCHESTRE PASDELOUP
ROMANTISMES
 O RCHESTRE DU CONSERVATOIRE DE PARIS
 M ARZENA DIAKUN DIRECTION
 J EAN-CLAUDE CASADESUS DIRECTION
 A LEXANDRA CONUNOVA VIOLON
 M IAH PERSSON SOPRANO
 Agata Zubel  DAVID KADOUCH PIANO
 In the Shade of an Unshed Tear  Robert Schumann
 Sergueï Prokofiev  Concerto pour piano
 Concerto pour violon no 1  Gustav Mahler
 Piotr Ilitch Tchaïkovski  Symphonie no 4
 Symphonie no 5 COPRODUCTION CONSERVATOIRE NATIONAL SUPÉRIEUR DE MUSIQUE ET DE
DANSE DE PARIS, PHILHARMONIE DE PARIS
PRODUCTION CONCERTS PASDELOUP

Après avoir enregistré en  2010 le Concerto sans orchestre – à


Le Premier Concerto pour violon de Prokofiev fut créé à Paris savoir la Troisième Sonate pour piano – de Schumann, David
en 1923. Préludant à cette page majeure du répertoire Kadouch interprète l’unique concerto avec orchestre que le
ainsi qu’à la Cinquième Symphonie de Tchaïkovski, l’œuvre de compositeur ait consacré à cet instrument. Également au
la Polonaise Agata Zubel, composée en  2016, déploie des programme, la Quatrième Symphonie de Mahler (1901), qui
couleurs chatoyantes. s’achève avec la lumineuse voix de la soprano suédoise Miah
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE Persson. Les artistes sont menés par Jean-Claude Casadesus,
TARIFS : 42€ / 37€ / 30€ / 22€ / 15€ / 10€ un chef qui sait renouveler sans cesse le lyrisme romantique.
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 42€ / 37€ / 30€ / 22€ / 15€ / 10€

SAMEDI 16 JANVIER  20H30


Concert symphonique
PROKOFIEV | IVAN LE TERRIBLE
 O RCHESTRE NATIONAL D’ÎLE-DE-FRANCE
CHŒUR STELLA MARIS
 PABLO GONZÁLEZ DIRECTION
 R ACHAEL WILSON MEZZO-SOPRANO
 STÉPHANE VARUPENNE  RÉCITANT (SOCIÉTAIRE DE LA
COMÉDIE-FRANÇAISE)
 O LIVIER BARDOT  CHEF DE CHŒUR

 Sergueï Prokofiev
 Ivan le Terrible
PRODUCTION ORCHESTRE NATIONAL D’ÎLE-DE-FRANCE

Après Alexandre Nevski, Sergueï Prokofiev et Sergueï


Eisenstein, collaborant une deuxième et dernière fois,
donnent naissance à un chef-d’œuvre cinématographique et
musical, Ivan le Terrible, puissante évocation du premier « tsar
de toutes les Russies ». La magistrale partition de Prokofiev
est présentée ici sous forme de cantate.
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
PLACES DE DERNIÈRE MINUTE
TARIFS : 35€ / 30€ / 26€ / 20€ / 15€ / 10€ LES MARDIS DE LA PHILHARMONIE
PHILHARMONIEDEPARIS.FR

W E E K- E N D 14 3
2E BIENNALE

PIERRE BOULEZ
Une semaine pour parcourir l’œuvre du compositeur
disparu en 2016, du piano à l’orchestre.

WEEK-END

XXX
Ad qui con niUci ut et iur? Totaeca ecabo. Vid et do-
luptatiis re alibus apit aut reperspero magnimus maio

EN PARTENARIAT AVEC LA PIERRE BOULEZ SAAL BERLIN


Outre les grandes partitions pour ensemble
ou orchestre, comme Répons ou Notations, cette
deuxième biennale consacrée à Pierre Boulez propose
une intégrale de son œuvre pour piano de 1945 à 2005.

VENDREDI 15 JANVIER  20H30


Concert

ENSEMBLE BOULEZ
BARENBOIM
 E NSEMBLE BOULEZ
 DANIEL BARENBOIM  PIANO, DIRECTION
 M ICHAEL BARENBOIM VIOLON
 K IAN SOLTANI VIOLONCELLE

 Claude Debussy
 Sonate pour violon et piano
 Sonate pour violoncelle et piano
 Jörg Widmann
 Duos pour violon et violoncelle
 Pierre Boulez
 Dérive 2
COPRODUCTION PIANO****, PHILHARMONIE DE PARIS

Dans un entretien de 2014 (musiksalon.universaledition.com),


Daniel Barenboim affirme que Dérive  2 est «  le vrai chef-
d’œuvre » de Pierre Boulez. Plusieurs fois révisée entre 1988
et 2006, cette partition dédiée à Elliott Carter était pour
le compositeur le fruit de « recherches sur la périodicité ».
Elle figure sur l’album Hommage à Boulez que Barenboim a
fait paraître en 2017.
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 52€ / 42€ / 37€ / 27€ / 20€ / 10€ DANIEL BARENBOIM

BIE N NAL E P IE RRE B OU LE Z 14 5


INTÉGRALE PIANO
Depuis les premières œuvres pianistiques de l’immédiat après-guerre, le clavier n’a cessé d’accompagner
Pierre Boulez dans ses expérimentations, tel un journal de bord.

SAMEDI 16 JANVIER  17H00 LUNDI 18 JANVIER  20H00


Récital piano Récital piano
 F LORENT BOFFARD PIANO  D IMITRI VASSILAKIS PIANO
 H IDÉKI NAGANO PIANO
 Pierre Boulez
 Notations  Pierre Boulez
 Sonate pour piano no 1  Sonate pour piano no 2
 Une page d’éphéméride  Structures (Livre II)
 Sonate pour piano no 3 (avec création de fragments inédits) COPRODUCTION ENSEMBLE INTERCONTEMPORAIN, PHILHARMONIE DE PARIS

LE STUDIO – PHILHARMONIE LE STUDIO – PHILHARMONIE


TARIF : 22€ TARIF : 22€

APRÈS LE CONCERT  19H00


Rencontre
Avec Agnès Simon-Reecht et Angela Ida De Benedictis
Entretien mené par Philippe Albèra
SALLE DE CONFÉRENCE – PHILHARMONIE • ENTRÉE LIBRE

À part Structures (Livre I) et Incises, les pièces jouées lors de ces deux ateliers ne font pas partie du catalogue d’œuvres reconnues
par le compositeur. Elles sont donc programmées, avec l’autorisation exceptionnelle des ayants droit, dans le cadre de deux
ateliers commentés par un musicologue qui retraceront leur genèse avec la projection de manuscrits.

SAMEDI 16 JANVIER  20H30 DIMANCHE 17 JANVIER  15H00


Concert atelier Concert atelier
 R ALPH VAN RAAT PIANO  M ICHAEL WENDEBERG PIANO
 N ICOLAS HODGES PIANO
 Pierre Boulez
 Variations pour piano main gauche  Pierre Boulez
 Trois Psalmodies  Structures (Livre I)
 Prélude, Toccata et Scherzo LE STUDIO – PHILHARMONIE
 Incises TARIF : 22€
 Fragment d’une esquisse
LE STUDIO – PHILHARMONIE
TARIF : 22€

14 6 BIE N NAL E P IE RR E B OU LE Z
DIMANCHE 17 JANVIER  16H30
Concert

RÉPONS
 E NSEMBLE INTERCONTEMPORAIN
 M ATTHIAS PINTSCHER DIRECTION
 O DILE AUBOIN ALTO
 S AMUEL FAVRE VIBRAPHONE
GILLES DUROT XYLOPHONE
 F RANÇOISE RIVALLAND CYMBALUM
 VALERIA KAFELNIKOV HARPE
 H IDÉKI NAGANO PIANO
 S ÉBASTIEN VICHARD PIANO
 A NDREW GERZSO, AUGUSTIN MULLER RÉALISATION
INFORMATIQUE MUSICALE IRCAM

 Pierre Boulez
 Anthèmes 2, pour alto et dispositif électronique
(création de la version pour alto)
 Répons, pour six solistes, ensemble, sons informatiques
et électronique en temps réel
COPRODUCTION ENSEMBLE INTERCONTEMPORAIN, PHILHARMONIE DE PARIS
EN PARTENARIAT AVEC L’IRCAM-CENTRE POMPIDOU

Le terme anglais anthem signifie « hymne religieux ». Quant


au répons, il fait alterner soliste et chœur durant l’office.
Ici, ces deux formes anciennes sont complètement réin-
ventées  : Anthèmes déconstruit la notion de thème, tandis
que Répons, page désormais classique de Pierre Boulez,
PIERRE BOULEZ met en scène une véritable chorégraphie des sons dans
l’espace.
À LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCE SALLE DES CONCERTS – CITÉ DE LA MUSIQUE
TARIF : 20€
EXPOSITION PIERRE BOULEZ  DU 12 JANVIER AU 7 MARS
Agnès Simon-Reecht, commissaire de l’exposition AVANT LE CONCERT  15H30
SITE FRANÇOIS MITTERRAND – GALERIE DES DONATEURS • ENTRÉE LIBRE Clé d’écoute
Répons de Boulez par Laurent Feneyrou
COLLOQUE LUNDI 18 JANVIER  9H00 À 19H15
AMPHITHÉÂTRE – CITÉ DE LA MUSIQUE • ENTRÉE LIBRE
L’Œuvre pour piano de Pierre Boulez (voir p. 385)
COPRODUCTION BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCE, PHILHARMONIE DE PARIS
SITE FRANÇOIS MITTERRAND – PETIT AUDITORIUM
PENDANT LE CONCERT  16H00
ENTRÉE LIBRE SUR RÉSERVATION : VISITES@BNF.FR Récréation musicale
Activité pour les enfants dont les parents sont au concert
CONFÉRENCE JEUDI 14 JANVIER  18H30 À 20H00
ENFANTS (DE 3 À 10 ANS)
Pierre Boulez, une conception moderne de la direction TARIF INCLUANT LE GOÛTER : 12€ PAR ENFANT
d’orchestre par Christian Merlin, musicologue, critique
musical et biographe de Pierre Boulez
SITE FRANÇOIS MITTERRAND – PETIT AUDITORIUM

CINÉMA DE MIDI MARDI 19 JANVIER  12H30 À 14H00


Répons film de Robert Cahen
La Naissance d’un geste film d’Olivier Mille
SITE FRANÇOIS MITTERRAND – PETIT AUDITORIUM

BIE N NAL E P IE RRE B OU LE Z 14 7


MARDI 19 JANVIER  20H30
Concert symphonique

STAATSKAPELLE
BERLIN
BARENBOIM
Lorsqu’il fut nommé à la tête de l’Orchestre de
Paris en  1975, Daniel Barenboim souhaita com-
mander à Pierre Boulez une œuvre nouvelle.
Revisitant la série de ses Notations pour piano
écrites en  1945, Boulez, explique Barenboim,
en a dès lors «  prélevé une petite cellule et en
a fait tout un monument  »  : un peu comme les
Variations Diabelli de Beethoven, les Notations
sont avant tout des « mutations ».

 S TAATSKAPELLE BERLIN
 DANIEL BARENBOIM DIRECTION LISA BATIASHVILI
 L ISA BATIASHVILI VIOLON

 Ludwig van Beethoven


 Concerto pour violon MERCREDI 20 JANVIER  19H00
 Richard Wagner Concert
 Prélude et Mort d’Isolde
 Pierre Boulez ALTO / MULTIPLES
 Notations I-IV et VII, pour orchestre  C HRISTOPHE DESJARDINS ALTO
COPRODUCTION PIANO****, PHILHARMONIE DE PARIS  G RAME  DISPOSITIF ÉLECTRONIQUE

GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE  Céline Steiner


TARIFS : 125€ / 100€ / 85€ / 60€ / 30€ / 10€  Œuvre nouvelle (commande de la Philharmonie de Paris, création)
 Pierre Boulez
 Messagesquisse (création française de la nouvelle version pour alto
et bande)
 Philippe Manoury
 Partita I, pour alto et électronique en temps réel
EN PARTENARIAT AVEC LE GRAME, CENTRE NATIONAL DE CRÉATION MUSICALE

Lorsqu’en 1976 Mstislav Rostropovitch invita des composi-


teurs à rendre hommage au mécène et chef d’orchestre suisse
Paul Sacher, Pierre Boulez répondit avec Messagesquisse,
pour sept violoncelles. Christophe Desjardins en donne une
version pour alto et bande, qui dialogue avec Partita  I de
Philippe Manoury et ses réminiscences schubertiennes ainsi
qu’avec une création de Céline Steiner.
LE STUDIO – PHILHARMONIE
TARIF : 20€

14 8 BIE N NAL E P IE RR E B OU LE Z
MERCREDI 20 JANVIER  20H30
JEUDI 21 JANVIER  20H30
Concert symphonique

ORCHESTRE DE PARIS / MORLOT
Le Visage nuptial et Initiale, deux partitions importantes de Boulez, contemplent en miroir des œuvres
de « l’âge d’or » de la musique française. C’est donc à une méditation sur la filiation, mais aussi sur une
éthique de la transparence au cœur de la modernité, que nous invite ce programme, riche de la magie
coloriste de La Mer de Debussy et de la sombre énergie du Concerto pour la main gauche de Ravel.

 O RCHESTRE DE PARIS
 C HŒUR DE CHAMBRE ACCENTUS*
 C HŒUR DE LA RADIO LETTONE**
 L UDOVIC MORLOT DIRECTION
 A UDREY LUNA SOPRANO
 A UDE EXTREMO MEZZO-SOPRANO
 P IERRE-LAURENT AIMARD PIANO
 R ICHARD WILBERFORCE  CHEF DE CHŒUR*
 S IGVARDS KĻAVA  CHEF DE CHŒUR**

 Pierre Boulez
 Initiale, pour sept cuivres
 Claude Debussy
 La Cathédrale engloutie (orchestration de Colin Matthews)
 Pierre Boulez
 Le Visage nuptial
 Maurice Ravel
 Concerto pour la main gauche AUDREY LUNA

 Claude Debussy
 La Mer
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 52€ / 42€ / 37€ / 27€ / 20€ / 10€

AUDE EXTREMO

BIE N NAL E P IE RRE B OU LE Z 14 9


JEUDI 21 JANVIER  20H30
Concert

CUMMINGS
 E NSEMBLE INTERCONTEMPORAIN
ENSEMBLE VOCAL LES MÉTABOLES
 L ÉO WARYNSKI DIRECTION

 Pierre Boulez
 Cummings ist der Dichter, pour seize voix et orchestre
 François Meïmoun
 Le Rite de la nuit noire – Voyage d’Artaud au Mexique,
pour ensemble (commande de l’Ensemble intercontemporain,
création)
 Giovanni Pierluigi da Palestrina
 Stabat Mater
 Francesco Filidei
 Requiem, pour voix et ensemble (commande de l’Ensemble
intercontemporain, des Métaboles, de la Casa da Música de Porto,
création française)
COPRODUCTION ENSEMBLE INTERCONTEMPORAIN, PHILHARMONIE DE PARIS

Le poète Edward Estlin Cummings (qui écrivait son nom


«  e.  e.  cummings  » sans majuscule) a poussé l’art de la
ponctuation jusqu’à l’extrême, ponctuant les syllabes ou
les lettres au sein d’un mot. Sans doute Pierre Boulez a-t-il
vu là une poétique proche de la sienne, lui qui aimait à
alterner les tenues résonantes et les interruptions sèches. LÉO WARYNSKI
François Meïmoun et Francesco Filidei prolongent ce goût
de la sonorité brisée.
SALLE DES CONCERTS – CITÉ DE LA MUSIQUE
TARIF : 20€

AUTRES ACTIVITÉS CE WEEK-END


Enfants et familles (voir p. 322-357)
Concerts, ateliers, activités au Musée…
Adultes (voir p. 302-321 et 358-395)
Ateliers, culture musicale, visites guidées du Musée…

15 0 BIE N NAL E P IE RR E B OU LE Z
VENDREDI 22 JANVIER  20H30 MARDI 26 JANVIER  20H30
Concert symphonique Concert symphonique

LA PATHÉTIQUE DON QUICHOTTE


 O RCHESTRE NATIONAL D’ÎLE-DE-FRANCE
 O RCHESTRE PHILHARMONIQUE DE RADIO FRANCE
 C ASE SCAGLIONE DIRECTION
 S ANTTU-MATIAS ROUVALI DIRECTION
 J OHANNES MOSER VIOLONCELLE
 B RYCE DESSNER  GUITARE ÉLECTRIQUE
 Richard Strauss
 Jean Sibelius
 Symphonie no 6  Don Quichotte
 Guillaume Connesson
 Bryce Dessner
 Œuvre nouvelle (création)
 Wires, pour guitare électrique et orchestre (création française)
 Maurice Ravel
 Piotr Ilitch Tchaïkovski
 Symphonie no 6 « Pathétique »  Daphnis et Chloé (Suite no 2)
PRODUCTION ORCHESTRE NATIONAL D’ÎLE-DE-FRANCE
PRODUCTION RADIO FRANCE

Dans Don Quichotte de Richard Strauss, le violoncelle soliste


Concise et minérale à la fois, la Sixième Symphonie de Sibelius
incarne « le chevalier à la triste figure » tandis que l’orchestre
ouvre ce concert qui se clôt sur une autre Sixième : la Pathétique
joue une multitude de thèmes et de motifs qui racontent en
de Tchaïkovski, superbe chant du cygne d’un compositeur
musique son histoire. Daphnis et Chloé évoque une intrigue
qui invente une forme inédite mêlant élégie, valse, marche
plus pastorale : celle de l’amour entre le berger Daphnis et
frénétique et déploration. Au pupitre, le jeune Santtu-
la pure Chloé, belle comme un jour qui se lève.
Matias Rouvali, musicien aussi électrique que la guitare de
Wires, qui sera donné en création française. GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 35€ / 30€ / 26€ / 20€ / 15€ / 10€
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 67€ / 56€ / 46€ / 31€ / 20€ / 10€
AVANT LE CONCERT  19H00
Rencontre
Avec Guillaume Connesson
Entretien mené par Jérémie Szpirglas
LUNDI 25 JANVIER  20H30 SALLE DE CONFÉRENCE – PHILHARMONIE • ENTRÉE LIBRE
Récital piano

ALEXANDRE
KANTOROW
 Johannes Brahms
 Quatre Ballades op. 10
 Variations sur un thème de Schumann op. 9
 Chaconne de J. S. Bach pour la main gauche
 Sonate no 3
Médaille d’or et grand prix du Concours Tchaïkovski
2019, le jeune pianiste né en 1997 possède déjà
une impressionnante discographie  : un disque de
sonates avec son père (le violoniste Jean-Jacques
Kantorow) puis trois autres disques, dont les trois concertos
de Saint-Saëns. Sa carrière internationale s’envole à une
allure fulgurante.
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 32€ / 28€ / 24€ / 19€ / 13€ / 10€
LA BOURSE AUX BILLETS
PHILHARMONIEDEPARIS.FR

EN SEMAINE 151
PAAVO JÄRVI BEATRICE RANA

MERCREDI 27 JANVIER  20H30


JEUDI 28 JANVIER  20H30
Concert symphonique

ORCHESTRE DE PARIS / PAAVO JÄRVI


Fantastique qualifie à la fois une brillante partition de jeunesse de Stravinski et la monumentale sym-
phonie de Berlioz. Avec son orchestre pléthorique et son imaginaire débridé, la partition de Berlioz
mérite assurément tous les superlatifs, quand le Concerto pour piano no 1 de Tchaïkovski, virtuose et
immensément populaire, est l’archétype même d’une grisante prodigalité épico-lyrique.

 O RCHESTRE DE PARIS
 PAAVO JÄRVI DIRECTION
 B EATRICE RANA PIANO

 Igor Stravinski
 Scherzo fantastique
 Piotr Ilitch Tchaïkovski
AVANT LE CONCERT DU MERCREDI  19H30
 Concerto pour piano no 1
Clé d’écoute
 Hector Berlioz Concerto pour piano no 1 de Tchaïkovski
 Symphonie fantastique par Anastasiia Syreishchikova-Horn
SALLE DE CONFÉRENCE – PHILHARMONIE • ENTRÉE LIBRE
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 62€ / 52€ / 42€ / 32€ / 20€ / 10€

15 2 E N S E MAINE
LIEDER WEEK-END

ET MELODIES
De
XXX
Ad grandes voix se
qui con niUci utrelaient pour une
et iur? Totaeca traversée
ecabo. Vid etdedo-
ce
répertoire chanté
luptatiis re alibusdont
apitles
autcontours sontmagnimus
reperspero loin d’êtremaio
figés.
Outre les chefs-d’œuvre allemands du genre
– Voyage d’hiver ou Chant du cygne de Schubert –,
cette semaine dédiée au lied s’ouvre aux mélodies
catalanes ainsi qu’à la création contemporaine ou au jazz.

SAMEDI 23 JANVIER  15H00 SAMEDI 23 JANVIER  17H00


Concert sur instruments du Musée Concert vocal
SALON ESPAGNOL PÉRIPLE
 J OSEP-RAMON OLIVÉ BARYTON  É LISE CHAUVIN SOPRANO
 T HIBAUT GARCIA  GUITARES ANTONIO DE TORRES 1883,  A LAIN BILLARD  CLARINETTE BASSE
ENRIQUE GARCÍA 1918, SANTOS HERNÁNDEZ 1931  T RIO K/D/M
Mélodies espagnoles et catalanes de Manuel de Falla,  A URÉLIEN GIGNOUX PERCUSSION
 A DÉLAÏDE FERRIÈRE PERCUSSION
Feliu Gasull, Miguel Llobet, Joaquín Nin,
 A NTHONY MILLET ACCORDÉON
Manuel Oltra, Maurice Ravel
 TANGUY VIEL RÉCITANT
et Regino Sáinz de la Maza
 Diana Soh
En la faisant dialoguer avec des pièces plus connues du  A/Z
répertoire (l’hommage de Ravel au héros de Cervantes
ou les Chansons populaires espagnoles de Manuel de  Falla),  Philippe Hurel
Josep-Ramon Olivé et Thibaut Garcia offrent au public un  Périple
aperçu de la création musicale catalane, depuis l’époque (commande du Trio K/D/M et de la Philharmonie de Paris, création)
de Miguel Llobet (1878-1938) jusqu’aux partitions plus
récentes de Manuel Oltra (1922-2015) et Feliu Gasull (né Tandis que la compositrice singapourienne Diana Soh (née
en 1959). en  1984) explore chaque lettre de l’alphabet en vingt-six
miniatures, Philippe Hurel met en musique les textes que
AMPHITHÉÂTRE – CITÉ DE LA MUSIQUE l’écrivain Tanguy Viel a rapportés d’un voyage autour du
TARIF : 26€
monde en cargo. Après l’opéra Les Pigeons d’argile (2014), leur
collaboration complice entraîne cette fois l’auditeur dans un
périple scandé de révélations.
LE STUDIO – PHILHARMONIE
TARIF : 22€

ACTIVITÉS CE SAMEDI
EN LIEN AVEC LIEDER ET MÉLODIES

Le Lab de 11h à 12h30


LA VOIX DES DEUX CÔTÉS DU RHIN
POUR TOUS DÈS 8 ANS • TARIFS : 10€ (ENFANT) / 14€ (ADULTE)

15 4 L IE D E R E T MÉ LOD I E S
FLORIAN BOESCH

SAMEDI 23 JANVIER  20H30


Récital vocal

VOYAGE D’HIVER
 F LORIAN BOESCH BARYTON
 M ALCOLM MARTINEAU PIANO

 Franz Schubert
 Winterreise
Après la parution du Voyage d’hiver de Florian Boesch et
Malcolm Martineau en  2011, la critique ne tarissait pas ACTIVITÉS CE DIMANCHE
d’éloges sur la « qualité expressionniste » du baryton autri- EN LIEN AVEC LIEDER ET MÉLODIES
chien. « Une touche métallique », selon Tim Ashley dans le
Guardian, l’empêche de verser dans un « lyrisme mielleux » Un dimanche en chœur de 14h à 17h
pour explorer plutôt « la vulnérabilité masculine » dans ce LIEDER ET MÉLODIES EN CHŒUR
pèlerinage vers la mort. POUR TOUS DÈS 8 ANS • TARIFS : 10€ (ENFANT) / 16€ (ADULTE)

SALLE DES CONCERTS – CITÉ DE LA MUSIQUE


TARIFS : 33€ / 26€
ET AUSSI
Enfants et familles (voir p. 322-357)
Concerts, ateliers, activités au Musée…
Adultes (voir p. 302-321 et 358-395)
Ateliers, culture musicale, visites guidées du Musée…

L IE D E R E T M É LOD I E S 15 5
DIMANCHE 24 JANVIER  14H30 OU 15H30 DIMANCHE 24 JANVIER  15H00
Concert-promenade au Musée Concert vocal
ENCHANTEMENT
 É LÈVES DU CONSERVATOIRE DE PARIS
L’INVITATION
MUSICIENS DE L’ORCHESTRE DE PARIS AU VOYAGE
COPRODUCTION CONSERVATOIRE NATIONAL SUPÉRIEUR DE MUSIQUE ET DE
DANSE DE PARIS, PHILHARMONIE DE PARIS
 C HŒUR DE CHAMBRE DE L’ORCHESTRE DE PARIS
CHŒUR DE CHAMBRE FIGURE HUMAINE
Trois perles de l’art vocal viennent enchanter le Musée : les  K ATHARINA SCHLENKER PIANO
Petits Concerts spirituels de Heinrich Schütz, les chants popu-  L IONEL SOW, DENIS ROUGER DIRECTION
laires de Beethoven et les chansons sans paroles de Fanny
Mendelssohn, interprétées sur un piano historique de la Mélodies et lieder de Lili et Nadia Boulanger,
collection. Peter Cornelius, Claude Debussy, Henri Duparc,
Gabriel Fauré, Charles Gounod, Augusta Holmès,
MUSÉE DE LA MUSIQUE – CITÉ DE LA MUSIQUE Fanny Mendelssohn, Clara Schumann,
EN FAMILLE (À PARTIR DE 8 ANS)
TARIF (ENTRÉE DU MUSÉE INCLUSE) : 9€ Hugo Wolf… (arrangements de Denis Rouger)
GRATUIT POUR LES MOINS DE 26 ANS
C’est sous l’invocation de Baudelaire que se place ce
programme – célébrant les noces de la poésie et de la
musique  – consacré à des transcriptions de mélodies et
de lieder pour chœur accompagné au piano. Si le lied, de
Schubert à Hugo Wolf, demeure inséparable de la culture
romantique, la mélodie est le témoignage d’un « âge d’or »
où règnent Gounod, Duparc, Fauré et Debussy.
SALLE DES CONCERTS – CITÉ DE LA MUSIQUE
TARIF : 22€

MARLIS PETERSEN

DIMANCHE 24 JANVIER  16H30


Récital vocal
MONDES INTÉRIEURS
 M ARLIS PETERSEN SOPRANO
 S TEPHAN MATTHIAS LADEMANN PIANO

Lieder et mélodies de Johannes Brahms,


Henri Duparc, Gabriel Fauré, Reynaldo Hahn,
Franz Liszt, Max Reger, Franz Schubert,
Hans Sommer, Richard Strauss, Richard Wagner,
Hugo Wolf…

Ces trois dernières années, la soprano allemande a fait


paraître une suite de trois albums sur le thème de « l’homme
et le lied  ». Leurs titres évocateurs – Welt (2017), Anders
Welt (2018) et Innen Welt (2019) – peuvent être traduits par
Le Monde, Un autre monde et Le Monde intérieur. C’est dire si les
récitals de Marlis Petersen sont composés avec soin.
AMPHITHÉÂTRE – CITÉ DE LA MUSIQUE
TARIF : 31€

15 6 L IE D E R E T MÉ LOD I E S
DIMANCHE 24 JANVIER  19H00
Récital vocal

JOYCE DIDONATO
SONG PLAY
Les mots de Louis Armstrong You got to love to be able to play (« Il faut aimer pour pouvoir jouer »)
ont inspiré l’album de la soprano américaine paru en février  2019. Elle y fait dialoguer le répertoire
opératique qui est habituellement le sien (Vivaldi, Paisiello, Caccini…) avec des standards de jazz
comme The Masquerade Is Over ou Lullaby of Birdland.

 J OYCE DIDONATO MEZZO-SOPRANO
 C RAIG TERRY  PIANO, ARRANGEMENTS
 PATRICK MULCAHY CONTREBASSE
 J IMMY MADISON PERCUSSIONS
 C HARLIE PORTER TROMPETTE
 L AUTARO GRECO BANDONÉON

Mélodies de Jerry Bock, Giulio Caccini, Zez Confrey,


Enrique Delfine, Duke Ellington, Tommaso Giordani,
Isham Jones, Benedetti Marcello, Giovanni Paisiello,
Alessandro Parisotti, Richard Rodgers, Gene Scheer,
George Shearing, Giuseppe Torelli
PRODUCTION LES GRANDES VOIX

GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE


TARIFS : 97€ / 87€ / 72€ / 47€ / 20€ / 10€

JOYCE DIDONATO

L IE D E R E T M É LOD I E S 15 7
MARDI 26 JANVIER  20H30
Spectacle

PÈRE ET FILS
 O RCHESTRE DE CHAMBRE DE PARIS
 L ARS VOGT  PIANO, DIRECTION
 C HRISTOPH PRÉGARDIEN TÉNOR
 J ULIAN PRÉGARDIEN TÉNOR
 A NNE ALVARO COMÉDIENNE
 T HIERRY THIEÛ NIANG CHORÉGRAPHIE
 J IMMY BOURY LUMIÈRES

Lieder de Ludwig van Beethoven et Franz Schubert


(arrangements de Clara Olivares)
COPRODUCTION ORCHESTRE DE CHAMBRE DE PARIS, PHILHARMONIE DE PARIS

C’est un fait unique qu’un père et un fils chantent tout


autant l’un que l’autre le répertoire du lied allemand. C’est
encore plus incroyable de les faire dialoguer sur scène, avec
la complicité du pianiste et chef d’orchestre Lars Vogt,
adepte de la géométrie variable. L’œil et le geste compléte-
ront ce programme de véritable « art total » intimiste.
CHRISTOPH ET JULIAN PRÉGARDIEN
SALLE DES CONCERTS – CITÉ DE LA MUSIQUE
TARIFS : 33€ / 26€

MERCREDI 27 JANVIER  20H30 VENDREDI 29 JANVIER  20H30


Concert sur instrument du Musée Récital vocal
SALON ROMANTIQUE
 G EORG NIGL BARYTON
CHANT DU CYGNE
 C HRISTIAN GERHAHER BARYTON
 O LGA PASHCHENKO  PIANO GEBAUHR VERS 1855,
 G EROLD HUBER PIANO
PIANO*
 Franz Schubert
 Franz Schubert
 Schwanengesang
 Lieder
 Ludwig van Beethoven En 2018, le duo Gerhaher-Huber fêtait ses 30 ans de com-
 An die ferne Geliebte plicité musicale ininterrompue. À cette occasion, le critique
du New York Times écrivait que les noms des deux partenaires
 Wolfgang Rihm étaient devenus synonymes de « perfection ». Leur premier
 Vermischter Traum (création française)* disque (2000) était consacré aux derniers lieder achevés par
Le piano du facteur prussien Carl Julius Gebauhr conservé Schubert avant sa mort – le frère du compositeur les a réunis
au Musée de la musique, aux qualités sonores représenta- en un recueil intitulé Schwanengesang (Chant du cygne).
tives de l’esthétique romantique allemande et viennoise, SALLE DES CONCERTS – CITÉ DE LA MUSIQUE
accompagne des lieder de Beethoven et de Schubert. Mais TARIFS : 43€ / 32€
ce sera sur piano moderne que se déroulera la création fran-
çaise d’une nouvelle œuvre de Wolfgang Rihm sur des vers
du poète baroque de langue allemande Andreas Gryphius,
né en Silésie.
AMPHITHÉÂTRE – CITÉ DE LA MUSIQUE
TARIF : 33€

15 8 L IE D E R E T MÉ LOD I E S
ZUBIN MEHTA

VENDREDI 29 JANVIER  20H30


Concert symphonique

BAVIÈRE / MEHTA
Zubin Mehta, qui a récemment quitté l’Orchestre Philharmonique d’Israël après cinquante années
de fidèle complicité, se produit à la tête des plus grands orchestres. Son programme confronte la
Symphonie no 7 de Dvořák, résolument romantique, à l’ascétisme de la Symphonie en trois mouvements
de Stravinski.

 SYMPHONIEORCHESTER DES BAYERISCHEN RUNDFUNKS AVANT LE CONCERT  19H30


 Z UBIN MEHTA DIRECTION Clé d’écoute
Symphonie en trois mouvements de Stravinski par Lucie Kayas
 Richard Wagner SALLE DE CONFÉRENCE – PHILHARMONIE • ENTRÉE LIBRE
 Ouverture de Rienzi
 Igor Stravinski
 Symphonie en trois mouvements
 Antonín Dvořák
 Symphonie no 7
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 87€ / 77€ / 62€ / 42€ / 20€ / 10€

EN SEMAINE 15 9
WEEK-END

JAZZ.E
Focus sur les compositrices qui écrivent l’histoire du jazz.
Elles le renouvellent aujourd’hui, toujours plus librement.
Un autre regard sur l’histoire
du jazz, d’habitude incarnée
majoritairement par des
hommes. Ces concerts mettent
en avant des compositrices
qui ont écrit et continuent
à faire vivre cette musique
faite de liberté.

MARION RAMPAL

SAMEDI 30 JANVIER  11H00 SAMEDI 30 JANVIER  18H00


DIMANCHE 31 JANVIER  11H00
Conférence-concert
Spectacle en famille
SUPER JAZZ WOMEN
L’ÎLE AUX CHANTS MÊLÉS  C HLOÉ CAILLETON CHANT
 M ARION RAMPAL CHANT  G UILLAUME HAZEBROUCK PIANO
 P IERRE-FRANÇOIS BLANCHARD  PIANO, CLAVIERS
 S ÉBASTIEN LLADO  TROMBONE, CONQUES Terry Pollard, Mary Lou Williams, Mary Osborne, Melba
 Illustrations de Cécile McLorin Salvant Liston, Dolly Jones, Carla Bley, Maria Schneider… Vous
 Texte de Martin Sarrazac connaissez ? À quelques exceptions près, l’histoire du jazz
n’a retenu que des noms masculins, laissant dans l’ombre
«  Cette île où les chants se mêlent, elle existe vraiment  !  » nombre de compositrices et musiciennes productives et
Imaginé par Marion Rampal, ce spectacle explore les métis- audacieuses. Cette conférence-concert interroge la place des
sages de la musique et des chansons. Les musiciens s’y font femmes dans cette musique et invite à en relire l’histoire à
explorateurs, collectionneurs, marins rêveurs et amoureux travers leurs portraits.
d’utopies. Petits et grands pourront suivre le voyage des mélo- LE STUDIO – PHILHARMONIE
dies chantées au son des coquillages et du piano préparé. TARIF : 22€

AMPHITHÉÂTRE – CITÉ DE LA MUSIQUE


EN FAMILLE (ENFANTS À PARTIR DE 6 ANS)
TARIFS : 10€ (ENFANT) / 14€ (ADULTE)

WE E K-E N D J A Z Z . E 161
SAMEDI 30 JANVIER  20H30
Concert

CARLA BLEY / MARY LOU WILLIAMS


Célébration de deux des plus grandes compositrices du jazz, Carla Bley et Mary Lou Williams. La
première contribua à renouveler l’écriture et l’arrangement avec facétie, intégrant un ensemble de
références éclectiques (opéra, blues, airs folkloriques…). La seconde, aujourd’hui disparue, mentor
de Thelonious Monk ou Dizzy Gillespie, mais également arrangeuse et compositrice prolifique, est une
pionnière avant-gardiste trop oubliée et sans doute la première grande figure féminine du jazz.
PREMIÈRE PARTIE

MARY’S IDEAS
UMLAUT BIG BAND
JOUE MARY LOU WILLIAMS
 P IERRE-ANTOINE BADAROUX DIRECTION
 Mary Lou Williams
 Arrangements et compositions originales
SECONDE PARTIE

CARLA BLEY
 U MLAUT BIG BAND
 C HŒUR DE JEUNES GARÇONS
 C ARLA BLEY PIANO
 S TEVE SWALLOW BASSE
 Carla Bley
 Une leçon française
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE CARLA BLEY
TARIFS : 42€ / 32€ / 22€

DIMANCHE 31 JANVIER  16H00


Concert
ORCHESTRE NATIONAL DE JAZZ
RITUELS
 F RÉDÉRIC MAURIN  DIRECTION ARTISTIQUE
Œuvres d’Ellinoa, Sylvaine Hélary et Leïla Martial
Dans cette version acoustique, l’orchestre présente différents
tableaux sonores poétiques qui évoquent le temps comme un
éternel retour. Fascinante œuvre aux allures d’oratorio, où la
voix est convoquée tel un instrument à part, ce programme
met en lumière trois compositrices françaises d’aujourd’hui.
LE STUDIO – PHILHARMONIE
TARIF : 22€

16 2 WE E K-E N D J AZZ . E
DIMANCHE 31 JANVIER  17H30
Concert

RHODA SCOTT
LADIES ALL-STAR
L’organiste et compositrice américaine installée
de longue date en France célèbre l’affirmation
des musiciennes dans le jazz, un mouvement
dont elle fut l’une des pionnières.Découverte par
Count Basie, elle a travaillé avec les plus grands,
de Ray Charles à Ella Fitzgerald. Son écriture
musicale est autant influencée par le jazz que par
le blues et le gospel.

 R HODA SCOTT  ORGUE HAMMOND B3


 S OPHIE ALOUR  SAXOPHONE TÉNOR
 G ÉRALDINE LAURENT  SAXOPHONE ALTO
 L ISA CAT-BERRO  SAXOPHONE ALTO RHODA SCOTT
 C ÉLINE BONACINA  SAXOPHONE BARYTON
 J ULIE SAURY BATTERIE
 A NNE PACEO BATTERIE DIMANCHE 31 JANVIER  19H00
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE Concert

JAZZ NEW SOUNDS


TARIFS : 35€ / 25€ / 20€

PREMIÈRE PARTIE
 E VE RISSER  DIRECTION, COMPOSITION
 R ED DESERT ORCHESTRA

DEUXIÈME PARTIE
 G URLS
 H ANNA PAULSBERG SAXOPHONE
 R OHEY TAALAH VOIX
 E LLEN ANDREA WANG CONTREBASSE

TROISIÈME PARTIE
 H ELEN SUNG TRIO
 H ELEN SUNG PIANO
 R EUBEN ROGERS BASSE
ACTIVITÉS CE DIMANCHE  T ERREON GULLY BATTERIE
EN LIEN AVEC JAZZ .E
Trois compositrices d’aujourd’hui comme autant de façons
Café musique de 11h à 12h30 d’aborder l’écriture jazz  : la Française Eve Risser mêle
LES FEMMES DU JAZZ jazz contemporain européen et traditions de l’Afrique de
Par Alex Dutilh l’Ouest  ; la Norvégienne Hanna Paulsberg développe un
TOUT PUBLIC • ENTRÉE LIBRE
répertoire gorgé de soul et de groove ; enfin, l’Américaine
Un dimanche en orchestre de 14h à 18h Helen Sung prolonge la tradition du jazz post-bop avec un
GERSHWIN, UN AMÉRICAIN À PARIS trio de très haut vol.
POUR TOUS DÈS 8 ANS • TARIFS : 10€ (ENFANT) / 18€ (ADULTE)
SALLE DES CONCERTS – CITÉ DE LA MUSIQUE
TARIFS : 36€ / 25€

WE E K-E N D J A Z Z . E 16 3
CHRISTOPHE ROUSSET

LUNDI 1ER FÉVRIER  20H30 MARDI 2 FÉVRIER  20H30


Concert symphonique Opéra en concert

LARS VOGT SALIERI | ARMIDA


 O RCHESTRE DE CHAMBRE DE PARIS Musique d’Antonio Salieri
 L ARS VOGT  PIANO, DIRECTION Livret de Marco Coltellini d’après le Tasse

 Robert Schumann  L ES TALENS LYRIQUES


 Concerto pour piano  C HŒUR DE CHAMBRE DE NAMUR
 Ouverture de Genoveva  C HRISTOPHE ROUSSET DIRECTION
 Kinderszenen (extraits)  L ENNEKE RUITEN ARMIDA
 Symphonie no 2  T ERESA IERVOLINO ISMENE
COPRODUCTION ORCHESTRE DE CHAMBRE DE PARIS, PHILHARMONIE DE PARIS
 VANNINA SANTONI RINALDO
 A SHLEY RICHES UBALDO
Avec le Concerto pour piano de Schumann, qu’il a interprété en
finale, Lars Vogt a remporté le deuxième prix du Concours Les Talens Lyriques exhument régulièrement quelques
international de Leeds 1990. Récemment nommé directeur perles parmi les opéras d’Antonio Salieri, dont le grand
musical de l’Orchestre de chambre de Paris, il consacre un public ne retient souvent que sa rivalité avec Mozart. Drame
concert entier à ce compositeur « fétiche », tour à tour seul en trois actes d’après La Jérusalem délivrée du Tasse, Armida fut
au piano, dialoguant avec l’orchestre depuis son clavier ou créée au Burgtheater de Vienne en  1771. Salieri y marie
au pupitre. avec bonheur la richesse mélodique de l’opéra italien et le
cadre formel de la tragédie lyrique française.
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 52€ / 42€ / 37€ / 27€ / 20€ / 10€ GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 42€ / 37€ / 30€ / 22€ / 15€ / 10€

16 4 E N S E MAINE
EMILY LOIZEAU ALBIN DE LA SIMONE

MARDI 2 FÉVRIER  20H30


MERCREDI 3 FÉVRIER  20H30
JEUDI 4 FÉVRIER  20H30
Concert

HOMMAGE À SHELLER EN SOLITAIRE


LES 30 ANS D’« UN HOMME HEUREUX »
AVEC ALBIN DE LA SIMONE, EMILY LOIZEAU, L (RAPHAËLE LANNADÈRE)

En 1991, William Sheller sort Sheller en solitaire, un album piano-voix enregistré en public au
Studio Davout que rien ne destine au succès commercial. Pourtant, la chanson Un homme heureux et
le disque triomphent aux Victoires de la Musique et s’inscrivent au panthéon de la chanson française.
Trente ans plus tard, la scène actuelle célèbre un album essentiel et sensible ainsi que son créateur.
SALLE DES CONCERTS – CITÉ DE LA MUSIQUE
TARIFS : 33€ / 26€

EN SEMAINE 16 5
MERCREDI 3 FÉVRIER  20H30
JEUDI 4 FÉVRIER  20H30
Concert symphonique

ORCHESTRE
DE PARIS
VAN ZWEDEN
C’est tout le génie viennois qui se concentre dans
ce programme. Dramatique et lyrique, le Concerto
n° 23 est l’un des plus parfaits jamais écrits
par Mozart, quand la Symphonie n° 1 de Mahler
semble déjà condenser, en ses quatre mouve-
ments, les caractéristiques d’un style inimitable :
grandes nappes sonores, inspirations méditatives
et fantastiques, réactivation tragique de l’esprit du
lied ourlée de délicate ironie.

 O RCHESTRE DE PARIS
 J AAP VAN ZWEDEN DIRECTION
 K HATIA BUNIATISHVILI PIANO
JAAP VAN ZWEDEN
 Wolfgang Amadeus Mozart
 Concerto pour piano no 23
 Gustav Mahler
 Symphonie no 1 « Titan »
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 62€ / 52€ / 42€ / 32€ / 20€ / 10€ SAMEDI 6 FÉVRIER  11H00
Concert en famille
ONDIN ET LA PETITE SIRÈNE
Musique de Julien Le Hérissier
Livret de Julie Martigny
 O RCHESTRE NATIONAL D’ÎLE-DE-FRANCE
 C HRISTOPHE MANGOU DIRECTION
 J ULIE MARTIGNY RÉCITANTE
PRODUCTION ORCHESTRE NATIONAL D’ÎLE-DE-FRANCE

La Petite Sirène d’Andersen se trouve téléportée au


xxie siècle et fait équipe avec un enfant, Ondin, pour tenter
ACTIVITÉS EN SEMAINE de sauver les océans et le monde. Animé par l’orchestre, ce
conte participatif vous invite à prendre part au spectacle en
Enfants et familles (voir p. 322-357) apportant votre propre instrument de percussion, fabriqué
Concerts, ateliers, activités au Musée… avec des matériaux de récupération.
Adultes (voir p. 302-321 et 358-395)
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
Ateliers, culture musicale, visites guidées du Musée… EN FAMILLE (ENFANTS À PARTIR DE 4 ANS)
TARIFS : 10€ (ENFANT) / 14€ (ADULTE)

16 6 E N S E MAINE
WEEK-END

ORGUES
Seul ou dialoguant avec l’orchestre, de Bach à Dusapin,
le roi des instruments dans tous ses états.
Son caractère monumental
semble le vouer à l’immobil-
ité, mais l’orgue est le théâtre
d’improvisations débridées.
« Qu’est-ce qu’une fausse note
dans une improvisation ? »
demande Wayne Marshall.
« Il n’y en a pas. »

OLIVIER LATRY

VENDREDI 5 FÉVRIER  20H30 SAMEDI 6 FÉVRIER  15H00


Concert symphonique Concert symphonique

DUSAPIN | WAVES SYMPHONIE AVEC ORGUE


 O RCHESTRE PASDELOUP
 O RCHESTRE PHILHARMONIQUE DE RADIO FRANCE
 M YKOLA DIADIURA DIRECTION
 A LAIN ALTINOGLU DIRECTION
 R APHAËLLE MOREAU VIOLON
 O LIVIER LATRY ORGUE
 M ATHIAS LECOMTE ORGUE
 Béla Bartók
 Ludwig van Beethoven
 Concerto pour orchestre
 Concerto pour violon
 Diana Syrse
 Camille Saint-Saëns
 Œuvre nouvelle (commande de Radio France, création)
 Symphonie no 3 « Avec orgue »
 Pascal Dusapin PRODUCTION CONCERTS PASDELOUP
 Waves – Duo pour orgue et orchestre (commande de l’Elbphil-
harmonie Hamburg, de l’Orchestre symphonique de Montréal, de Saint-Saëns a étudié l’orgue au Conservatoire de Paris, où
La Monnaie/De Munt, de Radio France, de la Philharmonie de il obtint un premier prix en 1851. Après avoir été l’orga-
Paris et de l’Orchestre de la Suisse romande, création française) niste de l’église Saint-Merri, il fut nommé à la Madeleine
PRODUCTION RADIO FRANCE DANS LE CADRE DU FESTIVAL PRÉSENCES en 1857. « Saint-Saëns organiste, ce n’est pas le numéro un,
c’est le numéro seul », disait de lui Franz Liszt, à la mémoire
« J’ai beaucoup réfléchi à faire un opéra sur Waves de Virgi- duquel est dédiée la Troisième Symphonie, composée en 1886.
nia Woolf », confie Pascal Dusapin, qui explique que c’est
là l’origine de son intérêt « pour les vagues ». Ayant aban- GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 42€ / 37€ / 30€ / 22€ / 15€ / 10€
donné son projet opératique, il a écrit son « duo » (plutôt
qu’un concerto) pour orgue et orchestre de manière à créer
des « mouvements de surface », une véritable « tectonique
des formes ».
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 47€ / 40€ / 30€ / 20€ / 15€ / 10€

16 8 WE E K-E N D O RGU E S
SAMEDI 6 FÉVRIER  15H00 SAMEDI 6 FÉVRIER  17H00
DIMANCHE 7 FÉVRIER  11H00
Récital orgue

CAMERON
Spectacle en famille
MURMURES MACHINES
 L ES VIBRANTS DÉFRICHEURS CARPENTER
Sur scène, plus de cinquante instruments de musique  Johann Sebastian Bach
automates s’animent un à un comme par magie. Les deux  Prélude et Fugue BWV 552
musiciens complices –  l’un au basson, l’autre à l’orgue
(« machine maîtresse » de cet orchestre) – partagent mélo-  Modest Moussorgski
dies et rythmes avec minipianos, violons, cloches, coucous  Tableaux d’une exposition (arrangement de Cameron Carpen-
ter)
suisses, casseroles et jouets. Grand chahut poétique où les
sons crissent, croassent, tintinnabulent, murmurent… Cameron Carpenter refuse de cautionner la bourgeoisie
AMPHITHÉÂTRE – CITÉ DE LA MUSIQUE de l’orgue (ce qu’il appelle « l’orguoisie »). Bouleversant
EN FAMILLE (ENFANTS À PARTIR DE 5 ANS) les attentes, il joue avec brio de la palette de sonorités
TARIFS : 10€ (ENFANT) / 14€ (ADULTE)
(des échantillons d’innombrables orgues de par le monde)
de l’instrument qu’il a fait construire, afin d’offrir des
versions inattendues du répertoire classique. Il a gravé son
arrangement de Tableaux d’une exposition en 2006.
SALLE DES CONCERTS – CITÉ DE LA MUSIQUE
TARIFS : 26€ / 20€

CAMERON CARPENTER

AU CONSERVATOIRE DE PARIS
CONCERTS D’ORGUE  SAMEDI 6 FÉVRIER DE 14H À 18H
Élèves et professeurs de la classe d’orgue du Conservatoire
de Paris
SALLE D’ORGUE • ENTRÉE LIBRE

WE E K-E N D ORG U E S 16 9
SAMEDI 6 FÉVRIER  20H30
Concert symphonique

LETTONIE / POGA
Avant les pages symphoniques classiques de Rachmaninoff et Strauss (son Zarathoustra
inspiré par l’œuvre de Nietzsche), le chef letton dirige Voice of the Ocean. Ce concerto pour
orgue écrit en  2014 s’ouvre sur une citation de la toccata en ré mineur de Bach  : comme
l’explique Iveta Apkalna (dédicataire de la partition), Bach, pour Ēriks Ešenvalds, « c’est l’océan ».

 O RCHESTRE NATIONAL
SYMPHONIQUE DE LETTONIE
 A NDRIS POGA DIRECTION
 I VETA APKALNA ORGUE

 Ēriks Ešenvalds
 Voice of the Ocean, pour orgue et orchestre
 Serge Rachmaninoff
 Symphonie no 3
 Richard Strauss
 Ainsi parlait Zarathoustra
PRODUCTIONS INTERNATIONALES ALBERT SARFATI

GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE


TARIFS : 62€ / 52€ / 42€ / 32€ / 20€ / 10€

IVETA APKALNA

LA BOURSE AUX BILLETS


PHILHARMONIEDEPARIS.FR

17 0 WE E K-E N D O RGU E S
CATHERINE SIMONPIETRI

DIMANCHE 7 FÉVRIER  15H00 DIMANCHE 7 FÉVRIER  17H00


Concert Concert

CHŒURS D’ORGUE BACH CONCERTOS


 S EQUENZA 9.3 POUR ORGUE
CHŒURS D’ENFANTS ET D’ADULTES D’ÎLE-DE-FRANCE  L ES MUFFATTI
 C ATHERINE SIMONPIETRI DIRECTION  B ART JACOBS ORGUE
 H AMPUS LINDWALL ORGUE
 Johann Sebastian Bach
 S OPHIE BOUCHERON  CHEFFE DE CHŒUR
 Concerto d’après les Cantates BWV 169 et 49
 Arvo Pärt  Sinfonia de la Cantate « Ich steh’ mit einem Fuß im Grabe »
 De profundis BWV 156
 Sinfonia de la Cantate « Die Elenden sollen essen » BWV 75
 Helena Tulve  Concerto d’après les Cantates BWV 1041 et 1058
 Œuvre nouvelle (commande de la Philharmonie de Paris, création)  Sinfonia de la Cantate « Wir danken dir, Gott, wir danken
 Noriko Baba dir » BWV 29
 Five Workouts for Organist  Concerto d’après les Cantates BWV 146 et 188,
et le Concerto BWV 1052
 Lucia Ronchetti
 Les Paroles gelées, pour chœur d’orgue, orgue et ensemble L’ensemble belge Les Muffatti et l’organiste Bart Jacobs ont
vocal (commande de la Philharmonie de Paris, création) fait paraître en 2019 un disque en forme de défi. Cet enre-
gistrement reconstituait les concertos pour orgue et cordes
L’orgue aux 7 000 tuyaux de la Philharmonie étend encore
de Bach – aucun n’a survécu – à partir des parties solistes
ses registres pour transformer la salle en instrument : c’est
confiées à l’instrument dans les cantates du compositeur,
le sens du « chœur d’orgue » formé de plusieurs centaines
notamment celles de 1726.
de chanteurs qui, dans la création de Lucia Ronchetti, dia-
loguent avec l’instrument en chantant ou en soufflant dans AMPHITHÉÂTRE – CITÉ DE LA MUSIQUE
TARIF : 33€
des tuyaux de bois. La spatialisation des chœurs renforce la
magie acoustique.
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 18€ / 12€

WE E K-E N D ORG U E S 171


DIMANCHE 7 FÉVRIER  18H00
Récital orgue

WAYNE MARSHALL
Comme ses grands prédécesseurs qui ont façonné le répertoire organistique, Wayne Marshall est un
improvisateur chevronné, mais également un transcripteur passionné. Ce récital se conclut par une
relecture libre et improvisée de mélodies de Verdi, parfois sur des thèmes proposés par le public.

 Andrew Ager
 Toccata et Fugue
 George Baker
 Deux Évocations
 Roger Ducasse
 Pastorale
 Healey Willan
 Introduction, Passacaglia et Fugue
 Giuseppe Verdi
 Ouverture d’Un bal masqué (arrangement de Wayne Marshall)
 Spuntato ecco (extrait de Don Carlo)
 Wayne Marshall
 Improvisations sur des thèmes de Verdi
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 25€ / 15€ / 10€

WAYNE MARSHALL

ET AUSSI CE WEEK-END
Enfants et familles (voir p. 322-357)
Concerts, ateliers, activités au Musée…
Adultes (voir p. 302-321 et 358-395)
Ateliers, culture musicale, visites guidées du Musée…

17 2 WE E K-E N D O RGU E S
LUNDI 8 FÉVRIER  20H30 MARDI 9 FÉVRIER  19H00
Concert Musique de chambre

RAMEAU / CURRENTZIS BOHÊME
 M USICIENS DE L’ORCHESTRE DE PARIS
LE SON DE LA LUMIÈRE SOLISTES DE L’ENSEMBLE INTERCONTEMPORAIN
 M USICAETERNA
 Leoš Janáček
 T EODOR CURRENTZIS DIRECTION
 Concertino, pour piano et six instruments
 N ADINE KOUTCHER SOPRANO
 Bohuslav Martinů
 Jean-Philippe Rameau  La Revue de cuisine, suite pour six instruments
 Extraits de Zaïs, Hippolyte et Aricie, Les Indes galantes,
Zoroastre, Les Boréades, Platée, Dardanus, Castor et  Miroslav Srnka
Pollux, Naïs  Milky Way, pour trompette et piano (création française)
 Nina Šenk
Inclassable et transgressif, Teodor Currentzis n’en finit pas  Reflections, pour trompette et piano
de surprendre le public par ses relectures du répertoire
prétendument établi. Il en donne une nouvelle preuve Venues de Bohême, deux œuvres singulières : le Concertino de
avec cette mosaïque d’extraits de célèbres pages de Jean- Janáček (1925), qui décrit la colère d’un hérisson, la danse
Philippe Rameau dont il ravive la fraîcheur avec une liberté d’un écureuil ou le regard d’un hibou  ; La Revue de cuisine
ébouriffante. de Martinů (1927), suite de ballet sur les amours d’une
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE casserole et d’un couvercle. Également au programme, des
TARIFS : 52€ / 42€ / 37€ / 27€ / 20€ / 10€ œuvres récentes du Tchèque Miroslav Srnka (né en 1975) et
de la Slovène Nina Šenk (née en 1982).
LE STUDIO – PHILHARMONIE
TARIF : 33€

TEODOR CURRENTZIS

EN SEMAINE 17 3
SEMYON BYCHKOV

MARDI 9 FÉVRIER  20H30


Concert symphonique

CZECH PHILHARMONIC / BYCHKOV
En 1990, Katia et Marielle Labèque ont gravé un album consacré aux concertos de Mozart pour deux et
pour trois pianos avec Semyon Bychkov. Le Concerto pour deux pianos a été composé en 1779, pour
être joué par Mozart lui-même et sa sœur Nannerl, elle aussi pianiste accomplie. Également au programme,
la création française d’une œuvre de Bryce Dessner, dont Katia et Marielle Labèque ont donné le
concerto pour deux pianos à la Philharmonie en 2018.

 C ZECH PHILHARMONIC
 S EMYON BYCHKOV DIRECTION
 K ATIA LABÈQUE PIANO
 M ARIELLE LABÈQUE PIANO

 Bryce Dessner
 Œuvre nouvelle (création française)
 Wolfgang Amadeus Mozart
 Concerto pour deux pianos
 Antonín Dvořák
 Symphonie no 9 « Du Nouveau Monde »
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 67€ / 56€ / 46€ / 31€ / 20€ / 10€

17 4 E N S E MAINE
ESA-PEKKA SALONEN IRÉNE THEORIN

VENDREDI 12 FÉVRIER  20H30


DIMANCHE 14 FÉVRIER  16H30
Opéra en concert

ELEKTRA / ORCHESTRE DE PARIS
Opéra hors norme, drame en un acte de la démence et de la sauvagerie, Elektra demeure pour
l’auditeur une expérience inoubliable. Pour le premier fruit de sa collaboration avec Hofmannsthal,
Strauss déchaîne en effet les forces d’un orchestre colossal, dont la masse semble ensevelir des voix
poussées à leur paroxysme. À l’aube du xxe siècle, les cadres fixés par Wagner éclatent sous la fureur
d’une obsessionnelle tragédie de la vengeance qui n’a rien perdu de son incroyable radicalité.

Musique de Richard Strauss PENDANT LE CONCERT DU DIMANCHE  16H00


Livret de Hugo von Hofmannsthal
Récréation musicale
 O RCHESTRE DE PARIS Activité pour les enfants dont les parents sont au concert
 C HŒUR DE L’ORCHESTRE DE PARIS ENFANTS (DE 3 À 10 ANS)
ÉLÈVES DU CONSERVATOIRE DE PARIS TARIF INCLUANT LE GOÛTER : 12€ PAR ENFANT
(DÉPARTEMENT DES DISCIPLINES VOCALES)
AVANT LE CONCERT DU VENDREDI  19H30
 E SA-PEKKA SALONEN DIRECTION
 I RÉNE THEORIN ELEKTRA Clé d’écoute
 L ISE DAVIDSEN CHRYSOTHEMIS Elektra de Strauss par Jean-Jacques Velly
 A NNA LARSSON KLYTÄMNESTRA SALLE DE CONFÉRENCE – PHILHARMONIE • ENTRÉE LIBRE
 STEFAN VINKE ÄGISTH
 P EIXIN CHEN OREST
 L IONEL SOW  CHEF DE CHŒUR
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 82€ / 72€ / 57€ / 37€ / 20€ / 10€

W E E K- E N D 17 5
CHINE (1) WEEK-END

Sept instantanés de l’Empire du milieu, puisés dans son


patrimoine comme dans l’imaginaire qu’il suscite.
Ad qui con niUci ut et iur? Totaeca ecabo. Vid et do-
luptatiis re alibus apit aut reperspero magnimus maio
VENDREDI 12 FÉVRIER  18H00 ET 20H30
Spectacle en famille

MARCO POLO
Musique d’Arthur Lavandier
La tradition du Nouvel An, Textes de Frédéric Boyer
l’opéra kunqu ou le nü shu  O RCHESTRE DE CHAMBRE DE PARIS
CHŒUR D’ENFANTS DE L’ORCHESTRE DE PARIS
(une écriture secrète des  M ARZENA DIAKUN DIRECTION
femmes du Hunan), ces facettes  V INCENT VANTYGHEM  MARCO POLO
 S AFIR BEHLOUL  LE PÈRE
de la Chine dialoguent avec  L ÉA TROMMENSCHLAGER  LA VOIX
la légende de Marco Polo  L IONEL SOW  CHEF DE CHŒUR
 F RANÇOISE PÉTROVITCH, HERVÉ PLUMET VIDÉO
et l’exotisme de Vivaldi.  LODIE KARDOUSS  MISE EN ESPACE
COPRODUCTION ORCHESTRE DE CHAMBRE DE PARIS, PHILHARMONIE DE PARIS

Avec la complicité de l’écrivain Frédéric Boyer, Arthur


Lavandier, auteur de trois opéras, puise dans Le Devisement
du monde, ouvrage relatant les souvenirs des voyages qui ont
mené Marco Polo jusqu’en Chine. Le portrait auquel on
assiste est toutefois moins celui d’un explorateur légendaire
MERCREDI 10 FÉVRIER  20H30
que celui d’un homme pris dans une quête infinie et assailli
Opéra par des voix intérieures.

LE PALAIS SALLE DES CONCERTS – CITÉ DE LA MUSIQUE


EN FAMILLE (ENFANTS À PARTIR DE 6 ANS)

DE L’ÉTERNELLE TARIFS : 12€ (ENFANT) / 20€ (ADULTE)

JEUNESSE ZHANG JUN


 S HANGHAI ZHANG JUN KUNQU ART CENTER
 Z HANG JUN CHANT
 L I HONGLIANG CHANT
 X U SIJIA CHANT
 L I XIAOPING  MISE EN SCÈNE

Inscrit par l’Unesco sur la liste du patrimoine immatériel de


l’humanité, le kunqu est l’une des plus anciennes formes de
l’opéra chinois, dont les origines remontent au xvie  siècle.
Le Palais de l’éternelle jeunesse, achevé en 1688, est l’œuvre du
dramaturge Hong Sheng, qui y mêle deux intrigues paral-
lèles  : l’amour immortel de l’empereur Xuanzong pour
Yang Guifei et la rébellion menée par An Lushan.
SALLE DES CONCERTS – CITÉ DE LA MUSIQUE
TARIFS : 33€ / 26€

AVANT LE CONCERT  19H30


Clé d’écoute
Le Palais de l’éternelle jeunesse par Véronique Alexandre
Journeau
AMPHITHÉÂTRE – CITÉ DE LA MUSIQUE • ENTRÉE LIBRE

WE E K-E N D C H I N E (1 ) 17 7
SAMEDI 13 FÉVRIER  16H30
Concert
LES SAISONS HARMONIQUES
 W U WEI  ORGUE À BOUCHE
 WANG LI  GUIMBARDES, FLÛTES À CALEBASSE

Wu Wei est un virtuose du sheng, un orgue à bouche dont le


nom apparaît dans des sources du viie siècle avant notre ère.
Wang Li crée des univers hypnotiques avec des instruments
comme la guimbarde ou la flûte à calebasse. Ils ont fait se
rencontrer leurs sonorités dans l’album Les Saisons harmoniques
(2016). Leurs méditations pleines de souffles rauques se pour-
suivent sur scène.
LE STUDIO – PHILHARMONIE
TARIF : 20€

SAMEDI 13 FÉVRIER  20H30


Concert

NÜ SHU
LA BIBLE DES FEMMES TAN DUN
 O RCHESTRE NATIONAL DES PAYS DE LA LOIRE
 TAN DUN DIRECTION
 A NAÏS GAUDEMARD HARPE
DIMANCHE 14 FÉVRIER  15H00
 Tan Dun
 T he Tears of Nature - Yunnan Concerto Musique de chambre
 Nu Shu: The Secret Songs of Women, symphonie pour LES AMANTS PAPILLONS
treize films, harpe et orchestre  M USICIENS DE L’ORCHESTRE NATIONAL
COPRODUCTION ORCHESTRE NATIONAL DES PAYS DE LA LOIRE, PHILHARMONIE D’ÎLE-DE-FRANCE
DE PARIS

 Chou Wen-Chung
Lors de la réalisation d’une série de petits films, Tan Dun est  Clouds
allé à la rencontre du nü shu, un langage créé au xiiie siècle
par et pour les femmes dans la province du Hunan (Chine  Tan Dun
méridionale). Ce sont encore les femmes qui inspirent The  Eight Colors for String Quartet
Tears of Nature, un concerto pour percussion utilisant des  For the World
instruments des minorités ethniques du Yunnan, chacun  Chen Gan & He Zhanhao
représentant une partie du corps féminin à l’origine de la  T he Butterfly Lovers Concerto (version pour quatuor à cordes)
nature et de la vie. PRODUCTION ORCHESTRE NATIONAL D’ÎLE-DE-FRANCE
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 42€ / 37€ / 30€ / 22€ / 15€ / 10€ Dans la culture chinoise, les animaux symbolisent beaucoup.
Le concerto Butterfly Lovers en est l’exemple le plus éloquent,
AVANT LE CONCERT  19H00 s’appuyant sur des mélodies très populaires en Chine. Il
Rencontre raconte en musique l’histoire d’un amour tragique : après
Avec Tan Dun leur mort, les amants se transforment en papillons.
Entretien mené par Gilles Demonet
AMPHITHÉÂTRE – PHILHARMONIE
SALLE DE CONFÉRENCE – PHILHARMONIE • ENTRÉE LIBRE TARIF : 20€

17 8 WE E K-E N D C HIN E (1 )
HONG KONG CHINESE ORCHESTRA

DIMANCHE 14 FÉVRIER  16H30


LUNDI 15 FÉVRIER  20H30
Concert symphonique

NOUVEL AN CHINOIS
Depuis le concert qu’elle a organisé en 1998 au Musikverein de Vienne, l’agence artistique Wu Promotion
propose chaque année une tournée d’un orchestre chinois au moment du Nouvel An chinois. Sous le signe
du buffle et du métal, l’année qui commencera le 12 février 2021 sera ainsi l’occasion pour le Hong Kong
Chinese Orchestra de présenter un répertoire représentatif des traditions musicales de la Chine.

 H ONG KONG CHINESE ORCHESTRA PENDANT LE CONCERT DU DIMANCHE  16H00


 YAN HUICHANG DIRECTION Récréation musicale
Activité pour les enfants dont les parents sont au concert
SALLE DES CONCERTS – CITÉ DE LA MUSIQUE
TARIFS : 33€ / 26€ ENFANTS (DE 3 À 10 ANS)
TARIF INCLUANT LE GOÛTER : 12€ PAR ENFANT

WE E K-E N D C H I N E (1 ) 17 9
MARDI 16 FÉVRIER  19H30
Opéra

VIVALDI | TEUZZONE
«  Un trésor inattendu  », écrivit le critique du
New York Times lorsque Jordi Savall fit paraître
en 2011 son enregistrement de l’opéra de Vivaldi,
à peu près oublié depuis sa création à la cour de
Mantoue en  1718. Le livret raconte des intrigues
à la cour de l’empereur de Chine, dont le scéno-
graphe chinois Chen Shi-Zheng, américain d’adop-
tion, donne une lecture libre et contemporaine.

Musique d’Antonio Vivaldi


Livret d’Apostolo Zeno
 L E CONCERT DES NATIONS
 J ORDI SAVALL DIRECTION
 A NDY LIU TEUZZONE
 G IUSEPPINA BRIDELLI ZIDIANA
 F RANCESCA BILIOTTI ZELINDA
 T HEODORA RAFTIS CINO
 M AURO BORGIONE SIVENIO
 G ABRIEL DÍAZ EGARO
 V ÍCTOR SORDO  TRONCONE ET ARGONTE
 L INGLING YU PIPA
 M INH TRANG NGUYEN ZHENG ACTIVITÉS DU WEEK-END
 C HEN SHI-ZHENG  MISE EN ESPACE EN LIEN AVEC CHINE (1)
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 72€ / 62€ / 47€ / 32€ / 20€ / 10€ SAMEDI
Visite-atelier du Musée de 14h30 à 16h30
AVANT LE CONCERT  19H00 INSTRUMENTS ET TRADITIONS DU MONDE
ENFANTS DE 7 À 12 ANS • TARIFS : 10€ (ENFANT) / 14€ (ACCOMPAGNANT)
Rencontre
Avec Chen Shi-Zheng Visite-atelier du Musée de 15h à 16h30
Entretien mené par David Christoffel DES DRAGONS AU MUSÉE
SALLE DE CONFÉRENCE – PHILHARMONIE • ENTRÉE LIBRE ENFANTS DE 4 À 6 ANS • TARIFS : 10€ (ENFANT) / 14€ (ACCOMPAGNANT)

DIMANCHE
Contes au Musée de 15h à 16h
CONTES AUTOUR DU MONDE
EN FAMILLE (ENFANTS DE 4 À 12 ANS) • TARIFS : 10€ (ENFANT) / 14€ (ADULTE)

ET AUSSI
Enfants et familles (voir p. 322-357)
Concerts, ateliers, activités au Musée…
Adultes (voir p. 302-321 et 358-395)
Ateliers, culture musicale, visites guidées du Musée…

18 0 WE E K-E N D C HIN E (1 )
PAUL AGNEW NELSON FREIRE

MERCREDI 17 FÉVRIER  20H30 JEUDI 18 FÉVRIER  20H30


Concert vocal Concert symphonique

GESUALDO SYMPHONIE
MADRIGAUX LIVRE VI
 L ES ARTS FLORISSANTS
ALPESTRE
 O RCHESTRE NATIONAL DE LYON
 PAUL AGNEW  TÉNOR, DIRECTION MUSICALE
 N IKOLAJ SZEPS-ZNAIDER DIRECTION
 M IRIAM ALLAN SOPRANO
 N ELSON FREIRE PIANO
 H ANNAH MORRISON SOPRANO
 M ÉLODIE RUVIO CONTRALTO  Robert Schumann
 S EAN CLAYTON TÉNOR  Ouverture de Manfred
 E DWARD GRINT BASSE
 Edvard Grieg
Dernière étape de l’intégrale des six livres de madrigaux de  Concerto pour piano
Gesualdo que Les Arts Florissants ont entreprise en 2018,  Richard Strauss
au rythme de deux concerts par saison. Dans cet ultime  Une symphonie alpestre
opus, le plus long du cycle, le compositeur déploie une COPRODUCTION ORCHESTRE NATIONAL DE LYON, PHILHARMONIE DE PARIS
expression exacerbée, pleine de mélismes débridés et d’en-
chaînements harmoniques inouïs, audace qui choqua plus Après le folklore norvégien que Nelson Freire fait résonner
d’un de ses contemporains. dans le concerto de Grieg, direction les Alpes avec la Sym-
SALLE DES CONCERTS – CITÉ DE LA MUSIQUE phonie alpestre de Strauss. De manière pittoresque, ce dernier
TARIFS : 43€ / 32€ y présente, musicalement, les étapes d’une journée dans
les montagnes bavaroises : Nuit, Lever du soleil, L’Ascension…
Avant Coucher de soleil, Descente reprend les motifs du début,
mais à l’envers.
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 52€ / 42€ / 37€ / 27€ / 20€ / 10€

EN SEMAINE 181
WEEK-END

ENFANTILLAGES
À savourer en famille, six spectacles,
(ciné-)concerts ou promenades sonores.

À L’OCCASION DE L’OUVERTURE DE LA PHILHARMONIE DES ENFANTS


Ce week-end offre aux enfants de tous âges des
programmes variés, à l’occasion de l’ouverture
de la Philharmonie des enfants.

VENDREDI 19 FÉVRIER  11H00 ET 16H00


SAMEDI 20 FÉVRIER  11H00
Spectacle en famille

SAUVAGES
 C OMPAGNIE DU LOUP-ANGE
 H ESTIA TRISTANI  CHANT, JEU
 O LIVIER BRODA, EVE WEISS  MISE EN SCÈNE
 C ÉCILE MAISONHAUTE  CRÉATION MUSICALE
 S TÉPHANE BOTTARD  CRÉATION VIDÉO

Inspiré de l’œuvre de Rameau, Sauvages est une fresque


PHILHARMONIE DES ENFANTS musicale et visuelle à la portée des plus petits. Seule
Ouverture en février 2021 en scène, une femme redécouvre un lieu d’enfance, étran-
gement peuplé d’oiseaux. Elle va peu à peu devenir un
La Philharmonie des enfants est un tout nouvel espace des leurs. Images projetées, musique baroque, sons
de découvertes destiné aux enfants de 4 à 10 ans. électroacoustiques convient l’imaginaire des specta-
teurs dans un monde de fantaisie et de sortilèges peuplé
Les jeunes visiteurs y déambulent librement au long d’insectes colorés.
d’un parcours jalonné d’installations ludiques les invi-
AMPHITHÉÂTRE – CITÉ DE LA MUSIQUE
tant à faire l’expérience de la musique. À travers une EN FAMILLE (ENFANTS À PARTIR DE 2 ANS)
TARIFS : 10€ (ENFANT) / 14€ (ADULTE)
approche fondée sur le jeu et la poésie, ils manipulent,
expérimentent, s’immergent dans le son, seuls ou à
plusieurs, et développent ainsi leur sensibilité musi-
cale. Une offre digitale spécifique permet de pré-
parer la visite, de l’accompagner et de la prolonger.
Voir p. 355

WE E K-E N D E NFANT I LLAG E S 18 3


FANTASIA

VENDREDI 19 FÉVRIER  18H30 Film des Studios Disney


SAMEDI 20 FÉVRIER  11H00 ET 16H30 États-Unis, 1940, 125 minutes
DIMANCHE 21 FÉVRIER  16H30
Musiques de Johann Sebastian Bach, Ludwig
Ciné-concert en famille van Beethoven, Paul Dukas, Modest Moussorgski,

FANTASIA Amilcare Ponchielli, Franz Schubert,


Igor Stravinski, Piotr Ilitch Tchaïkovski

ORCHESTRE DE PARIS  O RCHESTRE DE PARIS


 A NNA RAKITINA DIRECTION
Pierre de touche du cinéma d’animation, Fantasia
PRESENTATION LICENSED BY DISNEY CONCERTS
est avant tout une ode à la musique. La trans-
AVEC LE SOUTIEN DU CHANEL FUND
cription par Stokowski d’une Toccata et Fugue
de Bach en est un moment de choix, mais qui a GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
EN FAMILLE (ENFANTS À PARTIR DE 6 ANS)
oublié la lutte de Mickey contre une armée de TARIFS : 42€ / 30€ / 20€

balais sur L’Apprenti sorcier de Dukas, le surgisse-


ment de créatures mythologiques sur la Pastorale ATELIERS DE PRÉPARATION
de Beethoven ou les métamorphoses d’une mon- Atelier cordes
Le vendredi 19 février de 17h à 18h
tagne sur la musique de Moussorgski ? et le samedi 20 février de 9h30 à 10h30 et de 15h à 16h
ENFANTS À PARTIR DE 6 ANS • ATELIER RÉSERVÉ AUX ENFANTS
 MUNIS D’UN BILLET POUR LE CONCERT
TARIF : 6€
Atelier de préparation au concert en famille
Le samedi 20 février de 15h à 16h
EN FAMILLE (ENFANTS À PARTIR DE 6 ANS)
ENTRÉE LIBRE SUR RÉSERVATION À PARTIR DU 4 DÉCEMBRE

18 4 WE E K-E N D E NFA N T I LLAG E S


FRED PALLEM

SAMEDI 20 FÉVRIER  15H00 SAMEDI 20 FÉVRIER  18H00


DIMANCHE 21 FÉVRIER  11H00 DIMANCHE 21 FÉVRIER  11H00 ET 16H30
Spectacle en famille Concert en famille

TIERKREIS LES FABLES


DE LA FONTAINE
 E NSEMBLE C BARRÉ
 É LODIE SOULARD ACCORDÉON
 M ARINE RODALLEC VIOLONCELLE
 C HARLOTTE TESTU CONTREBASSE Aux côtés de fameux récitants, Fred Pallem et ses
 K ATHLEEN FORTIN, SIMON MOERS MARIONNETTE, complices redonnent vie à l’œuvre intemporelle
OMBRES de Jean de La Fontaine. Une sélection de fables
 S ÉBASTIEN BOIN  DIRECTION MUSICALE
choisies avec soin et sublimées par la musique,
 A URÉLIE HUBEAU  MISE EN SCÈNE  
composée comme un écrin au verbe, appelle à
Tierkreis est l’une des œuvres majeures du compositeur plonger dans une ambiance musicale particulière
Karlheinz Stockhausen. Douze mélodies, pour autant de et inédite à chaque texte. Une redécouverte ori-
signes du zodiaque, portées sur scène par de bienveillantes ginale des classiques, à tout âge, en compagnie
musiciennes qui dialoguent avec marionnette et ombres. d’artistes talentueux.
On accompagne les aventures d’une petite fille qui a quitté
sa maison et part pour une échappée nocturne, guidée par
 L E SACRE DU TYMPAN
la musique, dans un monde peuplé de créatures animales.
 F RED PALLEM  DIRECTION MUSICALE
LE STUDIO – PHILHARMONIE
EN FAMILLE (ENFANTS À PARTIR DE 5 ANS)
 E T INVITÉS
TARIFS : 10€ (ENFANT) / 14€ (ADULTE)
SALLE DES CONCERTS – CITÉ DE LA MUSIQUE
EN FAMILLE (ENFANTS À PARTIR DE 6 ANS)
TARIFS : 12€ (ENFANT) / 20€ (ADULTE)

WE E K-E N D E NFANT I LLAG E S 18 5


DIMANCHE 21 FÉVRIER  14H30 OU 15H30
Concert-promenade au Musée
LES ENFANTS D’ABORD
 E MMANUELLE ISENMANN SOPRANO
 A LEXIS KUNE ACCORDÉON
 A LICE JULIEN-LAFERRIÈRE VIOLON
 M ATTHIEU BERTAUD  FLAGEOLET, FLÛTES, OCARINA, ACTIVITÉS DU WEEK-END
APPEAUX EN LIEN AVEC ENFANTILLAGES
 F IONA McGOWN MEZZO-SOPRANO
 O LIVIA DALRIC COMÉDIENNE SAMEDI ET DIMANCHE
 C ÉLIA ONETO BENSAID PIANO De 10h à 20h
PHILHARMONIE DES ENFANTS
Dimanche après-midi, «  l’empereur, sa femme et le petit EN FAMILLE (ENFANTS DE 4 À 10 ANS)
prince  » vont au Musée de la musique… Comptines et De 10h à 11h ou de 11h15 à 12h15
histoires d’oiseaux émerveillent petits et grands. Le concert L’ATELIER DES INSTRUMENTS
se termine par un goûter en compagnie des artistes. EN FAMILLE (ENFANTS DE 3 À 7 ANS)
TARIFS : 10€ (ENFANT) / 14€ (ADULTE)
MUSÉE DE LA MUSIQUE – CITÉ DE LA MUSIQUE
EN FAMILLE (À PARTIR DE 4 ANS) De 10h à 11h ou de 11h15 à 12h15
TARIF (ENTRÉE DU MUSÉE INCLUSE) : 9€ LAMES SONORES ET GONGS DU GAMELAN
GRATUIT POUR LES MOINS DE 26 ANS EN FAMILLE (ENFANTS DE 3 À 7 ANS)
TARIFS : 10€ (ENFANT) / 14€ (ADULTE)

Le Lab de 11h à 12h30


DES FABLES EN MUSIQUE
DIMANCHE 21 FÉVRIER  15H00 POUR TOUS DÈS 8 ANS • TARIFS : 10€ (ENFANT) / 14€ (ADULTE)

Spectacle en famille De 15h à 17h


GAMELAN DE JAVA
LE PETIT OISEAU DE FEU POUR TOUS DÈS 8 ANS • TARIFS : 10€ (ENFANT) / 14€ (ADULTE)

 M USICIENS DE L’ORCHESTRE DE PARIS De 15h à 17h


 C AMILLE JOURDY  DESSIN EN DIRECT ORCHESTRE DE VERRE
POUR TOUS DÈS 8 ANS • TARIFS : 10€ (ENFANT) / 14€ (ADULTE)
EN PARTENARIAT AVEC LE CENTRE NATIONAL DU LIVRE, LE FESTIVAL
D’ANGOULÊME, L’ANNÉE DE LA BD ET LA CITÉ INTERNATIONALE DE LA BANDE
DESSINÉE ET DE L’IMAGE SAMEDI
Visite-atelier du Musée de 14h30 à 16h30
De petits personnages nés sous la plume de Camille Jourdy L’ORCHESTRE SYMPHONIQUE
donnent vie à l’univers imaginaire foisonnant du célèbre ENFANTS DE 7 À 12 ANS • TARIFS : 10€ (ENFANT) / 14€ (ACCOMPAGNANT)

conte russe. Colorés et portés par des musiques et danses Visite-atelier du Musée de 15h à 16h30
russes – des troïkas ou des valses tsiganes jouées par quatre 1,2,3,4… SAISONS
instruments inattendus –, le petit oiseau de feu et les person- ENFANTS DE 4 À 6 ANS • TARIFS : 10€ (ENFANT) / 14€ (ACCOMPAGNANT)
nages dessinés nous font traverser des royaumes fantastiques
propres à nous émerveiller. DIMANCHE
Atelier-concert
AMPHITHÉÂTRE – CITÉ DE LA MUSIQUE
EN FAMILLE (ENFANTS À PARTIR DE 6 ANS)
9h30 à 10h10, 10h30 à 11h10 ou 11h30 à 12h10
TARIFS : 10€ (ENFANT) / 14€ (ADULTE) LA MAGIE DU FEU
EN FAMILLE (ENFANTS DE 3 MOIS À 3 ANS)
TARIFS : 10€ (ENFANT) / 14€ (ADULTE)

Visite-atelier du Musée de 11h à 12h30


JOUONS AU MUSÉE
EN FAMILLE (ENFANTS DE 4 À 7 ANS)
TARIFS : 10€ (ENFANT) / 14€ (ADULTE)

Atelier-exposition de 14h30 à 16h


RENAUD EN FAMILLE
EN FAMILLE (ENFANTS DÈS 8 ANS) • TARIFS : 10€ (ENFANT) / 14€ (ADULTE)

18 6 WE E K-E N D E NFA N T I LLAG E S


CONCERTS
MARS
AVRIL
LUNDI 1ER MARS  20H30
Concert vocal

LEVINAS
PASSION SELON MARC
 O RCHESTRE DE CHAMBRE DE PARIS
 C HŒUR LE BALCON
 M AXIME PASCAL DIRECTION
 M AGALI LÉGER MÈRE
 M ARION GRANGE  MARIE MADELEINE
 G UILHEM TERRAIL ÉVANGÉLISTE
 M ATHIEU DUBROCA JÉSUS
 T HOMAS LACOTE ORGUE

 Michaël Levinas
 La Passion selon Marc – Une Passion après Auschwitz
COPRODUCTION ORCHESTRE DE CHAMBRE DE PARIS, LE BALCON, PHILHARMONIE
DE PARIS
AVEC LE SOUTIEN DE LA FONDATION SINGER-POLIGNAC, DE LA FONDATION DU
JUDAÏSME FRANÇAIS ET DE LA SACEM

Fruit d’une commande pour les 500  ans de la Réforme, MAGALI LÉGER

La Passion selon Marc de Michaël Levinas, créée en  2017,


porte dans son titre une double référence : à Bach (Passion
selon saint Marc, œuvre aujourd’hui perdue) et à l’Holocauste
(après Auschwitz). Après le récit évangélique en ancien français,
la soprano, seule, clôt cette bouleversante imploration sur
les souffrances humaines avec deux poèmes de Paul Celan.
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 32€ / 28€ / 24€ / 19€ / 13€ / 10€

AVANT LE CONCERT 19H00


Rencontre
Avec Michaël Levinas
Entretien mené par Arnaud Merlin
SALLE DE CONFÉRENCE – PHILHARMONIE • ENTRÉE LIBRE

MICHAËL LEVINAS

ABONNEZ-VOUS ET BÉNÉFICIEZ
DE 15 À 25 % DE RÉDUCTION
PHILHARMONIEDEPARIS.FR

18 8 E N S E MAINE
Musique de chambre MERCREDI 3 MARS  20H30

RISING STARS  Q UATUOR ARIS


 A NNA KATHARINA WILDERMUTH VIOLON
 N OÉMI ZIPPERLING VIOLON
Le réseau ECHO (European Concert Hall Organi-  C ASPAR VINZENS ALTO
sation) permet à de talentueux jeunes solistes de se  L UKAS SIEBER VIOLONCELLE
produire dans les plus importantes salles de Œuvres de Dmitri Chostakovitch, Felix Mendelssohn
concert européennes. Pour la première fois dans et Erwin Schulhoff
ce cadre, un concert de création permettra de Création française de Misato Mochizuki
découvrir les nouvelles tendances émergentes de CES ARTISTES SONT PRÉSENTÉS PAR LE KONZERTHAUS DORTMUND

la composition européenne, avec la complicité de ET LA PHILHARMONIE DE L’ELBE.

l’ensemble Multilatérale. AMPHITHÉÂTRE – CITÉ DE LA MUSIQUE


TARIF : 20€

LUNDI 1ER MARS  20H30


JEUDI 4 MARS  20H30
 D IANA TISHCHENKO VIOLON  VANESSA PORTER PERCUSSION
 ZOLTÁN FEJÉRVÁRI PIANO  DANIEL WEINGARTEN  SOUND DESIGN
Œuvres de César Franck, Sofia Goubaïdoulina, Œuvres de Georges Aperghis, Vinko Globokar,
Maurice Ravel et Igor Stravinski Alexander Sandi Kuhn, David Lang, Vanessa Porter
Création française de Vasco Mendonça et Salvatore Sciarrino
(commande de ECHO, de la Philharmonie de Paris et de la Casa
da Música de Porto)
Créations françaises de Georges Aperghis,
Emil Kuyumcuyan, Vanessa Porter
CES ARTISTES SONT PRÉSENTÉS PAR LA CASA DA MÚSICA DE PORTO
ET LA PHILHARMONIE DE PARIS.
et Daniel Weingarten
CES ARTISTES SONT PRÉSENTÉS PAR LA PHILHARMONIE DE COLOGNE ET
AMPHITHÉÂTRE – CITÉ DE LA MUSIQUE LE FESTSPIELHAUS BADEN-BADEN.
TARIF : 20€
AMPHITHÉÂTRE – CITÉ DE LA MUSIQUE
TARIF : 20€

MARDI 2 MARS  20H30

NOUVELLE VAGUE VENDREDI 5 MARS  20H30


 E NSEMBLE MULTILATÉRALE  C RISTINA GÓMEZ-GODOY HAUTBOIS
 L ÉO WARYNSKI DIRECTION  M ARIO HÄRING PIANO
 YANN ROBIN  DIRECTION ARTISTIQUE Œuvres de Claude Debussy, Adolphe Deslandres,
Francis Poulenc et Camille Saint-Saëns
Œuvres d’Élisabeth Angot, Tobias Feierabend,
Henryk Golden, Tímea Hvozdíková, Création française de Charlotte Bray
Manon Lepauvre, Agita Reke, Kostas Zisimopoulos CES ARTISTES SONT PRÉSENTÉS PAR L’AUDITORI ET LE PALAU DE LA MÚSICA
(commandes de la Philharmonie de Paris) CATALANA DE BARCELONE.

AMPHITHÉÂTRE – CITÉ DE LA MUSIQUE AMPHITHÉÂTRE – CITÉ DE LA MUSIQUE


TARIF : 20€ TARIF : 20€


EN SEMAINE 18 9
THE LAST JEDI

MERCREDI 3 MARS  19H30


JEUDI 4 MARS  19H30
Ciné-concert

STAR WARS – THE LAST JEDI


John Williams offre ici une partition mêlant réminiscences et morceaux originaux. Pour cette architec-
ture de thèmes-personnages et de thèmes-notions qui situent le « space opera » dans l’héritage de
Wagner, il déploie de puissants contrastes – de l’effusion lyrique à la grandeur épique –, prouvant que
l’orchestre, détenteur d’une « Force » qui vaut bien celle des Jedi, est l’une des « stars » du spectacle.

Film de Rian Johnson


États-Unis, 2017, 152 minutes
Musique de John Williams
 O RCHESTRE DE PARIS
 C AROLYN KUAN DIRECTION
PRESENTATION LICENSED BY DISNEY CONCERTS IN ASSOCIATION WITH
20TH CENTURY FOX (2019), LUCASFILM LTD., AND WARNER/CHAPPELL MUSIC

AVEC LE SOUTIEN DU CHANEL FUND

GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE


TARIFS : 85€ / 65€ / 45€

19 0 E N S E MAINE
VENDREDI 5 MARS  20H30
Concert

GRAND SOIR
AMÉRIQUE LATINE
 E NSEMBLE INTERCONTEMPORAIN
 M ARIANO CHIACCHIARINI DIRECTION
 S AMUEL FAVRE PERCUSSION
 S ÉBASTIEN VICHARD PIANO
 G RÉGORY BELLER, ROBIN MEIER 
RÉALISATION INFORMATIQUE MUSICALE IRCAM

PREMIÈRE PARTIE
 Javier Álvarez
 Temazcal, pour maracas et bande
 Luis Fernando Rizo-Salom
 Trois Manifestes, pour ensemble et électronique
DEUXIÈME PARTIE
 Martin Matalon
 Las siete vidas de un gato, pour huit musiciens et électronique
 Œuvres de Mauricio Kagel, Ana Lara, Tania León,
Michelle Agnes Magalhaes, Ricardo Nillni,
CAROLYN KUAN
Astor Piazzolla, Oscar Strasnoy
TROISIÈME PARTIE
 Marisol Jiménez
 Bestiario onírico II – Ciudadela, pour flûte et violoncelle
 Lucas Fagin
 Œuvre nouvelle, pour ensemble
(commande de l’Ensemble intercontemporain, création)
 Roque Rivas
 Assemblage, pour piano, ensemble et électronique
COPRODUCTION ENSEMBLE INTERCONTEMPORAIN, PHILHARMONIE DE PARIS
EN PARTENARIAT AVEC L'IRCAM-CENTRE POMPIDOU

Ce Grand Soir sud-américain s’ouvre sur les entrelacs


pour maracas et bande du Mexicain Javier Álvarez et
s’achève avec le piano concertant du Chilien Roque Rivas.
Également au programme, une création de l’Argentin
Lucas Fagin, ainsi que Trois Manifestes du Colombien Luis
Fernando Rizo-Salom, avec des haut-parleurs sous les
fauteuils du public pour créer « la sensation de flotter ».
SALLE DES CONCERTS, RUE MUSICALE, MUSÉE DE LA MUSIQUE,
AMPHITHÉÂTRE – CITÉ DE LA MUSIQUE
TARIF : 20€

EN SEMAINE 191
WEEK-END

CHUCHO
VALDES
Trois concerts pour célébrer le 80e anniversaire
du légendaire pianiste cubain.
Chucho Valdés est l’un des artisans majeurs de
la fusion musicale entre Cuba et l’Afrique. À près
de 80 ans, il continue de faire brûler la flamme
du jazz afro-cubain avec une ferveur indéfectible.

VENDREDI 5 MARS  20H30


Concert

LA CREACIÓN
PREMIÈRE PARTIE

CHUCHO VALDÉS SOLO PIANO


SECONDE PARTIE

LA CREACIÓN-OLUDUMARE
 C HUCHO VALDÉS  PIANO, COMPOSITION, DIRECTION
MUSICALE
 H ILARIO DURÁN CLAVIERS
 Y UNIOR TERRY CONTREBASSE
 E RICK BARBERIA, ROMÁN DIAZ,
MIGUELO VALDES  TAMBOURS BATÁ, CHANT
 C HŒUR AFRO-CUBAIN
 T HE AMAZING KEYSTONE BIG BAND

Chucho Valdés signe avec La Creación son œuvre la plus


ambitieuse à ce jour. Cet oratorio afro-cubain est le récit
de l’arrivée de la culture yoruba dans les Caraïbes. Rythmes
ancestraux de l’Afrique de l’Ouest, chants puissants,
big band de cuivres et rythmique jazz se fondent en une
puissante ode à la liberté. En première partie de concert, le
pianiste donne un rare récital en solo.
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 62€ / 47€ / 40€ / 30€

CHUCHO VALDÉS

WE E K-E N D C HU C HO VA LD É S 19 3
SAMEDI 6 MARS  20H30 DIMANCHE 7 MARS  16H30
Concert Concert

CHUCHO VALDÉS AFRO-CUBAN HERITAGE


PREMIÈRE PARTIE

& FRIENDS  Y ILIAN CAÑIZARES & THE MAROONS


 Y ILIAN CAÑIZARES  VIOLON, VOIX
AVEC DIANNE REEVES,  C HILDO TOMAS BASSE
 I NOR SOTOLONGO PERCUSSIONS
JOE LOVANO  M ARQUE GILMORE BATTERIE
& STEFANO BOLLANI SECONDE PARTIE
Le légendaire pianiste cubain poursuit son week-  E L COMITÉ « CELEBRATING IRAKERE »
end anniversaire à la Philharmonie en compa-  C ARLOS SARDUY TROMPETTE
 I RVING ACAO SAXOPHONE
gnie de ses amis musiciens, et quels amis ! C’est
 H AROLD LÓPEZ-NUSSA  CLAVIERS, PIANO
un plateau exceptionnel qu’il réunit autour  R OLANDO LUNA  CLAVIERS, PIANO
de lui avec trois des plus grands solistes jazz  G ASTON JOYA  BASSE, CONTREBASSE
d’aujourd’hui : la chanteuse Dianne Reeves, le boss  R ODNEY BARRETO BATTERIE
 YAROLDY ABREU PERCUSSIONS
du ténor Joe Lovano et le magicien italien du
piano, Stefano Bollani. Une soirée au sommet ! El Comité réunit sept musiciens cubains au groove conta-
gieux, habité par l’esprit de la descarga. Pour ce concert, ils
 I NVITÉS rendent hommage à Irakere, le mythique groupe afro-cubain
 D IANNE REEVES CHANT fondé par Chucho Valdés en 1973. En première partie, l’étin-
 J OE LOVANO SAXOPHONE celante chanteuse violoniste Yilian Cañizares, que Chucho
 S TEFANO BOLLANI PIANO Valdés a invitée plusieurs fois à ses concerts.
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE SALLE DES CONCERTS – CITÉ DE LA MUSIQUE
TARIFS : 75€ / 55€ / 35€ / 25€ TARIFS : 36€ / 25€

PENDANT LE CONCERT  16H00


Récréation musicale
Activité pour les enfants dont les parents sont au concert
ENFANTS (DE 3 À 10 ANS)
TARIF INCLUANT LE GOÛTER : 12€ PAR ENFANT

ACTIVITÉS DU WEEK-END
EN LIEN AVEC CHUCHO VALDÉS

SAMEDI DIMANCHE
Visite-atelier du Musée de 14h30 à 16h30 Café musique de 11h à 12h30
INSTRUMENTS ET TRADITIONS DU MONDE CHUCHO VALDÉS
ENFANTS DE 7 À 12 ANS • TARIFS : 10€ (ENFANT) / 14€ (ACCOMPAGNANT) par Alex Dutilh
TOUT PUBLIC • ENTRÉE LIBRE
Music Session de 16h à 19h
AUTOUR DE CHUCHO VALDÉS Un dimanche en chanson de 14h à 17h
POUR TOUS DÈS 15 ANS • TARIF : 14€ LES TUBES DE LA SALSA
POUR TOUS DÈS 8 ANS • TARIFS : 10€ (ENFANT) / 16€ (ADULTE)
Concert de restitution à 18h30
BAL LATINO Contes au Musée de 15h à 16h
Le public est invité à danser lors de ce grand bal latino CONTES AUTOUR DU MONDE
animé par des musiciens amateurs (voir p. 373). EN FAMILLE (ENFANTS DE 4 À 12 ANS) • TARIFS : 10€ (ENFANT) / 14€ (ADULTE)

LE STUDIO – PHILHARMONIE • ENTRÉE LIBRE

19 4 WE E K-E N D C HU CH O VA LD É S
YUJA WANG ET LEONIDAS KAVAKOS TABEA ZIMMERMANN

DIMANCHE 7 MARS  16H30 LUNDI 8 MARS  20H30


Musique de chambre Musique de chambre

LEONIDAS KAVAKOS BRAHMS SEXTUORS


YUJA WANG  Q UATUOR BELCEA
 TABEA ZIMMERMANN ALTO
 L EONIDAS KAVAKOS VIOLON  J EAN-GUIHEN QUEYRAS VIOLONCELLE
 Y UJA WANG PIANO
 Johannes Brahms
 Johann Sebastian Bach  Sextuors à cordes nos1 et 2
 Sonates pour violon et piano
 Ferruccio Busoni Brahms a composé deux sextuors à cordes. Louis Malle
 Sonate pour violon et piano n 2o utilisa le premier, en si bémol majeur, pour la musique de
son film Les Amants (1958). Le second, en sol majeur, fait
 Dmitri Chostakovitch entendre un motif qui, jouant sur le nom des notes dans
 Sonate pour violon et piano le solfège allemand, épelle le prénom d’Agathe von Siebold
(A-G-A-H-E, soit la-sol-la-si-mi), avec laquelle Brahms avait
Complices depuis des années, les deux artistes s’étaient pro- été fiancé.
duits dans un programme de musique de chambre (de Schu-
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
bert à Bartók) à la Philharmonie en 2017. Ils sont repartis TARIFS : 52€ / 42€ / 37€ / 27€ / 20€ / 10€
en tournée : ils étaient à Carnegie Hall en février 2019, puis
au festival de Lucerne en août. Ils font maintenant étape
à Paris.
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 77€ / 67€ / 52€ / 32€ / 20€ / 10€

PENDANT LE CONCERT  16H00


Récréation musicale
Activité pour les enfants dont les parents sont au concert
ENFANTS (DE 3 À 10 ANS)
TARIF INCLUANT LE GOÛTER : 12€ PAR ENFANT

EN SEMAINE 19 5
MARDI 9 MARS  20H30 MERCREDI 10 MARS  14H30 ET 17H30
Concert symphonique Spectacle en famille

AMSTERDAM UN CONTRE UN
 C OMPAGNIE L’OUBLIÉ(E) / RAPHAËLLE BOITEL

JORDAN  J ULIETA SALZ, ALEJANDRO ESCOBEDO,


ILARIA ROMANINI  DANSE, ACROBATIES, JONGLAGE
Entendant Richard Strauss diriger l’une de ses par-  A CCOMPAGNÉS DE QUATRE MUSICIENS
titions orchestrales de jeunesse, Brahms lui dit  :  R APHAËLLE BOITEL  MISE EN SCÈNE, CHORÉGRAPHIE
« Vous jouez trop avec les thèmes. » Dix ans plus  A RTHUR BISON  CRÉATION MUSICALE
 T RISTAN BAUDOIN SCÉNOGRAPHIE
tard, Strauss donnera à ce jeu thématique une di-
mension véritablement virtuose dans son poème Pour ce spectacle mêlant cirque, théâtre et musique sont
symphonique créé en 1895 d’après la légende de conviés des acrobates évoluant avec les musiciens sur le
Till l’Espiègle. plateau. S’inspirant librement d’Orphée et Eurydice,
Raphaëlle Boitel bouscule le mythe de manière ludique et
surréaliste et nous emporte dans une exploration poétique
 C ONCERTGEBOUWORKEST – AMSTERDAM
et musicale. Une façon de raconter autrement, à l’enfance
 P HILIPPE JORDAN DIRECTION et à la jeunesse, la vie et ses limites.
 J ANINE JANSEN VIOLON
SALLE DES CONCERTS – CITÉ DE LA MUSIQUE
 Johannes Brahms EN FAMILLE (ENFANTS À PARTIR DE 7 ANS)
TARIFS : 12€ (ENFANT) / 20€ (ADULTE)
 Concerto pour violon
 Richard Strauss
 Till l’Espiègle
 Le Chevalier à la rose (Suite)
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 102€ / 87€ / 77€ / 47€ / 20€ / 10€

JANINE JANSEN RAPHAËLLE BOITEL

19 6 E N S E MAINE
MERCREDI 10 MARS  20H30
JEUDI 11 MARS  20H30
Concert symphonique

ORCHESTRE DE PARIS / ESCHENBACH
Des affinités secrètes circulent entre les univers musicaux de ce programme dominé par la Symphonie
n° 4 de Brahms, qui coule son climat épico-lyrique dans une souveraine maîtrise de la forme. Lili
Boulanger livre avec D’un matin de printemps une œuvre «  heureuse  », remarquable par la finesse
et l’audace de son harmonie. S’y conjuguent les influences de Debussy et de Strauss, dont les
poignants lieder avec orchestre sont sans doute l’expression la plus bouleversante du romantisme tardif.

 O RCHESTRE DE PARIS
 C HRISTOPH ESCHENBACH DIRECTION
 R ENÉE FLEMING SOPRANO

 Lili Boulanger
 D’un matin de printemps
 Richard Strauss
 Lieder orchestrés
 Johannes Brahms
 Symphonie no 4
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 62€ / 52€ / 42€ / 32€ / 20€ / 10€

RENÉE FLEMING

EN SEMAINE 19 7
MAURIZIO POLLINI

VENDREDI 12 MARS  20H30


Récital piano

MAURIZIO POLLINI
Lorsqu’en avril 2019 Maurizio Pollini s’est produit à
Carnegie Hall, le critique du New Yorker salua dans sa presta-
tion une nouvelle forme de sensibilité qui, contrastant avec
la brillance légendaire de sa technique, mettait en valeur des
aspects plus rugueux du répertoire. Aujourd’hui plus que
jamais, Maurizio Pollini surplombe le monde du piano par
son aura.
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 87€ / 77€ / 62€ / 42€ / 20€ / 10€

ACTIVITÉS EN SEMAINE
Enfants et familles (voir p. 322-357)
Concerts, ateliers, activités NOUV
ESPAC EL
au Musée et à la Philharmonie des enfants. E

Adultes (voir p. 302-321 et 358-395)


Visites du Musée, ateliers, culture musicale, colloques…

19 8 E N S E MAINE
WEEK-END

AU FEMININ
WEEK-END

XXX
Des héroïnes d’opéra aux cheffes d’orchestre émergentes,
Ad qui con niUci utlaetplace
iur? Totaeca ecabo. Vidlaetmusique.
do-
ce week-end interroge des femmes dans
luptatiis re alibus apit aut reperspero magnimus maio
Sur scène ou face à l’orchestre, des figures féminines
fascinantes. Qu’elles soient héroïnes ou femmes au destin
modeste, chacune apporte une vision du pouvoir partagé.

VENDREDI 12 MARS  20H30


Concert

DIVERSITÀ
 PARIS MOZART ORCHESTRA
 C LAIRE GIBAULT DIRECTION
 L AURÉATE DU CONCOURS LA MAESTRA DIRECTION
 M ARIA JOÃO PIRES PIANO

 Wolfgang Amadeus Mozart


 Symphonie no 25
Concerto pour piano no 20
 Alexandra Grimal
 humus
 Béla Bartók
 Divertimento pour cordes
COPRODUCTION PARIS MOZART ORCHESTRA, PHILHARMONIE DE PARIS
DANS LE CADRE DE L’ACADÉMIE LA MAESTRA AVEC LE SOUTIEN DU CHANEL FUND

Pour ce concert, le Paris Mozart Orchestra, fondé en 2011


par Claire Gibault, est également dirigé par la lauréate de
la première édition du Concours de cheffes d’orchestre La
Maestra. Ce concert s’inscrit dans la série Diversità, dont
l’ambition est de célébrer la diversité en musique en mettant
en lumière des musiciens et musiciennes d’horizons variés.
CLAIRE GIBAULT
SALLE DES CONCERTS – CITÉ DE LA MUSIQUE
TARIFS : 43€ / 32€

AVANT LE CONCERT  19H00


Rencontre
Avec Claire Gibault
Entretien mené par Saskia de Ville
AMPHITHÉÂTRE – CITÉ DE LA MUSIQUE • ENTRÉE LIBRE

200 WE E K-E N D AU F É M I N I N
SAMEDI 13 MARS  16H30
Récital vocal

LEA DESANDRE
AMAZONES
 L EA DESANDRE MEZZO-SOPRANO
 E NSEMBLE JUPITER
 T HOMAS DUNFORD  DIRECTION ARTISTIQUE
Pièces de François Couperin, Gaetano De Bottis,
André Cardinal Destouches, Carlo Pallavicino,
André Danican Philidor, Nicola Porpora,
Francesco Provenzale, Antonio Vivaldi…
L’étoile montante de la scène lyrique Lea Desandre par-
court le répertoire baroque avec de nombreuses redécou-
vertes. Thème qui lui est cher : les Amazones. Elles ont été
une grande source d’inspiration pour les compositeurs du
xviiie siècle, dont les œuvres sont habitées par des person- LEA DESANDRE
nages féminins récurrents, reines ou androgynes, à la fois
féminines et guerrières.
SALLE DES CONCERTS – CITÉ DE LA MUSIQUE
TARIFS : 26€ / 20€
SAMEDI 13 MARS  19H30
LUNDI 15 MARS  19H30
MERCREDI 17 MARS  19H30
Opéra

LE TOUR D’ÉCROU
Musique de Benjamin Britten
Livret de Myfanwy Piper,
d’après la nouvelle éponyme de Henry James
 O RCHESTRE DU CONSERVATOIRE DE PARIS
 É LÈVES DU CONSERVATOIRE DE PARIS (DÉPARTEMENT
DES DISCIPLINES VOCALES)
MAÎTRISE DE PARIS (DÉPARTEMENT SUPÉRIEUR POUR
JEUNES CHANTEURS)
ACTIVITÉS CE DIMANCHE
 A LEXANDER BRIGER DIRECTION
EN LIEN AVEC AU FÉMININ
 B RIGITTE JAQUES-WAJEMAN  MISE EN SCÈNE
Un dimanche en chœur de 14h à 17h COPRODUCTION CONSERVATOIRE NATIONAL SUPÉRIEUR DE MUSIQUE ET DE
DANSE DE PARIS, CONSERVATOIRE À RAYONNEMENT RÉGIONAL DE PARIS,
HÉROÏNES D’OPÉRA PHILHARMONIE DE PARIS
POUR TOUS DÈS 8 ANS • TARIFS : 10€ (ENFANT) / 16€ (ADULTE)

Répondant à une commande de la Biennale de Venise


en 1954, Britten a donné aux fantômes de la nouvelle fan-
ET AUSSI
tastique de Henry James, The Turn of the Screw, une expres-
Enfants et familles (voir p. 322-357) sion sonore inoubliable. Lorsque la Gouvernante prend la
Concerts, ateliers, activités NOUV décision fatidique d’accepter un poste au manoir de Bly, la
ESPAC EL
au Musée et à la Philharmonie des enfants. E musique qui accompagne les cahots de son voyage se teinte
Adultes (voir p. 302-321 et 358-395) de sombres présages : « Pourquoi suis-je venue ? »
Visites du Musée, ateliers, culture musicale, colloques… SALLE RÉMY PFIMLIN – CONSERVATOIRE DE PARIS
TARIF : 20€

WE E K-E N D AU F É M I N I N 2 01
ALINA CHERTASH ELENA ZELENSKAYA

Opéras en concert SAMEDI 13 MARS  19H30

BOLCHOÏ LA FIANCÉE DU TSAR


Musique et livret de Nikolaï Rimski-Korsakov
SOKHIEV  E LCHIN AZIZOV  GRIGORY GRYAZNOÏ
 S VETLANA LACHINA MARFA
La Fiancée du tsar (1899) de Rimski-Korsakov  A LINA CHERTASH LIOUBACHA
est un drame fictif dont le prétexte est la mort  B EKHZOD DAVRONOV  IVAN LYKOV
mystérieuse de Marfa, la troisième épouse d’Ivan  D ENIS MAKAROV  VASSILY SOBAKINE
 E LENA ZELENSKAYA  DOMNA SABOUROVA
le Terrible, peu après son mariage. Avec Katerina  I VAN MAXIMEYKO BOMELIUS
Ismaïlova (1963), adaptation expurgée de  N IKOLAÏ KAZANSKY  GRIGORY MALIOUTA-SKOURATOV
son opéra Lady Macbeth de Mzensk (1936), GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
Chostakovitch met également en musique le TARIFS : 115€ / 95€ / 80€ / 55€ / 25€ / 10€

destin tragique d’une femme.

 O RCHESTRE ET CHŒUR
DU THÉÂTRE BOLCHOÏ DE RUSSIE
 T UGAN SOKHIEV DIRECTION

202 WE E K-E N D AU F É M I N I N
DIMANCHE 14 MARS  14H30 OU 15H30
Concert-promenade au Musée
HISTOIRES DE FEMMES
 L ES INTEMPÉRÉS
 J OHANNE CASSAR SOPRANO
 J ÉRÉMIE MAILLARD VIOLONCELLE
 L AURENT WAGSCHAL PIANO
 B LANDINE IORDAN CONTEUSE
 F LORENCE DE FAUCHER HARPE

Déesses ou princesses, bergères ou bohémiennes, les héroïnes


de Couperin, Haendel, Mozart et Bizet « déferlent » dans le
Musée avec leur cortège de passions rageuses ou amoureuses.
MUSÉE DE LA MUSIQUE – CITÉ DE LA MUSIQUE
EN FAMILLE (À PARTIR DE 8 ANS)
TARIF (ENTRÉE DU MUSÉE INCLUSE) : 9€
GRATUIT POUR LES MOINS DE 26 ANS

DIMANCHE 14 MARS  17H30


Spectacle

ANNA NECHAEVA MARAM AL-MASRI & SHEZAR


FACES
 M ARAM AL-MASRI  TEXTES, RÉCITANTE
DIMANCHE 14 MARS  16H30  H ASSAN ABDALRAHMAN OUD
 K JETIL SELVIK CLARINETTES
KATERINA ISMAÏLOVA  N ICOLAS BECK TARHU
Musique de Dmitri Chostakovitch  FABIEN GUYOT PERCUSSIONS
Livret de Dmitri Chostakovitch et Alexander Preis
Une poétesse syrienne a trouvé dans l’exil l’écrin d’un
 A NDRII GONIUKOV  BORIS TIMOFEIEVITCH ISMAÏLOV quartet de jazz oriental pour accompagner ses mots graves,
 E DUARD MARTYNYUK  ZINOVY BORISSOVITCH habités, comme jetés à la face du monde.
ISMAÏLOV
 A NNA NECHAEVA  KATERINA LVOVNA ISMAÏLOVA LE STUDIO – PHILHARMONIE
TARIF : 20€
 O LEG DOLGOV SERGUEÏ
 VALERY GILMANOV  UN POPE
 A NDREÏ POTATURIN  LE CHEF DE LA POLICE
 D ENIS MAKAROV  LE VIEUX BAGNARD
 I VAN MAXIMEYKO  LE BALOURD MITEUX
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 115€ / 95€ / 80€ / 55€ / 25€ / 10€

WE E K-E N D AU F É M I N I N 203
DIMANCHE 14 MARS  16H30 LUNDI 15 MARS  20H30
Concert symphonique Concert symphonique
EST / OUEST
 O RCHESTRE NATIONAL D’ÎLE-DE-FRANCE
RSO WIEN / ALSOP
 O RCHESTRE SYMPHONIQUE DE LA RADIO DE VIENNE
 C HRISTIAN REIF DIRECTION
 M ARIN ALSOP DIRECTION
 A MY DICKSON SAXOPHONE
 E DGAR MOREAU VIOLONCELLE
 Philip Glass  Judit Varga
 Concerto pour violon no 1  Œuvre nouvelle, pour orchestre
(arrangement pour saxophone d’Amy Dickson)
 Robert Schumann
 Dmitri Chostakovitch
 Symphonie no 10  Concerto pour violoncelle
PRODUCTION ORCHESTRE NATIONAL D'ÎLE-DE-FRANCE  Dmitri Chostakovitch
 Symphonie no 7
Au moment où, en pleine guerre froide, Dmitri Chostakovitch
rêve de liberté dans un pays encore sous le joug soviétique, Schumann occupe une place de choix dans le parcours
Philip Glass est déjà l’un des maîtres de la musique mini- d’Edgar Moreau, lui qui sait faire chanter ce qu’il appelle
maliste américaine. Ce concert fait dialoguer le Concerto pour les « humeurs différentes » de ce célèbre concerto.
violon de l’Américain, dans un arrangement pour saxo- Nommée en septembre 2019 à la tête de l’Orchestre
phone, et la sombre Dixième Symphonie du compositeur russe. symphonique de la radio de Vienne (ORF Radio-
Symphonieorchester Wien), la cheffe américaine Marin
SALLE DES CONCERTS – CITÉ DE LA MUSIQUE
TARIFS : 31€ / 25€ Alsop dirige également la symphonie que Chostakovitch
dédiait à la ville de Leningrad en 1941.
AVANT LE CONCERT  15H00 GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
Rencontre TARIFS : 52€ / 42€ / 37€ / 27€ / 20€ / 10€
Avec Amy Dickson
Entretien mené par Marina Chiche
AMPHITHÉÂTRE – CITÉ DE LA MUSIQUE • ENTRÉE LIBRE EDGAR MOREAU

PENDANT LE CONCERT  16H00


Récréation musicale
Activité pour les enfants dont les parents sont au concert
ENFANTS (DE 3 À 10 ANS)
TARIF INCLUANT LE GOÛTER : 12€ PAR ENFANT

204 E N S E MAINE
MERCREDI 17 MARS  20H30
JEUDI 18 MARS  20H30
Concert symphonique

ORCHESTRE DE PARIS / MÄKELÄ
La Neuvième Symphonie est le testament spirituel de Bruckner. Cet adieu à la vie qui conjugue grandeur,
simplicité et effroi se traduit par des transcendances orchestrales inouïes doublées de sublimes visions
sur l’Au-delà. Le Concerto de Bartók, fondé sur des mélodies populaires quintessenciées, atteint quant
à lui une transparence quasi mystique, irisée des couleurs du modernisme musical.

 O RCHESTRE DE PARIS
 K LAUS MÄKELÄ DIRECTION
 K IRILL GERSTEIN PIANO

 Maurice Ravel
 Pavane pour une infante défunte
 Béla Bartók
 Concerto pour piano no 3
 Anton Bruckner
 Symphonie no 9
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 52€ / 42€ / 37€ / 27€ / 20€ / 10€

KLAUS MÄKELÄ

CHEZ VOUS COMME AU CONCERT


LIVE .PHILHARMONIEDEPARIS.FR

EN SEMAINE 205
MERCREDI 17 MARS  20H30 JEUDI 18 MARS  20H30
Récital clavecin Concert
BERNARD FOCCROULLE BERLINER REQUIEM
 Johann Sebastian Bach  E NSEMBLE INTERCONTEMPORAIN
 L’Art de la fugue (extraits)  M ATTHIAS PINTSCHER DIRECTION
 Bernard Foccroulle  G EORG NIGL BARYTON
 Musique-Mutation  PATRICK GRAHL TÉNOR
 Tombeau pour ceux qui n’en ont pas  M ATTHIAS WINCKHLER BASSE
 VALERIA KAFELNIKOV HARPE
 Francisco Correa de Arauxo
 Tiento II  Kurt Weill
 Das Berliner Requiem, petite cantate pour troix voix
 Johann Jacob Froberger d’hommes et orchestre d’harmonie
 Méditation sur ma mort future
 Wolfgang Rihm
 Matthias Weckmann  Die Stücke des Sängers, pour harpe et ensemble
 Toccata
 Wolfgang Mitterer
 Louis Couperin  Networds 21, pour ensemble et électronique
 Tombeau de Monsieur Blancrocher (commande de l’Ensemble intercontemporain, création)
 Dietrich Buxtehude  Matthias Pintscher
 Toccata  Songs from Solomon’s Garden, pour baryton et orchestre
 György Ligeti de chambre
 Passacaglia ungherese COPRODUCTION ENSEMBLE INTERCONTEMPORAIN, PHILHARMONIE DE PARIS

C’est un programme dialogué à plus d’un titre que propose Première collaboration de Brecht et Weill pour la radio,
Bernard Foccroulle. Dialogue entre le baroque et le contem- le Berliner Requiem (1928) se heurta à la censure : on demanda
porain  : à la tradition du tombeau, tel celui de Couperin à ses auteurs de supprimer leur hommage à Rosa
pour le luthiste Blancrocher, répond Tombeau pour ceux qui Luxemburg, assassinée par des extrémistes de droite. En
n’en ont pas. Dialogue entre musique et peinture, aussi : les écho à ce «  requiem berlinois  », Wolfgang Rihm médite
couvercles de clavecin peints par Fabienne Verdier scandent sur la harpe brisée d’Orphée et Matthias Pintscher prête
les quatre parties du programme. l’oreille aux mots du Cantique des cantiques.
AMPHITHÉÂTRE – CITÉ DE LA MUSIQUE SALLE DES CONCERTS – CITÉ DE LA MUSIQUE
TARIF : 33€ TARIF : 20€

Série Grands témoins


MERCREDI 17 MARS À 19H
Ondes sonores ou ondes picturales ?
par Fabienne Verdier, plasticienne
Entretien mené par Bernard Foccroulle
AMPHITHÉÂTRE – CITÉ DE LA MUSIQUE
ENTRÉE LIBRE SUR RÉSERVATION

206 E N S E MAINE
WEEK-END

MUSIQUE
FRANÇAISE
Tour de France en onze concerts, du romantisme
et de l’impressionnisme à la musique contemporaine.
VENDREDI 19 MARS  20H00
Concert
PIERRE HENRY
Outre les grands noms SYMPHONIE POUR UN HOMME SEUL
– de Bizet à Ravel –,  C ÉCILE MAISONHAUTE PIANO
 T HIERRY BALASSE  PROJECTION SONORE
ce week-end français est
 Pierre Henry
l’occasion de découvrir  Dimanches noirs, pour piano (création)
des figures moins connues,  Symphonie pour un homme seul, pour bande
 Symphonie collector, pour bande
telle Augusta Holmès,
C’est en mars 1950 qu’est diffusée la Symphonie pour un homme
ou de s’aventurer du côté seul, fruit du travail de Pierre Schaeffer et Pierre Henry.
du répertoire contemporain Pour célébrer cet anniversaire, on entendra aussi l’émou-
vant hommage de Pierre Henry à Pierre Schaeffer en 2010,
et de la musique concrète. la Symphonie collector, toute bruissante de voix et de souvenirs.
LE STUDIO – PHILHARMONIE
TARIF : 26€

AVANT LE CONCERT  18H30


Rencontre
VENDREDI 19 MARS  18H00 Avec Thierry Balasse, Cyrille Delhaye,
Bernadette Mangin et Isabelle Warnier
Concert sur instrument du Musée Entretien mené par Arnaud Merlin
SALON POULENC Autour de la parution du Catalogue illustré de l’œuvre
de Pierre Henry (2021)
 E NSEMBLE DIALOGHI
SALLE DE CONFÉRENCE – PHILHARMONIE • ENTRÉE LIBRE
 C RISTINA ESCLAPEZ  PIANO GAVEAU 1929

 Francis Poulenc
 Trio pour hautbois, basson et piano
 Sonate pour flûte et piano
 Élégie pour cor et piano
 Sonate pour clarinette et piano
 Sonate pour hautbois et piano
 Sextuor pour vents et piano
Poulenc avait projeté d’écrire un ensemble de sonates fai-
sant dialoguer un instrument à vent et le piano. Il en com-
posa trois, une pour flûte, une pour clarinette et une pour
hautbois, achevée en 1962, peu avant sa mort (janvier 1963).
Dédiée à la mémoire de Prokofiev, cette œuvre ultime se clôt
par une Déploration « très calme ».
AMPHITHÉÂTRE – CITÉ DE LA MUSIQUE
TARIF : 26€

Collège
MUSIQUE FRANÇAISE
ET SOURCES D’INSPIRATION (1870-1945)
Cycles de 3 séances
DU 18 MARS AU 8 AVRIL
Voir p. 383

208 WE E K-E N D MU S I QU E F R A N Ç A I S E
SAMEDI 20 MARS  11H00
Musique de chambre
4 × 4
 M USICIENS DE L’ORCHESTRE NATIONAL
D’ÎLE-DE-FRANCE
 Quatuors à cordes de Fabien Cali, Guillaume
Connesson, Camille Pépin, Germaine Tailleferre
PRODUCTION ORCHESTRE NATIONAL D’ÎLE-DE-FRANCE

Ces quatre quatuors brossent à grands traits la variété des cou-


leurs de la musique française pour cordes, depuis l’élégance
raffinée de Germaine Tailleferre (proche de Ravel au moment
d’écrire cette œuvre) jusqu’aux jeunes générations qui, un
siècle après, n’hésitent pas à brasser tous les styles de musique.
AMPHITHÉÂTRE – CITÉ DE LA MUSIQUE
TARIF : 20€

LAURENCE ÉQUILBEY

SAMEDI 20 MARS  15H00

VENDREDI 19 MARS  20H30 Concert symphonique

Concert vocal DAPHNIS


GALA BIZET  O RCHESTRE PASDELOUP
 C HŒUR RÉGIONAL VITTORIA D’ÎLE-DE-FRANCE
 O RCHESTRE NATIONAL DE MONTPELLIER  W OLFGANG DOERNER DIRECTION
 L AURENCE ÉQUILBEY DIRECTION  J ONATHAN GILAD PIANO
 PATRIZIA CIOFI SOPRANO  M ICHEL PIQUEMAL  CHEF DE CHŒUR
 C YRILLE DUBOIS TÉNOR  Hector Berlioz
 J ÉRÔME BOUTILLIER BARYTON
 Ouverture de Benvenuto Cellini
 Georges Bizet
 La Jolie Fille de Perth (version originale, extraits)  Paul Dukas
 Les Pêcheurs de perles (version de 1863, extraits)  L’Apprenti sorcier
COPRODUCTION OPÉRA ORCHESTRE NATIONAL MONTPELLIER OCCITANIE,  Martial Caillebotte
PHILHARMONIE DE PARIS  Psaume 132 « Ecce quam bonum »
On trouve dans Les Pêcheurs de perles (1863) et La Jolie Fille de  Maurice Ravel
Perth (1867) de véritables joyaux, même si les livrets de ces  Concerto en sol
ouvrages lyriques de Bizet ont pu être critiqués – le premier,  Daphnis et Chloé (Suite no 2)
situé à Ceylan, oppose à l’amour la fidélité dans l’amitié, PRODUCTION CONCERTS PASDELOUP
tandis que le second, tiré de Walter Scott, multiplie les qui-
proquos. Ces œuvres gagnent d’autant plus à être jouées Ravel décrivait Daphnis et Chloé, fruit d’une commande de
sous forme de précieux morceaux choisis. Diaghilev de 1912, comme « une vaste fresque musicale,
moins soucieuse d’archaïsme que de fidélité à la Grèce de
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 52€ / 42€ / 37€ / 27€ / 20€ / 10€ [ses] rêves ». Également au programme, L’Apprenti sorcier de
Paul Dukas immortalisé par Disney et un Psaume de Martial
Caillebotte, frère du peintre Gustave Caillebotte et photo-
graphe à ses heures.
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 42€ / 37€ / 30€ / 22€ / 15€ / 10€

WE E K-E N D MU S IQ U E F R A N Ç A I S E 209
SAMEDI 20 MARS  17H30
Musique de chambre SAMEDI 20 MARS  20H30

100 % SAINT-SAËNS Concert symphonique


 M USICIENS DE L’ORCHESTRE DE PARIS HOLMÈS / WAGNER
 Camille Saint-Saëns  O RCHESTRE NATIONAL DE METZ
 Allegro appassionato pour piano op. 70  C HŒUR DE L’ORCHESTRE DE PARIS
 Tarentelle pour flûte, clarinette et piano op. 6  DAVID REILAND DIRECTION
 Romance pour flûte et piano op. 27  L IONEL SOW  CHEF DE CHŒUR
 Sonate pour hautbois et piano op. 166
 Sonate pour clarinette et piano op. 167  Augusta Holmès
 Odelette pour flûte et piano op. 162  Pologne
 Caprice sur des airs danois et russes pour flûte, hautbois,  Andromède
clarinette et piano op. 79  Allegro feroce
 Richard Wagner
Saint-Saëns fut un virtuose du clavier et un amoureux des  Faust – Ouverture
timbres instrumentaux ; sa musique de chambre se révèle  Tannhäuser, Lohengrin et Le Vaisseau fantôme (extraits)
d’une prodigieuse inventivité. En témoignent le fougueux COPRODUCTION ORCHESTRE NATIONAL DE METZ, PHILHARMONIE DE PARIS
Allegretto appassionato, l’irrésistible Tarentelle, les splendides
pièces dédiées aux instruments à vent et enfin le délicieux Née à Paris en 1847 d’un père officier irlandais, naturali-
Caprice sur des airs danois et russes que le compositeur créa lui- sée française en 1873, Augusta Holmès écrit ses premières
même à Saint-Pétersbourg. compositions sous le pseudonyme Hermann Zenta. Disciple
LE STUDIO – PHILHARMONIE de César Franck et thuriféraire de Wagner – elle le rencon-
TARIF : 26€ tra lors de la création de L’Or du Rhin –, elle est l’auteur de
poèmes symphoniques qui furent volontiers perçus comme
des plaidoyers pour diverses causes nationales.
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
SAMEDI 20 MARS  18H00 TARIFS : 32€ / 28€ / 24€ / 19€ / 13€ / 10€

Musique de chambre
AVANT LE CONCERT  19H00
HOMMAGE À GINETTE NEVEU Rencontre
 M ARINA CHICHE VIOLON Avec Michèle Friang
 A URÉLIEN PONTIER PIANO Entretien mené par David Christoffel
SALLE DE CONFÉRENCE – PHILHARMONIE • ENTRÉE LIBRE
 César Franck
 Sonate
 Claude Debussy
 Sonate
 Maurice Ravel
 Pièce en forme de habanera
 Tzigane
Durant l’été  2019, Marina Chiche rendait hommage sur
les ondes de France Musique à la violoniste Ginette Neveu,
disparue à l’âge de 30  ans dans un accident d’avion aux
Açores, le 27  octobre 1949. Avec son complice le pianiste
Aurélien Pontier, elle a conçu pour ce concert un pro-
gramme fidèle au répertoire de prédilection de cette grande
interprète de la musique française.
AMPHITHÉÂTRE – CITÉ DE LA MUSIQUE
TARIF : 26€

210 WE E K-E N D MU S I QU E F R A N Ç A I S E
DIMANCHE 21 MARS  15H00
Concert sur instruments du Musée
SALON MARCEL PROUST
 T HÉOTIME LANGLOIS DE SWARTE 
VIOLON STRADIVARI « DAVIDOFF » 1708
 TANGUY DE WILLIENCOURT  PIANO ÉRARD 1891

 Gabriel Fauré
 Sonate pour violon et piano no 1
 Berceuse op. 16
 Nocturne
 Robert Schumann
 Des Abends (extrait des Fantasiestücke op. 12)
 Frédéric Chopin
 Prélude
 Richard Wagner
 Ouverture des Maîtres chanteurs de Nuremberg
 Mort d’Isolde
 Emmanuel Chabrier
 Idylle (extrait de Dix Pièces pittoresques)
 François Couperin
 Les Barricades mystérieuses
Proust était un habitué du Ritz. En 1907, il y avait organisé
un dîner musical auquel devait participer Fauré, qui annula
au dernier moment. Ce concert intime eut lieu en présence
DAVID REILAND des quatorze convives auxquels se joignirent dix-neuf autres
auditeurs ; son programme est soigneusement reconstitué par
Théotime Langlois de Swarte et Tanguy de Williencourt.
AMPHITHÉÂTRE – CITÉ DE LA MUSIQUE
TARIF : 26€

ACTIVITÉ CE SAMEDI
EN LIEN AVEC MUSIQUE FRANÇAISE

Le Lab de 11h à 12h30


LES PETITS SECRETS DE LA MUSIQUE FRANÇAISE
POUR TOUS DÈS 8 ANS • TARIFS : 10€ (ENFANT) / 14€ (ADULTE)

WE E K-E N D MU S IQ U E F R A N Ç A I S E 211
DIMANCHE 21 MARS  17H30
Récital piano
MIROIRS
 J EAN-FRANÇOIS HEISSER PIANO,
PIANO CHICKERING 1868 *
 T HOMAS GOEPFER  RÉALISATION INFORMATIQUE
MUSICALE IRCAM

 Maurice Ravel
 Miroirs (extraits)*
 Sonatine*
 Gaspard de la nuit*
 Kaija Saariaho
 Prélude
 Yan Maresz
 Œuvre nouvelle, pour piano et électronique
(commande de Françoise et Jean-Philippe Billarant, création)
EN PARTENARIAT AVEC L’IRCAM-CENTRE POMPIDOU

En 2019, Jean-François Heisser est parti en tournée avec


l’un des instruments de la mythique firme américaine
Chickering, le grand concurrent de Steinway vers 1860. Avec
JEAN-FRANÇOIS HEISSER ce clavier historique, il aime faire sonner Miroirs de Ravel
(1906), auquel répondent sur un piano moderne Prélude de
Kaija Saariaho (2007) et une création de Yan Maresz où
l’ordinateur vient décupler le clavier.
LE STUDIO – PHILHARMONIE
TARIF : 20€

DIMANCHE 21 MARS  16H30


Concert en famille – Série Opus
IMAGES
 O RCHESTRE DU CONSERVATOIRE À RAYONNEMENT
RÉGIONAL DE PARIS
 P IERRE-MICHEL DURAND DIRECTION ACTIVITÉS CE DIMANCHE
EN LIEN AVEC MUSIQUE FRANÇAISE
 Claude Debussy
 Images pour orchestre Café musique de 11h à 12h30
COPRODUCTION CONSERVATOIRE À RAYONNEMENT RÉGIONAL DE PARIS, RAVEL ET LA MUSIQUE FRANÇAISE
PHILHARMONIE DE PARIS
Par Arnaud Merlin
TOUT PUBLIC • ENTRÉE LIBRE
Les concerts Opus sont le rendez-vous de la musique et de
l’histoire. Orchestre, narration dramatique et documen-
taire audiovisuel immergent le spectateur dans le monde ET AUSSI
qui a façonné la création de l’œuvre. En 1912 naît Images,
pièce pour orchestre en trois parties évoquant le folklore Enfants et familles (voir p. 322-357)
imaginaire de trois pays. Iberia, la plus célèbre, suggère une Concerts, ateliers, activités NOUV
ESPAC EL
Espagne née des rêveries du compositeur. au Musée et à la Philharmonie des enfants. E

Adultes (voir p. 302-321 et 358-395)


SALLE DES CONCERTS – CITÉ DE LA MUSIQUE
EN FAMILLE (ENFANTS À PARTIR DE 8 ANS) Visites du Musée, ateliers, culture musicale, colloques…
TARIFS : 10€ (ENFANT) / 14€ (ADULTE)

212 WE E K-E N D MU S I QU E F R A N Ç A I S E
DANIIL TRIFONOV

DIMANCHE 21 MARS  16H30 LUNDI 22 MARS  20H30


Récital piano Concert

DANIIL TRIFONOV INTUITIONS  O RCHESTRE DE CHAMBRE DE PARIS


Daniil Trifonov a fait paraître en 2019 deux albums
 G AUTIER CAPUÇON  VIOLONCELLE, DIRECTION
consacrés à Rachmaninoff, Departure et Arrival.  J ÉRÔME DUCROS PIANO
Si ce compositeur (avec Liszt et Chopin) a été Œuvres de Tomaso Albinoni, Johannes Brahms,
l’une des principales destinations musicales du Qigang Chen, Claude Debussy, Jérôme Ducros,
pianiste russe, ses récitals récents explorent Edward Elgar, Gabriel Fauré, Scott Joplin,
d’autres voies  : après son concert de juin  2019 Vittorio Monti, Niccolò Paganini, Arvo Pärt,
Astor Piazzolla, David Popper, Erik Satie
au Barbican, le critique du Guardian saluait son
et Piotr Ilitch Tchaïkovski
« intensité barbare » dans Schumann. COPRODUCTION ORCHESTRE DE CHAMBRE DE PARIS, PHILHARMONIE DE PARIS

 Karol Szymanowski Comme il l’avait fait à la Philharmonie en avril 2018, c’est une
 Sonate no 3 sorte de récital avec orchestre que propose le violoncelliste
Gautier Capuçon. Avec la complicité de Jérôme Ducros
 Carl Maria von Weber
et de l’Orchestre de chambre de Paris, il alterne des pages
 Sonate no 1
baroques, romantiques, modernes ou contemporaines,
 Johannes Brahms comme une succession d’impressions sensibles qui jouent
 Sonate no 3 sur les contrastes et les sentiments.
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 82€ / 72€ / 57€ / 37€ / 20€ / 10€ TARIFS : 52€ / 42€ / 37€ / 27€ / 20€ / 10€

PENDANT LE CONCERT  16H00


Récréation musicale
Activité pour les enfants dont les parents sont au concert
ENFANTS (DE 3 À 10 ANS)
TARIF INCLUANT LE GOÛTER : 12€ PAR ENFANT

EN SEMAINE 213
MARDI 23 MARS  20H30
MERCREDI 24 MARS  20H30
Concert

JAZZ À LA
PHILHARMONIE
AUTOUR DE SONNY ROLLINS
Surnommé «  Saxophone Colossus  » d’après le
titre de son album le plus connu, sorti en  1956,
Sonny Rollins fait partie des quelques géants qui
ont défini leur instrument, avec Charlie Parker,
John Coltrane et, bien sûr, son maître, Coleman
Hawkins. Du style calypso au blues, du swing aux
ballades, de ses standards St. Thomas à Oleo ou
Airegin, Géraldine Laurent conduit un hommage
passionné en forme de jam-session fiévreuse avec
quelques-uns des meilleurs solistes du moment.
GÉRALDINE LAURENT  G ÉRALDINE LAURENT  SAXOPHONE ALTO, DIRECTION
MUSICALE
 DAVID EL MALEK  SAXOPHONE TÉNOR
MARDI 23 MARS  20H30  C ÉLINE BONACINA  SAXOPHONES BARYTON
ET SOPRANO
Récital piano  L AURENT DE WILDE PIANO

LUCAS DEBARGUE  I RA COLEMAN CONTREBASSE


 B ILLY DRUMMOND BATTERIE
 Johann Sebastian Bach SALLE DES CONCERTS – CITÉ DE LA MUSIQUE
TARIFS : 43€ / 32€
 Concerto italien
 Robert Schumann
 Sonate no 3
 Gabriel Fauré
 Barcarolle no 3
 Ballade op. 19
 Alexandre Scriabine
 Sonate no 4
 Fantaisie op. 28
Lucas Debargue s’est produit à la Philharmonie en 2016
en tant que lauréat du Concours Tchaïkovski. Il y est
revenu chaque année depuis  : en 2017, pour un récital
Schubert-Szymanowski, en 2018, pour le Concerto en sol
de Ravel, et en 2019, pour le Concerto pour piano no  1 de
Liszt et un récital de sonates de Scarlatti (il en a réuni
cinquante-deux sur un album paru la même année).
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 27€ / 22€ / 17€ /14€ / 10€ / 5€

214 E N S E MAINE
SABINE DEVIEILHE PABLO HERAS-CASADO

MERCREDI 24 MARS  20H30


JEUDI 25 MARS  20H30
Concert symphonique

ORCHESTRE DE PARIS / HERAS-CASADO
Ravel a souvent orchestré ses œuvres pianistiques, comme Alborada del gracioso, dont l’écriture fait
bondir sous nos yeux le bouffon des comédies espagnoles. Délicatement mélismatiques, les Mélodies
populaires grecques n’enchantent pas moins que L’Enfant et les sortilèges. Mais Ravel a aussi servi la
musique des autres, comme avec sa version des Tableaux d’une exposition, originellement pour le piano.

 O RCHESTRE DE PARIS
 PABLO HERAS-CASADO DIRECTION
 S ABINE DEVIEILHE SOPRANO

 Maurice Ravel
 Alborada del gracioso
 Cinq Mélodies populaires grecques
GRANDE NEF DU MUSÉE D’ORSAY
 L’Enfant et les sortilèges (extraits)
SAMEDI 27 MARS À 20H00
 Modest Moussorgski / Maurice Ravel Pablo Heras-Casado dirige l’Orchestre de Paris dans Boléro
 Tableaux d’une exposition et Alborada del gracioso de Ravel et Tableaux d’une exposition de
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
Moussorgski / Ravel
TARIFS : 52€ / 42€ / 37€ / 27€ / 20€ / 10€ RÉSERVATIONS À PARTIR DU 1ER MAI 2020 : MUSEE- ORSAY.FR

EN SEMAINE 215
JEUDI 25 MARS  DE 19H30 À MINUIT
Concert performance

NUIT DU ROSSIGNOL
 J EAN BOUCAULT, JOHNNY RASSE 
CHANTEURS D’OISEAUX
 F LORENT BOFFARD PIANO
 E NSEMBLE LA RÊVEUSE
 VANESSA WAGNER PIANO
 N ELLY SAUNIER  ARTISTE PLUMASSIÈRE
 G UY REIBEL  PERFORMANCE POUR VOIX ET OMNI
EN PARTENARIAT AVEC LE MUSÉUM NATIONAL D’HISTOIRE NATURELLE

Du Rossignol en amour de Couperin aux Petites Esquisses d’oi-


seaux de Messiaen, un parcours de concerts, performances et
ateliers transforme le Musée en une féerique volière. Explo-
rant l’imaginaire surgi du chant des oiseaux, cette Nuit ques-
tionne aussi, avec une création pour piano et électronique,
le devenir des espèces menacées et dévoile une installation
autour de l’art de la plume. Dans la Rue musicale, d’autres CASE SCAGLIONE
activités prolongent l’expérience : bar éphémère, ateliers et
performances amateurs de François Marillier...
MUSÉE DE LA MUSIQUE, AMPHITHÉÂTRE – CITÉ DE LA MUSIQUE VENDREDI 26 MARS  20H30
TARIF : 10 € (ENTRÉE DU MUSÉE INCLUSE)
Concert symphonique
RUE MUSICALE – CITÉ DE LA MUSIQUE
ENTRÉE LIBRE LE FEU SOUS LA GLACE
 O RCHESTRE NATIONAL D'ÎLE-DE-FRANCE
 C ASE SCAGLIONE DIRECTION
 Y EOL EUM SON PIANO

 Serge Rachmaninoff
 Concerto pour piano no 2
 Jean Sibelius
 Symphonie no 2
PRODUCTION ORCHESTRE NATIONAL D'ÎLE-DE-FRANCE

Le virtuose et lyrique Deuxième Concerto pour piano (1901) de


Rachmaninoff a fait la célébrité du compositeur. Contem-
poraine, la Deuxième Symphonie de Sibelius, commencée
en Italie, mêle chaleur méridionale et espaces glacés de
la Finlande  – vastes étendues sonores, bribes de thèmes
folkloriques et grands élans expressifs.
ACTIVITÉS EN SEMAINE GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 35€ / 30€ / 26€ / 20€ / 15€ / 10€
Enfants et familles (voir p. 322-357)
Concerts, ateliers, activités NOUV AVANT LE CONCERT  19H30
ESPAC EL
au Musée et à la Philharmonie des enfants. E
Clé d’écoute
Adultes (voir p. 302-321 et 358-395) Concerto pour piano no 2 de Rachmaninoff
Visites du Musée, ateliers, culture musicale, colloques… par Stéphane Friederich
SALLE DE CONFÉRENCE – PHILHARMONIE • ENTRÉE LIBRE

216 E N S E MAINE
WEEK-END

IRAN
Les traditions millénaires perses
offrent une diversité saisissante.
SAMEDI 27 MARS  11H00
DIMANCHE 28 MARS  11H00
Ciné-concert en famille

Sur la route de la soie CONTES PERSANS


 C OLLECTIF ARFI
ou près des côtes,
Venant des contrées lointaines de la Perse, quatre films d’ani-
les musiques de l’Iran sont mation mettent en scène un fermier et sa vache, une chenille
comme des mondes. opiniâtre, un corbeau envieux ou encore une pomme aven-
tureuse. Les musiciens de l’Arfi les accompagnent d’une
musique vivante grâce à la richesse des timbres et à la diver-
sité des instruments : piano, batterie, cajón, cruche, hang, zarb,
derbouka, flûtes ou encore guimbarde.
LE STUDIO – PHILHARMONIE
VENDREDI 26 MARS  20H30 EN FAMILLE (ENFANTS À PARTIR DE 3 ANS)
TARIFS : 10€ (ENFANT) / 14€ (ADULTE)
Concert

TRADITIONS
POPULAIRES D’IRAN SAMEDI 27 MARS  17H00

Musique bakhtiari (Lorestan) Concert sur instrument du Musée


 M USA MOUSAVI CHANT SALON PERSAN
Musique baloutche (Baloutchistan)  B AKHSHI GOL AFROUZ DOTAR
 M OHAMMAD ALI HASSAN  CHANT, BANJOO Élégant luth à manche long pourvu de deux cordes, le dotar
 H ABIBOLLAH ARASHGAR SOROUZ est emblématique de l’art des bakhshi, bardes du nord-est
 A BDOLQASEM HOSSEINIZAD ROBAB de l’Iran. Soutenu par le Musée des instruments de musique
 M OHAMMAD ES’HAQ BLOCHNASAB TANBURAK de Téhéran, le maître bakhshi Gol Afrouz, originaire du
Musique kurde (Kurdistan iranien)
Khorassan du Nord, restituera l’esprit de ce répertoire
reconnu par l’Unesco comme patrimoine culturel immatériel
 D ONYA KAMALI  CHANT, TANBUR
de l’humanité.
Musique turkmène (province de Golestan) AMPHITHÉÂTRE – CITÉ DE LA MUSIQUE
TARIF : 20€
 O GHLAN BAKHSHI  CHANT, DOTAR
 J AIHOUN GALDI NEJAD DOTAR
 D OLAT GALDI NEJAD KAMANCHE

Entre jeunes musiciens et maîtres, un voyage musical à tra-


vers les grandes traditions populaires qui témoignent de la
diversité culturelle et ethnique de l’Iran d’aujourd’hui, l’an-
cien Fars de la Perse antique. À l’origine de la plupart des
traditions musicales de l’Asie centrale, de l’Afghanistan au
Caucase, la musique persane a voyagé. Suivant la route de
la soie, elle a connu aussi bien les palais d’or que les pierres
des déserts.
ACTIVITÉ CE SAMEDI
SALLE DES CONCERTS – CITÉ DE LA MUSIQUE
TARIF : 20€ EN LIEN AVEC IRAN

Visite-atelier du Musée de 14h30 à 16h30


INSTRUMENTS ET TRADITIONS DU MONDE
ENFANTS DE 7 À 12 ANS · TARIFS : 10€ (ENFANT) / 14€ (ACCOMPAGNANT)

218 WE E K-E N D IRAN


SAHAR MOHAMMADI YULDUZ TURDIYEVA

SAMEDI 27 MARS  20H30


Concert

DE CHIRĀZ À SAMARCANDE
Aux confins des cultures turkmènes et persanes entre Tadjikistan et Ouzbékistan, le monde « turco-
iranien » se prolonge jusqu’aux frontières occidentales de la Chine. De Samarcande à Boukhara, l’art
raffiné du shash maqâm chante en persan tadjik une poésie proche de celle des grands poètes de l’Iran
tels Hafez ou Saadi qu’interprète, en Iran, Sahar Mohammadi.

 S AHAR MOHAMMADI CHANT AVANT LE CONCERT  18H30


 Y ULDUZ TURDIYEVA CHANT Débat
La vie musicale en Iran aujourd’hui
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 35€ / 25€ / 10€ SALLE DE CONFÉRENCE – PHILHARMONIE • ENTRÉE LIBRE

WE E K-EN D I R A N 219
DIMANCHE 28 MARS  11H00 DIMANCHE 28 MARS  16H30
Concert en famille – Série Opus Concert

ALADDIN SHAHRAM NAZERI /


HOMAYOUN
 O RCHESTRE IDOMENEO
 D EBORA WALDMAN DIRECTION

 Carl Nielsen
 Aladdin
SHAJARIAN
Le chant persan traditionnel est une pure émo-
Les concerts Opus sont le rendez-vous de la musique et de
tion, une émotion sublimée par les arabesques
l’histoire. Orchestre, narration dramatique et documen-
taire audiovisuel immergent le spectateur dans le monde enivrantes d’une voix soutenue par les rythmes
qui a façonné la création de l’œuvre. Dans les années orageux du daff et les mélodies du setar. Shahram
1910, le Théâtre royal de Copenhague commande à Carl Nazeri est l’un des plus grands maîtres iraniens de
Nielsen une musique de scène pour la reprise d’Aladdin ce style et l’incarnation de la modernité au sein de
d’Adam Oehlenschläger. Les danses (chinoise, hindoue…)
y occupent une place prépondérante. cette tradition savante. Homayoun Shajarian, fils
du célèbre Mohammad Reza Shajarian, a su se faire
SALLE DES CONCERTS – CITÉ DE LA MUSIQUE
EN FAMILLE (ENFANTS À PARTIR DE 8 ANS) un prénom et gagner la reconnaissance des plus
TARIFS : 10€ (ENFANT) / 14€ (ADULTE)
grands maîtres. Sa voix est comme un torrent fou-
gueux, avec une douceur soyeuse dans de subtiles
incantations.
PREMIÈRE PARTIE
 S HAHRAM NAZERI  CHANT, SETAR
ET SON ENSEMBLE

SECONDE PARTIE
 H OMAYOUN SHAJARIAN CHANT
 S OHRAB POURNAZERI  TANBUR, KAMANCHE
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 40€ / 32€ / 22€

ACTIVITÉS CE DIMANCHE
PENDANT LE CONCERT  16H00
EN LIEN AVEC IRAN
Récréation musicale
Activité pour les enfants dont les parents sont au concert
Un dimanche en orchestre de 14h à 18h
ENFANTS (DE 3 À 10 ANS)
SHÉHÉRAZADE TARIF INCLUANT LE GOÛTER : 12€ PAR ENFANT
POUR TOUS DÈS 8 ANS • TARIFS : 10€ (ENFANT) / 18€ (ADULTE)

Contes au Musée de 15h à 16h


CONTES AUTOUR DU MONDE
EN FAMILLE (ENFANTS DE 4 À 12 ANS) • TARIFS : 10€ (ENFANT) / 14€ (ADULTE)

ET AUSSI
Enfants et familles (voir p. 322-357)
Concerts, ateliers, activités NOUV
ESPAC EL
au Musée et à la Philharmonie des enfants. E

Adultes (voir p. 302-321 et 358-395)


Visites du Musée, ateliers, culture musicale, colloques…

220 WE E K-E N D IRAN


F E S T I VA L

STRAVINSKI
Le chef russe Valery Gergiev dirige les grandes pages
orchestrales, concertantes et chorales du compositeur.
Entre la pyrotechnie orchestrale
de L’Oiseau de feu (1910) et
la saisissante austérité des
Requiem Canticles écrits six
ans avant sa mort, Stravinski a
légué une œuvre monumentale
qui déjoue toutes les attentes.

VALERY GERGIEV

Concerts symphoniques LUNDI 29 MARS  20H30

MARIINSKY L’OISEAU DE FEU


 O RCHESTRE DU MARIINSKY
GERGIEV  VALERY GERGIEV DIRECTION
 R ENAUD CAPUÇON VIOLON
L’Oiseau de feu et Le Sacre du printemps,
respectivement créés en  1910 et en 1913,  Igor Stravinski
 Feux d’artifice
répondent tous deux à des commandes passées  Symphonie en ut
à Stravinski par les Ballets russes. Le Concer-  Concerto pour violon
to pour violon et la Symphonie de psaumes  L’Oiseau de feu
relèvent quant à eux de la période néoclassique GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
du compositeur. TARIFS : 115€ / 95€ / 80€ / 55€ / 25€ / 10€

222 F E STIVAL STRAV I N S K I


MERCREDI 31 MARS  20H30
Concert vocal

ŒDIPUS REX
 O RCHESTRE ET CHŒUR DU MARIINSKY
 VALERY GERGIEV DIRECTION
 M ARIA BAYANKINA SOPRANO
 Y ULIA MATOCHKINA MEZZO-SOPRANO
 E KATERINA SERGEEVA  MEZZO-SOPRANO
 E VGENY AKHMEDOV TÉNOR
 A LEXANDER MIKHAÏLOV TÉNOR
 A LEXANDER TIMCHENKO TÉNOR
 R OMAN BURDENKO BARYTON-BASSE
 M IKHAÏL PETRENKO BASSE
 A NDREÏ SEROV BASSE
 E DUARD KIPRSKY PIANO
 A LEXANDER MASLOV PIANO
 S ERGEÏ REDKIN PIANO
 Z ARINA SHIMANSKAYA PIANO
 A NDREI PETRENKO  CHEF DE CHŒUR

 Igor Stravinski
 Requiem Canticles
 Les Noces
 Œdipus Rex
Plus encore que Le Sacre du printemps, Les Noces témoignent
en 1917 de l’invention rythmique inouïe de Stravinski : les
textes populaires russes l’ont conduit à aller toujours plus
loin dans l’expérimentation. C’est Cocteau qui a rédigé le
MARDI 30 MARS  20H30 livret du saisissant oratorio Œdipus Rex (1927), tandis que les
Requiem Canticles (1965) constituent un « requiem de poche »
LE SACRE
qui fut joué aux funérailles du compositeur.
 O RCHESTRE ET CHŒUR DU MARIINSKY
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
 VALERY GERGIEV DIRECTION TARIFS : 115€ / 95€ / 80€ / 55€ / 25€ / 10€
 DANIIL TRIFONOV PIANO
AVANT LE CONCERT  19H30
 Igor Stravinski
Clé d’écoute
 Chant funèbre Œdipus Rex de Stravinski par Claire Paolacci
 Symphonie de psaumes
SALLE DE CONFÉRENCE – PHILHARMONIE • ENTRÉE LIBRE
 Concerto pour piano et instruments à vent

 Le Roi des étoiles
 Le Sacre du printemps
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 115€ / 95€ / 80€ / 55€ / 25€ / 10€

Collège
PORTRAIT IGOR STRAVINSKI
Cycles de 5 séances
DU 2 AU 30 MARS
Voir p. 383

F E STIVAL STR AV I N S K I 223


JEUDI 1ER AVRIL  20H30
VENDREDI 2 AVRIL  20H30
Concert symphonique

ORCHESTRE DE PARIS / GERGIEV
PETROUCHKA
Tout le génie orchestral de Stravinski est concentré dans ce programme qui met en valeur les
instruments à vent, dont il aimait la précision et les couleurs sonores, le piano (il créa lui-même son
Capriccio), et bien sûr l’orchestre, comme le montre Petrouchka, où le sens du folklore russe se
conjugue à une formidable inventivité sonore, harmonique et rythmique.

 O RCHESTRE DE PARIS
 VALERY GERGIEV DIRECTION
 D ENIS MATSUEV PIANO

 Igor Stravinski
 Symphonies d’instruments à vent
 Symphonie en trois mouvements
 Capriccio pour piano et orchestre
 Petrouchka
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 62€ / 52€ / 42€ / 32€ / 20€ / 10€

DENIS MATSUEV

ET AUSSI CE WEEK-END
Enfants et familles (voir p. 322-357)
Concerts, ateliers, activités NOUV
ESPAC EL
au Musée et à la Philharmonie des enfants. E

Adultes (voir p. 302-321 et 358-395)


Visites du Musée, ateliers, culture musicale, colloques…

224 F E STIVAL STRAV I N S K I


RAPHAËL PICHON LUCILE RICHARDOT

SAMEDI 3 AVRIL  20H30


Concert vocal

SAINT MATTHIEU
 P YGMALION
 R APHAËL PICHON DIRECTION
 J ULIAN PRÉGARDIEN  ÉVANGÉLISTE
 STÉPHANE DEGOUT JÉSUS
 H ANA BLAŽÍKOVÁ SOPRANO
 L UCILE RICHARDOT MEZZO-SOPRANO
 T IM MEAD CONTRE-TÉNOR
 R OBIN TRITSCHLER TÉNOR
 T HOMAS HOBBS TÉNOR
 C HRISTIAN IMMLER BASSE
 B ERTRAND COUDERC LUMIÈRES

 Johann Sebastian Bach


 Passion selon saint Matthieu
En mars  2018, Pygmalion avait donné à la Philharmonie
une belle Passion selon saint Jean. Plus tardive (composée
vraisemblablement en  1727), la Passion selon saint Matthieu
est aussi plus développée : le récit de la Passion christique y
débute plus tôt et comprend notamment la Cène, au cours
de laquelle les paroles sacramentelles se déploient en un PLACES DE DERNIÈRE MINUTE
vaste arioso. LES MARDIS DE LA PHILHARMONIE
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE PHILHARMONIEDEPARIS.FR
TARIFS : 72€ / 62€ / 47€ / 32€ / 20€ / 10€

W E E K- E N D 225
DIMANCHE 4 AVRIL  16H30 MARDI 6 AVRIL  20H30
Récital orgue Concert

OLIVIER LATRY HOMMAGE


 Johann Sebastian Bach
 Ricercare à 6 (extrait de L’Offrande musicale)
À GENEVIÈVE
 Ich hatte viel Bekümmernis BWV 21 (extrait)
 Fughetta « Allein Gott in der Höh’ sei Ehr’ »  BWV 677
DE CHAMBURE
 L ES ARTS FLORISSANTS
 Toccata et Fugue en ré mineur  BWV 565
 W ILLIAM CHRISTIE  DIRECTION, CLAVECIN
 Charles-Marie Widor  E MMANUELLE DE NEGRI SOPRANO
 Mattheus Final (extrait de Bach’s Memento)  A NNA REINHOLD MEZZO-SOPRANO
 Olivier Messiaen  C YRIL AUVITY TÉNOR
 L ISANDRO ABADIE BASSE
 Alléluias sereins d’une âme qui désire le ciel (extrait de L’Ascension)
 T HOMAS DUNFORD THÉORBE
 Verset pour la fête de la Dédicace
 Franz Liszt Musicologue, mécène, Geneviève de Chambure (1902-
 Consolation (transcription pour orgue de Franz Liszt) 1975) organisa des concerts sur des instruments d’époque
 Weinen, Klagen, Sorgen, Zagen (arrangement de Marcel Dupré) issus de sa collection (plus de huit cents pièces conservées
 Franz Liszt / Camille Saint-Saëns au Musée de la musique). Elle mit ces derniers à la
 Première légende « La Prédication aux oiseaux » disposition de jeunes musiciens qui étaient en train de
renouveler l’interprétation de la musique ancienne, tel
Pour le dimanche de Pâques, Olivier Latry suit Bach William Christie. Les Arts Florissants rendent hommage à
à la trace, de L’Offrande musicale au chœur final de la Passion cette femme exceptionnelle.
selon saint Matthieu « orchestré » par Charles-Marie Widor SALLE DES CONCERTS – CITÉ DE LA MUSIQUE
en  1925. Cette lignée, qui passe aussi par des variations TARIFS : 47€ / 32€
lisztiennes, est ponctuée par deux Alléluias de Messiaen.
Bach, Lizst, Messiaen, ces trois compositeurs ont en
commun d’avoir su exprimer leur foi par la musique.
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 27€ / 22€ / 17€ /14€ / 10€ / 5€

LA BOURSE AUX BILLETS


PHILHARMONIEDEPARIS.FR

226 E N S E MAINE
MERCREDI 7 AVRIL  20H30
JEUDI 8 AVRIL  20H30
Concert vocal

ROMÉO ET JULIETTE
ORCHESTRE DE PARIS / ROTH
Fleuron de la passion de Berlioz pour Shakespeare, Roméo et Juliette hésite entre la symphonie drama-
tique et l’opéra de concert. Le compositeur y déroule une vaste fresque dont l’incroyable prodigalité
sonore et mélodique se déploie à la faveur de scènes célèbres  : la plaintive Tristesse de Roméo,
l’extatique Scène d’amour, le féerique scherzo de «  la reine Mab, reine des songes  » ou encore
l’imposant finale. Une intemporelle tragédie de l’amour, l’un des sommets de la musique romantique.

 O RCHESTRE DE PARIS
 C HŒUR DE L'ORCHESTRE DE PARIS
 F RANÇOIS-XAVIER ROTH DIRECTION
 M ARIE-NICOLE LEMIEUX CONTRALTO
 LOÏC FÉLIX TÉNOR
 V INCENT LE TEXIER BASSE
 L IONEL SOW  CHEF DE CHŒUR

 Hector Berlioz
 Roméo et Juliette
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 52€ / 42€ / 37€ / 27€ / 20€ / 10€

ACTIVITÉS EN SEMAINE
Enfants et familles (voir p. 322-357)
Concerts, ateliers, activités NOUV MARIE-NICOLE LEMIEUX
ESPAC EL
au Musée et à la Philharmonie des enfants. E

Adultes (voir p. 302-321 et 358-395)


Visites du Musée, ateliers, culture musicale, colloques…

EN SEMAINE 227
VENDREDI 9 AVRIL  20H30
Récital piano

KHATIA
BUNIATISHVILI
La pianiste géorgienne naturalisée française et installée à
Paris (« j’y vis depuis 2010, c’est devenu ma ville de cœur »,
déclare-t-elle) a gravé un album Schubert en 2019. Son
romantisme sensuel exalte tout son répertoire, de Bach à
Prokofiev en passant par Liszt ou Brahms.

 Johann Sebastian Bach


 Prélude et Fugue BWV 867 (extrait du Clavier bien tempéré)
 Johann Sebastian Bach / Franz Liszt
 Prélude et Fugue BWV 543
 Franz Liszt
 Liebestraum no 3
 Johannes Brahms
 Intermezzos op. 117 no 2 et op. 118 no 2
Rhapsodies nos 1 et 2
 Frédéric Chopin
 Polonaise no 6 « Héroique »
Scherzo no 3
 Franz Liszt
 Grand Galop chromatique
 Sergueï Prokofiev
 Sonate no 7
KHATIA BUNIATISHVILI
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 72€ / 62€ / 47€ / 32€ / 20€ / 10€

ABONNEZ-VOUS ET BÉNÉFICIEZ
DE 15 À 25 % DE RÉDUCTION
PHILHARMONIEDEPARIS.FR

228 E N S E MAINE
WEEK-END

AMAZONIA (1)
L’Amazonie reste l’un des rares territoires
où la nature est reine. Avec des cultures en résistance.
Le photographe
Sebastião Salgado rend
hommage au souffle
impressionnant des espaces
de la nature amazonienne.
Quelques rituels traditionnels
y existent toujours.

MUSICIENS DANSEURS WAYÃPI DU HAUT OYAPOCK

VENDREDI 9 AVRIL  20H30 SAMEDI 10 AVRIL  15H00


DIMANCHE 11 AVRIL  11H00
Concert

RITUELS DE GUYANE
Spectacle en famille

PREMIÈRE PARTIE
LE CARNAVAL
 C OMMUNAUTÉ WAYÃPI DES VILLAGES DE TROIS-
SAUTS ET DE CAMOPI  (OYAPOCK, GUYANE FRANÇAISE)
DES ANIMAUX
SECONDE PARTIE SUD-AMÉRICAINS
 ENSEMBLE KALI’NA  (BAS MARONI, GUYANE FRANÇAISE)  E NSEMBLE ALMAVIVA

Les Wayãpi et les Kali’na, deux peuples du nord-est de Bienvenue à Rio de Janeiro ! Les animaux sud-américains
l’Amazonie, parlent les uns une langue de la famille tupi- s’y sont réunis pour leur grande parade, joyeuse et bariolée.
guarani, les autres une langue caribe. Leurs musiques et Cette relecture de la suite de Saint-Saëns fait entendre les
leurs danses diffèrent elles aussi : multiples instruments rythmes de ce continent dans des compositions originales.
à vent chez les uns, grands tambours chez les autres. Mais les animaux de l’histoire portent avant tout la voix et
Les deux cérémonies présentées à la Philharmonie sont la mémoire de ces lointains pays ainsi que leurs idées pour
l’occasion d’une rencontre entre ces communautés autant répondre au défi du « vivre ensemble ».
qu’avec le public. LE STUDIO – PHILHARMONIE
EN FAMILLE (ENFANTS À PARTIR DE 7 ANS)
SALLE DES CONCERTS – CITÉ DE LA MUSIQUE TARIFS : 10€ (ENFANT) / 14€ (ADULTE)
TARIF : 20€

230 WE E K-E N D AMAZÔN I A (1 )


SIMONE MENEZES SEBASTIÃO SALGADO

SAMEDI 10 AVRIL  20H30


Concert avec images

FORÊT D’AMAZONIE
Heitor Villa-Lobos a su capter la force mystérieuse de la forêt amazonienne : son orchestration suggère
magnifiquement les chants des oiseaux, les élans montagneux et la grandeur des forêts épaisses. Les
photographies de Sebastião Salgado offrent un contrepoint idéal à cette musique poétique et rare.

 O RCHESTRE DE L’OPÉRA DE ROUEN NORMANDIE


ORCHESTRE RÉGIONAL DE NORMANDIE
 S IMONE MENEZES DIRECTION
 C AMILA TITINGER SOPRANO

 Philip Glass
 Metamorphosis
 Cláudio Santoro
 Brasiliana
Série Grands témoins
 Heitor Villa-Lobos
 A Floresta do Amazonas (Suite) SAMEDI 10 AVRIL À 19H
(avec projection de photos de Sebastião Salgado) Les musiques de mes photographies par Sebastião Salgado,
photographe
COPRODUCTION ORCHESTRE DE L’OPÉRA DE ROUEN NORMANDIE, ORCHESTRE
RÉGIONAL DE NORMANDIE, PHILHARMONIE DE PARIS SALLE DE CONFÉRENCE – PHILHARMONIE
ENTRÉE LIBRE SUR RÉSERVATION
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 42€ / 37€ / 30€ / 22€ / 15€ / 10€

WE E K-E N D AMAZÔN I A (1 ) 2 31
DIMANCHE 11 AVRIL  14H30 OU 15H30 DIMANCHE 11 AVRIL  15H00
Concert-promenade au Musée Concert en famille
CONTES SONORES D’AMAZONIE MONSIEUR CROCODILE
 M ARCELA OBREGON CONTEUSE
 M ARCELO MILCHBERG FLÛTES
A BEAUCOUP FAIM
 A XEL LECOURT  INSTRUMENTS DE L’AMÉRIQUE DU SUD Textes et dessins de Joann Sfar
 P IERRE HAMON  FLÛTES ET AUTRES INSTRUMENTS Musique de Marc-Olivier Dupin
DE L’AMÉRIQUE DU SUD
 O RCHESTRE DE CHAMBRE DE PARIS
 M USICIENS DE L’ORCHESTRE DE PARIS PERCUSSIONS
 M ARC-OLIVIER DUPIN DIRECTION
Légendes amérindiennes, percussions et autres instruments
COPRODUCTION ORCHESTRE DE CHAMBRE DE PARIS, PHILHARMONIE DE PARIS
traditionnels nous plongent dans l’immensité de la forêt
tropicale et font battre le cœur sonore de l’Amazonie. Ayant beaucoup faim, Monsieur Crocodile part dans la forêt
MUSÉE DE LA MUSIQUE – CITÉ DE LA MUSIQUE en quête d’un animal à dévorer. Après plusieurs échecs, il ren-
EN FAMILLE (À PARTIR DE 6 ANS) contre un cochon qui lui propose un marché : si le crocodile
TARIF (ENTRÉE DU MUSÉE INCLUSE) : 9€
GRATUIT POUR LES MOINS DE 26 ANS l’épargne, il s’engage à lui trouver des animaux comestibles.
Monsieur Crocodile accepte… Sur les illustrations de Joann
Sfar, la musique de Marc-Olivier Dupin accompagne les
aventures singulières du reptile amazonien.
SALLE DES CONCERTS – CITÉ DE LA MUSIQUE
EN FAMILLE (ENFANTS À PARTIR DE 7 ANS)
TARIFS : 10€ (ENFANT) / 14€ (ADULTE)

ATELIER DE PRÉPARATION 
Le dimanche 11 avril de 11h à 12h
MARC-OLIVIER DUPIN Par la musique et le théâtre, les participants découvrent
les ficelles du conte en retraçant les aventures de Monsieur
Crocodile avec la complicité d’un musicien et d’un comé-
dien professionnels.
EN FAMILLE (ENFANTS À PARTIR DE 7 ANS) • ATELIER RÉSERVÉ
AUX PERSONNES MUNIES D’UN BILLET POUR LE CONCERT
TARIFS : 6€ (ENFANT) / 8€ (ADULTE)

EXPOSITION
Salgado Amazônia
DU 7 AVR IL AU 2 2 AO ÛT (voir p. 307)

232 WE E K-E N D AMAZÔN I A (1 )


DIMANCHE 11 AVRIL  16H30
Concert symphonique
UIRAPURÚ, LÉGENDE
DE LA CANOPÉE
 O RCHESTRE PASDELOUP
 N ICOLAS SIMON DIRECTION
 A LEXIS CARDENAS VIOLON
 F ERNAND DEROUSSEN  PROJECTION SONORE
 C OMPAGNIE IFUNAMBOLI
 FABIO CRESTALE  CRÉATION CHORÉGRAPHIQUE

 Heitor Villa-Lobos
 Alvorada na floresta tropical
 Dança dos mosquitos
 Toccata – O Trenzinho do Caipira (extrait de la Bachiana brasileira no 2)
 Farrapós (extrait des Danças características africanas)
NICOLAS SIMON
Uirapurú
 Ennio Morricone
 T he Mission
ACTIVITÉS DU WEEK-END
Improvisations latino-américaines
 Pajarillo et Gigue EN LIEN AVEC AMAZÔNIA (1)
PRODUCTION CONCERTS PASDELOUP
SAMEDI
Le ballet Uirapurú s’inspire de la légende d’un oiseau magique Le Lab de 11h à 12h30
dans la forêt amazonienne. La partition prélude à la musique UN COMPOSITEUR EN AMAZONIE
POUR TOUS DÈS 8 ANS • TARIFS : 10€ (ENFANT) / 14€ (ADULTE)
d’Ennio Morricone pour The Mission et est accompagnée
des compositions sonores de l’audio-naturaliste Fernand Visite guidée de 11h à 12h30
Deroussen, des improvisations du violoniste vénézuélien SALGADO AMAZÔNIA
TARIF : 14€
Alexis Cardenas et des créations chorégraphiques poétiques
de Fabio Crestale. Visite-atelier du Musée de 14h30 à 16h30
INSTRUMENTS ET TRADITIONS DU MONDE
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE ENFANTS DE 7 À 12 ANS • TARIFS : 10€ (ENFANT) / 14€ (ACCOMPAGNANT)
TARIFS : 42€ / 37€ / 30€ / 22€ / 15€ / 10€

DIMANCHE
PENDANT LE CONCERT  16H00
Café musique de 11h à 12h30
Récréation musicale ÉCOUTER LA NATURE
Activité pour les enfants dont les parents sont au concert Par David Christoffel
ENFANTS (DE 3 À 10 ANS) TOUT PUBLIC • ENTRÉE LIBRE
TARIF INCLUANT LE GOÛTER : 12€ PAR ENFANT
Visite guidée de 11h à 12h30
SALGADO AMAZÔNIA
TARIF : 14€

ET AUSSI
Enfants et familles (voir p. 322-357)
Concerts, ateliers, activités NOUV
ESPAC EL
au Musée et à la Philharmonie des enfants. E

Adultes (voir p. 302-321 et 358-395)


Visites du Musée, ateliers, culture musicale, colloques…

WE E K-E N D AMAZÔN I A (1 ) 233


MERCREDI 14 AVRIL  20H30
JEUDI 15 AVRIL  20H30
Concert symphonique

ORCHESTRE
DE PARIS / KÁLI
La suite du Mandarin merveilleux joue sur un
mélange de réalisme et de fantastique, quand
le crépusculaire Concerto pour alto offre
une rhapsodie méditative. Côté Ravel, Le
Tombeau de Couperin déploie un hommage
conjoint au baroque français et aux morts de
la Grande Guerre. Le magnétique crescendo
du Boléro, lui, demeure un formidable hymne
aux timbres instrumentaux.

 O RCHESTRE DE PARIS
 G ÁBOR KÁLI DIRECTION
VIKTORIIA VITRENKO  A NTOINE TAMESTIT ALTO

 Maurice Ravel
LUNDI 12 AVRIL  20H30  Le Tombeau de Couperin
Concert symphonique  Béla Bartók
 Concerto pour alto
MOZART & MAHLER Le Mandarin merveilleux (Suite)
 L ES DISSONANCES  Maurice Ravel
 DAVID GRIMAL  VIOLON, DIRECTION ARTISTIQUE  Boléro
 V IKTORIIA VITRENKO SOPRANO GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 52€ / 42€ / 37€ / 27€ / 20€ / 10€
 Wolfgang Amadeus Mozart
 Symphonie no 40
 Gustav Mahler
 Symphonie no 4
À bien des égards, la Quatrième de Mahler est un retour à
la forme classique de la symphonie mozartienne, avec ses
traditionnels quatre mouvements. La voix enfantine des
visions paradisiaques du finale a également quelque chose
de mozartien dans l’esprit, à l’opposé du violon désaccordé
qui, dans le scherzo, incarne un squelette emporté dans une
danse macabre.
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 32€ / 28€ / 24€ / 19€ / 13€ / 10€

234 E N S E MAINE
VENDREDI 16 AVRIL  20H30
Récital piano

NELSON FREIRE
Œuvres de Johannes Brahms, Frédéric Chopin
et Claude Debussy
PRODUCTION PIANO****

En octobre 2019, Nelson Freire a fait paraître Encores, un


album plein de souvenirs. «  Chaque pièce, confie-t-il au
magazine Gramophone, m’évoque un pianiste différent  »  :
une danse (hornpipe) de Purcell, la pianiste brésilienne
Guiomar Novaes  ; les Pièces lyriques de Grieg, Walter
Gieseking. Un récital de Nelson Freire, c’est un morceau
d’histoire du piano.
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 90€ / 80€ / 70€ / 40€ / 20€ / 10€

ANTOINE TAMESTIT

ACTIVITÉS EN SEMAINE
Enfants et familles (voir p. 322-357)
Concerts, ateliers, activités NOUV
ESPAC EL
au Musée et à la Philharmonie des enfants. E

Adultes (voir p. 302-321 et 358-395)


Visites du Musée, ateliers, culture musicale, colloques…

EN SEMAINE 235
CHINE ( 2)
Entre antiques traditions et icônes contemporaines,
la culture chinoise parcourt le monde aujourd’hui.

WEEK-END

XXX
Ad qui con niUci ut et iur? Totaeca ecabo. Vid et do-
luptatiis re alibus apit aut reperspero magnimus maio
À l’intérieur de la Chine, des traditions ont été
préservées intactes. Au-delà des frontières,
la culture chinoise s’exporte et devient globale.

JEUDI 15 AVRIL  20H30


Concert

TRADITIONS
DES NAXIS
 O RCHESTRE TRADITIONNEL DE MUSIQUE NAXI DE
LIJIANG (YUNNAN)

Dans la province du Yunnan (près du Sichuan et du Tibet),


la minorité des Naxis perpétue un art musical unique dont
l’origine remonte au xive siècle. Considérés comme des tré-
sors nationaux, les musiciens qui composent cet ensemble
sont pour certains très âgés, mais ils tiennent à transmettre
aux jeunes générations cet art sublime qui opère une syn-
thèse entre confucianisme et taoïsme.
SALLE DES CONCERTS – CITÉ DE LA MUSIQUE
TARIFS : 33€ / 26€

MUSICIENS NAXIS DE LIJIANG

WE E K-E N D C H I N E (2 ) 237
VENDREDI 16 AVRIL  20H30
Concert

TRADITIONS
DES MINNAN
 E NSEMBLE DE MUSIQUE NANYIN DE QUANZHOU 
(FUJIAN)
 WANG DANDAN  DIRECTION ARTISTIQUE
 C HEN ENHU  CHANT, LUTH PIPA
 C AI QINGYA  CHANT, PERCUSSIONS
 C HEN ZHENMEI  LUTH PIPA, LUTH SAN XIAN
 Z HUANG JIANJUN  VIÈLE ER XIAN
 C HEN XINJIE  FLÛTE DE BAMBOU XIAO
AVEC LE SOUTIEN DE L’INSTITUT CONFUCIUS

Dans la province du Fujian (sur la côte, en face de Taiwan),


la minorité culturelle minnan a conservé une tradition abso-
lument unique, classée « patrimoine culturel immatériel  »
en 2009 par l’Unesco. Dans cette musique appelée nanyin,
les instruments accompagnent une chanteuse qui raconte,
en dialecte local, des histoires poétiques sur des mélodies
lentes et très ornées. Le tempo peut parfois être beaucoup
plus dansant pour les pièces instrumentales.
LE STUDIO – PHILHARMONIE
TARIF : 26€

AVANT LE CONCERT  19H30 LANG LANG


Clé d’écoute
Traditions des Minnan par Xavier Bouvier
SALLE DE CONFÉRENCE – PHILHARMONIE • ENTRÉE LIBRE

SAMEDI 17 AVRIL  11H00 ET 15H00


Ciné-concert en famille
CONTES CHINOIS
 B OCAGE

Un ciné-concert autour de trois courts-métrages chinois des


années  1980 qui montrent la subtilité et la délicatesse des
artistes des studios de cinéma d’animation de Shanghai. Sur
des compositions originales, Bocage propose une musique
pop où se mêlent envolées vocales, guitare électrique, ukulélé,
mélodica et doux beats électroniques dont le duo a le secret.
AMPHITHÉÂTRE – CITÉ DE LA MUSIQUE
EN FAMILLE (ENFANTS À PARTIR DE 5 ANS)
TARIFS : 10€ (ENFANT) / 14€ (ADULTE)

238 WE E K-E N D C HIN E (2 )


SAMEDI 17 AVRIL  18H00 SAMEDI 17 AVRIL  20H30
Concert performance Musique de chambre

LANG LANG D’EST EN OUEST


 S IMPLY QUARTET
101 PIANISTES  DANFENG SHEN VIOLON
 A NTONIA RANKERSBERGER VIOLON
Le pianiste chinois, devenu une star mondiale, ne  X IANG LYU ALTO
délaisse pas pour autant les initiatives éducatives  I VAN VALENTIN HOLLUP ROALD VIOLONCELLE
qui montrent que le piano est plus que jamais un  Wolfgang Amadeus Mozart
instrument populaire. Il dirige un orchestre de  Quatuor à cordes no 21
pianos accompagnant de jeunes prodiges français  Zhang Zhao
et chinois.  Totem
 Allain Gaussin
 L ANG LANG  PIANO, DIRECTION, PRÉSENTATION  Œuvre nouvelle
 É LÈVES DES CLASSES DE PIANO (commande de la Philharmonie de Paris, création)
DES CONSERVATOIRES D’ÎLE-DE-FRANCE
 Dmitri Chostakovitch
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE  Quatuor à cordes no 3
EN FAMILLE (ENFANTS À PARTIR DE 6 ANS)
TARIFS : 12€ (ENFANT) / 20€ (ADULTE)
Fondé à Shanghai, le Quatuor Simply a brûlé toutes les
étapes en remportant plusieurs concours internationaux.
Établis à Vienne à présent, ses membres continuent de culti-
ver les musiques de Chine et d’Europe. La création d’Allain
Gaussin suit le même chemin, s’inspirant du raffinement de
la musique chinoise de haute culture.
LE STUDIO – PHILHARMONIE
TARIF : 23€

SIMPLY QUARTET

ACTIVITÉS CE SAMEDI
EN LIEN AVEC CHINE (2)

Visite-atelier du Musée de 14h30 à 16h30


INSTRUMENTS ET TRADITIONS DU MONDE
ENFANTS DE 7 À 12 ANS • TARIFS : 10€ (ENFANT) / 14€ (ACCOMPAGNANT)

Visite-atelier du Musée de 15h à 16h30


DES DRAGONS AU MUSÉE
ENFANTS DE 4 À 6 ANS • TARIFS : 10€ (ENFANT) / 14€ (ACCOMPAGNANT)

WE E K-E N D C H I N E (2 ) 239
ERINA YASHIMA

DIMANCHE 18 AVRIL  15H00 DIMANCHE 18 AVRIL  15H00


Concert Concert en famille – Série Opus
PINGTAN LE CHANT DU ROSSIGNOL
 G AO BOWEN CHANT  O RCHESTRE NATIONAL D’ÎLE-DE-FRANCE
 TAO YINGYUN CHANT  E RINA YASHIMA DIRECTION
La musique pingtan date de la dynastie Song (xe-xiiie siècles) :  Igor Stravinski
elle était à l’origine jouée dans les maisons de thé de  Le Chant du rossignol
Suzhou, une vaste ville d’eau comparée à Venise pour ses COPRODUCTION ORCHESTRE NATIONAL D’ÎLE-DE-FRANCE, PHILHARMONIE
élégants canaux. Deux chanteurs alternent les épisodes du DE PARIS
récit, accompagnés par leurs instruments à cordes (san xian
et pipa). Gao Bowen compte parmi les grands maîtres de Les concerts Opus sont le rendez-vous de la musique et
cette tradition qui, contrairement à d’autres, a été préservée. de l’histoire. Orchestre, narration dramatique et documen-
taire audiovisuel immergent le spectateur dans le monde
AMPHITHÉÂTRE – CITÉ DE LA MUSIQUE
TARIF : 17€ qui a façonné la création de l’œuvre. Dans les années 1910,
Stravinski esquisse son premier opéra. Sous l’impulsion de
AVANT LE CONCERT  14H00 Diaghilev, il sera exécuté sous la forme d’un ballet choré-
Clé d’écoute graphié par Massine avec des décors et costumes de Matisse.
La musique pingtan par Éléonore Martin SALLE DES CONCERTS – CITÉ DE LA MUSIQUE
AMPHITHÉÂTRE – CITÉ DE LA MUSIQUE • ENTRÉE LIBRE EN FAMILLE (ENFANTS À PARTIR DE 8 ANS)
TARIFS : 10€ (ENFANT) / 14€ (ADULTE)

240 WE E K-E N D C HIN E (2 )


DIMANCHE 18 AVRIL  19H00
Concert symphonique

AMSTERDAM / JÄRVI / WANG
Pianiste au brio époustouflant, Yuja Wang n’en finit pas d’étonner par ses interprétations électriques,
avec pourtant une extrême sensibilité. Elle montre aussi, au fil des années, le visage d’une artiste qui
a su donner à sa culture d’origine le ton d’une liberté qui s’adresse désormais au monde entier.

 C ONCERTGEBOUWORKEST – AMSTERDAM
 PAAVO JÄRVI DIRECTION
 Y UJA WANG PIANO

 Johannes Brahms
 Concerto pour piano no 1
 Robert Schumann
 Symphonie no 3
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 102€ / 87€ / 77€ / 47€ / 20€ / 10€

ACTIVITÉS CE DIMANCHE
EN LIEN AVEC CHINE (2)

Contes au Musée de 15h à 16h


CONTES AUTOUR DU MONDE
EN FAMILLE (ENFANTS DE 4 À 12 ANS) • TARIFS : 10€ (ENFANT) / 14€ (ADULTE) YUJA WANG

ET AUSSI
Enfants et familles (voir p. 322-357)
Concerts, ateliers, activités NOUV
ESPAC EL
au Musée et à la Philharmonie des enfants. E

Adultes (voir p. 302-321 et 358-395)


Visites du Musée, ateliers, culture musicale, colloques…

WE E K-E N D C H I N E (2 ) 2 41
DIMANCHE 25 AVRIL  20H30
LUNDI 26 AVRIL  20H30
Concert

ALAIN SOUCHON
La dernière fois qu’il est monté sur scène, c’était aux côtés de son complice de toujours, Laurent
Voulzy, pour une tournée à guichets fermés. Cette fois, Alain Souchon vient présenter les chansons
de son récent album, Âme fifties, évoquant une époque qui l’a construit, mais sans nostalgie. Rêveur,
mélancolique, engagé, ce grand monsieur de la chanson française pose ses valises pour deux soirées
à la Philharmonie.
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 70€ / 50€ / 40€ / 30€

ALAIN SOUCHON

242 E N S E MAINE
SIR ANTONIO PAPPANO JULIA FISCHER

MARDI 27 AVRIL  20H30


Concert symphonique

SANTA CECILIA
PAPPANO
 O RCHESTRA DELL’ACCADEMIA NAZIONALE
DI SANTA CECILIA-ROMA
 S IR ANTONIO PAPPANO DIRECTION
 J ULIA FISCHER VIOLON

 Dmitri Chostakovitch
 Concerto pour violon no 1
 Piotr Ilitch Tchaïkovski
 Symphonie no 6 « Pathétique »
À la tête de la formation romaine dont il est le directeur
musical depuis 2005, le chef italien interprète la Symphonie ACTIVITÉS EN SEMAINE
« Pathétique », dont il avait gravé une belle version en 2007.
En guise de prélude à cette page mystérieuse – Tchaïkovski Enfants et familles (voir p. 322-357)
lui-même faisait allusion à son programme secret « qui doit Concerts, ateliers, activités NOUV
ESPAC EL
rester une énigme pour tous » –, le Premier Concerto pour violon de au Musée et à la Philharmonie des enfants. E

Chostakovitch, composé en 1947 et dédié à David Oïstrakh. Adultes (voir p. 302-321 et 358-395)
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE Visites du Musée, ateliers, culture musicale, colloques…
TARIFS : 72€ / 62€ / 47€ / 32€ / 20€ / 10€

EN SEMAINE 243
BACH
Passant des claviers d’époque aux pianos modernes,
dansé, réinterprété, décliné sur tous les tons.

WEEK-END

XXX
Ad qui con niUci ut et iur? Totaeca ecabo. Vid et do-
luptatiis re alibus apit aut reperspero magnimus maio
Tandis que Pierre-Laurent Aimard aborde le second
volet du Clavier bien tempéré, ce qu’on attendait depuis
longtemps, Bach se métamorphose dans la danse
ou sur un piano qui joue tout seul.

SABURO TESHIGAWARA, RIHOKO SATO ET SAYAKA SHOJI

LUNDI 26 AVRIL  20H30


MARDI 27 AVRIL  20H30
MERCREDI 28 AVRIL  20H30
Spectacle

TESHIGAWARA / SATO / SHOJI
BACH PARTITA – TRIPTYQUE MALLARMÉ
Après le passage de Saburo Teshigawara au  SABURO TESHIGAWARA, RIHOKO SATO CHORÉGRAPHIE,
Lincoln Center en juillet 2017, le critique du DANSE
 S AYAKA SHOJI VIOLON
New York Times saluait la manière dont le cho-
Œuvres de Johann Sebastian Bach, Béla Bartók,
régraphe japonais donnait « une sorte de visuali- Valentin Silvestrov et Igor Stravinski
sation musicale à main levée » des « longs éche-
veaux de notes d’une partita ou d’une fugue de SALLE DES CONCERTS – CITÉ DE LA MUSIQUE
TARIFS : 33€ / 26€
Bach  ». Un hommage à Mallarmé complète ce
spectacle Bach.

B AC H 245
SUITES ABSENTES

MARDI 27 AVRIL  11H00 ET 20H00 MARDI 27 AVRIL  20H30


MERCREDI 28 AVRIL  20H00
Concert sur instrument du Musée
JEUDI 29 AVRIL  20H00
Spectacle SALON BACH ROMANTIQUE
PIERRE RIGAL
 L AURENT CABASSO  PIANO ÉRARD 1891

 Johann Sebastian Bach


SUITES ABSENTES  Toccatas BWV 910 à 916
 P IERRE RIGAL  DANSE, CONCEPTION
 MUSIQUE JOUÉE EN DIRECT PAR UN PIANO AUTOMATIQUE En 2017, à l’occasion d’un concert qu’il donnait sur un
pia­no Érard, Laurent Cabasso regrettait la perte de «  la
Un pianiste s’apprête à commencer son concert, mais le variété des timbres que l’on pouvait entendre encore il y a
piano démarre tout seul une suite de Bach. Face à cet ins- un siècle ». Il utilisera un Érard 1891 conservé au Musée de
trument autonome et capricieux, le danseur et chorégraphe la musique ayant appartenu à Nadia Boulanger, un instru-
Pierre Rigal, jusqu’alors rompu aux bandes-son rock ou ment à cordes parallèles de nature à conférer une parfaite
électro, puise dans la biographie du compositeur matière à lisibilité aux différents plans sonores.
danser et joue avec ses obsessions comme avec sa musique.
AMPHITHÉÂTRE – CITÉ DE LA MUSIQUE
LE STUDIO – PHILHARMONIE TARIF : 33€
TARIF : 22€

Série Grands témoins


JEUDI 29 AVRIL À 19H
La musique comme preuve de vie
par Philippe Lançon, écrivain, journaliste
avec la participation de Gabriel Richard, violoniste
SALLE DE CONFÉRENCE – PHILHARMONIE
ENTRÉE LIBRE SUR RÉSERVATION

246 BAC H
JEUDI 29 AVRIL  20H30
Récital piano

PIERRE-LAURENT
AIMARD
CLAVIER BIEN TEMPÉRÉ
 Johann Sebastian Bach
 Le Clavier bien tempéré (Livre II)
Pierre-Laurent Aimard prend son temps et c’est ce temps
que l’on entend dans son jeu. En 2006, il déclarait  :
«  Bach est un rendez-vous que je fixe pour un peu plus
tard… Je le trouve impressionnant, si riche, si complet,
tellement difficile à exécuter…  » Le pianiste a gravé le
premier volume du Clavier bien tempéré en  2014. Six ans
après, le second volume promet d’être un événement de la
même ampleur.
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 52€ / 42€ / 37€ / 27€ / 20€ / 10€

PIERRE-LAURENT AIMARD

VENDREDI 30 AVRIL  20H30


Spectacle
GOLDBERG NÔ
 F RÉDÉRICK HAAS  CLAVECIN HEMSCH 1751
 M ASATO MATSUURA  DANSE NÔ

 Johann Sebastian Bach


 Variations Goldberg
Les Variations Goldberg sont un symbole intemporel de l’art de
ET AUSSI CE WEEK-END l’écriture. Le danseur nô Masato Matsuura et le claveciniste
Frédérick Haas y trouvent, comme l’explique ce dernier,
Enfants et familles (voir p. 322-357) « tout ce qu’il faut de points de rencontre : exigence impla-
Concerts, ateliers, activités NOUV cable […], contrôle étourdissant de tous les paramètres
ESPAC EL
au Musée et à la Philharmonie des enfants. E possibles de l’espace et du temps… ».
Adultes (voir p. 302-321 et 358-395) AMPHITHÉÂTRE – CITÉ DE LA MUSIQUE
Visites du Musée, ateliers, culture musicale, colloques… TARIF : 20€

B AC H 247
VENDREDI 30 AVRIL  20H30
Concert symphonique

L’ÎLE DES MORTS


 O RCHESTRE PHILHARMONIQUE DE RADIO FRANCE
 M IKKO FRANCK DIRECTION
 N ICHOLAS ANGELICH PIANO
 Igor Stravinski
 Octuor pour instruments à vent
 Chant funèbre
 Serge Rachmaninoff
 Concerto pour piano no 1
 L’Île des morts
PRODUCTION RADIO FRANCE

C’est un célèbre tableau d’Arnold Böcklin qui a inspiré


à Rachmaninoff le poème symphonique L’Île des morts
en 1909 : à travers les couleurs sombres de l’orchestre, le
balancement rythmique évoque le rameur qui transporte
les défunts. Mais le Rachmaninoff juvénile et virtuose est
aussi au programme avec le crépitant Concerto pour piano no 1
que jouera Nicholas Angelich. Pour introduire L’Île des morts,
une œuvre de Stravinski, le Chant funèbre, dont le manuscrit
a été découvert en 2015, cependant que l’Octuor ouvrira le
concert.
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE NICHOLAS ANGELICH
TARIFS : 67€ / 56€ / 46€ / 31€ / 20€ / 10€

AVANT LE CONCERT  19H30


Clé d’écoute
Concerto pour piano no 1 de Rachmaninoff
par Stéphane Friederich
SALLE DE CONFÉRENCE – PHILHARMONIE • ENTRÉE LIBRE

ACTIVITÉS EN SEMAINE
Enfants et familles (voir p. 322-357)
Concerts, ateliers, activités NOUV
ESPAC EL
au Musée et à la Philharmonie des enfants. E

Adultes (voir p. 302-321 et 358-395)


Visites du Musée, ateliers, culture musicale, colloques…

248 E N S E MAINE
CONCERTS
MAI
JUIN
MARTHA ARGERICH ET DANIEL BARENBOIM

LUNDI 3 MAI  20H30


Concert symphonique

BARENBOIM / ARGERICH
Daniel Barenboim et Martha Argerich, qui se connaissent depuis l’enfance, se retrouvent autour du
Premier Concerto de Tchaïkovski, qu’ils ont joué aux Proms de Londres en août 2019. Le chef dirige
ensuite la Cinquième Symphonie du compositeur russe, une partition hantée par l’idée du destin qui,
s’ouvrant en mineur et se refermant en majeur, effectue un voyage de l’ombre à la lumière.

 O RCHESTRE DE L’OPÉRA NATIONAL DE PARIS


 DANIEL BARENBOIM DIRECTION
 M ARTHA ARGERICH PIANO

 Piotr Ilitch Tchaïkovski


 Concerto pour piano no 1
 Symphonie no 5
PRODUCTION OPÉRA NATIONAL DE PARIS

GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE Collège


TARIFS : 115€ / 95€ / 80€ / 55€ / 25€ / 10€
MUSICIENNES DE LÉGENDE
Le piano : le temps de l’émancipation, d’Alicia de Larrocha
à Martha Argerich par Jean-François Boukobza
LE MERCREDI 5 MAI À 15H
SALLE DE CONFÉRENCE – PHILHARMONIE
POUR TOUS DÈS 15 ANS • TARIF : 14€

250 E N S E MAINE
MARDI 4 MAI  20H30 MERCREDI 5 MAI  20H30
Musique de chambre Musique de chambre

GAUTIER CAPUÇON TROIS TEMPS


FRANK BRALEY
 M USICIENS DE L’ORCHESTRE DE PARIS
 S OLISTES DE L’ENSEMBLE INTERCONTEMPORAIN
 M USICIENS DES ARTS FLORISSANTS
 G AUTIER CAPUÇON VIOLONCELLE
 F RANK BRALEY PIANO  Camille Saint-Saëns
 Ludwig van Beethoven  Septuor
 Sonates pour violoncelle et piano nos 1 à 5  Jean-Philippe Rameau
 Pièces de clavecin
Après avoir gravé les sonates pour violoncelle et piano de  Pièces de clavecin en concerts
Beethoven en 2016, Gautier Capuçon et Frank Braley en
donnent l’intégralité en un seul et même concert. Dans sa  Florence Baschet
recension, la critique du mensuel britannique Gramophone  Œuvre nouvelle, pour quatuor à cordes et piano
(commande de l’Ensemble intercontemporain et de l’Orchestre de
admirait la « sonorité chatoyante » du violoncelliste, « l’équi-
Paris, création)
libre classique » qui régnait entre les deux musiciens ainsi que
leur jeu « tour à tour posé, brillant, intime ou exubérant ». Lorsqu’on lui demanda une pièce pour « trompette mêlée
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE aux instruments à cordes et au piano  », Saint-Saëns plai-
TARIFS : 62€ / 52€ / 42€ / 32€ / 20€ / 10€ santa… Pourquoi pas « un morceau pour guitare et treize
trombones  »  ? Mais le résultat, en  1879, fut une suite de
danses rappelant la tradition illustrée par Rameau. Après
le baroque et le néoclassique, c’est une création contempo-
raine de Florence Baschet qui clôt ce concert.
LE STUDIO – PHILHARMONIE
TARIF : 33€

GAUTIER CAPUÇON

EN SEMAINE 2 51
VICTOR JULIEN-LAFERRIÈRE

JEUDI 6 MAI  20H30


Concert symphonique

L’ÂME SLAVE
 O RCHESTRE NATIONAL DU CAPITOLE DE TOULOUSE
 T UGAN SOKHIEV DIRECTION
 V ICTOR JULIEN-LAFERRIÈRE VIOLONCELLE

 Antonín
Antonín Dvořák
 Concerto pour violoncelle
 Dmitri Chostakovitch
 Symphonie no 10
COPRODUCTION ORCHESTRE NATIONAL DU CAPITOLE DE TOULOUSE,
PHILHARMONIE DE PARIS

Achevé en 1895, le Concerto pour violoncelle de Dvořák est


endeuillé : dans les deuxième et troisième mouvements, le
lied Lasst mich allein est un hommage à la belle-sœur du com-
positeur, qui venait de mourir. Quant à Chostakovitch, il
confiait à propos de sa Dixième Symphonie : « Je l’ai écrite tout
de suite après la mort de Staline […]. Elle parle de Staline
et des années staliniennes. » LA BOURSE AUX BILLETS
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE PHILHARMONIEDEPARIS.FR
TARIFS : 52€ / 42€ / 37€ / 27€ / 20€ / 10€

252 E N S E MAINE
WEEK-END

FUTURISMES
Visions du futur, du Metropolis de Fritz Lang
à l’électropop de Zombie Zombie.
Metropolis a été classé en 2001 au registre Mémoire
du monde de l’Unesco, qui voit dans ce film « un modèle
d’architecture cinématographique du futur ». Une vision
futuriste reprise dans les dessins de Philippe Druillet.

VENDREDI 7 MAI  20H30 SAMEDI 8 MAI  15H00


DIMANCHE 9 MAI  11H00
Concert avec images

PHILIPPE DRUILLET
Ciné-concert en famille
MUERTO O VIVO
& ZOMBIE ZOMBIE  C OMPAGNIE MON GRAND L’OMBRE
 S OPHIE LALOY  VOIX, CLAVIERS, PERCUSSIONS
Auteur majeur de bandes dessinées, Philippe Druillet est  L EÏLA MENDEZ  VOIX, CLAVIERS, PERCUSSIONS  
l’un des fondateurs de la revue Métal hurlant et des éditions  M ICHEL TAÏEB  VOIX, GUITARE, BATTERIE
Les Humanoïdes Associés. George Lucas s’est même inspiré
de son œuvre pour créer l’univers de Star Wars. Il s’associe Dans la ville de verre de Richard Lamaille, on travaille, on
ici à Dimitri Avramoglou (repreneur des aventures de Lone usine, on souffle… Mais un immeuble mystérieux résiste à sa
Sloane) pour concevoir l’habillage visuel d’un spectacle fureur créatrice : une musique entraînante s’en échappe…
inédit du groupe Zombie Zombie. Les trois artistes bruitent en direct le film – création ori-
SALLE DES CONCERTS – CITÉ DE LA MUSIQUE
ginale de Sophie Laloy et Leïla Mendez – et interprètent
TARIFS : 31€ / 25€ dialogues et chansons. Un ciné-concert burlesque, teinté de
musique mexicaine : une fable sur le futurisme, comique
et politique.
AMPHITHÉÂTRE – CITÉ DE LA MUSIQUE
EN FAMILLE (ENFANTS À PARTIR DE 7 ANS)
TARIFS : 10€ (ENFANT) / 14€ (ADULTE)
ACTIVITÉS CE WEEK-END
EN LIEN AVEC FUTURISMES

SAMEDI
Le Lab de 11h à 12h30
DES MUSIQUES POUR LE FUTUR
POUR TOUS DÈS 8 ANS • TARIFS : 10€ (ENFANT) / 14€ (ADULTE)

DIMANCHE
Un dimanche en chœur de 14h à 17h
BO EN CHŒUR
POUR TOUS DÈS 8 ANS • TARIFS : 10€ (ENFANT) / 16€ (ADULTE)

Contes au Musée de 15h à 16h


HISTOIRES FANTASTIQUES CHEZ VOUS COMME AU CONCERT
EN FAMILLE (ENFANTS DE 4 À 12 ANS) • TARIFS : 10€ (ENFANT) / 14€ (ADULTE)
LIVE .PHILHARMONIEDEPARIS.FR

254 WE E K-E N D F U TU R I S M E S
SAMEDI 8 MAI  20H30
DIMANCHE 9 MAI  16H30
Ciné-concert

METROPOLIS |  FRITZ LANG


ORCHESTRE DE PARIS
Pour ce joyau du cinéma expressionniste qu’est
Metropolis, Martin Matalon a composé une par-
tition originale, dont ce ciné-concert inaugure la
version orchestrale. La fusion de sons acoustiques
et électroniques, associée aux réminiscences de
jazz et de musiques extra-européennes, crée
un « espace musical » qui renouvelle en profon-
deur la riche histoire de l’interprétation du chef-
d’œuvre de Fritz Lang.

Film de Fritz Lang


Allemagne, 1927, nouvelle version restaurée de 2010
Musique de Martin Matalon (commande de l’Orchestre
de Paris, création de la version orchestrale)

 K AZUSHI ŌNO DIRECTION
 T HOMAS GOEPFER  RÉALISATION INFORMATIQUE
MUSICALE IRCAM
AVEC L’AUTORISATION DE LA FONDATION FRIEDRICH WILHELM MURNAU,
WIESBADEN

GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE


TARIFS : 42€ / 22€ / 15€

AVANT LE CONCERT DU SAMEDI  19H00


Rencontre
Avec Martin Matalon
Entretien mené par Anne Montaron METROPOLIS
SALLE DE CONFÉRENCE – PHILHARMONIE • ENTRÉE LIBRE


WE E K-E N D F U T U R I S M E S 255
JORDI SAVALL

LUNDI 10 MAI  20H30 LUNDI 17 MAI  20H30


Concert vocal Récital piano

LA CRÉATION NICHOLAS ANGELICH


 L E CONCERT DES NATIONS
 L A CAPELLA REIAL DE CATALUNYA Œuvres de Ludwig van Beethoven et Johannes Brahms
 J ORDI SAVALL DIRECTION PRODUCTION PIANO****

 Y EREE SUH  GABRIEL, EVA


 T ILMAN LICHDI URIEL « Nicholas Angelich, le virtuose améropéen », titrait en
 M ATTHIAS WINCKHLER  RAPHAËL, ADAM octobre 2018 le quotidien québécois La Presse : en effet, le
pianiste américain, arrivé à Paris à l’âge de 13  ans (pour
 Joseph Haydn étudier au Conservatoire), est un Européen d’adoption.
 La Création Un coffret paru en 2017 réunit ses interprétations de Brahms.
Il a remporté le prix du soliste instrumental aux Victoires de
Après l’enregistrement des Sept Dernières Paroles du Christ la Musique en février 2019.
en  2006, Jordi Savall s’attaque à l’oratorio le plus monu-
mental de Haydn. La Création (1798) s’ouvre sur le chaos GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 90€ / 80€ / 70€ / 40€ / 20€ / 10€
primordial – dans un vertigineux unisson de tous les instru-
ments – et traite de la création des éléments, puis des êtres
vivants, et enfin du paradis, pour se clore, presque deux
heures plus tard, par le mot Ewigkeit (éternité).
Série Grands témoins
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 72€ / 62€ / 47€ / 32€ / 20€ / 10€ LUNDI 10 MAI À 19H
Réflexions sur les textures du silence par Alain Corbin, historien
SALLE DE CONFÉRENCE – PHILHARMONIE
ENTRÉE LIBRE SUR RÉSERVATION

256 E N S E MAINE
MERCREDI 19 MAI  20H30 JEUDI 20 MAI  20H30
Concert symphonique Concert symphonique

RHAPSODIE MĂCELARU
HONGROISE CHAMAYOU
 B UDAPEST FESTIVAL ORCHESTRA  O RCHESTRE NATIONAL DE FRANCE
 I VÁN FISCHER DIRECTION  C RISTIAN MĂCELARU DIRECTION
 S EONG-JIN CHO PIANO  B ERTRAND CHAMAYOU PIANO

 Franz Liszt  Hector Berlioz


 Rhapsodie hongroise no 2  Le Carnaval romain – Ouverture
 Concerto pour piano no 2  Robert Schumann
 Faust-Symphonie  Concerto pour piano
Peu après avoir fondé le Budapest Festival Orchestra  Piotr Ilitch Tchaïkovski
qu’il dirige depuis 1983, Iván Fischer avait enregistré le  Symphonie no 4
Deuxième Concerto de Liszt (avec Zoltán Kocsis en  1989). PRODUCTION RADIO FRANCE
En 2020, le jeune virtuose coréen Seong-Jin Cho l’a joué
avec divers orchestres et chefs en Europe et aux États-Unis. Le nouveau directeur musical de l’Orchestre National de
Ils se retrouvent pour un programme Liszt qui inclut aussi France, Cristian Măcelaru, a choisi un programme contrasté
la populaire Deuxième Rhapsodie hongroise. et coloré. Après le Concerto pour piano de Schumann qui tient de
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
la musique de chambre à grande échelle, il dirige l’éclatante
TARIFS : 52€ / 42€ / 37€ / 27€ / 20€ / 10€ et dramatique Quatrième Symphonie de Tchaïkovski, dont
le compositeur comparait le «  programme  » à celui de la
Cinquième de Beethoven (avec son motif du « destin »).
IVÁN FISCHER
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 67€ / 56€ / 46€ / 31€ / 20€ / 10€

VENDREDI 21 MAI  20H30


Concert symphonique
MAHLER 9
 O RCHESTRE NATIONAL D’ÎLE-DE-FRANCE
 C ASE SCAGLIONE DIRECTION

 Gustav Mahler
 Symphonie no 9
PRODUCTION ORCHESTRE NATIONAL D’ÎLE-DE-FRANCE

La Neuvième Symphonie de Mahler constitue pour lui un abou-


tissement. Comme Le Chant de la Terre, elle se termine par
un adieu au monde qui sonne tel un testament : dans cette
fresque tout à la fois intime et grandiose, Mahler « récapi-
tule sa vie », portant les moyens expressifs à leurs limites.
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 35€ / 30€ / 26€ / 20€ / 15€ / 10€

EN SEMAINE 257
WEEK-END

AMAZONIA ( 2)
Les artistes de notre temps rendent hommage au
poumon de l’humanité, plus fragile que jamais.
Les artistes d’aujourd’hui s’engagent pour faire
prendre conscience de l’importance que revêt la forêt
amazonienne. Leurs voix s’adressent à la planète.

SAMEDI 22 MAI  11H00


Concert en famille

UN LIVRE DE LA JUNGLE
ORCHESTRE DE PARIS
Sur le plateau avec l’orchestre, Elliot Jenicot restitue le célèbre Livre de la jungle avec des yeux neufs,multi-
pliant récits, apartés et bruitages pour rendre hommage à cette fable universelle, véritable affirmation du respect
dû aux êtres vivants. Grâce à la musique imagée qui accompagne le concert, c’est toute la sombre puissance
et la sagesse morale de la jungle qui émergent de cette fusion inédite de musique symphonique et de théâtre.

 O RCHESTRE DE PARIS
 L AURÉATE DU CONCOURS LA MAESTRA DIRECTION
 E LLIOT JENICOT COMÉDIEN
Œuvres de Nikolaï Rimski-Korsakov, Miklós Rózsa,
Camille Saint-Saëns, Éric Tanguy
Textes d’Elliot Jenicot et Raphaëlle Cambray
AVEC LE SOUTIEN DU CHANEL FUND

GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE


EN FAMILLE (ENFANTS À PARTIR DE 6 ANS)
TARIFS : 10€ (ENFANT) / 14€ (ADULTE)

ATELIERS DE PRÉPARATION
Atelier cordes
Samedi 22 mai de 9h30 à 10h30
ENFANTS À PARTIR DE 6 ANS • ATELIER RÉSERVÉ AUX ENFANTS
MUNIS D’UN BILLET POUR LE CONCERT
TARIF : 6€
Atelier de préparation au concert en famille
Samedi 22 mai de 9h30 à 10h30
EN FAMILLE (ENFANTS À PARTIR DE 6 ANS)
ENTRÉE LIBRE SUR RÉSERVATION À PARTIR DU 4 DÉCEMBRE

ELLIOT JENICOT

Série Grands témoins


VENDREDI 21 MAI À 19H
Nature et technologie par Jean-Michel Jarre, compositeur,
musicien, producteur
SALLE DE CONFÉRENCE - PHILHARMONIE
ENTRÉE LIBRE SUR RÉSERVATION

WE E K-E N D AMAZÔN I A (2 ) 259


DIMANCHE 23 MAI  19H00
Concert

PHILIP GLASS
AGUAS DA AMAZONIA
 T HIRD COAST PERCUSSION
 S EAN CONNORS, ROBERT DILLON, PETER MARTIN,
DAVID SKIDMORE PERCUSSIONS

 Philip Glass
 Aguas da Amazonia (création française)
 Perpetulum (création française)
Inspirée par les rivières de l’Amazonie, la suite Aguas da
Amazonia, composée à l’origine pour des musiciens et danseurs
brésiliens, révèle des transparences et couleurs nouvelles
dans l’adaptation signée par Third Coast Percussion. Créé
en 2018, Perpetulum est une commande à Philip Glass de cet
MARLUI MIRANDA
ensemble virtuose et défricheur, installé à Chicago.
SALLE DES CONCERTS – CITÉ DE LA MUSIQUE
TARIFS : 26€ / 20€
SAMEDI 22 MAI  20H30
Concert AVANT LE CONCERT  17H30
Rencontre
CHANTS Avec Third Coast Percussion
Entretien mené par Vincent Théval
TRADITIONNELS AMPHITHÉÂTRE – CITÉ DE LA MUSIQUE • ENTRÉE LIBRE

D’AMAZONIE
 M ARLUI MIRANDA  CHANT, GUITARE, FLÛTE
 DJUENA TIKUNA CHANT
 R ODOLFO STROETER BASSE
ACTIVITÉS CE SAMEDI
 PAULO BELLINATI GUITARE EN LIEN AVEC AMAZÔNIA (2)
 C AÍTO MARCONDES PERCUSSION
 R ICARDO MOSCA BATTERIE Visite guidée de 11h à 12h30
 D IEGO JANATÃ PERCUSSION SALGADO AMAZÔNIA
TARIF : 14€
Chanteuse, compositrice et chercheuse, Marlui Miranda,
Visite-atelier du Musée de 14h30 à 16h30
qui a étudié les traditions musicales des Indiens d’Amazonie INSTRUMENTS ET TRADITIONS DU MONDE
brésiliens pendant quatre décennies, est largement recon- ENFANTS DE 7 À 12 ANS • TARIFS : 10€ (ENFANT) / 14€ (ACCOMPAGNANT)
nue comme l’interprète consommée de la musique indigène
Music Session de 16h à 19h
amazonienne. Invitée pour ce concert, Djuena – dont le
AUTOUR DE CAETANO VELOSO
prénom signifie « le jaguar qui saute dans la rivière » – s’est POUR TOUS DÈS 15 ANS • TARIF : 14€
faite la porte-parole des Tikunas.
SALLE DES CONCERTS – CITÉ DE LA MUSIQUE
TARIFS : 26€ / 20€ ET AUSSI
Enfants et familles (voir p. 322-357)
Série Grands témoins Concerts, ateliers, activités NOUV
ESPAC EL
SAMEDI 22 MAI À 19H au Musée et à la Philharmonie des enfants. E

Voix, chant et politique par Nadia Yala Kisukidi, philosophe Adultes (voir p. 302-321 et 358-395)
AMPHITHÉÂTRE – CITÉ DE LA MUSIQUE Visites du Musée, ateliers, culture musicale, colloques…
ENTRÉE LIBRE SUR RÉSERVATION

260 WE E K-E N D AMAZÔN I A (2 )


CAETANO VELOSO

DIMANCHE 23 MAI  20H30


Concert

CAETANO VELOSO
Poète, guitariste, chanteur et activiste, Caetano Veloso est un géant de la musique brésilienne. Dès 1967,
il devient cofondateur – avec notamment Gilberto Gil et Tom Zé – du tropicalisme, mouvement
qui allait transformer la musique populaire au Brésil. C’est en solo, avec sa guitare, qu’il a choisi de se
produire pour la première fois à la Philharmonie, pour un concert intimiste et engagé.
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 95€ / 75€ / 40€ / 25€

ACTIVITÉS CE DIMANCHE
EN LIEN AVEC AMAZÔNIA (2)

Visite guidée de 11h à 12h30


SALGADO AMAZÔNIA
TARIF : 14€

Atelier-exposition de 14h30 à 16h


AMAZÔNIA EN FAMILLE
EN FAMILLE (ENFANTS À PARTIR DE 8 ANS) • TARIFS : 10€ (ENFANT) /
14€ (ADULTE)
EXPOSITION Contes au Musée de 15h à 16h
Salgado Amazônia CONTES AUTOUR DU MONDE
EN FAMILLE (ENFANTS DE 4 À 12 ANS) • TARIFS : 10€ (ENFANT) / 14€ (ADULTE)
D U 7 AV R IL AU 22 AO Û T (voir p. 307)

WE E K-E N D AMAZÔN I A (2 ) 2 61
MARDI 25 MAI  20H30
Récital piano

RAFAŁ BLECHACZ
Œuvres de Johann Sebastian Bach, MERCREDI 26 MAI  20H30
Ludwig van Beethoven, Frédéric Chopin JEUDI 27 MAI  20H30
et César Franck Concert symphonique

ORCHESTRE
PRODUCTION PIANO****

Premier prix du Concours Frédéric Chopin 2005 à Varsovie,


Rafał Blechacz poursuit une très belle carrière (après un
concert au Wigmore Hall de Londres, le Guardian saluait DE PARIS
en janvier 2019 « son époustouflant brio technique et sa
suprême maîtrise des nuances ») tout en achevant une thèse KOCHANOVSKY
de doctorat en philosophie, consacrée à la phénoménologie Deux partitions au charme inégalé encadrent
de la musique.
ce programme : l’enchantement sonore et ryth-
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 90€ / 80€ / 70€ / 40€ / 20€ / 10€ mique de L’Apprenti sorcier de Paul Dukas, ren-
du universel par Fantasia de Walt Disney, et la
séduction de ce chef-d’œuvre d’orientalisme
musical qu’est Shéhérazade de Rimski-Korsakov,
avec ses arabesques violonistiques et ses en-
voûtantes mélopées. Au centre, tel un puissant
antidote, la frénésie motoriste du Concerto n° 2
de Prokofiev, dont les déflagrations virtuoses
épouvantèrent le public lors de sa création.

 O RCHESTRE DE PARIS
 S TANISLAV KOCHANOVSKY DIRECTION
 A LEXANDRE KANTOROW PIANO

 Paul Dukas
 L’Apprenti sorcier
 Sergueï Prokofiev
 Concerto pour piano no 2
 Nikolaï Rimski-Korsakov
 Shéhérazade
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 52€ / 42€ / 37€ / 27€ / 20€ / 10€

RAFAŁ BLECHACZ

262 E N S E MAINE
VENDREDI 28 MAI  20H30
Concert

GRAND SOIR
PROMÉTHÉE
 E NSEMBLE INTERCONTEMPORAIN
 M ATTHIAS PINTSCHER DIRECTION
 VALERIA KAFELNIKOV HARPE
 A LAIN BILLARD  CLARINETTE BASSE
 É RIC-MARIA COUTURIER VIOLONCELLE
 N ICOLAS CROSSE CONTREBASSE
 P EYEE CHEN SOPRANO
 R INNAT MORIAH SOPRANO
 A UGUSTIN MULLER  RÉALISATION INFORMATIQUE
MUSICALE IRCAM

 Chaya Czernowin
 Fast Darkness II – Freeze and Melt, pour clarinette basse et grand
ensemble (commande de l’Ensemble intercontemporain, création)
 Mark Andre
 hin, pour harpe et ensemble (commande de l’Ensemble
intercontemporain, création de la version pour ensemble)
 Bernhard Gander
 Œuvre nouvelle, pour violoncelle, contrebasse, ensemble
et électronique (commande de l’Ensemble intercontemporain et
de l’Ircam, création)
 Wolfgang Amadeus Mozart
 Sérénade K 361 « Gran Partita », pour treize instruments
à vent
STANISLAV KOCHANOVSKY
 Aureliano Cattaneo
 Œuvre nouvelle, pour voix et ensemble
(interludes à la Sérénade K 361 de W. A. Mozart, commande de
l’Ensemble intercontemporain, création)
COPRODUCTION ENSEMBLE INTERCONTEMPORAIN, PHILHARMONIE DE PARIS
EN PARTENARIAT AVEC L'IRCAM-CENTRE POMPIDOU

AVANT LE CONCERT DU MERCREDI  19H30 Tandis que Chaya Czernowin (née en 1957) et Bernhard
Clé d’écoute Gander (né en 1969) proposent deux créations autour du
Concerto pour piano no 2 de Prokofiev par Claire Paolacci mythe de Prométhée, Aureliano Cattaneo (né en 1974)
SALLE DE CONFÉRENCE – PHILHARMONIE • ENTRÉE LIBRE
invente des interludes qui s’insèrent dans la Sérénade pour
treize instruments à vent de Mozart (connue sous le titre
Gran Partita), à la manière des récits emboîtés de Manuscrit
trouvé à Saragosse.
SALLE DES CONCERTS – CITÉ DE LA MUSIQUE
TARIFS : 26€ / 20€

EN SEMAINE 263
BARBARA HANNIGAN

VENDREDI 28 MAI  20H30


Concert symphonique

BARBARA HANNIGAN
 O RCHESTRE PHILHARMONIQUE DE RADIO FRANCE
 B ARBARA HANNIGAN  SOPRANO, DIRECTION 

 Carl Maria von Weber


 L’Invitation à la valse (orchestration d’Hector Berlioz)
 Igor Stravinski
 Pulcinella (ballet intégral)
 Kurt Weill
 Youkali
 Jacques Offenbach
 Gaîté parisienne (ballet intégral, transcription de Manuel Rosenthal)
PRODUCTION RADIO FRANCE

Rarement voit-on en concert la soprano diriger ou le chef


d’orchestre chanter. Barbara Hannigan fait les deux avec ACTIVITÉS EN SEMAINE
brio : sa voix bouleverse dans Kurt Weill (elle avait donné
une inoubliable version de Youkali avec Alexandre Tharaud Enfants et familles (voir p. 322-357)
en 2017) et sa direction transporte dans Offenbach (Gaîté Concerts, ateliers, activités NOUV
ESPAC EL
parisienne est un arrangement de Manuel Rosenthal réalisé au Musée et à la Philharmonie des enfants. E

pour les Ballets russes en 1938). Adultes (voir p. 302-321 et 358-395)


GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE Visites du Musée, ateliers, culture musicale, colloques…
TARIFS : 67€ / 56€ / 46€ / 31€ / 20€ / 10€

264 E N S E MAINE
WEEK-END

ESPACES
Du jazz au contemporain, les musiciens auscultent
les images de la Nasa et l’imaginaire extraterrestre.

WEEK-END

XXX
Ad qui con niUci ut et iur? Totaeca ecabo. Vid et do-
luptatiis re alibus apit aut reperspero magnimus maio
L’espace inspire les musiciens,
des sons recueillis par les sondes lancées
dans l’immensité aux images du télescope spatial
Hubble, des planètes de notre système solaire
aux extraterrestres.

SAMEDI 29 MAI  10H30 ET 20H30


Concert avec images

LES PLANÈTES
 Q UATUOR LIGETI
 M ANDHIRA DE SARAM VIOLON
 PATRICK DAWKINS VIOLON
 R ICHARD JONES ALTO
 VAL WELBANKS VIOLONCELLE
Musiques de Yazz Ahmed (Saturne), Samuel Bordoli (Uranus),
Richard Bullen (Jupiter), Mira Calix (Mercure), Laurence
Crane (Neptune), Shiva Feshareki (Vénus), Deborah Pritchard
(Mars), Ayanna Witter-Johnson (La Terre) 
COPRODUCTION CITÉ DES SCIENCES ET DE L’INDUSTRIE, PHILHARMONIE DE PARIS

Un siècle après les célèbres Planètes de Holst, le Quatuor


Ligeti a invité de jeunes compositeurs d’aujourd’hui issus
du jazz, de la musique électronique ou contemporaine à
s’inspirer des planètes de notre système solaire. Il en résulte
une expérience étonnante, voyage en orbite autour du Soleil
interprété au cœur du Planétarium de la Cité des sciences
et de l’industrie.
PLANÉTARIUM – CITÉ DES SCIENCES ET DE L’INDUSTRIE
TARIF : 25€ QUATUOR LIGETI

266 WE E K-E N D E S PAC E S


SAMEDI 29 MAI  15H00
DIMANCHE 30 MAI  15H00 SAMEDI 29 MAI  20H30
Concert en famille Concert avec images

LES CROMOSAURES KRONOS QUARTET


DE L’ESPACE TERRY RILEY | SUN RINGS
 K RONOS QUARTET
 W LADIMIR ANSELME
 DAVID HARRINGTON VIOLON
Dessins de Brecht Evens  J OHN SHERBA VIOLON
 H ANK DUTT ALTO
Une adaptation du livre poétique, humoristique et décalé  S UNNY YANG VIOLONCELLE
de l’auteur-compositeur Wladimir Anselme et du dessina-
teur hors norme Brecht Evens. Petits et grands sont conviés  L E JEUNE CHŒUR DE PARIS
 R ICHARD WILBERFORCE  CHEF DE CHŒUR
à bord d’un vaisseau spatial errant dans la galaxie, avec
le Capitaine et ses drôles de robots. Mais un jour, les  Terry Riley
Cromosaures, d’étranges créatures, arrivent par centaines  Sun Rings
des quatre coins de l’espace…
AMPHITHÉÂTRE – CITÉ DE LA MUSIQUE
Collaboration entre le Kronos Quartet et le compositeur
EN FAMILLE (ENFANTS À PARTIR DE 7 ANS) Terry Riley, Sun Rings réunit les sonorités du quatuor avec
TARIFS : 10€ (ENFANT) / 14€ (ADULTE) des enregistrements glanés dans l’espace par la Nasa durant
le programme d’exploration Voyager. Dans ces paysages
spatiaux et musicaux, Riley intègre un chœur qui repré-
sente « la voix de l’humanité dans sa quête de compréhen-
sion du sens de notre place dans cet univers insondable ».
SALLE DES CONCERTS – CITÉ DE LA MUSIQUE
TARIFS : 43€ / 32€

KRONOS QUARTET

ACTIVITÉS CE DIMANCHE
EN LIEN AVEC ESPACES

Un dimanche en orchestre de 14h à 18h


LES MUSIQUES DE L’ESPACE
POUR TOUS DÈS 8 ANS • TARIFS : 10€ (ENFANT) / 18€ (ADULTE)

Contes au Musée de 15h à 16h


HISTOIRES FANTASTIQUES
EN FAMILLE (ENFANTS DE 4 À 12 ANS) • TARIFS : 10€ (ENFANT) / 14€ (ADULTE)

ET AUSSI
Enfants et familles (voir p. 322-357)
Concerts, ateliers, activités NOUV
ESPAC EL
au Musée et à la Philharmonie des enfants. E

Adultes (voir p. 302-321 et 358-395)


Visites du Musée, ateliers, culture musicale, colloques…

WE E K-E N D E S PAC E S 267


DIMANCHE 30 MAI  19H00
Concert avec images

HUBBLE :
VERS L’INFINI
 O RCHESTRE SYMPHONIQUE DE LA GARDE
RÉPUBLICAINE
 C HŒUR DE L’ARMÉE FRANÇAISE
ENSEMBLE AEDES
 L UCIE LEGUAY DIRECTION
 S IMON HÖFELE TROMPETTE
 A URORE TILLAC  CHEFFE DE CHŒUR
 M ATHIEU ROMANO  CHEF DE CHŒUR

 Eric Whitacre
 Deep Field, pour orchestre, chœur et smartphones du
public (sur des images du télescope spatial Hubble)
 Miroslav Srnka
 Orion Arm, pour trompette solo (création)
 Gustav Holst
 Les Planètes
Deep Field transporte l’auditeur aux confins de l’univers
LUCIE LEGUAY
grâce aux spectaculaires images du télescope spatial Hubble
mises en musique par Eric Whitacre. Un voyage visuel et
musical, inouï et inédit, de la Terre à la Lune, de Mars à
Jupiter, du Soleil aux lointaines nébuleuses, jusqu’au fameux
Champ profond, région découverte par le télescope, qui
contient environ 3 000 galaxies.
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 35€ / 25€ / 20€
DIMANCHE 30 MAI  16H30
Concert AVANT LE CONCERT  18H00
MUSIC IS MY SPACE Clé d’écoute
Vers l’infini par Emmanuel Reibel
 R APHAËL IMBERT  SAXOPHONES, DIRECTION,
COMPOSITION SALLE DE CONFÉRENCE – PHILHARMONIE • ENTRÉE LIBRE
 M ARION RAMPAL CHANT
 L AURE SANCHEZ  CONTREBASSE, VOIX
 P IERRE-FRANÇOIS BLANCHARD CLAVIERS
 T HOMAS WEIRICH GUITARES
 P IERRE DURAND GUITARES
 J EAN-LUC DI FRAYA  BATTERIE, VOIX

En 1947, Kenneth Arnold aperçoit des objets volants


étranges qu’il décrit comme des « soucoupes ricochant sur
l’eau ». Dès lors, le monde entier allait guetter dans le ciel les
manifestations de l’Autre. Raphaël Imbert dirige un voyage
musical interstellaire où se côtoient les musiques de Sun Ra,
Carl Sagan, John Coltrane, Albert Ayler ou David Bowie.
LE STUDIO – PHILHARMONIE
TARIF : 22€

268 WE E K-E N D E S PAC E S


LUNDI 31 MAI  20H30 MARDI 1ER JUIN  20H30
Concert Récital piano

MAGNIFICAT ANDRÁS SCHIFF


 L ES ARTS FLORISSANTS  Johann Sebastian Bach
 W ILLIAM CHRISTIE DIRECTION  Fantaisie chromatique et Fugue BWV 903
 R ACHEL REDMOND SOPRANO  Capriccio BWV 992
 G WENDOLINE BLONDEEL SOPRANO  Ricercare à 3 (extrait de L’Offrande musicale)
 DAMIEN GUILLON CONTRE-TÉNOR
 T HOMAS HOBBS TÉNOR  Ludwig van Beethoven
 L ISANDRO ABADIE BASSE  Sonates pour piano nos 17 « La Tempête », 26 et 32
PRODUCTION PIANO****
 Johann Sebastian Bach
 « Lobet Gott in seinen Reichen » BWV 11 Bach et Beethoven sont les deux piliers du répertoire de
 Magnificat Sir András Schiff. Le pianiste hongrois a enregistré Fantaisie
chromatique et Fugue dès 1976, pour Hungaroton, le label
Le Magnificat de Bach en ré majeur fut créé en 1733. Les discographique de la Hongrie communiste d’alors. Quant
mots Magnificat anima mea Dominum (« Mon âme magnifie aux concerts-conférences qu’il a dédiés aux sonates de
[exalte] le Seigneur ») expriment la joie de Marie lors de Beethoven entre 2004 et 2006, ils vivent encore dans la
la Visitation, dans la traduction latine de l’Évangile de Luc. mémoire des mélomanes londoniens.
Après onze mouvements (un pour chaque verset), Bach
conclut la partition par une doxologie finale (louange à la GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 90€ / 80€ / 70€ / 40€ / 20€ / 10€
gloire de Dieu).
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 87€ / 77€ / 62€ / 42€ / 20€ / 10€

MERCREDI 2 JUIN  20H30


Ciné-concert
PARIS QUI DORT
Film de René Clair
1924, France, 75 minutes
Musique de Yan Maresz
pour petit ensemble et électronique
 E NSEMBLE COURT-CIRCUIT
 J EAN DEROYER DIRECTION
 B ENOIT MEUDIC  RÉALISATION INFORMATIQUE
MUSICALE IRCAM
COPRODUCTION IRCAM-CENTRE POMPIDOU, PHILHARMONIE DE PARIS
DANS LE CADRE DE MANIFESTE-2021 FESTIVAL DE L'IRCAM

Le premier film de René Clair, en 1923, montre Paris plongé


dans un profond sommeil par le rayon d’un savant fou. On
a pu voir dans cette intrigue de science-fiction une réflexion
sur l’image fixe (la photographie) et l’image en mouvement
ACTIVITÉS EN SEMAINE (le cinéma). Pour Yan Maresz, qui écrivit une musique
Enfants et familles (voir p. 322-357) d’accompagnement en 2005, « le temps figé ou accéléré »
Concerts, ateliers, activités NOUV crée surtout « des situations éminemment musicales ».
ESPAC EL
au Musée et à la Philharmonie des enfants. E
SALLE DES CONCERTS – CITÉ DE LA MUSIQUE
Adultes (voir p. 302-321 et 358-395) TARIF : 20€

Visites du Musée, ateliers, culture musicale, colloques…

EN SEMAINE 269
MERCREDI 2 JUIN  20H30
JEUDI 3 JUIN  20H30
Concert symphonique

ORCHESTRE DE PARIS / GUGGEIS
À chaque siècle son chef-d’œuvre : l’exemple même de grâce mélodique et de dramatisme sous-jacent
qu’est la Symphonie no 29 de Mozart incarne le classicisme radieux du xviiie  siècle  ; la démesure et
l’esprit narratif du poème symphonique électrisent, pour le xixe, la variation straussienne sur le
Zarathoustra de Nietzsche  ; les textures irisées du concerto pour violon de Dutilleux, L’Arbre
des songes, où le violon fusionne avec l’orchestre en un jeu de lumières oniriques, témoignent de
l’exploration sonore du xxe siècle.

 O RCHESTRE DE PARIS AVANT LE CONCERT DU MERCREDI  19H30


 T HOMAS GUGGEIS DIRECTION Clé d’écoute
 M ICHAEL BARENBOIM VIOLON L’Arbre des songes de Dutilleux par Maxime Joos
SALLE DE CONFÉRENCE – PHILHARMONIE • ENTRÉE LIBRE
 Wolfgang Amadeus Mozart
 Symphonie no 29
 Henri Dutilleux
 L’Arbre des songes
 Richard Strauss
 Ainsi parlait Zarathoustra
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 52€ / 42€ / 37€ / 27€ / 20€ / 10€

THOMAS GUGGEIS

270 E N S E MAINE
MICHAEL TILSON THOMAS

VENDREDI 4 JUIN  20H30


Concert symphonique

LSO / TILSON THOMAS / WANG
La Cinquième Symphonie de Sibelius (écrite  LONDON SYMPHONY ORCHESTRA
en  1915 et révisée plusieurs fois jusqu’en 1919)  M ICHAEL TILSON THOMAS DIRECTION
 Y UJA WANG PIANO
s’achève par un mouvement dont le thème
central était lié pour le compositeur à l’envol des  Aaron Copland
cygnes vers leur migration saisonnière. La musique  Orchestral Variations
de Rachmaninoff offre un envol plus vibratoire  Serge Rachmaninoff
qui associe avec intensité virtuosité extrême et  Concerto pour piano no 2
lyrisme instrumental.  Jean Sibelius
 Symphonie no 5
 GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 97€ / 87€ / 72€ / 47€ / 20€ / 10€

PLACES DE DERNIÈRE MINUTE


LES MARDIS DE LA PHILHARMONIE
PHILHARMONIEDEPARIS.FR

EN SEMAINE 2 71
WEEK-END

AMATEURS
Venez participer à un concert dansé ou chanter
en chœur des chants des différents pays européens.

WEEK-END

XXX
Ad qui con niUci ut et iur? Totaeca ecabo. Vid et do-
luptatiis re alibus apit aut reperspero magnimus maio
Chaque année, la Philharmonie ouvre ses portes
aux amateurs, chanteurs ou instrumentistes. Avec les
associations Emmaüs et Aurore, avec des chœurs de réfugiés,
l’accent est mis cette fois sur l’inclusion et la solidarité.

SAMEDI 5 JUIN  11H00 SAMEDI 5 JUIN  20H30


Spectacle participatif en famille Concert participatif

ENTREZ DANS EUROPA !


LA DANSE  O RCHESTRE NATIONAL D’ÎLE-DE-FRANCE
 L ES MÉTABOLES
 E NSEMBLE INTERCONTEMPORAIN  C HŒUR ALLIANZ FRANCE
 É TUDIANTS MUSICIENS DE CONSERVATOIRES  C HŒUR DE LA BANQUE POSTALE
D’ÎLE-DE-FRANCE ET 150 DANSEURS AMATEURS  C HŒUR LE PARISIEN / LES ÉCHOS
 L ÉO MARGUE DIRECTION  S FIL’HARMONIE, CHŒUR DE LA SFIL
 L A RITOURNELLE
 J OSÉ MONTALVO CHORÉGRAPHE CHŒUR CRÉDIT COOPÉRATIF
Œuvres de John Adams, John Cage, Bruno Giner,  A SSOCIATION AURORE
György Ligeti, Steve Reich et Igor Stravinski  A SSOCIATION EMMAÜS SOLIDARITÉ
 S AMUSOCIAL DE PARIS
COPRODUCTION ENSEMBLE INTERCONTEMPORAIN, MAISON DES ARTS
DE CRÉTEIL, PHILHARMONIE DE PARIS  L ÉO WARYNSKI DIRECTION
 S OPHIE BOUCHERON  CHEFFE DE CHŒUR
L’Ensemble intercontemporain et le chorégraphe José
Montalvo invitent les danseurs amateurs et le public à Chants de différents pays d’Europe de Béla Bartók,
explorer la musique d’aujourd’hui lors d’une matinée placée Ludwig van Beethoven, Alexandre Borodine,
sous le signe de la fête et du partage. Entrez dans ce bal avec Goran Bregović, Antonín Dvořák, Manuel de Falla,
les Miniatures de Stravinski, balancez-vous sur les sons des Edvard Grieg, Jacques Offenbach, Hubert Parry,
djembés et des rythmes de Ligeti ou d’Adams et laissez-vous Giacomo Puccini, Jean Sibelius, Giuseppe Verdi
surprendre par la nouvelle œuvre de Bruno Giner. Chant traditionnel afghan
SALLE DES CONCERTS – CITÉ DE LA MUSIQUE
EN FAMILLE (ENFANTS À PARTIR DE 6 ANS) Beethoven avait déjà voulu son Hymne à la joie comme un
TARIFS : 10€ (ENFANT) / 14€ (ADULTE) appel à la fraternité universelle. L’Europe a adopté cet
hymne, incarné ici par des chœurs d’association et d’entre-
prise qui s’unissent pour un vaste tour d’Europe incluant les
réfugiés, qui font aussi partie de la communauté.
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 27€ / 22€ / 17€ / 14€ / 10€ / 5€

RÉPÉTITIONS
Le samedi 29 mai de 14h à 16h
Le samedi 5 juin de 17h à 19h
Les participants célèbrent l’Europe d’hier et d’aujourd’hui
en travaillant l’Hymne à la joie de Beethoven et un chant
traditionnel représentatif de la diversité culturelle actuelle.
TARIF INCLUANT LE CONCERT : 31€

WE E K-E N D AM AT E U R S 273
DIMANCHE 6 JUIN  16H30
Concert de restitution
LA TEMPÊTE
 O RCHESTRE DES AMATEURS
DE LA PHILHARMONIE DE PARIS
 C HLOÉ DUFRESNE DIRECTION
 Heitor Villa-Lobos
 Bachiana brasileira no 4
 Piotr Ilitch Tchaïkovski
 La Tempête
Chaque année, l’orchestre des amateurs de la Philharmonie
de Paris prépare une ou plusieurs grandes œuvres du réper-
toire, sous le tutorat des musiciens de l’Orchestre de Paris,
de l’Orchestre de chambre de Paris, de l’Orchestre national
d’Île-de-France et de l’Ensemble intercontemporain.
SALLE DES CONCERTS – CITÉ DE LA MUSIQUE
ENTRÉE LIBRE

CHLOÉ DUFRESNE
DIMANCHE 6 JUIN  16H30
Musique de chambre
LES AMATEURS VIRTUOSES
L’association Les Amateurs virtuoses parcourt inlassable-
ment les scènes du monde entier depuis treize ans pour per-
mettre à d’extraordinaires pianistes de partager leur amour ACTIVITÉS CE SAMEDI
de la musique avec le plus grand nombre. Leur signe distinc-
EN LIEN AVEC AMATEURS
tif ? Ils n’ont pas fait du piano leur métier et sont ingénieurs,
vendeurs, architectes, professeurs…, tout en cultivant avec
Concert de restitution à 15h
passion et au plus haut niveau leur pratique musicale.
GET TOGETHER
AMPHITHÉÂTRE – CITÉ DE LA MUSIQUE Rassemblement de fin d’année en musique des
ENTRÉE LIBRE
participants à la plupart des cycles annuels de mu-
siques traditionnelles de la Philharmonie de Paris
(voir p. 368-371)  : percussions et chants du monde
arabe ou de la Guadeloupe, musiques populaires
de Cuba, steel band de Trinité-et-Tobago, gamelan
de Java et fanfares du monde.
LE STUDIO – PHILHARMONIE • ENTRÉE LIBRE

ET AUSSI
Enfants et familles (voir p. 322-357)
Concerts, ateliers, activités NOUV
ESPAC EL
au Musée et à la Philharmonie des enfants. E

Adultes (voir p. 302-321 et 358-395)


Visites du Musée, ateliers, culture musicale, colloques…

2 74 WE E K-E N D AMAT E U R S
MARDI 8 JUIN  20H30
Concert vocal

TERRE PROMISE
 O RCHESTRE NATIONAL DU CAPITOLE DE TOULOUSE
 C HŒUR DU CAPITOLE DE TOULOUSE
 T UGAN SOKHIEV DIRECTION
 N ICOLE CAR SOPRANO
 K ATE ALDRICH MEZZO-SOPRANO
 C YRILLE DUBOIS TÉNOR
 É TIENNE DUPUIS BARYTON
 M ICHEL BOUVARD ORGUE
 A LFONSO CAIANI   CHEF DE CHŒUR

 Camille Saint-Saëns
 T he Promised Land (version de 1913)
 Symphonie no 3 « Avec orgue »
COPRODUCTION ORCHESTRE NATIONAL DU CAPITOLE DE TOULOUSE,
PHILHARMONIE DE PARIS

AVEC LE SOUTIEN DU PALAZZETTO BRU ZANE CENTRE DE MUSIQUE ROMANTIQUE


FRANÇAISE, DANS LE CADRE DU 9 E FESTIVAL PALAZZETTO BRU ZANE PARIS

Avec sa forme originale (deux mouvements qui contiennent


les quatre habituels), la symphonie avec orgue de Saint-
Saëns, composée en 1886, est dédiée à la mémoire de Franz
NICOLE CAR
Liszt. L’oratorio The Promised Land (La Terre promise) est
plus tardif : il fut d’abord donné dans une version anglaise
en  1913 à Gloucester, puis dans sa version française au
Théâtre des Champs-Élysées en 1916.
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 52€ / 42€ / 37€ / 27€ / 20€ / 10€

AVANT LE CONCERT  19H30


Clé d’écoute
La Terre promise de Saint-Saëns par Nicolas Dufétel
SALLE DE CONFÉRENCE – PHILHARMONIE • ENTRÉE LIBRE

ABONNEZ-VOUS ET BÉNÉFICIEZ
DE 15 À 25 % DE RÉDUCTION KATE ALDRICH
PHILHARMONIEDEPARIS.FR

EN SEMAINE 275
VENDREDI 11 JUIN  20H30
Concert

À LA FOLIE
 E NSEMBLE INTERCONTEMPORAIN
 R YAN BANCROFT DIRECTION
 C HRISTINA DALETSKA MEZZO-SOPRANO
 D IMITRI VASSILAKIS PIANO
 A UGUSTIN MULLER  RÉALISATION INFORMATIQUE
MUSICALE IRCAM

 Raphaël Cendo
 Double Cheese Passions, pour mezzo-soprano, électronique
et ensemble
 Sasha J. Blondeau
 Contre-Espace, pour grand ensemble
 Olga Neuwirth
 locus… doublure… solus, pour piano et ensemble
 Pasquale Corrado
 D’estasi, pour grand ensemble (création française)
COPRODUCTION ENSEMBLE INTERCONTEMPORAIN, IRCAM-CENTRE POMPIDOU,
PHILHARMONIE DE PARIS

DANS LE CADRE DE MANIFESTE-2021 FESTIVAL DE L’IRCAM

Avec Contre-Espace (2019), inspiré par le concept d’hétéro-


topie cher à Foucault, Sasha J. Blondeau investit les espaces CHRISTINA DALETSKA
autour du public et dans les balcons. Avec Double Cheese
Passions, Raphaël Cendo propose quant à lui une sorte de
Passion contemporaine.
SALLE DES CONCERTS – CITÉ DE LA MUSIQUE
TARIF : 20€

ACTIVITÉS EN SEMAINE
Enfants et familles (voir p. 322-357)
Concerts, ateliers, activités NOUV
ESPAC EL
au Musée et à la Philharmonie des enfants. E

Adultes (voir p. 302-321 et 358-395)


Visites du Musée, ateliers, culture musicale, colloques…

276 E N S E MAINE
WEEK-END

GRANDS
FORMATS WEEK-END

XXX
Des hymnes de Haendel pour le couronnement de George II
aux chœurs de Verdi, il y a du monde sur scène…
Ad qui con niUci ut et iur? Totaeca ecabo. Vid et do-
luptatiis re alibus apit aut reperspero magnimus maio
Parlant des concerts londoniens en hommage
à Haendel vingt-cinq ans après sa mort, un chroniqueur
décrivait l’immense effectif instrumental et choral
comme animé de « pulsations dans chaque membre »
et traversé de « veines et d’artères ».

VENDREDI 11 JUIN  20H30


SAMEDI 12 JUIN  20H30
Concert symphonique

DAPHNIS ET CHLOÉ
ORCHESTRE DE PARIS / VIOTTI
Superbe et déroutant, le Gloria de Poulenc est
une symphonie chorale avec soprano qui fait
cohabiter majesté marmoréenne et climats plus
opératiques. En regard, Daphnis et Chloé nous
transporte dans une Grèce fantasmée, à la fois
merveilleuse, épique et sensuelle : Ravel lui-
même avait le sentiment de n’avoir jamais poussé
plus loin son art de la mélodie et des couleurs
orchestrales.

 O RCHESTRE DE PARIS
 C HŒUR DE L’ORCHESTRE DE PARIS
 LORENZO VIOTTI DIRECTION
 S ABINE DEVIEILHE SOPRANO
 L IONEL SOW  CHEF DE CHŒUR

 Francis Poulenc
 Gloria
 Maurice Ravel LORENZO VIOTTI
 Daphnis et Chloé (ballet)
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 62€ / 52€ / 42€ / 32€ / 20€ / 10€

278 WE E K-E N D GRAN D S F OR M ATS


SAMEDI 12 JUIN  15H00 DIMANCHE 13 JUIN  16H30
Concert participatif Concert participatif
VIVA ITALIA DANSES
SYMPHONIQUES
 O RCHESTRE PASDELOUP
 E NSEMBLE VOCAL INCANTO
 C HŒUR DE CHAMBRE DE VERSAILLES
 O RCHESTRE SYMPHONIQUE DIVERTIMENTO
 E NSEMBLE VOCAL LES SAISONS
 A CADÉMIE DIVERTIMENTO
 E NSEMBLE VOCAL OPÉRA LYRE
 É LÈVES DES CONSERVATOIRES D’ÎLE-DE-FRANCE
 C HŒUR SORBONNE UNIVERSITÉ
 Z AHIA ZIOUANI DIRECTION
 J EAN-FRANÇOIS VERDIER DIRECTION
 B ÉATRICE MALLERET  CHEFFE DE CHŒUR  Œuvres de Georges Bizet, Paul Dukas,
Manuel de Falla, Edvard Grieg, Modest Moussorgski,
Chœurs et œuvres symphoniques de Pietro Mascagni,
Serge Rachmaninoff, Ottorino Respighi,
Giacomo Puccini, Ottorino Respighi et Camille Saint-Saëns, Igor Stravinski,
Giuseppe Verdi Piotr Ilitch Tchaïkovski
PRODUCTION ORCHESTRE PASDELOUP
À la tête de l’Orchestre symphonique Divertimento (fondé
L’Orchestre Pasdeloup fait chanter à des centaines de cho- en 1998, en résidence à Stains depuis 2005), Zahia Ziouani
ristes des grands chœurs de l’opéra italien lors d’un concert a su diversifier le public de la musique classique. Des élèves
monumental. Certaines de ces pages chorales se sont char- des conservatoires d’Île-de-France la rejoignent pour une
gées de connotations politiques : Va, pensiero, le chant des traversée du répertoire symphonique sous le signe de la
Hébreux prisonniers à Babylone dans Nabucco de Verdi, a danse, depuis la tarentelle italienne jusqu’à la farandole
été interprété à l’époque comme un symbole de l’Italie sous provençale en passant par le gopak ukrainien.
la domination autrichienne.
SALLE DES CONCERTS – CITÉ DE LA MUSIQUE
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE TARIFS : 26€ / 20€
TARIFS : 42€ / 37€ / 30€ / 22€ / 15€ / 10€

RÉPÉTITIONS
RÉPÉTITIONS Le dimanche 6 juin de 10h à 13h et de 14h à 16h
Le dimanche 6 juin de 10h à 13h et de 14h à 16h Le dimanche 13 juin de 10h à 13h et de 14h30 à 15h30
Le samedi 12 juin de 10h30 à 12h30 Instrumentistes amateurs, du débutant au confirmé, se
Sous la direction de la cheffe de chœur Béatrice Malleret, les préparent à jouer, depuis la salle, différents extraits au
participants travaillent de grands chœurs d’opéras de Verdi programme du concert, encadrés par des musiciens de
interprétés ensuite lors du concert. l’orchestre et par la cheffe d’orchestre Zahia Ziouani.
TARIF INCLUANT LE CONCERT : 39€ TARIF INCLUANT LE CONCERT : 48€

PENDANT LE CONCERT  16H00


Récréation musicale
Activité pour les enfants dont les parents sont au concert
ENFANTS (DE 3 À 10 ANS)
TARIF INCLUANT LE GOÛTER : 12€ PAR ENFANT

LA BOURSE AUX BILLETS


PHILHARMONIEDEPARIS.FR

WE E K-E N D GRAND S F OR M ATS 279


DIMANCHE 13 JUIN  16H30
Concert participatif

GOD SAVE THE KING


 L E CONCERT SPIRITUEL
 H ERVÉ NIQUET DIRECTION
 Georg Friedrich Haendel
 Te Deum de Dettingen
 Occasional Oratorio (Ouverture)
 Coronation Anthems
God save the King
Haendel a composé des hymnes employant des chœurs
monumentaux pour le couronnement de George II (1727).
Naturalisé anglais, le compositeur aura lui-même été fêté à
l’occasion du 25e anniversaire de sa mort par plusieurs jours
de concerts « monstres » à l’abbaye de Westminster, un évé-
nement qui a participé à établir le canon de l’interprétation
de ses œuvres chorales en grand effectif.
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 52€ / 42€ / 37€ / 27€ / 20€ / 10€

RÉPÉTITIONS
Le dimanche 13 juin de 10h à 13h et de 15h à 15h30
Sous la direction de la cheffe de chœur Jeanne Dambreville, HERVÉ NIQUET

les participants se préparent à chanter le célèbre hymne na-


tional britannique ainsi que deux chorals luthériens intégrés
au Te Deum de Dettingen.
TARIF INCLUANT LE CONCERT : 39€

PENDANT LE CONCERT  16H00


Récréation musicale
Activité pour les enfants dont les parents sont au concert
ACTIVITÉS CE DIMANCHE
ENFANTS (DE 3 À 10 ANS)
TARIF INCLUANT LE GOÛTER : 12€ PAR ENFANT EN LIEN AVEC GRANDS FORMATS

Concert de restitution à 15h


PRATIQUES ORCHESTRALES
Restitution des cycles annuels de pratiques orches-
trales pour enfants et adultes (voir p. 349 et 366). Au
programme, des répertoires classiques et traditionnels.
LE STUDIO – PHILHARMONIE • ENTRÉE LIBRE

ET AUSSI
Enfants et familles (voir p. 322-357)
Concerts, ateliers, activités NOUV
ESPAC EL
au Musée et à la Philharmonie des enfants. E

Adultes (voir p. 302-321 et 358-395)


Visites du Musée, ateliers, culture musicale, colloques…

280 WE E K-E N D GRAN D S F OR M ATS


LUNDI 14 JUIN  20H30 MARDI 15 JUIN  20H30
Récital piano Concert symphonique

ARCADI VOLODOS TOUR DU MONDE


 Muzio Clementi
 Sonate op. 25 no 5
SAINT-SAËNS
 L ES SIÈCLES
 Johannes Brahms  F RANÇOIS-XAVIER ROTH DIRECTION
 Fantaisies op. 116  R ENAUD CAPUÇON VIOLON
 Franz Schubert  B ERTRAND CHAMAYOU PIANO
 Sonate D 850  Camille Saint-Saëns
PRODUCTION PIANO****
 La Jeunesse d’Hercule
 Introduction et Rondo capriccioso
Arcadi Volodos compte aujourd’hui parmi les pianistes
 Phaéton
de légende tant il sait sculpter le son avec un génie
 Havanaise
inimitable, allant des nuances infiniment subtiles aux
 Rhapsodie d’Auvergne
fresques les plus amples.
 Le Rouet d’Omphale
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE  Concerto pour piano no 5 (extraits)
TARIFS : 90€ / 80€ / 70€ / 40€ / 20€ / 10€
 Le Timbre d’argent (extraits)
 Danse macabre
AVEC LE SOUTIEN DU PALAZZETTO BRU ZANE CENTRE DE MUSIQUE ROMANTIQUE
FRANÇAISE, DANS LE CADRE DU 9 E FESTIVAL PALAZZETTO BRU ZANE PARIS

LUNDI 14 JUIN  20H30


Il n’est pas exagéré de dire que Saint-Saëns, né à Paris et
Concert mort à Alger en 1921, a fait de son vivant le tour du globe :
PRIX DE DIRECTION il a dirigé en Angleterre, en Amérique (du Nord et du Sud),
en Égypte, en Asie… Sa Rhapsodie d’Auvergne intègre un air
D’ORCHESTRE chanté par une lavandière, tandis que ses poèmes sympho-
 O RCHESTRE DES LAURÉATS niques sur des sujets mythologiques (Omphale, Hercule,
DU CONSERVATOIRE DE PARIS Phaéton) transportent l’auditeur dans l’Antiquité.
 N IKITA SOROKINE DIRECTION GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
COPRODUCTION CONSERVATOIRE NATIONAL SUPÉRIEUR DE MUSIQUE ET DE TARIFS : 52€ / 42€ / 37€ / 27€ / 20€ / 10€
DANSE DE PARIS, PHILHARMONIE DE PARIS

AVANT LE CONCERT  19H30


À l’issue d’un parcours fertile en expériences, de jeunes Clé d’écoute
chefs d’orchestre de la classe de direction d’Alain Altinoglu Le Tour du monde de Saint-Saëns par Fabien Guilloux
passent en public l’examen final de leur cursus. Ils dirigent
SALLE DE CONFÉRENCE – PHILHARMONIE • ENTRÉE LIBRE
un programme comportant des œuvres imposées et une
pièce au choix. Cette évaluation finale se déroule après cinq
années d’études.
SALLE DES CONCERTS – CITÉ DE LA MUSIQUE
ENTRÉE LIBRE

ABONNEZ-VOUS ET BÉNÉFICIEZ
DE 15 À 25 % DE RÉDUCTION
PHILHARMONIEDEPARIS.FR

EN SEMAINE 2 81
MERCREDI 16 JUIN  20H30
JEUDI 17 JUIN  20H30
Concert symphonique

ORCHESTRE DE PARIS / TILSON THOMAS


Deux chefs-d’œuvre en miroir. D’abord le concerto écrit en hommage à la fille d’Alma Mahler,
décédée à 18 ans : après l’évocation de la pureté et de la vitalité de la jeune fille, le second mouvement
se concentre sur la violence du destin. C’est la Cinquième de Mahler, avec son bouleversant Adagietto,
qui résonne en réponse, chef-d’œuvre musical érigé par Visconti en symbole postromantique dans
Mort à Venise.

 O RCHESTRE DE PARIS
 M ICHAEL TILSON THOMAS DIRECTION
 R ENAUD CAPUÇON VIOLON

 Alban Berg
 Concerto pour violon « À la mémoire d’un ange »
 Gustav Mahler
 Symphonie no 5
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 62€ / 52€ / 42€ / 32€ / 20€ / 10€

RENAUD CAPUÇON

282 E N S E MAINE
RENÉ JACOBS POLINA PASTIRCHAK

VENDREDI 18 JUIN  19H30


Opéra en concert

DER FREISCHÜTZ
Après avoir proposé en 2017 une relecture décapante du Fidelio de Beethoven (qui avait retrouvé
son titre initial Leonore pour l’occasion), René Jacobs s’attaque à un autre monument du premier
romantisme allemand : Der Freischütz de Weber (nommé parfois, en français, Le Franc-Chasseur) et sa
légende du pacte avec le diabolique Samiel, le « chasseur noir ».

Musique de Carl Maria von Weber


Livret de Johann Friedrich Kind
 F REIBURGER BAROCKORCHESTER
 S ING-AKADEMIE ZÜRICH
 R ENÉ JACOBS DIRECTION
 P OLINA PASTIRCHAK AGATHE
 M AXIMILIAN SCHMITT MAX
 A RTTU KATAJA KILIAN
 M AX URLACHER SAMIEL
 J OHANNES WEISSER CASPER
 K ATERYNA KASPER ÄNNCHEN
 C HRISTIAN IMMLER  UN ERMITE
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 72€ / 62€ / 47€ / 32€ / 20€ / 10€
CHEZ VOUS COMME AU CONCERT
LIVE .PHILHARMONIEDEPARIS.FR

EN SEMAINE 283
WEEK-END

ORCHESTRES
DEMOS
Ces trois journées de concerts marquent
l’aboutissement de l’année musicale collective.
Concerts La construction et la mise en œuvre de Démos renvoient à de

DÉMOS nombreux enjeux qui traversent notre monde contemporain :


la place des pratiques artistiques dans l’éducation globale des
VENDREDI 18 JUIN  20H30 citoyens, l’évolution des pratiques collectives dans l’apprentis-
SAMEDI 19 JUIN  16H30 sage des fondamentaux de la musique – au cœur des réflexions
DIMANCHE 20 JUIN  14H30 et des réformes en cours dans les écoles de musique –, la co-
SALLE DES CONCERTS – CITÉ DE LA MUSIQUE opération entre professionnels d’univers différents pour mieux
ENTRÉE LIBRE (SUR RÉSERVATION À PARTIR DU LUNDI 3 MAI 2021) accompagner le développement des enfants.
SAMEDI 19 JUIN  14H30 Les progrès individuels des enfants, leur inscription massive
SAMEDI 19 JUIN  20H30 dans des conservatoires après trois ans de participation au
DIMANCHE 20 JUIN  16H30 projet, le rapprochement de leurs familles avec des institu-
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE tions culturelles qu’elles pensaient éloignées de leurs usages,
ENTRÉE LIBRE (SUR RÉSERVATION À PARTIR DU LUNDI 3 MAI 2021) la construction d’un système efficient de coopération entre
des enseignants musiciens, des travailleurs sociaux et des
LA MUSIQUE EN PARTAGE acteurs culturels d’un territoire, tous ces éléments ont fait de
Démos un outil essentiel de réflexion sur le nécessaire déve-
Lancé en  2010, Démos est un projet d’éducation musi-
loppement de l’éducation musicale dans notre pays.
cale, au cœur de la mission de démocratisation culturelle
de la Philharmonie de Paris. Il s’adresse à des enfants de Les résultats obtenus dans chacun de ces registres ont
7 à 12  ans vivant dans des quartiers relevant de la poli- conduit au développement de Démos, avec le soutien de par-
tique de la ville (QPV) ou dans des zones de revitalisation tenaires institutionnels nationaux et locaux et de nombreux
rurale (ZRR). Il propose de pratiquer la musique classique mécènes. Plusieurs centaines de musiciens sont impliqués ;
en orchestre pendant trois ans. Les six à huit groupes d’en- de nombreux orchestres nationaux et conservatoires parti-
viron quinze enfants qui constituent un orchestre répètent cipent de manière créative à la mise en œuvre de Démos.
trois à quatre heures par semaine et se retrouvent en tutti Des instituts de formation du travail social et des chercheurs
toutes les six semaines. L’intensité de cette pratique favorise dans différents domaines universitaires sont engagés dans
le développement du potentiel imaginatif et émotionnel des l’action. Des élus se penchent sur la manière dont le projet
participants ainsi que leur capacité à créer du lien social. crée des dynamiques territoriales singulières.

WE E K-E N D O RC HE STRES D É M OS 285


Aujourd’hui, le projet Démos est engagé dans trente-deux Cohésion des territoires, le ministère de l’Éducation natio-
territoires – huit en Île-de-France, vingt-quatre dans les autres nale et de la Jeunesse et le ministère des Outre-Mer, à fixer
régions françaises y compris en outre-mer (en Guadeloupe un objectif de soixante orchestres Démos à l’horizon 2022.
et à La Réunion). Cette dynamique de coopération, qui sti- Au-delà des 6 000 enfants et de leur environnement proche
mule et valorise le rôle de l’éducation artistique au service de directement concernés, ce sont l’amplification nationale du
la formation des citoyens, conduit la Philharmonie de Paris, projet et ses retombées sur la politique éducative qui sont
appuyée par le ministère de la Culture, le ministère de la visées par le développement de cette initiative.

Le projet Démos, coordonné par la Philharmonie de • Clermont-Ferrand/Orchestre d’Auvergne.


Paris, est subventionné par le ministère de la Culture, • Grand Châtellerault/Orchestre de chambre Nouvelle-Aquitaine.
le ministère de la Cohésion des territoires, le ministère • Grand Reims/conservatoire à rayonnement régional de Reims.
de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, le ministère • Grand Verdun/agglomération du Grand Verdun – conservatoire
des Outre-Mer, le commissariat général à l’Égalité des à rayonnement départemental du Grand Verdun.
territoires (CGET), l’Union européenne, les caisses • Guadeloupe/communauté d’agglomération Cap Excellence.
d’allocations familiales. Il est cofinancé par plus de 300  • Kreiz-Breizh/communauté de communes du Kreiz-Breizh.
• Le Havre Seine Métropole/conservatoire à rayonnement
collectivités territoriales qui accueillent les orchestres
départemental Arthur Honegger.
–  conseils régionaux et départementaux, métropoles,
• Lille Métropole/Orchestre national de Lille.
communautés d’agglomération et communes. • Lyon  Métropole/Auditorium Orchestre national de Lyon.
Il est soutenu par de nombreux mécènes –  entre- • Marseille/Apprentis d’Auteuil et Opéra de Marseille.
prises, fondations, donateurs individuels – présentés • Metz Moselle (deux orchestres)/Orchestre national de Metz –
au chapitre « Tous mécènes » (p. 417). Cité musicale de Metz.
• Montpellier Méditerranée Métropole/conservatoire à
Il est parrainé par Lilian Thuram, président de la
rayonnement régional de Montpellier Méditerranée Métropole.
Fondation de lutte contre le racisme, ainsi que par la • Mulhouse/conservatoire à rayonnement départemental
pianiste Khatia Buniathishvili. Il bénéficie en outre de Mulhouse.
d’un partenariat avec l’Association de prévention du • Pau/Association El Camino et Orchestre de Pau du pays de Béarn.
site de la Villette (APSV). • La Réunion/Cité des Arts.
• Rouen (École harmonique)/Le Poème harmonique.
Les orchestres en Île-de-France • Saint-Quentin Gauchy/Adama.
En Île-de-France, la Philharmonie de Paris porte directe- • Strasbourg/conservatoire à rayonnement régional de Strasbourg.
ment le projet, avec la participation de l’Orchestre de Paris, • Thouars/conservatoire à rayonnement intercommunal
l’Orchestre de chambre de Paris, l’Orchestre national d’Île- du Thouarsais.
de-France, Les Arts Florissants, l’Orchestre symphonique • Toulouse Métropole/Orchestre national du Capitole de Toulouse.
Divertimento et l’orchestre Les Siècles. • Val de Sambre / communauté d’agglomération Maubeuge-Val
Onze orchestres sont d’ores et déjà constitués à Paris, en Seine- de Sambre.
Saint-Denis (trois orchestres : Plaine Commune, Est Ensemble,
Grand Paris Grand Est), dans les Hauts-de-Seine, en Seine- Les orchestres avancés
et-Marne et dans l’Essonne (deux orchestres  : Grand Paris Ils rassemblent des élèves des conservatoires partenaires et des
Sud, Ouest Essonne), dans le Val-d’Oise (deux orchestres : Val- enfants ayant commencé leur apprentissage au sein de Démos, qui
d’Oise, Roissy Pays de France), les Yvelines et le Val-de-Marne. choisissent de poursuivre une pratique instrumentale à la fin de
leur cycle.
Les orchestres dans les autres régions • Il en existe trois en Île-de-France : l’Orchestre Démos
Vingt-sept orchestres sont déjà mis en place dans les régions. Philharmonie de Paris, l’Orchestre Démos Conservatoires
La Philharmonie de Paris les copilote avec des structures de Paris et l’Orchestre des Jeunes Démos.
culturelles ou sociales. • En région, trois ont également été créés à La Réunion,
• Angers/conservatoire à rayonnement régional d’Angers. Montbéliard et Mulhouse. Cinq autres sont en projet
• Beauvaisis/conservatoire à rayonnement départemental à Bordeaux, Brest, Lille, Metz et Clermont-Ferrand
Eustache-du-Caurroy. (rentrée prévisionnelle en 2020-2021).
• Bordeaux Métropole Gironde/Opéra national de Bordeaux. • En 2020, l’Orchestre de Paris rejoint le projet en animant son
• Bourgogne-Franche-Comté/Association OrKestre TaKajouer. propre orchestre Démos, constitué d’une centaine de jeunes
• Brest Métropole/conservatoire à rayonnement régional de parisiens en formation avancée.
Brest Métropole.

286 WE E K-E N D O RC H E ST R E S D É M OS
GVANTSA ET KHATIA BUNIATISHVILI

MARDI 22 JUIN  20H30 MERCREDI 23 JUIN  20H30


MERCREDI 23 JUIN  20H30
Récital piano

KHATIA
Concert jazz

JAZZ À LA
PHILHARMONIE ET GVANTSA
REMEMBER STAN GETZ 
 SYLVAIN RIFFLET  DIRECTION MUSICALE
BUNIATISHVILI
 M ELISSA ALDANA, CHRIS CHEEK, JULIEN LOURAU, SYL- « Ma sœur Gvantsa et moi, nous sommes comme
VAIN RIFFLET SAXOPHONES deux jumelles », confie Khatia Buniatishvili, avant
 A IRELLE BESSON TROMPETTE d’ajouter : « Nous avons des goûts musicaux iden-
 N ELSON VERAS GUITARE
 PASCAL SCHUMACHER VIBRAPHONE
tiques, mais nous nous exprimons complètement
 F LORENT NISSE CONTREBASSE différemment. »
 J EFF BALLARD BATTERIE
 Q UATUOR APPASSIONATO  K HATIA BUNIATISHVILI PIANO
 R ÉMI RIÈRE, AKEMI FILLON VIOLONS  G VANTSA BUNIATISHVILI PIANO
 M ATHIEU HERZOG ALTO
 S IMON DECHAMBRE VIOLONCELLE  Wolfgang Amadeus Mozart
 Ouverture de La Flûte enchantée
Des bossas brésiliennes (The Girl from Ipanema, Desafinado) aux  Johannes Brahms
rencontres avec Chet Baker ou Gary Burton, des orchestra-  Valses et Rhapsodies hongroises
tions pour cordes au cool jazz en passant par le swing le plus
brûlant, ces concerts nous emmènent à la rencontre d’un  Franz Liszt
géant du saxophone qui a profondément marqué l’histoire  Rhapsodie hongroise no 2
du jazz en compagnie de quelques-uns des meilleurs musi-  George Gershwin
ciens du moment.  Porgy and Bess
SALLE DES CONCERTS – CITÉ DE LA MUSIQUE
TARIFS : 43€ / 32€
 Maurice Ravel
 La Valse
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 72€ / 62€ / 47€ / 32€ / 20€ / 10€

EN SEMAINE 287
CHRISTINE GOERKE

Concerts symphoniques

THE MET ORCHESTRA NEW YORK


NÉZET-SÉGUIN
Le chef canadien est à la tête du prestigieux orchestre du Metropolitan Opera pour un
diptyque : un volet consacré à Berlioz (notamment la Symphonie fantastique, que Yannick
Nézet-Séguin a enregistrée en 2011)  ; un autre, dédié au (post-)romantisme allemand.
Entre les deux, une Sinfonia orchestrale construite par la compositrice Missy Mazzoli
comme un système solaire, avec des boucles minimalistes planantes.

 O RCHESTRE DU METROPOLITAN OPERA DE NEW YORK


 YANNICK NÉZET-SÉGUIN DIRECTION

288 E N S E MAINE
YANNICK NÉZET-SÉGUIN

MERCREDI 30 JUIN  20H30 JEUDI 1ER JUILLET  20H30


 C HRISTINE GOERKE SOPRANO  J OYCE DIDONATO MEZZO-SOPRANO
 B RANDON JOVANOVICH TÉNOR
 G ÜNTHER GROISSBÖCK BASSE  Hector Berlioz
 Les Troyens (extraits)
 Richard Strauss  Symphonie fantastique
 Don Juan
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
 Missy Mazzoli TARIFS : 145€ / 115€ / 90€ / 65€ / 35€ / 10€
 Sinfonia (For Orbiting Spheres)
 Richard Wagner
 La Walkyrie (acte I)
GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE
TARIFS : 165€ / 125€ / 95€ / 70€ / 40€ / 10€

EN SEMAINE 289
290 IN D E X
INDEX

2 91 INDEX 2 91
COMPOSITION Cendo (Raphaël) 276 Filidei (Francesco) 150
Chabrier (Emmanuel) 211 Foccroulle (Bernard) 206
Adams (John) 41, 273 Charpentier (Gustave) 94 Franck (César)  189, 210, 262
Ager (Andrew) 172 Chausson (Ernest) 59 Froberger (Johann Jacob) 206
Ahmed (Yazz) 266 Chen (Qigang) 213 Gan (Chen) 178
Albinoni (Tomaso) 213 Chin (Unsuk) 129 Gander (Bernhard) 263
Álvarez (Javier) 191 Choi (Jaehyuck) 129 Gasull (Feliu) 154
Amidon (Sam) 98 Chopin (Frédéric)  88, 211, 228, 235, 262 Gauchat (Misael) 104
Anderson (Laurie) 114 Chostakovitch (Dmitri)  39, 57, 120, 189, Gaussin (Allain) 239
Anderson (Leroy) 131 195, 203, 204, 239, 243, 252 Gedizlioğlu (Zeynep) 44
Andre (Mark) 263 Chtchedrine (Rodion) 105 Gershwin (George) 287
Angot (Elisabeth) 189 Clementi (Muzio) 281 Gesualdo (Carlo)  75, 181
Aperghis (Georges)  114, 116, 189 Collasse (Pascal) 141 Giner (Bruno) 273
Attahir (Benjamin) 104 Connesson (Guillaume)  151, 209 Giordani (Tommaso) 157
Auerbach (Lera)  105, 130 Copland (Aaron) 271 Glass (Philip)  35, 41, 99, 204, 231, 260
Baba (Noriko) 171 Cornelius (Peter) 156 Glière (Reinhold) 117
Bach (Carl Philipp Emanuel) 59 Corrado (Pasquale) 276 Globokar (Vinko)  116, 189
Bach (Johann Sebastian)  43, 59, 84, 89, 91, Correa de Arauxo (Francisco) 206 Golden (Henryk) 189
108, 118, 135, 169, 171, 184, 195, 206, 214, Cortese (Glenn) 44 Goubaïdoulina (Sofia) 189
225, 226, 228, 245, 246, 247, 262, 269 Couperin (François)  201, 203, 211 Gounod (Charles) 156
Baker (George) 172 Couperin (Louis) 206 Grieg (Edvard)  181, 273, 279
Bartók (Béla)  90, 95, 168, 200, 205, 234, 245, 273 Crane (Laurence) 266 Grimal (Alexandra) 200
Baschet (Florence) 251 Crumb (George) 44 Grisey (Gérard) 63
Baudiot (Charles Nicolas) 102 Cruz (Violeta) 104 Haendel (Georg Friedrich)  203, 280
Beethoven (Ludwig van)  39, 52, 73, 74, 75, Czernowin (Chaya) 263 Hahn (Reynaldo) 156
83, 92, 93, 102, 103, 104, 105, 106, 107, 108, Czerny (Carl) 105 Haig (Andrew) 44
109, 122, 123, 124, 126, 127, 129, 134, 148, David (Bastien) 44 Haydn (Joseph)  59, 85, 256
156, 158, 168, 184, 251, 256, 262, 269, 273 Dean (Brett) 105 Hejebri (Daphné) 104
Bellini (Vincenzo) 128 De Bottis (Gaetano) 201 Henry (Pierre)  49, 209
Benjamin (George) 107 Debussy (Claude)  58, 94, 108, 145, 149, 156, Hindemith (Paul)  126, 127
Berg (Alban)  51, 282 159, 189, 210, 212, 213, 235 Hisaishi (Joe)  41, 42
Berlioz (Hector)  123, 152, 209, 227, 257, 289 Deslandres (Adolphe) 189 Hodkinson (Juliana) 114
Bernstein (Leonard) 39 Dessner (Bryce)  151, 174 Hollaender (Friedrich) 62
Bertelsmeier (Birke) 104 Destouches (André Cardinal) 201 Holmès (Augusta)  156, 210
Bison (Arthur) 196 Diabelli (Anton) 105 Holst (Gustav) 268
Bizet (Georges)  117, 203, 209, 279 Diangienda W. (Armand)  83 Horowitz (Vladimir) 118
Blondeau (Sasha J.) 276 Donizetti (Gaetano) 128 Hosokawa (Toshio) 105
Bordoli (Samuel) 266 Druckman (Jacob) 116 Hummel (Johann Nepomuk)  105
Borne (François) 117 Ducasse (Roger) 172 Hurel (Philippe) 154
Borodine (Alexandre)  123, 273 Ducros (Jérôme) 213 Hvozdíková (Tímea) 189
Boulanger (Lili)  156, 197 Dufourt (Hugues) 104 Ives (Charles) 44
Boulanger (Nadia) 156 Dukas (Paul)  184, 209, 262, 279 Janáček (Leoš)  89, 119, 142, 173
Boulez (Pierre)  145, 146, 147, 148, 149, 150 Dun (Tan)  105, 178 Jarrett (Keith) 41
Brahms (Johannes)  45, 75, 89, 107, 108, 123, Duparc (Henri) 156 Jiménez (Marisol) 191
136, 151, 156, 195, 196, 197, 213, 228, 235, Dupin (Marc‑Olivier) 232 Jodlowski (Pierre) 114
241, 256, 281, 287 Durupt (Laurent) 104 Joplin (Scott) 213
Bray (Charlotte) 189 Dusapin (Pascal)  110, 168 Jost (Christian) 105
Bregović (Goran) 273 Dutilleux (Henri) 270 Kagel (Mauricio) 191
Breiner (Peter) 50 Dvořák (Antonín)  68, 94, 141, 174, 159, Kalkbrenner (Friedrich) 105
Bridge (Frank) 94 252, 273 Kaprálová (Vítězslava) 68
Britten (Benjamin) 201 Eldar (Sivan) 104 Kerzkowsky (Joseph) 105
Bruckner (Anton) 205 Elgar (Edward)  68, 90, 213 Khatchatourian (Aram) 118
Bullen (Richard) 266 Eőtvős (Péter) 119 Kreutzer (Conradin) 105
Busoni (Ferruccio) 195 Ešenvalds (Ēriks) 170 Krüger (Matthias) 104
Buxtehude (Dietrich) 206 Fagin (Lucas) 191 Kurtág (György) 116
Caccini (Giulio) 157 Falla (Manuel de)  154, 273, 279 Kuyumcuyan (Emil) 189
Cage (John) 273 Fallah (Farzia) 104 Lang (David) 189
Caillebotte (Martial) 209 Fauré (Gabriel)  94, 131, 156, 211, 213, 214 Lara (Ana) 191
Cali (Fabien) 209 Fedele (Ivan) 104 Lavandier (Arthur) 177
Calix (Mira) 266 Feierabend (Tobias) 189 Le Hérissier (Julien) 166
Cattaneo (Aureliano) 263 Feshareki (Shiva) 266 Lehman (Damien) 111

292 IN D E X
Leoncavallo (Ruggero) 94 Pärt (Arvo)  41, 142, 171, 213 Sciarrino (Salvatore) 189
Léon (Tania) 191 Pépin (Camille) 209 Scriabine (Alexandre)  95, 214
Lepauvre (Manon) 189 Philidor (André Danican) 201 Selaocoe (Abel) 84
Leroux (Philippe) 104 Piazzolla (Astor)  138, 139, 140, 191, 213 Šenk (Nina) 173
Levinas (Michaël) 188 Pintscher (Matthias) 206 Shearing (George) 157
Ligeti (György)  75, 116, 141, 206, 273 Pixis (Johann Peter) 105 Sibelius (Jean)  151, 216, 271, 273
Liszt (Franz)  105, 118, 156, 226, 228, 257, 287 Pleyel (Ignaz) 102 Silvestrov (Valentin) 245
Llobet (Miguel) 154 Ponchielli (Amilcare) 184 Sinnhuber (Claire‑Mélanie)  104, 116
Lubman (Brad) 105 Poppe (Enno) 129 Soh (Diana)  119, 154
Lully (Jean‑Baptiste) 141 Popper (David) 213 Sommer (Hans) 156
Lutosławski (Witold)  45, 141 Porpora (Nicola) 201 Srnka (Miroslav)  129, 173, 268
Magalhaes (Michelle Agnes) 191 Porter (Vanessa) 189 Staud (Johannes Maria) 105
Magrané Figuera (Joan) 44, 104 Poulenc (Francis)  131, 189, 208, 278 Steiner (Céline) 148
Mahler (Gustav)  44, 59, 91, 95, 99, 100, 132, Pritchard (Deborah) 266 Stockhausen (Karlheinz)  81, 185
143, 166, 234, 257, 282 Prokofiev (Sergueï)  53, 66, 89, 97, 117, 120, Strasnoy (Oscar)  91, 104, 191
Maisonhaute (Cécile) 183 143, 228, 262 Strauss (Richard)  68, 94, 99, 119, 124, 151,
Makovsky (Stanislav) 104 Provenzale (Francesco) 201 156, 170, 175, 181, 196, 197, 270, 289
Manoury (Philippe)  105, 148 Puccini (Giacomo)  273, 279 Stravinski (Igor)  56, 58, 66, 121, 152, 159, 184,
Marcello (Alessandro) 118 Purcell (Henry)  57, 109 189, 222, 223, 224, 240, 245, 248, 264, 273, 279
Marcello (Benedetti) 157 Rachmaninoff (Serge)  53, 91, 94, 99, 118, Streich (Lisa) 104
Maresz (Yan)  212, 269 123, 130, 170, 216, 248, 271, 279 Sweelinck (Jan Peter) 107
Markeas (Alexandros) 104 Rameau (Jean‑Philippe)  173, 251 Syrse (Diana) 168
Marshall (Wayne)  168, 172 Ratkje (Maja Solveig Kjelstrup)  44 Szymanowski (Karol) 213
Martinů (Bohuslav) 173 Ravel (Maurice)  56, 58, 91, 149, 151, 154, Tailleferre (Germaine) 209
Mascagni (Pietro) 279 189, 205, 209, 210, 212, 215, 234, 278, 287 Tanguy (Éric)  104, 259
Massenet (Jules) 128 Reger (Max) 156 Tchaïkovski (Piotr Ilitch)  88, 94, 117, 130,
Matalon (Martin)  191, 255 Reich (Steve)  35, 63, 273 143, 151, 152, 184, 213, 243, 250, 257, 274, 279
Mayimbi Mbuangi (Héritier) 83 Reke (Agita) 189 Thomas (Ambroise) 128
Mazzoli (Missy) 289 Respighi (Ottorino) 279 Torelli (Giuseppe) 157
Meïmoun (François) 150 Richter (Max) 105 Tsotetsi (Tshepo) 84
Mendelssohn (Fanny) 156 Rihm (Wolfgang)  67, 158, 206 Tulve (Helena) 171
Mendelssohn (Felix)  59, 189 Riley (Terry) 267 Urquiza (Mikel) 44
Mendonça (Vasco) 189 Rimski‑Korsakov (Nikolaï)  94, 202, 259, 262 Varga (Judit) 204
Mengel (Annette) 104 Rivas (Roque) 191 Verdi (Giuseppe)  119, 123, 128, 172, 273, 279
Messiaen (Olivier)  216, 226 Rizo‑Salom (Luis Fernando) 191 Villa‑Lobos (Heitor)  231, 233, 274
Mitterer (Wolfgang) 206 Roche (Colin) 116 Vivaldi (Antonio)  180, 201
Mochizuki (Misato) 189 Ronchetti (Lucia) 171 Vivier (Claude) 109
Monti (Vittorio) 213 Rønsholdt (Niels) 114 Wagner (Richard)  95, 148, 156, 159, 210,
Moore (Douglas) 94 Rózsa (Miklós) 259 211, 289
Morricone (Ennio) 233 Saariaho (Kaija)  116, 119, 212 Weber (Carl Maria von)  128, 213, 264, 283
Moscheles (Ignaz) 105 Saint‑Saëns (Camille)  58, 118, 123, 131, 168, Weckmann (Matthias) 206
Moussorgski (Modest)  64, 169, 184, 215, 279 189, 210, 226, 251, 259, 275, 279, 281 Weill (Kurt)  206, 264
Mozart (Franz Xaver Wolfgang)  105 Sáinz de la Maza (Regino) 154 Wen‑Chung (Chou) 178
Mozart (Wolfgang Amadeus)  45, 65, 73, 75, Salieri (Antonio) 164
Wen (Deqing) 104
85, 91, 97, 107, 118, 123, 141, 142, 166, 174, Sandi Kuhn (Alexander) 189
Whitacre (Eric) 268
200, 203, 234, 239, 263, 270, 287 Santoro (Claudio) 231
Widmann (Jörg)  67, 105, 145
Muhly (Nico)  97, 98, 99 Sarasate (Pablo de) 59
Widor (Charles‑Marie) 226
Muntendorf (Brigitta) 114 Sarhan (François) 114
Willan (Healy) 172
Neuwirth (Olga)  76, 276 Satie (Erik) 213
Williams (John) 190
Nielsen (Carl)  136, 220 Scarlatti (Domenico) 91
Williams (Mary Lou) 162
Nillni (Ricardo) 191 Schiphorst (Iris ter) 104
Witter‑Johnson (Ayanna) 266
Nin (Joaquín) 154 Schmitt (Florent) 119
Wolf (Hugo) 156
Offenbach (Jacques)  94, 264, 273 Schœller (Philippe) 104
Olivares (Clara) 65 Schönberg (Arnold) 62 Xenakis (Iannis) 63
Oltra (Manuel) 154 Schubert (Franz)  52, 67, 105, 109, 128, 155, Zemlinsky (Alexander von) 67
Paganini (Niccolò) 213 156, 158, 184, 281 Zhanhao (He) 178
Paisiello (Giovanni) 157 Schulhoff (Erwin)  62, 114, 189 Zhao (Zhang) 239
Palestrina (Giovanni Pierluigi da) 150 Schumann (Clara) 156 Zimmermann (Bernd Alois) 95
Pallavicino (Carlo) 201 Schumann (Robert)  90, 124, 128, 143, 164, Zisimopoulos (Kostas) 189
Parisotti (Alessandro) 157 181, 204, 211, 214, 241, 257 Zubel (Agata) 143
Parry (Hubert) 273 Schütz (Heinrich) 156

INDEX 293
ORCHESTRES ET ENSEMBLES Orchestre du Mariinsky  64, 222, 223 Quatuor Appassionato 287
Orchestre du Metropolitan Opera de Quatuor Ardeo 41
Arts Florissants  (Les)  75, 85, 109, 181, 226, New York 288 Quatuor Aris 189
251, 269 Orchestre du Théâtre Bolchoï de Quatuor Belcea 195
Balcon  (Le) 81, 91 Russie 202, 203 Quatuor Debussy 50
Budapest Festival Orchestra 257 Orchestre Français des Jeunes 119 Quatuor Ébène  74, 107, 129
Camerata Salzburg 73 Orchestre Idomeneo 220 Quatuor Elmire 63
Cappella Andrea Barca 108 Orchestre National de France 257 Quatuor Hanson 63
Chamber Orchestra of Europe 109 Orchestre National de Lille 68 Quatuor Ligeti 266
Concert des Nations  (Le)  75, 135, 180, 256 Orchestre National de Lyon 181 Quatuor Tchalik 63
Concertgebouworkest - Amsterdam 196, Orchestre National de Metz 210 Quatuor Yako 63
241 Orchestre National de Montpellier 209 Simply Quartet 239
Concert Spirituel (Le) 280 Orchestre National des jeunes de Third Coast Percussion 260
Czech Philharmonic 174 Russie 117 Trio K/D/M 154
Dissonances  (Les) 66, 141, 234 Orchestre National des Pays de la
Ensemble Almaviva 230 Loire 178
Ensemble Boulez 145 Orchestre National d’Île-de-France 75, CHŒURS ET MAÎTRISES
Ensemble C Barré 185 99, 111, 128, 131, 143, 151, 166,178, 204, 209, Capella reial de Catalunya  (La) 256
Ensemble Court-circuit 269 216, 240, 257, 273 Chœur Allianz France 273
Ensemble Dialoghi 208 Orchestre National du Capitole de Chœur Crédit coopératif 273
Ensemble intercontemporain  44, 76, 95, Toulouse  252, 275 Chœur de chambre Accentus  110, 149
116, 119, 129, 147, 150, 173, 191, 206, 251, Orchestre National Symphonique de Chœur de chambre de Namur  141, 164
263, 273, 276 Lettonie 170 Chœur de chambre de Versailles 279
Ensemble Jupiter 201 Orchestre Pasdeloup  95, 104, 143, 168, Chœur de chambre Figure humaine 156
Ensemble La Rêveuse 216 209, 233, 279 Chœur de La Banque Postale 273
Ensemble Multilatérale 189 Orchestre Philharmonique de Chœur de la Cité Internationale
Ensemble Musicatreize 104 Monte-Carlo 123 Universitaire de Paris 131
Freiburger Barockorchester 283 Orchestre Philharmonique de Radio Chœur de la Radio Lettone  65, 149
Gewandhausorchester Leipzig  102, 103 France  120, 151, 168, 248, 264 Chœur de l’Armée française 268
Hong Kong Chinese Orchestra 179 Orchestre Philharmonique de Chœur de la SFIL 273
London Symphony Orchestra  51, 126, Strasbourg 42 Chœur de l’Opéra de Monte-Carlo 123
127, 271 Orchestre Régional de Normandie 231 Chœur de l’Orchestre de Paris  39, 83, 93,
Münchner Philharmoniker 57 Orchestre Société Générale 123 100, 132, 142, 156, 175, 177, 210, 227, 278
MusicAeterna 173 Orchestre Symphonique de la Garde Chœur du Capitole de Toulouse 275
Musiciens du Louvre (Les) 118 Républicaine 268 Chœur du Forum National de Musique 75
Musiciens du Prince – Monaco (Les) 112 Orchestre Symphonique de la Radio de Chœur du Mariinsky  64, 223
Opera Fuoco 59 Vienne 204 Chœur du Théâtre Bolchoï de Russie 202,
Orchestra dell’Accademia Nazionale di Orchestre Symphonique de Shanghai 59 203
Santa Cecilia-Roma 243 Orchestre Symphonique Chœur Société Générale 123
Orchestre de chambre de Paris  65, 158, Divertimento 279 Chœur Le Balcon 188
164, 177, 188, 213, 232 Orchestre Symphonique Kimbanguiste Chœur Le Parisien / Les Échos 273
Orchestre de chambre du festival Cordes de Kinshasa 83 Chœur régional Vittoria d’Île-de-
en Ballade 50 Paris Mozart Orchestra 200 France 209
Orchestre de l’Opéra de Rouen Pygmalion  128, 141, 225 Chœurs des Grandes Écoles 131
Normandie 231 Russian National Orchestra 88 Chœur Sorbonne Université  131, 279
Orchestre de l’Opéra National de Paris 250 Siècles  (Les)  56, 123, 131, 281 Chœur Stella Maris  131, 143
Orchestre de Paris  35, 39, 45, 53, 58, 68, Staatskapelle Berlin  92, 93, 148 Company of Music 76
97, 98, 100, 106, 110, 119, 121, 124, 127, 130, Symphonieorchester des Bayerischen Ensemble Aedes  56, 268
132, 136, 142, 149, 152, 156, 166, 173, 175, Rundfunks 159 Ensemble vocal Incanto 279
184, 186, 190, 205, 210, 215, 223, 224, 227, Talens Lyriques (Les) 141, 164 Ensemble vocal Les Métaboles  123, 150,
232, 234, 251, 255, 259, 262, 270, 278, 282 Tonhalle-Orchester Zürich 91 273
Orchestre des amateurs de la Ensemble vocal Les Saisons 279
Philharmonie de Paris 274 FORMATIONS Ensemble vocal Opéra Lyre 279
Orchestres des Grandes Écoles 131 Guildhall Singers 51
Orchestre des jeunes Miagi 84 DE MUSIQUE DE CHAMBRE Jeune Chœur de Paris  (Le) 81, 132, 267
Orchestre des Lauréats du Conservatoire Amateurs virtuoses (Les) 274 Voix Animées (Les) 48
de Paris  90, 281 Ensemble Dialoghi 208 Maîtrise de Paris 201
Orchestre du Conservatoire à Gerardo Jerez Le Cam Quartet 138 Maîtrise de Radio France 51
rayonnement régional de Paris 212 Intempérés (Les) 203 Münchner Knabenchor 76
Orchestre du Conservatoire de Paris 63, Kronos Quartet 267 Pygmalion 225
76, 81, 95, 143, 156, 175, 201 Muffatti  (Les) 171 Ritournelle (La) 273

294 IN D E X
Samusocial de Paris 273  Huichang (Yan) 179 Szeps‑Znaider (Nikolaj) 181
Sequenza 9.3 171 Jacobs (René) 283 Tillac (Aurore) 268
Sfil’harmonie 273 Järvi (Paavo)  91, 152, 241 Tilson Thomas (Michael)  271, 282
Sing-Akademie Zürich 283 Jeannin (Sofi) 51 Tuohy (Robert) 99
Jordan (Philippe) 196 Verdier (Jean‑François) 279
Jurowski (Vladimir) 109 Viotti (Lorenzo) 278
DIRECTION MUSICALE Káli (Gábor)  121, 234 Vogt (Lars)  65, 158, 164
Agnew (Paul)  75, 109, 181 Kļava (Sigvards)  65, 149 Waldman (Debora) 220
Aguirre‑Zubiri (Rémi) 123 Kochanovsky (Stanislav) 262 Warynski (Léo)  123, 150, 189, 273
Aïche (Philippe) 90 Korovitch (Marc) 132 Welser‑Möst (Franz) 124
Alsop (Marin)  39, 204 Kuan (Carolyn)  190, 191 Wilberforce (Richard)  110, 149, 267
Altinoglu (Alain) 168 Leguay (Lucie) 268 Yashima (Erina) 240
Badaroux (Pierre-Antoine) 162 Măcelaru (Cristian) 257 Yu (Long) 59
Bancroft (Ryan) 276 Mäkelä (Klaus)  100, 205 Zanetti (Massimo) 123
Bardot (Olivier) 143 Malleret (Béatrice) 279 Ziouani (Zahia) 279
Barenboim (Daniel)  92, 93, 145, 148, 250 Mangou (Christophe) 166 Zweden (Jaap van) 166
Bloch (Alexandre) 68 Margue (Léo) 273
Blomstedt (Herbert) 136 Matiakh (Ariane) 110
Boin (Sébastien) 185 Menezes (Simone) 231
PIANO
Boucheron (Sophie)  171, 273 Minkowski (Marc) 118 Aimard (Pierre-Laurent)  149, 247
Briger (Alexander) 201 Mishuk (Marina) 64 Angelich (Nicholas)  248, 256
Bychkov (Semyon) 174 Morlot (Ludovic) 149 Argerich (Martha)  109, 120, 250
Caiani (Alfonso) 275 Nelsons (Andris)  102, 103 Barenboim (Daniel) 134, 145
Canellakis (Karina) 142 Nézet‑Séguin (Yannick)  288, 289 Bartal (Suzana) 104
Capuano (Gianluca) 112 Niemeyer (Corinna) 104 Bashkirova (Elena) 67
Capuçon (Gautier) 213 Niquet (Hervé) 280 Bezuidenhout (Kristian) 85
Casadesus (Jean‑Claude) 143 Ōno (Kazushi) 255 Blaauw (Qden) 84
Chiacchiarini (Mariano) 191 Pallem (Fred) 185 Blechacz (Rafał) 262
Christie (William)  85, 226, 269 Pappano (Sir Antonio) 243 Boffard (Florent)  146, 216
Chung (Myung‑Whun) 120 Pascal (Maxime)  81, 91, 188 Braley (Frank)  52, 251
Currentzis (Teodor) 173 Petrenko (Andrei)  64, 223 Buchbinder (Rudolf) 105
Deroyer (Jean) 269 Phillips (Brandon) 84 Buniatishvili (Gvantsa) 287
Diadiura (Mykola) 168 Pichon (Raphaël)  128, 141, 225 Buniatishvili (Khatia)  39, 166, 228, 287
Diakun (Marzena)  143, 177 Pineau (Frédéric) 131 Cabasso (Laurent) 246
Diangienda W. (Armand) 83 Pintscher (Matthias)  44, 76, 95, 129, 147, Chamayou (Bertrand)  257, 281
Doerner (Wolfgang)  95, 209 206, 263 Cho (Seong‑Jin) 257
Dohnányi (Christoph von) 45 Piquemal (Michel) 209 Ciani (Suzanne) 62
Dufresne (Chloé) 274 Pletnev (Mikhaïl) 88 Debargue (Lucas) 214
Dumas (Romain) 111 Poga (Andris) 170 Ducros (Jérôme) 213
Dunford (Thomas) 201 Rakitina (Anna) 184 Esclapez (Cristina) 208
Dupin (Marc‑Olivier) 232 Rattle (Sir Simon)  51, 126, 127 Fejervári (Zoltán)
Durand (Pierre‑Michel) 212 Reif (Christian) 204 Freire (Nelson)  181, 235
Emelyanychev (Maxim) 97 Reiland (David) 210 Geniušas (Lukas) 53
Équilbey (Laurence) 209 Repušić (Ivan) 128 Gerstein (Kirill) 205
Eschenbach (Christoph) 197 Rifflet (Sylvain) 287 Gilad (Jonathan) 209
Fischer (Iván) 257 Risser (Eve) 163 Grimaud (Hélène) 73
Franck (Mikko) 248 Romano (Mathieu)  56, 268 Häring (Mario) 189
Gabel (Fabien) 119 Roth (François‑Xavier)  56, 123, 131, 227, 281 Heisser (Jean-François) 212
Gergiev (Valery)  57, 64, 117, 222, 223, 224 Rouger (Denis) 156 Hisaishi (Joe) 42
Gibault (Claire) 200 Rousset (Christophe)  141, 164 Hodges (Nicholas) 146
González (Pablo) 143 Rouvali (Santtu‑Matias) 151 Hsieh (Wei‑Ting) 90
Grimal (David)  66, 141, 234 Salonen (Esa‑Pekka) 175 Huber (Gerold) 158
Guggeis (Thomas) 270 Savall (Jordi)  75, 135, 180, 256 Kadouch (David) 143
Hannigan (Barbara) 264 Scaglione (Case)  75, 151, 216, 257 Kantorow (Alexandre)  117, 151, 262
Harding (Daniel) 132 Simon (Nicolas) 233 Kim (Sunwook) 67
Hayrabedian (Roland) 104 Simonpietri (Catherine) 171 Kiprsky (Eduard) 223
Hendrickson (Karin) 131 Sokhiev (Tugan)  52, 58, 202, 203, 252, 275 Labèque (Katia)  97, 174
Heras‑Casado (Pablo) 215 Sorokine (Nikita) 281 Labèque (Marielle)  97, 174
Hisaishi (Joe) 42 Sow (Lionel)  39, 83, 93, 100, 132, 142, 156, Lademann (Stephan Matthias) 156
Honeck (Manfred) 130 175, 177, 210, 227, 278 Lang (Lang) 239
Hrůša (Jakub) 68 Stern (David) 59 Lay (Paul) 106

INDEX 295
Leclère (Hugues) 104 Marshall (Wayne) orgue  172 Wolff (Katharina) violon 59
Leterme (Vincent) 62 McVinnie (James) orgue 99 Zanon (Giovanni Andrea) violon 94
Levit (Igor) 130 Roth (Daniel) orgue 131 Zhao (Jing) violoncelle 67
Lugansky (Nikolaï) 88 Rousset (Christophe)  clavecin 57 Zimmermann (Tabea) alto 195
Maisonhaute (Cécile) 208
Martineau (Malcolm)  94, 155
Masleev (Dmitry) 118
VIOLON, ALTO, VIOLONCELLE AUTRES INSTRUMENTS
Maslov (Alexander) 223 Aïche (Philippe) violon 45 Adam (Mathieu) trombone 81
Matsuev (Denis) 224 Auboin (Odile) alto 147 Amidon (Sam) banjo 98
Mehldau (Brad) 49 Barenboim (Michael)  violon  67, 134, 145, 270 Anselme (Wladimir) guitare  267
Muhly (Nico) 98 Batiashvili (Lisa) violon 148 Bertaud (Matthieu) flageolet, flûtes... 186
Nagano (Hidéki)  146, 147 Capuçon (Gautier)  violoncelle  52, 68, 213, 251 Billard (Alain)  clarinette basse  154, 263
Namekawa (Maki) 41 Capuçon (Renaud)  violon  52, 222, 281, 282 Comte (Jérôme) clarinette 129
Oneto Bensaid  (Célia) 186 Cardenas (Alexis) violon 233 Connors (Sean)  percussions 260
Orkis (Lambert) 122 Caussé (Gérard) alto 67 Crosse (Nicolas) contrebasse 263
Pashchenko (Olga) 158 Chiche (Marina) violon 210 Deléger (Henri) trompette 81
Pires (Maria João)  108, 200 Conunova (Alexandra) violon 143 Dessner (Bryce) guitare électrique 151
Pollini (Maurizio) 198 Couturier (Éric-Maria) violoncelle 263 Dickson (Amy) saxophone 204
Pontier (Aurélien) 210 Dechambre (Simon) violoncelle 287 Dillon (Robert) percussions 260
Raat (Ralph van) 146 Desjardins (Christophe) alto 148 Dohr (Stefan) cor 75
Rana (Beatrice) 152 Dogadin (Sergei) violon 117 Dunford (Thomas) théorbe 226
Rashkovsky (Ilya) 89 Fischer (Julia) violon 243 Durot (Gilles) xylophone 147
Redkin (Sergei) 223 Gabetta (Sol) violoncelle 57 Faucher  (Florence de) harpe  203
Rozanova (Elena) 104 Gaillard (David) alto 45 Favre (Samuel) percussion 147, 191
Schiff (Sir András) 108, 136, 269 Gandelsman (Jonathan) violon  59 Ferrière (Adélaïde) percussion 154
Schlenker (Katharina) 156 Geka (Magdalena) violon 90 Garcia (Thibaut)  guitares 154
Ser (Nina del) 84 Grimal (David)  violon  66, 141, 234 Gaudemard (Anaïs) harpe 178
Shimanskaya (Zarina) 223 Herzog (Mathieu) alto 287 Gignoux (Aurélien) percussion 154
Son  (Eum Yeol) 216 Huang (Stéphanie) violoncelle 90 Gomez-Godoy (Cristina) hautbois 189
Staier (Andreas) 105 Jansen (Janine) violon 196 Greco (Lautaro) bandonéon 157
Tharaud (Alexandre) 91 Jing (Zhao) violoncelle 67 Hantaï (Marc) flûte traversière 135
Terry (Craig) 157 Julien-Laferrière (Alice) violon 186 Höfele (Simon) trompette 268
Tiberghien (Cédric) 107 Julien‑Laferrière (Victor) violoncelle 252 Kafelnikov (Valeria)  harpe  147, 206, 263
Trifonov (Daniil)  103, 213, 223 Kavakos (Leonidas) violon 195 Kemei (Jiang) jing hu 59
Vassilakis (Dimitri)  146, 276 Kraemer (Manfredo) violon  135 Kune (Alexis) accordéon 186
Vichard (Sébastien)  95, 147, 191 Langlois de Swarte (Théotime)  violon 211 Laloy (Sophie) claviers, percussions 254
Vogt (Lars) 158, 164 Maillard (Jérémie) violoncelle 203 Madison (Jimmy) percussions 157
Volodos (Arcadi) 281 Maisky (Mischa) violoncelle 68 Martin (Peter) percussions 260
Wagner (Vanessa) 216 Ma (Yo-Yo)  violoncelle 43 Mendez (Leïla) claviers, percussions 254
Wagschal (Laurent) 203 Millet (Anthony) accordéon 154
Máté (Balázs) violoncelle 135
Walentynowicz (Małgorzata) 114 Moraguès (Pascal) clarinette 67
Miura (Fumiaki) violon 108
Wang (Yuja)  195, 241, 271 Muhly (Nico) célesta 98
Moreau (Edgar) violoncelle 204
Wendeberg (Michael) 146 Mulcahy (Patrick) contrebasse 157
Moreau (Raphaëlle) violon 168
Williencourt (Tanguy de)  102, 211 Nguyen (Minh Trang) , Zheng 180
Mørk (Truls) violoncelle 124
Zimerman  (Krystian)  126, 127 Nyhlin (Karl) théorbe 57
Moser (Johannes) violoncelle 151
Müller‑Schott (Daniel) violoncelle 103 Porter (Charlie) trompette 157
CLAVECIN ET ORGUE Mutter (Anne-Sophie) violon 102, 103, 122 Porter (Vanessa) percussion 189
Phillips (Xavier) violoncelle 141 Puertas (Xavier) violone 135
Apkalna (Iveta) orgue 170 Reibel (Guy) omni 216
Bouvard (Michel) orgue 275 Pidoux (Raphaël)  violoncelle 102
Plantier (David) violon 135 Rivalland (Françoise) cymbalum 147
Carpenter (Cameron) orgue 169
Queyras (Jean‑Guihen) violoncelle 195 Shebata (Nabil) contrebasse 67
Christie (William) clavecin 226
Rodallec (Marine) violoncelle 185 Skidmore (David) percussions 260
Foccroulle (Bernard) clavecin 206
Sakai (Atsushi)  viole de gambe  57 Sotty  (Jean‑Étienne) accordéon 104
Haas (Frédérick) clavecin 247
Savall (Jordi)  alto, basse de viole  135 Soulard (Élodie) accordéon 185
Hantaï (Pierre) clavecin 135
Shaham (Gil) violon 58 Taïeb (Michel) guitare, batterie 254
Jacobs (Bart) orgue 171
Shoji (Sayaka) violon 89, 245 Testu (Charlotte) contrebasse 185
Kim (Sarah) orgue 81
Sirota (Nadia) alto 98 Viland (Sofia) flûte 117
Lacote (Thomas) orgue 188
Soltani (Kian) violoncelle 134, 145 Zeng (Yun) cor 117
Latry (Olivier) orgue 168, 226
Lecomte (Mathias) orgue 168 Tamestit (Antoine), alto 234
Lindwall (Hampus) orgue 171 Tishchenko (Diana) violon 59, 189

296 IN D E X
VOIX Dubroca (Mathieu) baryton 188 Matochkina (Yulia) mezzo-soprano 64, 223
Dupuis (Étienne) baryton 275 Maximeyko (Ivan) ténor 202, 203
Abadie (Lisandro) basse 226, 269 Elmark (Susanne) soprano 76 Maximova (Elena) mezzo-soprano  94
Agnew (Paul) ténor 75, 181 Eriksmoen (Mari) soprano 65, 100 McGown (Fiona) mezzo-soprano 186
Akhmedov (Evgeny) ténor 223 Estèphe (Philippe) baryton 141 Mead (Tim) contre-ténor 225
Akimov (Yevgeny) ténor 64 Extremo (Aude) mezzo-soprano 65, 149 Michel‑Dansac (Donatienne) soprano 62
Aldrich (Kate) mezzo-soprano 275 Fardini (Edwin) baryton 111 Mikhaïlov (Alexander) ténor 223
Allan (Miriam) soprano 75, 181 Félix (Loïc) ténor 227 Montalvo (Marisol) soprano 110
Andrieux (Guillaume) baryton 141 Fischer (Laila Salome) mezzo-soprano 75 Moriah (Rinnat) soprano 263
Aristidou (Sarah) soprano 118 Fleming (Renée) soprano 197 Morrison (Hannah) soprano 75, 181
Auvity (Cyril) ténor 226 François (Yannis) basse 65 Nechaeva (Anna) soprano 203
Azizov (Elchin) baryton 202 Frenkel (Noa) contralto 44, 110 Negri (Emmanuelle de) soprano 226
Balashov (Oleg) ténor 64 Fuchs (Julie) soprano 118 Netrebko (Anna) soprano 94
Bamberger (Johannes) ténor 76 Gerhaher (Christian) baryton 51, 158 Nigl (Georg)  baryton  110, 158, 206
Bartoli (Cecilia) mezzo-soprano 112 Gilmanov (Valery) basse 203 Olivé (Josep-Ramon) baryton 154
Barton (Jamie) alto 132 Goerke (Christine) soprano 289 Oostrum (Johanni van) soprano 132
Bayankina (Maria) soprano 223 Gogolevskaya (Larisa) soprano 64 Opolais (Kristine) soprano 119
Behloul (Safir) ténor 177 Goniukov (Andrii) basse 203 Orlinski (Jakub) contre-ténor 118
Behr (Julien) ténor 65 Gouzy (Sara) soprano 75 Pape (René) basse 93
Beretti (Erika) soprano 123 Grahl (Patrick) ténor 206 Pass (Damien) baryton-basse 81
Bertrand (Anaïs) mezzo-soprano 111 Grange (Marion) soprano 188 Pastirchak (Polina) soprano 283
Bignagni Lesca (Adriana) mezzo-soprano  118 Grint (Edward) basse 75, 181 Pati (Pene) ténor 118
Biliotti (Francesca) contralto 180 Groissböck (Günther) basse 289 Pauliat (Martial) ténor 56
Blažíková (Hana) soprano 225 Guillon (Damien) contre-ténor 269 Persson (Miah) soprano 143
Blondeel (Gwendoline) soprano 269 Hallenberg (Ann) mezzo-soprano 57 Petersen (Marlis) soprano 156
Blondelle (Thomas) ténor 51 Hannigan (Barbara) soprano 264 Petrenko (Mikhaïl)  basse  64, 142, 223
Boesch (Florian) baryton 155 Helm (Matthias) baryton 76 Petryanik (Yaroslav) baryton 64
Borgione (Mauro) baryton 180 Hoare (Peter) ténor 51 Pirozzi (Anna) soprano 123
Boucault (Jean) chanteur d’oiseaux  216 Hobbs (Thomas) ténor 225, 269 Popov (Andreï) ténor 64
Boutillier (Jérôme) baryton  209 Iervolino (Teresa) mezzo-soprano 164 Potaturin (Andreï) baryton 203
Bré (Ambroisine) mezzo-soprano 141 Immler (Christian) basse 225 , 283 Prégardien (Christoph) ténor 158
Bridelli (Giuseppina) mezzo-soprano 180 Isenmann (Emmanuelle) soprano 186 Prégardien (Julian) ténor 158, 225
Burdenko (Roman) baryton-basse 223 Johnston (Jennifer) mezzo-soprano 142 Prudenskaya (Marina) mezzo-soprano 93, 132
Burgos (Sophia) soprano 44 Jovanovich (Brandon) ténor 289 Raftis (Theodora) soprano 180
Cachet (Déborah) soprano 141 Kampe (Anja) soprano 51 Raison (Amélie) soprano 56
Car (Nicole) soprano 275 Kasper (Kateryna) soprano 283 Rasse (Johnny) chanteur d’oiseaux 216
Cassar (Johanne) soprano 203 Kataja (Arttu) baryton 283 Redmond (Rachel) soprano 269
Chacón-Cruz (Arturo) ténor 123 Katzameier (Otto) baryton 76 Reinhold (Anna) mezzo-soprano 226
Chauvin (Élise) soprano 81, 154 Kazansky (Nikolaî) baryton-basse 202 Richardot (Lucile) mezzo-soprano 225
Chen (Peixin) basse 175 Kiechle (Alexander) basse 51 Riches (Ashley) baryton-basse 164
Chen (Peyee) soprano 263 Koutcher (Nadine) soprano 173 Ruiten (Lenneke) soprano 164
Chertash (Alina) mezzo-soprano 202 Kühmeier (Genia) soprano 99 Ruvio (Mélodie) contralto 75, 181
Ciofi (Patrizia) soprano  209 Kulman (Élisabeth) mezzo-soprano 100 Saelens (Yves) ténor 59
Clark (Graham) ténor 51 Kumiega (Tomasz) baryton 51 Santoni (Vannina) soprano 164
Clayton (Sean) ténor 75, 181 Lachina (Svetlana) soprano 202 Schmitt (Maximilian) ténor 283
Croux (Marianne) soprano 111 Lapkovskaja (Anna) mezzo-soprano 51 Schneider (Simone) soprano 93
Daletska (Christina) mezzo-soprano 276 Larsson (Anna) mezzo-soprano 175 Sergeeva (Ekaterina)  mezzo-soprano 223
Damrau (Diana) soprano 128 Léger (Magali) soprano 188 Serov (Andreï) basse 223
Davidsen (Lise) soprano 175 Lei (Mingjie) ténor 75 Shenyang basse 132
Davronov (Bekhzod) ténor 202 Lemieux (Marie‑Nicole) contralto 227 Sordo (Víctor) ténor 180
Dee (Georgette) chansonnier 76 Leroy (Pauline) alto 56 Stagg (Siobhán) soprano 132
Degout (Stéphane)  baryton  128, 225 LeRoy Johnson (Evan) ténor 51 Staples (Andrew) ténor 132
Delaigue (Renaud) basse 56 Le Texier (Vincent) basse 227 Stundytė (Aušrinė) soprano 142
Desandre (Lea) mezzo-soprano 201 Lichdi (Tilman) ténor 256 Suh (Yeree) soprano 256
Devieilhe (Sabine) soprano 215, 278 Liu (Andy) contre-ténor 180 Sulimsky (Vladislav) baryton 64
Diáz (Gabriel) contre-ténor 180 Loetzsch (Christel) mezzo-soprano 110 Tauran (Bénédicte) soprano 141
DiDonato (Joyce) mezzo-soprano 157, 289 Lukyanenko (Violetta) soprano 64 Terrail (Guilhem) contre-ténor 188
Domingo (Plácido) baryton 123 Luna (Audrey) soprano 149 Testé (Nicolas) basse 128
Dolgov (Oleg) ténor 203 Makarov (Denis) basse 202, 203 Theorin (Iréne) soprano 175
Dreisig (Elsa) soprano 118 Maltman (Christopher) baryton 132 Timchenko (Alexander) ténor 223
Dubois (Cyrille) ténor 29, 275 Martynyuk (Eduard) ténor 203 Tines (Davóne) baryton-basse 110

INDEX 297
Titinger (Camila) soprano 231 Daho (Étienne) 80 Repac (Nicolas) 114
Tomlinson (John) basse 51 Delago (Manu)  hang 47 Ribot (Marc)  guitare 125
Tritschler (Robin) ténor 225 De Wilde (Laurent)  piano 214 Rière (Rémi) violon  287
Trommenschlager (Léa) soprano