Vous êtes sur la page 1sur 12

ROYAUME DU MAROC

MAITRE D’OUVRAGE

Centre Hospitalier Provincial de


Taounate.

RÈGLEMENT DE LA CONSULTATION
APPEL D’OFFRES OUVERT SUR OFFRES DE PRIX N°
DU

OBJET :

L’ACQUISITION DES LITSD’HOSPITALISATION


DESTINÉ ÀU CENTRE HOSPITALIER PROVINCIAL DE TAOUNATE 

Établi en application de l’article 18 du décret n° 2-12-349 du 8 joumada I 1434 (20


MARS 2013) relatif aux marchés publics.
SOMMAIRE
ARTICLE 1 : OBJET DU REGLEMENT DE CONSULTATION

ARTICLE 2 : REPARTITION EN LOTS

ARTICLE 3 : CONTENU DU DOSSIER D’APPEL D’OFFRES

ARTICLE 4 : MODIFICATION DU CONTENU DU DOSSIER D’APPEL D’OFFRES

ARTICLE 5: RETRAIT DU DOSSIER D’APPEL D’OFFRES

ARTICLE 6 : DEMANDE ET COMMUNICATION D' INFORMATIONS AUX CONCURRENTS

ARTICLE 7 : CONDITIONS REQUISES DES CONCURRENTS

ARTICLE 8 : LISTE DES PIECES JUSTIFIANT LES CAPACITÉS ET QUALITÉS DES


CONCURRENTS

ARTICLE 9 :OFFRE FINANCIERE

ARTICLE 10 : CONTENU ET PRESENTATION DES DOSSIERS DES OFFRES DES


CONCURRENTS

ARTICLE 11: DEPOT DES PLIS DES CONCURRENTS

ARTICLE 12 : RETRAIT DES PLIS

ARTICLE 13 :DEPOT DES ECHANTILLONS, DOCUMENTATION TECHNIQUE ET LISTE DE


COLISAGE

ARTICLE 14 : PROCÉDURE D’OUVERTURE DES PLIS ET D’EXAMEN DES OFFRES 

ARTICLE 15 : MODALITÉS DE JUGEMENT DES OFFRES – CHOIX DE L’ATTRIBUTAIRE 

ARTICLE 16 : DELAI DE VALIDITE DES OFFRES

ARTICLE 17: OFFRE DE VARIANTE

ARTICLE 18: LANGUE DE L' OFFRE

ARTICLE 19: MONNAIE DE L' OFFRE

ARTICLE 20 : PRIX DE L’OFFRE 

ARTICLE 21 :GROUPEMENT

ARTICLE 22:PROCÈS VERBAL DE LA SÉANCE DE L’APPEL D’OFFRES 

ARTICLE 23 : COMMUNICATION DES RESULTATS

ARTICLE 24: JUSTIFICATION DES ELIMINATIONS

ARTICLE 25: CARACTERE CONFIDENTIEL DE LA PROCEDURE


Article 1 : Objet Du Règlement De La Consultation

Le présent règlement de consultation concerne l’appel d’offres ouvert n°07/2019 ayant pour objet :
l’acquisition des lits d’hospitalisation destinés au Centre Hospitalier de Taounate.

Il a été établi en vertu des dispositions de l’article 18 du décret n°2-12-349 du 20 mars 2013 relatif aux marchés publics.

Les prescriptions du présent règlement ne peuvent en aucune manière déroger ou modifier


les conditions et les formes prévues par le décret précité. Toute disposition contraire est
nulle et non avenue. Seules sont valables, les précisions et prescriptions complémentaires
conformes aux dispositions de l’article 18 et des autres articles du décret n°2-12-349 du 20
mars 2013.

Article 2 : Répartition En Lot

Le présent appel d’offres concerne un marché à lot unique la consistance et les caractéristiques techniques sont
précisées au niveau du CPS et du bordereau des prix.

Article 3 : Contenu Du Dossier D’appel D’offres

Conformément aux dispositions de l’article 19 du décret n° 2-12-349 précité, le dossier


d’appel d’offres doit comprendre:

a) Copie de l'avis d'appel d'offres;


b) Le présent règlement de la consultation ;
c) Un exemplaire du cahier des prescriptions spéciales ;
d) Le modèle de l'acte d'engagement ;
e) Les modèles du bordereau des prix détail estimatif ;
f) Le modèle de la déclaration sur l'honneur ;
g) le modèle de la note indiquant les moyens humains et techniques du concurrent;

Article 4 : Modification Du Contenu Du Dossier D’appel D’offres

Si des modifications sont introduites dans le dossier d’appel d’offres, conformément


aux dispositions de l’article 19 du décret N°2-12-349, elles seront communiquées à tous les
concurrents ayant retiré ou ayant téléchargé ledit dossier et publié sur le portail des
marchés publics .
Lorsque ces modifications nécessitent le report de la date de la séance d’ouverture des plis,
ce report doit intervenir par un avis modificatif dans les mêmes conditions prévues à
l’alinéa 1 du paragraphe 1-2 de l’article 20 du décret précité et dans un délai minimum de dix
(10) jours à compter du lendemain de la date de la dernière publication de l’avis rectificatif
au portail des marchés publics et dans le journal paru le deuxième sans que la date de
ladite séance ne soit antérieure à celle initialement prévue.

Article 5 : Retrait Du Dossier D’appel D’offres

Le dossier d’appel d’offres est mis à la disposition des concurrents dans le bureau des
marchés, il peut également être téléchargé à partir du portail des marchés de l’Etat :
www.marchespublics.gov.ma, dès la parution de l’avis d’appel d’offres au portail des
marchés de l’Etat ou au premier journal et jusqu’à la date limite de remise des offres.
Le dossier d’appel d’offres est mis gratuitement à la disposition des concurrents.

Article 6 : Demande Et Communication D’informations Aux Concurrents

Conformément à l’article 22 du décret précité, les demandes d’informations ou


renseignements formulées par les concurrents doivent être adressées dans un délai de sept
(07) jours au moins avant la date prévue pour la séance d’ouverture des plis au bureau du
maître d’ouvrage.

Tout éclaircissement ou renseignement fourni par le maître d’ouvrage à un concurrent sera


communiqué au demandeur et aux autres concurrents dans les sept jours suivant la date de
réception de la demande, toutefois, lorsque ladite demande intervient entre le dixième et le
septième jour précédant la date prévue pour la séance d’ouverture des plis la réponse sera
communiqué 3 jours avant la date prévue pour la séance d’ouverture des plis.

Les éclaircissements ou les renseignements seront également publiés sur le Portail des
Marchés publics

Article 7 : Conditions Requises Des Concurrents

Conformément aux dispositions de l’article 24 du décret n° 2-12-349 :


1. Seules peuvent participer au présent appel d’offres les personnes physiques ou
morales qui :
- Justifient des capacités juridiques, techniques et financières nécessaire à la
réalisation des prestations objet du présent appel d’offres.
- sont en situation fiscale régulière, pour avoir souscrit leurs déclarations et réglé les
sommes exigibles ou, à défaut de règlement, constitué des garanties suffisantes
auprès du comptable chargé du recouvrement.
- Sont affiliées à la CNSS et souscrivent régulièrement leurs déclarations de salaire
auprès de cet organisme.
2. Ne sont pas admises à participer à la présente consultation :
- Les personnes qui sont en liquidation judiciaire.
- Les personnes qui sont en redressement judiciaire, sauf autorisation spéciale
délivrée par l’autorité judiciaire compétente.
- Les personnes ayant fait l’objet d’une exclusion temporaire ou définitive prononcée
dans les conditions fixées par l’article 159 du décret n° 2-12-349 précité.
- Les personnes qui représentent plus d’un concurrent dans la même procédure de
passation de marchés.

Article 8 : Liste Des Pièces Justifiant Les Capacités Et Qualités Des Concurrents

Conformément aux dispositions de l'article 25 du décret n° 2-12-349 précité, les pièces à


fournir par les concurrents sont :

A. Un dossier administratif comprenant :

1 - Pour chaque concurrent, au moment de la présentation des offres :


a- Une déclaration sur l'honneur, en un exemplaire unique, qui doit comporter les mentions
prévues à l'article 26 du décret n° 2-12-349 précité.
b- L'original du récépissé du cautionnement provisoire ou l'attestation de la caution
personnelle et solidaire en tenant lieu, pour les groupements, une copie légalisée de la
convention constitutive du groupement prévue à l'article du décret n° 2-12-349 précité;
2 - Pour le concurrent auquel il est envisagé d'attribuer le marché, dans les conditions
fixées à l'article 40 décret n° 2-12-349 précité:

a) la ou les pièces justifiant les pouvoirs conférés à la personne agissant au nom du


concurrent. Ces pièces varient selon la forme juridique du concurrent :
- S'il s'agit d'une personne physique agissant pour son propre compte, aucune pièce
n'est exigée ;
- S'il s'agit d'un représentant, celui-ci doit présenter selon le cas :
* Une copie conforme de la procuration légalisée lorsqu'il agit au nom d'une
personne physique ;
* Un extrait des statuts de la société et/ou le procès-verbal de l'organe compétent lui
donnant pouvoir selon la forme juridique de la société, lorsqu'il agit au nom d'une
personne morale ;
* L'acte par lequel la personne habilitée délègue son pouvoir à une tierce personne,
le cas échéant.
b) une attestation ou sa copie certifiée conforme à l'originale délivrée depuis moins d'un an
par l'administration compétente du lieu d'imposition certifiant que le concurrent est en
situation fiscale régulière ou à défaut de paiement qu'il a constitué les garanties prévues à
l'article 24 ci-dessus. Cette attestation doit mentionner l'activité au titre de laquelle le
concurrent est imposé ;
c) une attestation ou sa copie certifiée conforme à l'originale délivrée depuis moins d'un an
par la Caisse nationale de sécurité sociale certifiant que le concurrent est en situation
régulière envers cet organisme et en situation régulière des déclarations de salaires
conformément aux dispositions prévues à cet effet à l'article 24 ci-dessus ou de la
décision du ministre chargé de l'emploi ou sa copie certifiée conforme à l'originale, prévue
par le dahir portant loi n° 1-72-184 du 15 joumada II 1392 (27 juillet 1972) relatif au
régime de sécurité sociale assortie de l'attestation de l'organisme de prévoyance sociale
auquel le concurrent est affilié et certifiant qu'il est en situation régulière vis-à-vis dudit
organisme.
La date de production des pièces prévues aux b) et c) ci-dessus sert de base pour
l'appréciation de leur validité.
d) le certificat d'immatriculation au registre de commerce pour les personnes assujetties à
l'obligation d'immatriculation conformément à la législation en vigueur ;
e) l'équivalent des attestations visées aux paragraphes b), c) et d) ci-dessus, délivrées par
les administrations ou les organismes compétents de leurs pays d'origine ou de
provenance pour les concurrents non installés au Maroc.
A défaut de la délivrance de tels documents par les administrations ou les organismes
compétents de leur pays d'origine ou de provenance, lesdites attestations peuvent être
remplacées par une attestation délivrée par une autorité judiciaire ou administrative du
pays d'origine ou de provenance certifiant que ces documents ne sont pas produits.

B- Un dossier technique comprenant :


Conformément aux dispositions 25 du décret n° 2-12-349 précité, il est exigé des
concurrents, la production de :

 Une note indiquant les moyens humains et techniques du candidat, le lieu, la date, la
nature et l’importance des prestations qu’il a exécutées ou à l’exécution desquelles le
concurrent a participé et la qualité de sa participation.
 Les attestations ou leurs copies certifiées conformes à l’original, similaire à l’objet de présent
appel d’offres, délivrées par les maîtres d’ouvrages publics ou privés ou par les hommes de l’art
sous la direction desquels le concurrent a exécuté lesdites prestations.
 Chaque attestation précise notamment la nature des prestations, leur montant et l’année de
réalisation ainsi que le nom et la qualité du signataire .
C- Un dossier additif comprenant :

( A joindre avec les dossiers administratifs et techniques )


 Le CPS avec toutes les pages paraphées et portant le cachet de l’entreprise, et la
dernière cachetée et signée avec la mention « lu et accepté »,
 Le présent règlement de consultation avec toutes les pages paraphées, et la dernière
signée avec la mention « lu et accepté » et portant le cachet de l’entreprise.

Article 9 : Offre Financière

L’offre financière doit être présentée dans un pli distinct et devant comporter :

- L’acte d’engagement relatif au marché de fournitures, établi comme il est spécifié au § 1 a de


l’article 27 du décret n° 2-12-349 précité : cet acte d’engagement détaillé doit mentionner le
montant total pour lequel le concurrent a soumissionné (Hors TVA et TVA comprise).
- Le bordereau des prix et détail estimatif établi conformément au modèle annexé au présent
règlement de consultation.

En plus de la désignation, le concurrent doit préciser sur l’offre financière les références de la
marque et du modèle de fournitures.
Le montant total de l'acte d'engagement doit être libellé en chiffres et en toutes lettres.

Les prix unitaires du bordereau des prix détail estimatif doivent être libellés en chiffres.

En cas de discordance entre le montant total de l'acte d'engagement, et de celui du


bordereau des prix-détail estimatif, le montant de ce dernier document est tenu pour bon
pour établir le montant réel de l'acte d'engagement

Article 10 : Contenu Et Présentation Des Dossiers Des Offres Des Concurrents

1 : Contenu Des Dossiers Des Concurrents :

Conformément aux dispositions de l’article 27 du décret n°2-12-349 précité, les dossiers présentés
par les concurrents doivent comporter :
a/- un dossier administratif
b/- un dossier technique
c/- un dossier additif
d/- Le CPS
e/- l’offre financière

2 : Présentation Des Dossiers Des Concurrents :

Conformément aux dispositions de l’article 29 du décret n°2-12-349 précité, le dossier présenté


par chaque concurrent est mis dans un pli cacheté portant :

- Le nom et l’adresse du concurrent,


- Le numéro de d’appel d’offres
- L’objet du marché,
- La date et l’heure de la séance publique d’ouverture des plis,
- L’avertissement que «le pli ne doit être ouvert que par le président de la commission d’appel
d’offres lors de la séance d’examen des offres».

Ce pli contient deux enveloppes distinctes:

La première enveloppe:
Comprend le dossier administratif, le dossier technique, additif et le CPS demandés dans le dossier
d’appel d’offres. Cette enveloppe doit être cachetée et porter de façon apparente, outre les
indications portées sur le pli, la mention« Dossiers administratif, technique et additif».
La deuxième enveloppe :

Comprend l’offre financière du soumissionnaire. Cette enveloppe doit être cachetée et porter de
façon apparente, outre les indications portées sur le pli, la mention « Offre financière ».

Article 11 : Dépôt Des Plis Des Concurrents

Conformément aux dispositions de l’article 31 du décret n° 2-12-349 précité, les plis peuvent être, au
choix des concurrents:
Soit déposés, contre récépissé, dans le bureau des marchés DU CENTRE HOSPITALIER
PROVINCIAL DE TAOUNATE.
Soit envoyés par courrier recommandé avec accusé de réception, au bureau précité ;
Soit remis, séance tenante, au président de la commission d’appel d’offres au début de la séance et
avant l’ouverture des plis ;
Soit déposer par voie électronique au portail des marchés publics.
Le délai pour la réception des plis expire à la date et à l’heure fixée par l’avis d’appel d’offres pour la
séance d’examen des offres.
Les plis déposés ou reçus postérieurement au jour et à l’heure fixés ne sont pas admis.
A leur réception les plis sont enregistrés par le maître d’ouvrage dans leur ordre d’arrivée, le numéro
d’enregistrement, la date et l’heure d’arrivé sont portées sur le pli remis.
Les plis resteront cachetés et seront tenus en lieu sûr jusqu’à leur ouverture dans les conditions
prévues à l’article 31 du décret n° 2-12-349 précité.

Les plis déposés ou reçus postérieurement au jour et à l’heure fixés ne sont pas admis.

A leur réception, les plis sont enregistrés par le maître d’ouvrage dans leur ordre d’arrivée, sur un
registre spécial. Le numéro d’enregistrement ainsi que la date et l’heure d’arrivée sont portés sur le
pli remis.
Les plis resteront cachetés et seront tenus en lieu sûr jusqu’à leur ouverture dans les conditions
prévues à l’article 36 du décret n°2-12-349 précité.

Article 12 : Retrait des plis

Tout pli déposé ou reçu peut être retiré antérieurement au jour et à l’heure fixés pour l’ouverture des
plis et ce conformément aux dispositions de l’article 32 du décret précité. Le retrait du pli fait l’objet
d’une demande écrite et signée par le concurrent ou son représentant dûment habilité. La date et
l’heure du retrait sont enregistrées par le maître d’ouvrage dans le registre spécial tenu à cet effet.
Les concurrents ayant retiré leurs plis peuvent présenter de nouveaux plis dans les mêmes
conditions fixées à l’article 31 du décret n 2-12-349.

ARTICLE 13 :DEPOT DES ECHANTILLONS, DOCUMENTATION TECHNIQUE ET LISTE


DE COLISAGE

Conformément aux dispositions de l’Article 34 du décret n 2-12-349, l’échantillon du lit proposé et la


documentation technique sont déposés au plus tard le jour ouvrable précédant la date et l’heure
fixées pour l’ouverture des plis au niveau de l’avis d’appel d’offres contre délivrance par le maître
d’ouvrage d’un accusé de réception.
A sa réception, elle sera enregistrée par le maître d’ouvrage dans l’ordre d’arrivée sur un registre
spécial visé à l’article 19 du décret précité, en y indiquant le numéro d’enregistrement ainsi que la
date et l’heure d’arrivée.
Aucun document technique n’est accepté au-delà de cette date.
Le concurrent doit obligatoirement fournir :
Une documentation technique (catalogues- brochures…) et un échantillon du lit proposé.
Il doit fournir aussi une liste de colisage (ANNEXE I du CPS) détaillant notamment, la désignation,
les références, la marque, le modèle, le pays d’origine du produit proposé et tous autres informations
nécessaires pour le déroulement de la séance de conformité technique.
La documentation technique doit être originale, détaillée et précise. Les références du matériel et le
sigle du fabricant doivent apparaître sur la documentation, les références ainsi que les spécifications
techniques doivent être surlignées pour être mises en évidence sur la documentation.
Le concurrent doit aussi présenter avec la documentation technique les pièces suivantes:
Un certificat attestant que le matériel proposé répond à des normes marocaines ou internationales
en vigueur.
Une autorisation du fabricant ou copie certifie conforme à l’original (ANNEXE II du CPS).
Une attestation d’origine du matériel délivrée par le fabriquant ou copie certifie conforme à
l’original(ANNEXE III du CPS).

Il est procédé à l’examen des documents techniques dans les conditions prévues à l’article 37 du
décret 2.12.349.

N.B : La documentation technique présentée par les concurrents doit être rédigée en langue
française, ou à défaut, accompagnés d’une traduction en langue française des passages
intéressant l’offre

Article 14: Procédure d’ouverture des plis et d’examen des offres  :


La procédure d’ouverture des plis et d’examen des offres des concurrents se déroule conformément
aux dispositions prévues aux articles 35 à 45 du décret n° 2-12-349 précité.
La commission procède à l’examen de la conformité du contenu des dossiers des concurrents par
rapport au dossier de l’Appel d’offres et notamment aux prescriptions du présent Règlement et ce, en
ce qui concerne les pièces du dossier administratif, les pièces du dossier technique et les pièces du
dossier additif
La commission d’appel d’offres apprécie les capacités financières et techniques des concurrents en
rapport avec la nature et l’importance des prestations objet de la consultation et au vu des éléments
contenus dans les dossiers : administratif, technique et additif de chaque concurrent.

Article 15 : Modalités de jugement des offres – choix de l’attributaire  

L'examen des offres financières concerne les seuls candidats admis à l’issue de l’appréciation de
leurs capacités juridiques et techniques, conformément aux dispositions de l’article 40 du décret 2-
12-349 précité.
Elles seront jugées sur la base des offres financières sous réserve des vérifications et application, le
cas échéant des dispositions de l’article 41 du décret précité.
La commission procède au classement des offres des concurrents retenus en vue de proposer au
maître d’ouvrage l’offre la plus avantageuse, sachant que l’offre la plus avantageuse est l’offre la
moins -disante
Article 16: Délai de validité des offres
Les concurrents restent engagés par leurs offres pendant un délai de soixante-quinze (75) jours, à
compter de la date de la séance d'ouverture des plis.

Si la commission d'appel d'offres estime ne pas être en mesure d'effectuer son choix pendant le délai
prévu ci-dessus, le maître d'ouvrage saisit les concurrents, avant l'expiration de ce délai par lettre
recommandée avec accusé de réception et leur propose une prorogation pour un nouveau délai qu’il
fixe. Seuls les concurrents ayant donné leur accord par lettre recommandée avec accusé de
réception adressée au maître d'ouvrage, avant la date limite fixée par ce dernier, restent engagés
pendant ce nouveau délai.

Article 17: Offre de variante :


L’offre de variantes n’est pas admise.

Article 18 : Langue de l’offre :


Les documents contenus dans les dossiers de participation présentés par les concurrents, ainsi que
toutes les correspondances échangées entre les concurrents et le maître d’ouvrage, seront rédigées
en langue arabe ou française.

Article 19 : Monnaie de l’offre :


Les prix de l’offre seront libellés en Dirhams Marocain.

Article 20 : Prix de l’offre :


19.1. L’offre financière du concurrent sera établie sur la base de prix unitaires. Ces prix
s’appliquent aux prestations exécutées dans les conditions prévues par le dossier d’appel d’offres.
19.2. Les prix de l’offre comprenant le bénéfice ainsi que tout droits, impôts, taxes, frais
généraux, faux frais, et d’une façon générale, toutes les dépenses qui sont la conséquence
nécessaire et directe du travail.
Ces prix incluent notamment les frais de transport, d’assurance et autres coûts directs et indirects
afférents à l’exécution des prestations dans les conditions prévues par le CPS.
Article 21: Groupement :
Dans le cas d’un groupement, un seul pli sera remis en réponse au présent appel d’offres. Les
membres du groupement doivent fournir chacun en ce qu’il concerne les justifications requises, à
l’exception du récépissé du cautionnement provisoireou l’attestation de la caution personnelle et
solidaire, qui est unique.
Toutefois, qu’il s’agisse d’un engagement conjoint ou d’un engagement solidaire, l’acte
d’engagement et le cas échéant l’offre technique présentés doivent être signés par l’ensemble des
membres du groupement, soit par le mandataire si celui-ci justifie des habilitations sous forme de
procurations légalisées pour représenter les membres du groupement lors de la procédure de
passation du marché conformément à l’article 157 du décret précité.

Article 22 : Procès verbal de la séance de l’appel d’offres  :

La commission d’appel d’offre dresse un procès verbal pour chacune de ses réunions .Ce procès
verbal ne peut être ni rendu public ni communiqué aux soumissionnaires

Article 23: Communication des résultats

Les résultats d’examen des offres sont affichés dans les locaux du maître d’ouvrage et sur le site du
portail des marchés de l’état dans les vingt-quatre heures suivant l’achèvement des travaux de la
commission, pendant une période de quinze (15) jours au moins.
Avant l’expiration de ce délai, le maître d’ouvrage informe les soumissionnaires retenus ,par lettre
recommandée avec accusé de réception ,ou par fax conformé ou par voie électrique de l’acceptation
de leurs offres .il avise également dans les mêmes conditions les soumissionnaires éliminés ,du rejet
de leurs offres et leur renvoie le récépissé du cautionnement provisoire ou l’attestation de la caution
personnelle et solidaire en tenant lieu.
Aucun soumissionnaire ne peut prétendre à indemnité si les offres ne sont pas acceptées ou s’il n’est
pas donné suite à l’appel d’offre.
ACTE D'ENGAGEMENT
A - Partie réservée à l'Administration
Appel d'offres ouvert, sur offres des prix n° 08/2019 du 12/11/2019 à 10 h.
Objet du marché : l’acquisition des lits d’hospitalisation destinés au Centre Hospitalier de Taounate
passé en application de l’alinéa 2 paragraphe 1 de l’article 16, paragraphe 1 de l’article 17 et l’alinéa 3
paragraphe 3 de l’article 17 du décret n°2-12-349 du 20 mars 2013 relatif aux marchés publics.

B - Partie réservée au concurrent


a) Pour les personnes physiques
Je (4), soussigné : ......................................... (Prénom, nom et qualité) agissant en mon nom personnel et pour mon propre
compte, adresse du domicile élu ...................................................................................affilié à la CNSS sous
le ................................ (5) inscrit au registre du commerce de................................... (Localité) sous le
n° ...................................... (5) n° de patente..................... (5)
b) Pour les personnes morales

Je soussigné SADKI Larbi /GERANT


Agissant au nom et pour le compte de : Société SOMAPRED S.A.R.L.
Au capital de : 500 000 DH
Adresse du siège social de la société : Imm. De Bretagne App N° 5 Rue Nehru (V.N) Meknès.
Adresse du domicile élu : Imm. De Bretagne App N° 5 Rue Nehru (V.N) Meknès.
Affilié à la CNSS sous le n° : 6880646
Inscrit au registre du commerce de Meknès Sous le n° : 23685
N° de la patente : 17306985/17306986
En vertu des pouvoirs qui me sont conférés :
Après avoir pris connaissance du dossier d'appel d'offres, concernant les prestations précisées en objet de la partie A ci-
dessus ;
Après avoir apprécié à mon point de vue et sous ma responsabilité la nature et les difficultés que comportent ces
prestations :
1) Remets, revêtu (s) de ma signature un bordereau de prix, un détail estimatif et ou la décomposition du montant global)
établi (s) conformément aux modèles figurant au dossier d'appel d’offres ;
2) m'engage à exécuter lesdites prestations conformément au cahier des prescriptions spéciales et moyennant les prix que
j'ai établis moi-même, lesquels font ressortir :
- montant hors T.V.A. : CENT QUATRE VINGT DOUZE MILLE QUATRE CENT QUATRE VINGT DIRHAM
ET ZERO CENTIME (192 480,00 Dhs)
- taux de la TVA……………………………………………. (20%)
- montant de la T.V.A. : TRENTE HUIT MILLE QUATRE CENT QUATRE VINGT SEIZE DIRHAM ET ZERO
CENTIME (38 496,00 Dhs)
- montant T.V.A. comprise : DEUX CENT TRENTE MILLE NEUF CENT SOIXANTE SEIZE DIRHAM ET ZERO
CENTIME (230 976,00 Dhs)
L’État se libérera des sommes dues par lui en faisant donner crédit au compte bancaire au nom de la Société
SOMAPRED, sous le numéro 127480212117741211001328 ouvert auprès de : BP Agence ESSAADIYINE
Meknès.

Fait à Meknès, le 01/11/2019


Signature et cachet du concurrent
DECLARATION SUR L'HONNEUR

-Mode de passation : appel d’offres sur offre de prix n° 08/2019 à du 12/11/2019


à 10 h.
Objet du marché : l’acquisition des lits d’hospitalisation destinés au Centre Hospitalier de Taounate

A - Pour les personnes physiques


Je, soussigné: ......................................................................................... (nom, prénom et qualité) Numéro de tél…………….. numéro de
fax………….Adresse électronique ……………………..agissant en mon nom personnel et pour mon propre compte,
adresse du domicile élu: .........................................................................................affilié à la CNSS sous le n° : (1)
inscrit au registre du commerce de......................................................(localité) sous le n° …………………….(1)n° de patente (1)
N° du compte courant postal-bancaire ou à la TGR …………………………(RIB)
B - Pour les personnes morales
Je, soussigné : M. SADKI LARBI // Gérant
Numéro de tél 05-35-40-14-16 Numéro de Fax 05-35-40-14-16
Adresse électronique somapred2014@gmail.com
Agissant au nom et pour le compte de : SOMAPRED Sarl au Capital de 500 000,00 DHS
Adresse du siège social de la société : Imm. De Bretagne App N°5 Rue Nehru (V.N) Meknès
Adresse du domicile élu : Imm. De Bretagne App N°5 Rue Nehru (V.N) Meknès
Affilié à la C.N.S.S. sous le n° : 6880646
IF N° 4101965
Inscrite au registre de commerce de Meknès Sous le n° :23685
N° de la patente : 17306985/17306986
N° du compte courant postal-bancaire : 127480212117741211001328 ouvert auprès de : BP Agence
ESSAADIYINE Meknès.
en vertu des pouvoirs qui me sont conférés,

- Déclare sur l'honneur :


1 - m'engager à couvrir, dans les limites fixées dans le cahier des charges, par une police d'assurance, les risques découlant de mon
activité professionnelle ;
2 - que je remplie les conditions prévues à l'article 24 du décret n°2-12-349 du 8 joumada I 1434 (20 mars 2013) relatif aux
marchés publics
3 - Etant en redressement judiciaire j’atteste que je suis autorisé par l’autorité judiciaire compétente à poursuivre l’exercice
de mon activité (2) ;
4 - m'engager, si j'envisage de recourir à la sous-traitance :
- à m'assurer que les sous-traitants remplissent également les conditions prévues par l'article 24 du décret n° 2-12-349
précité du 8 joumada I 1434 ( 20 mars 2013) précité ;
- que celle-ci ne peut dépasser 50 % du montant du marché, ni porter sur les prestations constituant le lot ou le corps d’état
principal prévues dans le cahier des prescriptions spéciales, ni sur celles que le maitres d’ouvrage a prévues dans ledit
cahier
- à confier les prestations à sous-traiter à des PME installées aux Maroc ; (3)
5 – m’engager à ne pas recourir par moi-même ou par personne interposée à des pratiques de fraude ou de corruption de
personnes qui interviennent à quelque titre que ce soit dans les différentes procédures de passation, de gestion et
d’exécution du présent marché.
6 – m’engager à ne pas faire, par moi-même ou par personnes interposées, des promesses, des dons ou des présents en vue
de l’influer sur les différentes procédures de conclusion du présent marché.
7- atteste que je remplis les conditions prévues par l’article 1 er du dahir n° 1-02-188 du 12 joumada I 1423 ( 23 juillet
2002) portant promulgation de la loi n° 53-00 formant charte de la petite et moyenne entreprise (4).
8- atteste que je ne suis pas en situation de conflit d’intérêt tel que prévu à l’article 168 du décret n 2-12-349 précité
9 - je certifie l'exactitude des renseignements contenus dans la présente déclaration sur l'honneur et dans les pièces
fournies dans mon dossier de candidature.
10- je reconnais avoir pris connaissance des sanctions prévues par l'article 138 et 159 du décret n° 2-12-349 précité,
relatives à l'inexactitude de la déclaration sur l'honneur.

Fait à Meknès, le 01/11/2019


Signature et cachet du concurrent

Vous aimerez peut-être aussi