Vous êtes sur la page 1sur 3

Introduction :

Cette chaîne de production est constituée d’un système avancé spécifié au remplissage et
étiquetage des bouteilles et d’un système de transmission. Elle est destinée pour le remplissage et
l’étiquetage de bouteilles en verre du jus ainsi que pour d’autres produits tel que l’eau minérale.

Elle possède des avantages de construction avancée, fonctionnement stable et entretien facile
pour les petites industries. Cette chaîne possède les caractéristiques citées ci-dessous :

 PLC contrôle programmable par micro-ordinateur.


 Contrôle du dosage par ordinateur.
1. Remplissage des bouteilles :

Il s’agit de réaliser une opération de fin de remplissage de bouteilles, par soutirage (une cuve
placée en hauteur, sert de réservoir pour remplir des bouteilles par gravité).

Figure 1 : Opération de remplissage dans une chaîne de production

1.1 Opération préliminaire :

 Vérifier le vide de ligne.


 Vérifier la propreté de tous les éléments de l’appareil.
 Procéder à un nettoyage ou un rinçage si nécessaire.
 Vérifier que le support de bouteilles est à la bonne hauteur (tester avec une bouteille) et
correctement fixé (resserrer les vis de blocage si nécessaire)
1.2 Opération unitaire réalisée : Le soutirage

 Fermer la vanne de vidange.


 Ouvrir la vanne de remplissage.
 Remplir la cuve réservoir (veiller à ne pas déborder).
 Installer une bouteille sous un trayon (attention si le liquide sort du pasteurisateur il faut
utiliser des gants de protection thermique) et la bloquer.
 Laisser la bouteille se remplir (arrêt est automatique).
 Enlever la bouteille.
1.3 Nettoyage :

 Vidanger le réservoir.
 Remplir le réservoir d’une solution de détergeant.
 Soutirer le détergeant avec chaque trayon.
 Vidanger le réservoir.
 Recommencer avec de l’eau claire (remplissage, soutirage, vidange).
 Passer une éponge sur l’appareil.

2. Etiquetage des bouteilles :

Pour marquer ses produits sur une ligne de production, il existe l'étiquetage. Cette solution
d'identification offre des options manuelles et automatiques.

2.1 Etiquetage manuel des produits et emballages :


Pour choisir l'option de l'étiquette tout en économisant sur les coûts de marquage,
l'étiquetage manuel est une possibilité. Pour ce faire, il faut d'abord qu'un opérateur
imprime les étiquettes à l'aide d'un système d'impression thermique et qu'ensuite il les
applique une à une sur les produits et emballages.

Figure 2 Etiquetage Manuel


2.2 Etiquetage automatique sur la ligne de production :
Lorsqu'on passe de l'étiquetage manuel à l'étiquetage automatique, nous pouvons aller
très loin : il est possible de créer une intelligence artificielle dans une ligne de production
qui permet aux équipements de reconnaître le produit qui se trouve devant eux, de savoir
quel message imprimer sur l'étiquette et de déterminer comment l'apposer sur le produit,
sans opération manuelle nécessaire.
La détection automatique est possible grâce à des automates programmables industriels
(API ou PLC) qui envoient un signal à des imprimantes applicatrices d'étiquettes munies
de caméras visionneuses. Les équipements s'insèrent parfaitement à tout type de ligne
de production.

Figure 3 Etiquetage automatique