Vous êtes sur la page 1sur 8

23/03/2020 Application affine - Application affine par intervalle - 3e | sunudaara

sunudaara Une vision numérique de l'école modèle

ACCUEIL COURS EXERCICES DEVOIRS VIDÉO QCM NOUS CONTACTER

Accueil / Application affine - Application affine par intervalle - 3e

Application affine - Application affine par intervalle - 3e


Classe: Troisième

I. Rappels

I.1 Nombre proportionnel

a) Définition

Les nombres réels x ,  y et z sont respectivement proportionnels aux réels a ,  b et c si, et seulement si, il existe
un réel k non nul tel que :

x y z
= = = k
a b c

 
Le réel k est appelé coefficient de proportionnalité.

b) Propriétés

x y
Si les réels x et y non nuls sont respectivement proportionnels aux réels non nuls a et b, alors = .
a b

Application

x y
Trouvons les réels x et y tels que = et x + y = 27
5 4

x y x + y 27
On aura = = = = 3
5 4 5 + 4 9

https://sunudaara.com/mathematiques/application-affine-application-affine-par-intervalle-3e 1/8
23/03/2020 Application affine - Application affine par intervalle - 3e | sunudaara

x
Alors, = 3 , donc x = 15 et y = 12.
5

I.2 Application linéaire

a) Définition

Une application linéaire traduit une situation de proportionnalité étant donné un nombre réel a.
 
Le procédé qui à tout x fait correspondre le réel y = ax est appelé une application linéaire de coefficient
linéaire a.
 
On notera : ax ↷ y = ax.

Si on désigne par f ,  g ou h ce procédé on écrira : x ↷ f (x) = ax .


2
Les applications f ,  g ,  h et m définies respectivement par f (x) = 2x , g(x) = x , h(x) = √5x et m(x) = 0
3
sont des applications linéaires.

b) Propriétés

Soit f une application linéaire définie par f (x) = ax ;


 
⋅  f (x1 ) + f (x2 ) = f (x1 + x2 )

Exemple :

Soit f une application linéaire telle que f (3) = 6 et f (5) = 10.

Calculons f (8) . On a 8 = 5 + 3 alors f (8) = f (5) + f (3) = 10 + 6 = 16.

 
⋅  f (k. x1 ) = k. f (x1 )

Exemple : 

Soit f une application linéaire telle que f (6) = 2.

Calculons f (30) . On a 30 = 5 × 6

Alors, f (30) = f (5 × 6) = 5.f (6) = 5 × 2 = 10.

c) Sens de variation

Soit une application linéaire définie par f (x) = ax


 
⋅   Si a > 0 alors l'application linéaire f est croissante (↗) ; c'est à dire si x1 < x2 alors f (x1 ) < f (x2 ).

Exemple :

https://sunudaara.com/mathematiques/application-affine-application-affine-par-intervalle-3e 2/8
23/03/2020 Application affine - Application affine par intervalle - 3e | sunudaara

2
L'application linéaire f définie par f (x) = x est une application linéaire croissante.
3
 
⋅   Si a = 0 l'application linéaire est dite constante ; c'est à dire si x1 < x2 alors f (x1 ) = f (x2 ).

 
⋅   Si a < 0 l'application linéaire f est dite décroissante (↘) ; c'est à dire si x1 < x2 alors f (x1 ) > f (x2 ).

Exemple :

L'application f définie par f (x) = −5x est une application linéaire décroissante.

d) Représentation graphique

Soit f une application linéaire définie par f (x) = ax .

Représenter graphiquement l'application linéaire f , c'est représenter la droite (Δ)  :  y = ax passant par le
point O origine du repère et par un autre point à déterminer.

Exemple :

2
Représentons graphiquement l'application linéaire f définie par f x) = x.
3

2
Représenter graphiquement f ; c'est représenter la droite (Δ)  :  y = x passant par le point O origine du
3
repère et par un point A dont les cordonnées vérifient l'équation de la droite (Δ).
Donc, si xA = 3 alors, en remplaçant dans l'équation de la droite (Δ) on trouve yA = 2. D'où,

O A

x 0 3

y 0 2

 
 

https://sunudaara.com/mathematiques/application-affine-application-affine-par-intervalle-3e 3/8
23/03/2020 Application affine - Application affine par intervalle - 3e | sunudaara

II. Application affine 

II.1 Définition

Étant donné deux réels a et b, le procédé qui à tout réel x fait correspondre le réel y = ax + b est appelé une
application affine de coefficient directeur a et d'ordonnée à l'origine b.
 
On notera : x ↷ y = ax + b.

Si on désigne par f ,  g ,  h ou m ce procédé, on écrira : x ↷ f (x) = ax + b.

Exemple :

3
Les applications f ,  g ,  h et p définies respectivement par f (x) = 3x + 5 , g(x) = √5 , h(x) = et
4

√3 + 1
p(x) = ( )x + 1 sont des application affines.
2

Remarques : 

Toute application linéaire est une application affine.

II.2 Application linéaire associée

On appelle application linéaire associée à une application affine f définie par f (x) = ax + b ; l'application
linéaire f définie par f (x) = ax.

Exemple :

3
Les applications f et g définies respectivement par f (x) = x + 5 et g(x) = −7 ont pour applications
4
3
associées respectives f1 et g1 définies respectivement par f1 (x) = x et g1 (x) = 0.
4

II.3 Sens de variation - déterminant du coefficient directeur

Le sens de variation d'une application affine est donnée par le sens de variation de son application linéaire
associée (voir sens de variation d'une application linéaire).

Exemple :

Les applications affines f ,  g et h définies respectivement par f (x) = 3x + 5 , g(x) = 7 et h(x) = −2x + 4

sont respectivement croissante, constante et décroissante.

Soit f une application affine définie par f (x) = ax + b , x1 et x2 deux réels différents.

https://sunudaara.com/mathematiques/application-affine-application-affine-par-intervalle-3e 4/8
23/03/2020 Application affine - Application affine par intervalle - 3e | sunudaara

On a f (x1 ) = ax1 + b et f (x2 ) = ax2 + b

Alors, f (x1 ) − f (x2 ) = (ax1 + b) − (ax2 + b)  

Donc, f (x1 ) − f (x2 ) = a(x1 − x2 )

D'où,

f (x1 ) − f (x2 )
a =
x1 − x2

Application :

Détermination d'une application affine


 
Soit f une application affine telle que f (5) = −13 et f (−2) = 8 .

Déterminons l'application affine f .

On a f (x) = ax + b , or f (5) = −13 et f (−2) = 8 .

f (−2) − f (5) (8) − (−13)


Alors, a = = = −3
(−2) − (5) −2 − 5

Donc, f (x) = −3x + b , et comme f (5) = −3(5) + b et f (5) = −13

Par suite, −15 + b = −13

Ainsi, b = 2

D'où, f (x) = −3x + 2

II.4 Représentation graphique

Représenter graphiquement une application affine f définie par f (x) = ax + b ; c'est représenter la droite (Δ)

d'équation y = ax + b passant par deux points à déterminer.

Exemple :

Représenter graphiquement l'application affine f définie par f (x) = −3x + 2.

Représenter graphiquement f c'est représenter la droite (Δ)  :  y = −3x + 2 passant par deux points A et B

dont les cordonnées respectives vérifient l'équation de la droite (Δ). Donc,


si xA = 0 alors, en remplaçant dans l'équation de la droite de (Δ) on trouve yA = 2

et si xB = 1 alors, en remplaçant dans l'équation de la droite de (Δ) on trouve yB = −1. D'où, 

A B

x 0 1

y 2 −1

https://sunudaara.com/mathematiques/application-affine-application-affine-par-intervalle-3e 5/8
23/03/2020 Application affine - Application affine par intervalle - 3e | sunudaara

III. Application affine par intervalle

Exemple : 

Soit f une application définie par f (x) = | − 3x + 6|


 
1) Montrons que f est une application affine par intervalle
 
On a −3x + 6 = 0 si, et seulement si, x = 2
 

x −∞ 2 +∞

signe de  − 3x + 6 + 0 −

f (x) −3x + 6 | 3x − 6

 
Si x ∈ ] − ∞ ;  2] ,   f (x) = −3x + 6

Si x ∈ [2 ;   + ∞[ ,   f (x) = 3x − 6

D'où, f est une application affine par intervalle.


 
2) Calculons f (0) ,  f (2) et f (3)

https://sunudaara.com/mathematiques/application-affine-application-affine-par-intervalle-3e 6/8
23/03/2020 Application affine - Application affine par intervalle - 3e | sunudaara

 
On a f (x) = | − 3x + 6|

Alors, f (0) = | − 3(0) + 6| = 6, f (2) = | − 3(2) + 6| = 0 et f (3) = | − 3(3) + 6| = 3

 
3) Sens de variation de f
 
Si x ∈ ] − ∞ ;  2] ,  f est une application affine ↘

Si x ∈ [2 ;   + ∞[ ,  f est une application affine ↗

 
Tableau de variation 

x −∞ 0 2 3 +∞

↘ | ↗

f 6 | 3

↘ | ↗

 
Représentons graphiquement f
 
Représenter graphiquement f c'est représenter : 

(Δ1 ) :  y = −3x + 6 dans ]−∞ ;  2] et (Δ2 ) :  y = 3x − 6 dans [2 ;   + ∞[

On a :

 
A B B C

x 1 2 x 0 3

y 3 0 y 2 3

 
 

https://sunudaara.com/mathematiques/application-affine-application-affine-par-intervalle-3e 7/8
23/03/2020 Application affine - Application affine par intervalle - 3e | sunudaara

Remarque :

L'allure de la représentation graphique d'une application affine par intervalle est donnée par son tableau de
variation.
  
 
Auteur: 
Abdoulaye Ba

Mon compte Se déconnecter

Copyright © 2020 www.sunudaara.com

https://sunudaara.com/mathematiques/application-affine-application-affine-par-intervalle-3e 8/8