Vous êtes sur la page 1sur 20

COL L ECTION POUR LES ÉTUDES MÉDICALES COL L ECTION POUR LES ÉTUDES MÉDICALES

Dr Pascaline Faure
• L’anglais médical est aujourd’hui indispensable :
- Vous êtes amené à lire des articles en anglais ?
- Vous menez une recherche bibliographique pour vos travaux ?
- Vous devez prendre en charge un patient anglophone ?
• Ce livre vous donne les clés pour faire face à chacune de ces situations. Clair et
accessible, il sera votre auxiliaire pour vos études, vos lectures scientifiques et
au lit du patient.
• Pour optimiser votre temps d’apprentissage et aller à l’essentiel, ce livre
sélectionne les termes indispensables, les expressions courantes et les phrases-
clés de l’examen clinique.

+ Inclus dans ce livre, des QCM corrigées vous mettent en situation et vous
permettent de vous évaluer.

L’anglais médical

L’ANGLAIS MÉDICAL INDISPENSABLE POUR L’ÉTUDIANT


+ En complément, un code d’accès pour suivre les conférences en ligne de
l’auteure.

Pascaline Faure est MCU-HDR, Directrice du département d’anglais médical


de la Faculté de Médecine Pierre et Marie Curie, CHU La Pitié-Salpêtrière,
indispensable
pour l’étudiant
et Docteur en anglais médical, Responsable des Enseignements d’anglais
médical à l’Université Pierre et Marie Curie.

DU MÊME AUTEUR
avec Amy Whereat, Dr Pascaline Faure + Entraînement
et validé par le Collège National des Enseignants
de Thérapeutique (APNET) :

• Pour lire et comprendre


• Pour communiquer et se faire comprendre
• Pour vos études et votre pratique quotidienne
+ Des QCM corrigées pour vous tester
+ Accès à des conférences en ligne
20 € TTC
ISBN : 978-2-84678-200-5
Couverture : ©fotolia_Peter Atkins
9 782846 782005
www.med-line.fr

CV_Anglaismedical_turquoise_2016.indd 1 11/10/2016 15:16


Dr Pascaline Faure
MCU-HDR
Faculté de Médecine Pierre et Marie Curie

L’anglais médical
indispensable
pour l’étudiant

ML_Anglais165x240_280916.indd 1 28/09/2016 15:49


Éditions MED-LINE
Tél. : 09 70 77 11 48
e-mail : inline75@aol.com
www.med-line.fr

L’ANGLAIS MÉDICAL INDISPENSABLE POUR L’ÉTUDIANT


ISBN : 978-2-84678-200-5
© 2016 ÉDITIONS MED-LINE
Maquette : David Dumand

Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le


consentement des auteurs, ou de leurs ayants droit ou ayants cause, est illicite
(loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l’article 40). Cette représentation ou reproduction,
par quelque procédé que ce soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par
les articles 425 et suivants du Code Pénal.

ML_Anglais165x240_280916.indd 2 28/09/2016 15:49


À mon père

ML_Anglais165x240_280916.indd 3 28/09/2016 15:49


Remerciements
Un très grand merci à Nastasia Michaels pour sa relecture
et ses encouragements.

ML_Anglais165x240_280916.indd 4 28/09/2016 15:49


Sommaire
Avant-propos ...............................................................................................7
Pour vous aider… .........................................................................................9

PARTIE I
L’ANGLAIS DE L’EXERCICE MÉDICAL 13

1. Les acteurs de santé ............................................................................... 14


2. La prise en charge .................................................................................. 17
3. La maladie..............................................................................................25
4. Les symptômes ......................................................................................28
5. La douleur ..............................................................................................33
6. Le médicament .......................................................................................38
7. La chirurgie générale et l’anesthésie ......................................................43
8. L’épidémiologie .....................................................................................48
9. Les essais cliniques................................................................................ 51

PARTIE II
L’ANGLAIS DES SPÉCIALITÉS PAR SYSTÈME / APPAREIL 69

1. L’appareil cardio-vasculaire ..................................................................70


2. L’appareil respiratoire ..........................................................................76
3. L’appareil digestif .................................................................................80
4. L’appareil urinaire ................................................................................86
5. L’appareil génital féminin ..................................................................... 91
6. Le système nerveux ..............................................................................97
7. Le système visuel ............................................................................... 103
8. Le système auditif .............................................................................. 108
9. L’appareil tégumentaire ......................................................................113
10. Le système endocrinien .......................................................................118
11. Le système immunitaire...................................................................... 124
12. Le système hématopoïétique.............................................................. 129
13. L’appareil locomoteur......................................................................... 133

ML_Anglais165x240_280916.indd 5 28/09/2016 15:49


PARTIE III
L’ANGLAIS DES SPÉCIALITÉS
PAR CHAMP INTERDISCIPLINAIRE 141

1. De la conception à la naissance – Pathologie de la femme –


Hérédité – L’enfant – L’adolescent ..................................................... 142
2. Maturation – Vulnérabilité – Santé mentale – Conduites addictives ... 153
3. Perception – Système nerveux – Revêtement cutané .......................... 167
4. Handicap – Vieillissement – Dépendance ........................................... 180
5. Maladies transmissibles – Risques sanitaires – Santé au travail......... 185
6. Inflammation – Immunopathologie – Poumon – Sang ......................... 198
7. Circulation – Métabolismes ................................................................207
8. Cancérologie – Oncohématologie ....................................................... 221
9. Urgences et défaillances viscérales aiguës .........................................227

ANNEXES 235

Décrypter les sons....................................................................................236


Comprendre les symptômes et maladies dans la langue courante ...........238
Repérer les mots d’origine française ........................................................242

ML_Anglais165x240_280916.indd 6 28/09/2016 15:49


Avant-propos
L’anglais médical est aujourd’hui indispensable :
– Vous êtes amené à lire des articles en anglais ?
– Vous menez une recherche bibliographique pour vos travaux ?
– Vous devez prendre en charge un patient anglophone ?
Ce livre vous donne les clés pour faire face à chacune de ces situations.
Afin que vous puissiez optimiser votre temps d’apprentissage en allant
à l’essentiel, nous avons sélectionné les termes et les expressions clés,
que nous avons présentés sous la forme de tableaux bilingues et classés
par thème, et nous avons explicité les principales abréviations.
Lorsque vous êtes amené(e) à prendre en charge un patient anglophone,
vous devez comprendre et vous faire comprendre sans qu’il y ait la moindre
ambiguïté. Par conséquent, savoir prononcer les termes anglais relatifs à la
santé est vital. Or, l’anglais a subi de nombreuses réformes orthographiques,
et la forme écrite s’est considérablement éloignée de la forme orale. Il nous a
donc semblé important d’ajouter la prononciation des mots les plus difficiles,
à partir de symboles issus de l’alphabet phonétique international dont vous
trouverez le décryptage à la fin de l’ouvrage.
L’anglais est une langue d’origine germanique, mais elle a été enrichie
au cours des diverses invasions d’un ensemble de termes latins, grecs et
français. Par conséquent, il existe une double nomenclature : les termes
du professionnel de santé empruntés au fonds gréco-latin (uterus), et ceux du
patient issus du fonds germanique (womb). Nous avons intégré cette double
terminologie dans les différents chapitres1 et avons repris celle relative aux
symptômes et maladies sous la forme d’un tableau en annexe.
Contrairement au français, l’anglais a conservé les formes gréco-latines
originelles et donc leur pluriel (par ex : coccyges, le pluriel de coccyx).
Cependant, il tend également à pluraliser ces formes à l’aide de /s/, ce qui
donne des doublons (vertebrae et vertebras). Nous avons choisi de préciser la
forme plurielle gréco-latine des termes qui nous ont semblé importants afin
que vous puissiez les reconnaître dans un texte.

1. Nous avons fait suivre la terminologie dite « courante » d’un astérisque.

ML_Anglais165x240_280916.indd 7 28/09/2016 15:49


Il existe également des différences orthographiques et des variations dans
la terminologie utilisée entre l’anglais britannique et l’anglais américain.
Nous les avons précisées.

La première partie est consacrée à la terminologie de l’exercice médical,


c’est-à-dire les mots pour décrire les personnels de soins, la prise en charge,
la maladie, les symptômes, la douleur, le médicament, la chirurgie et
l’anesthésie, les études épidémiologiques et les essais cliniques. Quarante
Questions à Réponses Multiples (QRM) corrigées sur la terminologie de la
recherche clinique viennent clore cette partie afin que vous puissiez tester
vos connaissances.

La deuxième partie est consacrée aux spécialités médicales par appareil /


système. Chacun de ces treize chapitres s’organise de la façon suivante :
les mots-clés de l’anatomie et de la physiologie, et une dizaine de QRM
corrigées. Pour chaque spécialité, vous avez accès à une conférence en ligne
enregistrée qui reprend la terminologie essentielle.

Dans la troisième partie, la terminologie est classée par champ


interdisciplinaire : De la conception à la naissance - Pathologie de la femme -
Hérédité - L’enfant - L’adolescent ; Maturation - Vulnérabilité - Santé mentale -
Conduites addictives ; Perception - Système nerveux - Revêtement cutané ;
Handicap - Vieillissement - Dépendance ; Maladies transmissibles - Risques
sanitaires - Santé au travail ; Inflammation - Immunopathologie - Poumon -
Sang ; Circulation - Métabolismes ; Cancérologie - Oncohématologie ; et
Urgences et défaillances viscérales aiguës. Au sein de chacun des neuf dossiers,
outre la terminologie, vous trouverez les phrases-clés de l’examen clinique.

En annexe, en plus d’un alphabet phonétique illustré et d’une liste des


symptômes et maladies dans la langue courante, vous aurez accès à un
tableau qui reprend les mots d’origine française utilisés en anglais médical
ainsi que leur traduction.

Cet ouvrage est le fruit de 20 années d’enseignement de l’anglais médical


dans une faculté de médecine. Il est conçu pour vous permettre de maîtriser
la terminologie de l’anglais médical et vous aider ainsi dans votre formation,
vos recherches, votre pratique quotidienne ou votre préparation aux iECN
pour lesquelles l’anglais est devenu un enjeu majeur.

ML_Anglais165x240_280916.indd 8 28/09/2016 15:49


Pour vous aider…
/ae/ ou /e/ ?
/ae/ en anglais britannique (gynaecology) et /e/ en anglais américain
(gynecology).

/oe/ ou /e/ ?
/oe/ en anglais britannique (oestrogen) et /e/ en anglais américain (estrogen).

/oea/ ou /ea/ ?
/oea/ en anglais britannique (dyspnoea) et /ea/ en anglais américain
(dyspnea).

/ou/ ou /o/ ?
/ou/ en anglais britannique (tumour) et /o/ en anglais américain (tumor).

/mme/ ou /m/ ?
/mme/ en anglais britannique (programme) et /m/ en anglais américain
(program).

/re/ ou /er/ ?
/re/ en anglais britannique (fibre) et /er/ en anglais américain (fiber).

/’s/, /’/, Ø ou - ?
En anglais britannique, généralement, on met /’s/ entre le nom du découvreur
et la maladie : Down’s syndrome, alors qu’en anglais américain, on en fait
l’économie : Down syndrome.
Si le nom se termine déjà par un /s/ (par ex. Chagas), on ajoute simplement
/’/ : Chagas’ disease.
Cependant, si le nom n’est pas celui du découvreur mais celui d’un patient,
on a en anglais américain comme en anglais britannique /’s/ : Lou Gehrig’s
disease.
S’il y a plusieurs découvreurs, en anglais américain comme en anglais
britannique, on place un trait d’union entre les noms propres : Creutzfeldt-
Jakob disease et Charcot-Marie-Tooth disease.

ML_Anglais165x240_280916.indd 9 28/09/2016 15:49


Si le nom est celui d’un lieu (par ex. Lassa2), on met Ø en anglais américain et
en anglais britannique : Lassa fever et Minamata disease3.

/c/ ou /k/ ?
/c/ en anglais britannique (ECG et leucocyte) et /k/ en anglais américain (EKG
et leukocyte).

/l/ ou /ll/ ?
/l/ en anglais britannique (enrol) et /ll/ en anglais américain (enroll).

-ice, -ize ou -ise ?


-ice dans les noms (practice) et -ise dans les verbes (practise).
À la fin d’un certain nombre de verbes, on trouve également –ize (immunize).
L’anglais britannique préfère -ise à –ize (un ratio de 3:2) mais dans les
publications scientifiques, -ize est plus courant.
Cependant, pour certains verbes, seul -ise est possible car le suffixe fait
partie d’un mot figé : surprise constitué de sur- et de prise ou encore promise
constitué de pro- et de mise.
Il existe également quelques verbes qui se terminent toujours par -yse en
anglais britannique (analyse ou dialyse) et par -yze en anglais américain
(analyze ou dialyze).

« adrenaline » ou « epinephrine » ?
« Adrenaline » en anglais britannique et « epinephrine » en anglais américain.
En 1897, le biochimiste américain John Jacob Abel isole, à partir de la
médullosurrénale, une substance contenant un noyau benzénique qu’il
baptise « epinephrine » (du grec epi- ‘au-dessus’). En 1901, Jõkichi Takamine,
un chimiste japonais émigré aux États-Unis, isole et purifie une catécholamine
qu’il nomme « adrenaline » (du latin ad- ‘près’). S’ensuit une longue bataille
juridique, la firme pharmaceutique américaine Parke-Davis ayant déposé le
nom « Adrenalin ». Parce que « Adrenalin » est un nom protégé aux États-
Unis, l’hormone est donc appelée « epinephrine ». En revanche, le brevet ne
concerne pas l’Europe, où l’hormone peut donc être appelée « adrenaline ».

2. Une ville au Nigéria.


3. De la ville de Minamata au Japon.

10

ML_Anglais165x240_280916.indd 10 28/09/2016 15:49


« on treatment » ou « under treatment » ?
« On treatment » en anglais britannique et « under treatment » en anglais
américain.

« for me, please ? »


Vous remarquerez que les médecins anglosaxons sont particulièrement
prudents dans leur façon de s’adresser à leurs patients. Ne soyez donc pas
surpris s’ils ponctuent leurs phrases de « for me, please » et si leurs questions
et instructions sont rarement directes (Could you … ? Would you mind … ? I’d
like you to …). Il s’agit d’une différence culturelle importante à ne pas négliger
lors d’une consultation avec un patient anglosaxon.

« It is probably gastro-enteritis » ou « It is probably a stomach bug »?


Comme nous l’avons mentionné dans l’avant-propos, il existe, en anglais
médical, un double discours. En effet, les patients anglophones, s’ils ne
sont pas eux-mêmes des professionnels de santé, ne maîtrisent pas la
terminologie médicale gréco-latine. Il est donc préférable d’opter pour des
termes empruntés à la langue courante afin de s’assurer que le patient
comprend le message. Cependant, grâce aux séries américaines telles que
Grey’s anatomy ou House MD, les patients se familiarisent progressivement
avec la terminologie médicale. Reste néanmoins à vous assurer qu’ils savent
ce que les termes techniques veulent réellement dire.

En anglais, les consonnes suivantes ne se prononçent pas :


/p/ devant /s/ : pseudo
/p/ devant /n/ : pneumonia
/p/ devant /t/ : ptosis
/k/ devant /n/ : know
lorsqu’elles sont placées en tête d’un mot.

/b/ derrière /m/ : climb


/l/ devant /d/ dans les mots should, could et would
/l/ devant /k/ : talk
/l/ devant /m/ : calm

11

ML_Anglais165x240_280916.indd 11 28/09/2016 15:49


Le /ed/ du prétérit et du participe passé se prononce :
• ["F
"F/KF
KF] après [F]: coded et [V]: coated.
• [F] après [\]: mused, [D]: robbed, [<]: smudged, [I]: gagged, [N]: rolled, [O]:
roamed, [P]: crowned, [X]: moved, [T]: bored, et tous les sons vocaliques:
wooed, cried, etc.
• [V] après [U]: missed, [R]: wrapped, [M]: cracked, [5]: wrenched, [H]:
coughed.

L’accent tonique
Contrairement au français, l’anglais est une langue à accent tonique.
Dans chaque mot porteur de sens, une syllabe est accentuée, c’est-à-dire
que l’on insiste dessus. En phonétique, l’accent tonique est noté  et précède
la syllabe à accentuer : [OGF"U"P]. Bien placer l’accent tonique est
important car il permet aux anglophones de se comprendre quelle que soit
leur origine géographique.

12

ML_Anglais165x240_280916.indd 12 28/09/2016 15:49


Partie I
L’ANGLAIS DE L’EXERCICE MÉDICAL

ML_Anglais165x240_280916.indd 13 28/09/2016 15:49


1 Les acteurs de santé

LE PERSONNEL SOIGNANT
un aide-soignant a nursing-aid / a nurse auxiliary /
a nursing assistant / an orderly
une infirmière a nurse
un infirmier a male nurse
un cadre infirmier / a clinical nurse manager /
une surveillante a matron
une sage-femme a midwife
un maïeuticien a male midwife
un auxiliaire médical a paramedic
un chirurgien a surgeon
un orthophoniste a speech therapist
un kinésithérapeute a physiotherapist
un ergothérapeute an occupational therapist
un diététicien a dietitian
un psychologue a psychologist
un pharmacien a pharmacist (US) / a chemist (GB)
un dentiste a dentist
un étudiant en médecine a medical student
un interne an intern (US)
un chef de clinique a senior resident (US)
un practicien hospitalier an attending physician
un chef de service a service chief (US)
un médecin généraliste a general practitioner (a GP) (GB) / a primary
care physician / provider (a PCP) (US)
un médecin de famille a family physician / a family doctor
un médecin référent a referring physician
un médecin remplaçant a locum
un médecin spécialiste a specialist / a consultant (GB)
un anesthésiste an an(a)esthesiologist (US) /
an(a)esthetist (GB) ["PKU6"V+UV]

14

ML_Anglais165x240_280916.indd 14 28/09/2016 15:49


EXERCICE MÉDICAL
une panseuse a scrub nurse
un médecin réanimateur an intensivist
un urgentiste an ER doctor (US)
un spécialiste an internist
de médecine interne

LE PERSONNEL NON-SOIGNANT
un secrétaire a secretary
un réceptionniste a receptionist
un brancardier a stretcher-bearer / a porter
un aumônier a chaplain
un visiteur médical a medical sales representative /
a medical rep

LES LIEUX DE SOINS / HEALTH FACILITIES


une clinique a clinic / an outpatient clinic /
(soins ambulatoires) an ambulatory care clinic
un hôpital a hospital
un CHU a teaching hospital / a university hospital
un hôpital psychiatrique a psychiatric hospital
un dispensaire / a dispensary /
une infirmerie an infirmary
un cabinet médical a doctor’s practice (US) / a doctor’s surgery (GB) /
a doctor’s office (US)
une maison médicalisée a care home / a medical nursing home
un centre de soins palliatifs a hospice
une unité de soins palliatifs a palliative care unit
un laboratoire d’analyses a medical laboratory
une pharmacie a pharmacy (US) / a chemist’s (GB)

LES VERBES UTILES


admettre admit / hospitalise (GB) / hospitalize (US)
diriger direct

15

ML_Anglais165x240_280916.indd 15 28/09/2016 15:49


dispatcher dispatch
transporter carry
emmener take away (took, taken)
descendre take down
remonter take up
ramasser collect
stocker store

16

ML_Anglais165x240_280916.indd 16 28/09/2016 15:49


COL L ECTION POUR LES ÉTUDES MÉDICALES COL L ECTION POUR LES ÉTUDES MÉDICALES

Dr Pascaline Faure
• L’anglais médical est aujourd’hui indispensable :
- Vous êtes amené à lire des articles en anglais ?
- Vous menez une recherche bibliographique pour vos travaux ?
- Vous devez prendre en charge un patient anglophone ?
• Ce livre vous donne les clés pour faire face à chacune de ces situations. Clair et
accessible, il sera votre auxiliaire pour vos études, vos lectures scientifiques et
au lit du patient.
• Pour optimiser votre temps d’apprentissage et aller à l’essentiel, ce livre
sélectionne les termes indispensables, les expressions courantes et les phrases-
clés de l’examen clinique.

+ Inclus dans ce livre, des QCM corrigées vous mettent en situation et vous
permettent de vous évaluer.

L’anglais médical

L’ANGLAIS MÉDICAL INDISPENSABLE POUR L’ÉTUDIANT


+ En complément, un code d’accès pour suivre les conférences en ligne de
l’auteure.

Pascaline Faure est MCU-HDR, Directrice du département d’anglais médical


de la Faculté de Médecine Pierre et Marie Curie, CHU La Pitié-Salpêtrière,
indispensable
pour l’étudiant
et Docteur en anglais médical, Responsable des Enseignements d’anglais
médical à l’Université Pierre et Marie Curie.

DU MÊME AUTEUR
avec Amy Whereat, Dr Pascaline Faure + Entraînement
et validé par le Collège National des Enseignants
de Thérapeutique (APNET) :

• Pour lire et comprendre


• Pour communiquer et se faire comprendre
• Pour vos études et votre pratique quotidienne
+ Des QCM corrigées pour vous tester
+ Accès à des conférences en ligne
20 € TTC
ISBN : 978-2-84678-200-5
Couverture : ©fotolia_Peter Atkins
9 782846 782005
www.med-line.fr

CV_Anglaismedical_turquoise_2016.indd 1 11/10/2016 15:16