Vous êtes sur la page 1sur 22

ESTIMATION DES BESOINS EN EAU

PARAMETRES DE BASE
Durée journalière et mensuelle de l’irrigation
C’est la durée admissible d’irrigation arrêtée en
accord avec les usagers et qui tient compte de la
pénibilité du travail, de la disponibilité des irrigants
de l’entretien et réparations des réseaux etc…
Les durées généralement admises sont :
• Système gravitaire : 8 à 12h par jour
• Aspersion jusqu’à 22h, en pratique jusqu’à 18h.
• Irrigation localisée jusqu’à 24h, en pratique jusqu’à
18h
• Plus le système est automatisé, plus le nombre
d’heures peut être grand ; de même plus le système
est couteux, plus on a intérêt à le faire fonctionner
longtemps.
• Par ailleurs, il est toujours conseillé, notamment
pour les réseaux gravitaires, de réserver des heures
de fonctionnement pour éventuellement faire face
aux « coups de chaleur »
• Mensuellement l’on réserve toujours quelques jours
pour l’entretien.
• A partir d’une certaine surface et surtout d’une
certaine longueur de réseau, celui-ci devra être en
eau en permanence et donc travaillera 24h/24,
l’inertie du réseau devenant impossible à maitriser.
• Dose d’irrigation
C’est la quantité d’eau nécessaire et suffisante qu’il faut
apporter régulièrement pour maintenir le sol à sa
capacité de rétention (humidité équivalente He ou
capacité au champ Hcc) en fonction de l’ETR de la
plante. Quand on ne dispose pas de l’ETR. On travaille
avec l’ETM.
Ce volume ne doit pas être supérieur à la consommation
sous peine de voir la différence perdue par la
percolation.
On distingue :
• La dose d’humectation ou de 1er arrosage sur le sol
desséché
• La dose d’entretien
• La dose réelle
Module (m) ou main d’eau
Module m(l/s) = Débit que l’irrigant utilise effectivement à
l’unité parcellaire d’arrosage pendant le temps nécessaire
pour que la parcelle reçoive la dose dont elle a besoin.
C’est un débit d’arrosage commode mis à la disposition de
l’irrigant.
Il y’a une limite supérieur au module d’arrosage qu’on appelle
« main d’eau », c'est-à-dire le débit qu’un irrigant peut
manier sans être débordé.
La main d’eau (m) = f (méthodes d’arrosage, technicité de
l’irrigant, rugosité, pente, perméabilité du sol)
Les valeurs de la main d’eau vont généralement de 10 à 50 l/s.
En aspersion on parlera d’intensité au lieu de module. Il faut que
l’intensité ne dépasse pas la vitesse d’infiltration du sol sous
peine de voir se former des flaques d’eau et un ruissellement
I≤K
Résumé des paramètres d’irrigation

Vous aimerez peut-être aussi