Vous êtes sur la page 1sur 30

ISSAT GAFSA

1) INTRODUCTION...........................................2

2) RESEAU TELEPHONIQUE..................................2

3) RELEVE DE DERANGEMENT................................5

4) CONSTRUCTION D’UNE LIGNE D’ABONNE’.............6

1
ISSAT GAFSA

I. INTRODUCTION :

Article I. CCL : Centre de Construction de Lignes est une entité


de la section d'exploitation des télécoms qui se charge d'exécuter les
ordres de constructions ou de transfert et de traiter les avis de
dérangement.
 BUT :
 Raccorder les abonnés au réseau général
 Veiller sur l’entretient des lignes
 Faire des extensions partielles pour satisfaire les abonnés en instance.
II. ORGANISATION DU RESEAU TELEPHONIQUE :

Un réseau téléphonique peut être schématisé comme suit :

 Le Répartiteur général (RG):

2
ISSAT GAFSA

a - Définition : C’est un équipement qui permet le raccordement de


l’abonné (coté tête) à l’équipement lui correspondant dans le centrale
(brassage)
b - Description : Ce répartiteur est constitué de deux faces, la
première est formée par des plaques horizontales appelées réglettes
horizontales et la deuxième par des plaques verticales appelé
réglettes verticales.
♦ Réglettes horizontales : Permettre de raccorder les équipements
cotés central et elles sont constituées par des broches métalliques.
♦ Réglettes verticales : Chaque réglette comporte 112 paires. Une
réglette est constituée de 16 amorces dont chacune comporte 7
paires. Les têtes de câbles d’un répartiteur sont composées des
modules assemblés pour former des ensembles allant jusqu’à 896
paires.
c - Rôles : Il assure la liaison entre les équipements d’abonnées du
central et le réseau extérieur
Il assure trois rôles principaux :
● Répartition
● Protection
● Coupure
 Le sous répartiteur (SR) :

a - Définition: Se sont des organes à l’intérieur desquels les câbles


de transport venant du répartiteur d’entrée, s’éclatent en câbles de
distribution et seront par la suite envoyés vers des points de
concentration.
b- Description : Ils sont localisés dans des armoires métalliques
implantées sur la voie publique, juste à coté d’une chambre de
rattachement. Ils sont constitués par des têtes des câbles à112

3
ISSAT GAFSA

paires divisées en 4 éléments de 4 amorces et chaque amorce est


constituée par 7paires, chaque paire est connectée à une paire devis
aisément accessible. La liaison entre la tête et la distribution se fait
par jarretière.
C - Rôle : C’est un anneau de jonction entre les câbles de transport
et les câbles de distribution.
 Les points de concentration (PC) :
Les points de concentration sont des coffrets ou boîtiers installés en
plein air (sans poteau).Les points des concentrations sont des
boîtiers en plastique qui représentent un petit répartiteur dont la
capacité est limitée à 7 paires.
Rôle : Ils font le lien entre le câble de distribution et les
câbles de bronchement.
 Les câbles :
Le câble est un support qui permet l'acheminement d'une
communication téléphonique d'un endroit à un autre. On peut classer
les câbles utilisés dans les réseaux locaux d'abonné suivant les points
qu'ils rattachent.

 Les câbles de transport : ils relient les SR (sous


répartiteurs) au RE (répartiteurs d'entrée). Ils sont de fortes
capacités 112, 224, 448, 900, 2700, … paires. Ces câbles
sont installés sous terrain.
 Les câbles de distribution : ils relient les PC aux SR de
moyennes capacités (de 8 à 56 paires) ils peuvent être soit
aériens, souterrains ou aério-souterrains.
 Les câbles de branchement : les lignes de branchement
sont des câbles reliant l'entrée du poste téléphonique d'un

4
ISSAT GAFSA

abonné au PC de sa zone. Ce sont des câbles à une paire


appelée câble 5/1.
Section I.1 Gain de paire :
Ce boîtier ressemble au PC sauf qu’il est de taille un peu plus grand
alors.

Il joue un rôle très important dans le cas où on aurait une saturation


du réseau.

III. RELEVE DE DERANGEMENTS :

a) Les différents types de dérangements :


 Boucle : c'est un court-circuit qui se produit sur la ligne
téléphonique empêchant le courant d'alimentation de provenir à
l'abonné.
 Isolement : la ligne d'abonné est successible d'être coupé (circuit
ouvert sur l'un des fils ou sur les deux)
 Mises à la terre : c'est une fuite de courant vers la terre.
b) Localisation et réparation des dérangements :

L'abonné
sera
identifié
par la

5
ISSAT GAFSA

documentation (tête, distribution, amorce, couleur). Ensuite, une


copie de l'avis de dérangement se trouve à la table d'essai pour
pouvoir déterminer le défaut en affectant la ligne de l'abonné à l'aide
d'un ensemble des essais bien déterminés.

Les avis de dérangements sont donnés à l'équipe. La première


opération faite est de tester la ligne à partir du PC auquel est
raccordé le câble de branchement. Deux cas se présentent:
 1er cas : La tonalité parvient au PC alors le défaut se trouve soit
dans le câble de branchement 5/1, le câble gris ou la poste lui-
même. Dans ce cas, on teste de nouveau la tonalité à la fin du
câble 5/1.Si la tonalité ne parvient pas alors on suit le câble 5/1
pour connaître le point de coupure et le connecter à l'aide des
connecteurs ou de le remplacer complètement. Sinon, on vérifie le
câble gris et la poste (on ne touche pas les installations privées)
 2ème cas : La tonalité ne parvient pas au PC alors le défaut est au
niveau des câbles souterrains. En se déplaçant auprès du SR et à
l'aide d'un appareil téléphonique l'agent teste la ligne de l'abonné
et comme ça il déduit si le défaut se trouve sur les câbles de
transport ou sur les câbles de distribution et selon les cas l'agent
va soit permuter, s'il y avait, la paire de réserve avec la paire
mauvaise soit essayer de réparer les câbles.
IV.CONSTRUCTION D’UNE LIGNE D’ABONNE’ :

 Une ligne téléphonique est spécifiée par son numéro au


commutateur de rattachement, sa position géographique repérée
par : tête, amorce, couleur ou paire.
 La ligne téléphonique ne devient fonctionnelle que si les déférentes
parties de la ligne sont liées (partie alimentation, distribution et
branchement).
6
ISSAT GAFSA

 Pour construire une nouvelle ligne téléphonique on procède comme


suit :
 Allouer un compteur et une carte d’abonné dans la centrale.
 Etablir une liaison entre la centrale et le répartiteur.
 Choisir le PC le plus proche du local du nouvel abonné et
ayant une paire disponible.
 Sélectionner une paire de file (position sur tête d’alimentation
y comprend le numéro d’abonné).
 Etablir la continuité de la paire choisie et ceci se fait par des
files jarretières entre les parties alimentation et distribution
(au niveau répartiteur général).

7
ISSAT GAFSA

1) PRESENTATION ET NOTIONS DE BASE................8

2) ARCHITECTURE DU COMMUTATEUR DMS 100..........9

3) ACHEMINEMENT D’APPEL.................................12

I.PRESENTATION ET NOTIONS DE BASE :

Le DMS: DIGITAL MULTIPLEX SYSTEM : est un commutateur


numérique produit par la société Northern Telecom.
8
ISSAT GAFSA

Le DMS100 est constitué par plusieurs modules ayant chacun des


tâches bien spécifiques, simples et répétitives , exécutés sous le
contrôle de processeurs locaux.
Les fonctions de base telles que l’écoulement de trafic, la progression
d’appels, la signalisation de plusieurs autres fonctions sont réalisées
par une unité centrale appelée « Central Control Complex (CCC) »
 MULTIPLEXAGE TEMPOREL INTERNE
Les liaisons DS30, DS30A, et DS512 permettent d’interconnecter les
différents modules du système pour assurer la synchronisation et
l’échange d’information.
Les liaisons DS30 permettent d’acheminer dans les deux sens de
transmission des trames de 32 intervalles de temps (IT), avec un
débit de 2,56Mb/s.
Un IT représente un échantillon codé du signal analogique ,il est
formé de 10 bits dont 8 sont alloués pour les signaux de parole (bit 2
 bit 9),un pour le contrôle de parité et la synchronisation (bit 0) et
le dernier pour la supervision (bit1).
La trame DS30 de durée 125us, constituée de 32 It, achemine 30
voies de parole et 2 voies de signalisation (IT0 et IT16).Ces voies de
signalisation (actuellement seul l’IT0 est utilisé), servent à acheminer
les messages via le réseau de connexion vers l’unité centrale.

125 µs
Signalisation
0 1 16 31

9
ISSAT GAFSA

Canal de message Canal de parole


9 8 7 6 5 4 3 2 1 0
9 8 7 6 5 4 3 2 1 0

8 bits de message synchronisation


de la trame

Non utilisé
II . ARCHITECTURE DU DMS100 :

Le commutateur numérique DMS 100 est subdivisé en quatre sous


systèmes :
1) Les modules périphériques :
Les modules périphériques constituent un « pont » entre le DMS
Supernode et le réseau téléphonique commuté public. Ils manipulent
et traitent les messages de paroles et de données .
Chaque PM émet et reçoit les signaux sous des formats spécifiques.
Chaque signal que ce soit de parole ou de données, doit transiter par
un PM à travers une liaison DS30 ou DS512 vers la matrice de
commutation.
Chaque PM effectue deux fonctions essentielles :
 Convertir les messages de paroles ou de données en un format
numérique utilisé par le DMS Supernode.
 Effectuer certains niveaux de traitement d’appel afin d’alléger le
processeur central de DMS des procédures de routine simples.
2) Réseau de connexion:

10
ISSAT GAFSA

Le réseau de connexion sert à établir les connexions entre les


différents modules périphériques, sous le contrôle du processeur
central (CCC).
La fiabilité du réseau de connexion est assurée par une duplication de
ses organes ; En effet, il est formé de deux plans complètement
indépendants et qui opèrent comme un miroir et son image .Tous les
appels seront acheminés par les deux plans,l’un est actif et l’autre
inactif .Si le plan actif présente des anomalies l’autre plan prend en
charge tous les appels sans qu’il y ait de rupture des communications
en cours.
3) Centre de distribution d’énergie (PDC):
Le PDC est l’interface qui fournit aux différents baies du DMS 100 du
courant alternatif et continu .Il renferme un système de mise à la
terre qui protége le personnel et le matériel de tout danger
provenant des alimentations de courant.
Le PDC contient :
11
ISSAT GAFSA

 Des barres de connexion des batteries à la terre.


 Tableau de distribution de fusibles pour les alimentations à courant
continu.
 Panneau de supervision contenant des circuits d’alarme de la
baie.
 Panneaux de filtres servant à éliminer les bruits et les états
transitoires du courant.
4) Unité centrale (CCC)  :
Le contrôleur central est le « cerveau » du commutateur DMS
.Utilisant les programmes enregistrés , ce contrôleur évalue le flux de
message qui lui provient, formule les réponses adéquates et envoie
les instructions aux autres unités. Plusieurs générations d’unité
centrale sont connues. On parlera dans notre cas du DMS 100
Supernode .
Architecture du DMS100 Supernode :
Le DMS 100 Supernode est constitué de trois sous systèmes :
a)Le DMS-BUS :
Il assure l’acheminement de la signalisation interne du système .Il
est formé d’un commutateur de message dupliqué .Le MS est conçu
pour fournir une large capacité d’écoulement de trafic de signalisation
et contient l’horloge centrale du système.
b)Le DMS-CORE :
Il contrôle l’acheminement des appels et les fonctions de
maintenance .Il est composé :
- D’un module de calcul (CM : Computing Module) qui contient le
processeur central, il assure le contrôle ,la supervision et la gestion
du systéme .

12
ISSAT GAFSA

- D’un module de chargement (SLM : System Load Module) qui


contient les éléments de stockage de données, à savoir le lecteur de
cartouche magnétique et le disque dur, qui serviront à enregistrer les
images du système.
c)Le DMS-Link :
Le lien est l’ensemble des programmes et logiciels qui donne au DMS
Supernode ses fonctionnalités.
Position d’exploitation et de maintenance :
La position d’exploitation et de maintenance MAP(Maintenance and
Administration Position) est l’interface Homme Machine pour
l’exploitation et la maintenance du DMS100.On y effectue les tâches
suivantes :
 Gestion du réseau de connexion.
 Analyse du trafic.
 Test de jonctions.
 Test de lignes.
III . ACHEMINEMENT D’APPEL :

L’acheminement d’appels dans le commutateur numérique DMS-100,


nécessite des programmes et des données résidants dans plusieurs
endroits de la mémoire .Toutes les fonctions nécessaires au routage
ou à l’établissement d’appels sont effectuées sous le contrôle du CPU
guidé par un programme résidant.
Les différents types d’appels sont :
 Appel intercentral
 Appel sortant
 Appel entrant
 Appel de transit
ETUDE D’UN EXEMPLE : APPEL INTERCENTRAL :

13
ISSAT GAFSA

Scrutation de l’état des lignes par le LCM :


La carte BIC (Bus Interface Card.),se trouvant dans chaque tiroir de
cartes lignes du LCM, effectue constamment une scrutation de l’état
de la ligne afin de détecter tout changement .Si un changement
d’état est détecté ,la carte BIC envoie immédiatement cette
information au processeur du LCM.
Détection d’une demande d’appel:
Si un abonné décroche son cabiné :
- Le changement d’état est détecté par la carte de ligne LC,cette
information sera transmise au processeur du LCM via la carte
BIC.
- Le processeur du LCM envoie cette information vers le LGC via
le IT0 de la liaison DS30A liant le LCM au LGC.
- Le LGC transmet à son tour cette information vers l’unité
centrale via le réseau de connexion.En effet ce message est
véhiculé vers le réseau dans l’IT0 de la liaison DS30 reliant les
PM au réseau de connexion .Ce dernier extrait tous les IT0 des
liaisons DS30 et constitue avec,une trame de message qui sera
transmise à l’unité centrale via une liaison DS512 en fibre
optique.
Réception du message de détection d’une demande d’appel par le CCC:
Le CCC reçoit ces informations envoyées par le LCM auxquelles il se
réfère pour scruter sa base de données afin d’obtenir toutes les
données associées à la ligne de l’abonné demandeur .
Si le CCC détermine que la ligne qui a généré la demande d’appel est
valide,une partie de la mémoire est alors allouée à cet appel ou sera
enregistré tout changement dans la progression d’appel.Le CCC
marque dans sa base de données que cette ligne est devenue
14
ISSAT GAFSA

occupée ,il envoiera ensuite un message au LGC l’invitant à fournir la


tonalité à la ligne et à recevoir les digits.
Envoie de la tonalité et réception des digits:
Le CCC envoie un message au LGC lui demandant d’envoyer la
tonalité à la ligne et de recevoir les digits.
Dés que le LGC reçoit ce message,il réserve un IT de la liaison DS30A
le reliant au LCM .Après la réception de tous les digits, le LGC
construit un message représentant ces derniers et l’envoie au CCC
via le réseau de connexion.
Analyse de digits:
Le CCC interpréte les digits reçus et détermine l’unité de
raccordement de l’abonné et la route à prendre .
Le CCC scrute sa base de données afin d’obtenir toutes les
informations relatives à la ligne appelée.Il identifie le LCM associé à
la ligne appelée et le LGC raccordé au LCM en question.
Le CCC assigne un IT de la liaison DS30 raccordé au LGC.
Le CCC choisit un plan du réseau de connexion où il va recevoir les IT
de message.
Etablissement du chemin de parole dans le réseau de connexion :
Le CCC identifie un chemin dans le réseau pour connecter les deux
LGC demandeur et demandé. Il envoie des messages aux contrôleurs
des deux plans du réseau pour qu’ils établissent ce chemin.
Envoie de la sonnerie :
Le CCC envoie un message au LGC appelant lui demandant d’envoyer
le signal de retour d’appel (ring back) à l’abonné demandeur .
Le CCC demande au LCM appelé via le LGC d’envoyer la sonnerie à la
ligne demandée.
Etablissement de la communication :
15
ISSAT GAFSA

L’abonné appelé décroche :


Le LCM informe le CC qu’il y a un changement d’état de la ligne.Le
LGC appelé change alors le bit de supervision (Channel Supervision
Bit) dans le CSM pour indiquer au PM appelant qu’il y a une réponse
du demandé.Le CCC informe le LCM appelé via le LGC qu’il doit
déconnecter la sonnerie .La communication est maintenant établie ,le
CC n’a plus à intervenir sauf si un des deux abonnés raccroche ou
s’ils font appel a une option telle que le 3WC.
Fin de la communication :
L’abonné appelant raccroche :
Le LCM appelant détecte le raccrochage de l’abonné et envoie cette
information au CC .Le LGC change alors le bit de supervision dans la
trame CSM pour indiquer au PM appelé le raccrochage.Le CCC libère
la partie mémoire qu’il a réservé .Et il envoie un message au LGC
appelant pour qu’il libère l’IT réservé de la liaison DS30.
Le LGC appelant demande au LCM de libérer l’IT de la liaison DS 30A.
Le CCC demande au LGC appelé de libérer l’IT de la liaison DS30.
Le LGC appelé demande au LCM de libérer l’IT de la liaison DS30A.

16
ISSAT GAFSA

1) INTRODUCTION........................................17

2) ORGANISATION DE L’ACTEL..........................17

3) LES SERVICES OFFERTS PAR L’ACTEL................18

4) LES LOGICIELS UTILISE’S.............................22

I . INTRODUCTION :

L'ACTEL est un centre spécialisé qui assure la gestion de toute


demande d'abonnement à un service des télécommunications,
l'exploitation des guichets et des cabines public ainsi que la gestion
du parc des Publitels et des Publinets.
17
ISSAT GAFSA

 L'ACTEL étant en contact direct avec les clients, constitue un


service d'accueil en fournissant des renseignements sur les tarifs et
les services offerts par les télécommunications et en prenant en
charge les réclamations écrites et orales de la clientèle.
II . ORGANISATION DE L’ACTEL :

Direction : chef d’ACTEL

Service clientèle

Position Position Position Position


Lignes
Fixes GSM GIS Caisse

Cellules

Cellule Cellule Cellule Cellule


Cellule Conten- Compta Liquida- Abonn
tieux -bitité tion ement
Saisie

III. LES SERVICES OFFERTS PAR L’ACTEL :

A. Service Clientèle :
A.1-POSTITION CAISSE :
 Payement des factures par les abonnés.

18
ISSAT GAFSA

 Payement de contrats.
 Payement des intérêts de retard (pour un payement à
l’échéance).
 Payement des frais en cas de poursuite judiciaire de
l’abonné.
 Payement des factures des taxiphones.
 Toutes autres opérations d’encaissement.
A.2-POSITION TELEPHONIE FIXE :
Chargé de recevoir les dossiers de différents types de demandes
citées ci dessous:
 Demande d'abonnement au réseau téléphonique fixe.
 Demande de services complémentaires au réseau téléphonique
fixe tel que :
 Changement d'intitulé ou de raison sociale
 Renonciation à une installation
 Inscription à liste rouge
 Denumérotation
Relevé détaillé des communications demandées par le
biais
d'un opérateur de télécom.
 Inscription à l'annuaire
 Rétablissement de la ligne
Suspension provisoire.
Il est à noter que l'agent au niveau de ce service doit s'assurer
que la demande est bien formulée par le titulaire ou par son fond
de pouvoir avant de l'accepter et de le remettre au service
suivant . Il est impératif d'exiger dans ce même contexte la carte
d'identité nationale du titulaire.

19
ISSAT GAFSA

A.3-POSITION GSM :
Les agents au niveau du service GSM (Global System Mobile)
sont chargés des taches suivantes:
 Recevoir les demandes d'abonnement au réseau
téléphonique mobile
 Recevoir les demandes de migration du régime poste
payé au régime prépayé (par carte)
 Substitution des cartes puce en cas de détérioration de
la carte ou en cas de perte.
 Blocage de la carte SIM en cas de blocage (fournir code
PUK).
 Fournir des duplicata des factures aux clients
 Fournir des relevés détaillés des communications aux
clients en cas de demande.
A.4-POSITION GIS :
Le GIS :C’est un système nouvellement créé dans lequel l’agent
informatise les demandes de téléphone fixe déposés par les
clients au guichet d’accueille .En effet ,il introduit toutes les
informations nécessaires relatives au future abonné telles que :le
nom,le prénom,l’adresse,le numéro de la C.I.N,personne
physique ou morale,nombre de lignes demandées...
Le responsable du GIS fournit ensuite toutes les demandes
traitées au service technique pour faire l’étude de chaque dossier
.Une demande peut être mise en instance (demande non
réalisable) pour plusieurs raisons :
 Saturation réseau.
 Manque d’équipement.
 Saturation distribution.

20
ISSAT GAFSA

Lorsque la demande est satisfaite (réalisable),on invite le client à


se présenter pour signer le contrat d’abonnement et payer les
frais de raccordement évalués à 80D.
B. Les Cellules :
B.1-CELLULE CONTENTIEUX :
Le responsable de cette cellule doit contrôler les créances non
payées,il procède à établir une liste des abonnés défaillants qui
n’ont pas payé leur facture,et leur communique un avis de
payement dans les plus brefs délais avec un accusé de
réception,si l’abonné demeure défaillant ,des mesures
nécessaires seront prises telles que :les poursuites judiciaires.
B.2-CELLULE COMPTABILITE’ :
Le responsable de cette cellule effectue toutes les opérations
comptables :
1. Etablir les journaux auxiliaires par nature d’opération.
2.Contrôler les pièces comptables et le journal auxiliaire
correspondant.
3. Procéder à la correction et aux rectifications nécessaires.
B.3-CELLULE LIQUIDATION :
L’agent de cette cellule veille au contrôle des dossiers
d’abonnement .Il procède à la mise à jour de tout changement de
l’état de l’abonné.
B.4-CELLULE SAISIE :
Afin de faciliter la gestion des abonnés dans tout le territoire,
l’opérateur tunisien, a mis en place un système informatique liant
toutes les agences commerciales de télécommunication à la
Capitale.

21
ISSAT GAFSA

Ce système est une base de données .Les logiciel utilisés sont les
suivants :
 DBCAB
 DBABN
B.5-CELLULE ABONNEMENT :
Cette cellule regroupe toutes les prestations dont l’abonné peut
bénéficier ,c’est une manière de gestion de services tel que :
 Le rétablissement de la ligne :cette transaction permet la
saisie de la demande de rétablissement ,en effet une demande
de rétablissement est prise en compte seulement s’il existe déjà
une demande de suspension provisoire qui a lieu (transfert ou
non payement).
 Suspension provisoire :cette transaction permet la saisie
et la mise à jour des demandes de suppression provisoire de
ligne.
 Résiliation  : annuler définitivement la ligne téléphonique
d’un abonné 
 Cession  :Cette transaction se produit surtout lorsque
l’abonné est décédé et le numéro d’appel sera au nom de l’un des
héritiers après le consentement des autres.
 Groupage/Dégroupage des numéros  :
 Changement d’intitulé  :lorsque l’abonné change d’adresse
 Dénumérotation  : Ce service permet à l’abonné de changer
son numéro.
 Inscription à la liste rouge  : L’abonné doit payer 3D par
trimestre.

22
ISSAT GAFSA

 Clé électronique  : L’abonné aura un mot de passe qu’il doit


tape.Le but est la protection contre toute utilisation illégale de sa
ligne téléphonique.
!!!A noter que tout ces services sont dotés d’ordres de travaux.

IV . LES LOGICIELS UTILISE’S :

DBCAB :
C’est un logiciel permettant :
a. Le traitement de l’agence commerciale .
b. Le traitement du centre de facturation.
c. Le traitement des centraux.
d. La consultation des dus antérieure.
Ce logiciel permet également de consulter l’état de l’abonné dés son
entrée dans le réseau jusqu’au payement de la dernière facture par
une simple saisie du numéro d’appel.
DBABN :
Il permet
a. La gestion de la nomenclature.
b. La gestion des demandes d’abonnement complexe (les
taxiphones ,les standards )
c. La gestion des demandes d’abonnement simple.
d. La consultation des demandes en instance.

23
ISSAT GAFSA

1) ROLE DU CENTRE DE TRANSMISSION..........24

2) LES EQUIPEMENTS INSTALLE’S.................24

3) TELEPHONIE RURALE..............................26

4) EXPLOITATION ET MAINTENANCE..............27

24
ISSAT GAFSA

I.ROLE DU CENTRE DE TRANSMISSION :

Le centre de transmission, chef lieu du gouvernorat, est responsable


de relier les centres de commutation entre eux et les satellites
(centres distants) qui lui sont rattachés avec les cœurs de chaîne des
autres gouvernorats.
Autres tâches du centre de transmission :
 Exploitation et maintenance des équipements de transmission.
 Exploitation et maintenance du réseau rural.
 Mise en service et exploitation des lignes spécialisées ( Télex,
Transmission des données …).
 Relève de dérangement survenant sur les équipements.
 Assistance aux nouvelles installations et à leurs réceptions.
II.EQUIPEMENTS INSTALLE’S :

Le centre BOUHSINA est chargé de gérer :


 Des stations de transmission.
 Des stations de téléphonie rurale.
 Des stations de base pour RTM (Radio Téléphone Mobile).
 Des stations de GSM.
Pour assurer les tâches qui lui sont confiées, le centre dispose d’un
lot d’équipement qui sont :
 Faisceaux hertziens numériques à 8 (ou 34) Mbits/s.
 Fibre optique.
 Un câble coaxial analogique de 6 MHz :1260 voies.
 Une station de téléphonie rurale .
 stations de base RTM ( 8 canaux chacune).
 stations de base GSM.
 Un commutateur X25 de transmission de données.
 Des TNE pour les lignes spécialisées.
25
ISSAT GAFSA

FAISCEAUX HERTZIENS :
Le faisceau hertzien est un support de transmission qui utilise les
ondes radio-éléctriques de fréquences élevées (fréquence > 1GHz)
pour établir une liaison entre un émetteur et un récepteur.
Généralement, entre le point de départ du signal et le point d’arrivée
il peut y avoir des stations intermédiaires appelées stations relais.
CABLE COAXIAL :
Le câble coaxial analogique de 6 MHz est un support métallique .

C’est un support analogique qui ne donne pas une grande fiabilité de


transmission.
C’est pour cette raison et après qu’il a été utilisé comme support
pendant des années, le faisceau hertzien numérique a pris la relève
et le câble coaxial est utilisé comme secours.
TNE: TERMINAL NUMERIQUE DEXPLOITATION :
Les TNE ou Terminal Numérique d'Extrémité sont des équipements
qui permettent d'obtenir un signal numérique de 2 Mbits/s à partir de
30 voies téléphoniques et l'opération inverse. Ces équipements sont
utilisés pour les cas suivants:
Pour la transmission de données et les lignes spécialisées : entre
deux centres de transmission possédant une liaison numérique, on
utilise le TNE pour acheminer les lignes spécialisées point à point.

LGD A LGD B

1 1
2 TNE 2
. 2 Mbits/s 2 Mbits/s .
. .
. TNE .

30 30
Siège de
Abonn 26
l'abonné

és
ISSAT GAFSA

 Dans le cas de plusieurs abonnés desservis par le même siège:


on utilise un équipement supplémentaire appelé diffuseur ( c'est un
équipement qui permet de donner quatre abonnées à partir d'une
voie téléphonique.
30

2 Mbits/s TNE .

P o u r
voie
DIFFUSE r é a
.
 . Abo
2
1
UR nnés
transmission :
 Cas d'un autocommutateur électromécanique et d'un support de
transmission numérique:
Le TNE, dans ce cas, réalise la conversion numérique-analogique.
 Cas d'un autocommutateur numérique et d'un support de
transmission analogique:
Dans ce cas, le TNE réalise la conversion analogique-numérique.
III . TELEPHONIE RURALE :

Le but de la réalisation de la téléphonie rurale est de :


 Raccorder au réseau commuté des abonnés téléphoniques
indépendamment des contraintes géographiques rencontrées.
 Offrir un service de téléphonie de même qualité que celui
offert aux abonnés raccordés localement.
 Offrir un réseau spécialisé (télex…).
a. Organisation du réseau:
a.1. Station centrale:
Elle est située côté autocommutateur de rattachement des abonnés
et elle assure les fonctions suivantes :

 Interface autocommutateur.
27
ISSAT GAFSA

 Numérotation et concentration sur 30 voies de trafic.


 Gestion du réseau.
 Interface avec les exploitants.
a.2. Station relais sans abonnés:
Ce type de station est rattaché à la station centrale par un conduit à
2 Mbits/s, elle est raccordée au reste par un émetteur et récepteur
géré par la station centrale.

Cette station ne permet pas le raccordement des abonnés.


Dans une station relais sans abonnés les fonctions sonneries et
alimentation d'abonnés sont retirés.
a.3. Station distante (terminale ou relais):
Elles permettent le raccordement des abonnés, la configuration de
base d'une station terminale ou un autre relais est identique mais
dans la station relais, on peut trouver en plus une carte de gestion de
la fonction du relais et un couple émetteur récepteur.
IV . EXPLOITATION ET MAINTENANCE:

Exploitation:
L'exploitation du système se fait depuis un ordinateur qui est
raccordé à la station centrale .

Ils permettent à l'opérateur :

 La configuration du réseau (création des stations…).


 L'observation le trafic.
 La visualisation des alarmes de la station centrale et des
stations distantes.
 Le lancement des tests permettant de connaître l'état des
différents organes du système ou des lignes d'abonnés.
 Une unité de disque permet de mémoriser les logiciels de la
station centrale, la configuration du réseau, ainsi que les
28
ISSAT GAFSA

évolutions du système. L'exploitation peut être réalisée de façon


déportée par l'intermédiaire d'une voie téléphonique normale.
Maintenance:

Le principe de maintenance retenu en cas des défauts sur une carte


quelconque consiste à faire l'échange par une autre carte de même
type, et cette opération se fait de la même façon que le défaut est
localisé soit dans la station centrale ou dans la station distante.

Pour assurer le bon fonctionnement des équipements de transmission


deux types de maintenance sont nécessaires.
a. Maintenance statique:
C'est la maintenance qui ne nécessite pas la mise hors service de
l'équipement concerné mais il suffit de prendre les indications sur
l'état de la liaison qui sont fournies par les organes d'exploitation du
système.
Ces mesures seront effectuées d'une façon périodique (à raison d'une
fois par mois au moins).
b. Maintenance dynamique:
C'est la maintenance durant la quelle on a besoin de mettre hors
service le canal sur lequel on va effectuer ces mesures.
Cette maintenance nécessite un ensemble d'appareils de mesure
appropriée et consiste à relever les données telle que : mesure de
puissance émise, taux d'erreur, niveau reçu, etc.…

29
ISSAT GAFSA

Certes ,ce stage m’a été bénéfique et intéressant, en effet,c’était une


bonne occasion de découvrir le milieu professionnel,d’approfondir
mes connaissances pratiques,de parfaire mes capacités et mes
aptitudes qui vont me servir comme étant une expérience modeste
dans ma future vie professionnelle.

30