Vous êtes sur la page 1sur 3

EVLUTION DU CLIMAT

Introduction.

Le climat est défini sur des zones étendues du globe à partir des
températures et des précipitations moyennes établies sur des
années (30 ans). Il n’est pas le même aujourd’hui que des décennies
avant, et il change encore : le climat évolue.

1. Les climats et leur diversité

Il existe une diversité de climats à la surface de la terre.

On note trois grandes zones climatiques qui sont, de part et d’autre


de l’équateur :

 la zone chaude ou tropicale,


 la zone tempérée,
 et la zone froide ou polaire.

Ces zones climatiques sont liées à l’inégale répartition de l’énergie


solaire à la surface de la Terre.

Il existe un gradient latitudinale d’énergie solaire : les basses


latitudes (vers l’équateur) reçoit plus d’énergie que les hautes (vers
les pôles). Ces climats sont :

 Climats froids ou polaires


 Climats chaud tropicales ou équatoriales
 Climats tempéré (océanique et méditerranéen)
 Climats aride ou désertique.

NB : La climatologie étudie des phénomènes météorologiques sur une zone


étendue du globe et sur une longue durée, mais lorsqu’on étudie le temps qu’il fait à
court terme, sur une zone limitée, c’est la météorologie.

Ainsi, quelques jours de pluie ne relèvent pas de la climatologie et


d’ailleurs cela ne modifie quasiment pas la moyenne des
précipitations sur plusieurs années.

2. L’influence d’un courant marin sur le climat.


Le phénomène EL Niño est dû à la diminution de la force des vents
appelés alizés. Les eaux chaudes ne sont donc plus déplacées vers
l’Ouest dans le Pacifique, et stagnent. Les eaux froides profondes ne
montent plus au large des côtes.
Ce phénomène entraine une modification du régime des
précipitations dans les pays bordant l’océan Pacifique et Indien.
Cela conduit aux sècheresses accrues, des incendies, des
inondations.
Ces catastrophes naturelles peuvent faire des victimes et entrainer
le déplacement des populations. Cela peut entrainer une diminution
de la quantité de poissons pêchés.
Des mesures préventives peuvent être mises en place pour atténuer
les conséquences des incendies et des fortes pluies. Les
populations peuvent aussi être formées à adopter des
comportements adéquats pour limiter ces risques.

3. Les changements du climat


Les scientifiques peuvent mettre en évidence des changements
climatiques passés par l’observation de différents indices sur le
terrain (présence d’un rocher provenant des Alpes près de Lyon).
Ces changements climatiques ont lieu sur des périodes importantes.
Actuellement, la Terre connait un réchauffement climatique global.
Ce réchauffement est très rapide par rapport à celui constaté par le
passé.
Ce changement rapide est en relation avec l’augmentation des gaz à
effet de serre dans l’atmosphère dont l’origine est liée aux activités
humaines comme :
 Utilisation des énergies fossiles (charbon, pétrole, gaz naturel)
dans le transport, l’industrie, le chauffage.
 Pratiques agricoles
 Et bien d’autres…
NB : le CO2 constitue le principal gaz à effet de serre. Il y a aussi le
méthane (CH4) et la vapeur d’eau (H2O)

4. Les conséquences du changement climatique actuel.

RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE

Conséquences directes Conséquences indirectes

 Fonte des glaces continentales  pertes économiques.


 Modifications des régimes de  Diminution de la biodiversité
précipitations  Augmentation de la propagation des
 Augmentation du nombre des microbes pathogènes
catastrophes naturelles.  Déplacement des populations
 Élévation du niveau de la mer