Vous êtes sur la page 1sur 1

LA DESCRIPTION DE LA COMPETENCE TRADUCTRICE :

La trajectoire de la recherche sur la compétence traducteur est minime, si on la compare avec


l’effectué treuil à la compétence communicative.

Un des traducteurs qui expose une définition est Bell (1991). Bell part de la proposition de
Canale (1983) et il signale les mêmes subcompétences : grammatical, sociolinguistique,
discursive et stratégique, en soulignant l’importance de ce dernier pour le traducteur.

Presas (1996, cependant, insiste sur la nécessité de distinguer la compétence traducteur de la


compétence  bilingue et identifie deux types de connaissances dans la compétence traducteur
des langues : épistémique et opérationnel. Les connaissances épistémique comprend : la
connaissance de chacune des langues, la connaissance culturelle des
connaissances encyclopédique ; la connaissance du sujet. Des
connaissances opérationnelles du traducteur est divisé en: nucléaire, périphériques
et tangentielle.

LE MANQUE DE RECHERCHE EMPIRIQUE ET EXPERIMENTALE

Directement lié à l'absence de description, on trouve un manque de recherche empirique et


expérimentale sur la compétence de traduction. Dans les dernières années il y eu des études
qui donnent un aperçu des opérations menées pendant la traduction: les opérations du
processus de traduction, le rôle de l'émotion, l'attention, l'utilisation des
connaissances thématiques et l'utilisation des connaissances grammaticales.

CARACTERISATION DE LA COMPETENCE DE TRADUCTION, SUBCOMPETENCES.

La compétence de traduction est le système sous-jacent de connaissances et de compétences


nécessaires pour traduire ; il se distingue ainsi l'acte de traduire, qui est la réalisation de ces
connaissances et compétences dans une situation donnée.

Dans notre recherche, nous avons considéré que la compétence de traduction est


composé d'une série de sous-compétences: communicative, extralinguistique, le
transfert, professionnel, psychophysiologiques et stratégique.

Les autres quatre sous-compétences sont celles qui caractérisent la compétence du traducteur


et distinguée d'une personne bilingue. La compétence de transfert est cruciale car ils sont
intégrés dans tous les autres. Aussi nous soulignons l'importance de la compétence
stratégique, grâce à laquelle le traducteur résout leurs lacunes dans les autres et il
peut résolveur les problèmes qu'il peut rencontrer pendent le processus de traduction.