Vous êtes sur la page 1sur 3

L’étude des fonctions réciproques est importante à connaître dans le cadre de l’étude

des fonctions en général.


Ce cours explique le principe général des fonctions réciproques, tandis qu’en cliquant sur
ce lien tu auras accès à un cours détaillé sur les fonctions arccos, arcsin et arctan qui
sont les fonctions réciproques que tu retrouveras le plus souvent.
Il est fortement conseillé de lire le cours ci-dessous avant de lire celui sur arccos, arcsin
et arctan 
Notion de bijection
Avant de parler directement de fonctions réciproques, il faut d’abord dire ce qu’est une
bijection.
Une bijection est une application dont tous les éléments de l’ensemble d’arrivée ont un
unique antécédent 

Plus clairement, ça veut dire que si on a 2 ensembles, les points sont reliés 2 à 2.
Chaque point d’un ensemble est relié à un UNIQUE point de l’autre ensemble :

 On dit que f définit


une bijection ou que f est une fonction bijective

On voit que les points sont associés de manière unique, dans un sens comme dans
l’autre !
Chaque image a un seul antécédent.
f -1 est l’application réciproque de f (on en parlera tout à l’heure).
Par contre, ceci ne représente PAS une bijection :
En effet, k a DEUX antécédents (b et c) alors que L n’en a AUCUN !!

Qu’est-ce-qu’une fonction réciproque ?

Haut de page
Pour faire simple, une fonction réciproque, c’est l’application « inverse » d’une fonction.
On note souvent f -1 la fonction réciproque de f.
Ces deux fonctions sont des bijections.
Prenons un exemple de la vie courante pour que tu comprennes mieux :
si f est « avancer de 3 pas », f -1 est « reculer de 3 pas ».
si f est « gagner 10 euros », f -1 est « perdre 10 euros ».
Tu l’auras compris, le principe est le suivant : quand on applique f puis f  -1 ou f -1 puis f, on
revient au point de départ !!
Mathématiquement, cela s’écrit de la manière suivante :

ou encore

Prenons l’exemple de tout à l’heure :


On a f(a) = j, et f -1(j) = a.
Calculons alors f(f -1(j)) :
f(f -1(j)) = f(a) (car f -1(j) = a)
f(f -1(j)) = j car f(a) = j
On a donc f(f -1(j)) = j !!
On retrouve notre formule 
Bien sûr on peut faire ça avec tous les autres points^^
Attention cependant !!
Pour les points de gauche (a, b et c) ce sera f  -1(f(x)) et pour ceux de droite (j, k et l), ce
sera f(f-1(x)).
En effet, f(f -1(a)) ne veut rien dire, car f -1(a) n’existe pas…
Ceci est un détail, si tu n’as pas compris ce n’est pas grave, ne te casse pas la tête avec
ça 

Vous aimerez peut-être aussi