Vous êtes sur la page 1sur 56

CONTRIBUTION A L’AMELIORATION DU CONTROLE INTERNE DANS UNE IPES : CAS DE

SIGMEN

INTRODUCTION GENERALE

Les entreprises sont confrontées à un certain nombre de risques qui peuvent être de
multiples natures : sociaux, financiers, environnementaux, sociétaux, etc. Par ailleurs, la
contrainte des différentes normes, législations et règlementations leur impose de se doter des
outils nécessaires pour que cet environnement complète et en continuelle évolution ne soit pas
un frein à la création de valeur, mais plutôt un accélérateur.
Il devient donc essentiel d’aider les entreprises à limiter les disfonctionnements pour
retrouver la sérénité et la pérennité nécessaire à la bonne marche des affaires. Mais pour y
parvenir, encore faut-il intervenir dans l’urgence, mais en anticipant au mieux ; ce qui
suppose que les entreprises acceptent que le risque fasse partie intégrante de leur
environnement naturel tout en traquant les disfonctionnements qui peuvent aboutir à une
baisse significative de la rentabilité : d’où l’importance du contrôle interne. Selon l’Ordre
National des Commissaires aux Comptes (CNCC), c’est l’ensemble des sécurités contribuant
à la maitrise de l’entreprise. Il est crucial que chaque entreprise quel que soit sa taille, son
secteur d’activité ou son mode de financement évalue à un moment donné la qualité de son
dispositif de contrôle, afin de s’assurer qu’il ne recèle aucune faiblesse significative et que
l’exposition de l’entreprise aux risques est considérablement réduite. C’est dans ce sillage que
nous avons décidé de contribuer à l’amélioration du contrôle interne dans notre institut d’où le
thème : CONTRIBUTION A L’AMELIORATION DU CONTROLE INTERNE DANS UNE
IPES : CAS DE SIGMEN
En adoptant une procédure de contrôle interne claire, vérifiable, fiable et applicable,
l’entreprise se dote ainsi d’outils qui vont lui permettre d’éviter les fraudes, erreurs et
gaspillages, de produire des informations financières fiables et d’assurer la concordance entre
les décisions et la politique de l’entreprise. Ainsi, le contrôle interne est devenu le pilier de
l’entreprise et vise à améliorer ses performances par la mise sur pied des procédures
efficientes et par la sauvegarde de son patrimoine. Nous pouvons donc nous interroger sur les
questions suivantes en quoi est ce que le contrôle interne peut contribuer à l’amélioration ou
l’évolution de l’activité d’une entreprise ? En d’autres termes, quelles sont les mesures à
prendre pour avoir un système de contrôle interne solide ?

Rédigé et présenté par ASSONFACK CORINE NADIA


Page 1 of 56
CONTRIBUTION A L’AMELIORATION DU CONTROLE INTERNE DANS UNE IPES : CAS DE
SIGMEN

Développer ce thème reviendra pour nous dans la première partie de notre travail à
présenter en chapitre I l’entreprise et donner l’importance du contrôle interne. Ensuite, le
chapitre II sera accentué sur une approche théorique du contrôle interne et l’environnement de
l’entreprise en donnant sa place dans l’organisation de l’entreprise ainsi que les obstacles
auxquels il fait face et ses limites. La deuxième partie quant à elle sera consacrée à une
approche pratique qui sera présenté en chapitre III ensuite ressortir quelques limites observées
pour enfin proposer des recommandations pour son amélioration.

Rédigé et présenté par ASSONFACK CORINE NADIA


Page 2 of 56
CONTRIBUTION A L’AMELIORATION DU CONTROLE INTERNE DANS UNE IPES : CAS DE
SIGMEN

CHAPITRE I :
PRISE DE CONNAISSANCE DE SIGMEN ET
IMPORTANCE DU CONTROLE INTERNE

La réforme universitaire du 07 Décembre 2001 fixant les conditions de création et de


fonctionnement des Institutions Privées d’Enseignement Supérieur a permis la création de
l’Institut Supérieur des Hautes Etudes Commerciales et Industrielles SIGMEN. Implantée
dans la ville de Douala et son siège social Bafoussam, elle connaît une très forte explosion sur
le plan estudiantin de par sa diversité de formation.
Cette structure nous a accueilli pendant notre période de stage académique et nous a
fait visiter tour à tour les différents services, nous nous attèlerons à présenter l’environnement
de l’établissement.
L’Institut Supérieur des Hautes Etudes Commerciales et Industrielles SIGMEN est une
institution privée dans la ville de Douala située derrière le collège NANFAH face hôtel de
France qui forme des étudiants dans plusieurs disciplines. Elle a également en son sein un
partenaire Allemand qui forme sur les énergies renouvelables. C’est une institution qui
rassemble plusieurs catégories d’individus et cela nécessite une vigilance et un contrôle
particulier de la part de la hiérarchie de l’institution.

SECTION 1 : ENVIRONNEMENT INTERNE


SIGMEN est une Institution Privée dont l’activité principale est l’enseignement.

I – HISTORIQUE ET IDENTIFICATION DE L’ETABLISSEMENT


1) Historique
SIGMEN Autorisation Ministerielle
N°14/01317/L/MINESUP/SG/DDES/ESUP/SDA/OAGS et enregistré au centre des
impôts du Littoral à Douala a reçu l’accord d’ouverture dans les filières de formation

Rédigé et présenté par ASSONFACK CORINE NADIA


Page 3 of 56
CONTRIBUTION A L’AMELIORATION DU CONTROLE INTERNE DANS UNE IPES : CAS DE
SIGMEN

en BTS et par la suite elle reçoit également l’autorisation de former en licence sous
Tutelle de l’Université de Dschang-Partenaire de l’IAI Cameroun et SRH Berlin B.P
5816 DOUALA.

2) Identification de SIGMEN

Nom complet Institut Supérieur des Hautes Etudes


commerciales et industrielles SIGMEN

Année de création
Siege social Bafoussam
Boite postale 5816 Douala Cameroun
Téléphone +237 694 248 367 / 677 442 512
Fax
Site Internet complexeuniversitairenanfah.com
E-mail institutsigmen@gmail.com
Nom du Directeur de l’institut M. François Ngoufack
Capital
Forme juridique Sarl
Activités Formation universitaire
N°contribuable
N°du registre de commerce
Chiffre d’affaires
Effectif

SIGMEN est assujetti à l’impôt sur les sociétés parce qu’il a pour objet l’enseignement
mais déclare cependant la TVA sur les prestations de service notamment le transport des
étudiants.

II – DESCRIPTION ET FONCTIONNEMENT
1) Description
SIGMEN est un ensemble divisé en :
La direction : elle est constituée du bureau du directeur, le service financier et
comptable, un secrétariat une cantine et des salles de classes.

Rédigé et présenté par ASSONFACK CORINE NADIA


Page 4 of 56
CONTRIBUTION A L’AMELIORATION DU CONTROLE INTERNE DANS UNE IPES : CAS DE
SIGMEN

Les autres campus du complexe SOCINAN comportent en leur sein des bureaux
administratifs, des salles de classe, des amphis, des salles multimédia, des laboratoires.
En bref, voici la liste des principaux dirigeants :
Vous trouverez en annexe les différentes fiches de renseignement de SIGMEN.
Les postes ainsi précités suscitent des interrogations sur sa structure et son
fonctionnement.

2) Fonctionnement
a) Gestion
La production des biens et services nécessite de la part de l’entreprise la réalisation de
nombreuses opérations successives qui s’enchainent, se combinent et se complètent : de
l’acquisition des moyens de production à l’encaissement des recettes tirées de la vente. Pour
atteindre son but, l’établissement doit accomplir un certain nombre d’opérations chacune
d’elles rentrant dans le cadre d’une fonction précise que l’on peut faire ressortir sous forme
d’un cycle d’exploitation.

Paiement salaire Personnel administratif et


vacataire
Institut Travaux fournis
Enseignement (SIGMEN)
Etudiant Achats produits Fournisseurs produits,
consommable et d’entretien
Encaissement
Entretien et sécurité

Achat service Fournisseur service eau et


électricité, téléphone, câble,
Paiement factures internet

Circuit de fonctionnement (source : notre propre conception)

b) Description organisationnelle
SIGMEN est un établissement constitué d’un ensemble de services qui effectuent au
jour le jour son suivi et celui des étudiants qui y poursuivent leurs études.

 Le directeur de l’établissement :
Il est l’organe suprême de l’établissement c'est-à-dire celui qui décide et coordonne
toute la structure. Il assure entre autres :

Rédigé et présenté par ASSONFACK CORINE NADIA


Page 5 of 56
CONTRIBUTION A L’AMELIORATION DU CONTROLE INTERNE DANS UNE IPES : CAS DE
SIGMEN

 La gestion administrative et financière de l’institut sous le contrôle du


conseil de gestion ;
 La représentation de l’institut auprès des autorités publiques et privées ;
 L’engagement ou la révocation des enseignants ou des employés ;
 Le suivi de la satisfaction des étudiants ;

 La responsable des affaires académiques :


Elle est le chef de l’établissement qui s’occupe du suivi pédagogique des étudiants.
Elle a pour rôle :
- Intervenir dans le choix les enseignants compétents et qualifiés ;
- Animer les réunions pédagogiques ;
- Relever les remarques et suggestions des étudiants
- Gérer le suivi des notes et leurs publications ;
- Contrôler l’élaboration des emplois de temps ;
- De contacter les parents en cas de problème de scolarité et autres
- S’occuper des problèmes disciplinaires.
- Recevoir les dossiers des étudiants pour les concours d’entrée à l’institut et pour les
examens officiels ;
- Veiller au déroulement des cours ;
- Informer les étudiants et les enseignants ;
- S’occuper de la délibération des notes des étudiants auprès des universités tutrices.

 Le service financier et comptable


Il est rattaché au directeur général de l’institution et suit ses ordres. Il est chargé :
- Des opérations comptables ;
- Du contrôle de la gestion ;
- Du suivi du règlement des frais de scolarité par les étudiants ;
- Du traitement des salaires mensuels
- Du suivi des dossiers des employés ;
- De la gestion des stocks ;

 Service secrétariat
Il est sous l’autorité du directeur et est chargé de :

Rédigé et présenté par ASSONFACK CORINE NADIA


Page 6 of 56
CONTRIBUTION A L’AMELIORATION DU CONTROLE INTERNE DANS UNE IPES : CAS DE
SIGMEN

- Recevoir les dossiers qui arrivent dans l’institution pour les transmettre dans les
différents services ;
- Accueillir et renseigner les différentes personnes qui se rendent à l’institut
- Recevoir les appels téléphoniques adressés à l’institut
- Rappeler le directeur des différents rendez-vous ou interventions qu’il doit avoir
- Saisir et imprimer les documents nécessaires (emploi de temps, annonces et certificat
de scolarité des étudiants …)

Directeur Général
Service financier et
comptable

Secrétariat de la
Service des affaires direction
academiques

Directeurs Communication

Secrétariat Départements

Organigramme de SIGMEN : source (notre propre conception)

SECTION 2 : ENVIRONNEMENT EXTERNE


SIGMEN est un grand établissement qui entretient des relations avec l’extérieur.

I – LES PARTENAIRES PRINCIPAUX

1) L’université tutrice : université de Dschang


De par la diversité dans les filières que constituent cette institution, elle a choisi un
parrain prestigieux le meilleur au Cameroun : c’est une université d’Etat située dans la région
de l’Ouest Cameroun qui offre une formation de qualité et dans les règles de l’art.

Rédigé et présenté par ASSONFACK CORINE NADIA


Page 7 of 56
CONTRIBUTION A L’AMELIORATION DU CONTROLE INTERNE DANS UNE IPES : CAS DE
SIGMEN

2)Les partenaires allemands : SRH BERLIN


Ceux-ci forment des Camerounais en énergies renouvelables et il y a des
conventions signées qui seront bientôt mises en application.
3) L’Institut Africain d’Informatique (IAI)
Elle est une école prestigieuse avec une formation de qualité.
Cette université tutrice et tous ces partenaires ont pour rôle :
- De veiller à la qualité des enseignements ;
- De veiller à la qualité des cours ;
- De veiller à la programmation des cours ;
- De veiller au contenu du cours ;
- D’organiser les examens semestriels et les rattrapages. ;
- De procéder à la correction et à la délibération ;
- De proclamer les résultats ;
- D’établir et de signer les diplômes ;
- D’accorder des bourses aux étudiants ;
- D’accompagner les étudiants dans l’entreprenariat et l’employabilité.
Ces tâches sont également effectuées avec l’appui des responsables de SIGMEN.

II- LE MARCHE ET LA CONCURRENCE DE L’INSTITUTION

a) Le marché
Sur une vue générale, le marché est le lieu de rencontre entre l’offre et la demande.
Pour SIGMEN, son marché est essentiellement constitué des étudiants et des entreprises de
sponsoring ; c'est-à-dire que SIGMEN a mis sur pied une très bonne politique commerciale
qui lui permet d’obtenir des stages pour ses étudiants par ces entreprises de sponsor.
Pour également renchérir ses parts de marché, SIGMEN veille à la qualité des cours et
au savoir-faire de ses étudiants pour qu’ils aient un plus sur le marché de l’emploi ; elle se
donne également des moyens pour l’insertion socioprofessionnelle de ses jeunes étudiants ce
qui rehausse son image de marque.

b) La concurrence
Sur le plan concurrentiel, SIGMEN est leader en matière de la qualité de la formation,
de la pluralité des spécialistes et des infrastructures. C’est une institution qui abrite des
Rédigé et présenté par ASSONFACK CORINE NADIA
Page 8 of 56
CONTRIBUTION A L’AMELIORATION DU CONTROLE INTERNE DANS UNE IPES : CAS DE
SIGMEN

examens officiels du pays parce qu’elle est suffisamment équipée et elle a pu se faire une
renommée dans le monde de l’enseignement. Cette concurrence peut être divisée en deux :
-une concurrence directe : ce sont des instituts situés dans le même arrondissement que
SIGMEN nous avons entre autres ISMA, ISTTI, IME…
-une concurrence lointaine : ce sont ceux étant un peu éloignés nous avons : IUG, IUC…
Face à cette concurrence, SIGMEN pratique une politique défensive.

III – LES AUTRES PARTENAIRES DE L’INSTITUTION


1) Les entreprises de partenariat
SIGMEN est une institution qui est en relation d’affaire avec plusieurs structures du
pays afin de faciliter l’insertion de ses étudiants dans les terrains de stage et de permettre
également à ces entreprises de faire former leur personnel grâce aux opportunités de l’institut.
Nous pouvons citer entre autres Nouvelle Financière Africaine (NOFIA) ; ENEO
Cameroon…

2) Les fournisseurs
SIGMEN est une institution qui traite généralement avec deux types de fournisseurs à
savoir les fournisseurs de service (enseignants permanents et vacataires) et les fournisseurs de
produits.

 Les enseignants
A SIGMEN, plus de la moitié des enseignants sont vacataires. Ce sont des personnes
externes à l’institution qui apportent juste de leur expertise afin d’aider l’institut à atteindre
ses objectifs. Pour être enseignant, le prétendant doit constituer un dossier qui respecte la
règle du Ministère de l’Enseignement Supérieur qui est d’avoir un BAC+5 et déposer au
secrétariat de l’institution qui sera acheminé aussitôt au responsable concerné ; si l’enseignent
est retenu, on le programme.
 En ce qui concerne les autres fournisseurs,
Ce sont des personnes morales ou physiques qui fournissent leurs prestations ou
produit à l’institution.

3) Relation avec ses clients


La clientèle de SIGMEN est essentiellement constituée des bacheliers et des étudiants
des autres instituts. En début de chaque année SIGMEN organise des journées d’orientation
Rédigé et présenté par ASSONFACK CORINE NADIA
Page 9 of 56
CONTRIBUTION A L’AMELIORATION DU CONTROLE INTERNE DANS UNE IPES : CAS DE
SIGMEN

pour permettre aux étudiants de faire un choix qui cadre avec leurs projets. C’est une politique
mise sur pied par le service des affaires académiques afin d’accroitre l’effectif.

Au terme de cette présentation, nous pouvons voir que cette institution est toute une
organisation de services avec chacun à sa tête un responsable, des partenaires qui sont des
entreprises importantes et des étudiants qui constituent la matière première de l’institution.
Ceci étant, la nécessité d’un contrôle interne strict et rigoureux s’impose.
Le contrôle interne est un système d’organisation qui comprend les procédures de
traitements comptables d’une entreprise ainsi que des procédures de vérification du bon
traitement de ces informations. Pour que la fonction de contrôle interne puisse s’exercer
réellement, il faut que l’organisation de l’entreprise, ses objectifs soient clairement définis.

SECTION 3 : PLACE DU CONTROLE INTERNE DANS L’ORGANISATION


DE L’ENTREPRISE
Un bon système de contrôle interne trouve sa place dans une bonne organisation de
l’entreprise, organisation qui doit elle-même reposer sur la séparation des fonctions ; En
effet, le contrôle interne n’est pas une fonction, c’est un ensemble de dispositifs ; pour ce
faire, on ne saurait parler de « service de contrôle interne », s’il y en a un charger d’apprécier,
de juger le contrôle interne, il devrait se nommer « audit interne » car l’appréciation du
contrôle interne est considérée par lui comme un outil de travail.

I – L’ORGANISATION
L’organisation est l’instrument qui permet à l’entreprise de fonctionner, de vivre ;
organiser c’est soumettre à une méthode, à une manière de faire ou de penser. Toute
entreprise quel que soit sa taille, sa branche et son secteur d’activité doit être organisée
rationnellement, ses structures décrites dans un organigramme et ses procédures dans un
manuel c'est-à-dire qu’elles doivent être formalisées car la dimension de l’entreprise rend
nécessaire l’existence d’un manuel de procédure écrit. En plus cette organisation de
l’entreprise ne doit pas seulement être formalisée, elle doit également être adaptée et
adaptable.

1) Formalisation du schéma d’organisation


 Avantage de la formalisation

Rédigé et présenté par ASSONFACK CORINE NADIA


Page 10 of 56
CONTRIBUTION A L’AMELIORATION DU CONTROLE INTERNE DANS UNE IPES : CAS DE
SIGMEN

L’organisation de l’entreprise pourrait être tacite et reposer sur une mémoire


collective, mais l’absence de traces écrites conservées et consultables est peu efficace.
L’existence de procédures écrites conservées et consultables fait courir le risque de fonction
exercée deux fois et il y aurait là travail redondant et inutilement coûteux pour l’entreprise, il
faut également courir le risque d’appropriation de pouvoir exorbitant.

 Les règles de bon sens


Les descriptions des tâches doivent être suffisamment explicites et connues pour que
toute personne puisse reprendre haut la main le travail d’un collègue démissionnaire ou tout
simplement momentanément absent pour maladie.
Le manuel de procédure doit pouvoir être consulté par toute personne qui le souhaite
mais de manière générale, chaque service ne doit avoir que les extraits du manuel de
procédure le concernant directement.
Le schéma d’organisation doit comprendre la description des traitements
informatiques et le mode de fonctionnement des logiciels.

2) Organisation adaptable
L’organisation de l’entreprise doit être adaptée aux objectifs ; à la stratégie, à la taille
et à l’activité de celle-ci et doit pouvoir être régulièrement adaptée aux modifications de
l’environnement économique. Ce qui signifie qu’il n’existe aucune organisation de type
transférable d’une entreprise à une autre, d’un lieu à un autre, même si des règles
fondamentales doivent toujours être respectées. Ce principe est proche du principe
d’harmonie qui a pour objet d’adapter les procédures aux réalités d’entreprise afin que les
responsabilités et le pouvoir des dirigeants soient clairement définis. Dans les petites entités,
celle-ci ne sont pas en mesure de mettre en œuvre le même contrôle interne que dans les
grandes entreprises pour des raisons d’effectifs, de qualification et de moyens.
Le système est très souvent informel, elles sont inégalement documentées et rarement
à jour. Dans la pratique quotidienne, le charisme du chef d’entreprise a une influence
dominante. Les dérogations peuvent être fréquentes. Les procédures comptables sont souvent
appliquées par un nombre restreint de personnes, polyvalentes, chargées à la fois de
responsabilités opérationnelles et de contrôle, et la séparation des tâches fait alors défaut ou
est très limitée.

Rédigé et présenté par ASSONFACK CORINE NADIA


Page 11 of 56
CONTRIBUTION A L’AMELIORATION DU CONTROLE INTERNE DANS UNE IPES : CAS DE
SIGMEN

L’insuffisance de séparation des tâches peut être compensée par un système de


contrôle de gestion adapté aux besoins, réactif et efficient, dans lequel des contrôles effectués
par le propriétaire s’appuient sur sa connaissance personnelle de l’entité et sa participation
active à l’exploitation.
Suivant la taille de l’entreprise, son activité, son organisation, le contrôle interne sera
plus ou moins formalisé, plus ou moins développé, mais il comportera toujours les mêmes
caractéristiques, à savoir :
- Un plan systématique d’organisation ;
- Des procédures efficaces, respectant les règles de séparation de fonctions, adaptée à la
taille et aux besoins de l’entreprise ;
- La permanence de l’application correcte des procédures, un personnel compétent,
intègre et consciencieux ;
- Une documentation pertinente (permettra la compréhension et le contrôle) et à jour.

II – SEPARATION DES FONCTIONS


La séparation des fonctions n’est pas facile à respecter dans les petites entreprises, elle
s’impose également dans les moyennes et grandes entreprises, où il existe des délégations de
pouvoir et en particulier des délégations de signatures sociales. Dès lors il devient nécessaire
de séparer les fonctions à l’instar de la fonction de décision, de comptabilisation, de contrôle
et de détention de valeurs.

1) Différents niveaux de contrôle


Cette notion de séparation des fonctions est au cœur de la démarche du contrôle
interne. Il ne s’agit pas de faire la distinction entre achat, vente et finance mais entre les
fonctions de :
- Décision : dans une entreprise le pouvoir de décision doit être clairement défini et
connu par tous c'est-à-dire savoir de qui recevoir des ordres ;
- Exécution : le subalterne doit exécuter les ordres venant de sa hiérarchie tout en
vérifiant si cela cadre réellement avec l’objectif de l’entreprise ;
- Enregistrement : généralement, le comptable qui fait les enregistrements doit s’assurer
qu’effectivement il y a eu mouvement au profit de l’entreprise.

Rédigé et présenté par ASSONFACK CORINE NADIA


Page 12 of 56
CONTRIBUTION A L’AMELIORATION DU CONTROLE INTERNE DANS UNE IPES : CAS DE
SIGMEN

- Paiement : le paiement s’effectue généralement par le caissier qui paie à son tour ce
qu’il voit pour éviter des suppositions.
- Contrôle : le service de contrôle vérifie si depuis la décision tout est vraiment dans la
norme et si la procédure est respectée. La personne qui décide n’est pas la même qui
exécute. Celle-ci est différente de celle qui va enregistrer l’opération, et sera elle-
même différente de celle qui va effectuer le règlement.
La description de l’organisation d’une entreprise peut prendre plusieurs formes à
savoir :
- Transcription narrative ;
- Organigramme fonctionnel (identifier les personnes qui exercent plusieurs fonctions,
les fonctions partagées entre plusieurs personnes, les fonctions non attribuées et les
personnes sans fonction).
- Grille d’analyse des tâches (tableau à double entrée qui sert ensuite à la détection des
faiblesses de l’organisation ; tâches affectées aux mauvaises personnes, opération
nécessaire et non prévue…).
- Diagramme de circulation (schéma conventionnel des symboles normalisés, donnant
une représentation visuelle de la structure dynamique d’un ensemble, en s’attachant au
contenu, aux phases successives et aux ponts de manifestation de phénomènes, donc
aux documents et aux flux d’information. Cette représentation suit la séquence
chronologique des opérations pour chaque exemplaire d’un même document en
distinguant l’original des copies).

2) Importance du contrôle
La mise en place du contrôle interne va dépendre de l’ensemble des comportements au
sein de l’entité concernée, du degré de sensibilisation de la direction, gouvernement
d’entreprise inclus dont les éléments essentiels sont les suivants :
- La philosophie et le style de direction ;
- La fonction du conseil d’administration et de ses comités ;
- La structure de l’entité et les méthodes de délégation de pouvoir et de responsabilités ;
- Le système de contrôle de la direction comprenant la fonction d’audit interne, les
politiques et les procédures relatives au personnel ainsi que la répartition des tâches.
Dans les grandes entreprises, le contrôle interne est confié à un service particulier, or
dans les entreprises de taille moyenne, cette fonction est directement entre les mains du chef
d’entreprise. Et ce système ne permet pas de recruter suffisamment le personnel parce que
Rédigé et présenté par ASSONFACK CORINE NADIA
Page 13 of 56
CONTRIBUTION A L’AMELIORATION DU CONTROLE INTERNE DANS UNE IPES : CAS DE
SIGMEN

pour la plupart du temps, c’est le chef qui est signataire du compte et il croit que cela suffit.
Voici quelques cas pratiques qui peuvent illustrer nos propos :
- Dans une entreprise, le comptable passe les commandes de fournitures de bureau, il les
réceptionne, c’est aussi lui qui ouvre le courrier (factures, en particulier) ; il garde ce
qui le concerne et transmet le reste au directeur ;
C’est encore lui qui effectue l’enregistrement des fournitures ; prépare les règlements.
En l’absence du contrôle interne, ce comptable pourrait facilement commettre des fraudes et
des détournements de fonds comme :
- Ajouter ses propres besoins personnels ;
- Enregistrer la facture et son double dans deux comptes séparés et faire un règlement à
son ordre ;
- Créer des besoins non importants pour faire sortir de l’argent ;
- Surfacturer tous les achats ;
- Créer des prestataires et fournisseurs fictifs.

Donc pour éviter ces dysfonctionnements, l’ouverture des courriers devrait être
confiée à une secrétaire, la passation de la commande devrait être effectuée par une personne
différente de celle qui doit réceptionner, transmettre aux concernés et enregistrer. Le contrôle
interne doit être rigoureux dans une entreprise quelque soit sa forme.

Rédigé et présenté par ASSONFACK CORINE NADIA


Page 14 of 56
CONTRIBUTION A L’AMELIORATION DU CONTROLE INTERNE DANS UNE IPES : CAS DE
SIGMEN

CHAPITRE II :
CADRE THEORIQUE ET PRATIQUE
DU CONTROLE INTERNE A SIGMEN

Le contrôle interne est un dispositif de l’organisation de l’entreprise défini et mis en


œuvre. Il comprend un ensemble de moyens de comportement, de procédures et d’actions
adaptés aux caractéristiques propres de chaque entité. Si une organisation doit être mise en
place et des procédures doivent être initiés, il est nécessaire que cette organisation et ces
procédures permettent à la comptabilité de fournir des informations fiables. Le contrôle
interne est l’un des moyens d’atteindre cette fiabilité et ne saurait être abordée en dehors d’un
plan bien organisé.
Le contrôle interne est une partie importante et est de la responsabilité de l’entreprise.
Dans ce chapitre, nous nous attèlerons à montrer ce que c’est que le contrôle interne c'est-à-
dire les éléments qui le caractérisent et montrer son efficacité. Ce chapitre comportera deux
grandes sections la première nous présentera le cadre théorique du contrôle interne ; dans la
deuxième partie, nous verrons la pratique du contrôle interne à SIGMEN.

SECTION 1 :CADRE THEORIQUE DU CONTROLE INTERNE


Le contrôle interne n’est pas seulement une simple vérification mais aussi la volonté
de maîtrise de sa propre conduite ou celle de l’organisation.

I – LA NOTION DE CONTROLE INTERNE ET SA DEFINITION


a) le contrôle interne et les notions voisines
Le contrôle a pour vocation de vérifier si tous les efforts déployés concourent à la
réalisation des objectifs.

Rédigé et présenté par ASSONFACK CORINE NADIA


Page 15 of 56
CONTRIBUTION A L’AMELIORATION DU CONTROLE INTERNE DANS UNE IPES : CAS DE
SIGMEN

- Le contrôle interne
Qui est « l’ensemble des politiques et procédures mises en œuvre par la direction
d’une entité afin d’assurer dans la mesure du possible la gestion efficace et rigoureuse de ses
activités » va être présenté dans ce rapport.

- Le contrôle de gestion
Qui est l’étude, la préparation et la coordination des décisions de gestion pour
s’assurer que les ressources de l’entreprise sont acquises et utilisées de manière efficace et
efficiente afin d’atteindre les objectifs fixés ; c’est le contrôle de ce qui est par rapport à ce
qui doit être dans tous les domaines de l’entreprise.

- L’audit interne
Qui est l’examen professionnel d’une information en vue d’exprimer sur celle-ci une
opinion responsable et indépendante, par référence à un critère de qualité, cette opinion qui
doit accroitre l’utilité de l’information.
Le contrôle consiste en quelques sortes à :
 Vérifier si tout est conforme aux ordres et aux principes ;
 Surveiller d’une façon permanente le déroulement des opérations ;
 Evaluer les écarts et les réalisations par rapport aux objectifs ;
 Maîtriser par des mesures de corrections les différents processus de gestion.

b) Définition du contrôle interne


Il y a une pléthore de définitions en ce qui concerne le contrôle interne, mais l’accord
se fait sur l’essentiel.
- Selon le contexte français
Les auditeurs externes, commissaires aux comptes, experts comptables ont été les
premiers en France à développer et à approfondir la notion de contrôle interne ; ceci pour
atteindre les objectifs assignés à leurs fonctions : certifier la régularité, la sincérité et l’image
fidèle des comptes. Principalement le contrôle interne revêt la vérification que l’on trouve par
exemple dans la notion de contrôle des connaissances, contrôle des papiers, contrôle qualité.

- Selon le contexte anglo-saxon


La réflexion théorique et la modélisation ont été très développées dans les pays anglo-
saxons. Il existe donc une littérature très abondante en anglais sur le contrôle interne. Le
Rédigé et présenté par ASSONFACK CORINE NADIA
Page 16 of 56
CONTRIBUTION A L’AMELIORATION DU CONTROLE INTERNE DANS UNE IPES : CAS DE
SIGMEN

« contrôle » signifie maîtrise que l’on retrouve dans « contrôler la situation », « contrôler son
véhicule », contrôle des coûts, contrôle de gestion. Nous pouvons avoir de ces explications
plusieurs définitions du contrôle interne à savoir :

 Selon l’Ordre des Experts Comptables Français (OECF,1977) : « c’est


l’ensemble des sécurités contribuant à la maîtrise de l’entreprise ». Il a pour
but d’assurer la protection, la sauvegarde du patrimoine et la qualité de
l’information, l’application des instructions de la direction pour favoriser
l’amélioration des performances.
 Selon le conseil national des commissaires aux comptes (CNCC,1987) : « il est
un ensemble de mesures de contrôle comptable et autre que la direction définit,
applique et surveille afin d’assurer la protection du patrimoine, la régularité et
la sincérité des enregistrements comptables et des comptes annuels qui en
résultent, la conduite ordonnée et efficace des opérations de l’entreprise ; la
conformité des décisions avec la politique de la direction ».
 Selon Committee Of Sponsoring Organizations (COSO 1, 1992) le contrôle
interne est : « un processus mis en œuvre par les mandataires sociaux et
dirigeants et par le personnel d’une organisation destinée à fournir une
assurance raisonnable quant à la réalisation des objectifs ».

II – OBJECTIF DU CONTROLE INTERNE


Il est de la responsabilité d’une entreprise d’assurer sa protection vis-à-vis de son
environnement et également vis-à-vis des personnes qui la composent.
Ainsi le contrôle interne vise deux objectifs majeurs d’une part la recherche de la
fiabilité de l’information comptable et financière et d’autre part, la recherche de la protection
du patrimoine de l’entreprise.

a) Fiabilité de l’information comptable et financière


Le contrôle interne proprement dit concerne l’ensemble des fonctions de l’entreprise et
s’étend bien au-delà des domaines directement liés au système comptable, c’est à dire bien au-
delà des seules procédures comptables.

Rédigé et présenté par ASSONFACK CORINE NADIA


Page 17 of 56
CONTRIBUTION A L’AMELIORATION DU CONTROLE INTERNE DANS UNE IPES : CAS DE
SIGMEN

Le contrôle interne comptable et financier assure la convergence de toutes les données


de base chiffrées conduisant à présenter des états reflétant une image fidèle du patrimoine, de
la situation financière et du résultat de l’entité à la date de clôture.
Cet objectif est souvent très privilégié car il met l’accent sur l’organisation des
fonctions comptables et financières et sur la capacité de l’entreprise à enregistrer fidèlement
ses opérations et les restituer sous forme d’état de synthèse.
b) La sauvegarde du patrimoine
Le contrôle interne est considéré comme une véritable opportunité pour l’entreprise
car il permet de faire progresser la maîtrise de son risque et de son activité grâce à
l’optimisation et l’accélération des flux au sein de celle-ci et pour une meilleure collaboration
entre service. La sauvegarde du patrimoine sert également d’éviter les erreurs involontaires,
les fraudes, les gaspillages, les dépenses inutiles, les factures payées plusieurs fois, les
bordereaux bancaires déjà enregistrés ainsi que les pertes de justificatifs.
Ces deux objectifs peuvent être découpés en plusieurs :
- Optimisation des opérations
Le processus du contrôle interne permet d’identifier des insuffisances dans
l’organisation et dans l’exécution des différentes activités de l’entreprise. Ainsi, l’analyse du
processus met en évidence les tâches non effectuées, les activités effectuées par des personnes
ne disposant pas de la compétence ou des informations nécessaires à l’accomplissement
correct de ces tâches.

- Maîtrise des activités


La majorité des objectifs du contrôle interne converge vers la maîtrise des activités de
l’entreprise et le pilotage efficace de l’organisation. Ainsi, le contrôle interne institué dans une
culture d’auto-contrôle à savoir la vérification par chaque collaborateur de la qualité et de la
conformité de son travail.

- La sécurité des actifs


Un bon système de contrôle interne doit viser à préserver le patrimoine de l’entreprise.
En effet, il s’agit non seulement de protéger les actifs immobiliers de toute nature, les stocks,
les actifs immatériels mais également les hommes qui en constituent l’élément le plus
précieux, l’image de l’entreprise, la technologie et les informations confidentielles.

- La qualité des informations

Rédigé et présenté par ASSONFACK CORINE NADIA


Page 18 of 56
CONTRIBUTION A L’AMELIORATION DU CONTROLE INTERNE DANS UNE IPES : CAS DE
SIGMEN

L’image de l’entreprise se reflète dans les informations qu’elle donne à l’extérieur et


qui concernent ses activités et ses performances. Le contrôle interne doit permettre à la chaîne
de fournir des informations fiables et véritables, exactes, exhaustives, pertinentes et
disponibles.

- Le respect des directives


Les directives englobent naturellement les dispositions législatives et réglementaires,
mais ne se limitent pas aux politiques, plans et procédures de l’entreprise. Les dispositifs du
contrôle interne doivent éviter que les audits de conformité ne relèvent des failles ; des
insuffisances dues à l’absence de respect des instructions.

- L’optimisation des ressources


Le contrôleur interne doit se poser de temps à autre la question de savoir si les moyens
dont dispose l’entreprise sont utilisés de façon optimale pour permettre à ses activités de
croitre et de prospérer.
De même pour les salariés, le contrôle interne leur procure un environnement
professionnel sécurisé par des procédures, des descriptions de poste ; l’harmonie de tous ces
éléments permet d’exercer des responsabilités en parfaite connaissance de leur rôle et de leur
positionnement dans l’enchaînement des activités de l’entreprise.

III : ELEMENTS, MOYENS ET PRINCIPES DU CONTROLE INTERNE


Le contrôle interne a pour mission de s’assurer du bon fonctionnement d’une
entreprise ou d’un organisme à la fois dans ses relations avec son environnement et dans ses
relations internes. Il est garant de la sécurité des processus décisionnels de l’entreprise. Cette
fonction particulière est directement rattachée à la direction de l’entreprise.

A – LES ELEMENTS DU CONTROLE INTERNE


Le contrôle interne repose sur :
- Un système d’organisation
Les responsabilités doivent être clairement définies, la séparation des tâches conçues
pour permettre un contrôle réciproque ainsi que la séparation des fonctions qui sera plus ou
moins poussée.

- Un système de preuve

Rédigé et présenté par ASSONFACK CORINE NADIA


Page 19 of 56
CONTRIBUTION A L’AMELIORATION DU CONTROLE INTERNE DANS UNE IPES : CAS DE
SIGMEN

L’organisation de la comptabilité doit permettre de fournir les preuves de la


validité des enregistrements ; le rapprochement, la documentation des contrôles
et le classement des documents respectés.

- Un personnel qualifié
La fiabilité d’un système ne peut pas s’auto contrôler totalement, il sera nécessaire de
prévoir une procédure de supervision qui soit adaptée à la taille de l’entreprise.

B- LES MOYENS ET PRINCIPES DU CONTROLE INTERNE


1) Les moyens
Pour mener à bien un contrôle et surtout pour qu’il soit efficace, le responsable doit
posséder un ensemble d’outils : humains, financiers, techniques et organisationnels.

a) Les moyens humains


Le problème essentiel est souvent celui de la qualité que celui de la quantité. Lorsque
le personnel n’est pas compétant, tout système de contrôle interne est condamné et un bon
nombre d’anomalies que l’on rencontre le plus souvent proviennent d’une formation
insuffisante.

b) Les moyens techniques


Il s’agit aussi bien des techniques industrielles, des techniques de gestion et des
techniques commerciales qui sont autant de choix, de modes d’organisations, de méthodes
d’approches dont il convient d’apprécier l’adéquation, d’élaborer une bonne politique.

c) Les moyens financiers


Les moyens financiers permettent à l’entreprise de savoir s’il y a une adéquation entre
les objectifs, les budgets, les investissements qu’elle souhaite réaliser. La question est de
savoir si toutes les techniques de commercialisation, d’achat et de production concordent avec
les objectifs fixés par l’entreprise.

d) Les moyens organisationnels


Les dispositifs d’organisation se traduisent par la mise en place des éléments
constitutifs. Il s’agit de l’organigramme hiérarchique pour savoir qui commande qui, l’analyse
du poste pour savoir qui fait quoi, le recueil de pouvoir et la latitude de connaître les limites
des pouvoirs de chacun.

Rédigé et présenté par ASSONFACK CORINE NADIA


Page 20 of 56
CONTRIBUTION A L’AMELIORATION DU CONTROLE INTERNE DANS UNE IPES : CAS DE
SIGMEN

2) Principes du contrôle interne


Les principes du contrôle interne ne sont pas en nombre limité ; toutes les entreprises
en utilisent un nombre minimum car le contrôle interne fait parti d’elle et si elle est
correctement gérée, elle doit obligatoirement utiliser un nombre minimum de ces principes
même si elle ne le connaît pas sous le nombre manuel de procédure ; confier la
comptabilisation des encaissements de chèques à un premier employé et confier le
rapprochement bancaire à un deuxième employé est une technique de contrôle interne. Alors,
la mise en place d’un bon contrôle interne repose sur des principes fondamentaux dont voici
quelques-unes :

a) Le principe d'organisation et séparation des fonctions

Il stipule que le manuel de procédures doit permettre de décrire clairement les tâches de
tous les intervenants afin d'éviter les cumuls de fonctions. Ce principe soutient que
l'organisation doit être rationnelle, adaptée et adaptable aux objectifs de l’entreprise,
vérifiable, respecter la séparation des fonctions.
La répartition des tâches relève de la responsabilité des dirigeants. Cette responsabilité
consiste à fixer les objectifs, définir la mission des hommes (organigramme), déterminer le
choix et l'étendue des moyens à mettre en œuvre. La règle de séparation des fonctions a pour
objectif d'éviter que dans l'exercice d'une activité de l'entreprise, un même agent cumule :
- les fonctions de décisions (ou opérationnelles) ;
- les fonctions de détention matérielle des valeurs et des biens ;
- les fonctions d'enregistrement (saisie et traitement de l'information) ;
- la fonction de contrôle
Il est clair qu'un tel cumul favorise les erreurs, les négligences, les fraudes et leur
dissimulation.

b) Principe d’indépendance
Il implique que les objectifs du contrôle interne sont à atteindre indépendamment des
méthodes et des moyens de l’entreprise ; cela suppose que quelque soit les procédures de
conclusion des contrats, de tenue de la comptabilité, d’archivage des informations, les
objectifs de sauvegarde du patrimoine et d’amélioration des performances soient atteints. Il
s'agit de vérifier que le paramétrage des systèmes automatisés de gestion n'élimine pas
Rédigé et présenté par ASSONFACK CORINE NADIA
Page 21 of 56
CONTRIBUTION A L’AMELIORATION DU CONTROLE INTERNE DANS UNE IPES : CAS DE
SIGMEN

certains contrôles comme la suppression d'une écriture passée ou encore le défaut


d'impression possible ou de reconstitution d'information traitée en informatique.

c) Principe d’universalité
Ce principe signifie que le contrôle interne concerne toutes les personnes dans
l’entreprise, en tout temps et en tout lieu. Il s’agit de voir si toutes les personnes se
conforment aux procédures et si les procédures sont respectées en tout lieu et en tout
temps. Par ailleurs la violation du principe d’universalité par un responsable de
service dans certaines entreprises est une nécessité pour assouplir les procédures
rigides dont l’application générait toute l’activité.

d) Le principe d'informations et qualité du personnel 

Les informations doivent être pertinentes, objectives utiles, vérifiables et


communicables, pertinente, autrement dit adaptée à son objet et à son utilisation. Elle
doit être disponible et accessible dans les temps et lieux voulus ; objective, car elle ne
doit en aucun cas être « déformée » dans un but particulier ; communicable, en
d'autres termes, le destinataire doit pouvoir tirer clairement les informations dont il a
besoin à partir des informations reçues ; vérifiable, car il doit être possible d'en
retrouver les sources grâce à des références appropriées permettant de justifier
l'information et de l'authentifier.

Tout système de contrôle interne est sans personnel de qualité, voué à l'échec. La
qualité du personnel comprend la compétence et l'honnêteté ; cependant la fragilité du
facteur humain rend toujours nécessaires des bonnes procédures du contrôle interne.
En effet, l’entreprise doit instaurer une bonne politique de recrutement et une
formation permanente du personnel pour améliorer sa compétence.

e) Principe d’intégrité et d’autocontrôle


L’honnêteté qui est une vertu morale ne peut être améliorée, mais peut être aisément
testée, la meilleure protection repose sur la mobilité du personnel, quelque soit leur rang
hiérarchique, les hommes qui se disent indispensables et de toute confiance sont toujours
exposés aux risques, au fil des ans, d’adapter leur moralité au montant des sommes d’argent

Rédigé et présenté par ASSONFACK CORINE NADIA


Page 22 of 56
CONTRIBUTION A L’AMELIORATION DU CONTROLE INTERNE DANS UNE IPES : CAS DE
SIGMEN

qu’ils gèrent. Il convient de sensibiliser le personnel sur le caractère confidentiel de certaines


informations. Le principe d’autocontrôle quant à lui stipule que les procédures mises en place
doivent permettre le fonctionnement de ce système ; la distinction des fonctions de
l’entreprise est fondamentale sur le plan du contrôle interne, car une séparation des taches
permet de réaliser un autocontrôle efficace.

f) Le principe de permanence

La mise en place de l'organisation de l'entreprise et de son système de régulation (contrôle


interne) suppose une certaine pérennité de ses systèmes. Il est évident que cette pérennité
repose nécessairement sur celle de l'exploitation.

précédent sommaire suivant

C’est un principe difficile à respecter dans une petite entreprise. Mais cette réalité est
sans conséquence sur la sauvegarde du patrimoine lorsque le gérant est la seule personne qui
dispose de la signature sociale, car il est en même de tout vérifier surtout dans le domaine
financier. Ce problème ne se pose pas lorsque l’entreprise ayant grandi, il y existe des
délégations de pouvoir dont, en particulier, les délégations de signatures sociales. Il devient
donc nécessaire de séparer les trois fonctions fondamentales de l’entreprise à savoir : fonction
de décision, fonction de détention de valeurs monétaires ou de biens physiques et la fonction
de comptabilisation.

 La fonction de décision, d’autorisation, d’approbation


Elle est principalement celle qui conduit à engager l’entreprise vis-à-vis des tiers :
acheter, vendre, investir, embaucher. A celle-ci s’est liée la fonction d’autorisation (pouvoir
d’approbation quand la réalisation de la décision est déléguée à un subalterne ; elle conduit à
engager l’entreprise et suit une certaine procédure directe dans le manuel et permet ainsi
d’éliminer les risques.

 La fonction de détention
Elle est exercée par toute personne qui manipule de l’argent liquide, des chèques,
traités, ou qui de manière générale a sa signature autorisée auprès d’une banque pour payer les
salaires, acheter des titres en bourse ou signer des titres de paiement. La fonction de détention

Rédigé et présenté par ASSONFACK CORINE NADIA


Page 23 of 56
CONTRIBUTION A L’AMELIORATION DU CONTROLE INTERNE DANS UNE IPES : CAS DE
SIGMEN

des biens physiques est principalement exercée par les magasiniers et c’est celle qui est la plus
exposée à la fraude.

 La fonction de comptabilisation
Elle était autrefois exercée par des comptables. Aujourd’hui, la fonction de
comptabilisation est également exercée par toute personne qui peut entrer des informations
liées au circuit comptable. Néanmoins cette fonction comporte des contrôles, doit respecter la
séparation entre les tâches de comptabilisation et celle de trésorerie.

 Le principe de la bonne information


L’information qui circule dans le circuit du contrôle interne doit être pertinente, utile,
objective, communicable, vérifiable et doit pouvoir être directement reçue par les dirigeants
sans avoir été préalablement filtrée.

 Pertinence
La pertinence de l’information suppose qu’elle est adaptée à son objet et à son
utilisation, elle doit être disponible et accessible dans le temps et lieu voulus. Plus
l’information devient complexe, c'est-à-dire faisant la synthèse de plusieurs informations
primaires, plus la pertinence est un objectif difficile à atteindre.

 Objectivité
L’information ne doit pas être déformée volontairement dans un but précis. Ce
principe renvoie à un domaine bien connu des experts en communication de groupe, à savoir
la déformation volontaire de l’information, ou encore sa rétention, dans un but de
manipulation.

 Communicabilité
Une information communicable est celle qui permet de tirer clairement sans ambigüité
les renseignements dont on a besoin, elle doit être explicite et révéler les faits significatifs en
fonction des besoins est utilisateur.

 Vérifiabilité
Une information est vérifiable lorsqu’on peut retrouver comment elle a été obtenue ;
pourvoir vérifier une information implique l’existence des règles d’enregistrements et de

Rédigé et présenté par ASSONFACK CORINE NADIA


Page 24 of 56
CONTRIBUTION A L’AMELIORATION DU CONTROLE INTERNE DANS UNE IPES : CAS DE
SIGMEN

classement méthodique, elle implique également une numérotation des pièces comptables et
un archivage approprié.

C - PROCEDURE, OBSTACLES ET LIMITES DU CONTROLE INTERNE

I – PROCEDURE DU CONTROLE INTERNE


Le contrôle interne est un ensemble de principes et de procédures liés à l’organisation
du système comptable permettant d’assurer la sauvegarde du patrimoine de l’entreprise en
prévenant ou détectant les erreurs et les fraudes afin d’assurer la fiabilité de l’information
financière fournie.
1) Respect des procédures
Le contrôle interne doit respecter les procédures bien spécifiques afin d’atteindre les
objectifs fixés. Il s’agit notamment de la comparaison des données internes avec les sources
externes d’information (le relevé des factures et les comptes d’un des fournisseurs), de la
tenue régulière d’une comptabilité respectant les règles juridiques et comptables, de
l’établissement et l’approbation des états de rapprochement bancaire, le contrôle des pièces
comptables justificatives, l’inventaire physique des immobilisations et des stocks.
Le rapprochement de contrôle interne est un document écrit et informatisé qui est
transmis à la direction. Il est mis à la disposition de toute personne qui exprime et justifie le
besoin de le consulter. Le vocabulaire utilisé dans le rapport sur le contrôle interne doit être
simplement claire et accessible à toute personne. Le contrôle interne doit faire l’objet
régulièrement d’une mise à jour si l’entreprise évolue constamment.

Les procédures comprennent généralement les éléments suivants :


*L’établissement, la revue et l’approbation des rapprochements de comptes ;
*Le contrôle des applications et de l’environnement informatique (contrôle sur les
modifications de logiciels, l’accès aux fichiers de données) ;
*La régularité dans la tenue d’une comptabilité ;
*L’approbation et le contrôle des pièces justificatives ;
*La comparaison des données internes avec des sources externes d’information ;
*L’inventaire physique des actifs (immobilisation, stocks, etc…) et la comparaison
avec les données de la comptabilité ;
*La restriction de l’accès physique aux actifs et aux documents ;

Rédigé et présenté par ASSONFACK CORINE NADIA


Page 25 of 56
CONTRIBUTION A L’AMELIORATION DU CONTROLE INTERNE DANS UNE IPES : CAS DE
SIGMEN

*La comparaison des réalisations avec les données budgétaires afin d’analyser les
écarts et d’apporter des actions correctives.

e) Cas pratique
Un service de contrôle interne souhaite vérifier que la procédure « achat » est
suffisamment fiable et décide d’en faire le diagramme. Une note en décrit la procédure dont
voici un extrait :
Le service production établit une demande d’achat qui est transmise au service achat.
Celui-ci rédige le bon de commande et après réception des fournitures, contrôle le bon de
livraison et la facture et délivre le bon de commande et après réception des fournitures,
contrôle le bon de livraison et la facture et délivre le bon à payer. Le service courrier assure
les envois et la réception du courrier, la comptabilité fournisseur enregistre les factures et
prépare les règlements.
Les documents internes sont préparés grâce à un logiciel intégré ; un chainage
automatique permet de passer de la demande d’achat, au bon de commande, à l’entrée en
stocks et à la comptabilisation de l’achat qui n’est validé qu’après réception de la facture
originale avec la mention du bon à payer.

Liste des documents :


BE : Besoins
BC : Bon de commande
BL : Bon de livraison
FF : Facture fournisseur
EJ : Etat de la journée
BV : Bordereau de versement

Liste des tâches


1) Emission du besoin
2) Autorisation de la demande ;
3) Etablissement du bon de commande ;
4) Validation de la commande ;
5) Envoi du bon de commande ou appel des fournisseurs
6) Réception du bon de livraison

Rédigé et présenté par ASSONFACK CORINE NADIA


Page 26 of 56
CONTRIBUTION A L’AMELIORATION DU CONTROLE INTERNE DANS UNE IPES : CAS DE
SIGMEN

7) Contrôle des fournisseurs / du bon de livraison ;


8) Saisie de l’entrée en stock
9) Saisie de l’achat en comptabilité ;
10) Réception de la facture fournisseur
11) Contrôle de la facture fournisseur ;
12) Apposition du bon à payer ;
13) Validation de la saisie comptable ;
14) Classement des pièces comptables.

Tableau d’illustration qui permet de constater s’il existe des manquements.


Tâche Production Achat Direction Courrier Comptabilité Stock
1 Emet BE
2 Validation
BE
3 Emet BC
4 Validation
BC
5 Envoi BC
6 Réception
BL
7 BC = BL ?
8 Saisie Validation
stock
9 Saisie achat
10 Réception
FF
11 FF = BL
12 Bon à
payer
13 Validation
Source : notre propre conception

2) Les modélisations du contrôle interne


La répartition des tâches entre les différents services et entre les différentes personnes
d’un même service doit être clairement décrite et documentée. Ces procédures sont en
générale regroupées dans un manuel à usage des personnes concernées. La rédaction des
Rédigé et présenté par ASSONFACK CORINE NADIA
Page 27 of 56
CONTRIBUTION A L’AMELIORATION DU CONTROLE INTERNE DANS UNE IPES : CAS DE
SIGMEN

procédures et les diagrammes de circulation doivent permettre à un salarié extérieur au


service, par exemple, de remplacer un salarié malade et d’effectuer toutes les tâches qui
incombaient à cette personne absente.
Le diagramme de circularisation permet de visualiser comment les informations sont
transmises d’un service à un autre et où elles sont traitées, stockées. Le diagramme peut
accompagner des notes de procédures, faciliter l’analyse d’une organisation et mettre en
évidence ses insuffisances.

a) Le référentiel coso
Il n’existe pas au Cameroun de référenciation en matière de « contrôle interne ».
Aussi, la majorité des sociétés camerounaises ont leur propre dispositif de contrôle interne
sans recourir à un référentiel (modèle quelconque).
Le référentiel le plus répandu, intitulé internal control Intergrated framework, est celui
publié en 1992 et plus connu sous l’appellation de coso car il a été élaboré par un groupe de
travail dénommé « committee of sponsoring organizations of the treadway commission ».
Pour apporter une réponse à certains scandales financiers aux Etats-Unis, la loi
sorbones-Oxliy act (sox) adopté le 30 Juillet 2002 a renforcé la responsabilité des entreprises
en matière de contrôle interne.
L’article 404 de cette loi exige en effet que, la direction générale (CEO) et la direction
financière (CFO) engagent leur responsabilité sur l’établissement d’une structure de contrôle
interne comptable et financier et qu’elle évalue annuellement son efficacité au regard d’un
modèle de contrôle interne reconnu. Le coso est retenu comme un référentiel possible.
La Sécurities and Exchange Commission (SEC) et le Public Company Accounting
oversight Board (PCAOB) ont fortement recommandé aux entreprises américaines et
étrangères cotées à New York d’adopter le coso comme référentiel de contrôle interne.
Le coso considère une pyramide de 5 composantes du contrôle interne :
 L’environnement de contrôle : c'est-à-dire le milieu dans lequel s’accomplissent les tâches
et s’assurent les responsabilités, où se manifestent les qualités et compétences
individuelles, l’intégrité, l’éthique ; il constitue le socle de toute l’organisation sur laquelle
reposent les autres éléments ;
 L’évaluation des risques : selon PIGE 2007, « la pertinence d’un contrôle se mesure au
degré de détection ou de couverture du risque d’erreur pour lequel il est défini » ce qui
conduit à la notion de cartographie des risques avec en amont et en aval la mesure des
risques, leur recensement et la notion de maîtrise pour chacun.
Rédigé et présenté par ASSONFACK CORINE NADIA
Page 28 of 56
CONTRIBUTION A L’AMELIORATION DU CONTROLE INTERNE DANS UNE IPES : CAS DE
SIGMEN

 Les activités de contrôle : c'est-à-dire les dispositifs spécifiques de chaque activité avec
prise en compte de la séparation des tâches, de la sécurité des opérations et des actifs, des
performances permettant à chacun de gérer ses activités dans le respect des objectifs
généraux du contrôle interne.
 L’information et la communication : dans leurs contextes d’exigences en matière de
transparence, de sélectivité, de fiabilité et d’efficacité. L’information doit être pertinente,
précise, exacte, en temps voulu et diffusée au bon destinataire.
 Le pilotage : où se situent le contrôle de fonctionnement et l’évaluation périodique dont
les dirigeants (management) doivent être les maîtres d’œuvre. Le système de pilotage
permet de valider que le contrôle interne est efficace ; il doit intégrer le traitement des
faiblesses de contrôle interne détectées dans le but de renforcer l’atteinte des objectifs.

Pilotage

Information et communication

Activités de ce contrôle

Evaluation des risques

Environnement

b) Le référentiel COBIT
Le COBIT (control objectives for information and related technology), conçu pour
prendre en charge la gestion des risques liés au domaine informatique, ajoute aux objectifs du

Rédigé et présenté par ASSONFACK CORINE NADIA


Page 29 of 56
CONTRIBUTION A L’AMELIORATION DU CONTROLE INTERNE DANS UNE IPES : CAS DE
SIGMEN

coso des impératives de qualité et de confidentialité. La mise en place d’un contrôle interne
adapté et efficient est de la responsabilité de l’entreprise. Le commissaire aux comptes, dans
le cadre de sa mission, doit évaluer le contrôle interne, en identifier les faiblesses dans le but
d’orienter ses travaux. Certaines entreprises pouvaient avoir tendance à se décharger d’une
partie de leur responsabilité sur le commissaire aux comptes dans ce domaine.

II – OBSTACLES ET LIMITES DU CONTROLE INTERNE


 Les obstacles du contrôle interne
Le contrôle interne bien qu’il soit un moyen efficace de la sauvegarde du patrimoine
de l’entreprise et de la protection des uns et des autres face à certains dégâts, connaît des
obstacles pour son application dans plusieurs entreprises par le simple fait que :
 Le comportement de certains dirigeants qui pensent avoir la maîtrise sur leur
activité et qu’ils peuvent en assurer le contrôle ce qui amène souvent certains
dirigeants à agir dans des domaines de l’entreprise où ils ne devraient pas
intervenir ou alors d’être absents quand il faut être présent et peut bafouer
l’autorité d’un chef hiérarchique.
 Les problèmes humains tel que la résistance au changement : dans plusieurs de
nos entreprises, le changement est très difficile surtout lorsqu’un dirigeant ou
un employé sait qu’il a toujours eu une manière de faire les choses et que cela
a toujours marché ; parfois le temps de faire comprendre aux composantes de
l’entreprise que la stratégie utilisée n’est pas le meilleur conduit à une
démotivation et on se retrouve contraint de revenir à l’ancien système.
 Le sens répressif que les hommes donnent au mot « contrôle » : dans la société
les agents ont toujours cru que le contrôle est synonyme d’humiliation c'est-à-
dire une manière de surveiller et de corriger un travail mal fait ce qui fait naitre
la méfiance de la part de ceux-ci.

 Limites du contrôle interne


Tout système de contrôle interne a des limites naturelles. Ne lui sont étrangers ni la
dimension humaine du dispositif, ni les arbitrages intervenus pour concilier au mieux le
niveau de sécurité souhaitable avec le degré de souplesse à ménager conserver au dispositif
une fluidité et une réactivité opérationnelle. Le centralisme bureaucratique fait partie des
modèles dont une conception efficace et pragmatique du contrôle interne évite de s’inspirer.

Rédigé et présenté par ASSONFACK CORINE NADIA


Page 30 of 56
CONTRIBUTION A L’AMELIORATION DU CONTROLE INTERNE DANS UNE IPES : CAS DE
SIGMEN

Au titre des limites naturelles du contrôle interne, les plus classiques sont :
 Le coût d’un contrôle interne ne doit pas excéder les avantages escomptés du
dispositif.
 Les risques ne sont jamais mis sous contrôle dans leur intégralité ;
 Le contrôle interne ne prévient pas des évolutions externes à l’organisation ;
 La plupart des opérations internes de vérification concernent les opérations répétitives
et familières et non les opérations non récurrentes, peu habituelles et peu fréquentes.
 Le facteur humain (négligence, discrétion, erreurs de jugement, mauvaise
compréhension des instructions) ;
 L’abus éventuel par une personne de ses prérogatives pour ne pas se soumettre au
dispositif ;
 L’inadaptation des procédures à la situation, la non application des procédures.
Après analyse de ce chapitre dont il était question pour nous de montrer la place du
contrôle interne dans l’entreprise, sa procédure, ses obstacles et ses limites, nous comprenons
comment le service comptable collecte les informations qu’il doit traiter, comment il identifie
tous les documents en entrée et en sortie, leur provenance et leur destination. Ensuite nous
avons vu comment les procédures doivent être applicables au traitement de ces informations,
cette compréhension du fonctionnement de l’entité lui permet d’organiser sa mission c'est-à-
dire définir les documents à contrôler, les techniques à utiliser, les opérations à contrôler de
façon approfondie (faiblesse du contrôle interne) et celles qui nécessitent moins d’attention
(contrôle interne efficient).

Au terme de ce chapitre dont l’objectif était pour nous de montrer les éléments
caractéristiques d’un contrôle interne efficace dans une structure, nous constatons que dans
une certaine mesure, un service de contrôle interne peut être comparé à un service de contrôle
de gestion. Le service de contrôle de gestion a pour fonction et finalité de s’assurer que les
objectifs en matière de coût, de production, de qualité de cette production, du respect des
délais, sont bien atteints. Il a à sa disposition des outils de suivi et contrôle de l’activité
(tableau de bord). Le service de contrôle interne a également pour fonction de s’assurer que
les objectifs sont bien atteints. Il s’intéressera aux modalités de fonctionnement de
l’entreprise ; respect des délégations des pouvoirs (qui peut signer des contrats, qui peut
engager des dépenses, jusqu’à quel montant), limitation des accès à certaines zones (lieu de

Rédigé et présenté par ASSONFACK CORINE NADIA


Page 31 of 56
CONTRIBUTION A L’AMELIORATION DU CONTROLE INTERNE DANS UNE IPES : CAS DE
SIGMEN

stockage, service du personnel où sont conservées des données confidentielles) ou à certaines


informations (montant des rémunérations, nom de certains fournisseurs) etc…
Ce service a la responsabilité de concevoir le manuel des procédures avec les
différents services concernés, de le rédiger, de s’assurer de son application et de son
évolution.

SECTION 2 : PRATIQUE DU CONTROLE INTERNE A SIGMEN

Le système de contrôle interne est l’ensemble de mesures mises en place dans


l’entreprise afin d’assurer la sauvegarde de son patrimoine, la fiabilité des informations
financières, la conduite efficace et ordonnée de ses opérations, et puisque le contrôle interne
n’est qu’un système et par conséquent il ne peut être crée dans l’institution un service de
contrôle interne mais plutôt un service d’audit interne qui sera chargé de veiller à l’application
des règles de contrôle interne définis par la direction et de l’évaluer de temps à autre pour
détecter les failles et prendre des mesures de corrections. Il faut noter que SIGMEN ne
possède pas encore un service d’audit interne pouvant évaluer le système de contrôle interne
existant.
Dans ce chapitre nous allons dans un premier temps parler des techniques
d’appréciation du contrôle interne que nous avons utilisé, puis présenter quelques procédures
existantes dans l’activité de SIGMEN, utiliser ces techniques pour les évaluer et donner une
proposition pour l’amélioration du système.

A- TECHNIQUES D’APPRECIATION DU SYSTEME DE CONTROLE


INTERNE

Apprécier un système de contrôle interne revient à vérifier sa conception et son


fonctionnement. Pour ce faire il faut prendre connaissance des procédés mis en place dans
l’entreprise, vérifier leur bon fonctionnement, évaluer la bonne ou mauvaise qualité du
contrôle interne. Il existe deux principales techniques d’appréciation d’un système de contrôle
interne : le diagramme de circulation ou flowchart et le questionnaire de contrôle interne.

I - LE DIAGRAMME DE CIRCULATION ET LE QUESTIONNAIRE DU


CONTROLE INTERNE

Rédigé et présenté par ASSONFACK CORINE NADIA


Page 32 of 56
CONTRIBUTION A L’AMELIORATION DU CONTROLE INTERNE DANS UNE IPES : CAS DE
SIGMEN

a. Le diagramme de circulation
Encore appelé flow chart ou graphique d’acheminement, le diagramme de circulation
est la représentation d’une suite d’opérations dans laquelle les différents documents, poste de
responsabilité et de traitements sont représentés. Cette représentation est faite à l’aide des
symboles réunis les uns aux autres suivant l’organisation administrative de l’entreprise. Elle
permet de ressortir la circulation des documents entre les différentes fonctions et centre de
responsabilité, d’indiquer leur origine et leur destination, donc de donner une vision complète
du cheminement des informations et de leurs supports.
Le fowchart peut être établi pour chaque procédure existant car il permet de visualiser
les différentes opérations s’intégrant dans la circulation ainsi que la séparation des tâches dans
l’entreprise.

b. Le questionnaire du contrôle interne


La seule lecture des diagrammes peut permettre à un professionnel averti d’évaluer les
forces et les faiblesses du système ; il est souvent utile pour bien affiner cette évaluation
d’utiliser les outils appropriés parmi lesquels le questionnaire de contrôle interne.
Ce questionnaire permet d’exposer clairement les faiblesses du contrôle interne. En effet c’est
un ensemble de questions posées sur une procédure quelconque de l’entreprise, et qui permet
de vérifier son bon fonctionnement.

II - APPLICATION DU CONTROLE INTERNE A SIGMEN


Pendant notre séjour à SIGMEN nous avons eu l’occasion de passer dans tous les
services c’est- à -dire au service financier, à la comptabilité, à la caisse et au bureau des
affaires académiques donc il est question pour nous de présenter les procédures du cycle
d’activité de l’entreprise de façon analytique et à travers les graphiques (flow chart).

1) La procédure d’achat et le traitement des produits 


a) Description de la procédure
Les opérations d’achat à SIGMEN sont centrées au service comptable et financier.
Lorsqu’un département institut éprouve un besoin, il établit un bon besoin (voir annexe)

Classement définitif
Voici quelques symboles pouvant être utilisés pour cette représentation

Classement provisoire
Rédigé et présenté par ASSONFACK CORINE NADIA
Page 33 of 56

Traitement
CONTRIBUTION A L’AMELIORATION DU CONTROLE INTERNE DANS UNE IPES : CAS DE
SIGMEN

Non oui

Circulation physique d’un document

Circulation d’information

Sortie du circuit

Document crée hors de l’entreprise

Création du document

Point de départ d’un circuit

Journal
Fin d’une phase

Et le dépose au Secrétariat de la direction de SIGMEN ; ce besoin est ensuite acheminé


au service financier qui effectue une première analyse en choisissant les besoins pressants

Rédigé et présenté par ASSONFACK CORINE NADIA


Page 34 of 56
CONTRIBUTION A L’AMELIORATION DU CONTROLE INTERNE DANS UNE IPES : CAS DE
SIGMEN

prioritaire du jour pour le présenter au Directeur ; celui- ci à son tour valide ce qu’il trouve
important pour la bonne marche de l’institution et signe un chèque global pour toutes les
opérations ; qui est remis à une personne du service disponible pour aller toucher les fonds.
Après avoir reçu les fonds, le gestionnaire des stocks se charge de passer commande auprès
des fournisseurs concernés. Lors de la livraison des produits c’est le gestionnaire qui les reçoit
avec sa fiche de réception (voir annexe). Le gestionnaire est également chargé d’acheminer
les demandes à chaque service. Après ceci, les factures sont retournées chez le financier pour
vérification de la conformité au service comptable pour enregistrement et classement.

b) Grille de séparation des fonctions


L’objectif est de voir si la séparation des tâches de la fonction d’achat et de traitement
des produits est suffisante.

Séparation des fonctions


Personnes concernées
Fonction Directeur Financier Comptable Gestionnaire Service
des stocks destinataire
Besoin X
Demandeur d’achat (signature
chèque) X
Conclusion des contrats avec
les fournisseurs (passation
demandée) x
Réception des commandes
Contrôle de la qualité du
produit
Vérification (quantités
commandées et quantités
reçues) x
Enregistrement et classement X

Source : Notre propre conception


- Flowchart de la procédure d’achat

Fournisseur Directeur Financier Comptable Magasin Services Secrétariat

Rédigé et présenté par ASSONFACK CORINE NADIA


Page 35 of 56
CONTRIBUTION A L’AMELIORATION DU CONTROLE INTERNE DANS UNE IPES : CAS DE
SIGMEN

Source : notre propre conception

2) Procédure de prospection et d’inscription


La prospection de l’institut concerne le service de la communication qui est cependant
soutenu par tout le personnel administratif.

a) Description de la procédure de prospection et d’inscription


Au début de chaque année, il est organisé par l’institut une journée d’orientation qui
permet d’attirer les étudiants en donnant des bourses Scolaires par le biais des partenaires de
l’institut. Egalement, les personnes désirant intervenir dans la prospection établissent des
documents appelés Proposition de la prospection à un endroit précis. Il dépose au secrétariat
pour être transmis au Directeur qui après analyse, valide ou pas. Lorsqu’il est validé, des
fonds sont bloqués pour cela, il peut s’agir d’une prospection dans les Lycées et collèges.
L’inscription commence au service des affaires académiques qui se charge d’écouter les
étudiants, de les aider dans le choix de leurs filières, et lorsque ceci est fait, on lui remet un
quitus d’inscription qui comporte tous les renseignements sur sa filière et permet le contrôle
des effectifs à ce niveau ; Une fois le quitus remis, l’étudiant doit aller verser les sommes dont
il dispose au service financier qui fera un reçu afin de le faire entrer dans le système.

Rédigé et présenté par ASSONFACK CORINE NADIA


Page 36 of 56
CONTRIBUTION A L’AMELIORATION DU CONTROLE INTERNE DANS UNE IPES : CAS DE
SIGMEN

Et après la validation, il est remis à l’étudiant un reçu pour preuve de son paiement.
Donc à la fin de la journée la caisse tire les états de la journée pour présenter la liste des
étudiants qui ont payés ce jour et le montant du paiement pour envoyer chez le financier qui
essaye à son tour de contrôler si les montants des bordereaux bancaires correspondent au
montant inscrit sur l’état. Après cela il est envoyé chez le comptable pour le rapprochement
bancaire et le classement et peut être repris seulement quand un étudiant a des problèmes.
b) Gille de séparation des fonctions
Le but ici est de savoir si le contrôle est effectif
Personnes concernées
Directeu Communicatio Scolarit Caiss Service Comptabilit
Fonction
r n é e financie é
r
Validation de X
la prospection
Recherche des X
étudiants
Orientation X
des étudiants
Validation des X
reçus pour
étudiant
Vérification et X
comparaison
des sommes
encaissées
Enregistremen X
t et classement
Source : Notre propre conception

Flowchart de la procédure d’inscription

Communication Etudiant Scolarité Banque caisse Service comptabilité Directeur


financier

Rédigé et présenté par ASSONFACK CORINE NADIA


Page 37 of 56
CONTRIBUTION A L’AMELIORATION DU CONTROLE INTERNE DANS UNE IPES : CAS DE
SIGMEN

3) Procédure de la paie
SIGMEN est une institution qui comporte en son sein deux types de personnels
(personnel permanent et personnel Vacataire).

a) Description de la procédure de Paie


Pour le personnel permanent, il est installé à l’entrée du Campus de NDOKOTI un
appareil de pointage : c’est-à-dire que chaque matin tout le personnel permanent a l’obligation
d’émarger dès leur arrivée et à la sortie. Pour les autres sites du complexe, il existe des fiches
pour émarger. A la fin du mois la comptable tire l’état et récupère les autres fiches pour sortir
une synthèse sur la situation du personnel en comparent les heures de retard et les heures de
départ tardif. En suite le comptable joint à cette fiche l’état des virements de salaire qui sont
soumis à l’approbation du directeur pour signature et dépôt en banque.
En ce qui concerne les vacataires, leur état est fait par les responsables de l’école qui
les soumet à la directrice des affaires académiques et après vérification et approbation l’envoi
au service de la comptabilité pour établissement des chèques.
b) Grille de la séparation des tâches
Personnes concernées
Fonction Personnel comptabilité Directeur Responsables Banque
des filières
Etat des absences et des X

Rédigé et présenté par ASSONFACK CORINE NADIA


Page 38 of 56
CONTRIBUTION A L’AMELIORATION DU CONTROLE INTERNE DANS UNE IPES : CAS DE
SIGMEN

retards
Présence X
Etat des vacations X
X
Validation des états
Etablissements chèques X
Envoi information
X
des… pour paiement X
personnel permanent
Paiement personnel
X
vacataire
Source : Notre propre conception

-Flowchart

Directeur Comptabilité Responsables Appareil de Banque


des filières pointage Personnel

Oui
Non

Rédigé et présenté par ASSONFACK CORINE NADIA


Page 39 of 56
CONTRIBUTION A L’AMELIORATION DU CONTROLE INTERNE DANS UNE IPES : CAS DE
SIGMEN

C’est ainsi que le contrôle interne qui se fait dans cet établissement connait des
faiblesses et des limites par ces procédures que nous venons de démontrer. L’objectif
principal du contrôle interne étant la sauvegarde du patrimoine de l’entreprise, nous nous
sommes proposés d’apporter notre humble contribution pour son amélioration.

Rédigé et présenté par ASSONFACK CORINE NADIA


Page 40 of 56
CONTRIBUTION A L’AMELIORATION DU CONTROLE INTERNE DANS UNE IPES : CAS DE
SIGMEN

CHAPITRE III :
ANALYSE CRITIQUE DU CONTRÔLE
INTERNE À SIGMEN

Le système de contrôle interne est l’ensemble de mesures mis en place dans


l’entreprise afin de la sauvegarde de son patrimoine, la fiabilité des informations financières,
la conduite efficace et ordonnée de ses opérations, et puisque le contrôle interne n’est qu’un
système et par conséquent il ne peut être crée dans l’institution un service de contrôle interne
mai plutôt un service d’audit interne qui sera chargé de veiller à l’application des règles de
contrôle interne définis par la direction et de l’évaluer de temps à autre pour détecter les
failles et prendre des mesures de corrections. Il faut noter que SIGMEN ne possède pas
encore un service d’audit interne pouvant évaluer le système de contrôle interne existant.
Dans ce chapitre nous allons dans un premier temps parler des techniques
d’appréciation du contrôle interne que nous avons utilisé, puis présenter quelques procédures
existantes dans l’activité de SIGMEN, utiliser ces techniques pour les évaluer et donner une
proposition pour l’amélioration du système.

SECTION 1 : TECHNIQUES D’APPRECIATION D’UN SYSTEME DE CONTROLE


INTERNE

Apprécier un système de contrôle interne revient à vérifier sa conception et son


fonctionnement. Pour ce faire il faut prendre connaissance des procédés mis en place dans
l’entreprise, vérifier leur bon fonctionnement, évaluer la bonne ou mauvaise qualité du
contrôle interne. Il existe deux principales techniques d’appréciation d’un système de contrôle
interne : le diagramme de circulation ou flowchart et le questionnaire de contrôle interne.

Rédigé et présenté par ASSONFACK CORINE NADIA


Page 41 of 56
CONTRIBUTION A L’AMELIORATION DU CONTROLE INTERNE DANS UNE IPES : CAS DE
SIGMEN

I - LE DIAGRAMME DE CIRCULATION ET LE QUESTIONNAIRE DU


CONTROLE INTERNE

c.Le diagramme de circulation


Encore appelé flow chart ou graphique d’acheminement, le diagramme de circulation
est la représentation d’une suite d’opérations dans laquelle les différents documents, poste de
responsabilité et de traitements sont représentés. Cette représentation est faite à l’aide des
symboles réunis les uns aux autres suivant l’organisation administrative de l’entreprise. Elle
permet de ressortir la circulation des documents entre les différentes fonctions et centre de
responsabilité, d’indiquer leur origine et leur destination, donc de donner une vision complète
du cheminement des informations et de leurs supports.
Le fowchart peut être établi pour chaque procédure existant car il permet de visualiser
les différentes opérations s’intégrant dans la circulation ainsi que la séparation des tâches dans
l’entreprise.

d. Le questionnaire du contrôle interne


La seule lecture des diagrammes peut permettre à un professionnel averti d’évaluer les
forces et les faiblesses du système, il est souvent utile pour bien affiner cette évaluation,
d’utiliser les outils appropriés parmi lesquels le questionnaire de contrôle interne.
Ces questionnaires permettent d’exposer clairement les faiblesses du contrôle interne. En effet
c’est un ensemble de question posées sur une procédure quelconque de l’entreprise, et qui
permet de vérifier son bon fonctionnement.

II - APPLICATION DU CONTROLE INTRNE A INSAM


Pendant notre séjour à INSAM nous avons eu l’occasion de passer dans tous les
services du service financier comptable c’est- à -dire au service financier, à la comptabilité, à
la caisse et au service de la gestion du stock donc il est question pour nous de présenter les
procédures du cycle d’activité de l’entreprise de façon analytique et à travers les graphiques
(flow chart).

3) La procédure d’achat et le traitement des produits :


c) Description de la procédure
Les opérations d’achat à INSAM sont centres au service comptable et financier.
Lorsqu’un département institut éprouve un besoin, il établit un bon besoin (voir annexe)
Rédigé et présenté par ASSONFACK CORINE NADIA
Page 42 of 56
CONTRIBUTION A L’AMELIORATION DU CONTROLE INTERNE DANS UNE IPES : CAS DE
SIGMEN

4) Voici quelques symboles pouvant être utilisés pour cette représentation

Classement définitif

Classement provisoire

Traitement

Non oui

Circulation physique d’un document

Circulation d’information

Sortie du circuit

Document crée hors de l’entreprise

Création du document

Point de départ d’un circuit

Journal
Fin d’une phase

Rédigé et présenté par ASSONFACK CORINE NADIA


Page 43 of 56
CONTRIBUTION A L’AMELIORATION DU CONTROLE INTERNE DANS UNE IPES : CAS DE
SIGMEN

Et le dépose au Secrétariat de la direction de INSAM ; ce besoin est en suite acheminé


au service financier qui effectue une première analyse en choisissant les besoins pressant
prioritaire du jour pour le présenter au Directeur ;celui- ci à son tour valide ce qu’il trouve
important pour la bonne marche de l’institution et signe un chèque global pour toutes les
opérations qui est remis à une personne du service disponible pour aller toucher les fonds.
Après avoir reçu les fonds, la gestionnaire des stocks se charge de passer commande auprès
des fournisseurs concernés. Lors de la livraison des produits c’est le gestionnaire qui les reçoit
avec sa fiche de réception voir annexe. La gestionnaire est également chargé
d’acheminer les demandes à chaque service. Après ceci, les factures sont retournées chez la
financière pour vérification conformité de là au service comptable pour enregistrement et
classement.

d) Grille de séparation des fonctions


L’objectif est de voir si la séparation des tâches de la fonction d’achat et de traitement
des produits est suffisante.

Séparation des fonctions


Personnes concernées
Fonction Directeur financier Comptable Gestionnaire Service
des stocks destinataire
Besoin X
Demandeur d’achat (signature
chèque) X
Conclusion des contrats avec
les fournisseurs (passation
demandée) x
Réception des commandes
Contrôle de la qualité du
produit
Vérification (quantités
commandées et quantités
reçues) x
Enregistrement et classement X

Source : Notre propre conception


- Flowchart de la procédure d’achat

Rédigé et présenté par ASSONFACK CORINE NADIA


Page 44 of 56
CONTRIBUTION A L’AMELIORATION DU CONTROLE INTERNE DANS UNE IPES : CAS DE
SIGMEN

Fournisseur Directeur Financier comptable Magasin Services Secrétariat

Source : notre propre conception

5) Procédure de prospection et d’inscription


La prospection de l’institut concerne le service de la communication qui est cependant
soutenu par tout le personnel administratif

a) Description de la procédure de prospection et d’inscription


Au début de chaque année, il est organisé par l’institut une journée d’orientation qui
permet d’attirer les étudiants en donnant des bourses Scolaires par le biais des partenaires de
l’institut. Egalement, les personnes désirant intervenir dans la prospection établissent des
documents appelés Proposition de la prospection à un endroit précis. Il dispose au secrétariat
pour être transmis au Directeur qui après analyse, valide ou pas. Lorsqu’il est validé, des
fonds sont bloqués pour cela, il peut s’agir d’une annonce médiatique, d’une insertion dans un
magasin ou journal, d’une prospection dans les Lycées et collèges.
Une fois l’étudiant informé, il vient s’inscrire.
Rédigé et présenté par ASSONFACK CORINE NADIA
Page 45 of 56
CONTRIBUTION A L’AMELIORATION DU CONTROLE INTERNE DANS UNE IPES : CAS DE
SIGMEN

L’inscription commence au service de la scolarité qui se charge d’écouter les étudiants, de les
aider dans le choix de filière, et lorsque ceci est fait, on lui remet un quitus d’inscription qui
comporte tous les renseignements sur sa filière et permet le contrôle des effectifs à ce
niveau ; Une fois le quitus remis l’étudiant doit aller verser les sommes qu’il dispose à la
banque et venir à l’école pour faire valider son reçu afin d’entrer dans le système
La validation du reçu se passe à la caisse de l’établissement par l’aide d’un logiciel
appelé Scolar ; Scolar est logiciel qui arrive à INSAM dans l’année académique 2010 / 2011
par un huminan informaticien d’externe à l’institut.
Scolar est un logiciel qui comporte cinq menus à savoir :
 Le menu « fichier » : qui comporte le mot de passe et compte de l’utilisateur
 Le menu «Structure » : qui comporte la filière, la spécialité, la tranche de paiement
et la banque concernée
 Le menu « Traitement » : qui comporte la création d’un nouvel étudiant, Paiement
scolarité, l’inscription, renseignement sur la scolarité d’un étudiant, démarrer une
journée, changement de spécialité / Niveau / période, l’enregistrement des moratoires
 Le menu « paramètre » : qui comporte les années académiques c’est – dire
l’opérateur peut choisir dans quelle année travailler sans problème
 Le menu « Etat » : qui comporte l’édition des paiements de la scolarité de la journée,
l’édition de toutes les inscriptions de journée, la liste des étudiants par la spécialité et
leur paiement de scolarité, liste des étudiants par spécialité, édition des informations
disciplinaires des étudiants.
Et après la validation, il est remis à l étudiant un reçu pour preuve de son paiement.
Donc à la fin de la journée la caisse tire les états de la journée pour présenter la liste des
étudiants qui ont payés ce jour, leur banque et le montant du paiement pour envoyer chez la
financière qui essaye à son tour de contrôler si les montants des bordereaux bancaires
correspondent au montant inscrit sur l’état. Après cela il est envoyé chez le comptable pour le
rapprochement bancaire et le classement et peut être repris seulement quand un étudiant a des
problèmes.

Rédigé et présenté par ASSONFACK CORINE NADIA


Page 46 of 56
CONTRIBUTION A L’AMELIORATION DU CONTROLE INTERNE DANS UNE IPES : CAS DE
SIGMEN

b) Gille de séparation des fonctions


Le but ici est de savoir si le contrôle est effectif
Personnes concernées
Fonction Directeur Communication scolarité caisse Service Comptabilité
financier
Validation de x
la prospection
Recherche des X
étudiants
Orientation des x
étudiants
Validation des x
reçus pour
étudiant
Vérification et x
comparaison
des sommes
encaissées
Enregistrement X
et classement
Source : Notre propre conception

Rédigé et présenté par ASSONFACK CORINE NADIA


Page 47 of 56
CONTRIBUTION A L’AMELIORATION DU CONTROLE INTERNE DANS UNE IPES : CAS DE
SIGMEN

Flowchart de la procédure d’inscription

Communication Etudiant Scolarité Banque caisse Service comptabilité Directeur


financier

3) Procédure de la paie
INSAM est une institution qui comporte en son sein deux types de personnels
(personnel permanent et personnel Vacataire).

a) Description de la procédure de Paie


Pour le personnel permanent, il est installé à l’entrée du Campus de NDOKOTI un
appareil de pointage : c’est-à-dire que chaque matin tout le personnel permanent a l’obligation
d’émarger dès leur arrivée et à la sortie. Pour les autres sites du complexe, il existe des fiches
pour émarger. A la fin du mois la comptable tire l’état et récupère les autres fiches pour sortir
une synthèse sur la situation du personnel en comparent les heures de retard et les heures de
départ tardif. En suite le comptable joint à cette fiche l’état des virements de salaire qui sont
soumis à l’approbation du directeur pour signature et dépôt en banque.
En ce qui concerne les vacataires, leur état est fait par les responsables de l’école qui
les soumet à la directrice des affaires académiques et après vérification et approbation l’envoi
au service de la comptabilité pour établissement des chèques.
Rédigé et présenté par ASSONFACK CORINE NADIA
Page 48 of 56
CONTRIBUTION A L’AMELIORATION DU CONTROLE INTERNE DANS UNE IPES : CAS DE
SIGMEN

b) Grille de la séparation des tâches


Personnes concernées
Fonction Personnel comptabilité Directeur Responsables Banque
des filières
Etat des absences et des X
retards
Présence x
Etat des vacations x
X
Validation des états
Etablissements chèques x
Envoi information
x
des… pour paiement X
personnel permanent
Paiement personnel
x
vacataire
Source : Notre propre conception

- Flowchart

Directeur Comptabilité Responsables Appareil de Banque


des filières pointage Personnel

Oui
Non

C’est ainsi que le contrôle interne qui se fait dans cet établissement connait des
faiblesses et des limites par ces procédures que nous venons de démontrer. L’objectif
Rédigé et présenté par ASSONFACK CORINE NADIA
Page 49 of 56
CONTRIBUTION A L’AMELIORATION DU CONTROLE INTERNE DANS UNE IPES : CAS DE
SIGMEN

principal du contrôle interne étant la sauvegarde du patrimoine de l’entreprise, nous nous


sommes proposés d’apporter notre contribution pour son amélioration.

SECTION 2 : PROPOSITION D’AMELIORATION DU CONTROLE INTERNE


DE INSAM
En ce qui concerne l’amélioration d’un système de contrôle interne, il serait judicieux
pour nous de procéder à un questionnaire dans lequel les faiblesses de l’établissement seront
révélées et nous procèderons aux propositions d’améliorations des éléments de cette
procédure pouvant entraîner un risque de fraude ou d’erreur.

I - QUESTIONNAIRE ET PROPOSITION D’AMELIORATION


- Au service financier et comptable

Questions Oui Non Faiblesses Recommandations


apparentes
Les achats sont-ils Non respect du La recommandation devrait
effectués par une X principe de mettre sur pied un service
personne appropriée séparation des d’achat interne ou externe à
fonctions et encore l’entreprise
moins de celles des
tâches
Les contrats d’achat Le fournisseur Les contrats devraient être par
conclus avec les n’étant engagé par écrit pour qu’en cas de nécessité
X
fournisseurs sont-ils écrit, il peut ne pas la responsabilité du fournisseur
par écrit ? honorer puisse être engagée
volontairement pour
quelques raisons
que ce soit à ses
engagements, ce qui
pourrait
compromettre
l’établissement dans
le respect de ses
engagements
Les achats Les achats effectués Le responsable des achats

Rédigé et présenté par ASSONFACK CORINE NADIA


Page 50 of 56
CONTRIBUTION A L’AMELIORATION DU CONTROLE INTERNE DANS UNE IPES : CAS DE
SIGMEN

s’effectuent-ils chez X chez des devrait s’assurer que à chaque


les fournisseurs agrées fournisseurs qui opération ce fournisseur donne
n’ont pas de une facture avec numéro de
contribuables sont contribuable
des charges perdues
Un contrôle est-il
effectué pour
s’assurer de la qualité
des produits x
commandés ?
Ce contrôle est-il
effectué par la
X
personne concernée ?
Toutes les entrées en
magasin, sont-elles
x
enregistrées et
connues
Un bon d’achat est-il
établit pour ces
x
achats ?
S’assure-t-on toujours
que les factures sont
x
énormes au produit
effectivement reçu ?
Toutes les factures Les achats sont le La comptabilité doit exiger à
sont-elles toujours plus souvent chaque fois une facture
X
comptabilisables ? effectués n’importe conforme ou à défaut
où sans l’acceptation sanctionner l’intervenant ou ne
du comptable pas effectuer cette opération
Le service financier Le service financier La direction financière devrait
vérifie-t-il l’exactitude ne reçoit pas de la arrêter la liste des fournitures
des prix portés sur les direction une grille avec la grille des prix pratiqués
factures avec ceux X de prix concernant
pratiqués par chaque livraison, il
l’entreprise ? n’y a pas donc de
possibilité de
Rédigé et présenté par ASSONFACK CORINE NADIA
Page 51 of 56
CONTRIBUTION A L’AMELIORATION DU CONTROLE INTERNE DANS UNE IPES : CAS DE
SIGMEN

contrôle réciproque
Les documents de Certains paiements Les chèques établis et signés
paiement suivent-ils le X sont effectués par le devraient être enregistrés avant
circuit approprié ? directeur or c’est ce de transmettre au responsable
service financier qui des achats
devrait le faire
Les talons des chèques X Risque des Le directeur doit s’assurer que le
sont-t-ils toujours malversations talon du chèque qu’il signe est
remplis pour la rempli
traçabilité des
chèques émis
Les bordereaux de Il arrive des La Direction peut mettre sur
versement des moments où les pied un système qui permet de
étudiants sont-t-ils étudiants égarent contrôler son compte à distance
toujours validés à la leurs reçus de pour préparer les éventuels cas
X
caisse de versement sans avoir
l’établissement ? fait valider cela
La caisse est-elle La pluralité des La direction pourrait centrer les
toujours juste dans ses comptes bancaires versements de la scolarité dans
X
donnés journalières ? ne permet qu’une une seule ou deux banques au
estimation plus
journalière
Le logiciel en place Les reçus édités par Il serait mieux de paramétrer le
assure t- il une le logiciel ne logiciel afin de faire apparaître
X
fiabilité ? comportent pas tous sur le même reçu les deux
les paiements rubriques de paiement c’est-à-
effectués par dire ce qui va à l’état et ce qui
l’étudiant entre dans les caisses de INSAM
Est-t-il possible Les étudiants Le numéro de bordereau de
d’enregistrer le même X malhonnêtes peuvent versement devrait être pris en
bordereau deux fois ? faire valider le compte dans l’enregistreuse au
même reçu deux fois point où l’on ne puisse plus
enregistrer le même bordereau
deux fois
Est- t-il possible de Parce qu’il sera
faire un découvert lors de la
Rédigé et présenté par ASSONFACK CORINE NADIA
Page 52 of 56
CONTRIBUTION A L’AMELIORATION DU CONTROLE INTERNE DANS UNE IPES : CAS DE
SIGMEN

enregistrement à la vérification
caisse sans pièce
justificative ? X
Le reçu remis à
l’étudiant est-t-il
toujours signé et X
cacheté par
l’opérateur ?
Peut-t-on facilement On peut facilement La direction doit prendre des
desceller l’erreur et le x X desceller l’erreur mesures de formation
corriger aisément ? sans être à mesure approfondie du personnel dans
de le corriger. le logiciel pour ne plus avoir à
appeler un informaticien externe

II - QUESTIONNAIRES ET PROPOSITIONS D’AMELIORATION D’UN POINT


DE VU GENERAL

Questions Oui Non Faiblesse apparente Recommandations


Est-t-il possible de
connaître l’heure
d’arriver des uns et X
autres ?
Est possible de
connaître si une tâche à
effectuer est bien fait ou X
pas ?
Le matériel didactique La personne qui fait les La Direction doit en
est-il approprié et achats n’est pas début d’année recenser
disponible dans les X généralement tous les besoins du
délais ? professionnelle et c’est personnel pour l’année et
lorsqu’ y a besoin qu’on s’approvisionner au fur et
passe la commande à mesure
Existe –t-il des Le support de cours des La hiérarchie devrait
insuffisances sur le X enseignants programmés donner cette
système des cours sur n’est pas toujours responsabilité à un
support ? disponible à temps employé qui n’aura que
Rédigé et présenté par ASSONFACK CORINE NADIA
Page 53 of 56
CONTRIBUTION A L’AMELIORATION DU CONTROLE INTERNE DANS UNE IPES : CAS DE
SIGMEN

çà à faire
Il y a-t-il suffisamment Le problème d’imprimante La Direction devrait
d’infrastructures pour et d’encre sont des s’assurer que dans
permettre au personnel problèmes quotidiens de chaque service, il existe
de bien mener son X l’institut une imprimante
activité ?
Il y a-t-il un moyen un Pour récupérer un La direction pouvait faire
moyen de X document ou passer une installer un interphone
communication facile information, le personnel par service pour diminuer
entre les collègues ? est obliger de se déplacer aussi les dépenses en
chaque fois frais de communication

En somme, après avoir vu de prêt les faiblesses de l’Institut nous voyons que tous les
services doivent connaître des améliorations pour leur bonne marche.
L’établissement étant un système il serait important pour la hiérarchie de prendre ces
mesures corrective que nous proposons d’uns façon très stricte pour permettre l’amélioration
à tous les niveaux en même temps de peur qu’une branche bien structurée soit freiner par une
branche désordonnée.
Rendu au terme de cette analyse critique, nous constatons que des différentes
procédures de l’Institut présenté plus haut, nous avons pour chacune d’elle utilisé les outils de
contrôle interne sus cité pour l’apprécier et si nécessaire donner quelques recommandations.
Ceci étant, INSAM mène une activité qui ne fonctionne pas comme dans d’autres Ets ayant la
même activité, car les cours sont faits sur support manuel pour les étudiants en présenciels et
en support électronique pour les étudiants en ligne (plate forme), ce qui exige une certaine
rigueur dans la prise de décision de la hiérarchie et c’est pour cette raison que nous avons
proposé quelques éléments pouvant servir à l’amélioration de son contrôle interne.

Rédigé et présenté par ASSONFACK CORINE NADIA


Page 54 of 56
CONTRIBUTION A L’AMELIORATION DU CONTROLE INTERNE DANS UNE IPES : CAS DE
SIGMEN

CONCLUSION GENERALE

Au terme de notre analyse, nous somme en droit de dire que nous avons à travers
celui-ci agrandir nos connaissances sur la notion de contrôle interne. En effet, nous avons
parlé du concept de contrôle interne et en définissant, en présentant ses objectifs et principes
qui nous ont permis d’apprécier quelques vues des procédures de INSAM dans notre cas
pratique.
Le contrôle interne constitue un élément vital de toute organisation. Il permet de
maîtriser son comportement et d’assurer la sécurité de son patrimoine et du bien être de son
personnel. Son action set permanente et continu.
Pour en tirer le maximum des avantages que procure le contrôle interne doit le mettre
au centre de ses outils de gestion. Elle doit entre outre apprécier la qualité, la fiabilité du
dispositif mis en place ainsi que sa cohérence avec ses objectifs ; ceci afin de pouvoir
s’adapter aux modifications de l’activité et de l’environnement.
Il est donc à retenir que pour qu’un système de contrôle interne soit efficace, il faut
qu’il y est :
- La mise en place d’une bonne organisation respectant les normes de la taille et de
l’activité de l’entreprise ;
- Un manuel de procédure pour éviter l’informel qui peut instaurer l’anarchie ;
- La mise sur pied d’un bon système d’information ;
- Une délégation de pouvoir contrôler et visant l’efficacité de l’entreprise ;
- Une séparation des tâches et respect des procédures adoptées ;
- Un environnement favorable et une adhésion du personnel et de la direction aux
principes retenus en vue d’instaurer un climat d’intégrité et de valeur éthique de
bonnes gouvernances d’entreprise ;
- L’application systématique ou périodique du système mis sur pied et
l’amélioration si nécessaire de celui-ci pour le rendre plus dynamique et adapté.

Rédigé et présenté par ASSONFACK CORINE NADIA


Page 55 of 56
CONTRIBUTION A L’AMELIORATION DU CONTROLE INTERNE DANS UNE IPES : CAS DE
SIGMEN

REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES

Dénomination sociale : SIGMEN


Nationalité : Camerounaise
Adresse BP : 5816 Douala Cameroun
Tél : 237 694 248 367 / 677 442 512
Email : institutsigmen@gmail.com
Site web : complexeuniversitairenanfah.com
Slogan : Un choix stratégique pour votre devenir !!
Nature juridique : établissement privé d’enseignement supérieur Laïc
Objet de l’entreprise : enseignement
Siège social : Bafoussam
Effectif du personnel :
Ce principe implique la non modification des procédures du contrôle interne utilisée,
en effet toute organisation doit stabiliser ses structures pour éviter la perte de temps à
l’adaptation du personnel et des machines aux nouvelles procédures. Mais en cas de nécessité,
l’entreprise peut autoriser une dérogation pour éviter la rigidité de son système.

Rédigé et présenté par ASSONFACK CORINE NADIA


Page 56 of 56

Vous aimerez peut-être aussi