Vous êtes sur la page 1sur 3

Centre universitaire Ahmed Benyahia El Wancharissi.

Institut de lettres et langues. Département de français.

Module : CEE Niveau :1ère année licence

Les temps du récit.

Le système du récit est caractérisé par l’emploi du passé simple et le système du


discours par celui du passé composé.

Le choix de l’un ou de l’autre est lié à la situation de communication dans laquelle se


trouve l’émetteur

Dans un récit oral ou de presse , on utilise le passé composé, dans un roman , une
nouvelle ou une œuvre historique ( et parfois le récit de presse) on utilise le passé
simple.

Qu’il s’agisse de l’un ou de l’autre système , l’imparfait est toujours présent.

Exemple :

Le soir tombait , il ne sortit pas.

Le soir tombait , il n’est pas sortit.

Retenons :

Les verbes au passé simple ou au passé composé décrivent les événements qui
constituent l’histoire.

Exemple :Fatima le prit , et le porta dans la chambre . Actions délimitées ,


successives .

Les verbes à l’imparfait , apportent des descriptions , c’est le temps de la description ,


de la durée indéterminée , de la répétition .

Exemple : Abdelkader respirait encore . durée indéterminée.

Exemple :La campagne s’étendait à perte de vue description

Exemple :Tous les soirs, en rentrant chez lui , il trouvait son journal sous son
paillasson répétition

Attention :

Un récit peut être écrit au présent , il peut exprimer :


Une action ou un fait momentané.

Un fait qui dure ou se répète.

Un passé très récent.

Un futur immédiat.

Le présent peut être employé dans un récit au passé, il s’agit du présent de narration.

Application :

Le ciel est nuageux .Humidité et fraicheur flottent dans l’air .

Diane a froid malgré son chandail , mais la fin ne lui tiraille pas l’estomac (…..) Elle
marche toute la journée sans rien manger .Le soir comme elle ne trouve pas de hangar
pour passer la nuit , Diane enjambe une clôture et déplie sa couverture dans un
pâturage .Le sol est dur et rocailleux .La marche l’a courbaturée.

Enroulée dans sa couverture , elle s’endort rapidement .

De grosses gouttes de pluie l’éveille .Elle attend un moment avec espoir que cesse
l’averse .Malheureusement , elle se fait plus dure, plus serrée. Diane ramasse sa
couverture et son sac .Dans l’obscurité , elle se débrouille pour franchir à nouveau les
barbelés de la clôture.

Corrigé :

Le ciel était nuageux (description) .Humidité et fraicheur flottaient dans l’air


(description).

Diane avait (description) froid malgré son chandail , mais la fin ne lui tiraillait
(description) pas l’estomac (…..) Elle marcha toute la journée sans rien manger .Le
soir comme elle ne trouva pas de hangar pour passer la nuit , Diane enjamba une
clôture et déplia sa couverture dans un pâturage ( narration) .Le sol était (description)
dur et rocailleux .La marche l’avait courbaturée (description).

Enroulée dans sa couverture , elle s’endort rapidement .

De grosses gouttes de pluie l’éveillèrent .Elle attendit ( narration) un moment avec


espoir que cesse l’averse .Malheureusement , elle se fit (narration) plus dure, plus
serrée. Diane ramassa ( narration) sa couverture et son sac .Dans l’obscurité , elle se
débrouilla( narration) pour franchir à nouveau les barbelés de la clôture.
A vous de jouer :

Constituez un récit dans lequel vous racontez vos journées de confinement en utilisant
les temps du récit.

Vous aimerez peut-être aussi