Vous êtes sur la page 1sur 27

Ministère des Finances  Ce projet est réalisé avec 

Tunisien la participation financière 
de l’Union Européenne

Concepts de la GBO: initiation

Introduction à la GBO
A3

Unité Gestion Budgétaire par Objectifs
plan
INTRODUCTION
1. La GBO pour accroitre la transparence et la lisibilité de l’action publique:
a) Le vote du budget par programme
b) La pluriannualité budgétaire
2. La GBO permet une plus grande responsabilisation des acteurs:
a) L’engagement sur la performance
i/ Stratégie/ objectifs/ indicateurs
ii/ La formalisation des engagements et des résultats dans le budget: PAP/ 
RAP
iii/ Le dialogue de gestion et le contrôle de gestion
b) La fongibilité des crédits
CONCLUSION: une démarche tournée vers la performance.

Unité Gestion Budgétaire par Objectifs 2
INTRODUCTION

Contrebalancer la culture 
de  moyens par le 
développement d’une 
culture de résultats

Rationnaliser les 
dépenses  Transparence: 
publiques pour un  GBO lisibilité des 
meilleur  objectifs
rendement

Planification à moyen terme 
pour plus d’efficacité
Unité Gestion Budgétaire par Objectifs 3
1. La GBO pour accroitre la transparence et la lisibilité de l’action 
publique

1.1. Le vote du budget par programme

Le budget actuel est un budget de moyens:

Voté par ministère

Avec des crédits limitatifs
 Qui manque de souplesse

Peu de contrôles des résultats

Unité Gestion Budgétaire par Objectifs 4
La GBO pour accroitre la transparence et la lisibilité de l’action publique
1.1. Le vote du budget par programme

Orientation moyens GBO Orientation résultats

Année: …………. Mission ………. 
Partie 1: Programme ………..
Titre 1: Sous‐programme ……..
Chapitre 1: …
Chapitre 2: Programme ………..
… Programme ………..
Titre 2: Mission ……….
Partie 2: Programme ………..
Titre 1: Programme ………..
Titre 2: Programme ………..
Partie 3: Programme ………..
Titre 1: Mission ……….
Titre 2: Programme ………..
Partie 4: Programme ………..
Titre 1: …
Titre 2:
5

Unité Gestion Budgétaire par Objectifs
La GBO pour accroitre la transparence et la lisibilité de l’action publique

1.1. Le vote du budget par programme

• La mission comprend un certain nombre de


programmes qui participent à la réalisation d’une
politique publique déterminée.
• Elle peut se confondre avec l’organigramme d’un
ministère (mission santé = ministère de la santé),
• Elle peut dépasser l’organigramme d’un ministère
(ex : mission recherche supposée comprendre tous
les programmes recherches dans les différents
ministères).

Unité Gestion Budgétaire par Objectifs 6
La GBO pour accroitre la transparence et la lisibilité de l’action publique
1.1. Le vote du budget par programme

le programme: C’est l’ensemble d’actions homogènes


relevant d’un même ministère et concourant à la réalisation
d’une mission d’intérêt public.

comprend les crédits affectés à une action ou à un ensemble


homogènes d’actions confiées à un chef d’administration en
vue de réaliser des objectifs définis et des résultats pouvant
être mesurés.

le programme est considéré comme l’unité de spécialisation


des crédits et de ce fait le périmètre de gestion des crédits
budgétaires.
Unité Gestion Budgétaire par Objectifs 7
La GBO pour accroitre la transparence et la lisibilité de l’action publique
1.1. Le vote du budget par programme

Stratégies Mission:
Ministère

Programme Programme Programme


1 2 3

Objectif 1.1 Objectif 1.2 Objectif 1.3

Indicateur
1.1.1

Indicateur
1.1.2
Unité Gestion Budgétaire par Objectifs 8
La GBO pour accroitre la transparence et la lisibilité de l’action publique
1.1. Le vote du budget par programme

Le sous‐programme (SP) est une déclinaison du programme.

Il peut correspondre à la déclinaison (organisation) fonctionnelle


ou opérationnelle des services déconcentrés chargés de la mise
en œuvre du programme.

Il comprend l’ensemble des crédits destinés à couvrir soit une


intervention déterminée soit au profit d’une catégorie
spécifique de bénéficiaires.

Le sous-programme pourrait correspondre au premier niveau de mise en œuvre


opérationnelle du programme.

Unité Gestion Budgétaire par Objectifs 9
La GBO pour accroitre la transparence et la lisibilité de l’action publique

1.2. Pluriannualité budgétaire
Il est impératif de disposer d’un cadre pluriannuel précis pour améliorer le
pilotage des finances publiques et donner de la visibilité aux gestionnaires
publics sur les moyens dont ils disposent.

Le cadre des dépenses à moyen terme (CDMT):


• C’est un pré‐budget de l'Etat (CDMT global) ou d'un ministère (CDMT 
sectoriel) qui présente, par rapport au budget, deux caractéristiques :
– il est pluriannuel;
– il n’est pas contraint par les normes de présentation du budget ; il est 
souvent moins détaillé que le budget.
.

Unité Gestion Budgétaire par Objectifs 10
La GBO pour accroitre la transparence et la lisibilité de l’action publique
1.2. Pluriannualité budgétaire

• Le CDMT permet de:
‐ Renforcer la discipline budgétaire globale:l’impact budgétaire futur des politiques 
budgétaires est compatible avec les possibilités financières de l’Etat. 
‐ Renforcer l’efficacité de l’allocation intersectorielle des ressources: assurer le lien 
entre stratégie et plan de développement d’une part et le budget annuel d’autre 
part.
‐ Améliorer la performance opérationnelle:efficience et l’efficacité dans la 
fourniture de services publics.

Unité Gestion Budgétaire par Objectifs 11
2. La GBO permet une plus grande responsabilisation des acteurs

2.1 L’engagement sur la performance

* La performance d'un organisme est sa capacité à atteindre des objectifs préalablement


fixés. Or, la centralisation excessive dans la gestion aboutit à une déresponsabilisation des
services opérationnels de l’Etat et des opérateurs dans la recherche des résultats.

* Dans le cadre de la GBO, il y a engagement de la part de toutes les structures du


programme pour atteindre les objectifs arrêtés d’une manière participative.

Unité Gestion Budgétaire par Objectifs 12
2. La GBO permet une plus grande responsabilisation des acteurs
2.1 L’engagement sur la performance
2.1. 1. Stratégie/ objectifs/ indicateurs

diagnostic d’ensemble de la situation 
du programme
Attentes des citoyens
Contexte international Orientations de l’Etat
Intérêt général finalités 
de divers organismes

décrire comment les moyens 
justifier le choix des priorités  Stratégie seront mis en œuvre pour 
de l’action publique 
atteindre les objectifs.

Exprimer les résultats attendus

Unité Gestion Budgétaire par Objectifs 13
La GBO permet une plus grande responsabilisation des acteurs
2.1 L’engagement sur la performance
2.1. 1. Stratégie/ objectifs/ indicateurs
objectifs:
• A chaque programme sont associés un ou plusieurs objectifs stratégiques qui
doivent être arrêtés en cohérence avec les politiques sectorielles et les
orientations du gouvernement.
• A chaque programme, action ou service peuvent être associés un ou plusieurs
objectifs opérationnels.
• Le choix des objectifs doit prendre en compte le « point de vue » des parties 
prenantes. 

Unité Gestion Budgétaire par Objectifs 14
La GBO permet une plus grande responsabilisation des acteurs

2.1. 1. Stratégie/ objectifs/ indicateurs
• Les indicateurs de performance :

L’indicateur est une représentation quantitative ou qualitative, mesurable


permettant de vérifier le degré de réalisation d’un objectif déterminé et la
mesure objective du niveau de réalisation de la performance.

Son suivi est effectué à travers un tableau chronologique permettant de contrôler


les réalisations comparativement aux valeurs cibles.

Unité Gestion Budgétaire par Objectifs 15
La GBO permet une plus grande responsabilisation des acteurs
2.1 L’engagement sur la performance
2.1. 1. Stratégie/ objectifs/ indicateurs
Exemples d’objectifs et d’indicateurs:
Programme Objectifs Indicateurs
1- Renforcer l’employabilité des 1.1- capacité d’accueil dans les spécialités à
diplômés de l’enseignement forte employabilité par rapport à la capacité
supérieur d’accueil totale
1.2- nombre de diplômes co-construits.
Enseignement 1.3- nombre d’étudiants ayant participé à
supérieur l’élaboration des plans d’affaires.

2- Amélioration de la qualité et 2.1- le nombre des étudiants pour chaque


du taux d’encadrement aux enseignant permanent.
institutions de l’enseignement 2.2- le taux des enseignants universitaires
supérieur permanents par rapport au nombre global des
enseignants universitaires
2.3- Nombre des professeurs de catégorie «A»
par rapport au total des professeurs.

3- Développement de 3.1- nombre de diplômes créés dans le cadre


l’enseignement virtuel à de l’enseignement à distance et non présentiel
distance 3.2- nombre d’étudiants inscrits dans ce genre
de formation.

Unité Gestion Budgétaire par Objectifs 16
La GBO permet une plus grande responsabilisation des acteurs

2.1 L’engagement sur la performance

2.1.2 La formalisation des engagements et des résultats dans le budget

• Le Projet Annuel de Performance (PAP):

‐ Un PAP par ministère.


‐ C’est un document qui accompagne le budget annuel et est annexé à la loi de
finances de la même année.
‐ La présentation s’articule par programme.
‐ Le PAP combine l’exposé de la stratégie, l’explication des objectifs, la projection
des indicateurs et les cibles de résultat .

Unité Gestion Budgétaire par Objectifs 17
La GBO permet une plus grande responsabilisation des acteurs
2.1 L’engagement sur la performance
2.1.2 La formalisation des engagements et des résultats dans le budget

Principaux points du document PAP
• Présentation du ministère et de sa stratégie
• Par programme, présenter :
– La stratégie du programme 
– Les objectifs 
– Les indicateurs
– La mise en œuvre des objectifs
• Présenter les principales activités
• Expliquer, chiffrer les principaux changements (+/‐) d’activités par rapport à 
la projection de référence
• Prévisions de ressources et dépenses (CDMT)
• Problèmes et défis
• Indiquer les difficultés proposer des pistes pour les résoudre. En particulier, 
si les contraintes financières ne permettent pas de réaliser les objectifs des 
stratégies      
• Des annexes (par ex., les projets d’investissement, tableaux de mesures 
nouvelles, etc.)
18
Unité Gestion Budgétaire par Objectifs
La GBO permet une plus grande responsabilisation des acteurs

2.1 L’engagement sur la performance
2.1.2 La formalisation des engagements et des résultats dans le budget

Le rapport annuel de performance (RAP)

• Symétrique au projet annuel de performance, il permet de 
comparer les résultats atteints par rapports aux objectifs 
initialement fixés pour la même année budgétaire.
• Il est présenté dans le même format que le projet annuel de 
performance pour faciliter les comparaisons.
• Ce rapport est annexé à la loi du règlement du budget. 

Unité Gestion Budgétaire par Objectifs 19
La GBO permet une plus grande responsabilisation des acteurs
2.1 L’engagement sur la performance

2.1.2 La formalisation des engagements et des résultats dans le budget


Le rapport annuel de performance (RAP): tableau résumé des 
résultats
• Ce tableau constitue le cœur du RAP

Programme  Prévisions  Réalisations  Différence


……… Année n‐1 Année n‐1
Objectifs 1
Indicateur 1.1
Indicateur 1.2
Indicateur 1.3
Objectifs 2
Indicateur 2.1
Indicateur 2.2

Unité Gestion Budgétaire par Objectifs 20
La GBO permet une plus grande responsabilisation des acteurs
2.1 L’engagement sur la performance
2.1. 3. Le dialogue de gestion et le contrôle de gestion 

Dialogue de gestion
‐ Processus d'échanges et de décision institué entre un niveau
administratif et les niveaux qui lui sont subordonnés concernant les
moyens mis à disposition des entités subordonnées, la mise en œuvre
des actions et les objectifs qui leur sont assignés. On parle aussi «
d’animation de gestion ».
‐ Le dialogue de gestion, inséré dans une démarche plus large de
pilotage par la performance, contribue en effet à décloisonner les
services de l’Etat et à développer le travail en commun autour des
priorités ministérielles.
‐ Le responsable de programme est gardien et animateur du dialogue
de gestion, qui s’établit à la fois selon un axe horizontal et selon un axe
vertical.
Unité Gestion Budgétaire par Objectifs 21
La GBO permet une plus grande responsabilisation des acteurs
2.1 L’engagement sur la performance
2.1.3 Le dialogue de gestion et le contrôle de gestion 
Dialogue de gestion

Ministre de budget
Ministre de la fonction publique
Ministre Autres ministres
D v Premier Ministre
Parlement 
i e
Cour des comptes
a r
l t
o i DAF,DRH
Responsable de  Direction du budget
g c
programme Autres responsables du programme
u a Contrôle de dépenses
Opérateurs
e l

Responsable de  Services déconcentrés
Etablissements publics
sous‐programme Contrôle de dépenses

Services déconcentrés
Entité opérationnelle  Etablissements publics
territoriale Dialogue horizontal Contrôle de dépenses
Usagers
22
Unité Gestion Budgétaire par Objectifs
La GBO permet une plus grande responsabilisation des acteurs
2.1 L’engagement sur la performance
2.1.3 Le dialogue de gestion et le contrôle de gestion 

Le contrôle de gestion

Maitriser la conduite du programme

maitriser les  décliner  la 


stratégie des  optimiser la mise 
améliorer le 
risques et programmes  en œuvre de la 
pilotage 
prévoir les  dans les services  stratégie des 
opérationnel 
événements centraux et  politiques 
des services
déconcentrés publiques

Unité Gestion Budgétaire par Objectifs 23
La GBO permet une plus grande responsabilisation des acteurs

2.2. La fongibilité des crédits
La fongibilité est la liberté offerte à chaque gestionnaire d’utiliser
librement les crédits et de modifier leur répartition afin de mettre
en œuvre le programme de manière performante.

‐ La fongibilité laisse donc la faculté de définir (sous la limite de


l'asymétrie) l'objet et la nature des dépenses dans le cadre du
programme pour en optimiser la mise en œuvre. Dit autrement,
l'enveloppe budgétaire est globalisée.

‐ L'asymétrie se traduit par la faculté d'utiliser à d'autres emplois les


crédits prévisionnels dédiés aux dépenses de personnel, sans que
l'inverse puisse être réalisé ; les crédits de personnels sont donc
limitatifs par programme.

Unité Gestion Budgétaire par Objectifs 24
La GBO permet une plus grande responsabilisation des acteurs

2.2.La fongibilité des crédits

• Avantages de la fongibilité:
‐ La fongibilité des crédits permet aux gestionnaires de dégager des gains de
productivité, et de les récompenser en leur permettant d'affecter une partie de
ces gains dans l'amélioration du fonctionnement de leur service.
‐ Par cette globalisation et cette fongibilité, la responsabilisation des acteurs est
accrue, l’efficience de la dépense publique est améliorée et les dépenses de
personnel sont maîtrisées.

Unité Gestion Budgétaire par Objectifs 25
La GBO permet une plus grande responsabilisation des acteurs

B) La fongibilité des crédits

En France, tous les Crédits de Paiement (T2 et HT2) non consommés en fin d’année peuvent 
faire l’objet d’une demande de report vers les titres autres que le T2, dans la limite de 3% du 
montant du programme initial HT2.
Loi des
Exécution Crédits de Paiement CP reportables vers
Finances
N non consommés N+1
N

Personnel – Titre 2 100 80 20


-
Fonctionnement – Titre 3 30 25 5

Investissements – Titre 5 150 150 0 9

Intervention – Titre 6 120 120 0

TOTAL 400 375 25 9

3% du programme = 12         3% des autres titres/ programme initial HT2 = 9

Unité Gestion Budgétaire par Objectifs
CONCLUSION

La GBO: une démarche tournée vers la performance

Unité Gestion Budgétaire par Objectifs 27

Vous aimerez peut-être aussi