Vous êtes sur la page 1sur 6

Procédure qualité Gestion, Entretien et Version 10

PR.PL 06 maintenance du matériel 14/03/2017


Page : 1/6
contrôle

Emetteur AMOSSE Sébastien 14/03/2017 Approbateur :

Vérificateur BRIAND Christophe 15/03/2017


Approbateur LEGOUPIL Franck 16/03/2017

Suivi des mises à jour


Version Date Mise à jour
V01 20/09/2006 Création du document, mise en place.
V02 01/04/2009 Création formulaires, modifications, mise en page.
V03 01/10/2010 Evolutions arrêté du 16/07/2010
V04 25/01/2011 Correction erreur contrôle en service
V05 01/05/2011 Evolutions arrêté du 27/07/2004 modifié
V06 26/12/2011 Evolution procédure (contrôle régulier)
V07 15/03/2013 Intégration AR des 26/01 & 09/02/2013 – Correction erreur
V08 28/04/2014 Intégration norme NF/EN ISO CEI 17020 d’octobre 2012
V09 01/09/2014 Mise en place base documentaire informatique sur site Internet
V10 14/03/2017 Evolutions arrêté du 27/07/2004 modifié

SARL – Siège social – rue de la planche – 14500 Vire


Procédure qualité Gestion, Entretien et Version 10
PR.PL 06 maintenance du matériel 14/03/2017
Page : 2/6
contrôle

A. Objet

Cette procédure décrit le processus pris par le Chef d’entreprise pour maintenir, le matériel
de contrôle technique en bon état de fonctionnement, dans son entretien ou en cas de
réparation.

B. Responsables (pilotes)

 Responsable technique

C. Documents de référence

 Décret N° 2004-568 & 2010-163


 Arrêté du 27 juillet 2004 modifié
 SR/V
 Circulaires ministérielles
 Manuel de Management de la Qualité
 Norme NF EN ISO/CEI 17020 d’octobre 2012
 INS Réf 02 et 09

D. Formulaires associés

 FO.PL 11 – Fiche de suivi matériel entretien extérieur


 FO.PL 12 – Fiche d’entretien matériel effectué par l’organisme
 FO.PL 13 – Relevé de contrôle en service
 FO.PL 27 – Planning

E. Sommaire de la procédure

1. Contrat de maintenance
2. Maintenance préventive (maintenance)
3. Maintenance corrective (panne)
4. Contrôle régulier, Entretien courant fait par l’organisme
4.1 Contrôle régulier de la chaîne de mesure (contrôle en service)
4.2 Entretien courant
5. Présentation des dossiers matériels
6. Archivage des dossiers

F. Procédure

Le chef d’entreprise a désigné le responsable matériel, qui s’assure que tous les matériels de
contrôle sont maintenus en bon état de fonctionnement conformément aux exigences de
l'arrêté ministériel du 27 juillet 2004 modifié.

Il a constitué des dossiers matériels pour tous les équipements de contrôle du centre.
Les notices Techniques et les instructions d’emploi et de maintenance de chaque matériel
SARL – Siège social – rue de la planche – 14500 Vire
Procédure qualité Gestion, Entretien et Version 10
PR.PL 06 maintenance du matériel 14/03/2017
Page : 3/6
contrôle
utilisé sont disponibles et en Français dans l’installation de contrôle, dans les dossiers
matériels concernés.

Des fiches de suivi et d’entretien courant sont ouvertes pour chacun des matériels (FO.PL
11, FO.PL 12).

A l’issue de toute intervention, préventive, corrective, ou d’entretien fait par l’organisme, les
fiches de suivi correspondantes ainsi que le carnet métrologique, sont renseignées et signées
par l’intervenant et validée par le responsable matériel.

Conformément à la SR/V 039 lorsque l’intervenant utilise des étalons pour réaliser un
étalonnage du matériel, il doit renseigner les références de cet étalon utilisé avec ses
justificatifs de liens avec l’étalon national de référence, et fournir ses justificatifs de
qualifications personnelles, pour la réalisation de l’étalonnage.

1. Contrat de maintenance :

Les appareils de mesure (banc de freinage, appareils de contrôle de la pollution, lecteur


OBD, règle phare), sont couverts par un contrat de maintenance conformément au
paragraphe 1.8.5 de l’annexe III de l’arrêté du 24 juillet 2004 modifié, qui prévoit
notamment :

 La remise en état ou le remplacement du matériel dans les huit jours ouvrables.


 Un minimum de deux étalonnages par année civile. L’écart entre 2 visites successives
ne doit pas excéder 8 mois.
 Un minimum de 2 visites de maintenance préventive par année civile. L’écart entre 2
visites successives ne doit pas excéder 8 mois.
 Un engagement de mise à niveau de la partie logiciel de l’appareil concerné.

Conformément au paragraphe 1.8.3 de l’annexe III de l’arrêté du 24 juillet 2004 modifié, le


décéléromètre doit notamment prévoir :

 La remise en état ou le remplacement du matériel dans les huit jours ouvrables.


 Un minimum de 1 étalonnage par année civile. L’écart entre 2 visites successives ne
doit pas excéder 14 mois.
 Un minimum de 1 visite de maintenance préventive par année civile. L’écart entre 2
visites successives ne doit pas excéder 14 mois.

Conformément au paragraphe 1.8.4 de l’annexe III de l’arrêté du 24 juillet 2004 modifié, le


matériel de mesure de la résistance électrique prévu au 1.6 doit notamment prévoir :

 La remise en état ou le remplacement du matériel dans les huit jours ouvrables.


 Un minimum de 1 étalonnage tous les 24 mois.

Les autres matériels (sécurité, ….), doivent respecter les règlementations spécifiques
d’entretien correspondantes.

Ces interventions sont planifiées sur le FO.PL 13 par le responsable matériel, et ce dernier
s’assure du respect des dates prévues, ainsi que de l’entretien du matériel.

En cas de panne d’un des matériels, et dans l’attente de la remise en service de ce dernier,
le centre appliquera les procédures alternatives disponibles PR.PL 12.

A défaut de telles méthodes, le centre cessera toute activité sur les prestations qui utilisent
SARL – Siège social – rue de la planche – 14500 Vire
Procédure qualité Gestion, Entretien et Version 10
PR.PL 06 maintenance du matériel 14/03/2017
Page : 4/6
contrôle
l’appareil en panne, en attendant la remise en service de l’appareil.

2. Maintenance préventive:

La maintenance préventive, concerne les prestations sans changement de pièces effectuées


par un organisme extérieur compétent et qualifié, et notamment :

 La vérification (appareil de pollution)


 l’étalonnage et/ou calibration
 La maintenance (visite de contrat de maintenance)

La maintenance et l'étalonnage et/ou calibration des appareils de contrôle est assurée par le
personnel qualifié de l’équipementier ou des personnes qualifiés qu’il mandate.

Ces opérations de maintenance et/ou d’étalonnage, sont planifiées sur le FO.PL 27 par le
responsable matériel, en respectant les écarts entre 2 visites, comme spécifié ci-dessus.

Après chaque intervention, l’opérateur colle sur l’appareil une étiquette de maintenance avec
les informations suivantes :

 La date de la visite réalisée


 La date de la prochaine visite
 Le nom de l’opérateur

L’opération de vérification de l’appareil de pollution est assurée par des personnes qualifiées,
avec une entreprise agréée. Cette opération est annuelle, sauf réglementation spécifique, et
ne peut dépassée la date de validité définie par la règlementation correspondante en
fonction de la dernière vérification effectuée.

Après chaque intervention, l’opérateur colle sur l’appareil une étiquette de vérification :

 De couleur verte en cas de conformité de l’appareil


 De couleur rouge en cas de non-conformité. L’appareil est alors mis hors service, et
l’organisme applique la PR.PL 12.

3. Maintenance corrective :

La maintenance corrective, concerne les prestations de maintenances déclenchées suite à


une panne du matériel, en dehors des prestations de maintenances préventives prévues ci-
dessus.

Lors de la détection d'une panne ou d'un dysfonctionnement sur le matériel, le contrôleur en


avertit le responsable matériel, qui prévient immédiatement le service après-vente concerné
en notant la date d’appel sur la fiche de suivi du matériel concerné FO.PL 11.

Il détient, à cet effet, un contrat et/ou engagement, de la société concernée, garantissant


les délais d’intervention et de remise en service des appareils déficients (contrat de
maintenance).

Délais de remise en service maximum :

 2 jours ouvrables pour un matériel informatique.


 8 jours maximum, pour un matériel mécanique.
SARL – Siège social – rue de la planche – 14500 Vire
Procédure qualité Gestion, Entretien et Version 10
PR.PL 06 maintenance du matériel 14/03/2017
Page : 5/6
contrôle

Un délai d’intervention plus rapide peu toutefois être défini dans les contrats de
maintenance, correspondant au matériel en panne.

Pendant cette période de remise en état et si l’organisme ne possède pas de matériels de


substitution pour effectuer les contrôles en attendant le dépannage, il applique la procédure
qualité PR.PL 12 "Méthode alternative d'essais en cas d'impossibilité de contrôle".

4. Contrôle régulier et entretien courant fait par l’organisme :

Le contrôle régulier et l’entretien courant fait par l’organisme, est réalisé par le personnel
désigné sur les fiches de poste FO.PL 02 et sur le FO.PL 12 de l’organisme.

 Contrôle régulier de la chaîne de mesure (contrôle en service)

Le contrôle régulier de la chaîne de mesure ou contrôle en service (Norme ISO CEI 17020)
tel que défini au § 6.2.9 du manuel de management de la qualité permet de s’assurer que
les appareils de mesure ne dérivent pas.

Il consiste aussi à vérifier que les appareils restent en bon état d’entretien sans modification
de leur état d’origine, pouvant influencer les mesures effectuées.
Les procédures de contrôle régulier ainsi que les matériels concernés et modalités de
contrôle, sont définies dans la PR.PL 18.

Il est réalisé et formalisé sur les FO.PL 13 par le centre entre les visites de maintenances
par le prestataire extérieur.

 Entretien courant

Il consiste dans des prestations d’entretien, sans intervention sur la métrologie des appareils,
en respectant les impératifs et directives du matériel, dont notamment :

 Nettoyage
 Graissage
 Contrôle de serrage
 Tension des chaînes (banc de freinage)
 Vérification de l’état des organes mécaniques, de la câblerie électrique, fixation
 Contrôle du niveau d’huile (plaques à jeux, moto réducteur)

La périodicité de cet entretien par l’organisme est définie sur la fiche de suivi FO.PL 12, en
fonction de l’opération d’entretien. Elle est réalisée par le responsable matériel ou une
personne désignée par lui.

5. Présentation des dossiers matériels :

Afin d’assurer la traçabilité des opérations effectuées sur le matériel, ainsi que de justifier
des obligations règlementaires liés aux appareils, les dossiers matériel sont constitués de la
manière suivante :

1. Dossier matériel de contrôle (freinage, plaques à jeux, décéléromètre, règle


phare).
2. Dossier matériel de pollution (opacimètre, lecteur OBD, extracteur d’air,
Ohmmètre).
SARL – Siège social – rue de la planche – 14500 Vire
Procédure qualité Gestion, Entretien et Version 10
PR.PL 06 maintenance du matériel 14/03/2017
Page : 6/6
contrôle
3. Dossier matériel informatique
4. Dossier matériel et visite de sécurité (Document unique, extincteurs, électricité,
portail automatique).

Ceux-ci comportent notamment les documents suivants :

 La liste du matériel avec ses renseignements généraux pour chacun.


 Les attestations de conformité des matériels (si concernés).
 Les contrats de maintenance des matériels (si concernés).
 Les fiches de maintenance :
o Entretien courant fait par le personnel du centre (si concernés).
o Fiche de suivi et les carnets métrologiques (si concernés).
 Les bons d'intervention ou de travail,
 Les notices d’utilisation des matériels.

6. Archivage des dossiers :

Afin de conserver une visibilité sur la vie du matériel, de son entretien, des éventuelles
évolutions et des interventions, Ces fiches sont conservées pour l’année en cours et l’année
N-1 au minimum dans le classeur du matériel, et conservés en archive pour toute la durée
de vie du matériel et son retrait définitif.

SARL – Siège social – rue de la planche – 14500 Vire

Vous aimerez peut-être aussi