Vous êtes sur la page 1sur 5

Prof : Joan Valentina Sancler

Le pronom Y

1) Pour remplacer un complément de lieu introduit par une


préposition.

- Vous aimeriez habiter au Québec?


- Oui, j’aimerais y habiter.

- Tu vas rester chez tes parents ce soir?


- Non, je rentre chez moi, je ne vais pas y rester.

J’adore Medellín. Les gens y sont très accueillants. On y


trouve beaucoup de paysages naturels. Le climat y est très
agréable.

2) Pour remplacer un COI introduit par la préposition à


(Verbes construits avec la préposition à: réfléchir à, s’abonner
à, aboutir à, s’intéresser à, tenir à, penser à, s’inscrire à,
songer à, parvenir à, réussir à, s’habituer à, etc)

- Tu t’intéresses à la politique ?
- Non, je ne m’y intéresse pas
Attention ! :
- Tu t’intéresses à la voisine ?
- Non, je ne m’intéresse à elle*.
*(Pour les personnes, on utilise un pronom tonique)

- Tu as déjà fini le rapport pour le chef ?


- Non, je pense que je ne vais pas y réussir. (=Je pense
que je ne vais pas réussir à finir le rapport)

- Tu penses à une solution ?


- Oui, j’y pense.

- Elle s’est déjà habituée au confinement ?


- Non, elle ne s’y est pas habituée.
- Oui, elle s’y est déjà habituée.

La place du pronom y
Forme affirmative Forme négative
Avec un temps J’y pense Je n’y pense pas
simple (présent,
futur, imparfait, Tu y réfléchiras Tu n’y réfléchiras pas.
etc)
Avec un temps J’y ai pensé. Je n’y ai pas pensé.
composé (passé
composé, plus- Tu y as réfléchi. Tu n’y as pas réfléchi.
que-parfait, etc)
Avec un infinitif Je vais y penser Je ne vais pas y
penser.
Tu vas y réfléchir Tu ne vas pas y
réfléchir.
Tu peux y penser. Tu ne peux pas y
penser.
Avec un impératif Penses-y N’y pense pas
Refléchissez-y N’y réfléchissez pas

Le pronom en

1) Pour remplacer un nom précédé d’un article indéfini, d’un


partitif ou d’une expression de quantité.

- Vous voulez du vin ?


- Oui, j’en veux bien, merci.

- Client : Je voudrais acheter des pommes de terre.


- Vendeur : D’accord, vous en voulez combien ?
- Client : Je vais en prendre un kilo.

- Tu as un ordinateur ?
- Oui, j’en ai deux. (=J’ai deux ordinateurs)
- Oui, j’ai deux. X
- Oui, j’ai deux ordinateurs.
- Je n’en ai aucun.
- Je n’ai aucun. X
2) Pour remplacer un COI introduit par la préposition de
(Verbes construits avec la préposition de : s’occuper de, se
charger de, avoir besoin de, parler de, se souvenir de, se
servir de (utiliser), rêver de, être content(e) de, être persuadé
de, etc)

- Je suis fatiguée. Je ne veux pas faire la vaisselle.


- Ne t’inquiète pas, je m’en occupe. (=Je m’occupe de
faire la vaisselle)

- Tu as parlé dans ton entreprise de ton projet de partir à


l’étranger ?

- Oui, j’en ai parlé à mon chef. (= j’ai parlé à mon chef de


mon projet de partir à l’étranger)

Comparez :
Tu as parlé à ton chef de ton projet ?
Oui, je lui ai parlé de mon projet. (=à mon chef)
Oui, j’en ai parlé à mon chef. (=de mon projet)
Oui, je lui en ai parlé. (+ plus avancé)

- On va déménager dans une autre ville. Qu’est-ce que tu


en penses ? (=Qu’est-ce que tu penses de
déménager dans une autre ville?)

- Tiens ! Je te donne les clés de ma voiture si tu veux.


- Non, merci. Je n’en ai pas besoin. (=Je n’ai pas besoin
de la voiture)

- Tu te souviens de ton enfance ?


- Oui, je m’en souviens.