Vous êtes sur la page 1sur 11

MASTER PROFESSIONNELLE EN RESEAUX TELECOMS

PROJET : ENERGIE TELECOMS

Thème:
Dimensionnement d’une installation solaire sur site isolé.

Effectué par : Moussa Coulibaly


Dirigé par : M. Rabé

Table des matières


I.INTRODUCTION....................................................................................................................................3
II STRUCTURE D’UNE INSTALLATIONSOLAIRE SUR SITE ISOLE................................................................4
III. ESTIMATION DES BESOINS ENERGETIQUES D’UNE MAISON.............................................................5
IV. DIMENSIONNEMENT DE L’INSTATLLATION.......................................................................................6
A.Dimensionnement du Panneau photovoltaïques................................................................................6
B.DIMENSIONNEMENT DE L’ONDULEUR................................................................................................7
C. Dimensionnement des batteries........................................................................................................8
D. Dimensionnement du régulateur.......................................................................................................8
E. Dimensionnement des câbles.............................................................................................................8
V. COUT DU SYSTEME………………………………………………………………………………………………………………………

Conclusion :............................................................................................................................................9
I.INTRODUCTION

La croissance de la demande des populations en énergies et la limitation des ressources


classiques, fait que l’énergie solaire devient très intéressante dans plusieurs domaines, en
apportant une solution réellement économique et écologique.

On estime qu’actuellement plus de deux milliards de personnes ne sont pas reliées à


un réseau électrique et ne le seront pas dans un avenir proche pour des questions de
rentabilité liées à l’éloignement, à la faible densité de population, à la pauvreté ou au
manque de besoins. Pour ces populations, les systèmes solaires autonomes peuvent jouer
un rôle très important (éclairage, pompage…etc.).

Pour alimenter une maison isolée en énergie solaire, il faudrait prévoir la production et le
stockage de l’électricité pour l’éclairage, les appareils électroménagers et le pompage
d’eau.

La quantité de lumière captée par les panneaux solaires dépend inévitablement des


conditions météorologiques (température ambiante, humidité relative…).

Le choix et le dimensionnement des différents éléments de l’installation solaire doivent


tenir compte des besoins énergétiques et de l’aspect économique.

En plus ce travail a été orienté plutôt à une étude pratique que théorique
II STRUCTURE D’UNE INSTALLATION SOLAIRE SUR SITE
ISOLE

Cette structure est un modèle idéal que nous avons choisi, mais les réalités du
marché peuvent en décider autrement puisque la fixation des panneaux au toit est
une technologie qui n existe pas partout.
III. ESTIMATION DES BESOINS ENERGETIQUES D’UNE
MAISON
Sur la figure 1 est représenté le schéma du système à dimensionner.Nous avons calculé
l’énergie journalière consommée par une maison solaire de type F3, de surface environ 85 m².
Les différentes applications des systèmes photovoltaïques sont : l’éclairage, le pompage, la
réfrigération et le matériel audiovisuel.

Pour l’éclairage 7 lampes économiques de 10 W sont nécessaires. Les réfrigérateurs ou les
congélateurs de type solaire 12 ou 24V qui ont un volume voisin de 100 litres consomment
environ 600 Wh/jour. Le matériel audiovisuel (TV, demo, HiFi) de type 12 V consomment
50 W avec un temps d’utilisation de 6 heures.

Les systèmes de pompage les plus répandus fonctionnent avec un débit d’eau proportionnel à
l’énergie lumineuse reçue et stocke l’eau dansun réservoir pour les utilisationsnocturnes.
Avec une hauteur manométrique totale moyenne de l’ordre de h=24 m (l’eau est à une
profondeur moyenne de 20m et le réservoir de stockage est à 4 mau-dessus du sol) et un débit
Q=0,5m 3 /heure la puissance Pp du groupe moteur  pompe peut être calculée par la formule
suivante :

Pp = ρ g h Q/ η 

ρ = 1000 kg/m 3 est la masse volumique de l’eau, g  = 9,81  m/s est l’accélération de
l’apesanteur et η = 0,4 est le rendement du groupe moteur – pompe. Le résultat est
approximativement de 80 W Pour un besoin de 2  m3 par  jour, la pompe doit fonctionner
durant 04  heures, de préférence entre 11heures et 15heures au moment où  l’éclairement
solaire est maximal.

TABLEAU DE CE BESOIN ENERGETIQUE  JOURNALIER 

charge Puissance en (W) Temps d’utilisation Energie/jour


(heure) (Wh/j)
7 lampes 7x10=70 04 280
1 réfrigérateur 25 24 600
2 ventilateur 2x50=100 04 400
1 TV 50 06 300
1 pompe 80 04 320
total 300 1900

En tenant compte des puissances des composants alimentés en  courant continu (DC)  et du 
temps d’utilisation, nous obtenons une consommation  journalière

Ej =1900 Wh/jour.

IV. DIMENSIONNEMENT DE L’INSTATLLATION

Nous devons calculer le nombre de panneaux photovoltaïques nécessaires, dimensionner les


batteries de stockage, l’onduleur, le régulateur et la section des câbles.

D’entrée du jeu nous prenons comme rendements ηp= ηb= ηo= ηr= ηi=0.9

Avec

 ηp=rendement du panneau,
 ηb=rendement des batteries,
 ηo=rendement de l’onduleur,
 ηr=rendement du régulateur,
 ηi=rendement des panneaux

A. Dimensionnement des Panneaux photovoltaïques

La détermination de puissance crête installée présente un intérêt tout particulier, compte tenu
du coût du watt-crête. Généralement, la variation de l’énergie fournie par un panneau
photovoltaïque d’inclinaison donnée, ne suit pas celle des besoins en énergie d’une habitation.
Si on fixe la puissance crête pour satisfaire au mieux les besoins d’un mois donné, on obtient
généralement un déficit ou un excédent pour d’autre mois. Sur quelle période faut-il s’efforcer
d’égaler les besoins et les apports? Une inclinaison égale à la latitude du lieu permet de capter
une quantité d’énergie annuelle maximale, mais : Une partie de cette énergie risque d’être
inutile ; l’énergie est chère à stocker.  Le panneau risque d’être trop cher.  Une inclinaison
forte (plus proche de la vertical : latitude du lieu + 20° par exemple) favorise la captation de
l’énergie solaire en hiver (quand le soleil est bas).

En procédant à déterminer le nombre   de panneaux photovoltaïques nécessaires pour


produire cette puissance. Nous allons faire des calculs simples et pratiques :

-on majore l’énergie Ej de K=1.2, donc on aura l’énergie majorée Em=1900x1.2=2280Wh

-calculons l’énergie des panneaux Ep=Em//(ηoηb. ηr. ηi),donc on aura Ep=3475wh

-on détermine le nombre de panneau en série : Ps

Ps=Us/Up avec Us=24V et Up=12V d’où Ps=2

-on détermine le nombre de panneaux en parallèle Pp=Ep/(K.Pp),

Donc on aura Pp=3475/(4x210)=5,

D’où on aura besoin de 10 panneaux de 12V

B.DIMENSIONNEMENT DE L’ONDULEUR

Le dimensionnement des onduleurs d’une installation PV est souvent source de confusion car
il faut distinguer les puissances AC et DC. Du côté DC il faut distinguer la puissance crête de
l’installation et sa puissance réelle (instantanée) en cours de fonctionnement. Enfin, il faut
prendre garde à la tension des strings connecté à l’onduleur. De façon générale, il est de
bonne pratique de procéder à un sousdimensionnement (de-rating) de la puissance AC de
l’onduleur comparée à la puissance crête du (des) string(s) connecté. Ce sous-
dimensionnement est toléré jusqu’à 80% de la puissance crête (un onduleur de 3 kVA pour un
string de 3,75 kWc, de-rating de 80%). Pour un système qui n’est pas orienté de manière
optimale par rapport à la course du soleil, on tolérera plus facilement le sous-
dimensionnement. Exemple (basé sur un cas réel) : Une installation de 75 kWc développera
une puissance instantanée qui va varier avec l’intensité de l’irradiation reçue (de manière
quasi linéaire). Au cours de l’année, l’irradiation reçue dans le plan des panneaux varie entre
0 et 1050 W/m² (à midi, avec une température des panneaux à 45°C). La puissance délivrée
par l’installation de 75 kWc est de 64 kVA en sortie des onduleurs (AC) pour une puissance
entrante (DC) de 66,3 kW Pour l’utilisation de couches-minces, le sous-dimensionnement est
souvent déconseillé et le surdimensionnement plutôt préconisé. Ces aspects doivent être
évalués pour chaque combinaison de panneaux et d’onduleurs.

C. Dimensionnement des batteries

Dimensionner les batteries, c’est choisir un stockage tampon permettant de s’affranchir des
variations climatiques temporaires, à l’échelle de l’heure, de la journée et de quelques jours de
mauvais temps. Ainsi après le calcul de l’énergie consommée Ej (Wh/j), on choisit le nombre
de jours d’autonomie N dont on souhaite bénéficier, on utilise la profondeur de décharge
maximale acceptable par la batterie D et on calcule la capacité C de la batterie en appliquant
la formule.

C = Ej N / (ηb D U) 

Où U est la tension de la batterie. Avec 3 jours d’autonomie, une profondeur de décharge
maximale de 0,85 et une tension de batterie de 12 V, nous obtenons une capacité C = 657,4
Ah. On peut utiliser 6 batteries de 110 Ah / 12V.

D. Dimensionnement du régulateur

Le régulateur contrôle la charge et la décharge des batteries. Le dimensionnement de la


régulation de charge (à l’entrée) est fonction de la puissance du générateur. Tandis que le
dimensionnement de la régulation de décharge (à la sortie) est fonction de la puissance totale
à débiter(on prend 1,5 fois le courant de court circuit total des modules qui est de 7A) et
du courant de sortie du régulateur qui doit être supérieure à la valeur maximale appelée par les
récepteurs. Soit un courant d’entrée Ie =1,5 *4 * 7 = 42A et un courant de sortie Is = 1,5
* 300/12 = 37,5A.des récepteurs. Ainsi, il faut tenir compte du courant de charge maximale
que les modules sont susceptibles.

E. Dimensionnement des câbles

La chute de tension admissible pour la liaison panneaux régulateur est ΔU = 0,5 V et la


distance maximale tolérée entre le champ et la batterie est L = 10 mètres. La section du câble
Sc se calcule à partir du courant de sortie Is et de la résistivité ρc  du cuivre par l’équation
suivante. 

Sc = ρc  Is L /ΔU

Sc ≥ 1,6 10 8 * 37,5 * 10 / 0,5 = 12  mm².

V. COUT DU SYSTEME

Les prix des éléments de l’installation   sont rassemblés dans le tableau ,et sont relatifs a cause
des diverses provenance des équipements

désignation nombre Prix unit(FCFA) Prix


total(FCFA)
Module 125 Wc 10 65 000 650 000
Batterie 110 Ah 6 15 000 90 000
Regulateur 40A 1 30 000 30 000
onduleur 1 50 000 50 000
Les câbles 10 mètres 20 000 20 000
TOTAL 840 000

Conclusion 

L’objectif général de notre étude est de produire de l’énergie électrique de manière autonome
à partir de l’énergie solaire en utilisant une installation des systèmes photovoltaïques. Au
cours de cette étude nous avons dimensionné l’installation de notre système PV, et ca nous a
permis de fouiller pas mal documents pour enrichir notre connaissance à la matière .
Enfin, nous osons espérer que notre étude sera complétée par un projet pratique.

Bibliographie
C.Bernard « station solaire autonome pour l’alimentation station pompage » l’archive ouverte
pluridisciplinaire HAL 2006.
A.Hammidat Hadj arab et M.T BOUKADOUM « performance et cout des systèmes de
pompage PV en ALGERIE » (2005).

Vous aimerez peut-être aussi