Vous êtes sur la page 1sur 7

Chapitre 0 : GENERALITES

I. La Topographie appartient à la famille des Sciences Géodésiques

La topographie est une division importante de la géomatique. La géomatique, aussi appelée


Sciences Géodésiques - qui font partie des sciences de la terre - englobe l’ensemble des
disciplines qui s’intéressent aux méthodes d’acquisition et de traitement des dimensions
physiques de la terre. La géomatique comprend principalement :
- La Géodésie,
- Topographie,
- Photogrammétrie,
- Cartographie,
- Télédétection,
- Systèmes d’Informations Géographiques (S.I.G)

Si l’on veut satisfaire aux exigences de la vie moderne, on ne peut se dispenser des sciences
géodésiques. On y a recours pour :
a) cartographier la terre, au-dessus et au-dessous du sol ainsi qu’au fond des mers ;
b) dresser des cartes de navigation aérienne, terrestre et maritime ;
c) établir les limites de propriétés tant publiques que privées ;
d) créer des banques de données relatives aux ressources naturelles et à l’utilisation des
terres ;
e) déterminer la forme et les dimensions de la terre, de même que l’étude de
la gravité et du champ magnétique ;
f) dresser des cartes de notre satellite naturel et, éventuellement, des autres
planètes.

La géomatique joue un rôle extrêmement important dans plusieurs branches du génie. Par
exemple, elle est requise avant, pendant et après la planification et la construction de routes,
d’autoroutes, de chemins de fer, de tunnels, de canaux, de ponts, de sites de lancement de
fusées, de stations de repérage et de poursuite de satellites, etc.
Définition de la Topographie:
Topographie du grec « Topos » qui signifie lieu et « graphein » signifiant décrire, est la
science qui donne les moyens de représentation graphique ou numérique d’une portion de la
surface terrestre. Elle a ainsi, comme objectif principale, de permettre l’établissement des
cartes et des plans sur lesquels sont représentés sous forme symbolique les détails naturels et
artificiels du terrain.
Carte et Plan :
Si les opérations topographiques sont destinés à représenter une grande surface, de quelques
km2 à celle d’un pays, les documents produits sont des cartes à petite et moyenne échelle ; si
les travaux intéressent une zone limitée comme une ville, une parcelle de terrain ou une
construction, la représentation du terrain est faite sur un plan topographique à grande échelle.

Extrait de la carte d’Alhoceima :


Exemple d’un plan topographique :

Autres exemples : voir les fichiers annexés dans le dossier \Chapitre_0

La Topométrie :
La Topométrie (du grec topos = lieu et metron = mesure) est une technique topographique qui
permet à partir des mesures recueillis sur le terrain (Levé Topographique) de déterminer la
forme et les dimensions des objets et de lieux.

Sphère d’activité de la topographie


a- Au niveau du cadastre : établissement des plans de la propriété foncière, rétablissement
d'anciennes limites de propriété.
b- Topographie souterraine : par exemple: levé des galeries, localiser les puits, calcul des
volumes.
c- Bathymétrie (Hydrographie) : a pour but de représenter le littoral, les lacs et rivières, les
fonds marins en vue de l’exécution des travaux publics (tunnels, ports) ou les travaux de
prospection sous-marine.
d- Voirie : Etablissement des profils en long et en travers en vue de projeter les routes ;
calcul des cubatures.
e- Implantation : il s’agit de la mise en place sur le terrain des projets d’études, par
exemple : les projets de routes, les voies ferrées, barrages, ports,…
GEODESIE

C’est la science qui étudie la forme et les dimensions de la terre. Elle s’est développée dans
deux directions, théorique et pratique.
- Théorique : connaissance de la forme et les dimensions de la terre, de son champ de
pesanteur, et développement des mesures précises dans le domaine spatial (repérage et guidage
des satellites).
- Pratique : déterminer d’une façon précise la position géométrique d’un certain nombre de
points appelés points de contrôle ou points géodésiques sous forme d’un réseau ou canevas
géodésique.

PHOTOGRAMMETRIE : est la technique qui permet de mesurer et de représenter un objet,


une construction ou un terrain en utilisant des photographies aériennes ou terrestres.
CARTOGRAPHIE : est l’ensemble des études et opérations scientifiques, artistiques, et
techniques à partir d’observations directes ou de l’exploitation d’une documentation, en vue de
l’élaboration de cartes, plans et autres modes d’expression.

Exemple de carte climatique :

TELEDECTECTION : c’est la science et l’art d’obtenir l’information concernant les objets ou


phénomènes par des mesures effectués à distance grâce à des satellites.
SYSTEMES D’INFORMATION GEOGRAPHIQUE (S.I.G) : un S.I.G est un système
composé de matériels et logiciels ainsi que des procédures pour supporter l’acquisition, la
gestion, la manipulation, la modélisation et la représentation des données spatiales.

II. OUTILS DE LA TOPOGRAPHIE


La topographie nécessite la connaissance de nombreux outils dans les domaines techniques
(appareils de mesure), mathématiques (géométrie, calculs), règlementaires, statistiques (calculs
d'erreurs).
LES APPAREILS
- Niveau : mesure des dénivelées sur une mire.
- Théodolite : mesure d'angles horizontaux et verticaux.
- Tachéomètre : théodolite muni d'un système permettant la mesure des distances (en général
IMEL: Instrument de Mesure Electronique des Longueurs).
- Station totale : tachéomètre électronique muni d'un système d'enregistrement des mesures.
- scanner tridimensionnel (3D)
- récepteurs GNSS (par exemple le système GPS)
- petits matériels : chaines, laser-mètre, équerres optiques,...
LES ERREURS
- erreurs systématiques : mesurables et pouvant être éliminées
- erreurs accidentelles : quantifiables mais ne pouvant pas être éliminées – précision des
appareils
Chaque appareil a une précision donnée (erreurs accidentelles) et engendre des erreurs
systématiques.
Il faut ainsi connaitre leur utilisation mais également les méthodes pour les contrôler et les
étalonner.

LES METHODES DE MESURE


- en planimétrie : le rayonnement (angles, distances), les abscisses et ordonnées, le GNSS,
etc...
- en altimétrie : nivellement direct, nivellement indirect, mesures GNSS

LES METHODES DE CALCUL ET GRAPHIQUES


- outils géométriques et trigonométriques
- raccordements : circulaires, paraboliques, clothoides
- surfaces et volumes: mesures, divisions
- représentation du relief : courbes de niveau, profils en long et en travers, MNT

L'ASPECT REGLEMENTAIRE
- textes réglementaires : lois, codes, arrêtés, décrets, instructions, préconisations
professionnelles, etc...
- contrôle qualité : normes de qualité

Vous aimerez peut-être aussi