Vous êtes sur la page 1sur 275

ROYAUME DU MAROC

M)N)STERE DE L’)NTER)EUR
REGION DE LAAYOUNE SAKIA EL HAMRA

MARC(É N° ……/RLS(/ 17

OBJET :

Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution


d'eau potable à la commune D’cheira, province de Lâayoune

CAHIER DES PRESCRIPTIONS SPECIALES


(CPS)
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

MARCHE N° : ………./RLS(/

ENTRE

Le Conseil de la Région Lâayoune Sakia El Hamra, représenté par Monsieur SIDIHAMDI


OULD ERRACHID Président du dit Conseil,
Désigné ci-après par le terme "Maître d’Ouvrage",
D'UNE PART

ET

Monsieur , Qualité
Agissant au nom et pour le compte de la société
Au capital de
Adresse du domicile élu :
Ayant son siège à :
Inscrit au registre de commerce de sous le n°
N° patente :
Affilié à la CNSS sous le n°
Identifiant fiscal n°
Compte bancaire n° ouvert à
Désigné ci-après par le terme « ENTREPRENEUR »
D autre part
IL A ETE ARRETE ET CONVENU CE QUI SUIT
D’AUTRE PART

IL A ETE ARRETE ET CONVENU CE QUI SUIT

Cahier des prescriptions spéciales 2


Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

SOMMAIRE
CHAPITRE I : CLAUSES ADMINISTRATIVES ET FINANCIERES
ARTCILE 1. OBJET DU MARCHE ................................................................................. 7
ARTCILE 2. CONSISTANCE DES TRAVAUX ET REPARTITION EN LOTS : ...................... 7
ARTCILE 3. MODE DE PASSATION : ............................................................................ 9
ARTCILE 4. DOCUMENTS CONSTITUTIFS DU MARCHE ............................................ 11
ARTCILE 5. REFERENCE AUX TEXTES GENERAUX ET SPECIAUX APPLICABLES AU
MARCHE ............................................................................................................... 12
ARTCILE 6. VALIDITE ET DELAI DE NOTIFICATION DE L’APPROBATION DU MARCHE ..
............................................................................................................... 13
ARTCILE 7. PIECES MISES A LA DISPOSITION DE L’ENTREPRENEUR ...................... 13
ARTCILE 8. DESIGNATION DES INTERVENANTS ....................................................... 13
ARTCILE 9. PERSONNE CHARGEE DU SUIVI DE L'EXECUTION DU MARCHE ........... 13
ARTCILE 10. ELECTION DU DOMICILE DE L’ENTREPRENEUR .................................... 14
ARTCILE 11. NANTISSEMENT ..................................................................................... 14
ARTCILE 12. SOUS-TRAITANCE .................................................................................. 14
ARTCILE 13. DELAI D’EXECUTION .............................................................................. 14
ARTCILE 14. NATURE DES PRIX ................................................................................. 15
ARTCILE 15. REVISION DES PRIX ............................................................................... 15
ARTCILE 16. CAUTIONNEMENT PROVISOIRE ET CAUTIONNEMENT DEFINITIF .......... 16
ARTCILE 17. RETENUE DE GARANTIE ........................................................................ 16
ARTCILE 18. OCTROI D’AVANCES ............................................................................... 16
ARTCILE 19. ASSURANCES- RESPONSABILITE ........................................................... 17
ARTCILE 20. APPROVISIONNEMENTS ......................................................................... 17
ARTCILE 21. RELATION ENTRE DIVERS ENTREPRENEUR SUR LE MEME CHANTIER . 17
ARTCILE 22. DROITS DE TIMBRE ET ENREGISTREMENTS ......................................... 17
ARTCILE 23. RECRUTEMENT ET PAIEMENT DES OUVRIERS ...................................... 17
ARTCILE 24. MESURES DE SECURITE ET D’HYGIENE ................................................ 17
ARTCILE 25. PROVENANCE, QUALITE ET ORIGINES DES MATERIAUX ....................... 18
ARTCILE 26. DEMONTAGE DES EQUIPEMENTS ET DEMOLITION DES
CONSTRUCTIONS ........................................................................................................... 18
ARTCILE 27. RECEPTION PROVISOIRE ....................................................................... 18
ARTCILE 28. DELAI DE GARANTIE .............................................................................. 18
ARTCILE 29. MODALITES DE REGLEMENT ................................................................. 18
ARTCILE 30. DOCUMENTS A ETABLIR PAR L’ENTREPRENEUR ................................... 19
ARTCILE 31. PENALITES ............................................................................................. 19
ARTCILE 32. RETENUE A LA SOURCE APPLICABLE AUX TITULAIRES ETRANGERS NON
RESIDENTS AU MAROC .................................................................................................. 19
ARTCILE 33. RECEPTION DEFINITIVE ......................................................................... 20
ARTCILE 34. CAS DE FORCE MAJEURE ..................................................................... 20
ARTCILE 35. RESILIATION DU MARCHE ..................................................................... 20
ARTCILE 36. LUTTE CONTRE LA FRAUDE ET LA CORRUPTION .................................. 20
ARTCILE 37. REGLEMENT DES DIFFERENDS ET LITIGES .......................................... 21

Cahier des prescriptions spéciales 3


Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

ARTCILE 38. CONSISTANCE DES TRAVAUX ................................................................ 23


ARTCILE 39. DESCRIPTION DES OUVRAGES .............................................................. 24
ARTCILE 40. GENERALITES ........................................................................................ 26
ARTCILE 41. CONFORMITE AU CAHIER DES PRESCRIPTIONS COMMUNES ............... 26
ARTCILE 42. PLAN ASSURANCE QUALITE (PAQ) ......................................................... 26
ARTCILE 43. DESCRIPTION DES TRAVAUX ................................................................. 29
ARTCILE 44. SPECIFICATIONS RELATIVES AUX EQUIPEMENTS ................................. 37
ARTCILE 45. BRANCHEMENTS INDIVIDUELS ............................................................. 38
ARTCILE 46. REALISATION DES BRANCHEMENTS ..................................................... 44
ARTCILE 47. OBJET DU CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES : ...... 48
ARTCILE 48. CONSISTANCE DES TRAVAUX DE GENIE CIVIL : .................................... 48
ARTCILE 49. DESCRIPTION DU RESERVOIR : ............................................................. 50
ARTCILE 50. TERRASSEMENT : .................................................................................. 54
ARTCILE 51. GROS ŒUVRE : ...................................................................................... 55
ARTCILE 52. ENDUITS ET REVETEMENTS : ................................................................ 57
ARTCILE 53. ETANCHEITE DES TOITURES EN COUPOLE : ......................................... 57
ARTCILE 54. MENUISERIE, FERRONNERIE ET CHAUDRONNERIE : ............................ 58
ARTCILE 55. PEINTURE - VITRERIE : .......................................................................... 58
ARTCILE 56. ECLAIRAGE INTERIEUR ET EXTERIEUR ET PRISE DE COURANT : ......... 59
ARTCILE 57. EQUIPEMENT HYDRAULIQUE DU RESERVOIR : ..................................... 59
ARTCILE 58. ELECTRICITE : ....................................................................................... 59
ARTCILE 59. INSTALLATION DES CABLES .................................................................. 59
ARTCILE 60. DESINFECTION DU RESERVOIR ............................................................. 60
ARTCILE 61. ETABLISSEMENT DES PLANS D’EXECUTION ET DU BETON ARME ........ 61
ARTCILE 62. ASSURANCE DE LA GARANTIE DECENNALE .......................................... 62
ARTCILE 63. ETUDE DE PROTECTION PARASISMIQUE DES OUVRAGES .................... 62
ARTCILE 64. TRAVAUX A LA CHARGE DE L'ENTREPRENEUR ..................................... 63
ARTCILE 65. OBJET DE LA PRESENTE CONSULTATION ........................................... 63
ARTCILE 66. CONSISTANCE DES TRAVAUX ................................................................ 66
ARTCILE 67. MISE AU POINT DU PROJET - ETUDES .................................................. 69
ARTCILE 68. QUALITE DES EAUX A TRAITER ............................................................. 70
ARTCILE 69. CRITERES TECHNIQUES MINIMAUX DE CONCEPTION DES OUVRAGES 71
ARTCILE 70. CONCEPTION DES OUVRAGES DE LA SD............................................... 76
ARTCILE 71. GARANTIES .......................................................................................... 105
ARTCILE 72. PROTECTION CONTRE LA CORROSION ................................................ 109
ARTCILE 73. PROTECTION DES EQUIPEMENTS EN PRV ........................................... 109
ARTCILE 74. EQUIPEMENTS ANNEXES (CIRCUIT D’AIR COMPRIME) ........................ 109
ARTCILE 75. PIECES DE RECHANGE ET EQUIPEMENTS DE MAINTENANCE ............ 109
ARTCILE 76. TRANSPORT.......................................................................................... 112
ARTCILE 77. MONTAGE ............................................................................................ 112
ARTCILE 78. EPREUVES ET ESSAIS DE RECEPTION ................................................ 112
ARTCILE 79. FORMATION DU PERSONNEL ............................................................... 116

Cahier des prescriptions spéciales 4


Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

ARTCILE 80. MISE AU POINT - PERIODE DE FONCTIONNEMENT INDUSTRIEL ......... 116


ARTCILE 81. CONCEPTION DES OUVRAGES DE LA SD............................................. 116
ARTCILE 82. CONDITIONS CLIMATIQUES ................................................................. 119
ARTCILE 83. BILAN DE PUISSANCE .......................................................................... 119
ARTCILE 84. REGIME DU NEUTRE ........................................................................... 119
ARTCILE 85. POSTES DE TRANSFORMATION MT/BT ................................................ 119
ARTCILE 86. TRANSFORMATEURS MT/BT : .............................................................. 119
ARTCILE 87. CELLULES MT : .................................................................................... 120
ARTCILE 88. COFFRETS DE COMPENSATION A VIDE: .............................................. 120
ARTCILE 89. DETECTEUR DE DEFAUT DE TERRE DU POSTE .................................. 121
ARTCILE 90. EQUIPEMENTS DE SECURITE DU POSTE :........................................... 121
ARTCILE 91. ARMOIRES BASSE TENSION................................................................. 121
ARTCILE 92. VARIATEURS DE VITESSE : .................................................................. 127
ARTCILE 93. DEMARREURS PROGRESSIFS .............................................................. 128
ARTCILE 94. GROUPE ELECTROGENE : ................................................................... 134
ARTCILE 95. CIRCUITS DE TERRE : .......................................................................... 135
ARTCILE 96. ÉCLAIRAGE INTERIEUR ET EXTERIEUR : ............................................. 136
ARTCILE 97. CABLES ET CHEMINEMENTS ............................................................... 137
ARTCILE 98. VENTILATION ET CLIMATISATION DES LOCAUX : ................................ 138
ARTCILE 99. AUTOMATISME ET SUPERVISION : ....................................................... 138
ARTCILE 100. OUTILLAGE DE MAINTENANCE ET PIÈCES DE RECHANGE ............... 143
ARTCILE 101. TERRASSEMENT ................................................................................ 145
ARTCILE 102. GROS ŒUVRE DES LOCAUX .............................................................. 146
ARTCILE 103. ENDUITS ET REVETEMENTS .............................................................. 147
ARTCILE 104. MENUISERIE METALLIQUE ................................................................ 149
ARTCILE 105. AUTRES MENUISERIE, FERRONNERIE ET CHAUDRONNERIE ............ 149
ARTCILE 106. PEINTURE - VITRERIE ........................................................................ 149
ARTCILE 107. AMENAGEMENTS EXTERIEURS ......................................................... 150
ARTCILE 108. MUR DE CLOTURE : ........................................................................... 150
ARTCILE 109. LOCAL ABRITANT LE PUITS N° 1068/120 ........................................... 150
ARTCILE 110. LOGE GARDIEN AU SEIN DE LA SD .................................................... 151
ARTCILE 111. CLOTURE DE LA SD ........................................................................... 151
ARTCILE 112. ASSURANCE DE LA GARANTIE DÉCENNALE ...................................... 151
ARTCILE 113. NOTE D'ORGANISATION GENERALE ................................................... 152
ARTCILE 114. PROCÉDURES D’EXÉCUTION ............................................................. 152
ARTCILE 115. CONTRÔLE INTÉRIEUR ...................................................................... 153
ARTCILE 116. TRAITEMENT DES NON-CONFORMITÉS ............................................. 153
ARTCILE 117. CONTRÔLE EXTÉRIEUR ..................................................................... 153
ARTCILE 118. PRÉPARATION PAR L’ENTREPRISE D'UN PLAN DE GESTION
ENVIRONNEMENTALE ET SOCIALE DÉTAILLÉ DU CHANTIER ...................................... 154
ARTCILE 119. RÉALISATION DES PRESCRIPTIONS ENVIRONNEMENTALES ET
SOCIALES LORS DE L’EXÉCUTION DU MARCHÉ .......................................................... 155

Cahier des prescriptions spéciales 5


Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

Cahier des prescriptions spéciales 6


Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

ARTCILE 1. OBJET DU MARCHE


Le présent marché a pour objet : Construction d'une unité de déminéralisation et du
réseau de distribution d'eau potable à la commune D’cheira, province de
Lâayoune.

ARTCILE 2. CONSISTANCE DES TRAVAUX ET REPARTITION EN LOTS :

Le projet pour le renforcement de l AEP du centre de Dcheira est composé de trois lots :
 Lot N°1 : Conduites pour réseau de distribution.
 Lot N°2 : Génie civil et équipement Y/C réservoir surélevé de 250m3 et hauteur
30m.
 Lot N°3 : Station de déminéralisation.

Le présent marché est passé en lot unique pour tous les travaux.

Le projet global pour le renforcement de l AEP du centre de Dcheira comprend la


réalisation des ouvrages et des équipements suivants :
 Réaménagement du Génie civil et Equipement du puits d eau saumâtre N°)RE
/ pour un débit et une (MT qui seront définis par l Entrepreneur.
La conductivité de cette eau est d environ 5800 µS/cm, ce qui correspond à un
TDS de l ordre de , g/L voir, à titre purement indicatif, le bulletin d analyses
physico-chimiques, qui est joint en pièce N°5 de ce DCE).
 Fourniture et pose d une conduite de refoulement d eau saumâtre, en PVC- Ø110-
PN , sur une longueur de l ordre de ml, qui reliera le puits précité avec la
SD et notamment avec la future bâche tampon d eau saumâtre, en PE(D, de
m³ de capacité utile.
 Station de Déminéralisation (SD), par osmose inverse, qui sera conçue pour un
débit minimum de 400 m³/j d eau potable.
L eau potable précitée présentera un TDS mg/l, après reminéralisation
de l eau osmosée ou du débit de mitigeage mélange de cette dernière avec
l eau saumâtre émanant du by-pass de l unité de déminéralisation d O.)
proprement dite. Ce TDS correspond à une conductivité maximale de 1300
µS/cm.
Le taux de conversion de l unité de déminéralisation proprement dite sera au
minimum de 66% (R %).
Le taux de conversion global de la SD, qui tiendra compte du débit de mitigeage
(ou du débit de by-pass d eau saumâtre, qui sera mélangé avec l eau
déminéralisée , sera défini par l Entrepreneur.
La SD sera constituée de ce qui suit :
 Une bâche tampon, en PVC ou PEHD opaque, de 20 m³ (au minimum) de
capacité utile, pour réguler le fonctionnement des pompes basse pression
(GEP-BP , qui alimentent l installation de filtration de l unité d O.), depuis
cette bâche,
 Une station de pompage basse pression (GEP-BP),
 Une installation de prétraitement (filtration sur sable, acidification,
injection du séquestrant, microfiltration et injection du métabisulfite de
sodium),

Cahier des prescriptions spéciales 7


Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

 Un skid d osmose inverse proprement dit, fonctionnant au taux de


conversion minimum de 66% et constitué principalement d un pompage
haute pression, de tubes de pression (Tp) comprenant des membranes
d osmose inverse et d une unité de nettoyage chimique et de rinçage des
membranes,
 Les ouvrages, pour le postraitement, qui comprennent l installation de
reminéralisation de l eau osmosée au moyen du chlorure de calcium et
du bicarbonate de sodium et l installation de préparation et d injection de
l hypochlorite de calcium (T( , pour la désinfection finale de l eau
produite, avant sa distribution.
 Les postes de préparation et d injection de réactifs (T(, acide sulfurique,
séquestrant, métabisulfite de sodium, chlorure de calcium et bicarbonate
de sodium).
 Une bâche de stockage d eau traitée produite, en PVC ou PE(D opaque et
ayant une capacité utile de 20 m³ ;
 Station de reprise d eau potable produite, vers le réservoir de distribution projeté
dans l enceinte de la SD. Elle comprendra GEP dont un de secours , de
caractéristiques suivantes:
o Débit= 20 m³/h
o HMT : à définir par l Entrepreneur.
 Conduite d eau traitée reliant la SD au réservoir de distribution projeté. Cette
conduite sera en PVC-DN90-PN , sur un linéaire de l ordre de m.
 Equipements électriques et d automatisation, ainsi que ceux de supervision de la
SD.
 Fourniture des appareils portatifs suivants, pour le contrôle de qualité des eaux :
o Turbidimètre : Echelle de mesure variable de 0 à 10 NTU,
o Conductivimètre,
o SD) mètre, pour la mesure manuelle du SD) de l eau
prétraitée, avant l alimentation du skid d osmose inverse et
donc des Tp (Tubes de pression) renfermant les membranes
d osmose inverse,
o pH mètre,
o Comparateur ou Kit pour la mesure du Chlore Résiduel Libre
(CRL).
 Fourniture et pose d une conduite en PVC-Ø125-PN10, qui évacuera les rejets de
la SD (dont la saumure), vers l oued. Le linéaire de cette conduite est de l ordre de
900 ml.
 Aménagements extérieurs de la SD (VRD et espaces verts),
 Génie civil et équipement du réservoir de distribution projeté dans l enceinte de
la SD ; il s agit d un réservoir surélevé, de m3 de capacité, et d une hauteur
d environ m / TN.
 Clôture de la SD,
 Fourniture, transport et pose des conduites constituant le réseau de distribution
du centre de Dcheira, d un linéaire total d environ , km, constitué de conduites
PN 10 en PVC DN 110 mm et de conduites en PEHD DN 63 mm.

Ces travaux seront réalisés en lot unique.

Cahier des prescriptions spéciales 8


Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

ARTCILE 3. MODE DE PASSATION :


Lot N°1 : Conduites pour réseau de distribution.

Les travaux de ce lot consistent en la fourniture et la pose des ouvrages suivants :


 Réseau de distribution du centre de Dcheira, d un linéaire total de l ordre de ,
km, constitué de conduites en PVC-P 16, de DN 110 et 63.

Ce lot est passé par appel d'offre ouvert sur offre de prix.

Lot N°2 : Génie civil et équipement Y/C réservoir surélevé de 250m3 et hauteur
30m.

Les travaux de ce lot consistent en la réalisation de ce qui suit :


 Génie civil et équipement du réservoir de distribution projeté au centre de
Dcheira, surélevé (= m et d une capacité de 250 m3.

Ce lot est passé par appel d'offre ouvert sur offre de prix.

Lot N°3: Station de déminéralisation

Ce lot est scindé en Deux (2) parties, à savoir :

PARTIE A : APPEL D’OFFRES POUR MARC(ES DE CONCEPT)ON-REALISATION, pour


la réalisation de ce qui suit:
 Equipement du puits d eau saumâtre N°)RE / , pour un débit et une (MT
qui seront définis par l Entrepreneur, afin d assurer un débit de m³/j d’eau
potable à la sortie de la SD.
L équipement de cette station de pompage SP0 consiste en la fourniture de deux
GEP immergés, dont l un sera installé et le deuxième déposé au magasin
(comme secours).
 Fourniture et pose d une conduite de refoulement d eau saumâtre, en PVC- Ø110-
PN , sur une longueur de l ordre de ml, qui reliera le puits précité avec la
future bâche tampon, en PE(D, de m de capacité utile. Cette bâche d eau
saumâtre est prévue dans la SD.
 Une Station de Déminéralisation (SD), par osmose inverse, qui sera conçue pour
un débit minimum de 400 m³/j d eau potable.
L eau potable précitée présentera une minéralisation totale ou TDS mg/L,
après reminéralisation de l eau osmosée ou du débit de mitigeage mélange de
cette dernière avec l eau saumâtre émanant du by-pass de la SD.
Ledit TDS correspond à une conductivité maximale de 1300 μS/cm.

Le taux de conversion de l unité de déminéralisation proprement dite sera au


minimum de 66% (R %).

Le taux de conversion global de la SD, qui tiendra compte du débit de mitigeage


(ou du débit de by-pass d eau saumâtre, qui sera mélangé avec l eau
déminéralisée , sera défini par l Entrepreneur.

La SD sera constituée des ouvrages suivants:

Cahier des prescriptions spéciales 9


Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

 Une bâche tampon, en PVC ou PEHD opaque, de 20 m³ (au minimum) de


capacité utile, pour réguler le fonctionnement des pompes basse pression
(GEP-BP , qui alimentent l installation de filtration de la SD, depuis cette
bâche.

 Une station de pompage basse pression, qui comprend deux (2) GEP-BP,
dont un de secours et raccordé, pour l alimentation des filtres à sable sous
pression.
Les caractéristiques unitaires (débit, HMT) de ces GEP-BP seront
définiespar l Entrepreneur.

o Le rendement η du GEP sera %;

-Le débit de chacun de ces 2 GEP-BP doit permettre d assurer, au


minimum, m³/jd’eau potable présentant minéralisation totale ou
TDS mg/L, après reminéralisation de l eau osmosée ou du débit
de mitigeage mélange de cette dernière avec l eau saumâtre émanant du
by-pass de la SD. Ledit TDS correspond à une conductivité maximale de
1300 μS/cm.

-Ladite HMT sera définie principalement en tenant compte des pertes de


charge à travers les ouvrages de l installation de prétraitement filtres,
microfiltres, canalisations de raccordements, etc... , ainsi que d une
pression résiduelle minimale de , bar, à l aspiration des GEP-HP,
 Une installation de prétraitement (filtration sur sable, acidification,
injection du séquestrant, microfiltration et injection du métabisulfite de
sodium),
 Un skid d osmose inverse proprement dit, fonctionnant au taux de
conversion minimum de 66 % et constitué principalement d un pompage
haute pression, de tubes de pression (Tp) comprenant des membranes
d osmose inverse et d une unité de nettoyage chimique et de rinçage des
membranes,
 Les ouvrages, pour le postraitement, qui comprennent l installation de
reminéralisation de l eau osmosée au moyen du chlorure de calcium et
du bicarbonate de sodium et l installation de préparation et d injection de
l hypochlorite de calcium (T( , pour la désinfection finale de l eau
produite, avant sa distribution.
 Les postes de préparation et d injection de réactifs (T(, acide sulfurique,
séquestrant, métabisulfite de sodium, chlorure de calcium et bicarbonate
de sodium).
 Une bâche de stockage d eau traitée produite, en PVC ou PE(D opaque et
ayant une capacité utile de 20 m³ ;

 Une station SP de reprise d eau potable produite, vers le réservoir de


distribution projeté au sein de la SD. Elle comprendra 2 GEP (dont un de secours),
de caractéristiques suivantes:
o Débit= 20 m³/h
o HMT : à définir par l Entrepreneur.

Cahier des prescriptions spéciales 10


Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

 La conduite d eau traitée reliant la station de reprise SP avec le réservoir de


distribution projeté dans l enceinte de la SD. Cette conduite sera en PVC-PN 16
DN , sur un linéaire de l ordre de ml.
 Les équipements électriques et d automatisation, ainsi que ceux de supervision
de la SD.
 Les appareils portatifs suivants, pour le contrôle de qualité des eaux :
o Turbidimètre : Echelle de mesure variable de 0 à 10 NTU,
o Conductivimètre,
o SDI mètre, pour la mesure (manuelle du SD) de l eau
prétraitée, avant l alimentation du skid d osmose inverse et
donc des Tp (Tubes de pression) renfermant les membranes
d osmose inverse,
o pH mètre,
o Comparateur ou Kit pour la mesure du Chlore Résiduel Libre
(CRL).

 Le génie civil du bâtiment abritant les principaux ouvrages de la SD, ainsi que le
local de commande et de supervision de la SD,
 Le génie civil du local abritant un (1) groupe électrogène, comme secours, en cas
d indisponibilité de l énergie électrique du réseau, pour assurer ce qui suit :
o L éclairage de la SD ;
o La fin de l opération de lavage d un filtre, qui pourrait coïncider
avec une opération de rinçage du train de Tp.
 Les aménagements extérieurs (VRD et espaces verts),

PARTIE B : APPEL D’OFFRES ouvert sur offre de prix, pour la réalisation des ouvrages
suivants :

 Réaménagement du génie civil du local abritant le puits d eau saumâtre N°)RE


1068/120.
 Génie civil et équipement de la loge gardien.
 Clôture de la SD.

Il y a lieu de rappeler que le présent marché est passé en lot unique pour tous les
travaux..

ARTCILE 4. DOCUMENTS CONSTITUTIFS DU MARCHE


Les documents constitutifs du marché sont ceux énumérés ci-après :
1. L acte d engagement ;
2. Le présent Cahier des Prescriptions Spéciales (CPS) ;
3. Le bordereau des prix- détail estimatif;
4. L'offre technique du titulaire du marché ;
5. Les plans et mémoire techniques d'exécution ;
6. Le cahier des clauses administratives générales applicable aux marchés de
Travaux(CCAG-T) ;

Cahier des prescriptions spéciales 11


Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

En cas de contradiction ou de différence entre les documents constitutifs du marché,


ceux-ci prévalent dans l ordre o‘ ils sont énumérés ci-dessus.

ARTCILE 5. REFERENCE AUX TEXTES GENERAUX ET SPECIAUX APPLICABLES AU


MARCHE
Le titulaire du marché est soumis aux dispositions des textes suivants :
A- Textes généraux :
 Dahir n° 1-15-83 du 20 ramadan (7 Juillet 2015) portant promulgation
Loi organique N° 111-14 relative aux régions (BO n°6440 du
18-2-2016);
 Le Décret N° 2-12-349 du 8 joumada I 1434 (20 mars 2013) relatif aux
marchés publics ;
 Le Dahir n° 1-15-05 du 29 rabii II 1436 (19 février 2015) portant
promulgation de la Loi n° 112-13 relative au nantissement des
marchés ; BO n° 6344 du 19-3-2015 ;
 Le dahir n°1-56-211 du 11 Décembre 1956 relatif aux garanties
pécuniaires des soumissionnaires et adjudicataires des marchés
publics ;
 Le dahir n° 1-03-194 du 14 rajeb 1424(11 septembre 2003) portant
promulgation de la loi n°65-99 relative au code du travail ;
 Le décret n° 2-14-394 du 6 Chaabane 1437 (13 mai 2016) approuvant
le cahier des clauses administratives générales applicables aux
marchés de travaux (CCAG-T) ;
 Le décret royal n° 330-66 du 10 moharrem 1387 (21 avril 1967)
portant règlement général de comptabilité publique tel qu il a été
modifié et complété ;
 Le décret 2-07- 1235 du 5kaada 1429 (4novembre2008) relatif au
contrôle des dépenses de l Etat;
 Le décret n ° 2-16-344 du 17chaoual 1437 (22juillet 2016) fixant les
délais de paiement et les intérêts moratoires relatifs aux commandes
publiques ;
 Tous les textes législatifs et réglementaires concernant l emploi, les
salaires de la main d œuvre particulièrement le décret royal n°
2.73.685 du 12 Kaâda 1393 (08 Décembre 1973) portant
revalorisation du salaire minimum dans l industrie, le commerce, les
professions libérales et l agriculture;
 Tous les textes réglementaires ayant trait aux marchés de l’Etat
rendus applicables à la date de signature du marché.

B- Textes spéciaux :
 Le devis général d architecture édition du royaume du Maroc
approuvé par la décision du ministre de l habitat et de l urbanisme du
février 1956 et rendu applicable par le décret royal n° 406- 67 du 17 juillet
1967;
 La loi n° 12-90 du hijja juin relative à l urbanisme ;

Cahier des prescriptions spéciales 12


Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

 Le décret n° 2.02.177 du 22 février 2002 approuvant le règlement


parasismique (RPS 2000) applicable aux bâtiments, fixant les règles
parasismique et instituant le comité national de génie parasismique;
 Les règles de calcul de béton armé CCBA 68 et BAEL ;
 Le décret n° 2.94.223 du 6 moharrem 1415 (16 juin 1994) relatif à la
qualification et la classification des entreprises de bâtiments et de travaux
publics ;
 Tous les textes réglementaires ayant trait aux marchés de l Etat rendus
applicables à la date de signature du marché.

L entrepreneur devra se procurer ces documents s il ne les possède pas et ne pourra en


aucun cas exciper de l ignorance de ceux-ci et se dérober aux obligations qui y sont
contenues

ARTCILE 6. VAL)D)TE ET DELA) DE NOT)F)CAT)ON DE L’APPROBAT)ON DU


MARCHE
Le présent marché ne sera valable, définitif et exécutoire qu après notification de son
approbation par l autorité compétente.
L approbation du marché doit intervenir avant tout commencement d exécution. Cette
approbation sera notifiée dans un délai maximum de 75 jours à compter de la date
d ouverture des plis.

ARTCILE 7. PIECES MISES A LA DISPOSITION DE L’ENTREPRENEUR


Aussitôt après la notification de l approbation du marché, le maître d ouvrage remet
gratuitement au titulaire, contre décharge de ce dernier, un exemplaire vérifié et certifié
conforme de l acte d engagement, du cahier des prescriptions spéciales et des pièces
expressément désignées comme constitutives du marché à l exception du cahier des
prescriptions communes applicable et du cahier des clauses administratives générales.
Le maître d ouvrage ne peut délivrer ces documents qu après constitution du
cautionnement définitif, le cas échéant.

ARTCILE 8. DESIGNATION DES INTERVENANTS


Les personnes intervenant dans le présent marché sont:
- Mr Le Président de La Région Lâayoune Sakia El Hamra, en qualité du Maître
d ouvrage.
- Le Bureau d Etudes ZETTA ENGENEER)NG, en qualité d OPC des Projets de la
Région.
- L'ONEE branche eau.
- Le bureau des études techniques chargé par le maitre d'ouvrage, des études et
assistance technique au maitre d'ouvrage.

ARTCILE 9. PERSONNE CHARGEE DU SUIVI DE L'EXECUTION DU MARCHE


Le suivi de l exécution du marché sera confié à un comité de suivi désigné par le maître
d ouvrage.
Les noms des membres du comité de suivi et leurs qualités seront notifiés à
l entrepreneur.

Cahier des prescriptions spéciales 13


Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

ARTCILE 10. ELECT)ON DU DOM)C)LE DE L’ENTREPRENEUR


A défaut d avoir élu domicile au niveau de l acte d engagement, toutes les
correspondances relatives au présent marché sont valablement adressées au domicile
élu par l entrepreneur, et indiqué sur son Acte d engagement.
En cas de changement de domicile, l'entrepreneur est tenu d'en aviser le maître
d'ouvrage dans un délai de 15 jours suivant ce changement.

ARTCILE 11. NANTISSEMENT


Dans l éventualité d une affectation en nantissement, il sera fait application des
dispositions du dahir n° 1-15-05 du 29 Rabii II (19 février 2015 relatif au nantissement
des marchés publics, étant précisé que :
1) la liquidation des sommes dues par l administration, maître d ouvrage, en
exécution du présent marché sera opérée par les soins de Monsieur Le Président
du Conseil de la Région Lâayoune Sakia El Hamra ;
2) le fonctionnaire, chargé de fournir au titulaire du marché ainsi qu'au bénéficiaire
des nantissements ou subrogations les renseignements et états prévus au dahir
n°1-15-05 du 19 février 2015, est Monsieur Le Président du Conseil de la Région
Lâayoune Sakia El Hamra ;
3) les paiements prévus au présent marché seront effectués par Le Trésorier Public
de Lâayoune, seul qualifié pour recevoir les significations des créanciers du
titulaire du présent marché.
4) Le maître d'ouvrage délivre sans frais, à l'entrepreneur, sur sa demande et contre
récépissé, un exemplaire spécial du marché portant la mention " exemplaire
unique" et destiné à former titre conformément aux dispositions du dahir du n°1-
15-05 du 29 Rabii II 1436 (19 février 2015)relatif au nantissement des marchés
publics.
5) Les frais de timbre de l original du CPS et de « l exemplaire unique » remis à
l entrepreneur sont à la charge de ce dernier.

ARTCILE 12. SOUS-TRAITANCE


Si l entrepreneur envisage de sous-traiter une partie du marché, il doit requérir l accord
préalable du maître d ouvrage auquel il est notifié la nature des prestations, l identité, la
raison ou la dénomination sociale, et l adresse des sous-traitants et une copie conforme
du contrat de la sous-traitance.
La sous-traitance ne peut en aucun cas dépasser cinquante pour cent (50%) du montant
du marché ni porter sur le lot ou le corps d état principal du marché.
Les sous-traitants doivent satisfaire aux conditions requises des concurrents
conformément à l article du Décret n° -12-349 précité.
Le corps principale du marché, à savoir l'équipement des stations de déminéralisation,
ne peut faire l'objet de sous-traitance.

ARTCILE 13. DELA) D’EXECUT)ON


L entrepreneur devra exécuter les travaux désignés en objet dans un délai de 12mois
(Douze mois). Le délai d exécution court à partir de la date prévue par l ordre de
service prescrivant le commencement de l exécution des travaux.
Ce délai s applique à l achèvement de tous les travaux incombant au titulaire Non
compris le repliement des installations de chantier et la remise en état des terrains et
lieux).

Cahier des prescriptions spéciales 14


Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

ARTCILE 14. NATURE DES PRIX


Le présent marché est à prix unitaires.
Les sommes dues au titulaire du marché sont calculées par application des prix unitaires
portés au bordereau des prix ou bordereau des prix détail estimatif, le cas échéant, joint
au présent cahier des prescriptions spéciales, aux quantités réellement exécutées
conformément au marché.
Les prix du marché sont réputés comprendre toutes les dépenses résultant de
l exécution des travaux y compris tous les droits, impôts, taxes, frais généraux, faux frais
et assurer à l entrepreneur une marge pour bénéfice et risques et d'une façon générale
toutes les dépenses qui sont la conséquence nécessaire et directe du travail.

ARTCILE 15. REVISION DES PRIX


Si pendant le délai contractuel, des variations sont constatées dans la valeur des index
de références, les prix du marché sont révisés par application des formules ci-dessous.

Pour le lot 1 : Conduites en PVC ou PE :


 S11  ChTp Tpc 
P  P   0,15  0,2
Mtn
0 


S1 1  ChTp
0 0

 0,30
Mtn
0
0,35
Tpc 
0

Pour le lot 2 : Réservoirs et Bassins :


REP 
P  P  0,15 0,85
0 REP 
0

Pour le lot 3 : Equipements hydromécanique et électrique :


 S11  Chfm Cf 
P  P   0.15  0,15
Tt Mtn
0 
 0

S1 1  Chfm
0

 0,25
Tt
0
 0,30
Mtn
0
0,15
Cf 
0

P0 = Etant le montant des travaux à la date de l ouverture des plis.


P = Etant le montant révisé des travaux
S1-S10 = Etant la valeur de l'index officiel des Salaires.
ChTp-ChTp0 = Etant la valeur de l index officiel des Charges sociales.
Mtn-Mtn0 = Etant la valeur de l'index de Transport Routier.
Tpc-Tpc0 = Etant la valeur de l'index de Tuyaux en Polychlorure de Vinyle.

REP-REP0 = Etant la valeur de l'index global de Réservoirs.

Chfm-Chfm0 =Etant la valeur de l index officiel des Marchés de fournitures


ordinaires de matériel et d'appareillage.
Tt-Tt0 = Etant la valeur de l'index de Tôle moyenne.
Cf-Cf0 = Etant la valeur de l'index du Cuivre nu.

Cahier des prescriptions spéciales 15


Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

Les valeurs à prendre en compte sont celles du mois de réalisation des prestations.

Les règles et conditions de révision des prix sont celles fixées par l arrêté du Chef du
Gouvernement 3-302-15 du 27/11/2015 fixant les règles et conditions de révision des
prix des marchés publics.

ARTCILE 16. CAUTIONNEMENT PROVISOIRE ET CAUTIONNEMENT DEFINITIF


Le montant du cautionnement provisoire est fixé à Cinq Cent Mille dirhams.
(500,000.00DHS).
Le montant du cautionnement définitif est fixé à Trois pour cent (3%) du montant
initial du marché.
Si l entrepreneur ne réalise pas le cautionnement définitif dans un délai de jours à
compter de la date de la notification de l approbation du présent marché, le montant du
cautionnement provisoire fixé ci-dessus reste acquis à l Etat.
Le cautionnement définitif sera restitué ou la caution qui le remplace est libérée à la
suite d une mainlevée délivrée par le maître d ouvrage dans un délai maximum de trois
mois suivant la date de la réception définitive des travaux.

ARTCILE 17. RETENUE DE GARANTIE


Une retenue de garantie sera prélevée sur les acomptes. Elle est égale à dix pour cent
(10 %) du montant de chaque acompte.
Elle cessera de croître lorsqu'elle atteindra Sept pour cent (7%) du montant initial du
marché augmenté le cas échéant, du montant des avenants.
La retenue de garantie peut être remplacée, à la demande de l'entrepreneur, par une
caution personnelle et solidaire constituée dans les conditions prévues par la
réglementation en vigueur.
La retenue de garantie est restituée ou la caution qui la remplace est libérée à la suite
d une mainlevée délivrée par le maître d ouvrage dans un délai maximum de trois mois
suivant la date de la réception définitive des travaux.

ARTCILE 18. OCTRO) D’AVANCES


Le Maître d Ouvrage versera au titulaire du marché le paiement d une avance dont le
montant et les conditions sont définis par l article du décret N° : 2.14.272 du 14 RAJAB
1435 (14 mai 2014) relatif aux avances dans les marchés publics.
Pour bénéficier de cette avance, une caution personnelle et solidaire doit être
constituée et déposée auprès du maître d ouvrage dans les jours qui suivent la
notification de l ordre de service de commencement des prestations.
Le remboursement est effectué par déduction d’un montant de , % du montant
de chaque acompte de manière à ce que le remboursement du montant total de
l’avance doit être effectué lorsque le montant des prestations exécutées par le
titulaire du marché atteint 80% du montant TTC des prestations qui lui sont
confiées au titre dudit marché. Si ces sommes n’atteignent pas % du montant
initial du marché, le solde à rembourser sera prélevé sur le dernier acompte.
En cas de résiliation du marché quel que soit la cause ; la liquidation du remboursement

Cahier des prescriptions spéciales 16


Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

est immédiatement effectuée sur les sommes dues à l entreprise ou à défaut sur la
caution personnelle et solidaire ;
En cas de sous-traitance survenue après versement de l avance, la part de l avance
correspondante au montant des travaux sous traités, doit être prélevée immédiatement
en totalité sur les sommes dues au titulaire ;
En cas de nantissement du marché, les attestations des droits constatés doivent
tenir compte du montant de l’avance versée au titulaire du marché.

ARTCILE 19. ASSURANCES- RESPONSABILITE


L entrepreneur doit adresser au maître d ouvrage, avant tout commencement des
travaux,
les attestations des polices d assurance qu il doit souscrire et qui doivent couvrir les
risques inhérents à l exécution du marché et ce, conformément aux stipulations de
l article du CCAG-Travaux tel qu il a été modifié et complété.

ARTCILE 20. APPROVISIONNEMENTS


Le présent marché ne prévoit pas d acompte sur approvisionnements de matériaux et
matières premières destinés à entrer dans la composition des travaux objet du marché.

ARTCILE 21. RELATION ENTRE DIVERS ENTREPRENEUR SUR LE MEME CHANTIER


Conformément à l article .du CCAG-Travaux, l entrepreneur veillera au bon ordre du
chantier, assurera la coordination des travaux et la sécurité des travailleurs ainsi que les
mesures à caractère commun;
Chaque entrepreneur doit suivre l ensemble des travaux, s entendre avec les autres
entrepreneurs sur ce que les travaux ont de commun, reconnaître par avance tout ce qui
intéresse les réalisations, fournir les indications nécessaires à ses propres travaux,
s assurer qu elles sont suivies et, en cas de contestation, en référer au maître d ouvrage.
Un planning général, portant sur l ensemble de ces travaux, est établi à cet effet par le
maître d ouvrage et l ensemble des entrepreneurs.
Tous les entrepreneurs sont tenus de participer aux dépenses communes
proportionnellement aux montants de leurs marchés y compris les révisions de prix
et avenants éventuels et ce après contrôle du maître d ouvrage.

ARTCILE 22. DROITS DE TIMBRE ET ENREGISTREMENTS


L'entrepreneur doit acquitter les droits auxquels peuvent donner lieu le timbre et
l'enregistrement du marché, tels que ces droits résultent des lois et règlements en
vigueur.

ARTCILE 23. RECRUTEMENT ET PAIEMENT DES OUVRIERS


Les formalités de recrutement et de paiement des ouvriers sont celles prévues par les
dispositions des articles 22 et 23 du CCAG-Travaux.

ARTCILE 24. MESURES DE SECUR)TE ET D’(YG)ENE


L entrepreneur s engage à respecter les mesures de sécurité et d hygiène conformément
aux dispositions de l article et 34 du CCAG-Travaux.

Cahier des prescriptions spéciales 17


Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

ARTCILE 25. PROVENANCE, QUALITE ET ORIGINES DES MATERIAUX


Tous les matériaux, matières et produits utilisés dans les travaux objet du présent cahier
des prescriptions spéciales proviendront de carrières ou d usines agréées par le maître
d ouvrage.
Le maître d ouvrage peut effectuer tous les essais qu il estime nécessaires pour vérifier
que les matériaux ou produits utilisés sont conformes aux spécifications imposées.
L entrepreneur est tenu d éloigner du chantier, à ses frais, en un lieu agrée par le maître
d œuvre les matériaux ne satisfaisant pas aux conditions ci-dessus.

ARTCILE 26. DEMONTAGE DES EQUIPEMENTS ET DEMOLITION DES


CONSTRUCTIONS
)l sera fait application des dispositions de l article du CCAGT.
Tous les frais de transport, de la mise en dépôt et de stockage afférents au démontage
des équipements et à la démolition des constructions, durant la période d'exécution du
marché, seront à la charge de l'entrepreneur dans un rayon de 40 km du chantier.

ARTCILE 27. RECEPTION PROVISOIRE


Pour les lots conduites et équipements :
- La durée minimale de marche semi-industrielle est de 1 (Un) mois.
- La durée de la période des essais de mise en service industrielle est de 1 (Un) mois.

A l achèvement des travaux et en application de l article 3 du CCAG-Travaux, le maître


d ouvrage s assure en présence de l entrepreneur de la conformité des travaux aux
spécifications techniques du marché et prononcera la réception provisoire.

ARTCILE 28. DELAI DE GARANTIE


Conformément à l article du CCAG-Travaux, le délai de garantie est fixé à douze (12)
mois à compter de la date du procès-verbal de la réception provisoire.

ARTCILE 29. MODALITES DE REGLEMENT


Le règlement des prestations réalisées sera effectué sur la base de décomptes établis par
le maître d ouvrage en application des prix du bordereau des prix – détail estimatif aux
quantités réellement exécutées et régulièrement constatées, déduction faite de la
retenue de garantie, et en tenant compte du montant résultant de la révision des prix.
Sur ordre du maître d ouvrage, les sommes dues à l entrepreneur seront versées au
compte bancaire précité dans le préambule du marché.

Pour les prix se rapportant aux équipements, il sera appliqué le canevas suivant :
 40% du prix de l'équipement concerné sera payé à la livraison et réception du
matériel sur site et accord de montage.
 20% du prix de l'équipement concerné sera payé après son montage.
 20% du prix de l'équipement concerné sera payé à la fin de la période de
fonctionnement semi-industriel.
 Le solde du prix de l'équipement concerné sera payé à la réception provisoire.

Cahier des prescriptions spéciales 18


Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

ARTCILE 30. DOCUMENTS A ETABL)R PAR L’ENTREPRENEUR


En vertu de l article du CCAGT, l entrepreneur est appelé à soumettre à l approbation
du Maitre d ouvrage, dans un délai d'un mois à compter de l ordre de service de
notification de l approbation du marché, les documents suivants:
- Le mémoire technique d exécution en cinq exemplaires
- Un modèle de cahier de chantier
L entrepreneur doit également fournir au MO les plans de recollement dans un délai de
1mois à compter de la date du procès-verbal de la réception provisoire des travaux.

ARTCILE 31. PENALITES


a- Pénalités pour retard
Conformément à l article du CCAGT, en cas de retard dans l'exécution des
travaux, il est appliqué une pénalité par jour calendaire de retard à l'encontre de
l'entrepreneur si le retard affecte le délai global du marché.
Par dérogation au CCAGT, le montant de cette pénalité est fixé à ‰ Un pour
mille) du montant du marché.
Ledit montant est celui du marché initial, éventuellement majoré par les montants
correspondants aux travaux supplémentaires et à l'augmentation dans la masse des
travaux.

Toutefois, le montant cumulé de ces pénalités est plafonné à huit pour cent (8%) du
montant du marché initial, éventuellement majoré par les montants correspondants
aux travaux supplémentaires et à l'augmentation dans la masse des travaux.

b- Pénalités particulières
Conformément à l article du CCAGT, et à défaut d exécution de tout ou partie des
opérations d enlèvement du matériel et des matériaux sans emploi, le maître
d'ouvrage met en demeure l'entrepreneur de réaliser ces opérations.
Conformément à l article du CCAGT, si l'entrepreneur ne les réalise pas dans un
délai maximum de trente (30) jours à compter de la date de la réception de la mise en
demeure, il sera appliquée une pénalité journalière de . ‰ zéro virgule un pour
mille) du montant du marché initial, éventuellement majoré par les montants
correspondants aux travaux supplémentaires et à l'augmentation dans la masse des
travaux..
L'ensemble des montants des pénalités particulières est plafonné à deux pour cent
(2%) du montant du marché initial, éventuellement majoré par les montants
correspondants aux travaux supplémentaires et à l'augmentation dans la masse des
travaux.
Lorsque le plafond des pénalités est atteint, l autorité compétente est en droit de résilier
le marché après mise en demeure préalable et sans préjudice de l'application des
mesures coercitives prévues par l'article 79 du CCAG-Travaux

ARTCILE 32. RETENUE A LA SOURCE APPLICABLE AUX TITULAIRES ETRANGERS


NON RESIDENTS AU MAROC
Une retenue à la source au titre de l impôt sur les sociétés ou de l impôt sur le revenu, le
cas échéant, fixée au taux de dix pour cent (10 %), sera prélevée sur le montant hors

Cahier des prescriptions spéciales 19


Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

taxe sur la valeur ajoutée des travaux réalisés au Maroc dans le cadre du présent
marché.

ARTCILE 33. RECEPTION DEFINITIVE


La réception définitive aura lieu un (1) an après la date de réception provisoire. Il est
expressément convenu que les dates limites de réception provisoire, de transfert de
propriété, et de réception définitive, seront, le cas échéant, chacune en ce qui la
concerne, reculées d une durée égale aux retards imputables à l entrepreneur..

ARTCILE 34. CAS DE FORCE MAJEURE


Conformément aux prescriptions de l'article 47 du Cahier des Clauses Administratives
Générales Travaux, notamment son alinéa 2, les seuils considérés comme cas de force
majeure sont :
 Les tremblements de terre dont l'intensité sur le site est supérieure à l'intensité
VI de l'échelle internationale (Mercali).
 Les vagues de chaleurs dont la température maximale dépasse 49°C.

ARTCILE 35. RESILIATION DU MARCHE


La résiliation du marché peut être prononcée dans les conditions et modalités prévues
par l article du décret n° -12-349 du 20 mars 2013 relatif aux marchés publics et
notamment celles prévues aux articles 69 et 79 du CCAG-Travaux.
La résiliation du marché ne fera pas obstacle à la mise en œuvre de l action civile ou
pénale qui pourrait être intentée au titulaire du marché en raison de ses fautes ou
infractions.
Si des actes frauduleux, des infractions réitérées aux conditions de travail ou des
manquements graves aux engagements pris ont été relevés à la charge de
l'entrepreneur, le ministre, sans préjudice des poursuites judiciaires et des sanctions
dont l entrepreneur est passible, peut par décision motivée, prise après avis de la
Commission des Marchés, l'exclure temporairement ou définitivement de la
participation aux marchés de son administration.

ARTCILE 36. LUTTE CONTRE LA FRAUDE ET LA CORRUPTION


L entrepreneur ne doit pas recourir par lui-même ou par personne interposée à des
pratiques de fraude ou de corruption des personnes qui interviennent, à quelque titre
que ce soit, dans les différentes procédures de passation, de gestion et d exécution du
marché.
L entrepreneur ne doit pas faire, par lui-même ou par personne interposée, des
promesses, des dons ou des présents en vue d'influer sur les différentes procédures de
conclusion d'un marché et lors des étapes de son exécution.
Les dispositions du présent article s appliquent à l ensemble des intervenants dans
l exécution du présent marché.

Cahier des prescriptions spéciales 20


Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

ARTCILE 37. REGLEMENT DES DIFFERENDS ET LITIGES


Si, en cours d exécution du marché, des différends et litiges surviennent avec
l entrepreneur, les parties s engagent à régler ceux-ci dans le cadre des stipulations des
articles 82, 83 et 84 du CCAG-Travaux.
Les litiges éventuels entre le maître d ouvrage et l entrepreneur sont soumis aux
tribunaux compétents du Maroc.

Cahier des prescriptions spéciales 21


Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

Cahier des prescriptions spéciales 22


Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

I) LOT : CONDUITES

PARTIE I – INDICATIONS GENERALES ET DESCRIPTION DES OUVRAGES

ARTCILE 38. CONSISTANCE DES TRAVAUX


37-1. Travaux à la charge de l'Entrepreneur
Les travaux à la charge de l'Entrepreneur sont les suivants :
 L'étude d exécution générale des conduites ;
 Les études concernant les équipements hydrauliques des conduites (pièces
spéciales) ;
 L étude hydraulique détaillée, en régime transitoire, de la conduite, et de la
fourniture, transport et pose des dispositifs de protection anti-bélier, qui
s avéreront nécessaires à installer pour la protection des conduites
 Les études concernant la stabilité de tous les ouvrages annexes, en particulier les
ouvrages de franchissement ;
 Toutes les études complémentaires nécessaires à l'exécution des travaux (études
topographiques, études des sols de fondation des ouvrages, études de béton, études
d agressivité du sol, protection des ouvrages contre les inondations, etc. ;
 Les études concernant l'organisation du chantier et la conduite des travaux, suivant
un planning à faire agréer par le Maître d'Ouvrage ;
 La signalisation des chantiers ;
 Toutes les formalités nécessaires pour l'importation des fournitures ;
 L'implantation des conduites et de tous les ouvrages ;
 Les terrassements en tous terrains, nécessaires à la pose des conduites et à la
construction des ouvrages, les remblais divers, le réglage ou la mise à la décharge
des terres excédentaires ;
 La déviation et le drainage des effluents pendant les travaux ;
 La remise en état des voies publiques d'accès au chantier utilisées par l'Entreprise ;
 La fourniture, le transport à pied d'œuvre et la pose des conduites, des pièces
spéciales et des appareillages annexes ;
 La fourniture, le transport et la mise en place de tout l'appareillage hydraulique
nécessaire ;
 La fourniture, le transport et la mise en œuvre de tous les matériaux nécessaires à la
pose des conduites (bétons, mortiers, granulats, remblais et matériaux divers) ;
 L'exécution des ouvrages annexes tels que regards pour vannes, butée, ancrage et
enrobage de la conduite et traversée des routes ;
 Les travaux spéciaux d'étaiement et de protection des autres canalisations,
conduites et câbles croisant la tranchée ;
 Les contrôles et les épreuves des matériaux et fournitures en usine et sur le
chantier ;
 Les essais d étanchéité des conduites en tranchée ;
 Les raccordements de départ et d arrivée de la conduite d adduction aux ouvrages
existants et projetés ;
 Les nettoyages et les désinfections des conduites et des ouvrages suivant les
prescriptions du présent cahier ;
 La confection et la pose des bornes de repérage des canalisations ;
 La fourniture de l'eau nécessaire à tous les essais et opérations visés ci-dessus ;

Cahier des prescriptions spéciales


23
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

 L'étude et la réalisation des installations des protections contre la corrosion et


l'agressivité des sols, ainsi que la protection anti-racine ;
 L'étude et la réalisation des traversées (seguias, chaussée goudronnée, pistes,
réseaux existants, etc.).
 La mise en service des conduites ;
 L'établissement des plans de récolement, certifiés conformes à l'exécution ;
 L'entretien des installations pendant le délai de garantie.
L'énumération des prestations, indiquées ci-dessus et dans les divers chapitres du présent
cahier des prescriptions techniques particulières, n'est nullement limitative. En fait,
L'Entrepreneur s'engage à fournir et mettre en service un ensemble en parfait état de
marche.

37-2. Travaux à la charge du Maître d’Ouvrage


Le Maître de l'Ouvrage prendra en charge la mise à disposition des terrains nécessaires à
l'exécution des travaux. L installation du chantier étant à la charge de l Entrepreneur.

ARTCILE 39. DESCRIPTION DES OUVRAGES


La présente description des ouvrages n est pas exhaustive et est complétée par les plans et le
bordereau des prix, formant détail estimatif.
Les ouvrages seront exécutés conformément aux plans et dossiers qui seront notifiés Bon
pour exécution par le maitre d'ouvrage et l ONEE, Branche-Eau, à l Entreprise, et qui seront
en principe analogues à ceux figurant en bordereau des plans du présent dossier ou s en
rapprochant sensiblement.
Les dimensions et cotes portées sur les plans sont celles des ouvrages et travaux terminés.
Les côtes de niveaux indiquées sont rattachées au nivellement général du Maroc.
L Entrepreneur sera tenu de vérifier les cotes sur place et de signaler au Maître d Ouvrage,
en temps utile, toutes erreurs matérielles ou omissions qui auraient pu glisser dans les plans
et pièces écrites qui lui sont remis.

38-1. Conduites
Tracés et profils en long
Le plan de situation général, le plan du réseau de distribution, ainsi que les plans des
ouvrages, sont joints au présent dossier. Ils comprennent :
- Plan de situation DCHE-MII-cond-1 ;
- Plan du réseau de distribution du centre ;
- Plan type des équipements : Vanne de sectionnement ;
- Plan type de la tranchée et butée ;
- Plan type de poteau d incendie ;

Tracé, diamètres et matériaux des canalisations


Dans le cadre du présent projet, on adoptera le choix suivant :
- Pour le diamètre 63 mm : on retiendra le PEHD PN 10 ;
- Pour le diamètre 110 mm : on retiendra le PVC PN 10 ;

Diamètres et matériaux des canalisations


Les diamètres et classes des conduites projetées, selon la solution administrative, sont donnés
dans le tableau suivant :

Cahier des prescriptions spéciales


24
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

Classe
Diamètre Longueur
Tronçons Matériaux ou PMS
en mm en ml
retenue
110 2 940 PVC PN 10
Distribution Centre
63 7 40 PEHD PN 10

38-2. Robinetterie et équipements hydrauliques


Les prestations incluent la fourniture, le transport et la pose de vannes, ventouses, vidanges,
etc.
Les équipements hydrauliques devront être placés impérativement sous ouvrages en béton
armé qui seront exécutés conformément aux plans joints au dossier d appel d offres.
Ces équipements devront avoir une pression nominale supérieure à la pression de service
dans la conduite.

38-3. Ouvrages annexes


Le marché prévoit également la réalisation des ouvrages annexes, tels que les traversées de
routes, de voies de circulation revêtues, de pistes, de chaâbas, etc.
Il est aussi prévu la réalisation des regards, pour abriter les différents équipements
hydromécaniques : vanne de sectionnement, équipements points hauts, vidanges, etc.

38-4. Départ de la future conduite d’adduction du centre de Dcheira


La future adduction prend départ, au niveau de la station de pompage SP0, projetée au sur le
puits N°1069/120 ;
Les équipements, en PN 16 bars, nécessaires, pour assurer, selon les règles de l art, le
raccordement de la future adduction à ladite SP0, sont les suivants
 1 élément en S DN 60 ;
 1 RBM pour conduite en PEHD (type Stop) DN 63/60 ;

38-5. Raccordement au réservoir surélevé projeté au niveau du centre de Dcheira


La future adduction acheminera vers un réservoir surélevé projeté au niveau du centre de
Dcheira.
Les équipements, nécessaires pour alimenter cet ouvrage, prévu dans le cadre du présent
marché, sont les suivants :
 1 élément en S DN 60 ;
 1 RBM pour conduite en PEHD (type Stop) DN 63/60 ;

38-6. Traversées
Les traversées rencontrées ainsi que leurs modes de réalisation sont détaillés dans l article
ci-après « Description des travaux ».

Cahier des prescriptions spéciales


25
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

PARTIE II : DESCRIPTION DES TRAVAUX :


ARTCILE 40. GENERALITES
Les ouvrages à réaliser sont définis à titre indicatif par les plans joints au présent dossier. Ils
devront être exécutés conformément à ces plans et aux spécifications du présent devis
technique.
Il est à signaler que des prélèvements de contrôle de la qualité de compactage des remblais
et de la qualité du béton seront opérés au cours des travaux par un laboratoire habilité par
l ONEE, Branche-Eau, et à la charge de l'Entreprise. Si les résultats s avèrent non
satisfaisantes, l Entrepreneur est tenu de refaire à ses frais les travaux réalisés.
Il est à noter que l'Entrepreneur aura à sa charge l'établissement des plans définitifs
d'exécution des travaux, qui devront être approuvés, au préalable par l ONEE/ Branche-Eau.
ARTCILE 41. CONFORMITE AU CAHIER DES PRESCRIPTIONS COMMUNES
L'Entrepreneur doit se conformer au Cahier des Prescriptions Communes (CPC), applicables
aux marchés passés pour le compte du Département de l'Equipement, relatives aux
conduites d'alimentation en eau potable N°12/97, approuvé par arrêté du Ministre de
l'Agriculture, de l'Equipement et de l'Environnement N°1059/97 du 2 Joumada (5
septembre 1997).
Les travaux réalisés par l Entrepreneur devront être conformes au Fascicule édition
Avril ainsi qu à la norme NF EN .
Le C.P.C définit les spécifications techniques des matériaux et fournitures ainsi que leur mise
en œuvre. )l définit également les clauses techniques générales relatives à l étude, à la
fourniture, à la pose, aux essais des conduites et des équipements hydrauliques et à la mise
en eau industrielle des conduites d'eau potable ainsi qu'à l'exécution de tous les travaux
annexes de génie civil sur les conduites.

ARTCILE 42. PLAN ASSURANCE QUALITE (PAQ)


Le soumissionnaire doit rejoindre, avec son offre, un schéma global du Plan d Assurance
Qualité (P.A.Q) propre à son Entreprise, dans lequel il décrit l´organisation générale du
chantier, les principaux moyens qu´il compte y affecter et les dispositions de contrôle
interne associées à ces moyens. Le contenu de ce document servira de base pour la rédaction
du P.A.Q de chantier, lors de la phase des études d exécution.
La version définitive du PAQ sera soumise au visa de l ONEE/ Branche-Eau, à l'issue de la
période de préparation du chantier, et peut être révisée au fur et à mesure de l'avancement
du chantier.
Le Plan d Assurance Qualité est constitué de :
 la note d organisation générale du chantier ;
 le calendrier d'établissement des procédures d'exécution nécessaires pour chaque
phase de travaux ;
 les procédures d'exécution ;
 le cadre des documents de suivi d'exécution et conditions de réalisation du contrôle
intérieur ;
 les plans d assurance qualité des sous-traitants.
6.1 Note d'organisation générale
Elle comprend la liste des responsables sur le chantier pour l ensemble des entreprises,
sous-traitants et fournisseurs principaux inclus. Elle présente l organigramme de

Cahier des prescriptions spéciales


26
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

l Entreprise sur le chantier et désigne nommément le directeur de chantier, les conducteurs


de chantier, les chefs de chantier et le responsable chargé des contrôles qualité. Elle décrit
également comment sont assurées les missions, relatives aux reconnaissances à
l avancement, aux auscultations et à la coordination entre les études et les travaux.
Elle explicite également, de façon détaillée, les principes de la gestion des documents,
notamment :
 le calendrier de fourniture des documents ;
 le nombre de documents adressés au maître d œuvre, aux bureaux de contrôle et
autres intervenants ;
 les principes et délais pour les vérifications et modifications.
6.2 Procédures d exécution
Les procédures d'exécution sont des documents écrits, qui définissent notamment :
 la partie des travaux faisant l objet de la procédure considérée ;
 les documents de référence, relatifs aux travaux objets de la procédure et les
prescriptions du marché s y rapportant, les moyens en personnels et en matériels
spécifiques ;
 la description des modes opératoires, de la méthodologie, des consignes
d exécution ;
 l'enchaînement des tâches faisant apparaître les points critiques et les points d arrêt
;
 les mesures de prévention et de traitement résultant de l analyse des risques en
matière de sécurité et de protection de la santé des employés de l entreprise ;
 les contrôles relevant du contrôle intérieur faisant apparaître les intervenants, les
épreuves à réaliser, la nature et la fréquence des contrôles et les critères
d acceptation ;
 les étapes sensibles de l exécution, qui nécessitent des vérifications particulières. On
distingue les points critiques et les points d arrêt ;
 les évènements à considérer comme des anomalies et nécessitant une information
du maître d œuvre et une action corrective traitement des non conformités ;
 le cas échéant, les interactions, les liaisons avec d autres procédures et les
conditions préalables à remplir pour l exécution de certaines tâches.
6.3 Contrôle intérieur
Le contrôle intérieur désigne l ensemble des contrôles exercés par le titulaire ou pour son
compte, sur ses propres actions ou celles de ses sous-traitants. Les laboratoires, opérant les
contrôles internes du titulaire, sont soumis à l approbation de l ONEE, Branche-Eau.
Il appartient au titulaire de définir, dans son PAQ, et en particulier dans ses procédures
d exécution, l organisation et les missions de son contrôle intérieur. Fidèle aux dispositions
des procédures d exécution, le contrôle intérieur s exerce de façon permanente et à tous les
échelons de l exécution sous l autorité de la personne désignée par le titulaire qui dirige le
chantier.

Les étapes sensibles de l exécution font l objet de vérifications particulières. Sont considérés
comme des points critiques de contrôle les travaux suivants :
 La réception des fonds de fouille ;
 La réception de ferraillage et du coffrage des parties d ouvrage prêtes pour le
coulage de béton ;
 La réception dès l échafaudage ;
 la mise en œuvre des soutènements de protection pour les parties d ouvrage
enterrées ;

Cahier des prescriptions spéciales


27
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

 la réception du béton prêt à l emploi ;


 la préparation du béton sur chantier ;
 Le coulage de béton ;
 Les essais de contrôle du béton coulé ;
 La reprise de bétonnage ;
 L inspection visuelle ou télévisuelle des canalisations et fourreaux ;
 Les essais de soudure des canalisations en acier ;
 Les épreuves d étanchéité des conduites ;
 Les essais d étanchéité des ouvrages d eau ;
 Les essais de compactage du remblai primaire des canalisations ;
 Les essais de reconnaissance de la qualité du matériau des remblais.
Le titulaire complète la liste des points critiques et d arrêt du PAQ, et si besoin, en cours de
chantier. Les points critiques et les points d arrêt sont rappelés dans les procédures
d exécution concernées.
6.4 Traitement des non-conformités
Le titulaire doit prévoir une procédure spécifique de traitement des non-conformités :
 relevées dans le cadre du contrôle intérieur ;
 notifiées par le maître d œuvre suite aux actions de contrôle extérieur.
6.5 Contrôle extérieur
Le contrôle extérieur désigne l ensemble des contrôles exercés sur les actions du titulaire ou
de ses sous-traitants par l ONEE, Branche-Eau, indépendamment des processus de
production et de contrôle interne. Le titulaire donne toutes facilités pour l exercice du
contrôle extérieur. Les dispositions correspondantes sont prises en compte dans le PAQ, et
en particulier, dans les procédures d exécution.
Le règlement des contrôles extérieur est à la charge de l ONEE Branche-Eau. Au cas de non-
conformité d une prestation, les essais de contrôle sont repris avec éventuellement des
essais complémentaires) à la charge du titulaire. Ce dernier est informé des résultats de ces
contrôles et en tient compte pour la direction de l exécution du contrat de travaux.

Cahier des prescriptions spéciales


28
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

ARTCILE 43. DESCRIPTION DES TRAVAUX


L objet du présent article est de présenter la description des ouvrages à réaliser. Cette
description n est pas exhaustive, elle est complétée par les plans et le bordereau des prix
formant le détail estimatif.
42-1. Terrassements
La largeur nominale de la tranchée en tout terrain sera définie égale au diamètre extérieur
du tuyau majorée de 2 x 0,2 m avec un minimum de 0,6.m. Cette largeur théorique est seule
prise en compte pour le calcul des volumes des terrassements. Les parois de la tranchée sont
considérées verticales.

Si l Entrepreneur estime nécessaire, en fonction de la nature du terrain, de l emplacement


des niches pour la confection des joints ou toute autre raison, de donner une largeur
supérieure à celle définie ci-dessus ou/et un fruit aux parois de la tranchée, le volume de
terrassement supplémentaire sera à sa charge.
La profondeur maximale de la tranchée ne doit pas dépasser la valeur pour laquelle la
conduite ne peut plus résister à la charge du remblai. Pour toute surprofondeur importante,
l'Entrepreneur attributaire doit préciser les mesures préconisées pour assurer la résistance
de la conduite et les réaliser. Toutefois, il ne peut prétendre de rémunérations
supplémentaires. Les prix des conduites doivent inclure les prix de ces ouvrages éventuels.
La profondeur minimale de la tranchée devra être telle qu'après remblaiement à la cote
définitive, la conduite soit recouverte sur sa génératrice supérieure de 0,80 m.
En cas de contrainte souterraine réseau d assainissement, câble électrique, etc. , la
profondeur de calage de la conduite doit avoir l aval du Maître d œuvre.
Le calage des conduites doit aussi respecter les pentes minimales suivantes :
- 0,003 pour les pentes ascendantes,
- 0,005 pour les pentes descendantes.
La surprofondeur des terrassements, par rapport à la génératrice inférieure externe de la
conduite, est de 15 cm.
Les tuyaux de la conduite seront posés sur un lit de pose de cm d épaisseur, sur la largeur
de la tranchée. Le lit de pose sera réalisé en sable en terrain meuble et/ou en gravettes en
terrain rocheux, selon les recommandations de l étude géotechnique, à la charge de
l Entrepreneur.
Le remblai de la tranchée sera réalisé en terre sélectionnée jusqu à cm au-dessus de la
génératrice supérieure extérieure de la conduite. La terre sélectionnée sera de
granulométrie 0/50 et damée par couches de 0,20 m avec arrosage et compactage.
Le remblai au-dessus de la terre sélectionnée sera constitué des matériaux extraits tamisé à
0/100 et damé avec arrosage et compactage.
La mise en place du remblai doit se faire conformément au présent CCTP et la densité du
remblai doit atteindre :

Cahier des prescriptions spéciales


29
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

En cas de conduite sous trottoirs En cas de conduite sous chaussées


95 % de la densité Proctor Standard
90 % de la densité Proctor Standard Optimum
Optimum pour les couches
pour les couches intermédiaire et 95 % pour la
intermédiaire et 98 % pour la dernière
dernière couche.
couche.
Pour les travaux en période pluvieuse, il faut procéder à l'ouverture des fouilles par
tranches, avec un pompage éventuel des eaux.
Lors des terrassements, l'Entrepreneur doit prendre les précautions nécessaires si la
tranchée traverse ou affleure des câbles électriques, téléphoniques dont la présence a été
signalée au préalable lors des contacts avec les services concernés (ONEE-Branche
Electricité, PTT,...). Si un endommagement, de quelque nature qu'il soit, survient à ces câbles,
les réparations des dégâts sont à la charge de l'Entrepreneur et sont compris dans les prix
des terrassements.

Conclusions et recommandations de l’étude géotechnique Pièce :


Le Maître de l'Ouvrage a fait procéder à l'exécution d une campagne de reconnaissance des
sols, consistant en :
 La réalisation de 3 Sondages pressiométriques de 5 à 7 (SP1 à SP3);
 Essais pressiométriques tous les 1,5 m ;
 14 puits manuels arrêtés au niveau du rocher (Pl à P14).
Le rapport de reconnaissance est présenté dans le DAO. Ce rapport inclut les études
géotechniques du tracé de la conduite d adduction. L'Entrepreneur reconnaît avoir pris
connaissance des résultats et leur interprétation pour les avoir apprécié. Tous ces
renseignements ont pour but d'attirer l'attention des soumissionnaires sur :
 la nature des terrains rencontrés, la proportion des terrains rocheux, rippables ou
non ;
 la présence de nappe.
Ces renseignements ne sont donnés qu'à titre indicatif par le Maître de l'Ouvrage. Ils ne
dégagent en rien la responsabilité de l'Entrepreneur qui reste entière. Il lui appartient de
reprendre cette étude, de l actualiser et de la compléter afin de définir les modalités
d exécution adéquates pour les différents ouvrages à réaliser.
Les principales conclusions et recommandations de cette étude peuvent être résumées
comme suit :
 Le calage de la conduite sera sur les sols d assise montrant dans les coupes
lithologiques des sondages.
 La modalité de terrassement recommandée est l utilisation, pour les terrains
ordinaires TO , des engins à godet. Cependant, l intervention des moyens
pneumatiques (marteau piqueur, brise-roche) est nécessaire en cas de présence des
terrains rocheux (TR).
 Pour la stabilité des fouilles : vue le diamètre de la conduite de refoulement (DN 63),
les profondeurs de calage prévues, aucun problème ne s avère à craindre. cependant,
il est recommandé vivement de ne pas laisser les fouilles ouvertes pendant
longtemps, pour éviter la déconsolidation de la Couverture en grave limoneuse à
silteuse en place.
 Le lit de pose sera :
o En gravier réalisé dans le cas ou le fond de fouille est en rocher.
o En sable ou en terre fine non plastique (IP < 8).
Selon les résultats d identification des sols en place, il est recommandé ce qui suit :

Cahier des prescriptions spéciales


30
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

 Prévoir à un lit de pose en gravier, pour la totalité du tracé.


 Dans le cas des traversées des pistes et des routes, il est recommandé de prévoir un
système de protection par une dalle de répartition de cm d épaisseur en béton
armé, placée sur une couche de tout venant d un . m d épaisseur, correctement
compactée par couches successives de . m à % de l OPM.

42-2. Approvisionnement des conduites


Les conduites ne seront approvisionnées sur le chantier que lorsque le démarrage de la pose
sera imminent, c est à dire dès l ouverture des premiers mètres de tranchée. )l en sera de
même pour les raccords et les accessoires métalliques.
Lorsque les travaux d ouverture de la tranchée seront entamés, les conduites pourront être
déposées le long de celle-ci sur le bord de la fouille libre, et calées afin d éviter leur rotation
vers la tranchée.

42-3. Butées, ancrage et calage des pièces spéciales et des conduites


Les pièces spéciales de la conduite, tels que coudes, tés de déviation, réductions de diamètre
et aux extrémités des canalisations, seront butés afin de s opposer à tout mouvement
consécutif à la poussée hydraulique due à l effet de fond.
Les calages mis en place, le plus souvent sous la forme d un massif de béton, devront être
d une solidarité et d une masse suffisante pour résister à la contrainte dont elle sera l objet.
Ils devront être conçus de façon à laisser les joints dégagés afin de permettre leur inspection
pendant les essais hydrauliques.
Les massifs de béton sont à justifier par une note de calcul, en fonction de la pression d essai
de la conduite sur le site et des caractéristiques géotechniques et topographiques du terrain
résistance d appui sur le terrain, angles de frottement, etc. . Certaines butées devront être
légèrement armées, d autres le seront davantage.
L Entrepreneur, dans son calcul, devra notamment tenir compte de la cohésion et de la
plasticité du terrain sur lequel le massif prendra appui. Les notes de calcul seront établies
par l Entrepreneur et approuvées par l ONEE Branche-Eau.
La forme de ces ouvrages sera telle que les efforts soient régulièrement répartis et
n endommagent pas la pièce ou le raccord qu ils ont la charge de soutenir.
Le béton sera coulé directement contre le terrain en place et sera de résistance mécanique
suffisante.

42-4. Regards
Les regards, destinés à abriter les équipements hydraulique : vannes de sectionnement,
équipements points hauts et vidanges seront réalisés en béton armé avec hydrofuge dosé à
350 kg de ciment/m3, à hauteur variable selon le calage de la conduite par rapport au terrain
naturel. )ls seront exécutés conformément aux plans d exécution approuvés par l ONEE
Branche-Eau.
Les regards de vidange seront construits en deux compartiments en cas d absence d exutoire
à proximité. Le premier compartiment abritera la vanne de vidange, et le deuxième servira
de bâche pour vidange. La fermeture de cette bâche sera assurée par une dalle en béton
légèrement armé avec œillets de levage et fer cornière de pourtour.

Cahier des prescriptions spéciales


31
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

Si le regard de vidange se trouve à proximité d un point bas, une conduite en PVC de


diamètre approprié sera mise en place jusqu à l exutoire à proximité duquel une tête
d ouvrage sera réalisée.
L exécution des regards de vidange gravitaire inclut l ouvrage de tête à l extrémité aval de la
conduite d évacuation.
L aération des regards doit être assurée. Les enduits, la peinture bitumineuse de protection
des surfaces enterrées, la peinture vinylique sur les surfaces apparentes extérieures, les
échelles de descente en acier galvanisé et toutes autres sujétions d exécution complète des
regards sont également à la charge de l Entrepreneur.
La fermeture des regards sera assurée par des tampons en fonte ductile de type chaussée ou
trottoir à l intérieur des agglomérations et par des capots en acier en dehors des
agglomérations, ces capots doivent être munis d un système de verrouillage adéquat.
Dispositif anti-vandale articulé d'accès de regard (pour les capots regards) :
C est un ensemble cadre/capot articulé anti-vandale d'accès pour couverture de regard
comprenant :
 Un accès fixé mécaniquement à la maçonnerie existante ;
 Un capot articulé en tôle fort plié, équipé d'une paire de charnières invisibles et d'un
verrou à empreinte anti-vandale réservé à l ONEE Branche-Eau.
Les caractéristiques techniques des différentes composantes de ce dispositif sont comme
suit :
Cadre dormant :
 De forme carrée pour un passage libre de 750x750 mm. Trois cotés sont en cornière
laminée à chaud de 60x40x5, le 4ème côté étant en tôle pliée de 4 mm d'épaisseur en
forme de zed avec 4 trous pour recevoir les charnières invisibles ;
 Sur le côté opposé aux charnières, se situe la gâche de verrou de 60x25x12 soudé en
position précise sur l'aile verticale de la cornière ;
 Dans chaque angle, côté intérieur du cadre est soudé une barrette, en plat de 50x6
de 170 mm sur pointes percée d'un trou Ø13.
Fixation mécanique du cadre :
Pose sur maçonnerie existante ;
 Fixation dans les angles et prévue :
- Quand c'est possible par 4 tiges filetées M12 traversant de part en part le
plancher en béton du regard avec 8 écrous hexagonaux et 4 rondelles en –
sous-face ;
- Si non par 4 pattes de fixation en forme de zed s'accrochant en sous-face du
plancher béton et boulonnée aux barrettes d angle.
 La fixation intermédiaire au milieu des côtés :
- Lorsque les épaisseurs du plancher béton sont constantes, le cavalier en forme
de U est une seule pièce, l'aile inférieure prenant appui en sous-face du
plancher béton et l'aile supérieure tombée à la cornière du cadre dormant ;
- Quand l'épaisseur du plancher béton est très variable, les cavaliers sont en 2
pièces assemblées par soudure à la pose.
 En option, et si l'épaisseur du plancher béton est supérieure à 150 mm, on peut
ajouter une fixation horizontale par cheville au centre du dos du cavalier.
Capot

Cahier des prescriptions spéciales


32
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

 En tôle forte de 4 mm d'épaisseur et de forme carrée avec un pli, genre rond -bombé
de 52 mm sur 3 côtés, le 4ème présente en plus un par coupe 45 ;
 Sur ce même côté sont soudée les deux demies charnières femelles en inox ;
 Un trou de Ø 22 avec contreplaque de renfort de 90x90x4 est réservé au montage
de verrou à empreinte anti-vandale spéciale ONEE Branche-Eau ;
 La face supérieure du couvercle comporte 4 pans inclinés type point de diamant à
5% pour éviter toute rétention d'eau.

Articulation
 Constitué de charnière invisible montée en sens opposé pour éviter le dégondage du
capot en position ouvert ;
 La partie mâle de chaque charnière est constituée d'une lame de 60x60x6 en acier
E24 percée de 2 trous pour permettre l'assemblage cadre /capot après application
de la peinture, y compris sur les surfaces cachées, la broche soudé sur cette lame est
en rond inox Ø 8 ;
 Soudée sur le capot, de forme cubique de 18 mm de côté, la partie femelle de chaque
charnière est en inox comme les broches pour protéger contre la corrosion les
surfaces frottant par rotation. Le pan-coupé à 45 du capot est là pour permettre son
ouverture jusqu'à 150° afin d'éviter sa fermeture de façon intempestive.

Finition
 Peinture de finition du type EPOXY en 2 couches.

Verrou anti-vandale
Le verrou à empreinte mâle anti-vandale comprend :

 Une tête à empreinte spécifique ONEE Branche-Eau ;


 Un pêne cylindrique ayant une résistance à l arrachement de KN ;
 Une clé spéciale réservée à l ONEE Branche-Eau, équipée d une poignée.
A noter que, pour les regards se situant dans le périmètre d aménagement du centre de
Dcheira, la fermeture des regards, s effectuera, via des tampons en fonte ductile classe D ,
rond articuler et verrouillé à cadre carré, de dimensions 850×850.

42-5. Traversée des pistes


42-5-1. Traversée par tranchée
Lors de la réalisation des travaux, de traversée de pistes, l'Entrepreneur est tenu de les
effectuer selon le plan type joint au présent marché et les prescriptions de la Direction des
Routes en veillant à ne pas arrêter la circulation.
La traversée comprendra les terrassements, la signalisation, les dispositifs de sécurité vis-à-
vis de la circulation selon la réglementation en vigueur, et l'exécution de l'ouvrage de
traversée conformément aux plans d exécution approuvés par l ONEE Branche-Eau, y
compris la plus-value éventuelle de changement du matériau de la conduite de
traversée.
Les franchissements seront exécutés par déviation en assurant la signalisation et les
dispositifs de sécurité vis-à-vis de la circulation.
La piste, ainsi que les accotements et les fossés seront reconstitués à l origine et selon les
prescriptions de la Direction des Routes.

Cahier des prescriptions spéciales


33
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

La tranchée sera comblée par du sable de concassage de carrière arrosé et en couche de 0,20
m, sur une hauteur minimale de 0,8 à 1,0 m au-dessus de la génératrice supérieure de la
conduite.
Le type de protection de la conduite sera choisi suivant la particularité de chaque traversée.

Dans le cas de protection par enrobage en béton, le cadre en béton dosé à 250 kg/m³ aura de
dimensions Dextérieur +30 cm de chaque côté.
Dans le cas de protection par répartition des charges, les dallettes seront de 15 cm
d épaisseur en béton armé dosé à kgc/m avec quadrillage dument justifié, dotées
d anneaux de levage, posées sous une couche de sable de concassage compacté de , m
d épaisseur, et reposant sur deux sommiers en béton armé dosé à kgc/m , de section
minimale chacune de 0,25 m x 0,50 m et posés le long des parois latérales de la tranchée.
Les travaux comprendront aussi la démolition et la réfection du corps de la piste, ainsi que
l entretien entre les réfections provisoire et définitive de cette voie.

42-5-2. Traversée des chaabas


Les travaux de traversée comprendront les terrassements, la déviation provisoire éventuelle
de chaâbas, l exécution de l ouvrage de traversée, conformément aux plans ci-joint, y
compris fourniture et transport des matériaux à pied d œuvre, raccordement de conduites,
ancrages, butées, remise en état des lieux, essais de réception et toutes sujétions de parfaite
exécution.
La localisation des chaabas est donnée sur les tracés en plan, ci-joints et le tableau, ci-après.

42-5-3. Traversée de lignes électriques et téléphoniques


La traversée de lignes électriques et téléphoniques comprendra les terrassements, la
signalisation, les dispositifs de sécurité, vis-à-vis de la circulation, selon la réglementation en
vigueur, l exécution de l ouvrage de traversée, la protection de la conduite avec consolidation
du terrain, pour éviter tout contact, la réfection éventuelle des gaines d isolation,
déplacement éventuel de lampadaire, remise du grillage avertisseur, y compris transport et
fourniture des matériaux à pied d œuvre et la remise en état des lieux.

42-5-4. Protection éventuelle des conduites contre les eaux usées


L'entrepreneur devra prendre tous les contacts nécessaires avec les différents organismes
concernés, pour définir la position de fosses septiques (ou puits perdu), et devra conduire le
chantier de façon à n'apporter aucun dégât aux réseaux existants.
)l est précisé qu il devra prendre toutes les mesures nécessaires pour le soutien de ces
conduites, étant entendu, qu en aucun cas, les dispositifs adoptés pour réaliser ce soutien ne
prendront appui sur les étrésillons des étaiements ou boisages des fouilles.
L'entrepreneur sera rendu responsable de la bonne conservation des canalisations et devra
prendre en charge leur remise en état en cas de dommages subis de son fait.
L entrepreneur ne sera pas admis à présenter de réclamations, de quelque nature que ce
soit, du fait que le tracé o‘ l emplacement imposé pour les ouvrages ne sont donnés qu à
titre indicatif. )ls ne sauraient engager les responsabilités du maître d ouvrage et du maître
d œuvre.

Cahier des prescriptions spéciales


34
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

42-6. Lavage, désinfection et rinçage


Avant la réception provisoire, l'Entrepreneur aura à sa charge, le lavage, la désinfection et le
rinçage de la conduite, conformément aux prescriptions du CPC. L'eau et les produits de
désinfection seront à sa charge ainsi que le matériel nécessaire.
La désinfection des ouvrages a pour but la suppression des causes d altération de la qualité
bactériologique de l eau. Le principal produit susceptible d être utilisé est le chlore ou ses
dérivés, à savoir :
- L eau chlorée chlore gazeux dissous dans l eau ;
- L hypochlorite de sodium ou eau de Javel [NaClO] en solution ;
- L hypochlorite de calcium [Ca ClO 2] qui se présente sous forme solide à forte teneur
en hypochlorite (70% de chlore actif) ;
- Le chlorure de chaux [Ca (ClO) OH].

Le permanganate de potassium [KMnO4] peut également être utilisé.

Méthode de désinfection des conduites neuves ou récemment réparées


1. A la fin des travaux, rincer soigneusement la canalisation jusqu à ce que l eau sorte
limpide de celle-ci (turbidité 3 NTU).
2. )ntroduire simultanément la solution désinfectante concentrée par une pompe d injection
et l eau de dilution par ouverture partielle d une vanne de sectionnement aussi proche
que possible du point d injection. Les débits respectifs doivent être réglés de telle sorte
que le désinfectant soit à une concentration convenable dans le bief à désinfecter.
Les concentrations du désinfectant à utiliser sont fonction du temps de contact comme
indiqué dans le tableau suivant :

Désinfectant Concentration utilisée Temps de contact


Eau chlorée (mg/l)
50 en chlore actif 24 h
Hypochlorite de sodium 100 en chlore actif 12 h
300 en chlore actif 30 min.
Hypochlorite de calcium 50 24 h
Chlorure de chaux 150 24 h
Permanganate de potassium 30 24 h

1. Ouvrir de l amont à l aval de la canalisation les décharges qui s y trouvent. Quand le


désinfectant apparaît à la première, ouvrir la seconde et fermer la première. Ouvrir
ensuite la troisième et fermer la seconde et ainsi de suite jusqu à l extrémité du bief à
désinfecter.
2. Laisser le désinfectant au contact de la conduite pendant le temps convenable (voir
tableau précédent).
3. Rincer abondamment la canalisation en ouvrant les décharges dans le sens inverse que
précédemment jusqu à apparition d une eau claire et dépourvue de toute trace de
désinfectant (odeur dans le cas des dérivés du chlore et couleur dans le cas du
permanganate de potassium).
4. Effectuer des prélèvements de contrôle bactériologique afin de vérifier l efficacité de la
désinfection.

Cahier des prescriptions spéciales


35
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

L Entrepreneur est tenu de fournir à l ONEE Branche-Eau, pour validation, les modalités et le
planning.

42-7. Définition relative aux pressions


a - Pression maximale de service (PMS)
La pression maximale de service (PMS) est la plus grande valeur prise par la pression dans le
cas le plus défavorable correspondant :

 Soit au régime statique dans le cas d un écoulement gravitaire.


 Soit au régime permanent dans le cas d un écoulement par pompage.

Pour le présent projet, la PMS, à considérer pour les essais, est donnée dans le tableau du
paragraphe 3.1 ci-dessus.
b - Surpression
Les caractéristiques des appareils de protection contre les coups de bélier sont telles que les
surpressions, par rapport au régime permanent, soient limitées à un maximum de 1 (un) bar.
c - Pression caractéristique
Cette pression est égale à la pression maximale de service PMS , augmentée d une marge de
conception pour tenir compte des incertitudes d estimation et d éventuelles surpressions
transitoires (coup de bélier, etc...).
d - Pression d'essai en tranchée (PET)
La pression d'essai en tranchée (PET) est la pression à laquelle on essaie la canalisation sur
chantier, afin de vérifier sa stabilité et son étanchéité avant mise en service.

Elle est obtenue par majoration de la PMS selon les réglementations applicables.
e - Pressions caractéristiques d'essais des équipements hydrauliques
Tout accessoire hydraulique, susceptible de fonctionner sous la pression des conduites, aura
comme pression d'essais en tranchée et d'essais en usine, celles de la conduite en liaison avec
lui.
Si les pressions caractéristiques des accessoires sont normalisées, on prendra la plus proche
dans le sens de la sécurité.
L'Entrepreneur précisera le type de chaque accessoire hydraulique qu'il propose d'installer et
joindra à son offre toutes les caractéristiques techniques de ces équipements.
42-8. L’eau nécessaire aux travaux

Les eaux, nécessaires aux travaux (pour les essais, le rinçage, la désinfection, etc.), sont à la
charge de l Entrepreneur.

42-9. Fuites ou casses non accidentelles déclenchées pendant la période de garantie

La réparation de fuites ou casses non accidentelles, déclenchées sur une conduite neuve ou
accessoires pendant la période de garantie, doit être effectuée par l Entrepreneur dans les
délais précisés ci-dessous ; le cas échéant, les pertes d eau occasionnées par la fuite, pendant
toute la période du retard, seront estimées et facturées à l Entreprise.

Les délais d interventions sont fixés à douze heures à partir de la notification de l OS de


l intervention dans le cas ou le siège de l Entreprise se trouve dans un rayon de km.
Dans le cas contraire, le délai serait de douze (12) heures majorés de trois (03) heures
toutes les tranches de 200 km.

Cahier des prescriptions spéciales


36
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

42-10.Bornes de repérage des conduites

L'Entrepreneur exécutera à côté des conduites (sur un axe décalé à minimum , m de l axe
de la conduite) des bornes de repérage en béton, conformément au plan type de l ONEE
Branche-Eau, sur lesquelles doivent figurer les renseignements suivants :

 ONEE Branche-Eau ;
 Diamètre des canalisations avec symbole représentant la nature de matériaux ;
 Symbole indiquant la nature des joints ;
 Profondeur à laquelle se trouve enterrée la conduite.

Ces bornes doivent être placées aux points de changement de direction, de matériau, de
diamètre et tous les 500 m dans les alignements droits.

ARTCILE 44. SPECIFICATIONS RELATIVES AUX EQUIPEMENTS


43-1. Spécifications des fournitures - généralités

Les fournitures d'appareillage hydraulique, à la charge de l'Entrepreneur, doivent satisfaire


aux conditions générales suivantes selon leur usage :

La surface intérieure doit être lisse et régulière ;



Les surfaces de contact doivent être soigneusement usinées et dressées ;

 Elles doivent résister sans dommage à tous les efforts qu'elles sont appelées à
supporter en service et au cours des essais prévus au présent CPS ;
 Elles doivent être étanches dans toutes les conditions de service et d'essai ;
 Elles doivent résister d'une façon durable à tous les facteurs extérieurs, soit par
elles-mêmes, soit, d'une part par leur revêtement intérieur, en ce qui concerne
l'action de l eau transitée, soit, d'autre part, par leur revêtement extérieur en ce qui
concerne l'action du sol, des butées ou, d'une manière plus générale, du milieu
environnant ;
 Elles doivent être incapables de modifier, en quelque façon que ce soit, les qualités
physiques, bactériologiques ou organiques des eaux y circulant.
43-2. Robinets vannes

La matière, constituant les robinets vannes qui sera en contact avec l eau, doit satisfaire à la
réglementation en vigueur concernant le cas de l eau potable : solubilité, saveur,
alimentarité.

Les robinets vannes seront du type à opercule caoutchouc à corps rond (OCA).

Les seuls matériaux, autorisés pour l exécution des corps de vannes et des opercules, sont la
fonte ductile ou l acier, le bronze ou un métal d une résistance à la corrosion et à l usure
équivalente pour le siège d étanchéité.

 Les robinets vannes à opercule caoutchouc auront les caractéristiques suivantes :


- Corps fonte ductile ou acier sans gorge d étanchéité.
- Obturateur fonte surmonté d élastomère.
- Vis intérieure inox ou bronze.
- Commande par volant.

Cahier des prescriptions spéciales


37
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

- Etanchéité de la vis par joints toriques remplaçable en service.

Les vannes à opercule en caoutchouc seront conformes aux normes suivantes (sont données
à titre indicatifs) : NFE 29.301, NFE 29.306, NFE 29.307, NFE 29.308, NFE 29.311, NFE
29.312, NFE 29.323, NFE 29.324.

Le corps, chapeau et arcades seront réalisés en fonte ductile. Quant à la tige de manœuvre,
elle sera en acier inoxydable, l obturateur sera également en fonte ductile surmoulé
élastomère et le corps sera réalisé en une seule pièce. La fonte grise est interdite.
Les robinets vannes à installer sur les conduites de réseau de distribution, sont mentionnés
dans le plan du réseau du centre joint au présent dossier, et consignés dans le tableau ci-
après :
DN PN Nombre Encombrement Marque(*)
100 10 4 A opercule Caoutchouc
60 10 5 A opercule Caoutchouc

(*) : A renseigner par le soumissionnaire


43-3. Joints de démontage

Il sera installé, pour chaque organe de robinetterie vanne, compteur, clapet, … , un joint de
démontage permettant le démontage et le remontage de l'organe de façon correcte et sans
avoir à déplacer les tuyauteries adjacentes.

Ces joints doivent être fabriqués en usine, équipés de joints toriques et permettent de
transmettre à 100% les forces longitudinales, c'est à dire ils ne subissent aucun changement
longitudinal pendant le service (joints autobutés).

Ces joints de démontage pourront être supprimés dans le cas où un coude contigu à l'organe
peut permettre le démontage et le remontage dans les mêmes conditions. Ils auront la même
pression de service PMS que les appareils auxquels ils sont associés.
43-4. Autres spécifications

Pour tous les équipements, les brides seront conformes aux normes NFE 29.001, NFA
48.840, NFE 29.203, NFE 29.204 et NFE 29.206, les boulons cadmiés conformes aux normes
NFE 25.112 et NFE 25.401 et les joints seront en élastomère EPDM.

ARTCILE 45. BRANCHEMENTS INDIVIDUELS

L exécution des branchements individuels sera opérée conformément au guide technique de


l ONEE - BRANC(E EAU de réalisations des branchements d eau potable et plan type
d exécution. On distinguera plusieurs cas :
Branchement Simple :
a. Branchement à partir de la conduite PEHD diamètre 63 mm :
Les travaux comprennent la fourniture, transport et pose des éléments constitutifs du
branchement y compris terrassement (0,40 x 0,60 m²), tuyaux en PEHD 1/2'', colliers
ASTOR, raccords à serrage rapide, coude à serrage rapide, le robinet à cage d entrée, robinet
d'arrêt à manette, mamelon à double raccord, clapet anti retour, la porte niche type ONEE -
BRANCHE EAU et la pose du compteur de facturation diamètre 15 mm qui sera fourni par
l ONEE - BRANCHE EAU.

Cahier des prescriptions spéciales


38
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

b. Branchement à partir de la conduite DN >= 60 mm :


Les travaux comprennent la fourniture, transport et pose des éléments constitutifs du
branchement y compris terrassement (0,40 x 0,60 m²), tuyaux en PEHD 1/2'', colliers de
prise en charge en fonte, robinet de prise en charge –PEC-, tabernacle en polyster, tube
allonge en PVC mm PN , bouche à clé, la confection d une couronne en béton légèrement
armé, le raccord en laiton, coude, le robinet à cage d entrée, robinet d'arrêt à manette,
mamelon à double raccord, clapet anti retour, la porte niche type ONEE - BRANCHE EAU et
la pose du compteur de facturation diamètre mm qui sera fourni par l ONEE - BRANCHE
EAU.

La réalisation d'un branchement doit être de type prise en charge (conduite en


pression) et doit être effectuée avec beaucoup d'attention, de propreté et de soin. Elle exige
des intervenants qui ont, en plus de l'expérience et du savoir faire, une bonne habileté
manuelle notamment dans l'assemblage des articles du branchement.

Les principales spécifications relatives à la réalisation d'un branchement sont


présentées, en fonction de l'ordre chronologique d'exécution, dans les sous-articles
suivants :

A. Ouverture et préparation de la tranchée :

En plus des spécifications prévues dans le CPC conduite concernant l'exécution des fouilles
en tranchée, l'entrepreneur doit respecter les spécifications suivantes :

La tranchée doit être ouverte, sur la longueur reliant le mur de l'abonné à la conduite ONEE -
BRANCHE EAU avec une profondeur d'au moins 0.6 m du côté abonné et une largeur de 0.4
m.

Les terrassements doivent être réalisés de telle façon à éviter le pliage du tuyau en
polyéthylène.

Pour les terrassements au droit de la conduite de prise, un puits de diamètre convenable


sera creusé. Sa profondeur sera celle de la génératrice inférieure extérieure de la conduite de
prise ONEE - BRANCHE EAU majorée de 0.20 m au-dessous de cette dernière, qui est
réservée à la niche au droit de la prise nécessaire pour le raccordement du collier de prise en
charge autour de la canalisation.

Pour le branchement à prise latérale, le puits doit avoir une longueur de 1.50 m dont 1.00 m
du côté abonné de la canalisation, une largeur de 1.00 m, et une profondeur nécessaire à la
réalisation de la prise.

B - La prise sur la canalisation de distribution

Le procédé de réalisation de la prise dépend principalement de:


- La nature de la conduite de prise: Amiante ciment, PVC, PE, fonte,
- Du type du robinet de prise: à prise par le dessus,
- La nature de prise: en charge.

Les principales règles et modalités à respecter par l'Entrepreneur se présentent


comme suit:

Cahier des prescriptions spéciales


39
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

Le perçage de la conduite doit être effectué en utilisant une machine à percer


appropriée. Tout perçage artisanal (sans machine à percer) qui est de nature à provoquer
une irrégularité de la surface, source de fuites, est strictement interdit et ne sera en aucun
cas réceptionné.

Le procédé de prise doit être exécuté comme suit:


- Nettoyer soigneusement la surface de la conduite.
- Fixer le collier de prise autour de la canalisation de distribution. Les boulons
du collier doivent être serrés jusqu'au refus. La position du trou de sortie du
collier dépend du type de branchement: du côté supérieur de la conduite pour
les branchements à prise par le dessus et du côté latéral de la conduite vers
l'abonné pour le branchement à prise latérale.
- Installer le robinet de prise en charge et percer la conduite en charge. le mode
de perçage dépendra du type de branchement (par le dessus ou latéral) et
l'entreprise doit utilisé la machine adaptée, ainsi que le forêt approprié à la
nature de la conduite (AC,PVC ou PE).

Aussi, il convient par ailleurs de signaler que:

Pour les tuyaux en PE, d'autres techniques peuvent être utilisées, après accord de l'ONEE -
BRANCHE EAU, notamment le raccordement tuyaux-collier par électrosoudage.

Une fois le perçage réalisé, des chasses d'eau doivent être faites pour se débarrasser des
résidus de la canalisation pouvant causer ultérieurement le blocage du compteur.

C - Raccordement du polyéthylène (PE)

Le PE sera raccordé directement au RPEC par l'intermédiaire du raccord SR qui se monte par
emboîtage sur l'extrémité amont du tronçon du tuyau en PEHD.

Le bout du tuyau à raccorder doit être coupé en section droite, et les bavures enlevées.

Une attention particulière doit être prêtée à la manière de faire le raccordement et aucune
fuite ni déboîtement n'est toléré

D - Pose du polyéthylène

Préalablement à la pose du tuyau, il est nécessaire de:


- Etaler un lit de pose (en sable ou en terre tamisée) sur le fond de la tranchée
sur une épaisseur de 10 cm. En cas de crainte de ruissellement des eaux, et/ou
au cas ou le fond de fouille est rocheux, adopter un lit en gravier sur une
épaisseur de 15cm.
- Garantir le transport et la manutention du tuyau dans les conditions requises
en évitant notamment tout contact du tuyau avec des pièces métalliques
saillantes ainsi que son déchargement brutal sur le sol. Pour son déplacement
le tuyau doit être porté, et non traîné sur le sol ou contre des objets durs.
- Bien examiner le tuyau en PE intérieurement et extérieurement en s'assurant
qu'il est parfaitement cylindrique, ses surfaces extérieure et intérieure sont
propres et lisses, et exemptes de défaut nuisible à sa qualité.
- S'assurer que la coupe du tuyau est faite suivant une section droite bien

Cahier des prescriptions spéciales


40
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

arrangée.

La pose du tuyau doit ensuite se faire sur le lit de pose en formant de larges ondulations
horizontales, lui permettant ainsi d'absorber d'éventuelles contraintes de cisaillement et
d'éventuelles interventions (une majoration de 1 ml est préconisé sur le linéaire total du
tuyau à poser).

E - Cas du croisement du branchement avec d'autres réseaux

Parmi les précautions à prendre en cas de croisement avec d'autres réseaux enterrés nous
citons les dispositions relatives aux écartements à respecter sont données dans le tableau
suivant :

Réseaux divers présentant position de la canalisation Ecartement en (cm)


un point singulier avec de branchement Vertical Horizonta
l'antenne du branchement l
Câbles électriques BT-MT- En dessous 30 30
HT
Câbles téléphoniques En dessous 30 30
Egouts E.U Au dessus avec protection 50 0
par fourreau en buse de
ciment comprimé de
DN100 mm; sur une
longueur de 2ml, et bien
calfeutré
Eau potable Au dessus 20 20
Eaux pluviales Au dessus 20 20

Dans tous les cas de croisement, la canalisation de branchement reposera sur un lit de pose
en gravier d'épaisseur 15 cm pour éviter toute remontée d'eau par capillarité.

F- Protection des pièces contre l'agressivité du sol

En cas d'agressivité du sol, il est nécessaire de prévoir le bandage des éléments suivants:

- CPEC-RPEC et boulons par bande adhésive avant leur couverture par le


tabernacle et ce, en tenant compte des dispositions suivantes:
- Le linéaire de bandage nécessaire est fixé à 5 ml pour les canalisations de
diamètres comprises entre 60 et 150 mm, et 10 ml pour celles dont le
diamètre dépasse les 150 mm.

- La bande se pose manuellement et sur des surfaces, qui doivent être propres,
et sèches. Pour cela il faut:

* Nettoyer la surface à protéger, et éliminer toute trace de


rouille détachable, graisses, amas de terre, boue et salissures
diverses qui auraient pu se déposer.
* Appliquer la bande avec un recouvrement de 2 cm.

Cahier des prescriptions spéciales


41
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

* Veiller à ne pas laisser de surface métallique apparente, ni de vide


dans la zone à protéger. Il faut exercer une tension suffisante pour
éviter les plis.

Pour les bandes à base de graisse; il faut bien lisser à la main sur toute la surface revêtue.

G - La pose du tabernacle

Le tabernacle doit être posé sur un lit de pose bien nivelé et bien compact, et qui monte
jusqu'à la base du RPEC.

Il doit être maintenu en position stable sans aucune flèche et de façon à permettre la
protection anticorrosive des pièces situées au droit de la prise. Toute position déséquilibrée
peut nuire au fonctionnement du tabernacle, et compromettre la possibilité de manœuvrer
le RPEC de la surface du sol.
Le tuyau en PEHD sort par une encoche à la base du corps du tabernacle.

H - La pose du tube allonge

Le tubage est maintenu posé verticalement au fil d'aplomb sur la tête du chapeau du
tabernacle pendant le remblaiement jusqu'à sa base.

La pose de la bouche à clé

Elle est installée au-dessus du tube allonge. Sa mise en place doit être parfaitement stable et
verticale, la tête parfaitement arasée et maintenue au niveau du sol sans aucune saillie ni
flèche.

Lorsqu'elle est sous trottoir, elle sera disposée de façon à effleurer au niveau du trottoir.
L'ajustement est réalisé par recoupement du tube allonge à la profondeur voulue.

Lorsqu elle est sous chaussée, elle sera entourée d une couronne en béton armé, de
dimension cm de diamètre et cm d épaisseur avec un trou circulaire central de cm
de diamètre.

La montée du polyéthylène sur le mur de l'abonné

Le PEHD doit être monté dans une saignée verticale de 7 à 10 cm de profondeur dans les
fondations et dans le mur de l'abonné. Cette saignée est à l'aplomb du coude d'entrée dans la
niche.

Le PEHD est raccordé au robinet d'arrêt à tête cache entrée avant compteur par un coude SR.

La saignée berceau du PEHD est ensuite bouchée au mortier de ciment bien taloché et sans
aucune micro fissure.

La pose du grillage avertisseur

Cahier des prescriptions spéciales


42
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

Le grillage avertisseur sera posé à plus de 30 cm au-dessus de la génératrice supérieure


extérieure (GSE) du PEHD, sur remblai tamisé et compacté. Cette positon évitera tout
accident néfaste au tronçon du PEHD, en cas d'une éventuelle intervention.

La réalisation de la couronne

Elle est installée pour les branchements réalisés à partir d'une conduite de distribution se
trouvant sous une chaussée. La BAC doit être entouré d'une couronne flottante en béton
armé.
La couronne est de forme circulaire de 50 cm de diamètre extérieur et un trou circulaire
central de 17 cm de diamètre. Son épaisseur doit être de 15 cm.

Lors de sa mise en place, un soubassement de 2 cm de la BAC par rapport à la face


supérieure de la couronne doit être assuré. Cette façon de faire évitera que la BAC soit en
contact direct avec toutes charges roulantes, qui risquent d'endommager la liaison avec le
RPEC, voire même la rupture de la conduite par effet de poinçonnement.

La confection de la niche du compteur

Si elle est demandée à l'entrepreneur, la confection de la niche doit être exécutée en


respectant notamment les dispositions suivantes:

La niche doit être installée à plus de 80 cm de hauteur par rapport au niveau du trottoir,
comptée à partir du niveau bas du tableau de la niche. Cette position facilitera au releveur la
lecture des indexations du compteur, ainsi que les interventions sur la niche effectuées par
les agents de réseau.

Les dimensions de la cavité de la niche en fonction du diamètre du branchement à réaliser


sont précisées dans le tableau ci-après:

- Profondeur: 20 cm
- Hauteur: 33 cm
- Longueur: 55 cm pour compteur 15,20, et 30 mm 60 cm pour
compteur 40 mm.

Les parois de la cavité recevront un enduit au mortier de ciment.

Les articles à poser dans la niche

Les articles à installer à l'intérieur de la niche sont ordonnés comme suit:

* Un coude à serrage rapide (SR) permettent le raccordement du tuyau en PEHD


au robinet d'arrêt à tête cache entrée (RTCE). Ce raccordement est similaire à
celui du raccord SR installé au niveau de la prise.
* Un robinet d'arrêt à tête cache entrée (RTCE).
* Un raccord MF qui relie le RTCE au compteur.
* Un compteur (voir article pour la pose du compteur).
* Un raccord MF qui relie le compteur au clapet.
* Un clapet anti-retour, comme article nécessaire, permettant la protection du
réseau de distribution ONEE - BRANCHE EAU de toute contamination d'origine

Cahier des prescriptions spéciales


43
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

du réseau interne des abonnés. Il permet aussi d'éviter les comptages négatifs
que peuvent engendrer des éventuels retours d'eau.
* Un robinet d'arrêt à manette.
* Un Mamelon double MM qui relie le robinet d'arrêt au coude qui constitue le
point de départ des installations internes de l'abonné.

La pose et plombage du compteur

Avant de procéder à la pose du compteur il faut bien s'assurer du rinçage du tronçon du


branchement situé avant le compteur.

Le compteur doit être posé horizontalement. Le cadran doit être tourné vers le haut et
l'orientation de la flèche indiquant le sens de circulation de l'eau doit être respecté. Par
ailleurs, et en vu de garantir l'horizontalité du compteur, il peut être posé sur un support qui
peut être sous forme de deux bras métalliques de fer carré de 8mm d'épaisseur et de 25 cm
de longueur scellés dans le mur tableau de la niche de manière à supporter le compteur et à
assurer son horizontalité, leur longueur de scellement doit être de 5 cm, ou sur un rail
métallique de compteur.

Pour la mise en eau du compteur, il est nécessaire de suivre les étapes suivantes:

- S'assurer tout d'abord que le robinet à manette est fermé.


- Procéder ensuite à l'ouverture lentement du RTCE situé avant compteur.
- Procéder à l'ouverture lentement du robinet à manette situé après compteur
de façon à ne laisser passer qu'un faible débit permettant un remplissage
progressif du compteur.

Une fois le compteur est posé, il faut procéder ensuite à son plombage du côté amont.

Les épreuves et essais


L'épreuve est faite obligatoirement avant remblaiement dans les conditions qui permettent
d'examiner effectivement le tronçon du PEHD et en particulier l'étanchéité des pièces de
raccordement du branchement. Aucune fuite ni suintement ne seront tolérés.
L'ensemble des articles du branchement avant compteur sera mis sous la pression du
réseau. Le robinet d'arrêt cache entrée avant compteur étant fermé. La durée d'essai sera de
10 minutes. L'étanchéité du perçage de la canalisation sera vérifiée pendant l'essai. Les
résultats des essais seront sanctionnés dans le PV de réception du branchement.

Remblaiement de la tranchée
Le remblaiement de la tranchée ne peut avoir lieu qu'après autorisation de l'ONEE -
BRANCHE EAU et une fois le PV de réception signé. Le remblai doit être constitué de terre
tamisée par tamis à maille de 0.5 mm.Le remblai doit être soigneusement damé par couches
successives de 20 cm d'épaisseur. Pour les chaussées et trottoirs empruntés, leur réfection
devra être exécutée conformément à l'état initial.

ARTCILE 46. REALISATION DES BRANCHEMENTS


45.1 Conformité au guide technique
Les branchements seront réalisés conformément au guide technique des branchements
de l’ONEE – BRANCHE EAU, version 2000.
45. Fourniture du matériel de branchement par l’entreprise

Cahier des prescriptions spéciales


44
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

Le matériel de branchement sera fourni par l entrepreneur, les spécifications de ce matériel


sont celles décrites ci-dessous (§ 7.5). Le compteur reste toujours fourniture ONEE –
BRANC(E EAU les demandes d approvisionnement doivent être faites mois à l avance .
Les branchements sont payés au forfait unitaire, toutes fois, l entrepreneur doit inclure dans
son offre pour mémoire un détail de calcul de ce forfait (prix de chaque article de
branchement, travaux, etc..).
45.3 Caractéristiques techniques du matériel de branchement
 Collier de prise en charge
 Fabriqué en acier forgé galvanisé à chaud ou en fonte ductile pour conduites en PVC/PE
 Etancheiété assurée par joint en caoutchouc incorporé avec une vis de blocage du robinet
 Revêtement en vernis noir ou en époxy pour les colliers en fonte ductile.
 Robinet de prise en charge
Matériau, dimensions et conception :

Robinet PEC par le dessus :


 Toutes les pièces, à l exception du carré de manœuvre, sont en cupro-aluminium,
 Carré de manœuvre en fonte et les joints en nitrile,
 sans boulon,
 La sortie du robinet est de type femelle taraudée avec raccord intégré,
 L étanchéité entre la tige et le corps du robinet est assurée par un joint en
caoutchouc,
 Carrée de manœuvre de forme trapézoïdale dimension x mm ,
 Pression d épreuve : 16 bars,
 Dimensions :

Diamètre Diamètre de raccordement, Diamètre


Robinet
de sortie coté collier (mm) d entrée mm
RPEC 20 x ½ 1/2 40 20
RPEC 20 x ¾ 3/4 40 20
RPEC x / 50 40
RPEC x / 50 40

Robinet PEC à prise latérale :


 Corps en fonte, en cupro-aluminium, en laiton ou en bronze
 A tournant en bronze, en laiton ou en cupro-aluminium,
 Manœuvre de tour ou à boisseau sphérique,
 Sortie avec raccord à serrage rapide incorporé en laiton pour tuyau en PE et PVC,
 Chapeau en fonte ou en laiton,
 Pression d épreuve : 16 bars,
 Dimensions :

Diamètre (mm) 20 40
Filetage 40x3 55x3
DN tuyau (mm) 25 50

Marquage :
Chaque robinet doit être marqué d une manière indélébile de :
 L année de fabrication,
 Diamètre
 Sigle « ONEE »

Cahier des prescriptions spéciales


45
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

 Le diamètre ainsi que l année de fabrication doivent être effectué directement sur le
corps.
 Le sigle ONEE doit être porté sur le carré de manœuvre.

 Robinet Equerre : avec bague d étanchéité en laiton


 Robinet équerre double femelle en laiton l entrée avec raccord à serrage rapide
incorporé et la sortie avec embout de montage incorporé).
 Marqué du diamètre et d une flèche indiquant le sens de l écoulement de l eau ;

 Robinet d’arrêt TCE cas de branchement double ou plus :


avec bague d étanchéité en laiton
 Robinet droit inviolable double femelle en laiton.
 Marqué du diamètre et d une flèche indiquant le sens de l écoulement de l eau ;
 Clapet anti-retour
 Corps en laiton,
 Double femelle,
 A ressort en acier inoxydable,
 Avec un orifice de purge,
 Pression maximale de service : 10 bars,
 Fonctionnant en toutes positions avec des pertes de charge minimales et une
étanchéité parfaite,
 Marquage : nom ou sigle du fabricant et DN,

 Robinet d’arrêt à manette


 Robinet droit double femelle en laiton.
 Marqué du diamètre et d une flèche indiquant le sens de l écoulement de l eau ;

 Vannette :
 Corps en bronze,
 Double femelle,
 Pression d épreuve : 10 bars,
 Marquage : DN et sigle du fabricant,

 Tabernacle
 Il doit assurer la couverture total du robinet de prise en charge et du raccord SR ou éviter
leur contact direct avec le remblai ;
 Surmonté d une tubulure (diamètre intérieur : 65 mm) permettant de positionner le tube
allonge ;
 Fabriqué en résine polyester renforcé de fibre de verre
 Résiste à une charge de rupture minimale de 300 kg
 )l est composé d un seul bloc pour la prise par-dessus et deux blocs pour le prise latérale.

 Tube allonge
 En PVC Diamètre 75 mm série bâtiment répondant à la norme NF T 54.013
 Bouche à clé
 Fabriquée en fonte,
 avec une tête ronde pour la prise par-dessus et losange pour la prise latérale
 marquage : branchement ONEE – BRANCHE EAU
 Diamètre de passage supérieur à 76 mm
 Revêtement interne et externe en bitumineux

Cahier des prescriptions spéciales


46
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

 Raccord et coude à serrage rapide


 Le corps et l écrou de serrage doit être en laiton à filetage au pas de gaz
 La baque de serrage sera en laiton ou en inox

 Tuyau polyéthylène
 Répondant à la norme NF T 54.063

 Grillage avertisseur
 Répondant à la norme NF T 54.080
 Couleur bleu et d une largeur de cm
 Bande adhésive
 Destinée à assurer la protection du collier, robinet PEC, et raccord contre la
corrosion ;
 Largeur comprise entre 20 et 30 cm
 Doit être alimentaire.

Cahier des prescriptions spéciales


47
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

II) LOT : RESERVOIR SURELEVE DE CAPACITE 250m3

ARTCILE 47. OBJET DU CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES :


Ce document a pour objet la définition des prestations techniques particulières relatives à
aux travaux de Génie Civil et équipements du réservoir surélevé de capacité 250 m3.

Son rôle est de préciser les conditions d'application du Cahier des Clauses Techniques
Générales, dont l'entreprise doit avoir parfaite connaissance, au cas particuliers des
réalisations par le présent marché et d y apporter les compléments nécessaires à la parfaite
définition des prestations, fournitures et travaux de Génie Civil à exécuter.

ARTCILE 48. CONSISTANCE DES TRAVAUX DE GENIE CIVIL :


Les travaux se réfèrent à la construction d un réservoir surélevé de capacité 250 m3 ainsi
que ses ouvrages annexes.
Le génie civil comprend en particulier :
 Les études concernant la stabilité des ouvrages,
 L'étude géotechnique des fondations des différents ouvrages,
 Les études concernant l'établissement des plans d'exécution du génie civil
permettant une parfaite intelligence du projet et de l'exécution des travaux.
 Toutes les études complémentaires nécessaires à l'exécution des travaux (étude
des sols de fondation des ouvrages, études des bétons, protection des ouvrages
contre les inondations, protection contre les risques sismiques etc.),
 Les études concernant l'organisation du chantier et la conduite des travaux
suivant un planning à faire agréer par le Maître de l'Ouvrage,
 L'implantation des ouvrages et leur mise en valeur dans le site respectant les
données environnementales des lieux,
 Les terrassements en tous terrains nécessaires à la construction des ouvrages, les
remblais divers, la construction éventuelle des plates-formes, le réglage ou la
mise à la décharge des terres excédentaires,
 La fourniture, le transport à pied d'œuvre et la mise en œuvre de tous les
matériaux nécessaires à l'exécution des travaux (béton, mortiers, granulats,
remblais et matériaux divers...),
 La fourniture, le transport et le montage de l ensemble des équipements,
 Tous les travaux de finition, tels que menuiserie métallique, étanchéité de toiture,
peinture, vitrerie, etc.,
 Les essais en usine, les essais de réception et la mise en service,
 L établissement des plans de récolement conformes à l exécution,
 L'entretien des ouvrages pendant le délai de garantie.

 Installation de chantier
L'Entrepreneur devra fournir, outre le plan de principe d'installation de chantier, tous les
documents relatifs à l'organisation complète du chantier et en particulier :
Les nombres, emplacements, caractéristiques et cadences des postes de grue.
L'implantation des locaux de chantier
L'implantation de la centrale à béton
L'implantation des surfaces réservées au stockage
L'implantation des accès au chantier.

Cahier des prescriptions spéciales


48
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

L'Entrepreneur aura à sa charge et à ses frais, les formalités et indemnités pour les
occupations temporaires nécessaires à l'installation et à l'organisation de ses chantiers :
campements, aires de stockage, etc... l'établissement des pistes d'accès au chantier et à des
dépôts de matériels et de matériaux, les frais d'amenée d'eau et de l'énergie électrique, les
frais de clôture et de gardiennage de ses chantiers, l'enlèvement ou démolition en fin de
travaux de tous les ouvrages provisoires qu'il aura exécutés pour ses installations de
chantier.

 Obligations de l’Entrepreneur
Sauf indications différentes du Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP),
l'Entrepreneur devra :
 Prendre toutes mesures de protection des installations existantes, des matériels
et matériaux entreposés même provisoirement, des piquets de nivellement et des
autres repères.
 Assurer pendant toute la durée du chantier la protection des ouvrages apparents
ou cachés. Il devra effectuer toutes les réfections nécessaires à ses frais et suivant
les instructions du Maître de l'Ouvrage.

En particulier, il aura à sa charge :

L'établissement de tous les plans d'exécution et notes de calcul relatifs aux ouvrages
dans le cas où ceux-ci relèvent de son marché.
Les études complémentaires nécessaires à l'établissement du projet et à l'exécution
des travaux (études géotechniques, topographiques...);
L'établissement et la mise à jour des plannings d'études et de réalisations des
travaux;
Les frais occasionnées aux autres Entrepreneurs et résultant des écarts par rapport
aux tolérances;
Les honoraires d'un géomètre expert accepté par l'ONEE/BO pour la vérification des
implantations et de la géométrie en cas de contestations de son implantation par
le Maître de l'Ouvrage;
L'exécution complète du projet, comprenant l'installation du chantier, la fourniture,
le transport à pied d œuvre de tous matériaux, matériels et équipements
nécessaires, ainsi que leur mise en œuvre ou leur montage, à savoir :
Les terrassements généraux, le remblaiement éventuel du terrain, les
terrassements pour la fondation des ouvrages, pour la mise en place des
réseaux, pour la construction de la voirie, pour l'aménagement des espaces
libres, les travaux d'étaiement, de blindage, d'assèchement, d'épuisement, la
recherche des zones d'emprunt, l'apport de matériaux ainsi que l'évacuation
des déblais excédentaires ;
Les travaux de génie civil, la construction et l'équipement des bâtiments et
ouvrages ;
L'ensemble des essais à sa charge tels que précisés dans le présent CCTG ou
dans le CCTP ;
Les équipements hydrauliques faisant partie du marché ;
L'exécution et l'aménagement de la voirie intérieure, des aires de manœuvre,
de stationnement faisant partie du marché ;
L'exécution des clôtures et l'aménagement des espaces libres ;
Tous les travaux et fournitures nécessaires à l'obtention des niveaux et
dimensions définis sur les plans et ce compte tenu des tolérances ;

Cahier des prescriptions spéciales


49
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

L'entretien et la remise en état des voies de circulation dégradées par la


circulation de ses engins de transport du fait du charroi ou des
matériaux transportés ;
Les voiries nécessaires à l'accès aux ouvrages à partir des routes principales ;
Le nettoyage permanent de son chantier ;
Tous les travaux de reprise des ouvrages pour les rendre conforme aux plans
et spécifications compte-rendu des tolérances admises ;
Les rebouchages des trémies et percements des corps d'état dans le cas où les
dimensions de ces percements ne sont pas conformes aux dimensions
demandées ;
La fourniture et la pose des pièces usuelles à poser au coulage ;
L'établissement et la fourniture des plans de récolement conformes à
l'exécution ;
La remise en état des lieux après travaux et démontage de ses installations ;
L'entretien des installations pendant le délai de garantie ;

L énumération des prestations indiquées ci dessus et dans les divers chapitres des clauses
techniques particulières n est nullement limitative.
En fait, l'Entrepreneur s'engage à fournir et mettre en service un ensemble en parfait état de
fonctionnement.

ARTCILE 49. DESCRIPTION DU RESERVOIR :


 Caractéristiques techniques du réservoir
Les caractéristiques techniques des ouvrages projetés, dans le cadre de ce marché, sont
présentées dans le tableau, ci-après.

Hauteur de
Diamètr Hauteur
Implantatio Capacit calage du
Ouvrage Type Forme e cuve Tranche Eau
n é (m3) Radier/au TN
(m) (m)
(m)
Réservoir
Enceinte de Surélev Cylindriqu
surélevé 250 7,80 6,00 30
la SD é e
250 m3

Cotes en mNGM DN conduites en mm (équipements)


Ouvrage
TN CR TP Arrivée départ vidanges TP
Réservoir
surélevé 71 101 107 80 100 100 100
250 m3

 Equipements hydromécaniques et de comptage

L ensemble des équipements décrits ci-dessous doivent être renseignées par l entrepreneur.

1. Equipements hydrauliques :
Les équipements hydraulique comprendront tous les accessoires pour la mise en place de
l appareillage manchette de réservation, vidange, trop plein, arrivée, départ, raccordement,

Cahier des prescriptions spéciales


50
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

robinetterie, vannes, clapets, joints, robinet flotteur… et toutes sujétions de raccordement


avec les conduites d arrivée et de départ.
Les conduites en acier galvanisé à chaud seront à brides, les corps des vannes seront en
fonte, les boulons en acier cadmié et les joints en élastomère.

 Robinet Vannes
La matière, constituant les robinets vannes qui sera en contact avec l eau, doit satisfaire à la
réglementation en vigueur concernant le cas de l eau potable : solubilité, saveur,
alimentarité.
Les robinets vannes seront du type à opercule caoutchouc à corps rond (OCA) pour les
diamètres strictement inférieurs à 400 mm.
Les seuls matériaux, autorisés pour l exécution des corps de vannes et des opercules, sont la
fonte ductile ou l acier, le bronze ou un métal d une résistance à la corrosion et à l usure
équivalente pour le siège d étanchéité.
 Les robinets vannes à opercule caoutchouc auront les caractéristiques suivantes :
- Corps fonte ductile ou acier sans gorge d étanchéité.
- Obturateur fonte surmonté d élastomère.
- Vis intérieure inox ou bronze.
- Commande par volant.
- Etanchéité de la vis par joints toriques remplaçable en service.

Les vannes à opercule en caoutchouc seront conformes aux normes suivantes (sont données
à titre indicatifs) : NFE 29.301, NFE 29.306, NFE 29.307, NFE 29.308, NFE 29.311, NFE
29.312, NFE 29.323, NFE 29.324.
Le corps, chapeau et arcades seront réalisés en fonte ductile. Quant à la tige de manœuvre,
elle sera en acier inoxydable, l obturateur sera également en fonte ductile surmoulé
élastomère et le corps sera réalisé en une seule pièce. La fonte grise est interdite.
Les revêtements intérieur et extérieur seront par poudrage époxy alimentaire d épaisseur
minimale de 250 microns.

La FTP des vannes, munies de leur volant de manœuvre et des accessoires nécessaires à leur
mise en place (boulons, joints, manchettes, etc.… , seront à la charge de l Entrepreneur.

 Joint de démontage
Il sera installé pour chaque organe de robinetterie un joint de démontage, en acier galvanisé,
permettant le démontage et le remontage de l'organe de façon correcte et sans avoir à
déplacer les tuyauteries adjacentes.
Ces joints doivent être fabriqués en usine, équipés de joints toriques et permettent de
transmettre à 100% les forces longitudinales, c'est à dire ils ne subissent aucun changement
longitudinal pendant le service (joints autobutés).
Ces joints de démontage pourront être supprimés dans le cas où un coude contigu à l'organe
peut permettre le démontage et le remontage dans les mêmes conditions. Ils auront la même
pression de service PMS que les appareils auxquels ils sont associés.

 Crépine
La crépine d'aspiration sera en acier inox, et la perte de charge au débit maximum sera
inférieure à 0,05 bar.

 Robinet flotteur

Cahier des prescriptions spéciales


51
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

Le robinet flotteur sera en fonte avec un flotteur en acier galvanisé pour les eaux traitées, qui
aura pour rôle la mise en service et l arrêt automatique des installations, en fonction des
niveaux d eau dans les ouvrages de départ et d arrivée.

 Gabarit des brides de raccordement


Les brides de raccordement seront percées conformément aux gabarits suivants définis par
la norme ISO 2084.
PMS < 10 bars GN 10
10 bars < PMS < 16 bars GN 16
16 bars < PMS < 25 bars GN 25
Pour les essais de l équipement du réservoir l Entrepreneur est tenu à fournir une
installation fiable et en parfait état de marche.
Les prix de ces équipements comportant la fourniture, le transport, la mise en place, essais et
toutes sujétions.
Tous les éléments spéciaux, y compris toutes sujétions, seront payés suivant leurs prix
indiqués sur le bordereau des prix, joint au présent devis technique.
Les raccordements seront réalisés conformément au plan d implantation et le plan
d ensemble.
La fourniture et le transport à pied d œuvre des pièces spéciales telles que : cônes, tés,
coudes, manchettes de traversée et des matériaux nécessaires à la réalisation des ouvrages
annexes,
La pose des tuyaux des raccordements au réservoir, aux conduites d arrivée et de départ
projetées)
La stérilisation des bâches en fin des travaux.

Cahier des prescriptions spéciales


52
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

2. Equipement de comptage

 Stabilisateur d’écoulement
Il sera installé à l amont de chaque débitmètre de corps en Fonte, permettant la stabilisation
d écoulement au niveau des équipements de comptage, dans le but d éviter les turbulences,
permettant la perturbation des mesures de débit.

 Débitmètre :
Au niveau du local de comptage, il est prévu la fourniture, le transport et le montage de trois
débitmètres électromagnétiques (DEM).
Les débitmètres électromagnétiques doivent présenter les spécifications techniques
suivantes :
 précision inférieure à 0,5 %, sur toutes les plages de débit, pour des vitesses
d écoulement supérieures à , m/s,
 pression nominale 10 bars,
 alimentation 220 VAC/50Hz,
 température de l électronique °C, + °C ,
 boîtier de l électronique doit présenter un maximum de garantie contre l humidité,
 protection IP68 pour le capteur et le transmetteur,
 lecture directe du débit instantané,
 dispositif de protection contre les courants vagabonds (une mise à la terre
indépendante par exemple),
 sortie 4-20 mA et sortie impulsionnelle. Le capteur doit être doté d une électrode de
référence et d une électrode de détection de la charge ou détection tube vide,
 alimentation impulsionnelle du capteur,
 le revêtement intérieur du capteur doit être de bonne qualité et offrant plus de
garantie contre l abrasion,
 convertisseur : le microprocesseur commandant le convertisseur permet la
détection de la conduite vide,
 doit être en version « électronique séparée » (le capteur est séparé de son
électronique).
Les équipements fournis devront fonctionner sans climatisation et doivent être protégés
contre l immersion dans l eau.
Chaque débitmètre sera équipé d une alimentation de secours par batterie pour une
autonomie maximale de heures en cas d interruption du courant électrique et dont la
consommation maximale est de 50.V.A.
L'entrepreneur, devra fournir le certificat d'étalonnage au laboratoire délivré par le fabricant
ou par un organisme agrée pour les contrôles.

 Emplacement du réservoir
L emplacement et l implantation du réservoir projeté sont indiqués dans le plan
d implantation, joint au dossier d appel d offres.

 Accès à l’ouvrage
L ouvrage précité est situé à l intérieur de l enceinte de la station de déminéralisation, par
conséquent, dans le cadre du présent lot, il ne sera aménagé aucune piste d accès.

 Equipement hydraulique du réservoir


)l s agit de la fourniture, du transport et de la mise en place de la tuyauterie, des pièces
spéciales, des vannes, des coudes, des tés, des joints de démontage, etc., y compris les

Cahier des prescriptions spéciales


53
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

accessoires, pour la mise en place de l appareillage et toutes sujétions de raccordement avec


les conduites d arrivée et de départ.
Afin d éviter la pénétration des corps étrangers dans les cuves, un clapet d extrémité sera
placée au bout de la conduite trop plein et vidange. Ce dernier sera abrité dans un regard en
béton armé.
Pour les essais des équipements des réservoirs, l entrepreneur est tenu de fournir des
installations fiables et en parfait état de marche.

 Evacuation des eaux


Les eaux de pluie, recueillies sur la coupole du réservoir surélevé, seront évacuées par des
barbacanes.
Les eaux de fuite des caniveaux ainsi que les eaux de vidange et du trop-plein seront
collectées dans un regard en béton armé, construit à l'extérieur de l ouvrage, puis évacuées
vers le collecteur principal d évacuation des eaux de la station de déminéralisation.

 Aménagement des abords


Dans le présent lot, il ne sera prévu aucun aménagement des abords.

ARTCILE 50. TERRASSEMENT :


Les travaux, cités dans le présent article, ne sont pas limitatifs ; en fait, l'entrepreneur
exécutera tous les travaux nécessaires pour la réalisation de l'ouvrage. Les travaux
comprendront essentiellement :

 Principes généraux d'exécution des terrassements.


Les travaux de terrassement débuteront par un décapage général au droit des différents
ouvrages et des emprises des voiries avec nivelage de l'emprise des installations ; à la suite
de quoi il sera procédé à la confection des différentes plates-formes d'assise lesquelles
nécessiteront l'exécution de déblais ainsi que de remblais compactés (prévoir également
préparation de compactage pour les assises des ouvrages). La distribution des zones de
remblai et de déblai ressort du plan de terrassements généraux, lequel porte également
l'indication des côtes à atteindre.

 Préparation des terrains sur l'ensemble des emprises.


Décapage : Les surfaces correspondant à l'ensemble des emprises des ouvrages, bâtiments,
voirie…, recevront une préparation de terrain consistant en un décapage sur , m avec
nivelage grossier. Les déblais issus de cette opération seront régalés sur le site des travaux
en dehors des emprises destinées à recevoir les ouvrages ou évacués en totalité ou en
partie vers une décharge si leur régalage sur le site n'est pas permis soit pour leur nature
soit en raison de leur excès.

 Fouilles en grande masse réalisées à sec en terrain ordinaire avec sélection des
déblais et mise en dépôt provisoire.
Les déblais ainsi obtenus seront sélectionnés à l'avance et, dans la mesure du possible,
immédiatement remis en œuvre, sans mise en dépôt intermédiaire, dans la confection de
remblais de forme (pour la voirie par exemple). Un stockage intermédiaire sera toutefois
nécessaire, en particulier pour les remblais autour et contre les ouvrages. Les déblais non
utilisés seront évacués aux décharges publiques.

 Terre d'apport pour remblais - vérification qualitative des sols :

Cahier des prescriptions spéciales


54
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

(Compléter l'article 7 du CCTG en cas ou les terres extraites des fouilles ne satisfont pas les
exigences géotechniques des remblais nécessaires à certains ouvrages).

 Préparation de compactage de fond de fouille pour encaissement d'ouvrage.


Le fond de fouilles destinées à l'encaissement des ouvrages sera, le cas échéant,
soigneusement compacté à 95 % OPM, suivi d'un dressage final à  50 mm à la règle de 5 m.

 Exécution de remblais compactés constitués de déblais sélectionnés des


fouilles ou de remblais d'apport.
Il s'agit essentiellement des remblais de forme pour voirie ainsi que les remblais, sous,
entre et autour des ouvrages. Le régalage sera effectué par couches de 0,20 m d'épaisseur
compactées à 95 % OPM, suivi d'un dressage final à  50 mm à la règle de 5 m.

 Confection de remblais ordinaire.


Ces remblais seront constitués des déblais des fouilles dont les caractéristiques seront les
plus médiocres et qui n'auront pas été réutilisés dans la confection des formes. Ce poste
concerne en premier lieu les remblais des espaces verts, ou étant simplement régalé dans
cette même zone. Il n'est pas requis de compactage particulier, le passage des roues des
engins étant considéré comme suffisant pour ce faire.

ARTCILE 51. GROS ŒUVRE :


 Fourniture et transport :
La fourniture et le transport des matériaux, matériel et pièces d appareillage nécessaires à
la réalisation des ouvrages seront à la charge de l entrepreneur.
Ces matériaux, matériel et pièces comprennent :
- Agrégats, ciment, adjuvant pour béton, acier, coffrage, etc,...
- Les menuiseries en bois et métalliques
- La peinture et la vitrerie
- La plomberie
- L étanchéité et l isolation sur les terrasses
- L aménagement des abords, évacuation.
Cette liste n est qu indicative et nullement limitative ; en fait, l entrepreneur doit fournir et
transporter tous les matériaux, matériel et pièces nécessaires pour une bonne exécution
des ouvrages.

Cahier des prescriptions spéciales


55
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

 Description des travaux du réservoir surélevé

a- Fondations :
Les fondations seront exécutées conformément aux recommandations de l'étude
géotechnique, à la charge de l ONEE/BO.
Les dimensions des différentes parties d ossatures, figurant dans le présent CCTP et sur les
plans, sont données à titre indicatif. Les plans d exécution, à la charge de l entrepreneur,
doivent être établis par un bureau d études agrée, sur la base d un calcul d optimisation
dont l objectif est de chercher le compromis optimal entre les dimensions des différentes
parties d ouvrages et l importance des armatures.

b- Dallage et caniveaux
Le dallage, au niveau du sol, sera constitué comme suit :
 Un hérissonnage en moellons calcaire de 0,20 m d'épaisseur, posé
soigneusement à la main.
 Béton de propreté B15 de 10 cm d'épaisseur.
 Béton légèrement armé B20 de 10 cm d'épaisseur, avec enrichissement
superficiel d'un ciment soigneusement lissé et bouchardé.

c- Parois verticales de la Tour


Les parois verticales seront élevées en béton armé B30 ; les dimensions, présentées sur les
plans (20 cm), sont données à titre indicatif. L'épaisseur définitive sera donnée sur les
plans de béton armé étudiés par un bureau d'études agrée et aux frais de l'Entreprise.
Lors du coulage de la paroi verticale, l'Entrepreneur devra réserver le passage des
différentes canalisations, ainsi que les ouvertures d'aération.

d- Parois de la cuve
La paroi de la cuve ainsi que la cheminée d'accès seront réalisées en B.A B30 avec
incorporation d'un hydrofuge de masse afin d'assurer une bonne étanchéité au réservoir.

e- Radier de la cuve
Le radier de la cuve sera réalisé en béton armé B30, avec adjonction d'un hydrofuge de
masse.
L'Entrepreneur est tenu de réserver au moment du coulage des trous à l'endroit indiqué
sur le plan d'ensemble pour l'emplacement des fourreaux étanches pour le passage de la
tuyauterie ainsi que la cheminée d'accès et le lanterneau.

f) Coupole de la cuve
La dalle de la cuve sera réalisée en béton armé B30, avec adjonction d'un hydrofuge de
masse et aura la forme d'une calotte sphérique, reposant sur les chaînages correctement
dimensionnés pour ce but. Elle aura une épaisseur de 0,10 m et reposera sur le chaînage
supérieur de l ouvrage.
La coupole en B.A B30, reposera directement sur la ceinture.
Le rayon de courbure indiqué dans les plans de la cuve sera compté à partir des points bas
de la coupole, le trou prévu pour le lanterneau sera réservé lors du coulage du béton, il
aura une forme circulaire dont le diamètre intérieur est indiqué sur le plan d ensemble.
Comme il sera prévu aussi un trou à l'endroit indiqué pour la cheminée, assurant l'accès au
fond de la cuve et sur lequel sera posé et scellé un capot regard étanche en acier bombé de
 715 mm à fermeture de sécurité.

Cahier des prescriptions spéciales


56
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

g- Aciers
Les aciers seront de première qualité et seront mis en œuvre selon les règles de l'art. Les
notes de calcul détaillées seront effectuées par un spécialiste agrée.
Les écarts tolérés dans les positions de chaque armature ne dépasseront pas la moitié de
son diamètre et ne devront en aucun cas être supérieurs à 6 mm.

h- Eclairage - Aération :
L'éclairage et l'aération de la cuve seront assurés par des ouvertures 45 x 30 cm prévues
dans le lanterneau et seront en nombre suffisant. Ces dernières seront munies de châssis
métalliques sur lesquelles est soudé un grillage en laiton à maille fine (moustiquaire)
protégé par du métal déployé.
Pour l'aération et l'éclairage de la tour, des châssis de 60 x 50 cm seront prévus à l'endroit
indiqué sur le plan d'ensemble.

i- Manchettes de traversée étanches


Ils seront mis en place pendant le coulage du B.A pour le radier de la cuve et seront de
diamètre correspondant aux conduites traversant la paroi et le radier de la cuve.

ARTCILE 52. ENDUITS ET REVETEMENTS :

a) Enduits extérieurs :
Un enduit au mortier de ciment, de type C, de 0,02 m d'épaisseur, sera appliqué sur les
parements extérieurs de la tour.

b) Enduits étanches :
Un enduit étanche de , m d épaisseur minimum au mortier de ciment avec adjonction
d un hydrofuge de masse sera appliqué sur le radier et les parois verticales en contact avec
l eau.

ARTCILE 53. ETANCHEITE DES TOITURES EN COUPOLE :


L'étanchéité de la coupole et de la couverture des lanterneaux sera réalisée de la manière
suivante :
 Une couche au mortier au ciment, pour redressage de 0.02 m d'épaisseur.
 Une impression de bitume plus un papier d'amiante perfo.
 Une chape de bitume de 3.5 mm armé d'un tissu de verre présentant sur l'une des
faces une feuille d'aluminium. L'étanchéité remontera jusqu'aux points bas de
l'acrotère.
Les eaux pluviales que recevra la coupole seront évacuées par des barbacanes en tube en
acier de  50 et qui auront 0.40 m de saillie. Elles seront en nombre de quatre placées à
une distance égale (prévoir dispositions pour éviter les ravinements qui seraient dus à la
chute des eaux).

Cahier des prescriptions spéciales


57
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

ARTCILE 54. MENUISERIE, FERRONNERIE ET CHAUDRONNERIE :

a- Accès à l’intérieur du réservoir surélevé :


L'accès à l'intérieur de la tour se fera par une porte métallique à deux vantaux de
dimensions hors cadres de 1,50 x 2,20 m constituée de tôle galvanisée à froid de 20/10
soudée sur cadre cornière de 40 x 40 x 4 m plus des raidisseurs en T ou L de 30 x 30 x 4 m.
L'arrivée sur la passerelle supérieure de la tour se fera à l aide d une échelle, en acier
galvanisé à chaud et à crinoline, intercalées par des passerelles de repos en B.A munis d'un
garde corps métallique de 90 cm de hauteur constitué d'une rampe en tube DN 0,05 m et
d'un garnissage intérieur en tube de DN 0,03 m soigneusement soudé et poncé.
L'accès à l'intérieur de la cuve se fera par deux échelles en acier galvanisé à chaud. La
première passant à l'intérieur de la cheminée et la deuxième scellée à la partie supérieure
dans la paroi de la cheminée et sa partie inférieure dans un socle en béton coulé sur le
radier. L'accès à la terrasse du réservoir se fera par deux portes métalliques de 1,00 m de
hauteur et 0,50 m de largeur, placées dans le lanterneau d'aération et à fermeture de
sûreté par l'intérieur.
Ces portes comprendront la quincaillerie, le verrouillage, la serrure de sûreté à deux clés et
la couche d impression etc,...
Toutes les portes extérieures doivent être étanches pour que l eau ne puisse pas pénétrer
dans les locaux au moment des inondations.
Toutes les menuiseries seront exécutées suivant les normes du cahier de charges
applicables au programme de bâtiment de l ONEE/BO.
La fermeture des caniveaux sera assurée par des tôles striées 5/7 posées sur feuillure en
fer cornières.

ARTCILE 55. PEINTURE - VITRERIE :


Les parements extérieurs du réservoir recevront 3 couches de peinture vinylique, y
compris une couche d'impression en liant polyvinylique, après rebouchage, égrenage,
brossage, dépoussiérage et toutes sujétions.
Toutes les menuiseries métalliques, la tuyauterie en acier et les équipements hydrauliques
à l'intérieur du réservoir et dans le regard de compactage recevront deux couches de
peinture en « EMAIIL CELLUC » après deux couches anti-rouille au minium de plomb.
Les teintes des peintures et badigeons seront précisés en cours d'exécution par le
responsable des travaux.
Pour assurer une bonne étanchéité de la paroi verticale de la cuve, un enduit bitumineux
en flinkote sera appliqué sur le côté extérieur en contact avec la terre.
Pour le balisage de jour du réservoir, l'Entrepreneur fournira et appliquera une peinture
spéciale pour les bandes fluorescentes autour de l'acrotère supérieur et autour du
lanterneau (blanc et rouge).
La vitrerie sera adaptée aux menuiseries et aux lieux de pose. Elle sera en verre double.

Cahier des prescriptions spéciales


58
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

ARTCILE 56. ECLAIRAGE INTERIEUR ET EXTERIEUR ET PRISE DE COURANT :


Pour le réservoir, la fourniture, le transport, le montage et la mise en œuvre d un ensemble
d éclairage des installations comme suit :
- Eclairage intérieur et extérieur alimenté a partir du secteur normal (non secouru).
Cet éclairage sera dimensionné selon le cas, soit pour un éclairement permettant
d assurer l exploitation des équipements, soit pour un éclairement permettant la
maintenance et le dépannage des équipements,
- Eclairage de sécurité (blocs autonomes) des escaliers, sorties, etc.
Les niveaux d éclairement minimum sont :
- lux pour les locaux d exploitation et pour la fonction d exploitation,
- 400 lux pour assurer la fonction de maintenance, de dépannage, de déchargement, et
de manutention,
- lux pour l éclairage extérieur, et pour uniquement la fonction de surveillance des
sites.
Le nombre de points lumineux et leur puissance par local, et par type d éclairage seront
définis par l entreprise en fonction des dimensions des locaux,
Les soumissionnaires doivent joindre à leur offre les notes des calculs du nombre de points
lumineux et leur puissance par local, et par type d éclairage.
Le matériel d éclairage à mettre en ouvre par l entreprise doit être de marque et de model de
premier choix à l avis de l ONEE/BO.
L entreprise doit fournir à l ONEE/BO pour accord avant installation un modèle de chaque
type de point lumineux, de support, etc. qu elle compte installer.

ARTCILE 57. EQUIPEMENT HYDRAULIQUE DU RESERVOIR :


L équipement hydraulique du réservoir, comprendra toutes les tuyauteries, pièces
spéciales vannes, coudes, éléments droits en acier etc… et toutes les accessoires pour la
mise en place des appareillages y compris toutes les sujétions de raccordement avec les
conduites d arrivée et de départ les conduites en acier seront à bride .
Les prix de ces équipements comportent la fourniture, le transport, la mise en place, essais
et toutes sujétions.
Tous les éléments spéciaux, y compris toutes sujétions, seront payés suivant leur prix
indiqués sur le bordereau des prix, joint au présent devis techniques.

ARTCILE 58. ELECTRICITE :


Le site du réservoir 100 m3 sera alimenté à partir du réseau national BT. Les prestations à
réaliser dans le cadre du présent projet sont :
 Un coffret de comptage,
 Un départ à base de disjoncteur, à installer dans le coffret de comptage,
 Un câble U1000R02V 4x6 mm2 de liaison entre le coffret de comptage et le coffret
électrique, d automatisme et d instrumentation du présent réservoir,

ARTCILE 59. INSTALLATION DES CABLES


Conditions générales
Les modes d installation des câbles recommandés sont :
- Fourreaux enterrés entre les locaux électriques,
- Chemins de câbles,
- Tranché,
- Caniveaux,

Cahier des prescriptions spéciales


59
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

Les câbles doivent être installés en prenant toutes les précautions d usage afin qu ils ne
soient pas endommagés. Dans la mesure du possible, les câbles ne doivent pas être exposés à
des températures ou à des rayonnements de chaleur.
Chaque catégorie de câble (Moyenne tension, basse tension puissance, instrumentation)
cheminera séparément dans des cheminements différents (chemin de câble, caniveaux,
fourreaux, tranché) séparés par au moins 0,25 m,

Chemins de câbles
Les chemins de câbles seront constitués par assemblage d éléments standard de type
industriel. Ils seront galvanisés à chaud.
La largeur des chemins de câble est dimensionnée pour offrir une réserve de place de 30%
au minimum
Les supports doivent être inoxydable, galvanisé à chaud, et mis à la terre.

Caniveaux à câbles
Les caniveaux à câbles sont à utiliser pour les passages intérieurs aux locaux techniques,

Fourreaux enterrés
Les câbles à l extérieur des bâtiments, seront posés dans des fourreaux en PVC enterrés
protégés par du béton,
Les chambres de tirage seront disposées :
- A chaque changement de direction,
- Toutes les 50 m sur les tronçons droits.
Les fourreaux ont les caractéristiques suivantes :
- Trois catégories de fourreaux : Une pour liaison MT, une pour liaisons BT et une pour
liaison instrumentation et bus de terrain,
- Diamètre offrant au moins % d espace libre.

Tranchées
La pose en tranchés est à éviter, cependant en cas d obligation, les câbles doivent être posés
à une profondeur de , m sur une couche de sable minimum cm d épaisseur, et couvert
par une autre couche de sable ayant les mêmes caractéristiques (de la terre meuble tamisée
pourra être utilisée en remplacement du sable et recouvert d un grillage avertisseur.
Les plans après exécution doivent indiquer clairement et avec précision tous les passages de
câbles en tranchées,
Des bornes béton sont à utiliser pour les repérages de tous les passages.

ARTCILE 60. DESINFECTION DU RESERVOIR


Quatre méthodes peuvent être utilisées ; dans tous les cas, il faut obligatoirement nettoyer
soigneusement les parois et le fond des ouvrages en vue d éliminer toutes les souillures et
débris afin d augmenter l efficacité de la désinfection.
Méthode 1:
Elle consiste à appliquer directement, sur les surfaces internes du réservoir, une solution
de chlore fortement concentrée.
Cette solution concentrée est alors projetée sur les surfaces internes des ouvrages vides à
l aide des appareils de pulvérisation. La surface, à désinfecter, doit rester en contact avec la
solution concentrée pendant une demi-heure (1/2 h).

Méthode 2:

Cahier des prescriptions spéciales


60
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

Elle consiste à introduire directement dans l eau, destinée à remplir les ouvrages neufs ou
réparés, du CaCl2 ou Ca(C10)2, on utilise une dose de 50 ppm.
)l faut d abord délayer le désinfectant en poudre pour obtenir une pâte que l on mélange
ensuite énergiquement avec de l eau. Les résultats sont meilleurs, si la suspension est
ajoutée en plusieurs fois, au fur et à mesure que l ouvrage se remplit. L eau chlorée doit
rester en contact pendant 12 heures.

Méthode 3:
Elle consiste à procéder à la chloration de l eau pendant le remplissage même du réservoir,
au moyen d un chloromètre ou pompe d injection manuelle. Afin d avoir une dose de
mg/l de chlore, si le débit de l eau est inconnu et s il est impossible de calculer avec
exactitude, il faut utiliser du chlore en excès. Un temps de contact de 24 heures serait
nécessaire.

Méthode 4:
Nettoyage des parois et du fond du réservoir avec des jets d eau sous pression. )l faut
procéder comme suit :
- Préparation de la quantité d hypochlorite de sodium nécessaire pour avoir la
concentration de 10 mg/l de chlore dans le volume total du réservoir.
- Ajout de cette quantité d eau de Javel dans le réservoir vide, mais ayant été bien
nettoyé.
- Remplissage du réservoir jusqu au cinquième de son volume.
- Après un temps de contact de heures, compléter avec l eau le remplissage du
réservoir.
- Laisser encore en contact pendant 48 heures.
- Après ce dernier temps de contact, procéder à des prélèvements pour analyses
bactériologiques, si le taux du chlore résiduel est inférieur à 1 mg/l après 48
heures de contact, diluer avec l eau légèrement chlorée pour baisser le chlore
résiduel et prélever des échantillons.
Attendre le résultat des analyses avant la mise en service.
Lorsque l ouvrage désinfecté a été convenablement rincé, des prélèvements de contrôle
sont faits immédiatement par le laboratoire du maître de l ouvrage.
Si les résultats sont satisfaisants, l ouvrage peut être mis en service, sinon l opération
devra être renouvelée.

ARTCILE 61. ETABL)SSEMENT DES PLANS D’EXECUT)ON ET DU BETON ARME


L Entrepreneur doit établir, à ses frais, les plans d exécution, ainsi que les notes de calcul et
les plans du béton armé par un bureau d étude agrée et accepté par le maître de l ouvrage.
L approbation des plans d exécution du béton armé, par un bureau de contrôle agrée, sera
à la charge de l Entrepreneur.
Il est à noter que le calcul du béton armé doit tenir compte de la stabilité et de la résistance
de l ouvrage ainsi que l optimisation de son coût.

Cahier des prescriptions spéciales


61
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

ARTCILE 62. ASSURANCE DE LA GARANTIE DECENNALE


L Entrepreneur doit fournir à la fin des travaux une police d assurance relative à la
garantie décennale des ouvrages réalisés. Elle doit être fournie par un assureur agrée et
autorisé à exercer au Maroc.
L assurance de la garantie décennale prend effet à partir de la réception définitive des
ouvrages.
La réception définitive ne peut être prononcée si l Entrepreneur n a pas délivré la police de
l assurance décennale.

ARTCILE 63. ETUDE DE PROTECTION PARASISMIQUE DES OUVRAGES


Le réservoir surélevé m , doit faire obligatoirement l objet d une étude de protection
parasismique, conformément aux normes et règlements, et notamment, le Règlement de
Construction Parasismique (RPS 2000) applicable aux bâtiments.
Pour le calcul des ouvrages au séisme, les efforts sismiques sont à calculer suivant une
méthode dynamique tenant compte de la structure de l ouvrage, de sa propre oscillation,
des caractéristiques du sol et du mode de fondation.
Le calcul des ouvrages doit respecter au minimum les canevas du RPS 2000.

Cahier des prescriptions spéciales


62
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

III) LOT : STATION DE DEMINERALISATION

PARTIE I – STATION DE DEMINERALISATION :

ARTCILE 64. TRAVAUX A LA CHARGE DE L'ENTREPRENEUR


 Les travaux à la charge de l'Entrepreneur sont les suivants :
L'Entrepreneur reconnaît disposer de tous les éléments nécessaires pour assurer ses
engagements; il déclare avoir une parfaite connaissance des travaux de la SDà réaliser, ainsi
que de ses conditions d'exploitation et de fonctionnement. Il accepte en toute liberté et sans
réserve, de prendre l'entière responsabilité de cette usine, qu'il aura à remettre au Maître
d'ouvrage, en parfait ordre de marche, sanctionnée par tous les essais et contrôles jugés
utiles par ce dernier.

Les descriptions et spécifications du présent cahier, sont énonciatives et non limitatives.

En tout état de cause, les prestations de l'Entrepreneur s'entendent pour la totalité des
matériaux et matériels nécessaires à la réalisation d une usine complète, en ordre, conforme
aux schémas et spécifications, orientée suivant les règles de l'Art et particulièrement adaptée
à l'usage industriel auquel elle est destinée.

ARTCILE 65. OBJET DE LA PRESENTE CONSULTATION

La présente consultation est relative à la réalisation des travaux suivants:


1)-Travaux de la partie ’’Conception-réalisation’’:
 Equipement du puits d eau saumâtre N°)RE / , pour un débit et une (MT qui
seront définis par l Entrepreneur, afin d assurer un débit de m³/j d’eau potable
à la sortie de la SD.
L équipement de cette station de pompage SP0 consiste en la fourniture de deux (2)
GEP immergés dont l un sera installé et le deuxième déposé au magasin comme
secours).
 Fourniture et pose d une conduite de refoulement d eau saumâtre, en PVC- Ø110-
PN16, sur une longueur de l ordre de ml, qui reliera le puits précité avec la
future bâche tampon, en PE(D, de m de capacité utile. Cette bâche d eau
saumâtre est prévue dans la SD.
 Une station de Déminéralisation (SD), par osmose inverse, qui sera conçue pour un
débit minimum de 400 m³/j d eau potable.
L eau potable précitée présentera une minéralisation totale ou TDS
1000mg/L,après reminéralisation de l eau osmosée ou du débit de mitigeage
mélange de cette dernière avec l eau saumâtre émanant du by-pass de la SD.
Ledit TDS correspond à une conductivitémaximale de 1300 μS/cm.
Le taux de conversion de l unité de déminéralisation proprement dite sera au
minimum de 66% (R %).
Le taux de conversion global de la SD, qui tiendra compte du débit de mitigeage (ou
du débit de by-pass d eau saumâtre, qui sera mélangé avec l eau déminéralisée , sera
défini par l Entrepreneur.
La SD sera constituée des ouvrages suivants:

Cahier des prescriptions spéciales


63
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

 Une bâche tampon, en PVC ou PEHD opaque, de 20 m³ (au minimum) de


capacité utile, pour réguler le fonctionnement des pompes basse pression
(GEP-BP , qui alimentent l installation de filtration de la SD, depuis cette
bâche.
 Une station de pompage basse pression, qui comprend deux (2) GEP-BP, dont
un de secours et raccordé, pour l alimentation des filtres à sable sous pression.
Les caractéristiques unitaires (débit, HMT) de ces GEP-BP seront définies par
l Entrepreneur.

o Le rendement η du GEP sera %;


-Le débit de chacun de ces 2 GEP-BP doit permettre d assurer, au minimum,
m³/jd’eau potable présentant minéralisation totale ou
TDS mg/L,après reminéralisation de l eau osmosée ou du débit de
mitigeage mélange de cette dernière avec l eau saumâtre émanant du by-
pass de la SD. Ledit TDS correspond à une conductivitémaximale de
1300 μS/cm.
-Ladite HMT sera définie principalement en tenant compte des pertes de
charge à travers les ouvrages de l installation de prétraitement filtres,
microfiltres, canalisations de raccordements, etc... , ainsi que d une pression
résiduelle minimale de 1, bar, à l aspiration des GEP-HP,
 Une installation de filtration sur sable, comprenant deux (2) filtres sous
pression, fonctionnant en parallèle et à une vitesse de filtration nominale de
5,0 m/h. Le filtre opérationnel, lors du lavage du deuxième filtre, fonctionnera
donc à une vitesse maximum de 10 m/h;
 Une installation pour le lavage des filtres à sable, comprenant deux (2) GEP
dont un de secours et raccordé et deux groupes surpresseurs d air dont
un de secours et raccordé);
 Une installation de microfiltration, comprenant deux (2) microfiltres sous
pression, fonctionnant en parallèle et à une vitesse de filtration maximum
de10,0 m/h ;
 Un skid d osmose inverse proprement dit, fonctionnant au taux de conversion
minimum de 66% et constitué principalement d un pompage haute pression,
de tubes de pression Tp comprenant des membranes d osmose inverse de
type spiralé et d une unité de nettoyage chimique et de rinçage des
membranes,

Le pompage haute pression (HP) comprendra deux (2) GEP-HP, dont un de


secours et raccordé ;

 Une bâche anti-assèchement des membranes d osmose inverse, en cas


d arrêt du groupe (P. Le matériau de cette bâche sera du PRV plastique
renforcé par de la fibre de verre);
 Une installation de nettoyage chimique et de rinçage des membranes, y
compris les équipements de préparation, de pompage et d injection des
réactifs de nettoyage ;
 Les ouvrages pour le postraitement, qui comprennent l installation de
reminéralisation de l eau osmosée au moyen du chlorure de calcium et du
bicarbonate de sodium et l installation de préparation et d injection de

Cahier des prescriptions spéciales


64
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

l hypochlorite de calcium (T( , pour la désinfection finale de l eau produite,


avant sa distribution.
 Une installation comprenant les équipements de stockage, de préparation et
d injection des réactifs de prétraitement, qui sont le (T(, l acide sulfurique, le
séquestrant, le métabisulfite de sodium, le chlorure de calcium et le
bicarbonate de sodium;
 Une bâche de stockage d eau traitée produite, en PVC ou PE(D opaque et
ayant une capacité utile de 20 m³ ;

 Une station de reprise d eau potable produite SP , vers le réservoir de distribution


projeté dans la même enceinte que la SD. Elle comprendra 2 GEP (dont un de
secours), de caractéristiques suivantes:
o Débit= 20 m³/h
o HMT : à définir par l Entrepreneur.

 La conduite de refoulement d eau traitée, reliant la station de reprise SP avec le


réservoir de distribution précité. Cette conduite sera en PVC-PN16 DN90, sur un
linéaire de l ordre de m.
 Les équipements électriques pour alimenter les différents groupes ou machines
tournantes de la SD, comprenant principalement deux (2) transformateurs dont un
de secours (raccordé), et leurs équipements annexes;
Parmi ces équipements électriques, l Entrepreneur prévoira un groupe
électrogène, comme secours, en cas d indisponibilité de l énergie électrique du
réseau, pour assurer ce qui suit :
o L éclairage de la SD ;
o La fin de l opération de lavage d un filtre, qui pourrait coïncider avec
une opération de rinçage du train de Tp.

 Les équipements d automatisation de la SD,


 Les équipements du système de supervision de la SD, dont le poste de commande
sera installé au niveau de la salle de contrôle de ladite SD. Ce système de supervision,
contrôlera aussi le niveau de remplissage d eau dans le réservoir sur -élevé de
distribution;
 Les appareils portatifs suivants, pour le contrôle de qualité des eaux :
o Turbidimètre : Echelle de mesure variable de 0 à 10 NTU,
o Conductivimètre,
o SD) mètre, pour la mesure manuelle du SD) de l eau prétraitée,
avant l alimentation du skid d osmose inverse et donc des Tp
(Tubes de pression renfermant les membranes d osmose inverse,
o pH mètre,
o Comparateur ou Kit pour la mesure du Chlore Résiduel Libre (CRL).

 Le génie civil du bâtiment principal qui abritera principalement les ouvrages et


équipements suivants de la SD:
 La bâche tampon d eau brute saumâtre,
 Le pompage basse pression (2 GEP-BP),
 Les 2 filtres à sable et leur installation de lavage (2 GEP + 2 groupes
surpresseurs),
 Les 2 microfiltres,
 Le pompage haute pression (2 GEP-HP),

Cahier des prescriptions spéciales


65
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

 Le train de Tp renfermant les membranes d osmose inverse,


 La bâche anti-assèchement des membranes,
 L installation de nettoyage chimique et de rinçage des Tp renfermant les
membranes d osmose inverse,
 L installation de reminéralisation de l eau osmosée, au cas o‘ le mitigeage, à
lui seul, ne serait pas suffisant, pour ramener l eau produite à son équilibre
calco-carbonique,
 La bâche d eau traitée produite,
 Le pompage de reprise de l eau produite GEP , vers le réservoir de
distribution prévu dans la même enceinte que la SD ;
 Le local de stockage et de dosage des réactifs ;
 Le local des armoires électriques,
 Le bureau et la salle de contrôle et de commande,
 Le local du laboratoire de contrôle de qualité des eaux,
 Le magasin pour les pièces de rechanges et autres, qui sera équipé d étagères
pour entreposer les pièces de rechange.

 Le génie civil du local abritant un (1) groupe électrogène, comme secours, en cas
d indisponibilité de l énergie électrique du réseau, pour assurer ce qui suit :
o L éclairage de la SD ;
o La fin de l opération de lavage d un filtre, qui pourrait coïncider avec
une opération de rinçage du train de Tp.

 Fourniture et pose de la conduite en PVC-Ø125-PN10, qui évacuera (ou acheminera)


les rejets de la SD vers l oued. Le linéaire de cette conduite est de l ordre de m.

Les résultats attendus (contractuels) sont, entre autres, la production minimale de 400 m³/j
d’eau potable (à la sortie de la SD), présentant un TDS mg/L ou une
conductivité μs/cm.
Cette eau potable devra être à son équilibre calco-carbonique.
Pour la SD, le taux de conversion global proposé par l Entrepreneur constituera un critère
important, lors du jugement de l évaluation des offres des différents Entrepreneurs.
Les plans joints dans la pièce N°5 de ce DCE (Dossier de Consultation des Entreprises)
résultent des études élaborées par l ONEE-Branche Eau. Ils sont fournis, à titre purement
indicatif et ne constituent nullement la solution obligatoireà proposer par
l’Entrepreneur.

2)-Travaux de la partie ’’Appel d’offres’’ :


 Réaménagement du génie civil du local abritant le puits d eau saumâtre N°)RE
1068/120.
 Génie civil et équipement de la loge gardien.
 Clôture de la SD.

ARTCILE 66. CONSISTANCE DES TRAVAUX


Les travaux comportent ceux du génie civil et de l équipement pour la réalisation de la SD,
qui assurera une production minimale de m³/j d’eau potable, y compris le
réaménagement du génie civil et l équipement du puits N°)RE / pour un débit et
une HMT qui permettront d assurer le débit précité d eau potable.

Cahier des prescriptions spéciales


66
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

 Le génie civil comprend en particulier :


a) Les études concernant la stabilité des ouvrages;
b) Les études concernant l établissement des plans d exécution du génie civil,
permettant une parfaite intelligence du projet et de l exécution des travaux;
c) Toutes les études complémentaires à l exécution des travaux, dont l étude des sols
de fondation des ouvrages, l étude des bétons, etc...;
d) L implantation des ouvrages;
e) Les terrassements en tout terrain, nécessaires à la construction des ouvrages, les
remblais divers et le réglage ou la mise à la décharge des terres excédentaires;
f) La fourniture, le transport à pied d œuvre et la mise en œuvre de tous les
matériaux nécessaires à l exécution des travaux;
g) Tous les travaux de finition, tels que menuiserie métallique, étanchéité de toiture,
peinture, vitrerie et d autres;
h) L entretien de l ouvrage pendant le délai de garantie.

 La partie relative à l'Equipement comprend en particulier :


a) La fourniture, le transport et le raccordement des équipements électromécaniques,
des équipements électriques, de la robinetterie et la tuyauterie nécessaire, des
armoires de commande et de protection, etc.
b) La fourniture, le transport, la pose et le raccordement des équipements hydro et
électromécaniques,
c) L'établissement des pièces techniques, telles que notes de calcul, mémoire, notices
techniques d'emploi et d'exploitation, etc...., pour la réalisation et l'exploitation des
équipements,
d) L'établissement des plans et schémas avant les travaux et après l'exécution de ces
derniers (plans pour approbation, plans de récolement), etc...),

 La gestion du chantier :
Un intérêt particulier devra être accordé par l Entrepreneur à l installation, gestion et
repliement du chantier des travaux. Dans ce sens, l Entrepreneur présentera dans son offre
les éléments suivants :
a) Une note détaillée, accompagnée d un plan de masse concernant la conception, la
nature et l implantation des bâtiments et installations du chantier. En particulier,
l Entrepreneur devra prévoir l ensemble des bâtiments administratifs et sanitaires
nécessaires pour le suivi du chantier et l organisation des réunions régulières en
présence de l ensemble des partenaires du projet maître d ouvrage, assistance
technique éventuelle, entreprises, autres partenaires… . Les bâtiments administratifs
devront être équipés du mobilier de bureau, informatique et audiovisuel, nécessaire
à la bonne conduite et au bon suivi du chantier.
b) les études concernant l organisation du chantier et la conduite des travaux, suivant un
planning à faire agréer par l ONEE - Branche Eau;

Cette liste est indicative et non limitative, en fait, l'Entrepreneur s'engage à réaliser les travaux
conformément aux règles de l'art.

Les obligations de l Entrepreneur concernant les équipements hydro et électromécaniques,


comprennent les études, la fourniture, le transport et le montage en parfait état de marche
de l ensemble des équipements nécessaires pour la bonne marche de la SDet la satisfaction
des garanties prévues dans le cadre de la présente consultation. A titre indicatif, les
équipements à prévoir pour la SD sont les suivants:

Cahier des prescriptions spéciales


67
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

a) Deux GEPd eau saumâtre dont un de secours, déposé au magasin au niveau du


puits1068/120 ;
b) Les équipements d isolement et de comptage d eau saumâtre brute, qui alimentera la
SD ;
c) Deux GEP basse pression pompage d eau saumâtre de type centrifuge, dont un de
secours et raccordé en stand-by, pour l alimentation de l installation de filtration;
d) Deux (2) filtres à sable, fonctionnant sous pression et réalisés à base du matériau PRV
GRP , qui est du plastique renforcé par de la fibre de verre;
e) Deux GEP d eausaumâtre dont un de secours et raccordé et deux groupes
surpresseurs d air dont un de secours et raccordé , pour le lavage des filtres à sable ;
f) Deux microfiltres à cartouches, ayant un seuil de rétention de μm. Le corps de
chacun de ces 2 microfiltres sera en PVC ou en acier inoxydable 316 L. Les cartouches
seront en polypropylène;
g) Equipements de préparation et d injection des réactifs nécessaires pour le
prétraitement de l eau saumâtre (T(, acide sulfurique, séquestrant et métabisulfite
de sodium … ;
h) Deux (2) GEP haute pression (HP), dont un de secours et raccordé (en stand-by);
i) Un (1) skid comportant les tubes de pression où seront logées les membranes
d osmose inverse de type spiralé;
j) Une bâche anti-assèchement des membranes , réalisée en PRV;
k) Les équipements de nettoyage chimique et de rinçage des membranes d osmose
inverse ;
l) Equipements de l installation de reminéralisation de l eau osmosée, au cas o‘ le
mitigeage, à lui seul, ne serait pas suffisant, pour ramener l eau produite à son équilibre
calco-carbonique,
m) Deux GEP de reprise de l eau traitée dont un de secours et raccordé , vers le
réservoir de distribution prévu au sein de la SD ;
n) Tuyauterie d interconnexion, la robinetterie et les accessoires nécessaires. Le matériau
prévu pour les conduites basse pression est le PVC ou le PRV (ou GRP);
o) Robinetterie nécessaire de régulation des débits, de sectionnement et de non-retour ;
p) Joints de démontage et les flexibles ;
q) Un réseau d eau de service, en PVC ou en PEHD.

Les obligations de l Entrepreneur concernant les équipements électriques, comprennent les


études, la fourniture, le transport et le montage en parfait état de marche des équipements
suivants :
a) Deux (2)transformateurs, dont un de secours, au niveau du site de la SD. La puissance
unitaire de chacun de ces transformateurssera définie par l entrepreneur.
b) Les câbles électriques;
c) Les armoires électriques;
d) Eclairage intérieur, extérieur et prises de courant;
e) Un (1) groupe électrogène, comme secours, en cas d indisponibilité de l énergie
électrique du réseau, pour assurer ce qui suit :
o L éclairage de la SD ;
o La fin de l opération de lavage d un filtre, qui pourrait coïncider avec
une opération de rinçage du train de Tp.

Cahier des prescriptions spéciales


68
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

Les obligations de l Entrepreneur concernant l installation d un système de supervision de la


SD, dont le poste de commande sera installé au niveau de la salle de contrôle de ladite SD. Ce
système de supervision contrôlera aussi les GEPde la SP0 (pompage sur puits) ainsi que ceux
de reprise de l eau potable produite SP , vers le réservoir surélevé de distribution et le
niveau d eau dans ce dernier.

L énumération des prestations indiquées ci-dessus et dans les divers chapitres des clauses
techniques particulières n est nullement limitative.

ARTCILE 67. MISE AU POINT DU PROJET - ETUDES

66.1 - L Entrepreneur fournira à l ONEE-Branche Eau, une étude complète de la SD, en


prenant pour base les documents du présent dossier.

66.2 - Il est précisé que les études comporteront :

 L établissement des schémas de principe des installations, notamment :


o les figures et esquisses des installations de traitement ;
o les schémas des circuits des fluides;
o le schéma général unifilaire complet, y compris services auxiliaires à courant
alternatif, avec configuration des appareils de mesure, de contrôle et de protection;
o l établissement des plans d exécution des ouvrages à réaliser.
 L établissement des plans d exécution dont ceux:
o Des installations, nécessaires à la mise en œuvre du matériel hydro et
électromécanique, des équipements électriques et de son interférence avec
l exécution des travaux du génie civil ;
o Des groupes de pompage ;
o Des tuyauteries;
o Des caniveaux et chemins de câbles;
o Du câblage et des circuits de terre;
o Des caniveaux de drainage et d évacuation des eaux;

 l établissement des plans des tableaux de commande, armoires, coffrets, etc.;


 toutes les notes de calculs justificatives concernant :
o la tuyauterie et la stabilité des équipements;
o la protection des conduites;
o la protection des câbles;
o le dimensionnement des barres;
o les courants de court-circuit;
o la sélectivité des protections;
 les Instructions de fonctionnement et de maintenance concernant :
o un premier chapitre, Instructions de Fonctionnement, qui doit inclure tous les
éléments et documents nécessaires, pour pouvoir développer toutes les manœuvres
d opération pour le bon fonctionnement des équipements ainsi que pour la parfaite
connaissance de ces équipements;
o un second chapitre, Instructions de Maintenance, qui doit inclure tous les éléments et
documents nécessaires, d un côté, pour connaître toutes les opérations d entretien et
de manutention ainsi que leur périodicité et, d un autre côté, pour pouvoir
développer toutes les manœuvres de réparation des équipements;

Cahier des prescriptions spéciales


69
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

o les plans, schémas et graphiques d illustration des instructions.

66.3 - Tous les schémas, plans et notes de calcul devront être soumis à l accord de l ONEE -
Branche Eau avant exécution, en accord avec les règles suivantes :

 Tous ces documents seront remis en six (6) exemplaires dont 1 (un) reproductible avec
copie sur support informatique sous format Autocad modifiable;
 Une des copies sera remise à l Entrepreneur avec l une des appréciations suivantes :
o APPROUVE , si le document est considéré bon pour exécution;
o APPROUVE SOUS COND)T)ON , si le document est considéré bon pour exécution,
avec la condition de respecter les annotations placées en rouge;
o NON APPROUVE , si le document il n est pas considéré bon pour exécution;

 Les documents portant la mention APPROUVE SOUS COND)T)ON ou NON APPROUVE ,


doivent être soumis une seconde fois à l accord de l ONEE - Branche Eau, une fois
modifiés et corrigés;
 Après leur approbation, les documents ne peuvent être modifiés sans l autorisation de
l ONEE - Branche Eau.

66.4 - La conception de la SD doit tenir compte des directives suivantes :


a) L installation sera gérée par un minimum de personnel et travaillera en continu;
b) Les matériaux installésdoivent être conçus pour fonctionner en tenant de
l environnement de la SD;
c) L entretien doit être facile;
d) Les accès pour l inspection, le démontage et l entretien de toutes les parties de
l installation, surtout les GEP groupes de pompage , les vannes, les conduites et les
instruments, seront faciles;
e) Le choix du matériel sera fait de telle façon qu il puisse résister à l agressivité des
fluides et du milieu avec lesquels, il sera en contact.
f) Réduction de l énergie spécifique.

A ce propos, des propositions technologiques seront faites par l’Entrepreneur.:

ARTCILE 68. QUALITE DES EAUX A TRAITER

 Qualité de l'eau brute


L eau à déminéraliser sera celleémanant du puits N°)RE / . Elle sera acheminée vers
la SD projetée, moyennant la réalisation d une conduite de refoulement en PVC-PN16- Ø110,
qui relie le puits précité à ladite SD.

Les analyses effectuées sur les eaux de ce puits sont fournies à titre indicatif dans la pièce
n° document d information , jointe au présent CPS.
En effet, L entrepreneur est libre de réaliser ses propres analyses complémentaires.

 Conception de la SD
La conception de la SD doit être élaborée pour assurer une productionminimale de
400m³/jd eau potable, présentant un TDS mg/l ou uneC μs/cm,et sur la
base de ce qui suit :

Cahier des prescriptions spéciales


70
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

 Un débit d eau saumâtreémanant du puits N° / , débit qui sera défini par


l Entrepreneur.
La conductivité de l eau brute dudit puits est de l ordre de 5.800 µs/cm;Ce qui
correspond à un TDS de l ordre de 4,4 g/L.
 Un taux de conversion minimum de 66 %, au niveau de l unité de déminéralisation
proprement dite,
 Un taux de conversion global qui sera défini par l Entrepreneur. Ce taux de
conversion global tiendra compte du débit de mitigeage (et donc du débit de by-pass
d eau saumâtre, qui sera mélangé à l eau déminéralisée .

 Procédé de déminéralisation
Le procédé de déminéralisation à proposer par le soumissionnaire doit être obligatoirement
celui de l’osmose inverse.

ARTCILE 69. CRITERES TECHNIQUES MINIMAUX DE CONCEPTION DES OUVRAGES

a) Garanties : Les garanties décrites au niveau de l article Garanties , décrit plus loin, doivent
être respectées.
b) Equipement du pompage (SP0) sur puitsN° 1068/120

-Prévoir deux (2) GEP immergés, dont un sera déposé au magasin, comme secours, avec les
caractéristiques minimalessuivantes :

- Rendement global du groupe : %.


- Matériaux de la pompe et du moteur : Acier inoxydable 316 L ou 904 L

Le rendement global % est exigé dans la solution de base. Au cas où les différents
fabricants de GEP contactés par l Entrepreneur ne disposeraient pas de GEP présentant à la
fois, la métallurgie et le type mentionnés précédemment, ainsi que le rendement global
minimum de 50%, une solution variante pourra être proposée parl Entrepreneur,
moyennant une justification technique, assortie des courriels d échange avec les différents
fabricants.

c) Pompage basse pression


1)-Prévoir 2 GEP-BP, de type centrifuge, dont un de secours et raccordé de manière à
remplacer le groupe principal, avec les caractéristiques minimales suivantes :
- Rendement global du GEP : %.
- Matériaux :
o Corps: acier inox 316 L (Cr = 16 à 18 %, Ni = 10 à 14 %, Mo = 2,0 à 3,0 %,
C < 0,03 %),
o Roue: acier inox 316 L (voir composition de la roue).
o Axe: acier inox 316 L (voir composition de la roue).

2)-Prévoir les tuyauteries d aspiration et de refoulement en PVC, PRV, PE(D ou acier )nox
316L.
Le rendement global % est exigé dans la solution de base. Au cas où les différents
fabricants de GEP contactés par l Entrepreneur ne disposeraient pas de GEP présentant à la
fois, la métallurgie et le type mentionnés précédemment, ainsi que le rendement global
minimum de 50%, une solution variante pourra être proposée parl Entrepreneur,

Cahier des prescriptions spéciales


71
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

moyennant une justification technique, assortie des courriels d échange avec les différents
fabricants.

d) Filtration sur sable


1)-Prévoirdeux(2) filtres fermés et fonctionnant en parallèle (simultanément). Le lit filtrant
devra assurer une turbidité , NTU.
Le matériel de construction sera le PRV ou l acier inoxydable L.
2)-La vitesse maximale de filtration sera de 5 m/h(en fonctionnement simultanné des 2
filtres).

3)- Le lavage des filtres sera assuré par de l eau saumâtre, au moyen de deux (2) GEP,
de type centrifuge, dont un de secours et raccordé, de manière à remplacer le groupe
principal, avec les caractéristiques minimales suivantes :

- Rendement global du GEP : %.


- Matériaux :
o Corps: acier inox 316 L (Cr = 16 à 18 %, Ni = 10 à 14 %, Mo = 2,0 à 3,0 %,
C < 0,03 %),
o Roue: acier inox 316 L (voir composition de la roue).
o Axe: acier inox 316 L (voir composition de la roue).

Les tuyauteries d aspiration et de refoulement de ces GEP seront en PVC, PRV, PE(D ou acier
Inox 316L.

Le rendement global % est exigé dans la solution de base. Au cas où les différents
fabricants de GEP contactés par l Entrepreneur ne disposeraient pas de GEP présentant à la
fois, la métallurgie et le type mentionnés précédemment, ainsi que le rendement global
minimum de 50%, une solution variante pourra être proposée parl Entrepreneur,
moyennant une justification technique, assortie des courriels d échange avec les différents
fabricants.

e) Microfiltration

1) Prévoir deux (2) microfiltres, avec les caractéristiques minimales suivantes :

- Vitesse de microfiltration maximale, en fonctionnement normal: 10 m/h.


- Seuil de filtration : microns μm .
- Matériaux des cartouches : Polypropylène,
- Corps du microfiltre : PRV ou acier inox 316 L.

f) Pompage HP :

1)-Prévoir 2 GEP-HP (haute pression), de type centrifuge, dont un de secours et raccordé au


train d osmose inverse, de manière à remplacer le groupe principal avec les caractéristiques
minimales suivantes :

- Rendement global du GEP : %.


- Matériaux :
o Corps: 316 L(Cr = 16 à 18 %, Ni = 10 à 14 %, Mo = 2,0 à 3,0 %,
C < 0,03 %),

Cahier des prescriptions spéciales


72
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

o Roue : Duplex (Cr = 24 à 26%, Ni = 7 à 9%, Mo = 2 à 3 %, N = 0,1 à


0,2 %).- PREN 35
o Axe : Duplex

Le rendement global % est exigé dans la solution de base. Au cas où les différents
fabricants de GEP contactés par l Entrepreneur ne disposeraient pas de GEP présentant, à la
fois, la métallurgie et le type mentionnés précédemment, ainsi que le rendement global
minimum de 50%, une solution variante pourra être proposée parl Entrepreneur,
moyennant une justification technique, assortie des courriels d échange, avec les différents
fabricants.

2)-Prévoir les tuyauteries de refoulement enacier duplex ou un autre matériau de qualité


équivalente ou supérieure.

g) Train d’osmose inverse :

1)-Prévoir un seul train de tubes de pression (Tp), comprenant des membranes ou éléments
d osmose inverse, de type spiralé .

2)-Prévoir des membranes interchangeables, réalisées par différents fabricants.

3)-Le taux de conversion du train de déminéralisation proprement dite ou de l unité d O.)


sera au minimum de 66%.

4)- La tuyauterie et la robinetterie sous pression sera en acier inoxydable duplex ou en un


autre matériau de qualité équivalente ou supérieure (PREN 35).

h) Nettoyage chimique du train (CIP):

-Prévoir deux (2) pompes de nettoyage, dont une de secours et installée;

i) Bâche anti-assèchement :

-Prévoir une bâche ou cuve de mouillage (anti-assèchement) pour le train, avec une
alimentation gravitaire (en retour) du train de tubes de pression (Tp) de membranes. Cette
bâche sera en PRV.

j) Réactifs :

1)-Prévoir pour chaque réactif (acide sulfurique, séquestrant, métabisulfite de sodium,


hypochlorite de calcium, chlorure de calcium et bicarbonate de sodium), deux (2) bacs de
préparation de la solution, dont un sera opérationnel et le deuxième en attente. A l exception
des bacs d acide sulfurique, tous les autres bacs seront équipés de groupes électroagitateurs.

2)-Prévoir, pour chaque réactif (acide sulfurique, séquestrant, métabisulfite de sodium,


hypochlorite de calcium, chlorure de calcium et bicarbonate de sodium), deux (2) pompes
doseuses, dont une de secours qui sera installée.

3)-Prévoir, pour l hypochlorite de calcium (TH) :

Cahier des prescriptions spéciales


73
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

o Deux (2) pompes doseuses, dont une de secours qui sera installée, pour la
o préchloration.
o Deux (2) pompes doseuses, dont une de secours qui sera installée, pour la
o Désinfection finale.

k) Instrumentation :

Prévoir, au minimum, la fourniture et l installation des instruments de mesure


suivants :

- Un conductivimètre pour la mesure de la conductivité de l eau brute, à l entrée du


train d osmose inverse O.) .
- Un conductivimètre pour la mesure de la conductivité du perméat (ou eau osmosée)
du train d O).
- Un débitmètre, à l entrée de train d O.).
- Un débitmètre, à la sortie du 1ier étage et un autre à la sortie du 2ième étage du
train d O.).
- Mesure de la température, à l entrée du train d O.).
- Détecteurs Redox : en cas de détection d un seuil haut et donc de la présence du CRL
à l entrée du train d O.), il y aura automatiquement arrêt de production d eau, pour
éviter l endommagement des membranes.
- Appareil manuel pour la mesure du SD) à l entrée du train d O.).
- Mesure du p( à l entrée du train d O.)
- Transmetteur de pression à l entrée de la microfiltration.
- Transmetteur de pression à l aspiration des GEP-HP.
- Transmetteur de pression au refoulement des pompes GEP-HP.
- Transmetteur de pression à la sortie du concentrat (saumure) du premier étage du
train d O.).
- Transmetteur de pression à la sortie du concentrat du ième étage du train d O.).
- Manomètre : pression à la sortie perméat du ème étage du train d O.).
- Deux manomètres : pression entrée et sortie du microfiltre de l installation C)P de
nettoyage chimique des Tp.
- Manomètre pour mesure de la pression de refoulement des GEP du CIP.
- Turbidimètre de laboratoire

l) Pièces de rechange pour les cartouches et les membranes:

2) Prévoir au minimum la livraison des pièces de rechange suivantes, pour les


équipements suivants :

- Pour les cartouches de la microfiltration : Fourniture de la quantité nécessaire pour


une année de fonctionnement.
- Pour les membranes d osmose inverse : Le soumissionnaire précisera dans son
offre, en tenant compte du % de remplacement des membranes proposées, le
nombre de membranes supplémentaires (de réserve) qui seront fournies, pour une
durée de fonctionnement de trois (3) années.
-

m) Génie civil des ouvrages

Cahier des prescriptions spéciales


74
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

1. Le mémoire d exécution des travaux doit décrire la méthodologie de réalisation des


travaux au niveau de la station de traitement (ou SD), en précisant, le ou les
procédures, les moyens humains et matériel, etc..).
2. Toutes les parties enterrées seront réalisées en béton armé et non en agglomérés.
3. Le caillebotis sera en acier galvanisé à chaud ou en matériau plastique résistant à la
corrosion.
4. Toutes les toitures des locaux auront un acrotère, un système de drainage et
d évacuation des eaux des toitures des ouvrages.
5. Le complexe d étanchéité des terrasses sera réalisé conformément aux prescriptions
du DTU 43.
6. Les châssis et les fenêtres des locaux auront la vitrerie et les grilles de défense.
7. Les échelles de hauteurs dépassant 2,50m seront à crinoline.
8. Tous les ouvrages abritant des équipements lourds doivent avoir un système de
manutention (IPN et palan au minimum).
9. Les cornières en acier galvanisé à chaud seront prévues pour les bords des ouvrages
en béton : caniveaux, collecteurs, etc .
10. Tous les ouvrages auront un pourtour en béton armé de 1,00 m au minimum.
11. Tous les regards abritant des équipements doivent avoir des fenêtres d éclairage et de
ventilation ainsi que des échelles ou échelons pour accéder et le drainage des eaux des
fuites, vers le réseau d évacuation.
12. La peinture des murs des ouvrages sera réalisée en 03 couches et les murs intérieurs
et les plafonds recevront des enduits de peinture :
 les façades et les plafonds seront peints en peinture vinylique.
 Les murs intérieurs hors eau seront peints avec une peinture glycérophtalique
(mate ou laquée)
 La menuiserie métallique : une peinture anti-corrosion et une peinture
glycérophtalique émaillée en 03 couches.
13. Un revêtement anti-acide sera appliqué pour les cuves des produits corrosifs.
14. La vitrerie des ouvertures sera de 4 mm au minimum.
15. Tous les passages piétons et les escaliers qui se trouvent au dessus du TN ou donnent
sur un vide auront des gardes corps de hauteur 1,00 m.
16. Les locaux qui sont équipés du monorail auront des portes qui s ouvrent sur toute la
hauteur.

n) Distances minimales à respecter

Le bâtiment abritant les équipements de process sera dimensionné en respectant les


exigences suivantes :
 Les équipements devront être placés à pas moins de 1,5 m de tout mur,
 Une hauteur libre au dessus du plus haut équipement de pas moins de 2,0 m,
 Tous les caniveaux de drainage seront recouverts de grilles non métalliques, de type
anti dérapant ,
 Installer, si besoin, des monorails et ou ponts roulants pour manutention des
équipements tels que pompes, surpresseurs, etc.
 Prévoir des sols antidérapants pour tous les bâtiments.

Cahier des prescriptions spéciales


75
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

ARTCILE 70. CONCEPTION DES OUVRAGES DE LA SD


 Equipement du pompage d’eau saumâtre au niveau du puits :

o Caractéristiques générales

Les caractéristiques techniques et hydrauliques du puitsN°1068/120 sont mentionnées dans


la note d information jointe en pièce n° et résumées comme suit :

 Profondeur totale/sol : 6,5m


 Niveau piézométrique/sol : 4,26 m
 Débit d exploitation : 11,0L/s
 Niveau dynamique: 5,66 m
 Calage de la crépine :6m

L entrepreneur réalisera une installation complète pour le pompage d eau saumâtre SP , à


partir du puitsprécité, qui comprendra deux (2)GEP, de type immergé, dont un de secours à
placer (stocker) dans le magasin.

Les caractéristiques de ces 2 GEPimmergés (débit et HMT) seront définies par


l Entrepreneur, afin d assurer un débit de 400 m³/j d eau potable à la sortie de la SD.

Le rendement global du groupe sera > 50%;

La HMT précitée sera définie, entre autres, en fonction de ce qui suit :


o Cote d aspiration de la pompe,
o Cote du trop plein de la bâche tampon d eau saumâtre brute V= m , prévue au
sein de la SD,
o Caractéristiques de la conduite (PVC- PN16-ø110- et L = 350 m) reliant le puitsavec
la SD.

Le rendement global % est exigé dans la solution de base. Au cas où les différents
fabricants de GEP contactés par l Entrepreneur ne disposeraient pas de GEP présentant, à la
fois, la métallurgie et le type mentionnés précédemment, ainsi que le rendement global
minimum de 50%, une solution variante pourra être proposée par l Entrepreneur,
moyennant une justification technique, assortie des courriels d échange avec les différents
fabricants.

L entrepreneur fournira les courbes caractéristiques des pompes à (z, depuis le débit nul
jusqu au débit de cavitation et représentant le débit, la puissance absorbée, le rendement et
le NPSH requis.

- Matériaux de la pompe et du moteur du GEP est immergé : Acier inoxydable 316 L ou


904 L.

o Matériaux

Les équipements hydro et électromécaniques du puits doivent être conçus en tenant compte
des exigences et des caractéristiques du milieu corrosif dans lequel ils vont fonctionner.

Cahier des prescriptions spéciales


76
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

Des matériaux très résistants à la corrosion par l eau saumâtre doivent être adoptés. Les
valeurs requises pour la résistance à la corrosion sont les suivantes :

 Aciers inoxydables du type duplex (austéno-ferrique) :

La nuance de ces aciers devra être choisie pour les conditions suivantes :

PREN = %Cr +3,3 %Mo + 16%N >= 35

Pour la robinetterie devant équiper la tête de puits, il est prévu des équipements
devant résister à la corrosion par l’eau saumâtre présentant un TDS de l’ordre de ,
g/L.

Si des matériaux de potentiels différents sont utilisés, l'Entrepreneur décrira les précautions
prises pour éviter les couples électrolytiques.

La boulonnerie sera choisie dans un matériau compatible avec la qualité de l eau saumâtre
précitée et avec le matériau constitutif des pompes et des moteurs.

En fonction du matériau employé, le fournisseur justifiera l utilisation ou non d une jupe


d aspiration pour les besoins du refroidissement du moteur et/ou pour obtenir des vitesses
d écoulement suffisantes pour éviter les corrosions.

Si une jupe de refroidissement/aspiration est proposée, le fournisseur définira :


o Le matériau ;
o Le diamètre ;
o La vitesse d écoulement ;
o La longueur ;
o Le NPSH requis pour la pompe équipée de la jupe ;

Aucun revêtement peinture n est admis sur les groupes. Les surfaces seront les plus lisses
possibles.

Les caractéristiques des matériaux décrits ci-dessus devront être considérées comme le
minimum exigible dans l esprit de ces Spécifications Techniques.

o Caractéristiques du moteur

Le matériau du moteur sera de l’acier inoxydable L.

Le moteur du groupe de pompage sera alimenté en tension triphasée. Il sera dimensionné


pour assurer l entraînement de la pompe en tenant compte d une réserve supplémentaire de
puissance (par rapport àla puissance maximale appelée par la pompe) qui sera définie et
justifiée par l Entrepreneur.

Le moteur présentera les caractéristiques suivantes :

- Type : moteurs asynchrone et à rotor en court-circuit


- Degré de protection : IP 68
- Classe d isolement : :Classe F

Cahier des prescriptions spéciales


77
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

- Six démarrages consécutifs dans la première heure à partir de l état froid

Les caractéristiques de fonctionnement des moteurs seront à joindre par l Entrepreneur


dans sa proposition et porteront sur les points suivants :
- Puissance : à définir, en fonction de la pompe et de ce qui précède,
- Rendement et facteur de puissance,
- Courbe de couple moteur en fonction de la vitesse
- La valeur Id/In

o Colonnes montantes

Consistance des prestations :

Lors de l’installation des colonnes montantes dans le puits, une distance minimale
doit être respectée entre les parois du puits et le diamètre extérieur des brides
équipant les colonnes montantes.

Matériaux :

 Tuyauterie

Pour la colonne montante, la nuance minimale proposée doit être dumatériau très résistant
à la corrosion par l eau saumâtre de ce puits. Les valeurs requises pour la résistance à la
corrosion sont les suivantes :

 Aciers inoxydables du type duplex:La nuance devra être choisie pour les conditions
suivantes :

PREN = %Cr +3,3 %Mo + 16%N >= 35

Les caractéristiques des matériaux décrits ci-dessus devront être considérées comme le
minimum exigible dans l esprit de ces Spécifications Techniques.

 Robinet-vannes

Les matériaux constituant les robinets vannes doivent être choisis dans la gamme des
matériaux résistants à l eau saumâtre acier inoxydable L ou autre plus noble .

 Clapets

Les matériaux constituant les clapets doivent être choisis dans la gamme des matériaux
résistants à l eau saumâtre de ce puits, notamment l acier inoxydable L ou autre acier
plus noble).

 Joint de démontage

Les matériaux constituant les joints de démontage doivent être choisis dans la gamme des
matériaux résistants à l eau saumâtre de ce puits, notamment l acier inoxydable L ou
autre acier plus noble).

Cahier des prescriptions spéciales


78
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

 Boulons et joints

Les joints en élastomère et les boulons seront en A4.

NB : la robinetterie doit faire l objet d essais conformément au paragraphe - V.2.9 – chapitre


V du CCTG.

o Manutention
)l s agit, au niveau du puits, de l installation d un système de manutentionapproprié, avec
tous les accessoires nécessaires pour la manutention des équipements de la station de
pompage. Ce système sera constitué de :
- Un palan à chaîne avec trépied, pour la manutention des groupes électropompes
immergés.
- Un IPN avec palan et monorail pour la manutention.

o Réaménagement du génie civil du local abritant le puits

Les travaux de ce réaménagement sont prévus dans la partie Appel d Offres Voir
chapitre Description des travaux de génie civil .

 Conduite de refoulement reliant le puits 1068/120 avec la SD

Cette prestation consiste en la fourniture et la pose de la conduite de refoulement d eau


saumâtre, en PVC-PN16-Ø , sur une longueur de l ordrede m, qui reliera le puits
précité avec la bâche tampon d eau saumâtre, prévue au sein de la SD.

 Regard d’arrivée et ce comptage

L Entrepreneur réalisera un regard d arrivée en béton armé et de comptage qui abritera


les ouvrages et équipements suivants :
 Une vanne pour l isolement amont de la SD, qui sera installée sur la conduite de
refoulement (PVC-PN16-ø110 et L = 350 m) reliant le puits avec la SD.
Cette vanne sera équipée d une commande électrique Tout ou Rien .
Le signal de commande de cette vanne actionne simultanément la mise en service ou
l arrêt de la SD, qui correspondent respectivement à l ouverture et la fermeture de
ladite vanne d isolement;
 Un débitmètre électromagnétique DEM permettant le comptage d eau brute
(saumâtre) et sa transmission en salle de contrôle de la SD ;
 Une vanne d isolement, motorisée tout ou rien , installée à l aval du DEM précité.

L Entrepreneur doit définir les caractéristiques des vannes précitées, du DEM et prévoir
toutes les pièces spéciales annexes, ainsi que les raccordements amont et aval de cet
ouvrage.

Cahier des prescriptions spéciales


79
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

 Prétraitement de l’eau saumâtre


o Généralités

En solution de base, l entrepreneur proposera le prétraitement qui consiste en ce qui suit :

 Préchloration intermittente, au moyen d une solution de (T(, pour neutraliser une


éventuelle activité biologique, notamment dans les filtres à sable et les microfiltres à
cartouches;
 Pompage basse pression alimentant la filtration sur sable;
 Filtration sous pression sur lit de sable;
 Acidification, par injection d acide sulfurique (2SO4), pour éviter la précipitation du
carbonate de calcium (CaCO3) au niveau des membranes et/ou assurer éventuellement
la formation du CO2 nécessaire à la reminéralisation, au cas où le mitigeage ne serait
pas suffisant;
 )njection d un séquestrant, pour éviter la précipitation des sulfates et éventuellement
la silice et la magnésie au niveau des membranes.
 Microfiltration à travers des filtres à cartouches de 5 microns;
 Déchloration, par injection du métabisulphite de sodium pour neutraliser le chlore
résiduel libre CRL , avant l admission de l eau dans les membranes d osmose inverse.

Tous les réactifs proposés et leurs doses respectives doivent être justifiés par
l’entrepreneur, et ce par une note de calcul.

o Bâche tampon

L Entrepreneur réalisera une bâche, en PVC de couleur noire, pour éviter la photosynthèse
ou en PEHD opaque, ayant un volume utile minimum de 20 m³.

Cette bâche permettra de réguler le fonctionnement des GEP-BP qui alimentent l installation
de filtration de la SD et ceux assurant le lavage des filtres, depuis ladite bâche.

Une canne d injection, pour la préchloration intermittente, sera insérée dans la conduite
(PVC-PN16-ø alimentant cette bâche et émanant du regard d arrivée précité.
Cette bâche sera équipée, entre autres, de ce qui suit :
 Un équipement complet pour la mesure continue du niveau d eau dans la bâche, qui
assurera la régulation et la protection des GEP-BP. La mesure de ce niveau d eau sera
instantanément transmise à la salle de contrôle de la SD.
La protection des GEP-BP sera assurée par quatre (4) poires de niveau (très haut,
haut, bas et très bas),
 Une vanne d isolement, à l amont de l ouvrage,
 Deux crépines, en acier inoxydable L, l une pour alimenter les GEP-BP et
l autre pour alimenter les GEP affectés ou voués au lavage des filtres à sable.
 Un circuit de vidange, de caractéristiques à définir par l Entrepreneur,
 Un dispositif de trop plein de l ouvrage.

Cahier des prescriptions spéciales


80
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

o Chloration

L entrepreneur réalisera une installation complète de chloration, au moyen du (T(, pour


assurer d une part, la préchloration intermittente de l eau saumâtre brute et d autre part, la
désinfection finale de l eau traitée produite.

Le poste de (T( est décrit plus loin au § Stockage, préparation et injection des réactifs .

o Pompage basse pression

Un pompage « basse pression » BP sera réalisé pour le refoulement de l eau saumâtre, à


partir du bassin tampon, vers les filtres à sable et les microfiltres de la SD.

Ce pompage BP sera constitué de deux (2) GEP-BP, dont un de secours et raccordé.

L installation et le raccordement du GEP-BP de secours englobent le raccordement


hydraulique, électrique, celui à l instrumentation, au système de supervision et toutes autres
sujétions, pour le fonctionnement de ce GEP-BP de manière identique au groupe BP
principal.

Les caractéristiques unitaires (débit, HMT) de ces GEP-BP seront définis par l Entrepreneur.
o Le rendement η du GEP sera %;

-Le débit de chacun de ces 2 GEP-BP doit permettre d assurer, au minimum, m³/jd’eau
potable présentant minéralisation totale ou TDS mg/L,après reminéralisation de
l eau osmosée ou du débit de mitigeage du mélange de cette dernière avec l eau
saumâtre émanant du by-pass de la SD.
Ledit TDS correspond à une conductivitémaximale de1300 μS/cm.

-La HMT précitée sera définie principalement en tenant compte des pertes de charge à
travers les ouvrages de l installation de prétraitement filtres, microfiltres, canalisations de
raccordements, etc... , ainsi que d une pression résiduelle minimale de , bar, à l aspiration
des GEP-HP,

Le soumissionnaire doit fournir dans son offre, les courbes caractéristiques des pompes de
ces groupes, mentionnant (ou matérialisant) les points de fonctionnement (débit, HMT,
puissance, rendement, NPSH, etc...).
Par ailleurs, il complètera le tableau suivant, pour les GEP précités :
 Débit: .... L/s(....m³/h)
 HMT : .... m
 η hydraulique pompe : ...... %
 Puissance absorbée pompe: ....... KW
 η moteur : ........%
 η GEP : %
 Puissance absorbée du moteur: ......KW
 Puissance installée du moteur : ........KW

Les caractéristiques des moteurs des GEP précités doivent être fournies par le
soumissionnaire.

Cahier des prescriptions spéciales


81
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

La composition métallurgique des aciers inoxydables constituant ces GEP, qui doit être
proposée dans la solution de base, sera au minimum la suivante :

 Corps: acier inox 316 L(Cr = 16 à 18 %, Ni = 10 à 14 %, Mo = 2,0 à 3,0 %,


C < 0,03 %),
 Roue: acier inox 316 L (voir composition de la roue).
 Axe: acier inox 316 L (voir composition de la roue).

Les caractéristiques des matériaux, décrites ci-dessus, devront être considérées comme le
minimum exigible dans l esprit de ces Spécifications Techniques.

L entrepreneur est tenu de justifier toute autre composition métallurgique des aciers
inoxydables, qu il proposera.

Le rendement global % est exigé dans la solution de base. Au cas où les différents
fabricants de GEP contactés par l Entrepreneur ne disposeraient pas de GEP présentant, à la
fois, la métallurgie et le type mentionnés précédemment, ainsi que le rendement global
minimum de 50%, une solution variante pourra être proposée par l Entrepreneur,
moyennant une justification technique, assortie des courriels d échange avec les différents
fabricants.

Toute pompe aura une protection contre le Bas niveau pour éviter la cavitation.

Toutes les canalisations (aspiration et refoulement) seront en PVC, PEHD, ou acier Inox
316L.

La robinetterie à l aspiration et au refoulement de ces GEP-BP sera en PVC, PEHD ou acier


inoxydable 316 L.

Chacun de ces deux (2) GEP sera équipé, au minimum, par les instruments suivants :
 Un manomètre au refoulement, en inox 316L,
 Un clapet anti-retour,en inox 316L,
 Une prise d échantillon,
 Une vanne d isolement en inox équipée d une fin de course indiquant
son état de fermeture.
Cette liste n est nullement limitative. L Entrepreneur prévoira tous les équipements
nécessaires pour le bon fonctionnement de ces GEP.

Si des matériaux de potentiels différents sont utilisés, l'Entrepreneur décrira les précautions
prises pour éviter les couples électrolytiques.

L automatisme, qui sera prévu par l entrepreneur, doit assurer un fonctionnement cyclique
de chacun des groupes BP, afin que la durée d exploitation de ces groupes soit la même.

o Filtres à sable

En solution de base, la SD comprendra deux (2) filtres à sable, verticaux, sous pression et
alimentés par les GEP-BP précités. Le collecteur de refoulement d eau saumâtre des GEP-BP
permettra une équi-répartition du débit d eau saumâtre entre les deux (2) filtres à sable.

Cahier des prescriptions spéciales


82
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

Le matériau des filtres est le PRV ou l’acier inoxydable L.

Ces 2 filtres fonctionneront simultanément (en parallèle) et seront installés sur une
plateforme bétonnée.

La vitesse nominale de filtration ne doit pas dépasser 5 m³/m²/h et celle lors du lavage du
deuxième filtre sera de 10 m³/m²/h.

L Entrepreneur indiquera toutes les caractéristiques de l installation de filtration et


complètera celles qui sont mentionnées ci-dessous :
 Matériau : PRV ou inox 316 L
 Nombre de filtres :2
 Forme de l ouvrage : Cylindrique
 Position : Verticale
 Débit d alimentation d un filtre : .......m /h
 Diamètre : …… m
 Vitesse nominale de filtration : 5 m/h
 Vitesse de filtration lors du lavage d un filtre : 10 m/h
 Nature de la couche support du sable : ......
 Couche de support : ....mm
 Granulométrie de la couche de support : .......
 Hauteur de la couche de sable : ….. m
 Granulométrie (taille effective) du sable : 0,95 mm
 (auteur d eau au-dessus du sable : ..... m.
 Hauteur cylindrique : …….. m
 Hauteur totale du filtre : ……. m
 Nombre de buselures par m² de surface filtrante : 50 unités
 perte de charge en fin du cycle de filtration : …. cm
 Pression de service :.....bars

Aussi, l Entrepreneur doit indiquer ce qui suit :


 La fréquence de lavage d un filtre ou le cycle de filtration d un filtre ;
 Les durées de chacune des séquences du lavage d un filtre ;
 Les pertes annuelles du matériau filtrant (sable).

Chacun des 2 filtres à sable disposera, entre autres, des équipements suivants :
 Un (1) plancher équipé de crépines (buselures ou crépines), à raison de
50 unités par m² de surface filtrante ;
 Deux trous d hommes chargement et visite ;
 Une couche de gravier support d une épaisseur à préciser;
 Une (1) panoplie de tuyauterie en PVC, PRV ou autre matériau plastique ;
 Un (1) ensemble de vannes automatiques pour :
- entrée d eau saumâtre à filtrer ;
- sortie d eau saumâtre filtrée ;
- entrée d eau saumâtre, pour le lavage ;
- sortie d eau saumâtre résultant du lavage ;
- entrée d air de détassage ;
 Un (1) manomètre différentiel, pour la mesure automatique de la perte de charge et
sa transmission en salle de contrôle ;

Cahier des prescriptions spéciales


83
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

 Une (1)vanne de vidange ;


 Un robinet de prise d échantillon ;
 Une tuyauterie de purge d air ;
 Une vanne automatique installée sur la tuyauterie d air précitée ;
 Un (1) ensemble de collecteurs (en PVC, PRV ou autre matériau plastique), pour eau
saumâtre à filtrer et eau saumâtre filtrée ;
 Un (1) ensemble de collecteurs en PVC pour eau saumâtre de lavage des filtres ;
 Un ensemble de collecteurs pour l air de détassage des filtres;
 Un (1) disque de rupture.

Pour assurer le suivi des performances de la filtration, des robinets de prise


d’échantillons seront prévus aux entrées et sorties des filtres à sable.

Les canalisations seront en PVC ou PRV.

-En solution de base obligatoire à proposer, le débit d eau saumâtre, qui by-passera
l unité d O.) proprement dite, consistera en un piquage qui sera réalisé sur le collecteur d eau
saumâtre filtréealimentant l installation de microfiltration.
Ce piquage, qui alimentera directement la bâche (ou cuve de stockage d eau produite de
m³,sera équipé d’un limiteur de débit.

C est ce débit qui sera utilisé pour le mitigeage avec l eau osmosée sortant du train de
tubes de pression renfermant les membranes d osmose inverse.

-En solution variante obligatoire à proposer, le débit d eau saumâtre filtrée, qui by-
passera l unité d O.) proprement dite, consistera en un piquage qui sera réalisé sur le
collecteur de refoulement des GEP-BP qui alimenteront l installation de filtration.

Comme mentionné précédemment, ce piquage, qui alimentera directement la bâche (ou


cuve de stockage d eau produite de m , sera équipé d’un limiteur de débit et c est ce
débit qui sera utilisé pour le mitigeage le mélange avec l eau osmosée sortant du train de
tubes de pression renfermant les membranes d osmose inverse.

-Parmi les solutions précitées, celle recommandée et retenue par l Entrepreneur devra être
justifiée.

Le lavage du filtre sera assuré par de l air et de l eau saumâtre émanant de la bâche tampon
décrite précédemment.

Le système de lavage du filtre doit être prévu, selon le choix de l opérateur en manuel, semi-
automatique ou automatique).

Le lavage semi-automatique du filtre s enclenche depuis le PC en salle de contrôle et ce en


fonction du seuil de la DP ou ΔP différence des pressions «entrée» - «sortie» du filtre) ou du
volume d eau filtrée.

La valeur maximum tolérée de la ΔP sera celle qui engendrera une turbidité de l eau
saumâtrefiltrée égale à 1,0 NTU, afin de ne pas colmater les membranes d osmose inverse.

Cahier des prescriptions spéciales


84
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

)l en est de même pour le volume maximum d eau saumâtrefiltrée qui sera produit entre
deux lavages consécutifs d un même filtre Turb max = , NTU .

L installation de lavage des filtres comprendra les équipements suivants:


 Deux (2) GEP (dont un de secours et raccordé). Leurs caractéristiques sont à définir
par l entrepreneur, sur la base d un débit de rinçage avec l eau saumâtre brute,seule
de 15 m³/m².h.
 Deux surpresseurs d air dont un de secours , de caractéristiques qui seront
définies par l entrepreneur, sur la base d un débit de soufflage de m /m .h.

Le collecteur de refoulement commun aux deux (2) GEP de lavage précités comportera un
circuit de by-pass, équipé d une vanne automatique, qui permettra le fonctionnement du
GEP à mi-débit, lors du décolmatage du filtre par de l air et l eau saumâtre brute .

Pour ces GEP de lavage des filtres, le soumissionnaire fournira dans son offre les courbes
caractéristiques de leurs pompes, mentionnant (ou matérialisant) les points de
fonctionnement (débit, HMT, puissance, rendement, NPSH, etc...).
Par ailleurs, il complètera le tableau suivant :
 Débit: ….L/s …. m /h
 HMT : .... m
 η hydraulique pompe : ...... %
 Puissance absorbée pompe: ....... KW
 η moteur : ........%
 η GEP : %
 Puissance absorbée du moteur: ......KW
 Puissance installée du moteur : ........KW

Le rendement global % est exigé dans la solution de base. Au cas où les différents
fabricants de GEP contactés par l Entrepreneur ne disposeraient pas de GEP présentant, à la
fois, la métallurgie et le type mentionnés précédemment, ainsi que le rendement global
minimum de 50%, une solution variante pourra être proposée par l Entrepreneur,
moyennant une justification technique, assortie des courriels d échange avec les différents
fabricants.

Les caractéristiques des moteurs des GEP précités doivent être fournies par le
soumissionnaire.

L installation et le raccordement du GEP de secours englobent le raccordement hydraulique,


électrique, celui à l instrumentation, au système de supervision et toutes autres sujétions,
pour le fonctionnement de ce GEP de manière identique au groupe principal.
Il en est de même pour le surpresseur de lavage prévu comme secours.

La composition métallurgique des aciers inoxydables constituant les pompes de lavage, qui
doit être proposée dans la solution de base, sera au minimum la suivante :

 Corps: acier inox 316 L (Cr = 16 à 18 %, Ni = 10 à 14 %, Mo = 2,0 à 3,0 %,


C < 0,03 %),
 Roue: acier inox 316 L (voir composition de la roue).
 Axe: acier inox 316 L (voir composition de la roue).

Cahier des prescriptions spéciales


85
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

Les caractéristiques des matériaux, décrites ci-dessus, devront être considérées comme le
minimum exigible dans l esprit de ces Spécifications Techniques.

L entrepreneur est tenu de justifier toute autre composition métallurgique des aciers
inoxydables, qu il proposera.

Toutes les canalisations (aspiration et refoulement) de ces GEP seront en PVC, PEHD, ou
acier Inox 316L.

La robinetterie à l aspiration et au refoulement de ces GEP-BP sera en PVC ou acier


inoxydable 316 L.

Si des matériaux de potentiels différents sont utilisés, l'Entrepreneur décrira les précautions
prises pour éviter les couples électrolytiques.

Chacun de ces deux (2) GEP sera équipé, au minimum, par les instruments suivants :
 Un manomètre au refoulement, en inox 316L,
 Un clapet anti-retour, en inox 316L,
 Une prise d échantillon,
 Une vanne d isolement en inox L équipée d une fin de course indiquant
son état de fermeture.

Cette liste n est nullement limitative. L Entrepreneur prévoira tous les équipements
nécessaires pour le bon fonctionnement de ces GEP.

Pour que la durée d exploitation des groupes précités soit la même, l automatisme qui sera
prévu par l entrepreneur, doit assurer un fonctionnement cyclique de:
 Chacun des 2 groupes de pompage pour le lavage des filtres ;
 Chacun des groupes surpresseurs d air pour le lavage des filtres.

o Stockage, préparation et injection des réactifs

Les postes de préparation et d'injection des réactifs décrits ci-dessous sont à prévoir par
l'Entrepreneur, y compris la tuyauterie, robinetterie et accessoires entre les bacs de
préparation et les pompes doseuses et entre les pompes doseuses et les points d injection
des différents réactifs, ainsi que les équipements électriques et de supervision
correspondants
a)-Poste de chloration
La préchloration de l eau saumâtre et la désinfection finale de l eau déminéralisée produite
seront assurées par une installation de préparation et de dosage de l hypochlorite de calcium
(HTH). Cette installation comprendra ce qui suit:
 Deux bacs gradués, en PVC ou PE(D, dont un sera en attente d être utilisé,
pendant que l autre est fonctionnel. Le volume unitaire standardisé , qui
sera défini par l entrepreneur, doit assurer une autonomie de
fonctionnement de la SD durant 24H (au minimum). Chacun des 2 bacs sera
équipé de détecteurs de niveau et d un groupe électroagitateur, dont l axe et
l hélice seront, au minimum, en acier inoxydable L.
 Deux (2) pompes doseuses (dont une de secourset raccordée) pour la
préchloration d eau saumâtreet deux autres pompes doseuses dont une
de secours et raccordée) pour la désinfection finale de l eau produite. Les

Cahier des prescriptions spéciales


86
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

caractéristiques de ces pompes, dont notamment leurs débits, seront définies


par l entrepreneur, en tenant compte de ce qui suit :

o Une teneur de 600 g de chlore actif par Kg de produit


commercial du HTH (hypochlorite de calcium) solide.
o Une solution mère préparée à g de (T( par litre d eau
g/l).
o La préchloration doit être prévue pour le débit global d eau
saumâtre alimentant la SD (y compris le débit de by-pass de la
SD).
o Un taux de dosage maximum de 6 g de chlore actif par m3 d eau
saumâtre (6 g/m3), pour la préchloration intermittente ou
préchloration choc et un taux maximum de , g/m3 pour la
préchloration continue de l eau saumâtre brute. Lorsqu il sera
impératif de procéder à une préchloration choc , le pompage
(P et le train de Tp seront à l arrêt et on procèdera à la
désinfection de tout le circuit amont du pompage HP.
o Un taux de dosage de 2 g/m3, pour la désinfection finale de l eau
produite par la SD, avant son refoulement vers le réservoir de
distribution, prévu au sein du même site que la SD.
o Le point d injection pour la préchloration de l eau saumâtre sera
une canne insérée dans la conduite alimentant la bâche tampon
de m et émanant du regard d arrivée.
o Le point d injection pour la désinfection finale de l eau produite
sera une canne insérée au sein de la bâche de stockage d eau
traitée produite, de 20 m³ de capacité.

Toute la tuyauterie (aspiration-refoulement) ainsi que les raccords seront en matière


plastique (PVC ou PEHD).

L aire de stockage de ce réactif sera dimensionnée pour une autonomie de trois (03) mois.

.b)-Poste d’acidification
Le dosage de l acide sulfurique sera prévu pour éviter la précipitation du carbonate de
calcium sur les membranes. Les caractéristiques de ce poste de stockage et de dosage de
H2SO4 seront définies par l'Entrepreneur, en tenant compte de ce qui suit :
 Le stockage de ce réactif sera dimensionné pour une autonomie de trois (3)
mois, au moyen d une ou de cuves en PE(D, qui seront installées dans un
local séparé, qui comportera une cuve de rétention en béton armé,
 Deux bacs gradués, en PVC ou PE(D, dont un sera en attente d être utilisé
pendant que l autre est fonctionnel. Le volume unitaire standardisé , qui sera
défini par l entrepreneur, doit assurer une autonomie de fonctionnement de la
SD durant 24H. Chacun des 2 bacs sera équipé de détecteurs de niveau et sera
alimenté, à partir de la cuve de stockage d acide précitée.
 Deux (2) pompes doseuses (dont une de secours et raccordée).Les
caractéristiques de ces pompes (débit et pression) seront définies par
l entrepreneur.
 L acide sulfurique commercialisé au Maroc a une teneur de % de pureté.
 Une protection en plexiglas doit être prévue contre les jets d acide, au niveau
des pompes doseuses et de ses points d injection.

Cahier des prescriptions spéciales


87
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

 Une douche, dotée d un système de rinçage des yeux, sera prévue au sein du
local de stockage, de préparation et de dosage de l acide sulfurique.
 Toute la tuyauterie (aspiration-refoulement) ainsi que les raccords seront en
matière plastique (PVC ou PEHD).

L asservissement à prévoir devra assurer que l absence de débit de ce réactif enclenchera


une alarme, qui arrêtera systématiquement le pompage haute pression et, en même temps,
l eau saumâtre prétraitée s acheminera, vers le caniveau des rejets.

Ce réactif sera injecté à la sortie des filtres à sable.

c)-Poste de séquestrant
Le dosage du séquestrant, pour limiter la précipitation des sulfates, sera assuré par deux (2)
pompes doseuses (dont une de secours et raccordée). Le poste de ce réactif comprendra ce
qui suit :
 Deux bacs gradués, en PVC ou PE(D, dont un sera en attente d être utilisé
pendant que l autre est fonctionnel. Le volume unitaire standardisé , qui sera
défini par l entrepreneur, doit assurer une autonomie de fonctionnement de la
SD durant 12H, en raison de la relative instabilité de ce réactif avec le temps.
Chacun des bacs sera équipé de détecteurs de niveau et d un groupe
électroagitateur, dont l axe et l hélice seront, au minimum, en acier inoxydable
304 L.
 Deux (2) pompes doseuses (dont une de secours et raccordée). Les
caractéristiques de ces pompes (débit et pression) seront définies par
l entrepreneur.

Le point d injection pour ce réactif séquestrant sera assuré à l amont des microfiltres, au
moyen d une canne immergée au sein du collecteur d eau filtrée et après le point d injection
de l acide.

L asservissement à prévoir devra assurer que l absence de débit de ce réactif enclenchera


une alarme qui arrêtera systématiquement le pompage haute pression et, en même temps,
l eau saumâtre prétraitée s acheminera, vers le caniveau desrejets.

Toute la tuyauterie (aspiration-refoulement) ainsi que les raccords seront en matière


plastique (PVC ou PEHD).

L aire de stockage de ce réactif sera dimensionnée pour une autonomie de trois (03) mois.
d)-Poste de métabisulfite de sodium (NaHSO3)
Le chlore résiduel présent dans l eau brute attaque les membranes d osmose inverse et les
détériore. La neutralisation du chlore sera assurée par une injection du métabisulfite de
sodium (NaHSO3) qui est un réducteur. Le poste de ce réactif comprendra ce qui suit :
 Deux bacs gradués, en PVC ou PE(D, dont un sera en attente d être utilisé
pendant que l autre est fonctionnel. Le volume unitaire standardisé , qui sera
défini par l entrepreneur, doit assurer une autonomie de fonctionnement de la
SD durant (. Chacun des bacs sera équipé de détecteurs de niveau et d un
groupe électroagitateur, dont l axe et l hélice seront, au minimum, en acier
inoxydable 304 L.
 Deux (2) pompes doseuses (dont une de secours et raccordée). Les
caractéristiques de ces pompes (débit et pression) seront définies par
l entrepreneur.

Cahier des prescriptions spéciales


88
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

Ce poste de déchloration sera dimensionné sur la base d un taux de chlore résiduel libre
(CRL) de 1,5g/m³.

Ce réactif sera injecté à la sortie des microfiltres décrits au § suivant.

Deux (2) appareils de mesure du chlore résiduel libre (CRL) ou appareils Rédox seront
installés après le point d injection de ce réactif. )ls fonctionneront en parallèle et la détection
de présence de CRL arrêtera le pompage haute-pression.

Par ailleurs, l asservissement à prévoir devra assurer que l absence de débit de ce réactif
enclenchera une alarme qui arrêtera systématiquement le pompage haute pression et, en
même temps, l eau saumâtre prétraitée s acheminera, vers le caniveau desrejets.

Toute la tuyauterie (aspiration-refoulement) ainsi que les raccords seront en matière


plastique (PVC ou PEHD).

L aire de stockage de ce réactif sera dimensionnée pour une autonomie de trois (03) mois.

. e)-Réactifs utilisés pour la reminéralisation.


Les postes de chlorure de calcium et de bicarbonate de sodium sont décrits
au § )nstallation de reminéralisation de l eau osmosée produite .

-Tous les bacs précités de préparation de réactifs seront alimentés en eau osmosée, à partir
de la bâche anti-assèchement (ou hydrobac).

Aussi, les effluents de ces réactifs doivent être acheminés vers une fosse pour assurer leur
neutralisation, avant leur évacuation.

-L installation et le raccordement des pompes doseuses de secours englobent le


raccordement hydraulique, électrique, celui à l instrumentation au système de supervision et
toutes autres sujétions, pour le fonctionnement de ces pompes de manière identique à celui
des pompes principales.

o Microfiltres

En solution de base, la SD comprendra deux (2) microfiltres, à cartouches, fonctionnant sous


pression, dont le seuil de filtration sera de 5 microns absolus.

Les microfiltres projetés seront dimensionnés pour une vitesse de filtration maximum de 10
m3/m2/h.

Chacun des deux microfiltres devra assurer le traitement de la totalité du débit nominal
d eau saumâtreprétraitée, en cas d indisponibilité de l un de ces deux microfiltres pour un
changement de cartouches.

Cahier des prescriptions spéciales


89
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

Les cartouches sont en polypropylène et le matériau constituant le corps du microfiltre est


en PVC ou en acier inoxydable 316L. Les supports de fixation des cartouches seront en
acier inoxydable 316L.

Pour s informer sur l état de colmatage de chacun des microfiltres, un manomètre sera
installé sur la canalisation d entrée et un autre sur la canalisation de sortie, pour la mesure
continue de la perte de charge à travers les microfiltres.

L Entrepreneur indiquera toutes les caractéristiques de l installation de microfiltration et


complètera celles qui sont mentionnées ci-dessous :
 Matériau de la cartouche : Polypropylène
 Diamètre de la cartouche : .... mm
 Longueur de la cartouche : .....mm
 Surface de filtration par cartouche : ......m²
 Débit d alimentation du microfiltre : ..... m³/h
 Vitesse théorique de filtration, à travers un seul ouvrage: 10 m/h
 Nombre de cartouches par microfiltre: ......
 Vitesse nominale effective de filtration (un seul ouvrage) : ....... m/h
 Corps du microfiltre : .......

L Entrepreneur mentionnera la fréquence de remplacement des cartouches et fournira la


quantité nécessaire pour une année de fonctionnement, en plus du nombre de
cartouches requis jusqu au prononcé de la réception provisoire de la SD.

L eau microfiltrée doit avoir un SD) .

 Suivi de la qualité de l’eau saumâtre prétraitée


Un appareil complet de mesure manuelle du SDI ou Silt Density Index (avec vanne
d isolement, régulateur de pression d eau, porte membranes, manomètre de à bars, etc…
sera fourni au laboratoire de la SD, pour la mesure du taux de colmatage SD) de l eau
saumâtre prétraitée, avant qu elle alimente les membranes d osmose inverse.

L Entrepreneur fournira, en plus de l appareil de mesure SD), un lot de membranes de


filtration, en quantité suffisante, qui correspondra à une mesure journalière, pendant la
phase de mise en service semi-industriel et industriel, qui durera un (1) mois.

-L Entrepreneur prévoira un système de contrôle de l injection de l acide sulfurique, du


séquestrant et du métabisulfite de sodium.

-L Entrepreneur prévoira d installer deux vannes automatiques, à commande


pneumatique (ou électrique), à l’aval des microfiltres.
L une de ces vannes sera installée sur le collecteur d aspiration des groupes de pompage
HP (GEP-(P et l autre sera installée sur le circuit de dérivation en PVC- PN10-DN....), qui
débouche sur le caniveau de collecte des rejets de la SD. Ces rejets (y compris la
saumure seront évacués gravitairement vers l oued qui est à environ ml du site de la
SD.

Pour rappel, la réalisation de la conduite d évacuation de la saumure et de tous les rejets de


la SD fait partie de ce lot.

Cahier des prescriptions spéciales


90
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

Cette dernière vanne automatique sera asservie à une alarme qui arrêtera
systématiquement le pompage haute pression et s ouvrira en même temps pour évacuer
l eau saumâtre prétraitée, vers le caniveau des rejets, lorsqu elle ne présente pas la qualité
requise ; soit en raison de :
 Turbidité élevée de l eau saumâtre, après les filtres à sable,
 Présence de chlore résiduel libre CRL (potentiel REDOX élevé),
 Absence de dosage de H2SO4,
 Absence de dosage de séquestrant,
 Absence de dosage de métabisulfite de sodium.

En cas d alarme, l automate programmable assurera donc l arrêt du pompage haute-pression


et l ouverture de la vanne automatique de rejet pour évacuer l eau saumâtre prétraitée,
vers le caniveau des rejets de la SD.

 Unité de déminéralisation

o Généralités

L unité de déminéralisation proprement dite sera dimensionnée, afin que le mélange du


débit d eau déminéralisée avec celui d eau saumâtre by-passée puisse assurer un débit
minimum de 400 m³/j d eau potable, présentant une conductivité μs/cmet donc
un TDS mg/l.

L entrepreneur doit prévoir un seul train de Tp.

Pour la définition de la plage de fonctionnement de chacun des 2 GEP-HP (dont un de


secours et raccordé), il sera tenu compte, entre autres, de ce qui suit :

 La réduction du débit d eau produite par les membranes d osmose inverse donc des
Tp , en fonction du temps, du colmatage et de l effet de compaction des membranes ou
éléments).
Les projections de deux (2) logiciels de différents fabricants de membranes (ou les
simulations de calcul), pour la conception du train de Tp, doivent être effectuées pour
une durée de 3 ans de fonctionnement, en tenant compte, entre autres, d une diminution
des performances des membranes de 10%, en raison du colmatage de ces membranes
(avec le temps).
 La pression de l eau osmosée produite, qui permettra d alimenter l installation de
reminéralisation et les ouvrages situés à l aval du train ;
 Les pertes de charges dans les tuyauteries, pièces spéciales, robinetterie et accessoires.

-En tenant compte du % de remplacement des membranes proposées, qui seront


obligatoirement de type spiralé , le soumissionnaire précisera dans son offre le nombre de
membranes (ou éléments) supplémentaires (de réserve), qui seront prévus pour une durée
de trois (3) années et ce, à compter de la date d’expiration du délai de garantie de
fonctionnement normal des membranes installées.
Les performances de ces membranes de réserve doivent être garanties par
l’Entrepreneur.

Cahier des prescriptions spéciales


91
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

Les calculs doivent être justifiés par l’Entrepreneur et présentés sous forme de notes
et de graphiques.

o Groupes électropompes haute pression (GEP-HP).

L Entrepreneur prévoira deux (2) GEP-HP (dont un de secours et raccordé).

En solution de base obligatoire, ces 2 groupes seront de type centrifuge.


L Entrepreneur pourra proposer une ou plusieurs solutions variantes, en plus de lasolution
de base.

Ces 2 GEP-HP seront installés et ancrés sur des socles en béton armé, selon les normes et les
règles de l'art.

La production de l unité d osmose inverse de la SD sera assurée par un seul train de


production, qui nécessitera donc le fonctionnement d un seul GEP-HP dont les
caractéristiques (débit et HMT) seront définies, entre autres, en fonction du type et de la
marque des membranes spiralées d osmose inverse, ainsi que du taux de conversion que
l Entrepreneur proposera. Ce taux sera %.

L Entrepreneur doit fournir dans son offre les courbes caractéristiques des pompes (P,
mentionnant (ou matérialisant) les points de fonctionnement (débit, HMT, puissance,
rendement, NPSH, etc...).
Par ailleurs, il complètera le tableau suivant :
 Débit: ……L/s
 HMT : .... m
 η hydraulique pompe : ...... %
 Puissance absorbée pompe: ....... KW
 η moteur : ........%
 η GEP : %
 Puissance absorbée. moteur: ...... KW
 Puissance installée du moteur : .....KW

La composition métallurgique minimale des aciers inox constituant chacun des 2 GEP-HP
sera, au minimum, la suivante:
 Corps: 316 L(Cr = 16 à 18 %, Ni = 10 à 14 %, Mo = 2,0 à 3,0 %, C < 0,03 %),
 Roue : Duplex (Cr = 24 à 26%, Ni = 7 à 9%, Mo = 2 à 3 %, N = 0,1 à 0,2 %).
PREN .
 Axe : Duplex

Le rendement global % est exigé dans la solution de base.


Au cas o‘ les différents fabricants de GEP contactés par l Entrepreneur ne disposeraient pas
de GEP présentant, à la fois, la métallurgie et le type mentionnés précédemment, ainsi que le
rendement global minimum de 50%, une solution variante pourra être proposée par
l Entrepreneur, moyennant une justification technique, assortie des courriels d échange,
avec les différents fabricants.

La protection de ces pompes sera prévue pour éviter la cavitation.

Cahier des prescriptions spéciales


92
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

L installation et le raccordement du groupe (P de secours englobent le raccordement


hydraulique, électrique, celui à l instrumentation, au système de supervision et toutes autres
sujétions, pour le fonctionnement de ce GEP-HP de manière identique au groupe HP
principal.

Toutes les canalisations Haute Pression refoulement des pompes (P, tuyaux
d alimentation des Tp, tuyaux de sortie de la saumure jusqu à la vanne de détente de cette
dernière) seront en acier inoxydable duplex, de composition métallurgique décrite ci-
dessus.

Un transmetteur de pression et un débitmètre sont à prévoir, en amont des GEP-HP.


Un transmetteur de pression sur le circuit de rejet est à prévoir également.

Les équipements d osmose inverse précités devront être installés dans le bâtiment principal
de la SD, qui regroupe également toutes les aires requises par l ensemble des équipements
fournis et installés.

Les caractéristiques dimensionnelles du génie civil de ce local devront être déterminées


pour garantir la manutention des tubes de pression modules d osmose inverse dans les
meilleures conditions.

o Train d’osmose

La production sera assurée par une (1) seule ligne (ou train) de production.

La configuration du train de Tp nombre d étages, nombre de Tp, nombre de membranes


de type spiralé par Tp sera définie par l Entrepreneur, notes de calculs et simulations à
l appui.

Le dimensionnement de l unité d osmose inverse proprement dite sera défini, en tenant


compte, entre autres, de ce qui suit :
 Taux de conversion : %,
 Température moyenne de l eau à l entrée de la SD : 20 °C ;
 Flux à travers les membranes : 15 à 20 litres / m². h ;

Le délai de garantie de la durée de vie des membranes sera, au minium, de trois (03) ans.

L Entrepreneur doit spécifier le taux de remplacement annuel des membranes.

Le calcul de la pression d alimentation des membranes et de la consommation énergétique


des pompes HP doit être appuyé par une note de calcul détaillée et des simulations par, au
moins, deux (2) logiciels de différents fabricants de membranes.

Le soumissionnaire précisera, pour les tubes de pression, la pression maximale admissible et


la température maximale qu ils peuvent tolérer.

L évacuation de la saumure et de tous les rejets de la SD, vers l oued, se fera par une conduite
en PVC-ø125, dont la réalisation fait partie de ce lot.

Cahier des prescriptions spéciales


93
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

- Un conductivimètre arrêtera le fonctionnement de la SD, lorsque la conductivité de l eau, à


la sortie du train de Tp,dépassera la valeur de consigne qui sera définie par l Entrepreneur.

L eau osmosée produite alimentera une bâche anti-assèchement de reflux, dite de mouillage
ou hydrobac réalisée en PRV , d une capacité qui sera définie et justifiée par l Entrepreneur.

Cette bâche évite l assèchement des membranes, en cas d arrêt intempestif du GEP-HP, et ce
par retour d eau déminéralisée, vers ces membranes.

Elle servira également pour l alimentation de l installation de nettoyage chimique du train de


Tp (de membranes).

A cet effet, elle sera surélevée pour assurer une alimentation gravitaire du train de Tp de
membranes, permettant, même en cas de coupure électrique, d éviter l assèchement des
membranes et donc de continuer à mouiller les membranes.

o Système de suivi des modules

Les performances du train d osmose inverse dépendent essentiellement des performances


individuelles de chaque Tp et donc de chaque membrane d osmose inverse. La défaillance ou
le vieillissement rapide de l une ou de plusieurs des membranes ou éléments du train,
peuvent nuire au rendement global du train.

De ce fait, un système de suivi individuel des membranes doit être mis en place.

Les paramètres à contrôler, qui déterminent les performances de chaque Tp, seront,
au minimum, les suivants :
 Le débit de production unitaire ;
 La conductivité de l eau produite ;
 La perte de pression à travers le Tp.

L Entrepreneur devra préciser ce qui suit :


 Les sites de mesure de ces paramètres et le type d appareil qui sera conçu pour la
mesure de la perte de pression à travers le Tp.
 Le nombre de Tp qui feront l objet de mesure de paramètres;
 Le nombre de membranes ou d éléments, qui feront l objet de mesure de paramètres ;
 La fréquence des mesures (jour, semaine,...) ;
 Les valeurs de consigne (perte de pression, conductivité, débit...) pour le nettoyage
chimique ou le remplacement des membranes (ou éléments).

L Entrepreneur doit préciser tout type d instrument de mesure, permettant le suivi des trois
paramètres indiqués ci-dessus (débit, conductivité, perte de pression).

Cahier des prescriptions spéciales


94
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

o Equipement de nettoyage chimique et de rinçage du train de Tp

Le train de Tp nécessite impérativement un nettoyage chimique qui sera suivi d’un


rinçage à l’eau déminéralisée, lorsque la conductivité de l’eau osmosée ou
déminéralisée dépasse nettement la valeur de consigne.

Ce dépassement doit, par ailleurs, être indiqué par une valeur maximum permise de
la ΔP différence de pression , entre la pression à l’entrée du train de Tp et celle à la
sortie de la saumure.

L’Entrepreneur prévoira les réactifs chimiques appropriés et la méthode choisie pour


le nettoyage chimique des membranes et leur rinçage avec l’eau déminéralisée.
Le choix de ces réactifs chimiques doit être justifié.

L’installation de nettoyage chimique et de rinçage avec l’eau déminéralisée doit


comporterles ouvrages et équipements suivants :
 Deux (2) GEP (dont un de secours et raccordé), pour la recirculation de la
solution chimique de nettoyage. Ces GEP seront de type centrifuge et à axe
horizontal.
 Un (1) bac (au minimum), en PVC, pour la préparation de la solution chimique
de nettoyage. La capacité de ce bac sera définie et justifiée par l’Entrepreneur;

L installation et le raccordement du GEP de secours englobent le raccordement hydraulique,


électrique, celui à l instrumentation, au système de supervision et toutes autres sujétions,
pour le fonctionnement de ce GEP de manière identique au GEP principal.

Les GEP précités seront protégés, au niveau de leur refoulement, par un microfiltre à
cartouches, ayant un seuil de rétention de 5 micromètres (5 microns).

L Entrepreneur fournira les courbes caractéristiques des pompes de nettoyage chimique,


mentionnant (ou matérialisant) les points de fonctionnement (débit, HMT, puissance,
rendement, NPSH, etc...).
Par ailleurs, il complètera le tableau suivant :
 Débit: …L/s
 HMT : .... m
 η hydraulique pompe : ..... %
 Puissance absorbée pompe: ....... KW
 η moteur : ........%
 η GEP : %
 Puissance absorbée. moteur: ...... KW
 Puissance installée du moteur : ........KW

En solution de base, l Entrepreneur concevra cette installation de nettoyage chimique et de


rinçage du train de TP, sur la base des critères de dimensionnement qui sont les suivants :

 Débit par Tp : 6 à 10 m³/h


 Pression à l’entrée des Tp : 3,5 à 4 bars.
 Volume de solution de nettoyage : 50 L/membrane

Cahier des prescriptions spéciales


95
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

La composition métallurgique minimale des aciers inox constituant chacun des 2 GEP
précités sera la suivante:
 Corps: Duplex (Cr = 24 à 26%, Ni = 7 à 9%, Mo = 2 à 3 %, N = 0,1 à 0,2 %).
 Roue : Duplex
 Axe : Duplex

L entrepreneur est tenu de justifier toute autre composition métallurgique des aciers inox,
qu il proposera en solution variante.

Le rendement global % est exigé dans la solution de base.


Au cas o‘ les différents fabricants de GEP contactés par l Entrepreneur ne disposeraient pas
de GEP présentant, à la fois, la métallurgie et le type mentionnés précédemment, ainsi que le
rendement global minimum de 50%, une solution variante pourra être proposée par
l’ Entrepreneur, moyennant une justification technique, assortie (si possible) des courriels
d échange, avec les différents fabricants.

Le rinçage du train de Tp sera assuré par de l’eau déminéralisée, qui sera prélevée de
la bâche ’’anti -assèchement’’ des membranes.

 )nstallation de reminéralisation de l’eau osmosée produite

Comme mentionné précédemment, l Entrepreneur doit prévoir un système de


reminéralisation de l eau osmosée déminéralisée , au cas où le mélange de cette eau
osmosée avec l’eau saumâtre by-passée ne serait pas à son équilibre calco-
carbonique.

Pour rappel, le débit du mélange des eaux précitées doit être, au minimum, de 400 m³/j et
doit présenter une conductivité μs/cm ; Ce qui correspond à un
TDS mg/L.

-En solution de base obligatoire, la reminéralisation sera assuréepar l injection du chlorure


de calcium (CaCl2) et du bicarbonate de sodium (NaHCO3).

-En solution varianteobligatoire, ladite reminéralisation sera assurée par le passage de l eau
osmosée, à travers un filtre à calcite (CaCO3),

Les objectifs attendus de cette reminéralisation et les valeurs des paramètres à garantir par
l Entrepreneur sont fixés dans la suite du présent chapitre.

-Pour la solution de base précitée, l’installation de reminéralisation de l’eau osmosée


comprendra, au minimum, ce qui suit :

a)- Poste de chlorure de calcium


Le poste de ce réactif comprendra ce qui suit :
 Deux bacs gradués, en PVC ou PE(D, dont un sera en attente d être utilisé
pendant que l autre est fonctionnel. Le volume unitaire standardisé , qui sera
défini par l entrepreneur, doit assurer une autonomie de fonctionnement de la
SD durant 24H. Chacun des bacs sera équipé de détecteurs de niveau et d un
groupe électroagitateur, dont l axe et l hélice seront, au minimum, en acier
inoxydable 304 L.

Cahier des prescriptions spéciales


96
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

 Deux (2) pompes doseuses (dont une de secours et raccordée). Les


caractéristiques de ces pompes (débit et pression) seront définies par
l entrepreneur.

Le point d injection pour ce réactif sera assuré au moyen d une canne immergée au sein du
collecteur d eau osmosée, à l entrée de la bâche de stockage d eau produite de m de
capacité).

L asservissement à prévoir devra assurer que l absence de débit de ce réactif enclenchera


une alarme.

Toute la tuyauterie (aspiration-refoulement) ainsi que les raccords seront en matière


plastique (PVC ou PEHD).

L aire de stockage de ce réactif sera dimensionnée pour une autonomie de trois (03) mois.

b)- Poste de bicarbonate de sodium (NaHCO3).

Le poste de ce réactif comprendra ce qui suit :


 Deux bacs gradués, en PVC ou PE(D, dont un sera en attente d être utilisé
pendant que l autre est fonctionnel. Le volume unitaire (standardisé), qui sera
défini par l entrepreneur, doit assurer une autonomie de fonctionnement de la
SD durant (. Chacun des bacs sera équipé de détecteurs de niveau et d un
groupe électroagitateur, dont l axe et l hélice seront, au minimum, en acier
inoxydable 304 L.
 Deux (2) pompes doseuses (dont une de secours et raccordée). Les
caractéristiques de ces pompes (débit et pression) seront définies par
l entrepreneur.

Le point d injection pour ce réactif sera assuré au moyen d une canne immergée au sein du
collecteur d eau osmosée, à l entrée de la bâche de stockage d eau produite de m de
capacité).

L asservissement à prévoir devra assurer que l absence de débit de ce réactif enclenchera


une alarme.

Toute la tuyauterie (aspiration-refoulement) ainsi que les raccords seront en matière


plastique (PVC ou PEHD).

L aire de stockage de ce réactif sera dimensionnée pour une autonomie de trois mois.

-Pour la solution variante, l installation de reminéralisation de l eau osmosée consistera


en un filtre reminéralisateur, qui sera installé à côté de la bâche de stockage d eau produite
(20 m³) et sur une plateforme en B.A.

Le filtre sera fabriqué en PRV, avec protection contre les rayons du soleil.

La conception du filtre sera définie sur la base d une calcite commerciale au Maroc.

Cahier des prescriptions spéciales


97
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

L Entrepreneur précisera si la filtration, à travers le lit de calcite, sera à flux ascendant ou


descendant et définira les caractéristiques du filtre, dont notamment les suivantes :

 La vitesse de filtration,
 Les dimensions du filtre (diamètre et hauteur),
 Le temps de contact à travers le lit de calcite,
 Le volume de calcite.

Les paramètres précités seront justifiés par une note de calcul.

L'Entrepreneur assurera le raccordement amont et aval de ce filtre reminéralisateur, y


compris toutes sujétions.

 Bâche de stockage d’eau produite


L Entrepreneur réalisera une bâche de stockage de l eau produite, en PVC de couleur noire,
pour éviter la photosynthèse) ou en PEHD opaque, ayant un volume utile de 20 m³.

Elle sera alimentée comme suit :

o En eau déminéralisée : Soit directement par la bâche anti-assèchement , soit depuis


le filtre reminéralisateur (à calcite).

o En eau saumâtre du by-pass de l unité d O.), au moyen d une conduite, en PVC ou


PEHD dont les caractéristiques (débit, diamètre) seront définies et justifiées par
l Entrepreneur.

Un débitmètre électromagnétique DEM permettra le comptage et la totalisation d eau


saumâtre by-passant l unité d O.) et leur transmission en salle de contrôle de la SD ;

Cette bâche permettra de réguler le fonctionnement des GEP de reprise (SP1), qui
alimentent le réservoir surélevé de distribution, depuis ladite bâche.

Aussi, elle sera équipée, entre autres, de ce qui suit :


 Un équipement complet pour la mesure continue du niveau d eau dans la bâche, qui
assurera la régulation et la protection des GEP de reprise, vers le réservoir de
distribution prévu au sein de la SD. La mesure de ce niveau d eau sera
instantanément transmise à la salle de contrôle de la SD.
La protection des GEP de reprise sera assurée par quatre (4) poires de niveau (très
haut, haut, bas et très bas),
 Une vanne d isolement, à l amont de l ouvrage,
 Une (1) crépine, en acier inoxydable 316 L, pour alimenter les 2 GEP précités de
reprise vers le réservoir de distribution,
 Un circuit de vidange, de caractéristiques à définir par l Entrepreneur,
 Un dispositif de trop plein de l ouvrage.

 Désinfection finale de l’eau produite

Voir § Stockage, préparation et injection desréactifs

Cahier des prescriptions spéciales


98
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

 Alimentation en eau de service


-En solution de base, l alimentation de la SD en eau de service du bâtiment principal, etc.. ,
sera assuréepar une installation de type hydrophore , qui comprendra :
 Deux (2) GEP (dont un de secours), de caractéristiques qui seront définies par
l Entrepreneur ;
 Un réservoir muni d une vessie en caoutchouc, pour la mise en pression de l eau,
afin de réguler le fonctionnement du GEP d eau de service qui est opérationnel.

La capacité du réservoir précité sera définie et justifiée par l Entrepreneur.

Toutes les caractéristiques de cette installation seront définies et justifiées par


l Entrepreneur.
Aussi, l Entrepreneur fournira les courbes caractéristiques des pompes d eau de service,
mentionnant (ou matérialisant) les points de fonctionnement (débit, HMT, puissance,
rendement, NPSH, etc...).
Par ailleurs, il complètera le tableau suivant :
 Débit: …L/s
 HMT : .... m
 Matériaux (corps, arbre, roue) .......
 η hydraulique pompe : ..... %
 Puissance absorbée pompe: ....... KW
 η moteur : ........%
 η GEP : .....%
 Puissance absorbée. moteur: ...... KW
 Puissance installée du moteur : ........KW

-En solution variante, l alimentation de la SD en eau de service sera assurée par un piquage
sur la conduite émanant de la sortie du réservoir de distribution, qui alimente le réseau de
distribution.

Le réseau d eau de service comprendra :


 Un réseau interne en PVC ou PEHD;
 Un réseau externe avec des robinets et un système d arrosage, une bouche d incendie
avec tuyaux et lance de sapeur-pompier approprié.

 )nstallation d’air instrument


L Entrepreneur prévoira une installation d air instrument qui sera constituée d un ballon de
et de deux (2) groupes compresseurs d air comprimé, dont un de secours et raccordé.

Les caractéristiques unitaires de ces compresseurs ainsi que celles du réservoir précité
seront définies et justifiées par l Entrepreneur.

Cette installation alimentera, entre autres, toutes les vannes de la SD, qui sont à commande
pneumatique.

 Station de pompage d’eau traitée


La station de pompage de reprise de l eau traitéesera accoléeà la bâche de stockage d eau
produite précitée m et permettra le refoulement de l eau produite, vers le réservoir de
distribution précité.

Cahier des prescriptions spéciales


99
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

Cette station de reprise (SP1)comportera deux (2) groupes électropompes (dont un de


secours et raccordé), de caractéristiques suivantes :

o Débit= 20 m³/h
o (MT à définir par l Entrepreneur.

La HMT est à définir par l Entrepreneur, et ce, en fonction de :


 La côte du radier de la bâche de stockage d eau traitée produite ;
 La côte du trop-plein du réservoir de distribution projeté qui est : 107 mNGM
 Les pertes de charge à travers la conduite de refoulement d eau traitée, vers le
réservoir de distribution précité.Les caractéristiques de ladite conduite sont les
suivantes :
o Matériau: PVC.
o Diamètre :ø90
o PN :.16
o Longueur : 70 m.
Les données de base pour le dimensionnement de la station de reprise SP12 sont
comme suit :
- Type de réservoir : surélevé ;
- Forme : circulaire ;
- Capacité : 250 m³
- CTN : 107 m
- CR : 71m
- CTP : 107m
Ainsi, l Entrepreneur aura à sa charge de :
 Réaliser les études de conception et de dimensionnement des équipements du
pompage de reprise de l eau traitée et des équipements de protection de la conduite
d eau traitée, contre les phénomènes transitoires,
 Fournir et installer les équipements hydromécaniques et électriques de la station de
pompage de reprise d eau traitée, y compris toutes sujétions.

Le rendement minimal exigé des groupes de pompage est de 50%.

Pour rappel, les travaux de réalisation de la conduite d eau traitée et des ouvrages annexes
font partie de ce lot.

 Prises d’échantillons
L entrepreneur doit prévoir des prises d échantillon le long de la filière de la SD pour assurer
le contrôle et le suivi de la qualité des eaux et des différents fluides :
 Entrée regard d arrivée et de comptage d eau saumâtre;
 Sortie bâche d eau brute ;
 Entrée de chaque filtre à sable ;
 Sortie de chaque filtre à sable ;
 Sortie de chaque microfiltre ;
 Alimentation du train de Tp ;
 Concentrât ou saumure, au niveau du deuxième étage de déminéralisation;
 Perméat, avant reminéralisation ;
 Refoulement pompe de recirculation de la solution chimique de nettoyage;
 Sortie filtre reminéralisateur,

Cahier des prescriptions spéciales


100
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

 Eau potable ;

 Génie-civil
Les travaux de génie civil concernent principalement la réalisation des ouvrages suivants:
 Regard d arrivée et de comptage du débit d eau saumâtre alimentant la SD,
 Bâtiment principal qui abrite ce qui suit:
o La bâche tampon d eau brute saumâtre,
o Le pompage basse pression,
o Les filtres à sable et leur installation de lavage (2 GEP + 2 groupes
surpresseurs),
o Les microfiltres,
o Le pompage haute pression,
o Le train de Tp renfermant les membranes d osmose inverse,
o La bâche anti-assèchement des membranes,
o L installation de nettoyage chimique et de rinçage des Tp renfermant
les membranes d osmose inverse,
o L installation de reminéralisation de l eau osmosée,
o La bâche de stockage d eau produite,
o Le pompage de reprise de l eau produite, vers le réservoir de
distribution de Dcheira,
o Le local de stockage et de dosage des réactifs ;
o Le local des armoires électriques,
o Le bureau et la salle de contrôle et de commande,
o Le local du laboratoire de contrôle de qualité des eaux
o Le magasin pour les pièces de rechanges et autres, qui sera équipé
d étagères pour entreposer les pièces de rechange.

 Local abritant le GE groupe électrogène de secours, en cas d indisponibilité de


l énergie électrique du réseau, pour assurer ce qui suit :
o L éclairage de la SD ;
o La fin de l opération de lavage d un filtre, qui pourrait coïncider avec
une opération de rinçage du train de Tp.

)l appartient à l Entrepreneur de justifier les aires des locaux précités et de leur opportunité.

A titre purement indicatif, l implantation des ouvrages et des équipements de la SD, ainsi
que la répartition des différents locaux, figurent sur les plans joints au présent dossier, en
pièce N°5.

Le bâtiment principal de traitement doit avoir une hauteur sous-plafond, relativement


élevée, pour permettre la manœuvre des Tp d O.) et des GEP, vers l intérieur et vers
l extérieur du bâtiment, pour les activités d entretien et de remplacement.

Un pont roulant, supporté par deux rails fixés au plafond, sera, en cas de besoinprévu
et justifié pour permettre la dépose et l’installation des pompes et autres
équipements, dont notamment les filtres à sable.

Les portes principales seront assez larges pour permettre, si nécessaire , à un véhicule
d’entrer afin de charger/décharger.

Cahier des prescriptions spéciales


101
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

Les données provenant de tous les points de contrôle (conductivité, chlore résiduel, pH,
température, enregistreurs de pression, etc... et l état des principaux équipements GEP-BP,
GEP de lavage des filtres, GEP-(P, etc… , devront être relayés, vers la salle de commande, où
sera placé un synoptique relatant toute la chaîne de traitement.

Des alarmes peuvent alors être utilisées pour informer l opérateur des incidents ou pannes
qui doivent être traités.

Le laboratoire de contrôle de qualité doit être équipé de façon à pouvoir y effectuer les
analyses déterminantes pour l appréciation de la qualité de l eau produite.
Cela devrait, au minimum, inclure les analyses de conductivité, pH, turbidité et chlore
résiduel libre.

 Rejet des saumures


L Entrepreneur aura à sa charge de concevoir et de réaliser le réseau interne de collecte et
de drainage des rejets de la SD, dont notamment l eau saumâtre résultant du lavage des
filtres et la saumure sortant du train de Tp.

Ce réseau intérieur sera raccordé à une conduite en PVC-PN10-Ф125, qui acheminera ces
rejets vers l oued.

A cet effet, l Entrepreneur réalisera le tronçon de cette conduite, depuis l intérieur du


bâtiment principal jusqu au regard , m x , m ou autres dimensions qui sera
construit dans l enceinte de la clôture de la SD.

La réalisation dudit regard ainsi que la fourniture et la pose de la conduite de rejets, depuis
le regard précité jusqu à l oued, font partie du présent lot N° .

Comme mentionné précédemment, cette conduite est en PVC-PN10-Ф125, sur un linéaire de


l ordre de ml.

L Entrepreneur devra prévoir un système de neutralisation des rejets nocifs de la SD


(saumure non incluse). Ce système (réactifs, doses, équipements, fonctionnement) doit être
présenté et justifié par une note de calcul détaillée.

 Automatisme-Instrumentation
L Entrepreneur prévoira un ensemble d instrumentation et d appareils de mesure au fil
d eau, à partir du puits N° / , jusqu au réservoir de distributionprojeté au sein de la
SD.

Ledit ensemble d instrumentation permettra d assurer la commande, la régulation, le


contrôle et la sécurisation de la chaîne de traitement.

L ensemble des installations de la SD devra fonctionner en semi-automatique.

Dans ce mode de fonctionnement, le système de supervision devra assurer la collecte


continue des informations pertinentes sur le fonctionnement de l ensemble des ouvrages et
équipements, à partir de l instrumentation et assurer les alarmes nécessaires pour chaque
type de défaut ou d état limite, en fonction des ouvrages ou équipements.

Cahier des prescriptions spéciales


102
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

L opérateur assurera la détermination et l exécution des commandes, en fonction de l état du


système et des alarmes et en fonction du mode de fonctionnement souhaité.

Toutefois :
 Les séquences de démarrage et d arrêt de systèmes comprenant des équipements
dépendants et alignés sur une chaîne cinématique unique devront être pilotées par le
système de supervision, l opérateur devant ordonner seulement le début de la séquence.
 Certains équipements devront aussi, en plus du mode semi-automatique, être
commandés automatiquement en fonction des alarmes, à savoir les GEP-BP, GEPet
surpresseurs d air de lavage des filtres à sable, GEP-HP,GEP de nettoyage chimique de
train de Tp, GEP de reprise d eau produite, etc….

Les besoins particuliers en surveillance et contrôle sont les suivants :

Pré-traitement :

 Pour obtenir une mesure du degré de colmatage des membranes, la pratique de la


méthode O.) est de surveiller l )ndice de Colmatage SD) - Silt Density )ndex de l eau
d alimentation. Cette surveillance sera assurée par des mesures fréquentes, qui seront
réalisées manuellement par l exploitant, moyennent le SD) mètre qui sera fourni au
laboratoire.
 Pour le traitement à l acide, un appareil de mesure continue du p( avec des réglages
d alarme de niveau haut et de niveau bas, sera prévu. Cet instrument devra être calibré à
intervalles réguliers.
 Pour le traitement à l anti-tartre séquestrant , le réseau d alimentation du réactif devra
être vérifié à intervalles réguliers, pour assurer les niveaux de dosage corrects. Le
dosage sera contrôlé par des pompes à course variable, réglées pour injecter le dosage
adéquat.
 Les niveaux de chlore devraient être vérifiés, par surveillance en ligne (ou continue) et
par mesure ou échantillonnage à chaque changement d équipe.
 La même règle s applique au dosage du bisulfite de sodium pour l élimination du chlore.
La surveillance en ligne, utilisant des compteurs Redox, doit être soutenue par
l échantillonnage et l analyse. Les compteurs Redox sont adéquats pour indiquer les
détections de chlore résiduel et l alarme/l arrêt d urgence de la section des membranes
O), mais l analyse est requise pour la confirmation.
 Les autres lectures à contrôler comprennent la baisse de pression à travers les filtres à
sable et la baisse de pression à travers les microfiltres.

Système OI :

Pour les membranes d’O), la température et la pression doivent être surveillées pour
assurer le fonctionnement correct du système.

 Pour le train d O), les paramètres suivants seront mesurés en ligne :


(a) Débit d alimentation
(b) Pression d alimentation
(c) Pression du concentré rejeté (saumure)
(d) Température d alimentation

Cahier des prescriptions spéciales


103
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

(e) Débit de l eau osmosée perméat


(f) Pression l eau osmosée
(g) Salinité conductivité de l eau osmosée

Il faudra aussi prévoir la mesure au niveau local de :


(a) La pression différentielle du tube de pression (Tp) comprenant les membranes
(b) L échantillonnage de la salinité du Tp

Post-traitement :

Pour la solution de base, le p( et le TAC de l eau produite seront mesurés manuellement et


de manière fréquente.

Pour la solution variante, le p( et le TAC de l eau sortant du filtre reminéralisateur seront


mesurés manuellement et de manière fréquente.

-Généralement, il faut prévoir, au moins ce qui suit :


 Toute pompe a une protection contre le « Bas niveau » pour éviter la cavitation.
 Le niveau haut dans la bâche d eau traitée arrête le fonctionnement de SD arrêt des
GEP-BP et HP).
 Le manque l absence de débit au refoulement des pompes doseuses de l acide
sulfurique, du séquestrant et du bisulfite de sodium arrête le pompage haute-
pression et actionne l ouverture de la vanne pour rejeter les eaux prétraitées dans le
caniveau.
 Un conductivimètre arrête le fonctionnement de l usine, lorsque la conductivité de
l eau déminéralisée dépasse la valeur de consigne.
 Deux (2) appareils de mesure du potentiel Redox (fonctionnant en dérivation),
arrêtent le pompage (P au cas o‘ le potentiel mesuré dépasse le seuil c est à dire
au cas où il y a présence de chlore résiduel libre).
 Le fonctionnement des pompes doseuses des réactifs est asservi (en tout ou rien) à
l admission d eau saumâtre brute, qui est assurée ou refoulée par le GEP-BP,
 Le contrôle automatique de la qualité d eau traitée produite après le
postraitement), par la mesure automatique et transmission en salle de contrôle des
paramètres suivants :
- pH ;
- Turbidité ;
- Conductivité ;
- Chlore résiduel.

 La gestion des installations sera assurée par un automate.


 Un micro-ordinateur (PC) et une imprimante qui permettent de :
- Exploiter la SD en passant par l automate.
- Dater les opérations du traitement.
- Afficher sur l écran, mémoriser puis imprimer toutes les opérations
(interventions).

-La gestion par l’automate permettra, entre autres, ce qui suit :


 Le paramétrage des points de consigne, des temporisations et des seuils de sécurité ;

Cahier des prescriptions spéciales


104
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

 L affichage au synoptique des différentes étapes du fonctionnement de la SD, dont


notamment l état des différentes vannes, les différents niveaux d eau et les débits,
pressions, etc.

-Des débitmètres électromagnétiques (avec totalisateurs) seront prévus pour la


mesure et transmission en salle de contrôle des débits suivants :
 Eau saumâtre alimentant le regard d arrivée,
 Eau saumâtre alimentant les installations de prétraitement (filtres, etc..), à partir du
GEP-BP;
 Eau saumâtre by-passant l unité de déminéralisation proprement dite ;
 Eau saumâtre à l entrée des GEP-HP ;
 Eau déminéralisée à la sortie du train d osmose inverse;
 Eau traitée au refoulement des GEP de reprise d eau produite, vers le réservoir de
distribution.

-Des débitmètres à flotteurs seront prévus pour la mesure des débits suivants :
 Eau déminéralisée à la sortie de chacun des Tp;
 Eau de rinçage des Tp;
 Eau de lavage des filtres ;

L Entrepreneur prévoira les appareils de mesure nécessaire pour le suivi de la


consommation énergétique globale de l installation voltmètres,ampèremètres, mesure
d isolement, de facteur de puissance, etc…. .

ARTCILE 71. GARANTIES

 Qualité de l’eau traitée


Les normes applicables pour la qualité physico-chimique et bactériologique de l eau traitée
par les ouvrages de la SD sont les suivantes:
 La Norme Marocaine d eau potable destinée à l alimentation humaine NM . . 001-
Version 2006, jointe en Pièce N°5 de ce DCE) ;
 La norme OMS, pour les paramètres qui ne sont pas stipulés dans la Norme Marocaine
précitée.

La conception de ce projet doit être élaborée sur la base des éléments mentionnés ci-après,
concernant les caractéristiques quantitatives et qualitatives de l eau saumâtre à traiter, des
eaux produites et la capacité de traitement de l installation d osmose inverse :

Caractéristiques des eaux brutes à traiter :

Débit à traiter : A définir par l Entrepreneur


Conductivité : environ5800 µs/cm*
Température de l eau : 20 °C (pour le dimensionnement du
système HP)

* Cette valeur est celle mentionnée dans la fiche analytique, qui est fournie à titre purement
indicatif dans la pièce N° de ce DCE. )l appartient à l Entrepreneur de réaliser ses propres
analyses s il jugerait opportun de confirmer la qualité (notamment la conductivité et la
minéralisation de l eau saumâtre brute.

Cahier des prescriptions spéciales


105
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

Caractéristiques des eaux traitées à garantir :

Débit d eau traitée : m³/jour


Conductivité : μs/cmou bien TDS mg/l, après reminéralisation
de l eau osmosée sortant des Tp ou de son mélange avec l eau
saumâtre by-passée, et ce durant toute la période d exploitation
de la SD.

L eau osmosée ainsi que l eau produite ne devront pas contenir de salmonelles, de
staphylocoques pathogènes, de bactériophages fécaux, d entérovirus, d organismes
parasites, ni d éléments figurés animalcules .

Concernant la mesure de la conductivité, les échantillons seront prélevés comme suit :


o A l aval de la bâche anti-assèchement ,
o A la sortie de la bâche d eau traitée de m .

La valeur précise du TDS et notamment de la conductivité de l’eau osmosée perméat


sera définie et garantie par l’Entrepreneur.

Les prélèvements des analyses bactériologiques et des autres analyses seront effectués à la
sortie de la bâche d eau traitée.

L Entrepreneur doit s assurer auprès du fournisseur de membranes de la pérennité de la


production du type de membranes proposées sur le marché.

 Qualité de l’eau produite après reminéralisation


Le procédé d osmose inverse O.) mis en œuvre par l Entrepreneur doit être conçu pour
produire une eau satisfaisant toutes les garanties qualitatives préconisées par la Norme
Marocaine précitéedes eaux destinées à la consommation humaine.

En plus, les résultats attendus contractuels de l eau produite c'est-à-dire du mélange


destiné pour la boisson humaine , après reminéralisation de l eau osmosée, sont :

 Taux de saturation en CaCO3 (TS) : 1,2  TS  1,5 (Méthode Legrand - Poirier - Leroy)
Ou bien : 0 < Indice de saturation (Is)  0,1 – 0,2 (Essai au marbre)
 Ca++ : 8 °F (minimum).
 TAC : 8 °F (minimum).
 pH : 8 à 8,3 ;
 Turbidité 0,5 NTU.

Le lieu de prélèvement des échantillons sera, à la sortie de la bâche d eau traitée.

 Garanties concernant le débit de la SD


L Entrepreneur doit garantir la capacité de production de la SD qui est, au minimum, de
400 m³/j d eau traitée et potable débit instantané dans les conditions définies ci-dessus.

 Garanties de fonctionnement
L Entrepreneur doit proposer le matériel satisfaisant les conditions de fonctionnement
suivantes :

Cahier des prescriptions spéciales


106
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

-Les équipements de dosage doivent assurer la distribution des réactifs de telle sorte que la
quantité effectivement introduite soit égale à la quantité demandée par le réglage, avec une
précision définie par les écarts maxima ci-après:

Pour les pompes doseuses

 + % pour l ensemble du dosage proprement dit;


 + 2% pour les appareillages électriques de variation de vitesse éventuelle.
Ces deux pourcentages s ajoutent pour donner la précision globale.

La plage de réglage définie pour l équipement de dosage doit être intégralement


couverte.

 Garanties concernant le taux de conversion


Les quantités d eau maximales perdues en raison d éventuelles fuites du fait du passage de
l eau à travers les Tp d osmose inverse doivent être indiquées par l Entrepreneur et
garanties pour les différentes pressions réglées en amont de ces Tp de membranes.

Le taux de conversion minimum à garantir est de 66% uniquement au niveau de


l’unité d’osmose inverse proprement dite.

Le taux de conversion global de la SD, qui tiendra compte du débit de mitigeage (et donc du
débit de by-pass d eau saumâtre qui sera mélangé avec l eau déminéralisée , sera défini et
garanti par l’Entrepreneur.

 Garanties concernant la consommation énergétique spécifique


L entrepreneur précisera et garantira la consommation énergétique par m d eau produite,
et ce, en complétant le tableau suivant :

Pompage HP et des autres


installations de la SD, qui
fonctionnent en continu
(pompage SP0 sur puits,
Désignation Pompage HP
GEP-BP et pompage de
reprise SP de l’eau
potable vers le réservoir de
distribution).

Consommation spécifique
………………….. …………………….
(KW.H / m³)

Les deux consommations énergétiques spécifiques garanties ci-dessus par


l’Entrepreneur constituent un critère de jugement des offres.

Cahier des prescriptions spéciales


107
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

 Garanties concernant les groupes de pompage

Les caractéristiques garanties sont celles du point de fonctionnement nominal.

o Débit garanti
a) Pour le point de fonctionnement, les tolérances sur le débit garanti sont les suivantes :
 deux pour cent (2%) en dessous du débit garanti;
 deux pour cent (2%) au-dessus du débit garanti;
b) les valeurs à prendre en compte pour le débit, seront les valeurs moyennes obtenues aux
essais en usine;
c) au-delà de la tolérance accordée, la pénalité suivante sera appliquée de plein droit et
pour chaque pompe :
Pénalité 1 = d x (0,03 x P)

Où :
d  écart en pourcentage, tolérance déduite du débit garanti
P  prix du groupe de pompage

o Rendement garanti pour les groupes (moteur+pompe)


a) Il sera admis une tolérance de deux (2) points pourcentuels sur la valeur du rendement
minimal (- 2%);
b) En dessous de cette valeur, la pénalité suivante sera appliquée de plein droit et pour chaque
pompe :

Pénalité 2 = 0,03 x (Rg – Rm - 2) x P


Où :
Rg et Rm étant respectivement le rendement garanti et le rendement
mesuré en pourcentage;

c) la pénalité 2 sera cumulative avec la pénalité1.

o Caractéristiques garanties des moteurs électriques


Les données suivantes, qui figurent dans les caractéristiques demandées dans l offre,
constituent les garanties imposées pour les moteurs électriques :

a) rendement des moteurs,


b) le nombre total de démarrages que pourra supporter le moteur sans avarie,
c) la puissance en service continu,
d) le facteur de puissance.

o Refus
a) les pompes seront refusées dans les conditions suivantes :

 le débit effectif est inférieur ou supérieur de six pour cent (6%) au débit garanti,
 le rendement est inférieur de six points pourcentuels (-6%) à la valeur garantie,
 la pénalité cumulée est supérieure à 10% du prix de la fourniture.

b) les moteurs électriques pourront être refusés si les tolérances ne respectent pas les
valeurs indiquées dans les spécifications techniques générales (Normes CEI)

Cahier des prescriptions spéciales


108
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

ARTCILE 72. PROTECTION CONTRE LA CORROSION

 Prescriptions Générales
Après la fabrication ou après le montage, tous les équipements doivent être dûment
protégés contre l agressivité du milieu et des fluides avec lesquels ils seront en contact l eau
saumâtre et les réactifs, etc … .

 Mesures de protection contre la corrosion


L Entrepreneur doit définir explicitement les mesures de protection contre la corrosion pour
l ensemble des matériaux prévus, en fonction de la nature des eaux transportées.
 Eau brute provenant du puits;
 Eau osmosée à la sortie des modules d osmose inverse ;

Ces mesures doivent être définies pour tous les types de matériaux et ouvrages prévus
(tuyaux, robinetterie, pièces spéciales, boulonnerie...), conformément aux prescriptions du
chapitre 2.
La boulonnerie doit être de type A4.

 Couleurs des Teintes de Finition


Les couleurs des teintes de finition doivent être homogènes entre les différentes
installations de la SD. Ces couleurs seront d abord proposées par l Entrepreneur pour accord
de l ONEE Branche Eau

ARTCILE 73. PROTECTION DES EQUIPEMENTS EN PRV

L entrepreneur doit protéger les équipements en PRV tuyauteries et bâches par :


 Un revêtement opaque en plusieurs couches, dont le nombre et l épaisseur doivent être
définis et justifiés par l Entrepreneur dans son offre ;
 Un bandage réfléchissant, dont la nature doit être définie par l Entrepreneur dans son
offre.

ARTCILE 74. EQU)PEMENTS ANNEXES C)RCU)T D’A)R COMPR)ME

Au cas o‘ l entrepreneur opterait pour des vannes à commande pneumatique, il installera les
équipements d air comprimé y compris unsécheur d’air, nécessaires pour le bon
fonctionnement des commandes et de l ensemble des installations projetées.

ARTCILE 75. PIECES DE RECHANGE ET EQUIPEMENTS DE MAINTENANCE


 Généralités
L'Entrepreneur fournira à l ONEE - Branche Eau, à la mise en service de la SD, les pièces de
rechange, nécessaires à l exploitation des installations et destinées à faire face à une usure
normale des équipements pendant une durée de deux (2) ans, après la réception provisoire.

L'Entrepreneur fournira également les pièces de rechange pour les équipements dont
l'arrêt accidentel prolongé serait préjudiciable au bon fonctionnement général des
installations de déminéralisation.

L'Entrepreneur s engage à fournir toutes les pièces de rechange demandées par le Maître
d Ouvrage, et il s engagera par ailleurs à assurer le service après-vente à 100%.

Cahier des prescriptions spéciales


109
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

Toutes les pièces de rechange, devront être rigoureusement interchangeables avec les pièces
installées et les matériaux devront être obligatoirement identiques à ceux des pièces
d origine.

Ces pièces de rechange doivent être livrées dans des emballages, indiquant de façon précise
la nature exacte de la pièce et, le cas échéant, le numéro du repère correspondant sur les
plans de matériel fournis.

L'Entrepreneur fournira par ailleurs, dans le même cadre que ci-dessus, les équipements
spéciaux éventuels et les outils nécessaires au contrôle, au dépannage, au démontage et au
montage des équipements installés.

L Entrepreneur fournira les matières consommables huiles, graisses des équipements pour
une durée de fonctionnement d'une année.

La liste précise, ouvrage par ouvrage, des pièces détachées et leurs prix unitaires seront
obligatoirement fournis dans le cadre du Bordereau des Prix et du Détail Estimatif, remis
dans l'Offre.

Ces pièces de rechange ne peuvent en aucun cas être utilisées par l'Entrepreneur pendant le
délai de garantie.

Par ailleurs, l Entrepreneur doit impérativement définir :


 Les équipements des tâches vitales, o‘ la panne d au moins un de ces équipements peut
causer l arrêt de la production ;
 Les équipements des tâches principales, o‘ la panne d au moins un de ces équipements
peut réduire la capacité de production ;
 Les équipements des tâches secondaires, où la panne ne cause aucune incidence sur la
production.

Pour la fourniture de ces pièces de rechange, l Entrepreneur doit tenir compte des
équipements suivants :
 Circuit d air comprimé distributeur, électrovanne, pressostat, détendeur, filtres … ;
 Machine tournante ;
 Robinetterie ;
 Commande pneumatique des vannes ;
 Pièces spéciales en PVC ;
 Vannes de régulation ;
 Instrumentations (manomètre, pH-mètre, conductivimètre, turbidimètre, … ;
 Composantes de l automate programmable ;
 Composante de la télégestion ;
 Pompes doseuses membranes, soupapes… ;
 Variateurs de vitesse, démarreurs électroniques … ;
 Composantes électriques disjoncteurs, contacteurs… ;

A titre indicatif, sont présentées, par composante, le nombre de pièce de pièces de rechange
à fournir.

Cahier des prescriptions spéciales


110
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

 Pièces de rechange pour les pompes


Pour chaque type de pompes, l'Entrepreneur doit fournir au moins, les pièces de rechange
suivantes.
- Basse pression, reprise, lavage filtre, CIP :
2 jeux de roulement moteur (avant et arrière) par type
2 jeux de roulement pompe (avant et arrière) par type
2 garnitures mécaniques de pompe par type

- Haute pression :
4 jeux de roulement moteur (avant et arrière)
4 jeux de roulement pompe (avant et arrière)
4 garnitures mécaniques de pompe

 Pièces de rechange pour les vannes à papillon basse pression


Pour chaque ensemble d une à quatre vannes à papillon de chaque diamètre,
l'Entrepreneur doit fournir une vanne.

 Pièces de rechange pour les vannes sphériques


Pour chaque ensemble d une à quatre (4) vannes à papillon de chaque diamètre,
l'Entrepreneur doit fournir une vanne.

 Pièces de rechange pour les clapets anti-retour


Pour chaque paire de clapets de non retour de fermeture rapide, l'Entrepreneur doit fournir
un (1) clapet de chaque type.

 Autres pièces de rechange


L'Entrepreneur fournira également un jeu de joints d étanchéité pour chaque ensemble de
couples de brides de chaque diamètre et chaque pression nominale;

 Equipements et outils de maintenance


Pour les interventions courantes de maintenance et d entretien, l'Entrepreneur fournira au
moins les équipements et les outils suivants :
a) trois lots d outillage type FACOM , série – E 17 ou équivalent ;
b) une (1) caisse à outils, complète pour mécanicien;
c) un (1) jeu de outils pour permettre le montage et le démontage des éléments de pompes
ou d autres machines rotatives roues, joints élastiques, roulements des paliers… ;
d) une (1) caisse à outils complète pour électricien;
e) un (1) voltmètre Mx 563 Metrix ou similaire;
f) un (1) appareil de mesure d isolement, tension d effet V, type Metrix BBC ou
similaire;
g) un calibrateur électronique 4-20 mA (générateur et lecture de courant 4-20mA)

Cahier des prescriptions spéciales


111
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

ARTCILE 76. TRANSPORT

Le transport à pied d œuvre des matériaux nécessaires à l exécution des travaux et des
équipements est, dans sa totalité, à la charge de l Entrepreneur.

Sauf pour les tuyauteries et les ponts roulants, tous les autres équipements doivent être
emballés pour les protéger contre les chocs dus au transport, et contre les mauvaises
conditions climatiques, principalement si le transport est par voie maritime.

Les emballages doivent avoir la rigidité suffisante pour la finalité déjà décrite, avoir une
ouverture pour permettre la ventilation si nécessaire et, dans un endroit détaché une plaque
avec indication de sa position normale de magasinage ou de manœuvre, son destin et sa tare.

Les pièces mobiles des vannes de régulation, d isolement du type à papillon et de non retour,
doivent être immobilisées dans la position de fermeture totale.

Les tuyauteries et les ponts roulants doivent être transportés par camions, appuyés en
berceaux de bois.

Toutes les surfaces usinées et les chanfreins pour les soudures de montage doivent être
protégés par application d un vernis amovible.

ARTCILE 77. MONTAGE

Le montage de l équipement en parfait état de marche est, dans sa totalité, une obligation de
l Entrepreneur.

Les ponts roulants et les monorails, seront les premiers équipements à monter pour
permettre leur utilisation dans le montage des autres équipements.

Le positionnement final des tuyaux d aspiration et de refoulement des pompes devra se faire
après le montage des pompes, en étroite collaboration avec le Fournisseur de celles-ci, parce
qu il sera le responsable pour le serrage des brides d interconnexion.

L Entrepreneur doit être autosuffisant dans les opérations de soudure, de coupure oxy-
acétylènique, de dégauchissement, d alignement et positionnement par des moyens
optiques, de radiographie et d autres requis pour une bonne technologie de montage.

A la fin des opérations de montage des équipements, l Entrepreneur doit retoucher, là o‘


c est nécessaire, pour la protection contre la corrosion.

ARTCILE 78. EPREUVES ET ESSAIS DE RECEPTION

 Réception des ouvrages


Avant réception des équipements, il sera procédé aux épreuves et essais en usine et au site.

L Entrepreneur doit informer l ONEE - Branche Eau au minimum trente jours d avance
de la date de réalisation des essais en usine, de façon à lui permettre d envoyer
éventuellement des représentants pour assister aux essais.

Cahier des prescriptions spéciales


112
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

)ndépendamment de la présence d un représentant de l ONEE - Branche Eau dans les essais


en usine, l Entrepreneur doit lui envoyer trois copies des résultats de tous les essais.

Si le résultat de certains essais est douteux, l ONEE - Branche Eau peut demander des essais
supplémentaires à la charge de l'Entrepreneur.

 Essais en usine
a - Pompes

Les essais en usine pour les pompes sont les suivants :


a) essai hydrostatique de tous les éléments en contact avec l eau avec une pression
intérieure égal à 150% de la pression nominale de service;
b) essais hydrauliques selon la norme ISO 3555, dont les courbes caractéristiques H=f(Q),
P=f(Q) et =f Q devront être tracées de six point d enregistrement de mesures,
compris entre et comprenant ceux de débit maximum et minimum.

b - Vannes d’isolement

Les essais en usine pour les vannes d isolement de type papillon sont les suivants :
a) essai hydrostatique du corps de la vanne et papillon ouvert avec une pression intérieure
double de sa pression nominale pendant trente (30) minutes;
b) essai pneumatique de l étanchéité avec la vanne dans la position horizontal, papillon
fermé, chambre supérieure pleine d eau et application de l air comprimé dans la chambre
inférieure pendant cinq (5) minutes avec une pression égale à la pression nominale de
service et sans aucune fuite d air;
c) essai d opération avec trois cycles suivis d ouverture et fermeture totaux.

c - Clapets de non retour

Les essais en usine pour les clapets de non retour sont les suivants :
a) essai hydrostatique du corps de la vanne et obturateur ouvert avec une pression
intérieure double de sa pression nominale pendant trente (30) minutes;
b) essai pneumatique de l étanchéité avec la vanne dans la position horizontal, obturateur
fermé, chambre supérieure vide et application de l eau dans la chambre inférieure
pendant dix (10) minutes avec une pression égale à la pression nominale de service et les
fuites ne devront être en aucun cas supérieurs à un (1) litre/minute;

d - Ponts roulants

Les essais en usine pour les ponts roulants sont les suivants :
a) essai dynamique à la charge nominale avec enregistrements des vitesses de tous les
mouvements et, s il est demandé au moment, avec aussi des enregistrements de courant,
tension, facteur de puissance et réchauffement des moteurs électriques;
b) essai dynamique à une charge égale à 1,12 fois la charge nominale déroulant doucement
tous les mouvements et sans aucun enregistrement;
c) essai statique à une charge égale a , x charge nominale, o‘ d abord, sera levé à une
courte distance du sol seulement la charge nominale et, ensuite, seront ajoutées sans
choc, des charges égales à 10% de la charge nominale, avec enregistrement de la flèche
dans les états de charge suivants:

Cahier des prescriptions spéciales


113
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

 charge nominale;
 125% de la charge nominale;
 150% de la charge nominale.

e - Moteurs électriques des groupes de pompage

Seront effectués en usine, à toutes les unités, les essais prévus dans la norme VDE 0530,
notamment les suivants :
 à vide, à tension de service;
 en court-circuit, à tension réduite;
 de rigidité diélectrique;
 mesure de la résistance d isolement;
 mesure des résistances des enroulements (a froid et a chaud);
 vérification de la séquence de phases et du sens de rotation;
 vérification des dimensions;
 inspection des roulements et de l opération mécanique du moteur;
 détermination du rendement;
 échauffement, considérant le régime de démarrage;
 mesure du courant et du facteur de puissance au démarrage;
 vérification des caractéristiques a 4/4, 3/4, 1/2 et 1/4 en pleine charge;
 mesure du niveau de bruit;
 mesure des vibrations suivant la norme ISO 2372;
 équilibrage dynamique, suivant la norme ISO 1940 C6.3.

f - Tableaux de puissance, commande et mesure

Les tableaux de puissance, commande et mesure, seront soumis aux essais suivants:
- inspection visuelle, vérification du caractère mécanique et dimensionnel;
- vérification de la résistance mécanique et de l accessibilité;
- essai de continuité;
- mesures d isolement;
- essais de rigidité diélectrique;
- de fonctionnement mécanique;
- de fonctionnement des dispositifs électriques auxiliaires;
- vérification des circuits et du bon état des canalisations;
- copie du bulletin d essai de choc sur le prototype seulement pour les tableaux
normalisés).

g - Appareils et équipement de moyenne tension

Touts les appareils et équipements de moyenne tension seront soumis, au minimum, aux
essais spécifiés dans les points suivants:
a) Disjoncteurs
- fonctionnement mécanique;
- chutes de tension;
- rigidité dieléctrique (circuits principal et de commande);
- temps de fonctionnement des contacts principaux;
- synchronisme
b) Sectionneurs

Cahier des prescriptions spéciales


114
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

- rigidité dieléctrique;
- Vérification des verrouillages;

h – Groupe électrogène

Les essais en usine pour le groupe électrogène doivent obéir aux normes en vigueur et
seront les suivants :
a) essais en charge, en charge réduite;
b) essais de démarrage et de régulation
c) essais de régulation;
d) essais de puissance réduite;
e) essais sur alternateur, excitation, à vide;
f) essais de détermination des caractéristiques de l alternateur;
g essai d automatisme et d alarme;

i - Câbles électriques

Avec les câbles électriques seront réalisés, au minimum, les essais des câbles de B.T.

 Essais de traitement
Les garanties demandées aux chapitres précédents :
 Qualité de l'eau osmosée
 Qualité de l'eau reminéralisée
 Débits de la SD

devront être respectées lors de l exploitation normale de la SD.

Les essais de fonctionnement seront réalisés pendant une durée de trois (3) semaines,
pendant lesquelles les garanties indiquées ci-avant devront être respectées.

Aucune tolérance ne sera admise sur les garanties demandées, l'Entrepreneur devant
modifier ses ouvrages et équipements jusqu'à l’obtention du respect des garanties.

Les essais de fonctionnement ont la même valeur que les essais effectués pendant la période
de fonctionnement industriel.

 Essais des tuyauteries sous pression


Les tuyauteries munies de leurs accessoires seront essayées à la pompe hydraulique aux
pressions suivantes :
a) Refoulement de tous les GEP à basse pression........…. bars
b) refoulement (aute pression.....................................…. bars
c) autres tuyauteries..........................................................16 bars

Ces essais devront satisfaire aux conditions suivantes :


a) la pression d'épreuve ne devra pas baisser de plus de 0,1 bar en un quart d'heure ;
b) sous la pression d'épreuve, on ne doit constater dans le tronçon ni fuite, ni suintement
apparent.

Cahier des prescriptions spéciales


115
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

Les essais seront effectués aux frais de l'Entrepreneur qui fournira la pompe d'épreuve, le
manomètre, les plaques pleines éventuelles. L eau nécessaire sera fournie gratuitement à
l'Entrepreneur qui n'aura à sa charge que le raccordement.

 Contrôle de l'étanchéité des terrasses


Lorsque les travaux correspondants seront terminés, un contrôle de l'étanchéité de toutes
les terrasses sera réalisé.

La mise en œuvre des essais sera réalisée par l'Entrepreneur.

ARTCILE 79. FORMATION DU PERSONNEL

L'Entrepreneur doit assurer la formation du personnel de l ONEE - Branche Eau destiné à


exploiter les installations. Il doit remettre également au début de la formation, une
documentation complète sur l ensemble des aspects pratiques qui seront développés au
cours de la formation.

Cette formation aura lieu :


a) pendant le montage des équipements sur le site ;
b) lors de la période de mise au point ;
c) lors de la période de fonctionnement industriel ;
d) lors de l'assistance pendant la période de garantie.

En s'appuyant sur les documents à fournir dans le cadre de la documentation,


l'Entrepreneur doit prévoir un stage sur le site d'une durée globale de huit jours ouvrables
pour la formation théorique sur les installations (formation pratique) :
a) du personnel chargé de la conduite de l installation des réactifs, des osmoseurs, des
pompes haute pression, basse pression, …
b) des électromécaniciens chargés de l'entretien et du dépannage des équipements.

L'Entrepreneur communiquera à l ONEE - Branche Eau, pour approbation, les modalités et


documents prévus à cet effet.

ARTCILE 80. MISE AU POINT - PERIODE DE FONCTIONNEMENT INDUSTRIEL

ARTCILE 81. CONCEPTION DES OUVRAGES DE LA SD


 Constat d'achèvement des travaux
Dès que les travaux seront terminés et que l'ensemble des ouvrages et équipements sera
prêt à fonctionner, l'Entrepreneur le notifiera par écrit à l ONEE - Branche Eau.

L ONEE-Branche Eau et l'Entrepreneur procéderont d'abord à un examen contradictoire


ayant pour but de constater que tout le matériel, prévu a bien été fourni conformément aux
spécifications et qu'il est bien en état de fonctionner, notamment au point de vue des
organes de réglage et de sécurité.

Un procès-verbal de constat d'achèvement des travaux sera établi et signé par les deux
parties.

Cahier des prescriptions spéciales


116
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

 Période de mise au point


L'Entrepreneur procédera ensuite à la mise au point de l'installation, conformément à un
programme à soumettre pour accord à l ONEE-Branche Eau et tenant compte des exigences
et des possibilités résultant de l'ensemble des travaux en cours et de l'exploitation.

Ce programme définira notamment les mesures de police et de sécurité que l'Entrepreneur


estimera nécessaires et suffisantes.

Pendant cette période dite "de mise au point", l'Entrepreneur pourra, avec l'accord de
l ONEE - Branche Eau, et s'il y a lieu des autres Entreprises ou Fournisseurs intervenant sur
le chantier, arrêter le matériel ou le mettre en marche à divers régimes, dans le but
d'effectuer les réglages nécessaires et de s'assurer de son bon fonctionnement.

Pour les essais semi-industriel et industriel, l Entrepreneur prendra en charge l eau brute,
l énergie et les réactifs.

Pendant cette période de mise au point et d'essais, l'Entrepreneur devra assurer la


formation du personnel de l ONEE-Branche Eau, qui sera chargé de l'exploitation "normale"
du matériel (conduite et entretien) et devra l'instruire des consignes relatives à sa bonne
marche et à son entretien.

 Période de fonctionnement industriel


Après cette période de mise au point et d'essais, les ouvrages subiront une période de
fonctionnement industriel pendant laquelle les installations seront exploitées dans les
conditions pour lesquelles elles ont été prévues, c'est à dire pour un fonctionnement continu.

Pendant cette période de fonctionnement industriel, l'Entrepreneur assurera :


a) la conduite des équipements ;
b) la formation pratique du personnel d'exploitation, par la participation du personnel à la
gestion et manipulation des installations.

Durant cette période de fonctionnement industriel, il sera procédé, pendant trois (3)
semaines, aux essais de traitement prévus.

L'Entrepreneur prendra ses dispositions pour que la SD fonctionne sous sa direction, sa


responsabilité et son contrôle 24 heures sur 24.

 Réception provisoire
Lorsque l'Entrepreneur estimera que les installations qu'il a réalisées répondent aux
prescriptions de son contrat et après que les essais de traitement aient été réalisés de façon
satisfaisante, l'Entrepreneur demandera, par lettre recommandée avec accusé de réception,
que la réception provisoire de l'ensemble des ouvrages soit prononcée.

L ONEE - Branche Eau appréciera si à la date de cette demande :


a) les essais réalisés montrent que les installations fonctionnent correctement
conformément aux clauses du contrat ;
b) l'Entrepreneur a bien assuré la formation du personnel de l ONEE - Branche Eau ;
c) les plans et documents nécessaires à la conduite et l'entretien du matériel correspondant
ont bien été remis.

Cahier des prescriptions spéciales


117
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

En ce qui concerne le fonctionnement correct des installations, l ONEE-Branche Eau


appréciera notamment si les incidents éventuels rencontrés lors de la période de
fonctionnement industriel, présentent un caractère anormal de fréquence, sont dus à des
vices ou défauts graves de conception, de construction ou de réalisation, sont susceptibles de
se renouveler et de mettre en danger les installations, traduisent des insuffisances des
installations au niveau du respect de façon continue des garanties prévues au contrat.
L ONEE- Branche Eau devra, dans un délai d'une semaine qui suit la demande de
l'Entrepreneur, formuler par lettre recommandée ses observations éventuelles sur lesquels
des points précédents elles portent.

Si l ONEE-Branche Eau n'a aucune objection à formuler, il en informera par écrit


l'Entrepreneur et la date de la réception provisoire prendra effet à la date de cette
information.

Toutefois, en l'absence de réponse écrite de l ONEE-Branche Eau, la réception provisoire


sera acquise de plein droit à l'expiration du délai d'une semaine.

En cas d'objection valable présentée par l ONEE-Branche Eau dans un délai d'une semaine,
l'Entrepreneur adressera à l ONEE-Branche Eau une nouvelle demande lorsqu'il estimera à
nouveau que les conditions requises sont remplies.

 Assistance pendant la période de garantie


Afin de s'assurer de la bonne conduite des installations après le prononcé de la réception
provisoire, l'Entrepreneur assurera une mission d'assistance à l ONEE-Branche Eau pour
une durée de deux semaines (2 x 5 jours ouvrables sur le site) :
a) une première fois, trois (3) mois avant la réception provisoire ;
b) une seconde fois, sept mois et demi (7,5) après la réception provisoire.

Chacune de ces interventions fera l'objet d'un rapport détaillé de l'Entrepreneur,


communiqué en cinq exemplaires à l ONEE - Branche Eau.

Dans ce rapport, l'Entrepreneur signalera les insuffisances éventuelles relevées dans


l'exploitation et l'entretien des installations.

Ces missions sont strictement réservées à la formation du personnel et au contrôle de la


bonne exploitation des installations, à l'exclusion des finitions éventuelles ou des
interventions pour réparation ou mise au point éventuelle des ouvrages.

En sus de ces deux missions, l'Entrepreneur pourra être requis par l ONEE - Branche Eau
pour réaliser des essais complémentaires.

Ces essais devront débuter dans les quinze jours qui suivent la réception de la demande par
l'Entrepreneur.

Cahier des prescriptions spéciales


118
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

PARTIE 2 - INSTALLATIONS ELECTRIQUES ET DE SUPERVISION


ARTCILE 82. CONDITIONS CLIMATIQUES
Les équipements électriques devront être dimensionnés pour les conditions climatiques suivantes :
- Température ambiante : 50°
- Altitude : 1000 mètres

ARTCILE 83. BILAN DE PUISSANCE


La totalité des équipements électriques et de supervision sont inclus dans la « partie appel d offres
conception et réalisation »

Le bilan de puissance électrique devra tenir compte de la totalité des équipements réels prévus.

ARTCILE 84. REGIME DU NEUTRE


Le régime du neutre basse tension est de type IT à deux seuils (neutre isolé et masse mise à la terre)

ARTCILE 85. POSTES DE TRANSFORMATION MT/BT


Le raccordement aéro-souterrain sera réalisé par câble à isolement PRC à tension d isolement kV.
Ce raccordement comprendra les boites d extrémités au niveau du branchement aérien et au niveau
de branchement des cellules MT d arrivée dans le poste et toutes sujétions de pose et de
raccordement conformément aux règles de l art exigés par l ONEE Branche Electricité
Le poste de transformation, projeté, sera équipé de :
- Deux transformateurs 22Kv/400 V, dont un de secours, de 100 KVA de puissance unitaire
chacun,
- Cellule Moyenne Tension d arrivée,
- Cellule Moyenne Tension de comptage,
- Cellule Moyenne Tension de protection générale,
- Deux cellules MT de protection des transformateurs 100 KVA,
- Deux coffrets de compensation à vide, dont chacun est relatif à un transformateur,
- Un tableau de signalisation des défauts,
- Equipements de sécurité,

ARTCILE 86. TRANSFORMATEURS MT/BT :


Les transformateurs électriques MT/BT 22Kv/400 V seront de type triphasé, hermétique, à
remplissage d huile, à isolement et refroidissement naturel dans l huile, conformément aux normes
marocaines, à bornes embrochables, à circuit magnétique en tôle à cristaux orientés à faibles pertes,
cuve métallique et ambiance 40°C, ayant les caractéristiques suivantes :
 Puissance : 100 KVA chacun
 Tension nominale primaire : 22 kV
 Tension nominale secondaire : 400 V entre phases
 Couplage : Dyn11
 Prise de réglage : ± 5 % et ± 2,5 % (5 positions), ajustable hors tension
par commutateur
 Tension d isolement : 24 kV
 Fréquence : 50 Hz
Ils seront de type intérieur et seront équipés principalement de :
 Bornes MT embrochables,
 Bornes BT protégés par capot,
 Thermomètre à cadran avec indicateur de maximum,
 Jauge de niveau d huile et conservateur d huile,
 Plaque signalétique et schémas de couplage,
 Galets de roulement orientables dans deux directions perpendiculaires,
 Doigts de gants pour sonde thermostatique,
 Anneau de levage,

Cahier des prescriptions spéciales


119
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

 Vis de mise à la terre,


 Borne de terre,
 Fer IPN140 supportant le transformateur.

ARTCILE 87. CELLULES MT :


Les cellules MT auront les caractéristiques communes suivantes :
- Type : Préfabriqué 24 kV
- Tension de service : 22 kV
- Tension d isolement : 36 kV
- Tenue diélectrique à 50 Hz 1 mn : 70 kV
- Onde de choc 1,2/50 : 125 kV
- Tenue thermique : 12,5 KA
- Intensité nominale du jeu de barres : 400 A
Les cellules MT arrivée ou départ aura un compartiment supérieur contenant un jeu de barres
tripolaires 400 A. Son compartiment inférieur contiendra :
- Un interrupteur 400 A, 36 kV à coupure dans le SF6 36 kV,
- Un sectionneur de mise à la terre des connexions des boîtes d extrémité à commande
mécaniques cadenassable dans deux positions (Ouvert) et (fermé),
- Un support métallique, boîte à câble adapté pour recevoir des boîtes d extrémité pour câble
unipolaire jusqu à mm ,
- Une résistance chauffante 150 W, alimentée en 220 V avec thermostat réglable,
- Un circuit de mise à la terre,
- Verrouillage interdisant l accès aux boîtes d extrémité, tant que celles-ci ne sont pas mise à la
terre,
Les cellules de protection des transformateurs seront munies d un compartiment supérieur, qui
contient un jeu de barres tripolaires 400 A. Leurs compartiments inférieurs contiendront :
- Un Disjoncteur tripolaire 200 A, 36 kV,
- Trois indicateurs de présence de tension,
- Un sectionneur de mise à la terre cadenassable en deux positions (fermé et ouvert),
- Une résistance chauffante 150 W, alimentée en 220 V avec thermostat réglable,
- Un circuit de mise à la terre,
Les raccordements d un transformateur, à sa cellule de protection Y compris les transformateurs
existants concernés), seront réalisés en câble 15/25kV de section 1x35 mm² en cuivre à isolement
PRC, raccordé à la cellule, par boîtes d extrémité intérieure 15/25 kV, à câbles et au transformateur
par bornes embrochables.

ARTCILE 88. COFFRETS DE COMPENSATION A VIDE:


Pour chaque transformateur, le coffret de condensateurs, pour la compensation d énergie
réactive, contiendra, par transformateur, une batterie de condensateurs triphasée 50 Hz de
puissance égale 7% environ de la puissance nominale totale du transformateur correspondant.
Les batteries seront de type sec etautocicatrisant. Elles seront conçues en matière assurant une
double isolation. Ces batteries seront munies de voyants de signalisation de manque de tension,
résistance de décharge, cache borne et châssis.
Tout l ensemble sera placé dans un coffret métallique, protégé contre la corrosion, par métallisation
à froid après sablage.
La capacité totale des batteries de condensation par transformateur seront au moins :
- 7 kvar pour chacun des transformateurs de 100 kVAR.

Cahier des prescriptions spéciales


120
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

ARTCILE 89. DETECTEUR DE DEFAUT DE TERRE DU POSTE


Le relais de détection de défaut de terre MT (DDT) sera installé dans le poste.

Le relais sera conforme à la spécification EDF 45s50, alimentation du relais en 220V 50hz, le
seuil de fonctionnement )F A+ % , le seuil de retour . )F, la température d utilisation
de -5 à +50°c, la tenue électrique 2KV éff à 50Hz pendant 1min .

Le relais sera équipé avec des tores placés sur une arrivée MT. Un transformateur
d isolement / v VA, lampe de signalisation installé au dessus de la porte d accès
ONEE Branche Electricité.

Cette prestation comprend le câblage, tubage et toutes sujétions de pose de raccordement et


essais.

ARTCILE 90. EQUIPEMENTS DE SECURITE DU POSTE :


Le poste de transformation sera équipé des équipements de sécurité, à savoir au moins :
- Une boîte équipée gants pour une tension d'isolement de 36 kV,
- Un tabouret isolant pour une tension d'isolement de 36 kV,
- Une perche à corps pour une tension d'isolement de 36 kV,
- Un tapis isolant pour une tension d'isolement de 36 kV,
- Un jeu de 3 fusibles à percuteurs de rechange posé sur supports adéquats,
- Un extincteur de 6 Kg au CO2.

ARTCILE 91. ARMOIRES BASSE TENSION


Les armoires électriques seront équipées par les appareillages électriques de commande et
de protection des équipements principaux qui sont suivants :
 GEP sur forage;
 GEP-BP ;
 GEP de lavage des filtres ;
 Surpresseurs d air de lavage du filtre ;
 GEP- HP;
 GEP de nettoyage et de rinçage des Tp
 GEP de dosage des réactifs ;
 Agitateurs des bacs de réactifs ;
 Pompes doseuses des différents réactifs de traitement ;
 GEP de la station de reprise
 GEP d eau de service
 Compresseurs d air instrument
 Eclairage et prises de courant.

Les armoires électriques doivent être constituées d éléments de dimensions standards mm,
largeur mm, socle= mm ; H = 2 100 mm, et conformes aux spécifications suivantes :
Fabriquées selon la norme EN 50 298, en tôle d'acier 20/10 minimum électrozingué.
Le revêtement externe sera en époxy 80 microns par poudrage électrostatique et polymérisation à
chaud, couleur au choix de l ONEE.
Avoir un châssis en rail DIN, les accessoires (serrures à clef 455, poignées, etc.) en acier chromé.
Avoir une pochette à plan. Avoir un indice de protection IP 54, un indice de choc IK 08, Avoir un
éclairage intérieur par réglette avec contact de porte,
La porte sera pleine avec renforcement et joint d étanchéité, serrures à système renforcé avec des
tringles, à poignées et à clé unique.
Les accès des câbles soit par presse-étoupe, soit par plaque obturables pour respecter l étanchéité.

Cahier des prescriptions spéciales


121
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

Pour chaque sous système, projeté, sera installée une armoire AGBT et une armoire de contrôle
commande des équipements de même sous système. Supervision, Automatisme et Régulation.
Forme de séparation de type 4a : séparation des jeux de barres des unités fonctionnelles et
séparation de toutes les unités fonctionnelles entre elles y compris les bornes pour conducteurs
extérieures qui font partie intégrante de l unité fonctionnelle.
Caractéristiques électriques minimales :
 Caractéristiques électriques : 400V/1000V
 Tenue diélectrique : 3.5kV-1mn,
 Tenue aux chocs : 12kV-1.2/50µs,
 Icw : 75kA-1s
 Ipk : 175kA
Chaque module sera muni de tous les équipements annexes (liste non limitative) :
 Plaque de montage compatible CEM,
 goulottes,
 Ventilateur,
 thermostat,
 Grille et filtre,
 Résistance chauffante 25W,
 Anneaux de levage,
 Eclairage avec fin de course,
 Porte plan

Les armoires et coffrets électriques Basse Tension de chaque groupe de moteurs ou de GEP seront
constitués des parties suivantes :
 L Armoire Générale Basse Tension-AGBT L armoire d arrivée générale ,
 Les armoires de contrôle et de commande des moteurs et des GEP de l extension,
 Les armoires des auxiliaires.
L entreprise doit remplir et joindre la présente grille à son offre :

Caractéristiques Exigences minimales ONEE Réponse fournisseur


Tension assignée d emploi 400VAC
Tension assignée d isolement 1000VAC
Tension d essai diélectrique 3500V- 1min
Tension de tenue aux ondes 12kV
de chocs
Tension assignée des circuits 220VAC
auxiliaires (circuits de
commandes)
Tension assignée de 48VDC
signalisation
Icw courant de court-circuit 75kA – 1S
de courte durée
Ipk 175kA
Degré de protection IP IP54
Degré de protection IK 08
Régime de neutre IT
Forme de séparation Séparation des unités fonctionnelles
entre elles et entre tout contact avec le
jeu de barre principale.
Forme minimale de séparation 4a selon
la norme CEI 439.1
Indice de Service IS 221

Cahier des prescriptions spéciales


122
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

Type de raccordement Avant

L entreprise est tenue de joindre avec le présent tableau la documentation nécessaire pour justifier
des valeurs proposées.

 Tableau générale basse tension (TGBT)


L armoire générale basse tension du poste de transformation sera équipé au moins des équipements
suivants :
 D un système de jeu de barre permettant de recevoir les départs basse tension des deux
transformateurs
 Deux disjoncteurs de tête triphasé, avec blocs différentiels, dont chacun est destiné à la
protection de l arrivée d un transformateur
 Un contacteur inverseur normal secours triphasé permettant de basculer vers l arrivée du
transformateur de secours en cas de coupure d énergie au niveau de l arrivée du
transformateur d alimentation normale.
 Un interrupteur de tête triphasé pour la protection de l arrivée du groupe électrogène
 Un contacteur inverseur normal secours triphasé permettant de basculer vers l arrivée du
groupe électrogène en cas de coupure d énergie au niveau des arrivées des transformateurs
électriques.
 Les protections des départs vers les différentes armoires d arrivée
 Les protections des départs d éclairages et prise de courant du poste
 Les signalisations nécessaires sur la face avant du tableau.
 3 ampèremètres pour la mesure des courants, livrés avec leurs transformateurs de courant.
 1 voltmètre pour la mesure des tensions jusqu'à 500 V livré avec le sélecteur des phases et
des fusibles HPC de protection placés dans des coupe-circuits à raison d un fusible par phase.

 Armoires d’arrivées générales


Il sera prévu, pour chaque sous ensemble de GEP ou de moteurs , une Armoire Générale Basse
Tension (armoire arrivée) composée de cellule arrivée à partir du TGBT, y compris tous les
accessoires de pose, de raccordement et de repérage, etc.:

A l intérieur de chaque cellule, il sera prévu les équipements suivants :


- Un disjoncteur débrochable P D, unité de contrôle de protection et d affichage des
paramètres électriques sur LCD, bobine à émission d enclenchement, bobine à émission de
déclenchement 24 Vcc , moteur de réarmement, système de verrouillage à clé, contact O/F,
contact défaut, commande frontale par deux bouton ON/OFF
- un contrôleur permanant d isolement
- Relais de phase et de tension s ils ne sont pas intégré au disjoncteur
- Départs vers les armoires des auxiliaires, armoires de compensation et armoire
d automatisme,
Sur la face avant, les équipements, de commande, d affichage et de signalisation de chaque cellule,
sont :
- Un synoptique électrique des auxiliaires alternatifs, en barre de cuivre,
- Un analyseur de mesure communicant,
- Les commutateurs à deux positions, les voyants de signalisation, voltmètres et
ampèremètres.

Cahier des prescriptions spéciales


123
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

 Armoires de contrôle commande et protection des groupes de pompages et


moteurs :
Les départs de protection et de commande des moteurs et des GEP seront à base de :
- démarreur ralentisseur électronique pour les moteurs à vitesse fixe de puissance supérieure
ou égale à 7,5 kW. Le démarrage sera direct pour les moteurs à vitesse fixe de puissance
inférieure à 7,5 kW.
- Variateur de vitesse pour les moteurs à vitesse variable

Chaque cellule de départ moteur sera équipée au moins de :

A l intérieur :
- 1 disjoncteur Moteur équipé de : caches bornes, contacts de défaut et de position, bobine de
déclenchement à émission de tension ;
- 1 contacteur de ligne, tripolaire type AC3 équipé de caches bornes et de contacts auxiliaires 3
NO et un contact NF ;
- 1 Démarreur ralentisseur électronique par moteur ou 1 Variateur de vitesse selon le type de
moteur
- Pour les départs variateur : self d entrée peut être intégrée au variateur ; 1 self de sortie ;
filtre anti-harmonique.
- 1contacteur de by-pass pour départ démarreur ralentisseur;
- Un relais de protection numérique éventuel pour compléter les protections exigés par le
CCTG
- Une centrale de mesure numérique éventuelle pour compléter les mesures exigées par le
CCTG
- Un contrôle d isolement+TOR
- 1 module de communication entre automate et démarreur ou variateur pour supervision
locale ;
- 1 horloge pour la commande en horaire automatique du départ pompe ;
- Des relais auxiliaires : Marche, défaut, horloge ;
- 2 disjoncteurs bipolaire de commande et de signalisation : 1 disjoncteur pour la commande et
1 disjoncteur pour la signalisation ;
- 1 TC avec court-circuiteur ;
- 1 relais différentiel ;
- 1 Tore pour relais différentiel.
Les protections des moteurs, à assurer par des relais de protection numériques multifonctions, qui
doivent disposer d une liaison de communication et de contacts sec libre de potentiel pour les
alarmes, état, etc. prioritaires, sont :
- Thermique,
- Marche en monophasé,
- Marche à vide,
- Démarrage trop lent,
- Sondes de température,
- Nombre de démarrage (démarrage fréquent),
- Magnétique,
- Inversion de phase,
- Rotor bloqué.
Commandes :
- Un commutateur de choix de commande Auto/ Manu
- Deux boutons poussoirs marche/ arrêt
- Un commutateur de by-pass démarreur
Signalisations :
- Marche, arrêt
- Défaut arrêt d urgence

Cahier des prescriptions spéciales


124
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

- Chaque type de défaut électrique : défaut disjoncteur, défaut démarreur, défaut moteur
(protection assurée par démarreur ou relais de protection), défaut température de chaque
palier, défaut température bobinage …
Contrôle :
- Un compteur horaire électromécanique
- Une mesure du courant de chaque phase (classe 1) pour les puissances supérieures à 7,5 kW
- Une console en face avant du tableau électrique pour chaque démarreur et chaque variateur,
relais de protection numérique ou centrale de mesure qui doit être utilisable simultanément
avec la supervision sans commutateur de basculement
Supervision :
- Report des informations suivantes vers la supervision : état marche/arrêt,
- positions commutateurs, défaut disjoncteur (surcharge), défaut démarreur, défaut moteur
relais de protection , défauts températures, défauts arrêts d urgences, défauts de couple …

 Armoires des auxiliaires alternatifs et continus:


Il sera prévu pour chaque sous système des armoires des auxiliaires alternatifs et continus, y compris
tous les accessoires de pose, de raccordement et de repérage, etc.,
Ces armoires seront équipées au moins de ce qui suit :
 Alimentation des auxiliaires en 220Vac : un disjoncteur magnétothermique amont, un
transformateur d isolement V/ V+N, disjoncteur magnétothermique aval, répartiteur
220Vac, ensemble de départs par disjoncteurs magnétothermiques (actionneurs 220V,
résistance préchauffage, auxiliaires armoire, ventilation des armoires, résistance chauffante,
éclairage des armoires, armoire automatisme …
 Circuits de contrôle et signalisations en 24Vcc : disjoncteur magnétothermique (arrivée de
l armoire automatisme , répartiteur Vcc, ensemble de départs 24Vcc par disjoncteur
 Circuits de commande force en 24Vcc : un ensemble de départs par disjoncteurs
 Disjoncteur magnétothermique, un transformateur 400V/48Vac, disjoncteur
magnétothermique aval, contacteur, répartiteur 48Vac, ensemble de départs 48Vac par
disjoncteur.
 Commandes :
‐ Un commutateur de choix de commande Auto/ Manu
‐ Deux boutons poussoirs marche/ arrêt
‐ Un commutateur de by-pass démarreur
 Signalisations :
‐ Marche, arrêt
‐ Défaut arrêt d urgence
‐ Chaque type de défaut électrique : défaut disjoncteur, défaut démarreur, défaut moteur
(protection assurée par démarreur ou relais de protection), défaut température de
chaque palier, défaut température bobinage …
 Contrôle :
‐ Un compteur horaire électromécanique
‐ Une mesure du courant de chaque phase (classe 1) pour les puissances supérieures à 7,5
kW
‐ Une console en face avant du tableau électrique pour chaque démarreur, relais de
protection numérique ou centrale de mesure qui doit être utilisable simultanément avec
la supervision sans commutateur de basculement

 Armoire de compensation automatique de l’énergie réactive :


Chaque sous système sera doté d une armoire de compensation automatique de l énergie réactive
sera constitué au moins de :
 Un TC de contrôle de classe 0,5
 Un disjoncteur 3P équipé de contacts O/F et SD
 Un disjoncteur équipé de contacts O/F+SD et un contacteur pour chaque gradin

Cahier des prescriptions spéciales


125
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

 Au moins gradins de condensateur permettant d atteindre un Cosphi global de 0,96 en


tenant en compte les charges totales de l installation
 Un circuit de commande et de signalisation
 Equipement face avant :
‐ 3 ampèremètres sur 3TC de classe 1,5
‐ Un relais de contrôle varmétrique avec afficheur
‐ Un commutateur (manuel-arrêt-auto) pour la sélection de commande de chaque gradin
‐ Deux signalisations (marche-défaut) pour chaque gradin
‐ Une signalisation défaut compensation facteur de puissance
 Supervision : Report des informations signalées sur la face avant à la supervision

 Armoire d’automatisme :
Une armoire automatisme sera prévue pour chaque sous système qui sera équipée au moins de :
 Un disjoncteur d arrivée Vac ondulé
 Répartiteur 220Vac ondulé
 Disjoncteurs de distribution et de protection 220Vac (instrumentation, électrovannes, prise
de courant console, auxiliaires armoire …
 Un disjoncteur d arrivée Vcc
 Répartiteur 24Vcc
 Ensemble de départs par disjoncteurs magnétothermiques 24Vcc (Automate, contrôle et
signalisation, alarmes)
 Une prise de courant pour chaque cellule
 Ensemble de relais débrochables, haute résistance aux variations de tension et de
température
 Une protection par parasurtenseur et un isolement galvanique de chaque signal analogique
 Un découplage par relayage auxiliaire débrochable de chaque entrée/sortie TOR
 Un automate AP) pour l automatisme de chaque station constitué de:
 Un module d alimentation
 Unité centrale équipée d un port Ethernet, d un port USB et d un port série ;
 Traitement réalisé par processeurs 1GHZ au minimum ;
 Mémoire RAM de 32Mo au minimum ;
 Mémoire Flach de 32Mo au minimum ;
 Cartes d'entrées Tout Ou Rien (TOR) : chaque carte sera de type débrochable, montée
sur embase permettant leur changement facile sans décâblage, Cartes de sortie Tout Ou
Rien TOR : Les sorties TOR seront découplés avec un relais d interface et seront
protégés contre les courts-circuits et les surcharges,
 le nombre maximal d entrée/sortie par carte d entrée/sortie TOR ne doit pas dépasser
16 entrées/sortie
 Cartes d'entrées et/ou de sorties analogiques :
 Entrées ou Sorties analogiques se feront en 4-20 mA ;
 Câbles de mesure seront blindés ;
 Isolateurs galvaniques par optocoupleurs.
 Des cartes de communication et télétransmission pour la communication avec d'autres
postes ou périphérique
 Le nombre maximal d entrée/sortie par carte d entrée/sortie analogique ne doit pas
dépasser 8 entrées/sortie
 Les entrées et sorties de réserve équipé :
- Entrées TOR : 30% du nombre total des entrées TOR installés,
- Sorties TOR : 30% du nombre total des sorties TOR installés,
- Entrées analogiques : 30% du nombre total des entrées ANA installés,
- Sorties analogiques : 30% du nombre total des entrées ANA installés.
- Le nombre exacte des entrées et des sorties automate est à définir par
l entrepreneur dans le dossier d exécution.
 Les transmetteurs de mesures

Cahier des prescriptions spéciales


126
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

 Une commande des électrovannes par relais auxiliaires via l AP)


 Equipement face avant :
 Bouton poussoir essais lampes,
 Signalisations : présence tension, défaut de chaque tranche, défaut automate, défaut
communication, dépassements de seuils et états/défauts hydrauliques (niveau haut,
niveau bas, vanne fermée/ouverte, défauts de couple, défauts thermiques vannes,
défauts surcharges vannes …
 Un terminal graphique tactile15 pouce installé en face avant de chaque armoire pour la
supervision local en cas de problème du poste de supervision, y compris logiciel et
accessoires
 Supervision :
 Report des informations signalées sur la face avant de l armoire vers l automate
 Transmission de l ensemble des informations vers le poste de supervision.

 Les essais à réaliser sur les tableaux BT


Les tableaux électriques doivent subir les tests de conformité à la norme CEI 439.1, à savoir :

 Test de Série
 Limite d échauffement
 Tenu aux courts-circuits
 Test d isolement et ligne de fuite
 Test du degré de protection
 Essai mécanique
 Efficacité des circuits de protection
 Les tests de série doivent être réalisés par le constructeur du tableau

Tests individuels obligatoirement effectué par l entreprise en présence des agents ONEE branche
eau)
)nspection de l ensemble comprenant le câblage et si nécessaire l essai de fonctionnement électrique
Essai diélectrique / Résistance d isolement
Mesures de protection et de continuité du circuit de protection

ARTCILE 92. VARIATEURS DE VITESSE :


Les variateurs de vitesse seront de type variateur de fréquence et auront les caractéristiques
techniques suivantes :

 Tension : 400V +/- 10%


 Technologie du variateur : - Vectorielle sensorless
- Scalaire U/f
 Plage de variation : 0 à 50HZ
 Mode de démarrage : Sur rampe ou courbe en S.
 Temps d accélération : … s
 Temps de décélération … s
 Mode de freinage : - Arrêt roue libre
- Arrêt sur rampe
 Capacité de surcharge : 150%
 Couple de démarrage : 200%
 Résolution de fréquence : 0,01HZ
 Fréquence de découpage : … K(Z
 Calibre : du même calibre que la protection des moteurs
Le variateur doit assurer les fonctions de protection suivantes :
 Surintensité
 Surcharge
 Surtension

Cahier des prescriptions spéciales


127
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

 Sous tension
 Court-circuit à la terre
 Manque de phase à l entrée du variateur
 Manque de phase à la sortie du variateur
 Sur température
 Sous charge
 Court-circuit des signaux analogiques d entrée
Les Entrées / sorties minimales du variateur:
 Entrée analogique : 1 entrée analogique (4-20mA) isolée
 Sorties analogiques : 2 sorties analogiques isolées
 Entrée : 6 entrées TOR
 Sorties : 3 sorties TOR à relais
Les protections correspondantes peuvent être complétées en cas de besoin par des équipements
supplémentaires.

ARTCILE 93. DEMARREURS PROGRESSIFS


 Normes Applicables :
 NF EN 60439-1 : Ensemble d'appareillages à basse tension montés en usine.
 ( CEI 60439-1 ) Partie 1 : ensemble de série et ensembles dérivés de série
 NF EN 60529 : Degré de protection procuré par les enveloppes (IP)
 NF EN 50102 : Degré de protection procuré par les enveloppes de matériels électriques contre
les impacts mécaniques externes (code IK)
 NF EN 60947 : Partie 4-2 : Contacteur et démarreur de moteurs – gradateur et démarreurs à
semi –conducteurs de moteurs à courant alternatif
 NF EN 60870 : Matériels et systèmes de téléconduite – Partie 5-101 : Protocoles de
transmission – Norme d'accompagnement pour les taches élémentaires de téléconduite.

 Certificat Qualité ISO 9001 :


Le constructeur de démarreur unités de conception, de fabrication et d essais doit être certifié ISO
9001-2000 et ISO14001

 Conditions d’installation et de service :


Tension d alimentation :380- 400V
Fréquence :50 Hz
Température ambiante max : 50°C
Altitude : 1000 m
Humidité relative :95% sans condensation ni ruissellement
Nombre de démarrage/h :6
Classe de surcharge : 10
Service moteur :S1
Moteur équipé de : 5 sondes type PT100

 Spécifications générales

Les démarreurs ralentisseurs électroniques doivent répondre aux spécifications suivantes :

 Qualité du produit :
Le démarreur électronique devra être développé et qualifié en conformité avec les normes
internationales, et en particulier avec la norme produit démarreur NF EN 60947-4-2 ou avec une
norme équivalente ou supérieure.
Le constructeur devra disposer d une représentation locale pour la fourniture des pièces de rechange
et l assistance technique. )l doit garantir la disponibilité des pièces de rechange pour une durée
minimale de 10 ans.
 Environnement et conditions de service :

Cahier des prescriptions spéciales


128
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

Le démarreur doit répondre à toutes les conditions d installation du site tension d alimentation,
fréquence, température ambiante, altitude, humidité relative, vibrations, chocs, compatibilité
électromagnétique, pollution ambiante, perturbations du réseau… et l entrepreneur doit prévoir si
nécessaire les équipements supplémentaires pour satisfaire ces conditions.

Le démarreur doit être dimensionné pour répondre au besoin du type de fonctionnement prévu
selon les conditions de service définies dans le CCTP. Le choix du démarreur doit tenir compte du
courant nominal et du régime de fonctionnement du moteur.

Le démarreur électronique doit être installé dans une armoire de dimension appropriée en
prévoyant un espace libre suffisant pour assurer la circulation de l air nécessaire au refroidissement.
Le démarreur doit avoir un degré de protection minimum IP20 sauf pour les démarreurs de grandes
puissances qui doivent être équipés de barrières de protection permettant la sécurité contre les
contacts directs.

La température au voisinage du démarreur en fonctionnement notamment pendant les phases


d accélération et de décélération doit être supportée par l appareil en tenant compte de la
température ambiante maximale du site, les conditions d installation, l humidité et l altitude définies
dans le CCTP.

 Dimensionnement :
Les démarreurs électroniques doivent être dimensionnés pour les conditions suivantes :

‐ Température ambiante dans l’armoire : 50°C


‐ Altitude : 1000m
Le fournisseur doit justifier son dimensionnement par une note de calcul pour d éventuel
déclassement des démarreurs.

La note de calcul du fabriquant accompagnée des abaques et caractéristiques des thyristors et


justifiant les mesures proposées en ce qui concerne :
 Le choix du système de ventilation et de refroidissement
 Le déclassement

Toutefois, l entreprise reste responsable du choix du calibre du démarreur ainsi que du système
proposé pour le maintien de la température à l intérieure de l armoire et au voisinage des thyristors
dans les limites préconisées par le constructeur du démarreur.

 Caractéristiques :

 Modularité :

Pour les puissances supérieures à 15 kW le démarreur doit être obligatoirement de conception


modulaire (thyristors, carte de contrôle, by-pass… permettant le remplacement des parties
défectueuses

 Type de commande :

Le démarreur doit être équipé d une même carte de contrôle permettant le démarrage et l arrêt
progressif par les 3 modes suivants :

 Rampe de tension
 Limitation de courant
 Commande de pompe permettant d assurer un couple accélérateur/ décélérateur adapté aux
pompes (couple quadratique) : algorithme pompe, contrôle/régulation de couple….

Cahier des prescriptions spéciales


129
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

Les paramètres de commande doivent être réglables courant de limitation, temps d accélération …
et adaptés au fonctionnement normal du moteur.

 Programmation et affichage :

Le démarreur doit être équipé d une interface de dialogue, installée en face avant de l armoire, pour
le paramétrage, la configuration, la consultation et l affichage des différents paramètres et mesures
réalisées par le démarreur. Cette interface doit être facile d utilisation, déportable et doit
obligatoirement comporter un écran LCD pour l affichage et des touches de programmation. L accès
aux réglages doit être verrouillé par code mais les paramètres de surveillance devront rester
accessibles.

 Protections du démarreur :
Les thyristors doivent être protégés contre les défauts de :

 Courts-circuits (disjoncteur moteur magnétothermique dont la courbe de déclenchement est


adaptée aux thyristors)
 Surchauffes thermiques (détection par sonde thermique)

 Communication :
Le démarreur doit être équipé pour communiquer sur bus de terrain par interface série RS485 et
protocole de communication ouvert, standard NF EN 60870-5-101.
La communication devra donner accès à la commande, aux réglages, à la supervision du démarreur,
aux mesures et protections intégrées…..

 Entrées/ Sorties :
Le démarreur doit être muni de toutes les entrées/sorties nécessaires pour le bon fonctionnement de
l installation et son intégration dans les automatismes ETOR, STOR, commande contacteur de by-
pass externe, sortie défaut démarreur…
Le pouvoir d ouverture et de fermeture des contacts doit tenir compte du courant maximal appelé
par l utilisation auxiliaire.

 Autres spécifications :
 Le démarreur électronique doit contrôler les trois phases (6 thyristors)
 Le démarreur sera court circuité en fin de démarrage et le contacteur de by-pass peut être
intégré au démarreur.
 L entrepreneur doit prévoir toutes les mesures nécessaires au bon fonctionnement du démarreur
raccordement à la terre, inductance de ligne ….
 Le fournisseur devra mettre à disposition les tableaux d associations entre disjoncteurs, fusibles,
contacteurs et démarreurs afin d assurer une coordination de type .

 Spécifications démarreur électronique :


Les moteurs d entraînement des pompes sont soumis à des charges mécaniques et électriques
importantes à cause de leur faible inertie et sont souvent sujet à des à-coups d accélération lors des
démarrages directs ou par résistance statorique et à des coups de bélier lors des arrêts roue libre. Le
démarrage électronique est la solution retenue par l ONEE BE pour pallier à ces contraintes.
Le démarreur électronique doit pouvoir assurer des démarrages et arrêts en douceur avec un
algorithme type pompe sans retour tachymètrique en limitant le courant de démarrage à (2 à 3) fois
le courant nominal du moteur.
Tension d alimentation 380-400 V
Fréquence 50 Hz
Température ambiante 50°C
Altitude 1.000m
Les démarreurs électroniques doivent répondre aux spécifications du CCTG.

Cahier des prescriptions spéciales


130
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

Le tableau ci-dessous doit être rempli par le soumissionnaire et joint obligatoirement à l offre. Toutes
les caractéristiques demandées doivent être justifiées par des notices techniques du fabricant.

Caractéristiques techniques exigées Caractéristiques de observations


l’équipement proposé
Norme IEC 60 947-4-2 ou équivalente
Type de commande - rampe de tension
- limitation de courant
- commande de pompe
Type modulaire pour les puissances supérieures à
15KW
Degré de protection : IP 20
Température ambiante de fonctionnement
préconisée par le constructeur au voisinage des
thyristors (en °C)

Altitude préconisée par le constructeur


Calibre du démarreur en A (au moins égale au
courant nominal du moteur)
Type du contacteur de by-pass : - extérieur …………
- intégré …………
Contacteur de by-pass externe identique au
contacteur de ligne
Protection des thyristors contre:
 les courts-circuits
 surchauffes thermiques
Fonctions de protections et affichages : Préciser la marque
(préciser si elles sont assurées par le démarreur et le type du relais
ou par un relais numérique communicant) numérique
Surcharge thermique
Blocage rotor
Démarrage trop lent
Sous charge
Limitation du nombre de démarrages par heure
Défaut d isolement avec tore homopolaire
Déséquilibre de courants
Inversion de phases
Absence de phase
Surtension
Sous-tension
Entrées PTC ou PT100 avec affichage de
l échauffement thermique pour les groupes équipés
de sondes thermiques
Fonctions de mesures et affichages :
(préciser si elles sont assurées par le démarreur
ou par une centrale de mesure communicante)
Les trois tensions simples et composées
Le courant dans chaque phase
La puissance en Kw
L’énergie consommée en Kwh
Le facteur de puissance
Le temps de fonctionnement
Console du démarreur déportée en face avant de
l’armoire de commande avec afficheur LCD en

Cahier des prescriptions spéciales


131
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

Caractéristiques techniques exigées Caractéristiques de observations


l’équipement proposé
texte claire et touches de fonctions
Entrées/Sorties pour les asservissements des
contacteurs de ligne et de by-pass, défauts,
alarmes et déclenchements
Communication sur bus de terrain RS485 et
protocole standard ouvert et indépendant

Pièces à joindre obligatoirement par le soumissionnaire :


1. Notice technique d exploitation et de maintenance avec toutes les spécifications techniques
nécessaires (en langue Française)
2. Note de calcul du fabricant justifiant le choix du calibre du démarreur et le système de
refroidissement proposés
3. Note justificative de la solution proposée au cas o‘ la solution comprend l ajout de relais ou
centrale de mesure
4. Tableau d association des équipements du départ moteur selon coordination type 2

 Fonctions de protection, mesure et communication

Si le démarreur électronique n intègre pas ces fonctions un relais de protection numérique doit les
assurer.

Le relais numérique doit intégrer ce qui suit comme fonctions:


 Protection
 Mesure
 Communication

A - Fonctions de protection
Le relais de protection doit être de technologie numérique et doit intégrer l ensemble des protections
suivantes :

 Surcharge thermique
 Le relais électronique doit assurer la protection surcharge thermique du moteur de
manière fiable en reproduisant les phénomènes d'échauffement qui existent dans un
moteur et qui sont :
 Echauffement dans l enroulement statorique,
 Echauffement dans la masse de fer.

Les courbes de déclenchement de la surcharge thermique doivent être réglables pour assurer
la meilleure protection en tenant compte des spécifications du moteur (Courant nominal,
courant de démarrage, temps admissible de blocage et type de refroidissement).
 Protection contre défaillance et déséquilibre de phases
La protection contre le déséquilibre et la défaillance de phase doit être réglable en seuil et en délai de
déclenchement.
 - Sous Tension
La protection sous tension doit être réglée en seuil et délai de déclenchement.
 Sur Tension
La protection sur tension doit être réglée en seuil et délai de déclenchement.

 Protection contre le blocage


La protection contre le blocage doit être réglable en seuil et en délai de déclenchement.

Cahier des prescriptions spéciales


132
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

 Protection contre le démarrage lent


La protection contre les démarrages lents doit être réglée en seuil et en délai de déclenchement.

 Protection contre les démarrages fréquents


Les moteurs tolèrent un nombre maximal de démarrages par heure, la protection doit inhiber le
démarrage une fois ce seuil dépassé. Le seuil doit réglable pour pouvoir s adapter aux
caractéristiques des moteurs.

 Protection contre la sous-charge


La fonction sous-charge protège contre le désamorçage de la pompe, rupture de l accouplement ou
encore manque débit d eau refroidissement pompes immergées.

La protection sous-charge ou encore appelée minimum de puissance doit être réglable en seuil et en
délai de déclenchement.
 Protection défaut à la terre
Cette protection est assurée soit par calcul du courant homopolaire ou par tore. Dans les deux cas la
protection est réglable en seuil et en délai de déclenchement.

Les différentes protections ampérmétriques doivent être basées sur la mesure des courants des 3
phases.

B - Fonctions de mesure
Le relais doit pouvoir mesurer et afficher les grandeurs suivantes :
 Courant par phase en ampères.
 Les tensions entre phases
 Les tensions simples
 La puissance active
 Facteur de puissance
 Echauffement du moteur en pourcentage de la capacité thermique du moteur.

C - Fonctions d’affichage et archivage des défauts


 Le relais multifonction doit afficher les messages de défauts en texte clair et en français
sur un écran de type LCD. Il doit par ailleurs archiver les 5 derniers défauts.
 Le relais doit être prévu pour un montage en saillie.
 La face avant du relais multifonctions doit avoir une Etanchéité IP65.
 Température de fonctionnement : jusqu à °C

D - Fonctions de communication
Pour un besoin de supervision, le relais doit pouvoir communiquer sur un réseau de terrain de type
ouvert standard.

Cahier des prescriptions spéciales


133
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

ARTCILE 94. GROUPE ELECTROGENE :


Un (1) Groupe Electrogène GE est prévu, comme secours , en cas d indisponibilité de l énergie
électrique du réseau, pour assurer ce qui suit :
 L éclairage de la SD ;
 La fin de l opération de lavage d un filtre, qui pourrait coïncider avec une opération de
rinçage du train de Tp.
La puissance minimale du GE est de 50 KVA.

l'Entrepreneur doit prévoir un groupe électrogène de secours avec ses équipements annexes, il sera
installé dans un local séparé. Un basculement automatique doit démarrer automatiquement le
groupe de secours dès qu'une panne (à garder) survient.
Les caractéristiques de ce groupe (puissance, vitesse de rotation, tensions nominales, mode de
refroidissement, etc...) sont à définir en détail par l'Entrepreneur dans une note de calcul en tenant
compte de ce qui suit :
 le groupe doit satisfaire les besoins en énergie électrique des auxiliaires de l'usine et
ses annexes. Pour cela la puissance installée de chacun des équipements doit être
préalablement définie et fournie dans l'offre.
 Le groupe doit être bien disposé et ancré sur un massif en béton armé de telle
manière à minimiser les vibrations et faciliter son entretien et sa manutention. Le
tout sera abrité dans un local autre que celui d exploitation bien aérée équipé de
ventilateur) et doté de l'isolation acoustique nécessaire contre le bruit.
 le groupe sera doté de son réservoir individuel en carburant y compris tous les
équipements fonctionnels (indicateur de niveau, tuyauteries, filtres, col de cygne
d'aération et d un réservoir externe de stockage adéquatement camouflé, situé à
l'extérieur et à proximité du local du groupe électrogène.
 le groupe sera équipé d'un tableau de commande et de contrôle fixé sur le châssis du
groupe et comprenant tous les asservissements et visualisations requis
(disjoncteurs, voltmètres, fréquencemètres, ampèremètres, compteurs horaire,
manomètres et thermomètre d'huile, voyants, relais contrôle tension et phase,
dispositifs d'arrêt automatique...)
 L armoire électrique du groupe électrogène devra être sur le mur.
 L'armoire d'automatisme sera déportée dans le local de commande central de la
station. Celle-ci sera dotée de tous les asservissements de puissance et de
commande et visualisation requis (jeu de barres, départs protégés, interrupteurs,
commutateurs....).
 Fourniture, transport et pose de tous les câbles de liaison en justifiant par note de
calcul, le choix du matériau et des sections.
 Le groupe électrogène sera largement dimensionné en tenant compte de :L appel de
puissance maximum pour garantir l alimentation de l ensemble des équipements de
l unité sauf le pompage basse pression, le pompage de lavage et le pompage Haute
pression.il doit aussi alimenter la loge de gardien, le local annexe et le réservoir
surélevé projetés.
 En exploitation normale, le groupe ne doit pas dépasser 50% de sa charge maximale.
 La filtration du combustible comprendra ce qui suit :
- Le circuit d alimentation en combustible doit obligatoirement être doté d un
préfiltre décanteur à grande capacité de filtrage pour élimination de l eau en
suspension dans le gasoil.
- En série avec le préfiltre, un filtre composé de matière filtrante très serrée de
préférence en toile de laiton ou toile de nylon en matière cellulosique traitée
chimiquement assurant un seuil de filtration inférieur à 5 microns, une faible
pression de filtrage comprise entre 0,02 et 0,5 bar et une très grande surface de
filtration sous un petit volume.
L installation du groupe sera sur un socle désolidarisé du reste de la construction pour éviter la
transmission des vibrations.

Cahier des prescriptions spéciales


134
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

La tuyauterie d échappement traversant le local des groupes doit être orientée vers le toit sans coude
ni changement d orientation, elle sera également calorifugée pour éviter le dégagement de chaleur à
l intérieur du local.
Le local des groupes doit être assez dimensionné pour abriter le groupe électrogène, un espace de
, m autour du groupe est à considérer comme un minimum pour le personnel d exploitation et
d entretien.
Les ouvertures fenêtres d aération doivent être assez grandes pour permettre un bon brassage du
groupe par l air frais, les dimensions seront en fonction de la largeur et la hauteur hors tout du
groupe.
La porte du local doit être située dans l axe du groupe, elle doit être dimensionnée en fonction de
l encombrement du groupe et ses accessoires.
Tous les équipements électriques et électromécaniques liés au groupe électrogène seront garantis
pour un fonctionnement dans une température ambiante supérieure à 40 °C et des conditions
d environnement liées à l effet de l'humidité et la dominance des vents effet d'ensablement .
L'Entrepreneur doit en effet tenir compte du déclassement de puissance du groupe électrogène dû à
la température élevée du site du projet.
L'ONEE Branche Eau se réserve le droit de prendre ou de rejeter le groupe électrogène après les
essais incluant l'année de garantie.

ARTCILE 95. CIRCUITS DE TERRE :


 Terre des masses du poste
La terre des masses du poste sera comme suit :
‐ Un câble cuivre nu de section minimale 35mm2 posé en fond de fouille et renforcement par
des puits de terre
‐ Valeur de terre selon norme NFC13- et < Ω
‐ Une barrette de coupure
‐ une barrette d interconnexion
‐ Un quadrillage équipotentiel noyé dans la dalle en cuivre nu 35 mm²
‐ Un trolley 80/10 reliant toutes les parties métalliques accessibles du poste (tôles, cellules,
armoires, cuve, du transformateur et chemin de câble)
‐ Liaisons aux limiteurs de surtension par câble 29mm² cuivre nu

 Terre du neutre du poste


Le neutre de chaque transformateur sera relié par un câble isolé 90mm2 cuivre aux piquets
de terre en cuivre diamètre > 20 mm et de longueur > 2 m ;
Les valeurs de terre selon norme NFC13- et < Ω.

 Terre des masses des stations et locaux


Les terres des masses des stations et locaux seront réalisées somme suit :
 Des puits de terre reliés à une barrette de coupure par un câble de terre en fond de fouille en
cuivre nu section minimale mm , résistance Ohm
 Une barrette d interconnexion
 Un conducteur principal de terre en fond de fouille de section minimale 35 mm² cuivre
sortant en boucle fermée au niveau des répartiteurs de terre des ouvrages hydrauliques et
locaux
 Un quadrillage équipotentiel noyé dans la dalle avec connexions sur les ferraillages couvrant
la totalité de la surface de chaque ouvrage hydraulique et local, réalisé par un câble en cuivre
nu de section minimale 35 mm² raccordé au répartiteur et sortant en boucle fermée au
niveau des massifs des groupes pour constituer un point de connexion des masses.
 Un collecteur de terre et des conducteurs de protection individuels reliant les masses et les
éléments conducteurs aux répartiteurs de terre
 Une protection paratonnerre par pointe ionisante, équipé de :
 Une pointe ionisante,

Cahier des prescriptions spéciales


135
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

 Une descente par un méplat en cuivre de 60 mm2 minimum de section pour la


liaison à la prise de terre,
 Une barrette de coupure pour l isolement pour les mesures de la prise de
terre.
 Un compteur de coup de foudre.

ARTCILE 96. ÉCLAIRAGE INTERIEUR ET EXTERIEUR :


 Tableau éclairage et prises de courant :
Ils seront équipés au moins de :
‐ Un disjoncteur magnétothermique différentiel 4P
‐ Répartiteur 3x400V+N calibré selon la puissance des circuits
‐ Un disjoncteur 4P différentiel 300 mA pour circuit éclairage
‐ Un disjoncteur 4P différentiel 30 mA pour circuit PC
‐ Départs vers les coffrets locaux d éclairage par disjoncteurs P différentiels
‐ Ensemble de disjoncteurs, contacteurs tétrapolaires, interrupteur horaire, commutateur à 3
positions cellule photo électrique, interrupteur crépusculaire pour éclairage extérieur
‐ Ensemble de disjoncteurs différentiels bipolaires 2x10 A seuil de sensibilité 300 mA pour
chaque départ éclairage intérieur
‐ Ensemble de disjoncteurs différentiels 4P seuil de sensibilité 30 mA pour les départs
éclairage extérieur
‐ Ensemble de disjoncteurs différentiels bipolaires seuil de sensibilité 30 mA pour chaque
départ PC 2x16 A (2P+T)
‐ Ensemble de disjoncteurs différentiels 4P seuil de sensibilité 30 mA pour chaque départ PC
triphasée de 16 A (3 P+N+T)
‐ Ensemble de télérupteurs
‐ Accessoires (voyants lumineux+fusibles, blocs de jonction, répartiteurs, goulottes, barrette de
terre….

 Tableaux locaux d’éclairage et prises de courant


Ils seront équipés au moins de :
‐ Circuit d éclairage
‐ Un disjoncteur tétrapolaire différentiel 300mAselectif
‐ Un jeu de barres répartiteur de puissance calibré
‐ Un disjoncteur bipolaire pour chaque départ.
‐ Un ensemble de télérupteurs et minuteries
‐ Un ensemble de borniers de raccordements
‐ Une barre de terre de distribution des terres
‐ Ensemble de contacteurs tétrapolaires, Interrupteur horaire, commutateur à 3 positions
cellule photo électrique, interrupteur crépusculaire pour éclairage extérieur
‐ Accessoires (voyants lumineux+fusibles, blocs de jonction, répartiteurs, goulottes, barrette de
terre….
‐ Circuit des prises de courant
‐ Un disjoncteur tétrapolaire différentiel 30mA selectif
‐ Un jeu de barres répartiteur de puissance calibré
‐ Un disjoncteur bipolaire pour chaque départ 220V
‐ Un disjoncteur tripolaire pour chaque départ 380V
‐ Une barre de terre de distribution des terres
‐ Un ensemble de borniers de raccordements

Cahier des prescriptions spéciales


136
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

 Règles à respecter par l’installation d’éclairage :


 Normes et sécurité
 Facilité d entretien et de maintenance
 Répartition de la commande : séparation des commandes de l éclairage par local, par zone,
circulations, par ouvrage et répartition de la commande de l éclairage sur plusieurs lignes
pour chaque local de surface m
 Faible consommation d énergie
 Bonne esthétique
 éclairage normal surveillance constitué de diffuseurs, hublots et candélabres
 éclairage normal dépannage constitué de projecteurs intérieurs et extérieurs
 éclairage de sécurité constitué de blocs autonomes autonomie 1H, judicieusement répartis
escaliers, sorties …
 Niveaux d éclairement conforme aux exigences de la norme EN 12464 avec un minimum de
lux pour l éclairage intérieur et l éclairage normal dépannage et lux pour l éclairage
normal surveillance
 Nombre et type de points lumineux et appareillage électrique de l éclairage intérieur,
extérieur, secours et prises de courant seront validés par l ONEE lors des études d exécution
selon les termes du CCTP, code du travail, normes concernées et économie d énergie
 Tout le matériel d éclairage extérieur : du type étanche, éléments acier avec galvanisation
intérieure et extérieure à chaud, éléments en aluminium protégés par oxydation anodique
 Candélabre en tôle d acier, hauteur utile de m, avec socle de fixation, coffret de connexion et
protection par disjoncteur, regard de tirage de câble, condensateurs de compensation,
 Projecteurs au niveau de chaque ouvrage hydraulique, carcasse en alliage d aluminium
moulé, système de fixation, d orientation et de blocage
 Interrupteurs et prises de courant : type étanches IP55 minimum, chaque local recevra le
nombre de prises fonctionnellement nécessaires, majoré de deux prises.
 Prises de courant des bureaux : type ONEE

ARTCILE 97. CABLES ET CHEMINEMENTS


 Câbles :
 Câbles MT du type PRC 15/25kV, section minimale 35 mm² cuivre avec accessoires (boites à
câbles, bornes embrochables … pour raccordement transformateur et âme Alu section
mm² pour départ général
 Câbles BT du type U1000 R2V (Cu), sections selon norme NFC15-100 avec chute de tension
totale limitée à 5% et un minimum de 2,5mm² pour les forces motrices
 Câbles BT des départs avec variateurs de vitesse du type U1000RVFV (Cu) blindé
 Câbles immergés dans l eau du type souple U SC N alimentaire d un seul tenant sans
jonction
 Câbles de contrôle commande, automatisme et d informations TOR : câble U500 âme souple
multibrins section 1.5mm²
 Câbles de mesure et de transmission d informations : type STV U500V blindé câbles multi
paires, section minimale 1 mm², âmes massives cuivre étamé, isolant PVC, écrans individuels
par tresse cuivre étamé et fil de continuité, gaine extérieure souple PVC gris, protection anti-
rongeurs en rubans d acier zingués et gaine polyéthylène
 Câble réseau : paires torsadées blindées STP cat 5 ou fibre optique

 Cheminements :
 Réseau extérieur : buses ou caniveau
 Réseau intérieur : buses, caniveau ou chemin de câble
 Pose des câbles MT, câble de puissance BT et câbles de commande, câbles d instrumentation
et signaux dans des cheminements séparées
 Pose sous buses : buses en PVC PN10 enterrées à 0,8m, réserve de 2/3, grillage avertisseur,
regards de tirage à chaque changement de direction et tous les 30m

Cahier des prescriptions spéciales


137
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

 Pose dans caniveau : largeur minimale 0,6m, profondeur 0,8m, en béton armé, dalette en
béton armé à l extérieur et couvercles en tôle striée galvanisée mm d épaisseur, cornières
d encadrement, poignets de manœuvre, câbles posés sur corbeau en acier galvanisé à chaud
 Pose sur chemin de câble : en acier galvanisé à chaud, supports en inox galvanisé à chaud et
mis à la terre, réserve de %, accessoires de fixation tout autre matériau nécessite l accord
préalable de l ONEE

ARTCILE 98. VENTILATION ET CLIMATISATION DES LOCAUX :


Les locaux électriques, de pompage et de réactifs seront équipés d extracteurs d air

ARTCILE 99. AUTOMATISME ET SUPERVISION :

L ensemble des installations de la SD devra fonctionner en semi-automatique. Dans ce mode de


fonctionnement, le système de supervision devra assurer la collecte continue des informations
pertinentes sur le fonctionnement de l ensemble des ouvrages et équipements, à partir de
l instrumentation et assurer les alarmes nécessaires pour chaque type de défaut ou d état limite, en
fonction des ouvrages ou équipements.
L opérateur assurera la détermination et l exécution des commandes, en fonction de l état du système et
des alarmes et en fonction du mode de fonctionnement souhaité.
Toutefois,
 Les séquences de démarrage et d arrêt de systèmes comprenant des équipements
dépendants et alignés sur une chaîne cinématique unique devront être pilotées par le
système de supervision, l opérateur devant ordonner seulement le début de la séquence.
 Certains équipements devront aussi, en plus du mode semi-automatique, être commandés
automatiquement en fonction des alarmes, à savoir les pompes BP et HP, les batteries de
condensateurs, les équipements d alimentation électrique secourue, etc….
Les besoins particuliers en surveillance et contrôle sont les suivants:
Pré-traitement :
 Pour obtenir une mesure du degré de colmatage des membranes, la pratique est de surveiller
l )ndice de colmatage SD) :Silt Density )ndex de l eau saumâtre microfiltrée qui alimente les
trains de Tp.
 Pour le traitement à l acide, un appareil de mesure du p( avec des réglages d alarme de
niveau haut et de niveau bas est prévu. Cet instrument devra être calibré à intervalles
réguliers.
 Pour le traitement à l anti-tartre séquestrant , le réseau d alimentation du réactif devra être
vérifié à intervalles réguliers, pour assurer les niveaux de dosage corrects. Le dosage sera
contrôlé par des pompes à course variable, réglées pour injecter le dosage adéquat.
 Les niveaux de chlore actif seront vérifiés, par échantillonnage et par surveillance en ligne à
chaque changement d équipe.
 La même règle s applique au dosage du bisulfite de sodium, pour l élimination du chlore
résiduel libre (CRL). La surveillance en ligne est prévue en utilisant deux (2) compteurs
Redox, mais elle doit être soutenue par l échantillonnage et l analyse par l exploitant. Les
compteurs Redox sont adéquats pour indiquer les détections de CRL et l alarme/arrêt
d urgence d isolement du train de Tp des membranes d osmose inverse , mais la mesure de
ce paramètre par l exploitant est requise pour la confirmation.
 Les autres lectures à contrôler sont les ΔP à travers les filtres à sable et les microfiltres.
Système OI :
Pour le train d’O.), la température et la pression sont interdépendantes et doivent être
surveillées, pour assurer le fonctionnement correct du système.
 Les paramètres suivants sont mesurés en ligne :
(h) Débit d alimentation
(i) Pression d alimentation
(j) Pression du concentré rejeté (saumure)
(k) Température d alimentation
(l) Débit du produit (perméat)

Cahier des prescriptions spéciales


138
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

(m) Pression du produit (perméat)


(n) Salinité du produit (perméat)
Il est aussi prévu, au niveau local, la mesure de :
(c) La pression différentielle à travers le train de Tp;
(d) L échantillonnage de la salinité de l eau déminéralisée par le train de Tp.
Post-traitement :
Le taux de CRL et le p( de l eau produite seront contrôlés de manière continue.
Par ailleurs, l automatisme ainsi que les sécurités prévus sont résumés ci-après:
 Toute pompe aura une protection contre la marche à sec « bas niveau » pour éviter la
cavitation.
 Le manque l absence de débit au refoulement des pompes doseuses de l acide sulfurique, du
séquestrant et du bisulfite de sodium, arrête le pompage (P et actionne l ouverture de la
vanne pour acheminer les eaux filtrées, vers le réseau de rejets de la SD.
 La dose d acide sulfurique à injecter est asservie au p( de consigne de l eau microfiltrée
alimentant le Train d O).
 Un conductivimètre arrête le fonctionnement du train d O), lorsque la conductivité de l eau
déminéralisée dépasse la valeur de consigne.
 Deux appareils de mesure du potentiel Redox (fonctionnant en dérivation), arrêtent le
pompage (P, au cas o‘ le potentiel mesuré dépasse le seuil c est à dire au cas o‘ il y a
présence de chlore résiduel libre).
 Le fonctionnement des pompes doseuses des réactifs est asservi à celui du pompage BP (en
tout ou rien).
 Le contrôle automatique de la qualité de l eau déminéralisée du train d O.), par la mesure
automatique et transmission en salle de contrôle des paramètres suivants :
 pH ;
 Turbidité ;
 Conductivité ;
 La gestion des installations sera assurée par un automate.
 Un poste de supervision qui permet:
 Exploiter la SD en passant par l automate.
 Dater les opérations du traitement.
 Afficher sur l écran, mémoriser puis imprimer toutes les opérations interventions .
A signaler que des débitmètres électromagnétiques (DEM) sont prévus pour la mesure, la
totalisation et la transmission en salle de contrôle, des débits suivants :
 Eau saumâtre (entrée à la SD);
 Eau filtrée;
 Eau déminéralisée à la sortie du train de Tp;
 Eau potable refoulée, depuis le réservoir de stockage (20 m³).
En outre, l’automatisme qui sera installé doit permettre la permutation du fonctionnement
des machines tournantes prévues (groupes principaux et celui de secours), afin que tout
groupe cumule la même durée de fonctionnement par mois.
Les paramètres susceptibles d être mesurés sont donnés, à titre indicatif, dans le tableau ci-dessous :
Paramètres indicatifs de surveillance
Etape de traitement Paramètre
Bâche tampon d eau saumâtre
Niveau
brute
Pompes en ligne (BP et HP) Fonctionnement, pression amont/aval
Filtres à sable Pression amont/aval
Vannes télécommandées Fonctionnement (ouverte/fermée)
Microfiltres Pression amont/aval
Acide sulfurique Fonctionnement pompes, niveau bac de la solution et pH
Séquestrant (Inhibiteur de
Fonctionnement pompes, niveau bac de la solution
tartre)
Bisulfite de sodium Fonctionnement pompes, niveau bac de la solution et

Cahier des prescriptions spéciales


139
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

Etape de traitement Paramètre


REDOX (pour vérifier que le chlore est éliminé)
Débit d alimentation du train de Tp
Pression d alimentation du train de Tp
Pression de la saumure du train de Tp
Température d alimentation du train de Tp
Système OI Débit d eau déminéralisée du train de Tp
Pression d eau déminéralisée du train de Tp
Salinité d eau déminéralisée du train de Tp
Pression différentielle du train de Tp
L échantillonnage de la salinité du Tp
CRL Rédox
Bâche de stockage d eau traitée Niveau
Le contrôle du fonctionnement des différentes installations de la SD est effectué au niveau du poste
de supervision de la SD, qui sera installé dans la salle de contrôle.
Les équipements du poste de supervision seront comme suit :
 Un PC industriel de supervision
 Un PC industriel d exploitation
 Un API (frontal de communication) auquel seront raccordés les API locaux avec possibilité de
raccordement à un modem pour communication extérieure.
 Une imprimante laser
 Mobilier de bureau
 Une armoire du poste de supervision qui abritera le frontal de communication et les départs
d alimentation électriques ondulé des équipements du poste de supervision.
 Un écran LED type industriel, résolution Ultra (D K de 3840 x 2160 pixels minimum
pour l affichage du synoptique, clavier azerty, souris, accessoires d installation
 Un réseau LAN industriel type Ethernet TCP/IP avec 4 ports de réserves, switchs, hubs et
tous les accessoires nécessaires
 Un support de transmission en fibre optique ou en paire torsadée blindée à l intérieur de la
SD
 Un logiciel de supervision

 PC de supervision:
Le poste de central de commande sera équipé de PC de supervision et d exploitation, ayant chacun
les caractéristiques minimales suivantes :

 PC professionnel à grande endurance prévu pour un fonctionnement fiable 24/24 dans les
conditions d environnement du site d installation, MTBF> ans, châssis industriel métallique,
résistant aux chocs et aux vibrations, accès sécurisé par porte et serrure
 Processeur : robuste dernière génération, 3,4 GHz au minimum
 RAM : la plus grande capacité GB
 Mémoire cache : la plus grande capacité  2Mo
 Disque dur : la plus grande capacité GB
 Carte graphique de très haute résolution à 512 Mo de mémoire indépendante
 Carte réseau Ethernet : 10/100Mbs
 Adaptateur réseau intégré
 Un écran LED couleur
 Lecteurs : 4USB externe+ 1USB interne+3 ports Ethernet

Cahier des prescriptions spéciales


140
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

 Protocole de liaison de données : Ethernet, Fast Ethernet, Gigabit Ethernet, CEI 60870-5-101,
CEI 60870-5-104
 Périphériques : clavier Azerty, sourie optique
 Alimentation : 220 V - 50 HZ.
 Logiciels : 1 licence Windows dernière version, 1 licence MS office dernière version, logiciel
anti-virus,

 Frontal de communication type API :


L AP) de communication aura les mêmes caractéristiques techniques minimales des AP)
d automatisme et sera munie des ports nécessaires pour le raccordement à la totalité des AP)
d automatisme.

 Réseau Ethernet :
Un réseau Ethernet TCP/IP 10/100/1000 MHz avec switchs assurant le transfert de données entre
les AP)s d automatisme, frontal de communication et les équipements poste de supervision.

 Imprimante :
La fourniture et mise en œuvre d une imprimante laser couleur, ayant les caractéristiques suivantes :
 Type et format d'impression : laser couleur A3/A4 simple face,
 Connexion Ethernet sur le réseau local,
 Résolution : 600 dpi
 Mémoire : 128 Mo Standard,
 Bacs d'alimentation automatique : Un bac A3 et un bac A4, capacité de 200 feuilles,
 Câbles et accessoires : Câble USB,
 Logiciel d installation et de configuration,

 Armoire de poste de supervision :


Une armoire du poste de supervision de l extension qui abritera l AP) de communication et les
départs d alimentation électriques ondulé des équipements du poste de supervision. Y compris
convertisseur, switchs et accessoires. Elle aura les mêmes spécifications que les armoires BT.
L onduleur aura au moins les caractéristiques suivantes :
 Alimentation sans interruption type On- line double conversion
 Autonomie  1 h
 Batterie : type à recombinaison conforme à la norme NFC 15-100
 Puissance : kVA selon la charge avec une réserve de %,
 Communication : Ethernet TCP/IP ou RS485 modbus
 Logiciel : Programme de gestion de l onduleur
 conformité aux normes (les normes équivalentes sont acceptées):
 NFC 53-220 (CET 146-4) : convertisseurs à semi-conducteurs
 NFC 58-311: procédure d'essais des redresseurs- chargeurs de batterie
 NFC 77- : sécurité des matériels de traitement de l information.
 Tension à l amont et à l aval: V - 50 HZ.
 protection:
 isolement galvanique
 disjoncteur différentiel à l'amont de chaque arrivée des deux tensions - secteur.
 disjoncteur différentiel au départ de chaque utilisation.
 Régulation contre les variations de tension
 contrôleur permanent d'isolement à injection de courant à basse fréquence pour assurer la
surveillance contre les risques de défaut d isolement.
 filtres anti-harmoniques pour contrecarrer les conséquences et les risques dus au hachage de
la tension de sortie.
 Synoptique mural (Ecran LED) :

Cahier des prescriptions spéciales


141
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

Un synoptique mural ayant les caractéristiques suivantes:

 Pour projection de tous les affichages (synoptique, courbes, tableaux de valeurs, alarmes, etc.)
projetés sur l écran associé au poste de téléconduite,
 Type d'écran : LED,
 Taille de l'écran : 55 pouces
 Résolution : Ultra (D K d affichage minimale de 3840 x 2160 pixels minimum,
 Entrée audio,
 Connecteur : 2 USB, port Ethernet
 Accessoires de montage type encastré et de raccordement pour mise en œuvre dans une salle de
conduite industrielle (cadre support très haute esthétique, encastrement dans de la menuiserie
bois très haute qualité, etc.)
 Clavier azerty, souris et accessoires d installation
 Switch permettant le raccordement de plusieurs PC au moins trois à l écran LED projeté.

 Logiciels d’exploitation et de pilotage :


Les logiciels à fournir et à installer devront permettre, pour les équipements d extension, au moins
les caractéristiques suivantes :
 Fonctionnalités :
‐ Sécurisation des accès aux différents modules de la supervision (au moins cinq niveaux
de mot de passe)
‐ L acquisition et transmission des informations avec les sites
‐ La commande de tous les équipements à l aide de synoptiques animés vues générales,
vues par local, vues par machines, vues par ouvrage, avec représentation de l état des
équipements, des ouvrages, des réseaux, des vannes, des mesures, des installations
électriques ….
‐ L aide à l exploitation optimale des installations paramétrage, régulation, prévisions,
statistiques, établissement des rapports avec les données enregistrées ou saisies
manuellement …
‐ L aide à la maintenance heures de marches, gestion des opérations d entretien,
références et caractéristiques des équipements, ….
‐ La surveillance des ouvrages et de leur environnement
‐ La gestion des périphériques
 Acquisition des données :
‐ Gestion de la communication avec les équipements locaux et distants sur les différents
supports de transmission
‐ Multi ports et multi protocoles, interfaçage avec tout type d automate, CE) –5-
104, CEI 60870-5-101
‐ Gérer plus de 100 liaisons
‐ Gestion plus de 1000 variables, réserve minimale de 30%, extensible et nombre illimité
de postes locaux
‐ )ntégration de l ensemble des informations et commandes des sites
‐ Connexion automatique et manuelle
‐ Auto configuration d une station
 Archivage des données :
‐ Gestion des données horodatées à la source
‐ Stockage des données dans une base de données relationnelle
 Exploitation des données :
‐ Représentation graphiques et synoptiques animés multimédia
‐ Fonctions de commandes : télécommandes, réglages ….
‐ Affichage et gestion des alarmes et des évènements : calendrier hebdomadaire et
annuel, envoi des alarmes sous divers formes (SMS, vocal, email)
‐ Historiques
‐ Courbes (tendances et historiques)
‐ Traitements automatiques et calculs temps réel

Cahier des prescriptions spéciales


142
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

‐ Ouverture aux applications externes et aux systèmes de gestion de base de données


serveur OPC, interface ODBC …
‐ Fonctionnement client/serveur en réseau : partage des informations et accès à
l application consultation et commande
‐ Fonctionnement en serveur Web
‐ Génération de rapports et bilans : données placées dans des fichiers HTML, Excel ou
TXT, les types de rapports et bilans seront définis avec l exploitant lors de l exécution
du projet
‐ Gestion d astreinte
‐ Toutes les licences devront êtres au nom de l ONEE branche eau

 Mobilier de bureau :
La salle de commande sera équipée du mobilier nécessaire pour l installation et l exploitation du
nouveau matériel de supervision et de bureautique, ainsi que les imprimantes.
Le mobilier devra être ergonomique, possédant les qualités de robustesse et d esthétique.
Le mobilier devra être conçu de manière à pouvoir accueillir tous les équipements projetés et sera
soumis à l accord préalable de l ONEE avant acquisition finale dimensions et formes, qualité … .

ARTCILE 100. OUTILLAGE DE MAINTENANCE ET PIÈCES DE RECHANGE


 Electricité :
 Outils de maintenance :
- Deux caisses à outils d électricien,
- Deux pinces ampéremétriques,
- Deux voltmètres.
 Pièces de rechange :
 Moyenne Tension :
 Un jeu de 3 fusibles MT de chaque type
 Un relais de protection de chaque type
 Basse Tension :
 Un démarreur électronique de chaque type installé,
 Un contacteur moteur pompe de chaque type installé,
 Deux contacteurs moteur (hors moteur pompe) de chaque type installé,
 Cinq relais auxiliaire de chaque type installé,
 Un disjoncteur moteur pompe de chaque type installé,
 Deux disjoncteurs (hors moteur pompe) de chaque type installé,
 Deux commutateurs de chaque type installé,
 Quatre BP de chaque type installé,
 Dix voyants de chaque type installé,
 Deux bobines de chaque contacteur et disjoncteur installé,
 deux indicateurs ou afficheur de tableau de chaque type installé,
 Un ensemble de câble, de bornier.
 Pièces de rechange par type de variateurs :
- 01 contacteur sous vide
- 01 carte électronique de chaque type
- 01 module de puissance (bloc redresseur)
- 01 module de puissance (bloc onduleur)
- 01 module de commande
- 01 jeu de trois fusibles

Cahier des prescriptions spéciales


143
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

 Automatisme :
 Outils de programmation de maintenance :
- Une console de programmation à base de PC portable,
- Une mini console de diagnostic et de maintenance.
 Pièces de rechange :
- Un module alimentation de chaque type installé,
- Un Rack principal de chaque type installé,
- Un module processeur de chaque type installé,
- Un module mémoire de chaque type installé,
- Cinq modules d entrée TOR de chaque type installé,
- Cinq modules de sortie TOR de chaque type installé,
- Deux modules d entrées ANA de chaque type installé
- Deux modules de sorties ANA de chaque type installé
- Deux modules de communication de chaque type installé,
- Deux modems de chaque type installé,
- Un module (Hub, Routeur, etc.) de chaque type installé dans le réseau local.

Cahier des prescriptions spéciales


144
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

PARTIE 3 - DESCRITION DES TRAVAUX DE GENIE CIVIL

ARTCILE 101. TERRASSEMENT


Les travaux, cités dans le présent article, ne sont pas limitatifs ; en fait, l'entrepreneur
exécutera tous les travaux nécessaires pour la réalisation de l'ouvrage. Les travaux
comprendront essentiellement :

 Principes généraux d'exécution des terrassements


Les travaux de terrassement débuteront par un décapage général au droit des différents
ouvrages et des emprises des voiries avec nivelage de l'emprise des installations; à la suite
de quoi il sera procédé à la confection des différentes plates-formes d'assise lesquelles
nécessiteront l'exécution de déblais ainsi que de remblais compactés (prévoir également
préparation de compactage pour les assises des ouvrages). La distribution des zones de
remblai et de déblai ressort du plan de terrassements généraux, lequel porte également
l'indication des côtes à atteindre.

 Préparation des terrains sur l'ensemble des emprises


Arrachage des arbres, taillis, broussailles et haies situés dans l'emprise des ouvrages.

Décapage: Les surfaces correspondant à l'ensemble des emprises des ouvrages, bâtiments,
voirie…, recevront une préparation de terrain consistant en un décapage sur , m avec
nivelage grossier. Les déblais issus de cette opération seront régalés sur le site des travaux
en dehors des emprises destinées à recevoir les ouvrages ou évacués en totalité ou en partie
vers une décharge si leur régalage sur le site n'est pas permis soit pour leur nature soit en
raison de leur excès.

 Fouilles en grande masse, réalisées à sec en terrain ordinaire avec sélection des
déblais et mise en dépôt provisoire
Les déblais ainsi obtenus seront sélectionnés à l'avance et, dans la mesure du possible,
immédiatement remis en œuvre, sans mise en dépôt intermédiaire, dans la confection de
remblais de forme (pour la voirie par exemple). Un stockage intermédiaire sera toutefois
nécessaire, en particulier pour les remblais autour et contre les ouvrages. Les déblais non
utilisés seront évacués aux décharges publiques.

 d'apport pour remblais - vérification qualitative des sols


Au cas où les terres extraites des fouilles ne satisferont pas les exigences géotechniques des
remblais nécessaires à certains ouvrages, l Entrepreneur aura à sa charge la fourniture, le
transport et la mise en place de terre fine non plastique pour remblai en remplacement de
matériaux impropres.

 Préparation de compactage de fond de fouille pour encaissement d'ouvrage


Le fond de fouilles destinées à l'encaissement des ouvrages sera, le cas échéant,
soigneusement compacté à 95 % OPM, suivi d'un dressage final à 50 mm à la règle de 5 m.

 Exécution de remblais compactés constitués de déblais sélectionnés des


fouilles ou de remblais d'apport
Il s'agit essentiellement des remblais de forme pour voirie ainsi que les remblais, sous, entre
et autour des ouvrages. Le réglage sera effectué par couches de 0,20 m d'épaisseur
compactées à 95 % OPM, suivi d'un dressage final à 50 mm à la règle de 5 m.

Cahier des prescriptions spéciales


145
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

 Confection de remblais ordinaire


Ces remblais seront constitués des déblais des fouilles dont les caractéristiques seront les
plus médiocres et qui n'auront pas été réutilisés dans la confection des formes. Ce poste
concerne en premier lieu les remblais des espaces verts, ou étant simplement régalé dans
cette même zone. Il n'est pas requis de compactage particulier, le passage des roues des
engins étant considéré comme suffisant pour ce faire.

ARTCILE 102. GROS ŒUVRE DES LOCAUX


Fourniture et transport:
La fourniture et le transport des matériaux, matériel et pièces d appareillage nécessaires à
la réalisation des ouvrages seront à la charge de l entrepreneur.
Ces matériaux, matériel et pièces comprennent:
- Agrégats, ciment, adjuvant pour béton, acier, coffrage, etc,...
- Les menuiseries en bois et métalliques
- La peinture et la vitrerie
- La plomberie
- L étanchéité et l isolation sur les terrasses
- L aménagement des abords, évacuation.
Cette liste n est qu indicative et nullement limitative ; en fait l entrepreneur doit fournir et
transporter tous les matériaux, matériel et pièces nécessaires pour une bonne exécution
des ouvrages.

 Fondations et dimensions des différentes parties d’ossatures


Les fondations seront exécutées conformément aux recommandations de l’étude
géotechnique qui sera réalisée, par l’Entrepreneur, avant le démarrage des travaux et
la validation du maître d’ouvrage.
Les dimensions des différentes parties d ossatures, sur les plans, sont données à titre
indicatif. Les plans d exécution à la charge de l entrepreneur, doivent être établis par un
bureau d études agrée sur la base d un calcul d optimisation dont l objectif est de chercher
le compromis optimal entre les dimensions des différentes parties des ouvrages et
l importance des armatures.

 Hérissonage
Le dallage des locaux aura comme fondation une couche d hérisson de , m d épaisseur, en
moellons calcaires dont la plus grande dimension ne devra pas excéder 0,20 m. Les moellons
devront être manuellement et soigneusement mis en place, tassés au marteau de façon à
supprimer toutes parties creuses et arrosés si nécessaire.

 Béton de propreté
Sur l ensemble de l hérisson sera coulé un béton de propreté poreux sur lequel reposera le
radier de l ouvrage qui aura une épaisseur de , m. Le béton sera coffré latéralement. Au
moment du coulage une pente de l ordre de mm/m sera prévue ; le sens sera indiqué sur le
plan.

 Locaux
Les murs de fondation seront en béton cyclopéen sur lequel reposera le chaînage inférieur
en béton armé B3.
L ossature sera constituée par du drainage, poteaux, poutres, dalles de couverture et
acrotère et sera en béton armé B2 bien soigné. Les poteaux prendront appui sur des massifs
de fondations et supporteront la dalle de couverture.

Cahier des prescriptions spéciales


146
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

Le plancher des bâtiments sera calculé en fonction des charges et réactions imposées par les
équipements.
Les massifs des pièces spéciales et les supports de la conduite seront en béton armé B3.

 Maçonnerie
Les murs seront réalisés en agglomérées de 0,20 m et prendront appui sur le chaînage du
bâtiment.

ARTCILE 103. ENDUITS ET REVETEMENTS


 Enduits intérieurs
Un enduit au mortier de ciment étanche de type E de cm d épaisseur sera appliqué sur les
parements intérieurs de la cuve avec incorporation d un hydrofuge de masse et un enduit au
mortier de ciment de type C de cm d épaisseur sera appliqué sur les parements intérieurs
des locaux de pompages et des chambres des vannes.

 Enduits extérieurs
Un enduit au mortier de ciment de type C de 2 cm d épaisseur sera appliqué sur les
parements extérieurs des ouvrages.

 Revêtement
Le sol de la loge gardien sera traité en carreaux de gré cérame, la couleur, la marque seront
proposées pour accord à l ONEE-BE.
Les plinthes seront en carreaux de grés-cérame et auront une hauteur de 0.10 m.
Pour le local abritant le puits, une chape de ciment soigneusement lissée et bouchardée sera
réalisée.
Le sol de l ensemble des bâtiments doit être de nature antidérapante.

 Etanchéité des toitures


La dalle de couverture recevra une forme de pente en béton de classe B d épaisseur
variable, mais de 5 cm au minimum aux points bas. La forme de pente sera parfaitement
lissée avant de recevoir l étanchéité. Les travaux seront réalisés de la manière suivante :

 Ecran pare-vapeur
La pose du pare-vapeur doit se faire sur des supports propres et secs. Un délai de séchage de
huit jours à trois semaines sera observé entre l exécution des formesmaçonnées et la pose de
l étanchéité. L exécution du pare-vapeur ne peut avoir lieu à une température inférieure à
2°C.
Cet écran doit être solidaire du support maçonné et doit être immédiatement suivi de la mise
en œuvre de l isolation.
Le recouvrement devra être supérieur à 6 cm.
L écran pare-vapeur est appliqué sur une chape de lissage de . m d épaisseur minimum
de mortier de ciment CPJ 35 dosé à 350 Kg/m3 de sable soigneusement damée et talochée
qui recouvre la forme de pente ou les dalles pentées sans forme ainsi que le développé des
solins.
L écran pare-vapeur est réalisé comme suit :
o Couche d enduit d imprégnation à froid à l émulsion de bitume.
o Couche d enduit d application à chaud au bitume oxydé.
o 1 Feutre 27 S VV
o Couche d enduit d application à chaud au bitume oxydé.

Cahier des prescriptions spéciales


147
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

 Isolation thermique
Les panneaux isolants servant de support d étanchéité sont soit à base végétale liège
aggloméré), soit à base minérale, soit à base plastique alvéolaire (mousse de polyuréthanne).
L emploi du polystyrène en tant qu isolant thermique est strictement interdit.
)ls doivent, avant l emploi, être soumis à l agrément de l ONEE-Branche Eau s ils ne relèvent
pas d une norme en vigueur ou avoir fait l objet d un agrément ministériel.
Lorsque l isolation thermique est assurée par des plaques de liège aggloméré, celles-ci
présenteront les caractéristiques physiques minimales suivantes :
 Epaisseur 4 cm à 6 cm max.
 Masse volumique comprise entre 95 et 130 kg/m3.
 Conductivité thermique 0.043 W/ (m. °C).
 Caractéristiques mécaniques conformes aux normes en vigueur.
L entrepreneur pourra proposer à l ONEE-Branche Eau, en variante, tout autre produit ayant
une résistance thermique et mécanique équivalente et étant compatible avec le bitume.
La pose des panneaux d isolation sera immédiatement effectuée après celle du pare-vapeur.
Aucune mise en œuvre ne sera entreprise par temps de pluie.
Les panneaux d isolation seront disposés en quinconce et collés sur la couche d enduit
d application à chaud constituant la dernière couche du pare-vapeur. Les joints seront
remplis de bitume à chaud.

 Complexe d’étanchéité
Le complexe d étanchéité doit être conforme aux exigences DTU

Le recouvrement entre les feuilles d étanchéité d une même couche sera de . au


minimum. La pose des feuilles se fera à lits croisés.

 Relevés d’étanchéité
Les revêtements appliqués en relevés sont en système adhérent.
Il est à signaler que les reliefs doivent comporter, à leur partie supérieure, un dispositif
larmier qui écarte l eau ruisselant sur les éléments de gros-œuvre placés au-dessus d eux
afin d éviter l infiltration d eau derrière le revêtement d'étanchéité.
Les revêtements d'étanchéité en relevés sont distincts de ceux appliqués en partie courante
avec raccordement à la base des relevés par recouvrement avec soudure ou collage avec le
revêtement multicouches.
L'étanchéité des relevés remontera jusqu'à quelques centimètres au-dessus du becquet de
protection muni d'un larmier.
Les relevés auront une hauteur de 15 cm au-dessus du revêtement fini ( ou protection ) aux
points hauts des parties courantes. Les éléments d'étanchéité des reliefs seront distincts de
ceux des parties courantes et auront un recouvrement de 0.25 m minimum en partie
horizontale.

 Protection des parties courantes


La protection lourde est obligatoire sur les revêtements d'étanchéité multicouches.
La protection lourde doit être exécutée dès que possible après l'exécution du revêtement
d'étanchéité.
Elle sera constituée par une chape en béton de grain de riz de 0.04m d'épaisseur minimale
coulée sur un lit de sable fin de 2 cm d'épaisseur.
Des joints secs (constitués par des lanières découpées sur des feuilles d'étanchéité) disposés
tous les mètres, et des joints d'ouvertures disposés tous les 6 mètres, seront réalisés dans

Cahier des prescriptions spéciales


148
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

les deux sens. Les joints seront remplis par du bitume à chaud, après prise du béton, ou par
un produit imputrescible apte à subir des déformations alternées.
La chape de béton sera dosée à 300 Kg de CPJ 35 pour 450 Kg de gravette 10/15 et 1 m3 de
sable.
Un papier Kraft sera interposé entre le sable et le dallage.

 Protection des relevés


Les protections d'étanchéité seront soit auto-protégés par un enduit au mortier dosé à 350
Kg de ciment CPJ 35 de 3 à 4 cm d'épaisseur, grillagé et remontant jusque sous l'engravure.
Le grillage sera fixé en tête du relevé, dans le support, au-dessus du relevé d'étanchéité par
au moins 3 fixations au mètre linéaire.
La protection des relevés sera séparée de la protection des parties courantes par un joint
franc de 2 cm de largeur garni du même produit qui a servi à l'obturation des joints
d'ouverture. Cette protection sera fractionnée tous les 2 m par un joint sans épaisseur.

NB : Toutefois l’entrepreneur doit se renseigner auprès des bureaux agréés de


contrôle quand à la réglementation en vigueur pour la réalisation des prestations
d’étanchéité nécessaire pour l’octroi de l’assurance de garantie décennale des
ouvrages.

 Descente d'eau pluviale


L'écoulement des eaux pluviales sera assuré, vers des barbacanes sous forme du bec de
canard, par des pentes de 1%.

ARTCILE 104. MENUISERIE METALLIQUE


L accès à l intérieur de la cuve du réservoir et des locaux pompages et des postes de
transformation se fera par une porte métallique.

ARTCILE 105. AUTRES MENUISERIE, FERRONNERIE ET CHAUDRONNERIE


L éclairage et l aération de la cuve seront assurés par des ouvertures prévues dans le
lanterneau. Ces dernières seront munies de châssis métalliques sur les quelles est soudé un
grillage en laiton à maille fine (moustiquaire ) protégé par du métal déployé.
La fermeture des caniveaux sera assurée par des tôles striées 5/7 posées sur feuillure en fer
cornière.
Pour l aération et l éclairage du local de pompage, des châssis seront prévus à l endroit
indiqué sur le plan d ensemble.

ARTCILE 106. PEINTURE - VITRERIE


Les parements extérieurs du réservoir recevront 3 couches de peinture vinylastral y compris
une couche d impression en liant polyvinylique après rebouchage, égrenage, brossage,
dépoussiérage et toutes sujétions.
Les parements intérieurs du réservoir recevront un badigeonnage à la chaud aluné en trois
couches.
Toutes les menuiseries métalliques, la tuyauterie en acier et les équipements hydrauliques à
l intérieur du réservoir et dans le regard recevront deux couches de peinture en << EMAIL
CELLUL >> après deux couches anti-rouille au minimum de plomb.
Les teintes des peintures et des badigeons seront précisées en cours d exécution par le
responsable des travaux.
La vitrerie sera adaptée aux menuiseries et aux lieux de pose. Elle sera en verre double.

Cahier des prescriptions spéciales


149
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

ARTCILE 107. AMENAGEMENTS EXTERIEURS


Réseau d’eau pluviale : Les eaux de fuites sous radier seront collectées par des buses
perforées DN (à définir), vers des regards en B.A pour les évacuer vers l exutoire par une
conduite en PVC-DN (à définir).

Pose et essai des canalisations : La largeur nominale de la tranchée en tout terrain sera de
, m. Les tranchées seront descendues verticalement jusqu au fond de fouilles.
L'épaisseur du remblai sur la génératrice extérieur de la conduite ne peut être inférieure à
0,80 m en terrain ordinaire et 0,50 m en terrain rocheux.
La profondeur maximale de la tranchée ne doit pas dépasser la valeur pour laquelle la
conduite ne peut plus résister à la charge du remblai. Pour toute sur-profondeur dépassant
2,00 m, l'entrepreneur doit préciser les mesures préconisées pour assurer la résistance de la
conduite.
La conduite sera posée sur un lit de pose en sable de cm d épaisseur ou en gravier de
cm d épaisseur.
Le remblai de la tranchée sera réalisé avec de la terre meuble tamisée et compactée par
couche de cm d'épaisseur jusqu à cm au-dessus de la génératrice supérieure de la
conduite et en tout-venant compacté au-dessus.

Regards : Les regards seront réalisés en béton armé dosé à 350 kg/m3 avec hydrofuge. La
fermeture des regards sera assurée par dalles en béton armé avec anneaux de levage. Des
échelons en acier galvanisé seront prévus pour l accès aux regards.
Les manchettes de traversée doivent être posées avant le coulage du béton des voiles des
regards.

L aménagement des abords intègre également la plantation des plantes qui permettent de
fixer le sable est inhiber le phénomène d ensablement

ARTCILE 108. MUR DE CLOTURE :


La forme et les dimensions du mur de clôture doivent être justifiées de telles sortes que la
clôture soit stable et qu elle ait une forme aérodynamique qui lutte contre l ensablement.

ARTCILE 109. LOCAL ABRITANT LE PUITS N° 1068/120


Le réaménagement de cet ouvrage, prévu dans la partie Appel d Offres , sera réalisé
conformément aux plans y afférent, qui sont fournis en pièce N°5 de ce DCE.
Le local de pompage sera réalisé au niveau du puits existant n°1068/120, le génie civil sera
de forme rectangulaire et de dimensions 5,50 m x 3,50 m ;
Le toit sera menu d une ouverture pour la manutention des équipements, fermée par une
dalette amovible.

Cahier des prescriptions spéciales


150
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

ARTCILE 110. LOGE GARDIEN AU SEIN DE LA SD


Cet ouvrage, prévu dans la partie Appel d Offres , sera réalisé conformément aux plansy
afférent, qui sont fournis en pièce N°5 de ce DCE.
L équipement de cet ouvrage est aussi prévu dans la partie Appel d Offres .
Une loge gardien est prévue à l entrée principale du site du complexe projeté, de dimension
4,5 x 4,5 m², comprenant :
 Une salle d eau comprenant une douche et un WC ;
 Une petite cuisine ;
 Un séjour.
La boite de branchement et la conduite d évacuation des eaux usées et vannes de la loge
gardien seront à la charge de l Entrepreneur.

ARTCILE 111. CLOTURE DE LA SD


La clôture de la SD sera réalisée conformément aux plans y afférent, qui sont fournis en pièce
N°5 de ce DCE.
Les parcelles ONEE-BE seront dotées de clôture de type Dy compris enseigne ONEE-BE,
réalisés conformément au plan type joint au présent dossier
La clôture, à réaliser, aura une longueur totale de 173 ml, pour garantir le bon déplacement
autour des ouvrages réalisés, à l intérieur des parcelles ONEE-BE correspondantes.

ARTCILE 112. ASSURANCE DE LA GARANTIE DÉCENNALE


)l est à la charge de l Entrepreneur de fournir, à la fin des travaux, une police d assurance
relative à la garantie décennale des ouvrages réalisés. Elle doit être fournie par un assureur
agrée et autorisé à exercer au Maroc.

Les prestations décrites ci-dessus sont à réviser ou à compléter suite aux recommandations
de bureau de contrôle agréé délivrant l attestation de garantie

L assurance de la garantie décennale prend effet à partir de la réception définitive des


ouvrages.

La réception définitive ne peut être prononcée si l Entrepreneur n a pas délivré la police de


l assurance décennale.

Cahier des prescriptions spéciales


151
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

PARTIE 4 : PLAN ASSURANCE QUALITE (PAQ)


Le soumissionnaire doit rejoindre avec son offre un schéma global du Plan d Assurance Qualité
(P.A.Q) propre à son Entreprise dans lequel il décrit l´organisation générale du chantier, les
principaux moyens qu´il compte y affecter et les dispositions de contrôle interne associées à ces
moyens. Le contenu de ce document servira de base pour la rédaction du P.A.Q de chantier lors de la
phase des études d exécution.
La version définitive du PAQ sera soumise au visa de l ONEE- BRANCHE EAU à l'issue de la période
de préparation du chantier et peut être révisé au fur et à mesure de l'avancement du chantier.
Le Plan d Assurance Qualité est constitué de :
 la note d organisation générale du chantier ;
 le calendrier d'établissement des procédures d'exécution nécessaires pour chaque phase de
travaux ;
 les procédures d'exécution ;
 le cadre des documents de suivi d'exécution et conditions de réalisation du contrôle
intérieur ;
 les plans d assurance qualité des sous-traitants.

ARTCILE 113. NOTE D'ORGANISATION GENERALE


Elle comprend la liste des responsables sur le chantier pour l ensemble des entreprises, sous-
traitants et fournisseurs principaux inclus. Elle présente l organigramme de l Entreprise sur le
chantier et désigne nommément le directeur de chantier, les conducteurs de chantier, les chefs de
chantier et le responsable chargé des contrôles qualité. Elle décrit également comment sont assurées
les missions relatives aux reconnaissances à l avancement, aux auscultations et à la coordination
entre les études et les travaux.

Elle explicite également de façon détaillée les principes de la gestion des documents, notamment :
 le calendrier de fourniture des documents ;
 le nombre de documents adressés au maître d œuvre, aux bureaux de contrôle et autres
intervenants ;
 les principes et délais pour les vérifications et modifications.

ARTCILE 114. PROCÉDURES D’EXÉCUT)ON


Les procédures d'exécution sont des documents écrits qui définissent notamment :
 la partie des travaux faisant l objet de la procédure considérée ;
 les documents de référence relatifs aux travaux objets de la procédure et les prescriptions
du marché s y rapportant, les moyens en personnels et en matériels spécifiques ;
 la description des modes opératoires, de la méthodologie, des consignes d exécution;
 l'enchaînement des tâches faisant apparaître les points critiques et les points d arrêt ;
 les mesures de prévention et de traitement résultant de l analyse des risques en matière de
sécurité et de protection de la santé des employés de l entreprise ;
 les contrôles relevant du contrôle intérieur faisant apparaître les intervenants, les épreuves
à réaliser, la nature et la fréquence des contrôles et les critères d acceptation;
 les étapes sensibles de l exécution qui nécessitent des vérifications particulières. On
distingue les points critiques et les points d arrêt ;
 les évènements à considérer comme des anomalies et nécessitant une information du
maître d œuvre et une action corrective traitement des non conformités ;
 le cas échéant les interactions, les liaisons avec d autres procédures et les conditions
préalables à remplir pour l exécution de certaines tâches.

Cahier des prescriptions spéciales


152
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

ARTCILE 115. CONTRÔLE INTÉRIEUR


Le contrôle intérieur désigne l ensemble des contrôles exercés par le titulaire ou pour son compte,
sur ses propres actions ou celles de ses sous-traitants. Les laboratoires opérant les contrôles internes
du titulaire son soumis à l approbation de l ONEE- BRANCHE EAU.
)l appartient au titulaire de définir dans son PAQ et en particulier dans ses procédures d exécution,
l organisation et les missions de son contrôle intérieur. Fidèle aux dispositions des procédures
d exécution, le contrôle intérieur s exerce de façon permanente et à tous les échelons de l exécution
sous l autorité de la personne désignée par le titulaire qui dirige le chantier.
Les étapes sensibles de l exécution font l objet de vérifications particulières. Sont considérés comme
des points critiques de contrôle les travaux suivants :
 La réception des fonds de fouille;
 La réception de ferraillage et du coffrage des parties d ouvrage prêtes pour le coulage de
béton ;
 La réception de l échafaudage ;
 la mise en œuvre des soutènements de protection pour les parties d ouvrage enterrées;
 la réception du béton près à l emploi ;
 la préparation du béton sur chantier ;
 Le coulage de béton ;
 Les essais de contrôle du béton coulé.
 La reprise de bétonnage ;
 L inspection visuelle ou télévisuelle des canalisations et fourreaux ;
 Les essais de soudure des canalisations en acier ;
 Les épreuves d étanchéité des conduites.
 Les essais d étanchéité des ouvrages d eau
 Les essais de compactage du remblai primaire des canalisations ;
 Les essais de reconnaissance de la qualité du matériau des remblais.
Le titulaire complète la liste des points critiques et d arrêt du PAQ et si besoin en cours de chantier.
Les points critiques et les points d arrêt sont rappelés dans les procédures d exécution concernées.

ARTCILE 116. TRAITEMENT DES NON-CONFORMITÉS


Le titulaire doit prévoir une procédure spécifique de traitement des non-conformités :
 relevées dans le cadre du contrôle intérieur ;
 notifiées par le maître d œuvre suite aux actions de contrôle extérieur.

ARTCILE 117. CONTRÔLE EXTÉRIEUR


Le contrôle extérieur désigne l ensemble des contrôles exercés sur les actions du titulaire ou de ses
sous-traitants par l ONEE- BRANCHE EAU indépendamment des processus de production et de
contrôle interne. Le titulaire donne toutes facilités pour l exercice du contrôle extérieur. Les
dispositions correspondantes sont prises en compte dans le PAQ et en particulier dans les
procédures d exécution.

Le règlement des contrôles extérieur est à la charge de l ONEE- BRANCHE EAU. Au cas de non-
conformité d une prestation, les essais de contrôle sont repris avec éventuellement des essais
complémentaires) à la charge du titulaire. Ce dernier est informé des résultats de ces contrôles et en
tient compte pour la direction de l exécution du contrat de travaux.

Cahier des prescriptions spéciales


153
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

PARTIE 5 : PRESCRIPTIONS pour la GESTION ENVIRONNEMENTALE et


SOCIALE

ARTCILE 118. PRÉPARAT)ON PAR L’ENTREPRISE D'UN PLAN DE GESTION


ENVIRONNEMENTALE ET SOCIALE DÉTAILLÉ DU CHANTIER
A l issue de la notification de l'attribution du marché, l'Entreprise devra établir et soumettre à
l'approbation du Maître d Ouvrage un Plan de Gestion Environnementale et Sociale détaillé du
chantier, comportant au minimum les informations suivantes :
 L organigramme du personnel dirigeant avec identification nominative des responsables de
la gestion environnementale et sociale du projet, leur CV et leur statut hiérarchique.
 Une description générale des méthodes que l Entreprise propose d'adopter pour mettre en
œuvre les mesures d atténuation et réduire les impacts sur l'environnement pour chaque
phase des travaux.
 La liste des autorisations prévues par les textes et règlements en vigueur.
 Une description des actions que mettra en place l'Entreprise dans chacun des domaines
suivants (non exhaustifs) :
- Installations de chantier et dispositions sanitaires associées.
- Installation éventuelle des dépôts de carburants et de lubrifiants dans des blocs de
confinement afin de contenir toutes fuites ou déversement à ces endroits.
- Confinement des substances inflammables ou des explosifs, si requis, dans des zones
de stockage disposant d'un équipement d'urgence adéquat maintenu en bon état de
fonctionnement.
- Gestion des déchets solides et liquides de chantier (type de déchets prévus, mode de
collecte, mode et lieu de stockage, mode et lieu d'élimination).
- Gestion de l'eau (approvisionnement, lieu, quantité), système d'épuration prévu pour
les eaux sanitaires et industrielles du chantier, les lieux de rejets, le type de contrôles
prévus, le mode d évacuation des eaux drainées de la zone de fabrication du béton,
etc.
- Choix de l'implantation des gisements (emprunts) et zones de dépôts de matériaux,
de façon à minimiser les impacts négatifs sur l'environnement (voir annexe n°1).
- Gestion globale des mouvements des terres, avec programme d'exploitation et de
remise en état des zones d'emprunts et des zones de dépôt (voir annexe n°1).
- Gestion des émissions de poussières, des dégagements gazeux et gestion des
émissions sonores (bruit des engins).
- Gestion des déversements accidentels.
- Remise en état des zones de chantier, comprenant le démontage des installations sans
préjudice au milieu environnant et la récupération-gestion des résidus.

- Remise en état des sites de gisements et dépôts de matériaux et des déviations à


l'issue du chantier (cette remise en état intègre la remise en culture immédiate pour
les zones anciennement agricoles.
- Sauvegarde des propriétés riveraines (voir annexe n°1).
- Protection des ressources en eau (eaux de surface et des eaux souterraines)(voir
annexe n°1).
- Gestion du débroussaillement (voir annexe n°1).
- Précautions à prendre concernant les travaux dans les cours d eau et maintien du
libre écoulement des eaux (voir annexe n°1).
- Communication et information des populations riveraines, des autorités et
collectivités locales.
- Gestion des conflits.
- Préservation des richesses écologiques, floristiques et faunistiques, et des ressources
culturelles éventuelles.
 Une description du dispositif de suivi et de contrôle du Plan de Gestion Environnementale et
Sociale détaillé du chantier.

Cahier des prescriptions spéciales


154
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

Le Plan de Gestion Environnementale et Sociale sera soumis à l'approbation du Maître d Ouvrage qui
fera part de ses observations et de sa décision dans un délai de 15 jours à compter de sa réception.

ARTCILE 119. RÉALISATION DES PRESCRIPTIONS ENVIRONNEMENTALES ET


SOC)ALES LORS DE L’EXÉCUTION DU MARCHÉ
 Gestion des ressources humaines
Le Maître d'Ouvrage peut exiger à tout moment de l'Entreprise de justifier qu'il est en règle, en ce qui
concerne l'application de la législation sociale à son personnel recruté dans le cadre du Marché,
notamment en matière de salaires, d'hygiène et de sécurité.
Indépendamment des obligations prescrites par les lois et règlements concernant la main-d œuvre,
l'Entreprise est tenue de communiquer au Maître d Ouvrage, à sa demande, la liste nominative tenue
à jour du personnel qu'il emploie, cette liste mentionnera leurs qualifications.
Le Maître d'Ouvrage peut exiger le départ du chantier de toute personne, employée par l'Entreprise,
faisant preuve d'incapacité ou coupable de négligences, imprudences répétées ou défaut de probité
et, plus généralement, de toute personne employée par lui et dont l'action est contraire à la bonne
exécution des travaux.
L'Entreprise supporte seule les conséquences dommageables des fraudes ou malfaçons commises
par les personnes qu'elle emploie dans l'exécution des travaux.

 Santé et sécurité sur le chantier


L'Adjudicataire doit prendre, durant l exécution du marché, toutes les mesures d'ordre et de sécurité
propres à éviter des accidents, tant à l'égard du personnel qu'à l'égard des tiers. II organisera un
service médical standard et d'urgence sur le chantier en fonction du nombre d employés.
Lorsque les travaux touchent la circulation publique, la signalisation routière et piétonne doit être
conforme aux instructions réglementaires en la matière : elle est réalisée sous le contrôle des
services compétents par l'Entreprise, cette dernière ayant à sa charge la fourniture et la mise en
place des panneaux et des dispositifs de signalisation, sauf dispositions contraires au Marché.
L entrepreneur devra préparer un projet de règlement de chantier et le soumettra pour approbation
au Maître d œuvre. Ce règlement définit les règles à observer dans l exécution du Marché sur le site, et
auxquelles, l entrepreneur et le maître d œuvre devront se conformer. )l comprendra notamment des
règles en matière de sécurité générale, sécurité des Installations, contrôle des accès au site, hygiène,
soins médicaux, prévention-incendie.

 Prescriptions spéciales pour les travaux exécutés à proximité de lieux habités,


fréquentés ou protégés
Si à la suite d'une action intentionnelle ou non, prévue ou non, l'Entreprise endommage ou détruit un
bien mobilier ou immobilier privé ou public, il mettra en œuvre une procédure correctrice et/ou
compensatrice dont l'objectif est de rendre la complète jouissance du bien ou indemniser la partie
lésée.
Par ailleurs, l'Entreprise ne peut démolir les constructions situées dans les emprises des chantiers
qu'après en avoir fait la demande au Maître d Ouvrage quinze jours à l'avance.

Cahier des prescriptions spéciales


155
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

 Dégradations causées aux voies publiques


L'Entreprise doit utiliser tous les moyens adéquats pour éviter que les routes de communication se
trouvant sur les itinéraires menant au chantier ne soient endommagées ou détériorées par les
véhicules et engins de chantier de l'adjudicataire ou de l'un de ses sous-traitants. Il devra choisir des
itinéraires et des véhicules mieux adaptés ; il limitera et répartira les chargements de manière à ce
que toute circulation exceptionnelle (déplacement des équipements, fournitures, matériels et
matériaux de l'Entreprise et de ses sous-traitants) vers ou en provenance d'un chantier soit aussi
limitée que possible de manière à ce que ces routes ne subissent aucun dommage ou détérioration
inutile.

 Formation
L Entreprise développera et organisera un plan de formation aux employés permanents ou
temporaires dont le contenu sera communiqué au Maître d'Ouvrage.

 Rapports à produire
Tous les 3 mois, l Adjudicataire doit remettre au Maître d Ouvrage un mémoire environnemental et
social (selon les canevas ci-après) dans lequel il détaille :
 l évolution du manuel de procédures de surveillance environnementale des travaux ;
 la synthèse des mesures d atténuation mise en œuvre nature, lieu, durée .

Cahier des prescriptions spéciales


156
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

Ce rapport sera remis par l Adjudicataire au Maître d Ouvrage avec l attachement du mois
correspondant.

* Format indicatif de rapport trimestriel à adapter en fonction des propositions de l'Entreprise et des
suggestions du maitre d'ouvrage ou de l ONEE- BRANCHE EAU.

Cahier des prescriptions spéciales


157
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

 Protocole de surveillance environnementale


Trois types de documents de base sont proposés ci-après, sous formes de fiches types, pour
permettre le cadrage et l enregistrement de la surveillance environnementale des travaux
traçabilité, retour d expérience :
 Les fiches de surveillance environnementale des travaux : (voir annexe n°2).
 La fiche d'anomalie (voir annexe n°3): en cas d'anomalie constatée, on procède à l'ouverture
d'une fiche d'anomalie. Elle sert à l'identification d'un manquement aux règles prévues, à la
définition des corrections à prévoir, au suivi de ces corrections jusqu'à la constatation de
leur mise en œuvre effective.
A l'issue de chaque lot de travaux, le recueil et la compilation de ces documents de suivi de
l'environnement constitueront un journal de suivi environnement par lot (voir annexe n°4).
Ces documents seront renseignés par le responsable environnement de l’Entreprise sous
contrôle du Chef d’aménagement des travaux ONEE- BRANCHE EAU) ou le Responsable
Environnement (Division Environnement – ONEE BRANC(E EAU ou le Bureau d’Etude chargé
de la supervision des travaux (assistance technique).

 Circuit de diffusion de l’information et mécanismes d’alerte à mettre en place en cas de


défaillance observée
L information doit circuler du responsable environnement de l entreprise vers le Chef
d Aménagement des travaux ONEE- BRANC(E EAU ; l ONEE- BRANCHE EAU diffuse au sein de ses
services concernés et éventuellement au sein des instances extérieures.
En cas de défaillance environnementale observée, le Chef d Aménagement des travaux ONEE-
BRANCHE EAU) décide des actions correctives en sollicitant un arbitrage hiérarchique le cas
échéant ; en cas de défaillance grave aillant une incidence sur la sécurité ou l hygiène publique, cette
hiérarchie demande l interruption du chantier et informe les autorités concernées ; l interruption du
chantier est mise à profit pour définir les actions correctives.

Cahier des prescriptions spéciales


158
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

ANNEXE 1
1. SAUVEGARDE DES PROPRIETES RIVERAINES

Avant toute démolition d'habitation, construction, etc., l'Entrepreneur devra s'assurer que le
propriétaire a été informé et que les indemnisations ont effectivement été fixées et payées.

Dans le cas contraire, il devra informer le maitre d ouvrage du problème et ne pourra en aucun cas
procéder aux démolitions sans qu'un accord n'ait été négocié et avalisé par lui.

L Entrepreneur devra, sous le contrôle du bureau d étude chargé de la supervision des travaux,
nettoyer et éliminer à ses frais toute forme de pollution due à ses activités, et indemniser ceux qui
auront subi les effets de cette pollution.

2. PROTECTION DES EAUX DE SURFACE ET DES EAUX SOUTERRAINES

Tout déversement ou rejet d eaux usées, de boue, coulis, hydrocarbures, polluants de toute nature,
etc. dans les puits, forages, nappes d eaux superficielles ou souterraines, oueds, fossés, milieu marin,
etc. est strictement interdit.

3. DEBROUSSAILLEMENT

L'Entrepreneur ne pourra débroussailler que les zones définies par le Bureau d Etude chargé de la
supervision des travaux ou proposées par lui, en accord avec le Bureau d Etude chargé de la
supervision des travaux.

Lors du débroussaillement, il sera tenu, une semaine avant d'entamer les travaux, d'informer les
responsables des différents villages concernés, de la date du début destravaux et de la possibilité
pour eux de récupérer les bois et matériaux enlevés n'appartenant pas à des particuliers.

De plus, il devra vérifier que les propriétaires d'arbres fruitiers sont indemnisés.

Les arbres dont le diamètre est supérieur à 20 cm mesuré à 1m de hauteur ne devront être abattus
qu en cas d absolue nécessité.

4. OPERATIONS DE DECAPAGE – EMPRUNTS DE MATERIAUX –MOUVEMENTS ET


STOCKAGE DES TERRES
Si l'Entrepreneur doit exécuter un décapage de terre végétale, il devra stocker cette terre en un lieu
de dépôt agréé afin de pouvoir le réutiliser ultérieurement lors des opérations de remise en état ou
de végétalisation.

En cas d'ouverture nécessaire de nouveaux sites d'emprunts, les critères environnementaux suivants
devront être respecté s:
- distance du site à au moins 30 m de la route,
- distance du site à au moins 100 m d'un cours d'eau ou d'un plan d'eau,
- distance du site à au moins 100 m des habitations,
- préférence donnée à des zones non cultivées, non boisées et de faibles pentes (les zones
d'emprunt à fortes pentes ne devront en aucun cas déstabiliser les talus),
- possibilité de protection et de drainage.

L'exploitation d'une nouvelle zone d'emprunt ne pourra commencer avant l'approbation du site et du
plan d'exploitation par le Bureau d Etude chargé de la supervision des travaux.
L'Entrepreneur devra demander les autorisations prévues par les textes et règlements en vigueur et
prendra à sa charge tous les frais y afférents.

Cahier des prescriptions spéciales


159
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

Après prospection et identification, les sites destinés à l'emprunt de matériaux feront l'objet d'une
enquête préalable qui devra déterminer:
- la nature des droits fonciers coutumiers (propriété familiale, réserve villageoise indivisée,
etc.);
- l'utilisation traditionnelle du site et notamment si elle est agricole, permanente ou en
rotation avec jachère de durée plus ou moins longue;
- la présence d'arbres plantés ou spontanés, objets d'une collecte régulière, fruitière ou autre;
- la destination, l'usage du site, agricole ou autre, après remise en état et souhaité par les
propriétaires.
- les données recueillies au cours de cette enquête feront partie prenante du plan général de
réhabilitation que l'Entrepreneur doit soumettre.

Le transport des matériaux doit s opérer à l aide de camions dont les bennes sont recouvertes de
bâche pour éviter la dispersion des matériaux transportés.
L'Entrepreneur devra soumettre au Bureau d Etude chargé de la supervision des travaux la liste et la
localisation des sites qu'il compte exploiter, ainsi que pour chaque site, un plan de la zone d'emprunt
montrant les aménagements concernant le drainage et la protection de l'environnement et un plan
de réaménagement.
Les aires de dépôts devront être choisies de manière à ne pas gêner l'écoulement normal des eaux et
devront être protégées contre l'érosion.
La surface à découvrir doit être limitée au strict minimum et les arbres de qualité devront être
préservés et protégés.
Le fond des chambres d'emprunt sera réglé de manière que l'eau ne séjourne pas à proximité de la
route.
Dès que l'exploitation d'un emprunt ou gisement est abandonnée, la zone est réaménagée
conformément aux plans proposés, et un état des lieux est dressé en fin de réaménagement, en
présence du bureau d étude chargé de la supervision des travaux.
L'Entrepreneur devra au titre de la prise en compte de l'environnement :
- épargner les sites d'intérêt particulier, écologique, agricole, touristique ou sensible;
- préciser les modes d'évacuation des matériaux de dimension ne correspondant aux
exigences techniques,
- remettre en état les lieux à l issue du chantier, en veillant notamment à revégétaliser la zone
d emprunt et/ou à restituer un relief naturel.
- remettre en état les lieux en accord avec la destination d'usage du site après remise en état
telle que souhaitée par les usufruitiers coutumiers du site en tenant compte de l'usage du
site avant son exploitation ainsi que des aptitudes et contraintes du contexte écologique
local. Cette destination pourra être, suivant les cas, celle d'un milieu naturel ou un
aménagement productif agricole ou forestier.

La mise en dépôt sur les bords de la route et dans les zones qui n'ont pas reçu l'approbation du
Bureau d Etude chargé de la supervision des travaux est absolument interdite.

Un plan de remise en état de chaque site sera préparé par l'Entrepreneur et soumis à l'agrément du
Bureau d Etude chargé de la supervision des travaux.

Ce plan spécifiera les obligations de l'Entrepreneur et les contributions éventuelles des populations
usufruitières à des aménagements productifs agricoles ou forestiers qu'elles auraient sollicités.

L'Entrepreneur procédera à un remodelage de la topographie du site à réhabiliter tel que nécessaire


pour en contrôler les risques d'érosion et permettre l'implantation ou la restauration d'une
végétation sylvo-pastorale compatible avec la nature des terres du site et le contexte climatique local.

Cahier des prescriptions spéciales


160
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
D cheira, province de Lâayoune

5. TRAVAUX DANS LES COURS D’EAU ET MA)NTIEN DU LIBRE ECOULEMENT DES


EAUX
L Entreprise devra réaliser les ouvrages hydrauliques sans interrompre le libre écoulement des eaux.
Les ouvrages provisoires éventuels devront être suffisamment dimensionnés et bien positionnés
pour assurer un écoulement normal, en évitant en particulier une rétention d eau en amont.

Toutes les précautions seront prises, pour éviter la pollution, même momentanée, des cours d eau.

La circulation des engins de chantiers dans les cours d eau est strictement interdite.

Cahier des prescriptions spéciales


161
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune Dcheira, province de Lâayoune

ANNEXE 2
FICHES DE SURVEILLANCE ENVIRONNEMENTALE DES TRAVAUX
ENTREPRISE : INTITULE DES TRAVAUX :
N° du marché : N° du lot : Phase des travaux :

Mesure
Nuisances Natures Actions appliquée Commentaires
oui non
Les S assurer que la vitesse de circulation des engins et des poids lourds sur
Nuisances salissures et le chantier est limitée et qu une signalisation adéquate soit installée.
perçues par les les S assurer que le transport des matériaux pulvérulents s opère à l aide de
riverains du poussières camions dont les bennes sont bâchées
chantier S assurer que les engins bruyants sont bien entretenus, et que les heures
Les bruits
de repos des populations sont respectées
S assurer que pendant toute la durée des travaux, l accès aux propriétés
et espaces de service riverains aux chantiers soit assuré
S assurer que la zone des travaux sur la chaussée se limite à une seule
voie de circulation (et exceptionnellement et au maximum à deux) et
qu elle soit balisée convenablement.
Les
Afin d assurer une circulation fluide, veiller à ce que la signalisation
circulations
nécessaire en amont des sites des travaux et sur les sites mêmes soit
installée selon les règles de l art et qu elle indique clairement tout
changement à la circulation routière et piétonne ainsi que les
modifications apportées aux circuits d autobus et aux horaires de
stationnement sur rue.
S assurer que les travaux sont réalisés durant les heures normales de
travail.
Qualité de vie
S assurer que le chantier est libre de tout matériel ou débris et qu aucune
et sécurité
excavation ouverte sans protection ne soit présente à la fin d une journée
de travail.
Compensatio S assurer que toute expropriation des terres ou d habitation et toute
n perte de culture soit compensée de façon juste et amicale.
Nuisances Les niveaux S assurer que les niveaux de bruit sur le chantier ne peuvent altérer les
perçues par le de bruit capacités auditives des ouvriers, et que les ouvriers portent des
personnel du protections individuelles.

162
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune Dcheira, province de Lâayoune

Mesure
Nuisances Natures Actions appliquée Commentaires
oui non
chantier S assurer que les dispositions nécessaires pour mieux organiser la
protection des ouvriers sont prévues (remplacement de produits nocifs
par des produits moins nocifs).
La nocivité
S assurer que les installations sanitaires sont prévues et bien aménagées
des produits
pour l élimination des eaux usées et des déchets solides
et des
S assurer de la présence d une salle de soin avec un minimum
techniques
d équipement pour secourir les cas urgents
S assurer que tout le personnel du chantier est informé des risques
encourus sur ce type de chantier
S assurer que les ouvriers sont dotés de moyen de protection nécessaires
(gants, casques, souliers, etc.)
La sécurité
S assurer de l existence et l utilisation d une signalisation routière
normalisée pour aviser de la tenue des travaux
S assurer que les sols sont protégés contre l érosion et le glissement de
terrain au moment de l ouverture des tranchées
S assurer que l Entreprise encourage l emploi et la formation de la main
Le social
d œuvre locale.
S assurer que l Entrepreneur apporte toute la protection requise pour
assurer que les arbres et les arbustes, qui doivent demeurer en place, ne
soient endommagés.
Atteintes de
S assurer que l Entreprise spécialisée en travaux paysagers déplace
la végétation
Nuisances et/ou replante selon les règles de l art les arbres devant l être sur un site
perçues par à proximité identifié en commun accord avec les services locaux
l environnement concernés.
Pour la protection des eaux et des sols, s assurer que les lieux
d entreposage des produits et déchets dangereux et/ou polluants, des
produits pétroliers et des matières dangereuses résiduelles sur le
chantier sont conformes aux normes.

163
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune Dcheira, province de Lâayoune

Mesure
Nuisances Natures Actions appliquée Commentaires
oui non
S assurer que l Entrepreneur ait prévu un Plan d urgence en cas de
déversement accidentel de contaminants et que lors d activités
occasionnant la manipulation d hydrocarbures ou d autres produits
contaminants, l Entrepreneur dispose sur les lieux de ses activités de
moyens efficaces pour absorber ou récupérer tout déversement.
S assurer que les équipements de l Entrepreneur sont en parfait état de
fonctionnement et soient exempts de fuite de tout polluant et que la
La pollution vidange soit effectuée dans un site autorisé. Toute fuite doit être réparée
par les rejets immédiatement.
liquides S assurer que l approvisionnement en carburant et l entretien de la
machinerie lourde et des véhicules de chantier soit exécuté dans une aire
désignée à cette fin, de façon à éviter tout déversement. Si cela s avère
impossible, s assurer que l Entrepreneur utilise des bacs de récupération
sous les appareils et équipements concernés et qu il dispose de produits
absorbants en quantité suffisante à proximité.
Faire appliquer en tout temps les mêmes précautions pour les
Nuisances équipements stationnaires (génératrices, compresseurs, etc.) utilisés sur
perçues par le chantier. Vérifier que l eau de pluie ne fasse déborder ces contenants.
l environnement S assurer que l Entrepreneur entrepose et/ou élimine les matériaux
d excavation selon les indications spécifiées aux clauses particulières de
l appel de soumissions.
La pollution S assurer que l Entrepreneur transporte et décharge les sols selon leur
par les rejets degré de contamination.
solides S assurer qu en cas d élimination des sols, l Entrepreneur dispose des
sites autorisés par les autorités locales ou gouvernementales. Voir à ce
que l Entrepreneur fournisse à l ONEE- BRANCHE EAU une copie de tous
les reçus d élimination.
S assurer que le choix du site des enceintes est fait de manière à porter le
Enceintes du
moins de préjudices possibles à l environnement en terme de bruit, de
chantier
vibration, de poussière, de sécurité de circulation, etc.
Emprise du S assurer et veiller au respect de l emprise pour le tracé de la conduite, et
projet au droit des ouvrages.

164
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune Dcheira, province de Lâayoune

Mesure
Nuisances Natures Actions appliquée Commentaires
oui non
Aspects S assurer que les activités de communication ont été réalisées et que les
Information
techniques et clientèles riveraines du chantier et organisations pertinentes intervenant
et
organisationnels sur le territoire ont été prévenues de la réalisation de projet.
communicati
S assurer que tout le personnel du chantier est informé sur les mesures
on
environnementales importantes qui seront appliquées pendant la phase
des travaux
Protection du
S assurer que le mobilier et l équipement urbains fixes situés en
mobilier et
périphérie des sites des travaux soient protégés et que les éléments
de l équip.
potentiellement endommagés soient réparés ou remplacés.
urbains
Protection et
mise en S assurer que la valeur du patrimoine est bien protégée, et veiller à ce
valeur du que les travaux de restauration soient réalisés tel que prévus
patrimoine
a S assurer que l Entrepreneur nettoie, au fur et à mesure de
l avancement de ses travaux, toutes les aires de travail et tous les
emplacements mis à sa disposition. Voir à ce que l Entrepreneur remette
Nettoyage et en état, au moment jugé opportun, les surfaces touchées par les travaux
remise en et la circulation.
état b) Veiller à la propreté des voies publiques et privées empruntés par les
véhicules du chantier tout au long des travaux. Si nécessaire veiller à
arroser les rues et stationnements pendant les périodes sèches.

165
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune Dcheira, province de Lâayoune

ANNEXE 3
FICHE D'ANOMALIE

INTITULE DES TRAVAUX :


N° du marché :
Entreprise : N° du lot : Fiche AN N°
Phase travaux :
Nature et lieu Date Date de Impact sur
Actions de redressement
de l anomalie d événements constatation l environnement

Visa Chef d Aménagement travaux :


Fiche établie par : Le : Visa du Responsable Environnement Le :
de l Entreprise :

Suivi de l'anomalie :

Diffusion à :

166
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
Dcheira, province de Lâayoune

ANNEXE 4
FICHE DE SYNTHÈSE MENSUELLE DE LA SURVEILLANCE ENVIRONNEMENTALE DES TRAVAUX

INTITULE DES TRAVAUX :


N° du marché :
ENTREPRISE : N° du lot

FICHE N° MOIS : SEMAINE N°


Principaux constats relatifs à l'environnement :

Pièces jointes (constats photographiques) :

Observations particulières :

Principales actions relatives à l'environnement réalisées ou prévues pour le mois :

Fiche établie et signée par le Responsable Le :


environnement de l Entreprise/

Visa du Chef Aménagement des travaux (ONEE- BRANCHE EAU) : Le :

Visa : Assistance technique : Le :

Copie :

167
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
Dcheira, province de Lâayoune

168
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
Dcheira, province de Lâayoune

Série 100 : TRAVAUX PREPARATOIRES


Prix N° 100-1 Etudes, dossier d'exécution et autres documents :
Ce prix est forfaitaire et se rapporte à toutes les études d'exécution des ouvrages définitifs et à
l établissement des plans, profils, tracés et notes de calculs, qui sont à la charge de
l Entrepreneur. Ces études sont réalisées sur la base du dossier d avant-projet remis à
l Entrepreneur à la notification du marché. Elles comprennent, notamment:
- les sondages, études géotechniques et topographiques complémentaires du terrain,
- le plan de piquetage et d implantation,
- le tracé en plan rattaché en coordonnées Lambert,
- les profils en long d exécution,
- le plan d ensemble à une échelle convenable,
- les plans de béton armé d exécution des différents ouvrages coffrages et
ferraillages),
- les notes de calculs et de dimensionnement des ouvrages (hydraulique, béton,
ferraillage, butées et ancrages),
- les études et plans de détail d exécution des différentes parties d ouvrages,
- les études et plans de traversées (Autoroute, route, voie ferrée, oued, chaâba, etc.),
- les plans de raccordement,
- les plans de pose et de montage des équipements,
- les notices techniques, catalogues, manuels d'entretien et d'exploitation,
- les Analyses granulométriques des différents matériaux,
- l étude de formulation des diverses catégories de béton.
- l avant métré détaillé des travaux.
Ce prix inclut également, les études, liées aux différents changements dans le projet d exécution,
qui sont prescrits à l Entrepreneur, au cours des travaux. Tous les documents, plans, profils,
notes de calculs et notices techniques sont à remettre en cinq exemplaires par l entreprise, un
jeu de contre calque et un support informatique.
Ce prix est rémunéré au forfait
Prix N° 100-2 : Installations de chantier
Ce prix est forfaitaire et concerne l étude et l'établissement des cantonnements et des
installations nécessaires de chantier notamment :
- les frais résultant de l occupation temporaire des terrains du domaine public ou privé en
dehors de l emprise des travaux,
- les installations et bâtiments nécessaires à l'exécution des ouvrages,
- les Cantonnements du personnel et des installations sociales de l'Entrepreneur pour
l'ensemble du chantier,
- les bâtiments provisoires, magasins, ateliers, plates-formes et accès,
- le Laboratoire de chantier,
- les bureaux de chantier,
- l'amenée et le montage du matériel fixe ou roulant nécessaires à l'exécution des travaux,
- le matériel d air comprimé, comprenant les compresseurs fixes et mobiles, la tuyauterie, et
raccords,
- le matériel d épuisement de l eau, comprenant les pompes fixes et mobiles, la tuyauterie, et
raccords,
- les installations et le matériel nécessaire à la fabrication et à la mise en place des bétons,
- l'exploitation éventuelle des zones de carrières et d'emprunt,
- la préparation, le concassage, le criblage, le lavage et la recomposition éventuelle des
matériaux pour granulats à béton et matériaux de remblais,
- le stockage, la manutention, ainsi que le transport des matériaux,
- l alimentation électrique de ces installations,
- l alimentation en eau potable et industrielle du chantier,

169
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
Dcheira, province de Lâayoune

- l assainissement de ces installations,


- la réalisation des voies d'accès et des aires de circulation des installations de chantier, ainsi
que pour les zones d exécution des travaux des ouvrages, et des lieux de prélèvement ou de
dépôt des matériaux,
- Téléphone, Fax, etc.
- l hygiène et la sécurité des cantonnements y compris celle du Maître d'œuvre,
- l'extension et toute modification éventuelle des installations en cours de travaux.
Ce prix est rémunéré au forfait.

Prix N° 100-3 : Dossier de récolement


Ce prix concerne l établissement et fourniture à la réception provisoire au maître d œuvre, du
dossier de récolement conforme aux travaux réalisés sur le terrain. Le dossier comprend
notamment :
- les plans qui doivent mentionner toutes les modifications apportées au cours de l exécution
des travaux, ainsi que les différents ouvrages éventuellement rencontrés et traversés. Ces
plans sont à fournir par l entreprise en cinq tirages complets, un original sur calque, 3
contres calques et un support informatique. Chaque plan portera la mention "conforme à
l'exécution». Tous les plans mis à jour doivent être complets et entièrement cotés. Ils doivent
être pliés aux dimensions standard et classés par ouvrage réalisé avec une liste nominative.
- les notes de calculs, notices techniques et manuels d entretien et d exploitation des différents
équipements.
- la réception provisoire des ouvrages est subordonnée à la remise par l'Entrepreneur de la
totalité des plans et documents indiqués ci-dessus.
Ce prix est rémunéré au forfait.

Prix N° 100-4 : Remise en état des lieux et Repliement du chantier


Ce prix rémunère la remise en état des lieux, l enlèvement et repliement des installations de
chantier et du matériel de l entreprise, à la demande du maître d œuvre. )l est forfaitaire et
couvre notamment :
- La démolition des infrastructures et massifs divers,
- La remise en état des lieux : terrain, bâtiments, routes et pistes,
- L excavation des dépôts de matériaux de l entreprise ayant provoqué des modifications de la
topographie initiale,
- Le nettoyage complet du chantier et des ouvrages définitifs par enlèvement de tous les
gravois, débris, détritus, afin de leur donner un aspect naturel,
- La remise en place de la terre végétale préalablement stockée au début du chantier, suivant
les instructions du Maître d'œuvre,
- L'évacuation à la décharge publique, des produits de démolition et de ceux provenant du
nettoyage,
- Le repliement des installations du chantier et du matériel de l entreprise.
- La réception provisoire des ouvrages est subordonnée à l exécution par l'Entreprise de la
totalité des opérations indiquées ci-dessus.
Ce prix est rémunéré au forfait.

Prix N° 100-5 :Fourniture, transport et pose de Panneaux de signalisation


Ce prix concerne la fourniture, transport et pose de panneaux de signalisation en peinture
fluorescente, y compris inscription du texte selon les indications du maître d œuvre.
Ce prix est rémunéré à l’unité.

170
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
Dcheira, province de Lâayoune

Prix N° 100-6 : Fourniture, transport et pose de Panneaux de présentation de projet


Ce prix concerne la fourniture, transport et pose de panneaux de présentation de projet, y
compris inscription du texte selon les indications du maître d œuvre.
Ce prix est rémunéré à l’unité.

Série 200 : RESEAU DE DISTRIBUTION


Prix N° 200-1 : Terrassement en tranchée et en puits en terrain de toute nature et à toute
profondeur
Ces prix rémunèrent tous les travaux de déblais nécessaires à l'ouverture des tranchées de pose
de canalisations et de réalisation des ouvrages annexes, y compris toutes les sujétions
d'exécution, notamment :
- le déblaiement de l'emprise des travaux,
- l'ouverture de fouille à l'aide de tout matériel d'excavation manuel ou mécanique,
- les sujétions pour tranchées en terrains de pente supérieure à 15 %,
- la démolition et l'enlèvement des blocs de béton et maçonneries anciennes trouvées dans les
fouilles,
- le soutènement, l étaiement, et le blindage éventuel des tranchées, contre les éboulements
des terres,
les terrassements complémentaires de tranchées pour l exécution du génie civil des
ouvrages annexes,
- le nettoyage, le réglage, le nivellement et le compactage du fond de
fouille,
- le réglage et le dressage des parois des tranchées,
- la consolidation du sol et le drainage des eaux de surface et de ruissellement si nécessaire,
- le calage des canalisations,
- l évacuation des déblais excédentaires ou inutilisables aux décharges autorisées,
- les sur-largeurs et sur-profondeurs par rapport aux côtes théoriques définies dans les plans
d exécution, y compris les niches nécessaires à la confection des joints,
- les dispositifs de gardiennage, de sécurité, de signalisation et de balisage imposés par la
réglementation en vigueur,
- les mesures nécessaires à la sécurité du personnel, du matériel et des ouvrages existants
pour les déblais exécutés à l'explosif en terrain rocheux. (étaiement, blindage grillage de
protection, et autres),
- les sujétions afférentes à l utilisation de l explosif, notamment les frais engagés pour les
différentes autorisations administratives, la construction et gardiennage du dépôt d explosif,
et toutes les dispositions dictées par la réglementation en vigueur,
- les mesures nécessaires au maintien de la circulation des véhicules et des accès aux
propriétés riveraines.
Il s'applique au mètre cube de tranchée, et pour la section théorique donnée par la largeur de la
tranchée définie dans le CPS en fonction du diamètre DN de la conduite, et la profondeur définie
dans les plans d exécutions.
Les prix de terrassement en tranchée et en puits pour canalisations, se rapportent selon les
indications ci-après, à deux catégories de terrains : les terrains meubles et les terrains rocheux :
Les terrains meubles couvrent tous les terrains où les déblais peuvent être exécutés
manuellement ou par le matériel courant de terrassement : pelles mécaniques, tracto-pelle,
draglines, bulldozers, excavatrices, scrapers, etc.
Les terrains rocheux comprennent tous les terrains de rochers durs qui exigent l'emploi
systématique d engins appropriés tels que marteau piqueur, brise roche ou l'explosif.
Ce prix est rémunéré au mètre cube.

171
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
Dcheira, province de Lâayoune

Remblai en tranchée pour conduites et ouvrages annexes


Ces prix rémunèrent la fourniture, le transport et la mise en œuvre de remblai pour conduites et
autour des ouvrages annexes. La mise en œuvre doit être faite par couches successives de cm
bien compactées et arrosées, en particulier au niveau des reins des conduites. Le compactage
des remblais doit être réalisé et repris éventuellement, jusqu à un indice de compactage d une
densité sèche de proctor modifié de 95 %.
Ces prix sont rémunérés au mètre cube.

Prix N° 200-2 pour Remblai primaire: Remblai en tranchée pour conduites et ouvrages
annexes, Type: Remblai primaire d’enrobage des conduites, Nature du matériau: terre
tamisée
Prix N° 200-3 pour Remblai secondaire terre d'extraction des fouilles ou matériau
d’apport : Remblai en tranchée pour conduites et ouvrages annexes, Type : Remblai
secondaire de couverture des conduites, Nature du matériau : terre d’extraction des
fouilles ou matériau d’apport.

Lit de pose pour conduite


Ces prix rémunèrent la fourniture, le transport et la mise en œuvre d un lit de pose en dessous
des tuyaux, soigneusement nivelé.

Prix N° 200-4 : Lit de pose en sable :


Ce prix concerne la fourniture du sable à pied d œuvre pour pose des canalisations en terrain
non rocheux et en absence de la nappe. Il comprend la fourniture, le transport et la mise en place
avec des épaisseurs conformément au CCTP et suivant le lieu de pose, y compris arrosage et
toutes sujétions. La largeur théorique est celle décrite dans le prix du déblai pour collecteur ci-
dessus.
Ce prix est rémunéré au mètre cube.

Prix N° 200-5 : Lit de pose en graviers :


Ce prix concerne la fourniture de graviers à pied d œuvre pour pose des canalisations en terrain
rocheux ou en présence de nappe. Il comprend la fourniture, le transport et la mise en place avec
des épaisseurs conformément au CCTP et suivant le lieu de pose, y compris arrosage et damage,
et toutes sujétions. La largeur théorique est celle décrite dans le prix du déblai pour collecteur
ci-dessus.
Ce prix est rémunéré au mètre cube.

Prix 200-6 : Fourniture, transport et pose de conduites en PVC, pression à bague de joint
Ces prix rémunèrent la fourniture, le transport, le bardage et la pose complète et suivant les
règles de l art des conduites, et de leurs raccordements aux pièces spéciales, robinetterie et
appareillages de sécurité. )ls comprennent toutes les dépenses nécessaires à l exécution des
travaux, notamment :
- toutes les dépenses de fournitures qui s entendent livrées, rendues et rangées à pied
d œuvre ou aux dépôts indiqués par le maître d œuvre,
- Les bagues de joint caoutchouc et tout accessoire d emboîtement des éléments de
conduites,
- tous les frais de transport à pied d œuvre,
- les frais d outillage et de matériel, en usines ou sur le site,
- les frais de force motrice pour toutes les opérations incombant à l Entrepreneur,
- tous les frais afférents aux essais de contrôle des matériaux constitutifs et de réception
des conduites en usine,
- tous les frais afférents aux essais des conduites en tranchées,

172
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
Dcheira, province de Lâayoune

- les frais résultant de l occupation temporaire des terrains en dehors de l emprise des
travaux, des dégâts aux chemins, du maintien de la circulation sur les routes et chemins,
des accès des propriétés privées et de leur clôture, de l écoulement des eaux pluviales et
ménagères, ainsi que l évacuation ou l épuisement des venues d eaux souterraines,
lorsque le débit de pompage du groupe n excédant pas l/s, durant au moins une heure
continue sans interruption,
- les difficultés que l Entrepreneur pourrait rencontrer pendant l exécution des travaux,
notamment la protection de son chantier contre les crues des oueds ou contre les eaux
de ruissellement.
Ce prix est rémunéré au mètre linéaire.

Prix N° 200-7 : Fourniture, transport et pose de conduites en polyéthylène haute densité


PEHD
Ces prix rémunèrent la fourniture, le transport, le bardage et la pose complète et suivant les
règles de l art des conduites, et de leurs raccordements aux pièces spéciales, robinetterie et
appareillages de sécurité. )ls comprennent toutes les dépenses nécessaires à l exécution des
travaux, notamment :
- toutes les dépenses de fournitures qui s entendent livrées, rendues et rangées à pied
d œuvre ou aux dépôts indiqués par le maître d œuvre,
- Les joints et tout accessoire d emboîtement des éléments de conduites,
- tous les frais de transport à pied d œuvre,
- les frais d outillage et de matériel, en usines ou sur le site,
- les frais de force motrice pour toutes les opérations incombant à l Entrepreneur,
- tous les frais afférents aux essais de contrôle des matériaux constitutifs et de réception
des conduites en usine,
- tous les frais afférents aux essais des conduites en tranchées,
- les frais résultant de l occupation temporaire des terrains en dehors de l emprise des
travaux, des dégâts aux chemins, du maintien de la circulation sur les routes et chemins,
des accès des propriétés privées et de leur clôture, de l écoulement des eaux pluviales et
ménagères, ainsi que l évacuation ou l épuisement des venues d eaux souterraines,
lorsque le débit de pompage du groupe n excédant pas l/s, durant au moins une heure
continue sans interruption,
- les difficultés que l Entrepreneur pourrait rencontrer pendant l exécution des travaux,
notamment la protection de son chantier contre les crues des oueds ou contre les eaux
de ruissellement.
Ce prix est rémunéré au mètre linéaire.

Prix 200-8 :Rinçage et désinfection des conduites


Ce prix concerne les travaux de rinçage et de désinfection des conduites au chlore ou ses dérivés,
ou au permanganate, en fin des travaux, après essais concluants. Il couvre notamment :
- La fourniture et transport des produits de stérilisation,
- La fourniture de l eau nécessaire au rinçage et à la désinfection,
- Le rinçage des ouvrages avant introduction des désinfectants jusqu à ce que l eau
devienne limpide,
- La mise en charge des conduites, en introduisant les produits de traitement à une
concentration convenable et conforme aux prescriptions du CPS,
- Le maintien du contact du stérilisant avec les ouvrages, pendant 24 heures,
- la vidange des ouvrages et le rinçage à l eau potable,
- le prélèvement d un échantillon pour contrôle bactériologique,
- l assistance d un laboratoire agrée,
- Les analyses et résultats de stérilisation,
- Le rapport de désinfection établi par le laboratoire.
Ce prix est rémunéré au mètre linéaire.

173
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
Dcheira, province de Lâayoune

PIECES SPECIALES
Bride à emboitement
Ces prix rémunèrent la fourniture, le transport, et la pose complète et suivant les règles de l art
de brides unies, et de leurs raccordements aux conduites, robinetterie et appareillages de
sécurité. )ls comprennent toutes les dépenses nécessaires à l exécution des travaux, notamment :
- Toutes les dépenses de fournitures qui s entendent livrées, rendues et rangées à pied
d œuvre ou aux dépôts indiqués par le maître d œuvre,
- Les joints, brides, boulons, écrous et tout accessoire de raccordement,
- Tous les frais de transport à pied d œuvre,
- Les frais d outillage et de matériel, en usines ou sur le site,
- Les frais de force motrice pour toutes les opérations incombant à l Entrepreneur,
- Tous les frais afférents aux essais de contrôle des matériaux constitutifs et de réception
des fournitures en usine,
- Tous les frais afférents aux essais en tranchées.
Ces prix sont rémunérés à l'unité .

Prix N° 200-9 : Bride à emboîtement DN 110/100 mm, PN 10


Prix N° 200-10 : Bride à emboîtement DN 63/60 mm, PN 10

260- Té
Ces prix rémunèrent la fourniture, le transport, et la pose complète et suivant les règles de l art
de Tés, et de leurs raccordements aux conduites, robinetterie et appareillages de sécurité. Ils
comprennent toutes les dépenses nécessaires à l exécution des travaux, notamment :
- Toutes les dépenses de fournitures qui s entendent livrées, rendues et rangées à pied
d œuvre ou aux dépôts indiqués par le maître d œuvre,
- Les joints, brides, boulons, écrous et tout accessoire de raccordement,
- Tous les frais de transport à pied d œuvre,
- Les frais d outillage et de matériel, en usines ou sur le site,
- Les frais de force motrice pour toutes les opérations incombant à l Entrepreneur,
- Tous les frais afférents aux essais de contrôle des matériaux constitutifs et de réception
des fournitures en usine,
- Tous les frais afférents aux essais en tranchées.
Ces prix sont rémunérés à l'unité .

Prix N° 200-11 : Té en Fonte ductile, bouts à brides, DN 100/100 mm, PN 10


Prix N° 200-12 : Té en Fonte ductile, bouts à brides, DN 100/60 mm, PN 10

268- Manchette
Ces prix rémunèrent la fourniture, le transport, et la pose complète et suivant les règles de l art
de manchettes à deux brides, et de leurs raccordements aux conduites et appareillages de
sécurité. )ls comprennent toutes les dépenses nécessaires à l exécution des travaux, notamment :
- Toutes les dépenses de fournitures qui s entendent livrées, rendues et rangées à pied
d œuvre ou aux dépôts indiqués par le maître d œuvre,
- Les joints, brides, boulons, écrous et tout accessoire de raccordement,
- Tous les frais de transport à pied d œuvre,
- Les frais d outillage et de matériel, en usines ou sur le site,
- Les frais de force motrice pour toutes les opérations incombant à l Entrepreneur,
- Tous les frais afférents aux essais de contrôle des matériaux constitutifs et de réception
des fournitures en usine,
- Tous les frais afférents aux essais des fournitures en tranchées.
Ces prix sont rémunérés à l'unité .

174
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
Dcheira, province de Lâayoune

Prix N° 200-13 : Fourniture, transport et pose de manchette à deux brides, Type : avec
colorette d’ancrage et d’étanchéité, Nature du matériau : acier galvanisé, Diamètre
nominal : 100 mm, Pression nominale : 10 bar, Longueur : 1000 mm
Prix N° 200-14 : Fourniture, transport et pose de manchette à deux brides, Type : avec
colorette d’ancrage et d’étanchéité, Nature du matériau : acier galvanisé, Diamètre
nominal : 60 mm, Pression nominale : 10 bar, Longueur : 600 mm

276- Robinet vanne


Ces prix rémunèrent la fourniture, le transport, et la pose complète et suivant les règles de l art
de robinets vannes, et de leurs raccordements aux conduites et appareillages de sécurité. Ils
comprennent toutes les dépenses nécessaires à l exécution des travaux, notamment :
- Toutes les dépenses de fournitures qui s entendent livrées, rendues et rangées à pied
d œuvre ou aux dépôts indiqués par le maître d œuvre,
- Les joints, boulons, écrous et tout accessoire de raccordement,
- Tous les frais de transport à pied d œuvre,
- Les frais d outillage et de matériel, en usines ou sur le site,
- Les frais de force motrice pour toutes les opérations incombant à l Entrepreneur,
- Tous les frais afférents aux essais de contrôle des matériaux constitutifs et de réception
des fournitures en usine,
- Tous les frais afférents aux essais en tranchées.
Ces prix sont rémunérés à l’unité.

Prix N° 200-15 : Robinet vanne à opercule, DN 60 mm, PN 10


Prix N° 200-16 : Robinet vanne à opercule, DN 100 mm, PN 10

262- Joint de démontage


Ces prix rémunèrent la fourniture, le transport, et la pose complète et suivant les règles de l art
de joints de démontage, et de leurs raccordements aux conduites, robinetterie et appareillages
de sécurité. )ls comprennent toutes les dépenses nécessaires à l exécution des travaux,
notamment :
- Toutes les dépenses de fournitures qui s entendent livrées, rendues et rangées à pied
d œuvre ou aux dépôts indiqués par le maître d œuvre,
- Les joints, brides, boulons, écrous et tout accessoire de raccordement,
- Tous les frais de transport à pied d œuvre,
- Les frais d outillage et de matériel, en usines ou sur le site,
- Les frais de force motrice pour toutes les opérations incombant à l Entrepreneur,
- Tous les frais afférents aux essais de contrôle des matériaux constitutifs et de réception
des fournitures en usine,
- Tous les frais afférents aux essais des fournitures en tranchées.
Ces prix sont rémunérés à l'unité .

Prix N° 200-17 : Joint de démontage, autobuté, fonte ductile, DN 100 mm, PN 10


Prix N° 200-18 : Joint de démontage, autobuté, fonte ductile, DN 60 mm, PN 10

Prix 200-19 : Fourniture, transport et pose de poteau d'incendie, Type : 1 prise de 65 mm


sous coffre, Diamètre nominal : 65 mm, Pression nominale : 10 bar
Ce prix concerne les travaux de fourniture et pose de poteau d'incendie de Type 1, suivant les
plans et détails fournis.
Ce prix est rémunéré à l'unité.

175
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
Dcheira, province de Lâayoune

Branchements Individuels

Prix N° 200-20 : Réalisation de branchement particulier d'eau potable, Type de


branchement : individuel, Diamètre nominal : PEHD DN 20 mm, Longueur : inférieure ou
égale à 10 m
Ce prix est forfaitaire et se rapporte à tous les travaux de fourniture et de pose de conduites et
accessoires complet pour la réalisation des branchements particuliers d eau potable,
conformément au guide technique, et aux plans types d exécutions approuvés par le maître
d oeuvre.
Ces travaux comprennent notamment les suggestions suivantes :
- Les sondages et l implantation définitive des ouvrages sur le terrain,
- Les terrassements en tranchée de dimensions 0,40x0,60 m, en terrain de toute nature,
- Les étaiements et blindages,
- L épuisement de l eau de surface et de ruissellement autour des terrassements de
l ouvrage,
- Le nettoyage et le compactage du fond de fouilles,
- La fourniture et réalisation du lit de pose, en sable sur une épaisseur de 10 cm, et en
gravillons concassés sur une épaisseur de cm, si le fond de fouille est rocheux ou s il y
a risque de ruissellement d eau,
- La fourniture, transport et pose de conduite de branchement en polyéthylène haute
densité PEHD de pression nominale PN 10 bars,
- La fourniture, transport et pose de tous les accessoires de branchement, notamment
(collier de prise en charge adapté à la nature et au diamètre de la conduite de
raccordement, robinet de prise verticale ou latérale, raccords à serrage rapide, coudes à
serrage rapide, mamelons, robinet à tête cachée, robinet à visser, clapet de non-retour,
rail support du compteur, bouche à clé type ronde ou losange, tube allonge en PVC DN 75
PN 6 bars, tabernacle en polyester, couronne en béton armé de 50 cm de diamètre et 15
cm d épaisseur autour de la bouche à clé, etc. ,
- Le raccordement à la conduite de départ de toute nature et de tout diamètre,
- La réalisation d une nourrice, et l équipement de chaque départ divisionnaire (coude,
mamelons, robinet à tête cachée, robinet à visser, clapet de non-retour, rail support du
compteur, etc.), dans le cas de branchement type collectif,
- La fourniture et pose de bande adhésive de protection contre la corrosion autour des
pièces de branchement,
- La fourniture et pose de grillage avertisseur bleu, sur toute la largeur et la longueur de
tranchée du branchement,
- Le remblais compacté de la tranchée,
- La confection et finition de la niche de compteur de dimensions 0,60x0,33x0,20 m dans
le cas de branchement type individuel,
- La réfection de la saignée des murs,
- La fourniture, pose et scellement du cadre et porte métallique de niche de compteur,
- La pose de compteur qui sera fourni par l ONEP,
- Le raccordement côtés abonnés,
- La remise en état des lieux,
- Les frais occasionnés par les essais de contrôle de qualité des travaux.
Ces prix sont rémunérés à l’unité.

176
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
Dcheira, province de Lâayoune

Prix N° 200-21 : Réalisation de Niche de compteurs, Type : pour un compteur


Ce prix est forfaitaire et rémunère la réalisation d une niche de compteurs, en béton préfabriqué,
suivant les plans types approuvés par le maître d oeuvre, y compris la fourniture et scellement
de la porte de niche, système de verrouillage, finition d enduit et des saignées du mur de la niche
et remise en état des lieux.
Ces prix sont rémunérés à l’unité.

Prix N° 200-22 : Fourniture, transport et pose de porte de niche, Dimensions : 500 x 350
mm
Ces prix rémunèrent la fourniture, le transport, et la pose complète et suivant les règles de l art
de porte de niche. )ls comprennent toutes les dépenses nécessaires à l exécution des travaux,
notamment :
- Toutes les dépenses de fournitures qui s entendent livrées, rendues et rangées à pied
d oeuvre ou aux dépôts indiqués par le maître d oeuvre,
- Le marquage et inscription des initiales de l ONEE en arabe et en français,
- Tous les frais de transport à pied d oeuvre,
- Les frais d outillage et de matériel, en usines ou sur le site,
- Les frais de force motrice pour toutes les opérations incombant à l Entrepreneur,
- Tous les frais afférents aux essais de contrôle des matériaux constitutifs et de réception
des fournitures en usine.
Ces prix sont rémunérés à l’unité.

OUVRAGES ANNEXES

211. Génie civil des regards


Ce prix se rapporte à tous les travaux de génie civil pour la réalisation de regards, conformément
aux plans types d exécutions approuvés par le maître d œuvre. Ces prestations s entendent la
construction et la finition des regards, à l exclusion de leurs équipements, qui sont comptés par
ailleurs. Ces travaux comprennent notamment les suggestions suivantes :
- les sondages et l implantation définitive des ouvrages sur le terrain,
- les étaiements et blindages,
- l épuisement de l eau de surface et de ruissellement autour des terrassements de
l ouvrage,
- les dispositions nécessaires pour assurer l étanchéité de l ouvrage contre les eaux, de
surface, de ruissellement et de nappe,
- le nettoyage et le compactage du fond de fouilles,
- la réalisation du béton de propreté sur cm d épaisseur en béton type B4 dosé au
minimum à 250 kg/m3 de ciment CPJ 45 ou équivalent, et présentant à 28 jours, une
résistance nominale à la compression, d au moins bars,
- la fourniture et la mise en place des coffrages soignés, en bois ou métalliques,
- la fourniture, le façonnage et la mise en place de ferraillage, conformément aux plans
d exécutions approuvés par le maître d œuvre,
- la fourniture et transport des agrégats agrées par le maître d œuvre, pour la préparation
des bétons,
- la préparation, le transport et la mise en place avec vibration du béton type B2 dosé au
minimum à 350 kg/m3 de ciment CPJ 45 ou équivalent et présentant à 28 jours, une
résistance nominale à la compression, d au moins bars,
- les adjuvants éventuellement nécessaires pour obtenir les caractéristiques prescrites
pour une mise en œuvre convenable,
- les sujétions pour la réalisation éventuelle des joints de retrait ou de dilatation,
- les sujétions dues à l'emploi d'appareils vibrateurs, notamment les frais nécessités par le
renforcement des coffrages,

177
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
Dcheira, province de Lâayoune

- la réalisation du puisard de vidange et d évacuation de l eau,


- le traitement des reprises de bétonnage,
- le traitement des surfaces, présentant des dégradations ou un fini non conforme aux
indications des plans d'exécution,
- la réalisation de l enduit au mortier de ciment, sur toutes les surfaces de l ouvrage,
- la réalisation d un enduit à base d émulsion bitumineuse sur les parements de l ouvrage,
qui sont en contact avec le terrain naturel,
- la fourniture et réalisation du dispositif d aération de l ouvrage, selon le plan d exécution
(col de cygne en tube métallique ou châssis grillagé ou autre),
- le repiquage des trous de scellement,
- le grattage des salissures et bavures de mortier ou de laitance collées aux sols et aux
parements,
- les sujétions dues aux réservations dans les bétons, pour conduites, fourreaux et pièces
métalliques diverses,
- l exécution de la peinture de l ouvrage et des diverses pièces métalliques, non compris
les équipements hydrauliques,
- les frais occasionnés par les prélèvements et les essais de contrôle de qualité des bétons
et de leurs composants effectués par l entreprise.
Ces prix sont rémunérés à l’unité.

Prix N° 200-23 : Génie civil des regards, Type de vanne de sectionnement toutes
profondeurs,
Prix N° 200-24 : Génie civil des regards, Type : de poteau d'incendie, Profondeur sous
dalle : toutes profondeurs m, Diamètre nominal de la plus grande conduite abritée par
l’ouvrage : NA mm,

Prix N° 200-25 : Fourniture, transport et pose de Cadre et tampon en fonte, Type de


tampon : rond articulé et verrouillé à cadre carré, Classe de résistance : D400 KN,
Dimensions : 850x850 mm
Ce prix concerne la fourniture, transport, pose et scellement de cadres et tampons en fonte
ductile et toutes sujétions de parfaite exécution.
Ce prix est rémunéré à l’unité.

228- Réalisation de traversée de pistes et chaussées


Ce prix se rapporte à tous les travaux de traversées de piste non revêtu, route principale, route
secondaire et tertiaire, et voie de circulation urbaine, conformément aux plans types
d exécutions approuvés par le maître d œuvre. Les travaux de terrassement, lit de pose,
fourniture et pose de conduites, et remblais sont comptés par ailleurs dans leurs articles
correspondants.
Les travaux de traversée comprennent notamment les suggestions suivantes :
- les frais de démarche et d autorisation de traversée de chaussée,
- l implantation sur le terrain de la traversée,
- la réalisation éventuelle de chemin provisoire de contournement de la voie,
- la démolition et l enlèvement du corps de chaussée,
- l évacuation des déblais excédentaires ou inutilisables aux décharges autorisées,
- la réalisation des dalettes, de répartition des charges, préfabriquées et armées, en béton
armé type B2, dosé au minimum à 350 kg/m3 de ciment CPJ 45 ou équivalent et
présentant à jours, une résistance nominale à la compression, d au moins bars,
- la fourniture et mise en place de tout venant, pour la reconstitution du corps de chaussée
et des accotements,
- la fourniture et mise en place du revêtement de chaussée identique à son état initial,
- la remise en état des lieux, piste, chaussée, accotements, fossés, etc…

178
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
Dcheira, province de Lâayoune

- les dispositifs de gardiennage, de sécurité, de signalisation et de balisage imposés par la


réglementation en vigueur,
- les mesures nécessaires à la sécurité du personnel, du matériel et des ouvrages existants,
- les mesures nécessaires au maintien de la circulation des véhicules et des accès aux
propriétés riveraines,
- les suggestions et difficultés de travaux en traversée,
- les frais occasionnés par les essais de contrôle de qualité des travaux.
Ces prix sont rémunérés au mètre linéaire.

Prix N° 200-26 : Réalisation de traversée de pistes et chaussées, Type de traversée : pistes


et chemins non revêtu
Prix N° 200-27 : Réalisation de traversée de pistes et chaussées, Type de traversée : route
et voie de circulation urbaine goudronnée

228- Réalisation de traversée de réseaux divers

Prix N° 200-28 : Réalisation de traversée d'ouvrages divers, Type de traversée : fosse


septique et de puits perdu

Ce prix se rapporte à tous les travaux de traversées de réseaux divers, par des conduites,
conformément aux plans types d exécutions approuvés par le maître d œuvre. Les travaux de
terrassement, lit de pose, fourniture et pose de conduites, et remblais sont comptés par ailleurs
dans leurs articles correspondants.les travaux de traversée comprennent notamment les
suggestions suivantes :
- Les frais de démarche et d autorisation de traversée,
- L implantation sur le terrain de la traversée,
- La réalisation de la traversée conformément au plan type,
- La réalisation éventuelle des massifs d ancrage, de butée et d enrobage en béton type B
dosé au minimum à 300 kg/m3 de ciment CPJ 45 ou équivalent, et présentant à 28 jours,
une résistance nominale à la compression, d au moins bars,
- La protection éventuelle des conduites contre la pollution, par manche adhésive en
polyéthylène,
- La fourniture et mise en place des matériaux spécifiques à la traversée,
- La remise en état initial des ouvrages existants et des lieux,
- Les dispositifs de gardiennage, de sécurité, de signalisation et de balisage imposés par la
réglementation en vigueur,
- Les mesures nécessaires à la sécurité du personnel, du matériel et des ouvrages
existants,
- Les suggestions et difficultés de travaux en traversée,
- Les frais occasionnés par les essais de contrôle de qualité des travaux.

Ces prix sont rémunérés à l’unité.

179
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
Dcheira, province de Lâayoune

Série 300 : RESERVOIR SURELEVE DE CAPACITE 250m3


Prix N° 300-1 : Terrassement en terrain de toute nature et à toutes profondeurs en pleine
masse, en tranchée, en puits ou en rigole :
Ces prix rémunèrent tous les travaux de déblais en pleine masse, nécessaires aux fondations et à
l aménagement des bâtiments et ouvrages de génie civil, y compris toutes les sujétions
d'exécution, notamment :
 Le déblaiement de l'emprise des travaux et mise à niveau du terrain (déblais et remblais)
à la côte prescrite dans les plans d exécution de l ouvrage,
 L'ouverture de fouille à l'aide de tout matériel d'excavation manuel ou mécanique,
 La démolition et l'enlèvement des blocs de béton et maçonneries anciennes trouvées
dans les fouilles,
 Le soutènement, l étaiement, et le blindage éventuel des parois des fouilles, contre les
éboulements des terres,
 Le nettoyage, le réglage, le nivellement et le compactage du fond de fouille,
 Le réglage et le dressage des parois des fouilles,
 La consolidation du sol et le drainage des eaux de surface et de ruissellement si
nécessaire,
 L évacuation des déblais excédentaires ou inutilisables aux décharges autorisées,
 Les sur largeurs et sur profondeurs par rapport aux côtes théoriques définies dans les
plans d exécutions,
 Les dispositifs de gardiennage, de sécurité, de signalisation et de balisage imposés par la
réglementation en vigueur,
 Les mesures nécessaires à la sécurité du personnel, du matériel et des ouvrages
existants, pour les déblais exécutés à l'explosif en terrain rocheux. (étaiement, blindage
grillage de protection, et autres),
 Les sujétions afférentes à l utilisation de l explosif, notamment les frais engagés pour les
différentes autorisations administratives, la construction et gardiennage du dépôt
d explosif, et toutes les dispositions dictées par la réglementation en vigueur,
 Les mesures nécessaires au maintien de la circulation des véhicules et des accès aux
propriétés riveraines.
Il s'applique au mètre cube de fouilles, et pour la section théorique définie dans les plans
d exécutions.
Les prix de terrassement en masse pour ouvrages, se rapportent selon les indications ci-après, à
deux catégories de terrains : les terrains meubles et les terrains rocheux :
Les terrains meubles couvrent tous les terrains où les déblais peuvent être exécutés
manuellement ou par le matériel courant de terrassement : pelles mécaniques, tracto-pelle,
draglines, bulldozers, excavatrices, scrapers, etc.
Les terrains rocheux comprennent tous les terrains de rochers durs qui exigent l'emploi
systématique d engins appropriés tels que marteau piqueur, brise roche ou l'explosif.
Ce prix est rémunéré au mètre cube.

Prix N° 300-2 : Remblai en masse pour ouvrage, Nature du matériau : tout venant :
Ces prix rémunèrent la fourniture, le transport et la mise en œuvre de remblai pour ouvrage.
Lorsque le remblai est fait à partir de terre d extraction des fouilles, il doit être expurgé des
éléments supérieurs à 100 mm, des débris végétaux ou animaux, gravas et autres.
La mise en œuvre doit être faite par couches successives de cm bien compactées et arrosées.
Le compactage des remblais doit être réalisé et repris éventuellement, jusqu à un indice de
compactage d une densité sèche de proctor modifié de %.
Ce prix est rémunéré au mètre cube.

180
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
Dcheira, province de Lâayoune

Prix N° 300-3 : Hérissonnage ou Blocage en pierres sèches :


Ce prix concerne la fourniture, transport et mise en œuvre d (érissonnage ou blocages en
pierres sèches de . m d épaisseur, posés sur le sol en hérisson, pointe en l air, rangés et
damés.
Ce prix est rémunéré au mètre carré.

Prix N° 300-4 : Dallage en béton armé


Ce prix concerne la construction de dallage en béton légèrement armé de classe B30, dosé à 350
kg ciment CPJ 45 ou équivalent par m3 de béton, de résistance nominale à la compression à 28
jours de bars et d épaisseur cm, pour les pourtours des ouvrages et allées piétonnières.
Il couvre notamment :
 La fourniture et transport des agrégats,
 Les terrassements de mise à niveau de la plateforme des surfaces à bétonner,
 La préparation de la plateforme, nettoyage, arrosage et compactage,
 La fourniture, transport, façonnage et pose des aciers d armatures,
 Le coffrage et le décoffrage,
 La préparation et mise en œuvre du béton B ,
 La mise en œuvre du béton,
 La fourniture et mise en œuvre des joints de dilatation suivant la trame spécifiée dans le
plan d exécution approuvé par le maître d œuvre,
 Lissage et finition des surfaces du béton.
Ce prix est rémunéré au mètre carré.

Bétons y compris les coffrages


Ce prix concerne la fourniture et transport des agrégats, la préparation et la mise en œuvre des
bétons pour ouvrages, y compris les frais de coffrages. Les prix unitaires ci-après couvrent tous
les frais et sujétions d exécution dont notamment :
 La reconnaissance et l agrément des carrières pour l approvisionnement des agrégats,
 L extraction éventuelle des matériaux dans les zones d emprunt et carrières et
l élimination des matériaux impropres à la fabrication des bétons,
 Le transport des fournitures et matériaux quel que soit l éloignement,
 La fourniture, la pose et dépose des coffrages plans ou courbes, quelques soient les
formes et les dimensions des ouvrages à bétonner,
 La fabrication avec engins mécaniques du béton de toute catégorie, son transport et sa
mise en œuvre,
 Le nettoyage du fond de fouilles et des fonds de coffrage, avant le coulage du béton,
 La fourniture et pose de cales en ciment, pour le recouvrement du ferraillage par le
béton,
 Le traitement des reprises de bétonnage,
 Le traitement des surfaces présentant des dégradations ou un fini non conforme aux
indications des plans d exécution,
 L humidification et les protections du béton, dues à la climatologie,
 Le repiquage des trous de scellement,
 Les modifications de dosages et les sujétions de mise en place du béton pour reprises de
bétonnage
 La cure du béton et la fourniture des produits nécessaires,
 Les adjuvants éventuellement nécessaires pour obtenir les caractéristiques prescrites ou
celles nécessaires pour une mise en œuvre convenable.
 Les échafaudages et accès provisoires,
 Le remplissage de tous les hors profils éventuels,
 Les sujétions d exécution provenant de la présence des armatures, quelle que soit la
densité du ferraillage,

181
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
Dcheira, province de Lâayoune

 Le réglage des surfaces définitives non coffrées,


 Les sujétions dues à l emploi d appareils vibrateurs du béton,
 Le grattage des salissures et bavures de mortier ou de laitance collées aux sols et aux
parements,
 Les sujétions dues à la présence dans les bétons de réservations ou de matériels divers
tels que tuyauteries, fourreaux, pièces métalliques diverses,
 Les sujétions résultant des venues d eau, quel que soit le débit et les frais dus à la mise en
place et au fonctionnement dans les ouvrages des matériels d épuisement,
 Les sujétions résultant des autres travaux et en particulier des entreprises
d hydromécanique,
 Les essais de bétons et de ses composants effectués par l Entreprise,
 Les frais occasionnés par les prélèvements pour les essais de béton et de ses composants
y compris la fourniture des matériaux et du béton,
 Les sujétions entraînées par la réalisation des joints de retrait ou de dilatation, ouverts
par interposition d un autre matériau, d un coffrage ou d un dispositif d étanchéité,
 L exécution simultanée de bétons de dosages différents, Tous les prix de béton sont
applicables sans majoration aux bétons de deuxième phase exécutés autour des pièces
métalliques, après montage de celles-ci. Les catégories des bétons à mettre en place
seront définies dans les plans d exécution. Les prix des bétons correspondent à chacune
des classes, définies par la résistance nominale spécifiée à 28 jours. Le dosage de
principe en ciment, donné à titre indicatif, sera réajusté sur la base des essais d étude et
de convenance des bétons.
Ces prix sont rémunérés au mètre cube.

Prix N° 300-5 : Bétons y compris les coffrages, Type de béton : Gros Béton de classe B20,
Dosage de ciment : 300 kg ciment CPJ45 ou équivalent par m3 de béton Kg, Résistance
nominale à la compression à 28 jours : 200 bar
Prix N° 300-6 : Bétons y compris les coffrages, Type de béton : Béton de propreté de classe
B15, Dosage de ciment : 200 kg ciment CPJ 35 ou équivalent par m3 de béton Kg,
Résistance nominale à la compression à 28 jours : 150 bar
Prix N° 300-7 : Bétons y compris les coffrages, Type de béton : Béton armé en fondation de
classe B30, Dosage de ciment : 350 kg ciment CPJ45 ou équivalent par m3 de béton Kg,
Résistance nominale à la compression à 28 jours : 300 bar
Prix N° 300-8 : Bétons y compris les coffrages, Type de béton : Béton armé en élévation de
classe B30, Dosage de ciment : 350 kg ciment CPJ45 ou équivalent par m3 de béton Kg,
Résistance nominale à la compression à 28 jours : 300 bar
Prix N° 300-9 : Bétons y compris les coffrages, Type de béton : Béton armé en élévation de
classe B30 avec incorporation de produit hydrofuge, Dosage de ciment : 350 kg ciment
CPJ45 ou équivalent par m3 de béton Kg, Résistance nominale à la compression à 28
jours: 300 bar

Prix N° 300-10 : Armature pour béton, Type d’acier : Acier TOR à haute adhérence de
nuance FE500 pour béton armé
Ce prix concerne les aciers ronds Tor ou lisses pour béton armé. Il couvre notamment :
 La fourniture et le transport à pied d œuvre,
 Le façonnage, les ligatures, les calages, les armatures de montage et de soutien et les
soudures éventuelles,
 Les recouvrements qui ne sont pas indiqués sur les plans d'exécution.
 Les sujétions de mise en place dans les zones comportant des pièces incorporées dans le
béton (pièces d'ancrages, fourreaux, etc. ...).

182
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
Dcheira, province de Lâayoune

 Les sujétions d'exécution en plusieurs phases pouvant être séparées par des intervalles
de temps plus ou moins longs.
 Les sujétions de pose à différentes hauteurs. )l s'applique au kilogramme mis en œuvre
dans la limite des quantités calculées d'après les plans d'exécution, en admettant une
masse spécifique pour les ronds à béton spécifiée, d'après les barèmes des fournisseurs.
Ce prix est rémunéré au kilogramme.

Prix N° 300-11 : Revêtement de sol en ciment bouchardé


Ce prix se rapporte à la mise en œuvre de revêtement de sol en ciment bouchardé, il couvre
notamment :
 La préparation et l agrément par le maître d œuvre, de panneaux d échantillons de
dimensions 0,50 x 0,50 m,
 La fourniture et transport à pied d œuvre des matériaux agrées,
 Le nettoyage et préparation de la surface du sol à revêtir,
 La préparation et mise en œuvre de la forme de pose au mortier de ciment dosé à kg
de ciment CPJ 35 ou équivalent par m3 de sable,
 La mise place du lait de ciment dosé au moins à 500 kg de ciment,
 Les sujétions de bouchardage,
 Le nettoyage et l enlèvement des traces de mortier de ciment et autres.
Ce prix est rémunéré au mètre carré.

Enduit au mortier de ciment


Ce prix concerne la réalisation des enduits au mortier de ciment exécutés à la main en deux
couches sur maçonnerie ou sur surface de béton, le mortier étant dosé à raison de 450 kg de
ciment CPJ 35 ou équivalent par mètre cube de sable. Il s'applique par mètre carré d'enduit
réalisé, il couvre notamment :
 La préparation des surfaces à revêtir et en particulier le repiquage, imbibition et
éventuellement les produits destinés à améliorer l'adhérence,
 La fourniture et pose de grillage pare fissures,
 Couche d enduit de dégrossissage, en une ou plusieurs passes,
 Couche de finition,
 La réalisation des solins et raccords aux limites des surfaces,
 Les arêtes, les saillies, les angles rentrants ou saillants, les feuillures, les larmiers, les
becs d auvent, les retraits et les joints,
 La protection temporaire contre la dessiccation,
 L'évacuation des gravois,
 Les sujétions pour échafaudage à toute hauteur.
Ces prix sont rémunérés au mètre carré.

Prix N° 300-12 : Enduit au mortier de ciment, Type d'enduit : Enduit extérieur au mortier
de ciment lisse d'épaisseur 2 cm
Prix N° 300-13 : Enduit au mortier de ciment, Type d'enduit : Enduit étanche au mortier
de ciment et produit hydrofuge d'épaisseur 3 cm
Prix N° 300-14 : Enduit bitumineux

183
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
Dcheira, province de Lâayoune

Prix N° 300-15 : Forme de pente


Ce prix concerne la forme de pente, en béton B20, dosé à 300 kg de ciment CPJ 35 ou équivalent
par m de béton, d une pente minimum de , % et d une épaisseur minimum au point bas de
cm. Il couvre notamment :
 La fourniture et transport à pied d œuvre des matériaux,
 Le nettoyage et préparation de la surface des terrasses,
 La préparation et mise en œuvre de la forme de pente en béton,
 La mise en œuvre des joints,
 Les sujétions d échafaudage et de hauteur des terrasses.
Ce prix est rémunéré au mètre carré.

Prix N° 300-16 : Complexe d’étanchéité des terrasses


Ce prix rémunère l Entrepreneur au mètre carré pour la fourniture et mise en œuvre
d'étanchéité de la terrasse par un complexe composé de : une couche EIF, une couche EAC,
bitume armé type 40 TV-VV-HR soudé ou collé, bitume armé type 40 TV auto protégé aluminium
ou granulé minéral y compris toute sujétion de bonne exécution
Ce prix est rémunéré au mètre carré.

Prix N° 300-17 : Isolation thermique


Ce prix concerne la réalisation d une protection thermique des terrasses. )l comprend
notamment :
 La fourniture et transport à pied d œuvre des panneaux isolants en liège aggloméré de
cm d épaisseur,
 La pose des panneaux sur l écran pare vapeur, en les collant par une couche d émulsion
de bitume oxydé 90/40 à chaud (EAC)
 Les sujétions d échafaudage et de hauteur des terrasses.
Ce prix est rémunéré au mètre carré.

Prix N° 300-18 : Gorge pour solins


Ce prix concerne la réalisation des gorges pour raccordement des terrasses horizontales et les
relevés verticaux, en béton de classe B20, dosé à 250 kg ciment CPJ 35 ou équivalent par m3 de
béton, de résistance nominale à la compression à 28 jours de 200 bars. Le béton sera réglé avant
prise, avec un gabarit en arc de cercle de 0,20 m de rayon, pour donner la forme aux gorges.
Ce prix est rémunéré au mètre linéaire.

Prix N° 300-19 : Solins d’étanchéité


Ce prix concerne la réalisation de l étanchéité des solins. )l couvre notamment :
 Une chape de mortier de ciment d épaisseur de cm,
 L impression de bitume avec mise en place de papier d amiante perforé,
 La mise en œuvre d une chape de bitume de , cm d épaisseur armée d un tissu de verre
et de feuille d aluminium.
 Les sujétions d échafaudage et de hauteur des terrasses.
Ce prix est rémunéré au mètre linéaire

Prix N° 300-20 : Barbacane


Ce prix concerne la fourniture, transport et pose de barbacanes en bec de canard de longueur 40
cm, pour évacuation des eaux pluviales.
Ce prix est rémunéré à l'unité

184
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
Dcheira, province de Lâayoune

Prix N° 300-21 : Fourniture, transport et pose de fenêtre, Type : d'aération


Ce prix concerne la fourniture, transport et pose de fenêtre d aération en aluminium, suivant
plan de détail d exécution. )l comprend notamment, la fourniture et pose de:
‐ Profils systèmes série 212,
‐ Pré-cadre en acier galvanisé, avec broches de scellement,
‐ Traverses,
‐ Entretoises provisoires,
‐ Joint d étanchéité,
‐ Quincaillerie, et serrures,
‐ Mécanisme de manœuvre,
‐ vitrage 6 mm
Ce prix est rémunéré au mètre carré.

Prix N° 300-22 : Fourniture, transport et pose de grillage moustiquaire


Ce prix concerne la fourniture, transport et pose de grillage moustiquaire de protection des
baies d aération, suivant plan de détail d exécution.
Ce prix est rémunéré au mètre carré.

Prix N° 300-23 : Fourniture, transport et pose de Grilles de protection


Ce prix concerne la fourniture, transport et pose de grilles de protection à barreaux, suivant plan
de détail d exécution.
Ce prix est rémunéré au mètre carré.

Echelles métalliques
Ces prix concernent la fourniture, transport et pose d échelles métalliques, suivant plan et détail
d exécution.
Il couvre notamment :
Les études et dessins de détail avec nomenclature,
 La fourniture des éléments d'assemblage, pièces d'ancrages et gabarits correspondants
ainsi que les accessoires de pose : boulons, écrous, rondelles, cales, etc.
 L'usinage,
 Le transport,
 Le déchargement et la manutention des pièces,
 La mise en parc de stockage et la reprise,
 La coupe, le dressage, le façonnage, le soudage et meulage,
 Toutes les opérations de montage : pose, scellements, fers de montage, réglage, soudure,
boulonnage, rivetage s'il y a lieu, et tous travaux de finition,
 Les sujétions de fixation sur charpente ou sur le béton,
 Pour les échelles en acier, la galvanisation au zinc à chaud.
Ces prix sont rémunérés au mètre linéaire.

Prix N° 300-24 : Fourniture, transport et pose d’échelles métalliques, acier galvanisé sans
crinoline

Prix N° 300-25 : Fourniture, transport et pose d’échelles métalliques, acier galvanisé avec
crinoline

185
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
Dcheira, province de Lâayoune

Prix N° 300-26 : Fourniture, transport et pose de Porte métallique à deux vantaux en tôle
galvanisée, Dimension : 1.50m x 2.20m
Ce prix concerne la fourniture, transport et pose de porte métallique à deux vantaux en tôle acier
galvanisé, ouvrant à la française suivant plan de détail d exécution. )l comprend notamment :
 Cadre en cornière galvanisée de dimensions 60x60x6 mm,
 Bâti d ouvrant en fer à U de mm avec une traverse médiane et de traverses diagonales
en cornière de dimensions 50x50x5 mm,
 Tôle métallique galvanisée, 15/10
 sur les deux faces,
 Quincaillerie, et serrures,
 Pose et scellement.
Ce prix est rémunéré à l’unité.

Prix N° 300-27 : Fourniture, transport et pose de Garde corps et mains courantes


métalliques
Ce prix concerne la fourniture, transport et pose de garde corps et mains courantes métalliques
de hauteur m, suivant plan de détail d exécution.
Il comprend notamment :
 Tubes horizontaux en acier galvanisé, DN 60 mm espacés tous les 15 cm,
 Montants en fer plat de 20x80 mm,
 Pattes de scellement,
 Pose et scellement.
Ce prix est rémunéré au mètre linéaire.

Prix N° 300- 28 : Fourniture, transport et pose de Tôle striée, Nature du matériau : acier
galvanisée à chaud, Type : pour fermeture caniveaux
Ce prix est forfaitaire et se rapporte à la fourniture, transport et pose de Tôle striée de 6 mm
d'épaisseur, en acier galvanisée à chaud, y compris châssis, scellement et toutes sujétions de
parfaite exécution
Ce prix est rémunéré au mètre carré.

Peinture vinylique sur murs et plafonds


Ce prix concerne la réalisation de peinture vinylique, suivant le genre, le ton et couleur
approuvés par le maître d œuvre. )l comprend notamment :
 Les fournitures d enduit pour l intérieur, peinture, diluant, teintes et autres produits
nécessaires à la réalisation de la peinture,
 Egrenage, brossage à la brosse chiendent, et rebouchage,
 Couche d impression,
 Ratissage au couteau à l enduit, à l intérieur des ouvrages,
 Ponçage général,
 L exécution de trois couches de peinture,
 Le nettoyage du sol des traces d enduit et de peinture.

Ces prix sont rémunérés au mètre carré.

Prix N° 300-29 : : Peinture vinylique sur murs et plafonds, Type : à l’extérieur


Prix N° 300-30 : Peinture vinylique sur murs et plafonds, Type : à l’intérieur

186
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
Dcheira, province de Lâayoune

Prix N° 300-31 : Signalisation par peinture fluorescente


Ce prix concerne la réalisation de peinture fluorescente au point haut du réservoir, suivant le
genre, le ton et couleur approuvés par le maître d œuvre.
Ce prix est rémunéré au mètre carré.

Prix N° 300-32 : Peinture Glycérophtalique laquée sur canalisation et équipements


métalliques
Ce prix concerne la réalisation de peinture glycérophtalique laquée sur les canalisations et
équipements métalliques, suivant le genre, le ton et couleur approuvés par le maître d œuvre. )l
comprend notamment :
 Les fournitures d enduit, peinture, diluant, teintes et autres produits nécessaires à la
réalisation de la peinture,
 Brossage à la brosse métallique,
 Ponçage et rebouchage,
 Couche d impression à « WAC( PR)MER »,
 L exécution de deux couches de peinture au minium de plomb, à heures d intervalle,
 Une couche primaire glycérophtalique,
 Deux couches d émail glycérophtalique,
 Le nettoyage du sol des traces d enduit et de peinture.
Ce prix est rémunéré au forfait.

Prix N° 300- 33 : Regards d'évacuation des eaux, Type de regard : visitable, Dimensions du
regard : 0.60x0.60 m
Ce prix concerne la construction de regards d évacuation des eaux, en béton armé de classe B ,
dosé à 350 kg ciment CPJ 45 ou équivalent par m3 de béton, de résistance nominale à la
compression à 28 jours de 270 bars,
Il couvre notamment :
 Terrassement dans terrain de toute nature, remblais et évacuation des déblais à la
décharge publique,
 La fourniture et transport des agrégats,
 La fourniture, transport, façonnage et pose des aciers d armatures,
 La préparation du béton de classe B2,
 Le coffrage et le décoffrage,
 La mise en œuvre du béton,
 Le radier en béton d épaisseur de cm,
 Les parois du regard d épaisseur cm,
 La façon de cunette, dressée et lissée,
 La couverture avec tampon en béton armé scellé pour les regards non visitables, et muni
d anneau de levage pour les regards visitables,
 Les cornières en acier galvanisé, mâle et femelle, pour le tampon en béton des regards de
type visitables,
 Les traversées de conduites,
 L enduit au mortier de ciment et hydrofuge des parois intérieures des regards
 Siphon et Raccordement à l évacuation,
Ce prix est rémunéré à l'unité.

187
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
Dcheira, province de Lâayoune

Prix N° 300-34 : Rinçage et désinfection d’ouvrage hydraulique


Ce prix concerne les travaux de rinçage et de désinfection au chlore ou ses dérivés, ou au
permanganate, des ouvrages hydrauliques en fin des travaux, après essais concluants.
Il couvre notamment :
 La fourniture et transport des produits de stérilisation,
 La fourniture de l eau nécessaire au rinçage et à la désinfection,
 Le rinçage des ouvrages avant introduction des désinfectants jusqu à ce que l eau
devienne limpide,
 La mise en charge des ouvrages, en introduisant les produits de traitement à une
concentration convenable et conforme aux prescriptions du CPS,
 Le maintient du contact du stérilisant avec les ouvrages, pendant 24 heures,
 La vidange des ouvrages et le rinçage à l eau potable,
 Le prélèvement d un échantillon pour contrôle bactériologique,
 L assistance d un laboratoire agrée,
 Les analyses et résultats de stérilisation,
 Le rapport de désinfection établi par le laboratoire
Ce prix est rémunéré au forfait.

Prix N° 300-35 : Essai d'étanchéité des ouvrages


Ce prix concerne l essai d étanchéité des ouvrages, suivant les règles de l art, et toutes sujétions
de parfaite exécution.
Ce prix est rémunéré au forfait.

SERIE 350 : EQUIPEMENTS


EQU)PEMENTS D’ARR)VEE
Manchette à deux brides
Ces prix rémunèrent la fourniture, le transport, et la pose complète et suivant les règles de l art
de manchettes à deux brides, et de leurs raccordements aux conduites, robinetterie et
appareillages de sécurité. )ls comprennent toutes les dépenses nécessaires à l exécution des
travaux, notamment :
 Toutes les dépenses de fournitures qui s entendent livrées, rendues et rangées à pied
d œuvre ou aux dépôts indiqués par le maître d œuvre,
 Les joints, brides, boulons, écrous et tout accessoire de raccordement,
 Tous les frais de transport à pied d œuvre,
 Les frais d outillage et de matériel, en usines ou sur le site,
 Les frais de force motrice pour toutes les opérations incombant à l Entrepreneur,
 Tous les frais afférents aux essais de contrôle des matériaux constitutifs et de réception des
fournitures en usine,
 Tous les frais afférents aux essais des fournitures en tranchées.
Ce prix est rémunéré à l'unité.

Prix 350-1 : Fourniture, transport et pose de manchette à deux brides, Type : avec
collerette d'ancrage et d'étanchéité, Nature du matériau : acier galvanisé, Diamètre
nominal : 80 mm, Pression nominale : 10 bar, Longueur : 600 mm
Prix 350-2 : Fourniture, transport et pose d'élément de manchette de traversée, Nature
du matériau : acier galvanisé, Diamètre nominal : 80 mm, Longueur : 0.5 m

188
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
Dcheira, province de Lâayoune

Prix 350-3 : Fourniture, transport et pose d'Elément droit à deux brides, Type : de
raccordement, Nature du matériau : acier galvanisé, Pression nominale : 10 bar,
Diamètre nominal : 80 mm
Ces prix sont rémunérés au mètre linéaire.

Coudes
Ces prix rémunèrent la fourniture, le transport, et la pose complète et suivant les règles de l art
de Coudes, et de leurs raccordements aux conduites, robinetterie et appareillages de sécurité. Ils
comprennent toutes les dépenses nécessaires à l exécution des travaux, notamment :
 Toutes les dépenses de fournitures qui s entendent livrées, rendues et rangées à pied
d œuvre ou aux dépôts indiqués par le maître d œuvre,
 Les joints, brides, boulons, écrous et tout accessoire de raccordement,
 Tous les frais de transport à pied d œuvre,
 Les frais d outillage et de matériel, en usines ou sur le site,
 Les frais de force motrice pour toutes les opérations incombant à l Entrepreneur,
 Tous les frais afférents aux essais de contrôle des matériaux constitutifs et de réception des
fournitures en usine,
 Tous les frais afférents aux essais en tranchées.
Ces prix sont rémunérés à l’unité.

Prix 350-4 : Fourniture, transport et pose de Coude, Nature du matériau : acier galvanisé,
Angle de courbure : 1/4, Diamètre nominal : 80 mm, Pression nominale : 10 bar, Classe :
NA, Forme des extrémités : bouts à brides
Prix 350-5 : Fourniture, transport et pose de Coude, Nature du matériau : fonte ductile,
Angle de courbure : 1/4 à patin, Diamètre nominal : 80 mm, Pression nominale : 10 bar,
Classe : NA, Forme des extrémités : bouts à brides

Prix 350-6 : Fourniture, transport et pose de Té, Nature du matériau : acier galvanisé,
Diamètre nominal : 80/80 mm, Pression nominale : 10 bar, Classe : NA, Forme des
extrémités : bouts à brides
Ces prix rémunèrent la fourniture, le transport, et la pose complète et suivant les règles de l art
de Tés, et de leurs raccordements aux conduites, robinetterie et appareillages de sécurité. Ils
comprennent toutes les dépenses nécessaires à l exécution des travaux, notamment :
 Toutes les dépenses de fournitures qui s entendent livrées, rendues et rangées à pied
d œuvre ou aux dépôts indiqués par le maître d œuvre,
 Les joints, brides, boulons, écrous et tout accessoire de raccordement,
 Tous les frais de transport à pied d œuvre,
 Les frais d outillage et de matériel, en usines ou sur le site,
 Les frais de force motrice pour toutes les opérations incombant à l Entrepreneur,
 Tous les frais afférents aux essais de contrôle des matériaux constitutifs et de réception des
fournitures en usine,
 Tous les frais afférents aux essais en tranchées.
Ce prix est rémunéré à l’unité.

Prix N° 350-7 : Fourniture, transport et pose de Robinet vanne, Type : à opercule et corps
ovale série courte, Nature du matériau : corps en fonte ductile, forme des extrémités : à
brides, Diamètre nominal : 80 mm, Pression nominale : 10 bar
Ces prix rémunèrent la fourniture, le transport, et la pose complète et suivant les règles de l art
de robinets vannes, et de leurs raccordements aux conduites et appareillages de sécurité. Ils
comprennent toutes les dépenses nécessaires à l exécution des travaux, notamment :
 Toutes les dépenses de fournitures qui s entendent livrées, rendues et rangées à pied
d œuvre ou aux dépôts indiqués par le maître d œuvre,

189
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
Dcheira, province de Lâayoune

 Les joints, boulons, écrous et tout accessoire de raccordement,


 Tous les frais de transport à pied d œuvre,
 Les frais d outillage et de matériel, en usines ou sur le site,
 Les frais de force motrice pour toutes les opérations incombant à l Entrepreneur,
 Tous les frais afférents aux essais de contrôle des matériaux constitutifs et de réception des
fournitures en usine,
 Tous les frais afférents aux essais en tranchées.
Ce prix est rémunéré à l’unité.

Prix N° 350-8 : Fourniture, transport et pose de Joint de démontage, Type : autobuté,


Nature du matériau : acier, Diamètre nominal : 80 mm, Pression nominale : 10 bar
Ces prix rémunèrent la fourniture, le transport, et la pose complète et suivant les règles de l art
de joints de démontage, et de leurs raccordements aux conduites, robinetterie et appareillages
de sécurité. )ls comprennent toutes les dépenses nécessaires à l exécution des travaux,
notamment :
 Toutes les dépenses de fournitures qui s entendent livrées, rendues et rangées à pied
d œuvre ou aux dépôts indiqués par le maître d œuvre,
 Les joints, brides, boulons, écrous et tout accessoire de raccordement,
 Tous les frais de transport à pied d œuvre,
 Les frais d outillage et de matériel, en usines ou sur le site,
 Les frais de force motrice pour toutes les opérations incombant à l Entrepreneur,
 Tous les frais afférents aux essais de contrôle des matériaux constitutifs et de réception des
fournitures en usine,
 Tous les frais afférents aux essais des fournitures en tranchées.
Ce prix est rémunéré à l’unité.

Prix N° 350-9 : Fourniture, transport et pose de robinet à flotteur, Type : haut de réservoir
à bras de levier, Nature du matériau : corps en fonte à bride et flotteur en acier galvanisé,
Diamètre nominal : 80 mm, Pression nominale : 10 bar
Ces prix rémunèrent la fourniture, le transport, et la pose complète et suivant les règles de l art
de robinets à flotteur, et de leurs raccordements aux conduites et appareillages de sécurité. Ils
comprennent toutes les dépenses nécessaires à l exécution des travaux, notamment :
 Toutes les dépenses de fournitures qui s entendent livrées, rendues et rangées à pied
d œuvre ou aux dépôts indiqués par le maître d œuvre,
 Les joints, boulons, écrous et tout accessoire de raccordement,
 Tous les frais de transport à pied d œuvre,
 Les frais d outillage et de matériel, en usines ou sur le site,
 Les frais de force motrice pour toutes les opérations incombant à l Entrepreneur,
 Tous les frais afférents aux essais de contrôle des matériaux constitutifs et de réception des
fournitures en usine,
 Tous les frais afférents aux essais de mise en service.
Ce prix est rémunéré à l’unité.

Prix N° 350-10 : Fourniture, transport et pose de raccord bride major, Nature du matériau
: fonte ductile pour tuyau PVC, Diamètre nominal : 90 mm, Pression nominale : 10 bar,
Classe : NA
Ces prix rémunèrent la fourniture, le transport, et la pose complète et suivant les règles de l art
de raccord bride major, et de leurs raccordements aux conduites, robinetterie et appareillages
de sécurité. )ls comprennent toutes les dépenses nécessaires à l exécution des travaux,
notamment :
 Toutes les dépenses de fournitures qui s entendent livrées, rendues et rangées à pied
d œuvre ou aux dépôts indiqués par le maître d œuvre,
 Les joints, brides, boulons, écrous et tout accessoire de raccordement,
190
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
Dcheira, province de Lâayoune

 Tous les frais de transport à pied d oeuvre,


 Les frais d outillage et de matériel, en usines ou sur le site,
 Les frais de force motrice pour toutes les opérations incombant à l Entrepreneur,
 Tous les frais afférents aux essais de contrôle des matériaux constitutifs et de réception des
fournitures en usine,
 Tous les frais afférents aux essais des fournitures en tranchées.
Ce prix est rémunéré à l’unité.

EQUIPEMENTS DE DEPART
Prix N° 350-11 : Fourniture, transport et pose de crépine, Nature du matériau : corps en
inox et bride en fonte, Diamètre nominal : 100 mm.
Ces prix rémunèrent la fourniture, le transport, et la pose complète et suivant les règles de l art
de crépines à bride PN 10 bars, et de leurs raccordements aux conduites et appareillages. Ils
comprennent toutes les dépenses nécessaires à l exécution des travaux, notamment :
 Toutes les dépenses de fournitures qui s entendent livrées, rendues et rangées à pied
d œuvre ou aux dépôts indiqués par le maître d œuvre,
 Les joints, brides, boulons, écrous, et tout accessoire de raccordement,
 Tous les frais de transport à pied d œuvre,
 Les frais d outillage et de matériel, en usines ou sur le site,
 Les frais de force motrice pour toutes les opérations incombant à l Entrepreneur,
 Tous les frais afférents aux essais de contrôle des matériaux constitutifs et de réception des
fournitures en usine,
 Tous les frais afférents aux essais de mise en service.
Ce prix est rémunéré à l’unité.

Manchette à deux brides


Ces prix rémunèrent la fourniture, le transport, et la pose complète et suivant les règles de l art
de manchettes à deux brides, et de leurs raccordements aux conduites, robinetterie et
appareillages de sécurité. Ils comprennent toutes les dépenses nécessaires à l exécution des
travaux, notamment :
 Toutes les dépenses de fournitures qui s entendent livrées, rendues et rangées à pied
d œuvre ou aux dépôts indiqués par le maître d œuvre,
 Les joints, brides, boulons, écrous et tout accessoire de raccordement,
 Tous les frais de transport à pied d œuvre,
 Les frais d outillage et de matériel, en usines ou sur le site,
 Les frais de force motrice pour toutes les opérations incombant à l Entrepreneur,
 Tous les frais afférents aux essais de contrôle des matériaux constitutifs et de réception des
fournitures en usine,
 Tous les frais afférents aux essais des fournitures en tranchées.
Ce prix est rémunéré au mètre linéaire.

191
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
Dcheira, province de Lâayoune

Prix N°350-12 : Fourniture, transport et pose de manchette à deux brides, Type : avec
collerette d'ancrage et d'étanchéité, Nature du matériau : acier galvanisé, Diamètre
nominal : 100 mm, Pression nominale : 10 bar, Longueur : 600 mm
Prix N°350-13 : Fourniture, transport et pose de manchette à deux brides, Type : de
traversée, Nature du matériau : acier galvanisé à chaud, Diamètre nominal : 100 mm,
Pression nominale : 10 bar, Longueur : 500 mm
Prix N°350-14 : Fourniture, transport et pose de manchette à deux brides, Type : de
raccordement, Nature du matériau : acier galvanisé, Diamètre nominal : 60 mm, Pression
nominale : 10 bar, Longueur : inférieure ou égale à 1000 mm
Ces prix sont rémunérés à l’unité.
Prix N°350-15 : Fourniture, transport et pose d'Elément droit à deux brides, Type : de
raccordement, Nature du matériau : acier galvanisé, Pression nominale : 10 bar,
Diamètre nominal : 80 mm

Coudes
Ces prix rémunèrent la fourniture, le transport, et la pose complète et suivant les règles de l art
de Coudes, et de leurs raccordements aux conduites, robinetterie et appareillages de sécurité. Ils
comprennent toutes les dépenses nécessaires à l exécution des travaux, notamment :
 Toutes les dépenses de fournitures qui s entendent livrées, rendues et rangées à pied
d œuvre ou aux dépôts indiqués par le maître d œuvre,
 Les joints, brides, boulons, écrous et tout accessoire de raccordement,
 Tous les frais de transport à pied d œuvre,
 Les frais d outillage et de matériel, en usines ou sur le site,
 Les frais de force motrice pour toutes les opérations incombant à l Entrepreneur,
 Tous les frais afférents aux essais de contrôle des matériaux constitutifs et de réception des
fournitures en usine,
 Tous les frais afférents aux essais en tranchées.
Ces prix sont rémunérés à l’unité.

Prix N°350-16 : Fourniture, transport et pose de Coude, Nature du matériau : acier


galvanisé, Angle de courbure : 1/4, Diamètre nominal : 100 mm, Pression nominale : 10
bar, Classe : NA, Forme des extrémités : bouts à brides
Prix N°350-17 : Fourniture, transport et pose de Coude, Nature du matériau : fonte
ductile, Angle de courbure : 1/4 à patin, Diamètre nominal : 100 mm, Pression nominale :
10 bar, Classe : NA, Forme des extrémités : bouts à brides

Robinet vanne
Ces prix rémunèrent la fourniture, le transport, et la pose complète et suivant les règles de l art
de robinets vannes, et de leurs raccordements aux conduites et appareillages de sécurité. Ils
comprennent toutes les dépenses nécessaires à l exécution des travaux, notamment :
 Toutes les dépenses de fournitures qui s entendent livrées, rendues et rangées à pied
d œuvre ou aux dépôts indiqués par le maître d œuvre,
 Les joints, boulons, écrous et tout accessoire de raccordement,
 Tous les frais de transport à pied d œuvre,
 Les frais d outillage et de matériel, en usines ou sur le site,
 Les frais de force motrice pour toutes les opérations incombant à l Entrepreneur,
 Tous les frais afférents aux essais de contrôle des matériaux constitutifs et de réception des
fournitures en usine,
 Tous les frais afférents aux essais en tranchées.
Ces prix sont rémunérés à l’unité.

192
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
Dcheira, province de Lâayoune

Prix N°350-18 : Fourniture, transport et pose de Robinet vanne, Type : à opercule et corps
ovale série courte, Nature du matériau : corps en fonte, forme des extrémités : à brides,
Diamètre nominal : 100 mm, Pression nominale : 10 bar
Prix N°350-19 : Fourniture, transport et pose de Robinet vanne, Type : à opercule et corps
ovale série courte, Nature du matériau : corps en fonte, forme des extrémités : à brides,
Diamètre nominal : 60 mm, Pression nominale : 10 bar

Joint de démontage
Ces prix rémunèrent la fourniture, le transport, et la pose complète et suivant les règles de l art
de joints de démontage, et de leurs raccordements aux conduites, robinetterie et appareillages
de sécurité. Ils comprennent toutes les dépenses nécessaires à l exécution des travaux,
notamment :
 Toutes les dépenses de fournitures qui s entendent livrées, rendues et rangées à pied
d œuvre ou aux dépôts indiqués par le maître d œuvre,
 Les joints, brides, boulons, écrous et tout accessoire de raccordement,
 Tous les frais de transport à pied d œuvre,
 Les frais d outillage et de matériel, en usines ou sur le site,
 Les frais de force motrice pour toutes les opérations incombant à l Entrepreneur,
 Tous les frais afférents aux essais de contrôle des matériaux constitutifs et de réception des
fournitures en usine,
 Tous les frais afférents aux essais des fournitures en tranchées.
Ces prix sont rémunérés à l’unité.

Prix N°350-20 : Fourniture, transport et pose de Joint de démontage, Type : autobuté,


Nature du matériau : acier, Diamètre nominal : 100 mm, Pression nominale : 10 bar
Prix N°350-21 : Fourniture, transport et pose de Joint de démontage, Type : autobuté,
Nature du matériau : acier, Diamètre nominal : 60 mm, Pression nominale : 10 bar

Prix N° 350-22 : Fourniture, transport et pose de Té, Nature du matériau : acier galvanisé,
Diamètre nominal : 100/80 mm, Pression nominale : 10 bar, Classe : NA, Forme des
extrémités : bouts à brides
Ces prix rémunèrent la fourniture, le transport, et la pose complète et suivant les règles de l art
de Tés, et de leurs raccordements aux conduites, robinetterie et appareillages de sécurité. Ils
comprennent toutes les dépenses nécessaires à l exécution des travaux, notamment :
 Toutes les dépenses de fournitures qui s entendent livrées, rendues et rangées à pied
d œuvre ou aux dépôts indiqués par le maître d œuvre,
 Les joints, brides, boulons, écrous et tout accessoire de raccordement,
 Tous les frais de transport à pied d œuvre,
 Les frais d outillage et de matériel, en usines ou sur le site,
 Les frais de force motrice pour toutes les opérations incombant à l Entrepreneur,
 Tous les frais afférents aux essais de contrôle des matériaux constitutifs et de réception des
fournitures en usine,
 Tous les frais afférents aux essais en tranchées.
Ce prix est rémunéré à l’unité.

193
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
Dcheira, province de Lâayoune

Prix N° 350-23 : Fourniture, transport et pose de cône de réduction, Nature du matériau :


acier galvanisé, Diamètre nominal : 100/60 mm, Pression nominale : 10 bar, Classe : NA,
Forme des extrémités : bouts à brides
Ces prix rémunèrent la fourniture, le transport, et la pose complète et suivant les règles de l art
de cône de réduction, et de leurs raccordements aux conduites, robinetterie et appareillages de
sécurité. )ls comprennent toutes les dépenses nécessaires à l exécution des travaux, notamment :
 Toutes les dépenses de fournitures qui s entendent livrées, rendues et rangées à pied
d œuvre ou aux dépôts indiqués par le maître d œuvre,
 Les joints, brides, boulons, écrous et tout accessoire de raccordement,
 Tous les frais de transport à pied d œuvre,
 Les frais d outillage et de matériel, en usines ou sur le site,
 Les frais de force motrice pour toutes les opérations incombant à l Entrepreneur,
 Tous les frais afférents aux essais de contrôle des matériaux constitutifs et de réception des
fournitures en usine,
 Tous les frais afférents aux essais en tranchées.
Ce prix est rémunéré à l’unité.

Prix N° 350-24 : Fourniture, transport et pose de stabilisateur d'écoulement, Type : S-3D,


Nature du matériau : corps en fonte, Diamètre nominal : 65 mm, Pression nominale : 10
bar
Ces prix rémunèrent la fourniture, le transport, et la pose complète et suivant les règles de l art
de stabilisateurs d écoulement, et de leurs raccordements aux conduites et appareillages. )ls
comprennent toutes les dépenses nécessaires à l exécution des travaux, notamment :
 Toutes les dépenses de fournitures qui s entendent livrées, rendues et rangées à pied
d œuvre ou aux dépôts indiqués par le maître d œuvre,
 Les joints, brides, boulons, écrous, et tout accessoire de raccordement,
 Tous les frais de transport à pied d œuvre,
 Les frais d outillage et de matériel, en usines ou sur le site,
 Les frais de force motrice pour toutes les opérations incombant à l Entrepreneur,
 Tous les frais afférents aux essais de contrôle des matériaux constitutifs et de réception des
fournitures en usine,
 Tous les frais afférents aux essais de mise en service.
Ce prix est rémunéré à l’unité.

Prix N° 350-25 : Fourniture, transport et pose de Débitmètre, Type : électromagnétique


version séparé alimenté par 230 V AC, Forme des extrémités : corps à brides, Pression
Nominale : 16 bar, Diamètre Nominal : 65 mm
Ces prix rémunèrent la fourniture, le transport, et la pose complète et suivant les règles de l art
de débitmètre électromagnétique conforme à la classe et aux qualités métrologiques exigées
dans le CCTP, et de leurs raccordements aux conduites et appareillages. Ils comprennent toutes
les dépenses nécessaires à l exécution des travaux, notamment :
 Toutes les dépenses de fournitures qui s entendent livrées, rendues et rangées à pied
d œuvre ou aux dépôts indiqués par le maître d œuvre,
 Les joints, brides, boulons, écrous, et tout accessoire de raccordement,
 Tous les frais de transport à pied d œuvre,
 Les frais d outillage et de matériel, en usines ou sur le site,
 Les frais de force motrice pour toutes les opérations incombant à l Entrepreneur,
 Tous les frais afférents aux essais de contrôle des matériaux constitutifs et de réception des
fournitures en usine,
 Tous les frais afférents aux essais de mise en service.
Ce prix est rémunéré à l’unité.

194
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
Dcheira, province de Lâayoune

Prix N° 350-26 : Fourniture, transport et pose de raccord bride major, Nature du matériau
: fonte ductile pour tuyau PVC, Diamètre nominal : 110 mm, Pression nominale : 10 bar,
Classe : NA
Ces prix rémunèrent la fourniture, le transport, et la pose complète et suivant les règles de l art
de raccord bride major, et de leurs raccordements aux conduites, robinetterie et appareillages
de sécurité. )ls comprennent toutes les dépenses nécessaires à l exécution des travaux,
notamment :
 Toutes les dépenses de fournitures qui s entendent livrées, rendues et rangées à pied
d œuvre ou aux dépôts indiqués par le maître d œuvre,
 Les joints, brides, boulons, écrous et tout accessoire de raccordement,
 Tous les frais de transport à pied d œuvre,
 Les frais d outillage et de matériel, en usines ou sur le site,
 Les frais de force motrice pour toutes les opérations incombant à l Entrepreneur,
 Tous les frais afférents aux essais de contrôle des matériaux constitutifs et de réception des
fournitures en usine,
 Tous les frais afférents aux essais des fournitures en tranchées.
Ce prix est rémunéré à l’unité.

EQUIPEMENTS DE VIDANGE ET TROP PLEIN


Prix N° 350-27 : Fourniture, transport et pose d'entonnoir en acier galvanisé, Diamètre
nominal : 100 mm, Pression nominale : 10 bar
Ces prix rémunèrent la fourniture, le transport, et la pose complète et suivant les règles
d entonnoir en acier galvanisé, et de leurs raccordements aux conduites, et pièces spéciales. )ls
comprennent toutes les dépenses nécessaires à l exécution des travaux, notamment :
 Toutes les dépenses de fournitures qui s entendent livrées, rendues et rangées à pied
d œuvre ou aux dépôts indiqués par le maître d œuvre,
 Les joints, brides, boulons, écrous et tout accessoire de raccordement,
 Tous les frais de transport à pied d œuvre,
 La soudure et raccordement de la bride aux conduites et pièces spéciales,
 Les frais d outillage et de matériel, en usines ou sur le site,
 Les frais de force motrice pour toutes les opérations incombant à l Entrepreneur,
 Tous les frais afférents aux essais de contrôle des matériaux constitutifs et de réception des
fournitures en usine.
Ce prix est rémunéré à l’unité.

Manchette à deux brides


Ces prix rémunèrent la fourniture, le transport, et la pose complète et suivant les règles de l art
de manchettes à deux brides, et de leurs raccordements aux conduites, robinetterie et
appareillages de sécurité. )ls comprennent toutes les dépenses nécessaires à l exécution des
travaux, notamment :
 Toutes les dépenses de fournitures qui s entendent livrées, rendues et rangées à pied
d œuvre ou aux dépôts indiqués par le maître d œuvre,
 Les joints, brides, boulons, écrous et tout accessoire de raccordement,
 Tous les frais de transport à pied d œuvre,
 Les frais d outillage et de matériel, en usines ou sur le site,
 Les frais de force motrice pour toutes les opérations incombant à l Entrepreneur,
 Tous les frais afférents aux essais de contrôle des matériaux constitutifs et de réception des
fournitures en usine,
 Tous les frais afférents aux essais des fournitures en tranchées.
Ces prix sont rémunérés à l’unité.

195
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
Dcheira, province de Lâayoune

Prix N° 350-28 : Fourniture, transport et pose de manchette à deux brides, Type : de


raccordement, Nature du matériau : acier galvanisé, Diamètre nominal : 100 mm,
Pression nominale : 10 bar, Longueur : supérieure à 5000 mm et inférieure ou égale à
6000 mm
Prix N° 350-29 : Fourniture, transport et pose de manchette à deux brides, Type : avec
colorette d'ancrage et d'étanchéité, Nature du matériau : acier galvanisé, Diamètre
nominal : 100 mm, Pression nominale : 10 bar, Longueur : 600 mm
Prix N° 350-30 : Fourniture, transport et pose de manchette à deux brides, Type : de
traversée, Nature du matériau : acier galvanisé à chaud, Diamètre nominal : 100 mm,
Pression nominale : 10 bar, Longueur : 500 mm

Prix N° 350-31 : Fourniture, transport et pose d'Elément droit à deux brides, Type : de
raccordement, Nature du matériau : acier galvanisé, Pression nominale : 10 bar,
Diamètre nominal : 100 mm
Ce prix est rémunéré au mètre linéaire.

Coudes
Ces prix rémunèrent la fourniture, le transport, et la pose complète et suivant les règles de l art
de Coudes, et de leurs raccordements aux conduites, robinetterie et appareillages de sécurité. Ils
comprennent toutes les dépenses nécessaires à l exécution des travaux, notamment :
 Toutes les dépenses de fournitures qui s entendent livrées, rendues et rangées à pied
d œuvre ou aux dépôts indiqués par le maître d œuvre,
 Les joints, brides, boulons, écrous et tout accessoire de raccordement,
 Tous les frais de transport à pied d œuvre,
 Les frais d outillage et de matériel, en usines ou sur le site,
 Les frais de force motrice pour toutes les opérations incombant à l Entrepreneur,
 Tous les frais afférents aux essais de contrôle des matériaux constitutifs et de réception des
fournitures en usine,
 Tous les frais afférents aux essais en tranchées.
Ces prix sont rémunérés à l’unité.

Prix N° 350-32 : Fourniture, transport et pose de Coude, Nature du matériau : acier


galvanisé, Angle de courbure : 1/4, Diamètre nominal : 100 mm, Pression nominale : 10
bar, Classe : NA, Forme des extrémités : bouts à brides
Prix N° 350-33 : Fourniture, transport et pose de Coude, Nature du matériau : fonte
ductile, Angle de courbure : 1/4 à patin, Diamètre nominal : 100 mm, Pression nominale :
10 bar, Classe : NA, Forme des extrémités : bouts à brides

Prix N° 350-34 : Fourniture, transport et pose de Robinet vanne, Type : à opercule et


corps ovale série courte, Nature du matériau : corps en fonte, forme des extrémités : à
brides, Diamètre nominal : 100 mm, Pression nominale : 10 bar
Ces prix rémunèrent la fourniture, le transport, et la pose complète et suivant les règles de l art
de robinets vannes, et de leurs raccordements aux conduites et appareillages de sécurité. Ils
comprennent toutes les dépenses nécessaires à l exécution des travaux, notamment :
 Toutes les dépenses de fournitures qui s entendent livrées, rendues et rangées à pied
d œuvre ou aux dépôts indiqués par le maître d œuvre,
 Les joints, boulons, écrous et tout accessoire de raccordement,
 Tous les frais de transport à pied d œuvre,
 Les frais d outillage et de matériel, en usines ou sur le site,
 Les frais de force motrice pour toutes les opérations incombant à l Entrepreneur,

196
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
Dcheira, province de Lâayoune

 Tous les frais afférents aux essais de contrôle des matériaux constitutifs et de réception des
fournitures en usine,
 Tous les frais afférents aux essais en tranchées.
Ces prix sont rémunérés à l’unité.

Prix N° 350-35 : Fourniture, transport et pose de Té, Nature du matériau : acier galvanisé,
Diamètre nominal : 100/100 mm, Pression nominale : 10 bar, Classe : NA, Forme des
extrémités : bouts à brides
Ces prix rémunèrent la fourniture, le transport, et la pose complète et suivant les règles de l art
de Tés, et de leurs raccordements aux conduites, robinetterie et appareillages de sécurité. Ils
comprennent toutes les dépenses nécessaires à l exécution des travaux, notamment :
 Toutes les dépenses de fournitures qui s entendent livrées, rendues et rangées à pied
d œuvre ou aux dépôts indiqués par le maître d œuvre,
 Les joints, brides, boulons, écrous et tout accessoire de raccordement,
 Tous les frais de transport à pied d œuvre,
 Les frais d outillage et de matériel, en usines ou sur le site,
 Les frais de force motrice pour toutes les opérations incombant à l Entrepreneur,
 Tous les frais afférents aux essais de contrôle des matériaux constitutifs et de réception des
fournitures en usine,
 Tous les frais afférents aux essais en tranchées.
Ce prix est rémunéré à l’unité.

Prix N°350-36 : Fourniture, transport et pose de Pièce en S, Nature du matériau : acier


galvanisé à chaud, Diamètre nominal : 100 mm, Pression nominale : 10 bar, Forme des
extrémités : bouts bridés, Longueur : inférieure ou égale à 2 m
Ces prix rémunèrent la fourniture, le transport, et la pose complète et suivant les règles de l art
de pièce de raccordement en S, et de leurs raccordements aux conduites, robinetterie et
appareillages de sécurité. Ils comprennent toutes les dépenses nécessaires à l exécution des
travaux, notamment :
 Toutes les dépenses de fournitures qui s entendent livrées, rendues et rangées à pied
d œuvre ou aux dépôts indiqués par le maître d œuvre,
 Les joints, brides, boulons, écrous et tout accessoire de raccordement,
 Tous les frais de transport à pied d œuvre,
 Les frais d outillage et de matériel, en usines ou sur le site,
 Les frais de force motrice pour toutes les opérations incombant à l Entrepreneur,
 Tous les frais afférents aux essais de contrôle des matériaux constitutifs et de réception des
fournitures en usine,
 Tous les frais afférents aux essais en tranchées.
Ce prix est rémunéré à l’unité.

Prix N° 350-37 : Fourniture, transport et pose de clapet, Type : d'extrémité, Nature du


matériau : corps en acier galvanisé, Forme des extrémités : avec cheville ou bride et sans
contrepoids, Diamètre nominal : 1000 mm, Pression nominale : 10 bar
Ce prix rémunère la fourniture, le transport, et la pose complète et suivant les règles de l art de
clapet, et de leurs raccordements aux conduites et appareillages. Il comprend toutes les
dépenses nécessaires à l exécution des travaux, notamment :
 Toutes les dépenses de fournitures qui s entendent livrées, rendues et rangées à pied
d œuvre ou aux dépôts indiqués par le maître d œuvre,
 Les joints, brides, boulons, écrous, et tout accessoire de raccordement,
 Tous les frais de transport à pied d œuvre,
 Les frais d outillage et de matériel, en usines ou sur le site,
 Les frais de force motrice pour toutes les opérations incombant à l Entrepreneur,

197
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
Dcheira, province de Lâayoune

 Tous les frais afférents aux essais de contrôle des matériaux constitutifs et de réception des
fournitures en usine,
 Tous les frais afférents aux essais de mise en service.
Ce prix est rémunéré à l’unité.

EQUIPEMENTS DE BY PASS

Prix N° 350-38 : Fourniture, transport et pose de Robinet vanne, Type : à opercule et


corps ovale série courte, Nature du matériau : corps en fonte ductile, forme des
extrémités : à brides, Diamètre nominal : 80 mm, Pression nominale : 10 bar
Ces prix rémunèrent la fourniture, le transport, et la pose complète et suivant les règles de l art
de robinets vannes, et de leurs raccordements aux conduites et appareillages de sécurité. Ils
comprennent toutes les dépenses nécessaires à l exécution des travaux, notamment :
 Toutes les dépenses de fournitures qui s entendent livrées, rendues et rangées à pied
d œuvre ou aux dépôts indiqués par le maître d œuvre,
 Les joints, boulons, écrous et tout accessoire de raccordement,
 Tous les frais de transport à pied d œuvre,
 Les frais d outillage et de matériel, en usines ou sur le site,
 Les frais de force motrice pour toutes les opérations incombant à l Entrepreneur,
 Tous les frais afférents aux essais de contrôle des matériaux constitutifs et de réception des
fournitures en usine,
 Tous les frais afférents aux essais en tranchées.
Ce prix est rémunéré à l’unité.

Prix N° 350-39 : Fourniture, transport et pose de Joint de démontage, Type : autobuté,


Nature du matériau : acier, Diamètre nominal : 80 mm, Pression nominale : 10 bar
Ces prix rémunèrent la fourniture, le transport, et la pose complète et suivant les règles de l art
de joints de démontage, et de leurs raccordements aux conduites, robinetterie et appareillages
de sécurité. Ils comprennent toutes les dépenses nécessaires à l exécution des travaux,
notamment :
 Toutes les dépenses de fournitures qui s entendent livrées, rendues et rangées à pied
d œuvre ou aux dépôts indiqués par le maître d œuvre,
 Les joints, brides, boulons, écrous et tout accessoire de raccordement,
 Tous les frais de transport à pied d œuvre,
 Les frais d outillage et de matériel, en usines ou sur le site,
 Les frais de force motrice pour toutes les opérations incombant à l Entrepreneur,
 Tous les frais afférents aux essais de contrôle des matériaux constitutifs et de réception des
fournitures en usine,
 Tous les frais afférents aux essais des fournitures en tranchées.
Ce prix est rémunéré à l’unité.

Prix N° 350-40 : Branchement et équipement électrique d'ouvrage


Ce prix est forfaitaire et concerne la fourniture et installation de l équipement complet pour
l éclairage électrique d ouvrage, conformément au plan d exécution approuvé par le maître
d œuvre, comprenant notamment :
 Fourniture et pose de foyers lumineux sur mur et plafond,
 Conduits ICD encastrés,
 Boites d encastrement,
 câbles multiconducteurs d alimentation électrique, depuis l armoire jusqu à l interrupteur de
commande,
 Lampe avec douille en bout du fil,
 L interrupteur encastré,

198
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
Dcheira, province de Lâayoune

 La lustrerie,
 Les prestations de pose, d encastrement, de distribution et de raccordement.
Ce prix est rémunéré au forfait.

Prix N° 350-41 : Fourniture, transport et pose de Parafoudre, Type : basse tension (BT)
Ce prix concerne la fourniture, transport et pose de parafoudre, avec tous les équipements et
accessoires de fonctionnement, conformément au plan d exécution approuvé par le maître
d œuvre, comprenant notamment :
 Toutes les dépenses de fournitures qui s entendent livrées, rendues et rangées à pied
d œuvre ou aux dépôts indiqués par le maître d œuvre,
 Tous les frais de transport à pied d œuvre,
 Les frais d outillage et de matériel, en usines ou sur le site,
 Les frais de force motrice pour toutes les opérations incombant à l Entrepreneur,
 Tous les frais afférents aux essais de contrôle des matériaux constitutifs et de réception des
fournitures en usine,
 Tous les frais afférents aux poses et scellements.
 Tous les frais afférents aux essais.
Ce prix est rémunéré à l’unité.

199
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
Dcheira, province de Lâayoune

Série 400 : STATION DE DEMINERALISATION


Série 402- REGARD D'ARRIVEE ET DE COMPTAGE

402.01- GENIE CIVIL


PRIX N°402.01.01
Ce prix rémunère, au m3, l Entrepreneur pour les excavations et remblai, y compris toutes
sujétions.

PRIX N°402.01.02
Ce prix rémunère, au m , l Entrepreneur pour le béton de propreté de classe B5, y compris
toutes sujétions.

PRIX N°402.01.03
Ce prix rémunère, au m , l Entrepreneur pour le béton de classe B2 en dalles de fond, y compris
coffrage et toutes sujétions.

PRIX N°402.01.04
Ce prix rémunère, au m , l Entrepreneur pour le béton de classe B2 en murs et autres éléments
au dessus du sol, y compris coffrage et toutes sujétions.

PRIX N°402.01.05
Ce prix rémunère, au Kg, l Entrepreneur pour l acier de qualité FeE40 à adhérence améliorée, en
ferraillage, y compris toutes sujétions.

PRIX N°402.01.06
Ce prix rémunère, au m , l Entrepreneur pour l enduit extérieur au mortier de ciment , y
compris toutes sujétions.

PRIX N°402.01.07
Ce prix rémunère, au m , l Entrepreneur pour l enduit intérieur Type C, y compris toutes
sujétions.

PRIX N°402.01.08
Ce prix rémunère, au m , l Entrepreneur pour la peinture sur surfaces extérieures au dessus du
sol, y compris toutes sujétions.

PRIX N°402.01.09
Ce prix rémunère, au m , l Entrepreneur pour la peinture sur surfaces enterrées en contact avec
le sol, y compris toutes sujétions.

PRIX N°402.01.10
Ce prix rémunère, à l unité, l Entrepreneur pour la fourniture, le transport et fixation d échelons,
y compris toutes sujétions.

PRIX N°402.01.11
Ce prix rémunère, au m , l Entrepreneur pour la réalisation de dalettes préfabriquées en béton, y
compris toutes sujétions.

PRIX N°402.01.12
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la fourniture, le transport et fixation d un joint
en liège, y compris toutes sujétions.

200
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
Dcheira, province de Lâayoune

PRIX N°402.01.13
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la fourniture, transport et fixation d un
couvercle métallique, y compris toutes sujétions.

402.02- EQUIPEMENT
PRIX N°402.02.01
Ce prix rémunère, à l unité, l Entrepreneur pour la fourniture et transport d'un débitmètre
électromagnétique, y compris toutes sujétions.

PRIX N°402.02.02
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la fourniture et transport d'une vanne
d'isolement amont débitmètre, y compris toutes sujétions.

PRIX N°402.02.03
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la fourniture et transport d'une vanne
d'isolement aval débitmètre, y compris toutes sujétions.

PRIX N°402.02.04
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la fourniture et transport d'un joint de
démontage, y compris toutes sujétions.

PRIX N°402.02.05
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la fourniture et pose de la tuyauterie , y
compris toutes sujétions.

PRIX N°402.02.06
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la fourniture et transport d un Lot de pièces de
rechange, conformément au CCTP.

403: Bâche tampon (20 m³) alimentant les GEP-BP

PRIX N°403.01
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la réalisation du génie civil de la plateforme
pour la fixation de la bâche tampon d'eau saumâtre brute, y compris toutes sujétions.

PRIX N°403.02
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la fourniture et transport de la bâche tampon
(20 m³), en PEHD, y compris toutes sujétions.

PRIX N°403.03
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la fourniture et transport des équipements de
la bâche tampon, y compris toutes sujétions.

PRIX N°403.04
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la fourniture et transport d'un lot de pièces de
rechange des équipements de la bâche tampon, conformément au CCTP.

201
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
Dcheira, province de Lâayoune

404 - POMPAGE BASSE PRESSION (GEP-BP)

404.01 -GEP-BP-Génie Civil

Prix N°4 04.01.01


Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la réalisation du génie civil de la plate forme
pour la fixation des GEP-BP, y compris toutes sujétions.

404.02-GEP-BP-Equipement

Prix N° 404.02.01
Ce prix rémunère, à l unité, l Entrepreneur pour la fourniture et transport de GEP-BP,
conformément au CCTP y compris toutes sujétions.

Prix N° 404.02.02
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la fourniture et transport de la robinetterie et
divers, y compris toutes sujétions.

Prix N° 404.02.03
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la fourniture et pose de la tuyauterie et divers,
y compris toutes sujétions.

Prix N° 404.02.04
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la fourniture et transport d'un lot de pièces de
rechange des équipements de la station de pompage basse pression, conformément au CCTP.

Prix N° 404.02.05
Ce prix rémunère, au mètre linéaire, l Entrepreneur pour la fourniture et pose de la conduite de
by-pass de l unité d osmose inverse, y compris toutes sujétions.

405 - FILTRATION SUR SABLE

Prix N°405.01
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la réalisation du génie civil de la plateforme
pour la fixation des filtres à sable sous pression, y compris toutes sujétions.

Prix N°405.02
Ce prix rémunère, à l unité, l Entrepreneur pour la fourniture et transport des filtres à sable sous
pression, y compris toutes sujétions.

Prix N°405.03
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la réalisation du génie civil de la plateforme
pour la fixation des groupes électropompes (GEP) de lavage des filtres, y compris toutes
sujétions.

Prix N°405.04
Ce prix rémunère, à l unité, l Entrepreneur pour la fourniture et transport des GEP de lavage des
filtres, y compris toutes sujétions.

Prix N°405.05
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la réalisation du génie civil de la plateforme
pour la fixation des groupes surpresseurs d'air de décolmatage des filtres, y compris toutes
sujétions.
202
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
Dcheira, province de Lâayoune

Prix N°405.06
Ce prix rémunère, à l unité, l Entrepreneur pour la fourniture et transport des groupes
électrosurpresseurs d'air de décolmatage des filtres, y compris toutes sujétions.

Prix N°405.07
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la fourniture et transport de la tuyauterie
nécessaire au raccordement des filtres à sable et de leurs ouvrages annexes, y compris toutes
sujétions.

Prix N°405.08
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la fourniture et transport de la robinetterie
nécessaire au raccordement des filtres à sable et de leurs ouvrages annexes, y compris toutes
sujétions

Prix N°405.09
Ce prix rémunère, au mètre linéaire, l Entrepreneur pour la fourniture et pose de la conduite de
by-pass de l'unité d'O.I, y compris toutes sujétions.

Prix N°405.10
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la fourniture et transport d'un lot de pièces de
rechange du système de filtration, y compris ses ouvrages annexes et toutes sujétions

406 – MICROFILTRATION

Prix N°406.01
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la réalisation du génie civil de la plateforme
pour la fixation des microfiltres à cartouches, y compris toutes sujétions.

Prix N°406.02
Ce prix rémunère, à l unité, l Entrepreneur pour la fourniture et transport des microfiltres à
cartouches, y compris toutes sujétions.

Prix N°406.03
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la fourniture et transport de la tuyauterie
nécessaire au raccordement des microfiltres, y compris toutes sujétions.

Prix N°406.04
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la fourniture et transport de la robinetterie
nécessaire au raccordement des microfiltres , y compris toutes sujétions

Prix N°406.05
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la fourniture et transport d'un lot de pièces de
rechange du système de microfiltration, y compris ses ouvrages annexes et toutes sujétions.

203
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
Dcheira, province de Lâayoune

407 - POMPAGE HAUTE PRESSION

407.01 -GEP-HP-Génie Civil

Prix N° 407.01.01
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la réalisation du génie civil de la plate forme
pour la fixation des GEP-HP, y compris toutes sujétions.

407.02-GEP-HP-Equipement

Prix N° 407.02.01
Ce prix rémunère, à l unité, l Entrepreneur pour la fourniture et transport de GEP-HP,
conformément au CCTP y compris toutes sujétions.

Prix N° 407.02.02
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la fourniture et transport de la robinetterie et
divers, y compris toutes sujétions.

Prix N° 407.02.03
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la fourniture et pose de la tuyauterie et divers,
y compris toutes sujétions.

Prix N° 407.02.04
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la fourniture et transport d'un lot de pièces de
rechange des équipements de la station de pompage haute pression, conformément au CCTP.

408 - TRAIN D'OSMOSE INVERSE

Prix N°408.01
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la réalisation du génie civil de la plateforme
pour la fixation du train de Tp de membranes d'osmose inverse, y compris toutes sujétions.

Prix N°408.02
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la fourniture et transport du train d'osmose
inverse, comprenant principalement les tubes de pression (Tp) où sont logées les membranes de
type spiralé, la tuyauterie en acier inox duplex et le châssis métallique de fixation du train, y
compris toutes sujétions.

Prix N°408.03
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la fourniture et transport des équipements de
nettoyage chimique et de rinçage du train de Tp de membranes d'osmose inverse, y compris
toutes sujétions.

Prix N°408.04
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la fourniture et transport de la tuyauterie du
train d'osmose inverse, pour son raccordement (amont) au pompage haute pression et (aval) à
la bâche ''anti-assèchement'', y compris tés, coudes, cônes, vannes, joints, pièces spéciales et
toutes sujétions

204
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
Dcheira, province de Lâayoune

Prix N°408.05
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la fourniture et transport de la tuyauterie
amont et aval pour le nettoyage chimique et le rinçage des membranes d'osmose inverse des Tp,
y compris tés coudes, cônes, vannes, joints, pièces spéciales et toutes sujétions

Prix N°408.06
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la fourniture et transport du système de suivi
des performances des Tp de membranes d'osmose inverse, y compris toutes sujétions.

Prix N°408.07
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la fourniture et transport d'un lot de
membranes de réserve, conformément au CCTP.

Prix N°408.08
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la fourniture et transport d'un lot de pièces de
rechange du système d'osmose inverse, conformément au CCTP.

409 - BACHE ''anti-assèchement'' (HYDROBAC)

Prix N°409.01
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la réalisation de la structure qui supportera
l'hydrobac, y compris toutes sujétions.

Prix N°409.02
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la fourniture et transport de l' hydrobac en
PRV, y compris l'équipement de raccordement avec la tuyauterie provenant du train de Tp
(osmoseur), la tuyauterie vers l'installation de reminéralisation et celui de la vidange,
conformément au CCTP, y compris toutes sujétions.

Prix N°409.03
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la fourniture et transport de la tuyauterie
nécessaire pour son raccordement aval, avec l'installation de reminéralisation, y compris
coudes, cônes, pièces, y compris toutes sujétions.

Prix N°409.04
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la fourniture et transport de la robinetterie
(vannes, joints, pièces spéciales) qui sera installée sur la canalisation aval de l' hydrobac, pour
son raccordement avec l'installation de reminéralisation, y compris toutes sujétions

410 - REMINERALISATION DES EAUX PRODUITES

-Solution de base : Voir les prix de la série 14 concernant les réactifs

-Solution variante :

Prix N°410.01
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la réalisation du génie civil de la plateforme
pour la fixation du filtre reminéralisateur, conformément au CCTP y compris toutes sujétions.

205
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
Dcheira, province de Lâayoune

Prix N°410.02
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la fourniture et transport du filtre
reminéralisateur, conformément au CCTP, y compris toutes sujétions.

Prix N°410.03
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la fourniture et transport de la tuyauterie,
nécessaire au raccordement amont et aval du filtre reminéralisateur, y compris toutes sujétions.

Prix N°410.04
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la fourniture et transport de la robinetterie
installée sur les canalisations de raccordement amont et aval du filtre reminéralisateur, y
compris toutes sujétions.

Prix N°410.05
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la fourniture et transport d'un lot de pièces de
rechange du système de reminéralisation, conformément au CCTP.

411- Bâche de stockage d'eau traitée produite (20 m³)

Prix N°411.01
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la réalisation du génie civil de la plateforme
pour la fixation de la bâche (en PEHD) de stockage d'eau traitée produite (20 m³), y compris
toutes sujétions.

Prix N°411.02
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la fourniture et transport de la bâche de
stockage d'eau traitée produite (20 m³), y compris toutes sujétions.

Prix N°411.03
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la fourniture et transport des équipements de
la bâche de stockage d'eau traitée produite (équipements hydrauliques, sondes de niveau, etc... ,
y compris toutes sujétions.

Prix N°411.04

Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la fourniture et transport d'un lot de pièces de
rechange des équipements de la bâche de stockage d'eau traitée produite, conformément au
CCTP.

412 - STATION DE POMPAGE D'EAU TRAITEE

412.01 -GEP d'eau traitée-Génie Civil

Prix N° 412.01.01
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la réalisation du génie civil de la plate forme
pour la fixation des GEP d'eau traitée, y compris toutes sujétions.

12.02-GEP d'eau traitée-Equipement

206
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
Dcheira, province de Lâayoune

Prix N° 412.02.01
Ce prix rémunère, à l unité, l Entrepreneur pour la fourniture et transport des GEP d'eau traitée,
conformément au CCTP, y compris toutes sujétions.

Prix N° 412.02.02
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la fourniture et transport de la robinetterie et
divers, y compris toutes sujétions.

Prix N° 412.02.03
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la fourniture et pose de la tuyauterie et divers,
y compris toutes sujétions.

Prix N° 412.02.04
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la fourniture et transport d'un lot de pièces de
rechange des GEP d'eau traitée, conformément au CCTP.

413 - EVACUATION DES REJETS DE LA SD

Prix N° 413.01
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la réalisation du réseau interne de collecte et
de drainage des rejets (saumure, etc...), y compris la fourniture et pose de la conduite (PVC-
Ф , L..... , conformément au CCTP et y compris toutes sujétions.

Prix N° 413.02
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la réalisation du regard, conformément au
CCTP, y compris couvercle par dallette en béton armé et toutes sujétions.

Prix N° 413.02
Ce prix rémunère, au ml, l Entrepreneur pour la fourniture et pose de la conduite de rejets (PVC-
Ф -PN , depuis le regard précité jusqu à l oued, conformément au CCTP et y compris
toutes sujétions.

414 – REACTIFS

Prix N°414.01
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la fourniture et transport de l'ensemble des
équipements nécessaires pour le stockage, la préparation et le dosage des réactifs ( HTH, acide
sulfurique, séquestrant, métabisulfite de sodium, chlorure de calcium et bicarbonate de sodium),
conformément au CCTP et y compris toutes sujétions.

Prix N°14.02
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la fourniture et transport de la tuyauterie
requise pour l'injection des réactifs précités aux points d'injection respectifs, conformément au
CCTP y compris toutes sujétions.

Prix N°414.03
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la fourniture et transport de la robinetterie à
installer sur les canalisations d'injection des réactifs, conformément au CCTP, y compris toutes
sujétions.

207
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
Dcheira, province de Lâayoune

Prix N°414.04
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la fourniture et transport d'un lot de pièces de
rechange des équipements d'injection et de dosage des réactifs, conformément au CCTP.

415 - EQUIPEMENTS ANNEXES

Prix N°415.01
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la fourniture et transport de l'ensemble des
équipements nécessaires pour l'installation d'air comprimé, y compris toutes sujétions.

Prix N°415.02
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la fourniture et transport d'un lot de pièces de
rechange des équipements d'air comprimé, conformément au CCTP.

Prix N°15.03
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la fourniture et transport de l'ensemble des
équipements nécessaires pour l'installation d'eau de service, y compris toutes sujétions.

Prix N°415.04

Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la fourniture et transport d'un lot de pièces de
rechange des équipements de l'installation de l'eau de service, conformément au CCTP.

416 - EQUIPEMENTS ELECTRIQUES ET DE SUPERVISION

416.01 - Installations électriques: Equipement

Prix N° 416.01.01:
Ce prix rémunère, à l unité, l Entrepreneur pour la fourniture et transport des transformateurs
d énergie pour alimenter les machines tournantes de la SD, conformément au CCTP et y compris
toutes sujétions,

Prix N° 416.01.02
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la fourniture et transport d'un lot de pièces de
rechange pour les transformateurs précités, conformément au CCTP.

Prix N° 416.01.03 :
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la fourniture et transport des équipements
électriques (câblerie, armoires, etc...), conformément au CCTP, y compris toutes sujétions.

Prix N° 416.01.04 :
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la fourniture et transport d'un lot de pièces de
rechange pour les équipements électriques précités, conformément au CCTP.
Prix N° 416.01.05 :
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la fourniture et le transport du groupe
électrogène de secours, conformément au CCTP, y compris toutes sujétions

Prix N° 416.01.06 :
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour Fourniture et transport d'un lot de pièces de
rechange du G.E précité, conformément au CCTP.

208
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
Dcheira, province de Lâayoune

416.02- GENIE CIVIL du local abritant le groupe électrogène (G.E)

Prix N° 416.02.01: Terrassement


Ce prix rémunère, au m , l Entrepreneur pour les terrassements en terrain de toute nature,
autre que le rocher dur et compact, comprenant excavation et mise en dépôt, remblai compacté
après ouvrages, réglage aux alentours des terres en excédent y compris toutes sujétions
d'épuisement et d'étaiement.

Prix N° 416.02.02
Ce prix rémunère, au m , l Entrepreneur pour la plus-value au prix précédent pour les
terrassements en terrain constitué par du rocher dur et compact.

Prix N°416.02.03 :

Ce prix rémunère, au m , l Entrepreneur pour l évacuation des déblais excédentaires ou


impropres aux remblais dans un rayon de 5 Km.

Prix N° 416.02.04 :

Ce prix rémunère, au m , l Entrepreneur pour le Béton B béton de propreté y compris


coffrage, mise en place et toutes sujétions.

Prix N° 416.02.05
Ce prix rémunère, au m , l Entrepreneur pour le Béton B béton armé ordinaire pour tout
ouvrage y compris coffrage, mise en place et toutes sujétions.

Prix N° 416.02.06
Ce prix rémunère, au m , l Entrepreneur pour le Béton B2 (béton armé) pour tout ouvrage y
compris coffrage, mise en place et toutes sujétions.

Prix N° 416.02.07
Ce prix rémunère, au m , l Entrepreneur pour la plus-value pour béton brut de décoffrage y
compris toutes sujétions.

Prix N° 416.02.08
Ce prix rémunère, au m , l Entrepreneur pour le Béton B béton non armé pour tout ouvrage y
compris coffrage, mise en place et toutes sujétions.

Prix N° 416.02.09
Ce prix rémunère, au kg, l Entrepreneur pour les aciers lisses pour béton armé y compris
façonnage, mise en place et toutes sujétions.

Prix N° 416.02.10
Ce prix rémunère, au kg, l Entrepreneur pour les aciers tors pour béton armé y compris
façonnage, mise en place et toutes sujétions

Prix N° 416.02.11

Ce prix rémunère, au m , l Entrepreneur pour la maçonnerie en agglomérés creux de ciment


épaisseur 20 cm, y compris toutes sujétions.

Prix N° 416.02.12
Ce prix rémunère, au m , l Entrepreneur pour l enduit extérieur au mortier de ciment, exécution
conforme au CPS, y compris toutes sujétions.
209
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
Dcheira, province de Lâayoune

Prix N° 416.02.13
Ce prix rémunère, au m , l Entrepreneur pour l enduit intérieur au mortier de ciment, exécution
conforme au CPS, y compris toutes sujétions.

Prix N° 416.02.14
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la fourniture et pose de buses en
PVC-DN 100 mm, y compris toutes sujétions.

Prix N° 416.02.15
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la fourniture et pose de buse en béton
comprimé DN 200 mm pour drainage y compris toutes sujétions .

Prix N° 416.02.16
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la construction de regards x cm, y
compris couvercle par dallette en béton armé et toutes sujétions .

Prix N° 416.02.17
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la construction de regards 50 x 50 cm, y
compris couvercle par dallette en béton armé et toutes sujétions .

Prix N° 416.02.18
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la construction de regards x cm, y
compris couvercle par dallette en béton armé et toutes sujétions .

Prix N° 416.02.19
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la forme de pente, étanchéité, protection des
terrasses et exécution conforme au CPS, y compris toutes sujétions.

Prix N° 416.02.20
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour les solins d'étanchéité, y compris toutes
sujétions.

Prix N° 416.02.21
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la fourniture et pose de gargouilles pour les
eaux pluviales, y compris crapaudine et toutes sujétions.

Prix N° 416.02.22
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la menuiserie bois, métallique, aluminium, y
compris toutes sujétions.

Prix N° 416.02.23
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour l électricité, y compris toutes sujétions.

Prix N° 416.02.24
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la peinture et la vitrerie, y compris toutes
sujétions.

416.03- GENIE CIVIL du local abritant le groupe électrogène (G.E)


Prix N° 416.03.01: Terrassement
Ce prix rémunère, au m , l Entrepreneur pour les terrassements en terrain de toute nature,
autre que le rocher dur et compact, comprenant excavation et mise en dépôt, remblai compacté
après ouvrages, réglage aux alentours des terres en excédent y compris toutes sujétions
d'épuisement et d'étaiement.
210
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
Dcheira, province de Lâayoune

Prix N° 416.03.02
Ce prix rémunère, au m , l Entrepreneur pour la plus-value au prix précédent pour les
terrassements en terrain constitué par du rocher dur et compact.

Prix N° 416.03.03 :
Ce prix rémunère, au m , l Entrepreneur pour l évacuation des déblais excédentaires ou
impropres aux remblais dans un rayon de 5 Km.

Prix N° 416.03.04 :
Ce prix rémunère, au m , l Entrepreneur pour le Béton B béton de propreté y compris
coffrage, mise en place et toutes sujétions.

Prix N° 416.03.05
Ce prix rémunère, au m , l Entrepreneur pour le Béton B béton armé ordinaire pour tout
ouvrage y compris coffrage, mise en place et toutes sujétions.

Prix N° 416.03.06
Ce prix rémunère, au m , l Entrepreneur pour le Béton B2 (béton armé) pour tout ouvrage y
compris coffrage, mise en place et toutes sujétions.

Prix N° 416.03.07
Ce prix rémunère, au m , l Entrepreneur pour la plus-value pour béton brut de décoffrage y
compris toutes sujétions.

Prix N° 416.03.08
Ce prix rémunère, au m , l Entrepreneur pour le Béton B béton non armé pour tout ouvrage y
compris coffrage, mise en place et toutes sujétions.

Prix N° 416.03.09
Ce prix rémunère, au kg, l Entrepreneur pour les aciers lisses pour béton armé y compris
façonnage, mise en place et toutes sujétions.

Prix N° 416.03.10
Ce prix rémunère, au kg, l Entrepreneur pour les aciers tors pour béton armé y compris
façonnage, mise en place et toutes sujétions

Prix N° 416.03.11

Ce prix rémunère, au m , l Entrepreneur pour la maçonnerie en agglomérés creux de ciment


épaisseur 20 cm, y compris toutes sujétions.

Prix N° 416.03.12
Ce prix rémunère, au m , l Entrepreneur pour l enduit extérieur au mortier de ciment, exécution
conforme au CPS, y compris toutes sujétions.

Prix N° 416.03.13
Ce prix rémunère, au m , l Entrepreneur pour l enduit intérieur au mortier de ciment, exécution
conforme au CPS, y compris toutes sujétions.

Prix N° 416.03.14
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la fourniture et pose de buses en
PVC-DN 100 mm, y compris toutes sujétions.

211
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
Dcheira, province de Lâayoune

Prix N° 416.03.15
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la fourniture et pose de buse en béton
comprimé DN 200 mm pour drainage y compris toutes sujétions .

Prix N° 416.03.16
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la construction de regards x cm, y
compris couvercle par dallette en béton armé et toutes sujétions .

Prix N° 416.03.17
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la construction de regards 50 x 50 cm, y
compris couvercle par dallette en béton armé et toutes sujétions .

Prix N° 416.03.18
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la construction de regards x cm, y
compris couvercle par dallette en béton armé et toutes sujétions .

Prix N° 416.03.19
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la forme de pente, étanchéité, protection des
terrasses et exécution conforme au CPS, y compris toutes sujétions.

Prix N° 416.03.20
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour les solins d'étanchéité, y compris toutes
sujétions.

Prix N° 16.03.21
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la fourniture et pose de gargouilles pour les
eaux pluviales, y compris crapaudine et toutes sujétions.

Prix N° 16.03.22
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la menuiserie bois, métallique, aluminium, y
compris toutes sujétions.

Prix N° 16.03.23
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour l électricité, y compris toutes sujétions.

Prix N° 16.03.24
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la peinture et la vitrerie, y compris toutes
sujétions.

416.04 - Equipements de supervision

Prix N° 416.04.01:
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la fourniture et transport de l'ensemble des
équipements nécessaires pour la configuration et la programmation du système de supervision
de la SD, conformément au CPS et y compris toutes sujétions.

Prix N° 16.04.02
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la fourniture et transport de l'ensemble des
équipements nécessaires pour les instruments de contrôle et de mesure de la SD, conformément
au CCTP.

212
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
Dcheira, province de Lâayoune

Prix N° 16.04.03 :
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la fourniture et transport d'un lot de pièces de
rechange des équipements de supervision et des instruments de contrôle et de mesure de la
NSD, conformément au CCTP.

416.05 – Divers

Prix N° 416.05.01:
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la fourniture et transport du matériel de
sécurité et d'essais, y compris toutes sujétions.

Prix N° 416.05.02
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la fourniture et transport de l outillage
d'entretien, y compris toutes sujétions.

417 - FORMATION DU PERSONNEL

Prix N° 417.01:
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la formation du personnel de la SD.

418 - MONTAGE - ESSAIS ET MISE EN SERVICE

Prix N°418.01
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour le montage, essais et mise en service des
équipements du regard d'arrivée et de comptage.

Prix N°418.02
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour le montage, essais et mise en service des
équipements de la bâche tampon alimentant le pompage basse pression (GEP-BP).

Prix N°418.03
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour le montage, essais et mise en service des
équipements du pompage basse pression (GEP-BP).

Prix N°418.04
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour le montage, essais et mise en service des
équipements de la filtration sur sable, des GEP et groupes surpresseurs d'air pour le lavage des
filtres.

Prix N°418.05
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour le montage, essais et mise en service des
équipements de la microfiltration.

Prix N°418.06
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour le montage, essais et mise en service des
équipements du pompage haute pression (GEP-HP).

213
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
Dcheira, province de Lâayoune

Prix N°418.07
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour le montage, essais et mise en service des
équipements du train de Tp d'osmose inverse et de ses ouvrages annexes.

Prix N°418.08

Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour le montage, essais et mise en service des
équipements de l'installation de reminéralisation.

Prix N°418.09

Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour le montage, essais et mise en service des
équipements de la bâche d'eau traitée.

Prix N°418.10

Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour le montage, essais et mise en service des
équipements de la station de pompage (de reprise) d'eau traitée produite.

Prix N°418.11

Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour le montage, essais et mise en service des
équipements des réactifs.

Prix N°418.12

Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour le montage, essais et mise en service des
équipements électriques.

Prix N°418.13

Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour le montage, essais et mise en service des
équipements de supervision.

Prix N°418.14

Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour le montage, essais et mise en service des
équipements d'air comprimé.

Prix N°418.15

Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour le montage, essais et mise en service des
équipements de l'eau de service.

214
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
Dcheira, province de Lâayoune

419 - BATIMENT D'EXPLOITATION

. : Gros œuvres- étanchéité- évacuation

Prix N° 419.01.01: Terrassement


Ce prix rémunère, au m , l Entrepreneur pour les terrassements en terrain de toute nature,
autre que le rocher dur et compact, comprenant excavation et mise en dépôt, remblai compacté
après ouvrages, réglage aux alentours des terres en excédent y compris toutes sujétions
d'épuisement et d'étaiement.

Prix N° 419.01.02
Ce prix rémunère, au m , l Entrepreneur pour la plus-value au prix précédent pour les
terrassements en terrain constitué par du rocher dur et compact.

Prix N° 419.01.03 :

Ce prix rémunère, au m , l Entrepreneur pour l évacuation des déblais excédentaires ou


impropres aux remblais dans un rayon de 5 Km.

Prix N° 419.01.04 :

Ce prix rémunère, au m , l Entrepreneur pour le Béton B béton de propreté y compris


coffrage, mise en place et toutes sujétions.

Prix N° 419.01.05
Ce prix rémunère, au m , l Entrepreneur pour le Béton B béton armé ordinaire pour tout
ouvrage y compris coffrage, mise en place et toutes sujétions.

Prix N° 419.01.06
Ce prix rémunère, au m³, l Entrepreneur pour le Béton B béton armé pour tout ouvrage y
compris coffrage, mise en place et toutes sujétions.

Prix N° 419.01.07
Ce prix rémunère, au m , l Entrepreneur pour la plus-value pour béton brut de décoffrage y
compris toutes sujétions.

Prix N° 419.01.08
Ce prix rémunère, au m , l Entrepreneur pour le Béton B béton non armé pour tout ouvrage y
compris coffrage, mise en place et toutes sujétions.

Prix N° 419.01.09
Ce prix rémunère, au kg, l Entrepreneur pour les aciers lisses pour béton armé y compris
façonnage, mise en place et toutes sujétions.

Prix N° 419.01.10
Ce prix rémunère, au kg, l Entrepreneur pour les aciers tors pour béton armé y compris
façonnage, mise en place et toutes sujétions

Prix N° 419.01.11

Ce prix rémunère, au m , l Entrepreneur pour la maçonnerie en agglomérés creux de ciment


épaisseur 20 cm, y compris toutes sujétions.

215
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
Dcheira, province de Lâayoune

Prix N° 419.01.12
Ce prix rémunère, au m , l Entrepreneur pour le carrelage de plancher y compris toutes
sujétions.

Prix N° 419.01.13
Ce prix rémunère, au m , l Entrepreneur pour l enduit extérieur au mortier de ciment, exécution
conforme au CPS, y compris toutes sujétions.

Prix N° 419.01.14
Ce prix rémunère, au m , l Entrepreneur pour l enduit intérieur au mortier de ciment, exécution
conforme au CPS, y compris toutes sujétions.

Prix N° 419.01.15
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la fourniture et pose de buses en
PVC-DN 100 mm, y compris toutes sujétions.

Prix N° 419.01.16
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la fourniture et pose de buse en béton
comprimé DN 200 mm pour drainage y compris toutes sujétions .

Prix N° 419.01.17
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la construction de regards x cm, y
compris couvercle par dallette en béton armé et toutes sujétions .

Prix N° 419.01.18
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la construction de regards x cm, y
compris couvercle par dallette en béton armé et toutes sujétions .

Prix N° 419.01.19
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la construction de regards x cm, y
compris couvercle par dallette en béton armé et toutes sujétions .

Prix N° 419.01.20
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la forme de pente, étanchéité, protection des
terrasses et exécution conforme au CPS, y compris toutes sujétions.

Prix N° 419.01.21
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour les solins d'étanchéité, y compris toutes
sujétions.

Prix N° 419.01.22
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la fourniture et pose de gargouilles pour les
eaux pluviales, y compris crapaudine et toutes sujétions.

419.02: Menuiserie bois-métallique - aluminium

Prix N° 419.02.01
Ce prix rémunère, au m², l Entrepreneur pour la fourniture, transport et mise en place de baies
vitrées en aluminium, y compris toutes sujétions.

Prix N° 419.02.02
Ce prix rémunère, au mètre linéaire, l Entrepreneur pour la fourniture, transport et mise en
place de garde-corps métalliques, y compris toutes sujétions.
216
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
Dcheira, province de Lâayoune

419.03: Electricité

Prix N° 419.03.01
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la fourniture, transport et mise en place de
l éclairage et des prises de courant, y compris toutes sujétions.

419.04: Plomberie - sanitaire - climatisation

Prix N° 419.04.01
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la fourniture, transport et mise en place de la
plomberie, du sanitaire, du chauffage et de la climatisation, y compris toutes sujétions.

419.05: Peinture - vitrerie

Prix N° 419.05.01
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la fourniture, transport et réalisation de la
peinture et de la vitrerie, y compris toutes sujétions.

420 - CLOTURE, GENIE CIVIL DU LOCAL POMPAGE ET DU LOGE GARDIEN

420.01: Clôture de la station de déminéralisation :

Prix N° 420.01.01 Construction de mur de clôture, Type de clôture : D


Ce prix est forfaitaire et se rapporte à tous les travaux de construction, de mur de clôture, de
hauteur 2 m, conformément au plan type d exécution, approuvé par le maître d œuvre et selon
les spécifications techniques des différents matériaux, stipulées dans le CPS.
Ces travaux comprennent notamment les suggestions suivantes :
 Les études et la note de calcul de ferraillage,
 Les terrassements en tout terrain, pour l exécution de l ouvrage,
 Les remblais ou évacuation des déblais,
 Les travaux de gros œuvre fondation, semelles, chaînages, poteaux, raidisseurs,
maçonnerie de moellons, maçonnerie d agglos, maçonnerie de pierres locales, bétons,
ferraillages, têtes de portail, joints de dilatation en polystyrène, barbacanes, enduits, etc...)
 La fourniture et pose éventuelle de panneaux de ferronnerie,
 Les travaux de peinture et de badigeon à la chaux,
 Le nettoyage et finition de l ouvrage.
Ce prix est rémunéré au mètre linéaire.

Prix N° 420.01.02 : Fourniture, transport et pose de Portail métallique pour mur de


clôture, Type : en Fer plein 16x16 mm , Dimensions (Hauteur x largeur) : 1,90 x 3,10 mCe
prix concerne la fourniture, transport et pose de portail métallique à deux vantaux, pour mur de
clôture, type fer plein 16 x 16 mm, selon le détail précisé dans le plan type ONEE - Branche Eau
et approuvé par le maître d œuvre, comprenant la structure métallique, ferronnerie, serrure et
peinture, de dimensions (Hauteur x largeur) : 1,9 x 3,10 m.
Ce prix est rémunéré à l’unité.

217
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
Dcheira, province de Lâayoune

Prix N°420.01.03 : Fourniture, transport et pose de Portillon métallique pour mur de


clôture, Type : en Fer plein 16x16 mm , Dimensions : 1,90 x 1,10 m
Ce prix concerne la fourniture, transport et pose de portillon métallique en tôle acier
galvaniséde dimensions (auteur x largeur : , x , m., suivant plan de détail d exécution. )l
comprend notamment :
 Cadre en cornière galvanisée de dimensions 50x50x5 mm,
 Bâti d ouvrant en fer à U de mm avec une traverse médiane et de traverses diagonales en
cornière de dimensions 40x40x4 mm,
 Tôle métallique galvanisée, 15/10 * sur une face,
 Quincaillerie, et serrures,
 Pose et scellement.
Ce prix est rémunéré à l’unité.

420.02 : LOCAL DE POMPAGE SP0


Prix N° 420.02.01 : Terrassement en terrain de toute nature et à toutes profondeurs en
pleine masse, en tranchée, en puits ou en rigoleCe prix rémunère l excavation en terrain de
toute nature pour l implantation des fondations, dans le site des travaux. S applique au mètre
cube, quelle que soit la nature du terrain dans lequel la tranchée est ouverte, il couvre
notamment :
 le débroussaillage
 le défrichement
 le décapage
 le déblaiement de l'emprise des travaux
 les dessouchage et déforestage
 le piquetage
 l'ouverture de la fouille à l'aide de tout matériel d'excavation manuel ou mécanique,
 le réglage et le compactage du fond de fouille et son nivellement
 la consolidation du sol et le drainage des eaux de surface et de ruissellement si
nécessaire
 l'épuisement éventuel des eaux pour le rabattement de la nappe
 le réglage du terrain sur l'emprise du chantier.
 travaux d évacuation, charge, transport et décharge de terres, fourniture de la main
d œuvre, et équipements nécessaires pour l évacuation des terres excédentaires en
décharge publique.
Ce prix est rémunéré au mètre cube.

Prix N° 420.02.02 : Remblai en masse pour ouvrage, Nature du matériau : tout venant
Ce prix rémunère la fourniture, le transport et la mise en œuvre de remblai pour ouvrage
constitué de tout venant. Lorsque le remblai est fait à partir de terre d extraction des fouilles, il
doit être expurgé des éléments supérieurs à 100 mm, des débris végétaux ou animaux, gravas et
autres. La mise en œuvre doit être faite par couches successives de 20 cm bien compactées et
arrosées. Le compactage des remblais doit être réalisé et repris éventuellement, jusqu à un
indice de compactage d une densité sèche de proctor modifié de %.
Ces prix sont rémunérés au mètre cube.

Prix N° 420.02.03 :Hérissonnage ou Blocage en pierres sèches


Ce prix concerne la fourniture, transport et mise en œuvre d (érissonnage ou blocages en
pierres sèches de . m d épaisseur, posés sur le sol en hérisson, pointe en l air, rangés et
damés.
Ce prix est rémunéré au mètre carré.

218
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
Dcheira, province de Lâayoune

Prix N° 420.02.04 : Dallage en béton armé


Ce prix concerne la construction de dallage en béton légèrement armé de classe B30, dosé à 350
kg ciment CPJ 45 ou équivalent par m3 de béton, de résistance nominale à la compression à 28
jours de bars et d épaisseur cm, pour les pourtours des ouvrages et allées piétonnières.
Il couvre notamment :
 La fourniture et transport des agrégats,
 Les terrassements de mise à niveau de la plateforme des surfaces à bétonner,
 La préparation de la plateforme, nettoyage, arrosage et compactage,
 La fourniture, transport, façonnage et pose des aciers d armatures,
 Le coffrage et le décoffrage,
 La préparation et mise en œuvre du béton B ,
 La mise en œuvre du béton,
 La fourniture et mise en œuvre des joints de dilatation suivant la trame spécifiée dans le
plan d exécution approuvé par le maître d œuvre,
 Lissage et finition des surfaces du béton.
Ce prix est rémunéré au mètre carré.

BÉTONS Y COMPRIS LES COFFRAGES


Ce prix concerne la fourniture et transport des agrégats, la préparation et la mise en œuvre des
bétons pour ouvrages, y compris les frais de coffrages. Les prix unitaires ci-après couvrent tous
les frais et sujétions d exécution dont notamment :
 La reconnaissance et l agrément des carrières pour l approvisionnement des agrégats,
 L extraction éventuelle des matériaux dans les zones d emprunt et carrières et
l élimination des matériaux impropres à la fabrication des bétons,
 Le transport des fournitures et matériaux quel que soit l éloignement,
 La fourniture, la pose et dépose des coffrages plans ou courbes, quelques soient les
formes et les dimensions des ouvrages à bétonner,
 La fabrication avec engins mécaniques du béton de toute catégorie, son transport et sa
mise en œuvre,
 Le nettoyage du fond de fouilles et des fonds de coffrage, avant le coulage du béton,
 La fourniture et pose de cales en ciment, pour le recouvrement du ferraillage par le
béton,
 Le traitement des reprises de bétonnage,
 Le traitement des surfaces présentant des dégradations ou un fini non conforme aux
indications des plans d exécution,
 L humidification et les protections du béton, dues à la climatologie,
 Le repiquage des trous de scellement,
 Les modifications de dosages et les sujétions de mise en place du béton pour reprises de
bétonnage
 La cure du béton et la fourniture des produits nécessaires,
 Les adjuvants éventuellement nécessaires pour obtenir les caractéristiques prescrites ou
celles nécessaires pour une mise en œuvre convenable.
 Les échafaudages et accès provisoires,
 Le remplissage de tous les hors profils éventuels,
 Les sujétions d exécution provenant de la présence des armatures, quelle que soit la
densité du ferraillage,
 Le réglage des surfaces définitives non coffrées,
 Les sujétions dues à l emploi d appareils vibrateurs du béton,
 Le grattage des salissures et bavures de mortier ou de laitance collées aux sols et aux
parements,

219
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
Dcheira, province de Lâayoune

 Les sujétions dues à la présence dans les bétons de réservations ou de matériels divers
tels que tuyauteries, fourreaux, pièces métalliques diverses,
 Les sujétions résultant des venues d eau, quel que soit le débit et les frais dus à la mise en
place et au fonctionnement dans les ouvrages des matériels d épuisement,
 Les sujétions résultant des autres travaux et en particulier des entreprises
d hydromécanique,
 Les essais de bétons et de ses composants effectués par l Entreprise,
 Les frais occasionnés par les prélèvements pour les essais de béton et de ses composants
y compris la fourniture des matériaux et du béton,
 Les sujétions entraînées par la réalisation des joints de retrait ou de dilatation, ouverts
par interposition d un autre matériau, d un coffrage ou d un dispositif d étanchéité,
 L exécution simultanée de bétons de dosages différents, Tous les prix de béton sont
applicables sans majoration aux bétons de deuxième phase exécutés autour des pièces
métalliques, après montage de celles-ci. Les catégories des bétons à mettre en place
seront définies dans les plans d exécution. Les prix des bétons correspondent à chacune
des classes, définies par la résistance nominale spécifiée à 28 jours. Le dosage de
principe en ciment, donné à titre indicatif, sera réajusté sur la base des essais d étude et
de convenance des bétons.
Ces prix sont rémunérés au mètre cube.

Prix N° 420.02.05 : Bétons y compris les coffrages, Type de béton : Béton de propreté de
classe B15, Dosage de ciment : 200 kg ciment CPJ 35 ou équivalent par m3 de béton Kg,
Résistance nominale à la compression à 28 jours : 150 bar
Prix N° 420.02.06 : Bétons y compris les coffrages, Type de béton : Béton armé en
fondation de classe B30, Dosage de ciment : 350 kg ciment CPJ45 ou équivalent par m3 de
béton Kg, Résistance nominale à la compression à 28 jours : 300 bar
Prix N° 420.02.07 : Bétons y compris les coffrages, Type de béton : Béton armé en
élévation de classe B30, Dosage de ciment : 350 kg ciment CPJ45 ou équivalent par m3 de
béton Kg, Résistance nominale à la compression à 28 jours : 300 bar

Prix N° . . : Armature pour béton, Type d’acier : Acier TOR à haute adhérence de
nuance FE500 pour béton armé
Ce prix concerne les aciers ronds Acier TOR à haute adhérence de nuance FE500 pour béton
armé. Il couvre notamment:
 La fourniture et le transport à pied d œuvre,
 Le façonnage, les ligatures, les calages, les armatures de montage et de soutien et les
soudures éventuelles,
 Les recouvrements qui ne sont pas indiqués sur les plans d'exécution.
 Les sujétions de mise en place dans les zones comportant des pièces incorporées dans le
béton (pièces d'ancrages, fourreaux, etc. ...).
 Les sujétions d'exécution en plusieurs phases pouvant être séparées par des intervalles
de temps plus ou moins longs.
 Les sujétions de pose à différentes hauteurs. )l s'applique au kilogramme mis en œuvre
dans la limite des quantités calculées d'après les plans d'exécution, en admettant une
masse spécifique pour les ronds à béton spécifiée, d'après les barèmes des fournisseurs.
Ce prix est rémunéré au kilogramme.

Prix N° 420.02.09 :Maçonnerie en moellons ordinaires typ : en fondations :


Ce prix concerne les maçonneries de moellons ordinaires, en fondation, posés à bain de mortier
dosé à raison de 400 kg de ciment CPJ 35 ou équivalent minimum par mètre cube de sable. Il
s'applique au mètre cube de maçonnerie réalisée, de toute épaisseur et de toute forme. Il couvre
notamment:

220
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
Dcheira, province de Lâayoune

 La fourniture, transport et mise en œuvre des moellons calcaires,


 La fourniture et pose éventuelles de barbacanes,
 Les sujétions de réalisation résultant de la hauteur des maçonneries au-dessus des sols,
 Les sujétions de parements,
 La taille pour angle rentrant ou sortant, et les fruits arrondis,
 Le nettoyage et le ragréage des parements vus.
Ce prix est rémunéré au mètre cube.

Prix 420.02.10 : Maçonneries d'agglomérés creux, Epaisseur de maçonnerie : 0.20


Ce prix concerne les maçonneries d'agglomérés creux pour murs et cloisons épaisseur 0,20 m, y
compris fournitures, transport, pose, rejointoiement au mortier et toutes sujétions de mise en
œuvre. )l s'applique au mètre carré de maçonnerie réalisée.
Ce prix est rémunéré au mètre carré.

ENDUIT AU MORTIER DE CIMENT


Ce prix concerne la réalisation des enduits au mortier de ciment exécutés à la main en deux
couches sur maçonnerie ou sur surface de béton, le mortier étant dosé à raison de 450 kg de
ciment CPJ 35 ou équivalent par mètre cube de sable. Il s'applique par mètre carré d'enduit
réalisé, il couvre notamment:
 La préparation des surfaces à revêtir et en particulier le repiquage, imbibition et
éventuellement les produits destinés à améliorer l'adhérence,
 La fourniture et pose de grillage pare fissures,
 Couche d enduit de dégrossissage, en une ou plusieurs passes,
 Couche de finition,
 La réalisation des solins et raccords aux limites des surfaces,
 Les arêtes, les saillies, les angles rentrants ou saillants, les feuillures, les larmiers, les
becs d auvent, les retraits et les joints,
 La protection temporaire contre la dessiccation,
 L'évacuation des gravois,
 Les sujétions pour échafaudage à toute hauteur.
Ces prix sont rémunérés au mètre carré.

Prix 420.02.11 : Enduit au mortier de ciment, Type d'enduit : Enduit intérieur au mortier
de ciment lisse d'épaisseur 2 cm
Prix 420.02.12 : Enduit au mortier de ciment, Type d'enduit : Enduit extérieur au mortier
de ciment lisse d'épaisseur 2 cm

Prix 420.02.13 : Fourniture, transport et pose de Porte métallique à deux vantaux en tôle
galvanisée, Dimension : 2.10m x 1.80m
Ce prix concerne la fourniture, transport et pose de porte métallique à deux vantaux en tôle acier
galvanisé, ouvrant à la française suivant plan de détail d exécution. )l comprend notamment :
 Cadre en cornière galvanisée de dimensions 60x60x6 mm,
 Bâti d ouvrant en fer à U de mm avec une traverse médiane et de traverses diagonales
en cornière de dimensions 50x50x5 mm,
 Tôle métallique galvanisée, 15/10
 sur les deux faces,
 Quincaillerie, et serrures,
 Pose et scellement.

Ce prix est rémunéré à l’unité.

221
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
Dcheira, province de Lâayoune

Prix 420.02.14 : Fourniture transport et pose de Châssis en aluminium


Ces prix rémunèrent, au mètre carré, l entrepreneur pour la fourniture, transport et pose de
châssis en aluminium, y compris cadre et serrure et vitrage et toutes sujétions.

Ce prix est rémunéré au mètre carré.

Prix 420.02.15 : Revêtement de sol en ciment bouchardé


Ce prix se rapporte à la mise en œuvre de revêtement de sol en ciment bouchardé, il couvre
notamment :
 La préparation et l agrément par le maître d œuvre, de panneaux d échantillons de
dimensions 0,50 x 0,50 m,
 La fourniture et transport à pied d œuvre des matériaux agrées,
 Le nettoyage et préparation de la surface du sol à revêtir,
 La préparation et mise en œuvre de la forme de pose au mortier de ciment dosé à 450 kg
de ciment CPJ 35 ou équivalent par m3 de sable,
 La mise place du lait de ciment dosé au moins à 500 kg de ciment,
 Les sujétions de bouchardage,
 Le nettoyage et l enlèvement des traces de mortier de ciment et autres.

Ce prix est rémunéré au mètre carré.

Prix 420.02.16 : Forme de pente


Ce prix concerne la forme de pente, en béton B20, dosé à 300 kg de ciment CPJ 35 ou équivalent
par m de béton, d une pente minimum de , % et d une épaisseur minimum au point bas de 3
cm. Il couvre notamment :
 La fourniture et transport à pied d œuvre des matériaux,
 Le nettoyage et préparation de la surface des terrasses,
 La préparation et mise en œuvre de la forme de pente en béton,
 La mise en œuvre des joints,
 Les sujétions d échafaudage et de hauteur des terrasses.

Ce prix est rémunéré au mètre carré.

Prix 420.02.17 : Isolation thermique


Ce prix concerne la réalisation d une protection thermique des terrasses. )l comprend
notamment :
 La fourniture et transport à pied d œuvre des panneaux isolants en liège aggloméré de
cm d épaisseur,
 La pose des panneaux sur l écran pare vapeur, en les collant par une couche d émulsion
de bitume oxydé 90/40 à chaud (EAC)
 Les sujétions d échafaudage et de hauteur des terrasses.
Ce prix est rémunéré au mètre carré.

Prix . . : Complexe d’étanchéité des terrasses


Ce prix rémunère l Entrepreneur au mètre carré pour la fourniture et mise en œuvre
d'étanchéité de la terrasse par un complexe composé de : une couche EIF, une couche EAC,
bitume armé type 40 TV-VV-HR soudé ou collé, bitume armé type 40 TV auto protégé aluminium
ou granulé minéral y compris toute sujétion de bonne exécution

Ce prix est rémunéré au mètre carré.

222
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
Dcheira, province de Lâayoune

Prix . . : Protection de l’étanchéité par dallettes en béton


Ce prix concerne la protection de l étanchéité par dallettes en béton, de dimensions , x , m,
et d épaisseur de , m )l couvre notamment :
 La fourniture et transport à pied d œuvre des matériaux,
 La mise en œuvre sur le complexe d étanchéité, d un lit de sable de cm d épaisseur,
 La préparation et mise en œuvre des dallettes en béton type B dosé à kg de ciment
CPJ 35 ou équivalent par m3 de béton,
 La mise en œuvre des joints, garnis au mortier de FL)NKOTE,
 Le nettoyage et l enlèvement des traces de mortier de ciment, débordement des joints et
autres,
 Les sujétions d échafaudage et de hauteur des terrasses.
Ce prix est rémunéré au mètre carré.

Prix 420.02.20 : Gorge pour solins


Ce prix concerne la réalisation des gorges pour raccordement des terrasses horizontales et les
relevés verticaux, en béton de classe B20, dosé à 250 kg ciment CPJ 35 ou équivalent par m3 de
béton, de résistance nominale à la compression à 28 jours de 200 bars. Le béton sera réglé avant
prise, avec un gabarit en arc de cercle de 0,20 m de rayon, pour donner la forme aux gorges.

Ce prix est rémunéré au ml.

Prix . . : Solins d’étanchéité


Ce prix concerne la réalisation de l étanchéité des solins. )l couvre notamment :
 Une chape de mortier de ciment d épaisseur de cm,
 L impression de bitume avec mise en place de papier d amiante perforé,
 La mise en œuvre d une chape de bitume de , cm d épaisseur armée d un tissu de verre
et de feuille d aluminium.
 Les sujétions d échafaudage et de hauteur des terrasses.
Ce prix est rémunéré au mètre linéaire

Prix 420.02.22 : Fourniture et pose de gargouille


Ce prix concerne la fourniture, pose et scellement de gargouille. Il couvre notamment :
 Le dressage et préparation des parois des ouvertures,
 La fourniture de la tôle de plomb,
 Le façonnage des gargouilles en forme de platine de plomb,
 La pose et plaquage des gargouilles sur les parois de l épaisseur des ouvertures, contre
les relevés autour des ouvertures et sur la forme de pente au niveau de la cuvette
réservée à cet effet à l entrée des ouvertures,
 Le scellement des gargouilles par enduit d émulsion de bitume à chaud, et dans le
complexe d étanchéité de la terrasse, entre la première et la deuxième couche du feutre
bitumé,
 La fourniture et pose de crapaudine en fil de fer galvanisé.
Ce prix est rémunéré à l’unité.

Prix 420.02.23 : Fourniture, transport et pose de Canalisations et chutes d'évacuation des


eaux, Nature de canalisation : PVC , Diamètre nominal : 110 mm
Ce prix concerne la Fourniture, transport et pose de canalisations pour l évacuation des eaux
usées et pluviales, ainsi que tous les accessoires de raccordement et de fixation. Il comprend
notamment :
 La fourniture des canalisations et chutes,
 Les colliers de fixation en acier galvanisé et à double serrage,

223
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
Dcheira, province de Lâayoune

 Raccords, coudes, bouts droits, culottes, tés, bouchons et manchettes pour le


raccordement des canalisations aux différents appareils sanitaires et aux moignons des
gargouilles,
 Percement, scellement et fixation des canalisations et chutes,
 Finition d enduit des saignées.
Ce prix est rémunéré au mètre linéaire.

Prix 420.02.24 : Branchement et équipement électrique d'ouvrage


Ce prix est forfaitaire et concerne la fourniture et installation de l équipement complet pour
l éclairage électrique d ouvrage, conformément au plan d exécution approuvé par le maître
d œuvre, comprenant notamment :
 Fourniture et pose de foyers lumineux sur mur et plafond,
 Conduits ICD encastrés,
 Boites d encastrement,
 câbles multiconducteurs d alimentation électrique, depuis l armoire jusqu à
l interrupteur de commande,
 Lampe avec douille en bout du fil,
 L interrupteur encastré,
 La lustrerie,
 Les prestations de pose, d encastrement, de distribution et de raccordement.
Ce prix est rémunéré au forfait.

PEINTURE VINYLIQUE SUR MURS ET PLAFONDS


Ce prix concerne la réalisation de peinture vinylique, suivant le genre, le ton et couleur
approuvés par le maître d œuvre. )l comprend notamment :
 Les fournitures d enduit pour l intérieur, peinture, diluant, teintes et autres produits
nécessaires à la réalisation de la peinture,
 Egrenage, brossage à la brosse chiendent, et rebouchage,
 Couche d impression,
 Ratissage au couteau à l enduit, à l intérieur des ouvrages,
 Ponçage général,
 L exécution de trois couches de peinture,
 Le nettoyage du sol des traces d enduit et de peinture.
Ces prix sont rémunérés au mètre carré.

Prix . . : Peinture vinylique sur murs et plafonds, Type : à l’extérieur


Prix . . : Peinture vinylique sur murs et plafonds, Type : à l’intérieur

Prix 420.02.27 : Peinture Glycérophtalique laquée sur menuiserie métallique


Ce prix concerne la réalisation de peinture glycérophtalique laquée sur les surfaces intérieures
et extérieures de la menuiserie métallique, suivant le genre, le ton et couleur approuvés par le
maître d œuvre. )l comprend notamment :
 Les fournitures d enduit, peinture, diluant, teintes et autres produits nécessaires à la
réalisation de la peinture,
 Brossage à la brosse métallique,
 Ponçage et rebouchage,
 Couche d impression à « WAC( PR)MER »,
 L exécution de deux couches de peinture au minium de plomb, à heures d intervalle,
 Une couche primaire glycérophtalique,
 Deux couches d émail glycérophtalique,
 Le nettoyage du sol des traces d enduit et de peinture.
Ce prix est rémunéré au mètre carré.

224
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
Dcheira, province de Lâayoune

Prix 420.02.28 : Verre clair


Ce prix concerne la fourniture, transport et pose de verre clair de toutes dimensions et suivant
échantillon approuvé par le maître d œuvre. )l comprend notamment :
 La fourniture et transport du verre,
 La coupe et les chutes,
 La pose sous parclose à double bain de mastic,
 Le nettoyage et finition.
Ce prix est rémunéré au mètre carré.

Prix 420.02.29 : Inscription et Mise en œuvre d'enseigne ONEE BRANC(E EAU, Type : en
plastique bleu marine
Ce prix concerne l inscription et mise en œuvre d enseigne ONEE BRANC(E EAU, suivant le
modèle agrée par le maître d œuvre.
Ce prix est rémunéré à l unité.

420.03 : LOGE GARDIEN


Prix 420.03.01 : Terrassement en terrain de toute nature et à toutes profondeurs en
pleine masse, en tranchée, en puits ou en Ce prix rémunère l excavation en terrain de toute
nature pour l implantation des fondations, dans le site des travaux. S applique au mètre cube,
quelle que soit la nature du terrain dans lequel la tranchée est ouverte, il couvre notamment :
 le débroussaillage
 le défrichement
 le décapage
 le déblaiement de l'emprise des travaux
 les dessouchage et déforestage
 le piquetage
 l'ouverture de la fouille à l'aide de tout matériel d'excavation manuel ou mécanique,
 le réglage et le compactage du fond de fouille et son nivellement
 la consolidation du sol et le drainage des eaux de surface et de ruissellement si
nécessaire
 l'épuisement éventuel des eaux pour le rabattement de la nappe
 le réglage du terrain sur l'emprise du chantier.
 travaux d évacuation, charge, transport et décharge de terres, fourniture de la main
d œuvre, et équipements nécessaires pour l évacuation des terres excédentaires en
décharge publique.
Ce prix est rémunéré au mètre cube.

Prix 420.03.02 : Remblai en masse pour ouvrage, Nature du matériau : tout venantCe prix
rémunère la fourniture, le transport et la mise en œuvre de remblai pour ouvrage constitué de
tout venant. Lorsque le remblai est fait à partir de terre d extraction des fouilles, il doit être
expurgé des éléments supérieurs à 100 mm, des débris végétaux ou animaux, gravas et autres.
La mise en œuvre doit être faite par couches successives de cm bien compactées et arrosées.
Le compactage des remblais doit être réalisé et repris éventuellement, jusqu à un indice de
compactage d une densité sèche de proctor modifié de %.
Ces prix sont rémunérés au mètre cube.

Prix 420.03.03 : Hérissonnage ou Blocage en pierres sèches


Ce prix concerne la fourniture, transport et mise en œuvre d (érissonnage ou blocages en
pierres sèches de . m d épaisseur, posés sur le sol en hérisson, pointe en l air, rangés et
damés.
Ce prix est rémunéré au mètre carré.

225
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
Dcheira, province de Lâayoune

Prix 420.03.04 : Dallage en béton armé


Ce prix concerne la construction de dallage en béton légèrement armé de classe B30, dosé à 350
kg ciment CPJ 45 ou équivalent par m3 de béton, de résistance nominale à la compression à 28
jours de bars et d épaisseur cm, pour les pourtours des ouvrages et allées piétonnières.
Il couvre notamment :
 La fourniture et transport des agrégats,
 Les terrassements de mise à niveau de la plateforme des surfaces à bétonner,
 La préparation de la plateforme, nettoyage, arrosage et compactage,
 La fourniture, transport, façonnage et pose des aciers d armatures,
 Le coffrage et le décoffrage,
 La préparation et mise en œuvre du béton B ,
 La mise en œuvre du béton,
 La fourniture et mise en œuvre des joints de dilatation suivant la trame spécifiée dans le
plan d exécution approuvé par le maître d œuvre,
 Lissage et finition des surfaces du béton.
Ce prix est rémunéré au mètre carré.

BÉTONS Y COMPRIS LES COFFRAGES


Ce prix concerne la fourniture et transport des agrégats, la préparation et la mise en œuvre des
bétons pour ouvrages, y compris les frais de coffrages. Les prix unitaires ci-après couvrent tous
les frais et sujétions d exécution dont notamment :
 La reconnaissance et l agrément des carrières pour l approvisionnement des agrégats,
 L extraction éventuelle des matériaux dans les zones d emprunt et carrières et
l élimination des matériaux impropres à la fabrication des bétons,
 Le transport des fournitures et matériaux quel que soit l éloignement,
 La fourniture, la pose et dépose des coffrages plans ou courbes, quelques soient les
formes et les dimensions des ouvrages à bétonner,
 La fabrication avec engins mécaniques du béton de toute catégorie, son transport et sa
mise en œuvre,
 Le nettoyage du fond de fouilles et des fonds de coffrage, avant le coulage du béton,
 La fourniture et pose de cales en ciment, pour le recouvrement du ferraillage par le
béton,
 Le traitement des reprises de bétonnage,
 Le traitement des surfaces présentant des dégradations ou un fini non conforme aux
indications des plans d exécution,
 L humidification et les protections du béton, dues à la climatologie,
 Le repiquage des trous de scellement,
 Les modifications de dosages et les sujétions de mise en place du béton pour reprises de
bétonnage
 La cure du béton et la fourniture des produits nécessaires,
 Les adjuvants éventuellement nécessaires pour obtenir les caractéristiques prescrites ou
celles nécessaires pour une mise en œuvre convenable.
 Les échafaudages et accès provisoires,
 Le remplissage de tous les hors profils éventuels,
 Les sujétions d exécution provenant de la présence des armatures, quelle que soit la
densité du ferraillage,
 Le réglage des surfaces définitives non coffrées,
 Les sujétions dues à l emploi d appareils vibrateurs du béton,
 Le grattage des salissures et bavures de mortier ou de laitance collées aux sols et aux
parements,
 Les sujétions dues à la présence dans les bétons de réservations ou de matériels divers
tels que tuyauteries, fourreaux, pièces métalliques diverses,

226
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
Dcheira, province de Lâayoune

 Les sujétions résultant des venues d eau, quel que soit le débit et les frais dus à la mise en
place et au fonctionnement dans les ouvrages des matériels d épuisement,
 Les sujétions résultant des autres travaux et en particulier des entreprises
d hydromécanique,
 Les essais de bétons et de ses composants effectués par l Entreprise,
 Les frais occasionnés par les prélèvements pour les essais de béton et de ses composants
y compris la fourniture des matériaux et du béton,
 Les sujétions entraînées par la réalisation des joints de retrait ou de dilatation, ouverts
par interposition d un autre matériau, d un coffrage ou d un dispositif d étanchéité,
 L exécution simultanée de bétons de dosages différents, Tous les prix de béton sont
applicables sans majoration aux bétons de deuxième phase exécutés autour des pièces
métalliques, après montage de celles-ci. Les catégories des bétons à mettre en place
seront définies dans les plans d exécution. Les prix des bétons correspondent à chacune
des classes, définies par la résistance nominale spécifiée à 28 jours. Le dosage de
principe en ciment, donné à titre indicatif, sera réajusté sur la base des essais d étude et
de convenance des bétons.

Ces prix sont rémunérés au mètre cube.

Prix N° 420.03.05 : Bétons y compris les coffrages, Type de béton : Béton de propreté de
classe B15, Dosage de ciment : 200 kg ciment CPJ 35 ou équivalent par m3 de béton Kg,
Résistance nominale à la compression à 28 jours : 150 bar
Prix N° 420.03.06 : Bétons y compris les coffrages, Type de béton : Béton armé en
fondation de classe B30, Dosage de ciment : 350 kg ciment CPJ45 ou équivalent par m3 de
béton Kg, Résistance nominale à la compression à 28 jours : 300 bar
Prix N° 420.03.07 : Bétons y compris les coffrages, Type de béton : Béton armé en
élévation de classe B30, Dosage de ciment : 350 kg ciment CPJ45 ou équivalent par m3 de
béton Kg, Résistance nominale à la compression à 28 jours : 300 bar

Prix 420.03.08 : Armature pour béton, Type d’acier : Acier TOR à haute adhérence de
nuance FE500 pour béton armé
Ce prix concerne les aciers ronds Acier TOR à haute adhérence de nuance FE500 pour béton
armé. Il couvre notamment:
 La fourniture et le transport à pied d œuvre,
 Le façonnage, les ligatures, les calages, les armatures de montage et de soutien et les
soudures éventuelles,
 Les recouvrements qui ne sont pas indiqués sur les plans d'exécution.
 Les sujétions de mise en place dans les zones comportant des pièces incorporées dans le
béton (pièces d'ancrages, fourreaux, etc. ...).
 Les sujétions d'exécution en plusieurs phases pouvant être séparées par des intervalles
de temps plus ou moins longs.
 Les sujétions de pose à différentes hauteurs. Il s'applique au kilogramme mis en œuvre
dans la limite des quantités calculées d'après les plans d'exécution, en admettant une
masse spécifique pour les ronds à béton spécifiée, d'après les barèmes des fournisseurs.
Ce prix est rémunéré au kilogramme.

227
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
Dcheira, province de Lâayoune

Prix 420.03.09 : Maçonnerie en moellons ordinaires type en fondation


Ce prix concerne les maçonneries de moellons ordinaires, en fondation, posés à bain de mortier
dosé à raison de 400 kg de ciment CPJ 35 ou équivalent minimum par mètre cube de sable. Il
s'applique au mètre cube de maçonnerie réalisée, de toute épaisseur et de toute forme. Il couvre
notamment:
 La fourniture, transport et mise en œuvre des moellons calcaires,
 La fourniture et pose éventuelles de barbacanes,
 Les sujétions de réalisation résultant de la hauteur des maçonneries au-dessus des sols,
 Les sujétions de parements,
 La taille pour angle rentrant ou sortant, et les fruits arrondis,
 Le nettoyage et le ragréage des parements vus.
Ce prix est rémunéré au mètre cube.

Prix 420.03.10 : Maçonneries d'agglomérés creux, Epaisseur de maçonnerie : 0.20 m


Ce prix concerne les maçonneries d'agglomérés creux pour murs et cloisons épaisseur 0,20 m, y
compris fournitures, transport, pose, rejointoiement au mortier et toutes sujétions de mise en
œuvre. )l s'applique au mètre carré de maçonnerie réalisée.
Ce prix est rémunéré au mètre carré.

Prix 420.03.11 : Maçonneries de briques creuses, Type : cloison simple, Epaisseur de


maçonnerie : 0.08 m
Ce prix concerne les maçonneries de briques creuses pour cloisons simple, épaisseur 0,20 m, y
compris fournitures, transport, pose, rejointoiement au mortier, épingles en acier et toutes
sujétions de mise en œuvre. )l s'applique au mètre carré de maçonnerie réalisée.
Ce prix est rémunéré au mètre carré.

ENDUIT AU MORTIER DE CIMENT


Ce prix concerne la réalisation des enduits au mortier de ciment exécutés à la main en deux
couches sur maçonnerie ou sur surface de béton, le mortier étant dosé à raison de 450 kg de
ciment CPJ 35 ou équivalent par mètre cube de sable. Il s'applique par mètre carré d'enduit
réalisé, il couvre notamment:
 La préparation des surfaces à revêtir et en particulier le repiquage, imbibition et
éventuellement les produits destinés à améliorer l'adhérence,
 La fourniture et pose de grillage pare fissures,
 Couche d enduit de dégrossissage, en une ou plusieurs passes,
 Couche de finition,
 La réalisation des solins et raccords aux limites des surfaces,
 Les arêtes, les saillies, les angles rentrants ou saillants, les feuillures, les larmiers, les
becs d auvent, les retraits et les joints,
 La protection temporaire contre la dessiccation,
 L'évacuation des gravois,
 Les sujétions pour échafaudage à toute hauteur.
Ces prix sont rémunérés au mètre carré.

Prix 420.03.12 : Enduit au mortier de ciment, Type d'enduit : Enduit extérieur au mortier
de ciment bâtard d'épaisseur 2 cm
Prix 420.03.13 : Enduit au mortier de ciment, Type d'enduit : Enduit intérieur au mortier
de ciment lisse d'épaisseur 2 cm

228
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
Dcheira, province de Lâayoune

Prix 420.03.14 : Revêtement de sol en carreaux grès cérame 1er choix 30 x 30


antidérapant
Ce prix se rapporte à la fourniture, transport et pose de carreaux grès cérame pour revêtement
de sol, il couvre notamment:
 La préparation et l agrément par le maître d œuvre, de panneaux d échantillons de
dimensions 1,00 x 1,00 m, en particulier, dimensions, forme et couleur,
 La fourniture et transport à pied d œuvre des carreaux agrées,
 Le triage et calibrage des carreaux pour éliminer éventuellement les carreaux hors
dimensions ou de teinte visiblement différente,
 Le nettoyage et préparation de la surface du sol à revêtir,
 La préparation et mise en œœuvre de la forme de pose au mortier de ciment dosé à
kg de ciment CPJ 35 ou équivalent par m3 de sable,
 La fourniture et mise place de colle spéciale de pose des carreaux de sol,
 La pose des carreaux suivant modèle agrée par le maître d œuvre,
 Les sujétions de coupe, chutes, réservation de trous, etc.
 Le rejointoiement par le ciment blanc,
 Le nettoyage et l enlèvement des traces de mortier de ciment, débordement des joints et
autres,
 La protection des carreaux pendant la durée du chantier, par une couche de sable ou par
des sciures de bois.
Ce prix est rémunéré au mètre carré.

Prix 420.03.15 : Plinthes en carreaux grès cérame type bonne qualité :


Ce prix se rapporte à la fourniture, transport et pose de plinthes en carreaux grès cérame, il
couvre notamment:
 La préparation et l agrément par le maître d œuvre, de panneaux d échantillons de
dimensions 1,00 m, en particulier, dimensions, forme et couleur,
 La fourniture et transport à pied d œuvre des carreaux de plinthe agrées,
 Le triage et calibrage des carreaux pour éliminer éventuellement les carreaux hors
dimensions ou de teinte visiblement différente,
 Le nettoyage et préparation de la surface à revêtir,
 La préparation et mise en œuvre d enduit de dressage,
 La fourniture et mise place de colle spéciale de pose des carreaux de plinthe,
 La pose des carreaux de plinthe suivant modèle agrée par le maître d œuvre,
 Les sujétions de coupe, chutes, réservation de trous, etc.
 La reprise d enduit au-dessus de la plinthe,
 Le rejointoiement par le ciment blanc,
 Le nettoyage et l enlèvement des traces de mortier de ciment, débordement des joints et
autres.
Ce prix est rémunéré au mètre linéaire.

Prix 420.03.16 : Forme de pente


Ce prix concerne la forme de pente, en béton B20, dosé à 300 kg de ciment CPJ 35 ou équivalent
par m de béton, d une pente minimum de , % et d une épaisseur minimum au point bas de
cm. Il couvre notamment :
 La fourniture et transport à pied d œuvre des matériaux,
 Le nettoyage et préparation de la surface des terrasses,
 La préparation et mise en œuvre de la forme de pente en béton,
 La mise en œuvre des joints,
 Les sujétions d échafaudage et de hauteur des terrasses.

Ce prix est rémunéré au mètre carré.

229
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
Dcheira, province de Lâayoune

Prix 420.03.17 : Isolation thermique


Ce prix concerne la réalisation d une protection thermique des terrasses. )l comprend
notamment :
 La fourniture et transport à pied d œuvre des panneaux isolants en liège aggloméré de
cm d épaisseur,
 La pose des panneaux sur l écran pare vapeur, en les collant par une couche d émulsion
de bitume oxydé 90/40 à chaud (EAC)
 Les sujétions d échafaudage et de hauteur des terrasses.
Ce prix est rémunéré au mètre carré.

Prix . . : Complexe d’étanchéité des terrasses


Ce prix rémunère l Entrepreneur au mètre carré pour la fourniture et mise en œuvre
d'étanchéité de la terrasse par un complexe composé de : une couche EIF, une couche EAC,
bitume armé type 40 TV-VV-HR soudé ou collé, bitume armé type 40 TV auto protégé aluminium
ou granulé minéral y compris toute sujétion de bonne exécution

Ce prix est rémunéré au mètre carré.

Prix . . : Protection de l’étanchéité par dallettes en béton


Ce prix concerne la protection de l étanchéité par dallettes en béton, de dimensions , x , m,
et d épaisseur de , m Il couvre notamment :
 La fourniture et transport à pied d œuvre des matériaux,
 La mise en œuvre sur le complexe d étanchéité, d un lit de sable de cm d épaisseur,
 La préparation et mise en œuvre des dallettes en béton type B dosé à kg de ciment
CPJ 35 ou équivalent par m3 de béton,
 La mise en œuvre des joints, garnis au mortier de FL)NKOTE,
 Le nettoyage et l enlèvement des traces de mortier de ciment, débordement des joints et
autres,
 Les sujétions d échafaudage et de hauteur des terrasses.
Ce prix est rémunéré au mètre carré.

Prix 420.03.20 : Gorge pour solins


Ce prix concerne la réalisation des gorges pour raccordement des terrasses horizontales et les
relevés verticaux, en béton de classe B20, dosé à 250 kg ciment CPJ 35 ou équivalent par m3 de
béton, de résistance nominale à la compression à 28 jours de 200 bars. Le béton sera réglé avant
prise, avec un gabarit en arc de cercle de 0,20 m de rayon, pour donner la forme aux gorges.

Ce prix est rémunéré au mètre linéaire.

Prix 420.03.21 : Solins d’étanchéité


Ce prix concerne la réalisation de l étanchéité des solins. )l couvre notamment :
 Une chape de mortier de ciment d épaisseur de cm,
 L impression de bitume avec mise en place de papier d amiante perforé,
 La mise en œuvre d une chape de bitume de , cm d épaisseur armée d un tissu de verre
et de feuille d aluminium.
 Les sujétions d échafaudage et de hauteur des terrasses.
Ce prix est rémunéré au mètre linéaire

230
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
Dcheira, province de Lâayoune

Prix 420.03.22 : Fourniture et pose de gargouille


Ce prix concerne la fourniture, pose et scellement de gargouille. Il couvre notamment :
 Le dressage et préparation des parois des ouvertures,
 La fourniture de la tôle de plomb,
 Le façonnage des gargouilles en forme de platine de plomb,
 La pose et plaquage des gargouilles sur les parois de l épaisseur des ouvertures, contre
les relevés autour des ouvertures et sur la forme de pente au niveau de la cuvette
réservée à cet effet à l entrée des ouvertures,
 Le scellement des gargouilles par enduit d émulsion de bitume à chaud, et dans le
complexe d étanchéité de la terrasse, entre la première et la deuxième couche du feutre
bitumé,
 La fourniture et pose de crapaudine en fil de fer galvanisé.
Ce prix est rémunéré à l’unité.

Prix 420.03.23 : Fourniture, transport et mise en place de descente d'eaux pluviales, Type
: en PVC, Diamètre nominal : 110 mm
Ce prix concerne la Fourniture, transport et pose de canalisations pour l évacuation des eaux
usées et pluviales, ainsi que tous les accessoires de raccordement et de fixation. Il comprend
notamment :
 La fourniture des canalisations et chutes,
 Les colliers de fixation en acier galvanisé et à double serrage,
 Raccords, coudes, bouts droits, culottes, tés, bouchons et manchettes pour le
raccordement des canalisations aux différents appareils sanitaires et aux moignons des
gargouilles,
 Percement, scellement et fixation des canalisations et chutes,
 Finition d enduit des saignées.
Ce prix est rémunéré au mètre linéaire.

Prix 420.03.24 : Fourniture, transport et pose de conduites en PVC – assainissement,


Diamètre nominal : 200 mm, Série : SN2
Ces prix rémunèrent la fourniture, le transport, le bardage et la pose complète et suivant les
règles de l art des conduites en DN , série SN , et des joints et accessoires d emboîtement. )ls
comprennent toutes les dépenses nécessaires à l exécution des travaux, notamment :
 toutes les dépenses de fournitures qui s entendent livrées, rendues et rangées à pied
d œuvre ou aux dépôts indiqués par le maître d œuvre,
 les joints caoutchouc et tout accessoire d emboîtement des éléments de conduites,
 tous les frais de transport à pied d œuvre,
 les frais d outillage et de matériel, en usines ou sur le site,
 les frais de force motrice pour toutes les opérations incombant à l Entrepreneur,
 tous les frais afférents aux essais de contrôle des matériaux constitutifs et de réception
des conduites en usine,
 tous les frais afférents aux essais des conduites en tranchées,
 les frais résultant de l occupation temporaire des terrains en dehors de l emprise des
travaux, des dégâts aux chemins, du maintien de la circulation sur les routes et chemins,
des accès des propriétés privées et de leur clôture, de l écoulement des eaux pluviales et
ménagères, ainsi que l évacuation ou l épuisement des venues d eaux souterraines,
lorsque le débit de pompage du groupe n excédant pas l/s, durant au moins une heure
continue sans interruption,
 les difficultés que l Entrepreneur pourrait rencontrer pendant l exécution des travaux,
notamment la protection de son chantier contre les crues des oueds ou contre les eaux
de ruissellement.
Ce prix est rémunéré au mètre linéaire.

231
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
Dcheira, province de Lâayoune

Prix 420.03.25 : Regards d'évacuation des eaux, Type de regard : visitable, Dimensions du
regard : 0.60x0.60 m
Ce prix rémunère les travaux de construction de regard pour évacuation des eaux ayant les
dimensions intérieures (0.40 x 0.40), en béton armé coffré et vibré, conformément au CCTP et
aux plans d exécution approuvés par l ONEE. )l comprend : Les terrassements, les étaiements, le
ferraillage, les dallettes de couverture en béton armé levables, anneau de levage escamotable,
feuillures de / cm, et toutes sujétions pour l exécution complète du regard.
Ce prix est rémunéré à l’unité.

Prix 420.03.26 Génie civil des fosses septiques volume de la fosse 1000l.
Ce prix rémunère les travaux de construction des fosses septiques pour évacuation des eaux
ayant de volume 1000 l, en béton armé coffré et vibré, conformément au CCTP et aux plans
d exécution approuvés par l ONEE. )l comprend : Les terrassements, les étaiements, le
ferraillage, les dallettes de couverture en béton armé levables, anneau de levage escamotable,
feuillures de / cm, et toutes sujétions pour l exécution complète de la fosse.
Ce prix est rémunéré à l’unité.

Prix 420.03.27 Génie civil de puits perdu.


Ce prix rémunère; au mètre cube l entrepreneur pour tous les travaux de génie civil pour la
réalisation de puits perdu, conformément aux plans types d exécutions approuvés par le maître
d œuvre.
Ces travaux comprennent notamment les suggestions suivantes :
 Les sondages et l implantation définitive des ouvrages sur le terrain,
 Les terrassements et remblais nécessaires pour l exécution de l ouvrage,
 Les étaiements et blindages,
 L épuisement de l eau de surface et de ruissellement autour des terrassements de
l ouvrage,
 Le nettoyage du fond de fouilles,
 La fourniture, le façonnage et la mise en place de ferraillage, conformément aux plans
d exécutions approuvés par le maître d œuvre,
 La fourniture et transport des agrégats agrées par le maître d œuvre, pour la préparation
des bétons,
 La préparation, le transport et la mise en place avec vibration du béton type B2 dosé au
minimum à 350 kg/m3 de ciment CPJ 45 ou équivalent et présentant à 28 jours, une
résistance nominale à la compression, d au moins bars,
 - Les adjuvants éventuellement nécessaires pour obtenir les caractéristiques prescrites
pour une mise en œuvre convenable,
 - Les sujétions dues à l'emploi d'appareils vibrateurs, notamment les frais nécessités par
le renforcement des coffrages,
 - Les travaux de maçonnerie de moellons ou buses préfabriquées, selon le plan type
d exécution,
 - Le remplissage du puits par les matériaux drainant (sable, gravier, moellons, etc.),
 - Les sujétions dues aux réservations, pour conduites, fourreaux et pièces métalliques
diverses,
 - Les frais occasionnés par les prélèvements et les essais de contrôle de qualité des
bétons et de leurs composants effectués par l entreprise.
Ce prix est rémunéré au mètre cube.

232
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
Dcheira, province de Lâayoune

Prix 420.03.28 : Fourniture transport et pose de porte, Type : en bois sapin rouge lamé,
Dimension : 2.00m x 1.00m
Fourniture transport et pose de l'ensemble des matériaux et travaux nécessaires pour la
réalisation de porte en bois sapin rouge lamé, Dimension : 2.00m x 1.00m. Les matériaux seront
de premier choix, livrés et installer après accord et approbation du maitre d'ouvres
Ce prix est rémunéré à l’unité.

Prix 420.03.29 : Fourniture transport et pose de Fenêtre à deux vantaux ouvrants à


coulisse en aluminium
Ce prix concerne la fourniture, transport et pose de fenêtre а deux vantaux ouvrants а coulisse
en aluminium, suivant plan de détail d exécution. )l comprend notamment la fourniture et pose
de :
 Profils systèmes série 212,
 Pré-cadre en acier galvanisé, avec broches de scellement,
 Traverses,
 Entretoises provisoires,
 Joint d étanchéité,
 Quincaillerie, et serrures,
 Mécanisme de manœuvre,
 vitrage 6 mm
 Peinture laquée
Ce prix est rémunéré au mètre carré.

Prix 420.03.30 : Fourniture, transport et pose de placard, Type : de chambre de 0.45 m de


largeur avec étagères en bois
Ce prix concerne Fourniture, transport et pose de l'ensemble des travaux et matériaux
nécessaires pour la réalisation de placard de chambre de 0.45 m de largeur avec étagères en
bois. Les matériaux seront de premier choix, livrés et installer après accord et approbation du
maitre d'ouvres
Ce prix est rémunéré à l’unité.

Prix 420.03.31 : Fourniture, transport et pose de Grilles de protection


Ce prix concerne la fourniture, transport et pose de grilles de protection à barreaux, suivant plan
de détail d exécution.
Il comprend notamment :
 Monture en fer plat de 30x8 mm,
 Bareaudage vertical et horizontal en fer plat de 30x8 mm, avec espacement tous les 15
cm environ,
 Pattes de scellement,
 Pose et scellement.

Ce prix est rémunéré au mètre carré.

Prix 420.03.032 Branchement et équipement électrique d'ouvrage


Ce prix est forfaitaire et concerne la fourniture et installation de l équipement complet pour
l éclairage électrique, à l intérieur et à l extérieur de l ouvrage, conformément au plan
d exécution approuvé par le maître d œuvre, comprenant notamment :
 Fourniture et pose de foyers lumineux sur mur et plafond,
 Conduits ICD encastrés,
 Boites d encastrement,
 câbles multiconducteurs d alimentation électrique, depuis l armoire jusqu à
l interrupteur de commande,
 Lampe avec douille en bout du fil,

233
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
Dcheira, province de Lâayoune

 L interrupteur encastré,
 La lustrerie,
 Les prestations de pose, d encastrement, de distribution et de raccordement.
Ce prix est rémunéré au forfait.

Prix 420.03.33 : Réalisation de Branchement d'ouvrage au réseau d'eau potable


Ce prix est forfaitaire et concerne l ensemble des travaux pour la réalisation du branchement et
du raccordement de l ouvrage au réseau d eau potable, suivant le plan agrée par le maître
d œuvre et conformément aux stipulations techniques et recommandations de l organisme
chargé de la distribution d eau potable, )l comprend notamment :
 les frais de démarche et d autorisation des travaux de branchement, à l exclusion des
frais d abonnement,
 La fourniture, Transport et pose de la conduite d AEP, Y/C ouvrages annexes,
équipements de points bas et hauts, fourniture et pose de grillage avertisseur, essais
d étanchéité, désinfection,…;
 Les travaux de terrassement et de remblais,
 La démolition éventuelle avec l autorisation du maître d œuvre et la réfection, d ouvrage
existant ou partie d ouvrage pour le raccordement,
 Les travaux de coupe éventuelle de conduite pour le raccordement,
 La fourniture et pose des conduites de raccordement,
 La fourniture et pose des pièces spéciales et appareillages de raccordement,
 Génie civil du regard de raccordement,
 La réalisation du génie civil et de l équipement des ouvrages d abris et de protection des
appareillages,
 Le nettoyage, le réglage, et le compactage des fouilles,
 La démolition éventuelle et l enlèvement du corps de chaussée, accotements, piste et de
trottoir,
 Les dispositifs de gardiennage, de sécurité, de signalisation et de balisage imposés par la
réglementation en vigueur,
 Les mesures nécessaires au maintien de la circulation des véhicules et des accès aux
propriétés riveraines,
 Les mesures nécessaires à la sécurité du personnel, du matériel et des ouvrages
existants,
 Les suggestions et difficultés de travaux en traversée,
 La fourniture et mise en place des matériaux, pour la reconstitution et remise à l état
initial, du corps de chaussée, accotements, piste et de trottoir,
 La réalisation du réseau jusqu aux points de desserte : loge gardien, …
 Aménagements nécessaires, au niveau loge gardien plomberie, … , pour le
raccordement et la mise en marche du système d AEP ;
 La remise en état des lieux,
 L évacuation des déblais excédentaires ou inutilisables et les blocs de béton et
maçonneries de démolition, aux décharges autorisées,
 Les frais occasionnés par les essais de contrôle de qualité des travaux.
Ce prix est rémunéré au forfait.

Prix 420.03.34 : Fourniture, transport et pose de l'installation de plomberie pour


alimentation en eau
Ce prix concerne la fourniture, le transport et la pose de l'installation complet de plomberie pour
alimentation en eau potable du local. Ce prix concerne l'ensemble des équipements nécessaires
pour la plomberie du local suivants (indiqués à titre indicatif) : tuyaux, robinets d'arrêt, robinets
de puisage, et toutes sujéstion de parfaite exécution
Ce prix est rémunéré au forfait.

234
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
Dcheira, province de Lâayoune

Prix 420.03.35 : Fourniture, transport et pose de Lavabo, Type : individuel en grès émaillé
60x48 cm
Ce prix concerne la Fourniture, transport et pose de lavabo sur colonne, en porcelaine vitrifiée,
suivant échantillon agrée par le maître d œuvre, ainsi que tous les équipements et accessoires
pour un ensemble en parfait état de marche. Il comprend notamment :
 Lavabo,
 Colonne éventuelle,
 Tablette et accessoires de toilette,
 Un robinet mélangeur chromé eau froide et eau chaude,
 Système de commande de vidange à tirette,
 Siphon à culot démontable chromé et Raccordement à l évacuation,
 Raccordement aux conduites d alimentation eau chaude et eau froide,
 Miroir de 0,80x0,80 m,
 Accessoires de pose de savonnette et de serviette,
 Scellement et fixation.
Ce prix est rémunéré à l’unité.

Prix 420.03.36 : WC à la Turque


Ce prix concerne la Fourniture, transport et pose de WC à la Turque, en porcelaine vitrifiée,
suivant échantillon agrée par le maître d œuvre, ainsi que tous les équipements et accessoires
pour un ensemble en parfait état de marche. Il comprend notamment :
 Siège de WC à la Turque,
 La chasse d eau, tube chromé, nez d alimentation et tout les accessoires nécessaires pour
son fonctionnement,
 Un robinet de chasse,
 Siphon en fonte et Raccordement à l évacuation,
 Accessoires de pose de savonnette et de serviette,
 Scellement et fixation.
Ce prix est rémunéré à l’unité.

Prix 420.03.37 : Fourniture et pose de Receveur de douche


Ce prix concerne la Fourniture, transport et pose de receveur de douche, en porcelaine vitrifiée,
suivant échantillon agrée par le maître d œuvre, ainsi que tous les équipements et accessoires
pour un ensemble en parfait état de marche. Il comprend notamment :
 récepteur de douche,
 Un robinet mélangeur chromé eau froide et eau chaude,
 Un ensemble d accessoires de douchette encastrée colonne de douchette, pomme de
douchette en laiton chromé, colliers de fixation, etc.),
 Bonde siphoïde chromée de diamètre 40 mm
 Vidange à clapet automatique avec trop plein et bonde filetée en laiton chromé,
 Siphon et Raccordement à l évacuation,
 Raccordement aux conduites d alimentation eau chaude et eau froide,
 Accessoires de porte serviette et porte savon,
 Scellement et fixation.
Ce prix est rémunéré à l’unité.

235
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
Dcheira, province de Lâayoune

Prix 420.03.38 : Fourniture, transport et pose de Chauffe eau électrique, Capacité : 50 l


Ce prix concerne la Fourniture, transport et pose de chauffe-eau électrique, de capacité 50 L,
suivant échantillon agrée par le maître d œuvre, ainsi que tous les équipements et accessoires
pour un ensemble en parfait état de marche. Il comprend notamment :
 Chauffe-eau en tôle d acier galvanisé d épaisseur / ,
 Résistance 220 v,
 Thermostat,
 L anode de magnésium,
 La mise à la terre,
 Un groupe de sécurité monté sur l arrivée d eau froide,
 Bande de surverse en tuyau de fer galvanisé, avec chaînette galvanisée
 Raccordement aux conduites d arrivée eau froide et de distribution eau chaude,
 Raccordement à la conduite d évacuation,
 Chevilles, tiges et boulons de fixation,
 Pose et Scellement.
Ce prix est rémunéré à l’unité.

Prix 420.03.39 : Fourniture, transport et pose d'Evier de cuisine, Type : 1 compartiment


Ce prix concerne la Fourniture, transport et pose d évier de cuisine, type compartiment, en
inox avec égouttoir, suivant échantillon agrée par le maître d œuvre, ainsi que tous les
équipements et accessoires pour un ensemble en parfait état de marche. Il comprend
notamment :
 Evier,
 Un robinet mélangeur chromé orientable eau froide et chaude,
 Bonde à grille chromée
 Système de commande de vidange à tirette,
 Siphon à culot démontable,
 Raccordement aux conduites d alimentation eau chaude et eau froide,
 Scellement et fixation.
Ce prix est rémunéré à l’unité.

Prix 420.03.40 : Fourniture, transport et pose de Robinet d'eau, Type : de puisage,


Diamètre nominal : 20 mm
Ce prix concerne la Fourniture, transport et pose de robinet d eau, de puisage de diamètre
nominal 20 mm, ainsi que tous les accessoires de raccordement et de fixation.
Ce prix est rémunéré à l’unité.

Prix 420.03.41 : Fourniture, transport et pose de Vanne et robinet d'arrêt, Diamètre


nominal : 20 mm
Ces prix rémunèrent la fourniture, le transport, et la pose complète et suivant les règles de l art
de vanne et robinets d arrêt DN mm, et de leurs raccordements aux conduites et
appareillages de sécurité. Ils comprennent toutes les dépenses nécessaires à l exécution des
travaux, notamment :
 Toutes les dépenses de fournitures qui s entendent livrées, rendues et rangées à pied
d œuvre ou aux dépôts indiqués par le maître d œuvre,
 Les joints, boulons, écrous et tout accessoire de raccordement,
 Tous les frais de transport à pied d œuvre,
 Les frais d outillage et de matériel, en usines ou sur le site,
 Les frais de force motrice pour toutes les opérations incombant à l Entrepreneur,
 Tous les frais afférents aux essais de contrôle des matériaux constitutifs et de réception
des fournitures en usine,
 Tous les frais afférents aux essais en tranchées.
Ce prix est rémunéré à l’unité.
236
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
Dcheira, province de Lâayoune

Prix 420.03.42 : Fourniture et transport de Buse, type : pour passage de câbles


Ce prix concerne la fourniture, transport et pose de buses en PVC pour passage des câbles
électriques. Il couvre notamment :
 La fourniture, transport à et pose de buse en PVC
 Réservations nécessaires,
 Toutes sujétions
Ce prix est rémunéré au mètre linéaire.

Prix 420.03.43 : Circuit de terre


Ce prix se rapporte à la fourniture et pose d un câble en cuivre nu de mm posé en fond de
fouilles, ceinturant la construction, relié aux aciers des fondations et remontant en boucle au
tableau principal.
Ce prix est rémunéré à l’unité.

PEINTURE VINYLIQUE SUR MURS ET PLAFONDS


Ce prix concerne la réalisation de peinture vinylique, suivant le genre, le ton et couleur
approuvés par le maître d œuvre. )l comprend notamment :
 Les fournitures d enduit pour l intérieur, peinture, diluant, teintes et autres produits
nécessaires à la réalisation de la peinture,
 Egrenage, brossage à la brosse chiendent, et rebouchage,
 Couche d impression,
 Ratissage au couteau à l enduit, à l intérieur des ouvrages,
 Ponçage général,
 L exécution de trois couches de peinture,
 Le nettoyage du sol des traces d enduit et de peinture.
Ces prix sont rémunérés au mètre carré.

Prix . . : Peinture vinylique sur murs et plafonds, Type : à l’extérieur


Prix . . : Peinture vinylique sur murs et plafonds, Type : à l’intérieur

Prix 420.03.46 : Peinture Glycérophtalique sur menuiserie métallique, Type : EMAIL


CELLUC ou équivalent
Ce prix concerne la réalisation de peinture glycérophtalique laquée sur les surfaces intérieures
et extérieures de la menuiserie métallique, suivant le genre, le ton et couleur approuvés par le
maître d œuvre. )l comprend notamment :
 Les fournitures d enduit, peinture, diluant, teintes et autres produits nécessaires à la
réalisation de la peinture,
 Brossage à la brosse métallique,
 Ponçage et rebouchage,
 Couche d impression à « WAC( PR)MER »,
 L exécution de deux couches de peinture au minium de plomb, à heures d intervalle,
 Une couche primaire glycérophtalique,
 Deux couches d émail glycérophtalique,
 Le nettoyage du sol des traces d enduit et de peinture.
Ce prix est rémunéré au mètre carré.

237
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
Dcheira, province de Lâayoune

Prix 420.03.47 : Peinture Glycérophtalique laquée sur menuiserie bois


Ce prix concerne la réalisation de peinture glycérophtalique laquée sur les surfaces intérieures
et extérieures de la menuiserie bois, suivant le genre, le ton et couleur approuvés par le maître
d œuvre. )l comprend notamment :
 Les fournitures d enduit, peinture, diluant, teintes et autres produits nécessaires à la
réalisation de la peinture,
 Brûlage et isolation à la gomme laquée des nœuds résineux,
 Application d une couche d impression,
 Ratissage à l enduit, ponçage et rebouchage,
 L exécution de deux couches de peinture d émail glycérophtalique à heures
d intervalle entre la première et la deuxième couche,
 Le nettoyage du sol des traces d enduit et de peinture.
Ce prix est rémunéré au mètre carré.

421. – EQUIPEMENT DU PUITS N°1068/120

421.01 : Equipement électrique

Prix N° 421.01.01
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la fourniture et transport des équipements
électriques conformément au CCTP, y compris toutes sujétions.

Prix N° 421.01.02
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la fourniture et transport d'un lot de pièces de
rechange des équipements électriques précités, conformément au CCTP.

421.02 : Equipement hydraulique

Prix N° 421.02.01
Ce prix rémunère, au mètre linéaire, l Entrepreneur pour la fourniture et transport de la colonne
montante Ø =…. , en éléments de ...m, assemblés par raccords à brides en matériau noble
inoxydable (conformément au CCTP), y compris colliers de fixation des câbles et toutes
sujétions.

Prix N° 421.02.02
Ce prix rémunère, à l unité, l Entrepreneur pour la fourniture et transport de l'embase support
de la colonne montante, y compris toutes sujétions.

Prix N° 421.02.03
Ce prix rémunère, à l unité, l Entrepreneur pour la fourniture et transport de coude 1/4 à brides
femelle …..mm, en PVC- PN … et raccordement à la colonne montante, y compris toutes
sujétions.

Prix N° 421.02.04
Ce prix rémunère, à l unité, l Entrepreneur pour la fourniture et transport de manomètre anti-
vibratoire à bain de glycérine 0-10 bars, avec robinet d'arrêt à 3 voies, y compris toutes
sujétions.

238
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
Dcheira, province de Lâayoune

Prix N° 421.02.05
Ce prix rémunère, à l unité, l Entrepreneur pour la fourniture et transport de Té à brides DN
…./... en PVC - PN …, y compris toutes sujétions.

Prix N° 421.02.06
Ce prix rémunère, à l unité, l Entrepreneur pour la fourniture et transport de ventouse triple
fonction DN 60, PN 16 avec vanne d'isolement et raccordement au té en PVC, y compris toutes
sujétions.

Prix N° 421.02.07
Ce prix rémunère, à l unité, l Entrepreneur pour la fourniture et transport d'éléments droits à
brides DN ...... en PVC, PN…y compris raccordement à la conduite et toutes sujétions

Prix N° 421.02.08
Ce prix rémunère, à l unité, l Entrepreneur pour la fourniture et transport d'éléments droits à
brides DN ...... en PVC, PN… L = , m, y compris raccordement à la conduite et toutes sujétions.

Prix N° 421.02.09
Ce prix rémunère, à l unité, l Entrepreneur pour la fourniture et transport d'éléments droits à
brides DN ...... en PVC, PN… L = , m, y compris raccordement à la conduite et toutes sujétions.
U

Prix N° 421.02.10
Ce prix rémunère, à l unité, l Entrepreneur pour la fourniture et transport d'éléments droits à
brides DN ...... en PVC, PN… L = , m y compris raccordement à la conduite et toutes sujétions.

Prix N° 421.02.11
Ce prix rémunère, à l unité, l Entrepreneur pour la fourniture et transport d'éléments droits à
brides DN ...... en PVC, PN… L = , m, y compris raccordement à la conduite et toutes sujétions

Prix N° 421.02.12
Ce prix rémunère, à l unité, l Entrepreneur pour la fourniture et transport d'éléments droits à
brides DN ...... en PVC, PN… L = , m, y compris raccordement à la conduite et toutes sujétions.

Prix N° 421.02.13
Ce prix rémunère, à l unité, l Entrepreneur pour la fourniture et transport de cône réducteur DN
…./.. mm, PN ..., y compris raccordement à la conduite et toutes sujétions.

Prix N° 421.02.14
Ce prix rémunère, à l unité, l Entrepreneur pour la fourniture et transport de RBM- DN …. mm,
PN …, y compris raccordement à la conduite, y compris toutes sujétions.

Prix N° 421.02.15 Ce prix rémunère, à l unité, l Entrepreneur pour la fourniture et transport


de compteur d'eau DN ….. mm - PN …., y compris toutes sujétions.

Prix N° 421.02.16 Ce prix rémunère, à l unité, l Entrepreneur pour la fourniture et transport


de joint de démontage DN ... mm - PN …., y compris toutes sujétions.

Prix N° 421.02.17 Ce prix rémunère, à l unité, l Entrepreneur pour la fourniture et transport


de clapet anti-retour DN ...mm - PN..., y compris toutes sujétions.

239
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
Dcheira, province de Lâayoune

Prix N° 421.02.18 Ce prix rémunère, à l unité, l Entrepreneur pour la fourniture et transport


de robinet vanne DN …. mm - PN …, y compris toutes sujétions.

Prix N° 421.02.19 Ce prix rémunère, à l unité, l Entrepreneur pour la fourniture et transport


d'un anti-bélier , y compris protection contre la corrosion, éléments et pièces de raccordement,
accessoires et toutes sujétions de mise en œuvre.

Prix N° 421.02.20 Ce prix rémunère, à l unité, l Entrepreneur pour la fourniture et transport


de coude 1/8, brides DN ... mm, PN .. , y compris toutes sujétions.

421.03 : Groupes de pompage

Prix N° 421.03.01 Ce prix rémunère, à l unité, l Entrepreneur pour la fourniture et transport


de groupes de pompage sur puits, conformément au CCTP, y compris toutes sujétions.

Prix N° 421.03.02
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la fourniture et transport de la robinetterie et
divers, y compris toutes sujétions.

Prix N° 421.03.03
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la fourniture et transport de la tuyauterie et
divers, y compris toutes sujétions.

Prix N° 421.03.04
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour la fourniture et transport d un lot de pièces de
rechange des GEP précités, conformément au CCTP.

421.04 : MONTAGE ET ESSAIS

Prix N° 421.04.01
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour le montage et essais de l équipement
électrique.

Prix N° 421.04.02
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour le montage et essais de l équipement
hydromécanique.

Prix N° 421.04.03
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour le montage et essais du groupe de pompage du
puits.

240
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
Dcheira, province de Lâayoune

Série 422 : CONDUITE D'EAU SAUMATRE :

422.01 : TERRASSEMENTS

Prix N° 422.01.01
Ce prix rémunère, au mètre cube, l Entrepreneur pour Ouverture et remblaiement de tranchée
pour pose de canalisation en terrain de toute nature et à toute profondeur à l'aide de matériel
d'excavation mannuel ou mécanique, comprenant déblais, remblais, dressage des parois, réglage
de fonds de fouille, compactage en terre meuble jusqu'à 0,25 m d'épaisseur sur la génératrice
supérieure extérieure de la conduite et remblai compacté en tout venant au dessus, apport
éventuel de terre criblée, évacuation des terres excédentaires à la décharge publique, réglage
aux alentours de ces déblais, y compris toutes sujétions de nivellement de lit de pose,
d'étaiement, de blindage, d'épuisement, de surlageur, de confection de niches au droits des
joints, débroussaillage d'arbre abattus se trouvant dans l'emprise de la conduite.

Prix N° 422.01.02
Plus value au prix précédent pour terrassement en terrain rocheux nécessitant l'emploi
d'explosif ou de marteau pneumatique y compris toutes sujétions

Prix N° 422.01.03
Ce prix rémunère, au mètre cube, l Entrepreneur pour Confection de lit de pose en sable ou en
terre fine de 0,10 m d'épaisseur non plastique ( IP<10), selectionnée et damée, y compris
fourniture, transport et toutes sujétions

Prix N° 422.01.04
Ce prix rémunère, au mètre cube, l Entrepreneur pour Confection de lit de pose en gravette de
0,20 m d'épaisseur sur terrain rocheux , y compris fourniture, transport, mise en oeuvre et
toutes sujétions

422.02 : CONDUITES :

Prix N° 422.02.01
Ce prix rémunère, au mètre linéaire, l Entrepreneur pour Fourniture, transport et pose en
tranchée de la canalisation en PVC- Ø90-PN16, avec coudes altimétriques, essais en tranchée et
toutes sujétions.

422.03 : PIECES SPECIALES :

Prix N° 422.03.01
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour Fourniture, transport, pose et essais des pièces
spéciales pour canalisation en PVC (coudes planimétriques, pièces de raccordement, pièces
spéciales, etc...) y compris toutes sujétions.

Prix N° 422.03.02
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour Fourniture et transport d'un lot de pièces de
rechange des équipements de la conduite d'eau saumâtre

241
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune
Dcheira, province de Lâayoune

422.04 : OUVRAGES ANNEXES :

Prix N° 422.04.01
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour Construction éventuelle de regards en BA Y/C
toutes sujétions..

422.05 : ESSAIS DE LA CONDUITE :

Prix N° 422.05.01
Ce prix rémunère, au forfait, l Entrepreneur pour Essais de la conduite d'eau saumâtre reliant le
forage avec la NSD.

242
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune D cheira, province de Lâayoune

Marché N° …… /RLSH/2017

OBJET : Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution


d'eau potable à la commune D’cheira, province de Lâayoune.

BORDEREAU DES PRIX DETAIL ESTIMATIF


N° Prix Désignation Unité Quantité PU HT PP HT
SERIE 100 : TRAVAUX PREPARATIFS
100-1 Etudes, dossier d'exécution et autres documents Ft 1,00
100-2 Installations de chantier Ft 1,00
100-3 Dossier de récolement Ft 1,00
100-4 Remise en état des lieux et Repliement du chantier Ft 1,00
100-5 Fourniture, transport et pose de Panneaux de signalisation U 1,00
Fourniture, transport et pose de Panneaux de présentation de
100-6 U 1,00
projet
Sous Total Série 100
SERIE 200 : RESEAU DE DISTRIBUTION
Terrassement en tranchée et en puits pour canalisations et
200-1 ouvrages annexes, NT : terrain de toute nature, PF : toute m3 2 210,00
profondeur
Remblai en tranchée pour conduites et ouvrages annexes, Type :
200-2 Remblai primaire d'enrobage des conduites , Nature du matériau : m3 670,00
terre tamisée
Remblai en tranchée pour conduites et ouvrages annexes, Type :
200-3 Remblai secondaire de couverture des conduites, NM : terre m3 1 310,00
d'extraction des fouilles ou matériau d'apport
200-4 Lit de pose pour conduite, Nature du matériau : sable m3 90,00
200-5 Lit de pose pour conduite, Nature du matériau : graviers m3 140,00
Fourniture, transport et pose de conduites en PVC , pression à
200-6 bague de joint, Diamètre nominal : 110 mm, Pression nominale : 10 ml 2 940,00
bar
Fourniture, transport et pose de conduites en polyéthylène haute
200-7 densité PEHD, Diamètre nominal : 63 mm, Pression nominale : 10 ml 740,00
bar

243
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune D cheira, province de Lâayoune

200-8 Rinçage et désinfection des conduites ml 3 680,00


Fourniture, transport et pose de Bride à emboîtement, Nature du
200-9 matériau : fonte ductile pour tuyau PVC, Diamètre nominal : U 13,00
110/100 mm, Pression nominale : 10 bar
Fourniture, transport et pose de Bride à emboîtement, Nature du
200-10 matériau : fonte ductile pour tuyau PVC, Diamètre nominal : 63/60 U 5,00
mm, Pression nominale : 10 bar
Fourniture, transport et pose de Té, Nature du matériau : fonte
200-11 ductile, Diamètre nominal : 100/100 mm, Pression nominale : 10 U 1,00
bar, Classe : NA, Forme des extrémités : bouts à brides
Fourniture, transport et pose de Té, Nature du matériau : fonte
200-12 ductile, Diamètre nominal : 100/60 mm, Pression nominale : 10 U 5,00
bar, Classe : NA, Forme des extrémités : bouts à brides
Fourniture, transport et pose de manchette à deux brides, Type :
avec colorette d ancrage et d étanchéité, Nature du matériau : acier
200-13 U 13,00
galvanisé, Diamètre nominal : 100 mm, Pression nominale : 16 bar,
Longueur : 1000 mm
Fourniture, transport et pose de manchette à deux brides, Type :
avec colorette d'ancrage et d'étanchéité, Nature du matériau : acier
200-14 U 5,00
galvanisé, Diamètre nominal : 60 mm, Pression nominale : 10 bar,
Longueur : 600 mm
Fourniture, transport et pose de Robinet vanne, Type : à opercule et
corps ovale série longue, Nature du matériau : corps en fonte, forme
200-15 U 4,00
des extrémités : à brides, Diamètre nominal : 100 mm, Pression
nominale : 10 bar
Fourniture, transport et pose de Robinet vanne, Type : à opercule et
corps ovale série longue, Nature du matériau : corps en fonte, forme
200-16 U 5,00
des extrémités : à brides, Diamètre nominal : 60 mm, Pression
nominale : 10 bar
Fourniture, transport et pose de Joint de démontage, Type :
200-17 autobuté, Nature du matériau : fonte ductile, Diamètre nominal : U 4,00
100 mm, Pression nominale : 10 bar
Fourniture, transport et pose de Joint de démontage, Type :
200-18 autobuté, Nature du matériau : fonte ductile, Diamètre nominal : 60 U 5,00
mm, Pression nominale : 10 bar
Fourniture, transport et pose de poteau d'incendie, Type : 1 prise
200-19 de 65 mm sous coffre, Diamètre nominal : 65 mm, Pression U 1,00
nominale : 10 bar

244
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune D cheira, province de Lâayoune

Réalisation de branchement particulier d'eau potable, Type de


200-20 branchement : individuel, Diamètre nominal : PEHD DN 20 mm, U 148,00
Longueur : inférieure ou égale à 10 m
200-21 Réalisation de Niche de compteurs, Type : pour un compteur U 148,00
Fourniture, transport et pose de porte de niche, Dimensions : 500 x
200-22 U 148,00
350 mm
Génie civil des regards, Type : de vanne de sectionnement,
200-23 U 5,00
Profondeur sous dalle : toutes profondeurs
Génie civil des regards, Type : de poteau d'incendie, Profondeur
200-24 sous dalle : toutes profondeurs m, Diamètre nominal de la plus U 1,00
grande conduite abritée par l ouvrage : NA mm
Fourniture, transport et pose de Cadre et tampon en fonte, Type de
200-25 tampon : rond articulé et verrouillé à cadre carré, Classe de U 6,00
résistance : D400 KN, Dimensions : 850x850 mm
Réalisation de traversée de pistes et chaussées, Type de traversée :
200-26 ml 20,00
piste et chemins non revêtu
Réalisation de traversée de pistes et chaussées, Type de traversée :
200-27 ml 10,00
route et voie de circulation urbaine goudronnée
Réalisation de traversée d'ouvrages divers, Type de traversée :
200-28 U 10,00
fosse septique et de puits perdu
Sous Total Série 200

Série 300 : Réservoir surélevé de capacité 250m3


Terrassement en terrain de toute nature et à toutes profondeurs en
300-1 m3 605,00
pleine masse, en tranchée, en puits ou en rigole
300-2 Remblai en masse pour ouvrage, Nature du matériau : tout venant m3 345,00
300-3 Hérissonnage ou Blocage en pierres sèches m2 40,00
300-4 Dallage en béton armé m2 40,00
Bétons y compris les coffrages, Type de béton : Gros Béton de classe
B20, Dosage de ciment : 300 kg ciment CPJ45 ou équivalent par m3
300-5 m3 10,00
de béton Kg, Résistance nominale à la compression à 28 jours : 200
bar
Bétons y compris les coffrages, Type de béton : Béton de propreté
de classe B15, Dosage de ciment : 200 kg ciment CPJ 35 ou
300-6 m3 13,00
équivalent par m3 de béton Kg, Résistance nominale à la
compression à 28 jours : 150 bar
300-7 Bétons y compris les coffrages, Type de béton : Béton armé en m3 86,00

245
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune D cheira, province de Lâayoune

fondation de classe B30, Dosage de ciment : 350 kg ciment CPJ45 ou


équivalent par m3 de béton Kg, Résistance nominale à la
compression à 28 jours : 300 bar
Bétons y compris les coffrages, Type de béton : Béton armé en
élévation de classe B30, Dosage de ciment : 350 kg ciment CPJ45 ou
300-8 m3 178,00
équivalent par m3 de béton Kg, Résistance nominale à la
compression à 28 jours : 300 bar
Bétons y compris les coffrages, Type de béton : Béton armé en
élévation de classe B30 avec incorporation de produit hydrofuge,
300-9 m3 85,00
Dosage de ciment : 350 kg ciment CPJ45 ou équivalent par m3 de
béton Kg, Résistance nominale à la compression à 28 jours: 300 bar
Armature pour béton, Type d acier : Acier TOR à haute adhérence
300-10 Kg 45 370,00
de nuance FE500 pour béton armé
300-11 Revêtement de sol en ciment bouchardé m2 70,00
Enduit au mortier de ciment, Type d'enduit : Enduit extérieur au
300-12 m2 1 200,00
mortier de ciment lisse d'épaisseur 2 cm
Enduit au mortier de ciment, Type d'enduit : Enduit étanche au
300-13 m2 280,00
mortier de ciment et produit hydrofuge d'épaisseur 3 cm
300-14 Enduit bitumineux m2 76,00
300-15 Forme de pente m2 146,00
300-16 Complexe d'étanchéité de terrasse m2 146,00
300-17 Isolation thermique m2 146,00
300-18 Gorge pour solins ml 26,00
300-19 Solins d'étanchéité ml 26,00
300-20 Barbacanes U 4,00
300-21 Fourniture, transport et pose de fenêtre, Type : d'aération m2 7,50
300-22 Fourniture, transport et pose de grillage moustiquaire m2 2,50
300-23 Fourniture, transport et pose de Grilles de protection m2 2,50
Fourniture, transport et pose d'Echelles métalliques, Type d'échelle
300-24 ml 5,00
: en acier galvanisé sans crénoline
Fourniture, transport et pose d'Echelles métalliques, Type d'échelle
300-25 ml 40,00
: en acier galvanisé avec crénoline
Fourniture, transport et pose de Porte métallique à deux vantaux en
300-26 m2 3,30
tôle galvanisée, Dimension : 1.50m x 2.20m
Fourniture, transport et pose de Garde corps et mains courantes
300-27 ml 40,00
métalliques
300-28 Fourniture, transport et pose de Tôle striée, Nature du matériau : m2 13,00

246
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune D cheira, province de Lâayoune

acier galvanisée à chaud, Type : pour fermeture caniveaux


300-29 Peinture vinylique sur murs et plafonds, Type : à l'extérieur m2 1 070,00
300-30 Peinture vinylique sur murs et plafonds, Type : à l'intérieur m2 845,00
Signalisation par application de peinture fluorescente au point haut
300-31 m2 32,00
de réservoir
Peinture Glycérophtalique laquée sur canalisations et équipements
300-32 Ft 1,00
métalliques
Regards d'évacuation des eaux, Type de regard : visitable,
300-33 U 1,00
Dimensions du regard : 0.60x0.60 m
300-34 Rinçage et désinfection d'ouvrage hydraulique Ft 1,00
300-35 Essai d'étanchéité des ouvrages Ft 1,00
Sous Total Série 300

Série 350 : Equipements Réservoir


Fourniture, transport et pose de manchette à deux brides, Type :
avec colorette d'ancrage et d'étanchéité, Nature du matériau : acier
350-1 U 1,00
galvanisé, Diamètre nominal : 80 mm, Pression nominale : 10 bar,
Longueur : 600 mm
Fourniture, transport et pose d'élément de manchette de traversée,
350-2 Nature du matériau : acier galvanisé, Diamètre nominal : 80 mm, U 1,00
Longueur : 0.5 m
Fourniture, transport et pose d'Elément droit à deux brides, Type :
350-3 de raccordement, Nature du matériau : acier galvanisé, Pression ml 44,00
nominale : 10 bar, Diamètre nominal : 80 mm
Fourniture, transport et pose de Coude, Nature du matériau : acier
galvanisé, Angle de courbure : 1/4, Diamètre nominal : 80 mm,
350-4 U 3,00
Pression nominale : 10 bar, Classe : NA, Forme des extrémités :
bouts à brides
Fourniture, transport et pose de Coude, Nature du matériau : fonte
ductile, Angle de courbure : 1/4 à patin, Diamètre nominal : 80 mm,
350-5 U 1,00
Pression nominale : 10 bar, Classe : NA, Forme des extrémités :
bouts à brides
Fourniture, transport et pose de Té, Nature du matériau : acier
350-6 galvanisé, Diamètre nominal : 80/80 mm, Pression nominale : 10 U 1,00
bar, Classe : NA, Forme des extrémités : bouts à brides
Fourniture, transport et pose de Robinet vanne, Type : à opercule et
350-7 U 1,00
corps ovale série courte, Nature du matériau : corps en fonte

247
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune D cheira, province de Lâayoune

ductile, forme des extrémités : à brides, Diamètre nominal : 80 mm,


Pression nominale : 10 bar
Fourniture, transport et pose de Joint de démontage, Type :
350-8 autobuté, Nature du matériau : acier, Diamètre nominal : 80 mm, U 1,00
Pression nominale : 10 bar
Fourniture, transport et pose de robinet à flotteur, Type : haut de
réservoir à bras de levier, Nature du matériau : corps en fonte à
350-9 U 1,00
bride et flotteur en acier galvanisé, Diamètre nominal : 80 mm,
Pression nominale : 10 bar
Fourniture, transport et pose de raccord bride major, Nature du
350-10 matériau : fonte ductile pour tuyau PVC, Diamètre nominal : 90 mm, U 1,00
Pression nominale : 10 bar, Classe : NA
Equipements de départ
Fourniture, transport et pose de crépine, Nature du matériau :
350-11 U 1,00
corps en inox et bride en fonte, Diamètre nominal : 100 mm
Fourniture, transport et pose de manchette à deux brides, Type :
avec colorette d'ancrage et d'étanchéité, Nature du matériau : acier
350-12 U 2,00
galvanisé, Diamètre nominal : 100 mm, Pression nominale : 10 bar,
Longueur : 600 mm
Fourniture, transport et pose de manchette à deux brides, Type : de
traversée, Nature du matériau : acier galvanisé à chaud, Diamètre
350-13 U 1,00
nominal : 100 mm, Pression nominale : 10 bar, Longueur : 500
mm
Fourniture, transport et pose de manchette à deux brides, Type : de
raccordement, Nature du matériau : acier galvanisé, Diamètre
350-14 U 2,00
nominal : 60 mm, Pression nominale : 10 bar, Longueur : inférieure
ou égale à 1000 mm
Fourniture, transport et pose d'Elément droit à deux brides, Type :
350-15 de raccordement, Nature du matériau : acier galvanisé, Pression ml 41,00
nominale : 10 bar, Diamètre nominal : 100 mm
Fourniture, transport et pose de Coude, Nature du matériau : acier
galvanisé, Angle de courbure : 1/4, Diamètre nominal : 100 mm,
350-16 U 3,00
Pression nominale : 10 bar, Classe : NA, Forme des extrémités :
bouts à brides
Fourniture, transport et pose de Coude, Nature du matériau : fonte
ductile, Angle de courbure : 1/4 à patin, Diamètre nominal : 100
350-17 U 2,00
mm, Pression nominale : 10 bar, Classe : NA, Forme des extrémités :
bouts à brides

248
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune D cheira, province de Lâayoune

Fourniture, transport et pose de Robinet vanne, Type : à opercule et


corps ovale série courte, Nature du matériau : corps en fonte, forme
350-18 U 2,00
des extrémités : à brides, Diamètre nominal : 100 mm, Pression
nominale : 10 bar
Fourniture, transport et pose de Robinet vanne, Type : à opercule et
corps ovale série courte, Nature du matériau : corps en fonte, forme
350-19 U 1,00
des extrémités : à brides, Diamètre nominal : 60 mm, Pression
nominale : 10 bar
Fourniture, transport et pose de Joint de démontage, Type :
350-20 autobuté, Nature du matériau : acier, Diamètre nominal : 100 mm, U 2,00
Pression nominale : 10 bar
Fourniture, transport et pose de Joint de démontage, Type :
350-21 autobuté, Nature du matériau : acier, Diamètre nominal : 60 mm, U 1,00
Pression nominale : 10 bar
Fourniture, transport et pose de Té, Nature du matériau : acier
350-22 galvanisé, Diamètre nominal : 100/80 mm, Pression nominale : 10 U 1,00
bar, Classe : NA, Forme des extrémités : bouts à brides
Fourniture, transport et pose de cône de réduction, Nature du
matériau : acier galvanisé, Diamètre nominal : 100/60 mm,
350-23 U 2,00
Pression nominale : 10 bar, Classe : NA, Forme des extrémités :
bouts à brides
Fourniture, transport et pose de stabilisateur d'écoulement, Type :
350-24 S-3D, Nature du matériau : corps en fonte, Diamètre nominal : 65 U 1,00
mm, Pression nominale : 10 bar
Fourniture, transport et pose de Débitmètre, Type :
électromagnétique version séparé alimenté par 230 V AC, Forme
350-25 U 1,00
des extrémités : corps à brides, Pression Nominale : 16 bar,
Diamètre Nominal : 65 mm
Fourniture, transport et pose de raccord bride major, Nature du
350-26 matériau : fonte ductile pour tuyau PVC, Diamètre nominal : 110 U 1,00
mm, Pression nominale : 10 bar, Classe : NA
Equipements de vidange et trop plein
Fourniture, transport et pose d'entonnoir en acier galvanisé,
350-27 U 1,00
Diamètre nominal : 100 mm, Pression nominale : 10 bar
Fourniture, transport et pose de manchette à deux brides, Type : de
raccordement, Nature du matériau : acier galvanisé, Diamètre
350-28 U 1,00
nominal : 100 mm, Pression nominale : 10 bar, Longueur :
supérieure à 5000 mm et inférieure ou égale à 6000 mm

249
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune D cheira, province de Lâayoune

Fourniture, transport et pose de manchette à deux brides, Type :


avec colorette d'ancrage et d'étanchéité, Nature du matériau : acier
350-29 U 2,00
galvanisé, Diamètre nominal : 100 mm, Pression nominale : 10 bar,
Longueur : 600 mm
Fourniture, transport et pose de manchette à deux brides, Type : de
traversée, Nature du matériau : acier galvanisé à chaud, Diamètre
350-30 U 1,00
nominal : 100 mm, Pression nominale : 10 bar, Longueur : 500
mm
Fourniture, transport et pose d'Elément droit à deux brides, Type :
350-31 de raccordement, Nature du matériau : acier galvanisé, Pression ml 32,00
nominale : 10 bar, Diamètre nominal : 100 mm
Fourniture, transport et pose de Coude, Nature du matériau : acier
galvanisé, Angle de courbure : 1/4, Diamètre nominal : 100 mm,
350-32 U 1,00
Pression nominale : 10 bar, Classe : NA, Forme des extrémités :
bouts à brides
Fourniture, transport et pose de Coude, Nature du matériau : fonte
ductile, Angle de courbure : 1/4 à patin, Diamètre nominal : 100
350-33 U 1,00
mm, Pression nominale : 10 bar, Classe : NA, Forme des extrémités :
bouts à brides
Fourniture, transport et pose de Robinet vanne, Type : à opercule et
corps ovale série courte, Nature du matériau : corps en fonte, forme
350-34 U 1,00
des extrémités : à brides, Diamètre nominal : 100 mm, Pression
nominale : 10 bar
Fourniture, transport et pose de Té, Nature du matériau : acier
350-35 galvanisé, Diamètre nominal : 100/100 mm, Pression nominale : 10 U 1,00
bar, Classe : NA, Forme des extrémités : bouts à brides
Fourniture, transport et pose de Pièce en S, Nature du matériau :
acier galvanisé à chaud, Diamètre nominal : 100 mm, Pression
350-36 U 1,00
nominale : 10 bar, Forme des extrémités : bouts bridés, Longueur :
inférieure ou égale à 2 m
Fourniture, transport et pose de clapet, Type : d'extrémité, Nature
du matériau : corps en fonte, Forme des extrémités : avec bride et
350-37 U 1,00
sans contrepoids, Diamètre nominal : 100 mm, Pression nominale :
10 bar
Equipements de By Pass
Fourniture, transport et pose de Robinet vanne, Type : à opercule et
350-38 corps ovale série courte, Nature du matériau : corps en fonte U 1,00
ductile, forme des extrémités : à brides, Diamètre nominal : 80 mm,

250
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune D cheira, province de Lâayoune

Pression nominale : 10 bar


Fourniture, transport et pose de Joint de démontage, Type :
350-39 autobuté, Nature du matériau : acier, Diamètre nominal : 80 mm, U 1,00
Pression nominale : 10 bar
Equipements divers
350-40 Branchement et équipement électrique d'ouvrage Ft 1,00
Fourniture, transport et pose de Parafoudre, Type : basse tension
350-41 U 1,00
(BT)
Sous Total Série 350

Série 400 : Station de déminéralisation


SERIE 402- REGARD D'ARRIVEE ET DE COMPTAGE

402.01- Regard d'arrivée - GÉNIE CIVIL


402-01-1 Excavation et remblai m3
402-01-2 Béton de propreté de classe B5 m3
402-01-3 Béton de classe B2 en dalles de fond, y compris coffrage m3
Béton de classe B2 en murs et autres éléments au dessus du sol, y
402-01-4 m3
compris coffrage
402-01-5 Acier de qualité FeE40 à adhérence améliorée, en ferraillages Kg
402-01-6 Enduit extérieur au mortier de ciment m2
402-01-7 Enduit intérieur Type C m2
402-01-8 Peinture sur surfaces extérieures au dessus du sol m2
402-01-9 Peinture sur surfaces enterrées en contact avec le sol m2
402-01-10 Echelons U
402-01-11 Dallettes préfabriquées en béton m2
402-01-12 Joint en liége F 1,00
402-01-13 Couvercle métalique F 1,00

Autres prix : A détailler et à completer par l'entrepreneur

402.02- Regard d'arrivée - EQUIPEMENT


402.02.01 Fourniture et transport d'un débitmètre électromagnétique U 1,00
402.02.02 Fourniture et transport d'une vanne d'isolement amont débimètre U 1,00
402.02.03 Fourniture et transport d'une vanne d'isolement aval débimètre U 1,00
402.02.04 Fourniture et transport d'un joint de démontage U 3,00

251
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune D cheira, province de Lâayoune

402.02.05 Fourniture et pose de tuyauterie F 1,00


Fourniture et transport d'un lot de pièces de rechange (à définir et
402.02.06 F 1,00
à détailler par l'Entrepreneur)

Autres prix : A détailler et à completer par l'entrepreneur

Sous Total Série 402

SERIE 403: Bâche tampon (20 m³) alimentant les GEP-BP


Réalisation du génie civil de la plateforme pour la fixation de la
403.01 F 1,00
bâche tampon d'eau saumâtre brute
A détailler par l'Entrepreneur. Les prix sont uniquement en
Dirhams Marocains
403.02 Fourniture et transport de la bâche tampon (20 m³), en PEHD F 1,00
403.03 Fourniture et transport des équipements de la bâche tampon F 1,00
(équipements hydrauliques, sondes de niveau, etc..)- A détailler par
l'Entrepreneur
Fourniture et transport d'un lot de pièces de rechange des
403.04 équipements de la bâche tampon (à définir et à détailler par F 1,00
l'Entrepreneur)

Sous Total Série 403

SERIE 404 - POMPAGE BASSE PRESSION (GEP-BP)


404.01 -GEP-BP-Génie Civil
Réalisation du génie civil de la plate forme pour la fixation des GEP-
404.01.01 F 1,00
BP y compris toutes sujétions
A détailler par l'Entrepreneur. Les prix sont uniquement en
Dirhams Marocains

404.02-GEP-BP-Equipement
Fourniture et transport de GEP-BP, conformément au CCTP y
404.02.01 U 2,00
compris toutes sujétions.

Fourniture et transport de la robinetterie et divers, y compris


404.02.02 F 1,00
toutes sujétions.
404.02.03 Fourniture et pose de la tuyauterie et divers, y compris toutes F 1,00

252
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune D cheira, province de Lâayoune

sujétions.
Fourniture et transport d'un lot de pièces de rechange des
404.02.04 équipements de la station de pompage basse pression (à définir et à F 1,00
détailler par l'Entrepreneur)

Autres prix : A détailler et à completer par l'entrepreneur

Sous Total Série 404

SERIE 405 - FILTRATION SUR SABLE


Réalisation du génie civil de la plateforme pour la fixation des
405.01 F 1,00
filtres à sable sous pression
A détailler par l'Entrepreneur. Les prix sont uniquement en
Dirhams Marocains
Fourniture et transport des filtres à sable sous pression, y compris
405.02 U 2,00
toutes sujetions
Réalisation du génie civil de la plateforme pour la fixation des
405.03 F 1,00
groupes électropompes (GEP) de lavage des filtres
Fourniture et transport des GEP de lavage des filtres y compris
405.04 U 2,00
toutes sujetions
Réalisation du génie civil de la plateforme pour la fixation des
405.05 F 1,00
groupes surpresseurs d'air de décolmatage des filtres
Fourniture et transport des groupes électrosurpresseurs d'air de
405.06 U 2,00
décolmatage des filtres y compris toutes sujetions
Fourniture et transport de la tuyauterie nécessaire au
405.07 Ft 1,00
raccordement des filtres à sable et de leurs ouvrages anexes,
Fourniture et transport de la robinetterie nécessaire au
405.08 Ft 1,00
raccordement des filtres à sable et de leurs ouvrages annexes,
Fourniture et pose de la conduite de by-pass de l'unité d'O.I, y
405.09 ml
compris toutes sujétions.
Fourniture et transport d'un lot de pièces de rechange du système
405.10 Ft 1,00
de filtration, y compris ses ouvrages annexes
A détailller par l'Entrepreneur

Autres prix : A détailler et à completer par l'entrepreneur

Sous Total Série 405

253
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune D cheira, province de Lâayoune

SERIE 406 - MICROFILTRATION


Réalisation du génie civil de la plateforme pour la fixation des
406.01 Ft 1,00
microfiltres
A détailler par l'Entrepreneur. Les prix sont uniquement en
Dirhams Marocains

Fourniture et transport de microfiltres à cartouches y compris


406.02 U 2,00
toutes sujetions
Fourniture et transport de la tuyauterie nécessaire au
406.03 Ft 1,00
raccordement des microfiltres
Fourniture et transport de la robinetterie nécessaire au
406.04 Ft 1,00
raccordement des microfiltres
Fourniture et transport d'un lot de pièces de rechange du système
406.05 Ft 1,00
de microfiltration
(à définir et à détailler par l'Entrepreneur)

Autres prix : A détailler et à completer par l'entrepreneur

Sous Total Série 406

SERIE 407 - POMPAGE HAUTE PRESSION

407.01 -Pompage haute pression (GEP-HP)-Génie Civil


407.01.01 Réalisation du génie civil pour le montage des Ft 1,00
Groupes HP, y compris toutes sujétions
A détailler par l'Entrepreneur. Les prix sont uniquement en
Dirhams Marocains

407.02 - Pompage haute pression (GEP-HP)-Equipement


Fourniture et transport de GEP-HP, conformément au CCTP y
407.02.01 U 2,00
compris toutes sujétions.
Fourniture et transport de la tuyauterie nécessaire à l'aspiration et
407.02.02 F 1,00
au refoulement des GEP-HP et divers, y compris toutes sujétions.
Fourniture et transport de la robinetterie nécessaire à l'aspiration
407.02.03 F 1,00
et au refoulement des GEP-HP et divers, y compris toutes sujétions.

254
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune D cheira, province de Lâayoune

Fourniture et transport d'un lot de pièces de rechange des


407.02.04 équipements de la station de pompage haute pression (à définir et à F 1,00
détailler par l'Entrepreneur)

Autres prix : A détailler et à completer par l'entrepreneur

Sous Total Série 407

SERIE 408 - TRAIN D'OSMOSE INVERSE


Réalisation du génie civil de la plateforme pour la fixation du
408.01 Ft 1,00
chassis du train de Tp renfermant les membranes d'osmose inverse
A détailler par l'Entrepreneur. Les prix sont uniquement en
Dirhams Marocains
Fourniture et transport du train (un seul) d'osmose inverse ,
comprenant principalement les tubes de pression (Tp) où sont
408.02 logées les membranes de type ''spiralé'', la tuyauterie en acier inox Ft 1,00
duplex et le chassis métallique de fixation du train, y compris toutes
sujétions

Fourniture et transport des équipements de nettoyage chimique et


408.03 de rinçage du train de Tp de membranes d'osmose inverse, y Ft 1,00
compris toutes sujétions.
( à détailler par l'Entrepreneur)
Fourniture et transport de la tuyauterie du train d'osmose inverse,
pour son raccordement (amont) au pompage haute pression et
408.04 Ft 1,00
(aval) à la bâche ''anti-assèchement'', y compris tés, coudes, cônes,
vannes, joints, pièces spéciales et toutes sujétions
Fourniture et transport de la tuyauterie amont et aval pour
l'installation de nettoyage chimique et le rinçage des membranes
408.05 Ft 1,00
d'osmose inverse des Tp, y compris tès coudes, cônes, vannes,
joints, pièces spéciales et toutes sujétions
Fourniture et transport du système de suivi des performances des
408.06 Ft 1,00
Tp de membranes d'osmose inverse, y compris toutes sujétions
( à détailler par l'Entrepreneur)
408.07 Fourniture et transport d'un lot de membranes de réserve Ft 1,00
Fourniture et transport d'un lot de pièces de rechange du système
408.08 Ft 1,00
d'osmose inverse (à définir et à détailler par l'Entrepreneur)

255
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune D cheira, province de Lâayoune

Autres prix : A détailler et à completer par l'entrepreneur

Sous Total Série 408

SERIE 409 - BACHE ''anti-assèchement'' (HYDROBAC)


Réalisation de la structure qui supportera l'hydrobac, y compris
409.01 Ft 1,00
toutes sujétions.
Fourniture et transport de l' hydrobac en PRV, y compris ses
409.02 Ft 1,00
équipements ( sondes de niveau et autres) et toutes sujétions.
Fourniture et transport de la tuyauterie nécessaire pour son
409.03 Ft 1,00
raccordement aval,
avec l'installation de reminéralisation, y compris coudes, cônes,
pièces
spéciales et toutes sujétions.
Fourniture et transport de la robinetterie ( vannes, joints, pièces
spéciales) qui sera installée sur la canalisation aval de l' hydrobac,
409.04 Ft 1,00
pour son raccordement avec l'installation de reminéralisation, y
compris toutes sujétions
Autres prix : A détailler et à completer par l'entrepreneur

Sous Total Série 409

SERIE 410 - REMINERALISATION DES EAUX PRODUITES


Réalisation du génie civil de la plateforme pour la fixation du filtre
410.01 Ft 1,00
reminéralisateur, y compris toutes sujétions
A détailler par l'Entrepreneur. Les prix sont uniquement en
Dirhams Marocains
Fourniture et transport du filtre reminéralisateur conformément
410.02 Ft 1,00
au CCTP, y compris toutes sujétions
Fourniture et transport de la tuyauterie, nécessaire au
410.03 Ft 1,00
raccordement amont et aval du filtre reminéralisateur
Fourniture et transport de la robinetterie installée sur les
410.04 canalisations de raccordement amont et aval du filtre Ft 1,00
reminéralisateur
Fourniture et transport d'un lot de pièces de rechange du système
410.05 Ft 1,00
de reminéralisation (à définir et à détailler par l'Entrepreneur)

256
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune D cheira, province de Lâayoune

Autres prix : A détailler et à completer par l'entrepreneur

Sous Total Série 410

SERIE 411: Bâche de stockage d'eau traitée produite (20 m³)


Réalisation du génie civil de la plateforme pour la fixation de la
411.01 F 1,00
bâche de stockage d'eau traitée produite (20 m³), en PEHD
A détailler par l'Entrepreneur. Les prix sont uniquement en
Dirhams Marocains
Fourniture et transport de la bâche de stockage d'eau traitée
411.02 F 1,00
produite (20 m³), en PEHD
Fourniture et transport des équipements de la bâche de stockage
411.03 F 1,00
d'eau traitée produite
(équipements hydrauliques, sondes de niveau, etc..)- A détailler par
l'Entrepreneur
Fourniture et transport d'un lot de pièces de rechange des
411.04 équipements de la bâche de stockage d'eau traitée produite (à F 1,00
définir et à détailler par l'Entrepreneur)

Autres prix : A détailler et à completer par l'entrepreneur

Sous Total Série 411

SERIE 412 - STATION DE POMPAGE D'EAU TRAITEE

12.01 -GEP d'eau traitée-Génie Civil


Réalisation du génie civil de la plateforme pour la fixation des GEP
412.01.01 Ft 1,00
d'eau traitée, y compris toutes sujétions
A détailler par l'Entrepreneur. Les prix sont uniquement en
Dirhams Marocains

412.02-GEP d'eau traitée-Equipement


Fourniture et transport de GEP d'eau traitée, conformément au
412.02.01 U 2,00
CCTP y compris toutes sujétions.
412.02.02 Fourniture et transport de la robinetterie et divers, y compris F 1,00

257
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune D cheira, province de Lâayoune

toutes sujétions.
Fourniture et pose de la tuyauterie et divers, y compris toutes
412.02.03 F 1,00
sujétions.
Fourniture et transport d'un lot de pièces de rechange des GEP
412.02.04 F 1,00
d'eau traitée, conformément au CCTP
A détailler par l'entrepreneur

Autres prix : A détailler et à completer par l'entrepreneur

Sous Total Série 412

SERIE 413 - EVACUATION DES REJETS DE LA SD


Réalisation du réseau interne de collecte et de drainage des rejets
(saumure, etc...), y compris fourniture et pose de la conduite (PVC-
413.01 Ф , L..... , afin d'acheminer les rejets saumure, etc... jusqu'au F 1,00
regard qui sera construit dans l enceinte de la clôture de la SD,
conformément au CCTP, y compris toutes sujétions.
Réalisation du regard (60 x 60 cm ou autres dimensions)
413.02 conformément au CCTP, y compris couvercle par dallette en béton F 1,00
armé et toutes sujétions.
Fourniture et pose de la conduite de rejets (PVC-Ф -PN10),
413.03 ml
depuis le regard précité jusqu à l oued, y compris toutes sujetions.
A détailler par l'entrepreneur selon les rubriques (conduite, pièces
spéciales et ouvrages annexes comme regards ou autres)

Autres prix : A détailler et à completer par l'entrepreneur

Sous Total Série 413

SERIE 414 - REACTIFS


Fourniture et transport de l'ensemble des équipements nécessaires
414.01 pour le stockage, la préparation et le dosage des réactifs, Ft 1,00
conformément au CPS
A détailler pour chacun des réactifs HTH, acide sulfurique,
séquestrant, métabisulfite de sodium, chlorure de calcium et
bicarbonate de sodium.
414.02 Fourniture et transport de la tuyauterie requise pour l'injection des Ft 1,00

258
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune D cheira, province de Lâayoune

réactifs précité aux points d'injection respectifs, conformément au


CCTP, y compris toutes sujétions
A détailler par l'entrepreneur pour chacun des réactifs précités.
Fourniture et transport de la robinetterie à installer sur les
414.03 canalisations d'injection des réactifs, conformément au CCTP, y Ft 1,00
compris toutes sujétions
A détailler par l'entrepreneur pour chacun des réactifs précités.
Fourniture et transport d'un lot de pièces de rechange des
414.04 équipements d'injection et de dosage des réactifs, conformément au Ft 1,00
CCTP.
A détailler par l'entrepreneur pour chacun des réactifs précités.

Autres prix : A détailler et à completer par l'entrepreneur

Sous Total Série 414

SERIE 415 - EQUIPEMENTS ANNEXES


Fourniture et transport de l'ensemble des équipements nécessaires
415.01 Ft 1,00
pour l'installation d'air comprimé, y compris toutes sujétions
A détailler par l'entrepreneur, selon la nature des différents
équipements.
Fourniture et transport d'un lot de pièces de rechange des
415.02 Ft 1,00
équipements d'air comprimé
A détailler par l'entrepreneur
Fourniture et transport de l'ensemble des équipements nécessaires
415.03 Ft 1,00
pour l'installation de l'eau de service, y compris toutes sujétions
A détailler par l'entrepreneur , selon la nature des différents
équipements.
Fourniture et transport d'un lot de pièces de rechange des
415.04 Ft 1,00
équipements de l'installation de l'eau de service
A détailler par l'entrepreneur

Autres prix : A détailler et à completer par l'entrepreneur

Sous Total Série 415

SERIE 416 - EQUIPEMENTS ELECTRIQUES ET DE SUPERVISION


259
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune D cheira, province de Lâayoune

416.01 - Installations électriques: Equipement


Fourniture et transport des transformateurs d'énergie électrique,
416.01.01 de puissance unitaire .........KVA, pour alimenter les machines U 2,00
tournantes de la SD, y compris toutes sujétions.
Fourniture et transport d'un lot de pièces de rechange pour les
416.01.02 Ft 1,00
transformateurs, conformément au CCTP.
(A détailler par l'Entrepreneur)
Fourniture et transport des équipements électriques (cablerie,
416.01.03 Ft 1,00
armoires, etc.....), conformément au CCTP
(A détailler par l'Entrepreneur)
Fourniture et transport d'un lot de pièces de rechange des
416.01.04 équipements électriques (cablerie, armoires, etc.....), conformément Ft 1,00
au CCTP
Fourniture et transport du groupe électrogène de secours (de
416.01.05 puissance à préciser par l'Entrepreneur) , y compris toutes U 1,00
sujétions.
Fourniture et transport d'un lot de pièces de rechange du G.E
416.01.06 Ft 1,00
précité, conformément au CCTP.
(A détailler par l'Entrepreneur)

Autres prix : A détailler et à completer par l'entrepreneur

416.02 -Génie civil du local abritant les transformateurs.


Terrassements en terrain de toute nature autre que le rocher dur et
compact comprenant excavation et mise en dépôt, remblai
416.02.01 m3
compacté après ouvrages, réglage aux alentours des terres en
excédent y compris toutes sujétions d'épuisement et d'étaiement.
Plus-value au prix précédent pour terrassements en terrain
416.02.02 m3
constitué par du rocher dur et compact
Evacuation des déblais excédentaires ou impropres aux remblais
416.02.03 m3
dans un rayon de 5 Km
Béton B5 pour béton de propreté y compris coffrage, mise en place
416.02.04 m3
et toutes sujétions
Béton B3 pour béton armé ordinaire pour tout ouvrage y compris
416.02.05 m3
coffrage, mise en place et toutes sujétions
416.02.06 Béton B2 pour béton armé pour tout ouvrage y compris coffrage, m3

260
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune D cheira, province de Lâayoune

mise en place et toutes sujétions


416.02.07 Plus-value pour béton brut de décoffrage m3
Béton B4 pour béton non armé pour tout ouvrage y compris
416.02.08 m3
coffrage, mise en place et toutes sujétions
Aciers lisses pour béton armé y compris façonnage, mise en place
416.02.09 kg
toutes sujétions
Aciers tors pour béton armé y compris façonnage, mise en place
416.02.10 kg
toutes sujétions
416.02.11 Maçonnerie en agglomérés creux de ciment épaisseur 20 cm m2
416.02.12 Enduit extérieur au mortier de ciment, exécution conforme au CPS m2
416.02.13 Enduit intérieur au mortier de ciment, exécution conforme au CPS m2
Fourniture et pose de buses en PVC DN 100 mm y compris toutes
416.02.14 Ft 1,00
sujétions
Fourniture et pose de buse en béton comprimé DN 200 mm pour
416.02.15 Ft 1,00
drainage y compris toutes sujétions
Construction de regards 40 x 40 cm y compris couvercle par
416.02.16 Ft 1,00
dallette en béton armé et toutes sujétions
Construction de regards 50 x 50 cm y compris couvercle par
416.02.16 Ft 1,00
dallette en béton armé et toutes sujétions
Construction de regards 60 x 60 cm y compris couvercle par
416.02.18 Ft 1,00
dallette en béton armé et toutes sujétions
Forme de pente, étanchéité, protection des terrasses et exécution
416.02.19 Ft 1,00
conforme au CPS
416.02.20 Solins d'étanchéité y compris toutes sujétions Ft 1,00
Fourniture et pose de gargouilles pour les eaux pluviales y compris
416.02.21 Ft 1,00
crapaudine
Menuiserie bois - métallique - aluminium (A détailler par
416.02.22 Ft 1,00
l'entrepreneur)
416.02.23 Electricité (A détailler par l'entrepreneur) Ft 1,00
416.02.24 Peinture - vitrerie (A détailler par l'entrepreneur)

Autres prix : A détailler et à completer par l'entrepreneur

416.03 - Génie civil du local abritant le groupe


électrogène (G.E) de secours.
Terrassements en terrain de toute nature autre que le rocher dur et
416.03.01 m3
compact comprenant excavation et mise en dépôt, remblai

261
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune D cheira, province de Lâayoune

compacté après ouvrages, réglage aux alentours des terres en


excédent y compris toutes sujétions d'épuisement et d'étaiement.
Plus-value au prix précédent pour terrassements en terrain
416.03.02 m3
constitué par du rocher dur et compact
Evacuation des déblais excédentaires ou impropres aux remblais
416.03.03 m3
dans un rayon de 5 Km
Béton B5 pour béton de propreté y compris coffrage, mise en place
416.03.04 m3
et toutes sujétions
Béton B3 pour béton armé ordinaire pour tout ouvrage y compris
416.03.05 m3
coffrage, mise en place et toutes sujétions
Béton B2 pour béton armé pour tout ouvrage y compris coffrage,
416.03.06 m3
mise en place et toutes sujétions
416.03.07 Plus-value pour béton brut de décoffrage m3
Béton B4 pour béton non armé pour tout ouvrage y compris
416.03.08 m3
coffrage, mise en place et toutes sujétions
Aciers lisses pour béton armé y compris façonnage, mise en place
416.03.09 kg
toutes sujétions
Aciers tors pour béton armé y compris façonnage, mise en place
416.03.10 kg
toutes sujétions
416.03.11 Maçonnerie en agglomérés creux de ciment épaisseur 20 cm m2
416.03.12 Enduit extérieur au mortier de ciment, exécution conforme au CPS m2
416.03.13 Enduit intérieur au mortier de ciment, exécution conforme au CPS m2
Fourniture et pose de buses en PVC DN 100 mm y compris toutes
416.03.14 Ft 1,00
sujétions
Fourniture et pose de buse en béton comprimé DN 200 mm pour
416.03.15 Ft 1,00
drainage y compris toutes sujétions
Construction de regards 40 x 40 cm y compris couvercle par
416.03.16 Ft 1,00
dallette en béton armé et toutes sujétions
Construction de regards 50 x 50 cm y compris couvercle par
416.03.17 Ft 1,00
dallette en béton armé et toutes sujétions
Construction de regards 60 x 60 cm y compris couvercle par
416.03.18 Ft 1,00
dallette en béton armé et toutes sujétions
Forme de pente, étanchéité, protection des terrasses et exécution
416.03.19 Ft 1,00
conforme au CPS
416.03.20 Solins d'étanchéité y compris toutes sujétions Ft 1,00
Fourniture et pose de gargouilles pour les eaux pluviales y compris
416.03.21 Ft 1,00
crapaudine

262
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune D cheira, province de Lâayoune

Menuiserie bois - métallique - aluminium (A détailler par


416.03.22 Ft 1,00
l'entrepreneur)
416.03.23 Electricité (A détailler par l'entrepreneur) Ft 1,00
416.03.24 Peinture - vitrerie (A détailler par l'entrepreneur)

Autres prix : A détailler et à completer par l'entrepreneur

416.04 - Equipements de supervision


Fourniture et transport de l'ensemble des équipements nécessaires
416.04.01 pour la configuration et la programmation du système de Ft 1,00
supervision de la SD, conformément au CPS
Fourniture et transport de l'ensemble des équipements nécessaires
416.04.02 Ft 1,00
pour les instruments de contrôle et de mesure de la SD
(A détailler par l'Entrepreneur)
Fourniture et transport d'un lot de pièces de rechange des
416.04.03 équipements de supervision et des instruments de contrôle et de Ft 1,00
mesure de la SD
(A détailler par l'Entrepreneur)

416.05 - Divers
416.05.01 Matériel de sécurité et d'essais Ft 1,00
416.05.02 Outillage d'entretien Ft 1,00

Autres prix : A détailler et à completer par l'entrepreneur

Sous Total Série 416

SERIE 417 - FORMATION DU PERSONNEL


417.01 Formation du personnel de la SD Ft 1,00

Sous Total Série 417

SERIE 418 - MONTAGE - ESSAIS ET MISE EN SERVICE


Montage, essais et mise en service des
équipements suivants, y compris
toutes sujétions:

263
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune D cheira, province de Lâayoune

418.01 Equipements du regard d'arrivée et de comptage Ft 1,00


Equipements de la bâche tampon alimentant le pompage basse
418.02 Ft 1,00
pression (GEP-BP)
418.03 Equipements du pompage basse pression (GEP-BP) Ft 1,00
Equipements de la filtration sur sable, des GEP et groupes
418.04 Ft 1,00
surpresseurs d'air pour le lavage des filtres
418.05 Equipements de la microfiltration Ft 1,00
418.06 Equipements du pompage haute pression (GEP-HP) Ft 1,00
Equipements du train de Tp d'osmose inverse et de ses ouvrages
418.07 Ft 1,00
annexes
418.08 Equipements de l'installation de reminéralisation Ft 1,00
418.09 Equipements de la bâche d'eau traitée Ft 1,00
Equipements de la station de pompage (de reprise) d'eau traitée
418.10 Ft 1,00
produite
418.11 Equipements des réactifs Ft 1,00
418.12 Equipements électriques Ft 1,00
418.13 Equipements de supervision Ft 1,00
418.14 Equipements d'air comprimé Ft 1,00
418.15 Equipements de l'eau de service Ft 1,00

Sous Total Série 418

SERIE 419 - BATIMENT D'EXPLOITATION


. : Gros œuvres- étanchéité- évacuation
Terrassements en terrain de toute nature autre que le rocher dur et
compact comprenant excavation et mise en dépôt, remblai
419.01.01 m3
compacté après ouvrages, réglage aux alentours des terres en
excédent y compris toutes sujétions d'épuisement et d'étaiement.
Plus-value au prix précédent pour terrassements en terrain
419.01.02 m3
constitué par du rocher dur et compact
Evacuation des déblais excédentaires ou impropres aux remblais
419.01.03 m3
dans un rayon de 5 Km
Béton B5 pour béton de propreté y compris coffrage, mise en place
419.01.04 m3
et toutes sujétions
Béton B3 pour béton armé ordinaire pour tout ouvrage y compris
419.01.05 m3
coffrage, mise en place et toutes sujétions
419.01.06 Béton B2 pour béton armé pour tout ouvrage y compris coffrage, m3

264
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune D cheira, province de Lâayoune

mise en place et toutes sujétions


419.01.07 Plus-value pour béton brut de décoffrage m3
Béton B4 pour béton non armé pour tout ouvrage y compris
419.01.08 m3
coffrage, mise en place et toutes sujétions
Aciers lisses pour béton armé y compris façonnage, mise en place
419.01.09 kg
toutes sujétions
Aciers tors pour béton armé y compris façonnage, mise en place
419.01.10 kg
toutes sujétions
419.01.11 Maçonnerie en agglomérés creux de ciment épaisseur 19 cm m2
419.01.12 Carrelage de plancher du laboratoire et de la salle de contrôle m2
419.01.13 Enduit extérieur au mortier de ciment, exécution conforme au CPS m2
419.01.14 Enduit intérieur au mortier de ciment, exécution conforme au CPS m2
Fourniture et pose de buses en PVC DN 100 mm y compris toutes
419.01.15 Ft
sujétions
Fourniture et pose de buse en béton comprimé DN 190 mm pour
419.01.16 Ft
drainage y compris toutes sujétions
Construction de regards 40*40 cm y compris couvercle par dallette
419.01.17 Ft
en béton armé et toutes sujétions
Construction de regards 50*50 cm y compris couvercle par dallette
419.01.18 Ft
en béton armé et toutes sujétions
Construction de regards 60*60 cm y compris couvercle par dallette
419.01.19 Ft
en béton armé et toutes sujétions
Forme de pente, étanchéité, protection des terrasses et exécution
419.01.20 Ft
conforme au CPS
419.01.21 Solins d'étanchéité y compris toutes sujétions Ft
Fourniture et pose de gargouilles pour les eaux pluviales y compris
419.01.22 Ft
crapaudine

Autres prix : A détailler et à completer par l'entrepreneur

419.02: Menuiserie bois - métallique - aluminium


419.02.01 Baies vitrées en aluminium m2
419.02.02 Garde corps métalliques ml

Autres prix : A détailler et à completer par l'entrepreneur

419.03: : Electricité F 1

265
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune D cheira, province de Lâayoune

419.03.01 Eclairage et prises de courant

Autres prix : A détailler et à completer par l'entrepreneur

419.04: Plomberie - sanitaire - chauffage - climatisation


419.04.01 Plomberie - sanitaire - climatisation F 1

Autres prix : A détailler et à completer par l'entrepreneur

419.05: Peinture - vitrerie


419.05.01 Peinture - vitrerie F 1

Autres prix : A détailler et à completer par l'entrepreneur

Sous Total Série 419

SERIE420: Génie civil -Puits N°1068/120


420.01 MUR DE CLOTURE DE LA STATION DE DEMINERALISATION
420.01.01 Construction de mur de clôture, Type de clôture : D ml 173
Fourniture, transport et pose de Portail métallique pour
420.01.02 mur de clôture, Type : en Fer plein 16x16 mm , Dimensions U 1
(Hauteur x largeur) : 1,90 x 3,10 m
Fourniture, transport et pose de Portillon métallique pour
420.01.03 mur de clôture, Type : en Fer plein 16x16 mm , Dimensions U 1
: 1,90 x 1,10 m
420.02 GENIE CIVIL DU LOCAL DE POMPAGE SP0
Terrassement en terrain de toute nature et à toutes
420.02.01 profondeurs en pleine masse, en tranchée, en puits ou en m3 70
rigole
Remblai en masse pour ouvrage, Nature du matériau : tout
420.02.02 m3 35
venant
420.02.03 Hérissonnage ou Blocage en pierres sèches m2 20
420.02.04 Dallage en béton armé m2 23
Bétons y compris les coffrages, Type de béton : Béton de
420.02.05 propreté de classe B15, Dosage de ciment : 200 kg ciment m3 2
CPJ 35 ou équivalent par m3 de béton Kg, Résistance

266
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune D cheira, province de Lâayoune

nominale à la compression à 28 jours : 150 bar


Bétons y compris les coffrages, Type de béton : Béton armé
en fondation de classe B30, Dosage de ciment : 350 kg
420.02.06 m3 7
ciment CPJ45 ou équivalent par m3 de béton Kg, Résistance
nominale à la compression à 28 jours : 300 bar
Bétons y compris les coffrages, Type de béton : Béton armé
en élévation de classe B30, Dosage de ciment : 350 kg
420.02.07 m3 6
ciment CPJ45 ou équivalent par m3 de béton Kg, Résistance
nominale à la compression à 28 jours : 300 bar
Armature pour béton, Type d acier : Acier TOR à haute
420.02.08 Kg 1 300
adhérence de nuance FE500 pour béton armé
420.02.09 Maçonnerie de moellons ordinaires, Type : en fondation m3 40
Maçonneries d'agglomérés creux, Epaisseur de maçonnerie
420.02.10 m2 54
: 0.20 m
Enduit au mortier de ciment, Type d'enduit : Enduit
420.02.11 m2 82
intérieur au mortier de ciment lisse d'épaisseur 2 cm
Enduit au mortier de ciment, Type d'enduit : Enduit
420.02.12 m2 78
extérieur au mortier de ciment lisse d'épaisseur 2 cm
Fourniture, transport et pose de Porte métallique à deux
420.02.13 U 1
vantaux en tôle galvanisée, Dimension : 2.10m x 1.80m
420.02.14 Fourniture transport et pose de Châssis en aluminium m2 2,4
420.02.15 Revêtement de sol en ciment bouchardé m2 20
420.02.16 Forme de pente m2 20
420.02.17 Isolation thermique m2 22
420.02.18 Complexe d'étanchéité de terrasse m2 20
420.02.19 Protection de l'étanchéité par dallettes en béton m2 20
420.02.20 Gorge pour solins ml 18
420.02.21 Solins d'étanchéité ml 18
420.02.22 Fourniture et pose de gargouille U 1
Fourniture, transport et pose de Canalisations et chutes
420.02.23 d'évacuation des eaux, Nature de canalisation : PVC , ml 4
Diamètre nominal : 110 mm
420.02.24 Branchement et équipement électrique d'ouvrage Ft 1
420.02.25 Peinture vinylique sur murs et plafonds, Type : à l'extérieur m2 78
420.02.26 Peinture vinylique sur murs et plafonds, Type : à l'intérieur m2 82
Peinture Glycérophtalique laquée sur menuiserie
420.02.27 m2 5
métallique

267
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune D cheira, province de Lâayoune

Fourniture, transport et pose de Verre clair, Epaisseur : 4


420.02.28 m2 2,4
mm
Inscription et Mise en oeuvre d'enseigne ONEE, Type : en
420.02.29 U 1
plastique bleu marine
420.03 GENIE CIVIL DU LOGE GARDIEN
Terrassement en terrain de toute nature et à toutes
420.03.01 profondeurs en pleine masse, en tranchée, en puits ou en m3 30
rigole
Remblai en masse pour ouvrage, Nature du matériau : tout
420.03.02 m3 10
venant
420.03.03 Hérissonnage ou Blocage en pierres sèches m2 28
420.03.04 Dallage en béton armé m2 25
Bétons y compris les coffrages, Type de béton : Béton de
propreté de classe B15, Dosage de ciment : 200 kg ciment
420.03.05 m3 3
CPJ 35 ou équivalent par m3 de béton Kg, Résistance
nominale à la compression à 28 jours : 150 bar
Bétons y compris les coffrages, Type de béton : Béton armé
en fondation de classe B30, Dosage de ciment : 350 kg
420.03.06 m3 6
ciment CPJ45 ou équivalent par m3 de béton Kg, Résistance
nominale à la compression à 28 jours : 300 bar
Bétons y compris les coffrages, Type de béton : Béton armé
en élévation de classe B30, Dosage de ciment : 350 kg
420.03.07 m3 10
ciment CPJ45 ou équivalent par m3 de béton Kg, Résistance
nominale à la compression à 28 jours : 300 bar
Armature pour béton, Type d acier : Acier TOR à haute
420.03.08 Kg 1 600
adhérence de nuance FE500 pour béton armé
420.03.09 Maçonnerie de moellons ordinaires, Type : en fondation m3 40
Maçonneries d'agglomérés creux, Epaisseur de maçonnerie
420.03.10 m2 60
: 0.20 m
Maçonneries de briques creuses, Type : cloison simple,
420.03.11 m2 17
Epaisseur de maçonnerie : 0.08 m
Enduit au mortier de ciment, Type d'enduit : Enduit
420.03.12 m2 65
extérieur au mortier de ciment bâtard d'épaisseur 2 cm
Enduit au mortier de ciment, Type d'enduit : Enduit
420.03.13 m2 100
intérieur au mortier de ciment lisse d'épaisseur 2 cm
Revêtement de sol en carreaux grès cérame 1er choix 30 x
420.03.14 m2 22
30 antidérapant

268
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune D cheira, province de Lâayoune

420.03.15 Plinthe en carreaux grès cérame, Type : bonne qualité ml 20


420.03.16 Forme de pente m2 45
420.03.17 Isolation thermique m2 22
420.03.18 Complexe d'étanchéité de terrasse m2 22
420.03.19 Protection de l'étanchéité par dallettes en béton m2 22
420.03.20 Gorge pour solins ml 20
420.03.21 Solins d'étanchéité ml 20
420.03.22 Fourniture et pose de gargouille U 1
Fourniture, transport et mise en place de descente d'eaux
420.03.23 ml 4
pluviales, Type : en PVC, Diamètre nominal : 110 mm
Fourniture, transport et pose de conduites en PVC –
420.03.24 ml 50
assainissement, Diamètre nominal : 200 mm, Série : SN2
Regards d'évacuation des eaux, Type de regard : visitable,
420.03.25 U 2
Dimensions du regard : 0.60x0.60 m
420.03.26 Génie civil des fosses septiques, Volume de la fosse : 1000 l U 1
420.03.27 Génie civil de puits perdu m3 12
Fourniture transport et pose de porte, Type : en bois sapin
420.03.28 U 2
rouge lamé, Dimension : 2.00m x 1.00m
Fourniture transport et pose de Fenêtre à deux vantaux
420.03.29 m2 8
ouvrants à coulisse en aluminium
Fourniture, transport et pose de placard, Type : de
420.03.30 U 2
chambre de 0.45 m de largeur avec étagères en bois
420.03.31 Fourniture, transport et pose de Grilles de protection m2 9
420.03.32 Branchement et équipement électrique d'ouvrage Ft 1
Raccordement et équipement de branchement d'eau
420.03.33 Ft 1
potable
Fourniture, transport et pose de l'installation de plomberie
420.03.34 Ft 1
pour alimentation en eau
Fourniture, transport et pose de Lavabo, Type : individuel
420.03.35 U 1
en grès émaillé 60x48 cm
420.03.36 WC à la Turque U 1
420.03.37 Fourniture, transport et pose de Receveur de douche U 1
Fourniture, transport et pose de Chauffe eau électrique,
420.03.38 U 1
Capacité : 50 l
Fourniture, transport et pose d'Evier de cuisine, Type : 1
420.03.39 U 1
compartiment
420.03.40 Fourniture, transport et pose de Robinet d'eau, Type : de U 2

269
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune D cheira, province de Lâayoune

puisage, Diamètre nominal : 20 mm


Fourniture, transport et pose de Vanne et robinet d'arrêt,
420.03.41 U 1
Diamètre nominal : 20 mm
Fourniture et transport de Buse, type : pour passage de
420.03.42 ml 30
câbles
420.03.43 Circuit de terre U 1
420.03.44 Peinture vinylique sur murs et plafonds, Type : à l'extérieur m2 70
420.03.45 Peinture vinylique sur murs et plafonds, Type : à l'intérieur m2 90
Peinture Glycérophtalique sur menuiserie métallique, Type
420.03.46 m2 2
: EMAIL CELLUC ou équivalent
420.03.47 Peinture Glycérophtalique laquée sur menuiserie bois m2 3
Sous Total Série 420

SERIE 421- EQUIPEMENT DU PUITS

421.01 Equipement électrique


Fourniture et transport des équipements électriques
421.01.01 Ft
conformément au CCTP, y compris toutes sujétions 1
Fourniture et transport d'un lot de pièces de rechange des
421.01.02 Ft
équipements électriques précités, conformément au CCTP 1
(A détailler par l'Entrepreneur)

Autres prix : A détailler et à completer par


l'entrepreneur

421.02 Equipement hydraulique


Fourniture et transport de la colonne montante Ø =…. ,en
éléments de ...m, assemblés par raccords à brides en
421.02.01 ml
matériau noble inoxydable (conformément au CCTP), y
compris coliers de fixation des câbles et toutes sujétions.
Fourniture et transport de l'embase support de la colonne
421.02.02 U
montante
Fourniture et transport de coude / à brides f …..mm en
421.02.03 U
PVC- PN …
et raccordement à la colonne montante
Fourniture et transport de manomètre anti-vibratoire à
421.02.04 U
bain de glycérine

270
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune D cheira, province de Lâayoune

0-10 bars avec robinet d'arrêt à 3 voies.


Fourniture et transport de Té à brides DN …./... en PVC -
421.02.05 U
PN …
Fourniture et transport de ventouse triple fonction DN 60,
421.02.06 PN 16 avec vanne d'isolement et raccordement au té en U
PVC
Fourniture et transport d'éléments droits à brides DN ......
421.02.07 en PVC, PN…y compris raccordement à la conduite et
toutes sujétions
421.02.08 L = 0,50 m U
421.02.09 L = 1,00 m U
421.02.10 L = 1,40 m U
421.02.11 L = 1,50 m U
421.02.12 L = 4,10 m U
Fourniture et transport de cône réducteur DN …./.. mm, PN
421.02.13 U
..
y compris raccordement à la conduite
421.02.14 Fourniture et transport de de RBM DN …. mm, PN … U
y compris raccordement à la conduite
Fourniture et transport de compteur d'eau DN ….. mm - PN
421.02.15 U
….
Fourniture et transport de joint de démontage DN ... mm -
421.02.16 U
PN ….
Fourniture et transport de clapet anti-retour DN ...mm -
421.02.17 U
PN..
421.02.18 Fourniture et transport de robinet vanne DN …. mm - PN … U
Fourniture et transport d'un anti-bélier , y compris
protection contre la corrosion, éléments et pièces de
421.02.19 U
raccordement, accessoires et toutes sujétions de mise en
œuvre.
Fourniture et transport de coude 1/8 brides DN ... mm, PN
421.02.20 U
..
Autres prix : A détailler et à completer par
l'entrepreneur

421.03 Groupes de pompage


421.03.01 Fourniture et transport de groupes de pompage sur puits, U 2

271
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune D cheira, province de Lâayoune

conformément au CCTP, y compris toutes sujétions.


Fourniture et transport de la robinetterie et divers, y
421.03.02 F
compris toutes sujétions. 1
Fourniture et pose de la tuyauterie et divers, y compris
421.03.03 F
toutes sujétions. 1
Fourniture et transport d'un lot de pièces de rechange des
421.03.04 F
GEP précités, conformément au CCTP.

Autres prix : A détailler et à completer par


l'entrepreneur

421.04: MONTAGE ET ESSAIS


421.04.01 Equipement électrique F
421.04.02 Equipement hydromécanique F
421.04.03 Groupes de pompage du forage F

Autres prix : A détailler et à completer par


l'entrepreneur

Sous Total Série 421

SERIE 422 : CONDUITE D'EAU SAUMÄTRE RELIANT LE PUITS AVEC LA SD


SERIE 422. 01 - TERRASSEMENTS
Ouverture et remblaiement de tranchée pour pose de
canalisation en terrain de toute nature et à toute
profondeur
à l'aide de matériel d'excavation mannuel ou mécanique,
comprenant déblais, remblais, dressage des parois, réglage
de fonds de fouille, compactage en terre meuble jusqu'à
0,25 m d'épaisseur sur la génératrice supérieure extérieure
422.01.01 m3
de la conduite et remblai compacté en tout venant au
dessus, apport éventuel de terre criblée, évacuation des
terres excédentaires à la décharge publique, réglage aux
alentours de ces déblais, y compris toutes sujétions de
nivellement de lit de pose, d'étaiement, de blindage,
d'épuisement, de surlageur, de confection de niches au
droits des joints, débroussaillage d'arbre abattus

272
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune D cheira, province de Lâayoune

se trouvant dans l'emprise de la conduite.


Plus value au prix précédent pour terrassement en terrain
422.01.02 rocheux nécessitant l'emploi d'explosif ou de marteau m3
pneumatique y compris toutes sujétions
Confection de lit de pose en sable ou en terre fine de 0,10
422.01.03 m d'épaisseur non plastique ( IP<10), sélectionnée et m3
damée, y compris fourniture, transport et toutes sujétions
Confection de lit de pose en gravette de 0,20 m d'épaisseur
422.01.04 sur terrain rocheux , y compris fourniture, transport, mise m3
en œuvre et toutes sujétions

SERIE 422.02 - CONDUITE


Fourniture, transport et pose en tranchée de la
422.02.01 canalisation en PVC- Ø90-PN16, avec coudes altimétriques, ml
essais en tranchée et toutes sujétions

SERIE 422.03 - PIECES SPECIALES


Fourniture, transport, pose et essais des pièces spéciales
pour canalisation en PVC (coudes planimétriques, pièces de
422.03.01 Ft
raccordement, pièces spéciales,etc...) y compris toutes
sujétions. 1
A détailler par l'entrepreneur
Fourniture et transport d'un lot de pièces de rechange des
422.03.02 Ft
équipements de la conduite d'eau saumâtre 1
(A détailler par l'Entrepreneur)

SERIE 422.04 - OUVRAGES ANNEXES


422.04.01 Construction éventuelle de regards en BA, y compris Ft 1
toutes sujétions.

Autres prix : A détailler et à completer par


l'entrepreneur

SERIE 422.05 - ESSAIS DE LA CONDUITE


Essais de la conduite d'eau saumâtre reliant le forage avec
422.05.01
la NSD
Sous Total Série 421

273
Construction d'une unité de déminéralisation et du réseau de distribution d'eau potable à la commune