Vous êtes sur la page 1sur 1

State de développement

Chaque niveau de développement est caractérisé par un stade possédant une structure qui rend compte de
l’organisation des différents comportements, unifies par la fonction prédominante du moment.
Selon le moment de développement ou il se trouve, l’enfant a tendance à se trouver vers le monde extérieur :
C’est un stade centrifuge : la construction de l’intelligence prédomine la construction personnelle. Ou au
contraire il a tendance a se centre sur lui-même (la construction de l’intelligence déviant prédomine par rapport
a l’évolution intellectuelle) : Stade centripète.
Les states à dominance centripète et centrifuge se succèdent alternativement. Permet d’envisager l’évolution de
l’enfant simultanément sous l’angle de la construction de la personne et sous celui de la connaissance du monde
extérieur. (C’est deux points de vue s’intégrant dans la personnalité)
Cycles dans ce développement en spirale de la personne ; un moment global syncrétique (l’affectivité), un
moment différenciateur (l’intelligence) et un moment intégrateur de la personne. Ces deux grands cycles
correspondent à : 1. La construction de la personne (les 3 premiers années) 2. L’achèvement de la personne
(entre 6 ans et adolescents) a l’union de ces deux cycles se trouve le stade de la personnalisme (entre 3 et 6 ans)
moment important de la personnalité individuelle.
Wallon décrit dans trois premières années de la vie une succession de :
Première année 0 – 1 ans les stades impulsifs et émotionnelles
La construction de la personne  :
- Stade émotionnelle : (période centripète : prédomine de l’affectivité sur l’intelligence).
- Les stades d’impulsivité (jusqu’à 6 moins) et émotionnelle (à partir de 3 moins jusqu’à 12 moins)
L’impulsivité motrice s’ordonne en des réponses de plus en plus nuancées grâce à l’action du milieu,
permettant à l’enfant une meilleure adaptation aux situations affectives et émotionnelles.
Puis ; le stade sensorimoteur et projectif 1-3 ans
- Stade témoignant de l’exploration du monde objectif (période centrifuge : prédominance
l’intelligence sur l’affectivité) avec les stades : sensorimoteur (entre 1 et 2 ans) et projectif (entre 2 et 3
ans). La manipulation d’objets et l’explotation de l’espace proche permettant le développement d’une
intelligence des situations (intelligence « pratique »)
Le stade du personnalisme  : 3 -6 ans
- La dominance centripète. Permet à l’enfant de s’individualiser de sa famille s’appuyant sur périodes de
l’opposition (3-4 ans) construction de l’autonomie et différentiation soi-autrui. De grâce (4 à 5 ans) et
d’imitation (5-6 ans) une attitude ambivalente d’admiration et de rivalité clôt le stade de personnalisme.
L’achèvement de la personne
- La période pré catégorielle (6-9 ans) est marque par le syncrétisme (appréciation globale et
indifférenciée des choses, il est donc impossible de distinguer ce qui est important de ce qui ne l’est pas)
et précède de la catégorielle (9- 11) où l’enfant excelle dans la comparaison et progresse en
raisonnement logique.
- Stade de l’adolescence (11-16 ans) a cette période capitale pour la construction de son intelligence
succède le stade de la puberté et l’adolescence (période centripète) Construction de la personnalité.