Vous êtes sur la page 1sur 30

 

Réalisé par : BELHAMRA SAID Encadré : par Mr ELIZZE

 
 
 
 

Résume

Français :

La virtualisation des serveurs permet de réduire le nombre des serveurs


physiques, grâce à la virtualisation on peut faire fonctionner plusieurs serveurs
virtuels dans une seule machine physique. Cette solution offre plus de flexibilité
pour affronter l’évolution rapide des besoins de l’entreprise.

Anglais:

Server virtualization reduces the number of physical servers, with virtualization


you can run multiple virtual servers in a single physical machine. This offers
more flexibility to deal with the rapidly changing business needs.


 
 
 

Sommaire

I. Introduction 4

II. Présentation de l’entreprise 5

III. Problématique 7

IV. Présentation de la technologie Virtualisation des serveurs 8

1-Définition 9

2-Les avantages de la virtualisation 9

3-Les différentes solutions existant 10

4-Comparaison entre deux solution 12

V .Gestion du projet 13

1-Equipe du projet 13

2-Budget 13

3-Diagramme de la démarche de la réalisation du projet 14

VI .Réalisation 15 

1-Présentation de VMWare ESX 15

2-Les caractéristiques 15

3-Les éléments qui construire serveur ESX 16

VII. Mise en place serveur ESX 19


 
 
 

I-Introduction

La virtualisation est une technologie grandissante, qui connait


actuellement une forte croissance au niveau de la demande. Les
améliorations constantes du matériel en font une solution de choix afin
d'améliorer la productivité tout en réduisant au maximum les coûts. Le
principe de virtualisation peut être approché selon différentes
manières, et chaque solution existante à ses propres caractéristiques.


 
 
 

II Présentation de la société
CIM d’équipement est une SARL de droit marocain de capital social 10.000.000 Dhs fondée
en 1986 par M. Ahmed EL ARJA.
La société offre ses services et produits à des entreprises nationales et étrangères opérant dans
les industries suivantes :
1. Pétrochimie et raffinerie.
2. Agro-alimentaire.
3. Chimie et parachimie.
La société possède des clients :
4. Installateurs et intégrateurs.
5. Constructeurs et équipementiers.
6. Bureaux d’études.
La société offre ses prestations de service et son expertise dans les domaines suivants:
ƒ L’ingénierie et l’intégration des systèmes automatisés.
ƒ L’analyse fonctionnelle des chaînes automatisées et la ré ingénierie des processus industriels
des chaînes automatisées.
ƒ La construction et le déploiement d’installations en environnement industriel.
ƒ La maintenance industrielle.
ƒ L’assistance technique au niveau national et à l’export.
ƒ La formation et transfert de compétences. L’entreprise envisage la création, en joint-venture
avec un institut spécialisé de renom, un centre de formation en instrumentation.

Parallèlement aux activités de service, l’entreprise possède également une activité de négoce de
différents équipements et composants industriels liés à ces activités domaines d’expertise.

Chiffres clés et principaux indicateurs

Evolution des principaux indicateurs 2006 / 2008

2 006 2 007 2008

Effectif Permanent RH 35 51 135

Masse Salariale Brute en


MMDhs 5,045 5,556 7,677

Évolution de la masse salariale - 10.12% 38,17%

Chiffre d'affaires (MM Dhs) 26,560.806 34,613.619 68.798,786


 
 
 

Architecture réseau cim d’équipement


 
 
 

III Problématique

L’entreprise est besoin d'un meilleur moyen de répondre aux demandes


croissantes en capacité de traitement. Quand elles ajoutent du matériel
supplémentaire, cela revient à ajouter des coûts et de la complexité à
l'infrastructure.

Notre société a prévu d’ajouter des nouveaux serveurs (Messagerie


EXCHANGE, DATA, ANTIVURUS, SAGE) Permettant de faciliter la gestion
de l’information entre l’équipe pour gagné plus de temps, c’est pour cela que j’ai
proposé cette solution (virtualisation des serveurs) afin de diminuer le coût,
facilité la distribution de l’information, centralisé les ressources et augmenté la
sécurité du parc informatique.


 
 
 

IV.Présentation de la technologie Virtualisation des serveurs :

1-Définition

La virtualisation C’est un ensemble de techniques matérielles et/ou logicielles


qui permettent de mettre en place sur une seule machine un ou plusieurs
systèmes d’exploitations, indépendamment les uns des autres et de manière
simultanée. Ainsi, un système d’exploitation dit « hôte » est installé sur la
machine et héberge systèmes d’exploitation « invités » ou « virtualisés ».

Le schéma ci-dessous montre la façon dont fonctionne la virtualisation sur une


machine physique :


 
 
 

2-Les avantages de la virtualisation :

Réduction des coûts de l'infrastructure physique :

Avec la virtualisation, vous pouvez réduire le nombre de vos serveurs et la


quantité de matériel informatique nécessaire dans votre centre de calcul. Cela se
traduit par une diminution des frais immobiliers et des besoins en alimentation et
en ventilation, entraînant une nette réduction des coûts informatiques.

Consolidation des serveurs et optimisation de l'infrastructure :

La virtualisation permet d'accroître le taux d'utilisation de l’infrastructure en


regroupant des ressources communes et en sortant du schéma « une application
= un serveur ».

Flexibilité du parc informatique :

La virtualisation offre une nouvelle manière de gérer l'infrastructure


informatique et peut aider les administrateurs informatiques à consacrer moins
de temps aux tâches répétitives, telles que le provisionnement, la surveillance et
la maintenance.
Automatisation des processus d'administration
Une infrastructure virtuelle va simplifier les processus d’administration. En
effet, dans un périmètre virtuel, la création de serveurs ne se résume plus qu’a la
création de la bulle virtuel et de l’installation de l’OS. Les étapes d’achat et
d’installation physique de la machines sont donc retirées. La création d’un
serveur peut être entièrement réalisé depuis une console et ne nécessite plus
aucun déplacement physique.


 
 
 

3-Les différentes solutions existant

Voici un panorama des solutions existantes actuellement sur le marché :

QEMU :

QEMU est un outil de virtualisation libre fonctionnant sur un grand nombre de


plateformes. Pour les systèmes d'exploitation Linux, le module noyau Linux
KQEMU (Kernel QEMU) permet d'accélérer l'émulation en exécutant des
instructions directement sur le processeur et propose ainsi une solution
équivalente aux solutions commerciales.

Virtual PC de Microsoft :

Virtual PC est une solution propriétaire mais gratuite (depuis juillet 2006) ayant
pour objectif de virtualisés des postes de travail ou d'implémenter des machines
de test.

Virtual Server de Microsoft :

Virtual Server est disponible dans la gamme serveurs de Microsoft et se pose


comme le concurrent direct de VMWare GSX Server, surtout depuis l'annonce
de sa gratuité et du support des noyaux Linux en avril 2006. Il propose différents
outils afin de faciliter la mise en production de machines virtuelles, notamment
l'administration à distance via une interface Web et des outils de migration.

VMWare Workstation :

Solution de virtualisation de postes de travail équivalente à Virtual PC de


Microsoft. La version Player, permettant de charger et lire une image, est
gratuite.

GSX/ESX Server :

VMWare Server est une application serveur (amenée à remplacer GSX Server)
utilisable librement permettant de partitionner un serveur hôte physique en
plusieurs machines virtuelles.
ESX Server est la version payante de l'éditeur. C'est un véritable système
10 
 
 
 

d'exploitation basé sur la distribution Linux Red Hat conçu pour gérer et
optimiser l'ensemble des ressources matérielles (mémoire, CPU, disques,

Réseaux). ESX Server est donc un isolateur. Couplée aux outils de VMWare,
ESX Server est une solution utilisable dans un environnement de production.

Virtuozzo de SWsoft :

Spécialisé, à l’origine, dans les solutions pour serveurs sous Linux (et
notamment dans l’hébergement), l’éditeur s’est diversifié et vient de sortir une
version pour Windows 2003. Contrairement aux outils de VMWare, la
virtualisation s’effectue ici au niveau du noyau du système d’exploitation (OS)
(et non au niveau matériel) et isole les applications les unes des autres. Il peut
créer des machines virtuelles sur des machines jusqu’à 8 processeurs.

Xen :

Promue par l’université de Cambridge, la solution Open Source* Xen


fonctionne comme un super Bios qui partage les ressources physiques
(processeur, mémoire, entrées et sorties) entre les différents systèmes
d’exploitation (OS) en fonctionnement. Il ne s’agit donc pas, à proprement
parler, de machines virtuelles, puisque la couche matérielle physique n’est pas
répliquée sur chacun des OS.

Mais Les deux grands éditeurs qui se partagent actuellement le marché sont
Microsoft et VMWare. Microsoft propose leur logiciel Virtual Server et
VMWare son logiciel VMWare ESX server. Xen est le concurrent Open source
mais la non compatibilité avec les systèmes Microsoft Windows implique qu’il
ne sera pas abordé par la suite.

11 
 
 
 

4-Comparaison de VMware ESX et Windows Server 2008 :

VMware ESX 3 Windows Server 2008 R2

Faible encombrement sur le


disque Encombrement sur le disque >2 Go avec installation de
de 70 Mo base du serveur
(VMware ESX)
10 Go avec installation
complète de Windows Server
Indépendance vis-à-vis du
système d'exploitation Indépendance vis-à-vis du Repose sur Windows 2008
système d’exploitation dans la partition parente
générique
(VMware ESX)
Gestion avancée de la Possibilité de récupérer la
mémoire mémoire inutilisée, de dé Pas de possibilité de
dupliquer les pages mémoire récupérer la mémoire
physique inutilisée ni de
dédupliquer les pages
mémoire
Gestion avancée du stockage
VMware vStorage VMFS, Absence de système de
Storage VMotion fichiers en cluster et de
migration à chaud du
stockage
Améliorations des
performances
Technologie de sécurité
virtuelle API de sécurité VMware Rien de comparable
VMsafe™
Allocation de ressources
souple Ajout à chaud de processeurs Ajout de disques virtuels à
virtuels et de mémoire à des chaud uniquement
VM, VMFS Volume Grow,
extension de disques virtuels
à chaud, ajout de disques
virtuels à chaud

Après cette comparaison nous l’équipe de projet nous choisissons VMWare ESX

12 
 
 
 

V-Gestion du projet
1-Equipe du projet

Responsable service Reda Elaouni.


Chef service Abibars Elmehdi.
Administrateur system Belhamra Saïd.
Technicien maintenance Maziri Younes.

2-Budget :

Logiciel et matériel Prix


Serveur dell power 113000 DH TTC
EdGE2900
ESX SERVER 80000 DH TTC
LICENCE VM WARE 50000 DH TTC

TOTAL 243000 DH TTC

13 
 
 
 

3-Diagramme qui présente la démarche de la réalisation du projet

14 
 
 
 

VI .Réalisation :

1-Présentation de VMWare ESX

ESX Server est la brique qui virtualise les différentes machines virtuelles. ESX
s'installe directement sur le serveur physique, à la place de L'OS habituel. Cela
permet de gagner en ressource, et d'économiser une licence.

2-Les caractéristiques
 

Une machine virtuelle est constituée d’un système d’exploitation et


d’application.

La version d’ESX supporte les machines virtuelles des systèmes suivants :

15 
 
 
 

3-Les éléments qui construire serveur ESX


VMWare VMFS

VMWare VMFS est le système de fichier utilisé pour stocker les fichiers des 
disques dur virtuels. Il est optimisé pour le stockage de gros fichiers, et permet 
l'accès simultané de plusieurs serveurs ESX à un seul volume VMFS (Ceci est 
très important pour la sécurisation des machines virtuelles).

Sur ce schéma, les trois serveurs ESX se partagent un unique volume VMFS
partagé. On s'aperçoit ici qu'une machine virtuelle lancé sur un serveur physique
peut être aisément basculée sur un autre serveur physique .

V MOTION

Permet de déplacer une machine virtuelle d’un serveur ESX vers un autre sans
l’arrêter. Cette opération est possible lorsque les serveurs hôtes utilisent des
microprocesseurs identiques et que l’espace-disque des serveurs virtuels se
trouve partagé sur un SAN.

16 
 
 
 

Virtual Center

Permet de contrôler plusieurs serveurs VMware afin de mieux gérer les


ressources. Conçu pour le déploiement, le contrôle et la gestion de machines
virtuelles, ainsi que pour la supervision de l’ensemble des ressources des
serveurs hôtes. Par exemple, on peut suivre l’utilisation des ressources au niveau
des chaque machine virtuelle (CPU, mémoire, IO,...), d’un groupe de machines
ou d’un ou plusieurs serveurs ESX. On peut aussi automatiser des tâches.

17 
 
 
 
VMware HA

C’est un mécanisme de redémarrage automatique des machines virtuelles d’un


serveur ESX qui est tombé en panne vers un autre serveur ESX.

VMware DRS

Permet de faire aussi de la répartition de charges entre différents serveurs et en


fonction des besoins de chacune des machines virtuelles de les migrer vers un
autre serveur moins chargé. On peut créer des règles qui permettent, par
exemple, d’avoir deux éléments sur le même serveur ou inversement sur deux
serveurs ESX différents. On peut ainsi jouer sur le fait qu’un élément actif et son
backup ne soient pas sur le même serveur pour permettre qu’en cas de grosse
panne sur un des serveurs la fonction soit toujours assurée par un des deux
serveurs

18 
 
 
 

Mise en place serveur ESX 3


Après avoir insérer le CD-Rom du serveur ESX 3, nous obtenons l’écran ci-dessous, appuyer sur la touche entrer
du clavier pour continuer l’installation.

19 
 
 
 

Si vous avez téléchargé le serveur ESX par Internet, il est recommandé de tester le CD, si vous disposez d’une
version originale vous pouvez sauter cette étape.

20 
 
 
 
On obtient alors l'écran suivant:

L’installation se fait à l’aide d’un assistant, cliquer sur le bouton suivant.

21 
 
 
 

Sélectionner la langue du clavier, puis cliquer sur suivant :

A l’écran suivant vous devrez sélectionner le type de souris qui est directement raccordé à votre serveur ESX ou
à votre switch KVM. Puis accepter le contrat de licence.

L’écran ci-dessous permet de créer les partitions du serveur ESX.

Il propose un partitionnement par défaut, cependant nous allons sélectionner l’option avancé afin de gérer nous
même la taille de chaque partion.

22 
 
 
 

L’écran si dessous permet de sélection la partition sur laquelle le serveur ESX va booter, il est conseillé de
laisser l’option par défaut : avec la première partition système. Cliquez ensuite sur suivant.

23 
 
 
 
Vous serez alors face à un écran vous proposant de créer des partition de la machine virtuelle.

Pour que le Serveur ESX fonctionne, il faudra créer comme sous linux, les répertoires suivants :

Type Système de fichier Taille

/boot Ext3 101 Mo

Vmkcore 101 Mo

/ Ext3 4009 Mo

Swap 509 Mo

/tmp Ext3 2047 Mo

/var Ext3 2047 Mo

/home Ext3 2047 Mo

/opt Ext3 1027 Mo

Vmfs3 408057 Mo (espace disque restant)

Le système de fichier Vmfs3 permet de stocker les machines virtuelles, vous avez la possibilité de les stocker sur
un support SAN ou NAS, dans ce cas la création du système de fichier Vmfs3 est inutile.

Chaque VM est encapsulée dans un ou plusieurs fichiers et stockée dans le VMFS.


Les fichiers peuvent être gérés par un ESX et visibles par un autre. Ce système de fichier possède les propriétés
suivantes :

• Système de fichier cluster, les fichiers des machines virtuelles sont stockés dans
des volumes partagés en Fibre Channel ou iSCSI SAN

• Plusieurs serveurs ESX peuvent accéder à plusieurs volumes VMFS en même temps

• Rajout ou suppression des volumes VMFS sur les serveurs ESX sans redémarrage

• SCSI Réservation, préserve l’intégrité du volume VMFS lors des lectures/écritures

• VMFS est testé, certifié et optimisé pour de nombreux systèmes de stockages

• Facilité de gestion avec la découverte automatique des volumes VMFS

Vous pourrez ensuite configurer les paramètres TCP/IP afin que le serveur appartienne à un réseau.

24 
 
 
 

Sélectionner ensuite la région :

25 
 
 
 

Entrer le mot de passe de l’administrateur

L’assistant affiche ensuite le récapitulatif de la configuration du serveur ESX. Cliquer sur suivant pour lancer
l’installation.

26 
 
 
 

27 
 
 
 

28 
 
 
 

http://www.ecs-group.com/fr/m12322-e12152-
consolidation,virtualisation.html

http://www.vmware.com/fr/products/esx/facts.html
http://www.vmware.com/products/vi/esx/vmfs.html

29 
 
 
 

30