Vous êtes sur la page 1sur 39

ALGERIE TELECOM - SPA

DIRECTION ij

OPERATIONNELLE

TLEMCEN

-------OOO-----------------------------

CAHIER DES

CHARGES
N°01/2018
ti

MAITRISE D’OEUVRE (ETUDE ET


SUIVI) DES TRAVAUX
D’AMENAGEMENT DU COMPLEXE
DES TELECOMS DE LA ZONE
INDUSTRIELLE

AU PROFIT DE LA DIRECTION
OPERATIONNELLE DE TLEMCEN

11
2
INSTRUCTIONS
AUX
SOUMISSIONNAIRES
ARTICLE 01 : OBJET DU CAHIER DES CHARGES : tgf
Le présent cahier des charges fixe les modalités et les conditions de soumission pour la maîtrise
d’œuvre (étude et suivi) des travaux d’aménagement du complexe des télécoms de la Zone
Industrielle.

ARTICLE 02 : CONDITIONS D’ELIGIBILITE :


Le présent avis de consultation s’adresse à l’ensemble des bureaux d’études, et/ou groupements
nationaux publics ou privés résidents en Algérie, agréés , et/ou architectes agrées inscrits au tableau
national de l’ordre des architectes.

ARTICLE 03: QUALIFICATION DES SOUMISSIONNAIRES :

Conformément à la procédure de passation des marchés de l’Entreprise Publique Economique-


ALGERIE TELECOM-SPA en vigueur, la prestation objet du présent cahier des charges ne peut être
attribuée par le maître d’ouvrage qu’à un cocontractant jugé apte à l’exécuter.

Le Maître d’Ouvrage doit vérifier les capacités techniques, financières, matérielles et humaines
du partenaire soumissionnaire.
Les soumissionnaires participants à la consultation ouverte doivent apporter la preuve qu’ils
disposent des capacités et ressources nécessaires pour mener à bien l’exécution du projet.

CHAPITRE II : DOSSIER DE LA CONSULTATION OÜ\TlRTE

ARTICLE 04: RETRAIT DU CAHIER DES CHARGES


Le cahier des charges sera retiré auprès de la direction Opérationnelle de Tlemcen (sise à
Bd Pasteur en face wilaya de Tlemcen) au niveau du département du patrimoine et moyens, contre
le paiement de Deux Mille (2000,00) Dinars . non remboursable et représentant les fiais de
documentation et de reprographie.

ARTICLE 05 : DEPENSES LIEES A LA PARTICIPATION :

Le soumissionnaire supportera toutes les dépenses liées à la préparation de son offre et les
visites sur sites. Le Maître d’Ouvrage ne pourra en aucun cas être tenu pour responsable des dépenses
engagées, quel que soit le déroulement ou l’issue de la présente procédure de la consultation ouverte.

ARTICLE 06 : VISITE DES SITES DES TRAVAUX :

Il est obligatoire pour le soumissionnaire de visiter et d’inspecter les sites des travaux et ses
environs et d’obtenir par lui-même, et sous sa propre responsabilité, tous les renseignements qui
peuvent être nécessaires pour la préparation de son offre.

ARTICLE 07 : PREPARATION DES OFFRES :

Avant de préparer son offre, le soumissionnaire devra étudier attentivement le présent cahier des
charges et se faire une idée de la nature et de l’ampleur de la mission à exécuter. En outre, il ne peut en
aucun cas modifier les prescriptions techniques.
La présentation d’une offre non conforme au dossier de la consultation ouverte s’effectuera aux

risques des soumissionnaires, ils devront soigneusement examiner toutes les instructions et les
conditions mentionnées au présent document. St f '■

ARTICLE 09 : DEMANDE D’ECLAIRCISSEMENTS :

1- Tout soumissionnaire désirant obtenir des éclaircissements au sujet du cahier des 'charges et les
documents de la consultation ouverte est tenu de notifier une requête au service contractant par-tous les
moyens.
La réponse qui lui est notifiée par le service contractant est en même temps notifiée à l’ensemble des
soumissionnaires qui ont retiré le cahier des charges.
2 - L’additif ou le rectificatif sera envoyé par lettre ou par fax/email à tous les futurs soumissionnaires
qui ont retiré le dossier de la consultation ouverte, et aura valeur obligatoire à leur encontre.
3 - Pour donner aux soumissionnaires suffisamment de temps afin de modifier leur soumission
conformément à l’agenda, le Maître d’Ouvrage a la faculté de reculer la date limite fixée pour le dépôt
des offres.

ARTICLE 10 : MODIFICATION DU CAHIER DES CHARGES


Le Maître d’Ouvrage peut, avant la date de dépôt des offres, apporter les modifications ou
compléments au dossier de la consultation ouverte. Il doit notifier ces modifications ou compléments
éventuels par' le biais d’un additif qui sera transmis par écrit à tous les soumissionnaires au plus tard
dans les Cinq (05) jours qui suivent la date de la consultation ouverte. Ces éventuelles modifications
sont opposables à tous les soumissionnaires, une prorogation de délai pourrait alors être envisagée afin
de leur donner le temps nécessaire d’opérer les changements éventuels.
Aucune modification ni retrait ne se fera après le dépôt des offres.

>:,yMcClLAPrTEE©L::T^EAi^^

ARTICLE 11 : CONSISTANCE DES OFFRES :


Conformément à la procédure de passation des marchés de l’Entreprise Publique Economique-
ALGERIE TELECOM-SPA en vigueur et de l’arrêt interministériel N° 16-224 du 19 Dhou El Kaada
1437 du 22 août 2016 , les offres ne doivent comporter que l’offre technique .

ARTICLE 12 : REMISE DES OFFRES :


Conformément à la procédure de passation des marchés de l’Entreprise Publique Economique-
ALGERIE TELECOM-SPA en vigueur, la remise des offres s’effectue en (01) une seule phase :

Remise de l’offre Technique (dossier administratif/techniquej :

Les candidats sont invités à remettre en une seule phase l’offre technique dont le contenu est
précisé à l’article 13 ci-dessous. L’offre sera fermée dans un seul pli. Ce dernier doit être remis la date et
l’heure indiquées dans l’article 14 ci-dessous.
ARTICLE 13: CONTENU
établie par le ET PRESENTATION DE L’OFFRE ; technique .dans 4^ /SU. *
V
■' 'L.
L’offre soumissionnaire doit comprendre une offre 3* une enveloppe
10
Totalement anonyme ne comportent que la mention : fi|i
CHAPITRE XV : OUVERTURE DES PLIS ET EVALUATION DES OFFRES
Elle doit contenir que les documents suivants
« Consultation ouverteportant sur sa
N° 01/2018 » situation administrative
\^Sv„._____ et
technique:
Etude et Suivi des travaux d’aménagement du complexe des télécoms de la Zone Industrielle
« Soumission à ne pas ouvrir »
1. Agrément et/ou attestation d’inscription au CNOA et mise à jour, pour les architectes et /ou
pour les ingénieurs en génie civil (valide )
2. Attestation de mise à jour, CNAS, CASNOS.
3. Copie de la carte d’identification fiscale.
4. Le numéro d’identification fiscale (NIF).
5. Extrait de rôle apuré ou échéancier de paiement.
6. Extrait du casier judiciaire bulletin N° 03 datant de moins de 03 mois.
7. Une copie du statut pour les BET.
8. Références professionnelles du maître d’œuvre justifiées par des attestations de bonne
exécution, (etude et suivi des projets de même nature).
9. Liste nominative des intervenants (équipe pluridisciplinaire) justifiée par déclaration
CNAS (état de mouvement de salariés ou bordereau) avec diplômes.
10. Liste du matériel à engager justifiée par PY d’expert ou d’huissier.
11. Le présent cahier des charges dûment renseigné, cacheté et signé.
12. Déclaration à souscrire dûment renseigné, cacheté et signé.
13. Déclaration de probité dûment renseigné, cacheté et signé.
14. Les bilans financiers des (03) dernières années authentifiées par le service des impôts ou
commissaires aux comptes.
15. Les Annexes A.B.C.D.E
ARTICLE 14 : DEPOT DES OFFRES
Les plis seront remis directement à l'adresse suivante :

« DIRECTION OPERATIONNELLE TLEMCEN


sise à BOULEVARD PASTEUR ENFACE WILAYA »
La date limite des dépôts des offres sera le 06/02/2018 à 12:00 heures.

ARTICLE 15 : VALIDITE DES OFFRES

La période de validité de l’offre sera de 120 jours à compter de la date de dépôt des offres.

ARTICLE 16 : CONTACT AVEC LE MAITRE DE L’OUVRAGE

Aucun soumissionnaire n’entrera en contact avec le maître de l’ouvrage, entre le moment où


les plis seront ouvert et celui ou le contrat sera attribué conformément à la procédure de passation des
marchés de l’Entreprise Publique Economique-ALGERIE TELECOM-SPA en vigueur.
//' fh*.
Conformément à l’article 2.6 de la procédure relative aux achats dont le montant estjnîérieur
aux seuils de passation des marchés de l’Entreprise Publique Economique-ALGERIE TELEÇOM-SPA
en vigueur, un comité « AD - HOC » effectue l’ouverture des plis et l’évaluation des.,offres en une
seule phase sans la présence des soumissionnaires.

« EVALUATION DES OFFRES :

L’évaluation des offres des soumissionnaires se déroulera en une seule étape :

Evaluation des offres techniques notée sur 100 points.


Cette évaluation à pour objet la présélection des candidats :
AJ Vérification de l’éligibilité des concurrents et à la conformité de leurs offres aux conditions requises
par le cahier des charges et élimination des offres non conformes au cahier des charges.

B/ Evaluation et classement des offres sur la base des potentialités techniques.

ARTICLE 17 : CRITERES D’EVALUATION DES OFFRES :


-Evaluation des offres Techniques /100 points :

Un Architecte 08 pts
Ingénieur GC 08 pts
2- Références professionnelles......................................................................................(20 pts) :
Topographe 05 pts
Pour chaque attestation de bonne exécution d’étude et suivi d’un04projet
TS Métreur pts de grandeur et nature
similaire, le bureau d’études bénéficiera de (04) Pts ; la note maximale est de Vingt (20) Pts.
(Pour cela, le BET est tenu de fournir les copies des attestations de bonne exécution délivrées
1- Moyens humains du soumissionnaire....................................................................(25 pts) :
par les maîtres de l’Ouvrage).
3- Capacité financière du bureau d’études...............................................................(20 pts) :
La capacité financière du bureau d’études sera évaluée comme suite.
-Suivant la moyenne des chiffres d’affaires calculés sur la base des bilans financiers des trois
dernières années :
1.1. 000.00 DA < Chiffre d’affaires <3.000.000,00 DA 05 points.
3.1. 000.00 DA <
Chiffre d’affaires < 6.000.000,00 DA 10 points.
6.0. 000.00 DA < Chiffre d’affaires < 10.000.000,00 DA 15 points
Chiffres d’affaire > à 10.000.000,00 DA 20 points.

4- Délai d’étude............................................................................................................(20 pts) :


La note sera attribuée selon la méthode suivante :

20 x MD Npéiai : note à attribuer au soumissionnaire


Nüélai --------------------- MD : Meilleur Délai ( Le délai le plus court )
DC DC : Délai considéré
..........................(15 pts) :
S- Movens matériels du soumissionnaire ..

A justifier par PV d’expert :


Véhicule 04 pts
Table Traçante 04 pts
Métré laser 02 pts \\ '• • • . ;

05 pts
Appareil topographique ARTICLE 18 :

OFFRE FINANCIERE :
l’offre financière est fixée selon les taux de rémunération dans l’arrêté
interministériel N° 16-224 du 19 Dhou El Kaada 1437 du 22 août 2016 à savoir :

- Partie fixe : mission d’étude 3%.


Partie variable : mission suivi 6.2 %.
N.B : il s’agit d’un Projet classé dans la catégorie A.

ARTICLE 19 : LE CHOIX DU BUREAU D’ETUDE :


Le comité AD-HOC classera les bureaux d’études soumissionnaires sur la base de
l’évaluation technique Conformément à l’article 2.6 de la procédure relative aux achats dont
le montant est inférieur aux seuils de passation des marchés de l’Entreprise Publique
Economique-ALGERIE TELECOM-SPA en vigueur.
Le soumissionnaire ayant obtenu la meilleure note technique sera déclaré retenu.

En cas d’égalité de la note technique de deux ou plusieurs soumissionnaires, le choix sera basé
sur la meilleure note obtenue par critère d’évaluation selon l’ordre de classement énuméré sur
l’article 17.

ARTICLE 20: CARACTERE CONFIDENTIEL DE LA PROCEDURE D’ANALYSE ET


D’EVALUATION DES OFFRES

Conformément à la procédure de passation des marchés de l’Entreprise Publique Economique-


ALGERIE TELECOM-SPA en vigueur, aucune information relative à l’examen, aux éclaircissements,
à l’évaluation, à la comparaison des offres et aux recommandations relatives à l’attribution de la
maîtrise d’œuvre, ne pourra être divulguée aux soumissionnaires, ou à toute autre personne étrangère à
la procédure d’examen et d’évaluation après l’ouverture des plis, et jusqu’à l’annonce de l’attribution
au soumissionnaire retenu.

Toute tentative effectuée par un soumissionnaire pour influencer le Maître de l’ouvrage


au cours de la procédure d’examen, d’évaluation et de comparaison des offres, conduira au rejet
de l’offre de ce soumissionnaire.

ARTICLE 21 : CONDITIONS D’ANNULATION DE LA PROCEDURE

Conformément à la procédure de passation des marchés de l’Entreprise Publique Economique-


ALGERIE TELECOM-SPA en vigueur le service contractant, peut annuler la consultation ouverte, le
comité ad-hoc peut proposer, au service contractant, le rejet de l’offre retenue, si elle établit que
l’attribution du projet entraînerait une domination du marché par le partenaire retenu ou fausserait, de
toute autre manière, la concurrence dans le secteur concerné.
ARTICLE 22 : PROGRAMME DE SUIVI DES TRAVAUX *» //
Le bureau d’études choisi doit assurer le suivi en fonction de la réalisation des travauxl-v ARTICLE

23: TRAVAIL EN DOUBLE ET TRIPLES BRIGADES


Le bureau d’études choisi doit être disposé à assurer convenablement sa mission de suivi de
chantier.
ARTICLE 24 : VALIDITE DU CONTRAT
Le contrat ne devient valable et définitif qu’après son approbation par le maître de l’ouvrage, et
sa notification par ODS au partenaire cocontractant.

ARTICLE 25: LUTTE CONTRE LA CORRUPTION :


Cet article est repris conformément à la procédure de passation des marchés de l’Entreprise
Publique Economique-ALGERIE TELECOM-SPA en vigueur.
Sans préjudice de poursuites pénales, quiconque s'adonne à des actes ou à des manœuvres
tendant à promettre d'offrir ou d'accorder à un agent public, directement ou indirectement, soit pour lui-
même ou pour une autre entité, une rémunération ou un avantage de quelque nature que ce soit, à
l'occasion de la préparation, de la négociation, de la conclusion ou de l'exécution d'un contrat ou
avenant, constituerait un motif suffisant pour annuler le contrat ou l'avenant en cause. Il constituerait
également un motif suffisant pour prendre toute autre mesure coercitive, pouvant aller jusqu'à
l'inscription sur la liste des opérateurs économiques interdits de soumissionner aux marchés publics et la
résiliation du contrat.
Le partenaire cocontractant est tenu de souscrire la déclaration de probité, dont le modèle est
joint en annexe.

ARTICLE 26: CAS D'EXCLUSION DE LA PARTICIPATION :

Conformément à la procédure de passation des marchés de l’Entreprise Publique Economique-


ALGERIE TELECOM-SPA en vigueur; sont exclus, temporairement ou définitivement, de la
participation aux contrats d’Algérie Télécom, les opérateurs économiques :
> en état de faillite, de liquidation, de cessation d'activités, de règlement judiciaire ou de concordat
;
> qui font l'objet d'une procédure de déclaration de faillite, de liquidation, de cessation d'activités,
de règlement judiciaire ou de concordat ;
> qui ne sont pas en règle avec leurs obligations fiscales et parafiscales ;
> qui se sont rendus coupables d’une fausse déclaration vis-à-vis du groupe Algérie Télécom ;
> qui ont fait l'objet de décisions de résiliation à leurs torts exclusifs, par Algérie Télécom ;

Fait à :......................................., le :................................................

Le soumissionnaire (cachet et
signature) Lu et accepté
10
ANNEXE

CAHIER DES PRESCRIPTIONS SPECIALES


DIRECTION OPERATIONNELLE
DES TELECOMMUNICATIONS DE
TLEMCEN

LETTRE DE SOUMISSION

Je soussigné (e),
Nom et prénoms :...............................................................................................
Profession :.........................................................................................................
Demeurant à :.....................................................................................................
Agissant au nom et poux le compte de :................................., inscrit (e) au registre du commerce, au
registre de l’artisanat et des métiers ou autre (à préciser) de :

Après avoir pris connaissance des pièces du projet de marché et après avoir apprécié, à mon point de
vue et sous ma responsabilité, la nature et la difficulté des prestations à exécuter :
Remets, revêtus de ma signature, un détail estimatif, établis conformément aux cadres figurant au
dossier du projet de marché.
Me soumets et m’engage envers Algérie Télécom-Direction Opérationnelle de Tlemcen à exécuter
les prestations conformément aux conditions du cahier des prescriptions spéciales et moyennant la
somme de :

(Indiquer le montant du marché en chiffres et en lettres, et en hors taxes et en toutes taxes)


Le service contractant se libère des sommes dues, par lui, en faisant donner crédit au compte bancaire
ou CCP N°................................................................, auprès :

Adresse :.............................................................................................................
Affirme, sous peine de résiliation de plein droit du marché ou de sa mise en régie aux torts exclusifs de
la société, que ladite société ne tombe pas sous le coup des interdictions édictées par la législation et la
réglementation en vigueur.
Certifie, sous peine de l’application des sanctions prévues par l’article 216 de l’ordonnance N°66-156
du 8 juin 1966, modifiée et complétée, portant code pénal que les renseignements fournis ci-dessus
sont exacts.

Fait à......................., le

Le soumissionnaire
(Nom, qualité du signataire et cachet du soumissionnaire)

0^ v

NB : En cas de groupement le chef de file doit mèmionner qu’il agit au nom du groupement et
A
N'
AN c

préciser la nature du groupement (conjoint ou solidaire).


La société s’est-t-elle rendue coupable de fausses déclarations ? :..................... r < ~ ’
Dans l’affirmative :....................................................................................................... %*'%.,%
(Préciser à quelle occasion, la sanction infligée et sa date). '%■v
La société a-t-elle fait l’objet d’un jugement ayant autorité de la chose jugée et constatant un délit'
affectant sa probité professionnelle ? :.....................................
Dans l’affirmative :.......................................................................................................
(Préciser la cause de la condamnation, la sanction et la date du jugement).
La société a-t-elle fait l’objet de décisions de résiliation aux torts exclusifs, par des maîtres
d’ouvrages ? ; .............................................................
Dans l’affirmative :..............................................................................................
(Indiquer les maîtres d’ouvrages concernés, les motifs de leurs décisions, si il y a eu recours auprès
d’une commission des marchés, ou de la justice et les décisions ou jugements et leur date).
La société est-elle inscrite sur la liste des opérateurs économiques interdits de soumissionner aux
marchés? :.................
Dans l’affirmative :..............................................................................................
(Indiquer l’infraction et la date d’inscription à ce fichier)
La société est-elle inscrite au fichier national des fraudeurs, auteurs d’infractions graves aux
législations et réglementations fiscales, douanières et commerciales ? :

Dans l’affirmative :.......................................................................................................


(Préciser l’infraction et la date d’inscription à ce fichier).
La société a-t-elle été condamnée pour infraction grave à la législation du travail et de la sécurité
sociale ? :.....................................................................
Dans l’affirmative :.................................................................................
(Préciser l’infraction, la condamnation et la date de la décision)
Indiquer le nom, le(s) prénom(s), la qualité, la date et le lieu de naissance et la nationalité du signataire
de la déclaration :..............................................................

J’affirme, sous peine de résiliation de plein droit du marché ou de sa mise en régie aux torts exclusifs
de la société, que ladite société ne tombe pas sous le coup des interdictions édictées par la législation et
la réglementation en vigueur.

Je certifie, sous peine de l’application des sanctions prévues par l’article 216 de l’ordonnance nD D66-
156 du 8 juin 1966, modifiée et complétée, portant code pénal que les renseignements fournis ci-
dessus sont exacts.

Fait à........................., le.......................

Le soumissionnaire
(Nom, qualité du signataire et cachet du soumissionnaire)

NB : En cas de groupement, chaque membre doit fournir sa propre déclaration à souscrire. Le


chef de file doit mentionner qu.il agit au nom du groupement et préciser la nature du
groupement (conjoint ou solidaire)

12
DIRECTION OPERATIONNELLE
DES TELECOMMUNICATIONS DE
TLEMCEN

DECLARATION DE PROBITE

Je soussigné (e), Nom et prénoms :...................................................................


Agissant au nom et pour le compte de :.............................................................
Je déclare sur l’honneur que ni moi, ni l’un de mes employés, représentants ou sous-traitants, n’avons
fait l’objet de poursuites pour corruption ou tentative de corruption d’agents publics.
M’engage à ne recourir à aucun acte ou manœuvre dans le but de faciliter ou de privilégier le
traitement de mon offre au détriment de la concurrence loyale.
M’engage à ne pas m’adonner à des actes ou à des manœuvres tendant à promettre d’offrir ou
d’accorder à un agent public, directement ou indirectement, soit pour lui-même ou pour une autre
entité, une rémunération ou un avantage de quelque nature que ce soit, à l’occasion de la préparation,
de la négociation, de la conclusion ou de l’exécution d’un marché, contrat ou avenant.
Déclare avoir pris connaissance que la découverte d’indices concordants de partialité ou de corruption
avant, pendant ou après la procédure de conclusion d’un marché, contrat ou avenant constituerait un
motif suffisant pour annuler le marché, le contrat ou l’avenant en cause. Elle constituerait également
un motif suffisant pour prendre toute autre mesure coercitive, pouvant aller jusqu’à l’inscription sur la
liste d’interdiction des opérateurs économiques de soumissionner aux marchés, la résiliation du
marché ou du contrat et/ou l’engagement de poursuites judiciaires.
Certifie, sous peine de l’application des sanctions prévues par l’article 216 de l’ordonnance nD D66-
156 du 8 juin 1966, modifiée et complétée, portant code pénal que les renseignements fournis ci-
dessus sont exacts.

Fait à
Le soumissionnaire
(nom, qualité du signataire et cachet du soumissionnaire)
«K
/% $>£—•-*5: /i/ /g
y0%
lg( % %% Wi
DIRECTION OPERATIONNELLE \~l %%% fil DES
TELECOMMUNICATIONS DE %%* f%t TLEMCEN
DECLARATION A SOUSCRIRE

té ou raison sociale :...................................................


Dénomination de la socié
Adresse du siège social :
Forme juridique de la soc
Montant du capital Soda' jeté :.............................................................................
Numéro et date d’inscrip tion au registre du commerce, au registre de l’artisanat et des métiers, ou autre
(à préciser) de :..............
Wilaya (s) où seront exéc ,utées les prestations, objet du marché : Tlemcen date et lieu de naissance du ou des
Nom, prénom, nationalité responsables statutaires de la société et îté pour engager la société à P occasion du
des personnes ayant quai marché :
Le déclarant atteste que 1 a société est qualifiée et/ou agréée par un organisme spécialisé à cét effet, des textes
lorsque cela est prévu pai règlementaires :

Dans l’affirmative :.......


(Indiquer l’organisme qu
d’expiration). a délivré le document, son numéro, sa date de délivrance et sa date i société a
Le déclarant atteste que 1
annuel moyen de :.......... réalisé pendant les trois dernières années un chiffre d’affaires
(Indiquer le montant du c hiffre d’affaires en chiffres et en lettres).
Existe-t-il des privilèges
;t nantissement inscrits à l’encontre de la société au greffe dü tribunal, section
commerciale ? :..............

Dans l’affirmative : (préc iser la nature de ces privilèges et nantissement ét identifier le tribunal) : i société

Le déclarant atteste que 1 n’est pas en état de faillite, de liquidation ou de cessation d’activité :
Le déclarant atteste que 1
i société ne fait pas l’objet d’une procédure de déclaration de faillite, de n d’activité
liquidation ou de cessatk
:...........................................
La société est-elle en état
de règlement judiciaire ou de concordat ? :.............
Dans l’affirmative :........
(Identifier le tribunal et n
société est-elle autorisée îdiquer la date du jugement ou de l’ordonnance, dans quelles conditions la k
judiciaire). poursuivre son activité et le nom et l’adresse du syndic de règlement
La société fait-t-elle l’obj et d’une procédure de règlement judiciaire ou de concordat?:.................
Dans l’affirmative :.......
(Identifier le tribunal et
Ldiquer la date du jugement ou de l’ordonnance, dans quelles conditions la t
m société est-elle
poursuivre son activité et le nom et l’adresse du syndic de règlement
autorisée l judiciaire).
La société a-t-elle été damnée en application des dispositions de l’ordonnance nO 003-03 du 19 omplétée,
corn juillet 2003,
relative à la concurrence ? :.......................................................
modifiée et c Dans
l’affirmative :...................
(Préciser la cause de la co ndamnation, la sanction et la date de la décision).
Le déclarant atteste que société est en règle avec ses obligations fiscales, parafiscales et l’obligation ptes
la de dépôt légal de ses sociaux :...........................
com

11
Lal’affirmative
société s’est-t-elle
a-t-elle \«d>\ %' W4\
La
Dans société : ....faitrendue
l’objet coupable
d’un jugement ayantdéclarations
de fausses autorité de la? :chose jugée et const^^uinjjlit^^
%m
affectant
Dans
(Indiquer les sa probité
l’affirmative
maîtres professionnelle
d’ouvrages concernés,? :.....................................
les motifs de leurs décisions, si il y a eu recours auprès d’une i > -V • -?,
•- : 1- - -:
(Préciser
commission àdes
quelle
Dans l’affirmative occasion,
marchés, :.........
ou de lalasanction infligée et sa date).
..................................................................................
justice et les décisions ou jugements et leur date). . ....... - £## , j- •’•'';•*

(Préciser la cause
La société est-elle inscritede la condamnation, la sanction et la date du jugement).
sur La
la société a-t-elle
liste des fait l’objet de décisions de résiliation aux torts exclusifs, par des maîtres d’ouvragés
opérateurs
économiques interdits de
soumissionner aux
marchés? :.................
Dans l’affirmative :.........
(Indiquer l’infraction et la La société date d’inscription
est-elle inscriteà ce fichier)
au fichier
législations et réglementations fiscales, douanières national desetfraudeurs,
commerciales auteurs? : d’infractions graves aux
Dans l’affirmative :......
(Préciser l’infraction et la date d’inscription à ce fichier).
La société a-t-elle été condamnée pour infraction grave à la législation du travail et de la sécurité
sociale ? :........................
Dans l’affirmative :.......... . .
(Préciser l’infraction, la ccpdamnation et la date de la décision)
Indiquer le nom, le(s) prérlom(s), la qualité, la date et le lieu de naissance et la nationalité du signataire de la
déclaration :..................

J’affirme, sous peine de résiliation de plein droit du marché ou de sa mise en régie aux torts exclusifs de la
société, que ladite société ne tombe pas sous le coup des interdictions édictées par la législation et la
réglementation en vigueur.

Je certifie, sous peine de f application des sanctions prévues par l’article 216 de l’ordonnance nD 066- 156 du
8 juin 1966, modifiée et complétée, portant code pénal que les renseignements fournis ci- dessus sont exacts.

Fait à......................., le.........................


Le soumissionnaire
(Nom, qualité du signataire et cachet du soumissionnaire)

NB : En cas de groupem ent, chaque membre doit fournir sa propre déclaration à souscrire. Le
chef de file doit mentionner qu.il agit au nom du groupement et préciser la nature du
groupement (conjoint ou solidaire)
la
DIRECTION OPERATIONNELLE ar
cfiês/
DES TELECOMMUNICATIONS DE
TLEMCEN
V
DECLARATION DE PROBITE

Je soussigné (e), Nom et renoms :.......


p: Agissant au nom et compte de :
pour L
Je déclare sur l’honneur que ni moi, ni l’un de mes employés, représentants
ou sous-traitants, n’avons
fait l’objet de poursuites p our corruption ou tentative de corruption d’agents publics, aucun acte ou
M’engage àdans
manœuvre ne recourir
le but deà faciliter ou de privilégier le
traitement de mon offre au détriment de la concurrence loyale.
M’engage à ne pas m’adonner à des actes ou à des manœuvres tendant à promettre d’offrir ou
d’accorder à un agent public, directement ou indirectement, soit pour lui-même Ou pour une autre
entité, une rémunération ou un avantage de quelque nature que ce soit, à l’occasion de la préparation,
de la négociation, de la conclusion ou de l’exécution d’un marché, contrat ou avenant.
Déclare avoir pris connaissance que la découverte d’indices concordants de partialité ou de corruption
ou avenant constituerait un
Elle constituerait également
un motif suffisant pour prendre toute autre mesure coercitive, pouvant aller jusqu’à l’inscription sur la
liste d’interdiction des opérateurs économiques de soumissionner aux marchés, la résiliation du marché
ou du contrat et/ou l’engagement de poursuites judiciaires.
Certifie, sous peine de l’application des sanctions prévues par l’article 216 de l’ordonnance nD Ü66-
156 du 8 juin 1966, modifiée et complétée, portant code pénal que les renseignements fournis ci-
dessus sont exacts.

Fait à......................., le...........................


Le soumissionnaire
(nom, qualité du signataire et cachet du soumissionnaire)
DIRECTION OPERATIONNELLE ïI ' L - ' S l S&' - ^
DES TELECOMMUNICATIONS DE t\ "V. ^ ,w A'càvf
TLEMCEN f&iÿS
4
DECLARATION A SOUSCRIRE

Dénomination de la société ou raison sociale :


Adresse du siège social :
Forme juridique de la société Montant du capital social
Numéro et date d’inscription au registre du commerce, au registre de l’artisanat et des métiers, ou autre (à préciser) de
Wilaya (s) où seront exécutées les prestations, objet du marché : Tlemccn
Nom, prénom, nationalité, date et lieu de naissance du ou des responsables statutaires de la société et des personnes ayant
qualité pour engager la société à l’occasion dù marché :
Le déclarant atteste que la société est qualifiée et/ou agréée par un organisme spécialisé à cet effet,
lorsque cela est prévu par
i société est qualifiée et/ou i des textes règlementaires :

Dans l’affirmative (Indiquer l’organisme qui d’expiration).


Le déclarant atteste que la société a réalisé pendant les trois dernières années un chiffre d’affaires annuel
moyen de (Indiquer le montant du chiffre d’affaires en chiffres et en lettres).
Existe-t-il des privilèges et nantissement inscrits à l’encontre de là société au greffe du tribunal, section
commerciale ? :...............................«........................
Dans l’affirmative : (préciser la nature de ces privilèges et nantissement et identifier le tribunal) :

a délivré le document, son numéro, sa date de délivrance et sa date


Le déclarant atteste que la société n’est pas en état de faillite, de liquidation ou de cessation d’activité :

Le déclarant atteste que la société ne fait pas l’objet d’une procédure dé déclaration de faillite, de liquidation ou de cessation
d’activité :....................................................................
La société est-elle en état de règlement judiciaire ou de concordat ? :.............
Dans l’affirmative :.................................................................... ..................
(Identifier le tribunal et indiquer la date du jugement ou de l’ordonnance, dans quelles conditions la société est-elle autorisée à
poursuivre son activité et le nom et l’adresse du syndic de règlement judiciaire).
La société fait-t-elle l’obj t
et d’une procédure de règlement judiciaire ou de concordat?:.
Dans l’affirmative :....................................................................................
(Identifier le tribunal et indiquer la date du jugement ou de l’ordonnance, dans quelles conditions la société est-elle autorisée à
poursuivre son activité et le nom et l’adresse du syndic de règlement judiciaire).
La société a-t-elle été condamnée en application des dispositions de l’ordonnance nDD03-03 du 19 juillet 2003, modifiée et
complétée, relative à la concurrence ? :
Dans l’affirmative :.......
(Préciser la cause de la condamnation, la sanction et la date de la décision).
Le déclarant atteste que la société est en règle avec ses obligations fiscales, parafiscales et l’obligation de dépôt légal de ses
comptes sociaux
/■¥/(
ue coupable de fausses déclarations ? :..................... I&i % lyti
La société s’est-t-elle renc ......................................................................... i®! m
(Préciser à quelle occasior , la sanction infligée et sa date).
La société a-t-elle fait l’ob et d’un jugement ayant autorité de la chose jugée et const|ta&ton^dÿi^'^/
affectant sa probité profes
iionnelle ? :.....................................
Dans l’affirmative •............
(Préciser la cause de la coi idamnation, la sanction et la date du jugement).
La société a-t-elle fait l’ob ijet de décisions de résiliation aux torts exclusifs, par des maîtres d’ouvragés
?•
Dans l’affirmative :............
(Indiquer les maîtres d’om nages concernés, les motifs de leurs décisions, si il y a eu recours auprès
d’une commission des ■chés, ou de la justice et les décisions ou jugements et leur date).
mai La société est-elle sur la liste des opérateurs économiques interdits de soumissionner aux
inscrite
marchés? :.................
(Indiquer l’infraction et la date d’inscription à ce fichier)
La société est-elle inscrite au fichier national des fraudeurs, auteurs d’infractions graves aux ons
législations et réglementât fiscales, douanières et commerciales ? :

Dans l’affirmative :.........


(Préciser l’infraction et la iate d’inscription à ce fichier).
La société a-t-elle été amnée pour infraction grave à la législation du travail et de la sécurité
conc sociale ? :................
Dans l’affirmative :..........
(Préciser l’infraction, la cc ndamnation et la date de la décision)
Indiquer le nom, le(s) prér om(s), la qualité, la date et le lieu de naissance et la nationalité du signataire
de la déclaration :............

J’affirme, sous peine de ré


siliation de plein droit du marché ou de sa mise en régie aux torts exclusifs
de la société, que ladite
âété ne tombe pas sous le coup des interdictions édictées par la législation et
sot la réglementation en ur.
vigue

Je certifie, sous peine de l'japplieation des sanctions prévues par l’article 216 de l’ordonnance nD D66- 156 du 8 juin 1966,
modifiée et complétée, portant code pénal que les renseignements fournis ci- dessus sont exacts.

Fait à......................., le................. ........

Le soumissionnaire
(Nom, qualité du signataire et cachet du soumissionnaire)

NB : En cas de chef de file doit mentionn


groupement (conjoint ou
NB : En cas de groupen cas de sous-traitance,
ch;

DIRECTION OPERATIONNELLE
DES TELECOMMUNICATIONS DE
TLEMCEN

DECLARATION DE PROBITE

Je soussigné (e), Nom et prénoms :


Agissant au nom et pour L compte de :
Je déclare sur l’honneur que ni moi, ni l’un de mes employés, représentants ou sous-traitants, n’avons
fait l’objet de poursuites pmur corruption ou tentative de corruption d’agents publics, aucun
acte ou manœuvre
M’engage dans le
à ne recourir à but de faciliter ou de privilégier le traitement de mon offre au
détriment de la concurrence loyale.
M’engage à ne pas m’adonner à des actes ou à des manœuvres tendant à promettre d’offrir ou
d’accorder à un agent public, directement ou indirectement, soit pour lui-même ou pour une autre
entité, une rémunération eu un avantage de quelque nature que ce soit, à l’occasion de la préparation,
de la négociation, de la conclusion ou de l’exécution d’un marché, contrat ou avenant.
Déclare avoir pris connaissance que la découverte d’indices concordants de partialité ou de corruption
avant, pendant ou après la procédure de conclusion d’un marché, contrat ou avenant constituerait un
motif suffisant pour annuler le marché, le contrat ou l’avenant en cause. Elle constituerait également un
motif suffisant pour prendre toute autre mesure coercitive, pouvant aller jusqu’à l’inscription sur la-
liste d’interdiction des opérateurs économiques de soumissionner aux marchés, lâ résiliation du marché
ou du contrat et/ou l’engagement de poursuites judiciaires.
Certifie, sous peine de l’application des sanctions prévues par l’article 216 de l’ordonnance nD D66- y
156 du 8 juin 1966, modifiée et complétée, portant code pénal que les renseignements fournis ci-
dessus sont exacts.

Fait à....................... , le

Le soumissionnaire
OBJET :
IDENTIFICATION DES PARTIES CONTRACTANTES
LA DIRECTION OPERATIONNELLE DE TLEMCEN

ETUTE ET SUIVI DES TRAVAUX D’AMENAGEMENT DU COMPLEXE DES


TELECOMS DE LA ZONE INDUSTRIELLE

Contrat

Passée entre :
Le directeur opérationnel de TLEMCEN représenté par Monsieur ZAID Brahim
Désigné par l’expression
" Maître de l'ouvrage "

D'IJNE PART

ET

le bureau d’études; représenté par:.................................................... élisant domicile

Désigné par l’expression

" Maître de l'œuvre"


D'AUTRE PART

IL A ETE CONVENU ET ARRETE CE QUI SUIT :


&8Tmbmm &% \
ARTICLE 01 : OBJET DU CAHIER DES CHARGES H|, ^ Commission
j
W- des MarciSs/,
Le présent contrat a pour objet de déterminer les conditions d’étude et suivi dés .travaux
d’aménagement du complexe des télécoms de la Zone Industrielle. gj
ARTICLE 02 : MODE DE PASSATION
Le présent contrat est passé après consultation ouverte conformément à la procédure de passation
des marchés de l’Entreprise Publique Economique-ALGERIE TELECOM-SPA en vigueur.

ARTICLE 03 : PIECES CONTRACTUELLES


Les pièces contractuelles constituantes le présent contrat sont désignées dans l’ordre de présences.
1. La soumission,
2. La déclaration à souscrire,
3. La déclaration de probité.
4. Le cahier des prescriptions spéciales,
5. Les annexes.
ARTICLE 04 : DEFINITION DES MISSIONS

Par le présent contrat, le maître de l’œuvre est chargé des missions suivantes :
Mission " Partie fixe " :
> PHASE 1 :« RELEVES»
• La mission « Relevés»
> PHASE 2 : « ETUDES »
• La mission « Esquisse»
• La mission « Avant-projet»
• La mission « Projet d'exécution»
• La mission « Assistance dans le choix de l'Entreprise
Mission " Partie variable "
> PHASE 3: « SUIVI DES TRAVAUX DE REALISATION»
• La mission « Suivi, Contrôle et coordination de l’exécution des travaux»
• La mission « Présentation des propositions des règlements »
• Présentation des dossiers de recollement et de conformité.

ARTICLE 05 : CONTENU DES MISSIONS

La nature et le contenu des missions confiées au cocontractant au titre du présent contrat se définissent
comme suit :

PHASE I « RELEVES»
A) MISSION« RELEVES/DIAGNOSTICS »
II s'agit d'établir un constat contradictoire sur l'état des ouvrages existants, avant toute intervention. Ce
constat permet de dresser un état des lieux afin d'éviter toute contestation ultérieure sur l'état de
l'immeuble avant et après les travaux, d'attirer l'attention des parties sur les aléas possibles en cours de
chantier. Suivant les circonstances et la nature de l'opération, la mission « Relevés/Diagnostics »
15
comprend tout ou partie des prestations. Les relevés (Etat des lieux) ont pour objet de renseigner le
maître de l'ouvrage sur l'état des ouvrages existants. Le maître d'œuvre transmet au maître de l'ouvrage
ses conclusions par écrit.
• Relevés des ouvrages existants: Le maître d'œuvre procède au mesurage des ouvrages pour
établir son projet. |Ljf I;; Commisilc-ü É
« Relevés des héberges: Le maître d'œuvre relève sur place, en plan et en élévation tous les ,j; • ; éléments
construits situés sur, ou contre les limites séparatives. WN
• Représentation graphiques des ouvrages existants : Le maître de l'œuvre établit les relevés aux '
échelles appropriés au 1/50 ème avec, si nécessaire certains détails significatifs à l'échelle. ï/20 ème.
• Etablissement du dossier photographique: Le maître de l'œuvre établit un reportage
photographique des éléments les plus significatifs des existants (à titre d'exemple: Vues
générales de l'ouvrage, des zones significatives, d'éventuels désordres etc.).
• Rapport de synthèse: Le maître de l'œuvre établit un rapport permettant de renseigner, le maître de
l'ouvrage sur :
■ L'état général du bâtiment.
“ L'état particulier de ses éléments constitutifs et d'équipement, s'ils sont
susceptibles de modifications.
PHASE II: « ETUDES »
Dans la mesure où les relevés et les diagnostics prévus en phase I n'ont pas fait apparaître de
contraintes rendant le projet irréalisable, le maître de l'œuvre établit les études préliminaires définis
ci-dessous.

B) MISSION « ESQUISSE »
Le maitre de l’œuvre propose une solution d’ensemble répondant aux attentes du maître de
l’ouvrage, traduisant soit les éléments majeurs du programme du maitre de l’ouvrage, soit les
objectifs de l’opération et les besoins qu’elle doit satisfaire.
Le niveau de définition corresEnOnd généralement à des documents graphiques établis à l'échelle
maximale de 11200 "avec certains détails significatifs à l'échelle 1/100 ème.
Elle comprend les indications relatives à l'implantation de l'ouvrage, aux accès et aux espaces. Elle
comporte le plan schématique de chacun des niveaux à ['échelle du 1/100 et/ou 1/200].
L'esquisse est complétée par une note explicative sur les parties de base adoptée ainsi qu'une estimation
approximative du coût de l'opération à partir d'un devis quantitatif sommaire.
La mission esquisse est menée sur la base d'un programme présenté par te maître de
l'ouvrage. Cette mission consiste à définir un ou plusieurs partis architecturaux et
établir un rapport de présentation incluant
• Les documents graphiques.
• Les pièces écrites (Descriptifs, évaluation sommaire coûts de réalisations).
• Le maître de L’ouvrage peut demander la présentation d'une seconde et dernière série d'esquisse
sur la Base d'indications complémentaires.
C) MISSION « AVANT PROJET»
Le maître de l'œuvre précise la conception générale en plan et en volume, propose les dispositions
techniques des plans adaptées au programme. Le niveau de définition correspond généralement à des
documents graphiques établis à J'échelle de l/200ème à l/50eme, il établit une estimation provisoire du
coût prévisionnel des travaux, et estime le délai global de réalisation de l'opération. L'avant projet est
l'étude sommaire chiffrée d'une solution d'ensemble permettant de réaliser le programme arrêté. Cette
étude comprend:
• Le plan d'aménagement (ECH: 1/500)
• Le plan de masse (ECH : 1/500)
• Les élévations des façades principales (ECH : 1/50)
• Les coupes transversales et longitudinales (ECH : 1/50)
• Les variantes définissant les différentes solutions techniques possibles de construction.
Elle comprend en outre:
• Le tableau comparatif des surfaces par rapport au programme arrêté. ;.. ..
• La définition des lots techniques.
• Ainsi que toute autre information s'inscrivant dans les limites dë|cettç. mission et nécessaire à
16
une meilleure appréciation de la conception et du fonctionnement du- projet.
La mission « avant-projet » est finalisée par la présentation du dossier correspondant au ntaitrc de
l’ouvrage, pour approbation. /
Par ailleurs après approbation de l'avant-projet par le maitre de l'ouvrage, le maitre de,pœuvre..
• Assiste le maître de l'ouvrage dans l'élaboration du dossier relatif à la demànde dei
permis de construire.
• Introduit le cas échéant pour le compte du maître de l'ouvrage, la demande de permis
de construire auprès des services compétents.
D) MISSION « PROJET D’EXECUTION»
Le maître de l'œuvre précise par des plans, coupes et élévations les formes des différents éléments
de l'ouvrage, la nature et les caractéristiques des matériaux et les conditions de leur mise en œuvre. Il
détermine l'implantation et l'encombrement des éléments de structure et des équipements techniques,
précises les tracés des alimentations et évacuations des fluides, décrit les ouvrages et établit les plans de
repérage nécessaire à la compréhension du projet. Il établit le calendrier prévisible du déroulement de
l'opération. Le projet d'exécution constitue l'étude descriptive, explicative et justificative des dispositions
techniques de l'ouvrage ou des ouvrages divisés en lots et en tranches.
Cette étude comprend:

1. LES PIECES ECRITES :


• Cahier des prescriptions techniques.
• Cahier des prescriptions spéciales
• Devis descriptif global et par lots.
• Devis quantitatif et estimatif global et par lot avec tableau récapitulatif.
• Planning d'exécution des travaux tous corps d'état.
• Fiche technique relative à l'état des surfaces.
2. LES PIECES GRAPHIQUES:
•Plan de situation
• levés topographiques du terrain
• Plan de terrassement coté avec profils en long et en travers (l/200e)
• Plan d’implantation avec indication précise des différents niveaux et des cotes de fondation
projetées, du tracé des canalisations et des branchements divers, des voiries, des abords et des
plantations (l/200e).
• Plan de masse et d’aménagement extérieur, murs de soutènement, terrasses, jardins, clôtures
et autres au 1/200.
• Plan de chaque niveau au l/50e avec indication des réserves de passage des
canalisations diverses d’alimentation ou d’évacuation.
• Plan de fondation au l/50e
• plans de coffrage et ferraillage (1/20 e 1 /50 e)
• Plan de terrasse au l/50e avec indication du sens des pentes d’écoulement.
• Les coupes transversales et Longitudinales (1/50 e)
• Plan des aires de circulation et parking (1/200 e)
• Plans et profils des évacuations des eaux pluviales et usées avec indication des canalisations
(1/100 e) à faire approuver par la direction de l’hydraulique.
• Plans d’implantation des espaces verts avec indication des espèces végétales.
• Plans des regards et branchements (1 /20 e)
• plan d’implantation éventuellement du poste transformateur chaufferie, bâche à eau,....
etc.
3- Pièces annexes
• Plans des distributions d’eau en précisant l’emplacement des bouches' d’incendie et de
la bâche à eau. I " f, ‘e ^ ‘h- \ ;4j
• Plans généraux des distributions électriques avec indication des sections principales des
réseaux et des emplacements des appareils.
- Plans généraux de télésurveillance avec indication des sections principal es-et des,;:- ' '

17
emplacements des appareils.
• Caractéristiques des éléments des tableaux de répartition et de protection ainsi que celles
du transformateur
• Les plans d’alimentation de gaz, de chauffage, de climatisation, des installations
téléphoniques et de sonorisation.
• Plans de détail des menuiseries intérieures et extérieures, des ferronneries, des sanitaires et
des éléments répétitifs ou particuliers.
• Plans de détail des fondations, des ossatures et des maçonneries.
• Plans de détail des clôtures
E) MISSION « ASSISTANCE AU CHOIX D’ENTREPRISE »
La mission « assistance dans le choix de l’entreprise » à la demande du maitre de l’ouvrage :
• Examiner les modalités de réalisation de l’ouvrage et décider du mode de consultation,
• Rassembler les éléments du projet, nécessaire à la consultation permettant aux
entreprises d’apprécier la nature, la quantité, la qualité et les limites de leurs
prestations,
• Assister le maitre de l’ouvrage dans le dossier de consultation ou d’appel à la concurrence,
• Assister le maitre de l’ouvrage dans l’analyse et l’évaluation des offres,
• Etablir le contrat à passer avec l’entreprise.

• PHASE III « SUIVI DES TRAVAUX DE REALISATION»


• Mission " Partie variable

1 : Consistance de la mission

Au sens du présent contrat, la mission « suivi» est une fonction couvrant les missions de suivi et de
contrôle de la réalisation des travaux quelle que soit leur nature et leur destination.
Elle est exercée par le Maître d’œuvre sous son entière responsabilité dans le cadre d’engagements
contractuels le liant au Maître de l’ouvrage.
2 : Suivi et contrôle de l’exécution des travaux

La mission suivie et contrôle de l’exécution des travaux consiste à :


A Faire respecter par l’entrepreneur les clauses du marché,
A Assurer le suivi permanent de l’exécution des travaux et coordonner l’ensemble des interventions
conformément au planning général d’exécution,
A Programmer et animer les réunions de chantier dont il établit les procès-verbaux,
A Proposer en cas de nécessité les adaptations du projet au maître de l’ouvrage et après accord de ce
dernier les notifier à l'entrepreneur,
A Résoudre les difficultés rencontrées sur le chantier et les problèmes posés par l’entrepreneur
relevant par la compétence du Maître de l’œuvre.
A Rédiger les ordres de service et les notifier à l’entreprise après qu’ils seraient contresignés par le
maître de l’ouvrage,
A Etabli contradictoirement avec l’entrepreneur les attachements et en rendre compte par écrit au
Maître de l’ouvrage.
> Assister le Maître de l’ouvrage dans la réception provisoire, par la formulation des
réserves à signaler et à consigner dans le procès-verbal établi à cet effet. Ces réserves portent
notamment sur les malformations, les imperfections, ou tout autre défaut, ainsi que sur
l’inexécution de prestation prévue dans le marché, f JA
> Proposer au Maître de l’ouvrage les mains levées de cautionnement et le cas échéant, le
remboursement de la retenue de garantie au profit de l’entrepreneur, A .
> Veiller à la levée des réserves et proposer au maitre de l’ouvrage la réception. dé R n ftive
sanctionnée par un procès-verbal contradictoire contresigné par l'entreprise, lé mai tre de
l’œuvre et le maitre de l’ouvrage

3 : Présentation des propositions de règlement

18
La mission « présentation des propositions de règlement » consiste pour le Maître d’œuvre à :
> Etablir les situations de travaux sur la base de documents contractuels et des attachements, les
contresignés après visa de l’entrepreneur et les présenter au Maître de l’ouvrage pour paiement,
> Etablir les décomptes provisoires et le décompte général et définitif sur la base des situations
préalablement établies,
> Instruire les éventuelles réclamations de l’entrepreneur dans le cadre de l’exécution de son
marché et les soumettre au Maître de l’ouvrage aux fins de décision,
> Assister le Maître de l’ouvrage à appliquer les clauses financières du contrat et notamment les
pénalités.

ARTICLE 06 : OBLIGATIONS DU MAITRE D’ŒUVRE

Le maître d’œuvre, titulaire du présent contrat, doit exercer la profession relative à la maîtrise
d’œuvre. Conformément aux dispositions contractuelles, aux règles de l’art et aux usages de la profession.
Il a pour obligations d’exécuter toutes les tâches inhérentes, et ce conformément aux stipulations
contractuelles.
Le maître de l’œuvre est garant de la conformité des travaux avec l’étude, il joue un rôle d’animation
et de contrôle de l’organisation du chantier
Il reste entendu que les modifications du projet doivent être approuvées préalablement par le maître de
l’ouvrage.
A cet effet le Maître de l’œuvre s’engage envers le Maître de l’ouvrage, à respecter les dispositions
énoncées sous peine de pénalité financières à prévoir dans le contrat.

19
CHAPITRE H : MODE DE PAIEMENT ET DELAI D’EXÉCUTION

DES ARTICLE 07 : MONTANT DU CONTRAT


Montant Estimatif du projet : Vingt Cinq Millions Dinars Algériens
Montant = 25 000 000.00 DA TTC .
DESIGNATION MONTANT
...............................................DA
Honoraire Partie Fixe (HT)
...............................................DA
Honoraire Partie Variable (HT)
...............................................DA
TVA : 19 %
................................................DA
Montant total du Contrat en TTC

Arrêté le montant du présent contrat à la somme de : (En chiffres et en lettre).


ARTICLE 08 : MODALITE DE PAIEMENT
Les honoraires dus au maître de l’œuvre, lui seront réglés sur présentation de notes d’honoraire,
dans les formes prévues par la réglementation en vigueur comme suit :
• La rémunération de la partie fixe s’effectuera après l’achèvement de cette phase et notamment
après la réception et approbation de l’ensemble des dossiers par le contractant, sur la base d’une
seule facture d’étude des travaux remise en (05) et soumises au Maître de l’ouvrage pour
contrôle et règlement.
• La rémunération de la partie variable s’effectuera par des situations mensuelles en (05)
exemplaires accompagnées des procès-verbaux de chantier quotidiens, précisant l’identité et la
qualité de l’équipe intervenante, dûment signées par les membres et soumises au Maître de
l’ouvrage pour contrôle et règlement.

ARTICLE 09 : DELAI D’EXECUTION DE LA MISSION D’ETUDE


Le maître de l’œuvre accomplira les missions qui lui sont confiées, dans le cadre du présent contrat
dans un délai de :........................................................

Ce délai est reparti comme suit :


Relevés et esquisse....................................jours.
Avant projet ..............................................jours.
Projet d’exécution......................................jours.
Préparation du dossier écrit.......................jours.

A la fin de chaque phase, le maître de l’œuvre remet au service contractant pour approbation, le dossier
correspondant ; Le maître de l’ouvrage accuse réception du dossier par écrit.
Les délais d’approbations des différentes missions de maîtrise d’œuvre ne sont pas compris dans le délai
de leur préparation.
ARTICLE 10 : PELAI DE SUIVI ET DE CONTROLE DES TRAVAUX
■ fl Aî-Jÿ... , '-8 * ' \\

Les délais prévisionnels de suivi et de contrôle de l’exécution des travaux sonLcëüx fixés par
Y entreprise réalisatrice du projet. XlA. ' U“‘

ARTICLE 11: DELAI DE MANDATEMENT

Le service contractant est tenu de procéder au mandatement des acomptes ou du solde dans un
délai de Trente (30) jours au maximum à compter de la réception de la situation ou de la facture.
ARTICLE 12 : PENALITE DE RETARD

M > Mission étude P : pénalité journalière en DA


P=-----------
Lorsque M les :retards,
Montant delalaremise
pour phase des
en DA
dossiers de la mission « A », découlent de la mauvaise
diligence du cocontractant, il lui sera fait une pénalitéd’exécution
lOd D : Délai contractuel par journée de la phase
de retard en jour.
calculée suivant la formule
Toutefois, le montant des pénalités de retard est limité à 10% de la mission A.
> Mission suivi
Les honoraires des co contractants pendant la durée de réalisation, seront réduits dans le cas suivants et
les taux de retenus seront de : - 25% pour le non accomplissement de la mission suivi :
❖ 05% pour les erreurs trop répétées (02 fois) lors des propositions de règlement ou la non-
conformité entre attachement et les situations.
❖ 05% pour les absences répétées aux réunions de chantier.
❖ 05% pour la non transmission du rapport mensuel de suivi dans les délais.
❖ 05% pour le retard de 07 (sept) jours pour la confection des dossiers réglementaires et
contractuels.
❖ 05% pour non transmission des PY de réunion de chantier dans un délai de 02 jours après
celle-ci.
ARTICLE 13 : SURESTIMATION OU SOUS ESTIMATION DE L’OUVRAGE
Le non-respect du coût d'objectif constaté à la réception provisoire de l'ouvrage donne lieu à
l'application des modalités ci-après, en tenant compte d'une marge de tolérance variant de 10% à 20% à
fixer par les parties dans le contrat de maîtrise d'œuvre en fonction de la catégorie et de la complexité de
l'ouvrage :
- En cas de surestimation du coût d'objectif par rapport au coût réel de l'ouvrage, le montant de la
rémunération de la maîtrise- d'œuvre, déterminé contractuellement sur la base du coût d'objectif, est
réajusté en fonction du coût réel de l'ouvrage.
- En cas de sous-estimation du coût d'objectif par rapport au coût réel de l'ouvrage, il est fait
application au maître d'œuvre d'une pénalité calculée selon la formule suivante :
P=. 2t (CR - COR)
P : montant de la pénalité
t : taux de rémunération contractuel de la partie fixe CR : coût réel de l'ouvrage à la réception provisoire
COr : coût d'objectif réajusté en fonction de la marge de tolérance retenu dans le contrat.
CHAPITRE III : PRESCRIPTIONS SPECIALES '

ARTICLE 14 : SOUS-TRAITANCE IjJ}


%"* r% HÎÎtëïJ
J/'
Le maître de l’œuvre ne pourra donner en sous-traitance les prestations confiées à lui qu’avec
l'autorisation expresse et préalable du maître de l'ouvrage. S | , 77 ' „
En cas de sous-traitance d'une ou plusieurs missions par le maître de l'ouvrage, le ou les sous-
traitants agissant sous la responsabilité et la garantie du maître de l'œuvre.
Le ou les sous-traitant doivent avoir être agrées préalablement par le service contractant.
L'accord donné au BET ne le libère pas de ses engagements fixés dans le présent cahier des charges

ARTICLE 15 : CAS DE FORCE MAJEURE


En cas de force majeure, les délais sont suspendus et les retards ne donnent pas lieu à
l’application des pénalités de retard dans les limites fixées par les ordres d’arrêt et de reprise de services
pris en conséquence par le service contractant.
On entend par force majeure tout acte ou événement imprévisible irrésistible et indépendant des
volontés des parties.
Les parties contractantes seront momentanément, totalement ou partiellement déliées de leurs
obligations dans la mesure où celles-ci seront affectées par un cas de force majeure.
La partie qui invoque le cas de force majeure devra immédiatement après la survenance dudit cas,
adresser à l'autre partie une notification par Fax, courriel, confirmée par lettre recommandée expresse
avec accusé de réception.
Cette notification devra être accompagnée de toutes les informations circonstanciées utiles. Cette
confirmation devra intervenir au maximum dans les dix (10) jours calendaires.
Tout retard dû à un cas de force majeur non justifié dans les conditions et formes visées ci -
dessus, n’est en aucune façon admissible, ni retenu pour le décompte du délai contractuel.
Dans le cas de force majeure, la partie empêchée devra prendre toutes mesures utiles pour assurer, dans
les plus brefs délais, la reprise normale du contrat et combler le retard ainsi occasionné.

ARTICLE 16 : RÈGLEMENT DES LITIGES


Pour la solution des litiges susceptibles de naître de l'exécution du présent marché, les deux
parties devront, dans un premier temps, rechercher une solution amiable.
Le cas échéant et préalablement à toute action en justice, le cocontractant devra saisir le
contractant, en introduisant un recours hiérarchique, adressé à Monsieur le Directeur Opérationnel des
Télécommunications de Tlemcen dans un délai ne pouvant excéder trente (30) jours à partir de la
naissance du litige.
Le délai de traitement du recours par le contractant ne peut excéder Dix (10) jours.
La suite réservée à ce litige devra être portée à la connaissance du cocontractant par lettre
recommandée.
■ A défaut d'accord, la partie la plus diligente devra soumettre le différend à la juridiction
territorialement compétente.

22
En cas d'inexécution de ses obligations le cocontractant est mis en demeure d'avoir à remplir ses engagements
contractuels dans un délai de huit jours. '| °i
Faute par le cocontractant de remédier à la carence qui lui est imputable dans un délai fixe par la mise en demeure
prévue ci-dessus, le service contractant peut unilatéralement procéder là la résiliation du contrat conformément aux
dispositions de la procédure de passation des marchés du contractant.
Le maître de l'ouvrage ne peut se voir opposer la résiliation unilatérale du contrat lors de la mise en œuvre par ses
soins des clauses contractuelles de garanties et des poursuites tendant à la réparation du préjudice qu'il a subi par la faute de
l'entrepreneur.
La résiliation unilatérale d'un contrat par le contractant ne peut intervenir qu'après deux mises en demeure, dûment
notifiées au partenaire cocontractant.
La mise en demeure doit être notifiée au partenaire cocontractant par lettre recommandée avec accusé de réception ou
publiée dans les organes de presse.

ARTICLE 18 : RETENUE DE GARANTIE


Au titre du présent contrat, il est procédé au prélèvement sur le montant TTC de la facture d’une retenue de garantie de cinq
pour cent (5%).

ARTICLE 19 : DELAI DE GARANTIE

Le délai de garantie est fixé à un an (12 mois) à compter de la réception provisoire de l'ouvrage. Toute fois le
maître d'œuvre reste engagé pour procéder aux réceptions définitives des entreprises de réalisation

ARTICLE 20 : GARANTIE
Le Maître de l’œuvre est responsable solidairement avec T entrepreneur, de la destruction totale des constructions et
des ouvrages permanents.
La responsabilité du Maître d’œuvre s’entend aux défauts qui existent dans la construction et ouvrage et qui
menacent la sécurité ou la stabilité de l’ouvrage.
Les constructions s’entendent de tous les ouvrages de fondations de superstructures, de clos et de couvert.
Les ouvrages permanents s’entendent équipement invisiblement liés aux constructions de nature à répondre aux
contraintes d’utilisation et en conformité avec les besoins de l’utilisation.
Les défauts s’entendent de tout vice de matériaux où produit, toutes malfaçons susceptibles de mettre en cause
immédiatement où à terme la stabilité de l’ouvrage et son fonctionnement dans les conditions normales.
Au sens du présent contrat, les constructions, les ouvrages permanents et les défauts cités ci- dessus sont définis
comme suit :
> Les constructions s’entendent de tous les ouvrages de fondations, de superstructures de clos et de couvert.
> Les ouvrages permanents s’entendent des équipements invisiblement liés aux constructions de nature à répondre
aux contraintes d’utilisation et en conformité avec les besoins de l’utilisateur.
> Les défauts s’entendent de tout vice de matériaux ou produit, toute malfaçon susceptible de mettre en cause
immédiatement ou à terme la stabilité de l’ouvrage et son fonctionnement dans les conditions normales.
ARTICLE 21 : BANQUE DOMICILIATAIRE DU MAITRE D’ŒUVRE

Le contractant se libérera des sommes dues par lui en faisant donner cc


cocontractant ouvert auprès de la banque
'f \*v.

Approbation de ) bancairc'du
Lotafe ds> Mar

Pour le Contractant Pour le Co-contractanK4i£!Ë2£^


Banque Nationale d’Algérie Banque :

Agence : 512 — Tlemcen Agence :

N° de compte : 001.00512.0300.000.074.27 N° de compte


ARTICLE 22 : TRAVAIL EN DOUBLES OU TRIPLES BRIGADES

Le bureau d’études doit être disposé à assurer convenablement sa mission de suivi de chantier
au niveau du projet dont il assure la maîtrise d’œuvre.

ARTICLE 23 : RECEPTION PROVISOIRE


La réception provisoire sera prononcée à la demande du maître d’œuvre dès l’achèvement total
du projet.
Le maître d’œuvre doit procéder à la vérification des plans de récolement.
ARTICLE 24 : RECEPTION DEFINITIVE
La réception définitive ne pourra être prononcée que 12 mois après la réception provisoire. En
tout état de cause elle ne sera prononcée qu’après réception définitive de tous les travaux de réalisation.

ARTICLE 25 : MISE EN VIGUEUR

Le présent contrat entrera en vigueur et prendra ses pleins et entiers effets après l'accomplissement des
formalités suivantes :
♦> Sa signature par les deux parties ;
❖ Son approbation ;
♦> Sa notification au cocontractant..

ARTICLE 26 : TEXTES REGLEMENTAIRES


Le présent contrat est soumis aux dispositions régies par les textes réglementaires de la procédure
de passation des marchés de l’Entreprise Publique Economique-ALGERIE TELECOM-SPA en
vigueur.

ARTICLE 27 : COMMUNICATION AVEC LE MAITRE DE L’OUVRAGE

Le Maître de l’œuvre est tenu de se présenter, Deux fois par semaine, auprès du maître de
l’ouvrage afin de lui rendre compte de l’avancement du projet ainsi que d’éventuels problèmes
survenues dans le projet.

En outre, le maître de l’œuvre doit être joignable à tout moment en s’équipant de tous les moyens
modernes de communication et avertir le maître de l’ouvrage en cas d’absence.

24
Faire respecter à l’entreprise les prescriptions particulières d’hygiène et de sécurité applicables
aux secteurs du bâtiment, des travaux publics et de l’hydraulique.

ARTICLE 29 : PRESENTATION DU MAITRE D’ŒUVRE ET SUIVI DE L’OPERATION


Le maître de l'œuvre doit désigner une personne chargée de la représenter auprès du maître de
l'ouvrage à tous les stades de l'opération depuis le début du suivi jusqu'à la réception définitive des
ouvrages.
Le Maître d’œuvre remet également la liste nominative des personnes appelées à
intervenir dans la fonction de maîtrise d’œuvre, avec leur spécialité et leur niveau de
qualification.
Les changements éventuels des personnes proposées par le maître d’œuvre, pendant l’exécution
du contrat, doivent être dûment justifiés au maître de l’ouvrage et approuvées par ce dernier.
Dans ce cas, le nouveau personnel doit avoir une qualification au moins équivalente à celles
des personnes prévues initialement.

ARTICLE 30 : CORRESPONDANCES

Le Maître de l’ouvrage correspond avec le maître d’œuvre au moyen d’ordres de service qui
sont des pièces écrites datées, signées, enregistrées et classées.

ARTICLE 31 : PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT


Le cocontractant est tenu de se conformer à la législation en matière de protection de
l’environnement, notamment à la loi n°03-10 du 19 Juillet 2003 relative à la protection de
l’environnement dans le cadre du développement durable.

ARTICLE 32 : RELATION DE TRAVAIL

Le cocontractant est tenu de se conformer à la législation de travail et au respect des relations


individuelles et collectives de travail conformément à la loi 90-11 du 21 avril 1990 modifiée et
complétée relative aux relations de travail.

ARTICLE 33 : ENQUETE PRELIMINAIRE

Le maître de l'ouvrage assiste le maître de l'œuvre dans ses démarches auprès des différentes
services et organismes publics en vue de recueillir les donnes et informations nécessaires à la
réalisation des missions qui lui sont confiées.
ARTICLE 34 : NATURE DES PRIX
Les prix du présent contrat sont non révisables et non actualisables.

ARTICLE 35 : IDENTIFICATION PRECISE DES PAJRTIES CONTRACTANTES %


Morché';/./;.

\y-.-
Le présent contrat est conclu entre : Ve
//"
P-!-: y- ■; - {

Algérie Télécom -SPA représentée par Monsieur ZAID Ibrahim, Directeur Opérationnel des
Télécommunications de la Wilaya de Tlemcen, désigné par l’expression :
« Contractant »

® Et (Raison Sociale de la Société) représenté par Monsieur (Madame)


désigné(e) par l’expression :
« Cocontractant »
ARTICLE 36 : CLAUSES DE PRINCIPES

Toute clause contractuelle, insérée dans le présent contrat, qui serait contraire aux dispositions des
textes de la procédure de passation des marchés de l’Entreprise Publique Economique-ALGERIE
TELECOM-SPA en vigueur n’est considérée comme nulle et de nul effet.

ARTICLE 37 : DROIT DE TIMBRE ET ENREGISTREMENT

Le présent contrat est dispensé des formalités de droit de timbre et d’enregistrement


conformément aux articles 170 et 281 du code du timbre et enregistrement.

ARTICLE 38 : DATE ET LIEU DE SIGNATURE

Le présent contrat est signé à Tlemcen le:..................................................................

Le soumissionnaire (cachet et
signature)

26
Wf HWMWW4*
13’l S^i
POUR LA MAITRISE D’ŒUVRE (ETUDE ET SUIVI) DES £ INDUSTRIELLEjA;/
D’AMENAGEMENT DU COMPLEXE DES TELECOMS DE LA ZON], AU PROFIT DE
TLEM§EN—
LA DIRECTION OPERATIONNELLE DE

DELAI D’EXECUTION DE LA MISSION D’ETUDE :

Le maître de l’œuvre accomplira les missions qui lui sont confiées, dans le cadre du présent contrat
dans un délai global de............................................................. jours.

® Relevés et esquisse........................................jours.
• Avant projet...................................................jours.
• Projet d’exécution.........................................jours.
• Préparation du dossier écrit...........................jours.
POUR LA MAITRISE D’ŒUVRE (ETUDE ET SUIVI) DES TR AV
D’AMENAGEMENT DU COMPLEXE DES TELECOMS DE LA ZONE IND
AU PROFIT DE LA DIRECTION OPERATIONNELLE DE TLEMCEN

DÉTAIL DE CALCUL : (partie fixe)


Le Maître d’œuvre percevra, pour effectuer les études et fournir les documents objet du présent
contrat, une rémunération fixe.

Catégorie du projet A

Taux d’études en % 3%

Mission Etude

Lu et accepté
A Tlemcen le..........
Le soumissionnaire
ANNEXEC

POUR LA MAITRISE D’ŒUVRE (ETUDE ET SUIVI) DES TRAVAUX


D’AMENAGEMENT DU COMPLEXE DES TELECOMS DE LA ZONE INDUSTRIELLE
AU PROFIT DE LA DIRECTION OPERATIONNELLE DE TLEMCEN

DÉTAIL DE CALCUL :(partie Variable)


Le Maître d’œuvre percevra, pour effectuer les études et fournir les documents objet du présent
contrat, une rémunération fixe.

Catégorie du projet A

Taux de suivi en % 6.2 %

Mission Suivi

Lu et accepté
A Tlemcen le....................
Le soumissionnaire
/a*'.*
!
ANNEXE D

POUR LA MAITRISE D’ŒUVRE (ETUDE ET SUIVI) DES TRAVAUX ‘


D’AMENAGEMENT DU COMPLEXE DES TELECOMS DE LA ZONE INDUSTRIELLE
AU PROFIT DE LA DIRECTION OPERATIONNELLE DE TLEMCEN

RECAPITULATION

Taux d’étude 3%

Taux de suivi

6.2 %

Lu et approuvé
A Tlemcen le............
Le soumissionnaire

, & KW't®

kgt 12
y 1^29
^c!^e\^eS
,uWafl P.
O'

30
P.V DE VISITE DES LIEUX

Adresse :.................................................................................................................
D’AMENAGEMENT DU COMPLEXE DES TELECOMS DE LA ZONE
Je INDUSTRIELLE
soussigné :...............................................................................................................................
AU PROFIT DE LA DIRECTION OPERATIONNELLE DE
Agissant au nom et pour le compte de........................................................................................
TLEMCEN

Certifie m’être rendu sur les lieux de la mission objet du présent cahier des charges et en conséquence,
avoir apprécié à mon point de vue et sous ma responsabilité la nature, l’importance et les conditions
d’exécutions de cette mission

Fait à.....................................le

le soumissionnaire
Non Et Qualité De Soumissionnaire

f------------------------------------------------------------------------------------- ---------------------------------------\
NB : UNE COPIE DE CETTE ATTESTATION DOIT OBLIGATOIREMENT ETRE
VERSEE AU DOSSIER DE LA SOUMISSION
V ------ - ...................- - - - - ___________________ J