Vous êtes sur la page 1sur 1

Université Saad Dahleb Blida 1

Faculté des Sciences de la Nature et de la vie ; Département de biologie ;


3ème année spécialité : Microbiologie

Nom : Prénom :

- Espèce : Ascaris lumbricoides

1. Classification :
- Domaine : animal
- Embranchement : Nematoda
- Classe : Secernentea
- Ordre : Ascaridida
- Famille : Ascarididae
- Genre : Ascaris
- Espèce : Ascaris lumbricoides
2. caractéristiques :
- parasite intestinal qui provoque l'ascaridiose, maladie strictement humaine.
- Contamination : orofécale par ingestion d’œufs (aliments souillés par de la terre) 
- Mâle : 15cm, extrémité postérieure recourbée 
- Femelle : 20cm, extrémité rectiligne 
- Œuf : 60-70 x 30-40µm, forme ovoïde, double coque brune avec
coque externe mamelonnée.
3. : cycle évolutif :
- L’œuf libère une larve qui va réaliser une migration tissulaire : elle
traverse la paroi intestinale passe dans la veine porte, puis dans le
foie, le cœur, le poumon, remonte la trachée et redescend dans le tube
digestif où elle donne des formes adultes.  Après accouplement, les
femelles pondent des œufs qui sont émis dans le milieu extérieur
avec les selles. 
- Pour être contaminant, l’œuf nécessite une maturation de quelques
semaines dans le milieu extérieur.

4. Répartition

- L’ascaris lombricoïde est cosmopolite mais est plus fréquent dans les


zones tropicales et subtropicales ainsi que celles avec
une hygiène inadéquate.
5. PATHOGÉNICITÉ ET TOXICITÉ : 

- De manière générale, la gravité de l’atteinte est déterminée par la charge parasitaire La plupart des
infections par A. lumbricoides sont légères et asymptomatiques ; cependant, la présence de symptômes
abdominaux non spécifiques est aussi possible. L’ascaridiose est associée à un risque d’obstruction
intestinale proportionnel à la charge parasitaire, et ses manifestations cliniques englobent une vaste gamme
de symptômes abdominaux et pulmonaires. Les grands vers adultes peuvent causer une distension et une
douleur abdominale de même que des nausées, une dyspepsie, des modifications de l’appétit et une diarrhée.
Ils peuvent occasionnellement migrer vers l’appendice, les conduits biliaires ou les conduits pancréatiques,
causant alors une obstruction et une inflammation de l’organe concerné, ce qui peut entraîner l’apparition
d’une colique biliaire, d’une cholécystite, d’une cholangite aiguë, d’une pancréatite aiguë, d’une appendicite
ou d’un abcès du foie. Le passage des larves en migration dans les poumons peut quant à lui causer une
pneumopathie éosinophile associée à de la fièvre, une dyspnée et un bronchospasme ; cette ascaridiose
pulmonaire peut apparaître jusqu’à 2 semaines après l’infection initiale, et elle dure environ 3 semaines.
Quoique très rares, les décès attribuables à l’obstruction d’un organe ou à la gangrène sont possibles.

Vous aimerez peut-être aussi