Vous êtes sur la page 1sur 26

Mes Problèmes d’Echecs Olivier

SCHMITT

Les Blancs font mat en 4 coups

Diagramme 1 (6+11 - L’Alsace - 1984 (version améliorée)) :

Clé : 1 c8 ! (menace 2 e6+) f6 (blocage / ) 2 b7 ! (menace 3 d5 mat) xd6


(2.. f4 (blocage / ) 3 a6 ~ 4 c4 mat) 3 a6 switchback d4 4 c3 mat

Aller-retour du et carré de la aboutissant à l'interception Grimshaw en d4. Blocages


réciproques / sur les cases f6 et f4.

(1.. g7 2 b7 ; 2.. b4 blocage 3 c1 mat)

Essais : 1 b7 ? f6 ; 1 xd3 ? e1 ! ; 1 b7 ? d2 !
2

Les Blancs font mat en 4 coups

Diagramme 2 (6+5 - Europe Echecs - 1986) :

Clé : 1 a2 ! (blocus)

1.. f5 2 c1 ! (blocus) h2 3 xf2 (menace 4 g2 mat) g3 4 xf5 mat ou


2.. h2 3 f4 (menace 4 g3 mat) g2 4 h5 mat

Thème Double Dresde Brunner.

(2.. f4 3 e5 ~ 4 g4 mat)

1.. h2 2 xh1 (menace 3 xh2 mat) f1= 3 e7 ! embuscade f5 4 g1 mat


par clouage.

Essais : 1 c1 ? h2 ! 2 xh1 f1= !;1 d6 ? h2 2 xh1 f1= + !;


1 ce5 ? xe5 2 xe5 h2 ! 3 g4 pat !
3

Les Blancs font mat en 4 coups

Diagramme 3 (10+13 - Var Matin - 1987) :

Clé : 1 d5 ! ampliative (menace 2 d1 mat)

1.. xd5 2 xa4 (menace 3 d3 mat) e4 blocage 3 d1+ d3 4 xd3 mat

1.. xd5 2 f3+ ! xf3 3 e4+ ! xe4 4 g4 mat

1.. xd5 2 f6+ e6 3 f8= + xf6 4 g4 mat

Thème Stocchi.
4

Les Blancs font mat en 4 coups

Diagramme 4 (9+1 - Europe Echecs - 1988) :

Clé : 1 c4+ ! xc4 2 d5 ! xd5 3 b5 ! xe6 (3.. e4 4 c6 mat) 4 c4 mat


(modèle)

Joli problème classique à sacrifices de type Rex Solus.

(1.. b2 2 c2 ~ 3 c1 et 4 a4 mat)
5

Les Blancs font mat en 4 coups

Diagramme 5 (10+5 - Var Matin - 1990) :

Clé : 1 a2 !! (blocus)

1.. xa2 2 a1 xh4 3 d3 h5 4 h3 mat

1.. b2 2 d1 xh4 3 d3 b1= 4 h2 mat switchback

Une clé inattendue à la Loyd.


6

Les Blancs font mat en 4 coups

Diagramme 6 (11+11 - Europe Echecs - 1991) :

Clé : 1 d2+ !

1.. e3 2 f2+ ! xf2 3 f3+ e4 4 xf2 mat

1.. f4 2 g3+ ! xg3 3 f3+ e4 4 xg3 mat

1.. d4 2 e4+ ! xe4 (2.. c5 3 a3+ ! xa3 4 b4 mat) 3 b3+ e5


4 b8= mat

1.. e5 2 b8= + d4 3 e4+ ! c5 4 f8 mat

Clé quadri-ampliative permettant une fuite en croix du suivi de sacrifices de


déviation/attractions de la .
7

Les Blancs font mat en 4 coups

Diagramme 7 (10+13 - Diagrammes - 1992) :

Clé : 1 h5 (menace 2 h2 mat)

1.. xe3 2 c5 ! (menace 3 xe3 mat) c3 3 a4+ b3 ( xa4) 4 bc1


( xe3) mat ou 2.. c3 3 e4+ d3 ( d3) 4 f2 ( e3) mat

1.. xa3 2 c5 ! (menace 3 xa3 mat) c3 3 e4+ d3 ( xe4) 4 dc1 ( a3)


mat ou 2.. c3 3 a4+ b3 4 a3 mat

3ème coups blancs échangés et annihilations.

(1.. dxe3 2 e4+ d3 3 h2+ e2 4 xe2 mat ; 1.. d3 2 h2+ d2 3 e4+


d3 4 xd2 mat ; 1.. b3 ( d3) 2 h2+ c3 3 a5 ( xa2))
8

Les Blancs font mat en 4 coups

Diagramme 8 (12+7 - Europe Echecs - 1992) :

Clé : 1 e4 ! (menace 2 d4+ xe4 (2.. e6 3 g5 mat) 3 g5 et 4 c2 mat)

1.. xe4 2 c2+ e5 (ou 2... f4 3 d4 et 4 g5 mat) 3 d4+ e6 4 f5 mat

1.. e6 2 d4 (menace 3 g5 mat) xd6 3 xd6 et 4 d5 mat

1.. f7 2 xf7 (menace 3 f8= et 4 f5 mat) xd6 3 xd6+ e6


4 f8= mat

Jolie clé bi-ampliative.


9

Les Blancs font mat en 4 coups

Diagramme 9 (7+11 - Problemas - 1992) :

Clé : 1 a3 ! (menace 2 d5+ xg4 3 a7 mat)

1.. xa3+ 2 a5+ xg4 3 a7+ d8 4 d5 mat

1.. xc6 2 b5+ ! xg4 3 b8+ d7 4 d3 mat

Clé de provocation d’échec.


10

Les Blancs font mat en 4 coups

Diagramme 10 (5+15 - Schach-Aktiv - 1992) :

Essai : 1 e3 ? (menace 2 f5 mat) xe3 avec échec !

Clé : 1 a5 !! (menace 2 xe1+ et 3 g3 mat) xa5+ 2 b7 e1 (2.. ~ + 3 x et


4 g3 mat est imparable) suivi de 3 e3 ! xe3 4 g3 mat (modèle économique)

Clé spectaculaire de provocation d’échec dans l’avant-plan.


11

Les Blancs font mat en 4 coups

Diagramme 11 (9+10 - US Problem Bulletin - 1993) :

Clé : 1 g1 ! ampliative (menace 2 d2 ~ 3 d4+ f3 4 g4 mat)

1.. e7 2 c2+ d5 3 b4+ d6 4 h2 mat

1.. xc7 2 xc4+ d5 3 d3+ c6 4 a5 mat

1.. b7 2 g4+ d5 3 e5+ c6 4 c5 mat

1.. g6 2 h8= (menace 3 d4 mat) d5 3 e5+ ! xe5 4 xc4 mat

Trois pré-blocages lointains et un blocage noirs exploités par la batterie de Siers.


12

Les Blancs font mat en 4 coups

Diagramme 12 (13+10 - Probleemblad - 1993) :

Clé : 1 b4 ! (blocus)

1.. b5 2 a7 (menace 3 xd4 mat) xd5 3 b8+ d6 4 xb5 mat

1.. e2 2 h2 (menace 3 xe2 mat) xf4 3 h5+ g5 4 f4 mat

Annihilations, pendules blancs et noirs puis mats par clouages exploitant les annihilations.

(1.. b7 pré-blocage 2 d3+ xd5 3 c7+ xc6 4 c4 mat)


13

Les Blancs font mat en 4 coups

Diagramme 13 (9+12 - Problemas - 1993) :

L'essai 1 e5+ ? échoue immédiatement. Les Blancs vont provoquer les franchissements
critiques en e5 de la e4 puis du f4 pour que cet essai devienne une interception Novotny
décisive :

Clé : 1 c5 (menace 2 xe4 et 3 xe2 mat) e8 2 d3 (menace 3 xf4 et 4 xg3 mat)


d6 et 3 e5+ ! Novotny xe5 ( xe5) 4 xe2 ( xg3) mat

(1.. e3 2 xd2 (menace 3 e1 ! et 4 xf2 mat) g5 3 xe2+ ! xe2 4 xg3 mat ou


2.. e5 3 xf4+ ! xf4 4 xg3 mat. Sacrifices de )
14

Les Blancs font mat en 4 coups

Diagramme 14 (7+13 - Phenix - 1993) :

Clé : 1 a1 ! (blocus)

1.. a3 2 bd4+ e5+ 3 e6+ xe6 4 b3 mat

1.. f4 2 ed4+ e5+ 3 e6+ xe6 4 g4 mat

Après la jolie clé tranquille et éloignée, sacrifices de dégagement de lignes par échecs croisés.
15

Les Blancs font mat en 4 coups

Diagramme 15 (12+10 - Europe Echecs - 1993 (version améliorée)) :

Clé : 1 b3 (blocus)

1.. e3 2 d3 xg5 3 c4 xb5 4 4c5 mat

1.. xg5 2 e5 e3 3 d5 xb5 4 c4 mat

Double Indien réciproque (le et la c5 échangent leurs rôles entre les deux variantes) avec
mats par switchbacks.
16

Les Blancs font mat en 4 coups

Diagramme 16 (12+6 - Europe Echecs - 1993) :

Clé : 1 a1 ! (menace 2 h8= et 3 b2, 3 e5 ou 3 e8) h1 ! 2 h8= ! (menace


3 f7 ou 3 g6 et 4 e5 mat) 2.. g2 cherchant le pat mais les Blancs en plaçant le en a1
et en choisissant la sous-promotion en avaient anticipé la manœuvre… 3 b2 ! d4
4 c2 mat

Combinaison Kling déjouée par le thème Herlin et une sous-promotion.

(1.. a4 2 f6 xb3+ (2.. c6 3 f5+) 3 xb3 g2 4 f5 mat)


17

Les Blancs font mat en 4 coups

Diagramme 17 (11+9 - Probleemblad - 1994) :

Clé : 1 f7 ! (menace 2 d6+ ! xd5+ 3 e4+ xe4 4 d3 mat)

1.. b6 pré-blocage 2 d3+ ! xd4+ 3 e2+ e4 (3.. c5 4 f8 mat) 4 d6 mat

1.. f2 2 g5+ ! xf4+ 3 e4+ xe4 4 xf2 mat

Annihilations pour trois ouvertures de lignes blanches sous le feu d'échecs croisés.

(1.. b1 2 c4 ; 1.. c5 2 xc5)


18

Les Blancs font mat en 4 coups

Diagramme 18 (9+8 - Phenix - 1994 (version améliorée)) :

Clé : 1 g4 (menace 2 b4 e1 3 d3 c3 4 e5 mat ou 2.. e7 3 xd5 c5


4 d2 mat)

1.. e1 2 e3 (menace 3 xd4 mat ; 2 e5 ? f2 !) c3 3 h6 ~ 4 xd4 mat

1.. e7 2 e5 (même menace ; 2 e3 ? f6 !) c5 3 h6 ~ 4 xd4 mat

Zugzwangs noirs provoqués.


19

Les Blancs font mat en 4 coups

Diagramme 19 (7+11 - Idee und Form - 1994) :

Essais : 1 e5 ? (menace 2 d4 mat) se heurte à 1.. e2 ! et 1 b2 ? (menaçant 2 d6+


c4 3 d3 mat) avec l'idée 1.. e2 ? 2 e5 ! etc. est réfuté par 1.. xe6 !

D'où la clé : 1 h5 ! (menace 2 xf4 mat) xh5 qui permet 2 b2 ! e2 suivi de 3 e5 !


xe5 (ou 3.. c5 ( c4) blocages noirs 4 e4 ( d6) mat) 4 c5 mat (modèle)

Problème logique comportant deux avant-plans.


20

Les Blancs font mat en 4 coups

Diagramme 20 (12+13 - Suomen Shakki - 1994) :

Essais : 1 c1 ? (menace 2 e1 mat) a1= ! 2 xa1 d3 ; 1 h5 ? (menace 2 xf3


mat) g5 ! 2 xg5 (menace 3 e3 mat) f4

Clé : 1 c6 (menace 2 xd4+ xd4 3 e6 mat)

1.. xc6 2 h5 g5 3 xg5 f4 4 g6 mat

1... xc6 2 c1 a1= 3 xa1 d3 4 a4 mat

Romains blancs déjoués par un Novotny.

(1.. gf6 2 e7 d7 3 xd7 ; 1.. xf7 2 xd4+ xd4 3 d6)


21

Les Blancs font mat en 4 coups

Diagramme 21 (8+15 - Europe Echecs - 1994) :

Essais : 1 g6 ? (menace 2 c2 mat) f5 ! 2 xf5 b4 ; 1 f7 ? (menace 2 ~+ et


3 b3 mat) xd5 ! 2 xd5 b4

Clé : 1 h5 (menace 2 xd1+)

1.. f3 2 g6 ! b4 3 e8+

1.. f3 2 f7 ! b4 3 e8+

Romains blancs déjoués par un Grimshaw.

(1.. c2 2 h7 ! b4 ( c1= ) 3 xc2+ ( xc7))


22

Les Blancs font mat en 4 coups

Diagramme 22 (11+12 - Diagrammes - 2009) :

Essais : 1 c7 ? (menace 2 c8= mat) c1 ! ; 1 b8 ? (menace 2 f4 mat) xg2 ?


2 c7 ! mais 1.. f3 !

Clé : 1 b7 ! (menace 2 hh7 et 3 e7 mat ou 2 h8 et 3 e8 mat) xh5 2 b8 ! xg2

Et 3 c7 !! offrant cinq (!) cases de fuite au Roi noir issues des deux coups blancs pré-
interceptés précédents : un effet paradoxal et un task difficile à réaliser.

3.. ~ 4 c8= mat

(1.. c4 2 b8 d6 3 hh7 xb7 4 f4 mat ; 1.. f3 2 hh7 ou h8 xf4


3 bd7 et 4 he7 ou 4 e8 mat)

Problème difficile à résoudre comme le montrent d’autres essais :

1 g7 ? c4 ! 2 hh7 ( b8, c7, g5) e5 ( d6, d6, d6) ! ; 1 d7 ? xh5 !


2 xh5 ( b8, g5) b1= ( xg2, xg5) ! ; 1 g5 ? d6 2 xf6 etc. mais 1.. e4 !
23

Les Blancs font mat en 4 coups

Diagramme 23 (9+8 - Diagrammes - 2010) :

La a3 contrôle a6 et a7 et oblige la à éviter la promotion mortelle du a7.


Et pourtant...

Clé : 1 g3 ! (avec la variante menace 1.. xg2 2 xg8 (menace 3 a8= mat) xc6
3 a8= + d7 4 c8 mat)

1.. xg3 2 a8= +! xa8 3 c8+ a7 4 a8 mat (modèle)


Une clé bi-ampliative surprenante dans la lignée des beaux problèmes classiques.

(1.. xa7 2 c7+ b8 3 b7+ c8 ( a8) 4 xg8 ( xg8 ou a3) mat ; 1.. a8
( d8) 2 g7+ a6 ( d7) 3 c3 ( xd7+) ~ ( a8 ; a6) 4 a3 ( c8 ; a8= )
mat) ; 1.. a6 2 c8 xc8 ( xg3) 3 a3 ( a8= ) mat)

Essais : 1 h1 ? d5 ! ; 1 d5 ? h1= ! 2 xh1 d5 ! ou 2 c8+ xd5+ ! ;


1 c8+ ? xc8 2 a8= + d7 3 xh3+ g4 ! ou 3 b7+ e6 ; 1 xd6 ? xg2
24

Les Blancs font mat en 4 coups

Diagramme 24 (7+4 - Phenix - 2011) :

Clé : 1 b8 ! (menace 2 c3 ~ 3 b1 mat)

1.. c3 2 a5 ! (menace 3 b1 mat ; 2 ~? xd2+ 3 e2 b4 ! ; 2 xc3 ? pat !)


b2 (ou 2.. b4 3 xb4) 3 c3 ~ 4 b1 mat

1.. d4 2 c5 ! (2 ~? f2+ 3 e2 b6 !) b2 (ou 2.. f2+ 3 e2 ~ 4 b1


mat) 3 e3 (menace 4 d4 mat) d4 4 b1 mat

1.. e5 2 d6 ! b2 3 f4

Duel de Fous.
25

Les Blancs font mat en 4 coups

Diagramme 25 (6+7 - Diagrammes - 2011) :

Essai : 1 f5+ ? xf5 2 d3+ g4 !

Clé : 1 e2 ! ampliative (menace 2 f3 mat) g4 mais 2 f5+ ? ne va toujours pas : 2.. xf5
3 d3+ g5 !

Donc 2 c4 ! switchback (menace 3 f4 mat) g5 et 3 f5+ ! xf5 4 d3 mat (modèle)

Pré-blocages noirs en g4 et g5, sacrifice de et mat modèle.

(1.. xd5 2 f3+ e6 3 g4+ d5 4 f3 mat (modèle) ; 1.. xd5+ 2 b2 ! (menace


3 f3 mat) f7 (2.. g4 3 f4 mat grâce au blocage en d5) 3 xf7 g4 ( c6) 4 e6
( f3) mat)
26

Les Blancs font mat en 4 coups

Diagramme 26 (7+7 - Springaren - 2012) :

Essai : 1 c5+ ? xe5 2 e4+ xe4 3 xh5 (menace 4 f5 mat) g5 !

Clé : 1 a5 ! (menace 2 d2+ ! xe3 3 e4+ xe4 4 e1 mat)

1.. g5 la parade noire de l’essai devient une pré-interception Novotny dans le jeu réel 2 c5+ !
xe5 3 e4+ xe4 4 f5 mat

Annihilations pour des ouvertures de ligne.

(1.. g2 évite cette pré-interception mais crée un pré-blocage noir : 2 d2+ xe3 3 2f3+
f2 ( e4) 4 e1 ( xa8) mat)