Vous êtes sur la page 1sur 2

Rapport d’étonnement

CITEOS Nancy
doit répondre à 2 objectifs :

Encourager la critique et la créativité, en supprimant les freins à l’expression


du salarié. Par conséquent, la consigne et les formulations ne doivent brider ni
la subjectivité ni la créativité. Le salarié doit se sentir libre de dire et de
proposer, avec ses propres mots. Plus il y a de contenus, plus il y a de chance
d’avoir de l’information utile et exploitable. C’est simplement au moment de
l’analyse que les éléments sont « triés ».
Rendre l’information qualitative et permettre son exploitation, en facilitant la
rédaction du rapport. D’une part, l’information doit être structurée en rubriques,
pour éviter un contenu trop générique et désorganisé. D’autre part, le rapport
d’étonnement doit être alimenté au fil de l’eau, tout au long de la période qu’il
couvre. Le rapport se rédige en fait comme un « journal de bord ».
Exemples de rubriques :
la démarche de recrutement ; la démarche d’intégration ; la culture et les valeurs
d’entreprise ; l’ambiance et les relations d’équipe ; la relation manager-
managé ; le poste occupé et son environnement ; etc.
Pour chaque dimension interrogée, on peut demander de classer les retours
selon :
 Ce à quoi je m’attendais/qui correspond à mes attentes,
 Ce qui me surprend positivement/qui dépasse mes attentes,
 Ce qui me déçoit ou me questionne/qui est en-deçà de mes attentes,
 Mes idées pour améliorer.