Vous êtes sur la page 1sur 51

Présenté par :

֍ AL-ARIAHI Manal ֍ EL HAROUCH Salma


֍ AIT MALEK Fatima ֍ FENNANE Maha
֍ ECH-CHAFOUR Zakariya ֍ ABAIL Asma
֍ NAJIB Fatima ֍ IDTALEB Rachida
֍ AIT ELAABD Sana ֍ KACHACH Hicham
֍ NAIT OUALI Soukaina
PLAN
1 •Introduction.
2 •Les objectifs de l’économie sociale et développement durable.
3 •L’approche historique de l’économie sociale au Maroc.
4 •Convergence et divergence entre ES et DD.
5 •Les composants de l’économie sociale et solidaire au Maroc.
6 •Analyse de La contribution des coopératives dans le développement
socioéconomique.
7 •Les principes de développement durable.
8 •Les projets de développement durable au Maroc.
9 •Les difficultés au développement des entreprises au Maroc.
10 •Conclusion.
1 Introduction
Introduction

Qu'est ce que l'économie sociale :

L'économie sociale et solidaire (ESS) est de nos jours un concept très à la mode , mais dans la définition reste
flou .
L'économie sociale c'est l ensemble des activités entrepreneuriales portées par un objectif social fort ,et
une volonté de ses membres d en faire un projet économiquement viable , c'est mettre le sociale au service
de l'économie.
Les différentes formes de ESS

L'économie Sociale et
Solidaire (ESS)

Les coopératives Les associations Les mutuelles Les fondations


Développement durable

Exemple imaginaire :

Une femme a une petite entreprise spécialisée dans la fabrication des gâteaux en frais, basée sur la recette de sa
grande mère.
À l'occasion d’une fête dans son village, elle a discuté avec la cuisinière de la cantine scolaire : ses gâteaux
sont beaux, mais trop sucrés pour les enfants.
Elle a remarqué que son ancien salarié est mal au dos à cause d’une vieille machine. Et elle a pensé que l’un
des jeunes agriculteurs dans le même village vient de se lancer dans la production des fraises. Le lendemain,
elle prend les choses en mains :
•D’abord côté fournisseurs : elle abandonne ses fraises d’Espagne et décider d’aller commander chez le
jeune agriculteur, elle est d’ainsi développer son commerce.
• Côté salariés : elle change sa vieille machine par une nouvelle qui produit mieux, consomme moins, et
plus sûr. Elle achète également des masques pour respirer moins des farines. Ses salariés donc sont bien
satisfaits.
• Côté clients : elle développe une gamme moins sucrée pour les élèves de la cantine scolaire.
• Côté logistique : après avoir livré ces marchandises, elle passe récupérer les déchés organiques pour que
son agriculteur et faisait comme engrais pour la production des fraises.
Ce que cette femme a fait est une mise en démarche du développement durable concret et efficace : Elle a
écouté les attentes de ses parties prenantes et elle a pris des mesures environnementales, sociales et
économiques.
•DEFINITION:

Une forme de développement économique ayant pour » objectif principal de concilier le progrès économique,
social, avec la préservation de l’environnement et ce dernier devant être transmis aux générations futures
Les objectifs de
2 l’économie sociale
et développement
durable
Les objectifs de l'économie sociale et solidaire

 adopter une approche plus sociale et plus solidaire de


l'économie.
 avoir un impact direct sur les personnes et sur le
territoire.
 promouvoir le lien social et la justice économique des
différents acteurs impliqués.
Les objectifs de développement durable:
L’approche historique
3 de l’économie sociale
et solidaire au Maroc
Approche historique du concept de l’économie sociale et solidaire
au Maroc :
L’économie sociale et solidaire trouve ses racines dans la société marocaine depuis
toujours. Ainsi, deux périodes différentes ont marqué la mise en pratique de cette économie :

Avant la
colonisation • La ZAKAT
• La TOUIZA
Avant le XIXéme
siècle

Pendant l'ére • Le Dahir de 1941


coloniale • La création du BDCO
1912-1956
L'ESS[1] au Maroc trouve c’est racine dans la société marocaine depuis toujours. Elle émane d’abord de la région
musulmane et de l’esprit de la société.
Du point de vue religieux, l'islam est une religion de la justice sociale, à travers la notion de Zakât. Un système basé
sur une définition précise de la solidarité sociale, selon des critères déterminés par la religion et qui se bat sur le
gars ou la fortune de chacun. La base de la digue dernière, se fait soit en argent soit en la quantité récolter en blé,
orge…
Du point de vue social, Touiza : une tradition ancré dans la pratique solidaire du Maroc, a été lancé en 1957 par le
père de la nation Mohammed V. Elle est utilisée notamment par, les gens qui n’ont pas de moyens financiers pour
faire face aux frais de main d’œuvre. Elle est elle-même ordonnée par les Caïd, chef des tribus. À cet effet, une
collecte était faite pour réaliser des biens collectifs.
1-pendant l'ère coloniale :
La notion moderne d'association ou organisation non gouvernementale, a été introduite au Maroc pendant la période
du protectorat français. Par le Dahir de 1941 Seul des Français et un étranger avec l'autorisation juridique à créer des
organisations.
2-après la colonisation :
Le mouvement coopératif marocain a connu une amélioration très sensible. Notamment par la création du bureau du
développement et de coopération en 1962, et la promulgation des textes relatifs au secteur réforme agraire, (mine,
commerçants détaillants, pèche...). En 1975, le BDCO[2] été structure est transformé en office.

[1] L'économie sociale et solidaire


[2] Bureau de développement et de coopération
En effet, l’évolution de l’ES au Maroc a connu trois phases distinctes :

1984 à nos jours

1973-1984 La période de renaissance


●La seconde génération

Une nouvelle période de contrainte


●Le Dahir de 10 avr 1973
1958-1973

la période de liberation
●Le Dahir du 15 nov 1958

Histoire de l’ESS au Maroc


1-la période de libération :
Un droit d'association a été Institut en premier lieu par le Dahir du 15 novembre 1958. Ce texte spécifie la manière
d'exercer le droit constitutionnel, en offrant un cadre juridique pour toute activité associative. Cette période a été
marquée par la création de plusieurs associations, situation qui va être limité par des aménagements apportées par le
Dahir du 10 avril 1973.
2-une nouvelle période de contrainte :
On parle notamment de l'obligation de l’autorisation administrative. Elle accorde aux autorités une plus grande
discrétion de décision quand à la légalisation de l'ONG .
Malgré cette restriction, la vie associative a continue de jouer un rôle important dans le développement de la vie
sociale et culturelle du pays.
3-une renaissance de 1984 à nos jours :
Contrairement aux anciennes associations, la seconde génération de l’ONG se considère comme faisant partie d'un
mouvement international plus vaste. De façon générale, cette nouvelle génération considère que, les politiques
appliquées par l’État depuis l’indépendance sont responsables des problèmes économiques et sociaux du pays. Et que
l’État ne peut pas tout faire. À cet égard, elles ont opté de s’attaquer à la résolution de ces problèmes. Afin de
s'engager dans des nouvelles activités à savoir la santé, la protection de l'environnement, la promotion des PME .
Pour conclure, tout s'efface constitue un secteur dynamique capable d'améliorer la vie du citoyen marocain et
d’accélérer le rythme du développement durable du pays.
3 Organisation non gouvernementale
4 Petite et moyenne entreprise
Convergence et divergence
4 entre ES et DD
Les convergences

Le souci L’importance La solidarité- L’humain


d’intérêt de la prise de partage au cœur de
général dicision projet
démocratique

La volonté
d’ancrage
territorial
Divergences

Cependant, malgré ces points communs, forts et nombreux, on observe une grande

méconnaissance des objectifs et des motivations entre les deux familles. Cela peut aller jusqu'à
une certaine forme de méfiance :
par exemple, pour les associations qui aspirent à un développement plus durable, le

mot « économie » n'évoque que la forme la plus répandue, l'économie capitaliste

marchande, considérée comme responsable des destructions de la nature et des

inégalités qu'elles combattent. En miroir, pour les entreprises solidaires, le

développement durable peut être perçu comme un gadget vide de sens, ou même un

leurre permettant de perpétuer une forme d'économie à laquelle elles refusent de se

plier.
Les composants du
5 développement
durable
Les Trois composantes du développement durable:

Économie Société

Une économie plus Une société plus


“efficiente”. équitable.
Environnement

Un plus grand respect de


l’environnent.
Analyse de La
contribution des
6 coopératives dans
le développement
socioéconomique
Le tissu coopératif constitue la principale composante du secteur de l’ESS au Maroc, quelque soit par le nombre
d’emplois créés ou bien sa participation à l’inclusion sociale et au développement économique.
Qui ce qu’une coopérative ?

Selon l’alliance coopérative internationale, une coopérative est une

association autonome de personnes volontairement réunies pour

satisfaire à leurs aspirations et besoins économiques, sociaux et

culturels communs au moyen d’une entreprise dont la propriété est

collective et où le pouvoir est exercé démocratiquement.


Les différents types de coopératives
Les coopératives de producteurs Les coopératives de femmes

Les coopératives de commerce équitable Les coopératives de jeunes diplômés


Les coopératives de producteurs

La Coopérative COPAG

La COPAG est une coopérative agricole Créée en 1987 par 39 agriculteurs de la région de Taroudant,
connue plus par sa marque de produits laitiers « JAOUDA ».

Elle possède une large gamme de produits (produits laitiers, agrumes, primeurs, jus de fruits, viandes), ce
qui la place parmi les modèles d’entrepreneuriat les plus réussis de la région du Souss Massa (S, Rhabra Et
al., 2015).

Les effets de cette entité sur l’environnement socio-économique de la région du Souss Massa sont
nombreux. Dans ce qui suit, nous citerons certains aspects et manifestations :
 Lutte contre le chômage

 Résorption de la pauvreté et de l’exclusion

 Émancipation de la femme

 Intégration des jeunes diplômés

 Éradication du secteur informel

 Amélioration de conditions de vie

 Protection de l’environnement

 Énergies renouvelables
Les coopératives de femmes

 La Coopérative Agricole Féminine de Safran (CAFS)

La CAFS a été créée en 1989 à Taliouine par un groupement des femmes s’occupant de la gestion, de la
production et de la commercialisation de safran. Toutes les femmes le récoltent, le nettoient ensemble, le
sèchent et le stockent afin de le vendre via « la Maison du Safran » qui est un groupement d’intérêt
économique (GIE), intermédiaire entre la coopérative et les acheteurs.

Grâce à cette coopérative, les femmes détiennent plusieurs avantages « revenu, expériences, compétences
etc. »
Les coopératives de commerce équitable

 La coopérative Tighanimine

La coopérative Tighanimine a été créée en 2007 par un petit groupe de femmes ayant un savoir-faire
ancestral. À la création de la coopérative il y avait 22 femmes et aujourd’hui elles sont 60.

Cette coopérative, située dans la région d’Agadir, produit de l’huile d’argan ainsi qu’une vaste gamme de
produits de qualité tels que des savons, des crèmes à base de miel et d’huile, etc.

De plus, à travers sa marque « Tounaroz » la coopérative participe au commerce équitable en offrant de


l’huile d’argan de qualité certifié Fair Trade Max Havlaar au niveau international, dans le but d’encourager
le travail des femmes de la région.
Les coopératives de jeunes diplômés
 La coopérative de séchage des prunes

C’est dans la ville de Fès que des jeunes diplômés chômeurs ont décidé de s’allier afin de créer leur propre
coopérative dans laquelle on trouve une femme et six hommes provenant d'un même quartier.

Ces jeunes, tous diplômés, n’avaient pas trouvé de travail mais ils possédaient de nombreuses idées pour
créer en commun un projet.

En général, ces membres avaient déjà auparavant travaillé dans l’exploitation agricole familiale avec leurs
parents et ils voulaient mettre cette expérience en pratique et produire de nouvelles activités tournées vers
une agriculture moderne en incitant l’Etat à s’impliquer, à les aider financièrement et à les accompagner
tout au long du projet. Ils ont réussi à mettre en pratique leurs idées et à lancer leur projet en 2011.

Les membres de la coopérative pensent désormais jouer un rôle important pour les agriculteurs de la
région. À travers la création de leur coopérative, les jeunes en sont à la fois les propriétaires et les
travailleurs. Gagnant plus d’autonomie, ils disent vouloir se sentir utiles.
La contribution de la cooperative COPAG au développement
socioéconomique de la region

La COPAG est un employeur important dans TAROUDANT : elle emploi


un nombre important de la population active de la région, Elle assure 7200
emplois directs et 72000 emplois indirects

L’entité Fournit des formation aux enfants des agricultures : elle a contribué
au financement de quatre complexes coopératifs dotés de centres de
formation gratuits adressés aux fils des agriculteurs ayant abandonné leurs
études.

Elle Accueille chaque année des 100taines d’etudiants pour un stage


La COPAG a des objectifs qui concernent le développement
durable(Ex: central photovoltaïque « un projet innovant, incitant au
development de l’energie renouvelable»)

La COPAG Offre des meilleures conditions d’hygiène et de vie

La COPAG Offre des réductions importantes sur les médicaments


Les principes de
7 développement
durable
Les principes de développement durable:

Une Stratégie Nationale de Développement durable doit répondre à un certain nombre des principes directeurs,

fixés par le Gouvernement pour assurer une cohérence dans sa conception. Ainsi, les principes retenus pour
élaborer cette stratégie ont été les suivants :
Les projets de
8 développement
durable au Maroc
Les projets de développement durable au Maroc

Le Maroc a adopté dans sa stratégie de développement durable des projets qui favorisent l’équilibre
entre les dimensions environnementales, économiques et sociales, et qui sont réunis pour atteindre la
garantie de l’inclusion et de l’égalité.
Le plan social:
-Le lancement de la troisième phase de l’INDH (2019-2023) en
septembre 2018 qui vise à consolider la valorisation du capital humain et
l’intégration économique des jeunes.
-Annonce l’ouverture des inscriptions au programme Tayssir de
soutien financier aux familles pour l’année scolaire (2019-2020) qui
permet l’accès à l’éducation et la réduction de la déperdition scolaire en
particulier dans le monde rural et chez les filles.
-La consolidation de l’accès aux services de santé, à travers l’adoption
du régime d’assistance médicale « RAMED » qui vise à permettre aux
familles pauvres d’avoir une couverture maladie de base et de bénéficier
gratuitement des services médicaux fournis dans les établissements de
santé publics.
Le plan économique:
-Le plan « Maroc vert » vise également à soutenir l’agriculture sous deux
axes :

Le premier concerne l’agriculture moderne à valeur ajoutée et à haute


productivité répondant aux exigences du marché en développant les
exportations agricoles marocaines, et les activités industrielles liées à
l’agriculture.

Le deuxième axe, il a pour but d’améliorer les conditions de vie du petit


agriculteur et de lutter contre la pauvreté dans les zones rurales.

-La stratégie énergétique et ses objectifs d’atténuation des émissions de


gaz à effet de protection et serre des ressources naturelles.

-Le plan Halieutis une nouvelle stratégie de développement à l’horizon


2020, pour la pêche maritime. Ses objectifs de protection de la biodiversité
marine et de la régénération des ressources halieutiques, et il vise à la
modernisation des différents segments du secteur de la pêche ainsi que
l’amélioration de sa compétitivité et de sa performance.
Le plan environnement:

-L’adoption de la stratégie National de réduction et de


valorisation des déchets qui vise à développer plusieurs filières dont
celles de gestion des emballages (plastique, métal, papier, carton,
verre, bois, etc...). De la gestion des huiles usées, de valorisation
matière des pneus hors usages, et des véhicules en fin de vie, des
déchets des équipements électronique et électriques…
-L’adoption de la stratégie Nationale de la biodiversité qui vise
à la conservation de la diversité biologique, l’utilisation durable de
ses éléments et le partage juste et équitable des avantages découlant
de l’exploitation des ressources génétiques.
Les difficultés au
9 développement des
entreprises au
Maroc
Les difficultés au développement des
entreprises au Maroc.

Cette partie se focalise sur les difficultés au développement des entreprises sociales au Maroc pour cela il
faut d'abord définir ce qui est une entreprise en difficulté. Il existe plusieurs critères permettant de définir une
entreprise en difficulté ; de manière générale une entreprise qui en difficulté ne rime pas obligatoirement avec
dépôt de bilan cette qualification est attribuée l'orsqu'une entreprise est face à des obstacles plus ou moins
importants .
Le Maroc est encore très loin dans ce domaine bien qu'il a fait des avancées pendant les dernières années . les
problèmes sociaux sont énormes il est nécessaire d'entreprendre dans les secteurs d'intérêt générales à fin de
répondre aux défis sociaux et aux besoins des population comme la lutte contre l'exclusion ; la protection de

l'environnement ; l'éduaction et santé.


Parmi les difficultés les plus importants rencontrées par les dernieres :
En terme juridique : le statut juridique de l'économie sociales et solidaire à travers une fiscalités avantageuse et
une gouvernance participative ont constitué un cadre particulièrement pour les personned ou collectifs qui
veulent travailler dans le sociale.
 En terme économique:
Difficulté de localiser les ressources d'un territoire donné: un territoire est un écosysteme inscrit dans un espace
géographique ou des acteurs economique relié par des relations de complementarité vont chercher à cobstruire at
à exploiter des ressources difficilement imitables ou délocalisables.
Manque des ressources humain qualifie : renforcer la capacité des structure d'accompagenement dans la
formation et l'accompagenement technique et financière des entreprises sociaux .
En terme financiere:
Le finance est un obstacle majeur pour les entreprises sociales dans la mesure où les banques moins enclines à se
convaincre.
En définitive les entreprises sociales ont un grand avenir par rapport ä l'atteint d'objectifs sociaux de
développement économique local elle sont appelées à devenir un principale moteur de la croissance.
Les entreprises sociales marocaines continuent ; malheureusement à faire face à de nombreux obstacles qui
entravent leur développement .
10 Conclusion
Conclusion

Le développement durable est fondé sur le principe de solidarité : solidarité dans le temps, c’est-à-dire
avec les générations futures, et solidarité dans l’espace, c’est-à dire avec toutes les populations de la planète,
notamment les plus pauvres. On peut donc, autour de ce principe, rassembler le développement durable et
l’économie sociale solidaire.
Le développement durable et l’économie sociale et solidaire s’inscrivent alors dans un même objectif,
celui de penser un mode de développement “intégral”, à savoir qui intègre tous les êtres humains, présents et à
venir, mais aussi, la totalité des capacités humaines, actuelles et encore inconnues.
Références bibliographiques
•Histoire et évolution, par Hichami BENTAHARA et Yahya YAHYAOUI professeur d'enseignement superieur
a la FSJES d'Oujda 《Origine et pratiques de l'économie solidaire au Maroc, extrait de la revue marocaine des
coopératives, edition 2011.
•Maroc Diplomatique l'information qui Défie le temps:Développement durable:" le Maroc est sur la bonne
voie"Édition:23 avril 2019.
•Développement durable, économie sociale, économie solidaire : quels rapprochements ?.Texte
d'expression coordonnée de la Maison Régionale de l'Environnement et des Solidarités
Adopté en Assemblée Générale le 24 avril 2010.
•ALLIANCE COOPERATIVE INTERNATIONALE .
https://www.cco.coop/c_est_quoi_une_coop_rative
• ACHOUR HAFSA, L’émergence sociale et solidaire au Maroc à la lumière des théories du
troisième secteur (2017/2018) . https://matheo.uliege.be/handle/2268.2/4772
•https://www.entrepreneursdumonde.org/fr/zoom-sur/economie-sociale-solidaire/
•https://morocco.un.org/fr/sdgs
•Les 3 composantes du développement durable, overblog , 10 Mars 2010http://divertissement-
sortie.over-blog.com/article-les-3-composantes-du-developpement-durable-46018769.html
Merci pour Votre
attention !

Vous aimerez peut-être aussi