Vous êtes sur la page 1sur 4

GENDARMERIE NATIONALE Cadre réservé au destina

Région N°….. ENQUETE PRELIMINAIRE


Légion de………………………..
Groupement territorial de………
Compagnie de……………….….. REQUISITION
A
BRIGADE DE……………. PERSONNE QUALIFIEE

N° de pièce N° de fe
P.V. n° (1)…../….. ____
Modèle N° 12

Nous soussigné,.(2)……………., officier de police judiciaire, auxiliaire du Procureur de la


République et/ou du Commissaire du Gouvernement,

Vu les articles 79, 82 à 92 et 116 et 117 du code de procédure pénale,

Rapportons les opérations suivantes :

Vu l’article 174 du code pénal,

Le …………à………heures (3), nous trouvant à……………

REQUERONS :

M. (4)……………………………………………….
De procéder aux actes indiqués ci-après qui ne sauraient être différés sans nuire au déroulement de
l’enquête en cours :
………..…………………(5)
………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………
…………………………………………

Après quoi, il nous sera remis la présente réquisition accompagnée d’un rapport avec avis motivé et
d’un mémoire de frais.

L’ O.P.J.,
(signature + timbre humide)

___________________________________________________________________________________________________

Nous soussigné (6 ),………………………………………..

Remettons la présente réquisition à M. (4)………………… qui déclare accepter la mission qui lui
est confiée, et pour l’exécution de laquelle il prête serment d’apporter son concours à la justice en son
honneur et conscience (7).

A……………, le………………..à……………….heures (8).

La personne requise L’ O.P.J. T.C., (9) L’ O.P.J./L’ A.P.J., (10)


96

RENVOIS DU TEXTE
(1) Numéro du procès-verbal / Année en cours (exemple : 423/2006).

(2) Grade, nom, prénom, qualité, fonction et résidence de l’ O.P.J. qui requiert.

(3) Date et heure auxquelles la réquisition est formulée.

(4) Identité, fonction ou profession et adresse de la personne concernée.

(5) Indication précise de la mission.

Exemple : Réquisition à un médecin.

 Coups et blessures volontaires :


- Procéder à l’examen de M……(nom, prénom, âge),
- Décrire ses blessures éventuelles en précisant leur siège et leur nature ;
- Déterminer la durée prévisible de l’incapacité totale de travail ;
- Indiquer s’il y a un retentissement émotionnel sur la victime ;
- Faire toutes observations utiles à l’enquête en cours.

 Viol :
- Procéder à l’examen médical de M…….(non, prénom, âge),
- indiquer en quels endroits du corps la victime présente des traces traumatiques ;
- les décrire, en indiquer leur siège et leur nature ;
- procéder à l’examen externe et interne de l’appareil génital ;
- procéder aux prélèvements nécessaires (chacun en double) en vue de rechercher les traces de sperme ou de
germes ;
- prévoir les prélèvements en vue d’établir le diagnostic de grossesse;
- nous remettre les sous-vêtements de la victime ;
- déterminer la durée prévisible de l’incapacité totale de travail ;
- préciser l’importance du retentissement émotionnel sur la victime ;
- faire toutes observations utiles à l’enquête en cours.

 Décès :
- Procéder à l’examen du cadavre de …………….…(nom, prénom, âge) ;
- Décrire ses blessures éventuelles, leur siège et leur nature ;
- Indiquer avec quoi elles ont été produites ;
- Décrire les lividités et rigidités cadavériques ;
- Déterminer s’il s’agit d’une mort naturelle, accidentelle ou criminelle;
- Faire toutes observations utiles à la manifestation de la vérité.

(6) Grade, nom, prénom, qualité, fonction et résidence du militaire qui effectue la remise de la
réquisition.
(7)  Si la personne figure sur la liste nationale des experts, elle ne prête pas serment.
La formule est alors la suivante : « qui nous déclare accepter la mission qui lui est confiée,
figurant sur la liste nationale des experts en application de l’article 206 du code de procédure pénale,
il ne prête pas serment ».
 Si la personne requise est un interprète ne figurant pas sur la liste nationale, la formule est la
suivante : « qui nous déclare accepter la mission qui lui est confiée et prête serment de traduire
fidèlement les dépositions ».

(8) Lieu, date et heure de notification de la réquisition.

(9) O.P.J. territorialement compétent en cas de transport hors de sa compétence territoriale de l’ O.P.J.
saisi de l’enquête.

(10) O.P.J. ou A.P.J. qui est chargé de la remise de la réquisition.


95

IMPORTANT
La « personne qualifiée », est celle à qui on fera appel en raison de ses connaissances
intellectuelles (médecin, traducteur, etc.).
Il faut distinguer la « personne qualifiée » du « prestataire de service » qui est toute personne
en mesure d’exécuter un acte à caractère matériel (ouverture d’une porte par un serrurier, dépôt d’un
corps à la morgue, travail de terrassement par un ouvrier, etc.).

PROCEDURE FAITE PAR UN O.P.J. AGISSANT HORS DE SON RESSORT TERRITORIAL

L’ O.P.J. doit faire figurer les formules suivantes dans son procès-verbal de réquisition à personne
qualifiée :

Ø en début de procès-verbal :
« Nous agissons à (lieu du transport), vu l’urgence, sur autorisation expresse du Procureur de la République
de (ville du siège de votre Tribunal de Grande Instance), assisté de (grade, nom, prénom et unité), officier de
police judiciaire territorialement compétent. »

Ø en fin de procès-verbal  :
« Le…….à………(date et heure), le Procureur de la République territorialement compétent est informé du
résultat de nos investigations. »

* *

NOTA : ▪ Le Procureur de la République du ressort où l’ O.P.J. se transporte en est préalablement


informé par le Procureur de la République initialement saisi de l’enquête.

▪ L’ O.P.J. doit, à son arrivée et avant de poursuivre l’enquête, se présenter au Procureur de la


République compétent et dans tous les cas, à l’ O.P.J. compétent avant de procéder à l’enquête
(cf. article 110, C.P.P.).
97