Vous êtes sur la page 1sur 9

COURS DE PHARMACOLOGIE DR MBAYE

LES TRAITEMENTS MEDICAMENTEUX EN GYNECOLOGIE-OBSTETRIQUE

I. LES INHIBITEURS DE LA LACTATION


 BROMOCRIPTINE ( PARLODEL )
 PROPRIETE

Agoniste dopaminergique :

-Traitement de l’hyperprolactinémie

=>inhibe la lactation en diminuant la sécrétion de prolactine.

-Traitement antiparkinsonien

=>pallie la dépression en dopamine en agissant sur l’hypertonie et l’akinésie.

-Traitement ralentisseur de la croissance

=>freine la sécrétion de la somatotrophine.

 INDICATIONS

Pour la montée laiteuse

- Chez la femme : Inhibition de la montée laiteuse, Stérilité, galactorrhée*.

- Chez l’homme : Gynécomastie, Impuissance.

Pour le Parkinson

Hypertonie*, akinésie*.

 EFFETS SECONDAIRES

Hypotension orthostatique, Troubles digestifs transitoires (nausées, vomissements), anorexie,


troubles psychiques (confusion, hallucination), céphalées

 PRECAUTIONS SPECIFIQUES

Doses progressives au milieu des repas.

3 prises par jour dans le cas du Parkinson.

 INTERVENTIONS IDE

Baisse de la sécrétion lactifère de la glande mammaire.

Diminution de la tonicité musculaire et mobilité possible des mouvements.

Ralentissement de la courbe de croissance.

Surveillance de la non-apparition des effets secondaires : Prise de TA couché et debout, état


digestif, état de conscience, douleur.
COURS DE PHARMACOLOGIE DR MBAYE

Ecoute des plaintes de la personne.

II. LES UTERO-RELAXANTS


1. LES INHIBITEURS CALCIQUES : NICARDIPINE ( LOXEN ) , NIFEDIPINE
( ADALATE)
 PROPRIETES

Traitement de l’HTA et de l’angine de poitrine :

- Dilate les artères périphériques ainsi que le cœur.

Traitement des contractions :

- Permet la tocolyse.
 INDICATIONS

Menace d’Accouchement Prématuré (MAP).

Menace de fausse couche.

Hypertension artérielle et poussées hypertensives (notamment en post-opératoire.

 EFFETS SECONDAIRES

Céphalées, Rash cutané

 PRECAUTIONS SPECIFIQUES

Pour le LOXEN® : Principalement utilisé en voie IV puis relais per os possible.

 INTERVENTIONS IDE

Surveillance de la TA toutes les 15 min pendant 2 h (risque d’hypotension artérielle.

En cas de traitement au long cours, prise de la TA 1 fois/ équipe.

Surveillance de l’état cutané du patient.

Ecoute des plaintes de la personne.

Surveillance de la diminution puis arrêt des contractions utérines.

2. LES BETA-2-MIMETIQUES : SALBUTAMOL (SALBUTUS)


 PROPRIETES

Utéro-relaxant :

- Réduit la fréquence et l’intensité des contractions utérines.

Broncho-dilatateur :
COURS DE PHARMACOLOGIE DR MBAYE

-
Augmente le diamètre des bronches et diminue la gêne respiratoire au cours de
l’asthme et de la bronchite (VENTOLINE®).
 INDICATIONS

Dystocie : dynamique de démarrage.

Hyperkinésie : au cours du travail.

Tocolyse avant césarienne.

Souffrance fœtales liées aux contractions utérines.

Prophylaxie des contractions utérines chez la femme enceinte après la 12ème semaine de
grossesse lors d’interventions chirurgicales (ex : cerclage).

 EFFETS SECONDAIRES

Tachycardie => Diminuer ou arrêter si >130 battements / min.

Tremblements des extrémités, crampes.

Agitation.

Céphalées, vertiges.

Signes de surdosage : tachycardie, palpitations, tremblements, agitation, hypotension, sueurs,


nausées, vomissement => Arrêter le traitement et voire pour administrer des Béta-bloquants

 PRECAUTIONS SPECIFIQUES

En regard de la tachycardie.

ECG et auscultation cardiaque faits avant administration du traitement

Femme en décubitus latéral gauche pour favoriser la circulation sanguine

 INTERVENTIONS IDE

Surveillance de la voie veineuse si passage en IV.

Surveillance de la fréquence cardiaque fœtale (monitoring) et maternelle.

Surveillance du comportement de la mère, des douleurs

Ecoute des plaintes de la patiente.

Surveillance de la diminution puis de l’arrêt des contractions utérines.

3. LES ANTAGONISTES DE L’OCYTOCINE : Tractocile : ATOSIBAN®


 PROPRIETES

Retarde l’accouchement en cas de MAP


COURS DE PHARMACOLOGIE DR MBAYE

 INDICATIONS

MAP

 EFFETS SECONDAIRES

Céphalées, vertiges.

Nausées, vomissements.

Tachycardie.

Hypotension artérielle.

Fièvre.

Prurit, rash cutané.

 PRECAUTIONS SPECIFIQUES

Sous forme IV en 3 étapes :

Bolus => Dose de charge pendant 3h => Perfusion plus faible pendant 45 min max.

∆ Traitement < 48h

 Interventions IDE

Ecoute des plaintes de la patiente

Surveillance des paramètres vitaux (pulsations, TA, t°)

Surveillance du rythme des contractions utérines (doit diminuer puis stopper).

4. LES ANTISPASMODIQUES PHLOROGLUCINOL : SPASFON®


 PROPRIETES

Antispasmodique :

- Lève le spasme des fibres musculaires lisses.


- calme la douleur
 INDICATIONS

Traitement adjuvant des contractions utérines au cours de la grossesse en association avec du


repos.

Traitement symptomatique des douleurs aiguës en gynécologie.

 INTERVENTIONS IDE
COURS DE PHARMACOLOGIE DR MBAYE

Surveillance de la diminution des contractions utérines, de la douleur.

Ecoute des plaintes de la patiente

III. LES OCYTOCIQUES


a. Ocytocine : SYNTOCINON®
 Propriété : c’est un analogue synthétique de l’OCYTOCINE naturel post
hypophysaire, il y a augmentation de la fréquence et intensité des contractions
utérine.
 Indication : insuffisance de contraction en début ou en cours de travail, cas de
césarienne où on obtient une bonne rétraction utérine juste après la naissance de
l’enfant. Hémorragie de la délivrance, IV lente à des doses progressives sous
tocographe.
 Précaution d’emploi : pour déclanchement d’accouchement : le col doit être
dilater à 3-4 cm et en voie d’effacement ( la rupture de la poche des eaux est
indispensable et le produit ne doit être utilisé que si l’enfant est sous surveillance ).
Pour hémorragie : vérifier l’expulsion préalable ( complète ) du placenta.
 Effets indésirables : si perfusion trop prolongée = céphalées et nausées, si
surdosage = souffrance fœtale, peut entraîner une hypertonie utérine = rupture
utérine.
 Interventions IDE

Ecoute des plaintes de la patiente.

Surveillance des paramètres foeto-maternels.

Surveillance de la dilatation du col utérin en cas d’accouchement.

Surveillance de la tonicité de l’utérus (contraction en pré-accouchement et rétraction en post-


accouchement)

b. METHYLERGOMETRINE : METHERGIN®

C’est un ocytocique et anti hémorragique utérin

Indications : Hémorragie de la délivrance et du post partum, curtage utérin, IVG,


accouchement normal, atonie de l’utérus après extraction de l’enfant

Contre-indications : pas chez la femme en cours de travail, HTA sévère, toxémie cardiaque,
affection oblitérante vasculaire, affection sévère.

Précaution d’emploi : en intra musculaire lente

Effets indésirables : poussée hypertensive si injection trop rapide avec risque d’état de choc
ou hémorragie cérébrale (céphalées, nausées, vomissements, vertiges…).

c. DINOPROST : PROSTINEF 2 ALPHA®


COURS DE PHARMACOLOGIE DR MBAYE

Activité contracturante sur les fibres lisses et notamment utérines.

 INDICATIONS

Avortement thérapeutique : possible quel que soit la durée de la grossesse en cours

Déclenchement du travail au cours d’une grossesse eutocique à terme ou à haut risque.

 EFFETS SECONDAIRES

Broncho-constriction.

Nausées, vomissements, diarrhées.

Inflammation au point d’injection.

Spasme coronarien.

Tachycardie ventriculaire après injection intra-utérine.

∆ Surdosage : Hypertonie utérine, collapsus cardio-vasculaire par administration extra-


amniotique.

 PRECAUTIONS SPECIFIQUES

Voie injectable.

Réservé à l’usage hospitalier.

 INTERVENTION IDE

Ecoute des plaintes de la patiente.

Surveillance des signes de surdosage.

Surveillance de la fréquence respiratoire et cardiaque.

IV. LES ANTI INFECTIEUX LOCAUX POLYVALENTS

Nifluratel+ Nystatine : MYCOMNES® (ovule)

Néomycine+ Polymixine+ Nystatine : POLYGYNAX® (ovule)

Métronidazole+ Néomycine + Nystatine : TERGYNAN® (comprimé)

Povidone iodée : BETADINE® (ovule ou comprimé)

Chlorquinaldol + Pomestriene : COLPOSEPTINE® (ovule)

Propriété : anti infectieux d’usage local appartenant à différentes classes thérapeutiques et


associés entre eux ( antifongique, trichomonacide, antibiotique et antiseptique ).
COURS DE PHARMACOLOGIE DR MBAYE

Indications : infections vaginales et cervicovaginales d’origine infectieuse, tricomonase


vaginale ( ttt également du partenaire ) et candidoses vaginales.

Effets indésirables : irritation locale et allergie de contact par rapport à l’iode.

Contre-indications : hypersensibilité aux différents produits, grossesse et allaitement pour la


BETADINE

Interventions IDE : Ecoute des plaintes et dires de la patiente.

Conseils d’hygiène à donner : Port de sous-vêtements en coton, pas de douches vaginales, pas
de toilettes intempestives, traitement continué pendant les règles mais pas d’utilisation de
tampons, rapports sexuels possibles.

Pas d’association de plusieurs antiseptiques différents durant le traitement car risque de


causticité

V. LES ANTI-FONGIQUES GYNECOLOGIQUES

Tioconazole : GYNO-TROSYD®

Miconazole : GYNO-DAKTARIN®

Econazole : GYNO-PEVARYL®

Povidone iode : BETADINE®

Nystatine : MYCOSTATINE®

Propriété : antifongique d’usage local et surtout pour les candidats albicans et actions
bactériennes sue infections Gram+

Indications : candidoses vaginales, vulvites candidosiques.

Effets indésirables : allergie de contact et risque de surdosage par l’iode.

Précaution d’emploi : ovule ( comprimé ) dans le fond du vagin, rester allongé ¼ h pour
faciliter la diffusion, éviter les rapports sexuels et les tampons pendant le ttt, ne pas
interrompre le ttt pendant les règles, traite un éventuel autre foyer de candides souvent
digestive et attention aux incompatibilités physiques ou chimiques.

Contre-indications : hypersensibilité aux produits.

VI. LES TRICHOMONACIDES

Metronidazole : FLAGYL® (ovule)

Propriété : parasiticides et bactéricides ( Gram - ).

Indications : trichomonase uro-génitales ( ttt partenaire ), infection aux bactéries anaérobies.

Effets indésirables : très rare mais peut y avoir qlq irritations locales.
COURS DE PHARMACOLOGIE DR MBAYE

Précautions : surveillance NFS et exam neuro

Contre-indications : allergies.

VII. MEDICAMENTS DE LA MENOPAUSE


 Les oestrogènes

Estradiol : OESTROGEL® (gel cutané à appliquer sur l’abdomen et les cuisses et jamais sur
les seins )

Estradiol : ESTRADIOL® (dispositif intra-dermique adhésif à changer tous les 4 jours)

Produisent les effets des oestrogènes aux niveaux des organes cibles ( foie, peau, seins, utérus,
vagin, os, hypothalamus et hypophyse.

Indications : comble la carence oestrogénique après ménopause ou ovarectomie, bouffées de


chaleur, ostéoporose, troubles trophiques génitaux.

Effets indésirables : HTA, céphalées, troubles neuro, tumeur du sein et de l’utérus, diabète,
adénome hépatique. Très fréquents : nausées, prise de poids, tension mammaire, jambes
lourdes et saignements.

Précaution d’emploi : exam préalable, frottis cervico-vaginal, bilan lipidique et glucidique,


mammographie, administration oestrogéno-thérapeutique substitutives 3-4 sem avec
association systématique de progestatif pendant 10 à 14 derniers jours. Interruption en cas
d’effets indésirables grave. Attention aux interactions médicamenteuses.

Contre-indications : cancer du sein et de l’utérus, hyperlipidémie, diabète, infection


hépatique sévère ou récente, atcd de thrombose veineuse ou artérielle, tumeur hypophysaire,
HTA, épilepsie, obésité, fibrome et tabagisme.

 Les progestatifs :

Progestérone : UTROGESTAN® (capsule)

Progestérone : PROGESTOGEL® (gélule)

Chlormadinone : LUTERAN® (cpé)

Dydrogestérone : DUPHASTON® (cpé)

Action progesto-mimétique

INDICATIONS

Ménopause

Insuffisance lutéale en pré-ménopause ou en cas de syndrôme pré-menstruel, de mastodynie


ou de dysménorrhée.

Contractions en pré-ménopause
COURS DE PHARMACOLOGIE DR MBAYE

Endométriose

Hémorragie fonctionnelle et ménorragie des fibromes.

PRECAUTIONS D’EMPLOIS

Utiliser avec prudence en cas d’antécédents coronariens ou d’AVC, d’HTA, de diabète,


d’hyperlipidémie.

Arrêt du traitement en cas de céphalées importantes , de troubles visuels, de manifestations


thrombo-emboliques ou de manifestation d’altération des fonctions hépatiques.

VIII. Les inhibiteurs non-oestrogéniques des bouffées de chaleur :


Béta-alanine : ABUFENE® (cpé)
Veralipride : AGREAL® (gélule)
Proxibarbal: CENTRAGOL®

Médicaments divers sans activité oestrogénique de type :

- acide aminé (ABUFENE®

- neuroleptique (AGREAL®)

- barbituritiques

Indications: Traitement symptomatique des bouffées de chaleur vasomotrice de la ménopause