Vous êtes sur la page 1sur 3

Bibliographie annotée

Sources :

Răscoala din 1821 – Documente interne , 1er volume, comité de rédaction de l’Académie de la
République Populaire Roumaine, Institut d’Histoire, Bucarest, 1959

Le livre constitue un généreux recueil de documents qui ont été élaborés et transmis pendant
la Révolution de Tudor Vladimirescu de 1821 dans la Valachie, et qui ont joué un rôle
important dans le déroulement de cet événement historique essentiel dans le processus de
modernisation de la société roumaine. Ainsi, ai-je pu rencontrer dans cet ouvrage, dans sa
forme originaire, un des programmes politiques qui ont fait l’objet de mon analyse, « Les
demandes du peuple roumain » (« Cererile norodului românesc »), le document
programmatique principal du mouvement de Tudor Vladimirescu. Evidemment, le fait de lire
le document original était une condition d’authenticité et d’honnêteté pour la démarche de
recherche, en me permettant aussi d’entreprendre une analyse personnelle des prévoyances de
du programme, particulièrement à l’égard de la présence des influences du libéralisme et de la
Révolution Française y reflétées.

Georgescu, Vlad. Mémoires et projets de réforme dans les Principautés Roumaines (1831-
1848) avec un supplément pour les années 1769-1830, Association Internationale d'Etudes
du Sud-Est Européen, Bucarest, 1972

Vlad Georgescu a réalisé un recueil important de projets politiques relevants pour


l’expression du développement de la pensée politique réformatrice au Pays Roumains pendant
la période mentionnée dans le titre. Parmi les documents inclus dans cette source essentielle
pour mon travail de recherche figurent « La Constitution des Charbonniers » (« Constituția
Cărvunarilor »), « L’Acte séparé de nomination du souverain des Valaques suivi d’une
Constitution des Valaques » (« Osebitul act de numire a suveranului românilor ») et « La
Proclamation d’Islaz » (« Proclamația de la Islaz »), programmes politiques qui ont fait l’objet
de mon analyse. Il faut préciser que tous ces documents ont été traduits par l’auteur en
français (ce qui dans une certaine mesure a éliminé d’éventuels problèmes terminologiques
que j’aurais peut-être eus dans la traduction du contenu de ces programmes élaborés au début
du XIXe siècle). Ce recueil a donc constitué un support vital dans l’élaboration de mon essai
et d’autant plus dans l’expression des jugements personnels concernant ces documents visés
par mon analyse.

Ouvrages spéciaux :

La Révolution de 1848. La France et l’identité nationale roumaine, coord. Ramona Bordei-


Boca. Actes du colloque franco-roumain, Dijon et Mâcon, 19, 20, 21 novembre 1998

Les ouvrages contenus dans ce volume présentent, dans leur ensemble, les influences exercées
par le modèle français et notamment par les idées de la Révolution Française sur la
Révolution de 1848 aux Principautés Roumains. Plus spécifiquement, j’ai pu trouver des
références au contexte de propagation de ces influences dans le Principautés, de même que
des précisions concernant leur concrétisation dans le programme politique de la Révolution de
Valachie, « La Proclamation d’Islaz ». « La révolution roumaine de 1848. Le modèle français
et les rapports franco-roumains » de Dan Berindei, et « Le modèle français dans la relation
centre-périphérie : l’Europe du Sud-Est » de Mircea Muthu sont les essais inclus dans ce
recueil où j’ai pu rencontrer de précieuses informations en ce sens.

Georgescu, Vlad. Ideile politice și iluminismul în Principatele Române(1750-1831), Edition


de l’Académie de la République Socialiste Roumaine, Bucarest, 1972

Vlad Georgescu propose une analyse de la manière dont des éléments de la pensée politique
européenne moderne, issus essentiellement du courant de l’Epoque des Lumières, de la
Révolution Française et du libéralisme déjà affirmé dans l’Europe, se reflètent dans l’espace
roumain et particulièrement dans les différents programmes politiques roumains élaborés
pendant la période au-dessus mentionée. J’ai retrouvé dans cet ouvrage des informations
essentielles concernant le contexte de diffusion de ces éléments et les prémisses de la parution
d’une pénsée politique roumaine moderne manifestée dans des projets politiques roumains,
parmi lesquels «Les demandes du peuple roumain » et « La Constitution des Charbonniers »
analysés par l’auteur selon de divers thèmes dans la mesure où ils s’y retrouvent, comme par
exemple «Les idées de la Révolution Française et les tendances libérales », « Les réformes et
les Droits de l’Homme » ou « La bourgeoisie et le capitalisme ».

Georgescu, Vlad. Istoria ideilor politice românești(1369-1878), Jon Dumitru Verlag,


München, 1987

L’ouvrage de Vlad Georgescu présente, comme le titre le souligne déjà, une évolution
historique de la pensée politique roumaine, structurée thématiquement. Aussi, y ai-je retrouvé
des analyses concernant les éléments de la pensée politique moderne contenus dans les
prévoyances des programmes politiques envisagés par ma propre analyse, qui m’ont aidé à
défendre la thèse de mon essai – celle de l’existence d’une série d’inflexions libérales et
spécifiques à la Révolution Française dans ces programmes.

Șotropa, Valeriu. Proiectele de constitutie, programele de reformă și petițiile de drepturi din


Țările Române în secolul al XVIII-lea și in prima jumătate a secolului al XIX-lea, Edition de
l’Académie de la République Socialiste Roumaine, Bucarest, 1976

Ce livre de Valeriu Șotropa est penché sur une analyse plus exhaustive des programmes
politiques roumains élaborés pendant la période mentionnée par le titre. A la différence de
l’ouvrage de Vlad Georgescu, au-dessus présenté, celui-ci est structuré en fonction de la
présentation des programme proprement dits et non pas thématiquement. Néanmoins, il a joué
un rôle également important dans l’orientation de ma démarche.