Vous êtes sur la page 1sur 2

Partie1 :

Introduction à l’algorithmique

Chapitre 2 :

Notion d’algorithme

Exemple Le calcul du carrée d’un nombre ?

Définition Selon le Petit Robert : "ensemble des règles opératoires propres à un calcul.” • Un peu plus précisément : Une séquence de pas de calcul qui prend un ensemble de valeurs comme entrée (input) et produit un ensemble de valeurs comme sortie (output). • Un algorithme résout toujours un problème de calcul. L’énoncé du problème spécifie la relation input / output souhaitée.

‘On appelle algorithme une suite finie d'instructions indiquant de façon unique l'ordre dans lequel doit

‘On appelle algorithme une suite finie d'instructions indiquant de façon unique l'ordre dans lequel doit être effectué un ensemble d'opérations pour résoudre tous les problèmes d'un type

donné.

dans lequel doit être effectué un ensemble d'opérations pour résoudre tous les problèmes d'un type donné.
Un algorithme est une suite finie de règles à appliquer dans un ordre déterminé à

Un algorithme est une suite finie de règles à appliquer dans un ordre déterminé à un nombre fini de données pour arriver, en un nombre fini d'étapes, à un certain résultat, et cela

indépendamment des données. "

pour arriver, en un nombre fini d'étapes, à un certain résultat, et cela indépendamment des données.

Le mot algorithme provient du nom d'un célèbre mathématicien arabe de la première moitié du IXe siècle: Muhammad ibn Musa al Khwarizmi. 1

Qu’est ce qu’un programme ? Un programme est la description d'un algorithme dans un langage accepté par la machine. Un algorithme, à l'inverse d'un programme, est indépendant du langage de programmation (et donc de la machine).

Qu’est ce qu’un langage de programmation ?

Ensemble

informatiques.

de

mots-clefs

et

de

règles

de

syntaxe

permettant

de

créer

des

programmes

1 Le mathématicien El Khawarizmi publie à Bagdad un traité intitulé "La science de l'élimination et de la réduction" qui, importé en Europe Occidentale lors des invasions Arabes aura une grande influence sur le développement des mathématiques.

3

Processus de résolution d’un problème informatique

Pour résoudre un problème, il est vivement conseillé de réfléchir d'abord à l'algorithme avant de programmer proprement dit, c'est à dire d'écrire le programme en langage de programmation.

La fabrication d’un programme suit les phases suivantes :

1. Analyse: Déterminer le problème à résoudre, Comprendre la nature du problème posé et préciser les données fournies ("entrées" ou "input" en anglais), Préciser les résultats que l'on désire obtenir ("sorties" ou "output" en anglais).

2. Description de l’algorithme : on raisonne sur la manière de représenter les données du

problème, et sur une méthode de résolution. Cette méthode est ensuite énoncée sous forme de suite de pas à accomplir pour aboutir aux solutions : c’est l’algorithme de résolution du problème.

3. Codage : il s’agit de traduire l’algorithme en langage de programmation, et sous forme de

fichier texte (c.a.d., suite de caractères sans mise en forme ni mise en page). Le résultat du

codage est un fichier appelé code source du programme.

4. Mise au point : comprend le plus souvent plusieurs étapes répétées jusqu’`a ce que le

programme semble satisfaisant :

Compilation : un langage de programmation de haut niveau n’est pas directement compréhensible par la machine. Il faut donc traduire le code source du programme vers le langage natif de la machine. Le résultat est un nouveau fichier écrit en langage machine, et appelé code objet.

Tests : exécution du code objet avec divers cas typiques des entrées, ou jeu de tests. C’est le moment où la plupart des erreurs apparaissent.

Correction des erreurs : on modifie le code de manière à corriger les erreurs au fil des tests, et l’on recommence la compilation, exécution et tests, etc.

de manière à corriger les erreurs au fil des tests, et l’on recommence la compilation, exécution

4