Vous êtes sur la page 1sur 2

Assistancetechniquepour la mise enœuvredescomposantes « surélévationdubarrageBouHeurtma » et

« modernisationdesinfrastructuresdu Canal Medjerda - CapBon »


Composante 3 – Réhabilitation du barrage Laroussia
Code :40266-00-LR-GEN-NT01 (1)

2 CARACTERIS TIQUES DU BARRAGE


2.1 Destination et besoins du Barrage
Le barrage Laroussiafait partie du complexe de la Medjerda et utilise les eaux du barrage de Sidi
Salem pour l’alimentation en eau potable et l’irrigation, ainsi que pour la production d’électricité par
turbinage du débit de la Medjerda non utilisé pour l’irrigation/eau potable à l’amont.

2.2 Synthèse des caractéristiques actuelles du barrage


Retenue du barrage :

− Volume : 5 hm3, actuellement 1.5 hm3 ;


− Cote de retenue normale (RN) : 37.50 m NGT ;
− Cote des plus hautes eaux (PHE) : 40.50 m NGT.

Hydrologie :


3
Apport annuel moyen : 900 hm ;

3 3
Débit d’étiage naturel : 0.5 m /s, porté à 15 m /s, par la régularisation des barrages en amont ;

3
Crue annuelle : 700 m /s ;

3
Crue décennale : 1 200m /s ;

3
Crue centennale : 1 800 m /s ;

3
Crue millénaire : 2 500 m /s, correspondant à la cote 40.50 m NGT ;
− Pendant les crues, les eaux sont très chargées, les matériaux transportés peuvent dépasser 100 g/l
(moyenne : 20 g/l).

Barrage :

− Type vannes en rivière comportant un radier général sur lequel prennent appui une pile bajoyer rive
droite, 2 piles en rivière et une pile usine rive gauche qui forment 3 pertuis de 12 m de largeur équipés
de vannes segment pouvant se lever au-dessus des plus hautes eaux ;
− Cote d’arase des ouvrages : 42 m NGT ;
− Hauteur au-dessus du point bas du radier : 22 m ;
− Longueur du radier : 45 m ;
− Longueur de l’ouvrage en crête : 70 m ;
− Largeur des piles centrales : 4 m ;
− Longueur des piles centrales : 33 m ;
− Fondation des murs sur pieux en béton (DN 1060, DN 560 et DN 400) ;
− Rideaux d’étanchéité de palplanches, en amont et en aval du seuil de vannes.

Centrale hydroélectrique, implantée en rive gauche contre la pile usine :

− En infrastructure : la passe usinière sur laquelle est placé un puits où sont logés le groupe principal de
4 800 kVA et le temps auxiliaire de 100 kVA qui permet de maintenir en été le débit réservé à l’oued ;
− En superstructure : un hall de montage et décuvage complété sur la rive par un bâtiment abritant le
poste de transformation et la salle de commande.

Page 6 sur 19
Assistancetechniquepour la mise enœuvredescomposantes « surélévationdubarrageBouHeurtma » et
« modernisationdesinfrastructuresdu Canal Medjerda - CapBon »
Composante 3 – Réhabilitation du barrage Laroussia
Code :40266-00-LR-GEN-NT01 (1)

Prises d’irrigation :

− Prise canal Medjerda - Cap Bon ;


− Prise principale rive droite, commandée par 2 vannes automatiques à niveau aval constant qui
3
permettent le passage d’un débit maximum de 13 m /s dans la galerie de tête du grand canal
d’irrigation ;
− Prise secondaire en rive gauche pour l’irrigation de 4 000 ha dans la région de Chouigui.

Protection des berges :

− Sur les 2 rives, à l’amont et à l’aval, la protection est constituée par des pierrées en béton et des
retours en palplanches.

Période d’exécution des travaux :

− Janvier 1952 à mars 1957.

2. Plan d’ensemble du barrage

Page 7 sur 19