Vous êtes sur la page 1sur 4

Université Batna2 (Mostefa Benboulaïd) Année universitaire 2019/2020

Dép.SC-ST
Option C TP n°1 de cinétique chimique

ETUDE CINETIQUE DE LA REACTION DE REDUCTION DE L’EAU OXYGENEE PAR L’ION IODURE.


Cinétique chimique = étude de la vitesse de la réaction.
A + B C + D
Soit la réaction :
Par définition, la vitesse de la réaction, est la quantité de réactif consommée par unité de temps, ou quantité de
produit apparu, exprimée en mol.L-1.S-1:
d[A] d[B] d[C] d[D]
v= − = − = =
dt dt dt dt
Expérimentalement, on trouve que la vitesse de la réaction dépend des concentrations des réactifs, selon la loi :
v = K x [A]α x [B]β
Les exposants α et β représentent respectivement, l’ordre partiel de la réaction par rapport au réactif A, et au
réactif B. K étant la constante de vitesse de la réaction (ce n’est pas une constante d’équilibre).

20
Exemple : si α = 0 on dit que la réaction est d’ordre 0 par rapport au réactif A, si α = 1 la réaction est d’ordre 1

20
par rapport à A, …etc.
d[A]
; et v = K x [A]α x [B]β
En résumé on a : v = − dt d
me
Principe
a

L’équation de la réduction de H2O2 par les ions iodure I- est :


- lente
oh

-
H2O2 + 2I I2 + 2OH (1)
M

v = K x [H2O2]α x [I-]β α=?


i
n

Si on réalise les conditions dans lesquelles la concentration de l’ion iodure I- reste constante, on peut
ma

déterminer l’ordre partiel de la réaction par rapport au peroxyde d’hydrogène H2O2.

[I-] = constante ⇒[I-]β = constante ⇒ v = k’ x [H2O2]α


li
s

Expérimentalement, on peut suivre l’évolution de cette réaction, en déterminant la quantité de matière de


diiode I2 formé au cours du temps. Pour cela on utilise la réaction d’oxydo-réduction, très rapide entre l’iode
moléculaire et les ions sulfite SO32-(aq), en milieu aqueux neutre (réaction ).
- -
I2 + SO32- + 2 OH rapide + SO 2- + H O
2I 4 2 (2)
La quantité de ‘I2’ formé est neutralisée à l'aide d'une solution de sulfite dont on ajoute un volume fixe sans arrêter le
chronomètre dès que la coloration du diiode réapparaît et cela pendant 40 minutes.
- lente -
H2O2 + 2I I2 + 20H
+
rapide SO32-

SO42-
L’iode moléculaire I2 (en réalité c’est l’ion I3-), forme un complexe de coloration bleue avec l’empois
d’amidon.
1
Université Batna2 (Mostefa Benboulaïd) Année universitaire 2019/2020
Dép.SC-ST
Option C TP n°1 de cinétique chimique

On enregistre les dates (temps) auxquelles apparait la couleur bleue, à chaque fois. On
étudie ainsi l’évolution de la réaction en fonction du temps.
Mode opératoire (schématique).
H2O2 diluée ( 5 mL) Na2SO3 (2 mL)

Eau déminéralisée 100 mL


KI(0,3M; 4 mL)
Na2SO3 (0,05M) (2 mL)

t=0
Il ne se passe rien Début t1= ....(Secondes)
de -
2
la réaction de réduction (1) Epuisement de SO3
I2 formé est aussitôt
-
neutralisé par SO32

20
Na2SO3 (1 mL)

20
Répéter l'opération
pendant 40 minutes

d
me
t10= .... t3=....
a

Dans un erlenmeyer de 250 mL verser :


oh

Amidon (5 gouttes)
4 mL d'iodure de potassium 0,3 M.
M

KI (4 mL)
2 mL de sulfite de sodium 0,05M.
Na2SO3 (2 mL)
100 mL d’eau déminéralisée.
i

eau déminéralisée (100 mL)


n

5 gouttes d'empois d'amidon,


ma

Démarrer l’agitation
li

Attention, à partir de cet instant, préparer le chronomètre !


s

Verser, à l’aide de l’éprouvette graduée, rapidement 5 mL de la solution d’eau


oxygénée dans l’erlenmeyer et déclencher le chronomètre (tout en maintenant l’agitation).
Au bout de quelques secondes la solution bleuit brusquement, Noter la date (t1), sans
arrêter le chronomètre.
Ajouter rapidement à l’aide de la burette, la solution de sulfite de sodium
0,05 M. jusqu’à décoloration. Et ajouter 1/2 ml de plus de la même solution.
Noter le volume totale ajouté et le temps écoulé. (C’est la phase cruciale de
l’opération).
Attendre, que la solution bleuit à nouveau (noter) le temps t3, et rajouter 1 ml de la même solution.
(en constatant la disparition de la couleur bleue, sinon rajouter jusqu’à décoloration).
Patienter encore, la solution bleuit à nouveau à la date (t4), recommencer ces mêmes opérations au
moins 10 fois (ou pendant 40 minutes).
Regrouper les mesures dans un tableau (V en mL; t en secondes).

2
Université Batna2 (Mostefa Benboulaïd) Année universitaire 2019/2020
Dép.SC-ST
Option C TP n°1 de cinétique chimique

Compte rendu du TP n°2


Nom……………………………….. Prénom……………………………groupe……….. sous- groupe……..
Titre du TP :
1- Bilan de la matière :
Faire le bilan matière à une date t, pour les deux transformations chimiques mises en jeu dans cette
manipulation en faisant intervenir x, l’avancement de la réaction (1).

- lente -
H2O2 + 2I I2 + 2 0H

Espèces H2 O2 2 I- → I2 2 OH-
t=0 CH2 O2 . VH2 O2 𝐶𝐶𝐼𝐼− . 𝑉𝑉𝐼𝐼− …………. ………….
n (mol) …………… ………….. ………… …………

20
Instant t …………… …………. x-y 2x – 2y
t=∞

20
x : état d’avancement de la première réaction. y: état d’avancement de la deuxième réaction.
- -
I2 rapide + SO42- +
+ SO32- + 2 OH 2I H2O
d
me
Espèces I2 𝑆𝑆𝑆𝑆32− 2 OH- → 2 I- 𝑆𝑆𝑆𝑆42− H2O
t=0 𝐶𝐶𝐼𝐼2 . 𝑉𝑉𝐼𝐼2
C𝑆𝑆𝑆𝑆32− . ……. …………
a

V𝑆𝑆𝑆𝑆32−
oh

n (mol) ……… …………… ……. …………


M

Instant t ……… …………. ……. y


La deuxième réaction étant instantanée, on a à tout instant t x = y. à l’appartion de la coloration bleue on x > y.
i

2- Compléter le tableau suivant : (à remplir au fur et à mesure du déroulement des manipulations)


n
ma

𝑉𝑉𝑆𝑆𝑆𝑆32− …….. ……. ……. ……. ……. ……. ……. ……. ……. …….
t(S) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
li

VT . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
𝑛𝑛𝐻𝐻2 𝑂𝑂2 x104 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
s

[H2 O2 ]𝑥𝑥104 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
−𝑙𝑙𝑙𝑙[H2O2 ] . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
1 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
x 10-2
[H2 O2 ]
𝑉𝑉𝑆𝑆𝑆𝑆32− : Volume de la solution de sulfite utilisé, à l’instant t ; t(S) : temps de la réapparition de la couleur
bleue ; 𝑛𝑛𝐻𝐻2 𝑂𝑂2 : nombre de mole d’eau oxygénée restant ; [H2 O2 ] : sa concentration molaire.
𝑛𝑛𝐼𝐼2 = 𝑉𝑉𝑆𝑆𝑆𝑆32− 𝑥𝑥 𝐶𝐶𝑆𝑆𝑆𝑆32− = 𝑉𝑉𝑆𝑆𝑆𝑆32− 𝑥𝑥 10−3 𝑥𝑥 0,05

𝑛𝑛𝐻𝐻2 𝑂𝑂2 = 𝑛𝑛0 𝐻𝐻 − 𝑉𝑉𝑆𝑆𝑆𝑆32− 𝑥𝑥 10−3 𝑥𝑥 0,05 = 𝑛𝑛0 𝐻𝐻 − 𝑉𝑉𝑆𝑆𝑆𝑆32− 𝑥𝑥 5 𝑥𝑥10−5


2 𝑂𝑂2 2 𝑂𝑂2

𝑛𝑛𝐻𝐻2 𝑂𝑂2 𝑛𝑛𝐻𝐻2 𝑂𝑂2


[H2 O2 ] = 𝑉𝑉 −3
= . 103 𝑉𝑉𝑇𝑇 = 𝑉𝑉𝑆𝑆𝑆𝑆32− + 𝑉𝑉𝐻𝐻2 𝑂𝑂2 + VKI + Veau
𝑇𝑇 (𝑚𝑚𝑚𝑚)𝑥𝑥10 𝑉𝑉𝑇𝑇 (𝑚𝑚𝑚𝑚)

𝑉𝑉𝑇𝑇(𝑚𝑚𝑚𝑚) = 𝑉𝑉𝑆𝑆𝑆𝑆32− + 5 + 4 + 100

𝑉𝑉𝑇𝑇(𝑚𝑚𝑚𝑚) = 109 + 𝑉𝑉𝑆𝑆𝑆𝑆32−

3
Université Batna2 (Mostefa Benboulaïd) Année universitaire 2019/2020
Dép.SC-ST
Option C TP n°1 de cinétique chimique

3- Tracer dans ce même graphique multiaxial en Y. [H2 O2 ] = f(t) ; ln [H2 O2 ] = f (t) ; 1/[H2 O2 ] = f(t)

1,2

0,8

0,6

0,4

20
20
0,2

d
me
0
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23
a
oh

4- Exploitation du graphique.
M

Déduire du graphique :
…..l’ordre n de la réaction par rapport au peroxyde d’hydrogène,…
i
n

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
ma

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
. . . . . . . . . . . . ... . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
li

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ... . . . . . . . . . . . . . . . . .
s

…….et la constante apparente k’ de la vitesse de la réaction…..

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
. . . . . . . . . . . . ... . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ... . . . . . . . . . . . . . . . . .

5- Peut-on admettre réellement que la concentration en ions iodure reste constante ? justifier.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
. . . . . . . . . . . . ... . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ... . . . . . . . . . . . . . . . . .

Vous aimerez peut-être aussi