Vous êtes sur la page 1sur 6

RÉSILIENCE ET PERSONNALITÉ

Odin Hjemdal, Oddgeir Friborg, Tore C. Stiles

Groupe d'études de psychologie | « Bulletin de psychologie »

2010/6 Numéro 510 | pages 457 à 461


ISSN 0007-4403

Document téléchargé depuis www.cairn.info - - - 154.72.161.227 - 25/06/2017 11h46. © Groupe d'études de psychologie
Article disponible en ligne à l'adresse :
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
http://www.cairn.info/revue-bulletin-de-psychologie-2010-6-page-457.htm
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Document téléchargé depuis www.cairn.info - - - 154.72.161.227 - 25/06/2017 11h46. © Groupe d'études de psychologie

Pour citer cet article :


--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Odin Hjemdal et al., « Résilience et personnalité », Bulletin de psychologie 2010/6
(Numéro 510), p. 457-461.
DOI 10.3917/bupsy.510.0457
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Distribution électronique Cairn.info pour Groupe d'études de psychologie.


© Groupe d'études de psychologie. Tous droits réservés pour tous pays.

La reproduction ou représentation de cet article, notamment par photocopie, n'est autorisée que dans les
limites des conditions générales d'utilisation du site ou, le cas échéant, des conditions générales de la
licence souscrite par votre établissement. Toute autre reproduction ou représentation, en tout ou partie,
sous quelque forme et de quelque manière que ce soit, est interdite sauf accord préalable et écrit de
l'éditeur, en dehors des cas prévus par la législation en vigueur en France. Il est précisé que son stockage
dans une base de données est également interdit.

Powered by TCPDF (www.tcpdf.org)


bulletin de psychologie / tome 63 (6) / 510 / novembre-décembre 2010 457

Résilience et personnalité
HJEMDAL Odin*
FRIBORG Oddgeir**
STILES Tore C.*

L’identification des différences individuelles constituaient le meilleur prédicteur d’une dépres-


dans la capacité à surmonter des difficultés/l’adver- sion de longue durée (Surtees, Wainwright, 1996).
sité a mis en évidence des relations avec des diffé- La recherche sur la résilience a identifié une série
rences au niveau du risque, de la vulnérabilité, des de caractéristiques intra- et inter-personnelles, qui
facteurs de protection et des processus et méca- sont importantes pour la compréhension des diffé-

Document téléchargé depuis www.cairn.info - - - 154.72.161.227 - 25/06/2017 11h46. © Groupe d'études de psychologie
nismes impliqués dans la résilience. De telles diffé- rences individuelles quant aux effets du stress
rences ont, notamment, été attribuées aux caracté- (Garmezy, 1993 ; King, King et coll., 1998 ;
ristiques personnelles et relationnelles (Garmezy, Masten, 2001 ; Werner, 1989 ; Werner, Smith,
1993 ; King, King et coll., 1998 ; Werner, 1989 ; 2001). La résilience peut être définie comme le
Werner, Smith, 2001). processus qui contribue – grâce à l’action des
Document téléchargé depuis www.cairn.info - - - 154.72.161.227 - 25/06/2017 11h46. © Groupe d'études de psychologie

facteurs de protection – à une issue favorable au


Le domaine de l’évaluation de la personnalité a
plan de la santé mentale, malgré la présence du
une longue tradition pour ce qui touche à l’évalua-
stress qui augmente, de manière significative, le
tion des différences individuelles. Le modèle des
risque de développer une psychopathologie
cinq facteurs offre, probablement, la description la
(Hjemdal, Friborg et coll., 2006). Le principe
plus complète de la structure de la personnalité
fondamental est que plus le niveau de résilience est
fondée sur cinq dimensions essentielles : névro-
élevé, plus réduit est le risque de développer des
sisme, extraversion, caractère agréable, ouverture
symptômes psychiatriques ou un trouble mental. Il
d’esprit et caractère consciencieux. L’échelle NEO
y a peu d’échelles qui mesurent, de manière directe,
Personality Inventory Revised (NEO-PI-R) a été
les ressources (facteurs de protection), associées à
élaborée de manière empirique pour évaluer le
la résilience et, encore moins, qui incluent, à la fois,
modèle des cinq facteurs. Les études réalisées ont
les facteurs de protection intra- et interpersonnels
montré sa validité interculturelle (McCrae, Costa,
mis en évidence dans les recherches sur la rési-
1997).
lience. Dans des études antérieures, les auteurs du
Les relations entre, d’une part, les facteurs présent article ont mis au point une Échelle de rési-
évalués avec la NEO-PI-R et, d’autre part, la vulné- lience pour adultes (Resilience Scale for Adults ou
rabilité psychique et la présence de problèmes RSA ; Hjemdal, Friborg et coll., 2001 ; Friborg,
psychiatriques ont été mises en évidence. Généra- Hjemdal et coll., 2003), qui évalue six facteurs :
lement, des niveaux élevés de névrosisme sont RSA-Perception de soi-même, RSA-Plans pour
associés à plus d’émotions négatives, à de l’insta- l’avenir, RSA-Compétence sociale, RSA-Style
bilité émotionnelle, à une faible confiance en soi, structuré, RSA-Relations familiales et RSA-
à des symptômes de dépression et d’anxiété élevés Ressources sociales.
(Bagby, Kennedy et coll., 1997 ; Duggan, Sham et Une grande partie des variables intra-person-
coll., 1995 ; Enns, Cox, 1997 ; McCrae, 1990 ; nelles, rapportées dans les recherches sur la rési-
Trull, Sher, 1994 ; Watson, Clark, Harkness, 1994), lience, est, très probablement, liée à la personnalité
ainsi qu’à un degré élevé de détresse psycholo- et aux caractéristiques personnelles. Par consé-
gique en présence de stress (Bolger, Schilling, quent, la présente étude vise à comparer les
1991 ; De Joung, van Sonderen, Emmelkamp,
1999 ; Mills, Huebner, 1998). Les individus obte-
nant des scores élevés à la dimension névrosisme
sont aussi plus vulnérables au syndrome d’épuise- * Département de psychologie, Université norvé-
gienne de science et de technologie, N-7491 Trondheim,
ment professionnel (Cano-García, Padilla-Muño, Norvège.
Carrasco-Ortiz, 2005). Une étude longitudinale, sur <odin.hjemdal@svt.ntnu.no>
douze ans, de la dépression, a montré que des ** Département de psychologie, Université de
niveaux élevés à la dimension névrosisme Tromsø, Norvège.
458 bulletin de psychologie

résultats à la NEO-PI-R et à ceux de la RSA pour bonnes (Friborg, Barlaug et coll., 2005 ; Friborg,
explorer les éventuelles similarités entre ces deux Hjemdal et coll., 2003 ; Friborg, Hjemdal, 2004 ;
échelles. Nous nous attendons à ce que la relation Hjemdal, Friborg et coll., 2006). La RSA a permis
entre la NEO-PI-R et des facteurs intra-personnels de distinguer une population clinique d’une popu-
de la RSA soit plus forte que la relation entre la lation normale (Friborg, Hjemdal et coll., 2003).
NEO-PI-R et des facteurs inter-personnels de la Elle prédit, également, comme le montre une étude
RSA. Ceci sera vérifié, d’abord, par une étude de prospective, le développement des symptômes
corrélations et, ensuite, par une analyse commune psychiatriques (Hjemdal, Friborg et coll., 2006) ou,
exploratoire en composantes principales des selon les résultats d’une étude expérimentale, la
facettes de la NEO PI-R et des facteurs de la RSA. perception subjective du stress et la perception de
la douleur (Friborg, Hjemdal et coll., 2006). La
RSA mesure bien plus la vulnérabilité et des symp-
MÉTHODE tômes que le contraire (Friborg, Hjemdal et coll.,
Participants 2009). Des recherches, effectuées sur des échantil-
Les participants étaient 666 étudiants d’univer- lons brésiliens (Hjemdal, Roazzi, Dias, 2009),
sité, suivant un cours d’introduction en psycho- iraniens (Jowkar, Friborg, Hjemdal, 2010), et
logie ou un cours d’économie en Norvège. belges francophones (Hjemdal, Friborg et coll.,
L’échantillon comprenait 521 (78,2 %) personnes sous presse) tendent à démontrer la validité inter-

Document téléchargé depuis www.cairn.info - - - 154.72.161.227 - 25/06/2017 11h46. © Groupe d'études de psychologie
de sexe féminin et 144 (21,6 %) personnes de sexe culturelle de la RSA.
masculin. Une personne a omis d’indiquer son
sexe. L’âge des participants variait entre 18 et RÉSULTATS
54 ans (m = 22,02 ; = 3,78). Ces sujets ont
complété les questionnaires individuellement. Les scores moyens et les écart-types à la RSA et
Document téléchargé depuis www.cairn.info - - - 154.72.161.227 - 25/06/2017 11h46. © Groupe d'études de psychologie

L’étude a été approuvée par le Comité régional à la NÉO-PI-R sont présentés dans le tableau 1.
d’éthique médicale du centre de la Norvège. Toutes les relations attendues entre les facteurs de
la NEO-PI-R et de la RSA ont été confirmées, avec
Instruments d’évaluation des corrélations de modérées à élevées (voir le
La NEO-PI-R est une échelle de 240 questions, tableau 2 pour les détails). Le principal résultat de
qui mesure la personnalité, par rapport au modèle la présente étude est donc que la NEO-PI-R et la
des cinq facteurs mentionné ci-dessus : Névrosisme RSA sont étroitement liées, sans, toutefois, se
(N), Extraversion (E), Caractère agréable (A), superposer totalement. Les corrélations les plus
Ouverture d’esprit (O) et Caractère consciencieux élevées ont été mises en évidence entre le résultat
(C). Chaque facteur comprend six facettes, qui total à la RSA et les dimensions Névrosisme, Extra-
mesurent des traits plus spécifiques. Les qualités version et Caractère consciencieux. Les corréla-
psychométriques des facteurs et des facettes de la tions les plus importantes pour les facteurs de la
NEO-PI-R ont été considérées comme bonnes RSA étaient les suivantes :
(Costa, McCrae, 1991 ; McCrae, Costa, 1983). – RSA-Perception de soi avec Névrosisme ;
La Resilience Scale for Adults (RSA ; Friborg, – RSA-Perception de l’avenir avec Névrosisme
Hjemdal et coll., 2003 ; Hjemdal, Friborg et coll., et Caractère consciencieux ;
2001) est une échelle composée de 33 questions, – RSA-Compétence sociale, RSA-Relations
qui couvrent les facteurs de protection liés aux familiales, RSA-Ressources sociales avec Extraver-
caractéristiques individuelles, au milieu familial et sion ;
à l’environnement social. La cotation des items se
fait sur une échelle sémantique différentielle en – RSA-Style structuré avec Caractère consciencieux.
sept points (le score total varie donc de 33 à 231 Bien que des corrélations significatives avec les
points). Chaque item a un attribut positif et un facteurs de la NEO-PI-R aient été mises en évidence,
attribut négatif, situés aux deux extrémités du il est intéressant de remarquer que les corrélations
continuum. Un total de points élevé indique une entre les facteurs de la RSA et deux facteurs de la
résilience élevée. Les analyses factorielles ont mis NEO-PI-R – Ouverture d’esprit et Caractère
en évidence six facteurs : 1o RSA-Perception de agréable – varient de non-significatives à modérées.
soi ; 2o RSA-Plans pour l’avenir ; 3o RSA-Compé- Ces résultats diffèrent quelques peu des résultats
tence sociale ; 4o RSA-Style structuré ; 5o RSA- obtenus précédemment, où le score à la 5PF-Carac-
Relations familiales et 6o RSA-Ressources sociales tère agréable était très fortement corrélé avec le
(Friborg, Barlaug et coll., 2005 ; Hjemdal, Friborg facteur RSA-Compétence sociale, alors que les
et coll., 2006). Les quatre premiers facteurs sont corrélations entre la RSA et 5PF-Stabilité émotion-
des facteurs intra-personnels et les deux derniers, nelle (Névrosisme), 5PF-Caractère consciencieux et
des facteurs interpersonnels. Plusieurs études ont 5PF-Extraversion étaient comparables à l’étude
montré que les validités et la fidélité de la RSA sont précédente de Friborg, Barlaug et coll. (2005).
bulletin de psychologie 459

Moyenne Écart-type
Il est intéressant de remarquer qu’il y a
principalement trois facteurs de la NEO PI-R (Névro-
RSA total 5,15 0,70 sisme, Extraversion et Caractère consciencieux), qui
sont corrélés avec les facteurs de la RSA. Le Névro-
RSA-perception de 4,61 1,12
soi-même
sisme, comme prévu, est corrélé négativement avec
tous les facteurs de la RSA, mais, tout particulière-
RSA-perception de l’avenir 4,88 1,22 ment, avec les facteurs rattachés aux caractéristiques
de la personne, à savoir RSA-perception de soi et RSA-
RSA-compétence sociale 5,21 0,95
Perception de l’avenir. Les deux autres facteurs
RSA-style structuré 4,68 1,10 (Extraversion et Caractère consciencieux) ont, eux
aussi, comme prévu, des corrélations positives avec
RSA-relations familiales 5,12 1,11
les facteurs de la RSA. L’Extraversion est corrélée
RSA-ressources sociales 5,98 0,73 avec les facteurs de la RSA, qui font référence aux
compétences sociales et aux facteurs interpersonnels,
NEO-Névrosisme 53,25 9,42 alors que le facteur Caractère consciencieux a des
NEO-Extraversion 51,60 9,92 corrélations positives avec RSA-Style structuré. À
partir de ces corrélations, on peut se demander si toute
NEO-Caractère agréable 54,33 9,28 la variance de la RSA peut être expliquée par la

Document téléchargé depuis www.cairn.info - - - 154.72.161.227 - 25/06/2017 11h46. © Groupe d'études de psychologie
NEO-Ouverture d’esprit 50,45 10,44 variance de la NEO-PI-R. La question qui demeure
est donc celle de savoir si la RSA mesure quelque
NEO-Caractère 46,95 10,60 chose d’unique par rapport à ce que la NEO PI-R
consciencieux mesure.
Document téléchargé depuis www.cairn.info - - - 154.72.161.227 - 25/06/2017 11h46. © Groupe d'études de psychologie

Tableau 1. Moyenne et écart-type pour le total RSA et


les facteurs et le NEO-PI-R (n = 666).

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11

1- RSA total –

2- RSA-perception .77** –
de soi-même

3- RSA-perception de l’avenir .72** .57** –

4- RSA-compétence sociale .71** .47** .36** –

5- RSA-style structure .38** .16** .35** .08* –

6- RSA-relations familiales .73** .40** .35** .38** .10* –

7- RSA-ressources sociales .75** .42** .37** .54** .07 .62** –

8- NEO-Névrosisme – .55** – .71** – .49** – .29** – .20** – .27** – .23** –

9- NEO-Extraversion .58** .41** .37** .72** .08 .32** .46** – .32** –

10- NEO-Caractère agréable .12** .15** .12** .21** – .05 – .04 .07 – .04 .33** –

11- NEO-Ouverture d’esprit .18** .03 .04 .16** – .03 .26** .24** – .11** .11** .13** –

12- NEO-Caractère .45** .32** .43** .16** .70** .20** .17** – .35 .18** .04 .11**
consciencieux

* < .05, ** < .01.

Tableau 2. Corrélations entre le total RSA et les facteurs et le NEO-PI-R (n = 666).

Pour examiner cette question, nous avons six facteurs de la RSA. L’analyse exploratoire, avec
effectué une analyse commune exploratoire avec six facteurs précisés à l’avance, a donné des résul-
rotation oblique en composantes principales. tats intéressants, que l’espace de cet article ne nous
Comme chaque facteur de la NEO PI-R est permet pas de présenter en détail. Il nous paraît,
constitué de six facettes, nous avons inclus dans toutefois, important de noter les trois principales
nos analyses les 30 facettes de la NEO PI-R et les constatations issues de cette analyse.
460 bulletin de psychologie

– Premièrement, nous avons noté que la solution CONCLUSION


factorielle, pour la NEO-PI-R, est presque parfaite,
Les publications sur la résilience (par exemple,
avec seulement l’une des facettes du facteur Ouver-
Werner, Smith, 1992 ; 2001) font ressortir que les
ture d’esprit (la facette O-Action) saturée en facteur
facteurs de protection comprennent, à la fois, des
Extraversion, plutôt qu’en facteur Ouverture
capacités individuelles, des caractéristiques fami-
d’esprit. De même, la facette Affirmation de soi,
liales et des soutiens provenant d’un réseau situé
du facteur Extraversion, est saturée en facteur
en dehors de la famille, qui sont déterminants pour
Caractère agréable.
faire face au stress et conserver une bonne santé
– Deuxièmement, comme prévu, les facteurs psychologique. Ce n’est sans doute pas un facteur
de résilience intra-personnels sont, de modéré- de protection, seul, qui est essentiel pour assurer
ment à fortement, associés aux cinq facteurs de de bons résultats, mais, plutôt, une combinaison de
la personnalité de la NEO-PI-R, alors que les facteurs intra- et inter-personnels. Le résultat de
facteurs de résilience inter-personnels sont asso- cette étude indique que la RSA mesure des qualités
ciés de manière faible à la NEO-PI-R. Ce résultat intra-personnelles associées à la personnalité, mais
contraste avec ceux d’une étude précédente, où aussi des qualités inter-personnelles moins asso-
les deux facteurs inter-personnels n’étaient asso- ciées à la personnalité.
ciés avec aucun facteur indépendant de la NEO- Cette étude a des limites. Elle est fondée sur les
PI-R (Friborg, Barlaug et coll., 2005). Une des réponses de jeunes adultes étudiants d’université,

Document téléchargé depuis www.cairn.info - - - 154.72.161.227 - 25/06/2017 11h46. © Groupe d'études de psychologie
explications de cette différence peut provenir du ce qui peut limiter la généralisation des résultats à
fait que Friborg, Barlaug et coll. (2005) ont utilisé d’autres populations. Des répliques, effectuées
un échantillon très sélectionné, constitué avec d’autres populations adultes plus hétérogènes,
d’hommes qui se trouvaient dans une situation de augmenteraient la validité des résultats.
sélection pour l’entrée dans une école militaire
Document téléchargé depuis www.cairn.info - - - 154.72.161.227 - 25/06/2017 11h46. © Groupe d'études de psychologie

Des facteurs de la NEO-PI-R ont été trouvés


d’officiers supérieurs. L’échantillon de la
importants pour la bonne santé psychologique
présente recherche est constitué d’étudiants et
(Cano-García, Padilla-Muñoz et coll., 2005 ; Costa,
d’étudiantes. Or, en Norvège, les études univer-
McCrae, 1985, 1989, 1992 ; Trull, Sher, 1994 ;
sitaires sont relativement courantes et, de surcroît,
Watson, Clark et coll., 1994). Or, la RSA comprend
les étudiants, inclus dans cette recherche, avaient
moins d’items que la NEO-PI-R et les facteurs de
choisi des cours universitaires ne demandant pas
la RSA sont corrélés avec les facteurs de la NEO-
d’exigences particulières. Par conséquent, les
PI-R, qui sont les plus importants pour la santé
participants à la présente recherche ne consti-
mentale. L’échelle RSA mesure, également, les
tuaient pas un groupe aussi homogène que celui
facteurs inter-personnels, qui sont moins rattachés
de l’étude de 2005.
à la personnalité. Cette étude apporte des éléments
– Troisièmement, le fait que tous les facteurs de pour la validité de la RSA. Des études supplémen-
résilience, à l’exception de RSA-Style structuré, taires sont, cependant, nécessaires pour explorer la
soient fortement saturés en un facteur relativement validité de la RSA, au plan de la santé mentale. Par
indépendant des cinq facteurs de personnalité de la exemple, il conviendrait de comparer la valeur
NEO-PI-R, montre que la RSA mesure quelque prédictive des échelles NEO-PI-R et RSA pour un
chose de plus et de relativement indépendant de ce paramètre déterminé de santé mentale. De telles
que mesure l’échelle NEO-PI-R. études sont en cours.

RÉFÉRENCES

BAGBY (Michael, R.), KENNEDY (Sidney H.), DICKENS contextual variables in teacher burnout, Personality and
(Susan E.), MINIFIE (Candace E.), SCHULLER (Deborah individual differences, 38, 2005, p. 929-940.
R.).– Personality and symptom profiles of the angry
COSTA (Paul T.), MCCRAE (Robert R.).– The NEO
hostile depressed patient, Journal of affective disorders,
personality inventory manual, Odessa, FL, Psychological
45, 1997, p. 155-160.
assessment resources, 1985.
BOLGER (Niall), SCHILLING (Elizabeth A.).– Persona-
lity and the problems of everyday life : the role of neuro- COSTA (Paul T.), MCCRAE (Robert R.).– The NEO-
ticism in exposure and reactivity to daily stressors, PI/NEO-FFI manual supplement, Odessa, FL, Psycholo-
Journal of personality, 59, 1991, p. 335-386. gical assessment resources, 1989.
CANO-GARCÍA (Francisco J.), PADILLA-MUÑOZ (Eva COSTA (Paul T.), MCCRAE (Robert R.).– Adding Liebe
M.), CARRASCO-ORTIZ (Miguel Á.).– Personality and und Arbeit : the full five-factor model and well-being,
bulletin de psychologie 461

Personality and social psychology bulletin, 17, 1991, rating scale for adolescent resilience : grasping the central
p. 227-232. protective resources behind healthy development, Measu-
COSTA (Paul T.), MCCRAE (Robert R.).– Normal perso- rement and evaluation in counseling and development,
nality assessment in clinical practice : The NEO personality 39, 2006, p. 84-96.
inventory, Psychological assessment, 4, 1992, p. 5-13. HJEMDAL (Odin), ROAZZI (Antonio), DIAS (Maria G.
COSTA (Paul T.), MCCRAE (Robert R.).– Revised B. B.), VIKAN (Arne).– Exploring the psychometric
professional manual NEO personality inventory (NEO- properties of the Resilience scale for adults in a Brazilian
PI-R) and NEO five-factor inventory (NEO-FFI), Odessa, samples, dans Elizur (D.), Yaniv (E.), Theory construc-
FL, Psychological assessment resources, 1992. tion and multivariate analysis : applications of facet
DE JOUNG (Majella G.), VAN SONDEREN (Eric), EMMEL- approach, Tel Aviv, The facet theory publications, 2009,
KAMP (Paul M. G.).– A comprehensive model of stress : p. 151-158.
the roles of experienced stress and neuroticism in explai- JOWKAR (Bahram), FRIBORG (Oddgeir), HJEMDAL
ning the stress-distress relationship, Psychotherapy and (Odin).– Cross-cultural validation of the Resilience scale
psychosomatics, 68, 1999, p. 290-298. for adults (RSA) in Iran, Scandinavian journal of psycho-
DUGGAN (Conor), SHAM (Pak), LEE (Alan), MINNE logy, 51, 2010, p. 418-425.
(Carrine), MURRAY (Robin).– Neuroticism : a vulnerabi- KING (Lynda A.), KING (Daniel W.), FAIRBANK (John
lity marker for depression evidence from a family study, A.), KEANE (Terence M.), ADAMS (Gary A.).– Resilience-
Journal of affective disorders, 35, 1995, p. 139-143. recovery factors in post-traumatic stress disorder among

Document téléchargé depuis www.cairn.info - - - 154.72.161.227 - 25/06/2017 11h46. © Groupe d'études de psychologie
ENNS (Murray W.), COX (Brian J.).– Personality female and male Vietnam veterans : hardiness, postwar
dimensions and depression : review and commentary, social support, and additional stressful life events,
Canadian journal of psychiatry, 42, 1997, p. 274-284. Journal of personality and social psychology, 74, 1998,
FRIBORG (Oddgeir), BARLAUG (Dag), MARTINUSSEN p. 420-434.
(Monica), ROSENVINGE (Jan H.), HJEMDAL, (Odin).– Resi- MASTEN (Ann S.).– Ordinary magic : resilience
Document téléchargé depuis www.cairn.info - - - 154.72.161.227 - 25/06/2017 11h46. © Groupe d'études de psychologie

lience in relation to personality and intelligence, Inter- processes in development, American psychologist, 56,
national journal of Methods in psychiatric research, 14, 2001, p. 227-238.
2005, p. 29-40. MCCRAE (Robert R.).– Controlling neuroticism in the
FRIBORG (Oddgeir), HJEMDAL (Odin).– Resilience as a measurement of stress, Stress medicine, 6, 1990,
measure of adaptive capacity, Journal of the Norwegian p. 237-241.
psychological association, 41, 2004, p. 206-208.
MCCRAE (Robert R.), COSTA (Paul T.).– Personality
FRIBORG (Oddgeir), HJEMDAL (Odin), MARTINUSSEN trait structure as a human universal, American psycholo-
(Monica), ROSENVINGE (Jan H.).– Emipirical support for gist, 52, 1997, p. 509-516.
resilience as more than the counterpart and absence of
MILLS (Lane B.), HUEBNER (Scott E.).– A prospective
vulnerability and symptoms of mental disorder, Journal
study of personality characteristics, occupational stres-
of individual differences, 30, 3, 2009, p. 138-151.
sors, and burnout among school psychology practitio-
FRIBORG (Oddgeir), HJEMDAL (Odin), ROSENVINGE (Jan ners, Journal of school psychology, 36, 1998, p. 103-120.
H.), MARTINUSSEN (Monica).– A new rating scale for
adult resilience : what are the central protective resources SURTEES (Paul G.), WAINWRIGHT (Nicolas W. J.).–
behind healthy adjustment ? International journal of Fragile states of mind : neuroticism, vulnerability and the
methods in psychiatric research, 12, 2003, p. 65-76. long-term outcome of depression, British journal of
psychiatry, 169, 1996, p. 338-347.
FRIBORG (Oddgeir), HJEMDAL (Odin), ROSENVINGE (Jan
H.), MARTINUSSEN (Monica), ASLAKSEN (Per M.), FLATEN TRULL (Timothy J.), SHER (Kenneth J.).– Relationship
(Magne A.).– Resilience as a moderator of pain and stress, between the five-factor model and personality and Axis
Journal of psychosomatic research, 61, 2006, p. 213-219. I disorders in a nonclinical sample, Journal of abnormal
psychology, 103, 1994, p. 350-360.
GARMEZY (Norman).– Children in poverty : resilience
despite risk, Psychiatry, 56, 1993, p. 127-136. WATSON (David), CLARK (Lee A.), HARKNESS (Allan
R.).– Structures of personality and their relevance to
HJEMDAL (Odin), FRIBORG (Oddgeir), BRAUN
psychopathology, Journal of abnormal psychology, 108,
(Stéphanie), KEMPENAERS (Chantal), LINKOWSKI (Paul),
1994, p. 18-31.
FOSSION (Pierre).– The Resilience scale for adults :
construct validity and measurement in a Belgian sample, WERNER (Emmy E.).– High-risk children in young
International journal of testing, sous presse. adulthood : a longitudinal study from birth to 32 years,
American journal of orthopsychiatry, 59, 1989, p. 72-81.
HJEMDAL (Odin), FRIBORG (Oddgeir), MARTINUSSEN
(Monica), ROSENVINGE (Jan H.).– Preliminary results from WERNER (Emmy E.), SMITH (Ruth S.).– Overcoming
the development and validation of a Norwegian scale for the odds. High risk children from birth to adulthood,
measuring adult resilience, Journal of the Norwegian Ithaca, New York, Cornell university press, 1992.
psychological association, 38, 2001, p. 310-317. WERNER (Emmy E.), SMITH (Ruth S.).– Journeys from
HJEMDAL (Odin), FRIBORG (Oddgeir), STILES (Tore C.), childhood to midlife : risk, resilience and recovery,
MARTINUSSEN (Monica), ROSENVINGE (Jan H.).– A new Ithaca, New York, Cornell university press, 2001.