Vous êtes sur la page 1sur 11

Enseignement Scientifique 1ère Thème II : Le Soleil, notre source d’énergie

Mme PREVOT (SVT) – Mars 2020


1

LA PHOTOSYNTHESE : une conversion


biologique de l’énergie solaire
Introduction :

On vient de voir (Chapitre 1) que la Terre reçoit de l’énergie du Soleil. Une infime partie de
cette énergie reçue est captée par les organismes végétaux et utilisée pour réaliser la
photosynthèse. Ainsi les végétaux convertissent l’énergie lumineuse en matière organique,
utilisable et nécessaire à tous les êtres vivants (animaux, champignons, bactéries, végétaux eux-
mêmes).
On rappelle aussi que les organismes chlorophylliens (végétaux mais aussi phytoplancton)
sont à la base de la chaîne alimentaire.

Problématique : Que devient l’énergie lumineuse incidente à la surface d’une


feuille ?

I. Conversion de l’énergie lumineuse au niveau d’une feuille

Document 1 : Devenir d’un rayon incident sur un objet

Document 2 : Feuille de laurier palme éclairée par un faisceau de lumière blanche


Enseignement Scientifique 1ère Thème II : Le Soleil, notre source d’énergie
Mme PREVOT (SVT) – Mars 2020
2
QUESTIONS

1. A partir des documents 1 et 2, relevez les pourcentages d’énergie lumineuse diffusée,


transmise et absorbée par une feuille. Quelle part de cette énergie est utilisée pour la
photosynthèse ?

............................................................................................................................................................
............................................................................................................................................................
............................................................................................................................................................

Document 3 : Comparaison des spectres d’absorption et du spectre d’action de la chlorophylle


Au préalable, en labo : Des feuilles d’élodées sont placées dans un cristallisoir et éclairées
successivement par des lumières colorées monochromatiques de diverses longueurs d’onde. Pour chaque
longueur d’onde, l’activité de la photosynthèse est mesurée indirectement par la production de dioxygène
(O2) dans le milieu : plus il se dégage du O2 et plus la photosynthèse est intense. On obtient alors le spectre
d’action de l’activité photosynthétique des élodées. On peut aussi le comparer à leur spectre
d’absorption. Le graphique ci-dessous montre les résultats de cette absorption.

Spectre d’absorption = pourcentage (%) de


lumière absorbée par les pigments du végétal (dont
la chlorophylle) pour chaque longueur d’onde du
spectre lumineux.
Spectre d’action = intensité de la photosynthèse
(généralement établie à partir de la mesure de la
quantité de O2) pour différentes longueurs d’ondes.

Plant d’élodée

2. Comparez le spectre d’absorption d’une élodée avec son spectre d’action


photosynthétique (valeurs obligatoires). En déduire la façon dont agissent les pigments
chlorophylliens.

............................................................................................................................................................
............................................................................................................................................................
............................................................................................................................................................
Enseignement Scientifique 1ère Thème II : Le Soleil, notre source d’énergie
Mme PREVOT (SVT) – Mars 2020
3
Document 4 : L’échauffement de la feuille
63% de l’énergie solaire reçue par une feuille est absorbée mais seule une partie de cette
énergie est utilisée par la plante pour produire de la matière organique par photosynthèse. La partie
non utilisée de cette énergie provoque un échauffement de la surface de la feuille. Cette
augmentation de température conduit à la fois à l’émission d’un rayonnement infrarouge (IR, de
l’ordre de 17%) et à une évaporation de l’eau contenue dans la feuille (45%).

Document 5 ; Produits issus de la photosynthèse


La photosynthèse permet, grâce au rayonnement solaire, la production de matière organique à partir
de matière minérale (CO2 et H2O). L’équation bilan de cette réaction est :
Lumière
6 CO2 + 6 H2O --------------> C6H12O6 (glucose) + 6 O2

La feuille d’un végétal convertit ainsi l’énergie lumineuse en énergie chimique sous la forme
d’une molécule organique : le glucose. Le glucose formé est ensuite transformé en d’autres
molécules qui peuvent être utilisées au niveau de la feuille, ou transportées par la sève dans les
organes de réserve de la plante.

3. A l’aide des documents précédents, complétez le schéma-bilan ci-dessous représentant


une feuille et le devenir de l’énergie solaire qu’elle reçoit (rayonnements).
Enseignement Scientifique 1ère Thème II : Le Soleil, notre source d’énergie
Mme PREVOT (SVT) – Mars 2020
4
BILAN

A l’échelle de la feuille, on estime que 1% de l’énergie


lumineuse incidente est utilisé pour la photosynthèse et
donc pour produire du glucose.
Ce sont les pigments comme la chlorophylle qui absorbent
certaines radiations du spectre lumineux. L’énergie lumineuse
est convertie en énergie chimique puis stockée (glucose).
Ces molécules peuvent être transformées par respiration ou
fermentation pour libérer l’énergie nécessaire au bon
fonctionnement des êtres vivants.

II. L’importance planétaire de la photosynthèse

Document 6 : Productivité primaire nette et brute


Enseignement Scientifique 1ère Thème II : Le Soleil, notre source d’énergie
Mme PREVOT (SVT) – Mars 2020
5

QUESTIONS :

1. Exprimer la PPN par une formule mathématique très simple.

............................................................................................................................................................
2. Sachant qu’1 kg de biomasse sèche contient environ 18 x 106 J et que la Terre reçoit
chaque année 5,47 x 1024 J d’énergie solaire, calculer le pourcentage d’énergie solaire
permettant l’accroissement de la biomasse végétale en un an.

............................................................................................................................................................
............................................................................................................................................................
............................................................................................................................................................

3. Expliquez ce résultat.

............................................................................................................................................................
............................................................................................................................................................

BILAN
A l’échelle de la planète, moins de 0,1% de l’énergie solaire est en fait absorbée par les organismes
chlorophylliens. Ce sont des producteurs primaires : ils utilisent cette énergie pour fabriquer de la
biomasse en réalisant la photosynthèse.

La fraction d’énergie placée dans les matières organiques représentant 1 % de ce total, c’est donc
0.001 % de la puissance solaire qui est stockée dans les matières organiques.

La PPN d’un écosystème dépend de la quantité d’énergie solaire qu’il reçoit et d’autres facteurs.

III. Un exemple du devenir de la biomasse : les combustibles fossiles


On entend dire qu’au rythme actuel d’utilisation des combustibles fossiles, l’humanité aura épuisé
ses réserves en moins de 200 ans, alors que la nature a mis des millions d’années à les constituer !
La biomasse produite par la photosynthèse est généralement reminéralisée et décomposée au sein
des écosystèmes. Mais parfois, une faible quantité de cette biomasse peut être transformée en
combustible fossile.

Comment les combustibles fossiles sont-ils formés à partir de la biomasse végétale ?


Enseignement Scientifique 1ère Thème II : Le Soleil, notre source d’énergie
Mme PREVOT (SVT) – Mars 2020
6
Biomasse = masse totale de la matière vivante sur une surface donnée.
Combustible fossile = combustible (= « qui peut brûler ») riche en carbone formé par la
transformation de la matière organique enfouie dans le sol pendant plusieurs millions d’années.

Document 7 : Des traces de biomasse fossile au sein des roches

Document 8 : Exemple du pétrole, une roche très particulière


Enseignement Scientifique 1ère Thème II : Le Soleil, notre source d’énergie
Mme PREVOT (SVT) – Mars 2020
7
Document 9 : Les conditions de fossilisation de la biomasse

QUESTIONS :

1. A partir des documents 7 et 8, donnez les arguments qui affirment que le charbon et le
pétrole sont des roches d’origine biologique ?

............................................................................................................................................................
............................................................................................................................................................
............................................................................................................................................................

2. Grâce au document 9, décrivez les conditions essentielles à la formation des


combustibles fossiles.

............................................................................................................................................................
...........................................................................................................................................................
Enseignement Scientifique 1ère Thème II : Le Soleil, notre source d’énergie
Mme PREVOT (SVT) – Mars 2020
8
BILAN
Les combustibles fossiles sont riches en matière organique (composés d’atomes C, H, O et
N principalement) et sont les témoins d’une photosynthèse passée. A l’échelle des temps
géologiques (donc du million d’années) et avec des conditions de productivité des êtres vivants
exceptionnelles, il arrive qu’une partie de cette matière organique produite par la photosynthèse
s’accumule dans les sédiments sans se décomposer. Cette accumulation de matière végétale
dans des sédiments doit se faire en absence de dioxygène. La transformation de la matière végétale
se réalise sous l’action de la température et de la pression.

La matière organique se transforme très lentement en


donnant des combustibles fossiles comme par exemple le
charbon, le pétrole ou le gaz naturel.

POUR ALLER PLUS LOIN ...

CE QU’IL FAUT SAVOIR ET SAVOIR-FAIRE

Connaître l’équation-bilan de la photosynthèse ainsi que sa définition ;


Comparer les spectres d’absorption et d’action photosynthétique d’une feuille ;
Représenter sous forme de schéma les échanges d’énergie au niveau d’une feuille ;
Prendre conscience de l’importance planétaire de la photosynthèse ;
A partir de l’étude d’un combustible fossile ou d’une roche, discuter de son origine
biologique.
Enseignement Scientifique 1ère Thème II : Le Soleil, notre source d’énergie
Mme PREVOT (SVT) – Mars 2020
9
EXERCICES D’ENTRAINEMENT

1. Questions à réponse courte (5 minutes)

1. Que devient le rayonnement solaire au contact d’une feuille ?


2. Quel est le rôle des pigments chlorophylliens ?
3. Sous quelle forme l’énergie lumineuse est-elle convertie puis stockée dans la biosphère ?
4. Comment se forment les combustibles fossiles ?

2. QCM : choisir la bonne réponse (15 minutes)

1. À l’échelle de la planète, les végétaux utilisent pour réaliser la photosynthèse :

a. 0,1 % de la puissance solaire totale disponible.


b. 1 % de la puissance solaire totale disponible.
c. 10 % de la puissance solaire totale disponible.

2. À l’échelle de la feuille, la lumière est :

a. totalement absorbée.
b. absorbée en partie.
c. totalement réfléchie.

3. Le spectre d’absorption des chlorophylles et le spectre d’action de la photosynthèse :

a. sont similaires.
b. sont inversés.
c. sont décalés au niveau de la longueur d’onde qui correspond au vert.

4. La production de matière organique par photosynthèse nécessite en particulier :

a. du dioxygène et de la lumière.
b. du glucose et de la lumière.
c. du CO2 et de la lumière.

5. La photosynthèse est réalisée :

a. seulement dans les océans.


b. seulement par les végétaux terrestres.
c. par tous les êtres vivants chlorophylliens.

6. La matière organique issue de la photosynthèse est utilisée :

a. pour synthétiser de nouvelles molécules organiques et produire de l’énergie utilisable par la


cellule.
b. seulement pour produire de l’énergie utilisable par la cellule.
c. uniquement pour réaliser la croissance de la plante
Enseignement Scientifique 1ère Thème II : Le Soleil, notre source d’énergie
Mme PREVOT (SVT) – Mars 2020
10
7. La formation de combustibles fossiles se fait :

a. en quelques années.
b. par transformation très lente de matière organique.
c. directement à partir de l’énergie solaire.

8. Les combustibles fossiles sont ?

a. une source d’énergie inépuisable.


b. une source d’énergie renouvelable.
c. utilisés beaucoup plus rapidement qu’ils ne se forment.

9. Le graphique ci-dessus, à droite :

a. prouve que les caroténoïdes sont de couleur verte.


b. est un spectre d’action de la photosynthèse.
c. montre qu’entre 450 nm et 510 nm la lumière est efficacement absorbée par l’association des
trois pigments.

10. La comparaison des deux graphiques :

a. montre que l’association des trois pigments dans une feuille explique bien les gammes de
longueurs d’onde efficaces pour la photosynthèse.
b. montre que l’efficacité de la photosynthèse est excellente dans le vert grâce aux caroténoïdes.
c. est une comparaison inutile concernant la compréhension des mécanismes de la
photosynthèse.

3. Le spectre d’absorption de la chlorophylle (15 minutes)

Le spectromètre permet d’observer la lumière passant ou non à travers une solution. Avec un
solvant translucide, on observe toutes les radiations de la lumière visible. Avec une solution de
pigments extraits dans ce même solvant, les radiations absorbées ne sont plus visibles.
Enseignement Scientifique 1ère Thème II : Le Soleil, notre source d’énergie
Mme PREVOT (SVT) – Mars 2020
11

1. Comparez les deux spectres d’absorption et proposez une définition simple de pigment.
2. Indiquez les longueurs d’onde potentiellement capables de permettre la photosynthèse.
3. Proposez une explication à la couleur généralement verte des végétaux.