Vous êtes sur la page 1sur 16

L’ A C T U A L I T É A U Q U O T I D I E N

CONGO

200 FCFA N° 3761 - L U N D I 15 J U I N 2020


www.adiac-congo.com

FINANCES ET BUDGET
Ludovic Ngatsé :
le moratoire du Club de
Paris allège la contrainte
Le ministre délégué auprès du ministre des Finances
extérieure du Congo
tions des Dépêches de Brazzaville, « ce moratoire Il se félicite par ailleurs du « rôle décisif » joué par le
et du Budget, chargé du Budget réagit positivement à donne de l’oxygène au gouvernement pour financer président de la République qui, déclare-t-il, a « coor-
l’annonce faite par le Club de Paris de la suspension, les dépenses urgentes liées à la crise de Covid-19 et donné personnellement l’organisation de l’équipe
jusqu’à la fin de cette année, du service de la dette du concourt à l’amélioration de l’équilibre budgétaire chargée de négocier cet accord ».
Congo. Selon Ludovic Ngatsé, qui s’est prêté aux ques- pour l’année en cours ». Page 5

MARCHÉ FINANCIER COVID-19


La Cosumaf interdit des placements en ligne Quatre départements encore
La Commission de surveillance du marché financier
de l’Afrique centrale (Cosumaf) a ciblé deux socié-
épargnés
Quatre départements
tés faisant appel public à l’épargne en ligne, à savoir
sur les douze que
« Crowd1 » et « Le coffre de luxe ». Selon cette organe
compte le Congo ne
financier, ces entités sollicitent des fonds auprès du pu-
sont pas encore tou-
blic pour des placements financiers avec une promesse
chés par la pandémie
de rendement, en violation des normes régionales.
de Covid-19, notam-
Pour le régulateur du marché financier en Afrique
ment le Niari, les
centrale, ces activités sont illicites dans la mesure où
Plateaux, la Cuvette-
les acteurs visés n’ont reçu aucune autorisation préa-
ouest et la Likouala.
lable pour exercer sur le marché financier régional. La
Le département du
Commission a interdit les activités de ces deux entités
Niari, avec ses qua-
qu’elle assimile à une forme « d’escroquerie ». Page 5 Des coupures de billets de FCFA/DR
torze districts, tient Opération de dépistage dans l’arrière-pays/OMS Congo
bon en dépit de sa
DIALOGUE SOCIAL veau des points d’entrée. Ici la
proximité avec Pointe-Noire, la sensibilisation se fait dans tous
Bouenza et le Kouilou. « Nous les dialectes pour permettre à
Renforcer la lutte contre la Covid-19 pour sommes conscients que l’étau se l’ensemble de la population de
resserre autour de nous. C’est mieux cerner le danger que
pourquoi nous appliquons les représente la Covid-19 », a ex-
relancer l’économie mesures édictées par le gouver- pliqué le préfet du Niari, Baron
nement sans complaisance. Il Fréderic Bouzock.
n’y a pas de passe-droit au ni- Page 7

VIE DES PARTIS

Le PCT restructure ses organes


intermédiaires et de base Page 4
TRIBUNE

Les nouvelles manœuvres


de Mohsen Hojeij Page 12
Les participants à la session spéciale/Flavien
Les membres du Comité national du dialogue social Outre la relance de l’économie nationale, la mise en
ont formulé, à l’issue d’une session spéciale tenue le
11 juin à Brazzaville, des propositions visant à ren-
œuvre des mesures d’accompagnement des entre-
prises contenues dans la loi de finances rectificative
ÉDITORIAL
forcer les mesures de lutte contre la pandémie de
Covid-19 en vue d’une relance rapide de l’économie
congolaise caractérisée par une forte récession.
constitue, pour le Comité national, une des préoccu-
pations de l’heure.
Page 4
Dialogue social Page 2
2 | POLITIQUE L E S D É P Ê C H E S D E B R A Z Z AV I L L E N° 3761 lundi 15 juin 2020

COOPÉRATION
ÉDITORIAL La fin des travaux du siège du Parlement
Dialogue social prévue avant 2021
L’ambassadeur de la République populaire de Chine au Congo, Ma Fulin,

L
e gouvernement et ses partenariats sociaux re- qui a assuré, le 11 juin, le président de l’Assemblée nationale, Isidore
groupés au sein des organisations patronales et Mvouba, de la reprise imminente des travaux arrêtés pendant près de deux
syndicales ont repris langue jeudi 11 juin. A la fin
mois à cause du confinement.
de leurs échanges, ils se sont engagés à parler d’une
seule voix pour espérer trouver des solutions idoines
aux nombreux problèmes que pose la récession éco-
nomique aggravée par la crise sanitaire de Covdi-19.
Voie de sagesse pourrait-on dire, même si en sa quali-
té de régulateur principal de la Cité, le gouvernement
devra se plier en quatre pour répondre aux demandes
qui s’accumulent sur le front socioéconomique.
Du fait de cette crise multiforme dont on ne perçoit
pas encore de grandes éclaircies, des réajustements
nécessaires sont indispensables. Comme on sait le
secteur de l’entreprenariat durement frappé, une at-
tention particulière doit lui être accordée pour atté-
nuer non seulement sa descente aux enfers, mais aus-
si le poids social qu’il porte tant les pertes d’emplois
et le désarroi ressenti par les travailleurs démobilisés
peuvent peser lourdement sur le climat intérieur.
Dans ce cheminement entre les parties concernées,
l’avantage réside dans le fait que les besoins les plus
urgents sont identifiés, et ces dernières ont pris
conscience de la nécessité de privilégier la concerta- Isidore Mvouba s’entretenant avec Ma Fulin/Sylvestre Nkouka
tion. Cela pourrait donc faciliter les arbitrages quand il Initialement prévue pour le mois Dans ce domaine, la Chine et le activités économiques et sociales.
sera question d’affecter les budgets à ceux qui en ont d’août, la fin des travaux de Congo ont également mené une Ce qui signifie que la Chine ne va
besoin pour soit redémarrer, soit continuer à garder construction du nouveau siège coopération fructueuse. Comme pas établir un objectif de taux de
la tête hors de l’eau. Confronté lui-même à la pression du Parlement congolais, confiés vous le savez, la Chine a fait croissance économique cette an-
de ses partenaires financiers, l’Etat congolais essaye à la société chinoise Jiangsu Pro- plusieurs dons pour soutenir le née. La seconde décision porte sur
jusque-là de ne pas s’aliéner leur confiance. Il vient vincial Construction, pourrait in- Congo dans ses efforts de riposte l’établissement et le renforcement
tervenir avant le début de l’année à la pandémie. Le Congo a éga- du système judiciaire sur la sécu-
ainsi d’obtenir pour huit mois la suspension du rem-
prochaine. « Avec le déconfine- lement soutenu la Chine quand rité nationale dans la région admi-
boursement de sa dette et poursuit, tant bien que mal, ment, je crois que les projets de elle était très touchée par la pan- nistrative spéciale de Hong Kong.
le payement régulier des salaires de la fonction pu- coopération doivent reprendre démie du coronavirus. Donc, « Comme vous le savez, l’année
blique. progressivement, surtout la c’est une solidarité, une amitié. dernière des évènements mal-
construction du siège du Par- Nous en sommes très reconnais- heureux se sont survenus dans
Au cours de la réunion dont nous avons parlée plus lement qui aurait pu finir d’ici sants », a poursuivi le diplomate ce territoire chinois. Donc, dans
haut, le gouvernement, le patronat et les syndicats deux mois. Mais avec le confi- chinois en poste à Brazzaville. ce contexte, notre Parlement a
des travailleurs ont aussi projeté de convoquer dans nement, les travaux ont été ra- L’autre sujet évoqué au cours de pris cette décision pour garan-
un bref délai, la commission nationale consultative lentis pendant un ou deux mois. cet entretien concerne les conclu- tir la sécurité et la stabilité. Le
du travail. Les partenaires sociaux espèrent voir les Mais ce sera fait au moins avant sions de la troisième session de Congo a fermement soutenu
conclusions de cette future rencontre constituer le la fin de l’année », a annoncé Ma l’Assemblée populaire nationale de cette décision chinoise et le pré-
Fulin à la presse. la Chine tenue récemment à Pékin. sident de l’Assemblée nationale
sous-bassement d’un dialogue permanent par lequel
S’agissant de la covid-19 qui fo- Selon Ma Fulin, deux décisions im- m’a réaffirmé le soutien de son
ils trouveront des solutions à leurs demandes. Une fa- calise actuellement l’attention de portantes ont été prises à l’issue institution. C’est dans le cadre
çon pour eux d’appeler l’exécutif à mettre un point tout le monde, Isidore Mvouba et de cette session. La première est de notre coopération stratégique
d’honneur à l’amélioration de sa gouvernance en ces son hôte ont échangé sur la lutte que le pays devrait prendre des que le Congo a apporté ce sou-
temps difficiles. commune que mènent le Congo et mesures fortes lui permettant de tien », a-t-il conclu.
Les Dépêches de Brazzaville la Chine contre cette pandémie. « reprendre immédiatement des Parfait Wilfried Douniama

LES DÉPÊCHES DE BRAZZAVILLE service), Lopelle Mboussa Gassia, Gloria Imelda Distribution et vente : Jean Lesly Goga Administration des ventes: Marina Zodialho, République du Congo
Losselé Bureau de Kinshasa : 4, avenue du Port - Sylvie Addhas Tél. : (+242) 05 629 1317
Les Dépêches de Brazzaville sont une Service Afrique/Monde : Yvette Reine Nzaba Immeuble Forescom commune de Kinshasa eMail : imp-bc@adiac-congo.com
publication de l’Agence d’Information d’Afrique (cheffe de service), Josiane Mambou Loukoula, Gombé/Kinshasa - RDC - /Tél. (+243) 015 166 200 Commercial Brazzaville : Erhiade Gankama
centrale (ADIAC) Rock Ngassakys Commercial Pointe-Noire : Mélaine Eta Anto INFORMATIQUE
Site Internet : www.brazzaville-adiac.com Service Culture et arts : Bruno Okokana (chef MAQUETTE Chef de service diffusion de Brazzaville : Directeur adjoint : Abdoul Kader Kouyate
de service), Rosalie Bindika, Merveille Jessica Atipo Eudes Banzouzi (Chef de service) Guylin Ngossima Narcisse Ofoulou Tsamaka (chef de service),
DIRECTION Service Sport : James Golden Eloué (chef de PAO Diffusion Brazzaville : Brice Tsébé, Darel Ongara, Myck Mienet Mehdi, Mbenguet
service), Rude Ngoma Cyriaque Brice Zoba (Chef de service) Irin Maouakani, Christian Nzoulani Okandzé
Directeur de la publication : Mesmin Boussa, Stanislas Okassou, Diffusion Pointe-Noire : Bob Sorel Moumbelé
Jean-Paul Pigasse LES DÉPÊCHES DU BASSIN DU CONGO : Jeff Tamaff, Toussaint Edgard Ibara. Ngono /Tél. : (+242) 06 895 06 64 LIBRAIRIE BRAZZAVILLE
Secrétariat : Raïssa Angombo Rédacteur en chef délégué : Quentin Loubou Directrice : Lydie Pongault
Durly Emilia Gankama (Cheffe de service) INTERNATIONAL TRAVAUX ET PROJETS Émilie Moundako Éyala (chef de service),
RÉDACTIONS Directrice : Bénédicte de Capèle Directeur : Gérard Ebami Sala Eustel Chrispain Stevy Oba,
Directeur des rédactions : Émile Gankama RÉDACTION DE POINTE-NOIRE Adjoint à la direction : Christian Balende Nely Carole Biantomba, Epiphanie Mozali
Assistante : Leslie Kanga Rédacteur en chef : Faustin Akono Rédaction : Camille Delourme, Noël Ndong, INTENDANCE Adresse : 84, bd Denis-Sassou-N’Guesso,
Photothèque : Sandra Ignamout Lucie Prisca Condhet N’Zinga, Hervé Brice Marie-Alfred Ngoma, Lucien Mpama, Coordonnateur général:Rachyd Badila immeuble Les Manguiers (Mpila), Brazzaville -
Mampouya, Charlem Léa Legnoki, Dani Ndungidi. Coordonnateur adjoint chargé du suivi des République du Congo
Secrétaire général des rédactions : Prosper Mabonzo, Séverin Ibara services généraux: Jules César Olebi
Gerry Gérard Mangondo Commercial : Mélaine Eta ADMINISTRATION ET FINANCES Chef de section Electricité et froid: Siméon GALERIE CONGO BRAZZAVILLE
Secrétaire des rédactions : Clotilde Ibara Bureau de Pointe-Noire : Av. Germain Bikoumat : Directrice : Lydie Pongault Ntsayouolo Directrice : Lydie Pongault
Rewriting : Arnaud Bienvenu Zodialo, Norbert Immeuble Les Palmiers (à côté de la Secrétariat : Armelle Mounzeo Chef de section Transport: Jean Bruno Ndokagna Chef de service : Maurin Jonathan Mobassi.
Biembedi, François Ansi Radio-Congo Pointe-Noire). Adjoint à la directrice : Abira Kiobi Astrid Balimba, Magloire Nzonzi B.
Tél. (+242) 06 963 31 34 Suivi des fournisseurs : DIRECTION TECHNIQUE
RÉDACTION DE BRAZZAVILLE Comptabilisation des ventes, suivi des annonces (INFORMATIQUE ET IMPRIMERIE) ADIAC
Rédacteur en chef : Guy-Gervais Kitina, RÉDACTION DE KINSHASA : Wilson Gakosso Directeur : Emmanuel Mbengué Agence d’Information d’Afrique centrale
Rédacteurs en chef délégués : Directeur de l’Agence : Ange Pongault Personnel et paie : Assistante : Dina Dorcas Tsoumou www.lesdepechesdebrazzaville.com
Roger Ngombé, Christian Brice Elion Chef d’agence : Nana Londole Stocks : Arcade Bikondi Directeur adjoint : Guillaume Pigasse Siège social : 84, bd Denis-Sassou-N’Guesso,
Grand-reporter : Nestor N’Gampoula, Rédacteur en chef : Jules Tambwe ItagaliCoor- Caisse principale : Sorrelle Oba Assistante : Marlaine Angombo immeuble Les Manguiers (Mpila), Brazzaville,
Service Société : Rominique Nerplat Makaya donnateur : Alain Diasso IMPRIMERIE République du Congo
(chef de service) Guillaume Ondzé, Fortuné Économie : Laurent Essolomwa, PUBLICITÉ ET DIFFUSION Gestion des ressources humaines : Martial Tél.: 06 700 09 00
Ibara, Lydie Gisèle Oko Société : Lucien Dianzenza, Aline Nzuzi Coordinatrice, Relations publiques : Mombongo Email : regie@lesdepechesdebrazzaville.fr
Service Politique : Parfait Wilfried Douniama Culture: Nioni Masela Mildred Moukenga Chef de service prépresse : Eudes Banzouzi Président : Jean-Paul Pigasse
(chef de service), Jean Jacques Koubemba, Sports : Martin Enyimo Chef de service publicité : Gestion des stocks : Elvy Bombete Directrice générale : Bénédicte de Capèle
Firmin Oyé Comptabilité et administration : Lukombo Rodrigue Ongagna Adresse : 84, bd Denis-Sassou-N’Guesso, Secrétaire général : Ange Pongault
Service Économie : Fiacre Kombo (chef de Caisse : Blandine Kapinga Assistante commerciale : Hortensia Olabouré immeuble Les Manguiers (Mpila), Brazzaville -
N° 3761 lundi 15 juin 2020 L E S D É P Ê C H E S D E B R A Z Z AV I L L E POLITIQUE | 3

RENCONTRE SÉNATEURS-ÉLUS LOCAUX CONSEIL MUNICIPAL DE BRAZZAVILLE


Vif débat autour de la gestion du coronavirus Le budget 2020 arrêté à plus
Le collectif des sénateurs élus à Brazzaville a échangé, le 11 juin, avec les conseillers municipaux, dans le
cadre d’une descente parlementaire. Les débats les plus brûlants entre les sénateurs et leurs mandants se
de 23 milliards FCFA
sont focalisés sur la gestion du coronavirus et la poursuite des négociations avec le FMI. Le Conseil départemental et municipal de Brazzaville a clôturé, le 11
juin, sa cinquième session ordinaire administrative, au cours de
laquelle il a adopté son budget exercice 2020 évalué à la somme de
vingt-trois milliards deux cent seize millions de francs CFA.

Une vue des conseillers lors de la session/Photo Adiac


Quatre affaires sur les sept inscrites à l’ordre du jour ont été adoptées par les élus
locaux. Au nombre de celles-ci figure en bonne place le budget du Conseil dépar-
Les membres du collectifs des sénateurs élus à Brazzaville/Photo Adiac temental et municipal de Brazzaville, exercice 2020, arrêté à la somme de vingt-
Le président du collectif des sé- A ce propos, le président du collec- S’agissant du Fonds monétaire in- trois milliards deux cent seize millions deux cent vingt-six mille francs CFA. Il est
nateurs élus à Brazzaville, Pierre tif des sénateurs a recadré le débat, ternational (FMI), le président du en baisse de quatre milliards six cent vingt-neuf millions FCFA, par rapport à celui
Ngolo, a fait la restitution des ses- soulignant qu’en dépit de quelques Sénat a souligné que les négociations de l’année 2019, qui s’élevait à la somme de vingt-sept milliards cent quarante-six
sions ténues en amont par le Sénat. failles constatées, le gouvernement avec l’institution de Bretton Woods millions deux cent quatre-vingt-cinq mille FCFA, soit un déficit de -16,62%.
Faisant le point, il a souligné à leurs gère tant bien que mal la crise sani- se poursuivent. Elles devront abou- Selon le président du Conseil département et municipal, ce budget sera consa-
mandants que, depuis décembre, la taire. « La covid-19 se gère autant tir au décaissement de la deuxième cré prioritairement à la redynamisation des services municipaux, l’amélioration
Chambre haute du Parlement a tenu que possible. Le grand problème tranche de financement. « Les né- des voiries urbaines, le renforcement de l’assainissement des quartiers ainsi que
cinq sessions. Parmi celles-ci, on est que le personnel soignant gociations avec le FMI sont en la lutte contre les érosions et le phénomène d’ensablement. « Hormis nos res-
note une session budgétaire et deux manque d’équipements adé- cours. Avant la crise sanitaire, le sources propres qui seront consacrées à la réhabilitation et la rentabilisa-
sessions extraordinaires convoquées quats pour soigner les malades conseil d’administration de l’ins- tion des marchés domaniaux, la mairie de Brazzaville attend d’importants
pour proroger l’état d’urgence sani- car en voulant sauver des vies, titution devait statuer à nouveau financement de la Banque africaine de développement (BAD) et de l’Agence
taire dans le cadre de la riposte à la ils risquent la leur. Mais le gou- sur le dossier du Congo afin de française de développement (AFD). Cet argent nous permettra de paver les
pandémie. vernement doit tout faire pour reprogrammer le processus de ruelles et avenues ainsi que le traitement des érosions dans la ville », a pré-
Parlant de la covid-19, les élus locaux les protéger dans leur exercice », décaissement de la deuxième cisé Dieudonné Bantsimba.
ont voulu savoir plus sur l’évolution a indiqué Pierre Ngolo. Parlant de tranche de financement », a précisé Le Conseil départemental et municipal de Brazzaville a aussi arrêté son pro-
de la maladie, la prise en charge des l’aide financière promise aux foyers Pierre Ngolo. Dans les échanges, les gramme d’investissement de l’exercice en cours, à la somme de quatre milliards
malades et sur la redistribution de les plus pauvres, le président du col- conseillers ont aussi posé aux séna- cent soixante-deux millions, contre cinq milliards deux cent dix-huit millions
l’aide financière promise aux foyers lectif des conseillers a assuré que le teurs nombreux d’autres problèmes FCFA en 2019. Soit un déficit d’un milliard cinquante-six millions, correspondant
démunis mais qui tarde à se réaliser. Parlement, en particulier la Chambre dont celui lié au relèvement de leurs à moins -20, 24%. Dans cette enveloppe, quatre milliards douze millions FCFA
Ils ont voulu surtout avoir des éclair- haute, veillera à ce que les dons et indemnités de session fixées à 350 seront investis dans la commune de Brazzaville et cent cinquante millions FCFA
cissements sur le décès d’une femme indemnités prévus à la population mille francs, ainsi que bien d’autres le seront à l’Ile Mbamou. La cinquième session ordinaire administrative s’est clô-
abandonnée par les médecins à la cli- soient redistribués de manière équi- problèmes d’intérêt commun. turée en présence du préfet de Brazzaville, Pierre Cebert Ibocko Onanga.
nique municipale Albert-Leyono. table. Firmin Oyé F.O.

LE FAIT DU JOUR

Le défi du maintien d’ordre


C
omment concilier l’impératif de talité du policier américain, depuis inculpé de lice de quartier peut parfois se transformer en questions listées plus haut de formation, de
l’ordre public et la garantie des liber- meurtre ; passe la polémique sur la définition cauchemar pour l’observateur tant il s’y passe recyclage et d’entretien de ces personnels.
tés individuelles et collectives au sein du concept même de « violences policières des choses : des appels incessants à interve- Quand ce parcours fait pour cimenter l’unité
de la société ? Comment préserver le carac- » autour duquel les débats sont toujours en nir émanant des tiers parfois en pleurs parce d’action de ces forces n’est pas accompli, on
tère sacré de la vie humaine tout en assurant cours, il y a un enseignement que l’on pour- que traumatisés par la présence de criminels peut s’attendre à un rendement sur le terrain
la pérennité de la loi en tant qu’elle fait par- rait tirer par-dessus-tout : les populations sont chez eux à la manière forte avec laquelle sont traduit en débordements, bavures et zèles re-
tie du mécanisme réglementaire dont chacun excédées par certaines pratiques des hommes quelque fois traités des présumés délinquants, grettables.
doit se référer pour contribuer à l’équilibre de en uniformes, elles revendiquent une autre on peut à son corps défendant avoir de la peine
Au fond, ce à quoi les Etats doivent réfléchir au-
la charpente sur laquelle reposent la société et police, un autre cadre légal du maintien de à trancher entre les « bons » et les « mauvais ».
jourd’hui devant le défi des marches organisées
les institutions publiques ? l’ordre public. Cela ne signifie pas qu’elles ne
Dans les deux cas, il y a cette frontière qui contre les forces de l’ordre qui peuvent, si l’on
veulent plus de la politique et c’est là, juste-
L’actualité de ces dernières semaines, mar- devient poreuse entre l’impératif d’intervenir n’y prend garde, se ritualiser sur le long terme est
ment, que réside le nœud du problème. Parce
quée par l’éclatement aux Etats-Unis de l’af- pour mettre fin à une violence provoquée par de ne pas commettre l’erreur de démotiver la «
qu’il faut se poser la question : une meilleure
faire George Floyd, du nom de cet Afro-amé- un bandit bien identifié ou non et le devoir grande muette » par des déclarations publiques
police peut-elle être dans l’ordre du possible ?
ricain étouffé à mort par un policier blanc, a de discernement qui s’impose à tout élément intempestives. Il y a plutôt lieu de retourner aux
mis en relief le travail de la police. Dans le pays Au quotidien, cela peut être démontré qu’en ou agent de l’ordre censé faire respecter la textes, de renforcer la prise en main des hommes
même et quasiment partout dans le monde, en diverses circonstances et dans tous les pays loi. Pour savoir distinguer les deux opérations, et de ne pas hésiter à sanctionner les indécrot-
particulier en Europe et en Asie, des manifes- du monde, les forces de l’ordre font face à peut-être que la première clé du « peut mieux tables. « Sans les flics la ville est finie » scande la
tations de rue ont à l’unisson dénoncé les « une montée en puissance des groupes margi- faire » est la formation, la deuxième le recyclage, population dans « Chasse à l’homme-1 », le film
violences policières ». naux qui opèrent parfois les armes à la main. et la troisième l’entretien de la troupe. Les Etats dans lequel le célèbre acteur belge Jean-Claude
En fonction des intérêts qu’ils poursuivent ont-ils toujours les moyens d’assurer cette sorte Van Damme se met en vedette contre un groupe
En France, dans ce contexte, un procès public
ces groupes se dotent d’équipements sophis- de service après-vente lorsqu’ils ont recruté des de tueurs à gages.
assorti d’accusations de racisme a été intenté
tiqués, reçoivent un entraînement au com- hommes venus de la vie civile pour service dans
contre les forces de police. Comme pour dire La notion de l’ordre public impliquant un état
bat engagé, se rendent coupable d’exactions les forces armées, de gendarmerie ou de police ?
que dans ce pays-ci comme aux Etats-Unis, social en rapport avec la tranquillité, la stabi-
contre des individus sans défense, bravent les Ce n’est pas toujours le cas.
même si les proportions de violences ne sont lité et la salubrité publiques, l’ordre public de
forces régulières dont ils font parfois leur cible
pas comparables, même si la fracture raciale A quelques variables près, ce qui vaut pour les direction qui sauvegarde l’intérêt général et
privilégiée.
exprimée parmi les services chargés du main- pays développés l’est aussi pour les pays en l’ordre public de protection qui protège les
tien de l’ordre n’est pas de même ampleur, le De la grande à la petite délinquance, de la voie de développement, parfois au pire dans plus faibles doivent être assurés. Le tout est
temps est venu de rendre justice à ceux qui plus dérisoire à la plus redoutable rébellion, la mesure où les critères de recrutement sont de parvenir à mettre dans la tête de l’agent de
sont violentés pour leur couleur de peau, et il n’est que de se pencher sur le sujet pour souvent improbables. En raison des conflits l’ordre qu’il exerce pour le bien public et que
d’obtenir que les policiers soient moins en- savoir à quel type de stress sont exposées les sociopolitiques dans plusieurs pays africains pour cela ses états d’âme ne comptent pas,
clins à employer la méthode forte quand ils unités dédiées au maintien de l’ordre public par exemple, l’apaisement recherché dé- et aussi de sortir de la tête du bandit d’à-côté
interpellent des personnes pour telle ou telle et plus généralement à la défense des Etats. bouche presque sur l’insertion des membres qu’il n’aura jamais l’opportunité de croire opé-
raison. Même en temps de paix, un séjour d’étude de des milices politiques dissoutes dans les forces rer en zone de non-droit.
quelques heures dans un commissariat de po- de l’ordre. Se posent ensuite avec acuité les Gankama N’Siah
Passe l’émotion générale suscitée par la bru-
4 | POLITIQUE/ÉCONOMIE L E S D É P Ê C H E S D E B R A Z Z AV I L L E N° 3761 lundi 15 juin 2020

COMITÉ NATIONAL DU DIALOGUE SOCIAL


Les acteurs recommandent la relance rapide de l’économie nationale
Réunis en session spéciale le 11 juin à Brazzaville sous la direction du Premier ministre, Clément Mouamba, les membres de cette institution ont formulé plusieurs recommandations
parmi lesquelles le renforcement des mesures de lutte contre la pandémie de Covid-19 afin de pouvoir relancer rapidement l’économie nationale.
Les participants ont également des entreprises dues à l’absence
recommandé la mise en œuvre ef- des ressources pour rebondir et
fective et intégrale des mesures les préoccupations des syndicats
d’accompagnement des entreprises des travailleurs en lien avec les
contenues dans la loi des finances mesures sociales prises par les
rectificative ainsi que la circulaire employeurs en dehors des procé-
du 16 avril 2020 du ministre des Fi- dures légales et réglementaires.
nances et du Budget. Ils ont aussi Des préoccupations d’ordre gé-
suggéré l’opérationnalisation de la néral liées à la gestion globale de
bourse de sous-traitance et de parte- la crise sanitaire et à l’assistance
nariat avec les entreprises du Fonds promise aux personnes les plus
d’impulsion de garantie et d’accom- vulnérables ont également été
pagnement des petites et moyennes abordées », souligne le communiqué.
entreprises (PME) et de l’artisanat Présidant les travaux, le chef du
; la mise en place d’une réglemen- gouvernement, Clément Mouam-
tation à titre exceptionnel pour les ba, a rappelé que la tenue de cette
Les participants à la session spéciale/Flavien
nouvelles formes d’organisation du session était l’une des exigences du
travail apparues pendant la crise sa- naires sociaux dans la recherche par la crise sanitaire de Covid-19. faires des entreprises et la chute Bureau international du travail. En
nitaire. de solutions aux différents pro- Une occasion pour le gouvernement des recettes budgétaires de l’Etat. effet, cette institution recomman-
A cela s’ajoutent la mise en place blèmes nés de la crise sanitaire de d’édifier les partenaires sociaux Cette situation a généré des pertes dait l’implication des organisations
d’une réglementation à titre excep- la Covid-19. Pour la mise en œuvre sur les conséquences de la crise d’emplois, des mises en chômage des travailleurs et des organisations
tionnel pour régir les différents cas des différentes recommandations sanitaire actuelle sur l’économie, technique massif et l’apparition patronales dans les réponses à ap-
de chômage technique enregistré issues de cette session spéciale, un en général, et en particulier sur les des nouvelles formes d’organisa- porter aux répercussions de la crise
dans les entreprises ; la convocation comité ad hoc tripartite de dix-huit entreprises des secteurs formel et tion du travail (télé travail, chô- mondiale engendrée par la Covid-19
d’une session spéciale de la Commis- membres a été mis en place. informel sur l’organisation du travail mage partiel) », ont-ils mentionné sur les entreprises.
sion nationale consultative du travail et les relations contractuelles, et les dans le communiqué final. « Cette session spéciale a bel et
dans les prochains jours aux fins Les organismes de sécurité cotisations sociales. Le gouvernement a, par ailleurs, bien tenu toutes ses promesses.
d’adoption de nouvelles mesures ré- sociale également affectés « Le gouvernement a dépeint un présenté les différentes mesures de Ces résultats constituent, j’en
glementaires sus-énoncées. Regroupant les représentants de tableau de l’économie nationale soutien aux entreprises et à l’emploi suis convaincu, une belle victoire
Les autres recommandations l’administration publique, des or- caractérisée par une forte réces- déjà prises et à prendre aux plans d’étape dans la lutte pour l’éradi-
concernent le renforcement des en- ganisations professionnelles d’em- sion de l’ordre de moins 9% due économique, fiscal, douanier et fi- cation de la pandémie du corona-
quêtes économiques et sociales qui ployeurs et des syndicats des travail- à la fermeture des entreprises nancier. « Des échanges fructueux virus dans notre pays », s’est féli-
devraient s’effectuer sur une base leurs, cette rencontre a, en effet, été directement touchées par la crise ont fait suite à la communication cité le président du Comité national
permanente ainsi que la poursuite consacrée à l’examen de la situation sanitaire de la Covid-19 ; la baisse gouvernementale, portant essen- du dialogue social.
de la concertation avec les parte- économique et sociale engendrée d’activités partant du chiffre d’af- tiellement sur les inquiétudes Parfait Wilfried Douniama

VIE DES PARTIS FISCALITÉ


Les acteurs financiers s’imprègnent
Le PCT restructure ses instances de la plateforme E-Pay Congo
La campagne de réorganisation des fédérations, comités, sections et cellules du Parti congolais du travail
(PCT), lancée le 12 juin par son secrétaire général, Pierre Moussa, vise le renforcement et la dynamisation Les représentants des établissements de crédit et de microfinance
du parti afin de mieux le préparer aux combats futurs. ont pris part, le 11 juin, à Brazzaville à une séance de travail dédiée à
la présentation du processus d’intégration de la plateforme de
paiement en ligne des droits et taxes nommée E-Pay Congo.
L’opération de restructuration des
instances intermédiaires et de base
du PCT se déroulera de façon pro-
gressive. Le lancement sera suivi de
la restructuration des fédérations de
Brazzaville, de Pointe-Noire et du
Pool, du 13 juin au 10 juillet 2020.
Pour permettre au parti d’actualiser
et d’avoir la maîtrise des effectifs
considérée comme l’élément déter-
minant dans la mise en place d’un
organe de base, la campagne de res-
tructuration des fédérations est cou-
plée au recensement des membres
du PCT. « Comme vous le savez, la Des participants au cours de la séance de travail/ DR
restructuration d’un parti tel que La rencontre avait pour objectif d’amener les établissements financiers à
le PCT, qui est implanté sur toute adhérer au processus d’intégration de ladite plateforme, qui n’est pas un
l’étendue du territoire national, est Les participants/Adiac moyen de paiement mais plutôt une passerelle proposée par le ministère de
une opération lourde en termes de cette campagne. « J’enjoins les dé- cière encore préoccupante et dans un tutelle, regroupant différents moyens de paiements, à savoir Mobile money
durée d’exécution et de ressources légations qui vont être déployées, contexte sociopolitique particulier, (Momo MTN, Airtel money), virement bancaire (Netbanking), cartes ban-
à mobiliser. C’est ainsi que, cette les militants qui vont siéger dans marqué par la lutte contre la pandé- caires (Visa, mastercard), etc.
restructuration va être réalisée les assemblées générales électives à mie de coronavirus et la préparation A travers cet outil, l’objectif visé par le ministère de tutelle est d’inciter
progressivement, en commençant faire preuve d’un maximum d’ob- de l’élection présidentielle de 2021. Il
les usagers, notamment tout acteur entrant dans le processus de paie-
par les fédérations de Brazzaville, jectivité afin que soient hissés dans s’agit d’un moment de grande respon-
ment des droits et taxes, à utiliser les moyens de paiements modernes.
Pointe-Noire et du Pool », a annoncé les organes dirigeants des struc- sabilité, a-t-il poursuivi.
Présidant les travaux, le directeur de cabinet du ministre délégué au
Pierre Moussa. tures de notre parti les plus méri- « En effet, dans le respect des me-
tants d’entre nos camarades », a-t-il Budget, Sylvain Lekaka, a souligné que ladite réunion marque le lance-
Selon lui, cette opération nécessaire sures barrières édictées par le gou-
pour la vie du parti connaîtra de suc- invité. vernement dans le cadre de la lutte ment de la collaboration entre le ministère des Finances et du Budget,
cès si l’unité, la cohésion et la disci- Notons que le PCT compte douze contre la Covid-19, nous devons, et les acteurs financiers de la place.
pline sont au rendez-vous. De même, fédérations et 115 comités sur toute à l’occasion de cette campagne de Bénéfique pour les deux partis, la plateforme E-Pay permettra la sécurisa-
elle ne connaîtra pas de succès si l’in- l’étendue du territoire national. La restructuration, doter le PCT, au tion du processus de collecte des recettes de l’Etat, le désengorgement des
térêt général n’est pas placé au-des- dernière campagne de restructura- niveau intermédiaire et de base, guichets bancaires et l’enrichissement de l’offre de service à leurs clients et
sus des intérêts individuels. C’est tion de l’ensemble de ses organes des structures qui doivent consti- enfin la facilitation des différentes démarches nécessitant à tout prix un dé-
ainsi qu’il a exhorté l’ensemble des intermédiaires et de base a été réali- tuer des maillons forts d’une solide placement, par exemple le paiement d’une facture d’électricité, des impôts
membres du parti à la vigilance ac- sée entre 2012 et 2014, à la suite du chaîne de mobilisation populaire et des taxes douanières. Au cours de la réunion, une démonstration de l’outil
crue pour qu’aucune des valeurs fon- 6e congrès extraordinaire de juillet pour une participation victorieuse E-Pay utilisé dans le cadre du paiement d’un service a été faite pour édifier
dant la capacité du PCT à consolider 2011. Le secrétaire général a rappe- à toutes les batailles politiques, les participants en tout ce qui concerne la procédure d’intégration dudit ou-
sa résilience sans jamais rompre de- lé que la présente campagne de res- économiques et sociales », a conclu til. La rencontre a connu la participation des acteurs du secteur, notamment
vant les évènements mêmes les plus tructuration va être menée dans une Pierre Moussa. les représentants des banques, etc.
chaotiques ne soit entamée durant conjoncture économique et finan- P.W.D. Gloria Imelda Lossele
N° 3761 lundi 15 juin 2020 L E S D É P Ê C H E S D E B R A Z Z AV I L L E ÉCONOMIÉ | 5

FINANCES ET BUDGET
Ludovic Ngasté : « Le moratoire du Club de Paris allège la contrainte
extérieure du Congo »
Le ministre délégué auprès du ministre des Finances et du Budget, chargé du Budget réagit positivement à l’annonce faite par le Club de Paris* de la suspension, jusqu’à la fin de cette
année, du service de la dette du Congo. Selon Ludovic Ngatsé, qui s’est prêté aux questions des Dépêches de Brazzaville, « ce moratoire donne de l’oxygène au gouvernement pour
financer les dépenses urgentes liées à la crise Covid-19 et concourt à l’amélioration de l’équilibre budgétaire pour l’année en cours ». Il se félicite par ailleurs du « rôle décisif » joué
par le président de la République qui, déclare-t-il, a « coordonné personnellement l’organisation de l’équipe chargée de négocier cet accord ». Interview.
Les Dépêches de Brazzaville recommande au Congo de pauvre au regard des indicateurs négociations entre le Congo et
(LDB) : Monsieur le ministre, « consacrer les ressources li- fixés par les Nations unies ; et les traders et aussi de la rela-
dans le cadre de ses relations bérées par cette initiative à avoir signé un programme avec le tion avec la Chine, pays qui dé-
avec ses partenaires financiers, l’augmentation des dépenses FMI. Au regard de ce qui précède, tient la part la plus importante
le Congo vient de bénéficier de dédiées à atténuer l’impact on peut constater effectivement de la dette congolaise ?
l’initiative de suspension du sanitaire, économique et so- que le programme conclu avec le L.NG :« S’agissant des traders, le
service de la dette, a annoncé cial de la crise Covid-19 », FMI n’est pas neutre dans cette gouvernement a récemment signé
le Club de Paris. En termes comment cela se traduira –t-il décision du Club de Paris. un accord de restructuration avec
clairs, que signifie cette oppor- concrètement sur le terrain ? LDB. L’accord conclu par le le négociant Orion Oil, assorti d’une
tunité ? L.NG : De façon concrète, cette Congo et le FMI, le 11 juil- décote conforme aux paramètres du
Ludovic Ngasté (LNG) : Comme initiative permet de réaffecter une let 2019, était assorti d’une programme conclu avec le FMI. En
vous le savez, depuis le début de partie des charges de la dette vers série de mesures, 48 au to- revanche, les discussions se pour-
l’année 2020, la pandémie du Co- les dépenses urgentes liées à la tal, d’après diverses sources, suivent avec les deux autres traders
ronavirus (Covid-19) a, en plus de lutte contre la crise Covid-19. En où en est-on avec la mise en (Glencore et Trafigura) », et je re-
la crise sanitaire, causé une crise effet, la loi des finances rectifica- œuvre de ces mesures et que viendrai vers vous au moment op-
économique sans précédent, qui a tive 2020 comporte en termes de reste-t-il de la poursuite du portun pour vous en dire plus.
des impacts considérables sur les charge pour l’amortissement de la partenariat avec le FMI ? Nos relations avec la République
équilibres macroéconomiques de dette extérieure une somme de 610 liées à la crise de Covid-19, per-
met d’alléger la contrainte exté- L.NG. Depuis la conclusion du populaire de Chine sont excel-
tous les pays du monde. C’est au re- milliards et près de 102 milliards programme avec le FMI, le 11 juil- lentes, et vous l’avez constaté
gard de cette profonde crise que les pour le paiement des intérêts. Une rieure du pays, et concourt d’une
manière ou d’une autre à l’amé- let 2019, le gouvernement s’attèle qu’elle a été l’un des rares pays à
institutions de Bretton Woods, en partie de ces engagements a été à mettre en œuvre les mesures nous soutenir fortement dans la
l’occurrence la Banque mondiale payée au premier trimestre 2020, lioration de l’équilibre budgétaire
pour l’année en cours. « Toutefois, contenues dans le mémorandum lutte contre la pandémie de Co-
et le Fonds monétaire international conformément au tableau d’amor- de politiques économique et fi- vid-19. La Chine étudie les moda-
(FMI), ont chargé les pays du G20 tissement prévu avec les différents des efforts restent à fournir en vue
du redressement des fondamentaux nancière. Des progrès ont été ac- lités de se joindre à l’initiative du
de proposer des mesures pouvant créanciers. La présente décision complis dans la mise en œuvre des Club de Paris, et nous ne doutons
aider les pays pauvres à bénéficier prise par les pays du G20 implique macroéconomiques du pays, étant
entendu que ceux-ci dépendent plus réformes structurelles, notamment pas que cela devrait libérer d’autres
des marges de manœuvres néces- que le Congo, pour la période allant celles qui visent à améliorer la gou- ressources pour le pays.
saires en vue de lutter contre ce du 01 mai au 31 décembre 2020, ne des facteurs endogènes, notamment
de l’orientation des politiques bud- vernance et la transparence, ainsi Propos recueillis
fléau, et amortir ce choc sur le plan payera pas la dette des pays ayant qu’à intensifier la lutte contre la
gétaire, financière et structurelle du par Gankama N’Siah
économique et social. C’est donc à participé à cette initiative. corruption.
ce titre que les pays du G20, réu- gouvernement ».
Conformément aux dispositions A ce jour, de manière générale, la
nis le 15 avril 2020, ont décidé de la de cet accord, le Congo consacrera Dans le cadre du programme trien- *Le Club de Paris, a expliqué
nal de Facilité élargie de crédit mise en œuvre de ces 48 mesures
mise en place d’un moratoire sur le les marges ainsi libérées pour faire le ministre « est un groupe de
signé avec le Fonds monétaire in- est satisfaisante, au regard de leur
service de la dette des pays les plus face aux dépenses nées du fait de créanciers publics dont le rôle est
ternational, l’objectif principal est niveau d’exécution, et cela a été
pauvres. L’objectif principal étant la pandémie sur le triple plan sani- de trouver des solutions coordon-
le rétablissement des équilibres confirmé lors de la dernière mis-
de permettre à ces pays de consa- taire, économique et social. Les dif- nées et durables aux pays endet-
macroéconomiques du pays sur sion réalisée par les équipes du FMI
crer les ressources initialement férents fonds créés par le président tés qui éprouvent des difficultés
une période de trois ans. Le gou- à Brazzaville, en février 2020.
affectées au paiement de la dette de la République son excellence de paiement. Il est actuellement
à l’amortissement des impacts sa- Denis Sassou N’Guesso, à savoir le vernement a pris l’engagement, en L.D.B. Pouvez-vous, monsieur formé de 22 pays, dont Allemagne,
nitaire, social et économique de la fonds Covid et le fonds national de dépit de cette crise aigüe, de main- le ministre, nous parler en Australie, Autriche, Belgique,
crise Covid-19. solidarité répondent à cet objet. tenir la trajectoire initiale définie quelques mots du niveau des Brésil, Canada, Corée, Danemark,
LBD : Quand le Club de Paris avec les partenaires techniques Espagne, États-Unis, Finlande,
LDB : L’initiative de Paris court et financiers extérieurs afin que France, etc. Nonobstant le fait qu’il
de 1er mai au 31 décembre soient rétablis au bout de la pé- « S’agissant des traders, n’a pas le caractère d’une institu-
2020, pensez-vous qu’en huit riode du programme, ou pourquoi tion internationale et ne dispose
« Toutefois, des efforts mois, le moratoire sur le rem- pas avant, les équilibres macroéco- le gouvernement pas de statut juridique officiel, le
restent à fournir en boursement de la dette ob- nomiques du pays. a récemment Club de Paris est un acteur déter-
vue du redressement tenu par le Congo peut lui
LDB : Le gouvernement congo- signé un accord de minant au sein de la communauté
permettre de rétablir les équi-
des fondamentaux lais est toujours en programme restructuration avec financière internationale, aux
libres macroéconomiques ?
macroéconomiques du avec le FMI. Comment situer la côtés des institutions financières
L.NG : Les mesures de confine- le négociant Orion
décision du Club de Paris par internationale (FMI, Banque mon-
pays, étant entendu ment prises par le gouvernement Oil, assorti d’une diale). Les créanciers du club de
rapport à ce programme ?
que ceux-ci dépendent pour contenir la propagation de la décote conforme Paris accordent aux pays endettés
pandémie ainsi que la chute brutale L.NG : Quatre critères ont prévalu
plus des facteurs pour l’admission du Congo à cette aux paramètres du un allègement de leur dette pour
des cours du baril de pétrole, ont les aider à rétablir leur situation
endogènes, notamment créé un double choc d’offre et de initiative, il s’agit : être un pays programme conclu avec
membre de l’IDA (Association in- financière. Ceux-ci peuvent
de l’orientation la demande qui a significativement le FMI. En revanche, prendre plusieurs formes à
des politiques entamé les équilibres intérieur et ternationale de développement) ou les discussions se
de la BIRD (Banque internationale savoir : un rééchelonnement ou,
budgétaire, financière extérieur. Ainsi, le moratoire du poursuivent avec les en cas de traitements concession-
Club de Paris, en plus de donner de pour la reconstruction et le dévelop-
et structurelle du pement) ; ne pas avoir des arriérés deux autres traders nels, une réduction des obligations
l’oxygène au gouvernement pour du service de dettes pendant une
gouvernement ». financer les dépenses urgentes de paiement vis-à-vis de la Banque (Glencore et Trafigura) »
mondiale et du FMI ; être un pays période définie ».

MARCHÉ FINANCIER

La Cosumaf interdit les opérations de placements en ligne


La Commission de surveillance du marché financier de l’Afrique centrale (Cosumaf) a ciblé deux sociétés faisant appel public
à l’épargne, à savoir « Crowd1 » et « Le coffre de luxe ».
Ces entités sollicitent des fonds au- alable pour exercer sur le marché exercer les activités de collecte Crowd1 comme une plateforme de compagnies et promet de partager
près du public pour des placements financier régional. de fonds auprès du public. Sans formation, d’éducation en matière de avec ces sociétés 50 % de leurs bé-
financiers avec une promesse de La Cosumaf a alors invité les popu- préjudice de poursuite pénale, le commerce en ligne, de gestion finan- néfices. Ensuite la société promet de
rendement, en violation des normes lations de la zone Cémac à une plus non-respect de ces dispositions cière, de développement personnel, partager 80% de l’ensemble de ses
régionales. grande prudence face à ces cas « est passible de lourdes sanctions d’investissements dans l’immobilier... gains avec ses deux catégories de
La société « Crowd1 » est présente d’escroqueries » qui sévissent actuel- conformément à l’article 388 du rè- Selon eux, crowd1 exercice au même membres affiliés : les premiers sont
en République du Congo depuis plu- lement. glement général de la Cosumaf », a titre qu’Amazon ou Alibaba. Mais, il ceux qui ont acheté des pacs d’édu-
sieurs mois et vient également de « La Cosumaf en appelle à la vigi- averti le gendarme financier dans un est difficile de cerner les réseaux mis cation sous forme de primes trimes-
s’installer au Gabon. Pour le régula- lance quant à toutes offres de pla- communiqué publié, le 8 juin dernier. en place par les promoteurs pour col- trielles et les seconds qui, en plus de
teur du marché financier en Afrique cement non autorisées. Il est porté Quelques membres affiliés de lecter des fonds et les pourcentages leurs achats, ont attiré d’autres affi-
centrale, ces activités sont illicites à l’attention des promoteurs de ces Crowd1 contactés à Brazzaville promis au grand public. liés et ont formé un réseau d’affiliés
dans la mesure où les acteurs visés plateformes que seuls les intermé- disent ne pas comprendre la déci- En réalité, Crowd1 fait de l’affiliation indépendants.
n’ont reçu aucune autorisation pré- diaires agréés du marché peuvent sion de la Cosumaf. Ils considèrent pour attirer la clientèle pour d’autres Fiacre Kombo
6 | ANNONCE L E S D É P Ê C H E S D E B R A Z Z AV I L L E N° 3761 lundi 15 juin 2020
N° 3761 lundi 15 juin 2020 L E S D É P Ê C H E S D E B R A Z Z AV I L L E SOCIÉTÉ | 7

SANTÉ

Quatre départements encore épargnés de la Covid-19


Depuis la déclaration du premier cas de Covid-19 sur le territoire national, le 14 mars dernier, huit départements du pays sont
actuellement touchés. Les quatre autres notamment le Niari, les Plateaux, la Cuvette-ouest et la Likouala demeurent jusque-là
avec zéro cas de contamination.
Le département du Niari, avec des cas à cause, entre autres, des
ses quatorze districts, tient bon déplacements massifs des popu-
face à la Covid-19 alors que les lations ayant quitté les grandes
départements voisins notamment villes la veille du confinement.
la Bouenza et le Kouilou sont
touchés y compris Pointe-Noire Les portes d’entrée verrouillés
un peu plus loin. « Nous sommes En permettant les déplacements
conscients que l’étau se resserre jugés essentiels, dans cette pé-
autour de nous c’est pourquoi riode de déconfinement progres-
nous appliquons les mesures sif, le gouvernement a renforcé
édictées par le gouvernement les contrôles dans les différents
sans complaisance. Il n’y a pas de points d’entrée des localités.
passe-droit au niveau des points Prise de température systéma-
d’entrée. Ici, la sensibilisation se tique, dispositifs de lavement de
fait dans tous les dialectes pour mains à l’entrée de certaines locali-
permettre à l’ensemble de la po- tés, tentes installées dans certaines
pulation de mieux cerner le dan- frontières départementales pour
ger que représente la Covid-19 », réaliser les tests rapides. Certains
a expliqué le préfet du Niari, Ba- citoyens sont refoulés lorsque le dé-
ron Frédéric Bouzock, qui assure placement ne rentre dans le cadre
également les fonctions de pré- des décisions gouvernementales en
sident du comité départemental Une opération de dépistage dans l’arrière-pays /Photo : OMS-Congo vigueur. La Force publique et les
de riposte à la pandémie. redoublons de vigilance au ni- le coup en résistant au mieux à la confinement général de la popula- équipes de surveillance épidémiolo-
La situation est identique au ni- veau des frontières interdéparte- pénétration du virus. Par contre, le tion qui a duré quarante-six jours. gique déployées veillent au grain. Et
veau de la Likouala, frontalière à mentales mais aussi vis-à-vis des département de la Lékoumou qui L’objectif afin de couper la chaine le comportement de chaque citoyen
la Sangha et à la Cuvette qui ont pays limitrophes, notamment la jusque-là était épargné à enregistré de contamination en contrôlant la par rapport aux mesures barrières
déjà enregistré chacune un cas Centrafrique et la RDC. Le strict son premier cas le 9 juin. propagation de la pandémie pour est plus déterminant.
de Covid-19, même si ce sont les respect des mesures barrières est apporter des réponses adéquates. C’est peut-être au moment où le
taux de contamination les plus la règle d’or », déclarait le préfet de Le confinement a été de Cette décision doublée des me- dépistage de masse sera élargi
faibles du pays jusque-là. « Si la Likouala, Gilbert Djombo Bomod- beaucoup sures barrières ont donc permis que les cas peuvent se révéler
l’accès à la Likouala est difficile, jo, lors d’une séance de travail avec Deux semaines après l’annonce à certains départements de l’hin- dans ces localités qui jusque-là se
cela signifie que l’évacuation les membres du Comité national de du premier cas de contamination terland d’avoir un avantage sur protègent mieux de la Covid-19
d’un malade l’est également. riposte. à la Covid-19 le 14 mars dernier, Brazzaville et Pointe-Noire dans dont la contamination locale ac-
Pour éviter le pire en cette pé- Les départements, des Plateaux et le président de la République, De- la prévention. Les autres localités croît chaque jour qui passe.
riode où la pandémie sévit, nous de la Cuvette-Ouest aussi tiennent nis Sassou N’Guesso, a décrété le de l’arrière-pays ont enregistré Rominique Makaya

ECOBANK TRANSNATIONAL INCORPORATE D


32 ASSE MBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE SUIVIE D’UNE ASSE MBLÉE GÉNÉRALE EXTRAORDINAIRE
e

AVIS DE CONVOCATION

Mesdames et Messieurs les action- II – Au titre de l’Assemblée Géné- cette année se fera principalement par Ecobank Transnational Incorporated,
naires sont convoqués à la trente deu- rale Extraordinaire procuration conformément aux statuts 2365 Boulevard du Mono, B.P. 3261
xième Assemblée Générale Ordinaire de la société et à la loi applicable. Lomé, Togo, ou l’envoyer par e-mail à
qui sera suivie d’une Assemblée 1. Annulation de la résolution relative AGM@ecobank.com avant la fin de la
Générale Extraordinaire de la Société à la consolidation des actions Compte tenu des raisons évoquées journée du 26 juin 2020.
Ecobank Transnational Incorporated, 2. Modification des Statuts ci-dessus, tout actionnaire peut choisir
le mardi 30 juin 2020 à 11h00 (heure l’une des personnes suivantes comme Les actionnaires pourront également
de Lagos), à Eko Hotels & Suites, Recommandations COVID-19 son mandataire pour le représenter aux soumettre leurs questions avant les
1415 Adetokunbo Ademola Street, Vic- En raison des problèmes de santé Assemblées Générales: Assemblées Générales en envoyant un
toria Island, Lagos, Nigeria, à l’effet de publique importants liés à la pandémie e-mail à AGM@ecobank.com. Les
délibérer sur l’ordre du jour suivant: COVID-19, les gouvernements et régu- 1) M. Emmanuel Ikazoboh (Président réponses aux questions sur les thèmes
lateurs des pays dans lesquels le du Conseil d’Administration) clés seront affichées dès que possible
I – Au titre de l’Assemblée Géné- Groupe Ecobank opère, notamment le 2) M. Patrick Akinwuntan (Directeur sur la page Relations avec les investis-
rale Ordinaire Gouvernement Fédéral du Nigéria, le Général, Ecobank Nigeria) seurs du site Web Ecobank (www.eco-
Centre Nigérian pour le Contrôle des 3) M. Olayiwola Olaleru (Directeur bank.com/group/investor-relations).
1. Approbation des Comptes Maladies et le Gouvernement de l’État Général, EDC Securities Limited),
2. Affectation du Résultat de Lagos (l’Etat hôte des réunions) ont 4) M. Akeem Oyewole (Directeur Géné- La documentation relative aux Assem-
3. Nomination d’Administrateurs émis de nouvelles directives limitant le ral Stanbic Nominees) blées Générales est disponible pour
4. Ratification de la Cooptation d’Ad- nombre de personnes pour les rassem- 5) M. Sunny Nwosu (Président de l’As- consultation au Siège de la Société à
ministrateurs blements publics. sociation des Actionnaires Indépen- l’adresse ci-dessus et sur le site
5. Renouvellement des Mandats des En tant qu’entreprise citoyenne respon- dants du Nigeria) Internet de la Société (www.ecobank.
Commissaires aux Comptes sable, ETI entend se conformer stricte- com), à partir de la date du présent avis.
6. Approbation des indemnités des ment à cette restriction en plus des Les actionnaires sont encouragés à
Administrateurs en fin de mandat autres mesures de santé et de sécurité soumettre à l’avance, le formulaire de Lomé, 2 juin 2020
applicables. En conséquence, la parti- procuration ci-joint dûment rempli avec
cipation aux Assemblées Générales de leurs intentions de vote et le déposer à Pour le Conseil d’Administration et P.O.,
8 | ANNONCES L E S D É P Ê C H E S D E B R A Z Z AV I L L E *** N° 3761 lundi 15 juin 2020

LE KE NYA -PRET A SE RVIR

CANDIDATURE DU KE NYA POUR UN ME MBRE NON PE RMANE NT DU CSNU POUR 2021/22


Dans un peu moins d’un mois, le Kenya durable à l’horizon 2030. Sur le plan intérieur, ment à haute teneur en carbone et une inter-
sera sur le bulletin de vote pour l’un des le Kenya a réalisé des progrès substantiels vers diction du plastique à usage unique. Le Kenya
cinq postes vacants réservés aux la réalisation des ODD, également développés tirera parti de son expérience et de sa position
membres non permanents du Conseil de sous sa coprésidence, reconnaissant que le en tant que pays hôte du Programme des
Sécurité des Nations Unies. La développement durable et la paix et la sécurité Nations Unies pour l’Environnement pour don-
candidature du Kenya fait suite à un sont interdépendants. ner un nouvel élan et un soutien au programme
appui retentissant de l’Union Africaine En Afrique, le Kenya est un État d’ancrage et environnemental mondial.
en août 2019; une réaffirmation de la garant de la paix et de la sécurité régionale. Le Concernant l’action humanitaire, le Kenya a
confiance que l’Union au leadership du Kenya a fait d’immenses contributions dans le démontré son engagement à défendre la paix
Kenya pour défendre les intérêts du processus menant à la signature de l’Accord en offrant un refuge à plus de 600.000 réfugiés
continent au sein du Conseil. de Paix Global également connu sous le nom fuyant les conflits et l’instabilité en Somalie, au
d’accord de Naivasha en 2005 entre le gouver- Soudan du Sud et dans d’autres parties de
Le Kenya est réputé pour de nombreuses nement du Soudan et le Mouvement de Libé- l’Afrique et même plus loin. De même, la Consti-
choses: c’est le berceau archéologique de l’hu- ration du peuple du Soudan. Il a également joué tution Kenyane de 2010 est l’un des documents
manité; sa galaxie de coureurs de moyenne et un rôle clé dans le processus de paix en Soma- les plus transformateurs et les plus progres-
Le programme de «construction de ponts»
longue distance a dominé la scène mondiale lie et continue de soutenir le Soudan du Sud et sistes du continent africain en raison de ses
résonne au niveau national en approfondissant
de l’athlétisme pendant des décennies; et, ses la Somalie dans leurs efforts de paix et de ren- garanties des droits humains fondamentaux
nos références démocratiques tout en garan-
attractions touristiques, qui comprennent la forcement de l’État. En outre, le Kenya a parti- et du pouvoir qu’elle donne aux citoyens de
tissant la paix pendant les transitions poli-
grande migration annuelle des gnous, la Grande cipé à des missions de paix dans 40 pays et déterminer comment ils doivent être dirigés.
tiques et les élections. Ce programme est par-
Vallée du Rift, le « Maasaii Mara », les vastes gère l’un des plus grands et des plus anciens L’une des menaces les plus importantes pour
ticulièrement pertinent aujourd’hui, car le
plages et le paysage montagneux, sont, sans centres de formation au maintien de la paix du la sécurité du Kenya a été le terrorisme et l’ex-
monde a besoin d’un consensus multilatéral
doute, sans égal. continent; le Centre international de formation trémisme violent. Outre les mesures de lutte
sur la pandémie mondiale de COVID-19 et ses
En plus de ceux-ci et de bien d’autres, le pays au soutien de la paix. En outre, le Kenya se dis- contre le terrorisme au niveau national, le
effets néfastes. Le Président UHURU
se démarque comme un leader d’opinion mon- tingue comme un excellent exemple pour la Kenya a fait partie intégrante des efforts régio-
KENYATTA, qui est l’actuel Président de l’Orga-
dial et un champion pour galvaniser le consen- réalisation progressive de l’égalité des sexes naux et mondiaux, en particulier en mettant en
nisation des États d’Afrique, des Caraïbes et
sus régional et mondial sur les questions d’in- dans le maintien de la paix, ayant l’un des pour- place des mesures punitives pour démanteler
du Pacifique et membre du Bureau des chefs
térêt international. centages les plus élevés de femmes officiers les réseaux terroristes où qu’ils se trouvent. Le
d’État et de gouvernement de l’Union africaine,
servant dans les missions de maintien de la Kenya poursuivra vigoureusement ce pro-
Suite à sa validation en tant que candidat de a été à l’avant-garde en engageant les diri-
paix. Le Kenya a l’intention de poursuivre vigou- gramme au Conseil en vue de créer un environ-
l’Union Africaine, le Kenya a mené une cam- geants et les institutions du monde à proposer
reusement la promotion du programme des nement propice à l’instauration d’une paix et
pagne basée sur un « Programme en dix points». des solutions pour des mesures de réponse
femmes, de la paix et de la sécurité pendant d’un développement durables.
Le programme se concentre sur les préoccu- concertées. Au cours de son mandat au Conseil
son mandat en tant que membre non perma-
pations régionales et mondiales que les pays de sécurité des Nations Unies, le Kenya pour- Avec cet ensemble de qualifications, il est
nent du Conseil de sécurité des Nations Unies.
défendent, à savoir: la construction de ponts; suivra une approche qui garantit la réalisation évident que le Kenya possède une vaste expé-
opérations de maintien de la paix et d’appui; de la paix, de la sécurité et du développement Au fil des ans, le Kenya, qui abritait le regretté rience qu’il pourrait mettre à profit en tant que
paix et sécurité régionales; lutte contre le ter- durable dans le monde. professeur Wangari Maathai - la première membre non permanent du Conseil de sécurité
rorisme et prévention de l’extrémisme; les femme africaine lauréate du prix Nobel de la des Nations Unies.
Le Kenya a joué un rôle de premier plan dans la
femmes, la paix et la sécurité; autonomisation paix - a une longue et distinguée tradition de
promotion d’un développement inclusif et
des jeunes; action humanitaire; justice, droits conservation et de protection de l’environne-
durable en Afrique et au-delà. Il a co-facilité Amb. Raychelle Omamo, SC, EGH
de l’homme et démocratie; environnement et ment. C’est le premier pays d’Afrique de l’Est
avec l’Irlande le processus du programme de Ministre des Affaires étrangères
changement climatique; et les objectifs de à établir un cadre juridique sur le changement
développement pour l’après-2015 conduisant de la Republique du Kenya
développement durable. climatique avec des lois contre le développe-
à l’adoption du programme de développement

IN MEMORIAM
Colonel Ondziel Bangui Henri Silvère
15 juin 2009 - 15 juin 2020
DE ME NTI FORME L
Le groupe SOFRECO (Société française de réalisation d’étude et de
conseil) et le PRAASED (Projet d’Appui à l’Amélioration du Système
Educatif en République du Congo), démentent avec la plus grande
fermeté l’appel à candidature publié en leur nom et lancé en Répu-
blique démocratique du Congo pour le recrutement d’enquêteurs.
Les informations contenues dans ce document intitulé « offres d’em-
ploi », invitant les personnes intéressées à postuler à l’adresse rh.
sofrecointl@gmail.com et à envoyer 5 dollars américains via le numéro
+243973605069, sont fausses. L’identité de SOFRECO et celle du
PRAASED ont été usurpées.
SOFRECO ne demande jamais de frais à aucun stade du recrutement
(dépôt ou traitement de la candidature, entretien, formation, etc.). -Dieu, Le Juge de la terre-
« Le Seigneur a fait connaitre son salut »
Contrairement à ce qu’affirme le document, SOFRECO et le PRAASED « Chantez au Seigneur un chant nouveau,
ne sont nullement à l’origine de la publication de cette offre d’emploi, Car Il a fait des merveilles;
et par conséquent condamnent, une fois de plus, avec véhémence Par son bras très saint, par sa main puissante,
Il s’est assuré la victoire » (Ps 97,1).
cette utilisation frauduleuse de leur identité.
Les deux parties se réservent pour toutes autres actions contre les Il y a onze ans que tu nous a quittés
et nous prions sans relâche le Seigneur notre Dieu,
auteurs de cette fraude. pour que dans son amour infini,
Il achève en toi son œuvre qui purifie.
Pour les deux (2) parties,

Le Groupe SOFRECO Merci de toujours intercéder pour nous !


Repose en paix !
Claude UNGERER Que Dieu vous bénisse !
Président Directeur Général
Maître Julienne Ondziel Gnelenga
N° 3761 lundi 15 juin 2020 L E S D É P Ê C H E S D E B R A Z Z AV I L L E PUBLI-INFO | 9

COVID-19
Un nouveau «cas confirme» la situation des femmes en confinement dans le monde
Qui aurait cru que dans cette course effrénée à la modernité et au modernisme, engagée après la première révolution industrielle du 18e siècle, pis, qu’à l’orée de ce 21e siècle présenté
comme le siècle des fulgurants progrès, qu’un « simple virus » viendrait ainsi bousculer nos plus grandes certitudes sociales, politiques, militaires, médicales, technologiques et
mettre à nu de nombreuses faiblesses et inégalités artificiellement ou naïvement dissimulées sous le poids d’un orgueil sociétal souvent bien entretenu et assumé ?
Faut-il le rappeler, que devant les plus des violences conjugales, étouffent les masque, lavage des mains, etc.) pour
grandes menaces de notre civilisation, les éventuelles alertes de femmes prises en approvisionner les marchés alimentaires.
nations les plus puissantes et les organi- étau entre la menace quotidienne de leur Dans des conditions bien plus pénibles
sations internationales ont à chaque fois intégrité physique et psychique à l’inté- qu’en situation normale (avec des difficul-
engagé de nombreuses initiatives ayant rieur de leur foyer et l’insécurité sanitaire tés d’approvisionnement, le rationnement
débouché sur pléthore d’accords et de qui règne à l’extérieur desdits foyers des moyens de transport, la situation d’ur-
protocoles (Protocole de Kyoto, COP, découlant des mesures de confinement gence sanitaire, etc.) ces commerçantes
Traité de non-prolifération des armes et de distanciation sociale, diversement de produits alimentaires encore une fois,
nucléaires, etc.) mais très souvent suivis appliquées ou carrément ignorées. sont en première ligne de la lutte contre
de peu d’effets. C’est d’ailleurs le cas de Quand elles ne sont pas confinées en train la propagation de la maladie à coronavirus,
l’efficacité mitigée et relative inhérente à de subir de nombreuses violences conju- afin de maintenir pour tous, un semblant
la mise en application des accords inter- gales et qu’elles se retrouvent plutôt de de normalité dans la vie des ménages.
nationaux, destinés à préserver l’environ- par leur profession dans les dispositifs de
nement, stabiliser le climat et à combattre $/baril aux Etats-Unis lors des séances lutte contre la propagation de la maladie
boursières du 20 avril 2020 et peut-être Enfin, on peut relever de manière générale
les inégalités sociales ainsi que les discri- à coronavirus, les femmes à l’échelle mon-
enfin, mais dans une proportion encore que tous les domaines retenus par la
minations diverses dont sont victimes les diale représentent 70 pour cent des tra-
insoupçonnée, la situation extrêmement Déclaration et le Programme d’action de
populations vulnérables, les enfants, les vailleurs de première ligne dans les sec-
préoccupante des femmes dans le monde Beijing, sont impactés par les mesures de
femmes, etc. teurs de la santé et des services sociaux,
tel que le relevait le Secrétaire Général confinement et de distanciation sociale,
Cette crise du COVID-19 apparait comme dont les infirmières, les femmes de qu’il s’agisse des questions liées à la santé
une vraie démonstration de la fragilité de des Nations Unies Antonio GUTERRES, le ménage et les blanchisseuses. Elles sont
09 avril 2020 dans un message vidéo des femmes, à leur éducation, leur forma-
notre civilisation humaine qui découlé de fortement exposées ou carrément sacri- tion, des mécanismes institutionnels
l’immense dissonance entre nos légitimes publié sur les réseaux sociaux et dans les fiée dans des pays où les systèmes de
médias internationaux. œuvrant pour leur promotion, leur droits
ambitions sociétales de quête tout azimut santé n’offrent déjà aucune protection ou fondamentaux, leur relation avec les
à la modernité et nos réelles capacités à En effet, la situation des femmes dans le de prise en charge de quelque forme que médias, l’économie, l’environnement, leur
prendre en charge les conséquences de monde mobilise les efforts internationaux ce soit, dans cette lutte contre la pandé- intégration à la prise de décision ou à
nos erreurs collectives. depuis de nombreuses années et a abouti mie du COVID-19. même, si l’on scrute de près la situation
Le COVID-19 est juste venu percer cette à quatre grands consensus (Mexique – Les mesures de confinement ont eu des jeunes filles dans le monde.
forme de « bulle civilisationnelle » dans 1975, Copenhague – 1980, Nairobi – 1985, comme corolaire, l’arrêt brutal de la pro-
Beijing - 1995) dont le plus récent en date Ce véritable « stress-test » grandeur
laquelle nous étions soigneusement réfu- duction de biens et services de même que nature que constitue la « DISTANCIATION
giés, tranquilles, pépères, grâce au confort vient tout juste de fêter ses 25 ans le 26 le ralentissement de la consommation des
mars 2020 et il faut le souligner, en pleine SOCIALE », loin de remettre en cause les
et à la sécurité que pouvaient offrir entre mêmes biens et services dans le monde. avancées majeures réalisées dans le
autres le capital accumulé, les récentes crise de la maladie à coronavirus. On peut Dans le secteur formel, l’Observatoire de
noter que tous les mécanismes envisagés domaine de l’égalité des genres et de la
découvertes scientifiques, le progrès l’Organisation Internationale du Travail lutte contre les discriminations faites aux
technologique et l’audace des dirigeants dans le cadre de Déclaration et du Pro- (OIT) soulignait dans sa note du 07 avril
gramme d’action de Beijing, ont été femmes, suggère plutôt l’enrichissement
politiques de la planète devant les 2020, que la crise du COVID-19 touchait des mécanismes de réponses, par l’inté-
menaces les plus évidentes. Ce sont là sérieusement éprouvés par ce modèle les 3,3 milliards de personnes qui forment
social version « DISTANCIATION SOCIALE gration de nouveaux cas de figures et des
autant d’oripeaux de l’ère pré COVID-19 la main d’œuvre mondiale. Cette organi- situations nouvelles révélés par cette
qui ont tout de suite volé en éclat devant », imposé pour lutter contre la propaga- sation estime par ailleurs dans la même
tion du COVID-19. crise du COVID-19.
la rapidité et le caractère fulgurant de la note, que le nombre de chômeurs à fin
Avant tout, l’impact négatif des mesures Au regard de tout ce qui précède, on note
propagation du virus SARS-Cov 2. 2020, pourrait excéder le nombre de 25
liées à la gestion de la crise du COVID-19 que la situation des femmes dans le
En l’absence de réponses immédiates et millions de personnes. Qu’adviendra-t-il
sur la situation des femmes dans le monde peut tout aussi bien être compta-
appropriées, ce virus nous a conduit à revi- alors de l’emploi des femmes quand l’OIT
monde, restent sans conteste les vio- bilisée comme faisant partie des « cas
siter quelques fondamentaux de notre vie reconnaissait déjà dans son rapport 2017
lences à l’égard des femmes qui s’opèrent confirmés », au titre des impacts sociaux
sociale, à l’instar du lavement régulier des que « les femmes ont en effet nettement
bruyamment dans le silence des mesures négatifs engendrés par cette pandémie
mains. Il a par ailleurs poussé à mettre moins de chances que les hommes de par-
confinements et de quarantaine. Si les- de la maladie à coronavirus. Malheureu-
momentanément en veilleuse, certaines ticiper au marché du travail, qu’il s’agisse
dites mesures sont nécessaires pour venir sement, aucun vaccin ni aucune cure de
de nos habitudes sociales les plus banales d’avoir un emploi ou d’en rechercher un »
à bout de la propagation du pernicieux Chloroquine, d’Azythromycine, de COVID
comme les accolades, le serrement des ? ONU Femmes souligne déjà à ce sujet
virus, elles peuvent aussi « piéger les Organics ne parviendront à venir à bout
mains, les regroupements à vocation que « pour les 8,5 millions de femmes
femmes avec des partenaires violents », de cette véritable infection sociale !
ludique ou professionnelle. Enfin, il a forcé migrantes travailleuses domestiques, qui
a reconnu le chef de l’ONU, M. GUTERRES, dépendent souvent de contrats précaires, C’est pourquoi, au moment où de nom-
l’expérience de l’autarcie familiale impo-
le 09 avril dernier. Il soulignait ainsi que « la perte de revenus touche également les breuses nations dans le monde, sont en
sée par le confinement à domicile qui était
malheureusement, de nombreuses personnes dont elles assument la charge train d’envisager les mesures de
perçue jusqu’ici comme une utopie digne
femmes et jeunes filles se retrouvent par- dans leur foyer ». DECONFINEMENT de leur population
des hypothèses rousseauistes « Du
ticulièrement exposées à la violence pré- ainsi que la réinstauration progressive du
contrat social ». En Afrique où de nombreuses femmes, «
cisément là où elles devraient en être pro- modèle social version « RAPPROCHE-
COVID-19 qu’il convient de nommer par travailleuses pour compte » propre pour
tégées. Dans leurs propres foyers ». Ainsi, MENT SOCIAL » (reprise des visites fami-
son « prénom » parce qu’il partage notre l’essentiel, ont investi le secteur informel
de nombreux pays à l’instar de la Chine, liales, des regroupements à vocation
quotidien depuis près d’un semestre main- afin d’arracher, le plus souvent dans condi-
la France, l’Australie, des Etats-Unis, la ludique ou professionnelle, etc.), à la
tenant, a ainsi fait surgir dans nos pra- tions à peine supportables, leur pitance
Malaisie, le Liban, l’Afrique du Sud, …ont lumière de l’avancée des solutions médi-
tiques de tous les jours, aussi bien sur le quotidienne ainsi que celle de leur famille,
enregistré une flambée soudaine des vio- cales, il est indispensable de garder à l’es-
plan professionnel ou non, la norme de « les mesures de confinement et de distan-
lences domestiques perpétrées sous l’em- prit que le cas de figure de la DISTANCIA-
DISTANCIATION SOCIALE » que nous pou- ciation sociale ont fortement compromis
pire des mesures de confinement. Les TION SOCIALE est désormais possible,
vons dorénavant considérer comme un des cycles d’activités déjà fragiles, carac-
réponses classiques envisagées et mises avec ses conséquences. Selon de nom-
nouveau paradigme de notre organisation térisés par peu ou pas d’épargnes et un
en place jusque-là avec le modèle social, breux scientifiques, l’hypothèse du «
sociale, qui jusque-là était caractérisée capital financier exposé aux dépenses
version « RAPPROCHEMENT SOCIAL », RECONFINEMENT » après le « DECONFI-
par le « RAPPROCHEMENT SOCIAL » courantes de la famille. Ainsi, de nom-
ont montré leurs faiblesses pour deux NEMENT » reste très probable.
peut-on l’affirmer. breuses femmes vont certainement avoir
principales raisons comme l’a indiqué M. besoin d’être recapitalisées au terme de Dans cette période post COVID-19 qui
Cette pandémie de la maladie à corona- GUTERRES : d’une part « le personnel de s’annonce, l’égalité des genres en parti-
cette crise du COVID-19, afin de pouvoir
virus a inscrit à son tableau de chasse, santé et la police sont débordés et en culier sera plus que jamais nécessaire afin
relancer leurs activités, au risque d’assis-
au-delà des cas de décès survenus, de sous-effectif » et d’autre part, « les groupes de reconstruire et de garantir un monde
ter à une progression fulgurante de la pau-
nombreux records dont les plus mar- d’appui locaux sont paralysés ou toujours plus juste tant pour les femmes
périsation de ces vendeuses à l’étalage,
quants resterons certainement le confi- manquent de ressources. Certains que les hommes, aussi bien dans un scé-
de ces tenancières de restaurant ou de
nement à domicile de plus 3 milliards de centres d’hébergement des victimes ont nario de « RAPPROCHEMENT SOCIAL »
lieu de débit de boisson, de ces agricul-
personnes (Hommes, Femmes et enfants) dû fermer leurs portes, d’autres sont que de « DISTANCIATION SOCIALE ».
trices, de ces pêcheuses, etc.
sur une période moyenne de deux mois, pleins ». On peut d’ailleurs compléter sans
des pertes économiques abyssales chif- risque de se tromper que dans de nom- Elles sont aussi nombreuses dans le
frées à des milliards de dollars dans le breux pays africains notamment, les monde et surtout dans les pays du Sud, Fait à Brazzaville le 15 juin 2020
monde, la chute historique des cours du pesanteurs culturelles de même que les ses femmes qui continuent chaque jour
pétrole qui se sont échangé pour la toute inefficacités caractérisant déjà les sys- de braver malgré elles, les mesures bar-
Danièle SASSOU NGUESSO,
première fois en-dessous du prix de zéro tèmes de réponse en matière de gestion rières (espacement d’un mètre, port du
Président de la FONDATION SOUNGA.
10 | ANNONCES L E S D É P Ê C H E S D E B R A Z Z AV I L L E N° 3761 lundi 15 juin 2020

REPUBLIQUE DU CONGO
PROJET EAU ELECTRICITE ET DEVELOPPEMENT URBAIN
(PEEDU)
Cofinancement Congo/Banque Mondiale
BP 2099 - Brazzaville
Tél : (00 242) 05 556 87 87 - Email : pedu_congo@yahoo.fr

RE SULTATS DE L’EVALUATION ET ATTRIBUTION DU MARCHE


Objet de Marché : Recrutement d’un consultant individuel chargé de •POUNGUI Ange Constant
l’élaboration du rapport d’achèvement du Projet Eau, Électricité et •RAHARISON Andriano menjanahary
Développement Urbain (PEEDU). A l’issue des travaux d’analyse des manifestations d’intérêt présentés
par onze (11) consultants, une liste de trois consultants présélectionnés
1.Attributaire du marché a été constituée selon la pertinence de leurs expériences telles qu’exi-
Nom : BELA Peghwende Serge, 18 BP : 180 Tél : +226 70 20 00 78 / gées dans l’avis à manifestation d’intérêts publié.
+226 78 88 65 65 Email : bela_serge@yahoo.fr Skype : peghwende Il s’agit des consultants ci-après :
Ouagadougou 18 Burkina Faso. •BAMBA Vadro
Montant du contrat : 31 100 000 FCFA TTC soit …62 200. USD. TTC •BELA Peghwende Serge,
2.Soumissionnaires •FOUTOU Ambroise Urbain.
A la date de dépôt des manifestations d’intérêt, le 17 mars 2020 à 12 Après comparaison des trois CV présélectionnés, le consultant BELA
heures, onze (11) dossiers ont été réceptionnés. Peghwende Serge ayant présenté les qualifications les plus pertinentes
Il s’agit des consultants ci-après : a été retenu pour la négociation du contrat.
•BAMBA Vadro. Note : Tout consultant qui souhaite connaître les raisons pour lesquelles
•BELA Peghwende Serge sa proposition n’a pas été retenue doit en faire la demande au plus tard
•DIEDHIOU Mamadou le 25 juin 2020 à 16 heures, à l’adresse suivante : Projet Eau, Électricité
et Développement Urbain (PEEDU) - Unité de Coordination du Projet
•EKAPA PHOULLIET Ursène PEEDU - 2ème étage du siège du Ministère de l’Équipement et de
•FOUTOU Ambroise Urbain l’Entretien Routier - Brazzaville – République du Congo - Tél : (242) 05
•MALOUNDOU KIFOUNOU Christian Rolly 556 87 87. Email : pedu_congo@yahoo.fr
•Mohamed Moncef BOUSABBAH
•MOUANDA Alphonse Fait à Brazzaville, le 08 juin 2020
•POLHO Gerauld Babhel -Maurice BOUESSO./
N° 3761 lundi 15 juin 2020 L E S D É P Ê C H E S D E B R A Z Z AV I L L E SOCIÉTÉ/AFRIQUE/MONDE | 11

KINTÉLÉ
Les candidats aux examens d’Etat encouragés à poursuivre les cours
Le ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et de l’Alphabétisation, Anatole Collinet Makosso, s’est rendu, le 12 juin, dans la communauté urbaine de Kintélé, dans la banlieue
nord de Brazzaville pour s’imprégner de l’évolution des cours et du respect des mesures barrières édictées dans le cadre de la lutte contre le coronavirus.
Dans environ un mois des exa- Il a en outre souligné que la com-
mens d’Etat (CEPE, BEPC,BAC, munauté urbaine de Kintélé a été
etc.), Anatole Collinet Makosso, a rattachée, sur le plan pédagogique,
décidé de visiter les établissements à Brazzaville en raison de sa proxi-
scolaires afin d’encourager les mité avec la capitale.
élèves et de se rendre compte de Selon lui, le programme évolue
l’évolution des programmes péda- normalement et le volume ho-
gogiques ainsi que de l’application raire des cours est bien respecté
par les enseignants et élèves des grâce aux leçons polycopiées mis
mesures de riposte à la pandémie à la disposition des élèves. « Les
de Covid-19. élèves ont tous reçu les cours
En commençant par les CEG A polycopiés et respectent les me-
et B de Kintélé jusqu’au lycée en sures barrières. Les personnes
passant par l’école primaire, le de bonne volonté qui veulent faire
ministre de l’Enseignement pri- des dons aux écoles sont priées de
maire, secondaire et de l’Alphabé- les déposer dans les inspections ou
tisation a pu noter les conditions les sous-préfectures. C’est inutile
de travail sur le plan pédagogique de perturber les cours des enfants
et sanitaire. « Si nous sommes en visitant les écoles avec les mé-
tous malades en même temps, il dias », a-t-il précisé.
n’y aura pas assez de médecins De leur côté, les élèves ont salué la
pour s’occuper de tout le monde. présence du ministre dans leur éta-
Voilà pourquoi vous devez res- blissement. Princilia, élève au CEG
pecter les mesures barrières de Kintélé B, a signifié qu’« les cours
pour éviter d’être contaminés. sont polycopiés sont disponibles
Le coronavirus est une maladie pour tous les élèves. Nous devrons
comme toutes les autres mais, juste multiplier les efforts afin d’af-
il se transmet vite. Un élève af- fronter l’examen avec beaucoup
fecté peut contaminer toute une d’assurance. Car, toutes les condi-
classe », a signifié Anatole Collinet tions sont réunies », a-t-elle dit.
Makosso. Anatole Collinet Makosso échangeant avec les élèves/Adiac Rude Ngoma

ACTIONS SOCIALES DÉVELOPPEMENT


« Mouvement féminin de Liboka» fait don de Douze pays éligibles à un
kits de protection aux religieuses moratoire sur leur dette
La présidente de l’ONG dénommée «Mouvement féminin de Liboka», Yasmine Botchaca, en compagnie de Quatre pays ont rejoint huit retenus par le club de Paris à bénéficer de
ses membres a remis, le 11 juin, des kits de protection aux différents sites des soeurs religieuses. l’Initiative de suspension du service de la dette.

Le G20 a adopté en avril dernier une Initiative de suspension de


service de la dette (ISSD) à huit pays ( Mali, Népal, Grenade, Do-
minique, Cameroun, Mauritanie, Burkina-Faso et Niger). Ces pays
ont été rejoints par quatre autres ( Congo, le Tchad, l’Ethiopie, le
Pakistan). Au total douze pays en développement ne seront pas
tenus de payer leurs échéances cette année, disposant pour le
faire de trois années.
Les représentants des pays créanciers du Club de Paris ont ac-
cepté d’accorder à ces pays une suspension du service de la dette
pour une durée déterminée. «Le montant total des échéances
en 2020 ainsi différées atteint environ 1,1 milliard de dollars
à ce jour, auquel s’ajoute le report d’arriérés préexistants», a
indiqué le Club de Paris. «Il y a une année de grâce en 2021,
sans service dû sur ces reports, puis un étalement pour rem-
bourser ces échéances de 2022 à 2024», a détaillé la présidente
du Club de Paris, Odile Renaud-Basso, directrice générale du Tré-
sor, lors d’une conférence téléphonique, le 10 juin.
La remise du don à Javoueh (DR) Depuis la décision du G20 de suspendre l’ISSD des pays les plus
Composé de bavettes, de pro- Seigneur en faveur du mouve- fessionnelle de la femme par la pauvres en vue de les aider à faire face à la pandémie, trente pays
duits laitiers, savon gel et bien ment. Selon elle, l’espace ouvre formation qualifiante et la pra- éligibles ont officiellement sollicité à bénéficier d’un moratoire au
d’autres, le don a été octroyé ses portes très tôt dans la ma- tique de certains métiers com- Club de Paris, qui réunit le groupe informel des pays dits «indus-
aux sœurs de la Trinité, d’Im- tinée. Les kits leur permettront patibles à leur environnement.
maculé Conception ainsi que de se protéger et de protéger Parmi les objectifs fixés figurent
trialisés», parmi lesquels la France, les Etats-Unis, l’Allemangne,
d’Anne-Marie-Javoueh. Yasmine les autres contre la pandémie également la recherche des par- le Japon ou la Suisse. Le Club de Paris a pour objectif de per-
Botchaca a expliqué que le mou- du coronavirius. « La joie est de tenaires locaux pour mettre en mettre «aux créanciers de recouvrer leurs créances en arriérés
vement ne pouvait pas rester en mon côté à recevoir le cadeau place des micro-projets, l’orga- et de trouver une solution efficace et rapide aux crises de la dette
marge de l’élan de solidarité insti- de la part du mouvement des nisation et la participation du souveraine. Parmi ces pays, douze ont déjà signé un protocole
tué par les autorités congolaises. femmes. Ces kits permettront à mouvement aux activités de
En effet, poursuit-elle, la crise tous ceux qui côtoieront l’espace lutte contre l’analphabétisme en
d’accord avec le Club de Paris. Le premier pays africain à avoir
sanitaire est une affaire de tous de respecter les gestes barrières milieu rural afin d’encourager bénéficié d’un moratoire dans ce cadre a été le Mali.
Noël Ndong
où chacun pourrait apporter sa édictés par les autorités, notam- la scolarisation des filles et des
pierre à l’édifice. Face à la pan- ment le lavement des mains à adultes en mettant l’accent sur
démie qui frappe le monde en- chaque moment, le port obliga- les technologies de l’information CHANGE ME NT DE NOM
tier en général et en particulier toire des masques de protection, et de la communication.
le Congo, le mouvement a jugé etc. », a-t-elle indiqué. Le «Mouvement féminin de Li- Suivant l’arrêté 22216MJDHPPA-SGJ-DACS-SSLCSPN
bon d’apporter son soutien aux Notons que le «Mouvement fé- boka» avait organisé une marche Je m’appelle Bandamouna Ordine Lethicia, je m’appelle
soeurs réligieuses, a-t-elle dit. minin de Liboka» est une as- des femmes sur le thème «Briser désormais Andamouna Ordine Lethicia. Que toute personne
Après avoir réceptionné le don, sociation créée en mai 2019 à le silence face aux violences ba- justifiant d’un intérêt légitime pourra s’opposer dans un délai
la responsable des sœurs de Ja- Brazzaville. Elle œuvre dans le sées sur le genre ».
voueh, Josiane Mokoko, a béni le domaine de l’insertion socio-pro- Lydie Gisèle Oko de trois mois.
12 | AFRIQUE/MONDE/SPORTS L E S D É P Ê C H E S D E B R A Z Z AV I L L E N° 3761 lundi 15 juin 2020

TRIBUNE LIBRE AFFAIRE COMMISIMPEX

Les nouvelles manœuvres Un aéronef congolais saisi en France


de Mohsen Hojeij Un jet timbré « République du Congo » a été saisi à l’aéroport de et devra « récupérer l’aéronef ».
Bordeaux-Mérignac, en France, le 8 juin dernier, dans le cadre du Me Simone Bernard-Dépré, autre

L
a société Commisimpex vient de faire pratiquer, par l’entre-
mise de son ancien dirigeant Monsieur Mohsen Hojeij, une contentieux qui oppose l’Etat congolais à l’homme d’affaires libanais avocat du Congo, est du même
saisie sur le Falcon Dassault appartenant à la République du Mohsen Hojeij, a-t-on appris de source proche du dossier. Ce jet, un avis et précise que « cette société
Congo. Cette saisie a été pratiquée en dépit de l’interdiction faite Falcon 7X, parti de Brazzaville, au Congo, avait atterri à Bordeaux trois
de droit congolais est en liqui-
par la Cour d’appel de Paris, dans sa décision du 27 février 2020, jours plus tôt et devait entrer en révision, ajoute la même source.
dation et a une créance fiscale à
de pratiquer des saisies sur les « biens … utilisés ou destinés à être l’égard du Congo de 1,3 milliard
utilisés dans l’exercice des fonctions de la mission diplomatique » Pour Me Jacques-Alexandre Ge- vendre l’avion aux enchères.
d’euros ». Elle ajoute qu’en prin-
de la République du Congo. net, avocat de Mohsen Hojeij, Le procédé utilisé par Moshen
cipe « tout ce que Commisimpex
Or Commisimpex sait parfaitement que l’aéronef saisi le 8 Juin 2020 propriétaire de la société Commi- Hojeij est dénoncé par les avocats
saisit doit normalement revenir
est affecté à la représentation diplomatique de la République du Congo simpex qui réclame depuis plu- du Congo qui estiment que l’in-
à Brazzaville. Mais, M. Hojeij
et notamment aux voyages officiels de son excellence monsieur Denis sieurs années à l’Etat congolais tention de ceux qui agissent ainsi
n’a pas rapatrié les fonds et se
Sassou N’Guesso, Président de la République du Congo, dont nul ne une dette de 1,2 milliard d’euros, est de nuire au pays : « Commi-
permet de saisir un jet présiden-
saurait ignorer le rôle et les nécessités de déplacement, notamment et intérêts compris, tant qu’une simpex sait très bien qu’elle n’a
à titre d’exemple en sa qualité actuelle de président du Comité de haut tiel ».
opportunité se présente à eux, pas le droit de saisir des biens à
niveau de l’Union africaine pour la Libye. En procès depuis de longues an-
ils saisiront les biens du Congo usage diplomatique », prévient
L’invalidité des saisies pratiquées sur les biens à usage diplomatique nées les deux parties ne sont pas
jusqu’à concurrence des sommes Me Kevin Grossman pour qui le
avait déjà été rappelée à Commisimpex par deux arrêts de la Cour de au bout des procédures.
réclamées. Il menace ainsi de Congo « ne se laissera pas faire »
cassation des 10 et 24 janvier 2018. Le caractère abusif et malveillant Les Dépêches de Brazzaville
de la saisie pratiquée sur l’avion de la République du Congo résulte
ainsi du fait que monsieur Hojeij sait parfaitement que sa tentative est FONDS NATIONAL POUR LE DÉVELOPPEMENT DU SPORT
vouée à l’échec. Il ne s’agit donc que d’une mesure vexatoire.
Une interrogation demeure. Elle est grave et mérite d’être signalée aux
autorités françaises et internationales : quel a été le sort et quelle a été
Le comité de gestion se dote d’un cadre
la destination des sommes antérieurement saisies par Commisimpex
agissant par la voie de son ancien dirigeant monsieur Mohsen Hojeij
juridique vingt ans après sa création
? En effet de multiples saisies ont déjà été pratiquées, toujours dans La session inaugurale du comité de gestion de Fonds national pour la promotion et le développement des activités
le même esprit malveillant, notamment celles sur les fonds de l’am- physiques et sportives, qui s’est tenue le 12 juin, va à coup sûr donner un coup de pouce dans le financement du sport
bassade du Congo en France. D’autres saisies sont actuellement pen- national. Selon les experts, l’application des mesures va soulager tant soit peu le budget de l’Etat.
dantes devant les juridictions françaises. Il aura fallu attendre deux décennies occasionnant ainsi une baisse im- financement du sport. C’est aussi le
L’application des principes constants du droit permet d’affirmer que pour que les dirigeants du sport na- portante, de l’ordre de 60% sur les financement de la mise en place de la
dans le cas de saisies victorieuses, les fonds saisis ne pouvaient que tional entament des réflexions pour prévisions budgétaires du Fonds, mobilisation des jeunes par le sport.
retourner à la société Commisimpex à Brazzaville. Or ils n’y sont jamais combler les attentes de la communau- passant d’un milliard cent millions à C’est important », a commenté Pascal
retournés. La question est donc de savoir où sont allés les fonds saisis. té sportive nationale. Ils ont travaillé quatre cent millions de francs CFA », Akouala Goelot.
Il apparaît ainsi que monsieur Mohsen Hojeij devrait cesser ses sur la mise en application de la loi 11- a expliqué Hugues Ngouélondélé. Le conseiller aux Sports du président
manœuvres malhonnêtes et frauduleuses dans un dossier dans lequel 2000 promulguée par le président de de la République a, par ailleurs, ajouté
le Trésor américain est en train de révéler au grand jour, par ses inves- la République le 31 juillet 2000. Une Les techniciens préoccupés par la : « On ne voit pas seulement le sport
tigations, une fraude d’ampleur internationale. Par ailleurs, la société loi vieille de vingt ans est revenue sur recherche des financements addi- de haut niveau. mais il y a aussi le
Commisimpex (en liquidation) est débitrice d’une dette fiscale d’un la table des techniciens du sport par tionnels sport scolaire et universitaire sans
montant supérieur à celui de sa créance contre l’Etat. Cette créance rapport à des réalités actuelles. Le L’article 2 de la loi 11-2000 du 31 lequel il n’ y a pas de sport de haut
fonds, faut-il le rappeler, a vu le jour juillet a apporté les précisions sur les niveau. Si l’enfant ne pratique pas
fiscale a fait l’objet en France d’une demande d’assistance au recouvre-
en 2000 dans le but de mobiliser les revenus du Fonds national pour la le sport à l’école, vous avez beau
ment sur la base de la « convention fiscale bilatérale … dont l’objectif
fonds pour financer la promotion et promotion et le développement des avoir une institution de ce genre
est aussi d’éviter l’évasion fiscale ». développement du sport et de l’édu- activités physiques et sportives. Il est, mais pour pouvoir faire sortir les
La France se prononcera incessamment sur cette demande qui devrait cation physique et sportive, pour en effet, alimenté par des recettes is- athlètes de haut niveau qui peuvent
être accueillie favorablement à condition que les campagnes de calom- contribuer au financement du sport de sues des manifestations sportives, les être financé par un fonds, on ne les
nie destinées à décrédibiliser la République du Congo et son président haut niveau et participer de concert revenus d’exploitation commerciale aura pas », a-t-il précisé.
cessent. Car, comme on le sait depuis Beaumarchais : « Calomniez, ca- avec des organisme d’aide et des col- et publicitaire des équipements et des Jean Claude Bindélé, directeur géné-
lomniez, il en restera toujours quelque chose ». lectivités territoriales, à l’acquisition établissements sportifs ainsi que des ral des Sports, a en sa qualité de se-
Simone Bernard-Dupré, ou à la construction des équipements. manifestations sportives radiodiffu- crétaire permanent du comité, a expli-
avocat à la Cour Le ministre des Sports et de l’Educa- sées ou télévisées. Il est aussi alimenté qué que le Fonds a une organisation
tion physique, qui a ouvert les travaux par les taxes spéciales sur les sociétés et un comité de gestion. Selon lui, il a
de la première réunion, a salué les ef- et les entreprises sportives, les taxes un directeur qui joue le rôle d’un ges-
TRANSFERTS forts ayant permis au comité de ges- spéciales sur l’alcool et le tabac, le pro- tionnaire. « Le Fonds national pour
tion de disposer désormais d’un cadre duit du prélèvement sur les sommes la promotion et le développement
Christopher Bitsamou au FC Chamalières juridique et administratif. « Vingt ans engagées aux paris sportifs et aux pa- des activités physiques et sportives
après sa création, le Fonds national ris mutuels urbains. La contribution vient donner un coup de pouce
Après une saison presque blanche à Saint-Priest, Christopher Bitsamou rebon- pour la promotion et le développe- du budget de l’Etat et des collectivités dans le financement du sport. Il
dit au FC Chamalières ment des activités physiques et spor- territoriales, les amendes issues des vient soulager quel que part le bud-
L’information nous avait échappée : le 1er juin Christopher Bitsamou s’est enga- tives, tient ce 12 juin, la session inau- sanctions ainsi que les dons et legs get de l’Etat. Pour ce qui se faisait
gé pour la saison à venir avec le FC Chamalières, qui évolue en National 2 (13e gurale de son comité de gestion qui sont aussi comptés parmi les sources hier, avait beaucoup de plainte
et premier non relégable du groupe C lors de l’interruption du championnat). nous offre une opportunité de rendre de financement. «Ce dont les sportifs parce qu’il y avait insuffisance des
Le club de la banlieue de Clermont se montre dithyrambique à propos de opérationnel cet organisme grâce à un doivent attendre de ce texte dépen- financements des activités spor-
l’arrivée du natif de Saint-Denis : « Développé pendant deux ans à l’INF cadre juridique et administratif dé- dra de la capacité des membres de tives. Tout le monde était accroché
Clairefontaine, il est également passé par le centre de formation de Lens. sormais effectif », a souligné Hugues cette institution à pouvoir gérer et au budget de l’Etat. Tout le monde
Cet ailier au profil hypersonique et développé tactiquement sera d’une Ngouélondélé. aller rechercher les financements en était accroché au devis que les fé-
grande aide pour Chamalières s’il est épargné par les pépins physiques Le patron des Sports a aussi rappelé ce qui concerne le développement dérations envoyaient. Le fonds gère
», explique ainsi le site officiel du club auvergnat. que c’est dans le contexte de restric- des activités physiques et sportives. aussi le sport scolaire et universi-
La saison dernière, à Saint-Priest, l’attaquant de 24 ans n’a joué que 3 matches tions budgétaires que se tient cette L’Etat alimente ce fonds 400 millions taire, l’éducation physique et spor-
avant d’enchaîner les blessures. Auparavant, il sortait d’une saison correcte à réunion. « La crise sanitaire de co- sur 1 milliard. Après la technicité, il tive et les activités du ministère des
vid 19 a contraint le gouvernement faut aller rechercher ces fonds. Il faut Sports et de l’Education physique »,
Chasselay MDA (2 buts en 26 matches de N2) et d’un passage réussi à Ytrac (6
à procéder récemment à l’adoption travailler avec les sponsors. Il faudrait a-t-il déclaré.
buts en 26 matches de N3).
d’une loi de finances rectificatives, qu’ils comprennent l’importance du James Golden Eloué
C.D.

NÉCROLOGIE
Pythocles Bazolo signe pour deux Addhas Sylvia, agent des Dépêche de
ans au Red Star Brazzaville, informe les familles, Babin-
Révélation de la saison en National 2 avec 14 buts en 20 titularisations, Py-
thocles Bazolo s’est engagé avec le Red Star pour les deux prochaines saisons gui, Mobio, les parents , amis et
De Bobigny à Saint-Ouen, Pythocles Bazolo ne devrait pas être obligé de dé-
ménager la saison prochaine. Pourtant, c’est bien un palier qu’il franchit en
connaissance du décès de leur sœur,
passant de National 2 au National 1. fille et nièce Mireille Zita Babingui,
En signant chez le 4e de National 1, le gaucher de 25 ans met un pied dans
l’antichambre du football professionnel. Un monde qu’il avait approché, il y a survenu le Jeudi 9 Juin 2020 à l’hopital
quelques années, au sein des centres de formation d’Angers puis d’Amiens.
En vain. de Base de Talangai.
Retourné à la base, à Sainte-Geneviève puis à Ivry en N2 et N3, Bazolo a fina-
lement explosé avec Bobigny la saison dernière. A lui désormais de rattraper
La veillée mortelle se tient à Makabadilou
le temps perdu. arrêt marché.
C.D.
N° 3761 lundi 15 juin 2020 L E S D É P Ê C H E S D E B R A Z Z AV I L L E RDC/KINSHASA| 13

RÉGIES FINANCIÈRES

Barnabé Muakadi Boss tient à restaurer la DGI


Le nouveau directeur général de la Direction générale des impôts (DGI), Barnabé Muakadi Boss, veut, au cours de son mandat, redorer à ladite direction son blason d'antan.
Selon des sources proches de
la DGI, Barnabé Mwakadi Boss « Que diront-ils des autres
a vingt-six ans de carrière. Il y
travaille depuis l’époque où la animateurs placés à la tête des
régie financière s’appelait Di-
rection générale de contribu-
autres entreprises alors qu’ils ne
tion. Ce qui signifie, selon ces sont pas des fils-maisons ? »
sources, que Barnabé Muaka-
di Muamba Boss connaît bien Un faux débat autres animateurs placés à
cette maison qu'il est appelé la tête des autres entreprises
à diriger, selon les dernières Juste après sa nomination, cer- alors qu’ils ne sont pas des
ordonnances présidentielles taines voix, qui auraient pris fils-maisons ? » se sont-ils de-
du 10 juin 2020 nommant des en otage cette régie financière, mandé pour couper court à ce
animateurs de certaines entre- parmi lesquelles se trouve- débat. Notant que la compé-
prises publiques. raient ses anciens supérieurs tence et la maîtrise de la régie
Ceux qui connaissent l’homme hiérarchiques qui bloquaient financière ainsi que d’autres
et qui ont eu à travailler avec lui sa monteé en grade, ont mal di- qualités sont des éléments es-
ajoutent à la probité morale « géré son ascension. Ils se sont sentiels pour booster la DGI.
irréprochable » certaines autres levées pour évoquer son ancien Cette opinion rappelle que le
qualités dont la loyauté, la com- grade de chef de bureau au sein recours à de hauts titres uni-
pétence et la discrétion. de la DGI, pour le discréditer et versitaires ont souvent déçu
La fin des magouilles au béné- saboter ainsi l’action du chef de en RDC, depuis l’époque de
fice de tous l’Etat, Félix-Antoine Tshiseke- Mobutu et sous Joseph Kabila.
Selon son plan pour la relance di, qui vient de placer son es- Ce qui l'amène à rassurer quant
de la DGI, qui a filtré dans ses Barnabé Muakadi Muamba Boss poir en lui pour la relance de la personne qu'elle dit bien
premiers contacts après sa cette régie financière. connaître. Mais, comme c'est au
nommination à la tête de cette cette régie financière à travers des compétences qu’il promet
Face à ces réactions à la DGI, pied du mur que l'on reconnaît
institution, Barnabé Muakadi toute la République. de mettre, maintenant, au ser-
on rappelle aux détracteurs de un bon maçon, tous les yeux se
promet, en plus d'autres ac- Produit de la Banque mondiale, vice de cette régie au plus haut
Barnabé Muakadi que le poste trouvent maintenant rivés sur
tions en faveur de l'entreprise, Barnabé Muakadi, a assisté à niveau, avec les charges lui
lui donné n’a rien à voir avec Barnabé Muakadi et son équipe.
notamment la restitution de la plusieurs formations sur la ges- confiées.
les grades au sein de cette ins-
plus-value à tous les agents de tion fiscale, qui lui ont procuré Lucien Dianzenza
titution. « Que diront-ils des

PROCÈS 100 JOURS

La sentence attendue le 20 juin


Le président du tribunal, après avoir affirmé être suffisamment éclairé sur ce dossier, a annoncé que le jugement final sera rendu à cette date.

Après les joutes oratoires ventions se contentant juste


ayant caractérisé l’audience de clamer leur innocence,
du 11 juin au cours de la- Vital Kamerhe, quant à lui,
quelle les parties en procès a dénoncé la politisation du
ont étalé leurs argumen- procès tout en fustigeant la
taires, le tribunal a finale- partie civile et le procureur
ment pris l’affaire en dé- général de n’avoir pas pu
libéré, estimant avoir été prouver sa culpabilité dans
suffisamment éclairé sur le le détournement des deniers
dossier mettant en cause publics avec des pièces ir-
les prévenus Vital Kamerhe, réfutables. « Ce n'est pas
Jammal et Mohima accu- moi qui suis attaqué mais
sés notamment de détour- c'est le président de la Ré-
nement de la somme de publique qui est attaqué »,
57 millions USD allouée au a-t-il ajouté avant de s’api-
programme d'urgence de toyer sur son sort dans un
100 jours du président Félix procès où, d’après lui, tout
Tshisekedi. Annonçant la fin était boutiqué d’avance.
Vital Kamerhe lors du procès
de l’audience, le juge pré- frais destinés à la construc- Kamerhe et Jammal Samih n’avaient pas prouvé ce qu’ils Ce procès, d’après l’Obser-
sident du tribunal de grande tion des maisons préfabri- pour corruption et détour- avançaient. Ils ont réclamé vatoire de la dépense pu-
instance de Kinshasa/ quées. La partie civile a, en nement de deniers publics. l’acquittement pur et simple blique aura montré l’étendue
Gombe, Pierrot Bankenge, a outre, établi les liens étroits Jeannot Muhima quant à lui de leurs clients vu le doute des violations des règles de
fixé le rendu de la sentence existant entre le dircab et les risque deux ans de prison, qui sous-tend l’accusation. finance publique et l’ab-
pour le 20 juin. deux autres prévenus dont à en croire la réquisition du A la fin du procès, chacun sence totale de contrôle.
Prenant la parole à tour de les combines ne visaient qu’à ministère public. des prévenus a pris la pa- Cette ONG et d’autres, qui
rôle, le ministère public et faire main basse sur les de- Les avocats de Kamerhe, role pour exprimer ses vœux œuvrent dans le secteur
les avocats de la partie civile niers publics. Les avocats Jammal et Muhima ont à leur par rapport au jugement de la bonne gouvernance,
ont soutenu le caractère in- de la partie civile ont requis tour démonté les accusa- attendu. A la différence de appellent les autorités à ti-
tellectuel du détournement la condamnation maximale tions, affirmant que la partie Jammal et Muhima qui ont rer les leçons de ce procès
opéré par Vital Kamerhe par de vingt ans contre Vital civile et le ministère public été concis dans leurs inter- en respectant la chaîne des
l’entremise de ses proches à dépenses publiques, la ré-
travers des comptes curieu- glementation relative à la
sement activés à la même pé-
« Ce n'est pas moi qui suis attaqué mais c'est le passation de marchés et les
riode où l’entrepreneur Jam- règles bancaires.
mal Samih avait perçu les
président de la République qui est attaqué»
Alain Diasso
14 | ANNONCE L E S D É P Ê C H E S D E B R A Z Z AV I L L E N° 3761 lundi 15 juin 2020

BANQUE DE S ETATS DE L’AFRIQUE CE NTRALE – SE RVICE S CE NTRAUX


COMMISSION GÉNÉRALE DE PASSATION DE S MARCHÉS N°02

Appel d’offres régional ouvert n°97/BEAC/SG-DPMG/AORO/Tvx/2020 pour l’installation de deux


groupes électrogènes de marque INMESOL 1100 KVA, la construction d’un local technique devant
les abriter et de deux cuves à fuel ainsi que la fourniture et l’installation de divers tableaux électriques
au Siège de la BEAC.

La Banque des Etats de l’Afrique Centrale envisage de remettre à niveau, sur ressources propres,
les installations électriques de secours des Services Centraux à Yaoundé-Cameroun. A cet effet,
elle invite par le présent avis d’appel d’offres, les entreprises qualifiées, intéressées et remplissant
les conditions requises, à présenter une soumission.
Le processus se déroulera conformément aux dispositions du Règlement n°01 CEMAC/UMAC/
CM/18 portant adoption du Code des Marchés de la BEAC.
Les entreprises peuvent obtenir un complément d’information à l’adresse ci-dessous, entre 9 heures
et 12 heures, les jours ouvrés.Le dossier d’appel d’offres, rédigé en français, peut être consulté gra-
tuitement, acheté et retiré à l’adresse indiquée ci-dessous.Le paiement devra être effectué en
espèces aux guichets de la BEAC, à l’exception du Bureau de Paris ou par virement bancaire.
BANQUE DES ETATS DE L’AFRIQUE CENTRALE – SERVICES CENTRAUX
Direction Générale de l’Exploitation – CGAM, 14ème étage, porte 1412
-BP. : 736, Avenue Monseigneur Vogt– BP : 1917, Yaoundé -Cameroun
-Tél. : (+237) 222 23 40 30 ; (+237) 222 23 40 60 ; postes 5452ou 5403
-Fax : (+237) 222 23 33 29
-@: cgam.scx@beac.int

La participation au présent appel d’offres est conditionnée par le paiement de la somme non rem-
boursable de cent mille (100 000) francs CFA.

Une visite obligatoire se tiendra le mardi 30 juin 2020 à 10 heures.

Les soumissions, obligatoirement accompagnées d’une garantie de soumission, sous forme de


garantie bancaire à première demande, conforme au modèle indiqué dans le DAO et d’un montant
forfaitaire d’un million (1 000 000) FCFA, devront être déposées à l’adresse indiquée ci-après, au
plus tard le jeudi 23 juillet 2020 à 12 heures précises.Les soumissions reçues après le délai fixé
seront rejetées.
BANQUE DES ETATS DE L’AFRIQUE CENTRALE – SERVICES CENTRAUX
BUREAU D’ORDRE, 15ème étage, porte 15.01
736, Avenue Monseigneur Vogt
-B.P. : 1917 Yaoundé - Cameroun

Les soumissions seront ouvertesendeux phases. Les plis administratifs et techniques le jeudi 23
juillet 2020 à 13 heures précises aux Services Centraux de la BEAC à Yaoundé. Les plis financiers
seront ouverts pour les offres jugées conformes, le jeudi 30 juillet 2020 à 10 heures aux Services
Centraux de la BEAC à Yaoundé.

Yaoundé, le 10 juin 2020

Le Président de la Commission
N° 3761 lundi 15 juin 2020 L E S D É P Ê C H E S D E B R A Z Z AV I L L E POINTE-NOIRE | 15

COVID-19
L’ACC octroie des vivres et autres produits aux départements de Pointe-Noire et Kouilou
L’Association chinoise de commerce en République du Congo (ACC) a répondu, le 12 juin, à l’appel de solidarité lancé par le président de la République en remettant des vivres et des
kits de protection à ces deux départements.

Li Jin Qiang, premier vice-pré- ter les difficultés. Elle fera tous
sident de l’ACC au Congo, a remis ses efforts avec les autorités
le don au préfet du département pour construire une commu-
de Pointe-Noire, Alexandre Ho- nauté de destin plus solide
noré Paka, qui a aussi réprésen- entre la Chine et le Congo »,
té sans homologue du Kouilou a-t-il déclaré.
absent. D’un poids de près de Pour sa part, le préfet du dé-
24 tonnes, ce don est composé partement de Pointe-Noire a, en
de sacs de riz et de farine, d’eau son nom et de celui de son col-
minérale, de bidons d’huile végé- lègue du Kouilou, remercié l’ACC
tale, de sachets de sel de cuisine en ces termes : « Je voudrais à
et de spaghettis, de cartons de mon nom personnel et à celui
sardines et de savons ainsi que de mon collègue du Kouilou
de masques de protection. vous adressez nos sincères re-
Le premier vice président de merciements pour ce geste très
l’ACC a rappelé dans son mot important que votre associa-
de circonstance que, depuis le tion vient d’effectuer ce jour
début de l’année, la pandémie à l’endroit des deux dépar-
du Covid-19 a frappé toute la tements en répondant ainsi
planète et a causé de graves présent à l’appel de solidarité
pertes à la population mondiale. lancé par le président de la ré-
Le Congo et la Chine sont éga- Le préfet de Pointe-Noire réceptionnant un échantillon de don des mains du 1er vice-président de l’ACC
publique son excellence Denis
lement confrontés aux énormes Sassou N’Guesso. Cela ne pou-
défis face à cette pandémie. Les les communautés étrangères vait pas être autrement dans
HUMEUR préfectures de Pointe-Noire et résidant dans la ville océane. la mesure où nous savons les
du Kouilou, sous le patronage du « L’association chinoise de liens d’amitié et de solidarité
Laisser traîner des bavettes ici et président Denis Sassou N’Gues- commerce en République du qui lient, pendant plusieurs
so, ont pris toutes les mesures Congo sera toujours avec le
là n’est pas hygiénique nécessaires pour épargner ce peuple congolais pour lutter
années, le président congolais
et le président chinois ».

L
e port du masque devient une réelle préoccupation chez fléau aux populations, y compris contre la pandémie et surmon- Séverin Ibara
la majorité des Congolais qui prennent maintenant au
sérieux l’existence du coronavirus. Mais une chose est
certaine, il faudra une grande campagne de sensibilisation à DISPARITION
«l’après usage du cache-nez ». Où devrait-on jeter le cache-
nez après l’avoir utilisé ? Yves Saint-Lazare a tiré sa révérence
Quand on traverse des quartiers et arrondissements de nos villes
et sur des routes nationales, dans des marchés, sur des cours des
Leader et chef d’orchestre de KMusica Lé Ngouosi la Ngoué , l’artiste
hôpitaux, dans certaines administrations et même dans des véhi- musicien Yves Saint-Lazare s’est éteint le 11 juin à Pointe-Noire des suites
cules de transports en commun, sur certaines places publiques, d’une courte maladie.
telles que les plages, voire même les villages, attention, la chose Depuis près d’une décennie, Yves chestre du quartier qui, sous sa la ville à la 12e édition du festival
tend à se généraliser avec des bavettes utilisées qui sont aban- Saint Lazare et son KMusica étaient houlette, est plébiscité meilleur N’Sangu Ndji Ndji et a bénéficié
données ici et là après leur utilisation. Chose très dangereuse, car toujours présents dans les espaces orchestre amateur du Prix Primu- d’une longue tournée promotion-
personne ne peut dire avec exactitude l’état sérologique de ceux culturels de la ville océane. L’artiste sik organisé par les Brasseries du nelle.
ou celles qui les ont utilisées. musicien était l’une des valeurs de Congo en 2007. Meneur d’hommes pétri des capaci-
Et pourtant les poubelles de la société d’assainissement installée à la rumba version jeune à Pointe- Yves Saint Lazare et KMusica, c’est tés intellectuelles et managériales in-
Brazzaville et à Pointe-Noire sont érigées sur le long des avenues Noire. Son talent lui a permis une histoire d’amour qui com- déniables, l’illustre disparu était élu
et artères principales, y compris sur certains endroits des places d’avoir plusieurs distinctions tout mence le 12 novembre 2012. Ce par ses pairs à l’unanimité président
publiques. Dans ces poubelles peuvent être jetées ces bavettes au au long de sa carrière. En 2017 , il groupe a lancé le single «C’est le de l’orchestre. L’album Consécration,
lieu de les jeter dans les rues et caniveaux comme cela se passe sorti en 2009, est la cerise sur le gâ-
maintenant. Ce sont là des actes d’incivisme notoire. Et si ces teau d’une année pleine sanctionnée,
poubelles manquent aux alentours où ces bavettes ont été utili- entre autres, par le prix de meilleur
sées, elles peuvent tout simplement être incinérées ou brûlées. orchestre et meilleur spectacle du
Ce comportement n’est pas du genre à lutter contre l’arrêt pro- Congo au Tam tam d’or. À Pointe-
bable de la chaîne de transmission et de la pandémie de covid-19 Noire, Royal K. Musica est sacré
et de bien d’autres maladies, en l’occurrence la tuberculose. Dans meilleur orchestre lors du prix Inter
ce même chapitre, on peut noter avec encouragement la confec- star. L’année suivante, l’orchestre re-
tion de ces cache-nez à travers tout le pays par de nombreux cou- çoit le Prix Tchikounda du meilleur
turiers. Mais là où le bât blesse, c’est le fait que ces cache-nez sont orchestre du Kouilou. Deux ans plus
essayés avant qu’ils ne soient achetés. Alors la question que l’on se tard, Yves Saint Lazare, en véritable
pose est la suivante : « Est-ce que les personnes qui les essayent homme–orchestre et producteur
avant de les acheter sont toutes saines ? » Le dernier qui va les sort Amuse Gueule où s’illustrent
acheter est plus ou moins comparable à une personne qui venait ses compositions Ouragan et Tongo
de ramasser une bavette sur une place publique. Etani.
Autre chose, dans certaines administrations, il manque des pa- Pourtant, promu à un bel avenir
niers et poubelles sous chaque bureau pour permettre de jeter avec ce groupe, mais à cause des
des bavettes usées. Et ces bavettes traîneraient dans certains a reçu des mains de l’Association moment,» véritable tremplin pour querelles byzantines qui minent sa
coins du bureau. En plus de cela, nombreux de citoyens quand des auditeurs des radios locales na- un avenir radieux avec l’invitation cohésion, Yves Saint Lazare décide,
ils arrivent au bureau enlevent leurs bavettes en les mettant tionales et des journalistes chroni- à la cérémonie de remise des tro- en 2012, de quitter le navire Royal
sur leurs bureaux ou sur leurs documents. Ils restent donc sans queurs, le prix spécial Grand clerc phées Tam-Tams d’or au stade K. Musica qui commençait à tan-
cache-nez et engagent des causeries qui n’ont rien à voir avec le de la nation récompensant son Denis-Sassou-N’Guesso de Dolisie. guer. Il crée K. Musica, avec lequel
travail qu’ils sont appelés à réaliser dans la journée au service. Ce abondante production musicale et Nominé deux fois en 2014 meilleur il écrit, depuis près de cinq ans, une
comportement ne pourrait-il pas favoriser la circulation du virus ? ses innombrables prestations scé- orchestre et meilleur spectacle aux véritable histoire d’amour sincère.
Les bavettes devraient être portées à titre individuel. Mais on a niques. côtés des Bantous de la capitale, En 2018, l’artiste musicien et son
constaté qu’à l’approche des agents de police, certains vendeurs Extra Musica, etc., K.Musica a raté groupe ont offert un spectacle gra-
dans des marchés et mêmes certains citoyens errant se per- Qui était Yves Saint Lazare ? de peu la consécration finale. Mais tuit au public dénommé « Une mé-
mettent de demander très rapidement à leurs compagnons ou Auteur compositeur et interprète, le groupe a continué de travailler, lodie pour un geste humanitaire »,
aux autres vendeurs d’à côté de leur prêter un cache-nez pour Yves Saint Lazare a été un artiste conscient que le chemin menant à l’Espace culturel Yaro; peu après
ne pas être arrêtés par la police. Et ces bavettes reçues de l’autre musicien au talent multiple. Diplô- vers la gloire est encore loin. En la sortie de ses deux singles: Tchim-
sont déjà utilisées. Ceci étant, la conscience de tout un chacun est mé des Sciences et techniques de février 2016, quand sort l’album La pamu et Voisin qui préparaient la
interpellé car des bavettes jetées ici et là sont souillées et à brûler. la communication, doué de talent montée de l’aigle, c’est le couron- sortie prochaine de l’album Mad
Evitons d’emprunter les bavettes des autres pour les porter de chanteur et excellent parolier, nement d’un travail acharné qui a Rush 777 Etincelles.
Faustin Akono
il intègre Royal K.Musica, un or- emmené l’orchestre à représenter Hervé Brice Mampouya
16 | DERNIÈRE HEURE L E S D É P Ê C H E S D E B R A Z Z AV I L L E N° 3761 lundi 15 juin 2020

COOPÉRATION CULTURELLE

L’Egypte va offrir des œuvres d’art au mémorial


Pierre-Savorgnan-de-Brazza
Classée parmi les institutions qui aident le mémorial Pierre-Savorgnan-de-Brazza à conserver les traces de la mémoire
collective, l’ambassade d’Egypte, par le biais du ministère de l’Antiquité, va donner à l’institution que dirige Bélinda Ayessa des
collections qui contribueront à sa valorisation, a annoncé l’ambassadeur d’Egypte au Congo, le 11 juin.
Le soutien de l’Egypte à l’action sur ce projet. Là on est presque
du mémorial s’inscrit dans le à la fin, les pièces sont prêtes,
cadre du partenariat entre l’am- il faut juste les transporter du
bassade d’Egypte au Congo et le Caire au Congo, c’est ce qu’on est
mémorial. A cet effet, le ministère en train de faire », a déclaré l’am-
de l’Antiquité égyptien, va mettre bassadeur Kandil Hatem.
à la disposition du mémorial Dans le cadre du partenariat qui
Pierre-Savorgnan-de-Brazza une lie l’institution diplomatique du
trentaine d’œuvres sur la civili- Caire et le mémorial Pierre-Sa-
sation de ce pays, pour garnir le vorgnan-de-Brazza, le diplomate
second module de cette institu- égyptien a annoncé son intention
tion culturelle, historique et tou- d’enrichir le fond documentaire
ristique congolais, qui sera très de la bibliothèque du second
bientôt inauguré. module du mémorial. « Outre le
L’ambassadeur d’Egypte au musée, il y aura aussi une bi-
Congo, Kandil Hatem, a annon- bliothèque. A cet effet, nous avons
cé que ce don du ministère de parlé du livre. On va commencer
l’antiquité du pays des pharaons à voir comment les envoyer le
sera fait dans les jours à venir à plus vite possible. Je suis plus
la directrice générale du mémo- touché par l’intérêt qu’on les
rial Pierre-Savorgnan-de-Brazza, jeunes Congolais pour la culture
Belinda Ayessa. « Le ministère égyptienne. On va faire tout ce
de l’antiquité a déjà fourni une qui est possible pour que quand
trentaine de pièces pour la sec- ils viennent au mémorial, qu’ils
tion égyptienne. Nous remer- trouvent des livres qui les per-
cions le Congo pour avoir une mettent d’avoir plus de connais-
section pour l’Egypte, c’est un sance sur l’Egypte ancienne et
grand honneur pour nous. Cela l’Egypte moderne », a indiqué
fait des années qu’on travaille l’ambassadeur.

« Outre le musée, il y aura aussi une bibliothèque. L’ambassadeur de l’Egypte au Congo, Kandil Hatem et la directrice générale du mémorial Bélinda Ayessa (crédit photo/ DR)
A cet effet, nous avons parlé du livre. On va
commencer à voir comment les envoyer le plus vite Evoquant le volet formation, regard de la situation de l’heure les mythes et légendes d’Egypte
notamment sur la lancée des avec la covid-19, cette formation pour lui permettre de parfaire ses
possible. Je suis plus touché par l’intérêt qu’on les échanges culturels envisagés va être repoussée. C’est un ac- connaissances sur l’histoire de la
jeunes Congolais pour la culture égyptienne. On entre le personnel du mémorial quis. culture égyptienne. Et à son tour,
va faire tout ce qui est possible pour que quand ils et la bibliothèque d’Alexandrie La visite du diplomate égyptien Bélinda Ayessa a remis à Kandil
viennent au mémorial, qu’ils trouvent des livres au Caire, le diplomate égyptien chez la directrice générale du Hatem les bulletins du mémorial
qui les permettent d’avoir plus de connaissance sur a rappelé qu’ils devaient envoyer mémorial Pierre-Savorgnan-de- pour lui permettre de connaître
l’Egypte ancienne et l’Egypte moderne » cinq Congolais pour une forma- Brazza a pris fin par les échanges l’histoire de la fondation de Braz-
tion en ce qui concerne la biblio- des livres. Kandil Hatem a remis zaville et de son explorateur.
thèque. Malheureusement, au à Bélinda Ayessa des livres sur Bruno Okokana

RÉFLEXION

Et la France Libre fut …


D
ans quatre jours très exacte- le rappel de ce moment historique ne s’était pas rangée dès le début en revanche de souligner le fait
ment, le 18 juin 2020 donc, sera exprimé avec force de mille et au côté de Charles de Gaulle. Avec, qu’elles devraient marquer avec
la France commémorera le une façons. Ceci pour les trois rai- successivement, le ralliement du force le rôle essentiel, primordial,
quatre-vingtième anniversaire de sons suivantes : d’abord parce qu’il Tchad, du Cameroun, du Congo, vital que l’Afrique centrale en gé-
l’acte qui lui permit de survivre en permit à la France de surmonter autrement dit de l’Afrique équa- néral et le Congo en particulier,
tant que nation libre et de garder la terrible épreuve dans laquelle la toriale française à la France Libre ont joué dans la conduite de ces
son rang de grande puissance au passivité du régime de Vichy l’avait puis la création à Brazzaville, dans évènements. Ceci en participant
sein de la communauté mondiale plongée, ensuite parce qu’il montra les derniers jours de ce même mois activement, bien sûr, aux cérémo-
alors même que l’Allemagne nazie que le courage individuel et collec- d’octobre 1940, du gouvernement nies qui marqueront à Brazzaville
plaçait sous son joug la plus grande tif reste la meilleure arme dont dis- de la France Libre avec les actes la commémoration du mois d’oc-
partie de l’Europe. Cet acte fut l’Ap- pose une nation pour se défendre, très précis qui l’accompagnèrent : tobre 1940, mais en assistant aussi
pel aux Français que lança depuis enfin et peut-être surtout parce le discours prononcé par le général le Congo dans la restauration des
Londres, sur les ondes de la BBC, le que la France a gardé sa capacité de Gaulle sur les ondes de Radio lieux où s’écrivit cette belle page de
général de Gaulle et qui marqua le d’action à l’échelle mondiale grâce Brazzaville, l’installation du Conseil l’Histoire de France, en l’aidant à
début de la résistance au moment au geste accompli le 18 juin1940 de défense de l’empire et du siège conserver les archives de ce temps
même où la partie semblait définiti- par le général de Gaulle. provisoire du gouvernement, la et à réaliser les ouvrages ou docu-
vement perdue pour la France. publication du Manifeste de Braz- ments qui permettront d’en trans-
Ce que ne doit cependant pas ou-
zaville, la création de l’Ordre de la mettre le souvenir aux générations
Tout indique aujourd’hui, à blier Emmanuel Macron, qui pré-
Libération. futures, Parce que la France Libre
quelques jours, à quelques heures sidera tout au long de l’année
fut d’abord africaine rien n’est plus
de cette commémoration que mal- 2020 les cérémonies marquant S’il ne nous appartient pas de dire
important pour ses dirigeants ac-
gré les contraintes physiques im- le quatre-vingtième anniversaire comment les plus hautes autorités
tuels que de le rappeler haut et fort
posées aux autorités comme à la du début de la renaissance de la de la France devraient commémo-
dans le moment présent.
population française par la lutte France, c’est que cette renaissance rer les évènements qui ont permis
contre la pandémie de Covid-19, n’aurait pas été possible si l’Afrique cette renaissance, il nous revient, Jean-Paul Pigasse

Vous aimerez peut-être aussi